Aller au contenu

Résumés

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-406-09694-8
  • ISSN: 2103-5636
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-406-09696-2.p.0347
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 01/07/2020
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
347

Résumés

Clémence Revest, « Introduction. Le miel de léloquence »

Les discours cérémoniels à luniversité, souvent déconsidérés du fait de leur caractère répétitif et consensuel, constituent une source riche de sens si lon se place dans la perspective dune anthropologie socio-culturelle des gens de savoir. Dans le prolongement de la revalorisation de létude de la rhétorique épidictique, on peut ainsi les analyser comme une forme de mise en scène de la communauté académique, travaillée à partir du xive siècle par la poussée du modèle humaniste.

Carla Frova, « Alle origini delloratoria universitaria. Nuovi impegni e debiti con la tradizione »

La contribution traite de la rhétorique universitaire dans la phase précédant la césure humaniste. La naissance des universités marque un premier tournant, en établissant les règles dun discours public appelé à soutenir le rôle que les universitaires aspirent à jouer dans la société médiévale. On examine quelques exemples de discours tenus dans des universités italiennes pour des doctorats en droit et théologie (Niccolò Matarelli, Bartolo da Sassoferrato et Simone da Cascina).

Antoine Destemberg, « Lordre du discours académique. Ritualité des échanges laudatifs dans les universités septentrionales (xiiie-xve siècle) »

Par le biais dune archéologie documentaire de quelques traces manuscrites témoignant de la pratique des recommendationes et des harengae au sein des universités septentrionales de lEurope médiévale – notamment à Paris, Orléans et Angers – cette contribution entend rendre à ces discours solennels à vocation didactique la place quils occupaient au sein dun échange rhétorique ritualisé, dune économie générale de la parole laudative, qui accompagnaient les cérémonies de collation de grades.

348

Pascale Bermon, « Un discours inaugural de Robert Holcot en forme de sermon moderne. Traduction et commentaire »

Présentation et traduction française intégrale dun discours académique du dominicain anglais Robert Holcot († 1349), prononcé en introduction à un commentaire perdu à la Genèse. Ce texte pourrait être le sermon dinception dHolcot comme maître régent au couvent dOxford. Mettant en œuvre une rhétorique typiquement scolastique, il développe néanmoins certains thèmes, comme léloge de la grammaire ou la célébration des écoles antiques, qui peuvent le rapprocher du premier humanisme.

Thomas Woelki, « Des discours solennels sous forme de cours académiques. Disputes et répétitions publiques des frères Baldo, Pietro et Angelo degli Ubaldi »

Les repetitiones et disputationes universitaires offraient aux professeurs une occasion prestigieuse de se présenter devant le public académique. Les carrières très contrastées des trois frères Baldo, Pietro et Angelo degli Ubaldi révèlent les divers usages possibles de ces textes dans la deuxième moitié du xive siècle. Il savère que ces textes scolastiques, ampoulés dans leurs argumentations sophistiquées et lourds dallégations subtiles, pouvaient tout de même tenir lieu de discours solennels.

Joël Chandelier, « Les discours académiques des médecins en Italie au xive siècle »

Les médecins universitaires italiens avaient de nombreuses occasions de prononcer des discours académiques : début de cours, début dannée universitaire, promotion détudiants. Le but de cet article est de proposer un panorama global de ce que pouvaient être ces discours au cours dun long Trecento. Sont ainsi analysés une vingtaine de sermons, en étudiant le contexte de leur production, leur usage des citations, les idées exprimées ainsi que les évolutions au cours du siècle.

349

Paolo Rosso, « Oratoria accademica e cultura umanistica nelle Università di Pavia e di Torino nel Quattrocento. Formazione e circolazione di modelli retorici e ideologici »

Les discours composés dans les universités de Pavie et de Turin au xve siècle mettent en évidence la réception de thèmes et de modèles toujours plus influencés par la culture humaniste. Les leçons inaugurales de lannée académique, en particulier, devinrent des occasions pour consolider lorientation humaniste des disciplines, clairement exprimée dans les éloges des études littéraires, ce qui a favorisé la cohésion identitaire du groupe détudiants et de docteurs autour des studia humanitatis.

Cécile Caby, « Discours académiques et renouvellements des formes de la parole publique dans les ordres mendiants au xve siècle »

À partir dun premier repérage des discours académiques composés par des frères mendiants en Italie au xve siècle, cet article jette les bases dune étude de leurs spécificités typologiques et stylistiques et de leur transmission, pour proposer quelques hypothèses quant à leurs enjeux. On entend contribuer à mesurer la diffusion des formes humanistes du discours dans les pratiques mendiantes et le rôle joué par les studia urbains et certaines occasions liées à leur fonctionnement.

Clémence Revest, « “En une telle assemblée dhommes très savants”. Rhétorique humaniste et mises en scène dune communauté intellectuelle »

Cet article porte sur limpact de linvasion oratoire humaniste dans la ritualité universitaire de lItalie du Centre-Nord au cours du xve siècle du point de vue de la mise en scène de la société académique par elle-même et, plus encore, sur le rôle dune telle pratique dans laffirmation de codes de représentation des élites savantes taillés à la mesure de lidéal des studia humanitatis.

Luigi Silvano, « Introduire un cours de grec entre Humanisme et Renaissance. Les prolusiones dAnge Politien et Bonaventura Vulcanius »

Cet article est une première tentative de synthèse des données relatives aux prelectiones humanistes pour des cours de littérature grecque. Dun côté, il résume quelques traits communs en ce qui concerne la structure, les motifs 350et les thèmes les plus fréquents. De lautre, il analyse quelques exemples tirés des prelectiones de deux savants bien connus, représentatifs de deux moments différents dans lhistoire de lapprentissage du grec en Europe : Angelo Poliziano et Bonaventura Vulcanius.

Antoine Vuilleumier, « Enseigner en français à luniversité au xvie siècle. Le cas des Deux oraisons françoises de Loys Le Roy (1576) »

À partir des Deux Oraisons françoises de Le Roy, prelectiones dun cours en français sur Démosthène, cet article propose dinterroger les conditions de possibilité dun enseignement en langue vernaculaire à luniversité au xvie siècle. La trajectoire particulière de lhumaniste, la labilité institutionnelle des lecteurs royaux, les revalorisations des savoirs pratiques et des langues vulgaires, ainsi que lurgence de la crise politique rendent possible – et singulier – ce recours au français.

Lucie Claire, « Le Studium Romanum au miroir des leçons inaugurales de Marc-Antoine Muret »

Vingt-cinq des leçons inaugurales de Marc-Antoine Muret, figure majeure du Studium Romanum de 1563 à 1584, sont connues. Ce corpus offre un point daccès privilégié à lhistoire du Studium, à un moment où celui-ci connaît une phase de vitalité inouïe. Les leçons de Muret dévoilent des fragments du quotidien dun maître renommé. Elles témoignent en outre des avancées pédagogiques à lœuvre au sein de linstitution et des débats stylistiques autour de la question de limitation de Cicéron.

Article de collectif: Précédent 17/19 Suivant