Aller au contenu

Une Chrétienté romaine sans pape L’Espagne et Rome (586-1085)

  • Type de publication: Ouvrage
  • Auteur universitaire: Deswarte (Thomas)
  •  
  • Résumé: À l’époque wisigothique et pendant les premiers siècles de la « Reconquête », les royaumes catholiques de la péninsule Ibérique n’entretiennent guère de relations avec Rome. Il faut attendre Alexandre II (1061-1073) et Grégoire VII (1073‑1085) pour que les papes y fassent admettre leur autorité effective. Comment comprendre une telle indépendance dans des royaumes si préoccupés par la défense de la foi ? S’agit-il d’un refus réfléchi de la primauté pontificale ou d’un simple isolement géographique ? Le problème, jusqu’à présent mal posé, est en fait celui d’un décalage entre la théorie – une Chrétienté incontestablement romaine – et la pratique ; un paradoxe, unique en Occident, qui ne peut se comprendre sans une réévaluation culturelle de la notion d’autorité et de sa réception.
  •  
  • Nombre de pages: 667
  • Année d’édition: 2010
  • Collection: Bibliothèque d'histoire médiévale, n° 1

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-0106-0
  • ISSN: 2264-4261
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-4511-8
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 01/02/2010
  • Langue: Français
  • Mots-clés: Histoire, papauté, Espagne, haut Moyen Âge
Disponibilité: Provisoirement indisponible Arrêt de la commercialisation
Prix normal 49,00 €
Support: Broché
Sommaire
Pages 9 à 9
Pages 11 à 44
Pages 45 à 81
Pages 83 à 121
Pages 123 à 172
Pages 173 à 179
Pages 181 à 220
Pages 221 à 237
Pages 239 à 261
Pages 263 à 311
Pages 313 à 346
Pages 347 à 357
Pages 359 à 401
Pages 403 à 484
Pages 485 à 511
Pages 513 à 517
Pages 519 à 535
Pages 537 à 540
Pages 541 à 541
Pages 543 à 545
Pages 547 à 548
Pages 549 à 549
Pages 551 à 551
Pages 553 à 557
Pages 559 à 566
Pages 567 à 569
Pages 571 à 582
Pages 583 à 643
Pages 645 à 660
Pages 661 à 661
Pages 663 à 669