Aller au contenu

Résumés

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-1707-8
  • ISSN: 2103-5636
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-1709-2.p.0367
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 21/05/2015
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
367

Résumés/Abstracts

Francis Gingras, « La polygraphie à lœuvre. Du recueil médiéval au roman recyclé »

Comme le montre lexemple de Cristal et Clarie, le roman se pense dès le xiiie siècle comme une pratique clairement polygraphique qui résulte à la fois des conditions de diffusion du manuscrit médiéval, des réécritures, au sens strict de « copie » des modèles antérieurs, et du recyclage de matériaux littéraires anciens.

As the example of Cristal et Clarie shows, the novel thought to be, from the thirteenth century, a clearly polygraphic practice resulting from medieval manuscript dissemination, rewriting procedures – in the strict sense of a “copy” of previous models, and recycling of old literary materials.

Sergio Capello, « Polygraphie et polygraphes au xvie siècle »

Une enquête sur la polygraphie au xvie siècle permet de mieux cerner lactivité de réécriture ou de traduction, marquée par lhétérogénéité, décrivains difficilement classables auxquels on peut reconnaître une fonction déditeur.

This survey of the polygraphy in the 16th century allows for a better understanding of the activities of rewriting or translation, marked by heterogeneity, of not easily categorized writers in whom we can recognize the function of the editor.

Ugo Dionne, « Lart décrire à saute-mouton. Roman périodique et polygraphie au xviiie siècle »

Cet article examine comment la publication périodique de plusieurs romans du xviiie siècle complique la notion d« œuvre » au sens de récit intégral et autographe, en créant des ensembles multiples qui introduisent

368

une dimension polygraphique : les exemples de Prévost, Marivaux et Mouhy fondent la démonstration.

This article examines how the periodic publication of several novels from the eighteenth century complicates the concept of “work” as an integral and autographic story, which creates multiple sets that introduce polygraphic dimension : examples of Prévost, Marivaux and Mouhy will be utilized.

Michel Biron, « Lécrivain journaliste au Québec. Lexemple de Berthelot Brunet »

Cet article examine la fortune de lécrivain-journaliste qui incarne, au Québec, un certain idéal de polygraphie. Il sappuie sur lexemple du chroniqueur Berthelot Brunet (1901-1948) pour qui le journalisme, et plus généralement la polygraphie, était une façon dexercer sa liberté décrivain.

This article examines the fortunes of the writer-journalist, who embodies in Quebec a certain ideal of literary versatility, or polygraphy. It is based on the example of Berthelot Brunet (1901-1948), a columnist who considered journalism and, more generally, polygraphy as a way to put his writing freedom into practice.

François Dumont, « Poème et carnet chez Philippe Jaccottet »

Poète, Philippe Jaccottet est aussi lauteur de carnets, où se conjuguent méditation sur les enjeux du poème et remise en question de son autonomie. Poème et carnet se rejoignent dans une commune ambition de justesse et dans la reconnaissance dune relation nécessaire entre lyrisme et critique.

Poet Philippe Jaccottet is also a publisher of notebooks, in which he meditates on poetry while questioning its autonomy. Poems and notes share the same ambition of accuracy and the same need of interaction between lyricism and critique.

Catherine Douzou, « Jean-Luc Lagarce entre roman et théâtre. Un polygraphe postmoderne »

Comme pour dautres auteurs de sa génération, la dramaturgie de Jean-Luc Lagarce emprunte au roman et à lautobiographie et transforme ainsi les contraintes génériques du texte de théâtre en louvrant à une écriture de soi polygraphique.

369

Like other writers of the same generation, Jean-Luc Lagarces dramaturgy borrows elements from the novel and the autobiography, and therefore transforms the theatrical texts generic constraints through the opening of a self-writing polygraphy.

Klaus-Dieter Ertler, « Le professeur-romancier ou le polygraphe québécois contemporain »

Les œuvres littéraires du professeur-écrivain portent souvent les marques du bagage théorique des publications savantes de lauteur(e). Le transfert de discours opérant entre le monde littéraire proprement dit, et le système académique et épistémologique est au centre de notre attention.

The literary work of writer-professors often reveals the vectors of theoretical baggage which are inherent in the academic publications of their authors. The transfer of discourse operating between the actual literary world and the academic and epistemological system is the focus of this article.

Pierre Glaudes, « Mirbeau polygraphe »

Les diverses pratiques décriture de Mirbeau et leur orchestration dans de nouvelles formes textuelles renouvellent le roman et servent des desseins idéologiques. La polygraphie est au principe dune forme narrative hybride héritée de la satire ménippée, qui allie comique et critique à des fins libertaires.

Mirbeaus various writing habits and their orchestration in new textual forms renew the novel and serve in an ideological way. Polygraphy is at the core of a hybrid narrative form inherited from the Menippean satire, which combines comedy and criticism for libertarian purposes.

Jean-Paul Dufiet, « Théâtre et témoignage dans lécriture de la Shoah. Les Lépreux dAnna Langfus »

Dans Les Lépreux, drame de la shoah représenté à Paris en 1956, Anna Langfus attribue à laction théâtrale une structure et une fonction marquées par le témoignage. Grâce à cette polygraphie, la dramaturgie met en cause le comportement des victimes face à lextrême, et le statut du survivant témoin qui se fait auteur.

370

In Les Lépreux, a play concerning the Holocaust performed in Paris in 1956, Anna Langfus gives to the theatrical action a structure and a function marked by the testimony. Through this polygraphy, dramaturgy explores the victims behaviour facing the extreme, and the status of the surviving witness becoming an author.

Marilyn Randall, « Polygraphie schizophrène et plagiat chez Hubert Aquin. Le cas de Trou de mémoire »

Selon Aquin, « loriginalité nexiste pas », le « moi est un intertexte », et lécriture est une « appropriation schizoïde du réel ». Trou de mémoire met en scène une polygraphie qui aboutit à la disparation du sujet créateur au profit du processus de création de son alter ego, le texte littéraire.

According to Aquin, “originality doesnt exist”, the “I is an intertext” and writing is a “schizoid appropriation of the real”. In Trou de mémoire, polygraphy enacts the disappearance of the authorial subject in favour of the process of the creation of his alter ego : the literary text.

Valeria Sperti, « Nancy Huston entre essai et roman »

Nancy Huston engendre certains de ses textes en dialoguant avec Romain Gary et Samuel Beckett. Elle crée ainsi des œuvres hybrides où la polygraphie naît de pratiques décriture intertextuelles, intergénériques, mais aussi inter-linguistiques.

Nancy Huston dialogues with Romain Gary and Samuel Beckett to write some of her texts. It thus creates hybrid works in which polygraphy is born from intertextual, intergeneric, but also interlinguistic writing practices.

Martine-Emmanuelle Lapointe, « Le passage de lessai au roman dans lœuvre de Monique LaRue. LŒil de Marquise réécriture de LArpenteur et le navigateur »

Dix ans après LArpenteur et le navigateur, LŒil de Marquise de Monique LaRue garde trace dun retour sur lessai. La polygraphie permet ici le transfert dune polémique idéologique et politique dans le roman, et transige avec le référent au point de conférer une fonction quasi thérapeutique à la fiction.

371

Ten years after LArpenteur et le navigateur, Monique LaRues LŒil de Marquise keeps track of a return to the essay. Here, polygraphy allows the transfer of an ideological and political controversy in the novel, and deals with the referent to the point of providing fiction with a quasi-therapeutic function.

Alessandra Ferraro, « Lécriture polygraphique dAntonio DAlfonso »

Le rapprochement des notions de polygraphie et dintermédialité permet de considérer dune façon globale la production artistique dAntonio DAlfonso, intellectuel migrant dorigine italienne, poète, romancier, photographe et metteur en scène. À travers la diffraction médiatique, DAlfonso raconte toujours une même histoire qui a son origine dans limpossibilité de définir son identité déterritorialisée.

Antonio DAlfonso is a migrant intellectual of Italian origin, poet, novelist, photographer and theatre director. By moving closer to the concepts of polygraphy and intermediality, it is possible to consider his artistic production in a global way. Through the media diffraction, DAlfonso always tells the same story which has its origin in the impossibility to define its own deterritorialized identity.

Gilles Lapointe, « Claude Gauvreau polygraphe inquiet. Réflexion sur lesthétique moderniste des Œuvres créatrices complètes »

Cette étude sintéresse au projet de « livre unique », démesuré, qui a conduit le poète Claude Gauvreau à publier de façon posthume ses Œuvres créatrices complètes, introduisant dans le contexte multidisciplinaire des années 1970 et la reconfiguration du champ de lart québécois, de nouveaux paradigmes autour de la question de la modernité.

This study examines the « unique book » project, of excessive proportions, conceived by poet Claude Gauvreau, and which forced the posthumous publication of his Œuvres créatrices complètes, leading to new paradigms within the field of cultural modernism and the transformation of Quebecs art scene and multidisciplinary artistic practice in the 1970s.

372

Ginette Michaud, « Chorégraphies, disent-elles. Ce qui (se) passe entre les arts. Quelques remarques au sujet de trois échanges entre Françoise Sullivan et Denise Desautels »

« Les arts se font les uns contre les autres », affirme Jean-Luc Nancy : à partir de cette proposition qui dynamise la question de la co-respondance entre les arts, ce texte examine trois échanges « co-créatifs » entre lartiste Françoise Sullivan et lécrivain Denise Desautels, qui ont accordé une attention particulière à cet « entre » dans leur pratique respective.

“The arts are made against one another,” writes Jean-Luc Nancy : starting from this claim, which kindles the question of correspondence between the arts, this essay considers three “co-creative” exchanges between the artist Françoise Sullivan and the writer Denise Desautels, both of whom have paid special attention to this “betweenness” in their respective work.

Andrea Schincariol, « Polygraphie 2.0. Le texte à lère de sa reproductibilité numérique »

Lauteur analyse limpact de la révolution 2.0 sur le fait polygraphique en suivant la trajectoire des romans Tumultes de François Bon et Fenêtres/Open Space et Franck dAnne Savelli lors du passage de la toile au support imprimé.

The author analyzes the impact that 2.0 Revolution has had on polygraphic writing. He follows the trajectory of François Bons Tumultes and Anne Savellis Fenêtres/Open Space and Franck novels from the Web to print.

Article de collectif: Précédent 21/22 Suivant