Aller au contenu

Note

Accès libre
Support: Numérique
231

note

Sauf la quatrième, qui est inédite (« Le Fantasme Louis XIV, ou comment s’en débarrasser ? »), ces études ont déjà été publiées en revue ou dans des actes de colloque. Elles ont été relues et corrigées. Voici les références des publications originales :

« Stendhal, les Grecs et les Romains », Rizonanze classiche nell’Europa romantica, a cura di Annarosa Poli e Emanuele Kanceff, Moncalieri, C.I.R.V.I., 1998.

« La Bibliothèque latine de Stendhal », Stendhal 1783-1842. Cultures antique et médiévale, Gauthier De Wulf éd., Les Lettres Romanes, hors série, 1992.

« Le Corneille de Stendhal », Stendhal Club 116, 15 juillet 1987.

« “Notre père Walter Scott” : Stendhal, ou le fils émancipé », Romanzo storico e romanticismo. Intermittenze del modello scottiano, Quaderni del seminario di filologia francese 4, Pise-Genève, ETS-Slatkine, 1996, www.slatkine.com.

« La mort de Danton ? », Stendhal Club 126, 15 janvier 1990.

« Stendhal et une autre Manon », Recherches et Travaux 49, 1995 (Hommage à Jean Sgard).

« Le Rouge et le Blanc », Recherches et Travaux 46, 1994.

« Stendhal, l’Histoire, le roman », La Storia nel romanzo (1800-2000), Marinella Columni Camerino éd., Rome, Bulzoni, 2008.

« Stendhal et la “civilisation” américaine », Stendhal, le saint-simonisme et les industriels, O. Schellekens éd., éditions de l’Université de Bruxelles, 1979.

« Mangeons du jésuite ! Mangeons du jésuite ! », Stendhal journaliste anglais, Philippe Berthier et Pierre-Louis Rey éds., Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2001.

« Chateaubriand et Stendhal faiseurs de pape : le conclave de 1829 », Bulletin de la Société Chateaubriand, 2005.

« Le Chant du cygne », Stendhal et le style, Philippe Berthier et Éric Bordas éds., Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2005.

« Stendhal : Dieu, la femme, le roman », Recherches et Travaux 58, 2000.

« Mystique, érotique et politique à Bray-le-Haut », Cahiers Stendhal 1, 15 janvier 1984.