Aller au contenu

Glossaire

Accès libre
Support: Numérique
391

ABC (L.U., v. 724) : Petit livre contenant lalphabet et la combinaison des lettres pour apprendre à lire aux enfants.

Aigles (Sap., v. 58, 1185 ; Vend., v. 245) : Enseignes militaires de Rome.

Amour (L.U., v. 141, 144, 271, 322, 337, 389, 504, 505, 522, 583, 594, 1246, 1255, 1554, 1561, 1567 ; Sap., v. 770, 772 ; Souh., v. 60, 75, 234, 294, 314, 363, 364, 374, 416, 420) : sentiment amoureux. Le substantif peut être au féminin au xviie siècle.

Appas (L.U., v. 111, 993, 1177, 1380 ; Sap., v. 207, 300, 660, 723) : Charmes.

Bagatelle (Crit., p. 4) : Chose de peu dimportance.

Bailli (Vend., v. 3) : « Officier Royal dépée, au nom duquel la Justice se rend dans létendue dun certain ressort ; et qui a droit de commander la Noblesse de son district, lorsquelle est convoquée pour lArrière-ban » (Académie, 1687).

Cacochyme (L.U., v. 9) : plein de mauvaises humeurs. Un corps cacochyme est un corps dont les plaies sont difficiles à guérir, à cause des mauvaises humeurs dont le corps est plein, et qui affluent sur la partie malade.

Cancre (L.U., v. 548) : « homme pauvre qui nest capable de faire ni bien ni mal » (Furetière).

Carte blanche (offrir) (Souh., v. 215) : Provoquer en duel.

Comfortatif (L.U., v. 183) : « qui rend plus fort. Il ne se dit quen médecine » (Furetière).

Commissaire (Vend., liste des acteurs) : « Celui qui est commis par le Prince, ou par une autre puissance légitime, pour exercer une fonction, une Juridiction que sans cela il naurait pas droit dexercer » (Académie, 1687).

Déçu (Sap., v. 495 ; Souh., v. 115) : Trompé.

Diadème (Sap., v. 6, 481, 629) : Symbole de puissance.

Déguerpir (L.U., v. 91) : abandonner un héritage à ses créanciers pour se libérer de leur action.

Drogue (L.U., v. 186) : « terme général de marchandise, dépiceries de GLOSSAIRE Abréviations contenues dans ce glossaire :

Le Légataire universel

L.U.

La Critique du Légataire

Crit.

Sapor

Sap.

Les Souhaits

Souh.

Les Vendanges ou le Bailli d Asnières

Vend.

392

toute sorte de nature, et surtout des pays éloignés, lesquelles servent à la médecine, aux teintures et aux artisans [] du persan droa, signifiant odeur » (Furetière).

Ennui (a) L. U., v. 1288 ; b) Sap., v. 369, 598, 679, 698, 738, 855, 1039, 1102 ; a) Souh., v. 200, 209) : a) Torture ; b) Tristesse, deuil.

Équipage (L.U., v. 1287 ; Crit., p. 14) : Attirail.

Étonnant (L.U., v. 916 ; Souh., v. 96) : Stupéfiant.

Exorde (Vend., v. 254) : « Première partie dun discours Oratoire qui sert ordinairement à concilier la bienveillance et lattention de lauditeur » (Académie, 1687).

Faisceaux (Sap., v. 91, 1187) : Symbole de puissance.

Fantasque (L.U., v. 1287) : Étrange, bizarre.

Fers (Sap., v. 100, 124, 147, 176, 207, 243, 315, 321, 371, 464, 535, 540, 545, 564, 579, 604, 650, 687, 793, 1017, 1062, 1067, 1116, 1441, 1459, 1452) : Métonymie de la captivité.

Flamme (L.U., v. 1837 ; Sap., v. 69, 234, 242, 422, 553, 562, 598, 634, 786, 945, 981, 1014, 1166, 1463) : Métaphore de lamour.

Front (Sap., v. 1045) : Audace.

Hymen (L.U., v. 518, 668, 779, 948, 1558, 1857 ; Sap., v. 72, 432, 449, 477, 967, 997, 1010, 1025, 1055, 1374, 1493 ; Souh., v. 70, 342, 400) : Mariage.

Idole (Crit., p. 5) : « Se dit figurément dune personne qui na point desprit, qui na point de paroles, daction, [] qui paraît insensible comme une statue. » (Furetière).

Impertinente (L.U., v. 919 ; Crit., p. 8) : « Qui nagit ou ne parle pas selon la raison » (Furetière).

Indiscret (L.U., v. 1303 ; Sap., v. 594, 659) : Qui manque de réserve.

Intelligence (Sap., v. 74) : Entente, complicité.

Julep (L.U., v. 303) : terme de pharmacie, « potion douce et agréable quon donne aux malades, composée deaux distillées ou de légères décoctions, quon cuit avec du sucre sur de la liqueur, ou de sucs clarifiés. Il sert à préparer les humeurs peccantes, ou pour rétablir les forces du cœur abattues, ou pour provoquer le sommeil » (Furetière).

Lauriers (Sap., v. 130, 348, 463, 996, 1189) : Symbole de victoire.

Laver la tête (L.U., v. 456) : « reprendre, réprimander, gronder, gourmander de paroles, tancer, faire des reproches sévères » (Dictionnaire de Le Roux).

Lésine (Vend., v. 26) : « épargne sordide et outrée » (Furetière).

Lustre (Sap., v. 24) : Éclat.

Lutiner (Crit., p. 11) : Tourmenter.

Malice (Sap., v. 758, 1298) : Méchanceté.

Mânes (L.U., v. 1551 ; Sap., v. 1196) : Esprit des ancêtres.

Neveux (Sap., v. 495, 948) : Descendants.

Parricide (adj.) (Sap., v. 1483) : Criminel contre un parent.

Pénétrer (Sap., v. 581) : Être indiscret.

Percer (Sap., v. 265, 328, 1215, 1243, 1287, 1449, 1484, 1538, 1563, 1585 ; Souh., v. 410, 417) : Assassiner, transpercer dune épée.

393

Pied-plat (L.U., v. 148) : rustre, homme méprisable.

Pompe/ux (Sap., v. 18, 26, 428, 998, 1522) : faste/fastueux.

Poudre (Sap., v. 129, 857) : Poussière.

Racquitter (se) (L.U., v. 39) : regagner ce quon a perdu.

Réduit (L.U., v. 576) : « petit logement. [] se dit aussi dun lieu où sassemblent plusieurs personnes pour se divertir et sentretenir » (Furetière).

Retour (Sap., v. 19, 691, 990, 1355) : Revers.

Signaler (Sap., v. 1091, 1231, 1235) : Rendre remarquable et célèbre.

Transports (L.U., v. 1116 ; Sap., 49, 109, 113, 157, 250, 257, 533, 609, 625, 633, 644, 730, 766, 843, 935, 930, 1001, 1019, 1030, 1035, 1241, 1276, 1332, 1350, 1422 ; Souh., v. 311, 349) : Vive émotion, sentiments passionnés.

Traverser (Sap., v. 369, 784) : Contrarier, contrecarrer.

Tyrannie (L.U., v. 193 ; Sap., v. 669) : Déni de justice.

Verbaliser (Vend., v. 353) : « Dire des raisons, ou des faits, pour les faire mettre dans un procès-verbal. Les deux parties se sont trouvées à la levée du scellé, et ont verbalisé fort longtemps. à quoi bon tant verbaliser ? » (Académie, 1694).