Aller au contenu

[Épigraphes]

  • Type de publication: Chapitre d'ouvrage
  • Ouvrage: Pessoa et Rilke Modernisme et poétiques acroamatiques
  •  
  •  
  • Pages: 21 à 21
  • ISBN: 978-2-406-06159-5
  • ISSN: 2103-480X
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-406-06161-8.p.0021
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Collection / Revue: Perspectives comparatistes, n° 53
  • Série: Modernités et avant-gardes, n° 6
  • Date de parution: 10/05/2018
  • Année de publication: 2018
  • Langue: Français

  • Chapitre d'ouvrage: Précédent 2/24 Suivant
Accès libre
Support: Numérique
21

[] denn in unserem Schauen liegt unser wahrstes Erwerben1.

Rilke

[] porque a nossa única riqueza é ver2.

Caeiro

1 « [] car notre gain le plus authentique est dans notre regard », note du 10 mars 1899 du Journal de Schmargendorf, in Rainer Maria Rilke, Journaux de jeunesse, traduits par Philippe Jaccottet, Paris, Éditions du Seuil, 1989, p. 107 [Nous désignons par la suite cet ouvrage par : « Journaux de jeunesse »]. Texte original dans : Tagebücher aus der Frühzeit, éd. Ruth Sieber-Rilke et Carl Sieber, Leipzig, Insel-Verlag, 1973 [par la suite : « Tagebücher aus der Frühzeit »], p. 152.

2 « [] parce que notre unique richesse, cest voir » : Alberto Caeiro, Le Gardeur de Troupeaux, poème vii, in Fernando Pessoa, Œuvres poétiques, éd. Patrick Quillier, Paris, Gallimard, 2001, Bibliothèque de la Pléiade no 482 [Pessoa, Œuvres poétiques], p. 13. Texte original : O Guardador de Rebanhos, vii, in Fernando Pessoa, Poemas de Alberto Caeiro, éd. João Gaspar Simões et Luiz de Montalvor, Lisbonne, Ática, 1946, 10e éd. 1993 [Poemas de Alberto Caeiro], p. 32.