Aller au contenu

Table des matières

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-2548-6
  • ISSN: 2103-4672
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-2550-9.p.0561
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 26/03/2014
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
561

Table des matières

Nota   9

Introduction   11

Première partie

L’épistémè des correspondances

Analogie, pensée mythique
et pensée musicale : considérations théoriques   39

Isomorphisme de la mythologie et de la musique   41

La pensée mythique   45

L’analogie   50

Analogie et pensée mythique   61

À propos de la musique   65

Analogie et pensée musicale   74

L’orchestration mythique des correspondances    83

De l’analogie aux correspondances    83

Analogie et correspondances :
un même univers épistémique   83

Les correspondances comme trait isotopant
du romantisme allemand   89

Le romantisme allemand : cadre historique et discursif   94

Cadre historique : les « sources oubliées »   94

Cadre discursif : du croire au savoir   98

562

La dimension esthétique :
poïétique et épistémologie romantique   104

Le romantisme allemand comme partition   107

Topoï mythiques de la naturphilosophie romantique   107

Vers une typologie des correspondances   112

Musicalité et musique dans la « mythologie » romantique   118

Correspondances horizontales et cosmologie musicale   121

« L’âme du monde »   122

Pandynamisme et musicalité   129

Le concert du monde et des sens   133

Fondement musical du galvanisme
et du magnétisme animal    142

Harmonie musicale et mystique du nombre    148

Le culte de la forme   153

« Ut musica poesis »   154

La musicalisation des arts   158

Présences de la musique :
correspondances verticales, enchâssées et obliques   173

Correspondances verticales : « la révélation naturelle »   175

Parcours véridictoires   175

Le culte de l’imperfectif :
herméneutique de la nature et poïétique musicale    179

Sous l’aspect perfectif : la symbolique de la nature   193

Correspondances enchâssées : « l’homme imago mundi »   195

Parcours méréologiques   195

La science anthropocosmique   198

L’œuvre-microcosme : le concept de clôture    202

Écoute musicale et esthétique du recueillement    208

Correspondances obliques : « la chute et la rédemption »   212

De la chute à la rédemption :
le parcours narratif canonique   212

Science du proto : l’origine musicale   216

Musique et narrativité : la téléologie circulaire   220

563

Deuxième partie

Symbolisme et musicalité

Du romantisme allemand au symbolisme français : modalités de passage   227

Les deux romantismes   227

De l’Allemagne à la France : la perspective philologique   232

Entre l’Allemagne et la France :
la perspective épistémologique   240

L’illuminisme comme siège d’une épistémè générale   243

Illuminisme et symbolisme   259

De la musique pure à la poésie pure :
la perspective structurelle   262

Symbolisme et architecture des correspondances   269

Continuités épistémiques   272

Crise modale 1 : le croire   275

La croyance auto-consciente   276

Évidement des structures mythiques :
la rhétorique des correspondances   280

Crise modale 2 : le vouloir   285

La fracture téléologique   285

Intransitivité de la volonté   288

Mimesis et poïesis   291

Renversements énonciatifs    293

« La schizie créatrice » :
thématisations poétiques du débrayage énonciatif   294

Au nom de la transcendance :
téléologie de la schizie dans le romantisme français   295

Au nom du « délire » : l’instance poétique éclatée   302

Au nom du langage : « l’initiative des mots »   306

564

Renversements axiologiques   310

L’éthique de la contemplation    310

« L’art pour l’art » et « l’art pur »   313

Le paradigme musical   317

« La musique du monde » :
persistance des contenus mythiques   317

Poïesis et musicalité : modulations symbolistes   322

Le telos de la musique   323

Sujet, langage et nature : désajustements   324

De la « musique absolue » à la « musique pure »   328

Mallarmé contre Wagner : le statut de la fiction   328

Le wagnérisme en question   331

Au nom de la musique   333

L’ouverture sémantique   333

Symbole et clôture   336

Les rapports intersensoriels et interartistiques   338

La grammaire des sens   339

La musicalité de la peinture   340

La musicalité de la poésie   345

Pour une sémiotique de la musicalité   353

Désiconisation et libération du signifiant dans l’art   358

Le concept de musicalité   366

Cadre épistémique   366

Musique, poésie, peinture : codifications esthétiques   372

Principes fondamentaux : l’ossature de la musicalité   382

L’organisation stratifiée   382

Le principe oppositionnel   384

La musicalité à l’œuvre    392

Rythme et tensivité   392

Les unités rythmiques   396

Modes de réalisation du rythme   398

565

Sémiotique et musicalité :
remarques sur la générativité du plan de l’expression   407

Des structures de base au programme aspectuel   407

Le concept d’actant tensif   410

L’énonciation en acte   412

Troisième partie

Musicalité « en sourdine » :
syncrétisme, synesthésie
et phénoménalité

Ouverture   419

Le « formalisme musical »   425

L’immanence de la musique   425

Autonomie sémantique   427

Autonomie sémiotique   430

Autonomie ontique   433

Du formalisme musical
à la musicalité des formes artistiques   438

Au seuil de l’art « abstrait »   440

Harmonie, mélodie et régimes de vision   445

Cinétisme et non-figurativité   447

Dérives formelles : les apories
du syncrétisme sensoriel et artistique   455

L’aporie sensorielle : séparer pour réunir   455

« Les miroirs » : un rêve brisé    456

L’« orchestration théâtrale »   457

L’aporie sémantique : évider pour remplir   460

L’« instrumentation verbale » : questions de méthode   462

« L’œuvre »   464

566

L’aporie figurative : isoler pour rassembler   471

Par la magie du verbe : la synesthésie-figure   472

Vers un art syncrétique : la synesthésie-sensation   476

L’aporie conceptuelle : occulter pour dévoiler   484

Pour un retour au sensible : le corps musical   489

Entre la res et le concept : surmonter le clivage   490

En deçà de la perception iconique : la motricité   492

« L’art et le geste »   494

Musicalité et perception :
vers une phénoménologie de l’expérience esthétique    500

Érotique du sens   501

Poïétique du corps   507

Conclusion générale   515

Bibliographie   527

Index des notions   551

Index des noms cités   555