Aller au contenu

Lexique des mots japonais

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-0865-6
  • ISSN: 2100-3335
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-1100-7.p.0697
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 15/07/2013
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
697

Lexique des mots japonais

Ai kyôgen : Intermède dans une pièce du nô

Amida : Nom japonais d’Amitabha, divinité bouddhique populaire

Amaterasu : Déesse solaire dans le shintoïsme

Ameno U[ou]zume[é] :‘‘Terrible Femelle du Ciel’’, déesse danseuse dans la légende shintoïste

Aniwa voir Haniwa

Biwa : Luth japonais à quatre ou cinq cordes

Bugaku : Danse de la cour Impériale, d’origine coréenne et chinoise

Bunraku : Théâtre des marionnettes, une forme de spectacle traditionnel

Bushidô : Code des principes moraux chez les samouraïs, guerriers de la société féodale

Dan :Section constituant un livret du nô

Édo : Nom d’époque (ère) dans l’histoire du Japon de 1615 à 1868

Geta : Chaussures traditionnelles en bois avec une lanière en étoffe qui maintient le pied à la chaussure

Haiku [Haïkaï] : Bref poème classique japonais de dix-sept syllabes réparties en trois vers [-5,7,5-]

Hakama : Pantalon large, un des habits traditionnels japonais, un des costumes du nô

Hanamichi : ‘‘le pont de fleurs’’, une des parties de la scène du kabuki, longue plate-forme reliant l’extrémité gauche de la salle à l’estrade

Hannya : Diable ou démon ; le nom d’un des types de masques du nô

Haniwa [aniwa] : Figurines funéraires en terre cuite découvertes dans les tombeaux japonais du iiie au viie siècle

Hashigakari : ‘‘le pont’’ ou un couloir sur la gauche qui se dirige en biais jusqu’au foyer de la scène du nô

Issei : ‘‘premier chant’’, un chant d’introduction en vers dans le livret du nô

Ji :‘‘terre ou base’’, le chœur du nô

Jo-ha-kyû : ‘‘commencement-développement-finale’’ ; le principe de mutation progressive d’une pièce du nô ou d’une œuvre d’art, selon l’esthétique japonaise

Kabuki : Drame populaire accompagné

698

de chant et de danse, une forme de spectacle traditionnel

Kage : Ombre

Kago : Palanquin

Kag[o]ura : Danse cérémoniale shintoïste

Kami : Dieu ou divinité japonaise

Kakeai : ‘‘alternance de la voix’’, une forme de dialogue mélodique dans le livret du nô

Kakegoe : Interjections vocales émises par les musiciens du nô

Kakekotoba : ‘‘le mot pivot’’, jeu sur le double sens, un des artifices littéraires spécifiques japonais

Kakyô :‘‘Le Miroir de fleur’’, un des écrits théoriques sur le nô de Zeami (1424)

Kimono : Vêtements traditionnels ; longue tunique à manches, d’une seule pièce

Kogaki : Indication des variations de la mise en scène qui précise des détails sur le geste, l’interprétation des instruments ou la manière de danser

Kokata : Acteur qui joue le rôle d’un enfant

Kokinshû :‘‘Recueil de poésies anciennes et modernes’’, édité par Kino Tsurayuki (922)

Kokoro : Cœur humain ou esprit

Kotoba :‘‘Parole ou mot’’ ; passage parlé (en prose) dans le livret du nô

Kôza [atoza] : Partie de l’estrade du nô réservée aux musiciens

Kusari :‘‘chaîne’’ ou vers de 12 syllabes, partagé en deux hémistiches, le premier de 7 et le second de 5 syllabes

Kuse : Chant principal, rythmé, constituant le centre d’une pièce du nô

Kyôgen : ‘‘les paroles folles’’, une petite pièce comique, satirique et populaire, jouée entre les deux pièces du nô ; ce genre comique est autonome à la différence de l’Ai kyogen, « intermède », inséré entre les deux parties d’une pièce du nô

Maï : Danse

Makurakotoba : ‘‘le mot oreiller’’, une sorte d’épithète homérique

Michiyuki : Description rhétorique d’itinéraire dans la littérature japonaise

Michiyuki uta : Chant du parcours de la route dans le livret du nô

Mondô : ‘‘dialogue’’, une forme de dialogue dans le livret du nô

Nanori : ‘‘présentation ou nomination’’, passage (en prose) proféré par le waki

Nen[m]butsu : Invocation des prières dans une cérémonie dans la tradition du bouddhisme amidiste, consacrée au souvenir des morts

Nô : Drame lyrique composé de la danse et de la musique, une forme de spectacle traditionnel japonais

Okina :‘‘le Vieillard’’, cérémonie archaïque exceptionnelle dans le répertoire du nô

Rongi :‘‘discussion’’, chant rythmé ou dialogue chanté dans le livre du nô

699

Sanbasô : Vieillard Noir incarné par un acteur du kyôgen dans la cérémonie d’Okina

Sarugaku : Drame musical populaire, origine du nô et du kyôgen

Sashi : Chant récitatif non-rythmé (en vers) dans le livret du nô

Senzai : Jeune homme dans la cérémonie d’Okina

Shamisen : Luth japonais à trois cordes, dont la caisse est recouverte de peau de chat

Shidai : ‘‘circonstance’’, chant d’introduction rythmé (en vers) proféré souvent par le waki

Shite :‘‘celui qui fait, qui agit’’, le protagoniste dans le nô

Shiori : Geste exprimant la douleur dans le no ; on porte la main aux yeux comme si on pleurait

Shôgun : Dictateurs japonais du xiie siècle à Meiji

Sôrô : Auxiliaire honorifique en japonais ancien

Suzu : Clochettes

Tanka : Poème de trente et une syllabes [-5,7,5, 7, 7-]

Tennin : Ange bouddhiste

Tsure : ‘‘suivants’’, le compagnon des principaux acteurs du nô ; le shite-zure, le waki-zure

Torii : Portique aérien à l’entrée des temples Shintô

Ukiyoe : ‘‘image du monde flottant’’, peinture popularisée par l’estampe

Uta : Chant ou petit poème chanté ; rythme de base dans la poésie japonaise, composé de 5.7 syllabes

Utai : Forme chantée écrite en vers dans le livret du nô

Waki : ‘‘celui du côté’’, le personnage secondaire dans le nô

Yûgen : ‘‘charme subtil’’, concept clé de la théorie de la fleur de Zeami

Zen : une des sectes du bouddhisme japonais apparue au xiie siècle