Aller au contenu

Avant-propos

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-2921-7
  • ISSN: 2417-6400
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-2921-7.p.0007
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Mise en ligne: 08/04/2014
  • 1ère édition: 2012
  • Langue: Français

  • Chapitre d’ouvrage: 1/42 Suivant
Accès libre
Support: Numérique
7 AVANT-PROPOS

Nous avons souhaité, en ce début de xxie siècle, rendre disponibles des
textes français, écrits, lus, joués à la fin du xvie siècle et au début du xviie, qui
représentent, figurent, narrent toutes sortes de martyres, et nous ne pensons
pas que l'entreprise soit ridicule, ou inutile.
Ces tragédies et ces récits, qui nous semblent encore aujourd'hui cruels,
violents, sont parfois terriblement actuels, et la violence religieuse et politi¬
que, sur les tréteaux et dans les livres, n'est donc pas née d'hier, ou d'ailleurs,
puisque, très tôt, elle intervient en Europe, et aussi en France, en particulier
juste après les Guerres de religion.
En lisant ce livre, nous serons ainsi dans un monde apparemment loin¬
tain, généralement enserré par la critique entre la superbe Renaissance et le
sacro-saint Classicisme, par conséquent réduit à la portion congrue dans la
mémoire qu'on en a. Cependant, ce monde nous convoque  : il parle après
ses catastrophes à lui, semble avoir des choses à nous dire, des questions à
nous poser.
Des martyrs déjà présents dans l'Ancien Testament aux martyrs mis en piè¬
ces par les autochtones brésiliens, canadiens ou par les Japonais, des saints
martyrs roués, rôtis, dépecés, aux martyrs protestants et catholiques des guer¬
res fratricides, en passant par les martyrs politiques, célèbres ou non, d'An¬
gleterre ou des Pays-Bas, tous sont présents, propres au développement des
propagandes, à la mise en place de toutes sortes de didactiques, à la jouissance
du sang versé, mais aussi à l'instauration d'une réflexion, d'une perturbation,
d'un doute et d'un trouble salvateurs et raisonnables. Cette violence, cet uni¬
vers de martyrs sanglants, ces questions problématiques, difficiles et éclairan¬
tes pour notre monde, pour notre scène et notre culture actuelles, nous avons
donc voulu, dans ce volume, les donner à lire, les remettre en mémoire.
Notre dernière publication, Théâtre de la cruauté et récits sanglants, France, fin
xvf-début duxvif siècle, publié chez LafFont dans la collection « Bouquins », en
2006, avait ouvert la voie et, déjà, débusqué, en France, ce nouveau continent
littéraire. Ainsi, après avoir remis à leur juste place les textes de violence «  laï¬
que », nous en venons maintenant aux ouvrages religieux.
Pour ce faire, et grâce à la participation de l'ANR (projet SETH), a été
constitué, à partir des laboratoires de recherche «  Histoire des Arts et des
Représentations » de Paris X-Nanterre, et «  Formes et idées de la Renaissance
aux Lumières » de Paris III-Sorbonne Nouvelle, un groupe de chercheurs ou

8 AVANT-PROPOS

apprentis-chercheurs, étudiants de thèse ou enseignants de littérature et de
théâtre. Dans le cadre de ce projet, plusieurs réunions préparatoires ont eu
lieu, qui nous ont permis d'inviter de brillants chercheurs (qu'on remercie ici)
et d'instruire avec plus de netteté le concept de martyre. Un colloque inter¬
national, à Paris, en octobre 2009, et qui sera publié en 2010 dans la revue
Littératures classiques, poursuit ce travail définitionnel, historique et théori¬
que en l'élargissant puisqu'il a pour titre xvf-xvif siède : théâtre, arts et violence.
Représentation, hyper-représentation et performance des violences politiques et reli¬
gieuses (mi-xvf / mi-xvif), théâtre, littérature et arts plastiques. C'est donc au sein
de cet ensemble qu'on situera Tragédies et récits de martyres en France (fin xvf-
débutxvif siècle).
Autour de Christian Biet (Paris X-Nanterre) et de Marie-Madeleine Fragonard
(Paris III-Sorbonne Nouvelle), Mathilde Bernard (Paris III-Sorbonne Nouvelle),
Charlotte Bouteille-Meister (Paris X-Nanterre), Fabien Cavaillé (Paris III-Sorbonne
Nouvelle), Sybile Chevallier-Micki (Paris X-Nanterre), Géraldine Cordin
(Paris X-Nanterre), Nicolas Crémona (Paris III-Sorbonne Nouvelle), Romain
Jobez (Poitiers), Tiphaine Karsenti (Paris X-Nanterre), Jean-Charles Léon (Marne-
la-Vallée), Michaël Meere (Charlottesville), Corinne Meyniel (Paris X-Nanterre),
Pierre Pasquier (Tours), Barbara Selmeci (Neuchâtel) et Anne Teulade (Nantes),
ont contruit ce volume. Sara Harvey (Laval-Québec, Paris X-Nanterre & Paris IV)
a organisé les journées d'études et revu les textes. Chacun a été responsable d'une
ou plusieurs œuvres, a veillé à son édition, à ses notes et à la rédaction d'une
notice. Nous avons tous collaboré à l'édification du glossaire, produit la biblio¬
graphie, participé à l'ordonnance du plan et respecté les mêmes règles de publi¬
cation (voir la fin de l'introduction). Nous n'avons pas souhaité, dans le détail,
faire mention du travail de chacun, puisqu'il s'agit ici de faire état d'une recher¬
che de groupe, ici destinée à un public élargi  : ce qui compte, selon nous, c'est
cette somme telle qu'elle est présentée, c'est la nature de ces textes, leur actua¬
lité, leur pertinence et, nous l'espérons, l'enthousiasme qu'elle pourra déclencher
chez les lecteurs comme chez les lecteurs-comédiens ou metteurs en scène.

Chapitre d’ouvrage: 1/42 Suivant