Skip to content

Bibliographie

View all information ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-0026-1
  • ISSN: 2260-7498
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-4360-2.p.0557
  • Publisher: Classiques Garnier
  • Parution date: 01-01-2009
  • Language: French
Free access
Support: Digital
557
BIBLIOGRAPHIE



I. Jean Cayrol
Aucune bibliographie exhaustive n'ayant jusqu'à aujourd'hui été ré- alisée sur l'oeuvre de Jean Cayrol, nous nous sommes efforcée d'en cons- tituer une ici. Nous livrons donc l'intégralité des références qu'il nous a été possible de rassembler, tant sur les sources primaires que sur les sour- ces secondaires de l'oeuvre cayrolienne. Certains articles, non référencés dans les bibliographies de la littérature française, sont consultables aux archives de l'IMEC, fonds Jean Cayrol. Nous les avons intégrés à notre bibliographie en dépit de certaines lacunes (indication des pages de l'article notamment). Nous avons également intégré à cet ensemble les références des sources audiovisuelles sur J. Cayrol et son oeuvre fournies par les archives de l'INA.
A. SOURCES PRIMAIRES : OUVRES, ARTICLES, ENTRETIENSDEJEANCAYROL 1. ouvres publiées en volumes
ouvre poétique
Ce n'estpas lamer, Paris, Cahiers du Fleuve, 1935, 52 p.
Les Poèmes du pasteur Grimm, Tunis, Éditions de Mirages, 1935, 33 p.
Le Hollandais volant, Marseille, Cahiers du Sud, 1936, 79 p.
Les Phénomènes célestes, Marseille, Cahiers du Sud, 1939, 77 p.
L'A"ge d'or, Paris, A. Magné, 1939 (Cahiers des poètes catholiques), 31 p.
Le Dernier Homme, Bruxelles, Le Journal des Poètes, 1940 (Les Cahiers du journal des poètes), 71 p.
Miroir de la Rédemption ;précédé de Et Nunc, Neuchâtel, La Baconnière, 1944 (Cahiers du Rhône), 83 p.
Poèmes de la nuit et du brouillard, suivi de Larmes publiques, Paris, P. Seghers, 1946 (Poé- sie 45), 96 p.
Passe-temps de l'homme et des oiseaux, Paris, Seuil, 1947 (Cahiers du Rhône), 107 p. La Vie répond, Paris, Éditions GLM, 1948, portrait par Robert Lapoujade, 48-[5] p.
558 Le Charnier natal, Lormont, Éditions d'Art vulc, 1950, illustrations de Gaston Marty, 12 ff. Les Mots sont aussi des demeures, Paris/Neuchâtel, SeuiULa Baconnière, 1952 (Cahiers du Rhône), 140 p.
Pour tous les temps, Paris, Seuil, 1955, 126 p. Poésie;journall, Paris, Seuil, 1969, 224 p. Poésie;journalll, Paris, Seuil, 1977, 190 p. Poésie;journallll, Paris, Seuil, 1980, 122 p. Poèmes clefs, Paris, Seuil, 1985, 156 p.
De Jour en jour, dans ouvre poétique, Paris, Seuil, 1988, 830 p.
À Voix haute, Paris, Seuil, 1990, 156 p. De Vive Voix, Paris, Seuil, 1991, 102 p. À Pleine Voix, Paris, Seuil, 1992, 90 p. D'Une Voix céleste, Paris, Seuil, 1994, 54 p. Alerte aux ombres, Paris, Seuil, 1997, 105 p.

Romans, récits, nouvelles
[Les indications génériques ont été attribuées par Jean Cayrol, ouvre poétique, Paris, Seuil, 1988. Une indication entre parenthèses précise les éventuelles variations par rapport à l'édition originale]
On vous parle (I), NeuchâteUParis, La Baconnière/Seuil, 1947 (Cahiers du Rhône), premier volet de la trilogie Je vivrai l'amour des autres, roman, 180 p.
Les Premiers Jours (II), NeuchâteUParis, La Baconnière/Seuil, 1947 (Cahiers du Rhône), deuxième volet de la trilogie Je vivrai l'amour des autres, roman, 310 p.
La Noire, Paris, Seuil, 1949 (Cahiers du Rhône), roman, 223 p.
Le Feu qui prend (III), NeuchâteUParis, La Baconnière/Seuil, 1950 (Cahiers du Rhône), troisième volet de la trilogie Je vivrai l'amour des autres, roman, 255 p.
Le Vent de la mémoire, NeuchâteUParis, La Baconnière/Seuil, 1952 (Cahiers du Rhône), roman, 221 p.
L'Espace d'une nuit, NeuchâteUParis, La Baconnière/Seuil, 1954 (Cahiers du Rhône), ro- man, 174 p.
Le Déménagement, Paris, Seuil, 1956, roman, 219 p.
La Gaffe, Paris, Seuil, 1957, récit, 189 p.
Les Corps étrangers, Paris, Seuil, 1959, roman, 188 p.
Les Pleins et les Déliés, Paris, Seuil, 1960 (édition originale  :sans indication de genre), nouvelles, 205 p.
Le Froid du soleil, Paris, Seuil, 1963, roman, 156 p.
Midi minuit, Paris, Seuil, 1966, roman, 218 p.
Je l'entends encore, Paris, Seuil, 1968, roman, 254 p.
Histoire d'une prairie, Paris, Seuil, 1969 (édition originale  :sans indication de genre), ro- man, 175 p.
N'oubliez pas que nous nous aimons, Paris, Seuil, 1971, roman, 157 p.
Histoire d'un désert, Paris, Seuil, 1972 (édition originale  :sans indication de genre), roman, 237 p.
Histoire de la mer, Paris, Seuil, 1973 (édition originale  :sans indication de genre), roman, 187 p.
Kakemono Hôtel, Paris, Seuil, 1974, roman, 205 p.
559 Histoire de la forêt, 1975, Paris, Seuil (édition originale  :récit), roman, 237 p. Histoire d'une maison, Paris, Seuil, 1976, roman, 282 p.
Les Enfants pillards, Paris, Seuil, 1978, récit, 186 p.
Histoire du ciel, Paris, Seuil, 1979, roman, 218 p.
Exposés au soleil, Paris, Seuil, 1980, courts récits, 189 p.
L'Homme dans le rétroviseur, Paris, Seuil, 1981, roman, 213 p.
Un Mot d'auteur, Paris, Seuil, 1983 (édition originale  :récit), roman, 189 p.
Qui suis je  ? ;suivi de Une Mémoire toute fraîche, Paris, Seuil, 1984, récits, 213 p. Les Châtaignes, Paris, Seuil, 1986, récit, 149 p.
Des Nuits plus blanches que nature, Paris, Seuil, 1987, nouvelles, 176 p.

Essais
La Couronne du chrétien ou la folle journée, Neuchâtel, La Baconnière, 1949, 79 p.
D'un Romanesque concentrationnaire, Esprit, n°159, septembre 1949, p. 340-357, contri-
bution àl'enquête d'Esprit intitulée  : « Littérature de dérision ou littérature de résurrec-
tion  », repris sous le titre Pour un Romanesque lazaréen (1950) puis De la Mort à la vie
(1997)  :voir ci-dessous.
Lazare parmi nous, Paris/Neuchâtel, SeuiUBaconnière, 1950 (Cahiers du Rhône), 110 p., comprend  :Les Rêves lazaréens, p. 13-66 et Pour un Romanesque lazaréen, p. 69-106. Les Mille et Une Nuits du Chrétien, Paris, Téqui, 1952 (Notre monde), 128 p.
Manessier, douze hors-texte, Paris, G. Fall, 1955, 46 p.
Le Droit de regard, Paris, Seuil, 1963, en collaboration avec Claude Durand (Pierres vives), 189 p.
De 1 Espace humain, Paris, Seuil, 1968 (Intuitions), 190 p.
Lectures, Paris, Seuil, 1973, 150 p.
Nuit et Brouillard, Paris, Fayard, 1997 (Libres), 113 p., comprend  : Nuit et Brouillard, p. 17- 42, et De la Mort à la vie, p. 47-113.

Autobiographie
II était une fois Jean Cayrol, Paris, Seuil, 1982, 214 p.

ouvres composées ou adaptées pour la radio et la télévision
Le Poète et son ombre  :Guillaume Apollinaire, Paris, RDF, 4 juillet 1946, [sans indication de durée], producteur  :Jean Cayrol, réalisateur  : Jean-Jacques Vierne, musique  :Claude Arrieu, Orchestre RDF.
Le Poète et son ombre  : Rainer Maria Rilke, Paris, RDF, 18 juillet 1946, 45 min., réalisa- teur  :Jean Cayrol, musique  : Jean-Jacques Grunewald.
Le Diable qui n'est à personne, Paris, RDF, 1~ janvier 1947, 144 min., mystère en onze tableaux de Jean Cayrol, réalisation Jean-Jacques Vierne, musique de Jean Langlais, avec Pierre Renoir, Daniel Ivernel, Jean Vilar, Roger Blin, Rosy Varte ; Paris, RDF, [sans date de diffusion, enregistré le 17 septembre 1949], interprètes  :Aimé Doniat, Jean
560 Vilar, Jean Topait, Pierre Renoir, Jean Langlais, Roger Blin, Lucas Gridoux, Marguerite Cassan.
On peut s'attendre à tout. L'amour ne vieillit pas comme le vin  : Carte blanche à Jean Cayrol, Paris, RDF, [sans date de diffusion, enregistré le 30 mai 1947], 42 min., texte de Jean Cayrol, réalisation Jean-Jacques Vierne, direction André Girard, musique Manuel Roland.
La Parole est aux vivants, Paris, RDF, 16 avril 1949, 115 min., auteur  :Jean Cayrol, réali- sateur  :Jacques Reynier, interprètes  : Serge Reggiani, Michel Auclair, Michel Vitold, Jacqueline Morane, André Carnege ; La Parole est aux vivants, jeu dramatique du Sa- medi saint, Esprit, n°180, juin 1951, p. 817-860, adapté pour la radio ;Paris, ORTF, France Gixlture, 14 avril 1968, 135 min., texte de Jean Cayrol, réalisateur  :Jacques Re- ynier, interprètes  : François Chaumette, Michel Etcheveny, Michel Auxnont, Michel Duchaussoy, Catherine Samie, présentation Daniel Oster.
On ne meurt pas sur un piédestal (action dramatique en 7 tableaux), Paris, RDF, 21 février 1950, 225 min., auteur  :Jean Cayrol, réalisateur  : Jean-Jacques Vierne, musique  :Henri Martelli, interprètes  :Jean Topait, Madeleine Duret, Rémy Constant, Pierre Larquey, André Burgere.
La Joie est juste, Paris, RDF, 1~ mars 1951, 139 min., auteur  : Jean Cayrol, réalisateur Jean-Jacques Vierne, musique  : Tibor Harsanlyl, interprètes  : Marcel Henand, Daniel Ivernel, Michel Bouquet, Pierre Reynal.
La Dame de Tolède, Paris, RDF, 25 avril 1953, 134 min., auteur  :Jean Cayrol, réalisateur Pierre Barbier, avec Maria Casarès, Michel Bouquet, Jean Topait.
Le Miroir de Jeanne d'Arc, Paris, Paris, RTF, 8 mai 1955, 140 min., auteur  :Jean Cayrol,

réalisateur  :Pierre Billard, interprètes  :Jean Topait, Jean Negroni, André Var.
Les Déceptions de Rastignac, Paris, FR3, 13 avril 1958, auteur  :Jean Cayrol, réalisateur
Jean Doat, avec François Perrier, Christine Barry.
N'oubliez pas que nous nous aimons, Paris, A2, 10 mars 1975, lh 16, auteur  :Jean Cayrol, dialogues  :Luc Godevais et Jean-Louis Bory, adaptation  :Luc Godevais et Jean-Louis Bory, interprètes  :Sonia Saviance, Mireille Audiberti, Jean-Pierre André, Noëlle Leiris, Christine Simon, Jean-Pierre Aumont.
Ne pas déranger, Paris, FR3, 24 juillet 1976, lh 30, dialogues et scénario  :Jean Cayrol, réalisateur  : Jean-Michel Boussaguet, interprètes  :Jocelyne Boisseau, Paul Guers, Hu- gues Quester, Capucine.
Kakemono Hôtel, Pans, TFI, 24 mai 1978, lh 32, auteur  :Jean Cayrol, réalisateur  :Franck Apprederis, adaptation  :Bernard Revon, musique  :Mare Hilhnan, interprètes  : Jacques- Pierre Montcorbier, François Viaur, Marcel Gassouk, Claude Beautheac, Maurice Jac- quemont, Patricia Cartier, Pierre Malet, Madeleine Barbulé, Marie Dubois, Charles Denner.
Les Enfants pillards, Marseille, FR3, 21 janvier 1981, lh, réalisateur  : Bernard Dubois, auteur  :Jean Cayrol, interprètes  :Julien Dubois (Jean-Baptiste), Igor Novitzki (André), Mare-Olivier Barthélémy (Henri), Stéphane Baffin (Daniel).
L'oiseau a vu tout cela. Cantate pour baryton et orchestre, Paris, ORTF, 28 décembre 1982 [enregistré le 14 octobre 1961], 19 min., auteurs  :Jean Cayrol, Henri Sauguet, inter- prète  : Jean-Jacques Rondeleux, Orchestre de Chambre de la RTF.
Dramatique, Paris, Radio France, France Gixlture, 4 janvier 1992, 145 min., réalisateurs Manuel Claude Roland, Anne Lemaître, auteur  :Jean Cayrol, interprètes  :Claude Nicot, Isabelle Mézil.
561 2. ouvre cinématographique Longs métrages
Nuit et brouillard, 1956, 32 min., texte de Jean Cayrol, réalisé en collaboration avec Alain Resnais, compositeur  : Hanns Eisler, texte lu par Michel Bouquet. Texte édité  :Nuit et Brouillard, Paris, Fayard, 1997 (Libres), 114 p.
Muriel, 1963, scénario et dialogues Jean Cayrol, réalisation Alain Resnais. Scénario édité Paris, Seui1,1963, 141 p.
Le Coup de grâce, 1966, réalisé en 1965, 99 min., scénario, dialogues et réalisation Jean
Cayrol en collaboration avec Claude Durand. Scénario édité  :Paris, Seuil, 1965, 128 p.


Courts métrages
On vous parle, 1961, 17 min., texte, images et réalisation  :Jean Cayrol et Claude Durand, texte interprété par Daniel Sorano, musique  : « La Sarabande » de J.-S. Bach, par Pablo Casals.
La Frontière, 1961, 17 min., texte, images et réalisation  :Jean Cayrol et Claude Durand,

texte interprété par Laurent Teraieff, improvisation à l'orgue  :Mare Legasse.
Madame se meurt, réalisé en septembre 1961, 17 min., texte, images et réalisation  :Jean
Cayrol et Claude Durand, texte interprété par Suzanne Flon, musique de Bartok et Men-
delssohn. Découpage, dialogue et photos publiés dans L'Avant-scène cinéma, 15 avril
1962, p. 47-52.
De tout pour faire un monde, réalisé en janvier 1963, 15 min scénario, images et réalisa- tion  :Jean Cayrol et Claude Durand, texte improvisé par la gardienne du musée, musi- que d'Offenbach.
La Déesse, 1967, texte, images et réalisation  :Jean Cayrol.
3. Articles, entretiens, préfaces Articles
« Méditation sur un éventail  », Abeilles etpensées, juillet 1927, n°2, p. 2-3.
« Deux préludes à un rêve indécis  : Nisis, Lesmone  », Abeilles et pensées, octobre 1927, n°3, p. 3.
« Chanson  », Abeilles et pensées, novembre 1927, n°4, p. 3.
« Le dernier rêve  », Abeilles etpensées, décembre 1927, n°5, p. 2-3.
« Rue  », Abeilles etpensées, deuxième année, p. 12, s.d. [1928]
« Poésie, nous voilà  !  », Les Lettres françaises, n°80, 3 novembre 1945.
« Vrai visage de témoins  », Les Étoiles, 19 décembre 1945, p. 1.
« Pensées d'anniversaire. Trois ans déjà depuis la libération de Mauthausen  », Le Figaro Littéraire, 8 mai 1948.
« Requiem  », Georges Bernanos. Essais et témoignages réunis par Albert Béguin, Neuchâ- teUParis, La Baconnière/Seuil, 1949 (Cahiers du Rhône), p. 359-364.
« D'un romanesque concentrationnaire  », Esprit, n°159, septembre 1949, p. 340-357, essai repris en volume dans Lazare parmi nous, puis dans Nuit et Brouillard.
562 « Leur plus beau souvenir d'enfance  », Caliban, octobre 1949, p. 53-56.
« Aucune cause ne justifie les camps  », Le Figaro, 26 novembre 1949.
«  La ville natale  », Le Figaro littéraire, 7 janvier 1950, p. 1.
« Les exploiteurs  », Témoignage chrétien, 24 mars 1950, p. 5.
« Emmanuel Mounier, le pèlerin de l'espérance  », Le Figaro Littéraire, 1 avril 1950, p. 1. « Chronique duwagon-restaurant  », Le Figaro littéraire, 29 juillet 1950, p. 1.
« Sacre et massacre  », Esprit, n°175, janvier 1951, p. 1-8.
« Découverte du train de banlieue  », Le Figaro littéraire, 27 janvier 1951, p. 1. « Témoignage sur André Gide  », Le Figaro littéraire, 24 février 1951, p. 7.
« Le conférencier malgré lui  », Le Figaro littéraire, 5 mars 1951, p. 1.
« L'homme seul  », Le Figaro littéraire, 22 septembre 1951, p. 1.
« En pays familier  »,Les Nouvelles littéraires, 1~ novembre 1951, p. 7.
« Le libraire et son lecteur  », 27 rue.7acob, printemps 1952, n°1, p. 1.
« Donner encore plus soif. Hommage à François Mauriac  », Le Figaro Littéraire, 15 no- vembre 1952, p. 5.
« François Mauriac, prix Nobel  », La Table Ronde, n°61, janvier 1953, p. 468. « Petit printemps deviendra grand  », Le Figaro littéraire, 31 janvier 1953, p. 1. « Témoignage et littérature  », Esprit, avril 1953, p. 575-577.
« Cayrol nous dit  : Un roman c'est une route  !  », 27 rue.7acob, été 1954, n°10, p. 3. « Von der Dichtung  », Antares, 2, Jahrg., n°7, nov. 1954, p. 3-7.
« Nuit et Brouillard  », L Écran français, 9 février 1956.
« Nous avons conçu Nuit et brouillard comme un dispositif d'alerte  », Les Lettres fran- çaises, 15 février 1956.
« Nuit et Brouillard écarté du Festival de Cannes. Une protestation de Jean Cayrol  », Le Monde, l l avri11956.
« Écrire  », 27, rue Jacob, septembre 1956, n°18.
«  Le coin de table  », Écrire 1, octobre 1956.
« Mon village au grand soleil  », Le Figaro Littéraire, 10 août 1957, p. 3.
«  Je prends le rêve pour la réalité  », dossier « Albert Camus, prix Nobel. Une ceuvre en débat

devant la nouvelle génération  », Le Figaro Littéraire, 26 octobre 1957, p. 7.
« Requiem pour Albert Béguin  », Essais et témoignages. Albert Béguin. Étapes d'une pen-
sée. Rencontres av. Albert Béguin, Neuchâtel, Édition de la Baconnière, 1957, p. 65-85,
Cahiers du Rhône, Série Blanche, ~~, décembre 1957.
«  Mal à propos  », Écrire, 5, 1958.
« Écrire pourquoi  ?  », 27 rue Jacob, n°36, novembre 1958, p. 1.
« L'écriture et la démarche  »,Les Lettres françaises, 12 novembre 1959.
« Jean Cayrol  : On vous parle  », Arts, 14-20 décembre 1960, n°800, p. 2.
« Peines et joies d'un apprenti cinéaste. Histoire vécue par Jean Cayrol  », Le Figaro litté- raire, 11 mars 1961, p. 5.
« Elle s'appellera Muriel  » (texte de Jean Cayrol et Alain Resnais), Cinéma 63, 1963, n°73, p. 52.
« L'écran le plus large  : un bandeau sur nos yeux  », Le Figaro Littéraire, 12 janvier 1963, en collaboration avec Claude Durand.
« Regard et prises de vue  »,Les Lettres françaises, 24-30 janvier 1963, p. 7.
« Muriel présenté par Alain Resnais et Jean Cayrol  », Gazette de Lausanne, 16-17 février
1963, p. 22.
« La littérature, aujourd'hui, V  », Tel Quel, n°13, printemps 1963, p. 50-60.
«  Le musée imaginaire de Jean Cayrol  »,Les Nouvelles littéraires, 29 août 1963, p. 12. « Muriel. Conférence de presse d'Alain Resnais et Jean Cayrol  », Les Lettres françaises, 30 septembre 1963.
563 « C'était le temps béni...  », Cahiers du Sud, octobre 1963, numéro double 373-374, p. 66-68.
« Une histoire qui court les rues  », France Observateur, 10 octobre 1963.
« Muriel  », 27 rue.7acob, décembre 1963, n°80, p. 1.
« Les réactions (écrivains interrogés sur Céline)  », Le Nouvel Observateur, ns., n°15, 25 fév. 1965, p. 27-28.
«  Avril à Mauthausen  », Le Nouvel Observateur, 22 avril 1965, p. 16.
«  Ce qu'ils pensent de François Mauriac  », Le Nouvel Observateur, n°48, 13-19 oct. 1965, p. 27-28.
« Opinions de Jacques Sternberg, Marguerite Duras, Alain Robbe-Grillet, Jean Cayrol et Jorge Semprun sur Alain Resnais  », L Événement, n°28, mai 1968, p. 47.
« Une nouvelle ligne de départ  », La Quinzaine littéraire, 1~-15 janvier 1968, n°42, p. 7 « Pour un recyclage de la littérature romanesque  », Quotidien de Paris, 9 avri11974. «  A bas les arbres  ?  », Le Figaro littéraire, 29 mars 1975, p. 13.
« J'ai deux amours...  », Le Figaro littéraire, 30 août 1975, p. 9.
« Souvenirs hors antenne  », Le Figaro, 23 avril 1976, p. 26.
« Histoire d'une maison  », 27, rue.7acob, n°191, juin 1976, 7.
«  À qui pensent les Goncourt  ?  », Le Monde, n°9883, 3 nov. 1976, p. 25.
« Haut les cceurs, haut le cceur  », Le Figaro littéraire, 8-9 janvier 1977, p. 15.
« Journal d'actualité et journal intime  », 27, rue.7acob, n°200, janv. 1977, p. 7. « Pour un bon usage de la poésie quotidienne  », Le Figaro, 22 février 1977.
« Un paysage agité comme la mer  », Les Nouvelles littéraires, 4-11 août 1977, p. 12. « La leçon de Pujols  », Sud-Ouest, 7 août 1977, p. 12.
« Quand Jean Cayrol interviewe] Jean Cayrol  », 27, rue.7acob, n°209, janvier 1978. « La mémoire et les hommes  », Sud-Ouest, 12 février 1978, p. 1 et 3.
« Pollen et pollution  », Sud-Ouest, 26 mars 1978, p. 4.
«  La supercherie et la violence  », Sud-Ouest, 7 mai 1978, p. 1 et 3.
« Bonjour, bonheur  !  »Sud-Ouest, 18 juin 1978, p. 1 et 3.
« Août 1939  », Sud-Ouest, 6 août 1978, p. 1 et 3.
« Nouvelles feuilles d'automne  », Sud-Ouest, 17 septembre 1978, p. 3.
« Journaux des villes et journaux des champs  », Sud-Ouest, 22 octobre 1978, p. 1. «  Un prix littéraire ça n'a pas de prix  », Sud-Ouest, 19 novembre 1978, p. 1 et 10. « Noël au tison  », Sud-Ouest, 24 décembre 1976, p. 1.
« Santé, bonheur, richesse  !  », Sud-Ouest, 7 janvier 1979, p. 1 et 4.
«  Trente-quatre ans et des cendres...  », Sud-Ouest, 25 février 1979, p. 1 et 3.
« Les veilleurs des ténèbres  », Le Matin de Paris, 14 mars 1979, p. 14.
« Guerre et paix  », Sud-Ouest, 25 mars 1979, p. 1 et 5.
« Une visite inattendue  », Sud-Ouest, 22 avril 1979, p. 1 et 3.
«  À propos de Nuit et Brouillard  », Le Matin de Paris, 2 mai 1979.
«  On ne fait pas la foire avec les livres  », Sud-Ouest, 27 mai 1979, p. 1 et 3.
« Terre légère  », Sud-Ouest, 17 juin 1979, p. 1 et 3.
« Feuilles et fouillis  », Sud-Ouest, 15 juillet 1979, p. 1 et 3.
« Le troisième âge et ainsi de suite...  », Sud-Ouest, 5 août 1979, p. 1 et 3.
« Trente ans après  :les landes rouges  », Sud-Ouest, 19 août 1979, p. 1 et 3.
« L'août des écrivains  : "Donner le temps au temps "  », Matin de Paris, n°775, 23 août
1979, p. 31.
« Fonds de culotte et fonds de commerce  », Sud-Ouest, 16 septembre 1979, p. 1 et 3. «  Vendanges à feu et à sang  », Sud-Ouest, 21 octobre 1979, p. 2.
« Un Bordeaux qui nous tutoie  », Sud-Ouest, 4 novembre 1979.
« Réchauffons-nous, ne nous échauffons pas  », Sud-Ouest, 18 novembre 1979. « Attention Noël  », Sud-Ouest, 23 décembre 1979.
564 «  Viceux et aveux  », Sud-Ouest, 6 janvier 1980. « Images et imagination  », Sud-Ouest, 3 février 1980. « Mémoires du temps présent  », Sud-Ouest, 10 février 1980.
« L'écho des rêves  », Le Monde, 16 mars 1980, p. 1.
« Paix bien ordonnée commence par soi-même  », Sud-Ouest, 16 mars 1980. « Provisions de printemps  », Sud-Ouest, 23 mars 1980. « Roland Barthes. L'être le plus doué...  », 30 mars 1980, p. 34.
« Des nouvelles de Jean Cayrol  », 27, rue.7acob, n°228, mars-avri11980.
« Crime et châtiment  », Sud-Ouest, 6 avril 1980.
« L'ancien triangle des Bermudes nazies  », Sud-Ouest, 20 avril 1980.
« Promoteurs et prometteurs  », Sud-Ouest, 25 mai 1980. « Pujols, capitale intime  », Sud-Ouest, 15 juin 1980. « L'Aquitaine et son Académie  », Sud-Ouest, 22 juin 1980. « Paris-Bordeaux  », Sud-Ouest, 13 juillet 1980. « Hiroshima sans amour  », Sud-Ouest, 10 août 1980. « Bordeaux-Saint-Jean  :une histoire ferroviaire  », Sud-Ouest, 17 août 1980.
« Une nouvelle histoire ferroviaire  », Sud-Ouest, 7 septembre 1980.
« Maurice Genevoix, le verdoyant  », Sud-Ouest, 14 septembre 1980.
« Une autre histoire ferroviaire  », Sud-Ouest, 5 octobre 1980.
«  Et maintenant, Louis Guilloux...  », Sud Ouest, 19 octobre 1980, p. 34.
« Encore une histoire ferroviaire  », Sud-Ouest, 23 novembre 1980.
« Noël vivant  », Sud-Ouest, 21 décembre 1980.
« Maurice Fombeure en toute liberté  », Sud-Ouest, 11 janvier 1981.
« Le désenchantement du départ  », Sud-Ouest, 18 janvier 1981.
«  La politique aux champs  », Sud-Ouest, 22 février 1981. « Le folklore et la réalité  », Sud-Ouest, 15 mars 1981. «  Au petit bonheur  », Sud-Ouest, 12 avril 1981. «  Au petit bonheur  », Sud-Ouest, 3 mai 1981.
« Vacances, loisirs et tutti frutti  », Sud-Ouest, 7 juin 1981. « Récréation  », Sud-Ouest, 5 juillet 1981. «  La Gironde à tu et à toi  », Le Figaro, 3 août 1981, p. 20. « Temps et contretemps  », Sud-Ouest, 23 août 1981, p. 7. « A quoi sert le livre  ?  », Sud-Ouest, 6 septembre 1981, p. 35.
«  La politique sans parti pris  », Sud-Ouest, 20 septembre 1981.
« Raymond Guérin  », Sud-Ouest, 20 septembre 1981, p. 34.
« Paris et le parisianisme  », Sud-Ouest, 18 octobre 1981. « Non pas guéris mais sauvés  », Sud-Ouest, 8 novembre 1981.
« Réveille-toi Noël  !  », Sud-Ouest, 20 décembre 1981.
« Pour des eaux et du feu innocents  », Sud-Ouest, 27 décembre 1981, p. 7. « Poussez-pas  !  », Sud-Ouest, 24 janvier 1982, p. 6. « Pour tous les temps  », Sud-Ouest, 7 mars 1982. « Les feuilles d'un même arbre  », Sud-Ouest, 11 avril 1982.
« Tant homme que rien de plus  », Sud-Ouest, 23 mai 1982. « Éveillez l'aurore  », Sud-Ouest, 13 juin 1982. « Castes postales  », Sud-Ouest, 27 juin 1982. « Aventures sans aventuriers  », Sud-Ouest, 11 juillet 1982. «  Vacances à gogo  », Sud-Ouest, 8 août 1982. «  Le choc en retour  », Sud-Ouest, 29 août 1982.
11 était une fois  », Sud-Ouest, 26 septembre 1982. « Contes et racontars  », Sud-Ouest, 3 octobre 1982.
« Nous entrons dans l'hiver sans penser au printemps  », Sud-Ouest, 17 octobre 1982.
565
«  Un Père Noël électronique  », Sud-Ouest, 19 décembre 1982. « Aragon de France  », Sud-Ouest, 26 décembre 1982.
« Au fond, nous poumons être heureux  », Sud-Ouest, 2 janvier 1983.
« Les dissidents de la vie quotidienne  », Sud-Ouest, 23 janvier 1983.
« Le culte de la culture  », Sud-Ouest, 27 février 1983.
«  La liberté guide-t-elle nos pas  ?  », Sud-Ouest, 13 mars 1983. «  Le temps est tard...  », Sud-Ouest, 27 mars 1983. « Lettre d'un Girondin de Paris  », Sud-Ouest, 24 avril 1983. «  La poudre aux yeux  », Sud Ouest, 22 mai 1983, p. 2. « Gloire et gloriole  », Sud-Ouest, 19 juin 1983. «  Vacances à la sauvette  ?  », Sud-Ouest, 3 juillet 1983. « Vacances en sursis  », Sud-Ouest, 24 juillet 1983.
« Quand la foudre espace ses coups  », Sud-Ouest, 21 août 1983. « L'azur en morceaux  », Sud-Ouest, 23 octobre 1983.
« Ciels de Turner, couleurs de vie  », Sud-Ouest, 18 décembre 1983. «  La nuit nucléaire  », Sud-Ouest, 20 novembre 1983. «  Ô feu sois fraîcheur  », Sud-Ouest, 15 janvier 1984. « Comme neige au soleil  », Sud-Ouest, 26 février 1984. «  Le prêt-à-rêver  », Sud-Ouest, 25 mars 1984. « Les enfants de l'enfer  », Sud-Ouest, 8 avri11984. « Courbatures du printemps  », Sud-Ouest, 22 avril 1984. « L'homme de cristal  », Sud-Ouest, 27 mai 1984. « Le sens de la fète  », Sud-Ouest, 29 juillet 1984. «  Gixlte et culture  », Sud-Ouest, 5 août 1984.
«  Guerre à la tristesse  », Sud-Ouest, l2 août 1984. « Retour aux sources  », Sud-Ouest, 9 septembre 1984.
« Pierre Emmanuel ou la sainte intelligence  », Sud-Ouest, 30 septembre 1984. « Écrire en automne  », Le Monde, 14 décembre 1984, p. 27. «  11 était une fois Noël  », Sud-Ouest, 23 décembre 1984. « Délivrez-nous du mal  », Sud-Ouest, 3 février 1985. « Libre comme un livre  ?  », Sud-Ouest, 24 mars 1985. « Illusions et vacances  », Sud-Ouest, 7 juillet 1985. « Les ancêtres et nous  », Sud-Ouest, 21 juillet 1985. «  Un silence sous le plancher  », Sud-Ouest, 4 août 1985. « L'ennui et la solitude  », Sud-Ouest, 25 août 1985. « Hugo et moi  », La Quinzaine littéraire, 1-15 octobre 1985, n°448, p. 6-8. « Je parle, donc je suis  », Sud-Ouest, 18 octobre 1985. «  Kanters, " le diable "  », Sud-Ouest, 20 octobre 1985. «  Ce dur royaume de la terre  », Sud-Ouest, 15 décembre 1985. « Bon an, mal an  », Sud-Ouest, 5 janvier 1986. « Mort où est ta victoire  ?  », Sud-Ouest, 27 avri11986. « Le maître-mal  », Sud-Ouest, 1~ juin 1986.
« Le massacre de l'innocence  », Sud-Ouest, 29 juin 1986. «  Un moment de répit  », Sud-Ouest, 20 juillet 1986.
« Les détrousseurs de l'histoire  », Sud-Ouest, 14 septembre 1986. «  La paix dans nos cceurs  », Sud-Ouest, 21 septembre 1986. « L'âme en peine  », Sud-Ouest, 26 octobre 1986. «  La maison de nos rêves  », Sud-Ouest, 26 décembre 1986. « Le livre vivant  », Sud-Ouest, 1~ mars 1987. «  Le bien-dire  », Sud-Ouest, 29 mars 1987.
« La bonne fée  », Sud-Ouest, 3 mai 1987.
566 «  Du sang à la une  », Sud-Ouest, 24 mai 1987.
« Entreprise de poésie  », Sud-Ouest, 28 juin 1987.
« Les mots pour rire  », Sud-Ouest, 11 octobre 1987.
« Le Père Jacques de l'enfer au paradis  », Sud-Ouest, 25 octobre 1987. « Noël au balcon  », Sud-Ouest, 27 décembre 1987.
« Un oiseau scintillant  », Sud-Ouest, 21 février 1988.
« Notre Mauthausen  », Sud-Ouest, 26 juin 1988.
« Francis Ponge ou l'univers à notre portée  », Sud-Ouest, 14 août 1988.

Entretiens accordés par Jean Cayrol [supports écrits et audio-visuels)
AJAME, Pierre, « Jean Cayrol au royaume des aveugles  », Les Nouvelles Littéraires, n°1852, 28 février 1963, p. 11.
ARBAN, Dominique, « Brève rencontre avec... Jean Cayrol  », Combat, 7 novembre 1947. ASSOULINE, Rachel, Boîte aux lettres  : Reportage  : Le comité de lecture des Éditions du Seuil, Paris, FR3, 20 février 1983, lh, réalisateur  :Chantal Baumann.
AUDINET, Pierre, « Caméra et stylo  », Les Nouvelles littéraires, 10 janvier 1963. BARBIER, Pierre, Tribune des critiques  : Littérature et cinéma 1, Paris, RTF, France
Culture, 30 mai 1964, 33 min., avec Jean Cayrol, Roger Grenier, Pierre-Henri Simon.
BARBIER, Pierre, Tribune des critiques  : Littérature et cinéma 1, Paris, RTF, France

Culture, 6 juin 1964, 31 min., avec Jean Cayrol, Roger Grenier, Pierre-Henri Simon,
Yvon Taillandier.
BARBIER, Pierre, Tribune des critiques  : Littérature et cinéma 1, Paris, RTF, France
Culture, 6 juin 1964, 21 min., avec Jean Cayrol, Roger Grenier, Pierre-Henri Simon.
BARTHES, Raymond, Belles Lettres, sans date de diffusion [enregistré le 1~ janvier 1954],

Paris, RTF, réalisateur  :Harold Portnoy, avec Jean Cayrol, Marguerite Yourcenar, René
Lalou.
BÉGUIN, Albert, « Dialogue au balcon  », Revue de 1 Alliance française, n°34, octobre

1947, p. 8-9.
BELLOUR, Raymond, « Nous sommes dépossédés du monde  », Les Lettres françaises, 28 février 1963.
BELLOUR, Raymond, « Jean Cayrol, Claude Durand  : Le Coup de grâce  »,Lettres françai- ses, 28 janvier 1965, p. 8.
BERTRAND, Jérôme, D'un jour à l'autre, Paris, ORTF, France Culture, 15 janvier 1968, 32 min.
BILLARD, Pierre, Entretien avec Jean Cayrol dans « Dossier Muriel  », p. 32-64, Cinéma 63, n°80, novembre 1963.
BINER, Pierre, « Document unique  :Resnais et Cayrol s'expliquent  », Journal de Genève, 7-8 décembre 1963.
BIRAUD, Maurice, La province de mon ccsur  : En Gironde, avec Jean Cayrol, Paris, RTF,

1961.
BLONDEAU, Jacques-Adrien, Un livre, des voix  : Kakemono Hôtel, Paris, ORTF, France Culture, 41 min.
BONNEFOY, Claude, « Huit écrivains, (huit) raisons d'aimer Léon Bloy  », Arts, 17-23 fév. 1965, p. 6.
BORTS, Mireille, « L'importance de "l'attitude poétique " au cinéma. Une interview de Jean Cayrol  »,L'Humanité, 9 février 1963.
BOSSUET, Michel, Lettres ouvertes  : Magazine littéraire, Paris, Radio France, France Culture, 22 avril 1987, 130 min.
567 BOUBAT, Édouard, « Jean Cayrol  », Miroirs  :autoportraits, Paris, Denoël, 1973, p. 50. BOURBON, Henri, « Jean Cayrol nous parle de... Muriel  », France Forum, décembre
1963, p. 30-31.
BOURBON, Henri, « Le Coup de Grâce  », France Forum, novembre 1964, p. 33-35. BOURDET, Denise, « Jean Cayrol  », La Revue de Paris, n°8, août 1963, p. 127-131, repris
dans Encre sympathique, préface de Félicien Marceau, Paris, Bernard Grasset, 1966,
p. 92-99.
BOURGEOIS, Louis, « Entretien avec Jean Cayrol  », Le Guide des spectacles, 24-31 jan- vier 1975, p. 33.
BOURIN, André, « Les enfants du demi-siècle  », Les Nouvelles littéraires, 25 juillet 1957, p. 2.
BOURIN, André, Le regard des femmes  :livres service, Paris, TFI, 18 mars 1980, 3h, avec Jean Cayrol.
BOURLEZ, Jacques, « Jean Cayrol, un juré mis en question  », R.T.B., sans date [fin 1973]. BOURLEZ, Jacques (avec la collaboration de Pierre MERTENS), « Rencontre avec... Jean
Cayrol  », interview diffusée sur RT.B., dans l'émission Quoi de neuf  ?, 13 mars 1976.
BOURSAUS, Pierre, Italiques, Paris, ORTF, 17 mai 1974, 43 min., avec Jean Cayrol, Max-

Pol Fouchet.
BRIVE, Pierre, Magazine de la chanson, Paris, ORTF, 24 juin 1959, réalisateur  : Marcel Cravenne.
BRULLER, Jacqueline, « Jean Cayrol  :Écrire, pour moi, c'est marcher vers une plénitude  », La Croix,10-11 juin 1978.
C., H., « Interview de Jean Cayrol, Frix Théophraste Renaudot  »,Auberges, février 1948. CÉLÉRIER, Alain, « Jean Cayrol le droit de regard ou de la vue à la vision. Muriel  :Une étape dans sa carrière de scénariste  », Combat, 31 janvier 1963, p. 9.
CHANCEL, Jacques, Parenthèses  : avec Jean Cayrol, Paris, Radio France, France Inter, 31 janvier 1983, 56 min., réalisateur  :Jean Morzadec.
CHANCEL, Jacques, Parenthèses  : avec Jean Cayrol, Paris, Radio France, France Inter, 1~ février 1983, 56 min., réalisateur  : Jean Morzadec.
CHANCEL, Jacques, Parenthèses  : avec Jean Cayrol, Paris, Radio France, France Inter, 2 février 1983, 56 min., réalisateur  :Jean Morzadec.
CHANCEL, Jacques, Parenthèses  : avec Jean Cayrol, Paris, Radio France, France Inter, 3 février 1983, 56 min., réalisateur  :Jean Morzadec.
CHANCEL, Jacques, Parenthèses  : avec Jean Cayrol, Paris, Radio France, France Inter, 4 février 1983, 56 min., réalisateur  : Jean Morzadec.
CHARPENTEAU, Jacques, « La poésie vue par ses éditeurs  », Signes du temps, n°10, octo-

bre 1960, p. 29-30.
CHARTIER, Jean-Pierre, Le temps de lire, Paris, ORTF, 11 mars 1971, 47 min CHARTIER, Jean-Pierre, Le temps de lire, Paris, ORTF, 14 janvier 1972, 51 min. CHONEZ, Claudine, « Un dimanche avec Jean Cayrol  », Une Semaine dans le monde, 31
octobre 1947.
CHOUQUET, Jean, Récréation, Paris, ORTF, France Culture, 20 avril 1969, 43 min C[LERVAL], A[lain], « Entretiens. Jean Cayrol  : La fin du livre "sacré "  », Le Monde des Livres, n°8173, 23 avril 1971, p. 21.
COLAERT, Robert, « Que pensez-vous de la nouvelle  ?  », Gazette de Lausanne, La Gazette littéraire, 4/5 janvier 1964, p. 9.
COLAS, Jean-Pierre, Un livre, des voix  : L'homme dans le rétroviseur, Poésie,7ournal, Paris, Radio France, France Culture, 27 janvier 1981, 40 min
COSTE DE BEAUREGARD, Ghislaine, « Jean Cayrol  :tout ce que j'ai écrit porte la mar- que des camps  », Le Quotidien de Paris, 11 juillet 1990, n°3310, p. 24.
DELAUNAY, Guy, Paradoxes  :Jean Cayrol, Pans, ORTF, France Culture, 21 avril 1970.
568 DESCARGUES, Pierre, « Jean Cayrol  :11 faut parler pour vivre  », Tribune de Lausanne, 8 février 1959.
DESGRAUPES, Pierre, Lectures pour tous, Paris, ORTF, 31 octobre 1956, 34 min., réali- sateur  :Jean Prat, présentateurs  :Pierre Dumayet, Pierre Desgraupes, avec Mario Sol- dati, Jean Cayrol, Michel Déon, Ferdinant Oyono.
DOUSSAUD, Pamela, Le Bon plaisir  : Paul Otchakovsky Laurens, Paris, Radio France, France Culture, 10 septembre 1988, 300 min., avec Paul Otchakovsky Laurens et Jean Cayrol.
DUCOUT, Françoise  : « Le ciel n'est plus ce qu'il était  !  », Elle, 26 février 1979, p. 81. DUMAYET, Pierre, Lectures pour tous, Paris, ORTF, 26 juillet 1955, 16 min., réalisateur
Jean Prat, présentateurs  :Pierre Dumayet, Max-Pol Fouchet, Nicole Vedrès, avec Jean
Cayrol.
DUMAYET, Pierre, Lectures pour tous, Paris, ORTF, 19 juin 1957, 44 min., réalisateur Jean Prat, présentateur  :Pierre Dumayet, avec Jean Cayrol, Jacques Chabannes, Henri Kubnick, Alain Robee-Grillet (La Ga, f, J`e).
DUMAYET, Pierre, Lectures pour tous, Paris, ORTF, 27 août 1958, [sans indication de durée], réalisateur  :Jean Prat, présentateurs  :Pierre Desgraupes, Pierre Dumayet, Nicole Vedrès, avec Jean Cayrol, Robert Pinget, Robert Amadou (hommage à Albert Béguin).
DUMAYET, Pierre, Lectures pour tous, Paris, ORTF, 21 janvier 1959, 45 min., réalisateur Jean Prat, présentateurs  :Pierre Dumayet, Max-Pol Fouchet, Nicole Vedrès, avec Jean Cayrol, Georges Duhamel, Pierre Seghers.
DUMAYET, Pierre, Lectures pour tous, Paris, ORTF, 17 février 1960, 48 min., réalisateur Jean Prat, présentateurs  :Pierre Dumayet, Pierre Desgraupes, Max-Pol Fouchet, avec Jean Cayrol, Émile Henriot, Pierre Gallois, Marcelle Capron.
DUMAYET, Pierre, Lectures pour tous, Paris, ORTF, 29 mai 1963, 51 min., réalisateur Jean Prat, présentateurs  : Pierre Desgraupes, Pierre Duxnayet, Max-Pol Fouchet, avec Jean Cayrol, Alfred Tomatis, Colette Ziegler.
DUMAYET, Pierre, Lectures pour tous, Paris, ORTF, 6 avril 1966, lh O1, réalisateur  :Jean Bertho, présentateurs  :Pierre Desgraupes, Pierre Dumayet, Max-Pol Fouchet, avec Jean Cayrol, André Rossel, Éric 011ivier.
DUMAYET, Pierre, Lectures pour tous, Paris, ORTF, 24 janvier 1968, 53 min., réalisateur Jean Bertho, présentateurs  :Pierre Desgraupes, Pierre Dumayet, Max-Pol Fouchet, avec Jean Cayrol, Henriette Jelinek.
DUMAYET, Pierre, Vocations, Paris, ORTF, 6 juillet 1969, 39 min., réalisateur  : lgor Bar- rière, présentateur  :Pierre Dumayet, avec Jean Cayrol.
DUPONT, Claude, Matinales, Paris, Radio France, France Gixlture, 14 mars 1978, 50 min DUPONT, Claude, Matinales, Paris, Radio France, France Gixlture, 15 mars 1978, 47 min DUPONT, Claude, Matinales, Paris, Radio France, France Gixlture, 16 mars 1978, 47 min DUPONT, Claude, Matinales, Paris, Radio France, France Gixlture, 17 mars 1978, 45 min DUPONT, Claude, Matinales, Paris, Radio France, France Gixlture, 18 mars 1978, 45 min DUPREZ, Gilbert-Maurice, Notre temps, Paris, ORTF, 1970, France Culture, 22 janvier
1970, 10 min
DUTRED~, Gilles, «  Un écrivain ne doit pas vivre dans une tour d'ivoire, mais dans une tour de contrôle  », Nice Matin, 23 février 1968.
DUTRED~, «  11 faut que l'homme retrouve ses cinq sens  », Nice Matin, 2 février 1975. DUTRED~, Gilles, « Histoire d'un désert de Jean Cayrol  », Nice Matin, 5 mars 1972, p. 16. ESTANG, Luc, La Semaine littéraire, Paris, ORTF, 7 février 1968, 37 min.
EZINE, Jean-Louis, « Jean Cayrol " Je suis passé de la survivance à la vie "  », Les Nou- velles Littéraires, n°2442, 15-21 juillet 1974, p. 3 ;repris dans EZ1NE, Jean-Louis  :Les Écrivains sur la sellette, Seuil, 1981, 298 p.
569 FONTAINE, André, Aujourd'hui madame  :Les Goncourt, Paris, ORTF, 20 novembre 1973, 49 min., réalisateur  :Guy Labourasse.
FORRESTER, Viviane, Les chemins de la connaissance  : le discours intérieur, Paris, ORTF, France Culture, 29 mai 1974, 28 min.
GANNE, Gilbert, La minute de vérité, Paris, ORTF, France Culture, 22 avril 1966, 16 min. GAUGEARD, Jean, « Un écrivain  :Jean Cayrol. Le Froid du soleil  », Les Lettres françai- ses, 2 juin 1963.
GAUGEARD, Jean, « Jean Cayrol  :Une entreprise passionnante nommée "Écrire "  », Les Lettres françaises, 24-30 octobre 1963.
GRALL, Xavier, « Quand la poésie naissait à Mauthausen  », CRI, n°5, mars 1963, p. 25. GNDICELLI, Christian, « Rencontre avec Jean Cayrol  », Combat, 3 avri11969. GRANDREY-RETY, Bernard, Avant premières, Paris, RTF, 16 juin 1957, 55 min GRANDREY-RETY, Bernard, Avant premières, Paris, RTF, 1~ février 1959, 21min. GRANDREY-RETY, Bernard, Avant premières, Paris, RTF, 17 mars 1963, 106 min. GRAVIER, Georges, La Semaine littéraire, Paris, ORTF, France Gixlture, 10 mars 1966, 29
min
GRAVIER, Georges, Du texte au livre  : être ou ne pas être publié en 1973, Paris, ORTF, France Culture, 17 mars 1973, 58 min., avec Maurice Nadeau, Jérôme Lindon, Jean Cayrol.
GRENIER, Roger, Lu et approuvé  : Interview de Jean Cayrol, Armel Guerne, Yves Gaudon, etc., Paris, RDF, 12 juillet 1950.
GRENIER, Roger, La Vie des Lettres, Paris, RTF, 13 mars 1956, 33 min., avec Jean Cayrol, Henri Troyat, Pierre-Henri Simon.
GRENIER, Roger, La Vie des Lettres, Paris, RTF, 28 mars 1963, 28 min., avec Jean Cayrol, Jules Romains, Paul-André Lesort.
GROUSSARD, Serge, « Je puis rompre ma chaîne et briser mon destin  », Biblio, XXXIe année, n°9, novembre 1963, p. 6-8.
GUILLOT, Gérard, « Est-on encore coupable vingt ans après  ?  », Le Journal de Lyon, 21 avri11965, p. 6.
GUYOTAT, Pierre, « Le film d'un écrivain  », France Observateur, n°757, 5 novembre
1964, p. 17-18.
HECTOR, Josette, « Entretien avec Jean Cayrol  », Techniques nouvelles, décembre 1970, p. 18, repris sous le titre  : « La lecture, pour quoi faire  ?Entretien avec Jean Cayrol  », Synthèses, n°301/302, juillet-août 1971, p. 54-56.
JAMET, Dominique, « Cayrol et Resnais réunis par une mystérieuse "Muriel "  », Le Figaro littéraire, 29 décembre 1962.
JOLY, Pierre, « Jean Cayrol évoque son dernier livre  :Les Pleins et les déliés  », Paris Nor- mandie, 16 mars 1960.
JUIN, Hubert  : « Entretien avec Jean Cayrol  », Les Lettres françaises, n°1218, 24-30 janv.
1968, p. 7-9.
KNAPP, Bettina, « Jean Cayrol  », French novelists speak out, Troy, N. Y., Whitston Pub- lishing Co., 1976, p. 22-28.
KOLTON, Claude, Titre courant : Les Enfants pillards, Paris, TF1, 24 mai 1978, 10 min., avec Jean Cayrol.
LABOURASSE, Guy, Aujourd'hui madame  : les livres, Paris, ORTF, 3 mai 1974, 55 min., avec Jean Cayrol, Jean Anglade, Kleber Haedens.
LAJOURNADE, Jean-Pierre, Lire  : Jean Cayrol, Paris, ORTF, 17 mars 1967, 30 min., réalisateur  : Jean-Pierre Lajournade, avec Jean Cayrol.
LALOU, Étienne, Le goût des livres  :Lazare parmi nous, Paris, RDF, sans date de diffusion [enregistré le 4 août 1950], 15 min.
570 LALOU, Étienne, Le goût des livres  :L'Espace d'une nuit, Paris, RTF, 6 septembre 1954, 46 min.
LALOU, Étienne, Le goût des livres  :Les Corps étrangers, Paris, RTF, 25 février 1959. LAMBERT, Jean-Clarence, « Jean Cayrol  », La Gazette des Lettres, 15 novembre 1947. LANGLOIS, Gérard, « Jean Cayrol  :Pourquoi je préfère le cinéma  », Les Nouvelles Litté-
raires, n°2010, 10 mars 1966, p. 14.
LE CLERC, Michel, Portrait  : une approche d'Alain Resnais, révolutionnaire discret, Paris, TF1, 20 mai 1980, 58 min., avec une interview de Jean Cayrol.
CENTRE, Catherine, Lettres ouvertes  : Magazine littéraire, Paris, Radio France, France Culture, 19 février 1982, 128 min.
LESCURE, Jean, Panorama culturel de la France, Paris, ORTF, France Culture, 29 mars 1974, 38 min
LESCURE, Jean, Panorama culturel de la France, Paris, ORTF, France Culture, 30 mai 1974, 43 min
LHOSTE, Pierre, Compartiment réservé à  :Jean Cayrol et Élie Wiesel, Paris, RTF, France 3 Régionale, 16 juillet 1963, 16 min
LHOSTE, Pierre, Une demi-heure avec  : Joseph Lanza et Jean Cayrol, Paris, ORTF, 1~ juillet 1970, 30 min.
LHOSTE, Pierre, Questions en zig-zag  : Jean Cayrol, Paris, Radio France, France Culture, 25 mars 1976, 14 min
MACABRU, Pierre, « Cinq jeunes auteurs défendent leur avant-garde  », Arts, n°747, 4-10 novembre 1959, p. 6 (Sollers, Cayrol, Gascar, Butor, Auclair).
MACAIGNE, Pierre, « Jean Cayrol à ciel ouvert  »,Républicain lorrain, 28 janvier 1979. MAGNAN, Pierre, «  Ce qu'ils pensent de lui  » (sur Patrick Modiano), Les Nouvelles litté- raires, 12-19 février 1981.
MALLET, Robert, Belles Lettres  : Amour et fatalité, Paris, RTF, 24 mars 1959, 39 min., avec Robert Kanters, Jean Cayrol, Pierre de Boisdeffre.
MANCEAU, Jean, À livre ouvert, Paris, ORTF, 18 janvier 1973, lh.
MANLAY, Jacques, Ouvert le dimanche  : portrait de Jean Cayrol, 11 avril 1982, 3 h, avec Jean Cayrol, Pierre Veilletet, Érik Orsenna, Françoise Decout.
MARCEROU, Jacques, Plein feu sur les spectacles du monde, sans date de diffusion [enre-

gistré le 1~ janvier 1954], Paris, RTF, 13 min., avec Jean Cayrol, Sylvia Monfort. MAUPOMÉ, Claude, Comment 1 'entendez-vous  ?Jean Cayrol  : concert pour tous les jours,
Paris, Radio France, [sans indication de chaîne de diffusion], 11 avril 1982, 158 min
MAURAISIN, Olivier, « Les jardins sont-ils des inspirations littéraires ? des écrivains ré-

pondent  », Quotidien de Paris, n°1152, 9 août 1983, 28.
MAURY, Pierre, « Jean Cayrol, la poésie au quotidien  », Le Magazine Littéraire, n°258, oct. 1988, 114-121.
MERTENS, Pierre, « Cayrol parmi nous  », Synthèses, n°262, avril 1968, p. 23-33. MONTALBETTI, Jean, «  Un romancier populaire  ?  », Les Nouvelles Littéraires, n°2259, 7 janvier 1971, p. 7.
OLLIVIER, Éric, «  Je déteste la nostalgie et le passé  », Nice Matin, 5 juin 1980. OLLIVIER, Éric, «  Je suis un être instinctif et irraisonné  », Nice Matin, 4 février 1979. OLLIVIER, Éric, « Poésie,7ournal. C'est l'instinct et non l'intelligence qui donne le mot  »,
Nice Matin, 2 novembre 1980.
PETIT, Jacques, « Jean Cayrol  :Histoire du ciel  », Le français dans le monde, octobre 1979, p. 70-71.
PEYROU, Georges, Un livre, des voix  :N'oubliez pas que nous nous aimons, Paris, ORTF, France Culture, 13 avril 1971, 40 min.
PEYROU, Georges, Poème en liberté, Pans, ORTF, France Culture, 28 février 1972, 25 min
571 PEYROU, Georges, Un livre, des voix  :Histoire d'un désert, Paris, ORTF, France Culture, 2 mars 1972, 40 min.
PEYROU, Georges, Un livre, des voix  : Histoire de la mer, Pans, ORTF, France Culture, 22 février 1973, 39 min.
PEYROU, Georges, Un livre, des voix  : Histoire du ciel, Paris, Radio France, France Cul- ture, 29 janvier 1979, 36 min.
PNOT, Bernard, Ouvrez les guillemets, Paris, ORTF, 19 novembre 1973, lh 19 min., réali- sateur  :Claude Barma, avec Jean Cayrol, Jacques Chessex, Michel Tournier, Emmanuel Roblès.
PNOT, Bernard, Apostrophes  : Histoires d'enfants, Paris, Antenne 2, 17 février 1978, 1 h
46, réalisateur  :Jean Cazenave, avec Jean Cayrol, Hector Bianciotti, Marcel Scipion.
PNOT, Bernard, Strophes  :Jean Cayrol, Paris, A2, 11 septembre 1988, 16 min., réalisa-

teur  : Jean-François Gauthier.
PLANES, Jean-Marie, « Jean Cayrol. Nuit et Lumière  », Impressions du Sud, janvier 1986, p. 36-39.
PORTNOY, Harold, Belles Lettres, Paris, RTF, 2 avril 1956, avec Jean Cayrol, Alain Bos- quet, Roger Martin du Gard, Albert Camus, Loys Masson.
PORTNOY, Harold, Belles Lettres. II faut que littérature se fasse, Paris, RTF, 3 juin 1957, 21 min., avec Jean Cayrol, Alain Bosquet, Michel Polac, Jean Lagrolet.
PORTNOY, Harold, Belles Lettres. Tendances du roman 1957, Paris, RTF, 4 novembre 1957, 21 min., avec Jean Cayrol, Roger Vailland, Maurice Clavel.
PORTNOY, Harold, Belles Lettres, Paris, RTF, 24 mai 1960, 44 min.
PORTNOY, Harold, Belles Lettres  : Le portrait du mois, Paris, RTF, Chaîne Nationale, 24 septembre 1963, 45 min.
PORTNOY, Harold, Bureau de poésie, Paris, ORTF, 10 avril 1969, 46 min.
R1ÉRA, Albert, Bureau des rêves perdus ou à la poursuite des rêves perdus  : Les rêves perdus deJean Cayrol, Paris, RTF, 6 décembre 1961, 24 min.
SALGAS, Jean-Pierre, « Jean Cayrol "Kafka, mon frère aîné "  », La Quinzaine Littéraire, n°413, 16-31 mars 1984, p. 22-23.
SARRAUTE, Claude, « Avec Jean Cayrol qui a fait d'Écrire le lieu de rencontre des jeunes auteurs  », Le Monde, 4 mars 1961.
SILBERT, Reine, « Jean Cayrol  :les fous-rires de Mathausen [sic]  », L'Archée, 26 décem- bre 1969-1~ janvier 1970, p. 74.
S1PR10T, Pierre, Pleine page, Paris, TFI, 14 janvier 1975, lh, réalisateur  :Bernard Lion, André Bourin, avec Jean Cayrol.
T., J., « Une interview de Jean Cayrol à propos de son nouveau roman Le Déménagement  », Culture Française, août 1956, p. 12-13.
ULLMANN, Mare, Italiques, Paris, ORTF, 27 juillet 1973, 59 min., réalisateur  : Pierre Boursaus, avec Jean Cayrol, Paul Guimard, Mike Barry.
VEILLETET, Pierre, « Bayonne, Bordeaux, écrire, filmer...  », Sud-Ouest, 6 avril 1975, p. 11.
VEILLETET, Piene, « Jean Cayrol  : "Tout est instinct en moi "  », Sud-Ouest, 6 avril 1980. VRIGNY, Roger, La littérature, Pans, ORTF, France Culture, ler mars 1967, 127 min VRIGNY, Roger, Entretiens avec  : Jean Cayrol, 1, Paris, ORTF, France Culture, 8 juin
1970, 14 min., réalisateur  :Thierry Michel.
VRIGNY, Roger, Entretiens avec  : Jean Cayrol, 2, Paris, ORTF, France Culture, 9 juin 1970, 14 min., réalisateur  :Thierry Michel.
VRIGNY, Roger, Entretiens avec  : Jean Cayrol, 3, Paris, ORTF, France Culture, 10 juin 1970, 12 min., réalisateur  :Thierry Michel.
VRIGNY, Roger, Entretiens avec  : Jean Cayrol, 4, Paris, ORTF, France Culture, 11 juin 1970, 12 min., réalisateur  :Thierry Michel.
572 VRIGNY, Roger, Entretiens avec  : Jean Cayrol, 5, Paris, ORTF, France Culture, 12 juin 1970, 12 min., réalisateur  :Thierry Michel.
VRIGNY, Roger, Entretiens avec  : Jean Cayrol, 6, Paris, ORTF, France Culture, 13 juin 1970, 12 min., réalisateur  :Thierry Michel.
VRIGNY, Roger, Entretiens avec  : Jean Cayrol, 7, Paris, ORTF, France Culture, 15 juin 1970, 13 min., réalisateur  :Thierry Michel.
VRIGNY, Roger, Entretiens avec  : Jean Cayrol, 8, Paris, ORTF, France Culture, 16 juin 1970, 12 min., réalisateur  :Thierry Michel.
VRIGNY, Roger, Entretiens avec  : Jean Cayrol, 9, Paris, ORTF, France Culture, 17 juin 1970, 10 min., réalisateur  :Thierry Michel.
VRIGNY, Roger, Entretiens avec  : Jean Cayrol, 10, Paris, ORTF, France Culture, 18 juin 1970, 10 min., réalisateur  :Thierry Michel.
VRIGNY, Roger, Entretiens avec  : Jean Cayrol, 11, Paris, ORTF, France Culture, 19 juin 1970, 12 min., réalisateur  :Thierry Michel.
VRIGNY, Roger, Entretiens avec  : Jean Cayrol, 12, Paris, ORTF, France Culture, 20 juin 1970, 12 min., réalisateur  :Thierry Michel.
VRIGNY, Roger, Les samedis de France Culture  : 25 ans de roman français, Paris, ORTF, France Culture, 27 mai 1972, 359 min., avec Jean Cayrol, Maurice Nadeau, Hubert Juin, Luc Estang, Matthieu Galey, Pierre-Henri Simon, Pierre Gascar, Nathalie Sarraute.
VRIGNY, Roger, La littérature, Paris, Radio France, France Culture, 16 janvier 1975, 153 min
VRIGNY, Roger, La littérature, Paris, Radio France, France Culture, 22 janvier 1976, 138 min
VRIGNY, Roger, La littérature, Paris, Radio France, France Gixlture, 15 février 1979, 137 min
VRIGNY, Roger, La littérature, Paris, Radio France, France Culture, 21 janvier 1982, 138 min
VRIGNY, Roger, La littérature, Paris, Radio France, France Gixlture, 10 février 1983, 138 min
VRIGNY, Roger, La littérature, Paris, Radio France, France Gixlture, 24 février 1983, 138 min
VRIGNY, Roger, La littérature, Paris, Radio France, France Gixlture, 16 février 1984, 138 min
VRIGNY, Roger, Lettres ouvertes, Paris, Radio France, France Culture, 30 mars 1994, 130 min., réalisateur  :Didier Lagarde, avec  :Sylvia Baron Supervielle, Jean-Michel Maul- poix, Emmanuel Roblès, Jean Cayrol.
VUILLEUMIER, Jean, « Jean Cayrol  : le camp de concentration à domicile  », Tribune de Genève, spécial livres, mercredi 13 décembre 1967, n°292, p. Dç.
VUILLEUMIER, Jean, « Jean Cayrol  : "Les écrivains ne sont pas des détergents  ! "  », Tribune de Genève, 24 février 1976.
WILMET, René, Plein Feu sur les spectacles du monde  :Entretien avec Jean Cayrol, Paris, RTF, [sans date de diffusion, enregistré entre 1947 et 1953], 3 min 22
Entretiens sans nom d'interviewer
« Interview de Jean Cayrol, lauréat du Frix Renaudot  », [sans date de diffusion, enregistré le 1~ janvier 1947], RDF, 2 min 45.
« Prix Goncourt et Renaudot  » (Jean-Louis Gixrtis et Jean Cayrol), 8 décembre 1947, RDF. « Je vivrai l'amour des autres  », La Vie des Lettres, Paris, RTF, 10 août 1954.
573 « L'Espace d'une nuit  », La Vie des Lettres, Paris, RTF, 1~ juin 1954, 132 min.
« Jean Cayrol  », Le Poème et son image  :Jean Cayrol, Paris, RTF, 1~ janvier 1955, 46 min. «  Questions à Jean Cayrol  »,L'Express, 23 mars 1956.
La Soirée du club d'essai, Paris, RTF, 14 février 1958, 230 min., avec Jean Cayrol, Philippe Sollers.
Tous les plaisirs du jour sont dans la matinée, Paris, RTF, 21 mars 1959, 145 min., avec Jean Cayrol.
Compartiment réservé  :Jean Cayrol, Pans, RTF, 21 juillet 1959, 15 min., avec Jean Cayrol. Tous les plaisirs du jour sont dans la matinée, Paris, RTF, 7 septembre 1959, 51 min., avec Jean Cayrol.
La Maison de vos rêves  : Jean Cayrol, Paris, RTF, 2 janvier 1960, 19 min., avec Jean Cayrol.
Compartiment réservé  : Jean Cayrol, Pans, RTF, 25 octobre 1960, 12 min., avec Jean Cayrol.
« Jean Cayrol  », Le Domaine du roman, Paris, RTF, 27 février 1961, 39 min.
« Jean Cayrol répond au questionnaire Marcel Proust  », Biblio, n°9, nov. 1963.
« Le Coup de grâce  », Inter-spectacles, Paris, ORTF, France Inter, 19 septembre 1964, 4 min
« Jean Cayrol le camp de concentration à domicile  », Tribune de Genève, 13 décembre

1967.
« Ce qu'ils n'ont pas dit. Les confidences de Jean Cayrol  », La Poix de la Résistance, 1~ février 1968.
« Je l'entends encore  »,D'un jour à l'autre, Paris, ORTF, 21 février 1968, 25 min.
« Je l'entends encore et De 1 Espace humain  », Journal de Paris, Paris, ORTF, France Inter, 10 mars 1968, [sans durée].
« Je l'entends encore  », Une heure avec, Paris, ORTF, 13 mars 1968, 55 min., avec Jean Cayrol, Daniel Oster.
« N'oubliez pas que nous nous aimons  », Interviews, Paris, ORTF, 1~ janvier 1971, 300 min « Jean Cayrol  », Notre temps, Paris, ORTF, 1~ mars 1971, 23 min.
« Sculpté dans la lumière  », Planète, mai 1972, p. 74-75.
« Poésie,7ournal  », Inter Actualités de 19 h  : Magazine « Entre les pages »  : la poésie, Paris, Radio France, France Inter, 17 mai 1977, 18 min.
«  Question à Jean Cayrol. Le roman pourquoi pas  ?  », Le Figaro, 15 mai 1981.
« Jean Cayrol  », Boîte aux Lettres  : Le Grand témoin, Paris, France Régions 3, 12 juin 1983, lh, avec Jean Cayrol, Raphaël Sorin, Jean-Claude Raspiengeas.
« Les Châtaignes  », Panorama, Paris, Radio France, France Culture, 14 mars 1986, 125 min., avec Nathalie Sarraute, Jean Cayrol.
« ouvre poétique  », Lettres ouvertes, Paris, Radio France, France Culture, 30 novembre 1988, 130 min.
Préfaces
Illusions perdues, contenu dans Honoré de Balzac, L'ouvre de Balzac, t. N, Club français du livre, 1962 (1950 pour la préface), p. 329-341.
Le Ccsur net, de Chris Marker, Club du livre français, 1950, sans pagination.
Le Dernier Jour d'un condamné, de Victor Hugo, Éd. de la Bibliothèque Nationale, 1954, « Une terrible percée dans la nuit des prisons  », p. 4-14.
II faut tenter de vivre, de Jean Louvain, Plon, 1955, p.1-N.
La Lisière, de Serge Dieudonné, Seuil, 1967, p. 7-8.
574
B. SOURCES SECONDAIRES : OUVRAGES, ARTICLES,
ÉMISSIONS CONSACRÉS À L 'OUVRE DE JEAN CAYROL
Deux colloques internationaux ont été récemment consacrés à l'oeuvre de Jean Cayrol. Leurs actes sont en cours de publication
Les mots sont aussi des demeures. Camps et crise d'identité dans l'csuvre de Jean Cayrol,

Bibliothèque Municipale de Bordeaux, 28-30 juin 2007, actes du colloque organisé
par le Centre de recherches KZ — memoria scripta de l'Université de Salzbourg et
LAPRIL de l'Université de Bordeaux III, à paraître en 2009, Peter Kuon (éd.).
Jean Cayrol. Dalla notte e dalla nebbia, actes du colloque de l'Université Roma Tre, 25-
27 janvier 2008, Turin, Kaplan, à paraître en 2009, Marina Galleti (éd.).
A., M.-L., « Exposés au soleil  », Le Magazine littéraire, juillet 1980. A., S., « Jean Cayrol. De 1 Espace humain  »,Documents, juin 1969.
ADLER, Daniel, « Dernières nouvelles d'exil  », P.N.H., 26 mars 1976.
AGEL, Henri, « Les romans qu'il faut lire  », L'Assurance française, avril 1957.
AGEL, Henri, Miroirs de 17nsolite dans le Cinéma Français, Paris, Éditions du Cerf, 1958,
p. 168-172.
ALBÉRES, René-Marill, « Avec et contre le mal du siècle  », Journal indépendant de Perpi- gnan, 22 février 1951.
ALBERES, René-Marill, « Les Pleins et les déliés  », Les Nouvelles littéraires, 17 mars
1960.
ALBÉRES, René-Marill, « Les Lettres et les idées  », La Table Ronde, n°178, nov. 1962,
p. 112-114.
ALBÉRES, René-Marill, « Le sens du relief. Jean Cayrol  : Le Froid du soleil  », Les Nou- velles littéraires, 23 août 1963.
ALBÉRES, René-Marill, « Triomphe du bovarysme  », Les Nouvelles Littéraires, n°2011, 17 mars 1966, p. 5.
ALBÉRES, René-Marill, « Le bocage et la prairie  », Les Nouvelles Littéraires, n°2209, 22 janv. 1970, p. 5.
ALPIGIANO, Jean-Luc, Le Cinéma lazaréen, DEA en Recherches cinématographiques et audiovisuelles, Paris III Sorbonne Nouvelle, 1994, 70 p., [et 30 pages d'annexes non numérotées].
ALPIGIANO, Jean-Luc, Modernité cinématographique  : L'expérience concentrationnaire dans les csuvres cinématographiques de Jean Cayrol, dans Muriel ou le temps d'un re- tourd'Alain Resnais et dans La Jetée de Chris Marker, Th. doct., Paris III —Sorbonne Nouvelle, 1998.
ALPIGIANO, Jean-Luc ; LOISELEUX, Jacques, Un siècle d'écrivains  : Jean Cayrol
Lazare parmi nous, Paris, France 3, 23 novembre 2000, 47 min., 247e, réalisateurs
Jean-Luc Alpigiano et Jacques Loiseleux, interprète  :Florence Delay, Musique  : Jean-
Philippe Viret, avec  :Philippe Sollers, Jean-Mare Roberts, Albert Mingelgrün. ALTMAN, Georges, «  La peur des images  », Franc-Tireur, 20 avril 1956.
ALYN, Mare, « Une année couleur de muraille. La poésie en 1969  », Nouvelles Littéraires, 8 août 1970.
AMATULLI, Margaretha, Lazzaro risorto  : Memoria e identità nell'autofinzione di Jean Cayrol, Albert Cohen e Georges Perec, Trieste, Parnaso, 2000, 150 p.
AMETTE, Jacques-Pierre, « Histoire d'une maison  », Cosmopolitain, avril 1976. AMETTE, Jacques-Pierre, «  La vie voilée  », Le Point, 21-27 avril 1980.
575 AMOUROUX, Henri, « Quelques concurrents  », La République du Sud-Ouest, 20 novembre
1947.
AMOUROUX, Henri, «  Un mauvais rêve  », Sud-Ouest, 13 novembre 1950, p. 2. AMOUROUX, Henri, « Poésie de la nuit et de la mer  », Sud-Ouest, 30 juillet 1957.
ANEX, Georges, « Dans le dédale des rues  : Jean Cayrol, Midi minuit  », Le Journal de
Genève, 20 mars 1966, p. 18.
ANEX, Georges, « Une parole habitable  », Journal de Genève, 17 février 1968. ANEX, Georges, « L'écorce et le rocher  », Journal de Genève, 15 février 1975.
ANEX, Georges, « Le visage levé. Jean Cayrol  :Histoire du ciel  », Journal de Genève, 14
avri11979.
ANEX, Georges, «  Au pays des chimères  »,Journal de Genève, 21 mai 1983. ANEX, Georges, « Papiers d'identité  », Journal de Genève, 14-15 avril 1984.
AQUIN, Hubert, «  Si l'on en croit Jean Cayrol... le romancier ne peut traiter qu'un seul
sujet  : le péché  »,L'Autorité, 19 octobre 1953.
ARAGON, Louis, « Chronique du bel canto  », Europe, n°6, juin 1946, p. 109-113. ARBAN, Dominique, « Le Yent de la mémoire  », Combat, 31 juillet 1952, p. 7.
ARLAUD, R. M., « L'affaire Nuit et Brouillard atteint M. Pineau  », Combat, 14 avril 1956. ARNOTHY, Christine, « Histoire de la forêt  :Cayrol l'enchanteur  », Le Parisien libéré, 28
janvier 1975.
ASTORG, Bertrand d', « Jean Cayrol, prie Renaudot  », Esprit, n°141, janv. 1948, p. 152-157. ASTORG, Bertrand d', « Repères pour une littérature de dérision  », Esprit, n°159, septem- bre 1949, p. 330-339.
ASTORG, Bertrand d', « Accomplissement d'un héros et peut-être de son auteur  », Esprit, n°175, janvier 1951, p. 134-141.
ASTORG, Bertrand d', « Le roman. Jean Cayrol  : Le Yent de la mémoire  », 27, rue Jacob, été 1952, n°2, p. 1 ;repris dans Esprit, n°195, oct. 1952, p. 561-562.
ASTORG, Bertrand d', « Approche d'un héros et de son auteur  », p. 201-208, Aspects de la littérature européenne depuis 1945, Seuil, 1952.
AUBIER, Dominique, « La Gaffe de Jean Cayrol  », Arts, 12 au 18 juin 1957, p. 2. AUDEJEAN, Christian, « Jean Cayrol  : Poésie journal  », Esprit, n°10, octobre 1969,
p. 591-592.
AUDEMAR, Marguerite, « Deux romans de la Nuit  », Eaux vives, mars 1948, p. 423. AUDEMAR, Marguerite, « La Noire  », Eaux vives, septembre 1949.
AUDIBERTI, Marie-Louise, « Exposés au soleil  », Le Magazine Littéraire, n°163, juillet- août 1980, 46-47.
AUDOUARD, Yvon, « Mai existe, je l'ai rencontré  », Le Canard enchaîné, 5 mars 1969. AUTRAND, Michel ; BERSANI, Jacques ; LECARME, Jacques et VERCIER, Bruno, La
Littérature en France de 1945 à 1968, Paris, Bordas, 1970, « Une autre psychologie  »,
p. 566-569.
B., A., « Jean Cayrol et le poème de l'actualité  », Le Monde, 25 février 1977, p. 18. BACHMANN, Jacob, « Jean Cayrol  :Die Suche nach Biner Vergangenheit  », Die Tat, 29 juin 1968.
BAILBLÉ, Claude ; MARIE, Michel ; ROPARS, Marie-Claire, Muriel, histoire d'une recherche, Paris, Éditions Galilée, 1974, 414 p.
BANCROFT, David, «  A reassessment of the contemporary film by two French novelists  », L'Esprit Créateur, VIII, n°4, Fall 1968, p. 255-267.
BAQUÉ, Françoise, « La mise en doute. Jean Cayrol  », Le Nouveau roman, Paris, Bordas, 1972, Bordas (Connaissance, série information), p. 11-14.
BARBET, Bernard, «  Un passant qui prend froid sur la terre  ». Jean Cayrol, le vertige et la légende, Th. litt., Lille 3 — Univ. Charles de Gaulle, 1992, 92LIL30016, 360 p. BARJON, Louis, « Chronique des lettres  », Études, janvier 1948, p. 105-106.
576 BARJON, Louis, « Le Yent de la Mémoire  », Études, octobre 1952.
BARJON, Louis, « Jeunes romanciers chrétiens  », Études, tome 284, janvier 1955, p. 50-64. BARKAN, Raymond, « Un film complexe sur la difficulté de vivre  :Muriel, d'Alain Res- nais  », Le Progrès, 2 mai 1964.
BARONCELLl, Jean de, « Nuit et Brouillard, deux communiqués  », Le Monde, 2 mai 1956. BARONCELLl, Jean de, «  A l'occasion de son festival cinématographique, Berlin a vu Nuit et Brouillard  », Le Monde, 3 juillet 1956.
BARONCELLl, Jean de, «  La tentation du cinéma  », Le Monde des Livres, n°7169, 31 janv.
1968.
BARTHES, Roland, « Un prolongement à la littérature de l'absurde  », Combat, 21 septem- bre 1950, repris dans Roland Barthes, ouvres complètes, Paris, Seuil, 2002, t. 1 (1942- 1965), nouvelle édition revue et corrigée par É. Marty, p. 88.
BARTHES, Roland, « Jean Cayrol et ses romans  », Esprit, n°3, mars 1952, p. 482-499, repris dans Roland Barthes, ouvres complètes, op. cit., p. 115-131.
BARTHES, Roland, « Les mots sont aussi des demeures  », Les Lettres Nouvelles, mai 1953 ; Le Journal des poètes, janvier 1955, p. 4 ;repris dans Roland Barthes, ouvres complètes, op. cit., p. 212-213.
BARTHES, Roland, « Pré-romans  », France —Observateur, 24 juin 1954, repris dans Ro- land Barthes, ouvres complètes, t. l (1942-1965), p. 41618.
BARTHES, Roland, « L'Espace d'une nuit  », Esprit, n°8, juillet 1954, p. 150-152, repris dans Roland Barthes, ouvres complètes, t. 1 (1942-1965), p. 42224.
BARTHES, Roland, «  11 n'y a pas d'école Robbe-Grillet  », Arguments, 1958, repris dans Roland Barthes, ouvres complètes, t. 1 (1942-1965), p. 1241-1244.
BARTHES, Roland, « Littérature et signification  », Tel Quel, 1963, repris dans Essais criti- ques, Paris, Seuil, 1964, p. 267-285.
BARTHES, Roland  : « La rature  », Postface aux Corps étrangers, U.G.E., 1964, repris dans
Essais critiques IV Le bruissement de la langue, éditions du Seuil, 1984, p. 211-220.
BALAVOINE, Roger, « Cayrol, Glissant, Nezval, Émond et les autres  », Paris Normandie,

31 mai 1985.
BASTIDE, François-Régis, « Jean Cayrol et l'art de sauver les meubles  », Demain, 12 avril
1956.
BASUYAUX, Marie-Laure, « "Nous étions sur la touche ". Jean Cayrol et Mai 1968  », 1968/2008. Revision Biner kulturellen Formation, 1. von Treskow/Ch. von Tschilschke (éd.), Tübingen, Gunter Nan Verlag, 2008, p. 147-158.
BASUYAUX, Marie-Laure, « Jean Cayrol et la figure de Lazare  », L'idée de littérature dans les années 1950, 2003, Université Paris N —Fabula, en ligne, http://www.fabula.org/colloques/1950/basuyaux.php
BASUYAUX, Marie-Laure, « Jean Cayrol et la collection Écrire  : de l'écriture blanche à l'écriture verte  », Collections d'écrivains, ACI L'histoire littéraire des écrivains, 2006, Fabula, en ligne,
http://www.fabula.org/atelier.php ?Jean_Cayrol_et_la_collection_Ecrire
BAURIER, Marie-Thérèse, Le Héros lazaréen dans la trilogie de Jean Cayrol, Dissertation Abstracts International, vol. 51, n°6, déc. 1990, 2013-A, Sam Houston State University Library.
BAZIN, André, « Nuit et Brouillard  », Radio-Cinéma-Télévision, 9 février 1956.
BAZIN, André, « Black-out diplomatique sur Nuit et Brouillard  », Le Parisien, 9 avril 1956. B[AZ11V], A[ndré], « Ténébreux communiqué sur Nuit et Brouillard  », Le Parisien, 12 avril
1956.
BÉGUIN, Albert, « Les Lettres  », Esprit, n°122, mai 1946, p. 825-829.
577
BÉGUIN, Albert, « Jean Cayrol  », Cahiers du Sud, n°287, janvier 1948, p. 88-100, repris

dans Création et destinée II. La réalité du rêve, préface de Marcel Raymond, choix de
textes et notes par Pierre Grotzer, Paris, Seui1,1974, coll. Pierres vives, p.311-329 BÉGUIN, Albert, « Un roman d'amour  », Témoignage chrétien, 17 juin 1949, p. 7. BÉGUIN, Albert, « La dérision et la louange  », 27 rue.7acob, automne 1952, n°3, p. 1. BÉGUIN, Albert, « Jean Cayrol  », Cahiers du Sud, n°287, avri11956.
BELLAS, J., « Jean Cayrol, Le Froid du soleil  », Bulletin de l'Université de Toulouse, décembre 1963, p. 269-270.
BELMANS, Jacques, « Jean Cayrol et Claude Durand  : Le Droit de Regard, Cinéma  », Synthèses, octobre 1963.
BELMANS, Jacques, « Muriel ou le Nouveau regard  », Le Thyrse, décembre 1963, p. 586-
588.
BELMANS, Jacques, « Jean Cayrol  : Un mot d'auteur  », Marginales, n°206, avril-mai juin
1993, p. 44.
BENAYOUN, Robert, « En filigrane de Muriel  », France Observateur, 10 octobre 1963, p. 17-18.
BENAYOUN, Robert, Alain Resnais, Arpenteur de l'imaginaire, Paris, Stock, 1980, p. 52-55.
BÉNEZET, Mathieu, À Poix nue  : grands entretiens d'hier et d'aujourd'hui. Daniel Oster après Paul Éluard, après Genevoix, la rencontre avec Jean Cayrol, 2 décembre 1998, 28 min., Paris, Radio France, diffusé sur France Culture, réalisateur  : Bruno Sourds, avec Daniel Oster.
BERCHER, Marie-Louise, « Jean Cayrol le généreux  »,L'Alsace, 20 février 1959. BERGER, Pierre, «  La peur du passé  », Franc-Tireur, 12 février 1956.
BERGER, Yves, « L'emploi des formes  :Les moyens d'un impressionniste  », Le Monde des Livres, n°7169, p. V.
BERRY, André  : « Romanciers girondins  », Combat, 20 août 1957.
BERRY, Barbara Mareus, Monologue in the novels of Jean Cayrol, Dissertation Abstracts International, vol. 34, n°11, mai 1974, 7219-7220-A.
BERSANI, Jacques, « Jean Cayrol de la prairie au désert  », Le Monde des Livres, n°8411, 28 janvier 1972, p. 11-12.
BERTELÉ, René, Panorama de la jeune poésie française, Marseille, Robert Laffont, 1942. BERTHIER, Pierre, « Portraits de femmes  », La Cité, 21 juillet 1966.
BERTHIER, Pierre, « Le désert du rêve  », La Cité, 30 janvier 1972.
BERTHIER, Pierre, « Deux essais sur la lecture  », La Cité, 9 décembre 1973.
BERTHIER, Pierre, « Kakémono hôtel  », La Cité, 20-21 avril 1974.
BERTHIER, Pierre, «  La maison rêvée  », La Cité, 14 février 1976, p. 10.
BERTIN, Célia,« L'écrivain et la caméra  », La Revue de Paris, n°6, juin 1966, p. 138-141. BERTRAND, Mare, « Les avatars de Lazare  : le romanesque de Jean Cayrol  », French Review, L1, n°5, avril 1978, p. 674-682.
BERTRAND, Joseph, « Les Pleins et les déliés  », Le Phare, 22 mai 1960.
BERTRAND, Joseph, « Midi Minuit  », Le Phare, 13 mars 1966.
BERTRAND, Joseph, « Jean Cayrol  :Lectures  », La Revue Générale, mai 1974, p. 106. BILLARD, Pierre, « Dossier Muriel  », Cinéma 63, n°80, novembre 1963, p. 32-64. BILLARD, Pierre ; MARTIN, Marcel ; PHILIPPE, Pierre ; THIRARD, Paul-Louis Paul-
Louis, « Débat  », « Dossier Muriel  », p. 32-64, Cinéma 63, n°80, novembre 1963, p. 34-64. BILLY, André, « Un petit roman qui est une sorte de féerie funèbre  », Le Figaro, 18 août
1954.
BILLY, André, « Cinq hommes de ce monde par Paul Vialar », Livres de France, n°2, février 1955, 12-13.
BILLY, André, «  Un poète se fait l'interprète d'un truand  », Le Figaro, 21 janvier 1959.
578
BILLY, André, « Une "saison Cayrol "  », Le Figaro, 12 février 1968.
BLAISE, M.-J., « Pathologie ou psychologie  », Dernières Nouvelles d'Alsace, 29 décembre
1952.
BLAISY, Quentin, « Histoire d'une maison  », Valeurs actuelles, 19 janvier 1976, p. 57. BLANCHET, André, « Je vivrai l'amour des autres, de Jean Cayrol. Une voix dans le
brouillard et dans la nuit  », Études, tome 268, n°2, février 1951, p. 200-212 ;repris dans
La Littérature et le spirituel, t. 2, «  La Nuit de feu  », Aubier, édit. Montaigne, 1960. BLANCHET, André, « Jean Cayrol, L'Espace d'une nuit  », Études, novembre 1954, p. 279. BLANCHOT, Maurice, « Les Justes  »,L'Observateur, 20 juillet 1950, p. 17. BLEIKASTEN, André, « Faulkner et le nouveau roman  », Les Langues Modernes, n°4,
juillet-août 1966, p. 54-64.
BLOCH-MICHEL, Jean, « Tristes Tropismes  », Gazette de Lausanne, 31 janvier 1959, p. 8. BLOCH-MICHEL, Jean, « Le Froid du soleil  », Gazette de Lausanne, 19 mai 1963. BLOCH-MICHEL, Jean, « La Folle du logis  », Le Nouvel Observateur, n°69, 9-15 mars
1966, p. 34.
BLOCH-MICHEL, Jean, « Je l'entends encore de Jean Cayrol  », Gazette de Lausanne, 20 janvier 1968.
BLONDIN, Antoine, « Un garçon chargé de mémoire et d'imagination  », France-Soir, 7 février 1975.
BOFFORD, Jacques, « Entre les lignes  »,L'Hebdo, 24 février 1983, p. 41.
BOISDEFFRE, Pierre de, « Un nouveau roman chrétien  : Paul-André Lesort et Jean Cayrol  », Où va le roman  ?Essai, Nouvelle édition remaniée, auget. et mise à jour, Pa- ris, Del Duca, 1972, p. 191-210.
BOISDEFFRE, Pierre de, « Jean Cayrol, romancier lazaréen  », Histoire de la littérature de langue française des années 30 aux années 80, Librairie Académique Perrin, 1985, 1390 p., « Roman Théâtre  », tome 1, Nouvelle édition entièrement refondue, p. 535-540.
BOISDEFFRE, Pierre de, « Jean Cayrol  », Histoire de la littérature de langue française des années 30 aux années 80, Librairie Académique Perrin, 1985, 1254 p., « Poésie, Idées, Dictionnaire des auteurs  », tome 2, Nouvelle édition entièrement refondue, p. 144-145.
BOISDEFFRE, Pierre de, Les Poètes français d'aujourd'hui (1940-198, troisième édition mise à jour, Presses Univ. de France, 1987, 128 p.
BONNEFOY, Claude, « Lectures /critiques  », Les Nouvelles Littéraires, n°2391, 23-29 juillet 1973, p. 6.
BONNEFOY, Claude, « Une nouvelle Alice  », La Quinzaine Littéraire, n°157, ler-15 fé- vrier 1973, p. 7-8.
BONNEFOY, Claude, « L'envers du roman policier  », Les Nouvelles Littéraires, n°2428, 8- 14 avril 1974, p. 4.
BONNEFOY, Claude, « Entrez dans la fable  », Les Nouvelles Littéraires, n°2470, 27 janv.-2 fév. 1975, p. 4.
BONNEFOY, Claude, « Elle est revenue, l'heure de la veillée  », Les Nouvelles Littéraires, n°2670, 18-25 janvier 1979, p. 5.
BONNIER, Henry, « Cinéma et littérature  », Le Provençal, 10 février 1963, p. 5.
BONNIER, Henry, « Jean Cayrol, le chevalier de la plus haute tour  », Le Provençal, 16 juin
1963.
BONNIER, Henry, « Jean Cayrol ou l'évidence de la poésie  », Le Provençal, 13 mars 1966. BONNIER, Henry, « A l'écoute de Jean Cayrol  », La Dépêche du Midi, 16 janvier 1968. BONNIER, Henry, « Poésie,7ournal  », La Dépêche du Midi, 13 juillet 1969.
BONNIER, Henry, « Raisons et déraisons des coeurs. Histoire d'un désert, par Jean Cay- rol  », Le Méridional, 23 janvier 1972.
BONNIER, Henry, «  Du rêve à la réalité  », La Dépêche du Midi, 13 janvier 1974, p. 8. BONNIER, Henry, « Histoire de la forêt  », Le Méridional, 2 février 1975.
579 BONNIER, Henry, « Les accomplissements impossibles. Histoire d'une maison  », Le Méri- dional, 1~ février 1976, p. 8.
BONNIER, Henry, « Deux livres toniques  : Poésie,7ournal par Jean Cayrol, Une amitié

avec le monde par Lionel Mirisch  », La Dépêche du Midi, 30 janvier 1977. BONNIER, Henry, « Histoire du ciel  », La Dépêche du Midi, 22 février 1979.
BONNIER, Henry, « D'excellentes nouvelles. Exposés au soleil, de Jean Cayrol  », Le Méri-
dional, 13 avri11980.
BONNIER, Henry, « Le romancier et son double  », La Dépêche du Midi, 1~ février 1981. BONNIER, Henry, « Des métamorphoses  », La Dépêche du Midi, 23 janvier 1983. BORDAI, Robert, « Jean Cayrol nous parle  », La Revue des Deux Mondes, n°6, 1~ juin
1970, p. 602-608.
BORTS, Mireille, «  Ce patelin ravitaillé par les souvenirs  »,L'Humanité, 29 janvier 1964. BORT, Josette, « Je vivrai l'amour des autres  », France Intérieure, 15 mars 1948, p. 29-31. BORTOLI, Georges, « Le Déménagement  »,Lundi matin, juin 1956.
BORY, Jean-Louis, « Muriel. Un film déchirant et tendre qui cherche le cceur  », Arts, 25 septembre 1963.
BORY, Jean-Louis, « L'image et l'écriture  », Le Monde des Livres, n°7169, 31 janv. 1968,

P• V.
BORY, Jean-Louis ; MARCABRU, Pierre ; NOURISSIER, François ; PINGAUD, Ber- nard ; SOLLERS, Philippe, « Avez-vous vu Muriel  ?Racontez-nous ce que vous avez compris des intentions de Resnais  », Arts, 16 octobre 1963.
BOSQUET, Alain, « Le style au premier degré  », Combat, 27 juin 1957.
BOSQUET, Alain, « Comme chante la plume  », Combat, 11 février 1960.
BOSQUET, Alain, « Paroles d'un poète  », Le Monde des Livres, n°7169, 31 janv. 1968, p. N.
BOSQUET, Alain, « " Le soleil se lève tous les jours "  :Poésie journal de Jean Cayrol  », Le Monde des Livres, n°7541, 12 avril 1969, p. 1.
BOSQUET, Alain, « Le désert si peuplé de Jean Cayrol  », Combat, 13 janvier 1972. BOSQUET, Alain, « Les paraboles de Jean Cayrol  », La Nouvelle Revue française, n°267, mars 1975, p. 88-91.
BOSQUET, Alain, « La nostalgie et la pureté. Maurice Genevoix, Jean Cayrol, Françoise Mallet-Joris  », La Nouvelle Revue française, n°280, avril 1976, p. 90-93.
BOSQUET, Alain, « Histoire du ciel  », Le Magazine Littéraire, n°147, avril 1979, p. 38. BOSQUET, Alain, « Jean Cayrol et les délices de l'imaginaire  », Le Monde des Livres, n°11192, 23 janv. 1981, p. 15.
BOSQUET, Alain, « La poésie du réel chez Jean Cayrol  », Le Monde des Livres, n°12533, 17 mai 1985, 10.
BOSQUET, Alain, « Jean Cayrol le chaos apprivoisé  », Point, n°847, 12-18 déc. 1988, p. 64-65.
BOUNOURE, Gabriel, « Le Hollandais volant  », Nouvelle Revue française, 1~ novembre
1937, p. 855-856.
BOURET, Jean, « Claude Simon, Jean Cayrol, Pierre Guyotat  », dans Pierre GUYOTAT, Littérature interdite, Paris, Gallimard, 1972, p. 172-175.
BOURGEOIS, Louis, « Un retour au roman. Histoire d'une maison  », Résonances, 15 février 1976, p. 401.
BOURIN, André, « Techniciens du roman  : Jean Cayrol  », Les Nouvelles Littéraires, n°1648, 2 avri11959.
BOURGEOIS, Louis, « Jean Cayrol —Luc Estang ou " La religion permet d'apprivoiser la mort "  », Poètes de l'au-delà, d Éluard à René Char, Lyon, Presses Universitaires de
Lyon, 1984, p. 101-118.
BOURIN, André, « Je vivrai l'amour des autres  », Paru, janvier 1948, p. 21-23.
580 BOURIN, André, « En écoutant Jean Cayrol  », Paru, février 1948, p. 16-19.
BOURIN, André, « Lazare parmi nous  », Le Monde des livres, 5 octobre 1950, p. 3. BOURIN, André ; ROUSSELOT, Jean, Dictionnaire de la littérature française contempo-
raine, Paris, Librairie Larousse, 1966 (Les Dictionnaires de l'homme du XXe siècle),
p. 64.
BOURIN, André, « Évasions. Jean Cayrol  :Histoire du ciel  », Le Journal, 22 novembre
1979.
BOURNIQUEL, Camille, «  On vous parle, par Jean Cayrol  », Espoir, janvier 1948. BOURNIQUEL, Camille, « La poésie. Jean Cayrol  :Les Mots sont aussi des demeures  », Esprit, n°201, avri11953, p. 649-651.
BOURNIQUEL, Camille, « L'appétit de vivre  », Les Nouvelles Littéraires, n°2110, 8 fév. 1968, p. 3.
BOURNIQUEL, Camille, « Jean Cayrol  : Histoire d'une prairie  », Esprit, n°390, mars
1970, p. 618-620.
BOURNIQUEL, Camille, « Jean Cayrol  : Kakemono Hôtel  », Esprit, n°435, mai 1974,
p. 910-911.
BRAUDEAU, Michel, « Jean Cayrol, l'inclassable  », Le Monde, 12 février 2005, p. 28. BRAUN, Benoi~, « Courageuses féeries  », Beaux Arts, 22 avril 1955, p. 2.
BRERETON, Geoiïrey, An Introduction to the French Poets. Villon to the Present Day. London, Methuen & Co. Ltd.,1973, 302 p.
BRINCOURT, André, « Jean Cayrol le mot de passe  », Le Figaro, 4 février 1983, p. 24. BRINDEAU, Serge, « Jean Cayrol, Les Corps étrangers  », La Revue socialiste, novembre
1959, p. 660-661.
BRINDEAU, Serge, « Les Pleins et les déliés  », La Revue socialiste, novembre 1960. BRODIN, Pierre, Présences contemporaines. Courants et thèmes principaux de la littéra- ture française contemporaine, Paris, Éditions Debresse, 1957, 317 p.
BROMBERT, Victor, La Prison romantique, Essai sur l'imaginaire, Paris, Librairie José Corti, 1975, sur J. Cayrol  : p. 209-211.
BRONNE, Carlo,« L'Espace humain  », Le Soir, 21 mars 1968.
BRONNE, Carlo, « Journaux envers et en prose  », Le Soir, 19 mars 1969.
BRONNE, Carlo, « Jean Cayrol  : N'oubliez pas que nous nous aimons  », Marginales, n°139, juin juillet 1971, p. 78.
BROOKE-ROSE, Christine, « French fiction  :The long revolution  », The Times Saturday Review, Aug. 3, 1968, p. 18.
BRUCH, Jean-Louis, « Jean Cayrol  », Devoir, septembre 1956 et Antares N, Jahrg. Nr. 7, nov. 1956, p. 31-32.
BRUEZIÈRE, Maurice, «  Un romancier " lazaréen "  :Jean Cayrol  », Histoire descriptive de

la littérature contemporaine, tome II, Paris, Berger-Levrault, 1976, p. 268-272. BRULLER, Jacqueline, « Jean Cayrol  : Les Enfants pillards  », Le Magazine Littéraire,
n°133, fév. 1978, p. 54-55.
BRUNETIÈRE, Philippe, « Midi minuit  », Livres de France, avril 1966.
BUACHE, Freddy, « Palace  :Muriel ou le temps d'un retour  », Tribune de Lausanne, ler décembre 1963.
BUÈGES, Jean, « Jean Cayrol a rencontré dans le métro les personnages de Midi minuit  », Paris Match, 30 avri11966.
BUENZOD, Emmanuel, « Le Déménagement  », La Gazette de Lausanne, 13 avril 1956. BUENZOD, Emmanuel, « La Ga, f,J`e  », La Gazette de Lausanne, 20 juillet 1957.
BUENZOD, Emmanuel, « Les Pleins et les Déliés  », La Gazette de Lausanne, 5 mars 1960,
p. 13.
BUSS, Robin, « Playing grown-up gaines  », The Times Literary Supplement, n°3968, april
21, 1978, p. 451.
581 BUTHEAU, Robert, « Un poète qui raconte des histoires  », Le Progrès de Lyon, février
1975.
C., A.-L., « Prie Renaudot  : Je vivrai l'amour des autres  », La Croix du Nord, 28 janvier
1948.
C. J., « Muriel, film d'Alain Resnais  : Science-fiction dans le Pas-de-Calais  », Signes du Temps, novembre 1963, p. 445.
C., L., « Jean Cayrol  :Pour tous les temps  », J'ai lu, mai 1955.
C., M., « Les Mots sont aussi des demeures  », Le Figaro littéraire, 2 mai 1953. C., P., « Le Feu qui prend  », Journal de Genève, 29 novembre 1950, p. 4.
CAIN, J., « Jean Cayrol. Poésie,7ournalll : 1975-1976  », World Literature Today, spring
1978.
CALAN, Madeleine de, « Jean Cayrol  : Je vivrai l'amour des autres  », Cahiers du Monde Nouveau, n°4, avril 1948, p. 118-119.
CAPDENAC, Michel, « Deux monuments et un essai  », Les Lettres françaises, 12 mai
1966.
CAPDENAC, Michel, «  Confrontation N à Perpignan. Sur le chemin du fantastique  », Les Lettres françaises, n°1231, 24 avril-1~ mai 1968, p. 23-24.
CARDUNER, Jean, «  Creative works. Jean Cayrol. Les Corps étrangers  », French Review, décembre 1959.
CARITE, Maurice, « Dans les ténèbres humaines  »,L'Aube, 17 janvier 1948, p. 2. CARITE, Maurice, « Le Feu qui prend  »,L'Aube, 10 février 1951.
CARITE, Maurice, « Retours en arrière  », Les Annales. Revue Mensuelle des Lettres fran- çaises, n°233, mars 1970, p. 51-55.
CARITE, Maurice, « Promesses de début et fiuits de la maturité  », Annales. Revue Men- suelledes Lettres françaises, n°254, mars 1971, p. 51-55.
CARROLL, David, « Jean Cayrol or the fiction of the writer  », Modern Language Notes, vol. 88, n°4, mai 1973, p. 789-810.
CARROLL, David, « Jean Cayrol : Histoire d'un désert », French Review, XL,VII, n°l, octobre 1973, p. 217-218.
CARROUGES, Michel, « Lazare parmi nous  », Monde Nouveau, mars 1951, p. 128-129. CÉLÉRIER, Alain, « Jean Cayrol  : Le Droit de regard ou de la vue à la vision  », Combat, 31 janvier 1963, p. 9.
CERVONl, Albert, « Muriel ou le temps du retour  », France Nouvelle, 9-15 octobre 1963, p. 27-28.
CHALON, Jean, « Jean Cayrol tourne Le Coup de Grâce  », Le Figaro Littéraire, n°960, 10 septembre 1964, p. 13.
CHAPELAN, Maurice, « L'écume de la mer  », Le Figaro Littéraire, n°1605, 19-20 févr. 1977, p. II.
CHAPPELL, Crissa-Jean, Subjectivity in literature and cinema  :Alain Resnais's collabora- tions with three modernist novelists, University of Miami, 2003, 156 p.
CHAPIER, Henri, « Muriel d'Alain Resnais  », Combat, 5-6 octobre 1963, p. 8. CHAPONNIÈRE, Paul, « Je vivrai l'amour des autres  », Journal de Genève, 1~ novembre
1947.
CHARPENTREAU, Jacques, « Poésie du temps  », Signes du temps, n°l, janvier 1960, p. 29-32.
CHAUFFIN, Yvonne, « Jean Cayrol  : Le Froid du soleil  », Le Pèlerin, 23 juin 1963. CHAUVET, Louis, « Muriel d'Alain Resnais  », Le Figaro, 2 octobre 1963.
CHAVARDÈS, Maurice, « Jean Cayrol  :Pour tous les temps  », La Vie Intellectuelle, mai
1955, p. 121-123.
CHAVARDÈS, Maurice, « La Gaffe, roman d'un monde distrait  », France-Observateur, 25 juillet 1957.
582 CHAVARDÈS, Maurice, « Le meilleur Cayrol  », France-Observateur, 14 mai 1959. CHAVARDÈS, Maurice, « Les Pleins et les déliés  », France-Observateur, 3 mars 1960. CHAVARDÈS, Maurice, « Le cceur ouvert  », Signes du temps, n°4, avril 1963, p. 30-31. CHAVARDÈS, Maurice, « Les deux faims  », Signes du temps, n°5, mai 1963, p. 31-32
(Montherlant, Cayrol).
CHAVARDÈS, Maurice, «  La littérature pour quoi faire  ?  », Signes du temps, n°5, mai
1966, p. 26-27.
CHAVARDÈS, Maurice, « L'univers blessé de Jean Cayrol  », Signes du temps, mars 1968, p. 29-30.
CHAVARDÈS, Maurice, « L'imposture  », La Quinzaine Littéraire, n°88, 1~-15 février 1970, p. 5.
CHAVARDÈS, Maurice, «  Un amour heureux  », La Quinzaine Littéraire, n° 112, 16-28 fév.
1971, p. 14.
CHAVARDÈS, Maurice, « Dans une aveuglante lumière  », Témoignage chrétien, 10 février
1972, p. 18.
CHAVARDÈS, Maurice, «  De la gaffe au meurtre  », Témoignage chrétien, 21 mars 1974. CHAVARDÈS, Maurice, « Trois formes d'amour  », Témoignage chrétien, 13 février 1975, p. 19.
CHAVARDÈS, Maurice, « L'homme, la maison et la guerre  », Témoignage chrétien, 5 février 1976, p. 20.
CHAVARDÈS, Maurice, « Jean Cayrol  : Poésie,7ournal  », Témoignage chrétien, 24 février
1977.
CHAVARDÈS, Maurice, « Trois romanciers du demi jour », Témoignage chrétien, 26 décembre 1979.
CHAVARDÈS, Maurice, « Récits courts  », Témoignage chrétien, 30 juin 1980. CHAVARDÈS, Maurice, «  Anti-héros  », Témoignage chrétien, 27 avril 1981. CHAVARDÈS, Maurice, « Le roi Renaud  », Témoignage chrétien, 22 avril 1985. CHESSEX, Jacques, « Le temps chez Jean Cayrol  », La Nouvelle Revue française, n°161,
mai 1966, p. 863-867.
CHESSEX, Jacques, « Dans la forêt de Jean Cayrol  », 24 hebdo, 1~-2 mars 1975, p. 44. CHRISTIAN, Jean, « De l'accord avec l'éternel aux désaccords avec l'actuel  », Dernières Nouvelles d'Alsace, 3 avril 1977.
CLAUDE, Alain, « Jean Cayrol  », Cévennes, 17 janvier 1948.
CLAUDE, Alain, « La Noire  », Cévennes, 4 juin 1949.
CLOUARD, Henri, « La revue littéraire  :Cayrol  : Je l'entends encore  », La Revue des Deux Mondes, n°5, 1~ mars 1968.
COCTEAU, Jean, « Faith and the Writer  : Christian dimensions in literature  », The Times Literary Supplement, n°3111, oct. 13, 1961, p. 696-697.
COLEMAN, John, « Hélène  », New Statesman, LXVII, n°1723, Mareh 20, 1964, p. 463. COLLEYS, Hubert, « La vie littéraire  »,Revue Générale Belge, n°27, janv. 1948, p. 47480. COMOLLI, Jean-Louis, « Le Droit de regard  », Cahiers du cinéma, n°14, juillet 1963. COMMENT, Bernard, « Prétextes de Roland Barthes  », Le Magazine littéraire, octobre
1993, n°314, p. 59-63.
CONCHON, Georges, «  Le poète Cayrol  », Le Nouveau Journal, 20 janvier 1968. COPANS, Jean, « Jean Cayrol, De 1 Espace humain  »,L'Homme, octobre 1968, p. 122-123. COQUIO, Catherine, « La littérature selon Lazare. Jean Cayrol, d'un art de l'après à venir  »,
Europe, juin juillet 2006, p. 16-33.
CORDIER, Marcel, « Jean Cayrol  », Dans le secret des Dix. L'Académie Goncourt intime. Paris, Harmattan, 1997, p. 115-136.
CORMEAU, Nelly, « Jean Cayrol  : Je vivrai l'amour des autres  », Synthèses, n°10, 1948, p. 96-98.
583 CORMEAU, Nelly, « L'Espace d'une nuit  », Synthèses, octobre 1954, p. 416.
COSSÉ, Laurence, « Jean Cayrol  : un vagabondage de haute précision  », Quotidien de Paris, 16 février 1982.
COSSON, Yves, « A qui perd gagne. Épilogue à un roman de notre temps  », Témoignages, octobre 1951, p. 44757.
COSSON, Yves, « Les Mots sont aussi des demeures  », Témoignages, 15 novembre 1954, p. 86.
COUDOL, Jacques, « Cayrol, Jean  :Les Pleins et les déliés  », Tel Quel, n°2, été 1960, p. 54. COURNOT, Michel, « Les règles du jeu. Muriel  : frivole  », L'Express, 5 septembre 1963, p. 21.
CRICKILLON, Jacques, « L'impossible roman  : Les Corps étrangers de Jean Cayrol  », Marginales, avri11968, p. 58-68.
GRIGNON, Anne, « Les enfants de Cayrol. Portraits croisés du "patron "  », Le Nouvel Observateur, 16-22 janvier 1997, p. 72-73.
CROUSSE, Jean-Louis, «  À propos de Midi minuit de Jean Cayrol  », La Revue Nouvelle, 15 décembre 1966, p. 597-603.
CRUCIANI, François, « Jean Cayrol  :Histoire d'une maison  », Yar Matin, 4 avril 1976. CRUICKSHANK, John, «  Some aspects of French Fiction, 1935-1960  », The Novelist as
Philosopher, Studies in French Fiction, 1935-1960, John Cruickshank (dir.), Londres,
Oxford University Press, 1962, p. 3-26.
CURATOLO, Bruno, « Le romanesque comme enjeu esthétique et politique (1945-1953)  »,

Récit d'enfance et romanesque, Alain Shaiïner (éd.), Romanesques 1, 2004, p. 115-141. CURTIS, Jean-Louis, « Atonalisme au cinéma  », La Nouvelle Revue française, n°133,
janvier 1964, p. 125-128.
D., C., « Jean Cayrol  :Lazare parmi nous ;Pierre Daix  : La dernière forteresse  », Observa- teur, 31 août 1950.
D., J., «  Le feu qui va tout dévorer  », La Relève (Bruxelles), 10 novembre 1951. D., M., « Cayrol  », Cahiers du cinéma, septembre 1960.
D., V.-H., « Jean Cayrol. Je vivrai l'amour des autres  », Bulletin des Lettres, 15 janvier
1948.
DADA, Pierre, « Nuit et Brouillard sur le Festival de Cannes  », Les Lettres françaises, 12 avril 1956, p. 1 et p. 5.
DALMAS, André, « Jean Cayrol  : La Gaffe  », Tribune des nations, 9 août 1957.
DANA, Marie Immaculée, Judaeo-Christian imagery in the works of Guillaume Apolli-
naire, André Breton, Jean Cayrol, Dissertation Abstracts, vo1.29, n°7, janv. 1969,
2254A-2255A, dir. Carlos Lynes.
DAUSSOIS, Guy, « Muriel — Codine  », Démocratie 63, 3 octobre 1963, p. 11.
DAVAY, Paul, «  Cinéma-langage  :Muriel ou le temps d'un retour  », Beaux Arts, 7 novem- bre 1963.
DAVID, Jean, « Marche à travers la ville  :Rencontre d'il y a vingt ans  », Le Monde des Livres, n°7169, 31 janv. 1968, p. V.
DAVID, Jean, « Jean Cayrol  : si tu veux vivre, souviens-toi d'oublier  », V.S.D., 1~ mars
1984, p. 43.
DAWSON, Terence, « Jean Cayrol  », French novelists since 1960, éd. by Catharine Savage Brosman, Detroit, Michigan, General Research, Inc., A Bruccoli Clark Layman Book,
1985, p. 40-52.
DEBIDOUR, V.-H., « Les Corps étrangers par Jean Cayrol  », Bulletin des Lettres, 15 avril
1959, p. 158-159.
DEBIDOUR, V.-H., « Jean Cayrol  :Histoire de la mer », Bulletin des Lettres, n°346, 15 mars 1973, p. 94.
584 DEBIDOUR, V.-H., « Jean Cayrol  : Kakemono Hôtel  », Bulletin des Lettres, n°357, 15 avril
1974, p. 160-161.
DEBIDOUR, V.-H., « Jean Cayrol  :Les Enfants pillards  », Bulletin des Lettres, n°395, fév.
1978, p. 52-53.
DEBRAY, Pierre, « Jean Cayrol, prie Renaudot  », Esprit, n°141, janv. 1948, p. 150-152. DEBRAY, Pierre, « De la nausée à l'amour. Je vivrai un grand amour, de Jean Cayrol  », Témoignage chrétien, 9 janvier 1948.
DEBREUILLE, Jean-Yves, « Quoi faire pour avoir un visage  ?  », Écrire après Auschwitz, Mémoires croisées France-Allemagne, K. Garscha, B. Gelas, J.-P. Martin éds., Lyon, Presses Universitaires de Lyon, 2006, p. 57-72.
DECKER, Jacques de, «  A propos de Jean Cayrol. Une offensive cayrolienne  », Marginales, 23e année, n°118, avril 1968, p. 55-57.
DECOIN, Didier, « Chez nous, sous la mer  », Les Nouvelles Littéraires, n°2363, 8-14 jan- vier 1973, p. 5.
DECOIN, Didier, « Les Six sens de la lecture  », Les Nouvelles Littéraires, n°2414 bis, 31 déc.-6 janv. 1974, p. 5.
DECOIN, Didier, « Les effets de la nouvelle  », Yogue Hommes, mai 1980.
DEDET, Christian, « Jean Cayrol  : Le Froid du soleil  », La Table Ronde, n°186-187, juillet- août 1963, p. 125.
DEDET, Christian, « N'oubliez pas que nous nous aimons  », Esprit, n°401, mars 1971,

p. 589-590.
DEDET, Christian, « Jean Cayrol  :Histoire d'un désert  », Esprit, n°414, juin 1972, p. 1087-

1089.
DEDET, Christian, « PoésieJournallll  », Esprit, n°3, mars 1981, p. 149.
DE JUL10, Maryann, « Jean Cayrol  : À Pleine Poix  », World Literature Today, vol. 67, n°3, Summer 1993, p. 587.
DELAHAYE, Michel, « Cayrol  »,Les Cahiers du cinéma, n° 111, septembre 1960, p. 52. DELBOUR, Patrice, « Jean Cayrol le bourgeon gentilhomme  », L Événement du jeudi, 23 au 29 janvier 1986, p. 86-88.
DELCOUR, Roland, « Nuit et Brouillard devant les spectateurs allemands  », Le Monde, 1~

août 1956.
DÉOTTE, Jean-Louis, « Jean Cayrol  :une esthétique lazaréenne  », Alain Brossat et Jean- Louis Déotte (éds.), L'époque de la disparition. Politique et esthétique, Paris, L'Harmattan, 2000, p. 28-37.
DESCARGUES, Pierre, «  11 faut parler pour vivre  », Gazette de Lausanne, 8 mars 1959. DESCARGUES, Pierre, « Jean Cayrol  : un livre comme je n'en ai jamais encore écrit  », Tribune de Lausanne, 10 février 1960.
DESCARGUES, Pierre, « Jean Cayrol et Claude Durand. Le cinéma  :peut-être un art  !  », Tribune de Lausanne, 3 février 1963.
DESCAVES, Pierre, « L'Année de la découverte  », Gavroche, 10 décembre 1947. DESCAVES, Pierre, « Deux jeunes romanciers  »,Journal de Montreux, 8 janvier 1948. DESNUES, R.-M., « Jean Cayrol  »,Livres et lectures, octobre 1959, n°137, p. 519-526. DESNUES, R-M., « Les Corps étrangers par Jean Cayrol  », Éducatrices paroissiales,
septembre-octobre 1959, p. 6.
DESNUES, R.-M., « Jean Cayrol  », Éducatrices paroissiales, novembre 1960, p. 49-60. DETREZ, Conrad, « J'écris, donc je suis  : II était une fois Jean Cayrol  », Le Magazine Littéraire, n°182, mars 1982, p. 55.
DEVARRIEUX, Claire, « Coup de grâce pour Jean Cayrol  »,Libération, 12 février 2005. DOBBS, A. C., « Jean Cayrol, Le Déménagement  », French Review, décembre 1956, p. 179. DOLLEANS, Édouard, « De Armand Hoog à Jean Cayrol  », Revue de 1 Alliance française,
mars 1948, p. 9-11.
585 DONIOL-VALCROZE, Jacques, «  11 n'y a jamais eu de déportation  », France-Observateur, 12 avri11956.
DONIOL-VALCROZE, Jacques, « L'affaire Nuit et Brouillard  »,Les Lettres françaises, 19 avri11956.
DONIOL-VALCROZE, Jacques, « Le massacre des innocents  », Les Cahiers du cinéma, n°59, mai 1956, p. 37-38.
DORT, Bernard, « Jean Cayrol ou l'avènement du roman  », Cahiers du Sud, n°326, octobre
1954, p. 132-140.
DORT, Bernard, « Le blanc et le noir  », Cahiers du Sud, août 1955, p. 301-306.
DORT, Bernard, « Tentative de description  », Cahiers du Sud, 1955, n°334, p. 355-362. DORT, Bernard, « Des romans blancs  », Cahiers du Sud, n°334, avril 1955, p. 347-348. DORT, Bernard, « Sur "l'espace "  », Esprit, juillet-août 1958, n°263-264, numéro spécial
« Le "Nouveau Roman "  », p. 77-82.
DORT, Bernard, « Venise 63  : le mal de vivre  », France-Observateur, 5 septembre 1963. DORT, Bernard, « Des personnages en quête d'eux-mêmes et de nous  », Le Monde des Livres, n°7169, 31 janv. 1968, p. 1V.
DOSIÈRE, R ; SALACHAS, G., « Un homme sans mystère  », CRI, janvier 1964, p. 28. DOUIN, Jean-Luc, «  Le "garant " du film Nuit et Brouillard  », Le Monde, 12 février 2005, p. 28.
DOYELLE, Henri, « Je vivrai l'amour des autres de Jean Cayrol. Les soliloques d'un clo- chard  », Nord Éclair, 31 janvier 1948.
DOYELLE, Henri, « Un livre de l'inquiète espérance  : Le Feu qui prend par Jean Cayrol  », Nord Eclair, 10 mars 1951.
DOYON, René-Louis, «  En vitrine  », Le Figaro, 14 janv. 1975, p. 22.
DRAPEAU, Jean-Pierre, « Histoire de la forêt  », Milieu, juillet-décembre 1975, p. 6-11. DUCHÊNE, Jacqueline et Roger, «  À propos de maisons  », Les Nouvelles affiches de Mar- seille, 28-31 mars 1976, p. 6.
DUFRENOY, Marie-Louise, « Jean Cayrol  : Je vivrai l'amour des autres  », French Review, XX1I, n°1, octobre 1948, p. 52-53.
DUFRENOY, Marie-Louise, « Jean Cayrol et la littérature lazaréenne  », Revue Trimestrielle Canadienne, X~VI, printemps 1950, p. 56-64.
DUFRENOY, Marie-Louise, « L'Espace d'une nuit  », French Review, octobre 1954, p. 361-

362.
DUMAS, André, « Jean Cayrol  : La Noire  », Foi et Vie, décembre 1950, p. 608-609. DUMAYET, Pierre, « Le Froid du soleil par Jean Cayrol  », Lectures pour tous, août 1963, p. 89.
D[UMUR], G[uy], « Un ascète chez Drouant...  », Le Nouvel Observateur, n°448, p. 9-17, juin 1973, p. 58.
DUPEYRON, Georges, « Midi minuit  », Europe, juin 1966, p. 268.
DURAND, Claude, « Jean Cayrol, un écrivain des grands chemins  », Les Lettres françaises, 18 février 1960, p. 4.
DURANTEAU, Josane, « La mort et la folie  », La Quinzaine Littéraire, n°1, 15 mars 1966, p. 6-7.
DURANTEAU, Josane, «  Un nouveau Cayrol. Le rêve d'une maison dans la tourmente de l'Histoire  », Le Monde, 23 janvier 1976, p. 13.
DURANTEAU, Josane, « L'imagination au secours de l'inimaginable  :Robert Antehne et Jean Cayrol  », Les Camps et la littérature. Une littérature du XXe sicèle, La Licorne, n°51, D. Dobbels et D. Moncond'huy (éds.), 1999, p. 227-249.
DUTOURD, Jean, « L'oubli ou le souvenir  ?  », Carrefour, 23 mai 1956.
DUVOULDY, Andrée, « L'Histoire d'un désert, de Jean Cayrol  », Résonances, 15 février

1972, p. 8.
586 EDELMANN, Claude, « Alain Resnais. Muriel, c'est encore les problèmes du temps et de la mémoire  », Arts, 20 mars 1963.
EDL, Elisabeth; MATZ, Wolfgang, « Eire Stimme aus Nacht ou Nebel. Über Jean Cayrol  », Akzente, Heft, 66, Dez. 1997, p. 502-503.
ELVIN, René, « L'Esprit des Lettres  », Le Nouvel Observateur, n°166, 17-23 janv. 1968, p. 36.
ELSEN, Claude, « Romanciers de l'espoir  », La Table Ronde, n°37, janv. 1951, p. 135-139. EMMANUEL, Pierre, « D'un poète chrétien  », Poésie 46, n°32, mai 1946, p. 129-137. EMMANUEL, Pierre, « Jean Cayrol  », Témoignages, juillet 1947, p. 357-359.
ÉMOND, Paul, « Le monde de l'ombre et du rêve  », La Quinzaine Littéraire, n°134, 1~-15
février 1972, p. 6-7.
ÉMOND, Paul, La Mort dans le miroir. Écriture et représentation romanesque dans La Noire de Jean Cayrol, Bruxelles, Jacques Antoine, 1974 (Lectures), 221 p. ESTANG, Luc, «  Le respect des autres  », La Croix, 19 octobre 1947.
ESTANG, Luc, « Les autres  », La Croix, 6 juin 1949.
ESTANG, Luc, « L'univers lazaréen  », La Croix, 9-10 juillet 1950, p. 3.
ESTANG, Luc, « Les risques de l'amour  », La Croix, 11-12 mars 1951, p. 3.
ESTANG, Luc, « Les romanciers chrétiens et leurs personnages  », La Gazette des Lettres, 15 mars 1951, p. 10-14.
ESTANG, Luc, «  Le mythe des quarante ans  », La Croix, 29-30 juin 1952, p. 3.
ESTANG, Luc, « Jean Cayrol et ses demeures  », Revue de la pensée française, juillet-août
1953, p. 74-77.
ESTANG, Luc, « L'Espace d'une nuit  », La Croix, 23-24 mai 1954, p. 3.
ESTANG, Luc, « Jean Cayrol et le bon usage  », Revue de la Pensée française, juillet 1955, p. 73-76.
ESTANG, Luc, « Jean Cayrol  : Le Déménagement  », La Croix, 21 avril 1956, p. 5. ESTANG, Luc ; OSTER, Daniel ; JUIN, Hubert, « De 1 Espace humain  », Tribune des critiques, Paris, ORTF, 28 février 1968, 27 min
EULENBURG, Heilwig (Griifin zu), Bewiiltigung des Leidens im franz6sischen Roman nach dem zweiten Weltkrieg, München, Max Hueee Verlag, 1967, 90 p.
EUTERPE, «  La Jeune poésie française  », Artistica, 19 avril 1947.
EVIN, Karin, Éphémérides  : Paul Otchakovsky-Laurens, France Inter, 12 octobre 2003, 30 min
EZINE, Jean-Louis, « Le tour du monde de Jules et Jean  », Les Nouvelles Littéraires, n°2822, 4-11 fév. 1982, p. 27.
EZINE, Jean-Louis, « En attendant Golo  », Les Nouvelles Littéraires, n°2875, 24 fév.-2 mars 1983, p. 25.
FABRE, Eugène, « Romans... et même en vers  !  », Journal de Genève, 27 avril 1963. FAUCHERY, Pierre, «  Le temps des nocturnes  », Action, 17 décembre 1947.
FAURE, Maurice, « Deux romans de la misère  », Gavroche, 31 décembre 1947. FAVARGER, Alain, « Tel Lazare revenu des camps  », La Liberté, 24 février 2007.
FAYE, Jean-Pierre, « L'emploi des formes  :L'écriture dans la peau  », Le Monde des Livres,
n°7169, 31 janv. 1968, p. V.
FEDER, J., « Jean Cayrol, La Noire  », Études, octobre 1949.
FEILLE, Pierre, « De tout pour faire un monde  », Le Petit Bleu de Lot-et-Garonne, 19 juin 1980, p. 8.
FERNIOT, Christine, « Jean Cayrol, Lazare panai nous  », Télérama, n°2653, 15 novembre
2000, p. 185.
FERRAL, Roger, « La bataille de Cannes 1956 (dite "Festival ") se réglera en deux épiso- des " à la loyale " et dans les coulisses  », France Soir, 10 avri11956.
587 FERRAL, Roger, « Une bombe peut éclater avant le Festival de Cannes  : démission des membres du comité de sélection français  », France Soir, 13 avril 1956.
FERRAN, Pierre, « Le désert commence  », Éducation, 17 février 1972.
FERRIER, Élie, « Midi minuit  », Pourquoi, mai 1966.
FINAS, Lucette, « Jean Cayrol  :Les Corps étrangers  », La Nouvelle Revue française, ler mars 1959, p. 524.
FLEURY, Claude, « Logique s'abstenir. Jean Cayrol  :Histoire d'un désert », Le Républi- cain lorrain, 13 février 1972.
FLEURY, Claude, « Kakémono hôtel. Un roman conçu comme un scénario  », Le Républi- cain lorrain, 7 avril 1974.
FLEURY, Claude, «  Et nature éternelle  », Le Républicain lorrain, 31 janvier 1975. FLEURY, Claude, « Une maison et son maître  », Le Républicain lorrain, 1~ février 1976. FLEURY, Claude, « Le personnage maître  :L'Homme dans le rétroviseur  », Le Républicain
lorrain, 29 janvier 1981.
FLEURY, Claude, « Dino Buzzati, Jean Cayrol  :témoignages pour la dignité humaine  », Le Républicain lorrain, 18 février 1982.
FLORENNE, Yves, « Quatre poètes  », La Table Ronde, octobre 1955, p. 183-184.
FOLCH, Jacques, « Notes de lecture à propos des deux derniers livres de Jean Cayrol  », Liberté, février 1976, p. 87-90.
FOLCH, Jacques, « Jean Cayrol, au soleil  », La Presse, 3 mai 1980.
FOLLAIN, Jean, « Les mots sont aussi des demeures  », La Table ronde, janvier 1954. FONTAINE, P., « Je vivrai l'amour des autres  », Action sociale, 28 février 1948. FORESTIER, Marie, « Les lettres  », La Revue nouvelle, 15 février 1948, p. 194. FORRESTER, Viviane, « Sève et racines  », La Quinzaine Littéraire, n°204, 16-28 février
1975, p. 5-6.
FORRESTER, Viviane, « Une histoire des années quarante. Notre histoire  », La Quinzaine Littéraire, n°231, 16-30 avri11976, p. 12.
FOUCHER, J.-P., « Le Yent de la mémoire et l'ceuvre de Jean Cayrol  », Résistance de l'Ouest, 24 juin 1953.
FOUCHER, J.-P., « L'espace d'une vie  », Résistance de l'Ouest, 7 septembre 1954. FOUCHER, J.-P., « Messages personnels  », Résistance de l'Ouest, 25 mai 1955. FOUCHER, J.-P., « Destinées romanesques  »,Résistance de l'Ouest, 24 avril 1956. FRAPPAT, Bruno, « Dans la lumière de Jean Cayrol  », La Croix, 8 février 2007. FREINET, Élise, « Le Droit de regard  », L Éducateur, 15 mai 1963, p. 6-7.
FREUSTIE, Jean, « N'oubliez pas que nous nous aimons, par Jean Cayrol  », Le Nouvel Observateur, n°326, 8-14 fév. 1971, p. 50.
FREUSTIE, Jean, « Une petite pluie fine...  », Le Nouvel Observateur, n°490, 1~-7 avril
1974, p. 53.
FREUSTIE, Jean, « Des prodiges dans les arbres  », Le Nouvel Observateur, n°536, 17-23 fév. 1975, p. 58-59.
FRITZ, Walter Hehnut, Jean Cayrols lazarenische Prosa, Mainz, Verl. der Akad. d. Wiss. u. d. Literatur, Wiesbaden, F. Steiner in Komm 1967, Akademie des Wissenschaften und der Literatur, Abhandlungen, Klasse d. Literatur, Jg. 1966.
FRONSAC, Henri, « Cayrol parmi nous  », Signes du Temps n°3, mars 1959.
FRONSAC, Henri, « Mots et usage de mots  », Signes du temps, n°4, avril 1960, p. 36-37. FUZELLIER, « Muriel  », L Éducation Nationale, 31 octobre 1963, p. 23.
G., L., « Qui suis; je  ?Une Mémoire toute fraîche  », Actuel, mars 1984.
GALEY, Matthieu, « Le Froid du soleil  », Arts, 24-30 avril 1953, p. 4.
GALEY, Matthieu, « Dans la vie, avec une sorte de passion désinvolte  », Arts et Loisirs, n°23, 2-8 mars 1966, p. 15.
GALEY, Matthieu, « L'horizon dans la tête  »,L'Express, n°967, 19-25 janvier 1970, p. 69.
588 GALEY, Matthieu, « Jean Cayrol lovestoryse  », L'Express, n°1019, 18-24 janvier 1971, p. 65.
GALEY, Matthieu, « Les contes sans fées de Jean Cayrol  », L Express, n°1125, 29 janv.~ févr. 1973, p. 69.
GALEY, Matthieu, « Romans, essais. Kakemono Hôtel, Jean Cayrol  », Réalités, n°340, mai
1974, p. 92-95.
GALEY, Matthieu, « Un petit Poucet d'aujourd'hui  », L Express, n°1228, 20-26 janvier
1975, p. 67-68.
GALEY, Matthieu, « Cayrol  :répertoire des masques  », L'Express, n°1544, 14 fév. 1981, p. 25.
GAMARRA, Pierre, « Les livres nouveaux  », Europe, n°553-554, mai juin 1975, p. 226-

231.
GANTER-RAYMOND, Philippe, « Les Enfants pillards, par Jean Cayrol  », Le Nouvel Observateur, n°707, 29 mai juin 1978, p. 74.
GANNE, Gilbert, «  En combattant la "littérature traditionnelle " ces auteurs ont fait le succès du Nouveau roman  »,L'Aurore, 27 janvier 1959.
GANNE, Gilbert, « Trois essais  »,L'Aurore, 15 mars 1960, p. 13.
GANNE, Gilbert, « Les écrivains ont aussi leur printemps précoce  », L'Aurore, 15 février
1966.
GANNE, Gilbert, « Midi minuit de Jean Cayrol. L'écrivain le plus occupé a écrit le roman de la fatigue  »,L'Aurore, 29 mars 1966.
GARCIN, Jérôme, « Tous les raccourcis mènent à la nouvelle  », Les Nouvelles Littéraires, n°273, 3-10 avril 1980, p. 26.
GARCIN, Jérôme, « Cayrol plus neuf que jamais  », Les Nouvelles, 16-22 février 1984, p. 88-89.
GARZAROLLI, Richard, « Les abîmes de la solitude  », La Liberté, 10-11 mars 1984. GAUDEZ, Bernard, «  Le meilleur livre de Jean Cayrol  ?Midi minuit  », Le Progrès, 6 mars
1966.
GAUGARD, Jean, « Une douceur plus ou moins tragique  », Les Lettres françaises, 9 février
1972.
GEAY, Jean-Pierre, « Poésie,7ournal par Jean Cayrol  », Le Bulletin des lettres, 15 juillet
1969, p. 247-248.
GÉNTN, Bernard, « L'indignation, pas la haine. Spécial Nuit et Brouillard  », Téléscope, n°10, 9-15 mai 1992.
GEORGE, Rambert, « Je vivrai l'amour des autres  », La Liberté, 8 mars 1948.
GIRARD, Antoine, « Le métier d'écrivain. Conférence par Jean Cayrol  », Cahiers d'Action littéraire, mai juin 1961, p. 7-8.
GIRARD, Marcel, « Jean Cayrol  », Guide illustré de la littérature française moderne 1918- 1949, Paris, Pierre Seghers éditeur, 1954, p. 170 (« poésie  »), p. 187-188 («  romans de conception nouvelle  »).
GIRON, Roger, « Le Déménagement de Jean Cayrol est le roman d'un couple désaccordé qui se retrouve  », France Soir, 24 mars 1956.
GIUDICELLI, Christian, « L'Homme dans le rétroviseur  »,Lire, février 1981. GIUDICELLI, Christian, « Des Nuits plus blanches que nature  »,Lire, mai 1987, p. 126. GODARD, Jean-Luc ; LABARTHE, André-S. ; LANGLOIS, Henri ;RIVETTE, Jacques,
« Faut-il comprendre Resnais  ?  »,L'Express, 3 octobre 1963, p. 29-31.
GONY, Gilles, «  Résistances à Nuit et Brouillard  », Téléscope, n°10, 9-15 mai 1992. GOT, Armand, « Lettres bordelaises  », Le Bayou, X, n°46, 1951, p.383-385.
GOUGEARD, Jean, « Une douceur plus ou moins tragique  », Les Lettres françaises, n°1422, 9-15 février 1972, p. 11.
589 GRAINVILLE, Patrick, « La révolution sidérale de Jean Cayrol  », Les Nouvelles Littéraires, n°2670, 18-25 janv. 1979, p. 5.
GRAINVILLE, Patrick, « L'Homme dans le rétroviseur par Jean Cayrol  », V.S.D., 15-21 janvier 1981, p. 32-33.
GRAINVILLE, Patrick, «  Un mot d'auteur  », V.S.D., 10-16 février 1983, p. 37. GRAINVILLE, Jean-Philippe de, « Poésie,7ournal  », Connaissance des hommes, avril 1977, p. 8.
GRANPRÉ, Pierre de, « La Gaffe de Jean Cayrol  », Le Devoir (Montréal), 3 août 1957. GRANPRÉ, Pierre de, « Les Corps étrangers de Jean Cayrol  », Le Devoir (Montréal), 7 mars, 1959.
GRASSO, Luciana, « Muriel » dal film al testo. La collaborazione Cayrol-Resnais, Nar- rare/rappresentare. La parola letteraria, lo schermo, la scena, Bologna, Fd. CLUEB,
2003, p. 69-81.
GREGOR, Ulrich, « Jean Cayrol  : Bereich Biner Nacht  », Neue Deutsche Hefte, 9 Jahrg., Heft 86, Miirc / Apri11962, p. 130-131.
GRENIER, Roger, « Jean Cayrol  : Le Déménagement  », La Table Ronde, juin 1956. GRENIER, Roger, « Jean Cayrol  : La Gaffe  », La Table Ronde, novembre 1957, p. 11. GRINDAT, Henriette, « Jean Cayrol " Je travaille sans filet "  », Construire, 4 mars 1964. GRISOLLA, Michel, « Histoire de la mer, par Jean Cayrol  », Le Nouvel Observateur, n°430,
5-11 février 1973, p. 65.
GRISOLLA, Michel, « Quatre murs et un rêve  », Le Nouvel Observateur, 8 mars 1976.
GROS, Léon-Gabriel, « Jean Cayrol et les voix de l'ouest  », Poètes contemporains, préface de Daniel Leuwers, Marseille, Sud Poésie, 1988, p. 167-194, article initialement paru dans GROS, Léon-Gabriel  : « Une voix de l'ouest  : Jean Cayrol  », Cahiers du Sud, n°265, avril-mai 1944, p. 271-290.
GROS, Léon-Gabriel, « Poésie, fille du temps  ?  », Cahiers du Sud, n°279, 1~ semestre 1946,
p. 317-320.
GROS, Léon-Gabriel, « Le vagabond de la grande espérance. Histoire d'un désert », Le Provençal, 16 janvier 1972.
GROS, Léon-Gabriel, « L'arbre dans le vent  », Le Provençal, 2 février 1975, p. 8.
GROS, Léon-Gabriel, « Les mots sont aussi des demeures. Histoire d'une maison  », Le Provençal, 25 janvier 1976, p. 8.
GROS, Léon-Gabriel, « Trois "vagabonds de la grande espérance "  », Le Provençal, 20 avri11980.
GROZINGER, Wolfgang, « Der Roman der Gegenwart  », Hochland, 52 Jahrg., Zweites Heft, Dez. 1959, p. 173-182.
GUF_GAN, Gérard, « Le je-nous de Cayrol  »,Les Nouvelles littéraires, 22-27 janvier 1981. GUÉGAN, Gérard, « Jean Cayrol. La fantaisie est amour  », Sud-Ouest, 25 janvier 1981. GUF_GAN, Gérard, « Cayrol, l'homme qui rit  », Sud-Ouest, 12 février 1984. GUÉGAN-FLSHER, Claudine, « Silence, mensonge et déception dans Les Corps étrangers
de Jean Cayrol  », Selecta (journal of the Pacific Northwest Council on Foreign Langua-
ges), n°3, 1984, p. 371.
GUERENA, Jacinto Luis, « Novela francesa en panorama actual  », Revista de Occidente, XXVII, n°80, novembre 1969, p. 234-247.
GUÉRIN, Raymond, « Trois poètes, trois amis  »,L'Arche, n°17, juillet 1946, p. 161-163. GUGLLEML, Joseph, « Jean Cayrol et l'écho inhabité  », Manteia, n°4, 1968, p. 80-81. GULLBERT, Paul, « Muriel ou le temps des vaches maigres  », Forces Nouvelles, 12 octobre
1963, p. 11.
GULLLET, H., « Le Déménagement par Jean Cayrol  », Livres et Lectures, juin 1956, p. 347-
348.
590 GUILLOT, Gérard, « Le Coup de Grâce de Jean Cayrol et Claude Durand  », Le Progrès, 24 avri11965, p. 6.
GUINEY, M., « Jean Carol. Poèmes clefs  », World Literature Today, spring 1986. GUISSARD, Lucien, «  Ames en prison  », La Croix, 21 avril 1956.
GUISSARD, Lucien, « Y a-t-il une nouvelle école du roman  ?  », La Croix, 27-28 juillet 1958, p. 4.
GUISSARD, Lucien, « Contre une littérature de notables  », La Croix, 8-9 février 1959, p. 5. GUISSARD, Lucien, « Le romancier, son personnage et ses personnages  », La Croix, 21-22 avri11963.
GUISSARD, Lucien, « Jean Cayrol  :Midi minuit  », La Croix, 25 février 1966.
GUISSARD, Lucien, « Jean Cayrol  : Je l'entends encore, L'Espace humain  », La Croix, 14 janvier 1968.
G[UISSARD], L[ucien], « Jean Cayrol le poème et l'actualité  », La Croix, 13 avri11969. GUISSARD, Lucien, « Jean Cayrol  :Histoire d'un désert  », La Croix, 9 janvier 1972. GUISSARD, Lucien, « Des livres pour tous  :quand et comment ~  », La Croix, 13 janvier
1974.
GUISSARD, Lucien, « Deux conteurs pas comme les autres... Jean Cayrol, Pascal Lainé  », La Croix, 17-18 mars 1974.
GUISSARD, Lucien, « Histoire de la forêt  », La Croix, 19 janvier 1975.
GUISSARD, Lucien, « Histoire d'une maison  », La Croix, 18 janvier 1976.
GUISSARD, Lucien, « Du merveilleux à l'épouvante  », La Croix, 27 novembre 1979. GUISSARD, Lucien, « Jean Cayrol et ses "Histoires" », Actuels (Bruxelles), 15 février
1979.
GUISSARD, Lucien, « L'actualité en poèmes et en maximes  », La Croix, 19 octobre 1980. GUISSARD, Lucien, « Contrastes dans le roman actuel  », La Croix, 8-9 février 1981. GUISSARD, Lucien, « La littérature comme reflet. II était une fois Jean Cayrol  », La Croix,
23 janvier 1982, p. 9.
GUISSARD, Lucien, «  II était une fois Jean Cayrol  », Panorama aujourd'hui, avril 1982, p. 63.
GUISSARD, Lucien, « L'écrivain par lui-même  », La Croix, 29 janvier 1983. GUISSARD, Lucien, « Jean Cayrol et les mémoires  », La Croix, 25 février 1984. GUISSARD, Lucien, « Apologie pour le récit court  », La Croix,16-17 mars 1986, p. 9. GUISSARD, Lucien, « Lesort et Cayrol sans artifice  », La Croix, 23 mai 1987, p. 12. GUTH, Paul, « Histoire de la forêt  », Midi Libre, 25 février 1975.
GUTH, Paul, « Histoire d'une maison par Jean Cayrol  », La Poix du Nord, 10 février 1976. GUYOT, Charly, «  Un roman de Jean Cayrol  », Servir, 25 décembre 1947.
H. Y., « Jean Cayrol et son nouveau roman  », Paris Normandie, 2 mars 1956. HAEDENS, Kléber, « Druon, Groussard, Audiberti, Cayrol  », Paris Presse, 23 mai 1954. HAEDENS, Kléber, «  Un homme qui se ment. Jean Cayrol, Les Corps étrangers  », Paris
Presse, 7 février 1959.
HAEDENS, Kléber, « Le petit arpent de l'espérance  », Le Nouveau Candide, 7 mars 1966, p. 27.
HAEDENS, Kléber, « Jean Cayrol, un auteur qui dit toujours autre chose que ce qu'il a l'air de raconter  », Journal du Dimanche, 7 avril 1974, p. 8.
HAEDENS, Kléber, « Le bois des flûtes et des cognées  », Journal du Dimanche, 2 février
1975, p. 12.
HAEDENS, Kléber, « Une jeune japonaise et une vieille fée  », Elle, 24 février 1975. HALLIER, Jean-Edern, « Cayrol, Jean  :Les Pleins et les Déliés  », Tel Quel, n°2, été 1960, p. 55.
HALLIER, Jean-Edern, « D'un art sans passé  », Tel Quel, n°6, été 1961, p. 437.
591 HAMELIN, Jean, « Cette agitation qui s'appelle vivre  : Le Froid du soleil, de Jean Cayrol  », Le Devoir (Montréal), 24 août 1963, p. 11.
HECHT, Yvon, « René Char et Jean Cayrol ou la poésie du soleil et de l'aube  », Paris- Normandie, 8 mai 1953.
HECK, Francis.-S., « The Role of Objects in the Novel Midi minuit of Jean Cayrol  », Dos Continentes, 1971, p. 9.
HEIST, Walter, « Der Lazareische Roman  », Neue Deutsche Hefte, Heft 53, Dez. 1958,
p. 843-845.
HELLENS, Franz, « Jean Cayrol  », La Dernière Heure, 8 février 1948.
HELLIO, Georges, « Muriel  », Aspects de la France, 21 novembre 1963.
HELLOIN, Jean-Pierre, « Jean Cayrol  : un homme fasciné par son malheur  », La Montagne, 10 mars 1968.
HENRIC, Jacques, «  Un monde qui a froid  », France Nouvelle, 18 novembre 1964, p. 25. HENRIC, Jacques, « Un roman  :Midi minuit de Jean Cayrol et un recueil de nouvelles  : Le
Talisman de Mohamed Dib. Deux livres où la mémoire et l'imaginaire sont aux prises
avec le réel  », France Nouvelle, 25 mai 1966, p. 24.
HILAIRE, Jacques, « Pourquoi pas des nouvelles  ?  »,Libre Belgique, 21 mai 1987. HONORÉ, Geneviève, « Jean Cayrol et l'amour parasite  », La Croix du Nord, 13 mai 1949. HOOG, Armand, « Le monde à faire  », Carrefour, 5 novembre 1947.
HORBETTE, Jean-Louis, « Muriel  », Notre République, 4 octobre 1963.
HOUSSIN, Xavier, « Jean Cayrol, les voix du silence  », Le Monde des Livres, 2 février
2007.
HOUSTON, Pénélope ; ROUD, Richard, « Festivals 65  : Cannes  », Sight and Sound, vol. 34, n°3, Summer 1965, p. 118-120.
HOVALD, Patrice, «  Ce qui est perdu. Muriel ou le temps d'un retour  », L'Alsace, 20 jan- vier 1965.
HOWLETT, Jacques, « Jean Cayrol, Les Corps étrangers  », Esprit, mars 1959, p. 534-536. HUGUENIN, Jean-René, « Cayrol, Jean  :Les Pleins et les déliés  », Tel Quel, n°2, été 1960, p. 54-55.
HULIN, Jean, « Livres et poèmes. Les Mots sont aussi des demeures  », Points et contre- points, décembre 1953, p. 46.
IBERT, Jean-Claude, « Aus des zeitgenSssischen Literatur Frankreichs  », Antares, VI, Jahrg. Nr 2, Miirc 1958, p. 138-142.
IBERT, Jean-Claude, « Jean Cayrol, ou l'expression angoissée du quotidien  », Pages de France, [sans date], p. 24-25.
IKOR, Roger, « Jean Cayrol  :Une ceuvre en débat devant la nouvelle génération  », Le Fi- garo Littéraire, 26 octobre 1957, p. 7.
JACCOTTET, Philippe, « L'Espace d'une nuit  », Nouvelle Revue de Lausanne, 24 septem- bre 1954.
JACCOTTET, Philippe, «  De Jean Giono à Jean Cayrol  », Nouvelle Revue de Lausanne, 17 juillet 1957, p. 6.
JACCOTTET, Philippe, « Conversation sur des romans  », Nouvelle Revue de Lausanne, 27 février 1959, p. 9.
JACCOTTET, Philippe, « Un roman de Jean Cayrol  », Feuille d'Avis de la Béroche, 10 février 1959.
JACCOTTET, Philippe, « Nicole Vedrès, Jean Cayrol  :chacun sa gravité  », Nouvelle Revue de Lausanne, 14 juin 1960.
JANS, Adrien, « Jean Cayrol. Frix Théophraste Renaudot  », Le Soir, 3 janvier 1948. JANS, Adrien, « Le Yent de la mémoire de Jean Cayrol  », Le Soir, 22 juin 1952. JANS, Adrien, « Jean Cayrol  : La Gaffe  », Le Soir, 26 juin 1957.
JANS, Adrien, « Les Pleins et les Déliés  », Le Soir, 17 février 1960.
592 JANS, Adrien, « Jean Husson et Jean Cayrol  », Le Soir, 18 avri11963.
JANS, Adrien, « Midi minuit  », Le Soir, 24 février 1966.
JANS, Adrien, « Jean Cayrol ou la recherche de la personnalité  », Le Soir, 25 janvier 1968. JEAN, Raymond, « Muriel ou le temps d'un retour  », Cahiers du Sud, LXIl, n°377, mai juin
1964, p. 47072 ;repris dans  : La Littérature et le réel. De Diderot au « Nouveau Ro-
man  », Paris, Alain Michel, 1965, p. 203-206.
JEAN, Raymond, « Midi minuit  », Cahiers du Sud, 1966, n°376.
JEAN, Raymond, « Une écriture nouvelle  : Marche et parcours  », Le Monde des Livres, n°7169, 31 janv. 1968, p. N.
JEAN, Raymond, «  Marche à travers la ville  : De 1 Espace humain  », Le Monde des Livres, n°7169, 31 janv. 1968, p. N.
JEANDER, « Avec Muriel Alain Resnais découvre le cinéma d'imprégnation  », Libération, 2 septembre 1963.
JEANDER, « Le cinéma  », Libération, 28-29 septembre 1963, p. 6.
JONES, Tobin H., « Cayrol, Jean  : À Pleine Poix  », French Review, vol. 67, n°4, Mareh
1994, 698-699.
JOSSELIN, Jean-François, « Jean Cayrol par tous les vents  », Le Nouvel Observateur, n°276, 23 fév.-1~ mars 1970, p. 45.
JOTTERAND, Franck, « Muriel d'Alain Resnais et Jean Cayrol  », Gazette de Lausanne, 26- 27 octobre 1963, p. 22.
JOURDAN, Bernard, « Précieuse mémoire...  », L'École et la vie, mai 1968.
JOUSSE, Thierry, « Jean Cayrol récrit le commentaire de Nuit et brouillard  », Les Cahiers du Cinéma, numéro spécial, 100 journées qui ont fait le cinéma, Thierry Jousse, Patrick Rollet et Serge Toubiana, Paris, édit. de l'Étoile, 1995, p. 77.
JUIN, Hubert, « De l'art des mots à l'âme des choses  », Combat, 31 mars 1955, p. 6. JUIN, Hubert, « Le Déménagement  », Combat, 12 juillet 1956.
JUIN, Hubert, « Poésie Journal. Le fiait mûr de Jean Cayrol  », Les Nouvelles littéraires, 27 mars 1969.
JUIN, Hubert, « Des enfants qui s'aiment  », Les Lettres françaises, n°1372, 10-16 février
1971, p. 9-10.
JUIN, Hubert, « Jean Cayrol dans l'effort de tout dire  »,L'usage de la critique, Bruxelles, André De Rache, 1971, p. 201-204.
JUNOD, Roger-Louis, « Le Droit de regard. Cayrol et Durand rêvent de cinéma-vérité  », Tribune de Genève, 23-24 mars 1963, p. 3.
JURT, Joseph, « Der lazarenische Mensch. Gedanken zum Romanwerk von Jean Cayrol  », SchweizerRundschau, Jahrg. 68, Nr. 12, 1969, p. 562-571.
JURT, Joseph, « ZerstSrung oder VersShnung ? Zum neuen Roman des franzSsischen Schriftstellers Jean Cayrol  », Yaterland, n°48, 27 février 1971.
JURT, Joseph, «  Opfer Biner grotesken Fatalitüt  », Freiburger Nachrichten, Yaterland, 15 novembre 1975.
KANTERS, Robert, « Poésie-Musique  : Ce n'estpas la mer  », La Liberté, 11 mars 1935. KANTERS, Robert, « Les Romanciers chrétiens d'aujourd'hui  », Spectateur, 11 novembre
1947.
KANTERS, Robert, « Neuf et d'occasion  », La Gazette des Lettres, 13 décembre 1947. KANTERS, Robert, « Mille entretiens avec Jean Cayrol  », La Gazette des Lettres, 27 dé- cembre 1947.
KANTERS, Robert, «  Le style et le roman  », La Gazette des Lettres, 11 juin 1949. KANTERS, Robert, « Les vignes mortes  », La Gazette des Lettres, 15 oct. 1950, p. 95-99. KANTERS, Robert, « La mémoire et l'oubli  », L'A"ge nouveau, décembre 1952, p. 86-88. KANTERS, Robert, « Ceux de notre après-guerre  », La Table Ronde, juillet 1954, p. 144. KANTERS, Robert, «  Le promenoir de l'âme en peine  », Actualités littéraires, mars 1959.
593 KANTERS, Robert, « Solitude et passion de Jean Cayrol  », Le Figaro Littéraire, n°888, 27 avri11963, p. 2.
KANTERS, Robert, « Fruits d'or  », La Revue de Paris, n°7, juillet 1963, p. 108-119. KANTERS, Robert, « Jean Cayrol  », Biblio, n°9, novembre 1963, p. 2-5.
KANTERS, Robert, « Jean Cayrol à l'heure de vérité  », Le Figaro Littéraire, n°1037, 3 mars 1966, p. 5.
KANTERS, Robert, « Cayrol und die Sprache der Dinge  », Dokumente, juin 1966, p. 216-
218.
KANTERS, Robert, « Le compte à rebours de Jean Cayrol  », Le Figaro Littéraire, n°1136, 22-28 janv. 1968, p. 17-18.
KANTERS, Robert, « Le cceur et l'appétit  »,L'Express, 11 juillet 1968.
KANTERS, Robert, « Le journal d'un poète, Jean Cayrol  », Le Figaro Littéraire, n°1195, 31 mars-6 avril 1969, p. 23-24.
KANTERS, Robert, « Cayrol, des prés de Saint-Germain aux prairies éternelles  », Le Figaro Littéraire, n°1236, 26 janv.-1~ fév. 1970, p. 22-23.
KANTERS, Robert, « Jean Cayrol et l'amour  », Le Figaro Littéraire, n°1290, 8-14 février
1971, p. 19-20.
KANTERS, Robert, « Jean Cayrol au désert  », Le Figaro Littéraire, n°1338, 7 janvier 1972,


KANTERS, Robert, « Féerie de la mer », Le Figaro Littéraire, n°1393, 27 janvier 1973,


KANTERS, Robert, « Sortilèges de la lecture  », Le Figaro Littéraire, n° 1440, 22 décembre
1973.
KANTERS, Robert, « Jean Cayrol  »,L'Air des Lettres ou Tableau raisonnable des Lettres françaises d'aujourd'hui, Paris, Grasset, 1973, p. 269-279.
KANTERS, Robert, « Une si vilaine petite plage  », Le Figaro Littéraire, n°1455, 6 avril
1974, p. 13.
KANTERS, Robert, « Les murmures de la forêt  », Le Figaro Littéraire, n°1496, 18 janvier
1975.
KANTERS, Robert, «  Ta maison ressemble à ton visage  », Le Figaro Littéraire, n° 1549, 24 janvier 1976.
KANTERS, Robert, «  Le ciel par-dessus nos têtes  », Le Figaro, 19 mars 1979, p. 26.
KAST, Pierre, TRUFFAUT, François, «  À propos de Nuit et Brouillard  », Cahiers du ci- néma, février 1956.
KAYSER, B., « Jean Cayrol, De 1 Espace humain  », Bulletin de l'Université de Toulouse, janvier 1969, p. 108.
KAYSER, B., «  Le sablier de Jean Cayrol  », Luxemburger Wort, avril 1977.
KELLER, Jean-Paul, « Une maison, une chimère  », Dernières Nouvelles d'Alsace, 15 fé- vrier 1976.
KEMP, Robert, « Jean Cayrol  »,Les Nouvelles littéraires, 12 décembre 1947. KEMP, Robert, «  La Mémoire titube  », Le Soir, 2 août 1952.
KEMP, Robert, « Le Vent de la mémoire  »,Les Nouvelles littéraires, 7 août 1952. KEMP, Robert, «  Romans à secret  »,Les Nouvelles littéraires, 27 mai 1954.
KEMP, Robert, « Les Corps étrangers  », Le Soir, 28 janvier 1959.
KEMP, Robert, « Lourds efforts  », Les Nouvelles Littéraires, 29 janvier 1959.
KERCHOVE, Arnold de, « Jean Cayrol, Michel Mohrt, Bernard Gavoty et André Ma-
kaux  », Revue Générale  :Lettres, Arts et Sciences Humaines, n°5, mai 1974, p. 81-84. KIEFFER, Rosemarie, « De 1 Espace humain  », Luxemburger Wort, 17 avril 1968. K1E1'FN ;R, Rosemarie, « Les Anges noirs du Trône  », Luxemburger Wort, 22 juin 1968. K1M, Jean-Jacques, « Jean Cayrol  :Pour tous les temps  », Vie en Champagne, juin 1955.
594 KIM, Jean-Jacques, « La Bible et les écrivains contemporains  », La Table ronde, novembre
1956, p. 186-197.
KORN, Karl, « Nacht und Nebel. Etwas über Fihndiplomatie  », Frankfitrter Allgemeine Zeitung, 13 Apri11956.
KOSTER, Serge, « Jean Cayrol et la vibration du réel  », La Quinzaine Littéraire, n°328, 1~- 15 juill. 1980, p. 7.
KOSTER, Serge, « Jean Cayrol  :L'Homme dans le rétroviseur  », Les Nouvelles littéraires, 1~-15 janvier 1981.
KOSTER, Serge, « Le romancier, son personnage et le lecteur  », La Quinzaine Littéraire, n°342, 16-28 fév. 1981, p. 16.
KOSTER, Serge, « Un autoportrait de Jean Cayrol  », Le Monde des Livres, n°11515, 5 fév.
1982, p. 15.
KRUMME, Peter, postface à la traduction de Midi minuit ; Mittag Mitternacht  : Roman, Franldurt/M., Berlin, Wien, Ullstein, 1981.
KUNZ WESTERHOFF, Dominique, « De 1"` Écrit sur le mur" à la figuration lazaréenne la poésie de résistance et de déportation de Jean Cayrol  », L Écriture emprisonnée, J. Bessière et J. Maar éds., Paris, L'Harmattan, 2007.
KYRO, Ado, «  Le film nécessaire  », Positif, 6, mai 1956, p. 53.
KYRO, Ado, « Nuit et Brouillard  », Cahiers du cinéma, février 1956.
LACRETELLE, Jacques de, « Cheminements de la poésie  », Le Figaro, 26 janvier 1977. LAFARGE, André, « Nuit et Brouillard, un document  », Le Parisien, 24 mai 1956.
LALOU, Étienne, « Midi minuit  », Le Goût des livres, Paris, ORTF, France Culture, 29 mars
1966, 28 min
LALOU, Étienne, « Le Yent de la mémoire  », L Express, n°865, 15-21 janv. 1968, p. 434. LALOU, Étienne, « Un lézard fou, fou, fou  », L Express, n°1071, 17-23 janvier 1972, p. 62-
63.
LALOU, René, « Le Feu qui prend, par Jean Cayrol  », Les Nouvelles littéraires, 30 novem- bre 1950, p. 3.
LALOU, René, « Éloge de la brièveté  », Hommes et mondes, juillet 1954, p. 588-589. LALOU, René, « La Ga, f,J`e par Jean Cayrol  »,Les Nouvelles littéraires, 20 juin 1957. LALOU, René, « Les Corps étrangers  », Annales, mars 1959, p. 16.
LALOU, René, « Le Déménagement par Jean Cayrol  », Les Nouvelles littéraires, 15 mars 1956, p. 3.
LACÔTE, René, « Jean Cayrol  :Pour tous les temps  »,Les Lettres françaises, 16 juin 1955. LACÔTE, René, « Jean Cayrol  »,Les Lettres françaises, n° 1274, 13-18 mars 1969, p. 10. LACOTTE, Daniel, « Jean Cayrol la transparente poésie du quotidien  », Charente libre, 23
janvier 1981.
LAMY, Jean-Michel, « L'Homme dans le rétroviseur  », Les Échos, 26 février 1981. LANG, André, « Nuit et Brouillard  », France Soir, 22 mai 1956.
LAPOUGE, Gilles, « La bande àJean-Ba  », La Quinzaine Littéraire, n°277, 16-30 avril
1978, p. 7-8.
LARNAC, Jean, « La littérature expression de la société  », La Pensée, janvier-février 1948. LARRANETA, Annie, « Jean Cayrol à l'Académie de Bordeaux  », Sud-Ouest, 11 mai 1976, p. 6.
LAWALL, Sarah, « Jean Cayrol  : À Poix haute  », World Literature Today, vol. 65, n°4 (Fall
1951), p. 666.
LEBOIS, André, « Jean Cayrol  :Les Corps étrangers  », Bulletin de l'Université de Tou- louse, mars 1959, p. 442.
LE BRIS, Michel, « Célébration de Jean Cayrol  », Le Magazine Littéraire, n° 16, mars 1968, p. 24-25.
595 LECA, Martine, « Des nuits plus blanches que nature. Le miserere de Jean Cayrol  », L Écho du Centre, 20 mai 1987.
LECARME, Jacques ; VERCIER, Bruno, « Poésie actuelle  », La littérature en France depuis 1968, Paris, Bordas, 1982, p. 198-203.
LEDESERT, Margaret, « Trends in French Poetry  », The National Review, vol. 130, n°781, Mareh 1948, p. 249-253.
LELEU, Michèle, « Le Droit de regard  », Cahiers de Neuilly, octobre 1963, p. 63-66.
LE SAGE, Laurent, The French New Novel ; an Introduction and a Sampler, University Press, 1962, 150 p.
LEMOINE, Wilfrid, « L'Espace d'une nuit, roman de Jean Cayrol  »,L'Autorité Montréal, 4 septembre 1954.
LEPAPE, Pierre, «  À tombeau ouvert  : Le Froid du soleil, de Jean Cayrol  », Paris-Norman- die, 28 avri11963, p. 9.
LEPAPE, Pierre, « Jean Cayrol, l'exil et la demeure  », Paris-Normandie, 9 février 1968. LEPAPE, Pierre, « Kakémono hôtel  », Paris Normandie, 21 mars 1974.
LEPAPE, Pierre, « L'éponge Gaspard  », Télérama, 4 février 1981, p. 128.
LE PORRIER, Herbert, «  Se souvenir et se connaître. Le Yent de la mémoire par Jean Cayrol  »,Les Lettres françaises, 13 juin 1952, p. 3.
LE QUINTREC, Charles, « Histoire de la forêt  », Ouest-France, 6 mars 1975, p. 4. LEROY, Jean, « Les Corps étrangers par Jean Cayrol  », Nord Éclair, 6 mars 1959, p. 12. LEROY, Jean, « Rencontre avec Jean Cayrol, poète, romancier et découvreur de talents  »,
Nord Éclair, 17 avril 1959.
LESCURE, Pierre de, « Jean Cayrol. Une vibration humaine peu commune  », France Nou- velle,17-23 juillet 1963.
LESORT, Paul-André, «  La mémoire et la grâce  », Témoignage chrétien, 27 juin 1952. LESORT, Paul-André, « Le Yent de la mémoire  », Revue de la Pensée française, septembre
1952, p. 57-59.
LESORT, Paul-André, « L'Espace d'une nuit  », Combat, 20 mai 1954.
LEUWERS, Daniel, « Jean Cayrol voyageur du souvenir  », Le Cri du Monde, mars 1968, p. 489.
LEVIN, Martin, « Detours with no exit  », The New York Times Book Review, Mareh 20, 1960, p. 4.
LÉVl-VALENSl, Jacqueline, « Univers et esthétique de la transition dans le romanesque lazaréen  », Passage du temps, ordre de la transition, Jean Bessière (éd.), Paris, Presses Universitaires de France, 1985, p. 111-126.
LÉVl-VALENSl, Jacqueline, « "Pour un romanesque lazaréen " de Jean Cayrol  :une théo- rie ontologique du roman  », Études romanesques, 5, Fondements, évolutions et persis- tance des théories du roman, Andréas Pfersmann (éd.), Paris, Caen, Lettres Modernes Minard, 1998, p. 195-202.
LINDEKENS, René, « Jean Cayrol, romancier des âmes  », Lettres Nouvelles, janvier 1953, p. 3.
LINDEPERG, Sylvie, « Nuit et Brouillard » Un film dans l'histoire, Paris, Odile Jacob,
2007, 288 p.
LINDHORST, Elke, « Jean Cayrol  », Die Dialektik von Geistesgeschichte und Literatur in des modernen Literatur Frankreichs. Dichtung in der Tradition des Renouveau Catholi- que von 1890-1990, Wiircburg, KSnigshausen und Neumann, 1995, p. 175-207.
LOBET, Marcel, « La vie littéraire. L'Espace d'une nuit  », Revue Générale Belge, n°6, 15 juin 1954, p. 1417-1423.
L[OBET] M[areel], « Le Droit de regard  », Le Soir, 2 août 1963.
L[ORANQUIN], Alb[ert], « Pour tous les temps  », Bulletin des Lettres, 15 mai 1955.
596 LORANQUIN, Albert, « Jean Cayrol  :Les Corps étrangers  », Bulletin des Lettres, 15 avril
1959, p. 158-160.
L[ORANQUIN], Alb[ert], « Jean Cayrol, Claude Durand. Le Droit de Regard  », Bulletin des Lettres, l5 juillet 1963, p.319-320.
LORANQUIN, Albert, « Midi minuit par Jean Cayrol  », Le Bulletin des Lettres, 15 avril
1966, p. 132.
L[ORANQUIN], Alb[ert], « Jean Cayrol  :Poésie journal  », Bulletin des Lettres, mars 1977,
p. 112-113.
LORRIS, Robert, « Jean Cayrol  :Histoire de la mer », French Review, XL,Vlll, n°4, mars
1975, p. 795.
LOSSIER, Jean-Georges, « Une vie rassemblée...  »,Journal de Genève, 30 août 1969. COUETTE, Jean-François, « Beckett et Sartre  : vers un art lazaréen  », Lire Beckett  : En
attendant Godot, Fin de partie, D. Alexandre et J.-Y Debreuille éds., Lyon, Presses Uni-
versitaires de Lyon, 1998, p. 97-109.
COUETTE, Jean-François, « De l'art lazaréen  », Écrire après Auschwitz, Mémoires croisées France-Allemagne, K Garscha, B. Gelas, J.-P. Martin éds., Lyon, Presses Universitaires de Lyon, 2006, p. 27-56.
LUCC10N1, Gennie, « La Mort apprivoisée  », Esprit, n°4, avril 1968, p. 743-750.
LYNES, Carlos, « Jean Cayrol and " Le Romanesque Lazaréen "  », What s novel in the novel. Yale French Studies, n°8, 1951, p. 108-117.
LYNES, Carlos, «  Toward reconciliation  :the world of Jean Cayrol  », Midnight novelists and others, Yale French Studies, n°24, Summer 1959, p. 62-67.
LYNES, Carlos, « Jean Cayrol  », The Novelist as Philosopher, Studies in French Fiction, 1935-1960, John Cruickshank (dir.), Londres, Oxford University Press, 1962, p. 183-
205.
M. G., «  A la recherche d'Emmanuelle Riva  », La Presse, 29 mai 1965, p. 1 et 6. MADAULE, Jacques, « Une littérature d'outre-tombe  », Le Phare Égyptien, 24 septembre
1950.
MADAULE, Jacques, « Créateurs de mythes  », La Croix, 5 novembre 1950.
MADAULE, Jacques, « Ceux qui croyaient au ciel  », La Poésie et la Résistance, Paris,

Europe et les Éditeurs Français Réunis, 1974, 394 p., Europe, n°542, p. 62-66. MAGNON, Henry, « Les mauvais diplomates de Cannes  », Le Monde, 8-9 avril 1956. M[AGNON], H[enry], « Nuit et Brouillard, dernière séquence  », Le Monde, 18 avril 1956. MAGNON, Henry, « Nits Klein et J.-B. Thierrée seront réunis par la guerre d'Algérie  »,
Libération, 24-25 août 1963.
MAGNY, Claude-Edmonde, « Plaidoyer pour le bon (ou même le mauvais) larron  », Une Semaine dans le monde, 13 décembre 1947.
MAGNY, Claude-Edmonde, « La Cigarette et la grâce. Controverse à propos de Jean Cayrol  », Une Semaine dans le monde, 3 janvier 1948, p. 9.
MAGNY, Claude-Edmonde, « Le langage de Jean Cayrol  », Parallèle, 31 janvier 1954, p. 50.
MAGNY, Claude-Edmonde, « Le temps de la réflexion. La parabole de Lazare ou le lan- gage retrouvé  », Esprit, n° 142, fév. 1948, p.311-323 ;repris dans Littérature et critique, Pans, Payot, 1971, p. 154-166.
MAGNY, Olivier de, « Le Déménagement  »,Les Lettres Nouvelles, juin 1956, p. 917-919. MAGNY, Olivier de, « Voici dix romanciers  », Esprit, n°263-264, juillet-août 1958, p. 18-54. MAJAULT, J[oseph], « Ouvrages d'imagination et de large culture  », L Éducation Natio-
nale, 26 avri11956.
MAJAULT, Joseph, « Deux nouveaux livres de Cayrol  », L Éducation Nationale, n°853, 29 fév. 1968, p. 31.
MANDELBAUM, Jacques, « Nuit et Brouillard, affaire trouble  », Le Monde, 22 août 2006.

597 MANSUY, Michel, « Trois chercheurs de paradis  :Bosco, Tournier, Cayrol  », Travaux de linguistique et de littérature publiés par le Centre de philologie et de littératures roma- nes de l'Université de Strasbourg, XVI, Études littéraires, Strasbourg, (en dépôt à la li- brairie Klincksieck, Paris), 1978, p. 211-232.
MARCABRU, Pierre, « Jean Cayrol le cinéma aux ordres de la littérature  », Arts et Loisirs, n°33, 11-17 mai 1966, p. 59-60.
MARCHEDç, Daniel, À partir du Lazarillo de Tortues  :permanence et renouveau du roman picaresque dans la littérature française du XXe siècle (Jean Cayrol  : Je vivrai l'amour des autres ;Jean Genet  : Le Journal d'un voleur), Mém. Maîtrise en Litt. générale et comparée, Limoges, 1972, 131 p.
MARCORELLE, Louis, « Nuit et Brouillard  », Sight and Sound, vol. 25, n°4, Spring 1956, p. 172.
MARCOTTE, Gilles, « Avatars du "nouveau roman "  :Jean Cayrol et Claude Mauriac  », La Presse (Montréal), 13 juillet 1963.
MARCOTTE, Gilles, « Chemins de traverse  :Jean Cayrol et Claude Mauriac  »,Les bonnes rencontres  : chroniques littéraires, Montréal, Hurtubise HMH, 224 p., coll. Reconnais- sances, 1971, p. 89-93.
MARGOLIN, Jean-Claude, « Jean Cayrol, De 1 Espace humain ;Daniel Oster, Jean Cayrol et son csuvre  », Les Études philosophiques, 1968, n°2, p. 221-222.
MARIE, Michel, Intertitres et sons au cinéma, Th. 3e cycle en Sémiologie du cinéma, Paris VIII, février 1976 (I. Les codes sonores dans MurielJ.
MARISSEL, André, « Les mots sont aussi des demeures  »,L'Esprit des lettres, mars 1955, p. 85-90.
MARISSEL, André, « Avez-vous lu Cayrol  ?  », Paix et Liberté, 27 janvier 1957. MARISSEL, André, « La Gaffe  », La Revue socialiste, juillet 1957, p. 220-221. MARISSEL, André, « Les Corps étrangers par Jean Cayrol  », Paix et Liberté, 1~ novembre
1959.
MARISSEL, André, « L'univers lazaréen de Jean Cayrol  »,Réforme, 31 octobre 1959. MARISSEL, André, « Littérature ouverte  », Paix et Liberté, 12 juin 1960.
MARISSEL, André, « Le personnage cayrolien  », Entretiens sur les Lettres et les Arts, septembre 1960, n°18, p. 33-39 ; « Les Pleins et les Déliés  », p. 478.
MARISSEL, André, « Témoin de la crise actuelle de l'homme  : Le Roman d'avant-garde  », Marginales, février-mars 1961, p. 270.
MARISSEL, André, « Jean Cayrol ou l'urgence de la parole  », Paix et Liberté, 26 mars
1961.
MARISSEL, André, « Jean Cayrol  : Le Froid du soleil  », Esprit, juin 1963, p. 1199-1200. MARISSEL, André, « Le roman de Jean Cayrol  », Paix et Liberté, 23 juin 1963. MARISSEL, André, « Deux romanciers  :Roger Bésus —Jean Cayrol  », Paix et Liberté, 20
mars 1966.
MARISSEL, André, « Jean Cayrol  », Iô, n°12, 4e trimestre 1966, p. 1-5.
MARISSEL, André, « Jean Cayrol  :Midi minuit  », Esprit, mai 1966, p. 1117-1118. MARISSEL, André, Cinq poètes, essai. Jean Cayrol, Paul Chaulot, Pierre Emmanuel, Jean-Claude Renard, Jean Rousselot, Paris, J. Millas-Martin, 1966, 60 p.
MARISSEL, André, « Jean Cayrol  : Histoire de la mer  », Esprit, mars 1973, p. 788-789. MARISSEL, André, « Jean Cayrol  :Lectures  », Esprit, janvier 1974, p. 170-171. MARISSEL, André, « Jean Cayrol  :Histoire d'une maison  », Esprit, mars 1976, p. 617-618. MARISSEL, André, « Jean Cayrol  :Poésie Journal II  », Esprit, mars 1977, p. 508-509. MARISSEL, André, « Les Enfants pillards  », Esprit, mars 1978, p. 104-105.
MARISSEL, André, « Histoire du ciel par Jean Cayrol  », Esprit, mai 1979, p. 165-166. MARISSEL, André, « L'événement poétique  », Réforme, 8 novembre 1980.
598 MARISSEL, André, « Jean Cayrol  :Qui suis je  ? ;Une Mémoire toute fraîche  », Esprit, juin
1984, p. 183-184.
MARRONCLE, Jeannine, « Muriel, le plus beau film de la saison  », Vie Populaire, 16 novembre 1963, p. 16.
MARTIN, Graham, « Doubts and certainties  », The Times Literary Supplement, n°3921, 6 mai 1977, p. 566.
MARTINOIR, Francine de, « Jean Cayrol  :L'Homme dans le Rétroviseur  », La Nouvelle Revue française, n°339, 1~ avril 1981, p. 125-128.
MARTINOIR, Francine de, « Jean Cayrol  : II était une fois Jean Cayrol  », La Nouvelle Revue française, n°354-355, juill.-août 1982, p. 168-171.
MARTINOIR, Francine de, « L'auteur, personnage parmi d'autres  », La Quinzaine Litté- raire, n°390, 16-31 mars 1983, p. 10.
MATHIEU, Jean-Claude, « Jean Cayrol ou l'amour errant  », Le Semeur, juin 1958, n°4, p. 31-33.
MATIGNON, Renaud, « Cayrol, Jean  :Les Pleins et les Déliés  », Tel Quel, n°2, été 1960, p. 54.
MATTEI, Claude, «  Un divertissement de Jean Cayrol  », Le Provençal, 21 avril 1974. MAURIAC, Claude, « Des poètes s'expliquent  », Le Figaro, 4 mai 1955.
MAURIAC, Claude, « Jean Cayrol a écrit le roman du déménagement  !  », Le Figaro, 14 mars 1956.
MAURIAC, Claude, « Les Corps étrangers, roman de Jean Cayrol  », Le Figaro, 11 février
1959.
MAURIAC, Claude, « Jean Cayrol, poète et romancier  », Le Figaro, 22 mai 1963. MAURIAC, Claude, « Le Coup de grâce de Jean Cayrol et Claude Durand  », Le Figaro
Littéraire, n°1006, 29 juillets août 1965, p. 10 et Le Figaro Littéraire, n°1034, 10 fév.
1966, p. 14.
MAURIAC, Claude, « Midi minuit de Jean Cayrol  », Le Figaro, n°6736, 25 avril 1966, p. 15.
MAURIAC, Claude, « Jean Cayrol fils de la mémoire et de l'imaginaire  », Le Figaro, n°7272, 31 janv. 1968, p. 9.
MAURIAC, Claude, « L'emploi des formes  :l'humble laine des mots  », Le Monde des Livres, n°7169, 31 janv. 1968, p. V.
MAURIAC, Claude, « Jean Cayrol, poète de notre temps  », Le Figaro, 17 mars 1969. MAURIAC, Claude, L'allitérature contemporaine, Paris, Albin Michel, 1969, 381 p. MAURIAC, François, «  Un poème de Jean Cayrol présenté par François Mauriac  », Le
Figaro Littéraire, 26 juillet 1947, p. 1.
MAURIAC, François, « Le Bloc-notes  », Le Figaro Littéraire, 21-27 janvier 1965, p. 20. MAURICE, René, « Jean Cayrol et Claude Durand. Le Droit de regard  », Lumière et Vie,
n°65, 1963, p. 117-118.
MAURIN, François, « L'expérience du Coup de Grâce  », France nouvelle, 28 juillet-3 août
1965, p. 16.
MAURY, Pierre, «  Le ciel a une histoire  », Le Ligueur (Bruxelles), 8 juin 1979.
MAURY, Pierre, « Jean Cayrol, la poésie au quotidien  », Le Magazine littéraire, n°258, octobre 1988, p. 14-21.
MAZINGARBE, D., « Au-delà d'un livre  :Jean Cayrol  », Femmes d'aujourd'hui, 26 février
1975, p. 96.
MERMIER, G. R, « Qui suis je  ? suivi de Une Mémoire toute fraîche by Jean Cayrol  », World Literature Today, vol. 59, n° 1, Winter 1985, p. 54.
MERTENS, Pierre, « Rêveries d'un lecteur solitaire  », Le Soir, 3 janvier 1974, p. 10. MERTENS, Pierre, « Les viagers finissent toujours mal  », Le Soir, 17 avril 1974, p. 30.
599 MERTENS, Pierre, « Une brique dans le ventre. Histoire d'une maison  », Le Soir, 17 mars
1976, p. 20.
MERTENS, Pierre, « Humeurs vagabondes. Jean Cayrol, Exposés au soleil  », Le Soir (Bru- xelles), 2 avril 1980, p. 20.
MERTENS, Pierre, « Jean Cayrol ou la mobilité  », Le Soir, 3 mars 1981.
MERTENS, Pierre, « Cayrol sort le squelette de l'armoire  », Le Soir, 8 février 1983. MERTENS, Pierre, «  On ne vit que deux fois...  », Le Soir, 3 mars 1984.
MERTENS, Pierre, Écrire après Auschwitz  ?Semprun, Levi, Cayrol, Kertész, Tournai, La Renaissance du Livre, 2003, 55 p.
MERTENS, Pierre, « Qui commémorera demain  », Le Soir, 31 janvier 2005.
MICHAEL, R., «  A second look at Nuit et Brouillard  », Cinéaste 13, 1984, p. 36-37. MICHAELIS, Rolf, « Ercühlen im vierten Gang. Jean Cayrols neuer Roman "Die kalte Sonne "  », Frankfitrter Allgemeine Zeitung, 28 août 1965.
MICHALCZYK, John J., « Alain Resnais  : literary origins from Hiroshima to Providence  », Literature/Film Quaterly, Vll, n°l, 1979, p. 16-25.
MICHEL, Pierre-Gérard, « Deux romanciers d'aujourd'hui  :Claude Mauriac, Jean Cayrol  », Le Berry, 3 juillet 1963.
MICHET, Suzanne, « Les Corps étrangers de Jean Cayrol  », Résonances, 16 mars 1959, p. 26-27.
MICHET, Suzanne, « La page d'écriture de Jean Cayrol  :Les Pleins et les Déliés  », Écho Liberté, 16 février 1960.
MICHET, Suzanne, « Cayrol et cinéma. Un art poétique du cinéma  », Résonances, 15 fé- vrier 1963, p. 7.
MICHET, Suzanne, « Jean Cayrol  : Le Froid du soleil  », Résonances, 15 octobre 1963. MICHET, Suzanne, « Le Coup de Grâce  »,Résonances, mai 1965, p. 9-10.
MICHET, Suzanne, « Un Cayrol inattendu  :Midi minuit  », Résonances, avril 1966, p. 21. MICHET, Suzanne, « Une aventure poétique de Jean Cayrol  », Résonances, juillet 1969, p. 19-20.
MILLER, J. Hillis, « The anonymous walkers  », The Nation, CXC, n°17, 23 april 1960,
p. 351-354.
M[1R1SH], L[ionel], « Jean Cayrol  :Histoire de la mer  », La Nouvelle Revue française, n°245, mai 1973, p. 101-102.
MISLTER, Jean, « Poète et romancier  »,L'Aurore, 27 janvier 1959, p. 10.
MONOT, Alain-Gabriel, « Poèmes de la nuit et du brouillard  », Le Nouveau Recueil, dé- cembre 1996 janvier 1997, p. 131-132.
MONTALBETTl, Jean, « Le désert de Jean Cayrol  », Le Magazine Littéraire, n°61, février
1972, p. 32-33.
MONTALBETTl, Jean, « Quête d'identité  : Jean Cayrol  : Qui suis je  ? et Une Mémoire toute fraîche  », Le Magazine Littéraire, n°205, mars 1984, p. 56.
MOORHEAD, Andre, « Cayrol, Jean  : ouvre poétique  », French Review, vol. 65, n°1, oct.
1991, p. 166-167.
MORDILLAT, Gérard, « L'oiseau Cayrol  »,Libération, 19 février 1982, p. 29.
MOREAU, Jean-Guy, « La Joie est juste de Jean Cayrol  », Témoignage chrétien, 3 avril
1953.
MORELLE, Paul, « Un divertissement en noir de Jean Cayrol  », Le Monde des Livres, n°9136, 31 mai 1974, p. 17.
MORSINK, Deborah, « Jean Cayrol  : De Vive Voix  », World Literature Today, vol. 66, n°2, Spring 1992,177-180.
MORSINK, Deborah, « Jean Cayrol  : D'une Voix céleste  », World Literature Today, vol. 69, n°1, Winter 1995, p. 99.
MOURGUE, Gérard, « Journal d'un libraire  », Preuves, août 1955, p. 97-98.
600 MOURGUE, Gérard, « Jean Cayrol  », Dieu dans la littérature d'aujourd'hui, Paris, éditions France-Empire, 1961, p. 105-121.
MOUSTIERS, Pierre, « Kakémono hôtel  », Nice Matin, 1~ avril 1974.
MUIZON, François de, « La nature de la vraie vie  », Les Nouvelles Littéraires, n°2396, 27 août-2 septembre 1973, p. 4.
MUSARD, Catherine, « Le charme discret du pavillon individuel. Histoire d'une maison  », Le Droit de vivre, février 1976.
NADEAU, Maurice, « Jean Cayrol et l'amour des autres  », Combat, 5 mai 1949.
NADEAU, Maurice, « Jean Cayrol  », Le Roman français depuis la guerre, Pans, Gallimard, 1963 (Idées), p. 38-39.
NADEAU, Maurice, Anthologie de la poésie française, le XXe siècle (Rencontre), 1967. NADEAU, Maurice, « Jean Cayrol à l'écoute  », La Quinzaine Littéraire, n°72, 1~-15 mai
1969, p. 6-7.
NARBONI, Jean, « Le Coup de grâce  »,Les Cahiers du Cinéma, n°179, juin 1966, p. 79. NAUDIN, Marie, « Jean Cayrol  :L'Homme dans le rétroviseur  », French Review, LV, n°2, déc. 1981, p. 301-302.
NAUDIN, Marie, « Jean Cayrol  : II était une fois Jean Cayrol  », French Review, LVI, n°3, fév. 1983, p. 505-506.
NOBÉCOURT, R-G., « Lazare parmi nous  », La Croix du Nord, 7 juillet 1950. NOURISSIER, François, « N'oubliez pas que nous nous aimons, roman de Jean Cayrol  », Les Nouvelles Littéraires, n°2263, 4 février 1971, p. 2.
NOURISSIER, François, « Terre profonde  : Cayrol, Chessex  : tous deux publient des "récits courts " où ils donnent le meilleur d'eux-mêmes, le plus secret...  », Le Figaro Magazine, n°69, 22 mars 1980, p. 99.
NOURISSIER, François, « Un témoin depuis longtemps égorgé...  », Le Figaro Magazine, n°146, 30 janv.-5 fév. 1982, p. 40.
NOURISSIER, François, « Éloge de l'ignorance et de l'oubli  », Le Figaro Magazine, n°244, 20-27 avril 1984, p. 54.
O'FLAHERTY, Kathleen, « Aspects of the contemporary Catholic novel in France  », Stud- ies, LVII, n°228, Winter 1968, p. 388-397.
O'FLAHERTY, Kathleen, The Novel in France, 1945-1965. A General Survey, Cork, Cork University Press, 1973, 168 p.
OLLES, Helmut, « Jean Cayrol  :Die kalte Sonne  », Neue Deutsche Hefte, Heft 106, Juli- Aug. 1965, p. 151-152.
OLLIVIER, Albert, « Trois romanciers devant l'amour et la mort  », Le Temps de Paris, 21 avri11956.
OLLIVIER, Éric, « Des livres. Les Enfants pillards, Jean Cayrol  », Réalités, n°386, avril
1978, p. 16-17.
OLLIVIER, Éric, « L'Homme dans le rétroviseur. Un roman de fabuliste  », Nice Matin, 22 février 1981.
OLLIVIER, Éric, «  II était une fois Jean Cayrol. Écrire me donne l'impression de survivre à moi-même  », Nice Matin, 15 mars 1982, p. 3.
OLLIVIER, Éric, « Jean Cayrol Un mot d'auteur  », Nice Matin, 8 mai 1983, p. 4. OLLIVIER, Éric, « Jean Cayrol. Qui suis je  ?  », Nice Matin, 24 juin 1984.
ONIMUS, Jean, « Chronique des romans  : Je l'entends encore  », La Table Ronde, n°243, avri11968, p. 144-146.
ORIZET, Jean, « Prosateurs-poètes. Jean Cayrol, André Stil  », Revue des Deux Mondes, avri11992, p. 177-180.
ORMESSON, Jean d', « Le lézard et le voyageur  », Les Nouvelles littéraires, 17 janvier
1972.
601 ORSENNA, Érik, Le Bon plaisir  : Érik Orsenna, Radio France, France Culture, 1995, té- moignages de Claude Durand et Jean-Mare Roberts sur Jean Cayrol.
ORTZEN, Len, « Recent French novels  », Twentieth Century, CLXVl, n°994, décembre
1959, p. 46270.
OSTER, Daniel, « Jean Cayrol  », Dictionnaire de la littérature française et contemporaine, Claude Bonnefoy, Tony Cartano et Daniel Oster, p. 85-87.
OSTER, Daniel, « Une présence parmi les jeunes  : "Ulysse et Tirésias "  », Le Monde des Livres, n°7169, 31 janv. 1968, p. V.
OSTER, Daniel, «  Un printemps de Jean Cayrol  »,Les Nouvelles Littéraires, n°2124, 16 mai 1968, p. 3.
OSTER, Daniel, Jean Cayrol et son csuvre, Paris, Seuil, 1967, 192 p.
OSTER, Daniel, Jean Cayrol, Paris, Seghers, 1973 (Poètes d'aujourd'hui), 191 p.
OSTER, Daniel, « Un métaphysicien des eaux et forêts  », Le Quotidien de Paris, 28 janvier
1975, p. 10.
OSTER, Daniel, « Poésie avec circonstances atténuantes  », Les Nouvelles Littéraires, n°2569, 27 janv.-3 fév. 1977, p. 4.
OSTER, Daniel, « Aller-retour pour l'enfance  », Les Nouvelles Littéraires, n°2618, 12-19 janvier 1978, p. 4.
OSTER, Daniel, « La nostalgie de la totalité  », La Quinzaine Littéraire, n°297, 1~-15 mars 1979, p. 5.
OSTER, Pierre, « Jean Cayrol  :Pour tous les temps  », La Nouvelle Revue française, 1~ octobre 1955.
OTTINO, Georges, « Jean Cayrol  : La Ga, f,J`e  », Journal de Genève, 21 juin 1957. OUVRARD, Pierre, « Les Enfants pillards de Jean Cayrol  », Impacts, n°4, déc. 1978, p. 90-
91.
P., P., « Gaspard de la nuit  », Libre Belgique, 12 février 1959, p. 9.
P., P., «  Un roman qui serait un film  »,Libre Belgique, 10 avril 1974, p. 18.
P., P., « Poésie Journal  », Libre Belgique, 16 mars 1977.
P., P.-M., « L'amour des autres de Jean Cayrol  », Lyon libre, 30 décembre 1947.
PACHE, Jean, « Des voix pour tous les jours. Histoire d'une maison  », 24 heures, 23 février
1976.
PALANTE, Alain, « Jean Cayrol  : Je vivrai l'amour des autres  », La France catholique, 9 janvier 1948.
PALANTE, Alain, « Jean Cayrol  : Le Feu qui prend  », La France catholique, 1~ décembre 1950, p. 2.
PALANTE, Alain, « Romans de l'homme seul  : Le Froid du soleil, par Jean Cayrol  », La France catholique, 14 juin 1963.
PALANTE, Alain, « "Lazare " ou le voyageur sans bagages  », La France catholique, 23 février 1968.
PARINAUD, André, « Avez-vous vu Muriel  ?Racontez-nous ce que vous avez compris des intentions de Resnais  », Arts,16 octobre 1963, p. 7.
PARISSE, Jacques, « Kakémono hôtel  », La Wallonie, 29 avril 1974.
PARROT, Louis, «  La fin de la nuit  »,Les Letb-es françaises, 9 octobre 1947. PARROT, Louis, « Prix littéraires  », Les Lettres françaises, 18 décembre 1947. PASCAUD, Fabienne, « Vers salutaires  », Pages et Livres, n°8, oct. 1988.
PASSAGE, Henri du, « Jean Cayrol. Les Mille et une Nuits du Chrétien  », Études, octobre
1952, p. 125.
PAULY, Rebecca M., « Nuit et brouillard (Night and Fog) ; directed by Alain Resnais, 1956, written by Jean Cayrol  », The transparent illusion. Image and ideologie in French text and film, N. Y., Paris, Peter Lang, 1993 (Ars interpretandi, The art of interpretation), p. 19-25.
602 P[ELLEAUTIER], J[ean], « La peur décapite la sélection française  », Combat, 7 avril 1956. P[ELLEAUTIER], J[ean], « Les combattants de la résistance exigent le maintien du film Nuit et Brouillard  », Combat, 9 avril 1956.
P[ELLEAUTIER], J[ean], « L'affaire Nuit et Brouillard au Conseil de la République  », Combat, 10 avri11956.
PELLEAUTIER, Jean, « Accord final, Nuit et Brouillard passera officiellement à Cannes  », Combat, 16 avri11956.
PÉROL, Jean, « Jean Cayrol chante mai  », Le Magazine Littéraire, n°31, août 1969, p. 47-
49.
PERRIER, Jean-Claude, « Un écrivain sort du tombeau  », Le Figaro Littéraire, 12 avril
2007.
PERRONS-MOISES, Leyla, O nôvo romance francês, Sao Paulo, Buriti, 1966, 161 p. PÉRY, Christian, « Muriel ou le temps d'un retour  », Dialogue, février 1964.
PETILLON, Monique, « Jean Cayrol, un poète pour toutes les saisons  », Le Monde des Livres, n°13632, 25 nov. 1988, p. 16.
PETIT, Henri, « La petite fureur de vivre. Jean Cayrol  : La Gaffe  », Le Parisien libéré, 18 juin 1957.
PEVEL, Henri, « Le roman à la recherche de nouvelles voies  », L École libératrice, 6 dé- cembre 1963, p. 641.
PEVEL, Henri, « Le Froid du soleil, par Jean Cayrol  », Médiations, n°7, printemps 1964,
p. 155-157.
PEVEL, Henri, « Jean Cayrol  : Je l'entends encore, De 1 Espace humain  », L École libéra- trice, 17 mai 1968.
PHILIPPON, Alain, « Muriel  », Cahiers du cinéma, hors-série «  100 films pour une vidéo- thèque  », décembre 1993.
PIA, Pascal, « Vérités et fables  », Carrefour, 23 mars 1966.
PIA, Pascal, « De l'imaginaire au réel  », Carrefour, 17 janv. 1968, p. 18-19, repris dans Pascal PIA, Feuilletons littéraires 1965-1977, Paris, Fayard, 2000, p. 287-291. PIA, Pascal, « Kakémono hôtel  », Carrefour, 11 avril 1974, p. 29.
PIA, Pascal, « Éducation sylvestre  », Carrefour, 20 mars 1975.
PIA, Pascal, « Maison inachevée  », Carrefour, 2 septembre 1976.
PIA, Pascal, « Poésie et actualité  », Carrefour, 20 janvier 1977.
PIA, Pascal, « Jean Follain  :Collège, Jean Cayrol  :Lectures  », Feuilletons littéraires 1965- 1977, Paris, Fayard, 2000, p. 695-698.
PIATIER, Jacqueline, « Le retour au camp  : Je l'entends encore  », Le Monde des Livres, n°7169, 31 janv. 1968, p. N.
PIATIER, Jacqueline, « Étude  : Jean Cayrol, qui êtes-vous  ?  », Le Monde des Livres, n°7169, 31 janv. 1968, p. N-V.
PIATIER, Jacqueline, « Romans d'hiver  : Jean Cayrol, Roger Bordier  », Le Monde des Livres, n°8101, 29 janvier 1971, p. 11.
PIATIER, Jacqueline, « Un merveilleux récit de Jean Cayrol  :Des souvenirs d'enfance ou l'enfance à travers la guerre  ?  », Le Monde des Livres, n° 10250, 13 janvier 1978, p. 15. PICHETTE, Anne-Marie, « Mémoire et identité  », Le Devoir, 31 mars 1984.
PICON, Gaëtan, « Mercuriale  », Mercure de France, 1~ juillet 1956, p. 499-500.
PICON, Gaëtan, « III. Le nouveau roman français  :Une littérature de transfiguration  », Pa-
norama de la nouvelle littérature française, Pans, Gallimard, 1960, nouvelle édition re-
fondue, p. 129-140.
PIERRE, Roland, «  Un roman à perdre haleine  »,L'Humanité, 28 mars 1966, p. 37. PIERRE, Roland, « Autour de Jean Cayrol  »,L'Humanité, 18 février 1968.
PINEL, Vincent, « Nuit et Brouillard  », Fiche Fihnographique, LD.H.E.C., n.d.
603 PINGAUD, Bernard, « Jean Cayrol et le trésor  », Les Lettres Nouvelles, n°54, novembre
1957, p. 619-628.
PINGAUD, Bernard, « Une voix indiscrète s'adresse à un ami. Les Corps étrangers  », L'Express, 5 février 1959.
PINGAUD, Bernard, « Les Pleins et les Déliés  :pour le poète, regarder c'est attendre  », L'Express, 31 mars 1960.
PINGAUD, Bernard, « Jean Cayrol  », Écrivains d'aujourd'hui 1940-1960, Dictionnaire anthologique et critique, Paris, Grasset, 1960, p. 169-177.
PINGAUD, Bernard, « Littérature et cinéma. Le monde nous échappe par le regard  : Le Froid du Soleil  »,L'Express, 6 juin 1963.
PINGAUD, Bernard, « Clefs pour Muriel  », Les Temps modernes, novembre 1963, n°210,
p. 929-933.
PINGAUD, Bernard, « Pas une crémone à récupérer  », Artsept, 1963, p. 66-70.
PINGAUD, Bernard, « Pour saluer Jean Cayrol  », La Quinzaine Littéraire, n°44, 1~-15 févr.
1968, p. 6-7.
PIRARD, Pierre, « Toutes les cordes de la lyre  »,Libre Belgique, 10 décembre 1980. PIRARD, Pierre, « Une leçon d'ironie  »,Libre Belgique, 23 février 1983, p. 13.
PIROUÉ, Georges, « Les Corps étrangers, par Jean Cayrol  », Mercure de France, 1~ avril
1959.
PLANES, Jean-Marie, « Les féeries de Jean Cayrol  », Gironde Magazine, 15 mars 1987, p. 39.
PLANES, Jean-Marie, « Jean Cayrol  : le vif des mots  », Le Magazine Littéraire, n°270, oct.
1989, p. 78-80.
PLANES, Jean-Marie, « La voix humaine  », Une Ville bâtie en l'air  :petits essais aquitains. Bordeaux, Confluences, 1996, p. 105-110.
PLANES, Jean-Marie, « D'une voix blanche  », Sud-Ouest Dimanche, 11 février 2007, p. 25. PLAZY, Gilles, « Amateurs s'abstenir  », Combat, 26 janvier 1968.
PLESSY, Bernard, « Jean Cayrol  :Histoire d'une maison  », Bulletin des Lettres, n°377, 15 avri11976, p. 132-133.
PLEYNET, Marcelin, «  Un homme en résistance  », Le Monde des Livres, 2 février 2007. PNOT, Bernard, « Jean Cayrol, apologiste du journalisme  », Le Figaro Littéraire, 10 mars
1969.
POBE, Marcel, « ReligiSse Erneuerung. Zu den Romanen von Luc Estang und Jean Cay-

rol  », Schweizer Rundschau, 54 Jahrg., Heft 11/12, Febr.-Miirc 1955, p. 717-720. POIROT-DELPECH, Bertrand, « Histoire de la mer, de Jean Cayrol ; La Ligne 12, par
Raymond Jean  », Le Monde des Livres, n°8707, 11 janvier 1973, p. 15 POIROT-DELPECH, Bertrand, «  Si les arbres parlaient  : Histoire de la forêt, de Jean
Cayrol  », Le Monde des Livres, n°9327, 10 janvier 1975, p. 11.
POIROT-DELPECH, Bertrand, « Une disponibilité absolue  : La Littérature fantastique de J.-B. Baronian, Histoire du ciel de Jean Cayrol  », Le Monde, n°1577, 19 janv. 1979, p. 13.
POIROT-DELPECH, Bertrand, « Qui suis je  ? de Jean Cayrol  : cases manquantes  », Le Monde des Livres, n°1844, 2 mars 1984, p. 15 et 18.
POD~, G., « Muriel  », Image et son n°167-168, décembre 1963.
POULET, Robert, « Romans d'amère-saison  :Michel Déon  : Un Déjeuner au soleil  ;Jean

Cayrol  :L'Homme dans le rétroviseur  ; Georges Coulanges  : Anthelme Collet  ; Pierre
Lamballe  : Le Plein Vide  », Spectacle du Monde, n°234, sept. 1981, p. 91-96. PRASTEAU, Jean, « Jean Cayrol " Le vent de la mémoire souffle à quarante ans... "  », Le
Figaro, 25 juin 1952, p. 9.
PRASTEAU, Jean, « L'Écume de lamer  », Le Figaro, 19-20 février 1977, p. 16.
604 PRÉDAL, René, « Les aspects politiques de l'ceuvre de Resnais  », Image et son, n°210, novembre 1967.
PRÉVOST, Claude, « La tragédie c'est la politique. Notes sur les camps nazis dans la prose française  », La Nouvelle Critique, n° 167, juin 1965, p. 7-34.
PRÉVOST, Jean-Laurent, Le Roman catholique a cent ans, Paris, Librairie Arthème Fayard, 1958 (Les tendances actuelles), p. 210-212.
PRILLOT, Anne, « Histoire de la mer, de Jean Cayrol  », Eaux Vives, n°350, juin 1973, p. 21.
PRILLOT, Anne, « Des livres pour les vacances  », Eaux Vives, n°361, juin 1974, p. 14-16. PRILLOT, Anne, « Histoire de la forêt, de Jean Cayrol  », Eaux Vives, n°371, mai 1975, p. 21.
PRILLOT, Anne, « Histoire d'une maison, de Jean Cayrol  », Eaux Vives, n°380, mars 1976, p. 21-22.
PRIVAT, Alain, « Du Goncourt au Renaudot  », Jeunesse ouvrière, 17 janvier 1948, p. 6. P[UDLOWSKI], G[illes], « La vie, quel cinéma  !L'Homme dans le rétroviseur  », Les Nou- vellesLittéraires, n°2769, 8-15 janv. 1981, p. 32.
PUDLOWSHI, Gilles, « Jean Cayrol et Alain Bosquet mettent bas les masques  », Les Nou- vellesLittéraires, n°2819, 14-21 janv. 1982, p. 43.
PUDLOWSHI, Gilles, « Jean Cayrol le feu follet  », Les Nouvelles Littéraires, n°2870, 20-26 janv. 1983, p. 42.
QUINSON, René, « Avec Le Coup de Grâce Jean Cayrol et Claude Durand inaugurent l'accord cinématographique franco-canadien  », Combat, 14 octobre 1964. RAGUENEAU, Philippe, « Le temps devant soi  »,L'Aurore, 16 août 1985.
RAILLARD, Georges, « Au niveau du langage. Les Corps étrangers par Jean Cayrol  », Les Lettres Nouvelles, 11 mars 1959.
RASKIN, Richard, Nuit et Brouillard by Alain Resnais. On the making, Reception and Functions of a major Documentary Film, Aarhus University Press, 1987, 184 p. RÉGENT, Roger, « Le cinéma  », La Revue des deux Mondes, 15 novembre 1963, p. 292-
293.
REMACLE, André, « Jean Cayrol  :Kakémono hôtel  », La Liberté, 7 avril 1974. REMACLE, André, « Jean Cayrol  : Histoire de la forêt  », La Liberté, 13 mars 1975. REMACLE, André, « Jean Cayrol  :Histoire d'une maison  », 25 février 1976.
REYNAUT, Jean-Paul, « Notes sur un anniversaire. Libération du camp de déportation de
Mauthausen. L'ceuvre du déporté Jean Cayrol  », Dernière Heure, 9 mai 1956. RICARDOU, Jean, « Roman nouveau plutôt que "Nouveau roman "  », Le Monde des Li-
vres, n°7169, 31 janv. 1968, p. N.
RICHARD, Lionel, « Les temps obscurs sont toujours là  », Le Magazine littéraire, janvier
2005.
RIO, Armand, « Jean Cayrol  : Je vivrai l'amour des autres  », Biblio, janvier 1948.
RIPERT, Pierre, « Jean Cayrol nouvel académicien Goncourt. Un poète de la solitude  », Le Figaro, 6 juin 1973, p. 19.
ROBBE-GRILLET, Alain, « L'Espace d'une nuit  », La Nouvelle Revue française, 1~ août
1954, p. 317-319.
ROBERTS, Jean-Mare, « Histoire de la mer par Jean Cayrol  », Le Magazine Littéraire, n°74, mars 1973, p. 39.
ROBERTS, Jean-Marc, «  Les malices de Jean Cayrol  », Le Quotidien de Paris, 5 avri11974. ROBERTS, Jean-Mare, « Celui qui vit, celui qui reste. Poésie,7ournal2  », Le Quotidien de Paris, 18 janvier 1977, p. 17.
ROBERTS, Jean-Mare, « L'héritage de Jean Cayrol  », Le Monde des Livres, n°12487, 23 mars 1985, p. 17.
ROBERTS, Jean-Mare, «  Un désespoir espiègle  », Le Monde, 12 février 2005, p. 28.
605 ROCHAT, François, « Le civilisation et le bonheur. Muriel de Resnais  », Gazette de Lau- sanne, 30 novembre-1~ décembre 1963.
RODE, Henri, « Les romans et les jours  », Marginales, juillet 1958, p. 413.
ROHOU, Guy, « Jean Cayrol  : Je l'entends encore, De 1 Espace humain  ;Daniel Oster
Jean Cayrol et son csuvre  », La Nouvelle Revue française, 1~ mai 1968, p. 919-920.
ROHOU, Guy, « Jean Cayrol  :Histoire d'un désert  », La Nouvelle Revue française, n°231,

mars 1972, p. 104-105.
ROLIN, Dominique, « Lamer buissonnière  », Le Point, n°18, 22 janvier 1973, p. 68. ROLIN, Dominique, «  La vieille dame et les indignes  », Le Point, n°80, 1~ avril 1974, p. 92. ROLIN, Dominique, « L'enchanteur enchanté  », Le Point, 3 février 1975, p. 81. ROLIN, Gabrielle, « Généalogie sur mesure  », Le Matin des livres, 21 février 1984, p. 22. ROLLIN, André, « Jean Cayrol ou le temps de l'errance  », Témoignage chrétien, 1~ février
1968.
ROPARS-WUlLLEUMIER, Marie-Claire  : De la littérature au cinéma. Genèse d'une

écriture, Paris, Armand Colin, 1970, 240 p. (chapitre 5  : « Alain Resnais  : de l'écriture à
la lecture  », chapitre 6  : « Nouveau roman et cinéma  :influences et convergences  » ).
ROSSET, Christian, Surpris parla nuit. La littérature pour mémoire  : Jean-Claude Montel,

France Culture, 19 novembre 2001, 1h30 min., réalisateur  :Brigitte Alléhaut. ROSSET, Gilles, « Histoire d'une maison  », Quotidien de Paris, 21 janvier 1976, p. 10. ROSSET, Gilles, « Soleils noirs  », Quotidien de Paris, 31 mars 1980.
ROSSET, Gilles, « Gaspard de la nuit  », Quotidien de Paris, 24 février 1981. ROUSSEAUX, André, « La cigarette et la grâce. Controverse à propos de Jean Cayrol  », Une Semaine dans le monde, 3 janvier 1948, p. 9.
ROUSSEAUX, André, «  À la recherche de l'amour  », Le Figaro Littéraire, 21 mai 1949. ROUSSEAUX, André, « Le héros lazaréen de Jean Cayrol  », Le Figaro Littéraire, 11 mars 1950, p. 2.
ROUSSEAUX, André, « Le Feu qui prend de Jean Cayrol  », Le Figaro Littéraire, 11 no- vembre 1950, p. 2.
ROUSSEAUX, André, «  Le roman et la vie  », Le Figaro Littéraire, 21 juin 1952, p. 2. ROUSSEAUX, André, « Jean Cayrol, Luc Estang, Loys Masson  », Le Figaro Littéraire, 24 mars 1956.
ROUSSEAUX, André, « Jean Cayrol et ses amis  », Le Figaro Littéraire, 22 juin 1957, p. 2. ROUSSEAUX, André, « Un maître livre de Jean Cayrol  », Le Figaro Littéraire, 7 février 1959, p. 2.
ROUSSELOT, Jean, « Trois livres  », France Asie, mars 1951, p. 1063-1066.
ROUSSELOT, Jean, Panorama critique des nouveaux poètes français, Paris, Pierre Seghers, 1952, 390 p. (Poètes d'aujourd'hui).
ROUX, Geneviève, « A l'ombre de la vie  »,Lumière, 22 février 1959.
ROVAN, Joseph, «  Le scandale de Nuit et Brouillard  », Témoignage chrétien, 13 avril 1956. ROY, Claude, «  Grandes manceuvres, revue de détail  »,Libération, 29 novembre 1950, p. 4. ROY, Claude, « Histoire d'aimer — Un certain sourire  »,Libération, 14 mars 1956. ROY, Claude, « La Gaffe —Belle Amie  »,Libération, 4 septembre 1957.
ROY, Claude, « Le roman sujet de romans  »,Libération, 30 avril 1963.
ROY, Claude, « Par-delà l'avant-garde  », Le Monde des Livres, n°7169, 31 janv. 1968, p. N.
ROY, Claude, « Poésie;journal, par Jean Cayrol  », Le Nouvel Observateur, n°232, avril
1969, p. 467.
ROY, Claude, «  Au plus noir du noir  », Le Nouvel Observateur, 16-22 janvier 1982. ROY, J.-H., « La Noire  »,Les Temps modernes, n°49, juin 1949, p. 1123-1124.
RUPOLO, Wanda, « Jean Cayrol, poeta della solitudine  », Humanitas, anno XXIX, n°5, mai
1974, p. 346-356.
606 RUPOLO, Wanda, «  11 personaggio " lazaréen " di Jean Cayrol  », II linguaggio dell'imma- gine  : saggi de letteratura francese contemporanea, Roma, Bonacci Editore, 1979,
p. 206-216.
RUSTAN, Marie-Josèphe, « Jean Cayrol, traducteur du verbe  », Cahiers du Sud, n°311,
1952, p. 106-116
RUSTAN, Marie-Josèphe, « Les Mots sont aussi des demeures  », Cahiers du Sud, n°312,
1953, p. 151-152.
RUSTAN, Marie-Josèphe, « Le Vent de la mémoire par Jean Cayrol  », Cahiers du Sud,
n°313, 1952, p. 517-518.
RUSTAN, Marie-Josèphe, « Jean Cayrol, romancier de l'espérance  », La Vie intellectuelle, juillet 1953, p. 37-51.
RUSTAN, Marie-Josèphe, « L'Espace d'une nuit  », Cahiers du Sud, n°325, 1954, p. 479-
480.
RUSTAN, Marie-Josèphe, « Pour tous les temps  », Cahiers du Sud, n°330, août 1955,
p. 334-336.
RUSTAN, Marie-Josèphe, « Roman de l'objet ou roman de la personne  », La Vie Intellec- tuelle, octobre 1955, p. 101-112.
RUSTAN, Marie-Josèphe, « La Gaffe  », Cahiers du Sud, septembre 1957, n°342, p. 315-
316.
SABATIER, Robert, « Les Lectures de Jean Cayml  », Journal d'Europe, 25-31 décembre
1973, p. 64.
SADOUL, Georges, «  La pudeur des offensés  »,Les Lettres françaises, 12 avril 1956, p. 5. SADOUL, Georges, « Ouvrages sur le cinéma  »,Les Lettres françaises, 18 avril 1963. SADOUL, Georges, « Le buvard du désarroi. Muriel ou le temps d'un retour  », Les Lettres
françaises, 10-16 octobre 1963, repris dans Chroniques du cinéma français, écrits 1,
U.G.E., 1979, p. 320-326.
SAINT-CHERON, Philippe de, « Jean Cayml un roi-mage aux mains vides  », La France catholique, 31 décembre 1982.
SAINT-CHERON, Philippe de, «  Ce miroir où nous regardons les absents  », La France catholique, 9 mars 1984, p. 15.
SAINT-PHALLE, Thérèse de, « Jean Cayrol et Le Froid du soleil  », Le Monde, 27 avril
1963, p. 13.
SALGAS, Jean-Pierre  : « Métamorphoses de Lazare, écrire après Auschwitz  », Art Press n°173, octobre 1992, p. 68-72.
SANDAL, Roger, « Night and Fog  », Film Quaterly, vol. XIV, n°3, Spring 1961, p. 434. SANDRE, Yves, «  Un art poétique au cinéma  », Europe, octobre 1963, p. 173.
SAULNIER, Adam, « Les Corps étrangers de Jean Cayrol. Un livre librement familier  »,
Force ouvrière, 24 septembre 1959.
SAUREL, Renée, « Cayrol l'Enchanteur. Le Déménagement  », L'Information, 17 mars 1956, p. 6.
SAVAGE, Catharine, « The novels of Jean Cayrol  », The South Atlantic Bulletin, X~III, n°1, janv. 1968, p. 14.
SAVAGE, Catharine, « The trilogy of Jean Cayrol  », Thought, XL,N, n°175, Winter 1969,
p. 513-530.
SCHALLUCK, Paul, « Des écrivains allemands parlent de Nuit et Brouillard  », Jeune Eu- rope, 2 mai 1956.
SCHTFRES, Alain, « Midi minuit  »,Réalités, avril 1966, p. 109-125.
SCHMIDT, Albert-Marie, «  La faillite de la littérature et ses syndics  », Réforme, 2 décembre
1950.
SCHMIDT, Albert-Marie, « De Gixrtis à Cayrol  », Réforme, 10 janvier 1948, repris dans Chroniques de Réforme, 1945-1966, éditions Rencontre, 1970, p. 92-96.
607 SCHMIDT, Albert-Marie, « Pas d'eau mais seulement de la vase  », Réforme, 27 janvier
1951.
SCHMIDT, Albert-Marie, « Fin de la poésie écrite  », Réforme, 23 juillet 1955.
SCHMIDT, Albert-Marie, « Courte fanfare pour Jean Cayrol  », Réforme, 3 août 1957, p. 6-
7.
SCHMIDT, Albert-Marie, « Fantaisies du Verbe et du Moi  », Réforme, 28 février 1959 ;

Chroniques de Réforme, 1945-1966, Lausanne, éditions Rencontre, 1970, p. 41317. SEGHERS, Pierre, « La Résistance et ses poètes  », Action Poétique, n°57, 1974, p. 108-110. SELLER-MESSNER, Silke  : « Die Widersprüche literarischen Engagements nach der
Shoah. Sartre, Cayrol, Blanchot  », Die Literatur und die Erinnerung an die Shoah. Ak-
ten Biner Arbeitstagung am Frankreich-Zentrum der Albert-Unie. Freiberg, Joseph Jurt
(Hrsg.), 2005, Freiberg, Frankreich-Zentrum, p. 47-68.
SEILHAC, Pierre, « La Gaffe, roman par Jean Cayrol  », Les Lettres françaises, 24 août
1957.
SÉNART, Philippe, « Jean Cayrol  : Le Déménagement  », Arts, 11 avril 1956.
SÉNART, Philippe, «  Un roman de crise  : La Gaffe de Jean Cayrol  », Arts, 18 septembre
1957.
SÉNART, Philippe, « Jean Cayrol ou le soliloque du pauvre  », Combat, 26 février 1959. SÉNART, Philippe, « Jean Cayrol  », La Revue de Paris, avri11960, p. 162-163.
SÉNART, Philippe, « Jean Cayrol, Nathalie Sarraute  : Où en est le "nouveau roman "  ?  »,
Combat, 25 avri11963.
SÉNART, Philippe, «  De Jean Cayrol à Fernand Combet  », Combat, 3 mars 1966, p. 7. SÉNART, Philippe, « Une littérature de discorde  », La Revue de Paris, n°4, avril 1966,
p. 107-112.
SÉNART, Philippe, «  A l'écoute de Jean Cayrol  », Combat, n°7319, 25 janv. 1968, p. 8. SÉNART, Philippe, «  La vie littéraire  », France Forum, avril-mai 1982, p. 47-51.
SIGAUX, Gilbert, « Jean Cayrol  : Je vivrai l'amour des autres  », La Table ronde, janvier
1948, p. 126-127.
SIGAUX, Gilbert, « Jean Cayrol témoin de l'amour  », Gazette des lettres, 15 août 1952. SIGAUX, Gilbert, « Trois réussites  », Revue de la Pensée française, octobre 1954, et Le Jacobin, 23 octobre 1954.
SIMEONE, Daniel, « Je vivrai l'amour des autres  », Semailles, 31 janvier 1948. SIMON, Pierre-Henri, « Défense de l'âme  », Gazette de Lausanne, 17 mai 1952, p. 9 SIMON, Pierre-Henri, « Le Froid du Soleil de Jean Cayrol ;L'Agrandissement de Claude
Mauriac  », Le Monde, 20 mai 1963.
SIMON, Pierre-Henri, « Midi minuit de Jean Cayrol  », Le Monde, 16 mars 1966.
SIMON, Pierre-Henri, « Bilan de l'année 1968  », Le Monde des Livres, 28 déc. 1968, p. 1. SIMON, Pierre-Henri, « Jean Cayrol  », Parier pour l'homme, Paris, Seuil, 1973 (Pierres
vives). Article initialement paru dans Le Monde, 16 mars 1966, p. 12-13, et Le Monde
des Livres, 7 fév. 1970.
SMITH-ROY, Paulette, « Jean Cayrol, écrivain profond  », Le Soleil (Québec), 30 mars
1968, p. 34.
SION, Georges, « Jean Cayrol  : un cceur qui bat vite  », Le Soir (Bruxelles), 16 février 1982. SIPRIOT, Pierre, « Le conte de Cayrol  », Valeurs actuelles, 29 mars 1982, p. 49. SIPRIOT, Pierre, «  Un homme en trop  », Le Figaro, 28 mars 1984, p. 27.
SOLLERS, Philippe, « Les Corps étrangers de Jean Cayrol, la comédie intérieure à l'épreuve de la parole  », Arts, 4-10 février 1959, p. 4.
S[OLLERS], Ph[ilippe], « Spécialités de lamer  », Tel Quel, été 1960.
SOLLERS, Philippe, « Une présence parmi les jeunes  : Un rôle décisif  », Le Monde des Livres, n°7169, 31 janv. 1968, p. 1V.
608 SOLLERS, Philippe, « Jean Cayrol, le guetteur de nuit  », Le Nouvel Observateur, 16-22 janvier 1997, p. 72-73.
SOLOMON, Philip H., «  Un Mot d'auteur  », French Review, LVIII, n°6, may 1985, p. 913-
914.
SONKIN, François, « Le tueur de cire  », L Express, n°769, 14-20 mars 1966, p. 88-89. SORIN, Raphaël, «  Un mot d'auteur. L'écrivain grimé en clown  », Le Monde, 17 février
1983.
SORIN, Raphaël, «  Le vagabond de Bordeaux  », Le Matin, 14 janvier 1986, p. 21. STIL, André, « De jour et de nuit  »,L'Humanité, 24 mars 1966.
STIL, André, « Pour le plaisir  »,L'Humanité, 20 décembre 1973.
STIL, André, « Saccages. Jean Cayrol, Kakemono Hôtel  »,L'Humanité, 11 avril 1974, p. 8. STIL, André, « Inventer ses rêves  »,L'Humanité, 20 février 1975, p. 10.
STIL, André, « Le coureur de maisons  »,L'Humanité, 22 janvier 1976.
STIL, André, « D'argile ou de marbre  »,L'Humanité, 10 février 1977, p. 10.
SULLY, Raymond, « Muriel. Des êtres en dehors de l'espace, du temps, de la morale  », Oise Matin, 10 janvier 1964.
THÉRIVE, André, « Le Froid du soleil  », La Revue des deux Mondes, juin 1963, p. 436-

437.
THÉRIVE, André, « Midi minuit  », La Revue des deux Mondes, 1~ juillet 1966, p. 120-121. THIÉBAUT, Marcel, « La Gaffe, de Jean Cayrol  », La Revue de Paris, août 1957, p. 164-
165.
THIÉBAUT, Marcel, «  Le "Nouveau roman "  », La Revue de Paris, octobre 1958, p. 140-
148.
THIÉBAUT, Marcel, « Jean Cayrol, Pierre-Henri Simon, Annabel  », La Revue de Paris, avril 1959, p. 152-155.
TILLIETTE, Xavier, « Poètes français contemporains  », Études, tome 271, n°10, octobre
1951, p. 85-96.
TDGER, Jean-Max, «  Un rêve de piene  », Provence Magazine, avril 1976.
TOLANSKY, Ethel, « Albert Béguin et Jean Cayrol  : correspondance et survie  », De 1 Amitié, Hommage à Albert Béguin (1901-1957), Martine Noirjean de Ceuninck et Jean Borie (éds.), Neuchâtel, Université de Neuchâtel, 2001, p. 207-228.
TOLANSKY, Ethel ; THATCHER, Nicole, «  Testimony and vision  : poetic responses to
concentration camp experience  », Romance Studies, n°30, Autumn 1997, p. 59-72.

TOLANSKY, Ethel ; THATCHER, Nicole, Six authors in captivity  : literary responses to the occupation of France during World War II, Ethel Tolansky et Nicole Thatcher eds., Oxford, Bern, Berlin, Peter Lang, 2006.
TOURÉ, Birama, « Adamov et Camus  : un théâtre lazaréen  », Revue d'histoire du théâtre,
2005, p. 153-176.
TOURNIER, Jacques, « De la vérité du roman  », La Table Ronde, n°20-21, août-sept. 1949,

p. 1404-1409.
TOURNIER, Jacques, « Poètes romanciers  », La Table Ronde, n°27, mars 1950, p. 158-159. TOURNIER, Jacques, « Un poète et un romancier  », La Table Ronde, septembre 1952,
p. 175-176.
TOURY, Jean, « Muriel  », La Tribune des Nations, 18 octobre 1963.
TRUC, Gonzague, Histoire de la littérature catholique contemporaine, Casterman, 1961,
p. 271-273.
TRUFFAUT, François, « Petit journal du cinéma  », Les Cahiers du cinéma, n°56, février
1956, p. 30.
TRUFFAUT, François, « Rencontre avec Alain Resnais  », Art et Spectacles, 22 février 1956, p. 5.
609 TRUFFAUT, François, « Muriel  » et « Nuit et Brouillard  », Les Films de ma vie, Flamma- rion, 1975, p. 342-244.
V., M., « Jean Cayrol  », Christianisme social, octobre-novembre 1952, p. 9.
VALMONT, Jacques, « Jean Cayrol  :Histoire d'une maison  », Aspects de la France, 18 mars 1976.
VAN DER PLAETSEN, Jean-René, « Pleins feux sur les éminences grises des Lettres  », Le Figaro Littéraire, n° 14967, 5 oct. 1992, p. 8.
VAN WERT, William F , « The theory and practice of the ciné-roman  », Dissertation Ab- stracts International, vol. 36, n°8, feb. 1976, 4816-A.
VARENNES, Jean-Charles, « L'ceil, le cinéma et la pensée  », Centre Matin, 27 février
1963.
VARENNES, Jean-Charles, « Le romancier de la mémoire  », Centre Matin, 30 janvier
1968.
VARRO, Gabrielle, « Pour lire  :Jean Cayrol, Les Corps étrangers  », Le Français dans le Monde, mars 1970, p. 377.
VASSEUR, Nadine, Panorama  :Poésie, Radio France, France Culture, 23 janvier 1997, 28 min., présentatrice  :Nadine Vasseur, avec Jean-Pierre Salgas, Lionel Richard, Véroni- que Schiltz.
VEILLETET, Pierre, « Jean Cayrol. 30 ans d'itinéraire public et de secret espace mental  », Sud-Ouest, 14 septembre 1975, p. 11.
VEILLETET, Pierre, « Cayrol, locataire d'un songe  », Sud-Ouest, 8 février 1976. VEILLETET, Pierre, « Cayrol met le ciel sens dessus dessous  », Sud-Ouest, 4 février 1979, p. 11.
VEILLETET, Pierre, «  La subversion par la vie  », Sud-Ouest, 14 février 1982, p. 34. VEILLETET, Pierre, « Jean le généreux. Poésie  », Sud-Ouest, 7 avri11985.
VEILLETET, Pierre, « Bonnes nouvelles de la nouvelle  », Sud-Ouest, 8 mars 1987. VÉLAN, Yves, « Jean Cayrol  :Histoire d'une prairie  », French Review, XL,V, n°1, octobre
1971, p. 194-195.
VENAISSIN, Gabriel, « Jean Cayrol et la création de l'homme  », La Vie Intellectuelle, juillet 1951, p. 108-115.
VENAISSIN, Gabriel, « Les Mille et une nuits du chrétien  », Témoignage chrétien, 5 sep- tembre 1952, p. 5.
VENAISSIN, Gabriel, « Jean Cayrol, romancier du point zéro  », Critique, mars 1954, p. 41420.
VENAISSIN, Gabriel, « Jean Cayrol, romancier de la reconquête, de la reconnaissance  », Témoignage chrétien, 13 août 1954.
VIATTE, Auguste, « La poésie française après sa grande révolution  », La Revue de l'Université de Laval, vol. XIV, n°10, juin 1960, p. 867-873.
V1G0, René, « Histoire de la forêt  », L'Est-Éclair, 21 mars 1975.
VILLELAUR, Anne, « Une immense solitude  », Les Lettres françaises, 26 février 1959, p. 3.
V[1LLELAUR], A[nne], « La Nouvelle Vague à l'ceuvre  », Les Lettres françaises, 2 avril
1959.
VILLELAUR, Anne, « Donner à voir  », Les Lettres françaises, 23 janvier 1964, p. 2. VILLELAUR, Anne, « Recherche d'un espace humain  », Les Lettres françaises, n°1222, 21-28 fév. 1968, p. 6-7.
VILLELAUR, Anne, « De la magie du verbe à l'inquiétude  », Les Lettres françaises, n°1320, 4-10 fév. 1970, p. 6.
VITOUX, Frédéric, « Exposés au soleil  », Le Nouvel Observateur, 2 juin 1980. VOLMANE, Véra, « La Noire  », Les Nouvelles littéraires, 25 mai 1949.
VRIGNY, Roger, «  La maison de Sisyphe  », Le Point, 12 janvier 1976.
610 VUICHET, Mare, « La médecine et le mensonge en romans  », Tribune de Genève, 9-10 mai
1959.
VUILLEUMIER, Jean « Le Froid du soleil, de Jean Cayrol  », Tribune de Genève, 11-12 mai 1963.
VUILLEUMIER, Jean « Les Corps étrangers de Jean Cayrol  », Tribune de Genève, 19-20 décembre 1964.
VUILLEUMIER, Jean « Midi minuit de Jean Cayrol  », Tribune de Genève, 20 mars 1966. VUILLEUMIER, Jean « Jean Cayrol mesure son espace vital  », Tribune de Genève, 28 février 1968.
VUILLEUMIER, Jean « Les détours de la pudeur  », Tribune de Genève, 4 décembre 1968. VUILLEUMIER, Jean « Histoire d'un désert de Jean Cayrol  », Tribune de Genève, 26 janvier 1972.
VUILLEUMIER, Jean « Cauchemar balnéaire  », Tribune de Genève, 27 mars 1974. VUILLEUMIER, Jean « La maison de Cayrol  », Tribune de Genève, 28 janvier 1976. VUILLEUMIER, Jean « Cayrol voyageur de l'espace  », Tribune de Genève, 16 mars 1979. VUILLEUMIER, Jean « Cayrol  :coup de fouet sur un matin d'été  », Tribune de Genève, 2
mai 1980, p. 37.
VUILLEUMIER, Jean « Au plaisir des mots  », Tribune de Genève, 17 janvier 1986, p. 45. WAHL, Jean, « Poésie  », La Nouvelle Revue française, LXI, n°318, 1~ mars 1940, p. 409-
411.
WALLET, Bernard, «  Adieu à Jean Cayrol  », Le Nouvel Observateur, 23 février 2005. WALTER, Jean-Claude, « De la lecture à l'écriture. Jean Cayrol — Joë Bousquet  », Derniè- resnouvelles d'Alsace, 30-31 décembre 1973.
WALZER, P.-O., « Diverses difficultés d'être  », Journal de Genève, 14 février 1959. WALZER, P.-O., «  Du délié grave au délié saugrenu  », Journal de Genève, 2 avril 1960. WEIDELl, Walter, « Jean Cayrol, romancier de la réconciliation  », Journal de Genève, 6
septembre 1952, p. 3.
WEIGHTMAN, J. G., « The French neo-realists  », The Nation, CLXXXXVIII, n°17, Apr. 25,
1959, p. 381-384.
WE1R, Janet Ann, « Love and its virtual image in contemporary French fiction  :the novels of Cayrols, Duras and Vian  », Dissertation Abstracts International, vol. 52, n°2, Suxn- mer 1991, University of Virginia Library.
WEYERGANZ, Franz, « Le roman du mois. Le Déménagement par Jean Cayrol  », La Re- vue Nouvelle, n°4, 15 avril 1956, p. 44447.
WEYERGANZ, Franz, « Muriel d'Alain Resnais  », La Revue Nouvelle, 15 décembre 1963,
p. 572-575.
WIEDER, Thomas, « Nuit et Brouillard, un lieu de mémoire  », Le Monde des Livres, 2 février 2007.
WINTZEN, René, « FranzSsische Lyrik des Gegenwart. Gedichte von P. Emmanuel, Jean Cayrol, Jean-Claude Renard  », Dokumente, 12, 2, Apri11956, p. 123-138.
WINTZEN, René, « Le Froid du soleil  », Témoignage chrétien, 13 juin 1963.
WINTZEN, René, « Quand la folie se fait libératrice. Midi Minuit  », Témoignage chrétien, 31 mars 1966.
WINTZEN, René, « Poésie,7ournal par Jean Cayrol  », Témoignage chrétien, 24 avri11969. WHITMARSH, Anne, «  Concentrated life  », The Times Literary Supplement, n°4125, april
23, 1982, p. 471.
WUlLLEUMIER, M. C., « De Resnais à Resnais, ou l'ancien et le nouveau  », Esprit, dé- cembre 1963, p. 929-937.
WURMSER, André, «  Au malheur des dames  »,Les Lettres françaises, 22 mars 1956. WURMSER, André, « Les grelots de la folie  »,Les Lettres françaises, 3 mars 1966, p. 6.
611 WURMSER, André, « Récits et nouvelles. Jean Cayrol  :Histoire du ciel  », L'Humanité, 9 avri11979, p. 9.
WURMSER, André, « Récits courts, grand talent  »,L'Humanité, 10 mars 1980. WURMSER, André, « La féerie ininterrompue. II était une fois Jean Cayrol  », L'Humanité, 18 janvier 1982, p. 10.
WURMSER, André, « Comme la plume au vent... Jean Cayrol et son "double renversé "  », L'Humanité, 28 février 1983.
XÉNAKIS, Françoise, «  Un grand petit monsieur  », Le Matin, 19 février 1979.
XÉNAKIS, Françoise, « L'Homme dans le rétroviseur de Jean Cayrol  », Le Matin, 27 jan- vier 1981, p. 25.
XÉNAKIS, Françoise, « Deux imaginations en délire  », Le Matin, 31 janvier 1983. ZELTNER, Gerda, « Jean Cayrol le romancier de l'incertitude  », Preuves, n°149, juillet
1963, p. 80-88.
ZELTNER, Gerda, «  Lazarus ist enter uns  », Die Welt, 2 septembre 1965.
ZEMP, Joseph, « L'art de prédire son passé  », La Liberté, 21 mars 1982.
ANONYMES
«  Waves in a teacup. French novelists and their sphere  » (From a French Correspondent), The Times Literary Supplement, n°3111, oct. 13, 1961, p. 712-713.
«  Chasse à l'homme  », Le Nouvel Observateur, n.s., n° 14, 18 fév. 1965, p. 26-27. «  Cannes'great Bull-fight film  », The Times, n°56331, May 26,1965, p. 16.
« Succès de critique  », La Quinzaine littéraire, 15 avril 1966, n°3, p. 27.
« Films that the French are talking about  », The Times, n°56627, May 10, 1966, p. 6.
«  Orson Welles has a cet at Falstaff. Resnais and his writers  », The Times, n°56630, May 13,
1966, p. 12.
« Like Lazarus  », The Times Literary Supplement, n°3366, sept. 1, 1966, p. 777.
«  ouvres encours. Jean Cayrol  », La Quinzaine Littéraire, n° 14, 15-31 oct. 1966, p. 7. « L'esprit et la lettre  », LeNouvel Observateur, 17-23 janvier 1968, p. 36.
« Situation d'un écrivain  », Le Monde des Livres, n°7169, 31 janv. 1968, p. N.
«  lnventing the past  », The Times Literary Supplement, n°3444, Feb. 29, 1968, p. 197. « The malaise of middle age  », The Times Literary Supplement, n°3632, 8 oct. 1971, p. 1200. «  Her-and-the-sea  », The Times Literary Supplement, n°3703, 23 février 1973, p. 219. « Choice fiait. Jean Cayrol  :Lectures  », The Times Literary Supplement, n°3756, 1~ mars
1974, p. 220.

II. Autres ouvrages A. SOURCES PRIMAIRES
N. B. : Nous n'indiquons les dates d'éditions originales (lorsqu'elles diffèrent de l'édition utilisée) que lorsque cette information est utile pour notre analyse.
[ALMÉRAS, Charles], Matricule 40 379, Le Christ à Buchenwald, simple témoignage vécu présenté par Charles Ahnéras, Langogne, J. Barbaray, 1945, 96 p.
ANTELME, Robert, L'Espèce humaine, Paris, Gallimard (1947, repris en collection « Tel  » )
1975, 306 p.
612 ARAGON, Louis, Blanche ou l'oubli, Paris, Gallimard, 1967, 596 p.
ARAGON, Louis, Le Roman inachevé, Paris, Gallimard, 1956, 256 p.
BARBARANT, Olivier, Douze Lettres d'amour au soldat inconnu, Champ Vallon, 1993, 118 p.
BECKETT, Samuel, En attendant Godot, Paris, Éditions de Minuit, 1952.
BECKETT, Samuel, Fin de partie, Paris, Éditions de Minuit, 1957, 112 p.
BECKETT, Samuel, L'Innommable, Paris, Éditions de Minuit, 1953, 213 p.
BECKETT, Samuel, Malone meurt, Paris, Éditions de Minuit, 1951, 191 p.
BECKETT, Samuel, Molloy, Paris, Éditions de Minuit, 1951, 274 p.
BECKETT, Samuel, Murphy, Paris, Éditions de Minuit, 1947, Paris, Bordas, 205 p. BECKETT, Samuel, Nouvelles et Textes pour rien, Paris, Éditions de Minuit, 1955, 223 p. BIRNBAUM, Suzanne, Une Française juive est revenue, Paris, Éditions du Livre français
(1946) rééd. en 1989, 199 p.
BLANCHOT, Maurice, L'Arrêt de mort, Paris, Gallimard, 1948, 151 p.
BORGES, Jorge Luis, « Magies partielles du Quichotte  », ouvres complètes, éd. J.-P. Ber- nès, Paris, Gallimard, 1993 (Bibl. de la Pléiade), t. I, 1752 p.
BOVE, Emmanuel, Départ dans la nuit (1945) suivi de Non-lieu (1946), Paris, Gallimard (L'Imaginaire), 1988, 350 p.
BOVE, Emmanuel, Romans, Paris, Flammarion, 1998, préface de Jean-Luc Bitton, 1014 p. BUSSON, Suzanne, Dans les griffes nazies, Angers-Fresnes-Ravensbri%ck-Mauthausen, Le
Mans, Éditions Pierre Belon, 1946, 175 p. ;tome II, Le Mans, Impr. du « Maine libre  »,
1952, 251 p.
BUTOR, Michel, La Modification, Paris, Éditions de Minuit, 1957, 236 p.
CALET, Henri, Le tout sur le tout, Paris, Gallimard (1948), 2003, 273 p.
CAMUS, Albert, La Chute, Paris, Gallimard (1956), 1962 (Bibl. de la Pléiade  : Théâtre, récits, nouvelles), textes établis et annotés par Roger Quilliot, 2080 p.
CAMUS, Albert, Le Malentendu, Paris, Gallimard (1944), 1962, (Bibl. de la Pléiade  : Théâ- tre, récits, nouvelles), textes établis et annotés par Roger Quilliot, 2080 p.
CHALAMOV, Varlam, Récits de la Kolyma, traduit du russe par Sophie Benech, Catherine Fournier, Luba Jurgenson, Lagrasse, Verdier, 2003 (Slow), 1515 p.
CHAPLET, Pierre, Hüftling 43485, Pans, Charlot, 1947, 481 p.
CHETANEAU, abbé R, Le Christ chez les rayés. Matricule 31397, Fontenay-le-Comte, Lussaud frères, 1947, 207 p.
CHRISTIE, Agatha, Le Meurtre de Roger Ackroyd, Paris, Librairie des Champs Élysées, 1980, tract. de l'anglais par Miriam Dou-Desportes, 252 p.
DADç, Pierre, La Dernière Forteresse, roman, Paris, Les Éditeurs français réunis, 1950, 407 p.
DELBO, Charlotte, Auschwitz et après. I. Aucun de nous ne reviendra, Éditions de Minuit, 1970, 183 p. ; II. Une Connaissance inutile, Paris, Éditions de Minuit, 1970, 192 p. ;III. Mesure de nos jours, Paris, Éditions de Minuit, 1971, 215 p.
DES FORÊTS, Louis-René, La Chambre des enfants, Paris, Gallimard, 1960, 191 p.
DES FORÊTS, Louis-René, Le Bavard, Paris, Gallimard, 1946, renouvelé en 1973 (L'Ima- ginaire), 155 p.
DESANTI, Dominique, Ce que le siècle m'a dit. Mémoires, Paris, Plon, 1997, 691 p. DESNOS, Robert, Corps et biens, Paris, Gallimard, 1968, 192 p.
DESNOS, Robert, Destinée arbitraire, Paris, Gallimard, 1975, textes réunis et présentés par Marie-Claire Dumas, 282 p.
DOSTOÏEVSKI, Fédor, Les Nuits blanches, Le Sous sol, Paris, Gallimard (1864), 1956, 1969 pour l'introduction de Robert André, traduction de Pierre Pascal et Boris Schloe- zer, p. 314.
613 EMMANUEL, Pierre, Autobiographies, Qui est cet homme, Paris, Éditions du Seuil, (1947)
1970, 477 p.
FAULKNER, William, Tandis que j'agonise, Paris, Gallimard (1930) 1990, trad. de l'anglais par Maurice Edgar Coindreau, revue par Michel Gresset avec le traducteur, préface de Michel Gresset, 561 p.
FRAYSSE, René, 113 093, De Francfort à Dachau, souvenirs et croquis, Annonay, Édi- tions du Sol, 1946, 80 p.
GADENNE, Paul, Le Yent noir, Paris, Éditions du Seuil (1947, 1956), 1983, 443 p.
GARIN, J.-P., La Vie dure, préface du Dr Jean Rousset, illustrations de Robert Viret, Lyon, Audin éditeur, 1945, XIX-187 p.
GIDE, André, Les Faux Monnayeurs, Paris, Gallimard, 1925, 377 p.
GOLDSCHMITT, François, Alsaciens-Lorrains à Dachau, Metz, Éditions Le Lorrain, 1947, 5 fasc. in 16.
GUILLOUX, Louis, Le Labyrinthe, Paris, Gallimard (1953, en revue), 1998, 179 p. GUIMARD, Paul, Les Choses de la vie, Paris, Denoël, 1967, 166 p.
HAMSUN, Knut, La Faim, Paris, PUF, 1961, tract. du norvégien par Georges Sautreau, 285 p.
HENOCQUE, G., abbé, Les Antres de la bête, Fresnes, Buchenwald, Dachau, Paris, G. Durassié, 1947, 253 p.
HUGO, Victor, La Légende des siècles, Paris, Garnier-Flammarion, 1979, t. 1, 507 p. HYVERNAUD, Georges, La Peau et les os, Paris, Le Dilettante (Paris, J. d'Halluin, 1949), 1998, préface de Raymond Guérin, 158 p.
JÉGO, J.-Beudiste (le P.), « Le Christ au bagne  », Témoignage chrétien, 27 avril 1945. JÉGO, J.-Beudiste (le P.), Un exemple, Marcel Callo  :1921-194  : Jociste, mort au bagne de Mauthausen, Rennes, H. Riou-Reuzé éditeur, 1946, XII-254 p.
JORAND, P. (abbé), Les Camps de la mort  : Husum... Ici on extermine, Nancy, impr. de Vaguer, 1947, 40 p.
KAFKA, Franz, Amerika ou Le Disparu, Paris, Flammarion, 1988, tract. par Bernard Lor- tholary, 341 p.
KAFKA, Franz, Dans la Colonie pénitentiaire et autres nouvelles, Paris, Flammarion, 1991, préface et tract. de Bernard Lortholary, 212 p.
KAFKA, Franz, La Métamorphose, suivi de Description d'un combat, Paris, Flammarion, 1988, avant-propos, préfaces et traductions de Bernard Lortholary, 183 p.
KAFKA, Franz, Le Procès, Paris, Gallimard, 1987, tract. par Alexandre Vialatte, préface de Claude David, 378 p.
KAFKA, Franz, ouvres complètes, Pans, Gallimard, 1980, (Bibliothèque de la Pléiade), t. II.
KAFKA, Franz, Un Jeûneur et autres nouvelles, Paris, Flammarion, introduction et tract. par Bernard Lortholary, 1993, 181 p. Voir également la traduction de Claude David  : Franz KAFKA, Un artiste de la faim et autres récits, Paris, Gallimard, 1990, 249 p.
KLÜGER, Ruth, Refus de témoigner, Paris, Viviane Hamy, 1997, tract. de l'allemand par Jeanne Etoré, 315 p.
La Bible de Jérusalem, traduite en français sous la direction de l'École biblique de Jérusa- lem, Paris, Les Éditions du Cerf, 1979, nouvelle édition entièrement revue et augmentée, 1844 p.
LANGFUS, Anna, Les Bagages de sable, Paris, Gallimard, 1962, 243 p.
LELOIR, Léon, Les Paradoxes du retour, Bruxelles, Presses de Belgique, Paris, Casterman, 1945, 79 p.
LEVI, Frimo, Les Naufragés et les rescapés. Quarante ans après Auschwitz, Paris, Galli- mard, 1989, tract. de l'italien par André Maugé, 200 p.
614 LEVl, Frimo, Si c'est un homme, Paris, Robert Laffont, trad. de l'italien par Martine Schruoffeneger, 1996, 300 p.
LEWINSKA, Pélagia, Vmgt mois à Auschwitz, Paris, Nagel, 1945, préface de Charles Eube, 199 p.
MANDIARGUES, André Pieyre de, Le Musée noir, Paris, Gallimard, (Paris, Robert Laf- font, 1946), 305 p.
MARKF.R, Chris, La Jetée, Neuilly-sur-Seine, Argos Films, 1962, 29 min. MARTIN-CHAUFI.7N;R, Louis, L'Homme et la bête, Paris, Gallimard, 1947, 249 p. MERLE, Robert, La Mort est mon métier, Paris, Gallimard, (1952), 1972, 379 p. MICHAUT, Édouard, Édouard Michaut (Bara), 78974 et Françoise Michaut (Axel). Escla-
vage pour une résurrection, Bagneux, Éditions du Cep, 1945, préface de De Jussieu-
Pontcanal, 255 p.
MICHELET, Edmond, Rue de la Liberté. Dachau 1943-1945, Paris, Seuil, 1955, 253 p. MORELLl, M.-B., Terre de détresse, Paris, Bloud et Gay, 1947, préface de Robert d'Har- court, 79 p.
MUS1L, Robert, L'Homme sans qualités, 1, II, Paris, Seuil, 1995, trad. de l'allemand par Philippe Jaccottet, 1091 p. et 833 p.
PEREC, Georges, Espèces d'espaces, Paris, Éditions Galilée (1974), 2000, 185 p. PEREC, Georges, La Disparition, Paris, Gallimard, 1969, 319 p.
PEREC, Georges, W ou le souvenir d'enfance, Paris, Denoël, 1975, 222 p.
PIGUET, Mgr. Gabriel, Prison et déportation, Témoignage d'un évêque français, Pans, Spes, 1947, 191 p.
PLOTON, Robert, matricule 44 015, De Montluc à Dora. L'usine des armes secrètes, Paris, Saint-Étienne, Dumas, 1946, 96 p.
POLLET, Jean-Daniel, Ceux d'en face, Cauri films, 2001, 90 min.
POLLET, Jean-Daniel, L'Acrobate, Gaillon, Fil à film, 1976, 101 min
PONGE, Francis, Le Parti pris des choses, (précédé de) Douze petits écrits ; (et suivi de) Proemes, Paris, Gallimard, (1942) 1991, 221 p.
PONGE, Francis, Pièces, Paris, Gallimard, 1961, 190 p.
POUZET, Richard, Dora, propos d'un bagnard à ses enfants, Paris, impr. de A. Castet imprimeur, 1946, 222 p.
QUENEAU, Raymond, Le Chiendent, Paris, Gallimard, 1933, 315 p.
QUENEAU, Raymond, Zazie dans le métro, Paris, Gallimard, 1959, 255 p.
RENDU, François, Souvenirs de déportation, 19 mai 1944-3 juin 1945. Neuengamme-Ber- gen-Belsen, Lyon, Éditions du Sud-Est, 1947, 80 p.
REVERZY, Jean, Le Passage, Paris, Flammarion (Paris, Julliard, 1954) 1977, 284 p. REVERZY, Jean, Place des angoisses, Paris, Seuil (Paris, Julliard, 1956) 1982, 122 p. REYNAUD, E. M., Potences et pots de fleurs. Journal d'un déporté à Neuengamme, Rouen,
Defontaine, 1945, 175 p.
R1LKE, Rainer Maria, Les Cahiers de Malte Laurids Brigge, récit, Paris, Seuil, (première éd. en français  :Paris, Émile-Paul frères, 1926) 1966, trad. de l'allemand par Maurice Betz, préface de Patrick Modiano, 223 p.
ROBBE-GRILLET, Alain, La Jalousie, Paris, Éditions de Minuit, 1957, 223 p. ROBBE-GRILLET, Alain, Les Gommes, Paris, Éditions de Minuit, 1953, 264 p. ROGERIE, André, Vivre, c'est vaincre, Paris, imprimerie Curial Arehereau, 1946, 106 p. ROUAUD, Jean, Le monde à peu près, Paris, Éditions de Minuit, 1996, 254 p. ROUSSEAU, Jean-Jacques, Les Confessions, Paris, Flammarion, 1968, 309 p.
ROUSSEL, Raymond, Comment j'ai écrit certains de mes livres, ouvres complètes, 3,
Paris, J.-J. Pauvert (1935) 1963.
ROUSSEL, Raymond, Impressions d'Afrique, ouvres complètes, 2, Paris, J.-J. Pauvert
(1910)1963.
615
ROUSSET, David, L'Univers concentrationnaire, Paris, Éditions de Minuit, (éd. originale
Paris, Éditions du Pavois, 1946) 1965, préface d'Émile Copferman (Pluriel), 190 p.
ROUSSET, David, Les Jours de notre mort, 1 et II, Paris, Hachette, (éd. originale  :Paris,

Éditions du Pavois, 1947) 1993 (Pluriel), 380 p. et 618 p.
SAINT-CLAIR, Simone, Ravensbrücl~ l'enfer des femmes, Taillandier, Paris, 1945, 269 p. SARRAUTE, Nathalie, L'usage de la parole, Paris, Gallimard, 1980, 157 p.
SARRAUTE, Nathalie, Ouvrez  !,Paris, Gallimard, 1997, 129 p.
SARRAUTE, Nathalie, Portrait d'un inconnu, Paris, Gallimard, (1948) 1956, 211 p. SARTRE, Jean-Paul, Les Mots, Paris, Gallimard, 1964, 213 p.
SEMPRUN, Jorge, L Écriture ou la vie, Paris, Gallimard, 1994, 319 p.
SEMPRUN, Jorge, Le grand voyage, Pans, Gallimard (Folio), 1963, 279 p.
SIMON, Claude, L'Acacia, Éditions de Minuit, 1989, 379 p.
SIMON, Claude, L'Herbe, Paris, Éditions de Minuit, 1958, 262 p.
SIMON, Claude, La Route des Flandres, Paris, Éditions de Minuit, 1960, 314 p.
SOMMET, Jacques, « La Condition inhumaine. Le camp de Dachau  », Études, juillet 1945, repris dans Études, janvier 2000.
SOMMET, Jacques, L'Honneur de la liberté, entretiens avec Charles Ehlinger, Ivey, Phénix Éditions (1987), 2000, 296 p.
STENDHAL, Romans et nouvelles 1, Paris, Gallimard, 1952, texte établi et annoté par Henri Martineau (Bibl. de la Pléiade), 1591 p.
TARDIEU, Jean, La Comédie du langage (suivi de) La triple mort du Client, Paris, Galli- mard (1966) 1987, 334 p.
THOMAS, Henri, Le Parjure, Paris, Gallimard (1964), 1994, 246 p.
VERLAINE, Paul, Sagesse Amour Bonheur, Paris, Gallimard, 1975, édition présentée, établie et annotée par Jacques-Henry Bornecque, 253 p.
VILDRAC, Charles, Lazare, Paris, Éditions de Minuit, s.d., [imprimé en déc. 1946], 79 p. WAGNER, Richard, L'Or du Rhin, Paris, Flammarion, 1994, tract. de l'allemand par Jean d'Arièges, 254 p.
WERTH, Léon, La Maison Blanche, Paris, Viviane Hamy (Paris, E. Fasquelle, 1913) 1990, 173 p.
WIESEL, Élie, La Nuit, Paris, Éditions de Minuit, 1958, préface de François Mauriac. WITTIG, Monique, L'Opoponax, Paris, Éditions de Minuit, 1964, 281 p.

B. SOURCES SECONDAIRES
ADORNO, Theodor W., Dialectique négative, Paris, Éditions Payot &Rivages, 2001, tract. de l'allemand par le groupe de traduction du Collège de philosophie  : Gérard Coffin, Joëlle Masson, Olivier Masson, Alain Renaut, Dagmar Trousson, 421 p.
ADORNO, Theodor W., Prismes  : critique de la culture et société, Pans, Payot (1955) 1986, tract. de l'allemand par G. et R Rochlitz, 247 p.
AGAMBEN, Giorgio, Ce qui reste d'Auschwitz, Paris, Payot &Rivages, tract. de l'italien par Pierre Alferi, 2003, 192 p.
ALEXANDRE, Didier ; COLLOT, Michel ; GUÉRIN, Jean-Yves ; MURAT, Michel (éds.), La Traversée des thèses. Bilan de la recherche doctorale en littérature française du XXe siècle, Actes du Colloque de la Société d'étude de la littérature française du XXe siècle (SELF X~, Paris, Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2004, 254 p.
ALEXANDRE, Didier, Le Magma et l'horizon. Essai sur La Route des Flandres de Claude Simon, Klincksieck, 1997, 250 p.
616 AMOSSY, Ruth ; HERSCHBERG-PIERROT, Anne  :Stéréotypes et clichés. Langue, dis- cours, société, Paris, Nathan, 1997, 128 p.
ANTELME, Robert, Textes inédits sur L'Espèce humaine. Essais et témoignages, Paris, Gallimard, 1996, 304 p.
ARASSE, Daniel, Le Sujet dans le tableau, Paris, Flammarion, 1997, 158 p.
ARENDT, Hannah, Eichmann à Jérusalem  :rapport sur la banalité du mal, Paris, Galli- mard, (première trad. : Paris, Gallimard, 1966), 1991, trad. de l'anglais par Anne Guérin, présentation par Michelle-Irène Brudny de Launay, 484 p.
ARISTOTE, Poétique, Paris, Gallimard, 1996, trad. par J. Hardy, 162 p. AUDOIN-ROUZEAU, Stéphane ; BECKER, Annette, 14-18, retrouver la Guerre, Paris, Gallimard, 2000, 398 p.
BACHMANN, Christian, LEGUENNEC, Nicole, Violences urbaines. Ascension et chute des classes moyennes à travers cinquante ans de politique de la ville, Paris, Alain Mi- chel, 1996, 557 p.
BAKHTINE, Mikhail, Esthétique et théorie du roman, Paris, Gallimard, 1978, trad. du russe par Daria Olivier, préface de Michel Aucouturier, 488 p.
BAQUÉ, Françoise, Le Nouveau Roman, Paris, Bordas, 1972, 146 p.
BARTHES, Roland, « L Étranger, roman solaire  », Bulletin du Club du livre français, avril
1954, repris dans Roland Barthes, ouvres complètes, t. 1, Paris, Seuil, 1993, p. 398
BARTHES, Roland, « Littérature objective  », Critique, 1954, repris dans Roland

BARTHES, ouvres complètes,l(1942-1965), Paris, Seuil, 1993, p. 1185-1193. BARTHES, Roland, « Texte (Théorie du)  », Encyclopoedia Universalis, 1997.
BARTHES, Roland, Le Degré zéro de l'écriture, suivi de Nouveaux essais critiques, Paris,
Seuil, 1953, et 1972,187 p.
BAUMAN, Zygmunt, Modernité et holocauste, Paris, La Fabrique éditions, 2002, trad. de l'anglais par Paule Guivareh, 285 p.
BENSOUSSAN, Georges, « Éditorial  », Revue d'histoire de la Shoah. Le monde juif. La Shoah dans la littérature française. La Revue du Centre de Documentation Juive Contemporaine, Myriam Ruszniewski-Dahan, Georges Bensoussan (éds.), septembre- décembre 2002, n°176, p. 4.
BENVENISTE, Émile, Problèmes de linguistique générale, 1, II, Paris, Gallimard, 1966, 356 p. et 286 p.
BINSWANGER, Daniel, « Le temps de l'autre. La poésie de Paul Celan et la question de l'histoire  », Parler des camps, penser les génocides, Catherine Coquio (éd.), Paris, Alain Michel, 1999, p. 43850.
BLANCHOT, Maurice, « La littérature et le droit à la mort » (1947) De Kafka à Kafka, Paris, Gallimard, 1981, p. 11-61.
BLANCHOT, Maurice, L'Entretien infini, Gallimard, 1969, 643 p.
BLANCHOT, Maurice, L'Espace littéraire, Paris, Gallimard, 1955, 376 p.
BLANCHOT, Maurice, Le Livre à venir, Paris, Gallimard, 1959, 340 p.
BLANCKEMAN, Bruno, « Une axiologie historique pour le vingtième siècle  :repérage des

pôles  », Le Temps des Lettres. Quelles périodisations pour l'histoire de la littérature
française du XXe siècle  ?, Francine Dugast-Portes (éd.), Rennes, Presses Universitaires
de Rennes, 2001, p. 73-82.
BOIS, Yves-Alain ; E. KRAUSS, Rosalind, Formless. A user s Guide, New York, Zone Books, 1997, 251 p.
BOISDEFFRE, Pierre de, Histoire de la littérature de langue française des années 30 aux années 80, « Roman Théâtre  », tome 1, Paris, Librairie Académique Perrin, 1985, Nou- velle édition refondue,1390 p.
BRETON, André, Le Surréalisme et la peinture, Paris, Gallimard, 1979, 427 p.
617 BROSSAT, Alain, L Épreuve du désastre. Le XXe siècle et les camps, Paris, Éditions Alain Michel, 1996, 494 p.
CHATTI, Mounira, L'écriture de la déportation et de la Shoah ou la double impossibilité entre le silence et le dire, Th. N. R Litt. française, Université de Provence Aix-Mar- seille, 1995.
CHÉNETIER, Mare, « Repères pour l'étude d'une voix fantôme, ou petit concert, en guise d'introduction à un autre  », Revue française d'études américaines. « La voix dans la fic- tion américaine contemporaine  », novembre 1992, n°54, Presses Universitaires de Nan- cy, p. 319-332.
CLÉMENT, Bruno ; ESCOLA, Mare (éds.), Le Malentendu. Généalogie du geste hermé- neutique, Paris, Presses Universitaires de Vincennes, 2003, 215 p.
CLÉMENT, Bruno, L'ouvre sans qualités, rhétorique de Samuel Beckett, Paris, Seuil,
1994, 441 p.
CLOSETS, Sophie de, Lectures pour tous (1953-1968), Mém. de DEA « Histoire du XXe siècle  », Institut d'Études Politiques de Paris, automne 2001.
COHN, Dorrit, La Transparence intérieure, Modes de représentation de la vie psychique dans le roman, Paris, Seuil, 1981, 310 p.
COLONNA, Vincent, Autofiction &autres mythomanies littéraires, Auch, Tristram, 2004, 250 p.
COPET-ROUGIER, Élisabeth, « Anthropologie  », Encyclopcedia Universalis, 1997. COQUIO, Catherine (éd.), Parler des camps, penser les génocides, Paris, Alain Michel,
1999, 680 p.
COQUIO, Catherine, «  La "vérité " du témoin comme schisme littéraire  », La Licorne, n°51 Les camps et la littérature. Une littérature du XXe siècle, Daniel Dobbels et Dominique Moncond'huy (éds.), 1999, p. 55-79.
Dt~I,LENBACH, Lucien, Claude Simon, Paris, Seuil, 1988, 217 p.
DAMBRE, Mare, « L'hypothèse d'une écriture feuilletée : à propos des "années cin- quante "  », Francine Dugast-Portes (éd.), Le Temps des Lettres. Quelles périodisations pour l'histoire de la littérature française du XXe siècle  ?, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2001, p. 255-262.
DAMBRE, Mare, « Minores et histoire du roman  », La Traversée des thèses. Bilan de la recherche doctorale en littérature française du XXe siècle, Actes du Colloque de la So- ciété d'étude de la littérature française du XXe siècle (SELF X~, Didier Alexandre  ; Michel Collot ;Jean-Yves Guérin ;Michel Murat (éds.), Paris, Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2004, p. 80-87.
DANA, Catherine, Fictions pour mémoire. Camus, Perec et l'écriture de la shoah, Paris, L'Harmattan, 1998, 189 p.
DANEY, Serge ; TOUBIANA, Serge, « Entretiens avec Pierre Dumayet  », Les Cahiers du Cinéma, numéro spécial télévision, automne 1981.
DANEY, Serge, « Le travelling de Kapo  », Trafic, n°4, automne 1992, p. 5-19. DAYAN-ROSENMAN, Anny, « Héritiers d'un désastre sans mots  », Revue d'histoire de la
Shoah. Le monde juif. La Shoah dans la littérature française. La Revue du Centre de
Documentation Juive Contemporaine, Myriam Ruszniewski-Dalian, Georges Bensous-
san (éd.), septembre-décembre 2002, n°176, p. 147-166.
DAYAN-ROSENMAN, Anny, « Shoah, silence, écriture  », Limites du langage  : indicible ou
silence, Aline Mura-Bnxnel et Karl Cogard (éds.), Paris, L'Harmattan, 2002, p. 239-245.
DE SALVA, Donna, « Mexnento Morandi  », Morandi, dans l'écart du réel, Paris-Musées,

Éditions des musées de la Ville de Paris, 2001, p. 15-19.
618 DEBAENE, Vincent et JEANNELLE, Jean-Louis, « " Où est la littérature  ? " À propos de Claude Lévi-Strauss et de Charles de Gaulle  », L'Idée de littérature dans les années 1950, Fabula, en ligne, 2003,
http://www.fabula.org/colloques/1950/debaene jeannelle.php
DEBAENE, Vincent, « Portrait de l'ethnologue en Lazare  », Claude Lévi-Strauss, Paris, L'Herne, 2004, n°82, Michel Izard éd., 482 p.
DECLERCQ, Gilles ; MURAT, Michel (éds.), Le Romanesque, Paris, Presses de la Sor- bonne Nouvelle, 2004, 316 p.
Déportation etproduction littéraire et artistulue, Mémoire vivante, n°32, décembre 2001, 51 p. DESANTI, Dominique, Robert Desnos, le roman d'une vie, Paris, Mercure de France, 1999, 355 p.
DIAMANT, Naomi, The Boundaries of Holocaust Literature. The Emergence of a Canon, Ann Arbor, Michigan (LTSA), UMI, Dissertation Services, 1993.
DOBBELS, Daniel ; MONCOND'HUY, Dominique (éds.), Les camps et la littérature. Une littérature du XXe siècle, La Licorne, n°51, 1999, 265 p
DOMINIQUE, François, « Nous sommes libres...  », Robert ANTELME, Teztes inédits sur

L'Espèce humaine. Essais et témoignages, Paris, Gallimard, 1996, p. 204-220. DORT, Bernard, « Tentative de description  », Cahiers du Sud, n°334, avril 1956.
DORT, Bernard, Lecture de Brecht, augmentée de « Pédagogie et forme épique  », Paris,
Seuil (1960), 1972, 220 p.
DOUBROVSKY, Serge, La Place de la Madeleine, écriture et fantasme chez Proust, Paris, Mercure de France, 1974, 164 p.
DUMAYET, Pierre, Autobiographie d'un lecteur, Paris, Librairie Arthème Fayard, 2000, 221 p.
DURRER, Sylvie, Le Dialogue romanesque, Style et structure, Genève, Droz, 1994, 269 p. DUTEIL, Marylène, Auschwitz  : du témoignage à l'écriture, Th. D., Paris N-Sorbonne,
1998.
DUVIVIER, Christophe, Natures mortes du XXe siècle, catalogue de l'exposition, 24 mai-28 septembre 1997, Pontoise, Musée de Pontoise, 1997, 93 p.
ECO, Umberto, Lector in fabula. Le rôle du lecteur ou la Coopération interprétative dans les textes narratifs, Paris, Librairie générale française, 1989, trad. de l'italien par My- riem Bouzaher, 315 p.
FAERBER, Johan, «  La photo Minuit, du cliché nocturne à la lumière du négatif  », L'idée de littérature dans les années 1950, Fabula, en ligne, 2003, http://www.fabula.org/colloques/document64.php.
FOREST, Philippe, Histoire de Tel Que11960-1982, Paris, Seui1,1995, 655 p. FOURCAUT, Annie, « Introduction  », Faire l'histoire des grands ensembles. Bibliographie
1950-1970, Frédéric DUFAUX, Annie FOURCAUT, Rémi SKOUTELSKY (éds.),
Lyon, ENS Éditions, 2003, http://histoire-sociale.unie-parisl.fr/CTrba.htm. FROMILHAGUE, Catherine, Les Figures de style, Paris, Nathan, 1995, 128 p.
GAZIER, Michèle, « "Minimales "fait le maximum  », Télérama, 6 novembre 2002, p. 26. GENETTE, Gérard, Fiction et diction, Paris, Seuil, 1991, 151 p.
GENETTE, Gérard, Figures III, Paris, Seuil, 1972, 285 p.
GENETTE, Gérard, Métalepse, Paris, Seuil, 2004, 131 p.
GENETTE, Gérard, Palimpsestes. La littérature au second degré, Paris, Seuil, 1982, 574 p. GENETTE, Gérard, Seuils, Paris, Seuil, 1987, 426 p.
GÉRARD, André-Marie, Dictionnaire de la Bible, Paris, Robert Laffont, 1989 (Bouquins), 1478 p.
GINZBURG, Carlo, « Traces. Racines d'un paradigme indiciaire  », tract. de l'italien par Monique Aymard, Mythes, emblèmes, traces. Morphologie et histoire, tract. de l'italien
619 par Monique Aymard, Christian Paoloni, Élsa Bonan et Martine Sancini-Vignet, Paris, Flammarion, 1989, p. 139-180.
GODARD, Delphine, L'identité en question. Une lecture de la partie fiction de W ou le souvenir d'enfance, de Georges Perec, accompagnée d'une édition critique et génétique, Th. doct. Lettres modernes, Paris III —Sorbonne Nouvelle, 1996.
GRACQ, Julien, « Pourquoi la littérature respire mal » (1960), Préferences, ouvres com- plètes I, Paris, Gallimard, 1989 (Bibl. de la Pléiade), p. 857-881.
GRIERSON, Karla, « "Vérité ", littérarité et vraisemblance dans le récit de déportation  », La Shoah. Témoignages, savoirs, azuvres, Annette Wieviorka et Claude Mouchard (éds.), Saint-Denis, Presses universitaires de Vincennes, 1999, p. 207-223.
GRIERSON, Karla, « Des mots qui font vivre  :commentaires sur le langage dans les récits de déportation  », Mots, les langages du politique. « La Shoah  : Silence... et voix  », n°56, septembre 1998, Anne Croll, Annette Wieviorka (éds.), p. 15-31.
GRIERSON, Karla, « Indicible et incompréhensible dans le récit de déportation  », Les Camps et la littérature. Une littérature du XXe siècle, La Licorne, n°51, D. Dobbels et D. Moncond'huy (éds.), 1999, p. 97-129.
GUÉRIN, Jean-Yves, « Champs satures et jachères  », La Traversée des thèses. Bilan de la recherche doctorale en littérature française du XXe siècle, Actes du Colloque de la So- ciété d'étude de la littérature française du XXe siècle (SELF XX), Didier Alexandre  ; Michel Collot ;Jean-Yves Guérin ;Michel Murat (éds.), Paris, Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2004, p. 13-24.
GUILLOT, Claire, « Images contrastées du ghetto de Lodz  », Le Monde, samedi 8 janvier
2005, p. 25.
HACHARD, Gabrielle, Essai sur la couleur dans quelques films d'Alain Resnais, Mém. de

Maîtrise en Cinéma et audiovisuel, Paris III —Sorbonne Nouvelle, 1995. HAMBURGER, Küte, Logique des genres littéraires, Paris, Seuil, 1986, trad. de l'allemand
par Pierre Cadiot, 312 p.
HARTOG, François, Régimes d'historicité. Présentisme et expériences du temps, Paris, Éditions du Seuil, 2003, 257 p.
HENRY, Albert, Métonymie et métaphore, Paris, Klincksieck, 1971, 163 p.
HUBERT, Étienne-Alain ; MURAT, Michel (éds.), L'Année 1945, Paris, Champion, 2004, 327 p.
ISER, Wolfgang, L'Acte de lecture. Théorie de l'effet esthétique, Hayen-Sprimont, Pierre Mardaga éditeur, 1997, trad. de l'allemand par Evelyne Sznycer, 405 p.
JAMIN, Jean, « Des maisons impossibles. Le nom, la race et la terre au Yoknapatawpha  », L'Homme, n°154-155, 2000, p. 526-546.
JAUSS, Hans Robert, Pour une esthétique de la réception, Paris, Gallimard, 1978, trad. de l'allemand par Claude Maillard, préface de Jean Starobinski, 333 p.
JENNY, Laurent, La Fin de l'intériorité. Théories de l'expression et invention esthétique dans les avant-gardes françaises (1885-1935), Paris, PUF, 2002, 161 p.
JURGENSON, Luba, L'Expérience concentrationnaire est-elle indicible  ?, Monaco, Édi- tions du Rocher, 2003, 396 p.
KAEMPFER, Jean, Poétique du récit de guerre, Paris, José Corti, 1998, 292 p. KLEMPERER, Victor, LTI, la langue du Ille Reich  : carnets d'un philologue, Paris, Alain
Michel, 1996, LTI — Notizbuch Bines philologen, trad. de l'allemand par Elisabeth Guil-
lot, 375 p.
KOFMAN, Sarah, Paroles suffoquées, Paris, Galilée, 1987, 94 p.
KRISTEVA, Julia, Semeiotike. Pour une sémanalyse, Paris, Éditions du Seuil, 1969, 381 p. LA MARTINIÈRE, Joseph de, Le Décret et la procédure Nacht und Nebel (Nuit et Brouil- lard), Orléans, La Martinière, 1981, avant-propos de Germaine Tillion, 71 p.
620 LAKOFF, Georges ; JOHNSON, Mark, Les Métaphores dans la vie quotidienne, Paris, Minuit, 1985, trad. de l'américain par Michel Defornel avec la collaboration de Jean- Jacques Lecerele, 254 p.
LAME-MERCIER, Gillian, La Parole romanesque, Paris, Éditions Klincksieck, 1989, 366 p.
LANZMANN, Claude, Shoah, France, [s. 1.], Les Films Aleph, 1985, première époque  : 2h 29, lh 57 ;deuxième époque  : 2h 22, 2h 22.
LE BRETON, David, Anthropologie du corps et modernité, Paris, Presses Universitaires de France, 1990, 263 p.
Le Robert, Dictionnaire historique de la langue française, Paris, Le Robert, 1998, Alain REY (éd.).
LEFEBVRE, Jean-Pierre, « Paul Celan traducteur des camps  », Les Camps et la littérature. Une littérature du XXe siècle, La Licorne, n°51, Daniel Dobbels et Dominique Mon- cond'huy (éds.), 1999, p. 251-255.
LEJEUNE, Philippe, « Autofictions et Cie  », AUTOFICTIONS ET CIE, RITM, n°6, 1993, Centre de Recherches Interdisciplinaires sur les Textes modernes, Université Paris X, Serge Doubrovsky, Jacques Lecarme et Philippe Lejeune (éds.), p. 5-10.
LEJEUNE, Philippe, La Mémoire et l'oblique. Georges Perec autobiographe, Paris, P.O.L.
1991, 252 p.
LEJEUNE, Philippe, Le Pacte autobiographique, Paris, Seuil, 1996, 382 p.
LEJEUNE, Philippe, Moi aussi, Paris, Seuil, 1986, 346 p.
LÉVINAS, Emmanuel, La Mort et le temps, Éditions de l'Herne, Le Livre de Poche, 1991, 151 p.
LÉVINAS, Emmanuel, Totalité et Infini. Essai sur l'extériorité, Paris, Le Livre de Poche
(1971), 2001, 342 p.
LÉVI-STRAUSS, Claude, « Diogène couché  », Les Temps modernes, février 1955, n°110,
p. 1187-1220.
LÉVI-STRAUSS, Claude, Tristes Tropiques, Plon, 1955, 502 p.
LINDEPERG, Sylvie, « L'écran aveugle  », La Shoah. Témoignages, savoirs, csuvres, An- nette Wievorka et Claude Mouchard (éds.), Saint-Denis, Presses universitaires de Vin- cennes, 1999, p. 147-163.
COUETTE, Jean-François, « Beckett et Sartre  :vers un théâtre lazaréen  », Lire Beckett. En attendant Godot. Fin de partie, Didier Alexandre et Jean-Yves Debreuille (éds.), Lyon, Presses Universitaires de Lyon, 1998, Actes de la Journée d'études d'agrégation organi- sée àl'université Lumière-Lyon 2 le 21 novembre 1998 par la Faculté des Lettres de Lyon 2 et par la société d'études de la littérature française du XXe siècle, p. 97-109.
COUETTE, Jean-François, « Beckett, un théâtre lazaréen  »,Les Temps modernes, 54e année, mai juin juillet 1999, n°604.
LOZOWY, Eric, Le Récit concentrationnaire, une investigation théorique, Th. Litt. Comp., Montréal, 1996.
MALSON, Lucien, Les enfants sauvages. Mythes et réalité, Union Générale d'Éditions,
1964, 246 p.
MARIE, Michel, Intertitres et sons au cinéma, Th. de 3e cycle de sémiologie du cinéma, Paris VIII, 1976.
MATORÉ, Georges, L'Espace humain. L'expression de l'espace dans la vie, la pensée et l'art contemporains, Paris, Nizet (Paris, Éditions du Vieux Colombier, 1962) 1976, 299 p.
Midi Minuit fantastique, n°1, juin 1962, Paris, Éditions Le Terrain vague. MILKOVITCH-RIOUX, Catherine ; PICKERING, Robert (éds.), Ecrire la guerre, Cler-
mont-Fenand, Presses Universitaires Blaise Pascal, Centre de Recherches sur les Litté-
ratures Modernes et Contemporaines, 2000, 490 p.
621
MURA-BRUNEL, Aline, « Nouveau discours du silence  », Limites du langage, indicible ou

silence, Aline Mura-Brunel et Karl Cogard (éds.), Paris, L'Harmattan, 2002, p. 365-373. MURAT, Michel, « Le dialogue romanesque dans Le Rivage des Syrtes  », Revue d'Histoire
Littéraire de la France, mars-avril 1983, 83e année, n°2, p. 179-193.
MURAT, Michel, « Tendances  », L'Idée de littérature dans les années 1950, Fabula [en ligne], 2003, http://www.fabula.org/colloques/1950/murat.php.
MURAT, Michel, « Une mémoire démentielle  », Rivista di Letterature moderne e compa- rate, luglio-settembre 2002, vol. LV, p. 293-305.
NICOLADZÉ, Françoise, La Lecture ou la vie. ouvre attendue, csuvre reçue  : Jorge Sem- prun et son lectorat, Paris, Gallimard, 2002, 163 p.
PAGÉ, Suzanne, « Préface  », Morandi, dans l'écart du réel, Paris-Musées, Éditions des musées de la Ville de Paris, 2001, p. 10-11.
PAIRE, Alain, Chronique des Cahiers du Sud. 1914-1966, Paris, IMEC, 1993, préface de Jean Duvignaud, 410 p.
PARRAU, Alain, Écrire les camps, Paris, Belin, 1995, 380 p.
PASTOUREAU, Michel, L Étoffe du Diable. Une histoire des rayures et des tissus rayés, Paris, Seui1,1991, 183 p.
PAVEL, Thomas, « Fiction et perplexité morale  », Conférence « Mare Bloch » (École des Hautes Études en Sciences Sociales) prononcée le 10 juin 2003, Fabula, http://www.fabula.org/pavelbloch.php.
PEREC, Georges, « Robert Antehne ou la vérité de la littérature  », Robert ANTELME, Textes inédits sur L'Espèce humaine Essais et témoignages, 1996, Paris, Gallimard,
p. 173-190.
PIÉGAY-GROS, Nathalie, Introduction à l'intertextualité, Paris, Nathan, 2002, 183 p. PIERRON, Henri (éd.), Vocabulaire de psychologie, Paris, PUF, 1968, 571 p. PIERSSENS, Michel, « Le Temps des groupes  », Revue d'Histoire Littéraire de la France
La périodisation en histoire littéraire, Siècles, générations, groupes, écoles, septembre-
octobre 2002, 102e année, n°5, p. 789-797.
PINGAUD, Bernard, « L'École du refus  », Esprit, nouvelle série, Le « Nouveau Roman  », juillet-août 1958, n°263-264, p. 55-59.
PIPET, Linda, La Notion d'indicible dans la littérature des camps de la mort, Paris, L'Harmattan, 2000, 154 p.
POROT, Antoine (éd.), Manuel alphabétique de psychiatrie, Paris, PUF, 1969, 615 p. RABATÉ, Dominique, Louis-René des Forêts  : la voix et le volume, Paris, José Corti, 2002, 264 p.
RABATÉ, Dominique, Poétiques de la voix, Paris, José Corti, 1999, 322 p.
RABATÉ, Dominique, Yers une littérature de l'épuisement, Paris, José Corti, 1991, 201 p. RICARDOU, Jean, Problèmes du Nouveau Roman, Pans, Seuil, 1967, 207 p.
RIC~UR, Paul, La Mémoire, 1 Histoire, l'Oubli, Seuil, 2000, 676 p.
RIC~UR, Paul, La Métaphore vive, Paris, Seuil, 1985 (Points Essais), 399 p.
RIC~UR, Paul, Temps et récit I. L'intrigue et le récit de fiction, Paris, Seuil, 1983 (Points Essais), 404 p.
RIC~UR, Paul, Temps et récit II. La configuration dans le récit de fiction, Seuil (Points Essais), 1984, 298 p.
RIFFATERRE, Michael, « Contraintes intertextuelles  », Texte(s) et intertexte(s), Éric Le Calvez et Marie-Claude Canova-Green (éds.), Amsterdam-Atlanta, Rodopi, 1997, p. 35-54.
RIFFATERRE, Michael, « La Trace de l'intertexte  », La Pensée, n°215, octobre 1980. RINN, Michael, Les récits du génocide. Sémiotique de l'indicible, Lausanne-Paris, Dela- chaux et Niestlé, 1998, 288 p.
RIVETTE, Jacques, « De l'abjection  »,Les Cahiers du cinéma, n°120, juin 1961, p. 54-55.
622 ROBBE-GRILLET, Alain, Pour un Nouveau Roman, Paris, Éditions de Minuit, 1963, 144 p.
ROBERT, Marthe, Roman des origines et origines du roman, Paris, Gallimard, 1972, 364 p. SALGAS, Jean-Pierre, «  1985, mai. Shoah, ou la disparition  », De la littérature française, Denis Hollier (dir.), Paris, Bordas, 1993, p. 1005-1013.
SALLENAVE, Danièle, « La catharsis impossible. Ébauche d'une réflexion  », Po&sie, n°70, 1994, Belin, p. 57-65.
SARRAUTE, Nathalie, L Ére du soupçon. Essais sur le roman, Paris, Gallimard, 1956, 151 p.
SAVIGNEAU, Josyane, « Claude Durand, l'énigmatique  », Le Monde des Livres, 7 septem- bre 2001, p. Dç.
SCHAEI'FN ;R, Jean-Marie, Pourquoi la fiction  ?, Paris, Seuil, 1999, 347 p.
SCHEER, Léo, La Société sans maître. Essai sur la société de masse, Paris, Éditions Gali- lée, 1978, 124 p.
SEBAG, Jacques, « Pour en finir avec le mot Holocauste  », Le Monde, 27 janvier 2005, p. 13.
SHERINGHAM, Michael, « Le romanesque du quotidien  », Le Romanesque, Declereq,

Gilles ;Murat, Michel (éds.), Paris, Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2004.
SIMONfN, Anne, Les Éditions de Minuit  : 1942-1955 : le devoir d'insoumission, Paris,
IMEC éd., 1994, 528 p.
STEINER, Georges, Langage et silence, Paris, Éditions du Seuil, 1969, trad. de l'anglais par Lucienne Lotringer, 255 p.
STERN, Anne-Lise, Le Savoir-déporté. Camps, histoire, psychanalyse, Paris, Seuil, 2004, 335 p.
SURYA, Michel, « Une absence d'issue  », Robert ANTELME, Teztes inédits sur L'Espèce humaine Essais et témoignages, Paris, Gallimard, 1996, p. 114-119.
TADIÉ, Jean-Yves et Mare, Le Sens de la mémoire, Paris, Gallimard, 1999, 355 p. TERNON, Yves, «  Le sens des mots. De mal en pis (" camps ", "génocides ", "crimes
contre l'humanité ")  », Parler des camps, penser les génocides, Catherine Coquio (éd.),
Paris, Alain Michel, 1999, p. 97-110.
TERVARENT, Guy de, Attributs et symboles dans l'art profane, Genève, Droz, 1997, 535 p.
TODOROV, Tzvetan, Introduction à la littérature fantastique, Paris, Seuil, 1970, 190 p. TRAVERSO, Enzo, L'Histoire déchirée, Essai sur Auschwitz et les intellectuels, Paris, Les Éditions du Cerf, 1997, 239 p.
VIART, Dominique, « La fiction en procès  », Yers une cartographie du roman français contemporain, colloque des 24-25 mai 2002, à paraître.
VIART, Dominique, « Le roman contemporain  », La Traversée des thèses, Bilan de la recherche doctorale en littérature française du XXe siècle, Actes du Colloque de la So- ciété d'étude de la littérature française du XXe siècle (SELF X~, Didier Alexandre, Mi- chel Collot ; Jean-Yves Guérin ; Michel Murat (éds.), Paris, Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2004, p. 88-97.
VIART, Dominique, Une Mémoire inquiète. La Route des Flandres de Claude Simon, Paris, Presses Universitaires de France, 1997, 302 p.
WARDI, Charlotte, Le Génocide dans la fiction romanesque, Paris, PUF, 1986 (Écriture), 179 p.
WIEVIORKA, Annette, « Indicible ou inaudible  ? La déportation, premiers récits (1944- 1947)  », Pardès, n°9-10, numéro spécial  :Penser Auschwitz, 1989, Shmuel TRIGANO
WIEVIORKA, Annette, « L'expression "camp de concentration " au XXe siècle  », Ving- tiemesiècle, Presses de Sciences-Po, n°54, avril juin 1997, p. 4-12
623 W1EV10RKA, Annette, Auschwitz, 60 ans après, Paris, Robert Laffont, 2005, 286 p. W1EV10RKA, Annette, Déportation et génocide. Entre la mémoire et l'oubli, Paris, Plon,
1992, 506 p.
W1EV10RKA, Annette, L Ére du témoin, Pans, Hachette (1998), 2002, 185 p. WORMSER-MIGOT, Olga, L'Ère des camps, Paris, U. G. E., 1973, 312 p. WORMSER-MIGOT, Olga, Le Retour des déportés. Quand les alliés ouvrirent les portes...,
Bruxelles, Éditions Complexe, 1985, 341 p.