Skip to content

Notes sur les références

View all information ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-2990-3
  • ISSN: 2105-9527
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-2992-7.p.0045
  • Publisher: Classiques Garnier
  • Parution date: 10-15-2014
  • Language: French
Free access
Support: Digital
45

Notes sur les références

Les références données par Camus en marge de son texte, constamment sous forme abrégée, sont reproduites en italiques en tête des notes. La référence suivante, en caractères romains, donne la référence complète ; lorsque celle-ci apparaît seule, cest que Camus a cité sans donner de référence, et que la citation a été retrouvée.

Si Camus a donné plusieurs références pour la même partie du texte, celles-ci, en italiques toujours, sont chacune suivies de la référence vérifiée en romain, et, le cas échéant, du texte cité. Références de Camus et références vérifiées alternent ainsi dans ce type de note. Par exemple :

Curt. 1 3. Quinte-Curce, Histoire dAlexandre, 3, 12. Suidas in verbo Hephestion. Suidas (la Souda, encyclopédie grecque de la fin du ixe siècle AD), au mot Hephestion. Diodor. Sicul. 17. c. 9. Diodore de Sicile 17, 37, 5-6 : « Le lendemain, le roi, accompagné dHephaestion, un de ses amis quil affectionnait le plus, se rendit chez les femmes. Comme ils étaient tous deux habillés de même et quHephaestion lemportait par sa taille et sa beauté, Sisyngambris prit celui-ci pour le roi, et se prosterna pour le saluer ; quelques assistants lavertirent de sa méprise et lui indiquèrent de la main Alexandre. Sisyngambris, honteuse de son erreur, allait renouveler sa salutation et se prosterner devant Alexandre ; mais celui-ci lui dit en la relevant : “Ô mère, ne te tourmente pas, car lui aussi est Alexandre.” » Val. Max. 4. c. 7. Valère Maxime, Des faits et des paroles mémorables, 4, 7, Exemples étrangers 2.

Camus semble parfois se tromper ; dautres fois la référence est illisible ou incomplète. Le texte entre crochets donne la référence corrigée ou suggérée. Ainsi :

Plin. 1. 4. ep. 1. [Valère Maxime, Des Faits et des paroles mémorables, IV, 6, 3. « Certes, pour deux cœurs également épris dun amour fort et honnête, il vaut mieux être unis dans la mort que rester séparés par la vie. »]

46

Pour les Psaumes, Camus donne le numéro de la Vulgate qui diffère de celui des Bibles modernes. Les deux numéros sont donnés.

La traduction de la Bible en Français Courant (BFC), qui est suivie dans la grande majorité des cas, est quelquefois peu satisfaisante ; est alors citée la version qui semble la meilleure, par exemple celle de la Nouvelle Bible Segond (NBS).

Book chapter: Previous 3/89 Next