Aller au contenu

Bibliographie

Accès libre
Support: Numérique
181

BIBLIOGRAPHIE

Éditions de référence

Stendhal, Chroniques pour lAngleterre : Contributions à la presse britannique, éd. Renée Dénier et Keith G. McWatters, 8 tomes, Grenoble, Publications de lUniversité des langues et lettres de Grenoble / ELLUG, 1980-1995.

Stendhal, Correspondance générale, dir. Victor Del Litto, Paris, Honoré Champion, 1997 (t. 1), 1998 (t. II) et 1999 (t. IV-V).

Stendhal, De lAmour, éd. Xavier Bourdenet, Paris, Flammarion, coll. « GF », 2014.

Stendhal, Histoire de la peinture en Italie, éd. Victor Del Litto, Paris, Gallimard, coll. « folio essais », 1996.

Stendhal, Lamiel, éd. Jean-Jacques Hamm, Paris, Flammarion, 1993.

Stendhal, Lamiel, éd. Anne-Marie Meininger, Gallimard, 1983.

Stendhal, Lamiel, Œuvres complètes, éd. Victor Del Litto et Ernest Abravanel, 50 tomes, Genève, Cercle du Bibliophile, 1967-1974, t. 44, 1971.

Stendhal, Œuvres intimes, éd. Victor Del Litto, Paris, Gallimard, Pléiade, 1981 (t. I), 1982 (t. II).

Stendhal, Œuvres romanesques complètes, éd. Yves Ansel, Philippe Berthier, Xavier Bourdenet et Serge Linkès, Paris, Gallimard, Pléiade, 2005 (t. I), 2007 (t. II), 2013 (t. III).

Stendhal, Promenades dans Rome, éd. V. Del Litto, Grenoble, Jérôme Millon, 1993.

Stendhal, Racine et Shakespeare (1818-1825) et autres textes de théorie romantique, éd. Michel Crouzet, Paris, Honoré Champion, 2006.

Stendhal, Rome, Naples et Florence, éd. Pierre Brunel, Paris, Gallimard, coll. « folio classique », 1987.

Stendhal, Le Rose et le Vert, Mina de Vanghel, Tamira Wanghen, éd. Jean-Jacques Labia, Paris, Flammarion, 1998.

Stendhal, Vanina Vanini et autres nouvelles, éd. Xavier Bourdenet, Paris, Gallimard, 2010.

Stendhal, Voyages en France, éd. Victor Del Litto, Paris, Gallimard, Pléiade, 1992.

182

BIBLIOGRAPHIE DES ARTICLES
ET OUVRAGES CITÉS

Alain, Stendhal, Paris, Rieder, 1935.

Algazi, Lisa, Maternal Subjectivity in the Works of Stendhal, Lewiston, NY, Edwin Mellen Press, 2001.

Algazi, Lisa, « Stendhal féministe ? », LAnnée stendhalienne, no 4, Paris, Champion, 2005, p. 29-40.

Andrieu, Jacqueline, « De Mina de Vanghel à Lamiel ou Héroïsme, amour et vraisemblance », Stendhal Club, nº 76, 1976-1977, p. 321-331.

Ansel, Yves, « Lamiel, conte dépolitisé ? », RHLF, vol. 109, no 1, 2009, p. 35-50.

Ansel, Yves, « Sartre », Dictionnaire de Stendhal, éd. Yves Ansel, Philippe Berthier, Michael Nerlich, Paris, Champion, 2003, p. 653-654.

Ansel, Yves, « Stendhal et la femme “en deux volumes” », LAnnée stendhalienne, nº 8, 2009, p. 139-168.

Ansel, Yves, Stendhal : « Le Rouge et le Noir », Neuilly-sur-Seine, Atlande, 2013.

Ansel, Yves, Stendhal littéral : « Lamiel », Grenoble, ELLUG, 2009.

Ansel, Yves, Stendhal littéral : « Le Rouge et le Noir », Paris, Kimé, 2001.

Attuel, Josiane, Le Style de Stendhal : Efficacité et romanesque, Bologne, Casa Editrice Pàtron, 1980.

Auerbach, Érich, Mimésis. La Représentation de la réalité dans la littérature occidentale, Paris, Gallimard, 1968.

Authier, Catherine et Garnier, Lucy, « Giuditta Pasta, le travestissement et la “féminité” chez Stendhal », LAnnée stendhalienne, no 8, 2009, p. 117-138.

Balzac, Honoré de, Mémoires de deux jeunes mariées, La bibliothèque Gallimard, Paris, Gallimard, 2002.

Barbéris, Pierre, « Quest-ce quun personnage littéraire au féminin ? À propos de Louise de Rênal », HB. Revue Internationale détudes stendhaliennes, no 4, 2000, p. 47-73.

Bardèche, Maurice, Stendhal romancier, Paris, La Table ronde, 1947.

Barthes, Roland, S/Z, Paris, Seuil, 1970.

Baudelaire, Charles, Œuvres complètes, éd. Claude Pichois, Paris, Gallimard, Pléiade, 1976, t. 2.

Beauvoir, Simone de, Le Deuxième Sexe, 2 tomes, Paris, Gallimard, 1976 [1949].

Beauvoir, Simone de, LExistentialisme et la sagesse des nations, Genève, Éditions Nagel, 1986.

Beauvoir, Simone de, « Littérature et métaphysique », Les Temps modernes, vol. 1, no 7, 1946, p. 1153-1163.

183

Beauvoir, Simone de et alii, Que peut la littérature ?, [Paris], Union générale déditions, 1965, p. 73-92.

Bell, Linda A., Sartres Ethics of Authenticity, Tuscaloosa, University of Alabama Press, 1989.

Bell, Sheila, Stendhal : « Vie de Henry Brulard », Londres, Grant and Cutler, 2006.

Bersani, Léo, A Future for Astyanax : Character and Desire in Literature, Boston, Little, Brown and Company, 1976.

Bertelà, Maddalena, Stendhal et lAutre : LHomme et lœuvre à travers lidée de féminité, Florence, Leo S. Olschki, 1985.

Berthier, Philippe, « Lamiel » ou la boîte de Pandore, Paris, Presses Universitaires de France, 1994.

Berthier, Philippe, « Stendhal Club », Revue des Sciences humaines, nº 224, 1991, p. 139-159.

Berthier, Philippe, « Stendhal entre Julia et Simone », LAnnée stendhalienne, nº 8, 2009, p. 187-195.

Berthier, Philippe, Stendhal et la Sainte famille, Genève, Droz, 1984.

Blin, Georges, Stendhal et les problèmes de la personnalité, Paris, José Corti, 2001 [1958].

Blin, Georges, Stendhal et les problèmes du roman, Paris, José Corti, 1954.

Blüher, Karl Alfred, « LAmour tragique dans les premières nouvelles de Stendhal », Stendhal Club, nº 96, 1982, p. 374-387.

Boll-Johansen, Hans, Stendhal et le roman : Essai sur la structure du roman stendhalien, Aran, Éditions du grand chêne, 1979.

Bolster, Richard, Stendhal, Balzac et le féminisme romantique, Paris, Minard, 1970.

Bolster, Richard, « Stendhal, Mme de Duras et la tradition sentimentale », Studi Francesi, vol. 36, no 107, 1992, p. 301-306.

Bordas, Éric, « “Ce quelle aimait par-dessus tout, cétait une conversation intéressante” : Bavardage et commérage dans Lamiel », LAnnée Stendhal, nº 2, 1998, p. 95-111.

Boumelha, Penny, « Realism and the Ends of Feminism », Grafts : Feminist Cultural Criticism, éd. Susan Sheridan, Londres, Verso, 1988, p. 77-91.

Bourdenet, Xavier, « Lamiel ou lhistoire en miroir. À propos de 1830 », RHLF, vol. 109, nº 1, 2009, p. 21-33.

Bourdenet, Xavier, « Mme Grandet, ou comment lamour vient aux femmes », LAnnée stendhalienne, nº 8, 2009, p. 169-186.

Brombert, Victor, Fiction and the Themes of Freedom, University of Chicago Press, 1968.

Brooks, Peter, The Novel of Worldliness : Crébillon, Marivaux, Laclos, Stendhal, Princeton University Press, 1969.

184

Brooks, Peter, Reading for the Plot : Design and Intention in Narrative, New York, Alfred A. Knopf, 1984.

Bruyas, Jean-Paul, La Psychologie de ladolescence dans lœuvre romanesque de Stendhal, Aix-en-Provence, La Pensée Universitaire, 1967.

Butler, Judith, Trouble dans le genre : le Féminisme et la subversion de lidentité, trad. C. Kraus, Paris, La Découverte, 2005.

Caillois, Roger, Les Jeux et les hommes : le Masque et le vertige, éd. revue et augmentée, Paris, Gallimard, 1967.

Chaitin, Gilbert D., The Unhappy Few : A Psychological Study of the Novels of Stendhal, Bloomington, Indiana University Press, 1972.

Chilcoat, Michelle, « Idéologie et romantisme : Habitude et réflexion », LAnnée stendhalienne, nº 4, 2005, p. 41-66.

Cohen, Margaret, « In Lieu of a Chapter on Some French Women Novelists », in Spectacles of Realism : Body, Gender, Genre, éd. Margaret Cohen et Christopher Prendergast, Minneapolis, University of Minnesota Press, 1995, p. 90-119.

Cohen, Margaret, The Sentimental Education of the Novel, Princeton University Press, 1999.

Constans, Ellen, « Au nom du bonheur : le Féminisme de Stendhal », Europe, nº 652-653, 1983, p. 62-74.

Constans, Ellen, Les Problèmes de la condition féminine dans lœuvre de Stendhal, 2 tomes, Lille, Service de reproduction des thèses de luniversité Lille III, 1978.

Coquillat, Michèle, La Poétique du mâle, Paris, Gallimard, 1982.

Corbin, Alain, Le Temps, le Désir et lHorreur, Paris, Aubier, 1991.

Corrédor, Marie-Rose, « Aux sources du discours clinique : La Correspondance avec Félix Faure et François Bigillion (mai 1805 à février 1806) », Lire la correspondance de Stendhal, éd. Martine Reid et Elaine Williamson, Paris, Honoré Champion, 2007, p. 57-63.

Coudert, Marie-Louise, « Mathilde mal aimée », Europe, nº 519-521, 1972, p. 136-141.

Coward, Rosalind, Female Desire, Londres, Paladin, 1984.

Crouzet, Michel, « Le Dépucelage de Lamiel », Amicitia Scriptor : Littérature, Histoire des Idées, Philosophie : Mélanges offerts à Robert Mauzi, éd. Annie Becq et alii, Paris, Honoré Champion, 1998, p. 293-313.

Crouzet, Michel, « Les Français du King φιλλιππε », Le Dernier Stendhal 1837-1842, éd. Michel Arrous, Paris, Eurédit, 2000, p. 365-433.

Crouzet, Michel, Le Héros fourbe chez Stendhal ou Hypocrisie, politique, séduction, amour dans le beylisme, Paris, SEDES, 1987.

Crouzet, Michel, « Lamiel grotesque », Stendhal et le comique, éd. Daniel Sangsue, Grenoble, ELLUG, 1999, p. 267-304.

185

Crouzet, Michel, Nature et Société chez Stendhal : la Révolte romantique, Villeneuve dAscq, Presses Universitaires de Lille, 1985.

Crouzet, Michel, Le Naturel, la grâce et le réel dans la poétique de Stendhal : Essai sur la genèse du romantisme, Tome II, Paris, Flammarion, 1986.

Crouzet, Michel, « Le Rouge et le Noir » : Essai sur le romanesque stendhalien, Paris, Presses Universitaires de France, 1995.

Crouzet, Michel, « Stendhal et le récit tragique », Stendhal Europeo : Atti del congresso internazionale Milano, 19-21 Maggio 1992, Fasano, Schena, 1996, p. 107-162.

Crouzet, Michel et alii, éd. Stendhal : Mémoire de la critique, Paris, Presses de lUniversité de Paris-Sorbonne, 1996, p. 219-237.

Deguise, Pierre, « Stendhal et Sartre. Du naturel à lauthentique », The French Review, vol. 42, nº 4, 1969, p. 540-547.

Del Litto, Victor, « Stendhal romancier réaliste ? », Stendhal-Balzac : Réalisme et cinéma : Actes du xie congrès international stendhalien, Auxerre, 1976, éd. Victor Del Litto, Presses Universitaires de Grenoble, 1978, p. 7-12.

Del Litto, Victor, La Vie intellectuelle de Stendhal : Genèse et évolution de ses idées (1802-1821), Grenoble, Presses Universitaires de France, 1959.

Démar, Claire, Ma loi davenir : 1833 : Ouvrage posthume ; suivi dun Appel dune femme au peuple sur laffranchissement de la femme, Paris, Au bureau de la Tribune des femmes, 1834.

Desalmand, Paul, Sartre, Stendhal et la morale : ou la Revanche de Stendhal, Paris, Pocket, 2005.

Destutt de Tracy, Antoine Louis Claude, De lamour, Paris, Société dédition « Les Belles Lettres », 1926.

Destutt de Tracy, Antoine Louis Claude, Élémens didéologie, 5 tomes, 4 vol., Paris, Courcier, 1817-1818.

Donachie, Sarah F., « Unwriting the “Amazone” : Gender Trouble in Stendhals Lamiel », Love and Sexuality : New Approaches in French Studies, éd. Sarah F. Donachie et Kim Harrison, Oxford, Peter Lang, 2005, p. 17-32.

Dubois, Jacques, « Une sociologie amoureuse », RHLF, vol. 109, nº 1, 2009, p. 5-20.

Faguet, Émile, Politiques et moralistes du dix-neuvième siècle, 3 tomes, 8e éd., Paris, Société française dimprimerie et de librairie, [sd].

Fallaize, Elizabeth, « Simone de Beauvoir and the Demystification of Women », A History of Feminist Literary Criticism, éd. Gill Plain et Susan Sellers, Cambridge University Press, 2007.

Félix-Faure, Jacques, « La Douloureuse Destinée de Victorine Bigillion », Stendhal Club, nº 1, 1958, p. 9-14.

Felman, Shoshana, La « Folie » dans lœuvre romanesque de Stendhal, Paris, Corti, 1971.

186

Felman, Shoshana, « Women and Madness : The Critical Phallacy », Balzac, éd. Michael Tilby, Londres, Longman, 1995, p. 266-283.

Fetterley, Judith, The Resisting Reader : A Feminist Approach to Feminist Fiction, Bloomington : Indiana University Press, 1978.

Finch, Alison, Womens Writing in Nineteenth-Century France, Cambridge University Press, 2000.

Flower MacCannell, Juliet, « Stendhals Woman », Semiotica, vol. 48, nº 1-2, 1984, p. 143-168.

Froger, Nathalie, « Femme publique, femme privée : la Dialectique impossible de lhéroïne stendhalienne », Stendhal Club, nº 133, 1991, p. 39-51.

Galster, Ingrid, « Lamiel à Radio Vichy. Une adaptation de Simone de Beauvoir », LAnnée stendhalienne, nº 5, 2006, p. 131-151.

Gandt, Marie de, « Lamiel-Psyché, la figure de lesprit », LAnnée stendhalienne, nº 8, 2009, p. 79-100.

Garnier, Lucy, La Femme comme construction dans la fiction stendhalienne, thèse de doctorat inédite, Université dOxford, 2007.

Garnier, Lucy, « “La Femme par M. de Stal” : Lucien Leuwen et la sexualité féminine chez Stendhal », LAnnée stendhalienne, nº 9, 2010, p. 93-119.

Garnier, Lucy, « “On ne naît pas femme, on le devient” : les Lettres à Pauline et la condition féminine », Lire la correspondance de Stendhal, éd. Martine Reid, Paris, Honoré Champion, 2007, p. 11-25.

Garnier, Lucy, « Stendhals Mina de Vanghel and the question of feminism », Nineteeth-Century French Studies, vol. 34, nº 3-4, 2006, 252-261.

Géfin, Laszlo K., « Auerbachs Stendhal : Realism, Figurality, and Refiguration », Poetics Today, vol. 20, nº 1, 1999, p. 27-40.

Genette, Gérard, Figures II, Seuil, 1969.

Gide, André, « En relisant Lamiel », dans Stendhal, Lamiel, éd. Jean-Jacques Hamm, Paris, Flammarion, 1993, p. 21-37.

Girard, René, Mensonge romantique et vérité romanesque, Paris, Grasset, 1961.

Goetz, William R., « Nietzche and Le Rouge et le Noir », Comparative Literature Studies, vol. 18, nº 4, 1981, p. 443-458.

Goldschläger, Alain, « Stendhal, mauvais disciple de Sade », LAnnée stendhalienne, nº 4, 2005, p. 193-203.

Gormley, Lane, « “Mon roman est fini” : Fabricateurs de romans et fiction intratextuelle dans Le Rouge et le Noir », Stendhal Club, nº 21, 1979, p. 129-138.

Gracq, Julien, En lisant en écrivant, Paris, Corti, 1980 ; réimpr. 1981.

Guérin, Michel, La Politique de Stendhal : les Brigands et le bottier, Paris, Presses Universitaires de France, 1982.

Hage, Anne, « Crime et châtiment dans Le Rouge et le Noir », LAnnée stendhalienne, nº 2, 2003, p. 179-209.

187

Hemmings, Frederick W. J., « Les Deux Lamiel : Nouveaux aperçus sur les procédés de composition de Stendhal romancier », Stendhal Club, nº 60, 1973, p. 287-316.

Hemmings, Frederick W. J., Stendhal : A Study of his Novels, Oxford, Clarendon Press, 1964.

Higonnet, Margaret, « Frames of Female Suicide », Studies in the Novel, vol. 32, nº 2, 2000, p. 228-241.

Hoog, Armand, « Le “rôle” de Julien », Stendhal Club, nº 78, 1978, p. 131-142.

Hutchinson, Hilary, « Lamiel et limmoralisme gidien », Stendhal Club, nº 100, 1983, p. 501-510.

Imbert, Henri-François, Les Métamorphoses de la liberté ou Stendhal devant la Restauration et le Risorgimento, Paris, Corti, 1967.

Jaccard, Annie-Claire, « Julien Sorel : la Mort et le temps du bonheur », Europe, nº 519-521, 1972, p. 113-127.

Jaton, Anne-Marie, « De lamour et Lucien Leuwen : Une poétique de lobstacle », Le Plus Méconnu des romans de Stendhal : « Lucien Leuwen », Paris, SEDES-CDU réunis, 1983, p. 89-98.

Jefferson, Ann, Reading Realism in Stendhal, Cambridge University Press, 1988.

Jefferson, Ann, « Varieties of Female Agency in Stendhal », From Goethe to Gide : Feminism, Aesthetics and the French and German Literary Canon 1770-1936, éd. Mary Orr et Lesley Sharpe, University of Exeter Press, 2005, p. 65-79.

Jones, Grahame C., LIronie dans les romans de Stendhal, Lausanne, Éditions du Grand Chêne, 1966.

Jones, Grahame C., « Les Murs et lemprisonnement dans Le Rouge et le Noir », Stendhal Club, nº 100, 1983, p. 449-463.

Kristeva, Julia, Histoires damour, Paris, Denoël, 1983.

Kurisu, Kosei, « Armance, Mina de Vanghel, Mathilde de La Mole : le thème de la singularité chez les héroïnes stendhaliennes », Stendhal Club, nº 74, 1976-1977, p. 123-132.

Labia, Jean-Jacques, « Un “conte dhiver” : Lamiel », Stendhal-Balzac : Réalisme et cinéma : Actes du xie congrès international stendhalien, Auxerre, 1976, éd. Victor Del Litto, Presses Universitaires de Grenoble, 1978, p. 213-218.

Laforgue, Pierre, 1830. Romantisme et histoire, Saint-Pierre-du-Mont, Eurédit / J & S éditeur, 2001.

Laurens, Gilbert, « Le Mythe dHérodiade chez Stendhal, III », Stendhal Club, nº 106, 1985, nº 131-147.

Laurent, Jacques, Stendhal comme Stendhal ou le mensonge ambigu, Paris, Grasset & Fasquelle, 1984.

Leoni, Anne, « Le Vert de houx », RHLF, vol. 109, nº 1, 2009, p. 61-70.

188

Linkès, Serge, « De Letellier à Lamiel, la comédie continue », LAnnée stendhalienne, nº 1, 2002, p. 255-280.

Linkès, Serge, « Éditer le manuscrit inachevé : Vraies et fausses vertus du numérique », Recherches & Travaux, nº 72, 2008, p. 185-199.

Linkès, Serge, « Le Manuscrit de Lamiel : la Fin dune énigme ? », Le Dernier Stendhal 1837-1842, éd. Michel Arrous, Paris, Eurédit, 2000, p. 463-477.

Longstaffe, Moya, « Le Coup de pistolet, le concert et laudace féminine : la fin de la chasse au bonheur », LAnnée Stendhal, nº 4, 2000, p. 5-27.

Longstaffe, Moya, « Le Dilemme de lhonneur féminin dans lunivers masculin du duel : le crime de la duchesse Sanseverina », Stendhal Club, nº 75, 1976-1977, p. 305-319.

Longstaffe, Moya, « Freedom, Feminism, and Further Reflections on Simone de Beauvoir, Stendhal, and Claudel », Claudel Studies, vol. 22, nº 1-2, 1995, p. 109-122.

Longstaffe, Moya, Metamorphoses of Passion and the Heroic in French Literature – Corneille, Stendhal, Claudel, coll. « Studies in French Literature », 35, Lewiston, Edwin Mellen Press, 1999.

Lukacher, Maryline, « Lamiel, lectrice de Stendhal », LAnnée stendhalienne, nº 4, 2005, p. 179-192.

MacKenzie, Caitriona, « A Certain Lack of Symmetry : Beauvoir on Autonomous Agency and Womens Embodiment », Simone de Beauvoirs « The Second Sex » : New Interdisciplinary Essays, éd. Ruth Evans, Manchester University Press, 1998, p. 122-158.

Malraux, Clara, « Les Grandes Sœurs de Mathilde de la Mole », Confluences, nº 30, 1944, p. 262-264.

Manzini, Francesco, « Stendhal, Imagination and Inconsequentiality : the Dirt of Politics and the Politics of Dirt in the Vie de Henry Brulard, Lucien Leuwen and La Chartreuse de Parme », Dix-Neuf, vol. 18, no 1, 2014, p. 19-31.

Manzini, Francesco, Stendhals Parallel Lives, Oxford, Peter Lang, 2004.

Manzini, Francesco, « Work, Idleness, and Play in Stendhals Lucien Leuwen », Dix-Neuf, vol. 16, no 1, 2012, p. 28-37.

Mariette, Catherine, « De lAmour : Essai didéologie ou “fragments dun discours amoureux” », Persuasions damour : Nouvelles lectures de « De lAmour » de Stendhal, éd. Daniel Sangsue, Genève, Droz, 1999, p. 79-88.

Marill Albérès, Francine, Le Naturel chez Stendhal, Paris, Nizet, 1956.

May, Gita, « Le Féminisme de Stendhal et Lamiel », Stendhal Club, no 20, 1977-1978, p. 191-204.

Mérimée, Prosper, HB suivi de XIX lettres à Stendhal, Genève, Slatkine Reprints, 1998.

Miller, Nancy K., The Heroines Text : Readings in the French and English Novel, 1722-1782, New York, Columbia University Press, 1980.

189

Mitchell, John, Stendhal : « Le Rouge et le Noir », coll. « Studies in French Literature », 22, Londres, Edward Arnold, 1973.

Moretti, Franco, The Way of the World : The « Bildungsroman » in European Culture, Londres, Verso, 1987.

Mossman, Carol A., The Narrative Matrix : Stendhals « Le Rouge et le Noir », Lexington, Kentucky, French Forum, 1984.

Nerlich, Michael, « Renaissance », Dictionnaire de Stendhal, éd. Yves Ansel, Philippe Berthier, Michael Nerlich, Paris, Honoré Champion, 2003, p. 591-592.

Parmentier, Marie, « Le Rouge et le Noir, un “roman pour femmes de chambre” ? », LAnnée stendhalienne, no 4, 2005, p. 205-230.

Pasco, Allan H., « The Unheroic Mode : Stendhals La Chartreuse de Parme », Philological Quarterly, vol. 70, no 3, 1991, p. 361-378.

Paupe, Adolphe, Histoire des œuvres de Stendhal, Paris, Dujarric, 1903, réimpr. Genève, Slatkine Reprints, 1998.

Pavet-Jörg, Pierrette, « Le Temps des héroïnes stendhaliennes », Le Dernier Stendhal 1837-1842, éd. Michel Arrous, Paris, Eurédit, 2000, p. 207-231.

Pearson, Roger, Stendhals Violin : A Novelist and his Reader, Oxford, Clarendon Press, 1988.

Petrey, Sandy, Realism and Revolution : Balzac, Stendhal, Zola, and the Performances of History, Ithaca, Cornell University Press, 1988.

Peytard, Jean, Voix et traces narratives chez Stendhal, Paris, Les Éditeurs français réunis, 1980.

Philippot, Didier, « Lamiel ou le paradoxe romanesque », Le Dernier Stendhal 1837-1842, éd. Michel Arrous, Paris, Eurédit, 2000, p. 167-206.

Pizzorusso, Arnaldo, « Mina de Vanghel ou lantipode de la raison », Travaux de linguistique et de littérature, vol. 13, no 2, 1975, p. 631-640.

Porter, Dennis, « Lamiel : The Wild Child and the Ugly Men », Novel, vol. 12, no 1, 1978, p. 21-32.

Prendergast, Christopher, Balzac : Fiction and Melodrama, Londres, Edward Arnold, 1978.

Prendergast, Christopher, The Order of Mimesis : Balzac, Stendhal, Nerval, Flaubert, Cambridge University Press, 1986.

Prévost, Jean, La Création chez Stendhal : Essai sur le métier décrire et la psychologie de lécrivain, Paris, Mercure de France, 1951.

Prévost, Jean, Essai sur les sources de « Lamiel ». Les Amazones de Stendhal. Le Procès de Lacenaire, Lyon, Imprimeries réunies, 1942.

Rabbitt, Kara M., « LEnfant libertine : pouvoir discursif et volonté narrative dans Lamiel de Stendhal », Nineteenth-Century French Studies, vol. 31, no 1-2, 2002-2003, p. 66-83.

190

Rabine, Leslie W., Reading the Romantic Heroine : Text, History, Ideology, Ann Arbor, University of Michigan Press, 1985.

Raitt, Alan, « An unpublished letter by Mérimée », Modern Language Review, vol. 65, no 2, 1970, p. 282-289.

Reader, Keith A., « Le Discours du pouvoir dans Lamiel », Stendhal : lÉcrivain, la société et le pouvoir, Presses Universitaires de Grenoble, 1984, p. 265-276.

Reid, Martine, « Sur le personnage féminin et Mme de Rênal. Réponse à Pierre Barbéris », LAnnée stendhalienne, no 8, 2009, p. 197-212.

Rey, Pierre-Louis, « “Un peu trop grande et trop maigre” », RHLF, vol. 109, no 1, 2009, p. 51-60.

Rich, Adrienne, « When We Dead Awaken : Writing as Re-Vision », College English, vol. 34, no 1, 1972, p. 18-30.

Richard, Jean-Pierre, Littérature et sensation, Paris, Seuil, 1954.

Rodgers, Catherine, « Étude féministe de cinq auteurs : cinquante ans de recul », Cinquantenaire du « Deuxième Sexe », éd. Christine Delphy et Sylvie Chaperon, Paris, Éditions Syllepse, 2002, p. 139-142.

Rogers, Nancy, « The Wasting Away of Romantic Heroines », Nineteenth-Century French Studies, vol. 11, no 3-4, 1983, p. 246-256.

Rousseau, Jean-Jacques, Émile ou de léducation, Paris, Flammarion, 1966.

Sartre, Jean-Paul, LÊtre et le Néant : Essai dontologie phénoménologique, Paris, Gallimard, 1943.

Sartre, Jean-Paul, Quest-ce que la littérature ?, Paris, Gallimard, 1948 ; réimpr. avec préface, 2008.

Schehr, Lawrence R., Rendering French Realism, Stanford University Press, 1997.

Schor, Naomi, Breaking the Chain : Women, Theory, and French Realist Fiction, New York, Columbia University Press, 1985.

Scott, Maria, « Comédie et liberté chez Stendhal : une étude de ses actrices », LAnnée stendhalienne, no 11, 2012, p. 217-231.

Scott, Maria, « Les Femmes et la faculté de vouloir dans Les Promenades dans Rome », « Façons de voir » : Enquêtes sur les « Promenades dans Rome », éd. Xavier Bourdenet et François Vanoosthuyse, Grenoble, ELLUG, 2011, p. 247-264.

Scott, Maria, « Performing Desire : Stendhals Theatrical Heroines », French Studies, no 62, 2008, p. 259-270.

Scott, Maria, « Le Réalisme et la peur du désir ? Le cas de Lucien Leuwen », LAnnée stendhalienne, no 9, 2010, p. 35-57.

Scott, Maria, « Simone de Beauvoir on Stendhal : in Good Faith or in Bad ? », The Irish Journal of French Studies, no 8, 2008, p. 55-71.

Scott, Maria, « Stendhal, Mathilde et le regard oblique », LŒil écrit, éd. Johnnie Gratton et Derval Conroy, Genève, Slatkine, 2005, p. 221-236.

Scott, Maria, « Stendhals Heroines : Escaping History through History », Nineteenth-Century French Studies, vol. 37, no 3-4, 2009, p. 260-272.

191

Scott, Maria, « Stendhals Muddy Realism », Dix-Neuf, vol. 16, no 1, 2012, p. 15-27.

Scott, Maria, « Stendhals Rebellious Mothers and the Fight Against Death-by-Maternity », Birth and Death in Nineteenth-Century French Culture, éd. Nigel Harkness et alii, Rodopi, 2007, p. 139-151.

Scott, Maria, « Le thème de lamitié féminine chez un “tendre ami des femmes” », LAnnée stendhalienne, no 8, 2009, p. 101-115.

Segal, Naomi, The Unintended Reader, Cambridge University Press, 1986.

Spandri, Francesco, L« Art de Komiker » : Comédie, théâtralité et jeu chez Stendhal, Paris, Champion, « Romantisme et modernités », 68, 2003.

Starobinski, Jean, LŒil vivant, Gallimard, 1961.

Talbot, Émile, éd., La Critique stendhalienne de Balzac à Zola, York, Caroline du Sud, French Literature Publications, 1979.

Thompson, Christopher W., « Conflit, Genre et Transcendance dans Le Rouge et le Noir », LAnnée stendhalienne, nº 8, 2009, p. 213-230.

Thompson, Christopher W., « Lamiel » : Fille du feu : Essai sur Stendhal et lénergie, Paris, Harmattan, 1997.

Thompson, Christopher W., « Vanina Vanini ou la répétition tragique », LAnnée Stendhal, nº 4, 2000, p. 29-36.

Turnell, Martin, The Rise of the French Novel, Londres, Hamish Hamilton, 1979.

Valéry, Paul, Variété II, Paris, Gallimard, 1930.

Vercollier, Claudine, « Un personnage problématique : Mathilde de la Mole », University of Toronto Quarterly, vol. 68, nº 2, 1999, p. 642-654.

Vigneron, Robert, « Stendhal et Sanscrit », Modern Philology, vol. 33, nº 4, 1936, p. 383-402.

Wahl, Pauline, « Stendhals Lamiel : Observations on Pygmalionism », Pre-text/Text/Context. Essays on Nineteenth-Century Literature, éd. Robert L. Mitchell, Columbus, Ohio State University Press, 1980, p. 113-119.

Wahl (Willis), Pauline, « Lamiel de Stendhal à feu et à sang », The Play of Terror in Nineteenth-Century France, éd. John T. Booker et Allan H. Pasco, Londres, Associated University Presses, 1997, p. 122-129.

Wais, Kurt, « Stendhal zwischen Novelle und Roman : Mina de Vanghel und ihre Schwestern », Stendhal Club, nº 96, 1982, p. 435-449.

Waller, Margaret, The Male Malady : Fictions of Impotence in the French Romantic Novel, New Brunswick, NJ, Rutgers University Press, 1993.

Weiand, Christof, « Stendhal ou le romanesque du vrai », Simone de Beauvoir : « Le Deuxième Sexe ». Le Livre fondateur du féminisme moderne en situation, éd. Ingrid Galster, Paris, Honoré Champion, 2004, p. 241-255.

West Sooby, John, « Armance : le Choix dun destin », Stendhal Club, nº 100, 1983, p. 490-500.

192

West Sooby, John, « Débauches en ébauche : la vie marginale de Lamiel », Esquisses/Ebauches : Projects and Pre-Texts in Nineteenth-Century French Culture, éd. Sonya Stephens, Oxford, Peter Lang, 2007, p. 81-89.

West Sooby, John, « Revolution and Revolt in Stendhals Lamiel », Nineteenth-Century French Studies, vol. 22, nº 1-2, 1993-1994, p. 90-99.

West Sooby, John, « La société et le jeu dans Le Rouge et le Noir », Stendhal : lÉcrivain, la société et le pouvoir, Presses Universitaires de Grenoble, 1984, p. 99-114.

Wilkinson, Lynn R., « Gender and Class in Stendhals Lamiel », Romanic Review, vol. 80, nº 1, 1989, p. 57-74.

Zaffarami Berlinghini, Rita, « Lamiel ou lémancipation de la femme », Le Dernier Stendhal 1837-1842, éd. Michel Arrous, Paris, Eurédit, 2000, p. 267-277.