Aller au contenu

Bibliographie

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-3826-4
  • ISSN: 2109-7577
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-3828-8.p.0877
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 02/08/2016
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
877

BIBLIOGRAPHIE

Éditions de Molière

Molière, Jean-Baptiste Poquelin, dit, Œuvres, éd. Eugène Despois et Paul Mesnard, Paris, Hachette et Cie, 13 volumes de 1873 à 1900 (Les Grands Écrivains de la France).

Molière, Jean-Baptiste Poquelin, dit, Œuvres complètes, éd. Georges Couton, Paris, Gallimard, 1971, 2 vol. (Pléiade).

Molière, Jean-Baptiste Poquelin, dit, Œuvres complètes, édition dirigée par Georges Forestier avec Claude Bourqui, Paris, Gallimard, 2010, 2 vol. (Pléiade).

Molière, Jean-Baptiste Poquelin, dit, Teatro, a cura di Francesco Fiorentino, Testo francese a cura di Gabriel Conesa, Milano, Bompiani, 2013 (Classici della letteratura europea).

Molière, Jean-Baptiste Poquelin, dit, Les Amants magnifiques, éd. avec la mise en scène de Jean-Luc Paliès, Avant-Scène Théâtre, no 845, 1er mars 1989.

Molière, Jean-Baptiste Poquelin, dit, LAvare, mise en scène et commentaires de Charles Dullin, Plan-de-la-Tour, éd. daujourdhui, 1983 (Les Introuvables) (1946).

Molière, Jean-Baptiste Poquelin, dit, LAvare, éd. Jacques Morel, présentation de Charles Dullin, préface de Roger Planchon, Paris, Librairie générale française, 1993 (Le Livre de poche. Classiques. Théâtre).

Molière, Jean-Baptiste Poquelin, dit, LAvare, éd. Jacques Chupeau, Paris, Gallimard, 1993 (Folio/Théâtre).

Molière, Jean-Baptiste Poquelin, dit, Le Bourgeois gentilhomme, éd. Jean Serroy, Paris, Gallimard, 1998 (Folio/Théâtre).

Molière, Jean-Baptiste Poquelin, dit, LÉcole des femmes, éd. Patrick Dandrey, Librairie générale française, 2000 (Le Livre de poche).

Molière, Jean-Baptiste Poquelin, dit, LÉtourdi, ou Les Contretemps, éd. Patrick Dandrey, Paris, Gallimard, 2002 (Folio/Théâtre).

Molière, Jean-Baptiste Poquelin, dit, Les Femmes savantes, éd. Claude Bourqui, Paris, Libraire générale française, 1999 (Le Livre de poche).

878

Molière, Jean-Baptiste Poquelin, dit, Les Femmes savantes. Le Malade imaginaire, éd. Pierre Ronzeaud, Paris, Magnard, 1992 (Texte et contextes).

Molière, Jean-Baptiste Poquelin, dit, Le Festin de pierre (Dom Juan), éd. du texte dAmsterdam (1683) par Joan DeJean, Genève, Droz, 1999 (T.L.F., 500).

Molière, Jean-Baptiste Poquelin, dit, « LImposteur » de 1667, prédécesseur du « Tartuffe », éd. Robert McBride, University of Durham, 1999 (Durham modern languages series. French series, 6).

Molière, Jean-Baptiste Poquelin, dit, Le Mariage forcé, éd. Julia Prest, Exeter, University of Exeter Press, 1999 (Textes littéraires, CIX).

Molière, Jean-Baptiste Poquelin, dit, Le Médecin malgré lui. Le Médecin volant, illustrations de Dario Fo, tirées de ses carnets de mise en scène, Paris, Imprimerie nationale, 1991 (Le spectateur français).

Molière, Jean-Baptiste Poquelin, dit, Le Misanthrope, éd. Michel Autrand, Préface de Jean-Pierre Vincent, Pais, Librairie générale dédition, Le Livre de poche, 1986.

Molière, Jean-Baptiste Poquelin, dit, Le Misanthrope, éd. Jacques Chupeau, Paris, Gallimard, 2000 (Folio classique).

Molière, Jean-Baptiste Poquelin, dit, Les Précieuses ridicules, éd. Micheline Cuénin, Genève-Paris, Droz-Minard, 1973 (T.L.F., 200).

Molière, Jean-Baptiste Poquelin, dit, Les Précieuses ridicules, éd. Claude Bourqui, Paris, Librairie générale française, 1999 (Le Livre de poche).

Molière, Jean-Baptiste Poquelin, dit, Sganarelle, ou Le Cocu imaginaire, éd. Patrick Dandrey, Paris, Gallimard, 2004 (Folio/Théâtre).

Molière, Jean-Baptiste Poquelin, dit, Tartuffe, mise en scène et commentaires de Fernand Ledoux, Paris, Seuil, 1953 (Collection « Mises en scène »).

Partitions

Beauchamp, Pierre, Le Ballet des « Fâcheux ». Beauchamps music for Molières comedy, éd. George Houle, Bloomington and Indianapolis, Indiana University Press, 1991.

Charpentier, Marc-Antoine, Meslanges autographes, en fac-similé, Paris, Minkoff-France, 28 volumes, 1990-2004.

Charpentier, Marc-Antoine, Music for Molières comédies, éd. John S. Powell, Madison, USA, A.R. éditions, Inc., 1990.

Charpentier, Marc-Antoine, Le Malade imaginaire – comédie de Molière et musique de M. A. Charpentier, éd. John S. Powell, Genève-Paris, Minkoff, 1990.

879

Lully, Jean-Baptiste, Œuvres complètes, publiées sous la direction de Henry Prunières ; les trois volumes des Comédies-ballets (Paris, éd. de la Revue musicale, 1931-1938) ont été repris à New York, par Broude Brothers, 1966-1974.

Une nouvelle et grande édition des Œuvres complètes de Lully est en cours depuis 2001, chez Georg Olms, Hildesheim-Zurich-New York ; les volumes de la Série II concerneront les comédies-ballets. Sont parus : le vol. 2 : Lully/Molière, Les Plaisirs de lÎle enchantée (La Princesse dÉlide) ; George Dandin, ou Le Mari confondu (Le Grand Divertissement royal de Versailles), édition Catherine Cessac, 2013 ; le vol. 4 : Lully/Molière, Monsieur de Pourceaugnac (le Divertissement de Chambord) ; Le Bourgeois gentilhomme, éd. de la musique par Jérôme de La Gorce et Herbert Schneider ; édition des livrets et des comédies par Marie-Claude Canova-Green, Philippe Hourcade et Herbert Schneider, 2007 ; et le vol. 6 : Lully/Molière, Psyché. Tragi-comédie et Ballet (avec la collaboration de Pierre Corneille et Philippe Quinault), édition de John S. Powell et de Herbert Schneider, édition du livret : Laura Naudeix, 2007.

Textes du xviie siècle sur le théâtre

Éditions modernes

Boileau, Nicolas, Œuvres complètes, éd. Françoise Escal, Paris, Gallimard, 1966 (Pléiade).

Boileau-Despréaux, Nicolas, Épîtres. Art poétique. Lutrin, éd. Charles-H. Boudhors, Paris, Les Belles Lettres, 1967 (Les Textes français).

Chappuzeau, Samuel, Le Théâtre françois, éd. C. J. Gossip, Tübingen, Gunter Narr, 2009 (Biblio 17, 178).

Conti, Armand de Bourbon, prince de, Traité de la comédie et des spectacles, selon la tradition de lÉglise, tirée des conciles et des saints Pères, éd. Karl Gustav Vollmöller, Heilbronn, Henninger, 1881.

Félibien, André, Les Fêtes de Versailles. Chroniques de 1668 & 1674 [Relation de la fête de Versailles (18 juillet 1668) et Les divertissements de Versailles (1674)], publié et présenté par Martin Meale, Paris, éditions Dédale, Maisonneuve et Larose, 1994.

Félibien, André, Les Fêtes de Versailles (gravures de Jean Le Pautre et François Chauveau), éd. Michel Jeanneret, Paris, Gallimard-[Le Promeneur], 2012.

880

Grimarest, Jean-Léonor Le Gallois, La Vie de Monsieur Molière, éd. Georges Mongrédien, Genève, Slatkine, 2013 (1955).

La Bruyère, Jean de, Les Caractères, ou Les Mœurs de ce siècle, éd. Robert Garapon, Paris, Garnier, 1962 (Classiques Garnier).

La Grange, Charles Varlet, dit, Registre : Le Registre de La Grange. 1659-1685, reproduit en fac-similé avec un index et une notice sur La Grange et sa part dans le théâtre de Molière, par B. E. Young et G. Ph. Young, Paris, Droz, 1947, 2 vol. (réimpr. Genève, Slatkine, 1977, en 1 vol.).

La Grange (Charles varlet, dit), Registre : Fac-similé annoté par Sylvie Chevalley, sous le titre exact et complet du manuscrit : Extraict des Receptes et des affaires de La Comedie depuis Pasques de lannée 1659, appartenant au Sieur de La Grange, lun des comédiens du Roy, Genève, Minkoff, 1972.

La Mothe Le Vayer, Lettre sur la comédie de LImposteur, éd. Robert McBride, University of Durham, 1994.

Libertins du xviie siècle, éd. Jacques Prévot, t. II, Paris, Gallimard, 2004 (Pléiade).

Ménestrier, le P. Claude-François, Des représentations en musique anciennes et modernes (1681), Genève, Minkoff Reprint, 1972.

Ménestrier, le P. Claude-François, Des ballets anciens et modernes selon les règles du théâtre (1682), Genève, Minkoff Reprint, 1972.

Nicole, Pierre, Traité de la comédie et autres pièces dun procès du théâtre, éd. Laurent Thirouin, Paris, Champion, 1998 (Sources classiques, 9).

Premier Registre de La Thorillière (1663-1664), p. p. Georges Monval, Genève, Slatkine Reprints, 1969.

Pure, abbé Michel de, Idée des spectacles anciens et nouveaux (1668), Genève, Minkoff Reprint, 1972.

Rapin, le P. René, Réflexions sur la poétique et sur les poètes anciens et modernes, éd. Elfrieda Th. Dubois, Genève-Paris, Droz-Minard, 1970 (T.L.F., 160).

Rapin, le P. René, Les Réflexions sur la poétique et sur les ouvrages des poètes anciens et modernes (texte de 1684), édition Pascale Thouvenin, Paris, H. Champion, 2011 (Champion classiques. Littératures, 17).

Sept Traités sur le jeu du comédien et autres textes, éd. Sabine Chaouche, Paris, Champion, 2001 (Sources classiques).

Sévigné, Madame de, Correspondance, éd. Roger Duchêne, Paris, Gallimard, 3 vol. de 1972 à 1978 (Pléiade).

881

études

Adam, Antoine, Histoire de la littérature française au xviie siècle. 3 : Lapogée du siècle. Boileau. Molière (1952), Paris, Del Duca, 1962.

Akiyama, Nobuko, « La Musique dans les comédies-ballets de Molière », Le Nouveau Moliériste, II, 1995, p. 171-187.

Akiyama, Nobuko, « Le spectacle en mouvement dans les deux premières comédies en un acte de Molière, Les Précieuses ridicules et Sganarelle », Le Nouveau Moliériste, III, 1996-1997, p. 129-138.

Akiyama, Nobuko, « “Il ferait une scène merveilleuse de…” Molière dans les lettres de Mme de Sévigné », Le Nouveau Moliériste, IV-V, 1998-1999, p. 60-73.

Akiyama, Nobuko, « Deux comédies-ballets galantes de Molière : La Princesse dÉlide et Les Amants magnifiques », [in] Molière et la fête, Ville de Pézenas, 2003, p. 35-49.

Akiyama, Nobuko, « Quelques réflexions sur lhéritage du ballet de cour dans les œuvres de Molière », Le Nouveau Moliériste, VII, 2007, p. 103-117.

Albanese, Ralph Jr, Le Dynamisme de la peur chez Molière : une analyse socio-culturelle de « Dom Juan », « Tartuffe » et « LÉcole des femmes », University of Mississipi, Romance Monographs, 1976.

Albanese, Ralph Jr, Molière à lécole républicaine : de la critique universitaire aux manuels scolaires (1870-1914), Saratoga, Anma Libri, 1992 (Stanford French and Italian Studies, 72).

Album Théâtre classique. La vie théâtrale sous Louis XIII et Louis XIV, iconographie p. p. Sylvie Chevalley, Paris, Gallimard, 1970 (Pléiade).

Apostolidès, Jean-Marie, Le Roi-machine. Spectacle et politique au temps de Louis XIV, Paris, Minuit, 1981.

Apostolidès, Jean-Marie, Le Prince sacrifié. Théâtre et politique au temps de Louis XIV, Paris, Minuit, 1985.

Art et usages du costume de scène, sous la direction dAnne Verdier et Didier Doumergue, Beaulieu, Lampsaque, 2007.

Attinger, Gustave, LEsprit de la commedia dellarte dans le théâtre français (1950), Genève, Slatkine, 1969.

Auerbach, Erich, Mimèsis. La représentation de la réalité dans la littérature occidentale, Paris, Gallimard, 1968 (1946 en allemand) (Tel, 14).

Bar, Francis, Le Genre burlesque en France au xviie siècle. Étude de style, Paris, dArtrey, 1960.

882

Baschera, Marco, Théâtralité dans lœuvre de Molière, Tübingen, Gunter Narr, 1998 (Biblio 17, 108).

Baudelaire, Charles, De lessence du rire et généralement du comique dans les arts plastiques (1855), dans Œuvres complètes, éd. Y. G. Le Dantec, révisée par Claude Pichois, Paris, Gallimard, 1961, p. 975-993 (Pléiade).

Beaussant, Philippe, « Molière et lopéra », Europe, novembre-décembre 1972 (numéro spécial Gloire de Molière), p. 155-168.

Beaussant, Philippe, Lully ou Le musicien du Soleil, Paris, Gallimard / Théâtre des Champs-Élysées, 1992.

Bech, Kristen, « Le jeune Molière et la commedia dellarte : thèmes et aspects scéniques dans Létourdi et Le Dépit amoureux », Revue romane, 1970, p. 1-16.

Belmas, Elisabeth, « La police des théâtres à lâge classique », [in] Théâtre et spectacles dhier et daujourdhui. Époque moderne et contemporaine, Paris, Éditions du Comité des travaux historiques et scientifiques, 1991, p. 293-302.

Bénichou, Paul, Morales du Grand Siècle, Paris, Gallimard, 1948 (Bibliothèque des idées) (Collection Idées, 143, en 1985).

Bergson, Henri, Le Rire. Essai sur la signification du comique, Paris, PUF, 203e édition, 1964.

Bertrand, Dominique, Dire le rire à lâge classique. Représenter pour mieux contrôler, Aix-en-Provence, Publication de lUniversité de Provence, 1995.

Biet, Christian, Droit et littérature sous lAncien Régime. Le jeu de la valeur et de la loi, Paris, Champion, 2002 (Lumière classique, 41).

Blanc, André, Histoire de la Comédie-Française : de Molière à Talma, Paris, Perrin, 2007.

Bloch, Olivier, Molière / « Philosophie », Paris, A. Michel, 2000.

Bloch, Olivier, Molière : comique et communication, Pantin, Le Temps des cerises, 2009.

Bluche, François, La Vie quotidienne au temps de Louis XIV, Paris, Hachette littérature, 1984 (La Vie quotidienne).

Bluche, François, Louis XIV, Paris, Fayard, 1986.

Bornecque, Pierre, Les Procédés comiques au théâtre, Paris, Les éditions du Panthéon, 1995.

Borrel, Eugène, « La musique au théâtre au xviie siècle », xviie siècle, no 39, 1958, p. 184-195.

Bourqui, Claude, La Commedia dellarte. Introduction au théâtre professionnel italien entre le xvie et le xviiie siècles, Paris, SEDES, 1999 (Questions de littérature).

Bourqui, Claude, Les Sources de Molière. Répertoire critique des sources littéraires et dramatiques, Paris, SEDES, 1999 (Questions de littérature).

Bourqui, Claude et Vinti, Claudio, Molière à lécole italienne. Le « lazzo » dans la création moliéresque, Torino et Paris, LHarmattan, 2003.

883

Bray, René, « Le répertoire de la troupe de Molière (1658-1673) », [in] Mélanges dhistoire littéraire offerts à Daniel Mornet, Paris, Nizet, 1951, p. 91-98.

Bray, René, Molière homme de théâtre, Paris, Mercure de France, 1954.

Brisson, Pierre, Molière. Sa vie dans ses œuvres, Paris, Gallimard, 1942.

Brody, Jules, « Esthétique et société chez Molière », [in] Dramaturgie et société. Rapports entre lœuvre théâtrale, son interprétation et son public aux xvie et xviie siècles, p. p. Jean Jacquot, Paris, CNRS, 1968, t. I, p. 307-326.

Brody, Jules, Lectures classiques, Charlottesville, Rookwood Press, 1996.

Brunel, Magali « La lettre support de la représentation et dévoilement dun être en représentation dans les comédies de Molière », [in] LÂge de la représentation : lart du spectacle au xviie siècle, p. p. Rainer Zaiser, Tübingen, Gunter Narr, 2007 (Biblio 17, 174), p. 119-241.

Brunel, Magali « La lettre, espace romanesque multiple dans le théâtre de Molière », [in] Molière et le romanesque du xxe siècle à nos jours (4e colloque de Pézenas), sous la direction de Gabriel Conesa et Jean Emelina, Pézenas, Domens, 2009, p. 273-290.

Brunel, Magali « La lettre comme objet de structuration de lespace scénique dans le théâtre de Molière », [in] La Scène et la coulisse dans le théâtre du xviie siècle en France, 2011, p. 251-260.

Burke, Peter, Louis XIV. Les stratégies de la gloire, Paris, Seuil, 1995 pour la traduction française (1992 en anglais).

Busson, Henri, La Religion des classiques (1660-1685), Paris, PUF, 1948 (repris à Brionne, par G. Monfort, 1982).

Cairncross, John, Molière bourgeois et libertin, Paris, Nizet, 1963.

Cairncross, John, « Molière subversif », xviie siècle, no 157, 1987, p. 403-413.

Cairncross, John, LHumanité de Molière. Essais choisis ou écrits par…, Paris, Nizet, 1988.

Calder, Andrew, Molière. The Theory and practice of Comedy, London and Atlantic Highlands, The Athlone Press, 1993.

Caldicott, C. E. J., « Les séjours de Molière en Languedoc », R.H.L.F., 1987-6, p. 994-107.

Caldicott, C. E. J., La Carrière de Molière entre protecteurs et éditeurs, Amsterdam-Atlanta, GA, Rodopi, 1998 (Faux Titre, 140).

Caldicott, C. E. J., « Linspiration aristocratique de la fête chez Molière », [in] Molière et la fête (Colloque de Pézenas, 2001), sous la direction de Jean Emelina, Ville de Pézenas, 2003, p. 261.

Caldicott, C. E. J., « Les stemmata et le privilège de lédition des Œuvres complètes de Molière (1682) », [in] Le Parnasse du théâtre. Les recueils dœuvres complètes de théâtre au xviie siècle, Paris, PUPS, 2007, p. 277-295.

884

Calvet, Jean, Essai sur la séparation de la religion et de la vie. I. Molière est-il chrétien ?, Paris, Lanore, s. d. [1950].

Canova-Green, Marie-Claude, « Ballet et comédie-ballet sous Louis XIV ou lillusion de la fête », P.F.S.C.L., XVII (1990), no 32, p. 253-262.

Canova-Green, Marie-Claude, « Les figures dauteur dans les comédies-ballets de Molière », [in] Molière et la fête (Colloque de Pézenas, 2001), sous la direction de Jean Emelina, Ville de Pézenas, 2003, p. 157-172.

Canova-Green, Marie-Claude, « Marginale ou marginalisée ? La comédie-ballet moliéresque », Littératures classiques, no 51, 2004, p. 317-334.

Canova-Green, Marie-Claude, « Ces gens-là se trémoussent bien… » Ébats et débats dans la comédie-ballet de Molière, Tübingen, Gunter Narr, 2007 (Biblio 17, 171).

Canova-Green, Marie-Claude, « Molière et la cartographie du Tendre », [in] Molière et le romanesque du xxe siècle à nos jours (4e colloque de Pézenas), sous la direction de Gabriel Conesa et Jean Emelina, Pézenas, Domens, 2009, p. 328-347.

Canova-Green, Marie-Claude, « Le jeu du fermé et de louvert dans les comédies-ballets de Molière », [in] La Scène et la coulisse dans le théâtre du xviie siècle en France, 2011, p. 261-277.

Cessac, Catherine, Marc-Antoine Charpentier, Paris, Fayard, 1988 ; nouvelle éd. revue et augmentée en 2004.

Chaouche, Sabine, « À propos de lactio naturelle prônée par Molière », R.H.L.F., 1999-6, p. 1169-1190.

Chaouche, Sabine, « La gestuelle “civile” dans Le Misanthrope, George Dandin, et Le Bourgeois gentilhomme », Op. cit., 13, 1999, p. 59-70.

Chaouche, Sabine, LArt du comédien. Déclamation et jeu scénique en France à lâge classique, Paris, Champion, 2001 ; réimpr. en 2013 (Lumière classique, 31).

Chartier, Roger, « “Coppied onely by the ere” : le texte de théâtre entre la scène et la page au xviie siècle », [in] Du spectateur au lecteur. Imprimer la scène aux xvie et xviie siècles, p. p. Larry F. Norman, Philippe Desan et Richard Strier, Fasano-Paris, Schena-Presses de la Sorbonne, 2002, p. 31-53.

Chervet, Cyril, « Lectures du sonnet de Molière à La Mothe La Voyer : pour une juste évaluation de la “tonalité” de leur relation », R.H.L.F., 2007, p. 865-886.

Chevalley, Sylvie, « Armande Béjart, comédienne », R.H.L.F., 1972, 5-6, p. 1035-1049.

Chevalley, Sylvie, Molière en son temps, 1622-1673, Paris-Genève, Minkoff, 1973.

Chevalley, Sylvie, Molière, sa vie, son œuvre, Paris, éd. F. Birr, 1984.

Christout, Marie-Françoise, Le Ballet de cour de Louis XIV (1643-1672). Mises en scène, Paris, A. et J. Picard, 1967 (repris en 2005).

885

Civardi, Jean-Marc, « Bibliographie critique des querelles théâtrales en France au xviie siècle », Littératures classiques, no 59, 2006, p. 193-221.

Clarke, Jan, « Les théâtres de Molière à Paris », Le Nouveau Moliériste, II, 1995, p. 247-272.

Cocula, Anne-Marie, « Regards dhistoriens sur le temps de Molière », Littératures classiques, no 38, 2000, p. 41-49.

Collet, Paule, « Limage des hommes de loi dans le théâtre aux xviie et xviiie siècles », [in] Analyses et réflexions sur le droit, Paris, éditions Marketing, 1988 (Ellipses), p. 251-265.

Collinet, Jean-Pierre, Lectures de Molière, Paris, A. Colin, 1974 (U2).

Collinet, Jean-Pierre, « Molière épistolier », Le Nouveau Moliériste, II, 1995, p. 211-227.

Le Comique, textes choisis et présentés par Véronique Sternberg-Greiner, Paris, Flammarion, 2003 (GF Corpus).

La Commedia dellarte tra cinque e seicento in Francia e in Europa, p. p. Elio Mosele, Fasano, Schena, 1997 (Gruppo di Studio sul Cinquecento francese, 8).

Conesa, Gabriel, Le Dialogue moliéresque. Étude stylistique et dramaturgique, Paris, PUF, s.d. [1983] ; rééd. Paris, SEDES, 1992.

Conesa, Gabriel, « Molière et le “style dépoque” », [in] Hommages à Jean-Pierre Collinet, p. p. Jean Foyard et Gérard Taverdet, Dijon, Éditions universitaires dijonnaises et Association bourguignonne de dialectologie et donomastique, 1992, p. 85-92.

Conesa, Gabriel, « Molière et lhéritage du jeu comique italien », [in] LArt du théâtre. Mélanges en hommage à Robert Garapon, Paris, PUF, 1992, p. 177-187.

Conesa, Gabriel, La Comédie de lâge classique (1630-1715), Paris, Seuil, 1995 (Écrivains de toujours).

Conesa, Gabriel, « Remarques sur la ponctuation de lédition de 1682 [des œuvres de Molière] », Le Nouveau Moliériste, III, 1996-1997, p. 73-86.

Conesa, Gabriel, « “Jouer avec” … et “se jouer de” », [in] Molière et le jeu, dir. Jean Emelina et Gabriel Conesa, Pézenas, Domens, 2005, p. 82-107.

Conesa, Gabriel, « Rien de trop », [in] Liber amicorum. Mélanges [] Jean-Pierre Néraudau, Paris, Champion, 2005, p. 253-267 (Colloques, congrès et conférences sur la Renaissance, 48).

Copeau, Jacques, Registres II. Molière, éd. A. Cabanis, Paris, Gallimard, 1976.

Le Corps au xviie siècle, p. p. Ronald W. Tobin, Paris-Seattle-Tübingen, Papers on French Seventeenth-Century Literature, 1995 (Biblio 17, 89).

Corvin, Michel, Molière et ses metteurs en scène daujourdhui. Pour une analyse de la représentation, Presses Universitaires de Lyon, 1985.

Couprie, Alain, Marquise ou La « Déhanchée » de Racine. Histoire dune comédienne du Grand Siècle, Paris, LHarmattan, 2006.

886

Couvreur, Manuel, Jean-Baptiste Lully. Musique et dramaturgie au service du prince, Bruxelles, Marc Vokar, 1992.

Cuche, François Xavier, « Les pédants philosophes de Molière », [in] Le Philosophe sur les planches. Limage du philosophe dans le théâtre des Lumières : 1680-1815, p. p. Pierre Hartmann, Presses Universitaires de Strasbourg, 2003, p. 15-29.

Cuche, François Xavier, « La noblesse de province dans le théâtre de Molière », [in] Les Aristocraties en Europe du Moyen Âge à nos jours, P. U. de Strasbourg, 2011, p. 225-236.

Dandrey, Patrick, « Situation de Molière en 1683-1685 : diffusion, réception et influence de son œuvre dans la vie culturelle française », [in] De la mort de Colbert à la Révocation de lédit de Nantes : un monde nouveau ?, [Marseille], C.M.R. 17, 1985, p. 377-392.

Dandrey, Patrick, « Le dernier Molière. Continuité, évolution ou rupture ? », Op. cit., novembre 1992, p. 61-73.

Dandrey, Patrick, Molière ou lesthétique du ridicule, Paris, Klincksieck, 1992 ; seconde édition revue, corrigée et augmentée, en 2002.

Dandrey, Patrick, « Réflexions sur la mort de M. de Molière en habit de médecin imaginaire », Le Nouveau Moliériste, I, 1994, p. 199-212.

Dandrey, Patrick, LÉloge paradoxal de Gorgias à Molière, Paris, PUF, 1997 (PUF écritures).

Dandrey, Patrick, La Médecine et la maladie dans le théâtre de Molière, Paris, Klincksieck, 1998, 2 vol.

Dandrey, Patrick, Molière. Trois comédies « morales ». Le Misanthrope – George Dandin – Le Bourgeois gentilhomme, Paris, Klincksieck, 1999 (Parcours critique).

Dandrey, Patrick, Les Tréteaux de Saturne. Scènes de la mélancolie à lépoque baroque, Paris, Klincksieck, 203.

Dandrey, Patrick, « Molière auto-portraitiste : du masque au visage », Travaux de littérature, XX, 2007, p. 107-119.

Dandrey, Patrick, « Molière lecteur de Montaigne : connivences libertines et stratégies desquive », Montaigne Studies, XIX (2007), p. 123-133.

Dandrey, Patrick, « Molière, auteur burlesque », Le Nouveau Moliériste, IX, 2007, p. 11-39.

Dandrey, Patrick, « Molière ou léminente dignité du rire », [in] La Grâce de Thalie, ou la beauté du rire, Paris, Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2010, p. 165-172.

Dandrey, Patrick, « Molière polémiste ? La chicane et la prouesse », Louvain-Paris, etc., Peeters, 2010, p. 85-95.

Dans latelier des Menus Plaisirs du roi. Spectacles, fêtes et cérémonies aux xviie et

887

xviiie siècles, catalogue de lexposition des Archives nationales (janvier-avril 2011), Paris, Archives nationales, 2010.

Declercq, Gilles, LArt dargumenter. Structures rhétoriques et littéraires, Paris, Éditions Universitaires, 1992.

Defaux, Gérard, Molière ou les métamorphoses du comique : de la comédie morale au triomphe de la folie, 2e éd., Paris, Klincksieck, 1992 (Bibliothèque dHistoire du Théâtre) (1980).

Deierkauf-Holsboer (S. Wilma), LHistoire de la mise en scène dans le théâtre français à Paris de 1660 à 1673, Paris, Nizet, 1960.

Delmas, Christian, Mythologie et mythe dans le théâtre français (1650-1676), Genève, Droz, 1985.

Delmas, Christian, « Des loges davant-scène au Palais-Royal du temps de Molière », R.H.T., 1985-2, p. 125-130.

Denis, Delphine, Le Parnasse galant. Institution dune catégorie littéraire au xviie siècle, Paris, Champion, 2001 (Lumière classique, 32).

Descotes, Maurice, Les Grands Rôles du théâtre de Molière, Paris, PUF, 1960.

Descotes, Maurice, Molière et sa fortune littéraire, Saint-Médard-en-Jalles près Bordeaux, Guy Ducros, 1970 (Tels quen eux-mêmes).

Descotes, Maurice, « Molière et le conflit des générations », R.H.L.F., 1972, 5-6, p. 786-799.

Descotes, Maurice, « Nouvelles interprétations moliéresques » (Œuvres et critiques, VI, 1, été 1981, p. 35-55).

Desfougères, Anne-Marie, « Dénégation, déni, délire chez les personnages de Molière », [in] LArt du théâtre. Mélanges en hommage à Robert Garapon, réunis pas Yvonne Bellenger, Gabriel Conesa, Jean Garapon, Charles Mazouer et Jean Serroy, Paris, PUF, 1992, p. 199-210.

Dictionnaire du Grand Siècle, sous la direction de François Bluche, Paris, Fayard, 1990.

Dock, Stephen Varick, Costume and Fashion in the plays of Jean-Baptiste Poquelin Molière : a seventeenth-century perspective, Genève, Slatkine, 1992.

Dubois, Isabelle, « Figures denfants dans lœuvre de Molière », [in] Retours vers les enfances méditerranéennes, P. U de Perpignan, 2011, p. 123-142.

Dubu, Jean, Les Églises chrétiennes et le théâtre (1559-1850), Presses Universitaires de Grenoble, 1997.

Duchêne, Roger, « LÉcole des femmes au xviie siècle », [in] Mélanges historiques et littéraires offerts à Georges Mongrédien, Paris, Société détudes du xviie siècle, 1974, p. 143-154.

Duchêne, Roger, Molière, Paris, Fayard, 1998.

Duchêne, Roger, Les Précieuses ou comment lesprit vint aux femmes, Paris, Fayard, 2001.

888

Durosoir, Georgie, Les Ballets de la cour de France. Les fantaisies et les splendeurs du Baroque, Genève, éditions Papillon, 2004.

Du spectateur au lecteur. Imprimer la scène aux xvie et xviie siècles, p. p. Larry F. Norman, Philippe Desan et Richard Strier, Fasano-Paris, Schena-Presses de la Sorbonne, 2002 (articles de Georges Forestier et Michael Hawcroft).

Edwards, Michael, Le Rire de Molière, Paris, de Fallois, 2012.

Elias, Norbert, La Société de cour, Paris, Flammarion, 1985 (1969 en allemand).

Emelina, Jean, Les Valets et les servantes dans le théâtre de Molière, Aix-en-Provence, La Pensée universitaire, 1958.

Emelina, Jean, Les Valets et les servantes dans le théâtre comique en France de 1610 à 1700, Cannes-Grenoble, C.E.L.-P.U. Grenoble, 1975.

Emelina, Jean, Le Comique. Essai dinterprétation générale, Paris, SEDES, 1991 (Présences critiques).

Emelina, Jean, « Molière et le jeu des mots », Littératures classiques, Supplément annuel, janvier 1993, p. 73-86.

Emelina, Jean, « Les animaux dans le théâtre de Molière », Nottingham French Studies, spring 1994, vol. 33, no 1, p. 113-123.

Emelina, Jean, Comédie et tragédie, Publications de la Faculté des Lettres, Arts et Sciences humaines de Nice, 1998 (Collection « Traverses », no 1).

Emelina, Jean, « Les comiques de Molière », Littératures classiques, no 38, 2000, p. 103-115.

Emelina, Jean, « Molière ou les délices de la répétition : singeries et parodies, jeux et émois », [in] Molière et la fête (Colloque de Pézenas, 2001), sous la direction de Jean Emelina, Ville de Pézenas, 2003, p. 173-199.

Emelina, Jean, « Les gens du Midi dans le théâtre de Molière », [in] Molière et les pays doc, sous la direction de Claude Alranq, Presses Universitaires de Perpignan, 2005, p. 93-111 (Collection études).

Emelina, Jean, « À quoi joue-t-on chez Molière ? », [in] Molière et le jeu (2e colloque de Pézenas), sous la direction de Jean Emelina et de Gabriel Conesa, Pézenas, Domens, 2005, p. 167-188.

Eustis, Alvin, Molière as ironic contemplator, La Haye-Paris, Mouton, 1973.

Ferrier-Caverivière, Nicole, LImage de Louis XIV dans la littérature française de 1660 à 1715, Paris, PUF, 1981.

Fleck, Stephen H., Music, Dance and Laughter. Comic Creation in Molières Comedy-Ballets, Paris-Seattle-Tübingen, P.F.S.C.L, 1995 (Biblio 17, 88).

Force, Pierre, Molière ou le prix des choses. Morale, économie et comédie, Paris, Nathan, 1994.

Forestier, Georges, Le Théâtre dans le théâtre sur la scène française du xviie siècle, Genève, Droz, 1981 (rééd. 1996, coll. « Titre courant »).

889

Forestier, Georges, Esthétique de lidentité dans le théâtre français (1550-1680). Le déguisement et ses avatars, Genève, Droz, 1988.

Forestier, Georges, Molière, Paris, Bordas, 1990 (En toutes lettres).

Forestier, Georges, « Le classicisme de Molière ou la quête de la reconnaissance littéraire », I.L., 1990-3, p. 17-20.

Forestier, Georges, « Du spectacle au texte : les pratiques dimpression du texte de théâtre au xviie siècle », [in] Du spectateur au lecteur. Imprimer la scène aux xvie et xviie siècles, p. p. Larry F. Norman, Philippe Desan et Richard Strier, Fasano-Paris, Schena-Presses de la Sorbonne, 2002, p. 85-110.

Forestier, Georges, « La fabrication des mythes en histoire littéraire. Le cas de La Gange, de son “Registre” et de nos connaissances sur Molière », [in] Gueux, frondeurs, libertins, utopiens. Autres et ailleurs du xviie siècle, P. U. de Provence, 2013, p. 241-251.

Fumaroli, Marc, « La querelle de la moralité du théâtre au xviie siècle », Bulletin de la Société française de philosophie, 1990, no 3, p. 65-97.

Fumaroli, Marc, Héros et orateurs. Rhétorique et dramaturgie cornéliennes, Genève, Droz, 1990 (Histoire des idées et critique littéraire, 277) ; 2e éd. revue et corrigée, Genève, Droz, 1996 (Titre courant, 1).

Fumaroli, Marc, « Sacerdos sive orator, orator sive histrio : rhétorique, théologie et moralité du théâtre en France de Corneille à Molière », [in] LArt du théâtre. Mélanges en hommage à Robert Garapon, réunis pas Yvonne Bellenger, Gabriel Conesa, Jean Garapon, Charles Mazouer et Jean Serroy, Paris, PUF, 1992, p. 311-348.

Fumaroli, Marc, « La querelle du théâtre au xviie siècle », Les Cahiers de médiologie, no 1, 1996, p. 31-37.

Gaines, James F., Social Structures in Molières Theater, Colombus, Ohio State University Press, 1984.

Gaines, James F., Molière and Paradox. Skepticism and Theater in the Early Age, Tübingen, G. Narr, 2010 (Biblio 17, 189).

Gambelli, Delia, « I sonetti nel teatro di Molière », Micromégas, gennaio-dicembre, 1991, p. 79-94.

Gambelli, Delia, Arlecchino a Parigi. I : Dallinferno alla corte del Re Sole, Roma, Bulzoni, 1993 ; II : Lo scenario di Domenico Biancolelli, ibid., id., 1997, 2 vol. (La Commedia dellarte. Storia, Testi, Documenti).

Gambelli, Delia, « Molière e Biancolelli al Palais-Royal, ovvero i doppi sensi dellinvenzione », [in] La commedia dellarte tra cinque e seicento in Francia e in Europa, p. p. Elio Mosele, Fasano, Schena, 1997 (Gruppo di Studio sul Cinquecento francese, 8), p. 267-275.

Gambelli, Delia, « Le macchine del comico. Il malinteso nel teatro di Molière »,

890

[in] Da Molière à Marivaux, a cura di Barbara Sommovigo, Edizioni Plus : Università di Pisa, 2002, p. 31-41.

Gambelli, Delia, « Molière et la plus grande des fêtes : la mort domptée », [in] Molière et la fête (Colloque de Pézenas, 2001), sous la direction de Jean Emelina, Ville de Pézenas, 2003, p. 219-228.

Gambelli, Delia, « Frêles voix et morales en mouvement dans le théâtre de Molière », [in] Theatrum mundi. Studies in honour of Ronald W. Tobin, Charlottesville, Rookwood, 2003, p. 122-129.

Gambelli, Delia, Vane carte. Scritti su Molière e il teatro francese del Seicento, Roma, Bulzoni, 2010.

Garapon, Robert, La Fantaisie verbale et le comique dans le théâtre français du Moyen Âge à la fin du xviie siècle, Paris, A. Colin, 1957.

Garapon, Robert, « La permanence de la farce dans les divertissements de cour au xviie siècle », C.A.I.E.F., no 9, 1957, p. 117-127.

Garapon, Robert, Le Dernier Molière. Des « Fourberies de Scapin » au « Malade imaginaire », Paris, S.E.D.E.S., 1977.

Garapon, Robert, « Le langage de la comédie au xviie siècle : de la rhétorique à la littérature », [in] Le Langage littéraire au xviie siècle : de la rhétorique à la littérature, p. p. Christian Wentzlaff-Eggebert, Tübingen, G. Narr, 1991 (Études littéraires françaises, 50), p. 13-22.

Garapon, Robert, « Le langage des amoureux dans le théâtre de Molière », [in] La Peinture des passions de la Renaissance à lâge classique, Publications de luniversité de Saint-Étienne, 1995, p. 355-362.

Garavini, Fausta, « La fantaisie verbale et le mimétisme dialectal dans le théâtre de Molière », 806-820.

Garavini, Fausta, Parigi e provincia. Scene della letteratura francese, Torino, Bollati Bioringhieri, 1990.

Gérard, Mireille, « Molière dans la correspondance de Madame de Sévigné », R.H.L.F., 1973, p. 608-625.

Gilbert, Huguette, « La rieuse dans la comédie de Molière », [in] Thèmes et genres littéraires aux xviie et xviiie siècles. Mélanges en lhonneur de Jacques Truchet, Paris, PUF, 1992, p. 385-391.

Gilot, Michel et Serroy, Jean, La Comédie à lâge classique, Paris, Belin, 1997 (Lettres Belin Sup).

Goldschmidt, Georges-Arthur, Molière ou la liberté mise à nu, nouvelle édition, Belfort, Circé, 1997 (Circé-poche, 18) (1973).

Goubert, Pierre, Louis XIV et vingt millions de Français, Paris, Fayard, 1966 (Collection Pluriel).

Goulet, Anne-Madeleine, « La présence de la musique dans les recueils dœuvres complètes de théâtre du xviie siècle », [in] Le Parnasse du théâtre.

891

Les recueils dœuvres complètes de théâtre au xviie siècle, Paris, PUPS, 2007, p. 175-195.

Greiner, Frank, « Bourgois ou gentilhomme ? Le statut social du romanesque dans les comédies de Molière », [in] Molière et le romanesque du xxe siècle à nos jours (4e colloque de Pézenas), sous la direction de Gabriel Conesa et Jean Emelina, Pézenas, Domens, 2009, p. 190-212.

Grimberg, Michel, La Réception de la comédie française dans les pays de langue allemande (1694-1799), vue à travers les traductions et leurs préfaces, Bern, Peter Lang, 1995 (Contacts. Série 2, Gallo-Germanica, 17).

Grimm, Jürgen, Molière en son temps, Paris-Seattle-Tübingen, P.F.S.C.L., Biblio 17, 75, 1993 (traduction du Molière en allemand, Stuttgart, 1984 ; Zweite Auflage en 2002).

Grimm, Jürgen, « Bibliographie des mises en scène de Molière dans les théâtres de langue allemande. 1995-1998 », Le Nouveau Moliériste, IV-V, 1998-1999, p. 203-237.

Grimm, Jürgen, « La fête de Molière sur la scène allemande », [in] Molière et la fête (Colloque de Pézenas, 2001), sous la direction de Jean Emelina, Ville de Pézenas, 2003, p. 105-132.

Gros de Gasquet, Julia, « Le théâtre vu des coulisses : les “petits métiers” dans la troupe de Molière (1659-1680) », [in] La Scène et la coulisse dans le théâtre du xviie siècle en France, 2011, p. 119-139.

Gross, Nathan, From gestures to idea : esthetics and ethics in Molières comedy, New York, Columbia Univ. Press, 1982.

Guardia, Jean de, Poétique de Molière. Comédie et répétition, Genève, Droz, 2007 (Histoire des idées et critique littéraire, 431).

Guardia, Jean de, « Anatomie de la désinvolture. Molière et la reconnaissance », texte en ligne, Arrêt sur scène / Scène Focus, no 2, 2013, p. 121-130.

Guibert, Albert-Jean, Bibliographie des œuvres de Molière publiées au xviie siècle, Paris, CNRS, 2 vol. en 1961 et 2 suppléments en 1965 et 1973.

Guicharnaud, Jacques, Molière, une aventure théâtrale, Paris, Gallimard, 1963 (Bibliothèque des Idées).

Guichemerre, Roger, « Une source peu connue de Molière : le théâtre de Le Métel dOuville », R.H.L.F., 1965, p. 92-102.

Guichemerre, Roger, « Molière et la farce », Œuvres et critiques, VI, 1, 1981, p. 111-124.

Guichemerre, Roger, Visages du théâtre français au xviie siècle. Mélanges en lhonneur de Roger Guichemerre, Paris, Klincksieck, 1994 (Bibliothèque de lâge classique, 9).

Gutwirth, Marcel, Molière ou linvention comique. La métamorphose des thèmes et la création des types, Paris, Minard, « Lettres modernes », 1966 (2e éd. 1978).

892

Gutwirth, Marcel, « Molière and the Woman Question : Les Précieuses ridicules, LÉcole des femmes, Les Femmes savantes », Theatre Journal, vol. 34, no 3, octobre 1982, p. 344-359.

Hall, Hugh Gaston, « Ce que Molière doit à Scaramouche », [in] Mélanges à la mémoire de Franco Simone. France et Italie dans la culture européenne, vol. 2 : xviie et xviiie siècles, Genève, Slatkine, 1981, p. 257-269.

Hall, Hugh Gaston, Comedy in context : Essays on Molière, University Press of Mississippi, 1984.

Hall, Hugh Gaston, « Le répertoire de lIllustre Théâtre des Béjart et de Molière », Australian journal of french studies, 30 (1993), p. 276-291. 

Hawcroft, Michael, « La ponctuation de Molière : mise au point », Le Nouveau Moliériste, IV-V, 1998-1999, p. 345-374.

Hawcroft, Michael, « Le théâtre français au xviie siècle et le livre illustré », [in] Du spectateur au lecteur. Imprimer la scène aux xvie et xviie siècles, p. p. Larry F. Norman, Philippe Desan et Richard Strier, Fasano-Paris, Schena-Presses de la Sorbonne, 2002, p. 217-239.

Hawcroft, Michael, Molière : reasoning with fools, Oxford University Press, 2007.

Hawcroft, Michael, « Molière architecte de la society parisienne », [in] La Ville en scène en Franc et en Europe (1552-1709), Oxford, New York, Peter Lang, 2011, p. 175-194 (Medieval and early modern French studies, 8).

Herzel, Roger, « Auditorium and Audience at Molières Palais-Royal », Le Nouveau Moliériste, VI, 2007, p. 39-62.

Hilgard, Marie-France, Onze mises en scène parisiennes du théâtre de Molière (1989-1994), Tübingen, Gunter Narr, 1997 (Biblio 17, 107).

Hilgard, Marie-France, « Molière en lan 2000 à la Comédie-Française », [in] Theatrum mundi. Studies in honour of Ronald W. Tobin, Charlottesville, Rookwood, 2003, p. 258-265.

Histoire de la France religieuse, sous la direction de Jacques Le Goff et René Rémond. Tome 2 : Du christianisme flamboyant à laube des Lumières (xive-xviiie siècles), volume dirigé par François Lebrun, Paris, Seuil, 1988.

Hoefer, Bernadette, « Penser la mélancolie : La Mothe Le Vayer et Molière », [in] Libertinism and Literature in Seventeenth-Century France, Tübingen G. Narr, 2009 (Biblio 17, 181), p. 129-142.

Hong, Ran-E., LImpossible social selon Molière, Tübingen, Gunter Narr, 2002 (Biblio 17, 135).

Horville, Robert, « Les jeunes amoureux du théâtre de Molière : des monomaniaques comme les autres ? », [in] « Diversité, cest ma devise. » Studien zur französischen Literatur des 17. Jahrhunderts…(Mélanges Jürgen Grimm), Paris-Seattle-Tübingen, P.F.S.C.L., 1994 (Biblio 17, 86), p. 245-260.

Hourcade, Philippe, « Molière entre musique et ballet », Le Nouveau Moliériste, I, 1994, p. 125-134.

893

Hourcade, Philippe, Mascarades et ballets au Grand Siècle (1643-1715), Paris, Desjonquères et Centre national de la danse, 2002.

Howarth, William D., « Lalexandrin classique, instrument du dialogue théâtral », [in] Mélanges pour Jacques Scherer. Langages dramatiques. Dramaturgies, Paris, Nizet, 1986, p. 341-354.

Jaffré, Jean, « Théâtre et idéologie. Note sur la dramaturgie de Molière (à propos de Tartuffe et de Dom Juan) », Littérature, no 13, février 1974, p. 58-74.

Jardon, Denise, Du comique dans le texte littéraire, Bruxelles, De Boeck-Duculot, 1988. 

Jasinski, René, « Sur Molière et la médecine », [in] Mélanges de philologie, dhistoire et de littérature offerts à Joseph Vianey, Genève, Slatkine, 1973 (1935), p. 149-254.

Jasinski, René, Molière, Paris, Hatier, 1969 (Connaissance des Lettres).

Joannidès, Alexandre, La Comédie-Française de 1680 à 1900 : dictionnaire général des pièces et des auteurs, Genève, Slatkine Reprints, 1970 (Paris, 1901).

Jouvet, Louis, Témoignages sur le théâtre, Paris, Flammarion, 1952 (1987).

Jouvet, Louis, Molière et la comédie classique, Paris, Gallimard, 1965 (Pratique du théâtre).

Jurgens, Madeleine, « Laventure de lIllustre Théâtre », R.H.L.F., 1972, 5-6, p. 976-1006.

Jurgens, Madeleine et Maxfield-Miller, Elisabeth, Cent ans de recherches sur Molière, sur sa famille et sur les comédiens de sa troupe, Paris, Imprimerie nationale, 1963. – Complément pour les années 1963-1973 dans R.H.T., 1972-4, p. 331-440.

Kenny, Robert, « Molière et ses égyptiens », Le Nouveau Moliériste, II, 1995, p. 189-209.

Knutson, Harold C. « Molière et la satire contre la médecine : hargne personnelle ou décision de métier ? », xviie siècle, avril-juin 1991, no 171, p. 127-130.

Lacour, Léopold, Molière acteur, Paris, F. Alcan, 1928.

Lafon, Dominique, Le Chiffre scénique dans la dramaturgie moliéresque, Ottawa-Paris, Presses de luniversité dOttawa-Klincksieck, 1990.

Lagarde, François, « Que daventures extraordinaires ! Le roman des naissances moliéresques », [in] Molière et le romanesque du xxe siècle à nos jours (4e colloque de Pézenas), sous la direction de Gabriel Conesa et Jean Emelina, Pézenas, Domens, 2009, p. 291-302.

La Gorce, Jérôme de, Jean-Baptiste Lully, Paris, Fayard, 2002.

La Gorce, Jérôme de, Carlo Vigarani intendant des plaisirs de Louis XIV, éditions Perrin / Établissement public du musée et du domaine national de Versailles, 2005.

894

Lagrave, Henri, Le Théâtre et le public à Paris de 1715 à 1750, Paris, Klincksieck, 1972.

Lagrave, Henri, « Molière à la Comédie-Française (1680-1793) », R.H.L.F., 1972-5 et 6, p. 1052-1065.

Lagrave, Henri, Mazouer, Charles et Régaldo, Marc, La Vie théâtrale à Bordeaux des origines à nos jours. Tome I : Des origines à 1789, Paris, CNRS, 1985.

Lallemand, Marie-Gabrielle, « Lettres et poésies dans les comédies du xviie siècle », Littératures classiques, no 58, printemps 2006, p. 71-85.

Lancaster, Henry Carrington, A History of French Dramatic Literature in the Seventeenth Century, Part II : The Period of Corneille. 1635-1651, Baltimore-London-Paris, The Johns Hopkins Press-Oxford University Press-Les Belles Lettres, 1932, 2 vol. ; Part III : The Period of Molière. 1652-1672, ibid., id., 1936, 2 vol. ; Part IV : The Period of Racine. 1673-1700, ibid., id., 1940, 2 vol. (repris par Gordian Press, New York, 1966).

Landry, Jean-Pierre, « Le rire de Molière, comédie et honnêteté », Travaux de littérature, VII, 1994, p. 153-163.

Landy, Rémy, « Quelques aspects du burlesque en musique », [in] Burlesque et formes parodiques, Paris-Seattle-Tübingen, Papers on French Seventeenth-Century Literature, 1987 (Biblio 17, 33), p. 283-291.

Landy, Rémy, « George Dandin et Le Bourgeois gentilhomme : le mariage de la comédie et du ballet », Littératures classiques, no 38, 2000, p. 159-177.

Lanson, Gustave, « Molière et la farce », Revue de Paris, 1901, p. 129-153.

Larthomas, Pierre, Le Langage dramatique : sa nature, ses procédés, 2e éd., Paris, PUF, 2005 (1e éd. 1972).

Lavisse, Ernest, Louis XIV. Histoire dun grand règne, 1643-1715, éd. René et Suzanne Pilorget, Paris, Robert Laffont, 1989 (Bouquins).

Lawrenson, Thomas-Edward, The French Stage and Playhouse in the XVIIth Century, second edition revised and enlarged, New York, AMS Press, 1986.

Lebègue, Raymond, « Les comédiens et le clergé », R.H.T., 1948-1849, IV, p. 266-268.

Lebègue, Raymond, « Molière et la farce », C.A.I.E.F., 1964, p. 183-201.

Lebègue, Raymond, Études sur le théâtre français. II : Les classiques. En province. Les jésuites. Les acteurs. Le théâtre moderne à sujet religieux, Paris, Nizet, 1978.

Lebrun, François, Le xviie siècle, Paris, A. Colin, 1976 (1983) (Collection U. Série Histoire moderne).

Leiner, Wolfgang, Der Widmungsbrief in der französichen Literatur (1580-1715), Heidelberg, Carl Winter, 1965.

Leplâtre, Olivier, Lecture dune œuvre. Le Misanthrope, George Dandin, Le Bourgeois gentilhomme, Paris, éditions du Temps, 1999.

Leroy, Dominique, Histoire des arts du spectacle en France : aspects économiques,

895

politiques et esthétiques de la Renaissance à la Première guerre mondiale, Paris, LHarmattan, 1990.

Les Lieux du spectacle dans lEurope du xviie siècle, p. p. Charles Mazouer, Tübingen, Gunter Narr, 2006 (Biblio 17, 165).

Lochert, Véronique, LÉcriture du spectacle. Les didascalies dans le théâtre européen aux xvie et xviie siècles, Genève, Droz, 2009 (Travaux du Grand Siècle, XXXIII).

Lochert, Véronique, « Entre fascination et dénonciation : usages du romanesque dans les comédies de Molière », [in] Molière et le romanesque du xxe siècle à nos jours (4e colloque de Pézenas), sous la direction de Gabriel Conesa et Jean Emelina, Pézenas, Domens, 2009, p. 303-328.

Losada Goya, José Manuel, Bibliographie critique de la littérature espagnole en France au xviie siècle, Genève, Droz, 1999 (Travaux du Grand Siècle, IX).

Lough, John, Paris Theatre Audiences in the seventeenth and eighteenth centuries, London, Oxford University Press, 1957.

Lough, John, Seventeenth-Century French Drama : the Background, Oxford, Clarendon Press, 1979.

Louvat-Molozay, Bénédicte, « La comédie-ballet ou limpossible fusion des langages », [in] Les Arts du spectacle au théâtre (1550-1700), Paris, Champion, 2001, p. 197-218 (Colloques, congrès et conférences sur la Renaissance, 23).

Louvat-Molozay, Bénédicte, Théâtre et musique. Dramaturgie de linsertion musicale dans le théâtre français (1550-1680), Paris, Champion, 2002 (Lumière classique, 46).

Louvat-Molozay, Bénédicte et Paringaux, Céline, Molière. « LAmour médecin », « Monsieur de Pourceaugnac », « Le Malade imaginaire », Neuilly, Atlande, 2006 (Clefs Concours. Lettres xviie siècle).

Louvat-Molozay, Bénédicte, « Une dramaturgie de la discontinuité : lexemple des comédies-ballets », Le Nouveau Moliériste, IX, 2007, p. 53-67.

Maber, Richard, « Molière à travers le discours de ses contemporains : la perspective des ana », Le Nouveau Moliériste, IV-V, 1998-1999, p. 35-55.

McBride, Robert, The Sceptical Vision of Molière. A study in Paradox, London, The Macmillan Press, 1977.

McBride, Robert, « The sceptical view of medecine and the comic vision in Molière », Studi francesi, no 67, gennaio-aprile 1979, p. 27-42.

McBride, Robert, The Triumph of ballet in Molières theatre, Lewinston (New York)-Queenston (Ontario, Canada)-Lampeter, The Edwin Mellen Press, 1992.

McBride, Robert, « La musique chez Molière : source dramatique ou simple agrément ? », Littératures classiques, no 21, printemps 1994, p. 65-77.

896

McBride, Robert, « Une philosophie du rire », Le Nouveau Moliériste, I, 1994, p. 95-117 et II, 1995, p. 145-161.

McBride, Robert, « Le héros moliéresque et les pièges du langage », [in] Heroism and Passion in Literature. Studies in honour of Maya Longstaffe, p. p. Graham Gargett, Amsterdam-New York, Rodopi, 2004, p. 57-66.

McBride, Robert, Molière et son premier « Tartuffe » : genèse et évolution dune pièce à scandale, University of Durham, 2005.

McBride, Robert, « Le romanesque et le comique chez Molière : une cohabitation improbable mais nécessaire », [in] Molière et le romanesque du xxe siècle à nos jours (4e colloque de Pézenas), sous la direction de Gabriel Conesa et Jean Emelina, Pézenas, Domens, 2009, p. 213-225.

McBride, Robert, « “Quiconque a beaucoup vu / Peut avoir beaucoup retenu” : ce que Molière a pu apprendre de ses pérégrinations en province », [in] Voyage et théâtre, 2011, p. 341-350.

McKenna, Anthony, Molière, dramaturge libertin, Paris, Champion, 2005 (Essais).

Macchia, Giovanni, Le Silence de Molière (Il Silenzio di Molière, 1985), Paris, Desjonquères, 2004.

Madame de Villedieu et le théâtre, p. p. Nathalie Grande et Edwige Keller-Rahbé, Tübingen, Gunter Narr, 2009 (Biblio 17, 184) (articles de Sylvain Cornic, Carine Barbafieri, Cinthia Meli, Perry Gethner, Volker Mecking, Jocelyn Royé, Véronique Sternberg-Greiner sur Le Favori, Manlius et lesthétique de Mme de Villedieu dramaturge).

Magné, Bernard, « Fonction métalinguistique, métalangage, métapoèmes dans le théâtre de Molière », Cahiers de littérature du xviie siècle, 1979, no 1, p. 99-129.

Malachy, Thérèse, Molière. Les métamorphoses du Carnaval, Paris, Nizet, 1987.

Mandrou, Robert, Louis XIV en son temps. 1661-1715, Paris, PUF, 1973 (Peuples et civilisations).

Mandrou, Robert, La France aux xviie et xviiie siècles, Paris, PUF, 3e éd. 1974 (6e éd. 1997) (Nouvelle Clio).

Marin, Louis, Le Portrait du roi, Paris, Minuit, 1981.

Massip, Catherine, « Les sources musicales et littéraires des comédies-ballets de Molière et Lully présentes dans la collection Philidor », Littératures classiques, no 21, printemps 1994, p. 59-64.

Mauron, Charles, Des métaphores obsédantes au mythe personnel, Paris, J. Corti, 1962.

Mauron, Charles, Psychocritique du genre comique, Paris, J. Corti, 1964.

Mazouer, Charles, Le Personnage du naïf dans le théâtre comique du Moyen Âge à Marivaux, Paris, Klincksieck, 1979 (Bibliothèque française et romane. Série C, 76).

897

Mazouer, Charles, Le Personnage du naïf dans le théâtre comique du Moyen Âge à Marivaux, Service de reproduction des thèses de Lille III, 1980 (version complète).

Mazouer, Charles, « Le Gascon dans le théâtre comique sous Louis XIV », [in] LImage littéraire du Gascon, Cahiers de lUniversité de Pau et des pays de lAdour, no 21, 1984, p. 85-108.

Mazouer, Charles, « Le répertoire des comédiens ambulants à létranger et la diffusion du théâtre français », [in] Horizons européens de la littérature française au xviie siècle. LEurope : lieu déchanges culturels ? La circulation des œuvres et des jugements au xviie siècle, p. p. Wolfgang Leiner, Tübingen, Gunter Narr, 1988 (Études littéraires françaises), p. 289-298.

Mazouer, Charles, « Le commerçant dans lancien théâtre comique français jusquà la Révolution », [in] Commerce et commerçants dans la littérature, p. p. Jean-Marie Thomasseau, Presses Universitaires de Bordeaux, 1988, p. 19-35.

Mazouer, Charles, « Le théâtre et le réel : le noble de province dans la comédie du xviie siècle », Littératures classiques, no 11, 1989, p. 233-243.

Mazouer, Charles, « Molière et Marc-Antoine Charpentier », C.A.I.E.F., mai 1989, no 41, p. 145-160.

Mazouer, Charles, « Il faut jouer les intermèdes des comédies-ballets de Molière », xviie siècle, no 165, 1989, p. 375-381.

Mazouer, Charles, « Molière et la voix de lacteur », Littératures classiques, no 12, 1990, p. 261-274.

Mazouer, Charles, « LÉglise, le théâtre et le rire au xviie siècle », [in] LArt du théâtre. Mélanges en hommage à Robert Garapon, réunis pas Yvonne Bellenger, Gabriel Conesa, Jean Garapon, Charles Mazouer et Jean Serroy, Paris, PUF, 1992, p. 349-360.

Mazouer, Charles, « Molière et lordre de lÉglise », [in] Ordre et contestation au temps des classiques, p. p. Roger Duchêne et Pierre Ronzeaud, t. I, Paris-Seattle-Tübingen, Papers on French Seventeenth-Century Literature, 1992 (Biblio 17, 73), p. 45-58.

Mazouer, Charles, « Les Écoles au théâtre jusquà Marivaux », Revue Marivaux, no 3, décembre 1992, p. 5-19.

Mazouer, Charles, « La Comtesse dEscarbagnas et Le Malade imaginaire : deux comédies-ballets », Littératures classiques, Supplément annuel, janvier 1993, p. 25-37.

Mazouer, Charles, « LImpromptu au théâtre depuis Molière », [in] Tradition et modernité. Actes du colloque du Centenaire de la philologie romane à luniversité Jagellonne de Kraków (1992), Kraków, Éditions Universitas, 1993, p. 161-171.

Mazouer, Charles, Molière et ses comédies-ballets, Paris, Klincksieck, 1993 (Bibliothèque de lÂge classique, 7). Nouvelle édition revue et corrigée, Paris, Honoré Champion, 2006 (Lumière classique, 75).

898

Mazouer, Charles, « Théâtre et musique au xviie siècle », Littératures classiques, no 21, 1994, p. 5-28.

Mazouer, Charles, « Les heures du jour et de la nuit chez Molière », Le Nouveau Moliériste, I, 1994, p. 221-233.

Mazouer, Charles, « Les défenseurs ecclésiastiques de Molière », Le Nouveau Moliériste, II, 1995, p. 57-68.

Mazouer, Charles, « Molière et le spectacle », [in] La « guirlande » di Cecilia. Studi in onore du Cecilia Rizza, Fasano-Paris, Schena-Nizet, 1996, p. 225-236.

Mazouer, Charles, « Acteurs français et acteurs italiens en France », [in] LActeur en son métier, p. p. Didier Souiller et Philipe Baron, Éditions universitaires de Dijon, 1997, p. 165-179.

Mazouer, Charles, « Lespace de la parole dans Le Misanthrope, George Dandin et Le Bourgeois gentilhomme », Le Nouveau Moliériste, IV-V, 1998-1999, p. 191-202.

Mazouer, Charles, « Pastorale e commedia fino a Molière », [in] Teatri barocchi ; tragedie, commedie, pastorali nella drammaturgia europea fra 500 e 600, a cura di Silvia Carandini, Roma, Bulzoni, 2000 (I libri dellassociazione Sigismondo Malatesta), p. 469-486.

Mazouer, Charles, « Le Misanthrope, George Dandin et Le Bourgeois gentilhomme : trois comédies écrites pour la scène », Littératures classiques, no 38, 2000, p. 139-158.

Mazouer, Charles, « Molière et la noblesse », [in] Réalisme et réalité en question au xviie siècle, sous la direction de Didier Souiller, Dijon, Publications du Centre « Interactions Culturelles Européennes » de lUniversité de Bourgogne, Centre de Recherches Le texte et lédition, Littérature comparée no 1, 2002, p. 183-195.

Mazouer, Charles, Le Théâtre dArlequin. Comédies et comédiens italiens en France au xviie siècle, Fasano-Schena et Presses de lUniversité de Paris-Sorbonne, 2002 (Biblioteca della Ricercha. Cultura straniera, 112).

Mazouer, Charles, « Les relations des fêtes données à Versailles (1664-1674) », Texte, 2003, 33/34, p. 207-230.

Mazouer, Charles, « La joie des dénouements chez Molière », [in] Molière et la fête (Colloque de Pézenas, 2001), sous la direction de Jean Emelina, Ville de Pézenas, 2003, p. 201-217.

Mazouer, Charles, « La farce au xviie siècle : un genre populaire », Littératures classiques, no 51, 2004, p. 157-170.

Mazouer, Charles, « Le corps comique chez Molière », [in] Le Mime et ses cheminements : du corps pétrifié au corps sublimé, p. p. Yolande Legrand, Bordeaux, éditions A.R.D.U.A., 2005, p. 33-44.

899

Mazouer, Charles, « La comédie-ballet : un genre improbable ? », Studi francesi, 145, gennaio-aprile 2005, p. 13-21.

Mazouer, Charles, « Les ornements comiques dans les comédies-ballets de Molière et Lully », [in] Le Théâtre en musique et son double (1600-1762), p. p. Delia Gambelli et Letizia Norci Cagiano, Paris, Champion, 2005, p. 29-421 (Colloques, congrès et conférences sur le classicisme, 5).

Mazouer, Charles, « Le répertoire de la troupe de Molière en Languedoc », [in] Molière et les pays doc, sous la direction de Claude Alranq, Presses Universitaires de Perpignan, 2005, p. 49-62 (Collection études).

Mazouer, Charles, Le Théâtre français de lâge classique. I. Le premier xviie siècle, Paris, Champion, 2006 (Dictionnaires & Références, 16).

Mazouer, Charles, Trois Comédies de Molière. Étude sur « Le Misanthrope », « George Dandin » et « Le Bourgeois gentilhomme », nouvelle édition revue et corrigée, Presses Universitaires de Bordeaux, 2007 (Parcours universitaires) (1999).

Mazouer, Charles, « Théâtre et société au xviie siècle en France », [in] Les Sociétés anglaise, espagnole et française au xviie siècle, Presses de lUniversité de Paris-Sorbonne, 2007, p. 107-119.

Mazouer, Charles, « Molière et Carlo Vigarani », [in] Gaspare & Carlo Vigarani dalle corte degli Este a quella di Luigi XIV, a cura di Walter Baricchi e Jérôme de La Gorce, Milano-Versailles, Silvana Editoriale-Centre de recherche du Château de Versailles, 2009, p. 319-326 (Biblioteca darte).

Mazouer, Charles, « Molière et les amours romanesques », [in] Molière et le romanesque du xxe siècle à nos jours (4e colloque de Pézenas), sous la direction de Gabriel Conesa et Jean Emelina, Pézenas, Domens, 2009, p. 255-272.

Mazouer, Charles, « Madame de Villedieu et Molière », [in] Madame de Villedieu et le théâtre, p. p. Nathalie Grande et Edwige Keller-Rahbé, Tübingen, Narr, 2009 (Biblio 17, 184), p. 43-54.

Mazouer, Charles, Le Théâtre français de lâge classique. II : Lapogée du classicisme, Paris, Champion, 2010 (Dictionnaires & Références, 20).

Mazouer, Charles, « Censure religieuse et théâtre du Moyen Âge à la fin du xviie siècle », C.A.I.E.F., no 62, mai 2010, p. 291-307.

Mazouer, Charles, « Les troupes de comédiens », [in] La Représentation théâtrale en France au xviie siècle, sous la direction de Pierre Pasquier & Anne Surgers, Paris, Armand Colin, 2011 (Arts du Spectacle. Lettres Sup.), p. 13-35.

Mazouer, Charles, « Lobjet dans le jeu des farceurs du xviie siècle », [in] Le Jeu et laccessoire. Mélanges en lhonneur du professeur Michel Rousse, Paris, éditions Classiques Garnier, 2011, p. 221-230 (Rencontres, 20).

Mazouer, Charles, Le Théâtre français de lâge classique, III : Larrière-saison, Paris, Champion, 2014 (Dictionnaires & Références, 27).

900

Mazouer, Charles, Théâtre et christianisme. Études sur lancien théâtre français, Paris, Champion, 2014 (Convergences, 2).

Mélèse, Pierre, Le Théâtre et le public à Paris sous Louis XIV. 1659-1715, Paris, Droz, 1934 (Genève, Slatkine Reprints, 1976).

Mélèse, Pierre, Répertoire des documents contemporains dinformation et de critique concernant le théâtre à Paris sous Louis XIV. 1659-1715, Paris, Droz, 1934.

Mélèse, Pierre, « Les conditions matérielles du théâtre à Paris sous Louis XIV », xviie siècle, n o 39, 1958, p. 104-124.

Merlin, Hélène, Public et littérature en France au xviie siècle, Paris, Les Belles lettres, 1994.

Met, Philippe, « Inclusion et exclusion : le corps dans les comédies-ballets de Molière », P.F.S.C.L., vol. XX, no 38, 1993, p. 37-52.

Meyer, François, « Science et pratique médicales au xviie siècle », Marseille, no 95, 4e trimestre 1973, p. 105-108.

Michaut, Gustave, La Jeunesse de Molière, Les Débuts de Molière à Paris, Les Luttes de Molière, 3 vol. à Paris, Hachette, 1922-1925 (repris tous trois à Genève, Slatkine, 1968).

Millepierres, François, La Vie quotidienne des médecins au temps de Molière, Paris, Hachette, 1964 (La Vie quotidienne) ; Paris, Librairie générale française, 1983 (Le Livre de poche).

Les Mises en scène de Molière du xxe siècle à nos jours (3e colloque de Pézenas), sous la direction de Gabriel Conesa et Jean Emelina, Pézenas, Domens, 2007.

Molière (The Cambridge Companion to), edited by David Bradby and Andrew Calder, Cambridge University Press, 2006.

« Molière, chef de troupe et metteur en scène », Cahiers Renaud-Barrault, no 26, mai 1959, p. 19-28.

Molière des Fourberies de Scapin au Malade imaginaire, Supplément annuel de Littératures classiques, janvier 1993 (articles de Patrick Dandrey, Charles Mazouer, Gabriel Conesa, Christian Delmas, Jean Emelina et Jean Serroy).

Molière et la fête (Colloque de Pézenas, 2001), sous la direction de Jean Emelina, Ville de Pézenas, 2003.

Molière et la médecine de son temps, 3e colloque du C.M.R. 17, Marseille, no 95, octobre-décembre 1973.

Molière et la musique. Des états du Languedoc à la cour du Roi-Soleil, sous la direction de Catherine Cessac, Montpellier, Les Presses du Languedoc, 2004 (Musique et patrimoine en Languedoc-Roussillon).

Molière et le jeu (2e colloque de Pézenas), sous la direction de Jean Emelina et de Gabriel Conesa, Pézenas, Domens, 2005 (articles de Marie-Claude Canova-Green, Gabriel Conesa, Jean Emelina, Robert McBride, Jacqueline Razgonnikoff, Sophie Rollin, Guy Spielmann).

901

Molière et le romanesque du xxe siècle à nos jours (4e colloque de Pézenas), sous la direction de Gabriel Conesa et Jean Emelina, Pézenas, Domens, 2009 (articles de Cyril Chervet, Noémie Courtès, Jürgen Grimm, Nobuko Akiyama, Jean Serroy, André Blanc, Véronique Lochert).

Molière mis en scène, dir. David Whitton, Ouvres et critiques, XXII, 2, 1997.

Molière : Stage and study. Essays in honour of W. G. Moore, p. p. W. D. Howarth and M. Thomas, Oxford, Clarendon Press, 1973.

Molière. Trois comédies « morales ». « Le Misanthrope » – « George Dandin » – « Le Bourgeois gentilhomme », présentation par Patrick Dandrey, Paris, Klincksieck, 1999 (Collection « Parcours critique »).

Molino, Jean, « “Les nœuds de la matière” : lunité des Femmes savantes », xviie siècle, 1976, p. 23-47.

Molino, Jean, « Molière : esquisse dun modèle dinterprétation », xviie siècle, no 184, 1994, p. 479-490.

Mongrédien, Georges, Les Grands Comédiens du xviie siècle, Paris, Société dédition « Le Livre », 1927.

Mongrédien, Georges, Recueil des textes et des documents du xviie siècle relatifs à Molière, Paris, CNRS, 1965, 2 volumes.

Mongrédien, Georges, La Vie quotidienne des comédiens au temps de Molière, Paris, Hachette, 1966.

Mongrédien, Georges et Robert, Jean, Les Comédiens français du xviie siècle. Dictionnaire biographique. Suivi dun Inventaire des troupes (1590-1710) daprès des documents inédits, Paris, CNRS, 3e éd. 1981.

Moore, Will G., Molière. A new Criticism, Oxford, Clarendon Press, 1949.

Moore, Will G., « Molière et la sottise », Kentucky Romance Quaterly, no 4, vol. XVII, 1970, p. 335-343.

Moore, Will G., « Raison et ridicule dans la comédie de Molière », R.H.L.F., 1972, 5-6, p. 800-805.

Moraud, Yves, La Conquête de la liberté de Scapin à Figaro. Valets, servantes et soubrettes de Molière à Beaumarchais, Paris, PUF, 1981.

Morel, Jacques, Agréables Mensonges. Essais sur le théâtre français du xviie siècle, Paris, Klincksieck, 1991 (Bibliothèque de lâge classique, 1).

Moureau, François, « Égyptiens et Égyptiennes à la cour et à la vile : la trace gitane sous Louis XIV », [in] La Zingara nella musica, nella letteratura e nel cinema, Fasano, Schena, 2002 (Biblioteca della ricerca. Cultura straniera, 111), p. 95-105.

Mourgues, Odette de, « Molière et le comique de la préciosité », [in] Mélanges offerts à Georges Couton, Presses Universitaires de Lyon, 1981, p. 403-412.

Musique et geste en France de Lully à la Révolution. Études sur la musique, le théâtre et la danse, dir. Jacqueline Waeber, Bern, etc., P. Lang, 2009 (Publikationen der Schweizerischen Musikforschenden Gesellschaft. Serie 2, 50).

902

Mythe et Histoire dans le théâtre classique. Hommage à Christian Delmas, p. p. Fanny Népote-Desmarres, Toulouse, Société de Littératures classiques, 2002 (diff. Champion).

Nédélec, Claudine, « Les représentations de la vie littéraire et artistique », Op. cit., 13, 1999, p. 99-111 [à propos de Molière, Le Misanthrope, George Dandin et Le Bourgeois gentilhomme].

Nédélec, Claudine, « Galanteries burlesques, ou burlesque galant ? », Littératures classiques, no 38, janvier 2000, p. 117-137 [à propos de Molière, Le Misanthrope, George Dandin et Le Bourgeois gentilhomme].

Nédélec, Claudine, Les États et Empires du burlesque, Paris, Champion, 2004 (Lumière classique, 51).

Népote-Desmarres, Fanny, « Mariage, théâtre et pouvoir dans les quatre dernières pièces de Molière », Op. cit., novembre 1992, p. 83-87.

Népote-Desmarres, Fanny, « Jeux de parole et jeux de vérité dans Le Misanthrope, George Dandin et Le Bourgeois gentilhomme », Littératures classiques, no 38, 2000, p. 63-77.

Néraudau, Jean-Pierre, LOlympe du Roi Soleil. Mythologie et idéologie royale au Grand Siècle, Paris, Les Belles Lettres, 1986 (Nouveaux Confluents).

Niderst, Alain, Molière, Paris, Perrin, 2004.

Norman, Buford, « Les folles conventions : le langage musical dans les dernières comédies-ballets de Molière », Littératures classiques, no 21, printemps 1994, p. 91-101.

Norman, Larry F., The Public Mirror. Molière and the Social Commerce of Depiction, The University of Chicago Press, 1999.

Nurse, Peter Hampshire, « Essai de définition du comique moliéresque », R.S.H., 1964, p. 9-24.

Nurse, Peter Hampshire, Molière and the comic Spirit, Genève, Droz, 1991.

Ombres de Molière. Naissance dun mythe littéraire à travers ses avatars du xviiie siècle à nos jours, Paris, A. Colin/Recherche, 2012.

Ordre et contestation au temps des classiques, p. p. Roger Duchêne et Pierre Ronzeaud, Paris-Seattle-Tübingen, Papers on French Seventeenth-Century Literature, 1992, 2 vol. (Biblio 17, 73).

Parent, Brice, Variations comiques ou Les réécritures de Molière par lui-même, Paris, Klincksieck, 2000 (Collection Jalons critiques, 1).

Parent, Brice, « Les charmes de la connivence. Structures et modalités de la “complicité dramatique” entre Molière et son public », [in] Molière et la fête (Colloque de Pézenas, 2001), sous la direction de Jean Emelina, Ville de Pézenas, 2003, p. 135-155.

Paringaux, Céline, « La représentation des langues anciennes sur la scène moliéresque », [in] Traduire, trahir, travestir. Études sur la réception de lAntiquité, Arras, Artois Presses université, 2012, p. 331-345.

903

Parnasse (Le) au théâtre. Les recueils dœuvres complètes de théâtre au xviie siècle, éd. Georges Forestier, Edric Caldicott et Claude Bourqui, Paris, PUPS, 2007 (Theatrum mundi).

Pasquier, Pierre, « Déclamation dramatique et actio oratoire à lâge classique en France », [in] LActeur en son métier, p. p. Didier Souiller et Philipe Baron, Éditions universitaires de Dijon, 1997, p. 143-163.

Pasquier, Pierre et Surgers, Anne, « La situation du spectateur dans la salle à la française aux xviie et xviiie siècles », [in] Le Spectateur de théâtre à lâge classique (xviie et xviiie siècle), dir. Bénédicte Louvat-Molozay et Franck Salaün, Montpellier, Lentretemps, 2008, p. 35-65.

Peacock, Noël, « Cherchez la femme », Le Nouveau Moliériste, IV-V, 1998-1999, p. 239-248.

Peacock, Noël, « Un défi scénographique : comment représenter la ville dans les comédies de Molière ? », [in] La Ville en scène en Franc et en Europe (1552-1709), Oxford-New York, Peter Lang, 2011, p. 195-212 (Medieval and early modern French studies, 8).

Peacock, Noël, Molière sous les feux de la rampe, Paris, Hermann, 2012.

Pedersen, John, « Ce cœur, ce traître cœur… », Le Nouveau Moliériste, IX, 2007, p. 42-52.

Pelous, Jean-Michel, « Les métamorphoses de Sganarelle : la permanence dun type comique », R.H.L.F., 1972, no 5-6, p. 821-849.

Pelous, Jean-Michel, Amour précieux, amour galant (1654-1675). Essais sur la représentation de lamour dans la littérature et la société mondaines, Paris Klincksieck, 1980.

Phalese, Hubert de, Les Mots de Molière, Paris, Nizet, 1992.

Phillips, Henry, The Theatre and its critics in seventeenth-century France, Oxford University Press, 1980.

Phillips, Henry, Church and culture in seventeenth-century France, Cambridge University Press, 1997.

Phillips, Henry, « Les acteurs et la loi au xviie siècle en France », Littératures classiques, no 40, 2000, p. 87-101.

Pihlström, Irène, Le Médecin et la médecine dans le théâtre comique français du xviie siècle, Uppsala, Acta Universitatis Upsaliensis, 1991 (Studia Romanica Upsalensia, 47).

Pineau, Joseph, Le Théâtre de Molière. Une dynamique de la liberté, Paris-Caen, Les Lettres Modernes-Minard, 2000 (Situation, 54).

Porot, Bertrand, « Ballet en comédie ou comédie en ballet ? Étude musicale de trois comédies-ballets de Molière : LAmour médecin, Monsieur de Pourceaugnac et Le Malade imaginaire », Méthode !, no 11, 2006, p. 149-167.

Powell, John Scott, Music and Theatre in France. 1600-1680, Oxford, Oxford University Press, 2000.

904

Powell, John Scott, « Les partitions théâtrales au xviie siècle : des débuts au Malade imaginaire », [in] Le Parnasse du théâtre. Les recueils dœuvres complètes de théâtre au xviie siècle, Paris, PUPS, 2007, p. 105-118.

Prest, Julia, « Molière et le phénomène du marquis ridicule », Le Nouveau Moliériste, IV-V, 1998-1999, p. 135-142.

Purkis, Helen M. C., « Le chant pastoral chez Molière », C.A.I.E.F., no 128, 1976, p. 133-144.

Les Querelles dramatiques à lâge classique (xviie-xviiie siècle), études réunies par Emmanuelle Hénin, Louvain-Paris-Walpole (MA), Peeters, 2010.

Razgonnikoff, Jacqueline, « La représentation des comédies-ballets de Molière à la Comédie-Française avec tous leurs ornements. Exemples et contre-exemples », [in] Molière et la fête (Colloque de Pézenas, 2001), sous la direction de Jean Emelina, Ville de Pézenas, 2003, p. 281-306.

La Représentation théâtrale en France au xviie siècle, dir. Pierre Pasquier et Anne Surgers, Paris, Armand Colin, 2011 (Arts de spectacle. Lettres Sup.)

Rey, François et Lacouture, Jean, Molière et le roi. Laffaire « Tartuffe », Paris, Seuil, 2007.

Reyff, Simone de, LÉglise et le théâtre, Paris, Cerf, 1998.

Rey-Flaud, Bernadette, Molière et la farce, Genève, Droz, 1996.

Reynier, Gustave, La Femme au xviie siècle. Ses ennemis et ses défenseurs, Paris, Plon, 1953.

Ribaric Demers, Maria, Le Valet et la soubrette de Molière à la Révolution, Paris, Nizet, 1970.

Rojtman, Betty, « Alceste dans le théâtre de Molière », R.H.L.F., 1973-6, p. 963-981.

Rollin, Sophie, « Les jeux galants dans La Princesse dÉlide et Les Amants magnifiques », [in] Molière et le jeu, dir. Jean Emelina et Gabriel Conesa, Pézenas, Domens, 2005, p. 263-284.

Romano, Danilo, Essai sur le comique de Molière, Berne, A. Francke, 1950.

Ronzeaud, Pierre, « Pour une lecture non galante des comédies de Molière », [in] Mythe et Histoire dans le théâtre classique. Hommage à Christian Delmas, p. p. Fanny Népote-Desmarres, Toulouse, Société de Littératures classiques, 2002, p. 323-335.

Rossat-Mignod, Suzanne, « La pensée rationnelle de Molière en médecine », Les Cahiers rationalistes, 1973, p. 407-428.

Rouget, François, « Molière lecteur dÉtienne Pasquier ? Réflexions autour du libertinage de Dom Juan », xviie siècle, no 211, 2001, p. 257-267.

Royé, Jocelyn, « Pédant et bel esprit : la représentation du savant mondain et du mondain savant dans les comédies du xviie siècle », Littératures classiques, no 58, printemps 2006, p. 105-113.

905

Royé, Jocelyn, La Figure du pédant de Montaigne à Molière, Genève, Droz, 2008 (Travaux du Grand Siècle, XXXI).

Scherer, Jacques, La Dramaturgie classique en France, Nouvelle édition revue par Colette Scherer, Paris, A. Colin, 2014 (1950).

Scherer, Jacques, Molière, Marivaux, Ionesco… 60 ans de critique, Saint-Genouph, Nizet, 2007.

Schoell, Konrad, « Abhängigkeit und Herrschaft in des Molierschen Komödie », Poetica, 1980, Heft 2, p. 167-181.

Scott, Virginia, Women on the Stage in Early Modern France : 1540-1750, Cambridge, Cambridge University Press, 2010.

Serroy, Jean, « “Guenille si lon veut…”. Le corps dans les dernières comédies de Molière », Littératures classiques, Supplément annuel, janvier 1993, p. 89-100.

Serroy, Jean, « “Vous a-t-on point dit comme on le nomme ?”. Alceste, Dandin, Jourdain, entre titrologie et onomastique », Littératures classiques, no 38, 2000, p. 9-17.

Serroy, Jean, « Molière méditerranéen », [in] Les Méditerranées du xviie siècle, p. p. Giovanni Dotoli, Tübingen, Gunter Narr, 2002 (Biblio 17, 137), p. 219-230.

Simon, Alfred, Molière, une vie, Lyon, La Manufacture, 1987.

Soriano, Marc, « Les techniques comiques de Molière », Théâtre/public, 1978, no 22-23, p. 26-34. 

Spielmann, Guy, « Le mariage classique, des apories du droit au questionnement comique », Littératures classiques, no 40, 2000, p. 223-257.

Spielmann, Guy, « Molière ou lesprit du carnaval », [in] Molière et la fête (Colloque de Pézenas, 2001), sous la direction de Jean Emelina, Ville de Pézenas, 2003, p. 231-259.

Stenzel, Harmut, Molière und der Funktionswandel der Komödie im 17. Jahrhundert, München, W. Fink, 1987.

Sternberg, Véronique, La Poétique de la comédie, Paris, SEDES, 1999 (Campus).

Sternberg, Véronique, « Comédie et vérité : de lesthétique du reflet à lart du portrait », [in] Réalisme et réalité en question au xviie siècle, sous la direction de Didier Souiller, Dijon, Publications du Centre « Interactions Culturelles Européennes » de lUniversité de Bourgogne, Centre de Recherches Le texte et lédition, Littérature comparée no 1, 2002, p. 197-210.

Sternberg, Véronique, « Un souvenir de Scarron : le burlesque dans la comédie de Molière », [in] Molière et la fête (Colloque de Pézenas, 2001), sous la direction de Jean Emelina, Ville de Pézenas, 2003, p. 83-105.

Sternberg, Véronique, « Morale et civilité sur la scène comique au xviie siècle », Littératures classiques, no 58, printemps 2006, p. 178-190.

Surgers, Anne, Scénographies du théâtre occidental, nouvelle éd. Paris, Nathan, 2007 (Lettres supérieures) (2000).

906

Sweetser, Marie-Odile, « Domaines de la critique moliéresque », Œuvres et critiques, VI, 1, été 1981, p. 9-28.

Tallon, Alain, La Compagnie du Saint-Sacrement (1629-1667) : spiritualité et société, Paris, Cerf, 1990.

Tavenaux, René, Le Catholicisme dans la France classique. 1610-1715, Paris, SEDES, 1980, 2 vol.

Théâtre et musique au xviie siècle, Littératures classiques, no 21, printemps 1994.

Thématique de Molière. Six études suivies dun inventaire des thèmes de son théâtre, dir. Jacques Truchet, Paris, SEDES, 1985.

Thirouin, Laurent, LAveuglement salutaire. Le réquisitoire contre le théâtre dans la France classique, Paris, Champion, 1997 (Lumière classique, 17) ; repris dans la collection Champion classiques. Essais, 9, en 2007.

Tobin, Ronald W., Tarte à la crème. Comedy and gastronomy in Molières Theater, Columbus, Ohio State University Press, 1990.

Tobin, Ronald W., « La fête gastronomique », [in] Molière et la fête (Colloque de Pézenas, 2001), sous la direction de Jean Emelina, Ville de Pézenas, 2003, p. 331-342.

Tocanne, Bernard, LIdée de nature en France dans la seconde moitié du xviie siècle. Contribution à lhistoire de la pensée classique, Paris, Klincksieck, 1978 (Bibliothèque française et romane. Série C. Études littéraires, 67).

Truchet, Jacques, « Molière et lélégance », [in] LArt du théâtre. Mélanges en hommage à Robert Garapon, réunis pas Yvonne Bellenger, Gabriel Conesa, Jean Garapon, Charles Mazouer et Jean Serroy, Paris, PUF, 1992, p. 189-197.

Truchet, Jacques, « Tartuffe, Les Femmes savantes, Le Malade imaginaire : trois drames de limposture », Le Nouveau Moliériste, II, 1995, p. 95-105.

Urbain, Charles et Levesque, Eugène, LÉglise et le théâtre, Paris, Grasset, 1930 ; Paris, Eurédit, 2007 (Théâtre du monde entier, 13).

Van Delft, (Louis), Le Moraliste classique. Essai de définition et de typologie, Genève, Droz, 1982 (Histoire des idées et critique littéraire).

Venesoen, Constant, Quand Jean-Baptiste joue du Molière. Essai, Tübingen, Gunter Narr, 1996 (Biblio 17, 94).

Verdier, Anne, LHabit de théâtre. Histoire et poétique de lhabit de théâtre en France au xviie siècle (1606-1680), Beaulieu, Lampsaque, 2006 (Le Studiolo-essais).

Viala, Alain, « Dune poétique des formes : la galanterie », xviie siècle, no 182, 1994, p. 77-90.

Viala, Alain, « La littérature galante : histoire et problématique », [in] Il Seicento francese oggi : situazione et prospettive della ricerca, a cura di Giovanni Dotoli, Bari, Adriatica – Paris, Nizet, 1994, p. 101-113.

Viala, Alain, « Molière et le langage galant », [in] Car demeure lamitié. Mélanges

907

offerts à Claude Abraham, p. p. Francis Assaf, Tübingen Gunter Narr, 1997 (Biblio 17, 102), p. 99-109.

Viala, Alain, « Le naturel galant », [in] Nature et culture à lâge classique, p. p. Christian Delmas et Françoise Gevrey, Toulouse, Presses Universitaires du Mirail, 1997 (Les Cahiers de Littératures), p. 61-76.

Viala, Alain, La France galante. Essai historique sur une catégorie culturelle, de ses origines jusquà la Révolution, Paris, PUF, 2008 (Les Littéraires).

Vialleton, Jean-Yves, Poésie dramatique et prose du monde. Le comportement des personnages dans la tragédie en France au xviie siècle, Paris, Champion, 2004 (Lumière classique, 52).

Villiers, André, « Le comédien Molière et lexpression du tragique », R.H.T., 1974, p. 27-48.

Vinti, Claudio, La valigia di Molière. Saggi sul teatro francese tra Sei e Settecento, Napoli, Edizioni Scientifiche Italiane, 1995.

Visages de Molière, 125 pages consacrées à Molière dans Œuvres et critiques, VI, 1, été 1981.

Vraisemblance et représentation au xviie siècle : Molière en question, dir. Marco Baschera, Pascal Dumont, Anne Duprat et Didier Souiller, Collection Littérature comparée, no 2, 2004 (Centre Interactions culturelles Européennes et Texte et édition, Université de Dijon).

Wadsworth, Philip A., Molière and the Italian theatrical Tradition, Birmingham (Alabama), Summa Publications, 1987 (1977).

Waterson, Karolyn, Molière et lautorité. Structures sociales, structures comiques, Lexington (Kentucky), French Forum, 1976.

Weill, Jean-Pierre, « Molière et Lucrèce », Bulletin de lAssociation Guillaume Budé, 2004-1, p. 264-275.

Pièces particulières

La Jalousie du Barbouillé et Le Médecin volant

Albanese, Ralph Jr, « Corps et corporéité dans les premières farces de Molière », [in] Le Corps au xviie siècle (Actes du colloque de Santa Barbara), Paris-Seattle-Tübingen, Papers on French Seventeenth-Century Literature, 1995, t. I, p. 211-220 (Biblio 17, 89).

Maskell, David, « The aesthetics of farce : La Jalousie du Barbouillé », The Modern Language Review, 92 (3), july 1997, p. 581-589.

908

Létourdi

Woodrough, Elizabeth, « “Quand nous serons à dix, nous ferons une croix” : Molières LÉtourdi or the secret life of a master fencer » [in] Intersections : Actes du 35e congrès de la N.A.S.C.C.F.L., Töbingen, G. Narr, 2005, p. 95-107.

Le Dépit amoureux

Harris, Joseph, « Engendering female subjectivity in Molière Dépit amoureux », Seventeenth-Century French Studies, vol. 23, 2001, p. 111-120.

Razgonnikoff, Jacqueline, « Le Dépit amoureux, comédie en cinq actes de Molière : la pièce introuvable », [in] Molière et les pays doc, sous la direction de Claude Alranq, Presses Universitaires de Perpignan, 2005, p. 63-91.

Les Précieuses ridicules

Adam, Antoine, « La genèse des Précieuses ridicules », Revue dhistoire de la philosophie, 1939, p. 14-46.

Scherer, Jacques, « Aventures des Précieuses », R.H.L.F., 1972, no 5-6, p. 850-862.

Duchêne, Roger, « De Sorel à Molière, ou la rhétorique des Précieuses » [in] Le Langage littéraire au xviie siècle. De la rhétorique à la littérature, édité par Christian Wentzlaff-Eggebert, Tübingen, Gunter Narr, 1991, p. 135-145 (Études littéraires françaises).

Duchêne, Roger, « Précieuses ou Galantes ridicules ? », [in] Thèmes et genres littéraires aux xviie et xviiie siècles. Mélanges [] Jacques Truchet, Paris, PUF, 1992, p. 357-365.

Dufour-Maître, Myriam, Les Précieuses. Naissance des femmes de lettres en France au xviie siècle, Paris, Champion, 1999 (Lumière classique, 25) ; édition revue, corrigée et augmentée en 2008.

Cornette, Joël, « Et Molière inventa les précieuses ridicules », LHistoire, no 261, janvier 2002, p. 18-19.

Riffaud, Alain, « Pour un nouvel examen de LÉcole des femmes (1663) et des Précieuses ridicules (1660) de Molière », Bulletin du bibliophile, 2010-2, p. 295-321.

Dandrey, Patrick, « Nouveaux regards sur Les Précieuses ridicules à loccasion du 350e anniversaire de la création de la pièce (18 novembre 2009) », Le Nouveau Moliériste, X, 2013, p. 71-88.

909

Sganarelle, ou Le Cocu imaginaire

Gilbert, Huguette, « Lauteur de La Cocuë imaginaire », xviie siècle, 1981, no 131, p. 203-205.

Mongrédien, Georges, « Le Cocu imaginaire et La Cocuë imaginaire », R.H.L.F., 1972, 5-6, p. 1024-1034.

Dandrey, Patrick, « Molière, auteur burlesque », Le Nouveau Moliériste, IX, 2007, p. 11-39.

Dom Garcie de Navarre, ou Le Prince jaloux

Chupeau, Jacques, « Dom Garcie de Navarre ou les leçons dun échec », [in] Hommage à René Fromilhague, Cahiers de littérature du xviie siècle, no 6, 2984, p. 67-76.

Conesa, Gabriel, « Étude stylistique et dramaturgique des emprunts du Misanthrope à Dom Garcie de Navarre », R.H.T., 1978-1, p. 19-30.

Gutwirth, Marcel, « Dom Garcie de Navarre et Le Misanthrope : de la comédie héroïque au comique du héros », P.M.L.A., 1968, p. 118-129.

Méron, Évelyne, « Molière et Corneille : Dom Garcie de Navarre », P.F.S.C.L., XXVIII, 55 (2001), p. 389-401.

Lécole des maris

Mazouer, Charles, « Les Écoles au théâtre jusquà Marivaux », Revue Marivaux, no 3, décembre 1992, p. 5-19.

Scherer, Jacques, « La communication dans LÉcole des maris », article de 1992 repris dans Molière, Marivaux, Ionesco… 60 ans de critique, Saint-Genouph, Nizet, 2007.

Stenzel, Hartmut, « Écriture comique et remise en ordre politique : Molière et le tournent de 1661 ou de LÉcole des maris à LÉcole des femmes », [in] Ordre et contestation au temps des classiques, p. p. Roger Duchêne et Pierre Ronzeaud, Paris-Seattle-Tübingen, Papers on French Seventeenth-Century Literature, 1992, t. I, p. 87-98 (Biblio 17, 73).

Les Fâcheux

Serroy, Jean, « Aux sources de la comédie-ballet moliéresque. Structures des Fâcheux », Recherches et travaux (Grenoble), no 39, 1990, p. 239-246. 

Serroy, Jean, « Œuvres de commande et écriture à contraintes. Le cas des Fâcheux de Molière », Recherches et travaux (Grenoble), no 63, 2003, p. 145-151.

Dandrey, Patrick, « La Fontaine et Molière à Vaux : la “nature” des Fâcheux », Le Fablier, VI, 1994, p. 17-22.

910

« Avec La Fontaine chez Foucquet : André Félibien à Vaux-le-Vicomte (1660-1661) », ensemble présenté par Jacques Thuillier et publié par Le Fablier, no 11, 1999, p. 12-51.

Riffaud, Alain, « Pour un nouvel examen des Fâcheux de Molière (1662) », Bulletin du bibliophile, 2010-1, p. 119-130.

Sites en ligne

Tout Molière.net, qui donne déjà une édition complète de Molière.

Molière 21, conçu comme complément à lédition 2010 des Œuvres complètes dans la Pléiade, donne une base de données intertextuelles considérable et offre un outil de visualisation des variantes textuelles.

Chapitre d’ouvrage: Précédent 16/21 Suivant