Aller au contenu

Bibliographie

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-0266-1
  • ISSN: 2117-3508
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-4355-8.p.0283
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 07/06/2011
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
283

BIBLIOGRAPHIE

Sources premières

Œuvres de Berkeley

Œuvres

The Works of George Berkeley, Bishop of Cloyne, ed. by A.A. Luce and T.E. Jessop, 9 vol., London and Edinburgh : Nelson, 1948-1957 ; cette édition a été reprise (sans l’apparat critique) sous la forme d’un CD-Rom : The Works of George Berkeley, Charlottesville (VA) : InteLex Corporation, 1992, puis mise en ligne sur le site http://www.nlx.com.

Philosophical Works, Including the Works on Vision, 7th edition, by M. Ayers, London : Everyman’s Library, 1992.

Œuvres séparées1

Berkeley, Siris, édition anglaise de A.C. Fraser (1871), notes complémentaires de P. Thillet, Paris : Vrin, 1973.

Berkeley, Philosophical Commentaries, Transcribed from the Manuscript and Edited with an Introduction and Index by G.H. Thomas, Explanatory Notes by A.A. Luce, Alliance (Ohio) : Mount Union College, 1976.

George Berkeley’s Manuscript Introduction, An Edition Diplomatica, Transcribed and Edited with Introduction and Commentary by B. Belfrage, Oxford : Doxa, 1987.

Berkeley, De Motu and The Analyst, A Modern Edition, with Introduction and Commentary, Edited and Translated by D.M. Jesseph, Dordrecht : Kluwer Academic Publishers, 1992.

Berkeley, Alciphron, in L. Jaffro, G. Brykman, C. Schwartz (éd.), Berkeley’s Alciphron. English Text and Essays in Interpretation, Hildesheim : Georg Olms, 2009.

Traductions

Berkeley, Siris, trad. P. Dubois, Paris : Vrin, 1971.

Berkeley, Œuvres, édition publiée sous la direction de G. Brykman, 4 vol., Paris : PUF, 1985-1996 (vol. 1 : Notes philosophiques, Essai pour une nouvelle théorie de la vision, Des Infinis, Introduction manuscrite aux Principes, Traité des Principes de la connaissance humaine ; vol. 2 : Trois dialogues entre Hylas et Philonous, Du mouvement, Correspondance philosophique avec Johnson, La théorie de la vision défendue et expliquée, L’Analyste, Défense de la libre-pensée en mathématiques ; vol. 3 : Alciphron ; vol. 4 : Le Questionneur, Siris).

284

Berkeley, Principes de la connaissance humaine, trad. D. Berlioz, Paris : GF, 1991.

Berkeley, Trois dialogues entre Hylas et Philonous, trad. G. Brykman et R. Dégremont, Paris : GF, 1998.

Autres sources

Aristote, Physique, trad. P. Pellegrin, Paris : GF, 2000.

Bacon, Sir F., The Works of Francis Bacon, ed. by J. Spedding, R.E. Efflis and D.D. Heath, 14 vol., London, 1848.

Bacon, Sir F., Novum organum, trad. J.M. Pousseur et M. Malherbe, Paris : PUF, 1986.

Boerhaave, H., Elemens de Chymie, trad. J. Allamand, 2 vol., La Haye, 1748.

Boerhaave, H., Orations, transl. E. Kegel-Brinkgreve and A.M. Luyendijk-Elshout, Leiden : Brill, 1983.

Bentley, R., A Confutation of Atheism from the Origine and the Frame of the World, London, 1693.

Boyle, R., The Works of the Honourable R. Boyle, ed. by T. Birch, London, 1740.

Clarke, S., A Demonstration of the Being and Attributes of God, More particularly in Answer to Mr. Hobbs [sic], Spinoza and their Followers, Wherein the Notion of Liberty is Stated, and the Possibility and Certainty of it Proved, in Opposition to Necessity and Fate, London, 1705, reprint Stuttgart-Bad Cannstatt : Friedrich Frommann Verlag (Günther Holzboog), 1964.

Clarke, S., A Discourse Concerning the Unchangeable Obligations of Natural Religion and the Truth and Certainty of the Christian Revelation, London, 1706, reprint Stuttgart-Bad Cannstatt : Friedrich Frommann Verlag (Günther Holzboog), 1964.

Descartes, R., Œuvres, éd. par Adam et Tannery, 12 vol., Paris : Cerf, 1897-1909, 2de éd. revue, 11 vol., Paris : Vrin/CNRS, 1969-1974, réed. Paris : Vrin, 1996.

Desaguliers, J.T., « An Account of a Book entitled Vegetable Staticks… by Stephen Hales », Philosophical Transactions, vol. 34, 1728, p. 264-291.

Desaguliers, J.T., « An Account of a Book entitled Vegetable Staticks… by Stephen Hales », Philosophical Transactions, vol. 35, 1729, p. 322-331.

Diogène Laërce, Vies et doctrines des philosophes illustres, trad. sous la direction de M.O. Goulet-Cazé, deuxième édition revue et corrigée, Paris : Librairie Générale Française, 1999.

Fontenelle, B. le Bovier de, Histoire de l’Académie Royale des Sciences, in Histoire et Mémoires de l’Académie Royale des Sciences, Paris (1701-1740).

Geoffroy, E.F., « Table des différents rapports obervés en chimie entre différentes substances », Mémoires de l’Académie Royale des Sciences, 1718, p. 202-212.

Grew, N., Anatomie et âme des plantes, qui contient une description exacte de leur Naissance, Nourriture, Progrès, parties et usages, et qui fait voir comment elles se forment et comment elles croissent ; Avec un Recueil d’Expériences et Observations curieuses par les Srs N. Grew, R. Boyle et N. Dedu, Nouvelle édition, revue et corrigée, Leyde, 1691.

Hales, S., La Statique des Végétaux, et l’Analyse de l’air, Expériences nouvelles lues à la Société Royale de Londres, traduit de l’Anglais par Buffon, Paris, 1735.

Homberg, W., « Essais pour examiner les sels des plantes », Mémoires de l’Académie Royale des Sciences, 1699, p. 69-74.

Homberg, W., « Observations sur la quantité d’acides absorbés par les alcalis terreux », Mémoires de l’Académie Royale des Sciences, 1700, p. 64-71.

Homberg, W., « Observations sur les Huiles des Plantes », Mémoires de l’Académie Royale des Sciences, 1700, p. 212-217.

Homberg, W., « Observations sur les analyses des plantes », Mémoires de l’Académie Royale des Sciences, 1701, p. 113-117.

Homberg, W., « Observations sur les sels volatils des plantes », Mémoires de l’Académie Royale des Sciences, 1701, p. 219-223.

285

Homberg, W., « Essais de chimie » (contenant : « Article premier. Des principes de la chimie en général » et « Article second. Du sel principe chimique »), Mémoires de l’Académie Royale des Sciences, 1702, p. 33-52.

Homberg, W., « Essai de l’analyse du soufre commun », Mémoires de l’Académie Royale des Sciences, 1703, p. 31-40.

Homberg, W., « Suite des essais de chimie. Article troisième. Du soufre principe », Mémoires de l’Académie Royale des Sciences, 1705, p. 88-99.

Homberg, W., « Suite de l’article trois des essais de chimie », Mémoires de l’Académie Royale des Sciences, 1706, p. 260-272.

Homberg, W., « Mémoire touchant les Acides et les Alcalis pour servir d’addition à l’article du Sel principe, imprimé dans nos Mémoires de l’année 1702 pag. 36 », Mémoires de l’Académie Royale des Sciences, 1708, p. 312-323.

Homberg, W., « Suite des essais de chimie. Art. IV du Mercure », Mémoires de l’Académie Royale des Sciences, 1709, p. 106-117.

Homberg, W., « Observations sur les matières sulfureuses et sur la facilité de les changer d’une espèce de souffre en une autre », Mémoires de l’Académie Royale des Sciences, 1710, p. 225-234.

Homberg, W., « Observations sur l’Acide qui se trouve dans le Sang et dans les autres parties des Animaux », Mémoires de l’Académie Royale des Sciences, 1712, p. 8-15.

Homberg, W., « Suite des observations sur l’Acide qui se trouve dans le Sang et dans les autres parties des animaux », Mémoires de l’Académie Royale des Sciences, 1712, p. 267-275.

Hooke, R., Micrographia or some Physiological Descriptions of Minutes Bodies made by Magnifying Glasses, London, 1665.

Jurin, J. (?), Letter to the Right Reverend and the Bishop of Cloyne, Occasion’d by his Lordship’s Treatise on the Virtues of Tar-Water. Impartially Examining How Far that Medicine deserves the Character His Lordship had given of it, London, June 1744.

Le Fébvre, N., Cours de chymie, pour servir d’introduction à cette science, par Nicolas Lefevre [sic], Professeur Royal de chimie et Membre de la Société Royale de Londres, cinquième édition, revue, corrigée et augmentée d’un grand nombre d’opérations et enrichie de figures par M. du Monstier, Apothicaire de la Marine et des Vaisseaux du Roi, Membre de la Société Royale de Londres et de celle de Berlin, 5 vol., Paris, 1752.

Lémery, N., Cours de Chymie, Paris, 1675.

Lémery, L., « Conjectures et réflexions sur la matière du Feu ou de la Lumière », Mémoires de l’Académie Royale des Sciences, 1709, p. 400-418.

Locke, J. Essai concernant l’entendement humain, trad. J. M. Vienne, 3 vol., Paris : Vrin, 2001-2003.

Malebranche, N., Œuvres, éd. par G. Rodis-Lewis et G. Malbreil, 2 vol., Paris : Gallimard, 1979-1992.

Mayow, J., Traduction des Œuvres chimiques et physiologiques de John Mayow, par Léop. Ledru et H.C. Gaubert, Paris, 1840.

Newton, Sir I., Philosphiae Naturalis Principia Mathematica, The third Edition (1726), with Variants Readings, Assembled and Edited by I.B. Cohen and A. Koyré, 2 vol., Cambridge : Cambridge University Press, 1972 [Principes mathématiques de la philosophie naturelle, trad. Mme la Marquise du Châtelet, 2 vol., Paris, 1759, reprint Paris : Jacques Gabay, 1989 ; Mathematical Principles of Natural Philosophy, Eng. transl. by I. B. Cohen and A. Whitman, Los Angeles : University of California Press, 1999].

Newton, Sir I., Opticks : or A Treatise of the Reflexions, Refractions, Inflexions and Colours of Light, The fourth Edition, corrected London, 1730, reprint Dover : New-York, 1952 [Traité d’Optique sur les réflexions, réfractions, inflexions et les couleurs de la lumière, par Monsieur le Chevalier Newton, traduit de l’Anglois par M. Coste sur la seconde édition anglaise augmentée par l’Auteur, Seconde édition française, Paris, 1722, reprint Paris : Gauthier-Villars, 1955].

286

Newton, Sir I., Four letters from Sir Isaac Newton to Doctor Bentley containing some Arguments in Proof of a Deity, London, 1756 ; reprint in Isaac Newton’s Papers and Letters on Natural Philosophy and related Documents, ed. by I.B. Cohen and R.E. Schofield, Cambridge : Cambridge University Press, 1958.

Newton, Sir I., De Natura acidorum, in John Harris, Lexicon Technicum, reprint in Isaac Newton’s Papers and Letters on Natural Philosophy and related Documents, ed. by. I.B. Cohen and R.E. Schofield, Cambridge : Cambridge University Press, 1958 ; Eng. transl. rev. by Newton, Some Thoughts about the Nature of Acids, ibid.

Nieuwentyt, B., L’existence de Dieu démontrée par les merveilles de la Nature en trois parties, où l’on traite de la structure du Corps de l’Homme, des Eléments, des Astres et de leurs divers Effets, traduit du Hollandais par P. Noguez, Paris, 1735.

Plutarque (le pseudo-), Vie et opinions des philosophes, in Les œuvres meslées de Plutarque, translatées de grec en françois, revues et corrigées en plusieurs passages par le translateur (J. Amyot), tome second, Lyon, 1607.

Régis, P.-S., Système de Philosophie, 2 vol., Amsterdam, 1691.

Rohault, J., Traité de Physique, 2 vol., Amsterdam, 1672.

Sendivogius, M., Cosmopolite ou nouvelle lumière chymique, pour servir d’éclaircissement aux trois principes de la nature, Paris, 1669, réed. 1723, reprint Paris : J.-C. Bailly Editeur, 1992

Sprat, T., History of the Royal Society of London for the Improving of Natural Knowledge, London 1667 [L’histoire de la Société Royale de Londres, établie pour l’enrichissement de la Science Naturelle, traduit de l’Anglais, Genève, 1669].

Woodward, J., Géographie physique ou Essay sur l’histoire naturelle de la terre, traduit de l’Anglais de Monsieur Wodward [sic] par M. Noguez, Docteur en Médecine, Avec La Réponse aux Observations de M. le Docteur Camerarius ; plusieurs lettres écrites sur la même matière ; et la Distribution méthodique des Fossiles, traduit de l’Anglais du même M. Wodward, par le R. P. Niceron, Barnabite, Paris, 1735.

Sources secondes

Commentaires consacré à Berkeley

Instrument bibliographiques

Berkeley Studies, “Berkeley Bibliography”, http://people.hsc.edu/berkeleystudies/berkbib.php

Kapstein, M., « A Bibliography of George Berkeley (1980-1985) », in E. Sosa (ed.), Essays on the Philosophy of George Berkeley, Boston : Reidel, 1987.

Jessop, T.E., Bibliography of George Berkeley, 2nd edition, La Haye : Martinus Nijhoff, 1973.

Turbayne, C.M. and Appelbaum, R., « A Bibliography of George Berkeley, 1963-1974 », Journal of the History of Philosophy, 15, 1977, p. 83-95.

Turbayne, C.M. and Appelbaum, R., « A Bibliography of George Berkeley (1963-1979) », in C.M. Turbayne (ed.), Berkeley, Critical and Interpretive Essays, Minneapolis : Manchester University Press, 1982.

287

Commentaires2

Aaron, R. I., « A Catalogue of Berkeley’s Library », Mind, 41, 1932, p. 465-475.

Airaksinen, T., « The Path of Fire : The Meaning and Interpretation of Berkeley’s Siris », in S. Daniel (ed.), New Interpretations of Berkeley’s Thought, New York : Humanity Books, 2007, p. 261-282.

Atherton, M., « Corpuscles, Mechanism and Essentialism in Locke and Berkeley », Journal for the History of Philosophy, 29, 1991, p. 47-67.

Belfrage, B., « Vers une nouvelle interprétation de la Théorie de la Vision de Berkeley », in D. Berlioz (éd.), Berkeley, langage de la perception et art de voir, Paris : PUF, 2003, p. 159-212.

Belfrage, B., « The Scientific Background of George Berkeley’s Idealism », in S. Gersh and D. Moran (eds.), Eriugena, Berkeley and the Idealist Tradition, Notre Dame (Indiana) : Notre Dame University Press, 2005, p. 229-249.

Berchielli, L., « Berkeley et l’Optique de Newton », Lumières, « Regards sur l’Optique de Newton », 4, 2004, p. 105-124.

Berman, D., « Berkeley and the Moon Illusions », Revue internationale de philosophie, 39, 1985, p. 215-222.

Berman, D., George Berkeley, Idealism and the Man, Oxford : Clarendon Press, 1994.

Blay, M., « George Berkeley : immatérialisme et philosophie des sciences », in R. Bouveresse-Quilliot (éd.), Berkeley, Dijon : Editions Universitaire de Dijon, 2000, p. 65-94.

Bouveresse-Quillot, R., « Note sur Berkeley et Popper », in R. Bouveresse-Quilliot (éd.), Berkeley, Dijon : Editions Universitaires de Dijon, 2000, p. 9-14.

Brook, R., Berkeley’s Philosophy of Science, La Haye : Martinus Nijhoff, 1973.

Brykman, G., « Berkeley : sa lecture de Malebranche à travers le Dictionnaire de Bayle », Revue internationale de philosophie, 114, 1975, p. 496-514.

Brykman, G., « Le cartésianisme dans le De Motu », Revue internationale de philosophie, 179, 1979, p. 552-569.

Brykman, G., « Microscopes and Philosophical Method in Berkeley », in C.M. Turbayne (ed.), Berkeley, Critical and Interpretive Essays, Minneapolis : Manchester University Press, 1982, p. 69-82.

Brykman, G., « Le modèle visuel de la connaissance chez Berkeley », Revue philosophique, 4, 1983, p. 427-441.

Brykman, G., Berkeley, Philosophie et Apologétique, 2 vol., Paris : Vrin, 1984.

Brykman, G., « Sensibles communs et sens commun chez Locke et Berkeley », Revue de métaphysique et de morale, 96, 1991, p. 515-529.

Brykman, G., Berkeley et le voile des mots, Paris : Vrin, 1993.

Brykman, G., « La liberté humaine dans le Dialogue VII de l’Alciphron », in L. Jaffro, G. Brykman, C. Schwartz (éd.), Berkeley’s Alciphron. English Text and Essays in Interpretation, Hildesheim : Georg Olms, 2009, p. 332-340.

Charles, S., « La Siris au siècle des Lumières : panacée ou imposture ? », Hermathena, 168, 2000, p. 55-69.

Daniel, S., « Les limites de la philosophie naturelle chez Berkeley », in S. Charles (éd.), Science et épistémologie selon Berkeley, Saint Nicolas (Québec) : Les Presses de l’Université Laval, 2004, p. 163-170.

Davie, D., « Berkeley’s Style in Siris », Cambridge Journal, 4, 1950-51, p. 427-433.

288

Dégremont, R., « Médecine et philosophie dans la Siris de George Berkeley », in G. Brykman (éd.), La philosophie comme médecine de l’âme à l’Âge Classique, Nanterre : Université Paris X-Nanterre, 2003, p. 131-146.

Downing, L.J., « Berkeley’s Case Against Realism About Dynamics », in R.G. Muehlmann (ed.) Berkeley’s Metaphysics, Structural, Interpretive, and Critical Essays, University Park : The Pennsylvania State University Press, 1995, p. 197-214.

Downing, L.J., « Siris and the Scope of Berkeley’s Instrumentalism », British Journal for the History of Philosophy, 3, 1995, p. 279-300.

Downing, L.J., « Berkeley’s Natural Philosophy and Philosophy of Science », in K. Winkler (ed.), The Cambridge Companion to Berkeley, Cambridge : Cambridge University Press, 2005, p. 230-265.

Garber, D., « Locke, Berkeley and Corpuscular Scepticism », in C.M. Turbayne (ed.), Berkeley, Critical and Interpretive Essays, Minneapolis : Manchester University Press, 1982, p. 159-173.

Glauser, R., Berkeley et les philosophes du xviie siècle. Perception et scepticisme, Sprimont : Mardaga, 1999.

Glauser, R., « Optique géométrique, images rétiniennes et corpuscules chez Berkeley », Revue philosophique de la France et de l’étranger, 135, 2010 (numéro dirigé par G. Brykman), p. 7-18.

Hamou, P., « Microscopes et minima visuels : Berkeley critique de l’autopsie instrumentale », in S. Charles (éd.), Science et épistémologie selon Berkeley, Saint Nicolas (Québec) : Les Presses de l’Université Laval, 2004, p. 103-126.

Hight, M., Idea and Ontology. An Essay in Early Modern Metaphysics of Ideas, University Park (Penn.) : Pennsylvania State University Press, 2008.

Jaffro, L., « Éducation moderne et tradition antique dans l’Alciphron », in L. Jaffro, G. Brykman, C. Schwartz (éd.), Berkeley’s Alciphron. English Text and Essays in Interpretation, Hildesheim : Georg Olms, 2009, p. 273-282.

Jesseph, D.M., Berkeley’s Philosophy of Mathematics, Chicago and London : The University of Chicago Press, 1998.

Jessop, T.E., « Berkeley and the Contemporary Physics », Revue internationale de philosophie, 7, 1953, p. 87-100.

Jessop, T.E., « Berkeley’s Philosophy of Science », Hermathena, 97, 1963, p. 23-35.

Johnston, G.A., The Development of Berkeley’s Philosophy, London : MacMillan, 1923.

Luce, A.A., Berkeley and Malebranche : A Study in the Origins of Berkeley’s Thought, London : Oxford University Press, 1934.

Luce, A.A., « The Unity of the Berkeleian Philosophy I », Mind, 46, 1937, p. 44-52.

Luce, A.A., « The Unity of the Berkeleian Philosophy II », Mind, 46, 1937, p. 180-190.

Luce, A.A., « Berkeley’s Search for Truth », Hermathena, 82, 1953, p. 13-26.

Maheu, P., « Le catalogue de la bibliothèque des Berkeley », Revue d’histoire de la philosophie, 1929, p. 180-199.

Moked, G., « A Note on Berkeley’s Corpuscularian Theories in the Siris », Studies in History and Philosophy of Science, 2, 1971, p. 257-271.

Moked, G., « Two Central Issues in Bishop Berkeley’s “Corpuscularian Philosophy” in the Siris », History of European Ideas, vol. 7, 1986, p. 633-641.

Moked, G., Particles and Ideas, Bishop Berkeley’s Corpuscularian Philosophy, Oxford : Oxford University Press, 1988.

Nicolson, M. and Rousseau, G.S, « Bishop Berkeley and Tar-Water », in H.K. Miller, E. Rothstein and G.S. Rousseau (eds.), The Augustan Milieu : Essays presented to A. Landa, Oxford : Clarendon Press, 1970, p. 102-137.

Peterschmitt, L., « La critique du réalisme leibnizien dans le De Motu de Berkeley », Astérion, 1, p. 112-126 (http://asterion.revues.org).

Peterschmitt, L., « Berkeley et les hypothèses mathématiques », Archives internationales d’histoire des sciences, 150-151, 2003, p. 184-197.

289

Peterschmitt, L., Sciences de la nature et philosophie dans la pensée de George Berkeley, Lille : Atelier National de Reproduction des Thèses, 2007.

Peterschmitt, L., « Concilier science et philosophie : l’ordre de la nature chez Berkeley », in G. Marmasse et N. Lechopier (éd.), La nature entre science et philosophie, Paris : Société Française d’Histoire des Sciences et des Techniques / Vuibert « Cahiers d’histoire et de philosophie des sciences », 2008, p. 7-22.

Peterschmitt, L., « Can Berkeley Be an Instrumentalist ? Towards a Reappraisal of Berkeley’s Philosophy of Science », Berkeley Studies, 19, 2008, p. 19-31.

Peterschmitt, L., « L’aspect formel du langage de la science dans l’Alciphron de Berkeley », in L. Jaffro, G. Brykman, C. Schwartz (éd.), Berkeley’s Alciphron. English Text and Essays in Interpretation, Hildesheim : Georg Olms, 2009, p. 341-349.

Peterschmitt, L., « La mathématisation impensée de la physique dans les Principes de la connaissance humaine de Berkeley », Revue philosophique de la France et de l’étranger, 135, 2010 (numéro dirigé par G. Brykman), p. 19-29.

Peterschmitt, L., « Théologie naturelle et philosophie chimique dans la Siris de Berkeley », Revue du 18e siècle dossier « Chimie et Philosophie », coordonné par B. Bensaude-Vincent et M. Lequan, 42, 2010, p. 417-432.

Peterschmitt, L., « Berkeley and the Chemical Theory in the Siris : the Rebuilding of a Non Existent Theory », in S. Parigi (ed.), George Berkeley. Religion and the Sciences in the Age of Enlightenment, Dordrecht : Springer « International Archives of the History of Ideas », 2010, p. 76-86.

Peterschmitt, L., « Quelle démonstration de l’existence de quel Dieu ? À propos de la “démonstration de l’existence de Dieu” dans le quatrième dialogue de l’Alciphron de Berkeley », Science et esprit (numéro dirigé par S. Charles), 63/2, 2011.

Peterschmitt, L., « Berkeley et les “principes” de la chimie : des lois pour la chimie ? », in B. Joly (éd.), La chimie dans l’œuvre des philosophes, Oxford : Kluwers « Cahiers de logique et d’épistémologie », à paraître.

Ritchie, A.D, « George Berkeley’s Siris. The Philosophy of the Great Chain of Being and the Alchemist Theory », Proceedings of the British Academy, 40, 1954, p. 41-55.

Tipton, I.C., « Two Questions on Bishop Berkeley’s Panacea », Journal of the History of Ideas, 30, 1969, p. 203-224.

Tipton, I.C., « The “Philosopher by Fire” in Berkeley’s Alciphron », in C.M. Turbayne (ed.), Berkeley, Critical and Interpretive Essays, University of Minnesota : Manchester University Press, 1982, p. 159-173.

Urmson, J.O., « Berkeley’s Philosophy of Science in the Siris », History of European Ideas, 7, 1986, p. 563-566.

Walmsley, P., The Rethoric of Berkeley’s Philosophy, Cambridge : Cambridge University Press, 1990.

Warnock, G.J, Berkeley, London : Penguin Books, 1953.

Wild, J., George Berkeley. A Study of His Life and Philosophy, Cambridge (Mass.) : Harvard University Press, 1936.

Wilson, C., « Berkeley and the Microworld », Archiv für die Geschichte der Philosophie, 76, 1994, p. 37-64.

Wilson, M.D., « Berkeley and the Essences of the Corpuscularians », in J. Foster and H. Robinson (eds.), Essays on Berkeley, a tercentennial Celebration, Oxford : Clarendon Press, 1985, p. 131-147.

Winkler, K., Berkeley. An Interpretation, Oxford : Oxford University Press, 1989.

Winkler, K. (ed.), The Cambridge Companion to Berkeley, Cambrige : Cambrige University Press, 2005.

290

Travaux divers

Ayers, M., Locke, 2 vol., London : Routledge, 1991.

Bensaude-Vincent, B. et Stengers, I., Histoire de la chimie, Paris : La Découverte, 2001.

Bertomeu-Sánchez, J.R., Burns, D.T., et van Tiggelen, B. (eds.), Neighbours and Territories : The Evolving Identity of Chemistry (Proceedings of the 6th International Conference in the History of Chemistry), Louvain la Neuve : Mémosciences asbl, 2008 (http://www.euchems.org/Divisions/History/EIC.asp).

Blay, M. et Halleux, R. (éd.), La Science classique, xvie-xviiie siècles, Dictionnaire Critique, Paris : Flammarion, 1998.

Bloch, O., La Philosophie de Gassendi, Nominalisme, matérialisme, métaphysique, La Haye : Martinus Nijhoff, 1971.

Blumenberg, H., La Lisibilité du monde, trad. P. Rusch et D. Trierweiler, Paris : Cerf, 2007.

Boas Hall, M., « Acid and Alkali in Seventeenth Century Chemistry », Archives Internationales d’Histoire des Sciences, 34, 1956, p. 13-28.

Boas Hall, M., « Salomon’s House Emergent : the Early Royal Society and Cooperative Research », in H. Woolf (ed.), The Analytic Spirit, Ithaca and London : Cornell University Press, 1981, p. 177-194.

Brahami, F., « Empirisme et scepticisme dans la philosophie des sciences en Grande-Bretagne aux xviie et xviiie siècles », in P. Wagner (éd.), Les Philosophes et la Science, Paris : Gallimard, 2002, p. 301-348.

Brykman, G., Locke, Idées, langage, et connaissance, Paris : Ellipses, 2001.

Christie, J.R.R., « Historiography of Chemistry in Eighteenth Century : Herman Boerhaave and William Cullen », Ambix, 41, 1994, p. 4-19.

Cléret, N., « Paracelse, l’alchimie et les Stoïciens. Quelques aspects des conceptions stoïcienne et paracelsienne du feu », in P.-F. Moreau (éd.), Le Stoïcisme au xvie et au xviie siècle, Paris : Albin Michel, p. 65-76.

Clericuzio, A., « Carneades and the Chemists : a Study of The Sceptical Chymist and its Impact on Seventeenth-Century Chemistry », in M. Hunter (ed.), Robert Boyle Reconsidered, Cambridge : Cambridge University Press, 1994, p. 79-90.

Clericuzio, A., « The Internal Laboratory. The Chemical Reinterpretation of Medical Spirit in England (1650-1680) », in P. Rattansi and A. Clericuzio (éd.), Alchemy and Chemistry in the 16th and 17th Centuries, Dordrecht-Boston-London : Kluwer Academic Publishers, 1994, p. 51-83.

Clericuzio, A., Elements, Principles, and Corpuscles : A Study of Atomism and Chemistry in the Seventeenth Century, Dordrecht : Kluwer Academic Publishers, 2000.

Cohen, I.B., The Birth of a New Physics, New York : W.W. Norton et Company, 1960 ; reed. Harmondworth : Penguin Books, 1987 [Les origines de la physique moderne, trad. J. Métadier et C. Jeanmougin, Paris : Seuil, 1993].

Cohen, I.B., The Newtonian Revolution, with illustration of the transformation of scientific ideas, Cambridge : Cambridge University Press, 1980.

Debus, A.G., « The Paracelsian Aerial Niter », 55, Isis, 1964, p. 43-61.

Debus, A.G., « The Aerial Niter in the 16th and Early 17th Centuries », Actes du 10e Congrès d’Histoire des Sciences, Paris, 1964, vol. 2, p. 835-839.

Debus, A.G., « Mathematics and Nature in the Chemical Texts of the Renaissance », Ambix, 15, 1968, p. 1-28.

Debus, A.G., « Motion in the Chemical Texts of the Renaissance », Isis, 64, 1976, p. 4-17.

Debus, A.G., The Chemical Philosophy, Paracelsian Science and Medicine in the Sixteenth and Seventeenth Centuries, New-York : Neale Watson Academic Publications, 1977.

Debus, A.G., « The Parcelsians in Eighteenth Century France : A Renaissance Tradition in the Age of the Enlightenment », 28, Ambix, 1981, p. 36-54.

291

Debus, A.G., « Alchemy in an Age of Reason : The Chemical Philosophers in Early Eighteenth-Century France », in I. Merkel and A.G. Debus (eds.), Hermeticism and the Renaissance, Intellectual History and the Occult in Early Modern Europe, London-Toronto : Associated University Presses, 1988, p. 231-250.

Debus, A.G., The French Paracelsians, The Chemical Challenge to Medical and Scientific Tradition in Early Modern Europe, Cambridge : Cambridge University Press, 1991.

Di Meo, A., « Théories et classifications chimiques au xviiie siècle », History and Philosophy of the Life Sciences, 5, 1983, p. 159-185.

Dobbs, B.J.T., The Foundations of Newton’s Alchemy, or “The Hunting of the Green Lyon”, Cambridge : Cambridge University Press, 1975, 2nd ed. 1982.

Dobbs, B.J.T., « Newton’s Commentary on the Emerald Tablet of Hermes Trismegistus : Its Scientific and Theological Significance », in I. Merkel and A.G. Debus (eds.), Hermeticism and the Renaissance, Intellectual History and the Occult in Early Modern Europe, London-Toronto : Associated University Presses, 1988, p. 182-191.

Dobbs, B.J.T., The Janus Faces of Genius, The Role of Alchemy in Newton’s Thought, Cambridge : Cambridge University Press, 1991.

Downing, L.J., « Are Corpuscles Unobservable in Principle for Locke ? », Journal of the History of Philosophy, 30, 1992, p. 33-52.

Downing, L.J., « The Status of Mechanism in Locke’s Essay », The Philosophical Review, 107, 1998, p. 384-414.

Duchesneau, F., Les modèles du vivant de Descartes à Leibniz, Paris : Vrin, 1998.

Emerton, N.E., The Scientific Reinterpretation of Form, Ithaca and London : Cornell University Press, 1984.

Figala, K., « Newton’s Alchemy », in I.B. Cohen and G.E. Smith (eds.), The Cambridge Companion to Newton, Cambridge : Cambridge University Press, 2002, p. 370-386.

Franckowiak, R., Le Développement des Théories du Sel dans la Chimie française de la fin du xvie à celle du xviiie siècle, Thèse de doctorat, Université Lille 3, 2002.

Franckowiak, R., « Quand la chimie s’appelait alchimie », Les nouvelles d’Archimède, le journal de l’Université des Sciences et Technologies de Lille, oct.-déc. 2003, p. 18-19.

Franckowiak, R., « Eighteenth Century Chemistry : Between Natural Philosophy without Nature and Physics Without Reason », in J. R. Bertomeu-Sánchez, D. T. Burns, B. van Tiggelen (eds.), Neighbours and Territories : The Evolving Identity of Chemistry (Proceedings of the 6th International Conference in the History of Chemistry), Louvain la Neuve : Mémosciences asbl, 2008, p. 93-102.

Franckowiak, R., et Peterschmitt L., « La chimie de Homberg : une vérité certaine dans une physique contestable », Early Science and Medicine, 10, 2005, p. 65-90.

Gibbs, F.W., « Boerhaave’s Chemical Writings », Ambix, 6, 1958, p. 119-135.

Golinski, J.V., « A Noble Spectacle : Phosphorus and the Public Culture of Sciences in the Early Royal Society », Isis, 80, 1989, p. 11-39.

Goupil, M., Du flou au clair ? Histoire de l’affinité chimique de Cardan à Prigogine, Paris : Editions du Centre des Travaux Historiques et Scientifiques, 1991.

Guerlac, H., « John Mayow and the Aerial Nitre – Studies in the Chemistry of John Mayow », Actes du Septième Congrès d’histoire des Sciences, Jérusalem, 1953, p. 332-349.

Guerlac, H., « The Poet’s Nitre – Studies in the Chemistry of John Mayow II », Isis, 45/3, 1954, p. 243-255.

Guerrini, A., « Chemistry Teaching at Oxford and Cambridge circa 1700 », in P. Rattansi and A. Clericuzio (eds.), Alchemy and Chemistry in the 16th and 17th Centuries, Dordrecht-Boston-London : Kluwer Academic Publishers, 1994, p. 183-199.

McGuire, J.E., « Force, Active Principles and Newton’s Invisible Realm », Ambix, 15, 1968, p. 154-209.

McGuire, J.E., « Atoms and the “Analogy of Nature” : Newton’s Third Rule of Philosophizing », Studies in History of Science, 1, 1970, p. 3-58.

292

McGuire, J.E., « Boyle’s Conception of Nature », Journal of the History of Ideas, 33, 1972

Hacking, I., L’Émergence de la probabilité, trad. M. Dufour, Paris : Seuil, 2002.

Hamou, P., « Descartes, Newton et l’intelligibilité de la nature », in P. Wagner (éd.), Les Philosophes et la Science, Paris : Gallimard, 2002, p. 110-165.

Heimann, A.P.M., « “Nature is a Perpetual Worker” : Newton’s Aether and Eighteenth Century Natural Philosophy », Ambix, 20, 1973, p. 1-25.

Hiraï, H., Le Concept de semence dans les théories de la matière à la Renaissance de Marsile Ficin à Pierre Gassendi, Turnhout : Brepols, 2005.

Holmes, F.L., Eighteenth-Century Chemistry as an Investigative Enterprise, Berkeley : Office for History of Science and Technology / University of California, 1989.

Joly, B., La Rationalité de l’alchimie au xviie siècle, Paris : Vrin, 1992.

Joly, B., « Qu’est-ce qu’un laboratoire alchimique ? », Cahiers d’histoire et de philosophie des sciences, 40, 1992, p. 82-98.

Joly, B., « Présence des concepts de la physique stoïcienne dans les textes alchimiques du xviie siècle », in J.-C. Margolin et S. Matton (éd.), Alchimie et philosophie à la Renaissance, Paris : Vrin, 1993, p. 341-354.

Joly, B., « “Mundum animal esse” (Physiologia Stoïcorum II, 10) : retour au stoïcisme ou triomphe de l’hermétisme ? », in C. Mouvchel (éd.), Juste Lipse (1547-1606) en son temps, Paris : Honoré Champion, 1994, p. 49-69.

Joly, B., « Quand l’alchimie était une science », Revue d’histoire des sciences, 49, 1996, p. 147-157.

Joly, B., Chimie et philosophie au xviie siècle. Paracelsisme, stoïcisme, cartésianisme, Thèse d’habilitation à diriger des recherches, Université Paris VII, 1998.

Joly, B., « Physique stoïcienne et philosophie chimique au xviie siècle », in P.-F. Moreau (éd.), Le Stoïcisme au xvie et au xviie siècle, Paris : Albin Michel, 1999, p. 281-301.

Joly, B., « La rationalité de l’hermétisme. La figure d’Hermès dans l’alchimie à l’Âge Classique », Methodos, 3, 2003, « Figures de l’irrationnel ».

Joly, B., « Quarrels between Etienne-François Geoffroy and Louis Lémery at the Académie Royale des Sciences in the Early Eighteenth Century : Mechanism and Alchemy », in L. M. Principe (ed.), Chymists and Chymistry, Studies in the History of Alchemy and Early Modern Chemistry, Canton (MA) : Science History Publications / Chemical Heritage Foundation, 2007, p. 203-214.

Knoeff, R., Herman Boerhaave (1668-1738), Calvinist Chemist and Physician, Amsterdam : Koninklijke Nederlandse Akademie van Weteshappen, 2002.

Lindeboom, G.A., Herman Boerhaave, The Man and his Work, London : Methuen & co, 1968.

Lindeboom, G.A., Boerhaave and Great-Britain. Three Lectures on Boerhaave with Particular Reference to his Relations with Great Britain, Leiden : Brill, 1974.

Long, A. et Sedley, D., Les Philosophies hellénistiques, tome II : Les Stoïciens, trad. J. Brunschwig et P. Pellegrin, Paris : GF, 2001.

Love, R., « Some Sources of Herman’s Boerhaave’s Concept of Fire », Ambix, 19, 1972, p. 157-174.

Love, R., « Herman Boerhaave and the Element-Instrument Concept of Fire », Annals of Science, 31, 1974, p. 547-559.

Metzger, H., Les Doctrines chimiques en France, du début du xviie à la fin du xviiie siècle, Paris : Blanchart, 1922, rééd. 1969.

Metzger, H., Newton, Stahl, Boerhaave et la doctrine chimique, Paris : Blanchard, 1931, rééd. 1974.

Metzger, H., Attraction universelle et religion naturelle chez quelques commentateurs anglais de Newton, Paris : Hermann, 1938.

Mothu, A., « La pensée en cornue : considérations sur le matérialisme et la “chymie” en France à la fin de l’Âge classique », Chrysopoeia, IV, 1990-91, p. 307-439.

Mothu, A., « Le mythe de la distillation de l’âme au xviie siècle en France », in J.C. Margolin et S. Matton (éd.), Alchimie et philosophie à la Renaissance, Paris : Vrin, 1993, p. 435-461.

Newman, W.R., « Boyle’s Debt to Corpuscular Alchemy », in M. Hunter (ed.), Robert Boyle Reconsidered, Cambridge : Cambridge University Press, 1994, p. 107-118.

293

Newman, W.R., « The Corpuscular Transmutational Theory of Eiraneus Philalethes », in P. Rattansi and A. Clericuzio (eds.), Alchemy and Chemistry in the 16th and 17th Centuries, Dordrecht-Boston-London : Kluwer Academic Publishers, 1994, p. 161-182.

Newman, W.R., « The Alchemical Source of Robert Boyle’s Corpuscular Philosophy », Annals of Science, 53, 1996, p. 567-585.

Newman, W.R., and Principe L., « Alchemy vs. Chemistry : The Etymological Origins of a Historiographic Mistake », Early Science and Medicine, 3, 1998, p. 32-65.

Newman, W.R., « The Background to Newton’s Chymistry », in I.B. Cohen and G.E. Smith (eds.), The Cambridge Companion to Newton, Cambridge : Cambridge University Press, 2002, p. 358-369.

Newman, W.R., Gehennical Fire, The Lives of George Starkey, an American Alchemist in the Scientific Revolution, Harvard : Harvard University Press, 1994 ; reed. Chicago : The University of Chicago Press, 2003.

Partington, J.R., A History of Chemistry, 3 vol., London and New York : MacMillan, 1961-1970.

Peterschmitt, L., « Bacon et la chimie. À propos de la réception de la philosophie naturelle de Francis Bacon aux xviie et xviiie siècles », Methodos « La subjectivité », 5, 2005 (http//:methodos.revues.org/document385.html).

Peterschmitt, L., « The Cartesians and Chemistry : Cordemoy, Rohault, Régis », in L. Principe (ed.), Chymists and Chymistry, Studies in the History of Alchemy and Early Modern Chemistry, Canton (MA) : Science History Publications / Chemical Heritage Foundation, 2007, p. 193-202.

Powers, J.C., « “Ars sine Arte” : Nicholas Lemery and the End of Alchemy in Eighteenth-Century France », Ambix, 1998, p. 163-189.

Powers, J.C., « Scrutinizing the Alchemists : Herman Boerhaave and the Testing of Alchemy », in L. Principe (ed.), Chymists and Chymistry, Studies in the History of Alchemy and Early Modern Chemistry, Canton (MA) : Science History Publications / Chemical Heritage Foundation, 2007, p. 227-238.

Powers, J.C., « Chemistry without Principles : Herman Boerhaave on Instruments and Elements », in L. Principe (ed.), New Narratives in Eighteenth-Century Chemistry : Contributions from the First Francis Bacon Workshop, 21-23 April 2005, California Institute of Technology, Pasadena (Cal.), New-York : Springer Verlag, 2007, p. 45-62. 

Principe, L.M., « Robert Boyle’s Alchemical Secrecy : Codes, Ciphers and Concealments », Ambix, 39, 1992, p. 63-74.

Principe, L.M., « Boyle’s Alchemical Pursuits », in M. Hunter (ed.), Robert Boyle Reconsidered, Cambridge : Cambridge University Press, 1994, p. 91-105.

Principe, L.M., The Aspiring Adept, Robert Boyle and his Alchemical Quest, Princeton : Princeton University Press, 1998.

Principe, L.M., « Wilhelm Homberg : Chymical Corpuscularianism and Chrysopoeia in the Early Eighteenth Century », in C. Lüthy, J.E. Murdoch, W.R. Newman (eds.), Late Medieval and Early Modern Corpuscular Matter Theories, Leiden-Boston-Köln : Brill, 2001, p. 535-556.

Principe, L.M., « A Revolution Nobody Noticed ? Changes in Early Eighteenth-Century Chemistry », in L.M. Principe (ed.), New Narratives in Eighteenth-Century Chemistry : Contributions from the First Francis Bacon Workshop, 21-23 April 2005, California Institute of Technology, Pasadena (Cal.), New-York : Springer Verlag, 2007. p. 1-22.

Principe, L.M., « Wilhelm Homberg et la chimie de la lumière », Methodos, 8 (2008), « Chimie et mécanisme à l’âge classique » (http://methodos.revues.org).

Rupert-Hall, A., « Isaac Newton and the Aerial Nitre », Notes and Records of the Royal Society of London, 52, 1998, p. 51-61.

Sargent, R.M., « Robert Boyle’s Baconian Inheritance : A Response to Laudan’s Cartesian Thesis », Studies in the History and Philosophy of Science, 17, 1986, p. 469-486.

294

Sargent, R.M., « Learning from Experience : Boyle’s Construction of an Experimental Philosophy », in M. Hunter (ed.), Robert Boyle Reconsidered, Cambridge : Cambridge University Press, 1994, p. 56-78.

Sargent, R.M., The Diffident Naturalist : Robert Boyle and the Philosophy of Experiment, Chicago and London : The University of Chicago Press, 1995.

Scribano, E., L’existence de Dieu. Histoire de la preuve ontologique de Descartes à Kant, trad. C. Barone, Paris, Seuil, 2002.

Schofield, R.E., Mechanism and Materialism, British Natural Philosophy in An Age of Reason, Princeton : Princeton University Press, 1970.

Simon, G., Sciences et savoirs aux xviie et xviie siècles, Villeneuve d’Ascq : Presses Universitaires du Septentrion, 1996.

Taranto, P., Du déisme à l’athéisme : la libre-pensée d’Anthony Collins, Paris : Honoré Champion, 2000.

Thackray, A., « “Matter in a Nut-Shell” : Newton’s Opticks and Eighteenth-Century Chemistry », Ambix, 15, 1986, p. 29-53.

1 Nous ne mentionnons que les éditions intéressantes pour nous.

2 Nous restreignons notre bibliographie à ce qui nous a effectivement servi, même si nous ne le citons pas toujours ; les instruments bibliographiques, et en particulier la bibliographie mise à jour annuellement de la revue Berkeley Studies, donneront facilement tous les compléments éventuels.