Aller au contenu

Résumés et présentation des auteurs

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-406-07234-8
  • ISSN: 0035-2136
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-406-07235-5.p.0173
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 20/12/2018
  • Périodicité: Bimestrielle
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
173

Résumés
et présentation des auteurs

Fabien Gris, « La chute était leur trajectoire. Erreurs et échecs chez Pierre Senges »

Fabien Gris, ancien élève de lENS de Lyon et agrégé de lettres modernes, est maître de conférences à Sorbonne université et membre du CELLF. Il a soutenu une thèse sur limaginaire cinématographique du récit français contemporain, de la fin des années 1970 à nos jours, sur un corpus dune trentaine décrivains. Il travaille sur la littérature française contemporaine et notamment sur ses relations avec les images.

Dans Essais fragiles daplomb et Environs et mesures, Pierre Senges édifie des encyclopédies loufoques et renversées. Il joue avec les formes traditionnelles de lérudition positive et trouble notre vision triomphale des savoirs. Ces œuvres prennent même une discrète dimension moraliste : elles peignent lhomme en créature orgueilleuse mais faillible et affirment la nécessité de lerreur. Elles invitent le lecteur, par lhumour, à reconnaître ses limites et à pratiquer une sagesse « médiocre ».

In Essais fragiles daplomb and Environs et mesures, Pierre Senges constructs eccentric and inverted encyclopedias. He plays with the traditional forms of positive erudition and disturbs our triumphant view of knowledge. These works even contain a discreetly moralist dimension: They portray humans as proud but fallible creatures and confirm the need for error. Through humor, they invite readers to recognize their limitations and engage in “mediocre” wisdom.

Aurélie Adler, « La voix polémique du faussaire dans Fragments de Lichtenberg »

Aurélie Adler est maître de conférences à luniversité de Picardie Jules-Verne. Elle a publié Éclats des vies muettes… (Paris, 2012) et codirigé avec Maryline Heck le volume collectif Écrire le travail au xxie siècle. Quelles implications politiques ? (Paris, 2016) et dirigé le volume collectif Arno Bertina (Garnier, 2018).

174

Lœuvre de Pierre Senges rejoue et dissémine les motifs de la falsification à lorigine de la fiction. Fragments de Lichtenberg voit proliférer les figures de faussaire, les hypothèses douteuses et les reconstitutions apocryphes qui mettent en crise lautorité du savoir et le partage des genres. Accumulant les trompe-lœil et les réécritures hasardeuses, la voix du narrateur ne discourt jamais mais plaide en faveur de linachèvement, défendant une écriture et une éthique de la circonspection.

The work of Pierre Senges replays and disseminates the motifs of falsification at the origins of fiction. Fragments de Lichtenberg is full of figures of the falsifier, shady hypotheses, and apocryphal reconstitutions that place the authority of knowledge and the division of genres in crisis. With abundant illusions and daring rewritings, the voice of the narrator never pontificates but argues in favor of the unfinished, defending a writing and an ethics of circumspection.

Mathilde Barraband, « Dans la bibliothèque, avec une clé anglaise. Enquête policière et enquête érudite dans lœuvre de Pierre Senges »

Mathilde Barraband, professeure agrégée à luniversité du Québec à Trois-Rivières, codirige la revue Tangence. Membre du conseil de lAssociation internationale des études françaises et du Centre de recherche Figura sur le texte et limaginaire, elle étudie lhistoire littéraire du contemporain, la réception du corpus contemporain par luniversité et les procès littéraires contemporains en France et au Québec.

Le roman policier fournit à lœuvre de Pierre Senges un joyeux personnel et même une matrice. Suivant les pistes proposées par Jacques Dubois, larticle montre que lindicialité, qui offre le monde à la description et au commentaire, la figure de lenquêteur-lecteur, qui fait de lenquête une fin en soi, ainsi que la modalité de la lutte, qui oppose coupable et détective ou encore auteur et philologue, font apparaître quelques-unes des lignes de sens de lœuvre, notamment dans son rapport à lérudition.

Detective novels give the work of Pierre Senges its own playfulness and even a matrix. Following the paths suggested by Jacques Dubois, the article shows how indiciality, which offers the world for description and commentary, the figure of the investigator-reader, who makes the invenstigation an end in itself, as well as the modality of struggle, opposing the guilty party and the detective or even author and philologist, reveal some of the strands of meaning of the work, especially in its relationship to erudition.

175

Anne Roche, « Variations contraintes »

Anne Roche, ancienne élève de lENS, est agrégée de lettres classiques, docteur dÉtat (université Paris 8 – Vincennes – Saint-Denis), professeur émérite à Aix-Marseille Université. Elle est lauteur douvrages de critique et théorie littéraire (sur les années trente, lhistoire orale, lextrême contemporain), de romans, de pièces de théâtre, et de nombreux articles notamment sur la littérature du Maghreb. Prix de lessai européen Walter Benjamin 2018.

À partir de Sort lassassin, entre le spectre, larticle tente détablir un usage plus précis de la notion de variation, telle quelle existe en musique et telle quon peut la retrouver dans un texte (renversement, altération, répétition, expansion, transtylisation, digression…) et de larticuler sur un usage de la notion de contrainte, différente de lusage oulipien. Lentrechoquement des variations induit un questionnement salutaire sur ce quil en est de la vérité.

Starting with Sort lassassin, entre le spectre, the article attempts to establish a more precise use of the notion of variation as it exists in music and as it can be found in a text (reversal, alteration, repetition, expansion, transtylization, digression, and so on) and to connect it to a use of the notion of constraint that is different from OULIPOs. The shock between variations leads to a salutary questioning of the relationship to truth.

Anne Sennhauser, « Les miroitements du vestige. Décomposition et recomposition romanesque dans Fragments de Lichtenberg »

Anne Sennhauser est ancienne élève de lENS de Lyon et agrégée de lettres modernes. Elle enseigne actuellement dans le secondaire. Elle travaille sur la littérature française contemporaine et est lauteur dune thèse, soutenue en 2014, intitulée « Devenirs du romanesque : les écritures aventureuses de Jean Echenoz, Jean Rolin et Patrick Deville ».

Dans les Fragments de Lichtenberg, Pierre Senges fait dun projet encyclopédique – le remembrement dun roman imaginaire à partir des aphorismes qui en seraient les vestiges – un moteur dinvention romanesque. Le fragment, pris entre recomposition et décomposition, na de cesse de relancer une rêverie jubilatoire qui possède sa propre sagesse : éloge de la raison fabulante, hommage au mensonge et au doute, elle permet de mettre en doute lélaboration des savoirs et lorthodoxie du sens.

In the Fragments de Lichtenberg, Pierre Senges engages in an encyclopedic project—the regrouping of an imaginary novel from aphorisms that are supposedly its vestiges—an engine of fictional invention. The fragment, caught between recomposition 176and decomposition, continuously rekindles a jubilatory dream that holds its own wisdom: a praise of fabricating reason, an homage to lies and doubt, it allows doubts to be raised about the development of knowledge and the orthodoxy of meaning.

Audrey Camus, « LUtopie revisitée. Lœuvre-parergon de Pierre Senges »

Audrey Camus, docteure de luniversité Sorbonne nouvelle – Paris 3, est spécialiste de la littérature française des xxe et xxie siècles, quelle a longtemps enseignée. Elle sintéresse en particulier aux textes atopiques et à la relation quils entretiennent avec les siècles précédents. Elle a dirigé plusieurs collectifs et publié de nombreux articles traitant de ces questions.

À travers une étude des Commentaires sur les chemins de ronde, qui donnent à lire les réactions dun « authentique Utopien » au texte de Thomas More, larticle se propose dexpliciter la manière dont sélabore lœuvre-parergon de Pierre Senges, qui toujours tire sa substance dautres œuvres mais, loin de les détruire, relance ainsi le texte revisité pour faire de cette pratique le lieu de lutopie.

Through a study of the Commentaires sur les chemins de ronde, which offers the reactions of an “authentic Utopian” to Thomas Mores text, the article proposes to explain the way in which the paragon-work of Pierre Senges, which always takes its substance from other works, revives the revisited text instead of destroying it, making this practice into the place of utopia.

Hugues Marchal, « La carence et lexcès. Information et lacune dans Les Aventures de Percival »

Hugues Marchal est membre honoraire de lInstitut universitaire de France et professeur de littérature française moderne et contemporaine à luniversité de Bâle. Ses travaux privilégient la poétique, les relations entre lettres et sciences et lécriture du corps. Il a notamment dirigé lanthologie Muses et ptérodactyles. La poésie de la science de Chénier à Rimbaud (Paris, 2013).

Une tension paradoxale commande la création de Pierre Senges. Elle oppose une passion de réduction et de condensation à un travail inverse de comblement par saturation, où lérudition sallie à la fantaisie pour fournir la matière et le modèle dune prolifération des éléments les plus ténus. Cest cette dynamique quon étudie dans Les Aventures de Percival, « conte phylogénétique » publié en 2009, pour montrer que lexplosion ostentatoire des savoirs y reconduit à une méditation sur leur vanité.

177

A paradoxical tension governs the creative process of Pierre Senges. It opposes a passion for reduction and condensation with a countervailing work of filling through saturation, where erudition is allied with fantasy to provide the material and the model of a proliferation of the most tenuous elements. This dynamic is studied in Les Aventures de Percival, a “phylogenetic tale” published in 2009, to show how the ostentatious explosion of knowledge leads to a meditation on its vanity.

Laurent Demanze, « Suites et poursuites. Une “écriture débauches, de projets et de variations” »

Laurent Demanze est professeur de littérature contemporaine à luniversité Grenoble Alpes. Il dirige la série « Écritures contemporaines ». Ses recherches portent sur le dialogue de la littérature contemporaine avec les savoirs. Il a publié Encres orphelines (Paris, 2008), Gérard Macé : LInvention de la mémoire (Paris, 2009) et Les Fictions encyclopédiques de Gustave Flaubert à Pierre Senges (Paris, 2015).

Cette étude sattache à analyser la poétique de reprise et de variation dans lœuvre de Pierre Senges. Son dernier roman, Achab (séquelles) (Paris, 2015), en offre un emblème saisissant. Non seulement parce quil sagit de prolonger le roman de Melville, en expérimentant les possibles dun personnage. Mais surtout parce que le romancier fait de la variation le mouvement même des formes et des motifs, qui traverse les arts et conduit ici de la littérature au cinéma.

This study focuses on analyzing the poetics of repetition and variation in the work of Pierre Senges of which his last novel, Achab (séquelles) (Paris, 2015), provides a captivating symbol. Not only because it aims to continue Melvilles novel by experimenting with the possibilities of a character, but especially because the novelist makes variation the very movement of forms and motifs, crossing through the arts and leading here from literature to film.

Emmanuel Bouju, « Consistency. Pierre Senges ou lesprit de suite. Un sixième Memorandum pour lactuel millénaire »

Emmanuel Bouju est professeur de littérature générale et comparée à luniversité de la Sorbonne Nouvelle et membre senior de lInstitut universitaire de France. Il exerce la responsabilité des activités et des publications du Groupe phi et codirige la collection « Littérature histoire politique ». Il a publié Fragments dun discours théorique. Nouveaux éléments de lexique littéraire (Nantes, 2015). 

Sachant la propension de Pierre Senges à sinscrire dans lœuvre inachevée ou même non écrite, ne cherche-t-il pas à donner sens à cette valeur mystérieuse 178que Calvino avait annoncée pour le nouveau millénaire, celle de la Consistency ? Cest ce que cet article essaie de montrer par lexemple de quatre de ses textes et en quatre temps – fondés sur les équivalents possibles en français de consistency : cohésion, cohérence, consistance et constance.

Knowing Pierre Senges propensity for including himself into incomplete or even unwritten works, isnt he seeking to give meaning to the mysterious value that Calvino announced for the new millennium, the value of Consistency ? This is what the article tries to show using four of his texts as examples in a fourfold approach based on the possible French equivalents for “consistency” : cohésion (cohesion), cohérence (coherence), consistance (consistence), and constance (constancy).

Pierre Senges, « Utopie – Commentaires sur les chemins de ronde (extrait) »

Pierre Senges est lauteur de nombreux ouvrages récompensés, notamment Fragments de Lichtenberg (Paris, 2008), Études de silhouettes (Paris, 2010) et Achab (séquelles) (Paris, 2015, Prix Wepler). Il a également publié lessai LIdiot et les Hommes de paroles (Paris, 2004) et écrit un livre illustré par Nicolas de Crécy : Carnets de Gordon McGuffin (Paris, 2009. Il a été pensionnaire de la Villa Médicis en 2013-2014.

Ces commentaires enserrent le texte de Thomas More sur la page comme denvahissantes gloses talmudiques, pour évoquer le dessin dun chemin de ronde autour dune cité, ou lencerclement dune ville au cours dun siège. Ils contredisent les assertions de LUtopie, expliquent comment ses lois sont elles-mêmes contournées par lusage ou la fraude et racontent une utopie de fortune bricolée autour de lutopie. Il sagit aussi de faire dune forme savante le véhicule dun récit aussi romanesque que possible.

These commentaries envelop the text of Thomas More on the page like invasive talmudic glosses, reminiscent of the path of a rampart around a city, or the encircling of a town under siege. They contradict the assertions of Utopia, explain how its laws are undone by use or fraud and tell the story of a makeshift utopia cobbled together around utopia. It also aims to make an academic form into the vehicle of a narrative that is as fictional as possible.

Bruno Blanckeman, « Postface »

Bruno Blanckeman est professeur de littérature des xxe et xxie siècles à luniversité Sorbonne nouvelle – Paris 3. Auteur de plusieurs essais dont Les Récits Indécidables 179(Villeneuve dAscq, 2000), Lire Modiano (Paris, 2009), Le Roman depuis la Révolution française (Paris, 2011), il a aussi dirigé des collectifs dont Annie Ernaux, le Temps et la Mémoire, en collaboration avec F. Best, F. Dugast et A. Ernaux, et le Dictionnaire Marguerite Yourcenar (Paris, 2017).

Dans cet article, Bruno Blanckeman remet en perspective lœuvre de Pierre Senges dans les devenirs de lérudition au xxe siècle. Il montre notamment quà lérudition exhibée et volontiers mélancolique de Pascal Quignard et Pierre Michon, succède ici un rapport au savoir ironique et ludique. Lérudition fonctionne moins dans lœuvre de Pierre Senges comme attestation que comme potentialités romanesques.

In this article, Bruno Blanckeman resituates the work of Pierre Senges in the currents of erudition in the twentieth century. He shows in particular that the explicit and voluntarily melancholic erudition of Pascal Quignard and Pierre Michon is followed here by an ironic and playful relationship with knowledge. Erudition functions in the work of Pierre Senges less as a confirmation than as fictional possibility.