Aller au contenu

Bibliographie

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-0076-6
  • ISSN: 2105-9950
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-4449-4.p.0267
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 01/11/2009
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
267

BIBLIOGRAPHIE

Éditions

Robert Garnier

éditions parues du vivant de l’auteur

Hippolyte, tragedie de Rob. Garnier, conseiller du Roy au siege Presidial et Senechaussee du Maine. A Messeigneurs de Rambouillet. A Paris, De l’Imprimerie de Robert Estienne. M.D.LXXIII. Avec privilege.

Hippolyte, tragedie de Rob. Garnier, conseiller du Roy au siege Presidial et Senechaussee du Maine. A Messeigneurs de Rambouillet. A Paris, De l’Imprimerie de Robert Estienne. M.D.LXXIII. Avec privilege. [autre tirage, avec des variantes]

Les Tragedies de Robert Garnier, conseiller du Roy, et de Monseigneur frere unique de sa Majesté, lieutenant general Criminel au siege Presidial et Senechaussee du Mayne. A Paris. Par Mamert Patisson Imprimeur du Roy, au logis de Robert Estienne, 1580. Avec privilege.

Les Tragedies de Robert Garnier, conseiller du Roy, et de Monseigneur frere unique de sa Majesté, lieutenant general Criminel au siege Presidial et Senechaussee du Mayne. A Paris. Par Mamert Patisson Imprimeur du Roy, au logis de Robert Estienne, 1582. Avec privilege.

Les Tragedies de Robert Garnier, conseiller du Roy, Lieutenant general Criminel au siege Presidial et Senechaussee du Maine ; au Roy de France et de Polongne, à Paris. Par Mamert Patisson Imprimeur du Roy, chez Robert Estienne, 1585. Avec privilege.

Les Tragedies de Robert Garnier, conseiller du Roy, Lieutenant general Criminel au siege Presidial et Senechaussee du Maine ; au Roy de France et de Polongne. A Tholose (Toulouse), par Pierre Jagourt, 1588.

268

principales éditions parues depuis 1882

Éditions réunissant toutes les pièces

Garnier, Robert, Les Tragédies, éditées par Wendelin Fœrster, Heilbronn, Verlag von Gebr. Henninger, 1882-1883, 4 vol., réédition Genève, Slatkine, 1970.

Garnier, Robert, Œuvres complètes, éditées par L. Pinvert, Paris, Garnier, 1923, 2 vol.

Œuvres complètes de Robert Garnier, éditées par Raymond Lebègue, Paris, Les Belles Lettres, 1949-1974, 4 vol. [cette édition comprend le théâtre et les poèmes de l’auteur, dont l’Hymne à la Monarchie].

Garnier, Robert, Théâtre complet, en cours de publication, dir. Jean-Dominique Beaudin, Paris, Champion. [Ont déjà été publiées les pièces suivantes : Antigone, éd. Jean-Dominique Beaudin, 1997, La Troade, éd. Jean-Dominique Beaudin, 1999, Porcie, éd. Jean-Claude Ternaux, 1999, Cornélie, éd. Jean-Claude Ternaux, 2002, Les Juifves, 2e éd. Sabine Lardon, 2004].

Éditions séparées d’Hippolyte

Garnier, Robert, Two tragedies Hippolyte and Marc Antoine, edited by Christine M. Hill and Mary G. Morrison, The Athlone Press of the University of London, 1975.

Gli « Hippolytes » senechiani del teatro francese, éd. D. Dalla Valle, Turin, Albert Meynier, 1986.

Garnier, Robert, Hippolyte, édité par Silvio Ferrari, dans « La Tagédie à l’époque d’Henri II et de Charles IX, première série, vol. 5 », Florence, Olschki et Paris, PUF, 1993.

Autres auteurs (de l’Antiquité au xviie siècle)

Aristote, Poétique, traduite par Michel Magnien, Le Livre de Poche classique, Paris, Librairie Générale Française, 1990.

Catulle, Poésies, éd. Georges Lafaye, huitième tirage, Paris, Les Belles Lettres, 1970.

Cicéron, Les Devoirs, traduction Ch. Appuhn, Paris, Garnier-Flammarion, 1967.

Cicéron, Tusculanes, éd. Georges Fohlen et Jules Humbert, Paris, Les Belles Lettres, 1970 (quatrième tirage de l’édition de 1931).

Du Bellay, La Deffence et Illustration de la Langue Françoise, éd. H. Chamard, Paris, Didier, 1948, rééd. 1970.

Du Bellay, Les Regrets, éd. J. Joliffe et M.A. Screech, Genève, Droz, 3e édition, 1979.

Eschyle, Théâtre, éd. Emile Chambry, Paris, Garnier, 1956.

Euripide, Hippolyte, éd. Louis Méridier, Paris, Les Belles Lettres, 1927.

Euripide, Fragments (Sthénébée, Chrysippos), éd. François Jouan et Herman Van Looy, Paris, Les Belles Lettres, 2002.

269

Fouquelin, Antoine, La Rhétorique française, (1555), éd. Francis Goyet, dans Traités de poétique et de rhétorique de la Renaissance, Le Livre de Poche classique, 1990.

Grévin, Jacques, Brief discours pour l’intelligence de ce théâtre, 1561, dans Cesar, éd. Jeffrey Foster, Paris, A.G. Nizet, 1974.

Hésiode, Théogonie, éd. Paul Mazon, Paris, Les Belles Lettres, 1928.

Homère, Iliade, éd. Paul Mazon, Paris, Les Belles Lettres, 1937-1938.

Homère, Odyssée, éd. Victor Bérard, Paris, Les Belles Lettres, 1959.

Horace, Œuvres, éd. F. Plessis et P. Lejay, Paris, Hachette, 1911.

Horace, Odes, traduction François Villeneuve, Paris, Les Belles Lettres, 1997.

Hymnes homériques, éd. Jean Humbert, Paris, Les Belles Lettres, cinquième tirage, 1967.

La Pinelière, Hippolyte, 1635, dans Gli « Hippolytes » senechiani del teatro francese, éd. D. Dalla Valle, Turin, Albert Meynier, 1986.

La Porte, Maurice, Les Epithetes. Livre non seulement utile à ceux qui font profession de la poesie, mais fort propre aussi pour illustrer toute autre composition françoise, 1571.

La Taille, Jean de, De l’Art de la Tragedie, Saül le furieux, La Famine ou les Gabeonites, édition critique par Elliott Forsyth, Paris, Librairie Marcel Didier, 1968.

Laudin d’Aigaliers, L’Art poétique françois, 1597 ; éd. Joseph Dedieu, Toulouse, 1909, et Slatkine reprints, 1969. [Sur la tragédie, voir les p. 154-167].

Lucrèce, De Natura rerum, éd. Henri Clouard, Paris, Garnier, 2e éd., 1939.

Ovide, Métamorphoses, éd. Frank Justus Miller, revue par G.P. Goold, Cambridge, Massachusetts, Harvard University Press et Londres, William Heinemann LTD, 2 vol., troisième édition, 1977.

Ovide, Métamorphoses, traduction Joseph Chamonard, Paris, Garnier, 1966.

Platon, Le Banquet, éd. Léon Robin, Paris, Les Belles Lettres, 1929-1970.

Platon, Gorgias, éd. Alfred Croiset-Louis Bodin, Paris, Les Belles Lettres, 1927-1967.

Plutarque, Vie de Thésée, éd. Robert Flacelière, Paris, Les Belles Lettres, 1964.

Racine, Phèdre et Hippolyte, éd. Georges Forestier, dans Œuvres complètes, tome I, Paris, Gallimard, Pléiade, 1999.

Ronsard, Œuvres complètes, éditées par Jean Céard, Daniel Ménager et Michel Simonin, Paris, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, 1994, 2 vol.

Scaliger, Poetices libri septem, Genève, 1561.

Sénèque, Lettres à Lucilius, éd. François Préchac et Henri Noblot, tome V, Paris, Les Belles Lettres, 1964.

Sénèque, Tragédies, éd. Léon Herrmann, Paris, Les Belles Lettres, 1928-1982, 2 vol.

Sophocle, Théâtre complet, éd. R. Pignarre, Paris, Garnier, 1947, 2 vol.

Toutain, Charles, La Tragédie d’Agamemnon, 1557, éd. Trevor Peach, University of Exeter, 1988.

Vauquelin de La Fresnaye, J., L’Art poétique, 1605 ; éd. G. Pellissier, Paris, Garnier, 1885, et Genève, Slatkine reprints, 1970.

Virgile, Enéide, éd. A. Bellessort, Paris, Les Belles Lettres, 1925.

270

Dictionnaires, grammaires, lexiques,
traités de rhétorique

Bailly, Anatole, Dictionnaire grec-français, Paris, Hachette.

Beaumarchais, Jean-Pierre de, Couty, Daniel, Rey, Alain, Dictionnaire des littératures de langue française, Paris, Bordas, 1987, 4 vol., republié ensuite sous le titre Dictionnaire des écrivains de langue française, Larousse, 1992, 2 vol. – [Voir, entre autres articles, ceux de Marie-Madeleine Fontaine sur « Jodelle », de Frank Lestringant sur « Garnier », de Michel Simonin sur « Grévin ».]

Blaise, Albert, Dictionnaire des auteurs latins chrétiens, Strasbourg, 1954.

Chantraine, Pierre, Dictionnaire étymologique de la langue grecque, t. III, Paris, Klincksieck, 1975.

Fontanier, Les Figures du discours, Paris, Flammarion, 1977 [Première édition complète : Paris, De Maire-Nyon, 1830].

Gaffiot, Félix, Dictionnaire latin-français, Paris, Hachette, 1934.

Gougenheim, Georges, Grammaire de la langue française du xvie siècle, Paris, Picard, nouvelle édition, 1974.

Greimas, Algirdas, Julien, Dictionnaire d’ancien français, Paris, Larousse, 1968.

Greimas, Algirdas, Julien, Dictionnaire du moyen français, Paris, Larousse, 1992.

Grimal, Pierre, Dictionnaire de la mythologie grecque et latine, Paris, PUF, 1969.

Huguet, Edmond, Dictionnaire de la langue française du xvie siècle, Paris, Champion, puis Didier, 7 vol., 1925-1967.

Magnien, Victor, Lacroix, Maurice, Dictionnaire grec-français, avec la collaboration de Raymond Salesses, Paris, Belin, 1969.

Marty-Laveaux, Charles, La Langue de la Pléiade, 1896-1898, 2 vol., Slatkine reprints, 1966.

Quicherat, Louis-Marie, Thesaurus poeticus, Paris, Hachette, 1878.

Traités de poétique et de rhétorique de la Renaissance, éd. Francis Goyet, Le Livre de Poche classique, 1990.

Études

Généralités

Balmas, Enea, Possenti, E., Saba, G., Il tema della Fortuna nella letteratura francese e italiana del Rinascimento. Studi in memoria di Enzo Giudici, Firenze, Olschki, 1990.

Biet, Christian, La Tragédie, Paris, A. Colin, coll. « Cursus », 1997.

271

Buron, Emmanuel, « La Renaissance de la tragédie ou le spectacle de la parole. Vue et parole dans les tragédies d’Etienne Jodelle », dans L’Inscription du regard. Moyen-Âge-Renaissance, Fontenay-aux-Roses, éd. de l’E.N.S., 1995, p. 127-168.

Campangne, Hervé, Mythologie et rhétorique aux xve et xvie siècles en France, Paris, Champion, 1996.

Charlton, H.B., Senecan tradition in Renaissance tragedy, Manchester, 1946.

Charpentier, Françoise, Pour une lecture de la tragédie humaniste (Jodelle, Garnier, Montchrestien), Saint-Étienne, Publications de l’Université de Saint-Étienne, 1979.

Charpentier, Françoise, « Invention d’une dramaturgie : Jodelle, La Péruse », dans Littératures, n° 22, Presses Universitaires du Mirail-Toulouse, printemps 1990, p. 7-22.

Charpentier, Françoise, « Naissance de la tragédie poétique en France : Jodelle, La Péruse », dans Nascita della tragedia di poesia nei paesi europei, dir. M. Chiabò-F. Doglio, Vicenza, 17-20 mai 1990. [Article repris dans Par ta colère nous sommes consumés, dir. Marie-Madeleine Fragonard, Orléans, Paradigme, 1998, p. 73-85.]

Chiabo, M., Doglio, F., éd., Nascita della Tragedia di Poesia nei Paesi Europei, Centro Studi sul Theatro medioevale e rinascimentale, Roma, 1991.

Christodoulou, Kyriaki, Ronsard et la Grèce, Actes du colloque d’Athènes et de Delphes, 4-7 octobre 1985, Paris, Nizet, 1988.

Couprie, Alain, Lire la tragédie, Paris, Dunod, 1994.

Cushman, K.L., The Evolution of dramatic rhetoric in France, Thèse Indiana University, 1968.

Dalla Valle, Daniela, Il mito cristianisato : Phedra/Ipolito e Edipo nel teatro francese del Seicento, Berne, 2006, Peter Lang.

Dassonville, Michel, « Une tragédie lyrique ? Pourquoi pas ? », dans Saggi e ricerche sul theatro francese del Cinquecento, Florence, Olschki, 1985.

Decharme, Paul, Euripide et l’esprit de son théâtre, Paris, Garnier, 1893.

Delcourt, Marie, Etude sur les traductions des tragiques grecs et latins, Bruxelles, Lamertin, 1925.

Delmas, Christian, La Tragédie de l’âge classique (1553-1770), Paris, Seuil, 1994.

Demerson, Guy, La Mythologie classique dans l’œuvre lyrique de la Pléiade, Genève, Droz, 1972.

Dramaturgies de l’ombre, colloque Paris IV-Paris VII, 27-30 mars 2002, organisé par le CLAM et le GRAL, dir. Françoise Lavocat et François Lecercle, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, coll. Interférences, 2005.

Dupont, Florence, Le Théâtre latin, Paris, A. Colin, 1988.

Dupont, Florence, Les Monstres de Sénèque, Paris, Belin, 1997.

Faguet, Emile, Essai sur la tragédie française au xvie siècle, Paris, Hachette, 1883.

Febvre, Lucien, Amour sacré et amour profane, autour de l’Heptaméron, Paris, Gallimard, 1971.

Federici, C., Réalisme et dramaturgie. Etude de quatre écrivains : Garnier, Hardy, Rotrou, Corneille, Paris, Nizet, 1974.

Festugière, André-Jean, De l’Essence de la tragédie grecque, Paris, Aubier-Montaigne, 1969.

272

Fontaine, Marie-Madeleine, article « Jodelle » du Dictionnaire des littératures de langue française, dir. Beaumarchais (Jean-Pierre de), Couty (Daniel), Rey (Alain), Paris, Bordas, 1987, 4 vol.

Forestier, Georges, « Devoir et passion dans la tragédie française : de Chimène à Phèdre », dans Liber amicorum. Mélanges sur la littérature antique et moderne à la mémoire de Jean-Pierre Néraudeau, textes réunis par F. Lestringant, B. Néraudeau, D. Porte et J.-C. Ternaux, Paris, Champion, 2005, p. 233-251.

Forsyth, Elliott, La Tragédie française de Jodelle à Corneille (1553-1640) : le thème de la vengeance), Paris, Nizet, 1962.

Fragonard, Marie-Madeleine, « La Renaissance ou l’apparition du théâtre à texte », dans Viala (Alain) dir., Le Théâtre en France des origines à nos jours, Paris, PUF, « Collection Premier Cycle », 1997.

Garofalo, E., « La Teoria della sentenza nel teatro francese dalla tragedia umanista a Pierre Corneille », dans Annali della Fac. di Magistero dell’Univ. di Cagliari, XIX, 1, 1996, p. 95-125.

Gethner, Perry, « The didactic chorus in French Humanist Tragedy », dans Classical and Modern Literature, III (1982-1983), p. 139-149.

Gordon, A.L., Ronsard et la rhétorique, Genève, Droz, 1970.

Griffiths, Richard, « The Influence of formulary rhetoric upon French Renaissance tragedy », The Modern Language Review, 1964, p. 201-208.

Herrmann, Léon, Le théâtre de Sénèque, Paris, Les Belles Lettres, 1924.

Howe, Alan, « The Dilemma Monologue in Pre-Cornelian French Tragedy (1550-1610) », dans En marge du classicisme. Essays on the French Theater from the Renaissance to the Enlightenment, éd. A. Howwe et R. Waller, Liverpool University Press, 1987, p. 27-63.

Jacquot, Jean, et alii, Les Tragédies de Sénèque et le théâtre de la Renaissance, C.N.R.S., 1964 [rééd. 1973].

Jondorf, Gillian, Robert Garnier and the themes of political tragedy in the sixteenth century, Cambridge University Press, 1969.

Jondorf, Gillian, French Renaissance Tragedy : The Dramatic Word, Cambridge University Press, 1990 ; rééd. 2006.

Jung, Marc-René, Hercule dans la littérature du xvie siècle, Genève, Droz, 1966.

Knight, Roy, C., Racine et la Grèce, Paris, Nizet, 1951, rééd. 1974.

Hubert, Marie-Claude, Les Grandes théories du théâtre, Paris, A. Colin, coll. U, 1998.

Lanson, Gustave, « Études sur les origines de la tragédie classique », dans Revue d’Histoire Littéraire de la France, vol. X, Paris, Armand Colin, 1903, p. 177-231 et 413-436.

Lanson, Gustave, Esquisse d’une histoire de la tragédie française, New-York, 1920 ; nouvelle édition, Paris, 1927, rééd. 1954.

Larthomas, Pierre, Le Langage dramatique, Paris, Armand Colin, 1972.

Lazard, Madeleine, Le Théâtre en France au xvie siècle, P.U.F., 1980.

Lebègue, Raymond, La Tragédie française de la Renaissance, Bruxelles, Office de Publicité, 1944, 2e édition, Paris, S.E.D.E.S., 1954.

Lebègue, Raymond, « Répertoire d’une troupe française à la fin du xvisiècle », dans Revue d’histoire du théâtre, 1948.

273

Lebègue, Raymond, « La représentation des tragédies au seizième siècle », dans Mélanges Chamard, Paris, Nizet, 1951, p. 199-204.

Leblanc, Paulette, Les Ecrits théoriques et critiques des années 1540-1561 sur la tragédie, Paris, Nizet, 1972.

Martinez, C., « Fantômes, oracles et malédictions, figures du temps tragique », dans Le Temps et la durée dans la littérature au Moyen Âge et à la Renaissance, Paris, Nizet, 1986, p. 139-151.

Mazouer, Charles, « Les mythes antiques dans la tragédie française du xvie siècle », dans L’imaginaire du changement en France au xvisiècle, éd. Claude-Gilbert Dubois, Presses Universitaires de Bordeaux, 1984, tome I, p. 132-161.

Mazouer, Charles, « Vingt ans de recherches sur le théâtre du xvie siècle : première partie : le théâtre sérieux », dans Nouvelle Revue du Seizième siècle, 1998, n° 16/2, p. 301-325. [Mise au point bibliographique]

Mazouer, Charles, Le Théâtre français de la Renaissance, Paris, Champion, 2002.

Millet, Olivier, « De l’erreur au péché : la culpabilité dans la tragédie humaniste du xvie siècle », dans La Culpabilité dans la littérature française, Travaux de Littérature, VIII, Adirel éd. , diffusion Klincksieck, 1995, p. 57-73.

Millet, Olivier, « L’ombre dans la tragédie française (1550-1640), ou l’enfer sur la terre », dans Tourments, doutes et ruptures dans l’Europe des xvie et xviie siècles, Paris, Champion, 1995, p. 163-177.

Millet, Olivier, « La tragédie humaniste de la Renaissance (1550-1580) et le sacré », dans Le Théâtre et le sacré, Paris, Klincksieck, 1996, p. 69-94.

Millet, Olivier, « La représentation du corps souffrant dans la tragédie humaniste et baroque (1550-1630) » dans Par ta colère nous sommes consumés. J. de La Taille auteur tragique, Marie-Madeleine Fragonard éd. , Orléans, Paradigme, 1998.

Millet, Olivier, « Les premiers traicts de la théorie moderne de la tragédie d’après les commentaires humanistes de l’Art poétique d’Horace (1550-1554) », dans Études françaises, 44/2, 2008, p. 11-31.

Miotti, Mariangela, « La definizione di tragedia in alcuni dizionari francesi del Cinquecento », dans Parcours et rencontres. Mélanges de langue, d’histoire et de littérature françaises offerts à Enea Balmas, t. I, Paris, Klincksieck, 1993, p. 489-507.

Morel, Jacques, La Tragédie, Paris, A. Colin, coll. U, 2e éd., 1964.

Morel, Jacques, Littérature française, La Renaissance, III, p. 137-167, Paris, Arthaud, 1973.

Morel, Jacques, Agréables mensonges, Essais sur le théâtre français du xviie siècle (recueil d’articles publiés précédemment à des dates diverses), Paris, Klincksieck, 1991.

Panofsky, Erwin, Essais d’iconologie ; les thèmes humanistes dans l’art de la Renaissance, Gallimard, 1967 (traduction des Studies in Iconology, Oxford University Press, 1939).

Panorama du théâtre antique, Cahiers du G.I.T.A., Université P. Valéry-Montpellier III, n° 9, 1996.

Par ta colère nous sommes consumés, Fragonard (Marie-Madeleine) dir., Orléans, Paradigme, 1998. [Contributions de Marie-Madeleine Fragonard, Françoise Charpentier, C. Zeppa de Nolva, Olivier Millet, Alain Michel, Raymond Lebègue, Marguerite Soulié, Pierre-Louis Vaillancourt, Paul Ricœur, Frank Lestringant]

274

Prat, Marie-Hélène, Les Mots du corps. Un imaginaire lexical dans Les Tragiques d’Agrippa d’Aubigné, Genève, Droz, 1996.

Rigal, Eugène, Le Théâtre français avant la période classique, Paris, 1901.

Rigal, Eugène, De Jodelle à Molière, Paris, Hachette, 1911.

Romilly, Jacqueline de, Le Temps dans la tragédie grecque, Paris, Vrin, 1971, 2e éd.

Romilly, Jacqueline de, La Crainte et l’angoisse dans le théâtre d’Eschyle, Paris, Les Belles Lettres, 1971.

Romilly, Jacqueline de, L’Évolution du pathétique d’Eschyle à Euripide, Paris, Les Belles Lettres, 1980.

Sakharoff, M., Le Héros, sa liberté et son efficacité de Garnier à Rotrou, Paris, Nizet, 1967.

Scherer, Jacques, La Dramaturgie classique en France, Paris, Nizet, 1950.

Screech, Michael, Rabelais et le mariage, traduit de l’anglais par Ann Bridge, dans Etudes rabelaisiennes, n° 28, Genève, Droz, 1992.

Simonin, Michel, article « Grévin » du Dictionnaire des littératures de langue française, Beaumarchais (Jean-Pierre de), Couty (Daniel), Rey (Alain) dir., Paris, Bordas, 1987, 4 vol.

Steiner, George, The Death of tragedy, 1961, traduit en français sous le titre La Mort de la tragédie, Paris, Seuil, 1965, repris par Gallimard, « Folio/Essais », 1993.

Stone, Donald, French humanist tragedy. A reassessment, Manchester University Press, 1974.

Street, J.S., French Renaissance Tragedy from Bèze to Corneille : dramatic forms and their purposes in the early modern theatre, Cambridge University Press, 1983.

Ternaux, Jean-Claude, « De Virgile à Jodelle : Didon se sacrifiant », dans l’Épopée et ses modèles de la Renaissance aux lumières, Frank Greiner et Jean-Claude Ternaux éd. , Paris, Honoré Champion, 2002, p. 113-126.

Ternaux, Jean-Claude, Calliope et Melpomène, Poésie épique et poésie dramatique à la Renaissance, travail d’habilitation, 2004, à paraître.

Ternaux, Jean-Claude, Le Théâtre au xvie siècle, entre tradition et modernité, Rosny, Bréal Éditions, à paraître.

Tin, Louis-Georges, « Épopée et tragédie en France, au tournant du xvie et du xviie siècle », dans l’Epopée et ses modèles de la Renaissance aux lumières, Frank Greiner et Jean-Claude Ternaux éd., Paris, Champion, 2002, p. 127-138.

Truchet, Jacques, La Tragédie classique en France, Paris, P.U.F., 1975, 3e éd. 1997.

Viala, Alain, dir., Le Théâtre en France des origines à nos jours, Paris, PUF, « Collection Premier Cycle », 1997. [Voir notamment la troisième partie, rédigée par Marie-Madeleine Fragonard, intitulée « La Renaissance ou l’apparition du théâtre à texte »]

Sur Robert Garnier en général et sur Hippolyte en particulier

Auclair, Valérie, « Théâtre et rhétorique : un point de vue iconographique », dans Lectures de Robert Garnier, E. Buron dir., Rennes, 2000, p. 31-41.

Bailbé, Jacques, « Ronsard et Robert Garnier », dans Ronsard et la Grèce, 1585-1985, Actes du colloque d’Athènes et de Delphes, 4-7 octobre 1985, présentés par Kyriaki Christodoulou,

275

Publications de l’Union scientifique franco-hellénique, série Recherches, n° 3, Paris, Nizet, 1988, p. 263-275.

Barsan, V.C., Garnier and Seneca, Urbana, University of Illinois Press, 1965.

Beaudin, Jean-Dominique, « Un cas de latinisation interne du lexique français à la Renaissance : horreur et horrible dans les tragédies de Robert Garnier », dans L’Information Grammaticale, n° 75, octobre 1997, p. 33-35.

Beaudin, Jean-Dominique, « Connaissance de l’étymologie et poétique : l’enrichissement de la langue littéraire par réactivation sémantique et remotivation étymologique : l’emploi du mot trespas dans trois tragédies de Robert Garnier », dans Lexique et cognition, Paris, Presses de l’Université de Paris-Sorbonne, septembre 1998, p. 95-108.

Beaudin, Jean-Dominique, « Les formes de la beauté scénique dans le théâtre de Robert Garnier » dans Nouvelle Revue du Seizième siècle, n° 18/2, Paris-Genève, Droz, 2000, p. 93-104.

Beaudin, Jean-Dominique, Introduction à la dramaturgie de Robert Garnier dans Hippolyte et Les Juifves, Paris, SEDES, 2000.

Beaudin, Jean-Dominique, « La monstruosité et l’horreur tragique dans l’Hippolyte de Robert Garnier », dans Littératures, n° 43, Toulouse, Presses Universitaires du Mirail, automne 2000, p. 47-57.

Beaudin, Jean-Dominique, « La poésie vulcanique de Robert Garnier : la forge de Vulcain dans la tragédie d’Hippolyte (1573) », dans Figurations du volcan à la Renaissance, Dominique Bertrand éd. , Paris, Champion, 2001, p. 295-312.

Bernage, Siméon, Étude sur Robert Garnier, Paris, Delalain frères, 1880.

Buron, Emmanuel, « La dramaturgie d’Hippolyte et des Juifves », dans Lectures de Robert Garnier, Rennes, 2000, p. 53-69.

Buzon, Christine de, « Morale et passions, pudeur et impudeur dans Hippolyte », dans Lectures de Robert Garnier, E. Buron dir., Rennes, 2000, p. 97-111.

Chardon, Henri, R. Garnier : sa vie, ses poésies inédites, R.H. Archives, 1905, rééd. Genève, Slatkine, 1970.

Dalla Valle, Daniela, « Ripresa, spostamento, creazione di cori tragici : Seneca, Garnier, Prévost », dans Studi francesi, 129, septembre-décembre 1999, p. 485-495.

Dalla Valle, Daniela, « Ombres et Furies dans les tragédies italiennes et françaises du xvie siècle consacrées à Phèdre et Hippolyte », dans Dramaturgies de l’ombre, colloque Paris IV-Paris VII, 27-30 mars 2002, organisé par le CLAM et le GRAL, dir. Françoise Lavocat et François Lecercle, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, coll. Interférences, 2005, p. 69-84.

Dauphiné, James, « Le songe d’Hippolyte dans l’Hippolyte de Robert Garnier », dans Le Songe à la Renaissance, Françoise Charpentier éd., Université de Saint-Etienne, 1990, p. 191-197.

Davis, Peter, « Rewriting Seneca. Garnier’s Hippolyte », dans Classical and Modern Literature, XVII, 1996-1997, p. 263-318.

Dobby-Poirson, Florence, « Le récit de théâtre dans Hippolyte et Les Juifves », dans Lectures de Robert Garnier, E. Buron dir., Rennes, 2000, p. 43-51.

Dobby-Poirson, Florence, Le Pathétique dans le théâtre de Robert Garnier, Paris, Champion, 2006.

276

Emelina, D., « La mort dans les tragédies de R. Garnier », Mélanges Jean Larmat, Annales de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Nice, n° 39, 1982, et Paris, Les Belles Lettres, 1983, p. 321-334.

Fanlo, Jean-Raymond, « Figures de la souveraineté dans le théâtre de Garnier : Hippolyte et Les Juives », dans Littératures, n° 43, Presses Universitaires du Mirail, Toulouse, automne 2000, p. 59-69.

Ferrari, Silvio, « Les chœurs d’Hippolyte », dans Tragedia e sentimento del tragico nella letteratura francese del Cinquecento, Studi di Letteratura Francese, vol. 232-XVIII, Firenze, Leo Olschki editore, 1990, p. 83-97.

Francis, Claude, Les Métamorphoses de Phèdre dans la littérature française, Québec, Editions du Pélican, 1967.

Frick, Dora, R. Garnier als barocker Dichter, Zurich, 1951.

Gaines, J.F., « Tragic moment and dramatic action in Garnier’s Hippolyte », dans Romanic Review, janvier 1986, p. 25-33.

Giraud, Yves, « Remarques sur le personnage de Phèdre chez Garnier », dans Retours du mythe. Vingt études pour Maurice Delcroix, réunies et publiées par Christian Berg, Walter Geerts, Paul Pelckmans, Bruno Tritsmans, Amsterdam-Atlanta, GA, Rodopi, 1996, p. 31-38.

Gohin, Ferdinand, « Le Lyrisme dans les tragédies de Garnier », dans La Muse française, 1925, p. 120-131.

Gras, Maurice, Robert Garnier, son art et sa méthode, Travaux d’Humanisme et Renaissance, Genève, Droz, 1965.

Haase, Alfons, Zur Syntax R. Garniers, Thèse, Heilbronn, 1885.

Holyoake, John, A Critical Study of the Tragedies of Robert Garnier (1545-1590), American University Studies, Series II Romance Languages and Literature, vol. 57, Peter Lang [New York, Bern, Frankfurt am Main, Paris]-Peter Lang Publishing, Inc., New York, 1987.

Jensen, Arthur, Syntaktische Studien zu R. Garnier, Thèse, Halle, 1885.

Jondorf, Gillian, Garnier and the techniques of political tragedy, Cambridge, 1964-1965.

Jondorf, Gillian, Robert Garnier and the themes of political tragedy in the sixteenth century, Cambridge University Press, 1969.

Kahnt, Paul, Gedankenkreis den sentenzen in Jodelles und Garniers Tragödien und Senecas Einfluss auf denselten, Thèse, Marburg, 1885.

Körner, P., Der Versbau Robert Garniers, Berlin, C. Vogt, 1894.

Lebègue, Raymond, « Notes sur le vocabulaire de Garnier », dans Le Français Moderne, vol. XVII, 1949, p. 165-181.

Lebègue, Raymond, « R. Garnier », dans Revue des Cours et Conférences, 1931-1932. (Le dernier des cinq articles a été réimprimé au tome I des Études sur le théâtre français, Paris, Nizet, 1977).

Lebègue, Raymond, « Tradition et nouveauté dans le théâtre de Robert Garnier », dans Actes du colloque Renaissance-Classicisme du Maine, Paris, Nizet, 1975, p. 283-289.

Lebègue, Raymond, « Robert Garnier et les problèmes de Phèdre », dans Literatur und Spiritualitat, Munich, 1978.

Lectures de Robert Garnier : Hippolyte, Les Juifves, réunion de textes, Buron (Emmanuel) dir., Presses Universitaires de Rennes, 2000 : Emmanuel Buron (avant-propos, p. 9-10,

277

introduction, p. 11-29 et « La dramaturgie d’Hippolyte et des Juifves », p. 53-69), Valérie Auclair (« théâtre et rhétorique : un point de vue iconographique », p. 31-41), Florence Poirson (« Le récit de théâtre dans Hippolyte et Les Juifves », p. 43-51), entretien avec Bérangère Bonvoisin et Jean-Yves Dubois sur la mise en scène d’Hippolyte par Antoine Vitez (« Barbare et précieux », p. 71-82), entretien, paru dans le journal de Chaillot le 5 avril 1982, de Georges Banu avec Claude Lemaire, décorateur d’Antoine Vitez pour Hippolyte de Garnier et Orfeo de Monterverdi (p. 83-85), Jean-Claude Ternaux (« Le travail de l’imitation dans Hippolyte de Robert Garnier : Virgile, Ovide, Pétrarque », p. 87-96), Christine de Buzon (« Morale et passions, pudeur et impudeur dans Hippolyte », p. 97-111), Charles Mazouer (« La théologie de Garnier dans Hippolyte et Les Juifves : du destin à la Providence », p. 113-125), bibliographie (p. 127-135).

Lestringant, Frank, article « Garnier » du Dictionnaire des littératures de langue française, Beaumarchais (Jean-Pierre de), Couty (Daniel), Rey (Alain) dir., Paris, Bordas, 1987, 4 vol.

Lestringant, Frank, « Pour une lecture politique du théâtre de Robert Garnier : le commentaire d’André Thevet en 1584 », dans Parcours et rencontres, Mélanges de langue, d’histoire et de littérature françaises offerts à Enea Balmas, Paris, Klincksieck, 1993, tome 1, p. 405-422.

Martin-Ulrich, Claudie, « Discours furieux, discours douloureux. Le cas de Phèdre dans l’Hippolyte de Garnier », dans OP.CIT., n° 15, novembre 2000, p. 53-61.

Mazouer, Charles, « Les mythes antiques dans la tragédie française du xvie siècle », dans L’Imaginaire du changement en France au xvie siècle, éd. Claude Dubois, Presses Universitaires de Bordeaux, 1984, p. 132- 161.

Mazouer, Charles, « La vision tragique de Robert Garnier dans Hippolyte, La Troade et Antigone », dans Tragedia e sentimento del tragico nella letteratura francese del Cinquecento, Studi di Letteratura Francese, vol. 232-XVIII, Firenze, Leo Olschki editore, 1990, p. 72-82.

Mazouer, Charles, « La théologie de Garnier dans Hippolyte et Les Juifves : du destin à la Providence », dans Lectures de Robert Garnier, E. Buron dir., Rennes, 2000, p. 113-125.

Millet, Olivier, « De l’erreur au péché : la culpabilité dans la tragédie humaniste du xvie siècle », dans La Culpabilité dans la littérature française, Travaux de Littérature, VIII, ADIREL éd. , diffusion Klincksieck, 1995, p. 57-73.

Millet, Olivier, « Faire parler les morts : l’ombre protatique comme prosopopée dans les tragédies françaises de la Renaissance », dans Dramaturgies de l’ombre, colloque Paris IV-Paris VII, 27-30 mars 2002, organisé par le CLAM et le GRAL, dir. Françoise Lavocat et François Lecercle, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, coll. Interférences, 2005, p. 85-100.

Mouflard, Marie-Madeleine, Robert Garnier, 1545-1590, La Ferté-Bernard, Bellanger, et La Roche-sur-Yon, Imprimerie Centrale de l’Ouest, 3 vol. : La Vie, 1961, L’Œuvre, 1963, Les Sources, 1964.

Mourgues, Odette de, l’Hippolyte de Garnier et l’Hippolytus de Sénèque, Londres, Methuen et Co. 1968, p. 191-202.

Mysing, Oscar, R. Garnier und die antike Tragedie, Thèse, Leipzig, 1891.

278

Newton, Winifred, Le Thème de Phèdre et d’Hippolyte dans la littérature française, Paris, Librairie E. Droz, 1939 [Les pages 21 à 34 sont consacrées à l’Hippolyte de Garnier].

Pommier, Jean, « Histoire littéraire d’un couple tragique », dans Aspects de Racine, Paris, Nizet, 1954 [Les pages 364-373 sont consacrées à Garnier].

Raeder, H., Die Tropen und Figuren bei R. Garnier, Wansbeck, 1886.

Rech, J., Die Sentenzen und lehrhaften Stellen in den Tragödien des R. Garnier, Thèse, Strasbourg, 1891.

Scheler, Lucien, « Le crime de Nicolas de Ronsard », dans B. H. R., III, 1943, p. 60-71.

Ternaux, Jean-Claude, « La comparaison dans Hippolyte : le dessein parénétique de Robert Garnier », dans OP.CIT., n° 15, Publications de l’Université de Pau (P.U.P.), novembre 2000, p. 63-72.

Ternaux, Jean-Claude, « Le travail de l’imitation dans Hippolyte de Robert Garnier : Virgile, Ovide, Pétrarque », dans Lectures de Robert Garnier, Emmanuel Buron dir., Rennes, 2000, p. 87-96.

Wierenga, Lambert, La Troade de Robert Garnier, cosmologie et imagination poétique, Thèse Groningen, Assen, Van Gorcum, 1970.