Aller au contenu

Note sur ­l’établissement des textes cités

Accès libre
Support: Numérique
29

Note sur létablissement
des textes cités

Les textes qui constituent notre corpus de recherche proviennent daires géographiques différentes et sont par conséquent caractérisés par une diversité linguistique relativement importante, notamment dans le lexique technique employé par les auteurs, qui devait à nos yeux être conservée. Nous avons donc pris le parti duniformiser les citations non pas de manière globale mais texte par texte et en nayant recours quà un nombre limité de critères visant à faciliter la lecture1. Cest la raison pour laquelle nous avons adapté les accents, les apostrophes, les majuscules, les minuscules et la ponctuation à lusage moderne. Dans cette optique, nous avons distingué u et v et nous sommes limités à une forme unique de voyelle brève i lorsque j nen est quune variante graphique. De même, nous avons remplacé systématiquement lesperluète par e. Nous avons en outre couplé les prépositions aux articles lorsquon a constaté lutilisation indifférenciée des deux formes (séparées ou couplées) dans le même texte. Dans les descriptions géométriques, nous avons utilisé des lettres majuscules pour plus de clarté et duniformité dans les cas où lauteur nen fait pas un usage distinct avec les minuscules. Nous avons en outre placé entre parenthèses les groupes de lettres indiquant les lignes ou les angles lorsque ces indications pouvaient prêter à confusion. Les noms des interlocuteurs des dialogues considérés sont indiqués en italique afin déviter toute confusion avec des personnages historiques. Enfin, nous avons traduit tous les passages cités dans le texte. Lorsquil sagit des ouvrages militaires du xvie siècle, le texte original figure également en note.

1 Pour ce qui concerne ces critères, nous nous référons à louvrage dAlfredo Stussi (Introduzione agli studi di filologia italiana, Bologna, Il Mulino, 2007, p. 143). Nous ne sommes pas intervenus, en revanche, sur les titres.