Aller au contenu

Bibliographie

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-4243-8
  • ISSN: 2258-0158
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-4243-8.p.0561
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Mise en ligne: 02/08/2010
  • 1ère édition: 1990
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
561

Bibliographie

Éditions

Le lecteur trouvera dans les notes l’indication des éditions originales auxquelles nous avons recouru.

Nous citons ici les éditions modernes les plus importantes :

Histoire de la Princesse de Montpensier sous le règne de Charles IXe Roi de France, p. p. André Baunier, Paris, « La Connaissance », 1926.

Histoire de la Princesse de Montpensier sous le règne de Charles IXe Roi de France. Histoire de la Comtesse de Tende, p. p. Micheline Cuénin, Genève, Droz, 1979.

Histoire de la Princesse de Montpensier sous le règne de Charles IX Roi de France, p. p. Daniel Aris, Paris, « La Table ronde », 1993.

Histoire de la princesse de Montpensier, suivi de Histoire de la comtesse de Tende, p. p. Laurence Plazenet, Paris, Librairie Générale Française, Le Livre de poche, 2003.

La Princesse de Clèves, préface d’Anatole France, Paris, Conquet, 1889.

La Princesse de Clèves, p. p. Harry Ashton, Cambridge, The University Press, 1925.

La Princesse de Clèves, p. p. Albert Cazes, Paris, Les Belles-Lettres, 1934.

La Princesse de Clèves, p. p. Émile Magne [avec l’Introduction à l’étude du vocabulaire de Georges Matoré], Genève-Lille, Droz-Giard, 1946.

La Princesse de Clèves, préface d’Armand Hoog, Paris, Delmas, 1949.

La Princesse de Clèves, préface de Jean Cocteau, Paris, Club du Meilleur Livre, 1957 ; Gallimard, Folio, 1972.

La Princesse de Clèves, préface de Louise de Vilmorin, Paris, Le Livre de poche, 1958.

La Princesse de Clèves, p. p. Antoine Adam, dans Romanciers du xviie siècle, Paris, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, 1958.

La Princesse de Clèves, chronologie et notes d’Antoine Adam, Paris, Garnier-Flammarion, 1966.

La Princesse de Clèves, introduction de Michel Butor [l’article cité plus bas] et commentaire de Béatrice Didier, Paris, Le Livre de poche, 1972.

La Princesse de Clèves, p. p. Jean Mesnard, Paris, Imprimerie Nationale, 1980.

La Princesse de Clèves, p. p. Philippe Sellier, Paris, Librairie Générale Française, Le Livre de poche, 1999.

562

La Princesse de Clèves [avec les Lettres portugaises], p. p. Françoise Chandernagor, Paris, Gallimard (Folio classique), 2000.

La Princesse de Clèves et autres romans, préface et notice de Bernard Pingaud, Paris, Gallimard (folio), 1972.

La Princesse de Clèves et La Princesse de Montpensier, préface d’Albert Béguin, Lausanne, Éd. Rencontre, 1967.

La Princesse de Montpensier. La Princesse de Clèves, p. p. Christian Biet et Pierre Ronzeaud, Paris, Magnard, 1989.

La Princesse de Montpensier, suivi de La Comtesse de Tende, textes choisis et présentés par Chantal Thomas, Paris, Mercure de France, 2001.

Œuvres complètes, p. p. Roger Duchêne, préface de Michel Déon, Paris, Éditions François Bourin, 1990.

« The Princess of Cleves », Contempory reactions, criticism, ed. with a revised translation by John D. Lyons, New York, London, W.W. Norton, 1994.

The Princesse de Clèves, The Princesse de Montpensier, The Comtesse de Tende, translation with an introduction and notes by Terence Cave, Oxford, New York, Oxford University Press, 1992.

Zaïde, p. p. Janine Anseaume Kreiter, Paris, Nizet, 1982.

Zayde : histoire espagnole, p. p. Camille Esmein-Sarrazin, Paris, Garnier- Flammarion, 2006.

On peut également consulter :

Correspondance, p. p. André Beaunier et Georges Roth, Paris, Gallimard, 1942.

Lettres de Marie-Madeleine Pioche de La Vergne Comtesse de La Fayette et de Ménage, p. p. Harry Ashton, The University Press of Liverpool Ltd. Hooder and Stoughton Ltd, London, 1924.

Vie de la Princesse d’Angleterre, p. p. Marie-Thérèse Hipp, Genève-Paris, Droz, Minard, 1967.

Ouvrages utilisés par Madame De Lafayette

Pour Zaïde

Abregé de l’Histoire d’Espagne, de Portugal et de Navarre, par Mr M. Historiographe de France, Paris, Charles de Sercy, 1652.

Aleman, Mathieu, Guzman d’Alfarache, tr. p. G. Chappuys, Paris, Nicolas et Pierre Bonfons, 1600.

Cousin, Louis, Histoire de Constantinople depuis le regne de l’Ancien Justin jusqu’à la fin de l’Empire, Paris, Pierre Rocolet, Damien Foucault, 1672.

Des Jardins, Marie-Catherine, dame de Villedieu, Les Galanteries Grenadines (1672-1673), p. p. Edwige Keller-Rahbé, Saint-Etienne, Publications de l’Université de Saint-Etienne, 2006.

563

Favyn, André, Histoire de Navarre, Paris, Sonnius, Mettayer, Chevallier, 1612.

Gratiani, Girolamo, Il Conquisto di Granata, Paris, Des Roziers, 1654.

Mariana, Juan de, Histoire Generale d’Espagne, tr. p. le P. Joseph-Nicolas Charenton, Paris, Le Mercier père, Lottin, Josse le Fils, Briasson, 1725, 3 vol (nombreuses éditions en latin et en espagnol au xvie et au xviie siècles).

Marmol Carvajal, Luys de, L’Afrique, tr. p. Nicolas Perrot d’Ablancourt, Paris, Louis Billaine, 1667, 2 vol.

Montemayor, Jorge de, La Diane, tr. p. Antoine Vitray, Paris, Robert Foüet, 1623.

Perez de Hita, Gines, L’Histoire des Guerres Civiles de Grenade, Paris, Toussainct Du Bray, 1608.

Saulnier Du Verdier, Gilbert, Abregé de l’Histoire d’Espagne, Lyon, Par la Compagnie des Libraires, 1666.

Scudéry, Georges de, Ibrahim ou l’Illustre Bassa, Paris, A. de Sommaville, 1641-1644, 4 vol.

Scudéry, Georges de, Almahide, Paris, Augustin Courbé, 1660, 7 vol.

Turquet de Mayerne, Louis, Histoire Generale d’Espagne comprise en XXXVI Livres, Lyon, Jean de Tournes, 1637, 2 vol.

Pour La Princesse de Montpensier, La Princesse de Clèves,
La Comtesse de Tende

Anselme de Sainte-Marie, Le P. , Histoire généalogique et chronologique de la Maison royale de France, continuée par M. Du Fourny, Paris, Par la Compagnie des Libraires, 1726-1733, 9 vol. (« Anselme » dans les notes).

Anselme de Sainte-Marie, Le P. , Le Palais de l’Honneur, et les Genealogies Historiques des Illustres Maisons de France, et de plusieurs nobles Familles de l’Europe, Paris, Estienne Loyson, 1668.

Anselme de Sainte-Marie, Le P. , Le Palais de la Gloire contenant les Genealogies Historiques des Illustres Maisons de France, et de plusieurs nobles Familles de l’Europe, Paris, Estienne Loyson, 1664.

Bourdeille, Pierre de, abbé de Brantôme, Œuvres complètes, p. p. Ludovic Lalanne, Paris, Vve Jules Renouard, 1864-1882, 11 vol.

Boyvin du Villars, François, Mémoires sur les guerres demeslées tant en Piedmont qu’en Montferrat et Duché de Milan par feu Messire Charles de Cossé, comte de Brissac, Paris, Jean Gesselin, 1607.

Camusat, Nicolas, Meslanges Historiques ou Recueil de plusieurs Actes, Traitez, lettres missives et autres memoires qui peuvent servir en la deduction de l’histoire, depuis l’an 1390 jusques a l’an 1580, Troyes, Noel Moreau, 1619.

Castelnau, Michel de, Mémoires, p. p. Jean Le Laboureur, Paris, Pierre Lamp, 1659, 2 vol.

Caterino Davila, Enrico, Histoire des guerres civiles de France, tr. p. Jean Baudouin, Paris, Rocolet, 1647, 2 vol.

Courtin, Antoine de, Don Juan d’Autriche, Nouvelle Historique, Paris, Quinet, 1678.

Coustureau, Nicolas, Histoire de la Vie et Faits de Louis de Bourbon, surnommé le Bon, Premier Duc de Montpensier, p. p. le sieur du Bouchet, Rouen, Jacques Cailloué, 1645.

564

Des Jardins, Marie-Catherine, dame de Villedieu, Les Désordres de l’Amour (Paris, C. Barbin, 1675), Edition critique p. Micheline Cuénin, préface de Pierre Moreau, Genève, Droz, 1970.

Discours merveilleux de la Vie, Actions et Deportemens de la Royne Catharine de Medicis, Mere de François II, Charles IX, Henry III, Rois de France, La Haye, Adrian Vlacq, 1600.

Dupleix, Scipion, Histoire générale de France, avec l’état de l’Eglise et de l’Empire, Paris, L. Sonnius, 1621-1628, 3 vol.

Godefroy, Théodore, Le Ceremonial François, Paris, Sébastien et Gabriel Cramoisy, 1649, 2 vol.

Godwin, Francis, Annales des choses plus memorables arrivées tant en Angleterre qu’ailleurs, sous les regnes de Henry VIII, Edouard VI et Marie, tr. p. le sieur de Loigny, Paris, Rocolet, 1647.

Le Pesant de Boisguilbert, Pierre, Marie Stuart, Reyne d’Escosse, Nouvelle historique, Paris, Claude Barbin, 1675.

Matthieu, Pierre, Histoire de France sous les regnes de François I, Henry II, François II, Charles IX, Henry III, Henry IV, Louys XIII, Paris, Vefve Nicolas Buon, 1631, 2 vol.

Mézeray, François-Eudes de, Histoire de France depuis Faramond jusqu’à maintenant, Paris, Mathieu et Pierre Guillemot, 1646, 3 vol.

Regnault de Segrais, Jean, Les Nouvelles françaises ou les divertissements de la princesse Aurélie (1656), p. p. Roger Guichemerre, Société des Textes Français Modernes, 1990.

Saincte-Marthe, Scévole et Louis de, Histoire Genealogique de la Maison de France reveue et augmentee en cette Troisiesme Edition, Paris, Sebastien Cramoisy et Gabriel Cramoisy, 1597, 3 vol.

Sanders, Nicholas, Histoire du Schisme d’Angleterre, tr. p. François de Maucroix, Paris, André Pralard, 1676.

Saulnier Du Verdier, Gilbert, Abregé de l’Histoire de France, Paris, David, 1652, 2 vol.

Saulnier Du Verdier, Gilbert, Abregé de l’Histoire d’Angleterre, d’Escosse et d’Irlande, Paris, Vve P. David, 1661, 3 vol.

Thou, Jacques Auguste de, Histoire des choses arrivées de son temps, tr. p. Pierre Du Ryer, Paris, Augustin Courbé, 1659, 2 vol.

Vaumorière, Pierre Ortigue de, Diane de France, Nouvelle historique, Paris, Guillaume de Luyne, 1675.

Vichard de Saint-Réal, César, Dom Carlos, nouvelle historique 1672-1691, (1672), Edizione critica a cura di Giorgio Sale, Milano, Edizioni Universitarie di Lettere Economia diritto, 2002.

Études sur le roman au xviie siècle

Alliston, April, « Gender and the rhetoric of evidence in early-modern historical narratives », Comparative Literature Studies, 1996, p. 233-257.

565

Berchtold, Jacques, Les prisons du roman (xvviie-xviiie siècles), lectures plurielles et intertextuelles de « Guzman d’Alfarache » à « Jacques le fataliste », Genève, Droz, 2000.

Coulet, Henri, Le Roman jusqu’à la Révolution, Paris, Armand Colin, « Collection U », 1967, 2 vol.

Dallas, Dorothy, Le Roman français de 1660 à 1680, Paris, Gamber, 1932.

Deloffre, Frédéric, La Nouvelle en France à l’âge classique, Paris, Didier, 1967.

Esmein-Sarrazin, Camille (éd.), Poétiques du roman, Scudéry, Huet, Du Plaisir, et autres textes théoriques et critiques du xvve siècle sur le genre romanesque, Paris, Honoré Champion, 2004.

Godenne, René, Histoire de la nouvelle française aux XVIIe et xviiie siècles, Genève, Droz, 1970.

Grande, Nathalie, Stratégies du romanesque de « Clelie » à « La Princesse de Clèves », 1654-1678, Paris, Honoré Champion, 1999.

Hautcœur, Guiomar, « D’une esthétique de la diversité dans la nouvelle historique », dans Réalisme et réalité en question au xviie siècle, p. p. Didier Soulier, Dijon, Centre de recherches le Texte et l’Édition, 2002, p. 165-182.

Hipp, Marie-Thérèse, Mythes et réalités, enquête sur le roman et les mémoires, Paris, Klincksieck, 1976.

Keller-Rahbé, Edwige, Poétique de la mort dans la nouvelle classique, Paris, Honoré Champion, 1999.

Le Breton, André, Le roman au dix-septième siècle (Paris, Hachette, 1890), Genève, Slatkine Reprints, 1970.

Lever, Maurice, Romanciers du Grand Siècle, Paris, Fayard, 1996.

May, Georges, « L’histoire a-t-elle engendré le roman ? », Revue d’Histoire Littéraire de la France, 1955, p. 155-176.

Mueller, Marlies, Les idées politiques dans le roman héroïque de 1630 à 1670, Lexington (Ky) French Forum, 1984.

Perspective de la recherche sur le genre narratif français du dix-septième siècle, Convegno internazionale, Pavia, octobre 1998, Pisa, ETS ; Genève, Slatkine, 2000.

Pioffet, Marie-Christine (avec la collaboration de Sara Cotelli), Espaces lointains, espaces rêvés dans la fiction romanesque du Grand Siècle, Paris, Presses de l’Université Paris-Sorbonne, 2007.

Pizzorusso, Arnaldo, La Poetica del romanzo in Francia (1660-1685), Roma, Sciascia, 1962. Réimpression en un volume d’une étude intitulée « La concezione dell’arte narrativa nella seconda metà del Seicento francese », parue dans Studi mediolatini e volgari, vol. III, 1955.

Sgard, Jean, Le roman français à l’âge classique, 1600-1800, Paris, Librairie Générale Française, Le Livre de poche, 2000.

Société d’analyse de la topique des œuvres romanesques, La naissance du roman en France, topique romanesque de l’« Astrée » à « Justine », Colloque de Toronto, mars 1988, Seattle, Papers on French Seventeenth Century Literature, 1990.

Société d’analyse de la topique des œuvres romanesques, Locus in fabula, Colloque de Paris, 2001, p. p. Nathalie Ferrand, Louvain-Paris, Dudley Ma Peeters, 2004.

Trivisani-Moreau, Isabelle, Dans l’Empire de Flore, La représentation romanesque de la nature de 1660 à 1680, Tübingen, Gunter Narr (« Biblio 17 »), 2001.

566

Études générales sur Madame De Lafayette et son œuvre

Abraham, Claude, Mme de Lafayette, La Bruyère, La femme et le théâtre au pouvoir, Actes de Davis, Biblio 17, 40, 1988.

Anseaume Kreiter, Janine, Le problème du paraître dans l’œuvre de Mme de Lafayette, Paris, Nizet, 1977.

Ashton, Harry, Mme de Lafayette, sa vie et ses œuvres, Cambridge, University Press ; New York, Macmillan, 1922.

Barine, Arvède, « Madame de Lafayette d’après des documents nouveaux », Revue des deux mondes, 15 septembre 1880, p. 384-412.

Beaunier, André, La jeunesse de Mme de Lafayette, Paris, Flammarion, 1921.

Beaunier, André, L’amie de La Rochefoucauld, Paris, Flammarion, 1927.

Ben Salem, Mahdia, Louise Labé, Marguerite de Navarre and Madame de Lafayette, Three recaptured feminine voices and feminine spaces, These Univ. of Tennessee, 1995, dans Dissertation Abstracts International, LVI, 1995/1996, 4391 A.

Beugnot, Bernard, « Mme de Lafayette aux enfers, ou l’enfer de Mme de Lafayette », dans Abraham, Actes de Davis, 1988, p. 29-37.

Costentin, Catherine, « La romanesque dans les œuvres de Mme de Lafayette », dans Le romanesque, sous la direction de Gilles Declercq et Michel Murat, Paris, Presses Sorbonne Nouvelle, 2004, p. 85-103.

Danahy, Michael, The feminization of the novel, Gainesville, University of Floirida Press, 1991.

Dédeyan, Charles, Mme de Lafayette, Paris, S.E.D.E.S., 1956.

DeJean, Joan, « Mme de Lafayette’s ellipses, the privilege of anonymity », Publications of Modern Language Association, 1984, p. 884-902.

DeJean, Joan, « Looking like a woman : the female gaze in Sappho and Lafayette », L’Esprit créateur, XXVIII, 4, winter 1988, p. 33-45.

DeJean, Joan, « La pratique et la politique de la collaboration littéraire dans la France du xviie siècle », xviie siècle, XLV, 1993, p. 673 -685.

Duchêne, Jacqueline, La Dame de Vaugirard, roman, Paris, Lattès, 1997.

Duchêne, Roger, Mme de Lafayette, la romancière aux cent bras, Paris, Fayard, 1988.

Duchêne, Roger, « Mme de Lafayette, femme d’influence », Œuvres et critiques, 40, 1988, p. 7-13.

Duchêne, Roger, « La conversion de Mme de Lafayette », dans L’intelligence du passé, les faits, l’écriture, le sens, Mélanges offerts à Jean Lafond, Université de Tours, 1988, p. 303-310.

Duchêne, Roger, « Mme de Lafayette épistolière », xviie siècle, XLV, 1993, p. 629-642.

Dulong, Claude, « Madame de Lafayette et ses placements immobiliers », xviie siècle, XXXIX, 1987, p. 241-266.

Dulong, Claude, Amoureuses du Grand Siècle, Monaco, Editions du Rocher, 1996.

Durry, Marie-Jeanne, Mme de Lafayette, Paris, Mercure de France, 1962.

567

Francillon, Roger, L’œuvre romanesque de Mme de Lafayette, Paris, José Corti, 1973.

Francillon, Roger, « Madame de Lafayette au carrefour des esthétiques du roman », dans Perspectives de la recherche sur le genre narratif français du dix-septième siècle, p. p. Giorgetto Giorgi, Pisa, ETS ; Genève, Slatkine, 2000, p. 269-280.

Gevrey, Françoise, L’esthétique de Madame de Lafayette, Paris, S.E.D.E.S., 1997.

Giorgi, Giorgetto, « Forme narrative longue, forme narrative brève. Le cas de Madame de Lafayette », Littératures classiques, 49, autumn 2003, p. 371-383.

Goldzink, Jean, « Résistance et logique des passions chez Mme de Lafayette, Prévost, Laclos », Critique, LXI, 2005, p. 980-1000.

Green, Anne, « Madame de Lafayette. Ambiguous gender, ambiguous voice », Journal of the Institute of Romance Studies, III, 1994/1995.

Green, Anne, Privileged anonymity, The writings of Madame de Lafayette, Oxford, Legenda, 1996.

Hall, Douglas Rowland, A structural analysis of the fictional works of Mme de Lafayette, University of Maryland, college Park, 1968.

Haussonville, Gabriel d’, Mme de Lafayette et Ménage, Paris, Hachette, 1891.

Haussonville, Gabriel d’, Mme de Lafayette, Paris, Hachette, 1891.

Hepp, Noémi, « Romancière ou dame d’honneur ? Mme de Lafayette devant ses héroïnes », xviie siècle, XLV, 1993, p. 621-628.

Labio, Catherine, « What’s in fashion vent », Behn, La Fayette and the market fort novels and novelty », The Journal of Medieval and Early Modern Studies, XXVIII, 1998, p. 119-139.

Laugaa, Maurice, Lectures de Mme de Lafayette, Paris, Armand Colin, coll. U2, 1971.

Laugaa, Maurice, « Réception des romans et nouvelles de Mme de Lafayette au xviiie siècle (1700-1789) », Œuvres et critiques, XII, 1987, p. 121-132.

Laugaa, Maurice, « Mme de Lafayette ou l’intelligence du cœur », Littératures classiques, 15, 1991, p. 195-226.

Lemoine, Jean, « Mme de Lafayette et Louvois », Revue de Paris, septembre-octobre 1907, p. 65-86.

Letellier, Robert Ignatius, « Prophetic and realistic voices in the writings of Margaret Cavendish and Madame de Lafayette », New Comparaison, 22, autumn 1996, p. 14-26.

Magne, Émile, Mme de Lafayette en ménage, Paris, Émile-Paul frères, 1926.

Magne, Émile, Le cour et l’esprit de Mme de Lafayette, Paris, Émile-Paul frères, 1927.

Mayer, Denise, Une amitié parisienne au Grand Siècle : Mme de Lafayette et Mme de Sévigné, 1648-1693, Paris-Seatle-Tübingen, Papers on French Seventeenth Century literature, 1990.

Mouligneau, Geneviève, « Notre amitié ne finira que quand nous finirons, Mme de Lafayette et Ménage », xviie siècle, 1975, p. 67-91.

Mouligneau, Geneviève, Mme de Lafayette romancière ?, Bruxelles, Éditions de l’Université libre de Bruxelles, 1980.

Mouligneau, Geneviève, Mme de Lafayette historienne ?, Bruxelles, Académie royale de langue et de littérature françaises, 1991.

Niderst, Alain, « La peinture dans les romans de Mme de Lafayette »,dans Parcours et rencontres, Mélanges de langue, d’histoire et de littérature offerts à Enea Balmas, p. p. Paolo Carile, Giovanni Dotoli, Anna Maria Raugei, Michel Simonin, Luigia Zilli, Paris, Klincksieck, 1993, p. 1023-1028.

568

Niderst, Alain,« L’exil dans les romans de Mme de Lafayette », Papers on French Seventeenth Century Literature, XXI, 1994, p. 357-362.

Niderst, Alain, « Racine et Mme de Lafayette lecteurs du Traité des passions », dans La peinture des passions de la Renaissance à l’âge classique, Actes du colloque de Saint-Etienne, avril 1991, p. p. Bernard Yon, Publications de l’Université de Saint-Etienne, 1995, p. 379-391.

Poulet, Georges, « Mme de Lafayette », dans Etudes sur le temps humain, Paris, Plon, 1950, p. 122-132.

Pingaud, Bernard, Mme de Lafayette par elle-même, Paris, Editions du Seuil, 1959.

Raffalli, Bernard, « Mme de Lafayette », Dictionnaire des Littératures de langue française, Paris, Bordas, 1984, t. II, p. 1165-1169.

Regnault de Segrais, Jean, Œuvres Diverses (Segraisiana, etc.), Amsterdam, François Changuion, 1723.

Rémy, Jean-Charles, Mme de Lafayette, l’esprit et les lettres, Lausanne, Éd. Rencontre, 1967.

Sainte-Beuve, Charles-Augustin, Œuvres (Critiques et Portraits littéraires, Paris, Renduel, 1839.

Sainte-Beuve, Charles-Augustin, Portraits de femmes (Paris, Garnier frères, 1844), Paris, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1960, 2 vol.

Salazar, Philippe-Joseph, « Des aristotéliciens de l’autre, Corneille et Mme de Lafayette », dans L’Autre au xviie siècle, Actes du 4e colloque du C.I.R. 17, Miami, avril 1998, p. p. Ralph Heyndels et Barbara Woshinsky, Tübingen, Gunter Narr, Biblio 17, 1999.

Scott, J. W., Mme de Lafayette, a selective critical bibliography, London, Grant and Cutler Ltd, 1974.

Sorel, Charles, La Bibliotheque Françoise, Paris, Par la Compagnie des Libraires du Palais, 1667.

Sweetser, Marie-Odile, « Mme de Lafayette romancière. Aspects de la société et des mentalités de son temps », Cahiers de l’Association Internationale des Études Françaises, 46, 1994, p. 11-29.

Taine, Hippolyte, Essais de critique et d’histoire, Paris, Hachette, 1858.

Tiefenbrun, Susan W., « Mme de Lafayette’s theory of women and literature », Actes de Fordham, Papers on French Seventeenth Century Literature, 1983, p. 223-239.

Venesoen, Constant, Etudes sur la littérature féminine au xviie siècle : Mlle de Gournay, Mlle de Scudéry, Mme de Villedieu, Mme de Lafayette, Birmingham, Alabama, Summa pub., 1990.

Violato, Gabriella, La Principessa giansenista, saggi su Mm de Lafayette, Roma, Bulzoni Editore, 1981.

Virmaux, Odette, Les héroïnes romanesques de Mme de Lafayette, Paris, Klincksieck, 1981.

Willard Redhead, Ruth,« Baroque images of Mme de Lafayette », Papers on French Seventeenth Century literature, 29, 1988, p. 621-638.

Willard Redhead, Ruth, « Inclosures », Œuvres et critiques, 40, 1988, p. 63-74.

Woshinsky, Barbara R., The creative use of literary convention in the novels of Mme de Lafayette, New Haven, Yale University, 1968.

Xuan, Mo, La philosophie du langage dans les romans de Mme de Lafayette. Le plaisir du discours et le triomphe du silence, These Univ. of Cincinnati, 1996, dans Dissertation Abstracts International, LVII, 1996/1997, 2512 A.

569

Études des diverses œuvres

Bertaud, Madeleine, « Nouvelle et petit roman, La Princesse de Montpensier et La Princesse de Clèves », dans La Nouvelle de langue française aux frontières des autres genres, du Moyen Âge à nos jours, t. I, Actes du colloque de Metz, juin 1996, p. p. Vincent Engel et Michel Guissard, Ottignies, Quorum, 1997, p. 138-148.

Duchêne, Roger, « Les deux Princesses sont-elles d’un même auteur ? », Littératures classiques, sup. 1990, p. 7-14.

Gevrey, Françoise, « L’aventure dans La Princesse de Montpensier et dans La Princesse de Clèves », Littératures, 21, automne 1989, p. 39-51.

Guellouz, Suzanne, « L’héroïsme selon Madame de Lafayette de Zaïde à La Princesse de Clèves », Elseneur, 20, 2005, p. 137-148.

Hunter Chapco, Ellen, « La cour et le cabinet dans La Princesse de Montpensier, La Princesse de Clèves et La Comtesse de Tende de Madame de Lafayette », dans Homo narrativus, XIe colloque de la Société d’Analyse de la Topique Romanesque, p. p. Nathalie Ferrand et Michèle Weil, Montpellier, Université Montpellier III, 2001, p. 245-255.

Peter, Alexandra-Bettina, « Perspektivenverschiebungen, Inszenierungen von subjektiven Erfahrungen im Fokus der Eifersucht, Lafayette Zaïde, histoire espagnole (1670-1671), La Princesse de Clèves (1678) », dans Vom Selbstverlust zur Selbstfindung Erzählte Eifersucht im Frankreich des 17, Jahrhunderts, Tübingen, Niemeyer, 2002, p. 176-206, 207-249.

Phillips, John, « The Prince de Clèves, the Comte de Chabannes — a common error ? », Romance Notes, XLIII, 2002-2003, p. 251-262.

Shoemaker, Peter, « Lafayette’s confidence game. Plausibility and private confession im La Princesse de Clèves and Zaïde », French Forum, XXVII, 1, winter 2002, p. 45-58.

Stone, Harriet, « The refracted gaze. Zaïde and La Princesse de Clèves », dans The classical model. Literature and knowledge in seventtenth century France, New York, Ithaca ; London, Cornell U.P., 1996, WVIII, p. 130-169.

Win, Kathleen, « Le portrait et la boîte. Problèmes d’identité dans Zaïde et La Princesse de Clèves », xviie siècle, XLV, 1993, p. 465-479.

La Princesse de Montpensier

Goldsmith, Elizabeth, « Les lieux de l’histoire dans La Princesse de Montpensier », xviie siècle, XLV, 1993, p. 705-716.

Zaïde

Albert-Galtier, Alexandre, « Alamir ou le double travesti dans Zaïde de Madame de Lafayette », dans Doubles et dédoublement en littérature, p. p. Gabriel-A. Pérouse, Publications de l’Université de Saint-Etienne, 1995, p. 59-69.

570

Anseaume-Kreiter, Janine, Burmeister, Marie-Anne, Mme de Lafayette, « Zaïde, histoire espagnole », Index et relevés statistiques, Paris, Nizet, 1984.

Anseaume Kreiter, Janine, « Fonctions dialogiques des personnages de Zaïde », The Romanic Review, LXXXVII, 1996, p. 21-33.

Beasley, Faith E., « Un mariage critique : Zayde et De l’origine des Romans », xviie siècle, XLV, 1993, p. 687-704.

Beasley, Faith E., « The voices of shadows — Lafayette’s Zaïde », dans Going public Women and publishing in early modern France, p. p. Elizabeth Goldsmith and Dena Goodman, New York, Ithaca ; London, Cornell U.P., 1995, p. 146-160.

Carrier, Hubert, « Une image de l’Afrique barbaresque dans le roman classique, les Maures dans Zaïde », dans Afriques imaginaires, Regards réciproques et discours littéraires, xviie-xxe siècles, p. p. Anny Wynchank, Philippe-Joseph Salazar, Paris, L’Harmattan, 1995, p. 31-39.

Cazenave, Jean, « Le roman hispano-mauresque en France », Revue de littérature comparée, 1925, p. 594-640.

Chaplyn, Marjorie A., Le roman mauresque en France de « Zaïde » au « Dernier des Abencérages », Nemours, Imprimerie Lesot, 1928.

Hanse, Joseph, « Rocroi, Le Grand Cyrus, Zaïde et Bossuet », Lettres romanes, 1er mai 1954, p. 115-138.

Hautcœur, Guiomar, « Zaïde de Madame de Lafayette ou les hésitations du genre romanesque au xviie siècle, dans Formes et imaginaires du roman, Perspectives sur le roman antique, médiéval, classique, moderne et contemporain, p. p. Jean Bessière et Daniel-Henri Pageaux, avec la coll. d’Eric Dayre, Paris, Honoré Champion, 1998, p. 49-64.

Heyndels, Ralph, « L’Afrique, nulle part et partout, Zaïde », dans L’Afrique au xviie siècle, Mythes et réalités, Actes du VIIe colloque du C.I.R. 17, Tunis, mars 2002, p. p. Alia Baccar Bournaz, Tübingen, Narr, 2003, p. 105-111.

Kuizenga, Donna, « Zaïde : just another love story », Œuvres et critiques, 40, 1988, p. 21-29.

Lassalle-Maraval, Thérèse, Faliu, Christiane, « Zaïde : du poncif mauresque à l’incommunicabilité », Annales publiées par l’Université de Toulouse-Le-Mirail, Littératures, XXI, t. X, fasc. 2, 1974, p. 149-164.

Rieger, Dietmar, « Tradition du genre littéraire et réalité socio-historique, Zayde de Mme de Lafayette dans le contexte du roman français du xviie siècle », dans Dynamique sociale et formes littéraires. De la société de cour à la misère des grandes villes, préface de Michel Delon, Tübingen, Gunter Narr, 1997, p. 37-56.

Sarlet, Claudette, « A propos de Zaïde : corps romanesque et corps social », Rivista di letterature moderne e comparate, julio-agosto 1986, p. 191-211.

Stone, Harriet, « Reading the Orient, Lafayette’s Zaïde », The Romantic Review, LXXXI, 1990, p. 145-160.

Trivisani-Moreau, Isabelle, « Zaïde et l’altérité, histoire méditerranéenne », dans Les Méditerranées du xviie siècle, Actes du VIe colloque du C.I.R. 17, Monopoli(Bari), avril 2000, p. p. Giovanni Dotoli, Tübingen, Narr, 2002, p. 77-92.

571

La Princesse de Clèves

Ackerman, Simone, « La Princesse de Clèves : un théâtre de la vérité oblique », dans Abraham, Actes de Davis, 1988, p. 37-46.

Albanese, Ralph Jr. , « Aristocratic ethos and ideological codes in La Princesse de Clèves », Romance Notes, XXXV, 1994/1995, p. 35-43.

An inimitable example, The case for the « Princesse de Clèves », éd. by Patrick Henry. Articles de Ralph Jr. Albanese, Joan Dejean, Philippe Desan, Patrick Henry, Michaël S. Koppisch, Donna Kuisenga, Francis L. Laurence, Wolfgang Leiner, Steven Rendall, Marie-Odile Sweetser, Jane Mary Todd et John D. Lyons, Washington, D.C. The Catholic University of America Press, 1992.

Approaches to teaching Lafayette’s « The Princess of Clèves » ed. by Faith E. Beasley and Katharine Ann Jensen. Articles d’Elizabeth C. Goldsmith, Louis Mackensie, Harriet Stone, Marie-Paule Laden, Lewis C. Seifert, Katharine Ann Jensen, Michèle Longino, Inge Crosman Wimmers, Rae Beth Gordon, Eva Posfay, Julia V. Douthwaite, Louise K. Horowitz, Faith E. Beasley, James F. Gaines, Kathleen Wine, John D. Lyons, Anne Callaghan, Elizabeth J. Mac Arthur. New York, Modern Language Association of America, Charlottesville (VA), Rookwood Press, 1998.

Arland, Marcel, Les Échanges, Paris, Gallimard, 1946, p. 83-105.

Assaf, Francis, « Ecriture ou réécriture ? Les Apparences trompeuses, comment ne pas s’y tromper ? », Papers on French Seventeenth Century Literature, XXX, 2003, p. 397-409.

Bazin, Jean de, Index du vocabulaire de « La Princesse de Clèves », Paris, Nizet, 1967.

Bazin, Jean de, Etudes de l’attribution de « La Princesse de Clèves » par des moyens de statistique du vocabulaire, Paris, Nizet, 1971.

Bérouti, René, « Douleur narcissique et douleur du narcissisme. L’Amour dans La Princesse de Clèves », Revue française de psychanalyse, 1986, p. 749-773.

Biet, Christian, « La représentation du mariage dans La Princesse de Clèves », Littératures classiques, 1990, sup., p. 33-49.

Boixareu, Mercédès, Fonction de la narration et du dialogue dans « La Princesse de Clèves » : du « savoir d’amour » au « dit d’amour », Paris, Minard, Archives des Lettres Modernes, 1989.

Bordeaux, Henry, Amours du temps passé, Les amants d’Annecy, Paris, Plon-Nourrit, 1921.

Brink, André, « Courtly love, private anguish : Lafayette, La Princesse de Clèves », dans The novel Language and narrative from Cervantès to Calvino, Basingstoke, London, Macmillan, 1998, p. 322-335.

Butor, Michel, Répertoire, Paris, Éd. de Minuit, 1960, p. 74-78.

Cahné, Pierre-Alain, « Passion et sacrement dans La Princesse de Clèves », Communio, t. IV, 5, septembre-octobre 1979, p. 50-56, rééd. dans La langue, le style, le sens, Études offertes à Anne-Marie Garagnon, p. p. Claire Badiou-Monferran, Frédéric Calas, Julien Piat et Christelle Reggiani, Paris, l’Improviste, 2005, p. 351-358.

Calle-Gruber, Mireille, « La Princesse de Clèves, ou Du refus d’être [la] Fable de Récits », Degrés, 41, printemps 1985, d1- d26.

Camarero-Arribas, Jesus, « La théorie des passions de Pascal dans La Princesse de Clèves de Mme de Lafayette », Thélème, 15, 2000, p. 205-215.

572

Campbell, John, « Repos and the possible religious dimension of La Princesse de Clèves ? », Humanitas, 1985, p. 65-75.

Campbell, John, « The cloud of unknowing. Self-discovery in La Princesse de Clèves », French Studies, XLVIII, 1994, p. 402-415.

Campbell, John, Questions of interpretation in « La Princesse de Clèves », Amsterdam, Atlanta, Rodopi, GA, 1996.

Campbell, John, « Love, marriage and a disputed sentence in La Princesse de Clèves », dans Ethics and politics in seventeenth century France, Essays in honour of Derek A. Watts, p. p. Keith Cameron et Elizabeth Woodrough, University of Exter Press, 1996, p. 129-137.

Campbell, John, « Wicked mitch or fairy godmother ? The role of Mme de Chartres in La Princesse de Clèves », Australian Journal of French Studies, XXXV, 1998, p. 295-307 .

Campbell, John, « Restauration or destruction ? La Princesse de Clèves seen through Nathaniel Lees adaptation », dans Intersections : Actes du 35e congrès annuel de la North American Society for Seventeenth Century French Literature, Dortmouth College, 8-10 mai 2003, p. p. Faith E. Beasley et Kathleen Wine, Tübingen, G. Narr, 2005, p. 59-67.

Campbell, John, « Round up the usual suspects : the search for an ideology in La Princesse de Clèves », French Studies, 60, 4, 2006, p. 437-452.

Camus, Albert, « L’Intelligence et l’Échafaud », Problèmes du roman, no spécial de Confluences, 1943, p. 218-223.

Chamard, Henri-Albert, Rudler, Gaston, « Les sources historiques de La Princesse de Clèves », Revue du seizième siècle, 1914, p. 92-131.

Chamard, Henri-Albert, Rudler, Gaston, « Les épisodes historiques de La Princesse de Clèves », ibid., 1914, p. 289-321.

Chamard, Henri-Albert, Rudler, Gaston, « La couleur historique dans La Princesse de Clèves », ibid., 1917, p. 1-20.

Charnes, Jean Antoine de, Conversations sur la critique de La Princesse de Clèves, Paris, C. Barbin, 1679, rééd. par le Groupe d’Étude du xviie siècle de l’Université de Tours, 1973.

Charron, Jean D., « La Princesse de Clèves ou la création d’une non-femme », ibid., p. 47-54.

Cordelier, Jean, « Le refus de la Princesse », xviie siècle, 108, 1975, p. 43-57.

Coulet, Henri, « Sur le dénouement de La Princesse de Clèves », Littératures classiques, 1990, sup., p. 79-85.

Cuénin, Micheline, « La Mort dans l’œuvre de Madame de Lafayette », Papers on French Seventeeth Century Literature, X, 2, 1978-1979, p. 89-119.

DeJean, Joan, « La Princesse de Clèves : The poetics of suppression », Papers on French Seventeenth Century Literature, 1983, p. 79-87.

DeJean, Joan, « X-rated : removing Madame de Clèves from La Princesse de Clèves », The French Review, 80, 2, 2006, p. 436-441.

Denis, Françoise, « La Princesse de Clèves, Lafayette et Cocteau, deux versions », The French Review, LXXII, 1998-1999, p. 285-296.

Dens, Jean-Pierre, « Thanatos et mondanité dans la Princesse de Clèves », Papers on French Seventeenth Century literature, 29, 1988, p. 431-440.

573

Dens, Jean-Pierre, « La Princesse de Clèves, vérité romanesque et mensonge mondain », dans Création et Recréation, Mélanges offerts à Marie-Odile Sweetser, p. p. Claide Gaudiani, Tübingen, Gunter Narr Verlag, 1993, p. 35-42.

Doubrovsky, Serge, « La Princesse de Clèves : une interprétation existentielle », La Table Ronde, juin 1959, p. 36-51.

Duffrin Kelley, Diane, « Justifying the refusal. Social exchange in La Princesse de Clèves », dans La Femme au xviie siècle, Actes du colloque de Vancouver, octobre 2000, p. p. Richard G. Hodgson, Tübingen, Gunter Narr, 2002, p. 139-150.

Dujour, Florence, « Amants et maris. Le modèle de La Princesse de Clèves dans quelques romans-mémoires au féminin », dans Le Mâle en France, 1715-1830, Représentations de la masculinité, p. p. Katherine Astbury, Marie-Emmanuelle Plagnol-Diéval, Oxford, Lang, 2004, p. 95-109.

Durry, Marie-Jeanne, « Le monologue intérieur dans La Princesse de Clèves », La Littérature narrative d’imagination (colloque de Strasbourg, 1959), Paris, P.U.F., 1961, p. 87-96.

Fabre, Jean, « L’Art de l’analyse dans La Princesse de Clèves », Travaux de la Faculté des Lettres de Strasbourg, Mélanges, 1945, II, Études Littéraires, p. 261-306, rééd. en plaquette, Paris, Orphrys, 1970.

Fabre, Jean, « Bienséance et sentiment chez Mme de Lafayette », Cahiers de l’Association Internationale des Études Françaises, 11, 1959, p. 33-66.

Ferreyrolles, Gérard, « La Princesse et le tabou », Lectures, t. I, mai 1979, p. 61-85.

Fontenelle, Bernard de, « Lettre sur La Princesse de Clèves », Mercure galant, mai 1678, réimp. dans Fontenelle, Œuvres complètes, p. p. Alain Niderst, Paris, Fayard (« Corpus des œuvres de philosophie en langue française »), t. I, p. 13-17.

Forestier, Georges, « Madame de Chartres, personnage-clé de La Princesse de Clèves », Les Lettres Romanes, 1980, p. 67-76.

Garapon, Jean, « La Princesse de Clèves et l’esthétique de la tragédie », ibid., p. 21-28.

Garapon, Jean, « La Princesse de Clèves, tragédie dans un fauteuil », dans L’Art du Théâtre, Mélanges en hommage à Robert Garapon, Paris, P.U.F., 1992, p. 303-309.

Gébelin, François, « Sur un nouvelle édition de La Princesse de Clèves », Plaisir du Bibliophile, t. VI, 1930, p. 147-159 ; rééd. en plaquette : Observations critiques sur le texte de « La Princesse de Clèves », Paris, Pour les Bibliophiles du Palais, 1930.

Genette, Gérard, « Vraisemblance et motivation », Communications, 1968, p. 5-21, rééd. dans Figures, II, Paris, Editions du Seuil, 1969, p. 71-99.

Génuist, Paul, « La Princesse de Clèves est-elle ouverte au discours féministe ? », Cahiers de littérature du xviie siècle, 8, 1986, p. 231-247.

Gevrey, Françoise, « La Princesse de Clèves est-elle morte avec le siècle ? », Fins de siècle (congrès de Toulouse, 22-24 septembre 1987), p. p. Gwenhaël Ponnau, Toulouse, Presses Universitaires du Mirail, 1989, p. 121-131.

Gevrey, Françoise, « Clelie et La Princesse de Clèves », xviie siècle, XLV, 1993, p. 643-655 .

Gevrey, Françoise, « Lectures à clés de La Princesse de Clèves au xviiie siècle », Littératures classiques, 54, printemps 2005, p. 191-203.

Goldin, Jeanne, « Maximes et fonctionnement narratif dans la Princesse de Clèves », ibid., p. 155-176.

Grande, Nathalie, « Faut-il parler ? Faut-il se taire ? Silence et roman dans La Princesse de Clèves et les Désordres de l’amour (de Mme de Villedieu) », xviie siècle, 207, 2000, p. 185-198.

574

Gregorio, Laurence A., Order in the Court history and society in « La Princesse de Clèves », Saratoga, California, Anna Libri (Stanford French and Italian Studies, XLVII), 1986.

Gregorio, Laurence A., « Husserl, history and historiography. A phenomenological approach to La Princesse de Clèves », dans Actes de Columbus, Paris-Seatle-Tübingen, Biblio 17, 1991, p. 209-216.

Gregorio, Laurence A., « Ideals and ideas, Platonism in La Princesse de Clèves », Neophilologus, LXXXVIII, 2004, p. 43-60.

Grossman Kuepper, Nelly, « A woman’s choice. Duty and desire in La Princesse de Clèves », Symposium LV, 2001-2002, p. 95-105.

Hampton, Timothy, « Narrative form and National space. Textual geography from the Heptaméron to La Princesse de Clèves », dans Literature and Nation in the sixteenth century. Inventing Renaissance France, New York, Ithaca ; London, Cornell, 2001, p. 109-149.

Hennequin, Jacques, « Sur deux épisodes de La Princesse de Clèves : Mme de Lafayette a-t-elle lu les Mémoires de Bassompierre ? », dans Langue, Littérature du xviie et du xviiie siècles, Mélanges offerts à Frédéric Deloffre, Paris, S.E.D.E.S., 1990, p. 245-251.

Heutsch, Thierry, « La princesse de Clèves ou l’anéantissement amoureux », dans Le temps aboli : l’Occident et ses grands récits, Montréal, Presses de l’Université de Montréal, 2005, p. 31-50.

Hipp, Marie-Thérèse, « Le mythe de Tristan et Iseut et La Princesse de Clèves », Revue d’Histoire Littéraire de la France, 1965, p. 398-414.

Hipp, Marie-Thérèse, « La dialectique du divertissement et du repos dans La Princesse de Clèves », dans Le génie de la forme, Mélanges de langue et littérature offerts à Jean Mourot, Nancy, Presses Universitaires de Nancy, 1982, p. 209-220.

Hipp, Marie-Thérèse, « Fonction des portraits dans La Princesse de Clèves », dans Thèmes et genres littéraires aux xviie et xviiie siècles, Mélanges en l’honneur de Jacques Truchet, Paris, P.U.F., 1992, p. 167-172.

Hodgson, Richard, « Mise en abyme and the narrative system of La Princesse de Clèves », ibid., p. 55-62.

Horowitz, Louise K., « Primary sources : La Princesse de Clèves », French Forum, 25, 2, 2000, p. 165-175.

Hunter, Chapco Ellen, « La Princesse de Clèves reading the ending », dans Women in French Studies, Wif Studies Special Issue, 2002, p. 39-57.

Hyman, R. J., « The virtuous Princesse de Clèves revisited », The French Review, t. XXXVIII, 1964, p. 15-22.

Jousset, Philippe, « Armoiries écrites ; Le style de La Princesse de Clèves », Poétique, XXXIII, 2002, p. 309-330.

Kassaï, Georges, « L’indirect dans La Princesse de Clèves », Les Lettres nouvelles, 1970, p. 123-132.

Köhler, Erich, Madame de Lafayette « La Princesse de Clèves », Studies zur Form der Klassichen Roman, Hambourg, Cram, De Gruyter und Co, 1959.

Kotin, Armine, « La canne des Indes : Madame de Lafayette lectrice de Madame de Villedieu », xviie siècle, 125, 1979, p. 409-411.

Kuisenga, Donna, Narrative strategies in « La Princesse de Clèves », Lexington, French Forum Monographs, 2, 1976.

Lafayette, Mme de, « La Princesse de Clèves », dossier réalisé par Dorian Astor ; lecture d’image par Valérie Lagier, Paris, Gallimard, 2005.

575

Lassale-Marival, Thérèse, « De l’émergence de l’amour dans La Princesse de Clèves », Grammatica, VI, 1978, p. 3-12.

Lassale-Marival, Thérèse, « Incipit et horizon d’attente. Remarques sur la présentation des personnages et de la vie à la cour dans la Princesse de Clèves », xviie siècle, 22, 1992, p. 209-218.

Laudy, Bernard, « La vision tragique de Mme de Lafayette, ou un jansénisme athée », Revue de l’Institut de Sociologie, t. III, 1969, p. 121-134.

Lawrence, F. L., « La Princesse de Clèves reconsidered », The French Review, XXXIX, 1965, p. 15-21.

Leggett, Carleen S., « Baroque Antitheses and the Woman in La Princesse de Clèves. Themes in contrast as Theme », Papers on French Seventeenth Century Literature, 29, 1988, p. 555-566.

Leggett, Carleen S., « Two women : the princesse de Clèves and marquise de Termes », Œuvres et Critiques, 40, 1988, p. 63-74.

Leiner, Wolgang, « La Princesse et le directeur de conscience. Création romanesque et prédication », La pensée religieuse dans la littérature et la civilisation du xvve siècle, Papers on French Seventeenth Century Literature, 1984, p. 45-68, rééd. dans Etudes sur la littérature fançaise du xviie siècle, p. p. Volker Schröder et Rainer Zaiser, Paris-Seattle-Tübingen, Papers on French Seventeenth Century Literature, 1996, p. 371-387.

Lotringer, Sylvère, « La structuration romanesque », Critique, 1970, p. 123-132.

Lyons, John D., « L’économie des marques dans La Princesse de Clèves », Neuphilologische Mitteilengen, LXXXI, 1980, p. 326-336.

Lyons, John D., « Narrative interpretation and paradox : La Princesse de Clèves », Romanic Review, 1981, p. 383-400.

Lyons, John D., « Speaking in pictures, speaking of pictures. Problems of representations in the seventeenth century », Mimesis, 1982, p. 155-187.

Lyons, John D., « Au seuil du panoptisme général » xviie siècle, LVI, 2004, p. 277-287 .

Lyons, John D., « Mlle de Chartres at the jeweller’s shop. Knowledge and commerce in La Princesse de Clèves », Seventeenth Century French Studies, XXVII, 2005, p. 117-126.

Malandain, Pierre, « Écriture de l’histoire dans La Princesse de Clèves », Littératures, 36, décembre 1979, p. 19-36.

Malandain, Pierre, Mme de Lafayette, « La Princesse de Clèves », Paris, P.U.F. (Etudes littéraires, 6), 1985.

Malandain, Pierre, « Figures emblématiques, La Princesse de Clèves, « Nemours, mon cher fantôme », Magazine littéraire, 301, juillet-août 1992, p. 35-36.

Masson, Pierre, « Le pouvoir des lettres. Sur un épisode de La Princesse de Clèves », Littératures, 34, printemps 1996, p. 33-41.

McLaughlin, Ann, « Le temps fatal : Temporal structure in La Princesse de Clèves », Dissertation Abstracts, XLI ; 1980-1981 (Thèse univ. Orégon).

Meding, Twyla, « Out of the pocket. The purloined letter and inconstancy in l’Astrée and La Princesse de Clèves », dans La Spiritualité, L’Epistolaire, Le Merveilleux au Grand Siècle, Actes du 33e congrès annuel de la North American Society for Seventeenth Century French Literature, mai 2001, p. p. David Wetsel et Frédéric Canovas, avec la collaboration de Gabrielle Verdier, d’Élisabeth Goldsmith et de Jacques Gres-Gayer, Tübingen, Gunter Narr, 2003, p. 117-129.

576

Mesnard, Jean, « Morale et métaphysique dans La Princesse de Clèves », ibid., p. 65-74.

Mesnard, Jean, « La couleur du passé dans La Princesse de Clèves », dans Création et Recréation, Mélanges offerts à Marie-Odile Sweetser, p. p. Claire Gaudiani, Tübingen, Gunter Narr Verlag, 1993, p. 607-620.

Mesnard, Jean, « Le Tragique dans La Princesse de Clèves », xviie siècle, XLV, 1993, p. 607-620.

Meron, Évelyne, « Corps, paroles et tableaux dans La Princesse de Clèves de Madame de Lafayette », New Zealand Journal of French Studies, 27, 1, 2006, p. 29-41.

Molinié, Georges, « Approches stylistiques de La Princesse de Clèves », L’Information grammaticale, 43, octobre 1989, p. 23-26.

Morel, Jacques, « Sur l’histoire de la lettre perdue dans La Princesse de Clèves », Papers on French Seventeenth Century Literature, 1983, p. 701-709.

Muratore, Mary Jo, « Deceived by truth. The maxim as a discours of deception in La Princesse de Clèves », Zeitschrift für Französische Sprache und Literatur, CIV, 1994, p. 29-37.

Nao Yoshimura, Valérie, « Permeable boundaries. Secrecy, gossip and community in La Princesse de Clèves », Cahiers du Dix-Septième, VIII, 1, 2003, p. 68-84.

Niderst, Alain, « La Princesse de Clèves » de Mme de Lafayette », Paris, Europe Editions, 1969, rééd. Nizet, 1977.

Niderst, Alain, « La Princesse de Clèves », le roman paradoxal, Paris, Larousse, 1973.

Niderst, Alain, « Sur la genèse de La Princesse de Clèves », Revue d’Histoire Littéraire de la France, 1984, p. 883-890.

Niderst, Alain, « Les Princesses de Clèves », Papers on French Seventeenth Century Literature, 28, 1988, p. 15-20.

Niderst, Alain, « Pour une interprétation allégorique de La Princesse de Clèves », dans Abraham, Actes de Davis, 1988, p. 15-20.

Niderst, Alain, « La Princesse de Clèves dans l’Angleterre victorienne, Meredith », Œuvres et Critiques, XIV, 2, 1989, p. 107-115.

Niderst, Alain, « Les défauts de La Princesse de Clèves », Littératures classiques, 1990, sup., p. 55-59.

Niderst, Alain, « La Chartreuse de Parme et La Princesse de Clèves », Papers on French Seventeenth Century Literature, XXIV, 47, 1997, p. 465-473.

Niderst, Alain, « La romancière et le directeur de conscience », Papers on French Seventeenth Century Literature, XXXIV, 66, 2007, p. 51-56.

Paulson, Michaël G., A critical analysis of Mme de Lafayette « La Princesse de Clèves » as a royal novel. Kings, queens end splendor, Leviston, Queenston, Lempeter Mellen, 1991.

Paulson, Michaël G., Facets of a princess ; Multiple readings of Madame de Lafayette’s La Princesse de Clèves », New York, Lang, 1998.

Pawlowska, Maja, « Rôle et signification des digressions dans la structure de La Princesse de Clèves », Romanica Wratislaviensia, XLII, 1996, p. 87-94.

Picard, Raymond, « Divers aspects de La Princesse de Clèves », dans De Racine au Parthénon, Paris, Gallimard, 1977, p. 184-196.

Poizat, Valentine, La véritable Princesse de Clèves, Paris, La Renaissance du Livre, 1920.

Pommier, René, « Mme de Lafayette », dans Explications littéraires, Paris, S.E.D.E.S., 1990, p. 15-61.

Pommier, René, Études sur « La Princesse de Clèves », Saint-Pierre-du-Mont, Eurédit, 2000.

Posfay, Eva, « L’architecture du pouvoir féminin dans La Princesse de Clèves », Papers on French Seventeenth Century literature, XXIII, 1996, p. 527-538.

577

Racevskis, Roland, « Solitary pleasures. Creative avoidance of court and convent in La Princesse de Clèves », The French Review, LXX, 1996-1997, p. 24-34.

Raitt, Janet, Madame de Lafayette and « La Princesse de Clèves », London, G. Harrap, 1971.

Ramirez, Carmen, « La séduction dans La Princesse de Clèves. Défi et ravissement », dans El Arte de la seduction en los siglos XVII y XVIII, p. p. Dolores Jiménez y Elena Real Ramos, Univ. de Valincia, Dept de Filologia Francesca i Italiana, 1997, p. 205-216.

Rohou, Jean, « Hypothèses sur l’importance du paraître dans La Princesse de Clèves », dans Deceptio : mystifications, tromperies, illusions de l’Antiquité au xviie siècle, p. p. L’Equipe d’accueil Moyen Âge, Renaissance, Age baroque, Ma-Ren-Bar, Montpellier, Publications de l’Université Paul-Valéry, Montpellier 3, 2000, p. 567-597.

Rosso, Corrado, « Il rifito della principessa », dans Il Serpente e la Sirena, Della paura del dolore alla paura della felicità, Napoli, Edizioni Scientifiche Italiane, 1972, p. 207-217 .

Rosso, Corrado, « Dire no alla sirena », ibid., p. 219-232.

Rosso, Corrado, « Ancora sulla Princesse de Clèves : cardiotamia explorativa e confessione inesistente », dans Pagine al vento, Roma, Bulzoni, 1982.

Rougemont, Denis de, l’Amour et l’Occident, Paris, Plon, 1939.

Rousset, Jean, « La Princesse de Clèves », Forme et signification, Paris, José Corti, 1962, p. 17-44.

Rousset, Jean, « Sur la composition de La Princesse de Clèves », Studi in onore di Carlo Pellgrini, Torino, Societa Editrice Internazionale, 1963, p. 231-241.

Rousset, Jean, « Échanges obliques et paroles obscures dans La Princesse de Clèves », dans Littérature, Histoire, Linguistique, Recueil d’études offert à Bernard Gagnebin, Genève, L’Age d’Homme, 1973, p. 97-106.

Roy, Fernand, « De l’apprentissage de l’écriture selon La Princesse de Clèves », dans Les Lettres dans la Bible et dans la littérature, Actes du colloque de Lyon, juillet 1996, p. p. Louis Panier, Paris, Éd. du Cerf, 1999, p. 283-299.

Russo, Paolo, « La polemica sulla Princesse de Clèves », Belfagor, t. XVI, 1961, p. 555-602 ; t. XVII, 1962, p. 271-298, 384-404.

Sarlet, Claudette, « Le Temps dans La Princesse de Clèves », Marche romane, 1959, p. 51-58.

Sarlet, Claudette, « La Description des personnages dans La Princesse de Clèves », xviie siècle, 1959, p. 186-200.

Sarlet, Claudette, « Les jaloux et la jalousie dans l’œuvre romanesque de Madame de Lafayette », Revue des Sciences Humaines, 1964, p. 279-309.

Sarlet, Claudette, « La Princesse de Clèves : roman ou nouvelle ? », Romanische Forschungen, t. XXX, 1968, p. 220-238.

Scott, J.W., « Le Prince de Clèves », Modern Language Review, t. LII, 1957, p. 339-346 .

Scott, J.W.,« The digressions of the Princesse de Clèves », French Studies, t. XI, 1957, p. 315-322.

Scott, J.W., Mme de Lafayette « La Princesse de Clèves », London, Grand and Cutler Ltd, 1984.

Segarra, Marta, « La Princesse de Clèves y La Carta (robada), dans Renaissance et classicisme, homenatge a Caridad Martinez, p. p. Francisco Lafarga et Marta Segarra, Barcelona, Promociones y publicaciones universitarias, 2004, p. 301-313.

Sellier, Philippe, « La Princesse de Clèves, augustinisme et préciosité au paradis des Valois », dans Images de La Rochefoucauld, Actes du Tricentenaire, p. p. Mireille Gérard, Paris, P.U.F., 1984, p. 217-228.

578

Spencer, Catherine, « Le Dire et la vertu : La Princesse de Clèves ou l’histoire d’une non-nommée », Dix-septième siècle, 1989, p. 275-290.

Steinbrügge, Liselotte, « Genus und Genre. Die Entwicklung einer Theorie des Romans am Beispiel der Debatte über La Princesse de Clèves von Madame de Lafayette », dans Kriter der Tradition. Hella Tiedermann-Bartels zum 65, p. p. Achim Geisenhans et Eckart Goebel, Würzburg, Königshausen und Neumann, 2001, p. 133-145.

Sung, Kim, Les récits dans « La Princesse de Clèves » : tentative d’analyse structurale, Préface d’Alain Niderst, Saint-Genouph, Nizet, 1997.

Taylor Letts, Janet, Legendary lives in « La Princesse de Clèves », Charlottesville (Va), Roockwood press, 1998.

Tiefenbrun, Susan W., « The art of repetition in La Princesse de Clèves », Modern Language Reviex, LXVIII, 1973, p. 40-50.

Tiefenbrun, Susan W., A structural stylistic analysis of « La Princesse de Clèves », The Hague-Paris, Mouton, 1976.

Tiefenbrun, Susan W., « Hidden patterns in the French classic novel : La Princesse de Clèves », dans Signs of the hidden, Semiotic Studies, Amsterdam, Rodopi, 1980.

Thiroin, Laurent, « Le savoir et le secret dans La Princesse de Clèves », xviie siècle, XLV, 1993, p. 657-668.

Tretherwey, John, « The realism of La Princesse de Clèves », Romance Studies, 1, winter 1982, p. 18-34.

Trousset de Valincour, Jean-Baptiste du, Lettre à la Marquise… sur le sujet de La Princesse de Clèves, Paris, Sébastien Mabre-Cramoisy, 1678 ; réédit. par Albert Cazes, Paris, Bossard, 1926, par le Groupe d’Étude du xviie siècle de l’Université de Tours, 1972, par Christine Montalbetti, Paris, Garnier-Flammarion, 2001.

Trzebiatowski, Peggy, « The hunt is on. The duc de Nemours, aggression and rejection », Papers on French Seventeenth Century Literature, XXV, 1998, p. 581-593.

Vandermeulen, Marie-Thérèse, « Lafayette La Princesse de Clèves », Indications, LX, 4, septembre-octobre 2003, p. 71-74.

Van der Schueren, Eric, « Le portrait dans La Princesse de Clèves. Lectures pascaliennes », Littératures, 40, 1999, p. 95-134.

Venesoen, Constant, « Humour et ironie dans La Princesse de Clèves », Cahiers du dix-septième, IV, 2, 1990, p. 53-71.

Versini, Laurent, « Filles légitimes et illégitimes de la princesse de Clèves : histoire de la littérature et histoire des mentalités », dans L’histoire littéraire : ses méthodes et ses résultats. Mélanges offerts à Madeleine Bertaud, p. p. Luc Fraisse, Genève, Droz, 2001, p. 191-197.

Vigée, Claude, « La Princesse de Clèves et la tradition du refus », Critique, 1960, p. 723-754, rééd. dans Aux sources de la littérature moderne, V, Paris, Entailles-Philippe Nadal, 1989, p. 173-216.

Vincent, Grégoire, « La Princesse de Clèves ou le roman de la méprise », Papers on French Seventeenth Century Literature, XXIII, 1996, p. 249-262.

Weinberg, Kurt, « The Lady and the Unicorn, or Monsieur de Nemours à Coulommiers, Enigma, Device, Blazon and Emblem in La Princesse de Clèves », Euphorion, LXXI, 1977, p. 306-335.

Weisz, Pierre, « Tragédie et vérité romanesque : La Princesse de Clèves », L’Esprit créateur, XIII, 1973, p. 229-240.

579

Woodrough, Elizabeth M.M., « La confessio amantis et la société conteuse dans La Princesse de Clèves », dans Hommage à Jacques Landrin, p. p. Martine Bercot et Gérard Taverdet, Éd. Université de Dijon, 1992, p. 285-296.

Woshinsky, Barbara R., « La Princesse de Clèves », The tension of elegance, The Hague-Paris, Mouton, 1973.

Zumthor, Paul, « Le sens de l’amour et du mariage dans la conception classique de l’homme, Madame de Lafayette », Archiv für das Studium der neuren Sprachen und Literaturen, 1942, p. 97-109.

La Comtesse de Tende

Carver Capasso, Ruth, « The letter in Lafayette’s La Comtesse de Tende », Romance Notes, XXVIII, 1997-1998, p. 111-118.

Cuénin, Micheline, « La terreur sans la pitié : La Comtesse de Tende », Revue d’Histoire littéraire de la France, 1977, p. 478-499.

Lyons, John D., « la présence d’esprit et l’histoire secrète : une lecture de La Comtesse de Tende », xviie siècle, XLV, 1993, p. 717-732.

Scott, J.W., « Quelques variantes de La Comtesse de Tende », Revue d’Histoire litttéraire de la France, 1959, p. 204-205.

Chapitre d’ouvrage: Précédent 10/12 Suivant