Aller au contenu

Table des matières

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-406-07451-9
  • ISSN: 2103-4672
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-406-07453-3.p.0279
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 30/05/2018
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
279

Table des matières

ABRÉVIATIONS     7

INTRODUCTION     9

LE DÉDOUBLEMENT DE LHÉROÏNE GOTHIQUE SANDIENNE    53

Indiana (1832) : lhéroïne gothique double    64

La présentation gothique des doubles    65

Le pouvoir féminin des doubles et la fusion subversive    70

La troisième figure : Laure    78

Les doubles masculins    80

Valentine (1832), ou « cette carrière ardue
et rigide des devoirs impossibles »    83

Labsence de bonnes mères formatrices    85

L“irréprochabilité” mise à lépreuve,
ou les malheurs de la vertu    89

Les doubles gothiques et leur rivalité féminine    92

La dynamique finale du dédoublement    95

Lélia (1833) : lesprit et ses ombres    97

Lexcès cérébral de lhéroïne gothique   101

Un excès sans exutoire   104

Les dédoublements de Lélia :
le renversement des extrêmes   106

La substitution des doubles   110

Dune Lélia à lautre.

La voie religieuse humanitaire dans la version de 1839   113

Un pouvoir daction plus positif : de lanti-héroïne
gothique à labbesse gothique dans Lélia II   114

La modulation du dédoublement féminin   118

280

Les doubles masculins   122

« Désir, désir ! » : les résultats mitigés
de la deuxième Lélia   124

Coda en guise de conclusion.
Des deux Lélia aux deux Consuelo, la reconfiguration
du dédoublement gothique   127

ITINÉRAIRES GOTHIQUES SANDIENS   135

Lieux communs topographiques gothiques   138

Lieux communs topographique dans la critique française   138

Lieux communs topographiques dans la critique anglaise   141

La lecture de Sand selon les lieux communs
de la critique gothique bifocale   144

Itinéraires gothiques   150

Litinéraire gothique sandien.

Vers un plus grand pouvoir daction féminin   155

Indiana (1832), et la claustration involontaire   161

Mauprat (1837) : deux mises à lépreuve parallèles   166

Les épreuves claustrales   168

Dune claustration à lautre   173

Le dédoublement des étapes :
la remise à lépreuve et la crise   176

Lélia (1833, 1839) : litinéraire comme claustration volontaire   181

La claustration dans les ruines gothiques :
la première Lélia   181

La deuxième Lélia :
la claustration volontaire aux Camaldules   185

Les limites de cette configuration claustrale   188

Consuelo (1842) et La Comtesse de Rudolstadt (1843) :
litinéraire initiatique   190

La reconfiguration du roman gothique
comme mise en avant du parcours initiatique de lhéroïne   191

Le dédoublement des épreuves
gothiques préparatoires, pré-initiatiques   195

La dimension publique de linitiation féminine :
un pouvoir daction plus étendu   201

281

LEÇONS SANDIENNES

Fins, buts et dénouements   207

La fin problématique du roman gothique   208

Utopies gothiques   215

Dystopies gothiques   221

Le dédoublement et louverture du dénouement gothique   225

Leçons sandiennes : impasses et questions clés   230

CONCLUSION   243

BIBLIOGRAPHIE   255

INDEX DES NOMS   277

Chapitre d’ouvrage: Précédent 9/9