Aller au contenu

Table des matières

Accès libre
Support: Numérique
431
Table des matières




Introduction 9


Chapitre I : Le baroque :discussion de la notion 17

I. Le baroque devant la critique 17

1. Soupçons 17

2. De la confusion de la notion 21

A. L'origine italienne du baroque 23

B. Le baroque, fruit de lacontre-réforme 26

3. Quelle littérature ? 29

A. Le mot baroque 29

B. La chose littéraire 31

II. Deux textes et leurs milieux 33

1. Du Bartas et d'Aubigné 33

A. La Sepmaine : un discours modelé par la

pensée renaissante 34

B. Les Tragiques :une rupture 40

C. Quelques critères 44

2. Théories poétiques 46

A. Les traités 46

B. Le maniérisme 48

3. Permanence et crise 54

A. Une avancée 57

B. Une résistance 59


Chapitre II :Rupture avec la Pléiade 61

I. Le sensible 61

1. Le statut de l'image :l'impossible représentation 61

2. L'essence contre l'apparence 71

3. L'absence de figure ou comment connaître ? 76

432 430 TABLES


II. Le statut de l'écriture 81

1. Statut de la création poétique 84

A. Exaltation de la création 84

B. Relativisation de l'acte créateur 85

C. Conversion de la poésie 88

2. Statut du langage 91

A. Impuissance du langage 91

B. Simplicité et modernité 95

C. Fable et vérité 108

Chapitre III : La mystique, quelques repères 119

I. Définition et implantation 119

1. Historique 119

A. Histoire d'un mot 119

B. Une science 121

C. Une tradition 123

2. Implantation 124

A. Contexte historique et religieux 124

B. L"'Invasion mystique" 129

II. Raison et méthodes cognitives 137

1. La raison destituée 137

2. La raison malmenée chez les baroques 143

3. L'au-delà de la raison 148

A. Par delà le principe de non contradiction 148

B. L'ombre de la folie 152

III. Représentation de l'homme par lui-même 154

1. De Montaigne à Descartes 154

2. L'énonciation universalisante 157

3. L'homme fantôme de son être 159

4. Un sujet mystique 161

5. L'autre et le même 163

433 TABLE DES MATIÈRES 431


Chapitre IV :Espace mental et modèles métaphoriques 167

I. Le dualisme 168

1. Résurgences 168

2. L'augustinisme 173

II. Le chemin de l'intérieur :spatialisation et

dynamisme 181

1. Etude du Cantique de la nuit obscure 182

III. Théorie paradoxale de la représentation 188

1. Nécessité des supports visibles 188

2. Symbole et allégorie 192

A. Le symbole : au-delà de la représentation 192

B. L'allégorie : un archaïsme en voie d'extinction 196

3. Le monde comme modèle métaphorique 201

A. Le lieu de l'être :une topographie ontologique 201

B. La forme de Dieu 207

4. Le corps, lieu d'écriture 211

A. Corps déchu ou supplicié : le discours

pénitentiel 213

B. Corps informé ou écrit : le discours mystique 215

5. Tout est écriture 220


Chapitre V :Art poétique apocryphe 225

I. Nouvelle approche de la littérature 226

1. L'intertextualité 226

2. La poésie amoureuse 230

A. Eros baroque et Eros maniériste 230

B. Transfert de moyens 233

C. Réécriture du Cantique des cantiques : un

maniérisme baroque ? 237

3. Les formes poétiques 241

A. Conformisme 241

B. Innovation 243

434 432 TABLES


II. Petite stylistique portative 251

1. La cohérence ou le pli baroque 252

2. La répétition :principe unifiant et efficace 255

A. fonction de la répétition 255

B. Moyens de la répétition 259

3. Analyse de l'Épithalame de Jean de Saint-Samson 261

A. Les artifices stylistiques 263

B.Les mots inadéquats ou la fonction du

dysfonctionnement 264

C. La structure adéquate 266

4. Répétition et annulation 268

5. La tension 270

A. Contradiction et opposition 270

B. Le cas particulier de l'oxymore 274


Chapitre VI :Avatars de la parole 279

I. Etre embarrassé de la parole 282

1. Bégaiement et balbutiement 282

2. Dangers de la parole 286

3. L'éloge du silence ou parler sans paroles 288

II. User de la parole : le speech-act 291

1. L'évidence :acte illocutoire 293

A. La modalisation 293

B. Présent de vérité générale et jugement de

valeur 294

C. Les déictiques 294

D. Vocatif et impératif 295

2. Illocution :entre didactisme et terrorisme 296

A. Poésie théodidacte 296

B. Poésie terroriste 299

III. Ruser avec la parole 300

1. Le "je ne sais quoi" 302

2. Parla grâce de la parole 304

A. Le nom et l'être 304

B. La parole, fil d'Ariane 305

435 TABLE DES MATIÈRES 433


3. Faire parler Dieu 308

4. Le texte, lieu de l'expérience mystique 310


Chapitre VII :L'économie du monde 315

I. L'ordre n'est pas au monde 315

1. Le refus du macrocosme 315

2. Le charme 316

3. Le retrait ou la force antisociale du baroque 320

A. Critique de La Critique de la raison mystique 321

B. Critique de la "Dévotion civile" 323

II. Le monde n'est pas un spectacle 325

1. Le baroque métaphysique ou le refus de la nature 326

2. L'exemple du désert 328

III. Le monde, espace d'une méthode 331

1. Le révélateur de l'autre monde 332

A. Travail de la négativité 333

B. Vers le meilleur 336

2. L'utopie ou l'incessante tentation du néant 337

A. "De l'holocauste..." 337

B. "...à l'abîme" 340

IV. Le monde ou l'homme ? 343

1. Etre à part le monde 343

2. Le subjectivisme religieux 345

Conclusion 349

Appendice 355

Annexes 373

Chronologie des recueils consultés 375

Petit dictionnaire baroque selon Jean de Sponde 377

Index des principaux auteurs cités 379

Bibliographie 385

Sources premières 387

Sources secondaires 397

436 434 TABLES


Tables 425

Table des illustrations 427

Table des matières 429