Aller au contenu

Avertissement

Accès libre
Support: Numérique
353

AVERTISSEMENT

Nous mettons à la fin de ce troisième volume des manufactures, la suite des avis particuliers de chaque livraison, dont les vingt-six premiers sont imprimés à la tête du volume des Beaux Arts, qui a paru avec la vingt-septième livraison1. Comme la plupart de ces avis particuliers se perdent, et que les Souscripteurs nous en demandent très souvent, nous renverrons désormais à ce volume, les personnes qui désireront les avis de la 27e à 50e livraison. Les 51 et suivant seront imprimés à la fin du dernier volume de l’Encyclopédie2. Il étoit nécessaire de conserver ces avis, puisqu’ils serviront à faire connoître, en tout tems, les mouvemens, les variations, les difficultés de tous genres que les circonstances, l’augmentation des volumes, l’addition des nombres des Dictionnaires oubliés dans le prospectus3 ; et la révolution sur-tout, ont fait naître et excité dans cette grande machine.

Nous invitons, nous prions même les Souscripteurs de lire en entier les avis de la 48 et 49e livraison, ils leur feront connoître la situation actuelle de cette Encyclopédie, celle de l’entrepreneur, le parti qu’on

354

a enfin été obligé de prendre pour forcer quelques auteurs en retard à finir, les parties dont ils se sont chargés pour la fin de 1793, au plus tard, ainsi qu’on la4 promis dans le troisième mémoire sur l’Encyclopédie, qui a paru avec la 46e livraison [volume de l’histoire] ; ils trouveront, dans l’avis 48, que tous les auteurs en retard « ont promis, se sont obligés, ont donné leur parole d’honneur de finir leurs Dictionnaires pour le 31 Décembre 1793 ; et ce, sous toutes les peines de droit et d’indemnité, sans qu’ils puissent prétexter le cas de maladie, d’absences, d’affaires, soit publiques, soit particulières, de place dans la nouvelle administration, de fonctions publiques ».

1 N. E. Ce texte est la suite du texte des Livraisons du Prospectus de 1782 publié dans notre Volume 1 qui s’arrêtait effectivement à la 26e Livraison (voir Prospectus, Vol. 1, op. cit., p. 212 et le « Tableau des 26 Livraisons » p. 215). Il a été ajouté dans le Dictionnaire Manufactures, Arts et métiers dirigé par Roland de la Platière, Tome III, IIe Partie (1790). Dans la 1e édition de 1790 ce Mémoire n’existe pas (voir la Partie 6 suivante). Il a été inséré dans une édition postérieure ce qui explique qu’il contienne des textes datant de 1792.

2 On peut voir, une fois encore, qu’en 1790, l’Encyclopédie méthodique a remplacé l’Encyclopédie. Elle se nomme Encyclopédie tout simplement. En fait, il n’y aura pas d’autres listes de Livraisons effectuées par Panckoucke.

3 N. A. On trouve le prospectus de l’édition actuelle, qui en est le type, le modèle, tant pour le papier, le caractère, le format, à la page LI, à LVIII du Dictionnaire des Beaux Arts, vingt-septième livraison. Ce prospectus à deux colonnes, est le titre de nos engagemens avec les Souscripteurs, et nous n’en connoissons point d’autres. – N. E. Il correspond au texte du Prospectus, op. cit., Vol. I.

4 Orthographe originale : il faut lire « qu’on l’a promis ».