Skip to content

Abstracts

View all information ⮟

  • ISBN: 978-2-406-09397-8
  • ISSN: 0035-2136
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-406-09398-5.p.0219
  • Publisher: Classiques Garnier
  • Parution date: 07-10-2019
  • Periodicity: Bimonthly
  • Language: French
Free access
Support: Digital
219

Résumés/Abstracts

Pierre Glaudes, « Introduction. Bloy et Huysmans, une impossible amitié ? »

Larticle de Bloy sur À rebours marque le début de son amitié avec Huysmans. Leur amitié repose sur la même détestation de la société contemporaine, sur le partage des mêmes gênes financières et sur un goût commun pour lhumour noir. Si cette amitié sachève par une brouille, Bloy et Huysmans nauraient pas été ce quils sont devenus sils navaient été, avec Villiers, trois désespérés unis par ce lien amical.

Mots-clés : Léon Bloy, Joris-Karl Huysmans, Auguste de Villiers de lIsle-Adam, littérature française, fin-de-siècle, amitié littéraire, humour noir.

Pierre Glaudes, “Bloy and Huysmans, an impossible friendship?

Bloys article about À rebours marks the beginning of his friendship with Huysmans. Their friendship is based on the same hatred for contemporary society, sharing the same financial troubles and a common taste for black humor. Although this friendship ends with a falling out, Bloy and Huysmans would not have become what they were had they not been, along with Villiers, three desperate men united by the bond of friendship.

Keywords: Léon Bloy, Joris-Karl Huysmans, Auguste de Villiers de lIsle-Adam, French literature, fin-de-siècle, literary friendship, black humor

Jérôme Solal, « Anxiété de lEssence supérieure. Bloy lecteur dÀ rebours »

Lecteur enthousiaste dÀ rebours, Bloy y voit une analyse des enjeux spirituels de lépoque et un cri de révolte contre le matérialisme. À partir de 1887, il estime toutefois que cette inquiétude religieuse, incapable de franchir le pas du oui à Dieu, sest ensuite perdue dans le nihilisme ambiant.

Mots-clés : Léon Bloy, Joris-Karl Huysmans, littérature française, fin-de-siècle, décadence, critique littéraire, réception.

220

Jérôme Solal, Superior essence anxiety. Bloy reader of À rebours”

An enthusiastic reader of À rebours, Bloy sees in it an analysis of the spiritual issues of the time and a cry of rebellion against materialism. Starting in 1887, however, he felt that this religious anxiety, unable to take the step of saying yes to God, was subsequently lost in the surrounding nihilism.

Keywords: Léon Bloy, Joris-Karl Huysmans, French literature, fin-de-siècle, decadence, literary criticism, reception

Alexandra Delattre, « Léon Bloy et Joris-Karl Huysmans, le mendiant et le fonctionnaire. Deux visions du sacerdoce littéraire »

Au début du xxe siècle, certains intellectuels chrétiens sont à la recherche de figures tutélaires pour incarner un art religieux et moderne. Cet article explique en quoi Bloy et Huysmans ont pu apparaître comme deux incarnations possibles de l« écrivain catholique ».

Mots-clés : Léon Bloy, Joris-Karl Huysmans, littérature française, écrivains catholiques, littérature et religion.

Alexandra Delattre, “Léon Bloy, J.-K. Huysmans, the beggar and the civil servant. Two visions of literary calling

At the beginning of the twentieth century, some Christian intellectuals are looking for leading lights to embody a religious and modern art. This article explains how Bloy and Huysmans could look like two possible incarnations of the “Catholic writer.”

Keywords: Léon Bloy, Joris-Karl Huysmans, French literature, Catholic writers, literature and religion.

Dominique Millet-Gérard, « Liber creaturæ et liber Scripturæ. Le monde miroir de lÉcriture chez Bloy et Huysmans »

On sinterroge ici sur la conception de lexégèse biblique et de la symbolique chez Bloy et Huysmans : deux itinéraires parallèles autour du monde miroir de lÉcriture, dont Bloy est certainement linitiateur, grâce à lhéritage de labbé Tardif de Moidrey, et dont hérite Huysmans qui le mettra en œuvre dans La Cathédrale. Chez le premier prévaut un symbolisme de lhistoire et de ses acteurs, chez le second une lecture figurative et pittoresque de la création.

Mots-clés : Léon Bloy, Joris-Karl Huysmans, littérature française, littérature et religion, symbolisme religieux.

221

Dominique Millet-Gérard, “Liber creaturæ and liber Scripturæ. The World as a mirror of Scripture in Bloy and Huysmans

This article reflects on the conception of biblical exegesis and symbolism in Bloy and Huysmans: two parallel itineraries around the looking-glass world of scripture, which Bloy certainly is responsible for, thanks to the legacy of Abbé Tardif de Moidrey. This is in turn inherited by Huysmans, who will implement it in La Cathédrale. In the first authors work, there is the prevailing symbolism of history and its actors, and in the second authors, a figurative and picturesque reading of creation.

Keywords: Léon Bloy, Joris-Karl Huysmans, French literature, literature and religion, religious symbolism

François Gadeyne, « Bloy, Huysmans et La Salette. Retrouvailles au sommet »

Bloy et Huysmans ont tous deux été transformés par la découverte de lapparition de La Salette, qui a suscité chez eux deux interprétations et deux écritures différentes. Ces deux expériences, cependant, sont liées en profondeur par une même inquiétude, qui les a conduits aux limites du langage.

Mots-clés : Léon Bloy, Joris-Karl Huysmans, littérature française, littérature et religion, littérature et spiritualité.

François Gadeyne, “Bloy, Huysmans and La Salette. Summit reunion

Both Bloy and Huysmans were transformed by the discovery of the apparition at La Salette, which gave rise to two different interpretations and two different bodies of writing. These two experiences, however, are deeply linked by the same concern, which led them to the limits of language.

Keywords: Léon Bloy, Joris-Karl Huysmans, French literature, literature and religion, literature and spirituality

Maud Schmitt, « “Des bouquins assez bizarres et assez rigolos”. Lexemplarité du récit bref chez Bloy et Huysmans »

Les nouvelles de Huysmans aussi bien que les Histoires désobligeantes de Bloy sont traversées par une contradiction : elles prêtent à rire, mais entendent aussi illustrer une idée sérieuse. À la faveur dune comparaison entre À vau-leau, de Huysmans, et « Le Frôleur compatissant », de Bloy, cet article entend mettre au jour la spécificité dun dispositif thétique qui joue du heurt des registres et de la déstabilisation du lecteur, au service dune exemplarité paradoxale.

222

Mots-clés : Léon Bloy, Joris-Karl Huysmans, littérature française, récit exemplaire, nouvelle, fin-de-siècle

Maud Schmitt, “Des bouquins assez bizarres et assez rigolos. The exemplarity of the short narrative in Bloy and Huysmans

Huysmans short fiction as well as Bloys Histoires désobligeantes are pervaded by a contradiction: they are a source of laughter, but also intend to illustrate a serious idea. Using a comparison between À vau-leau by Huysmans, and Bloys “Le Frôleur compatissant,” this article aims to bring to light the specificity of a theatrical device that plays on the clash of registers and destabilization of the reader in the service of a paradoxical exemplarity.

Keywords: Léon Bloy, Joris-Karl Huysmans, French literature, exemplary narrative, novella, fin-de-siècle

Émilie Sermadiras, « Ce “calvaire barbouillé de sang et brouillé de larmes”. Regards croisés sur les ekphraseis de la Passion chez Bloy et Huysmans »

Larticle se propose de mettre en regard les ekphraseis que Huysmans et Bloy consacrent aux œuvres iconographiques prenant pour sujet la Passion du Christ, afin de montrer comment la critique dart est loccasion de définir en creux leurs propres choix esthétiques. Si les deux écrivains souscrivent à une même poétique de lincarnation, lon observe néanmoins des divergences – esthétiques et spirituelles – concernant la représentation du corps souffrant.

Mots-clés : Léon Bloy, Joris-Karl Huysmans, littérature française, littérature et religion, description.

Émilie Sermadiras, “This calvaire barbouillé de sang et brouillé de larmes. Different views of the ekphraseis of Passion in Bloy and Huysmans

This article sets out to compare the ekphraseis that Huysmans and Bloy devote to iconographic works on the subject of the Passion of Christ, in order to show how art criticism is an opportunity to define their own aesthetic choices. If the two writers subscribe to the same poetics of the incarnation, one nevertheless observes differences—aesthetic and spiritual—concerning the representation of the suffering body.

Keywords: Léon Bloy, Joris-Karl Huysmans, French literature, literature and religion, description.

223

Jean-Marie Seillan, « Léon Bloy fut-il le “pédagogue providentiel” du Huysmans de Là-bas ? »

Jusquà la fin de sa vie, Bloy a assuré avoir dicté à Huysmans, au temps de leur amitié, les « trois-quarts » de Là-bas. Cette prétention nayant jamais été vérifiée, la présente étude recherche dans le roman la trace éventuelle des grands marqueurs de la pensée bloyenne : paraclétisme, culte de la Vierge salettine, procès du clergé. Forcée dattribuer à Boullan ce qui ne revient pas à Bloy, elle nen découvre pas moins, textes à lappui, la preuve de son influence là où on ne lattend guère.

Mots-clés : Léon Bloy, Joris-Karl Huysmans, littérature française, roman, décadence littéraire, satanisme, littérature et ésotérisme.

Jean-Marie Seillan, “Was Leon Bloy Huysmans pédagogue providentiel in Là-bas?

Until the end of his life, Bloy claimed to have dictated, when they were friends, “three-quarters” of Là-bas to Huysmans. This claim having never been verified, the present study seeks in the novel the possible trace of the major markers of Bloys thought: paracletism, the cult of the Salettine Virgin, the trial of the clergy. Forced to attribute to Boullan what does not belong to Bloy, it nevertheless discovers supporting texts, proof of his influence where it was hardly expected.

Keywords: Léon Bloy, Joris-Karl Huysmans, French literature, novel, literary decadence, satanism, literature and esotericism.

Francesca Guglielmi, « La correspondance Bloy-Huysmans. Onze lettres retrouvées »

La correspondance échangée entre Bloy et Huysmans constitue un document particulièrement précieux dun point de vue biographique et littéraire. Un ensemble de onze lettres autographes récemment retrouvées apporte quelques précisions et quelques renseignements inédits sur les liens qui unirent les deux écrivains, et éclaire plusieurs moments de cette amitié.

Mots-clés : Léon Bloy, Joris-Karl Huysmans, littérature française, amitié littéraire, correspondance littéraire

Francesca Guglielmi, “The Bloy-Huysmans correspondence. Eleven rediscovered letters

The correspondence exchanged between Bloy and Huysmans is a particularly valuable document from a biographical and literary point of view. A set of eleven recently found letters handwritten by these authors provides some details and some 224unpublished information on the links that unite these two writers and illuminates several moments from this friendship.

Keywords: Léon Bloy, Joris-Karl Huysmans, French literature, literary friendship, literary correspondence

Benoît Gautier, « Léconomie mystique de Léon Bloy. Critique sociale radicale et catholicisme dans Le Sang du Pauvre »

Larticle examine la question de léconomie et de la misère dans Le Sang du Pauvre. Bloy sécarte de tous les économistes réactionnaires ou progressistes. La conscience du Péché le rend incapable dadhérer à une image idéalisée de léconomie précapitaliste. Il refuse la commensurabilité des maux et des biens, ce qui rend impossible leur juste répartition. La question de la misère devient un scandale à la fois inacceptable et insoluble qui débouche sur lattente messianique.

Mots-clés : Léon Bloy, Joris-Karl Huysmans, littérature française, littérature didée, littérature et religion, littérature et société, littérature et économie

Benoît Gautier, “The mystical economy of Léon Bloy. Radical social criticism and Catholicism in Le Sang du Pauvre”

This article examines the question of economics and misery in Le Sang du Pauvre. Bloy diverges from every reactionary or progressive economist. The awareness of Sin leaves him incapable of adhering to an idealized image of the precapitalist economy. He refuses the commensurability of goods and evils, which makes their just distribution impossible. The question of misery becomes a scandal that is both unacceptable and insoluble, leading to messianic expectations.

Keywords: Léon Bloy, Joris-Karl Huysmans, French literature, idea literature, literature and religion, literature and society, literature and economics

Journal article: Previous 15/15