Aller au contenu

Bibliographie

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-0278-4
  • ISSN: 2100-3335
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-4086-1.p.0453
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 25/07/2011
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
453

BIBLIOGRAPHIE

La bibliographie des sources primaires recense les textes de Claudel utilisés dans cet ouvrage, les ouvrages et articles de critique littéraire contemporains de Claudel, ainsi que les ouvrages et articles contemporains traitant des questions de langue. Afin de faire apparaître les convergences thématiques ou historiques, les titres des sources primaires sont présentés dans l’ordre chronologique, de première rédaction ou de première publication.

Les sources secondaires sont présentées suivant un classement alphabétique d’auteurs.

Les références aux textes littéraires qui ne sont pas de Claudel sont données dans les notes et ne sont pas reprises ici.

Lorsque le lieu d’édition n’est pas mentionné, il s’agit de Paris.

SOURCES PRIMAIRES

Nous indiquons entre parenthèses les éditions les plus accessibles de ces textes, soit dans les Œuvres en prose (Pr.) et dans l’Œuvre poétique (Po.) dans la « Bibliothèque de la Pléiade », soit dans la collection des Œuvres Complètes (O.C.) aux éditions Gallimard, soit dans les Suppléments aux Œuvres Complètes aux éditions L’Âge d’homme.

Textes de Claudel

Art Poétique, Mercure de France, 1907. (Po.)

« Réflexion sur la réforme de l’orthographe », L’Occident, 1909. (O.C., XXIX)

« Propos recueilli par Jean-Marc Bernard » (1910), première publication : Supplément aux Œuvres Complètes IV, collection du Centre Jacques-Petit, Lausanne, L’Âge d’homme, 1997.

« Boileau », Les Guêpes, mars 1911. (Pr.)

« À propos d’une traduction de Tacite par Perrot d’Ablancourt », NRF, juillet 1911, O.C, XXIX.

« Arthur Rimbaud », préface, NRF, octobre 1912, Positions et Propositions I, 1928 (Pr.)

« Notes sur Mallarmé » (1913), O.C., XVIII. (Pr.)

454

« Conférence au foyer franco-belge », 4 novembre 1916, Supplément aux Œuvres Complètes II, collection du Centre Jacques-Petit, Lausanne, L’Âge d’homme, 1990.

« La jolie foi de mon enfance », La Croix, 1er mars 1916, Positions et propositions I, NRF, 1928.

« Notes pour le Père de Tonquédec » (1918) (publication partielle dans O.C., XVIII), Supplément aux Œuvres Complètes IV.

« Introduction à un poème sur Dante », Le Correspondant, 10 septembre 1921. (Pr.)

« Sur la langue française », conférence prononcée le 27 mai 1922, The Monthly Bulletin of the Kansaï University, 15 juillet 1922. (Supplément aux Œuvres Complètes II)

« Discours sur la littérature française », La Vie, 1er décembre 1922. (Supplément aux Œuvres Complètes II)

« La Langue française », conférence prononcée le 27 août 1922, Les Lettres Françaises, 3 mars 1955. (Supplément aux Œuvres Complètes II)

« Un regard sur l’âme japonaise », Rekonstrue, 1923 ; NRF, 1er octobre 1923. (Pr.)

« Interview sur les États-Unis d’Europe », Germania, 10 avril 1925, repris et traduit en français dans Le Temps, avril 1925. (Supplément aux Œuvres Complètes II)

« Interview par Frédéric Lefèvre sur le Nô », Les Nouvelles Littéraires, 18 avril 1925. (Supplément aux Œuvres Complètes II)

« La Philosophie du livre », 20 mai 1925, Le Navire d’argent, août 1925. (Pr.)

« Réflexions et Propositions sur le vers français », NRF, 1er octobre et 1er novembre 1925, Positions et Propositions I, NRF, 1928. (Pr.)

« Interview par Max Frantel sur le romantisme », Comœdia, 5 janvier 1926. (Supplément aux Œuvres Complètes II)

« Un témoignage sur Ramuz », Cahiers de la quinzaine, 10 juin 1926. (Pr.)

« Lettre au Père de Tonquédec », Études, 20 octobre 1926.

« Mallarmé. La Catastrophe d’Igitur », NRF, 1er novembre 1926. (Pr.)

« Idéogrammes occidentaux », Publication du Manuscrit autographe, no 6, novembre-décembre 1926, Auguste Blaizot. (Pr.)

« Nascuntur Poetae », Les Feuilles Libres, juin 1927. (Pr.)

« Lettre à l’abbé Bremond sur l’inspiration poétique », Les Nouvelles Littéraires, 16 juillet 1927, Positions et propositions I, NRF, 1928. (Pr.)

« Bossuet », Le Bien Public de Dijon, 10 octobre 1927. (Pr.)

« La Poésie française », Le Temps, 11 novembre 1927. (O.C. XVIII)

« La nécessité dans le vers français », Les Nouvelles Littéraires, 19 janvier 1929. (O.C. XVIII)

« Jeudi », Conversations dans le Loir-et-Cher, Chantecler, 9 février 1929. (Pr.)

« Sur la grammaire », Les Nouvelles Littéraires, 3 mai 1930. (O.C. XVIII)

« Le Regard en avant », 21 décembre 1930, O.C. XVIII.

« Notes sur l’Art Chrétien », Vigile, 1932. (Pr.)

« La Légende de Prâkriti », NRF, 1er décembre 1933. (Pr.)

« L’Harmonie imitative », conférence prononcée à Liège le 18 décembre 1933, Le Figaro Littéraire, 27 janvier 1942. (Pr.)

« Le Goût du fade », Sept, 19 octobre 1934, Contacts et Circonstances, 1937. (Pr.)

« Ossements », NRF, 1er septembre 1936. (Pr.)

« Descartes - “Le Discours de la méthode” », Les Nouvelles Littéraires, 24 juillet 1937. (Pr.)

« Mon Pays », Conférence du 16 novembre 1937, Contacts et circonstances, 1937. (Pr.)

« Le Chemin dans l’art », IIe congrès international d’esthétique et de sciences de l’art, repris sous le titre « La Vision de la route », Le Figaro Littéraire, 1937. (Pr.)

« Écritures », paru en fac-similé dans Verve, no 3, juin 1938, repris sous le titre « La Figure, le mouvement et le geste dans l’écriture en Chine et en Occident ». (O.C., XVIII)

« Conférence sur Francis Jammes », 15 février 1939, Accompagnements. (Pr.)

« Charles Péguy », Discours prononcé à l’Institut Catholique de Paris en février 1939, Le Figaro, 11 mars 1939. (Pr.)

« Un dernier salut à Arthur Rimbaud », préface pour l’édition des CI bibliophiles, 4 mai 1942. (Pr.)

455

« La Dame en Rouge. À propos de Madame de Sévigné », Le Figaro Littéraire, 17 octobre 1942. (Pr.)

« Préface aux Cent Phrases pour éventails », NRF éditions, 1942.

« Claudel parle » (1944), entretiens enregistrés à Brangues par Pierre Schaeffer avec Jacques Madaule, Société Paul Claudel, O.P.E.R.A, 1965. (Supplément aux Œuvres Complètes II)

« Aurélien d’Aragon », Les Etoiles, no 1, 15 mai 1945. (Pr.)

« Les Mots ont une âme », Le Labyrinthe, no 21, juillet-août 1946. (Pr.)

« Discours de réception à l’Académie française en remplacement de Louis Gillet », 12 mars 1947, O.C. XVIII. (Pr.)

« La Lettre X », présentation à l’invitation pour le Bal de l’X, 24 avril 1947, O.C. XVIII.

« Hommage à Ramuz », Le Figaro Littéraire, 31 mai 1947. (Pr.)

« Un poème de Saint-John Perse », la Revue de Paris, novembre 1947. (Pr.)

« Du côté de chez Ramuz », Édition Ides et Calendes, 1947. (Pr.)

« Le Pays de L’Annonce faite à Marie », L’Illustration, 1948. (Th. II)

« Sur la réforme de l’orthographe », Le Figaro littéraire, 2 août 1952, O.C. XVIII.

Préface à l’Anthologie de la poésie mexicaine, Publication de l’Unesco, Nagel, 1952, repris sous le titre « La Poésie est un art ». (Pr.)

« Confidences à Henri Guillemin », notes prises après des conversations avec Claudel entre 1940 et 1954, Journal de Genève, juillet-août 1962. (Supplément aux Œuvres Complètes II)

« Sur la poësie », 27 janvier 1953, Bulletin de la Société Paul Claudel, no 109, 1er trimestre 1988.

Mémoires improvisés, quarante-et-un entretiens avec Jean Amrouche, texte établi par Louis Fournier, Gallimard, 1954.

« Conversation sur Jean Racine », Cahiers de la Compagnie Renaud-Barrault, no 8, 1955. (Pr.)

La plupart de ces textes sont repris dans :

Œuvres en prose, édition établie et annotée par Jacques Petit et Charles Galpérine, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1957.

Œuvres Complètes, tomes I à XXIX, Gallimard, 1950-1985.

Supplément aux Œuvres Complètes I, collection du Centre Jacques-Petit, Lausanne, L’Âge d’homme, 1990.

Supplément aux Œuvres Complètes II, ibid., 1991.

Supplément aux Œuvres Complètes III, ibid., 1994.

Supplément aux Œuvres Complètes IV, ibid., 1997.

Pour les références de première publication des textes poétiques et dramatiques, nous renvoyons à :

Œuvre poétique, textes établis et annotés par Jacques Petit, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1967.

Théâtre, textes et notices établis par Jacques Madaule et Jacques Petit, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 2 volumes, tome I, 1965 ; tome II, 1967.

Correspondances

Paul Claudel et André Gide, Correspondance (1899-1926), préface et notes de Robert Mallet, Gallimard, 1949.

Paul Claudel et André Suarès, Correspondance (1904-1938), préface et notes de Robert Mallet, Gallimard, 1952.

456

Paul Claudel, Francis Jammes et Gabriel Frizeau, Correspondance (1897-1936), préface et notes d’André Blanchet, Gallimard, 1952.

Stéphane Mallarmé et Paul Claudel, Correspondance, commentée par H. Mondor, Cahiers Paul Claudel I, Gallimard, 1959.

Paul Claudel, Lettres inédites à Maurice Pottecher, annotées par P. Moreau, Cahiers Paul Claudel I, Gallimard, 1959.

Claudel homme de théâtre, correspondances avec Copeau, Dullin, Jouvet, Cahiers Paul Claudel VI, Gallimard, 1966.

Paul Claudel, François Mauriac, Chroniques du Journal de Clichy, Correspondance Claudel-Fontaine, textes établis et annotés par François Morlot et Jean Touzot, Presses Universitaires de Franche-Comté, Les Belles Lettres, 1978.

Correspondance Paul Claudel-Jacques Rivière 1907-1924, explication et notes par Auguste Anglès et Pierre de Gaulmyn, Cahiers Paul Claudel XII, Gallimard, 1984.

La Vague et le Rocher, Paul Claudel-François Mauriac, correspondance 1911-1954, édition de Michel Malicet et Marie-Chantal Praicheux, Lettres Modernes, Minard, 1988.

Correspondance avec Elisabeth Sainte-Marie-Perrin et avec Audrey Parr, Cahiers Paul Claudel XIII, Gallimard, 1990.

Paul Claudel, Correspondance diplomatique, Tokyo 1921-1927, Cahiers Paul Claudel XIV, Gallimard, 1995.

« Correspondance Larbaud-Claudel », présentée par Françoise Lioure, Cahier de l’Herne « Claudel », no 70, édition de l’Herne, 1997.

Correspondance Paul Claudel Stanislas Fumet, éd. Michel Malicet, Lausanne, L’Âge d’Homme, 1997.

Lettres de Paul Claudel à Jean Paulhan (1925-1954), éditées par Catherine Mayaux, Berne, Peter Lang SA, 2004.


Correspondance Paul Claudel-Jacques Maritain 1921-1945, présentée par Michel Bressolette, Bulletin de la Société Paul Claudel, 2006, no 181.

Journal

Journal, texte établi et annoté par François Varillon et Jacques Petit, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 2 volumes : tome I (1904-1932), 1968 ; tome II (1933-1955), 1969.

Textes exégétiques mentionnés dans ce travail1

Au milieu des Vitraux de l’Apocalypse (août 1932), O.C., XXVI.

Un Poète regarde la croix (1933-1934), O.C., XIX.

Du Sens figuré de l’Écriture (1937), préface à la réédition de l’Introduction au Livre de Ruth de l’Abbé Tardif de Moidrey, Desclée de Brouwer, 1938, O.C., XXI, 1963.

Paul Claudel interroge le Cantique des Cantiques (Egloff, Fribourg, 1948), O.C., XXII.

« Paul Claudel répond les Psaumes », Éditions Ides et Calendes, Neuchâtel, 1948.

« L’Esprit de prophétie » (1952), Revue de Paris, 1953, O.C., XXI.

« Les Vitraux de la Ferté-Milon » (1954), O.C., XXV.

Psaumes, traductions 1918-1959, texte établi et annoté par Renée Nantet et Jacques Petit, Téqui, 1986.

457

Critique littéraire

Ouvrages et articles sur Claudel

W.G.C. Byvanck, « Notes parisiennes-Un maître inconnu », De Nederlandsche Spectator, 2 juillet 1892, traduit par Bertrand Abraham, Claudel et la Hollande, textes réunis et présentés par Marie-Victoire Nantet, Poussière d’or, 2009.

Remy de Gourmont, « Paul Claudel », Le IIe Livre des Masques, Mercure de France, 1898.

Jacques Rivière, « Paul Claudel, poète chrétien », L’Occident, octobre-décembre 1907.

Carl Einstein, « Claudels Mittagswende », Der Demokrat, 1910.

Romain Rolland, « Lettre au directeur de La Voce » (16 mars 1910), Cahiers Romain Rolland, no 16, Albin Michel, 1998.

Pierre Lasserre, « Un livre allemand, une lettre de M. Victor Giraud », Chronique des Lettres, L’Action Française, 29 avril 1911.

Pierre Lasserre, « Paul Claudel », Chronique des Lettres, L’Action Française, 6 mai 1911, repris dans le Bulletin de la Société Paul Claudel no 179.

Jacques Rivière, « Théâtre première série par Paul Claudel I. Tête d’Or (première et deuxième versions). II. La Ville (première et deuxième versions) », NRF, no 34, 1er octobre 1911.

Maurice Boissard, « Revue de la Quinzaine », Mercure de France, 1er octobre 1912.

Henri Clouard, « Lettre à M. Paul Claudel », Revue critique des idées et des livres, 10 mai 1913, no 122.

Georges Duhamel, Paul Claudel suivi de Propos critiques (1913), Mercure de France, 1919.

Carl Einstein, « Über Paul Claudel », Die Weissen Blätter, 1913, article partiellement traduit par Liliane Meffre, Bulletin de la Société Paul Claudel, no 176.

Guillaume Apollinaire, « Sur la représentation de L’Échange », Les Soirées de Paris, 15 mars 1914.

Joseph de Tonquédec, L’Œuvre de Paul Claudel, Beauchesne, 1917.

Georges Duhamel, Paul Claudel, suivi de Propos critiques, Mercure de France, 1919.

Pierre Lasserre, « M. Paul Claudel et le claudélisme », La Minerve Littéraire, 1er et 15 août 1919.

André Beaunier, « L’Annonce faite à Marie », L’Écho de Paris, 3 mai 1921.

François Mauriac, « L’Annonce faite à Marie, mystère en quatre actes et un prologue », La Revue hebdomadaire, 14 mai 1921.

André Beaunier, « Les Chapelles Littéraires », Revue des deux mondes, 1er juillet 1921.

(Ces trois articles de Beaunier et Mauriac sont repris dans La Vague et le Rocher, Paul Claudel-François Mauriac, correspondance 1911-1954, édition de Michel Malicet et Marie-Chantal Praicheux, Lettres Modernes, Minard, 1988).

Henri Massis, Jugements II, André Gide, Romain Rolland, Georges Duhamel, Julien Benda, Les Chapelles Littéraires, Plon, 1923.

André Thérive, « Le Claudelisme », Le Français langue morte ?, Plon-Nourrit, 1923.

Joseph de Tonquédec, « Paul Claudel théoricien de l’art », Études, 20 octobre et 5 novembre 1926, repris dans L’Œuvre de Paul Claudel, Beauchesne, 1927.

Elisabeth Sainte-Marie-Perrin, Introduction à l’œuvre de Paul Claudel, Librairie Bloud et Gay, 1926.

Paul Souday, « Quelques oracles de Paul Claudel », Le Temps, 10 octobre 1927.

Jean Prévost, « Les éléments du drame chez Paul Claudel », NRF, 1er mai 1929.

André Thérive, « Les Livres. Le Soulier de satin », Le Temps, 24 janvier 1930.

Georges Batault, « M. André Thérive contre M. Paul Claudel », Revue de la Quinzaine, Mercure de France, 15 février 1930.

John Charpentier, « Du mystère à l’obscurité », Revue de France, 15 février 1930.

Jacques Madaule, « Le Soulier de satin », La Vie intellectuelle, 10 mai 1930.

Gabriel Bounoure, « Le Soulier de satin, par Paul Claudel », Revue des Livres, NRF, 1er janvier 1931.

458

Henri Peyre, « Le classicisme de Paul Claudel », NRF, 1er septembre 1932.

Charles-Albert Cingria, « Claudel didactique », NRF, 1er décembre 1936.

Jean Schlumberger, « Accès à Claudel », NRF, 1er décembre 1936.

Ernest Friche, Études claudéliennes, Porrentruy, Les Portes de France, 1943.

Paul Arnold, Frontières du théâtre, Éditions du Pavois, 1946.

Claudine Chonez, Introduction à Paul Claudel, Albin Michel, 1947.

Joseph Samson, Paul Claudel poète-musicien, Genève, Ed. Milieu du monde, 1947.

André Thérive, « Souvenirs de Paul Claudel », Rivarol, 3 mars 1955.

Jean Grosjean, « Claudel, biblique ou non », NRF, 1er septembre 1955.

Saint-John Perse, « Silence pour Claudel », NRF, 1er septembre 1955.

Francis Ponge, « Prose de Profundis (à la gloire de Claudel) », NRF, 1er septembre 1955.

Jean Starobinski, « Parole et silence de Claudel », NRF, 1er septembre 1955.

Dom Charlier, « Paul Claudel et la Bible », Bible et Vie chrétienne, no 11, 1955.

René Georgin, La Prose d’aujourd’hui, André Bonne éditeur, 1956.

Critique littéraire

Paul Bourget, Essai de psychologie contemporaine (1883), Gallimard, coll. « Tel », 1993.

Gustave Kahn, « Préface sur le vers libre », Premiers poèmes, Mercure de France, 1897.

Remy de Gourmont, La Culture des Idées, Mercure de France, 1900.

Pierre Lasserre, Le Romantisme français. Essai sur la Révolution dans les sentiments et dans les idées au xixe siècle, (Mercure de France, 1907), Garnier, 1919.

Pierre Lasserre, La Doctrine officielle de l’Université. Critique du haut enseignement de l’État. Défense et théorie des humanités classiques, Mercure de France, 1912.

Gustave Lanson, L’Art de la prose (Librairie des Annales, 1908), éditions de la Table Ronde, 1996.

Agathon, L’Esprit de la Nouvelle Sorbonne, La crise de la culture classique, la crise du français (Mercure de France, 1911) ; Les Jeunes Gens d’aujourd’hui (Mercure de France, 1913).

André Beaunier, Pour la défense française, Plon, tome I : Contre la réforme de l’orthographe, 1909 ; tome II : Les plus détestables bonshommes, 1912.

François Mauriac, À quoi rêvent les jeunes gens, Champion, 1913.

Paul Souday, « Le Pauvre subjonctif », Le Temps, 15 septembre 1916.

Julien Benda, Belphégor. Essai sur l’esthétique de la présente société française, Emile-Paul, 1918.

Jacques Rivière, « Le Parti de l’Intelligence », NRF, no 72, 1er septembre 1919, repris dans Études (1909-1924). L’Œuvre critique de Jacques Rivière à La NRF, Gallimard, 1999.

Jacques Rivière, « Catholicisme et nationalisme », NRF, 1er novembre 1919, Études (1909-1924), op. cit.

Albert Thibaudet, « Sur le style de Flaubert », NRF, no 74, 1er novembre 1919, repris sous le titre « Une querelle littéraire sur le style de Flaubert » dans Réflexions sur la critique, Gallimard, 1939.

André Suarès, « Flaubert-Style », Les Ecrits nouveaux, no 23-24, novembre 1919.

Albert Thibaudet, Les Idées de Charles Maurras, Gallimard, éditions de la NRF, 1919.

Marcel Proust, « À propos du style de Flaubert », NRF, 1er janvier 1920.

Jacques Rivière, « Reconnaissance à Dada », NRF, no 83, 1er août 1920, Études (1909-1924), op. cit.

Jacques Rivière, « M. Pierre Lasserre contre Marcel Proust », NRF, 1er septembre 1920, Études (1909-1924), op. cit.

Pierre Lasserre, Les Chapelles Littéraires, Garnier, 1920.

Boris de Schloezer, «La vie de la parole (Paul Claudel) » [1921], traduit par Elena Mitropolskaia, Bulletin de la Société Paul Claudel, no 200.

Albert Thibaudet, Gustave Flaubert, Plon, 1922.

Charles Maurras, Romantisme et Révolution, Nouvelle Librairie Nationale, 1922.

459

André Gide, « Nous lisons dans le Temps du 25 octobre », lettre ouverte à M. Paul Souday, NRF, 1er novembre 1923.

André Thérive, Le Français langue morte ?, Plon-Nourrit, 1923.

Henri Bremond, Pour le romantisme, Librairie Bloud et Gay, 1923.

Henri Bremond, Histoire littéraire du sentiment religieux, volume IV, « La Conquête mystique, L’École de Port-Royal », Librairie Bloud et Gay, 1923.

Jacques Boulenger, André Thérive, Les Soirées du Grammaire-Club, Plon-Nourrit, 1924.

Henri Bremond, Les deux musiques de la prose, Le Divan, 1924.

Frédéric Lefèvre, Entretiens avec Paul Valéry, Le Livre, 1926.

Henri Bremond, La Poésie pure, Grasset, 1926.

Paul Souday, Marcel Proust, Simon Kra, 1927.

André Thérive, Querelles de langage, Librairie Stock, Delamain et Boutelleau, 1929.

Daniel Mornet, Histoire de la clarté française, ses origines-son évolution-sa valeur, Payot, 1929.

Ernst-Robert Curtius, Essai sur la France (1930), Grasset, 1941.

Albert Thibaudet, Histoire de la littérature française de 1789 à nos jours, Stock, 1936.

André Thérive, « Sur la mort de Ferdinand Brunot », NRF, 1er mars 1938.

Julien Benda, La France byzantine, ou le triomphe de la littérature pure : Mallarmé, Gide, Proust, Valéry, Alain, Giraudoux, Suarès, les surréalistes, Gallimard, 1945.

Henri Clouard, Histoire de la littérature française, t. 2 (1915-1940), Albin Michel, 1949.

Savoirs linguistiques : grammaire, linguistique,
histoire de la langue

Claude Favre de Vaugelas, Remarques sur la langue française utiles à ceux qui veulent bien parler et bien écrire (1647), éditions Ivréa, 1996.

Antoine Arnauld et Claude Lancelot, Grammaire générale et raisonnée dite Grammaire de Port-Royal, (reprise de la 3e édition de 1676), présentation de Jean-Marc Mandosio, éditions Allia, 1997.

Dominique Bouhours, Les Entretiens d’Ariste et d’Eugène (1671), Veuve Delaulne, 1734.

Antoine Rivarol, De l’Universalité de la langue française (1784), Arléa, 1991.

François-Joseph-Michel Noël et Charles-Pierre Chapsal, Nouvelle Grammaire Française sur un plan très-méthodique, avec de nombreux exercices d’orthographe, de syntaxe et de ponctuation, tirés de nos meilleurs auteurs, et distribués dans l’ordre des règles (1823), Veuve Nyon Jeune, 1845.

Napoléon Landais, Grammaire générale des grammaires françaises présentant la solution analytique raisonnée et logique de toutes les questions grammaticales anciennes et modernes, Didier, 1835.

Max Müller, La Science du langage, A. Durand, 1864.

Max Müller, Nouvelles Leçons sur la science du langage, A. Durand, 1867.

Gaston Paris, « Les Parlers de France », Revue des patois gallo-romans, 1888.

Ernest Renan, L’Avenir de la science-Pensées de 1848 (Calmann-Lévy, 1890), présentation par Annie Petit, Garnier-Flammarion, 1995.

Ferdinand Brunot, Précis de grammaire historique de la langue française, Masson, 1894.

Michel Bréal, Essai de sémantique (science des significations), Hachette, 1897.

Kristoffer Nyrop, Grammaire historique de la langue française (1899-1930), 6 volumes, Copenhague.

Remy de Gourmont, Esthétique de la langue française (1899), Mercure de France, 1938.

Léon Wieger, Caractères chinois : étymologies, graphies, lexique (1900), Kuangchi Presses, 1963.

Charles Bally, Précis de stylistique française, Esquisse d’une méthode fondée sur l’étude du français moderne, Genève, Eggiman et Compagnie, 1905.

Ferdinand Brunot, Histoire de la langue française, 11 volumes (des origines à 1815), Armand Colin, 1905-1943.

Ferdinand Brunot, Lettre ouverte au Ministre de l’Instruction Publique, Armand Colin, 1905.

Ferdinand Brunot, L’enseignement de la langue française, ce qu’il est, ce qu’il devrait être dans l’enseignement primaire, Armand Colin, 1909.

460

Charles Bally, Traité de stylistique, Heidelberg-Paris, Carl Winter-Klincksieck, 1909.

Charles Bally, Le Langage et la vie (1913), Droz-Minard, 1952.

Ferdinand de Saussure, Cours de linguistique générale (1915), Payot, 1975.

Henri Bauche, Le Langage populaire, Grammaire, syntaxe et dictionnaire du français tel qu’on le parle dans le peuple de Paris avec tous les termes d’argot usuel, Payot, 1920.

Antoine Meillet, Linguistique historique et linguistique générale, Honoré Champion, 1921.

Joseph Vendryes, Le langage. Introduction linguistique à l’histoire, La Renaissance du Livre, 1921.

Ferdinand Brunot, La Pensée et la Langue, Méthode, principes et plan d’une théorie nouvelle du langage appliquée au français, Masson, 1922.

Louis Marchand, Les Principes Psychologiques du français, Imprimerie de Coueslant, 1925.

Marcel Jousse, Études de psychologie linguistique. Le style oral rythmique et mnémotechnique chez les verbo-moteurs, Beauchesne, 1925.

Albert Dauzat, La langue française, sa vie, son évolution, Stock, 1926.

Frédéric Lefèvre, « Une heure avec Pierre Janet », Les Nouvelles Littéraires, 17 mars 1928.

Guy Harnois, Les Théories du langage en France de 1660 à 1821, Les Belles Lettres, 1928.

Henri Frei, La Grammaire des fautes (1929), Slatkine Reprints, Genève, 1971.

Louis Cons, « Nous Deux Lui », Modern Philology, vol. 27, no 2, 1929.

Charles Bally, La Crise du français, Notre langue maternelle à l’école (Neuchâtel, Delachaux et Niestlé, 1930), édition préparée par J.-P. Bronckart, J.-L. Chiss et C. Puech, Genève-Paris, Droz, 2004.

Charles Bally, Linguistique générale et linguistique française (1932), Berne, 1965.

Ferdinand Brunot, Observations sur la Grammaire de l’Académie Française, Genève, Droz, 1932.

Charles Serrus, Le parallélisme logico-grammatical, Alcan, 1933.

Abel Hermant, Chroniques de « Lancelot » du Temps (1934-1935), Larousse, 1936.

Tchang Tcheng-Ming, L’Écriture chinoise et le geste humain. Essai sur la formation de l’écriture chinoise, P. Geuthner, « Variétés sinologiques », 1937.

Joseph Vendryes, « L’Œuvre linguistique de Charles Bally », Cahiers Ferdinand de Saussure, no 6, 1946-1947.

SOURCES SECONDAIRES

Études critiques sur Claudel

Études sur la langue et le style

Pascale Alexandre-Bergues « Les écritures claudéliennes dans les Psaumes », Écritures claudéliennes, Actes du colloque de Besançon, 27-28 mai 1994, Lausanne, L’Âge d’Homme, 1997.

Pascale Alexandre-Bergues, « “J’inventai ce vers qui n’avait ni rime ni mètre”, Claudel et le vers dramatique », Cahiers de l’A.I.E.F., no 52, 2000.

Gérald Antoine, Les Cinq grandes Odes de Claudel ou la Poésie de la répétition, Lettres modernes, 1959.

Gérald Antoine, « Claudel et la langue française », La Table Ronde, no 194, mars 1964.

Gérald Antoine, « D’un “geste linguistique” familier à Claudel », Revue des Lettres modernes, Paul Claudel 2, Minard, 1965.

Gérald Antoine, « D’une poétique à une métaphysique du mot », Corps écrit, no 8, 1983.

Gérald Antoine, « Claudel et le mot », L’Âge Nouveau, janvier 1987.

461

Gérald Antoine, « Claudel et la langue française », Bulletin de la Société Paul Claudel, no 162, 2001.

Michel Autrand, « Claudel poète de la négation », Europe, no 635, 1982.

Michel Deguy, La poésie n’est pas seule : court traité de poétique, Le Seuil, 1987.

René Farabet, « La diction claudélienne », Revue de lettres modernes, no 44 ; no 45.

Gérard Genette, Mimologiques, voyage en Cratylie, Le Seuil, coll. « Poétique », 1976.

Charles Galperine, «Claudel prosateur», Revue de Paris, no 5, mai 1965.

Henri Guillemin, Claudel et son art d’écrire, Gallimard, 1955.

Marius-François Guyard, « Claudel et l’étymologie », Cahiers de l’A.I.E.F., 1959, volume 11, no 1.

Paul Imbs, « Étude sur la syntaxe du Soulier de satin de Paul Claudel (l’ellipse) », Le Français moderne, octobre 1944.

Emmanuelle Kaës « Claudel et la “clarté française” », Paul Claudel et l’histoire littéraire, Pascale Alexandre, Didier Alexandre et Pascal Lécroart dir., Annales littéraires de l’Université de Franche-Comté, 2010.

André Lefèbvre, « Le Pays de Paul Claudel », Bulletin de la Société Paul Claudel, no 32.

Jacques Madaule, Claudel et le langage, Desclée de Brouwer, 1968.

Michel Malicet et Jacques Petit, « L’hermétisme claudélien », La Revue des Lettres Modernes, Paul Claudel 6, 1969.

Jean Mambrino, « Claudel et l’imitation de la langue parlée, entretien avec Antoine Vitez », Études, décembre 1977.

Hugues Marchal, « Rencontre de l’idéogramme et sémiotique complète de l’écriture : l’exemple de Claudel », Calligraphie/Typographie, textes réunis par Jacques Dürrenmatt, éditions l’Improviste, 2009.

Henri Meschonnic, « Entre traduire et non traduire, Claudel le psalmiste », Paul Claudel et la Bible, Question de, no 94, Albin Michel, 1993.

Dominique Millet-Gérard, « Le Psautier claudélien ou le bel infidèle », Paul Claudel et la Bible, Question de, no 94, Albin Michel, 1993.

Dominique Millet-Gérard, « L’usage poétique du mot chez Claudel », Bulletin de la Société Paul Claudel, no 108.

Dominique Millet-Gérard, « “Le style incorrect et savoureux” de l’exégèse claudélienne : Claudel et saint Grégoire le Grand », La Prose transfigurée, Études en hommage à Paul Claudel, PUPS, 2005.

Michel Murat, « Paul Claudel et le langage des saints », Le Vers libre, Champion, 2008.

« The Diplomatic style of Claudel », numéro spécial des Claudel Studies, XI, 1984.

Études portant sur d’autres aspects de la pensée
et de l’œuvre de Claudel

Didier Alexandre, Genèse de la poétique de Paul Claudel, « comme le grain hors du furieux blutoire », Honoré Champion, 2001.

Didier Alexandre, « La Restauration du poème long : Feuilles de Saints », Claudel poète ?, Revue des Lettres modernes, no 18, Minard, 2004.

Didier Alexandre, Du matérialisme au lyrisme, « comme une oie qui clabaude au milieu des cygnes », Honoré Champion, 2005.

Didier Alexandre, « Disjecta membra poetae : le tout et la partie dans l’exégèse claudélienne », L’Écriture de l’exégèse dans l’œuvre de Paul Claudel, actes du Colloque de Toulouse-Le Mirail, des 8-11 mars 2001, Presses Universitaires de Franche-Comté, 2006.

Didier Alexandre, « Jacques Rivière, lecteur du Théâtre (Première Série) de Paul Claudel », Bulletin de la Société Paul Claudel, no 178.

Didier Alexandre, « Claudel et la querelle des humanités modernes : positions et propositions », Paul Claudel et l’histoire littéraire, op. cit.

462

Pascale Alexandre-Bergues, Traduction et création chez Paul Claudel-L’Orestie, Honoré Champion, 1997.

Pascale Alexandre-Bergues, L’Échange de Paul Claudel, seconde version, introduction, variantes et notes, Annales Littéraires de l’Université de Franche-Comté, 732, Les Belles Lettres, 2002.

Gérald Antoine, « Paul Claudel et les professeurs », Europe, no 635, mars 1982.

Gérald Antoine, Paul Claudel ou l’enfer du génie, Robert Laffont, « Biographie sans masque », 1988.

Jean-Louis Barrault, « Un Claudel vivant », Cahiers Renaud-Barrault, no 25.

Claire Bompaire-Evesque, « Barrès et Claudel : une incompréhension réciproque », Revue d’histoire littéraire de la France, janvier 2004.

Pierre Brunel, Le Soulier de satin devant la critique – dilemmes et controverses –, Lettres Modernes, Minard, 1964.

Pierre Brunel, « Tête d’Or 1949 », Revue des Lettres Modernes, Paul Claudel 2, Minard, 1965.

Pierre Brunel, L’Échange de Paul Claudel. Introduction, fragments inédits, variantes et notes, Annales Littéraires de l’Université de Besançon, 1974.

Léon Cellier, « Notes pour Le Soulier de satin », Revue des sciences humaines, avril-juin 1965.

René Etiemble, « Aragon et Claudel », NRF, no 95, 1er novembre 1960 ; no 96, 1er décembre 1960.

Christopher Flood, « Paul Claudel et Charles Maurras, 1 – The roots of a political, religious and literary enmity », Claudel Studies, vol. XVIII, no 1, 1991.

Christopher Flood, Pensée politique et imagination historique dans l’œuvre de Paul Claudel, Annales Littéraires de l’Université de Besançon, no 437, Les Belles Lettres, 1991.

Luc Fraisse, « Le Soulier de satin et la critique universitaire », Une journée autour du Soulier de satin de Paul Claudel, mis en scène par Olivier Py, textes réunis par Pascale Thouvenin, Besançon, Poussières d’Or, 2006.

Eve Francis, Un autre Claudel, Grasset, 1973.

Jacques Houriez, « Claudel et Lasserre, ou l’impossible dialogue », Paul Claudel et l’histoire littéraire, Pascale Alexandre, Didier Alexandre et Pascal Lécroart dir., Annales littéraires de l’Université de Franche-Comté, 2010.

Emmanuelle Kaës, « De la fiction à la critique : les regards de Claudel sur Rubens », Claudel et la Création, Cahiers de philosophie et de littérature, Institut Catholique de Rennes, no 18, 2006.

Michel Lioure, L’Esthétique dramatique de Paul Claudel, Armand Colin, 1971.

Michel Lioure, « Tête d’Or 1949 : un “regard en arrière” », Dominique Millet-Gérard, José-Luis Diaz dir., Voir Tête d’Or, Paris, PUPS, 2006.

Maurice Merleau-Ponty, « Sur Claudel (1955) », Signes, Gallimard, 1960.

Henri Meschonnic, « Claudel et l’hiéroglyphe », La pensée de l’image-Signification et figuration dans le texte et dans la peinture, Presses Universitaires de Vincennes, 1994.

Dominique Millet-Gérard, Anima et la Sagesse, pour une poétique comparée de l’exégèse claudélienne, Lethielleux, 1990.

Dominique Millet-Gérard, Claudel. La Beauté et l’Arrière-beauté, SEDES, 2000.

Claude-Pierre Perez, Le Défini et l’inépuisable, essai sur Connaissance de l’Est de Paul Claudel, Annales Littéraires de l’Université de Franche-Comté, no 557, Les Belles Lettres, 1995.

Claude-Pierre Perez, Le Visible et l’Invisible. Pour une archéologie de la poétique claudélienne, Annales littéraires de l’Université de Franche-Comté, no 648, 1998.

Anne-Marie Perrin-Naffakh, « “Une offense à la tradition et au goût” : étude stylistique d’un passage du Soulier de satin », L’Information littéraire, no 5, 1987.

Jacques Petit, « Le Soulier de satin devant la critique », Bulletin de la Société Paul Claudel, no 15, janvier 1964.

Michel Truffet, Cent Phrases pour éventails de Paul Claudel, édition critique et commentée, Annales littéraires de l’Université de Besançon, no 310, Les Belles Lettres, 1985.

Antoinette Weber-Caflisch, La Scène et l’image – Le régime de la figure dans Le Soulier de satin, Annales littéraires de l’Université de Franche-Comté, no 317, Les Belles Lettres, 1985.

Antoinette Weber-Caflisch, Dramaturgie et poésie – Essai sur le texte et l’écriture du Soulier de satin, Annales littéraires de l’Université de Franche-Comté, no 335, Les Belles Lettres, 1986.

463

Antoinette Weber-Caflisch, « Claudel en son temps : Le Soulier de satin », L’Histoire littéraire à l’aube du xxie siècle : controverses et consensus, actes du colloque de Strasbourg, 12-17 mai 2003, réunis par Luc Fraisse, PUF, 2005.

Antoinette Weber-Caflisch, « Du Cantique au Cantique par l’image », Revue des Lettres modernes, Minard, no 15.

Antoinette Weber-Caflisch, « Pratiques, théories et critiques claudéliennes de l’histoire littéraire (Stendhal et la Trilogie) », Paul Claudel et l’histoire littéraire, op. cit.

Marie-Joséphine Whitaker, « Claudel Longin et le sublime », Revue d’Histoire littéraire de la France, no 1, 2003.

Catalogue de la bibliothèque de Paul Claudel, Annales littéraires de l’Université de Besançon, 229, Les Belles Lettres, 1979. Il est désormais disponible sur www.paul-claudel.net.

Grammaire, histoire de la langue, linguistique

Gérald Antoine et Robert Martin dir., Histoire de la langue française, 1914-1945, CNRS-Éditions, 1995.

Gérald Antoine et Robert Martin dir., Histoire de la langue française, 1880-1914, CNRS-Éditions, 1999.

Gérald Antoine, « La langue poétique », Histoire de la langue française, 1880-1914.

Emile Benveniste, « La notion de ‘rythme’ dans son expression linguistique » (1951), Problèmes de linguistique générale, Gallimard, 1966.

Gabriel Bergounioux, Aux origines de la linguistique française. Anthologie, Presses Pocket, 1994.

Alain Berrendonner, L’Éternel grammairien, étude du discours normatif, Peter Lang, Berne-Francfort, 1982.

Pierre Caron dir., Les Remarqueurs sur la langue française du xviie siècle à nos jours, La Licorne / Presses Universitaires de Rennes, 2004.

Bernard Cerquiglini, La Naissance du Français, PUF, 1991. 

André Chervel, Et il fallut apprendre à écrire à tous les petits Français, Histoire de la grammaire scolaire, Payot, 1977.

Jean-Claude Chevalier, « L’Histoire de la langue française de Ferdinand Brunot », Pierre Nora, Les lieux de mémoire III, Traditions, Gallimard, 1992.

Jean-Louis Chiss, « À partir de Bally et Brunot : la langue française, les savants et les pédagogues », Histoire, Epistémologie, Langage, XVII, 1, 1995.

Jean-Louis Chiss, « La théorie du langage face aux idéologies linguistiques », G. Dessons, S. Martin, P. Michon éd., Henri Meschonnic, la pensée et le poème, In Press éditions, 2005.

Jean-Louis Chiss, « La crise du français comme idéologie linguistique », Charles Bally (1865-1947), Historicité des débats linguistiques et didactiques, Stylistique, Énonciation, Crise du français, éd. Peeters, Louvain-Paris, 2006.

A. Culioli, Pour une linguistique de l’énonciation, tome 2, Gap-Ophrys, 1999.

Marc Dominicy, La Naissance de la grammaire moderne, Bruxelles, Pierre Mardaga éditeur, 1984.

Bernard Grelon, « Pratique juridique et qualité de la langue », La Qualité de la langue, Honoré Champion, 1995.

Etienne Karabétian, Histoire des stylistiques, Armand Colin, 2000.

Dominique Maingueneau, « Qualité de la langue et littérature », La Qualité de la langue, Honoré Champion, 1995.

André Martinet, Le Français sans fard, PUF, 1969.

Henri Meschonnic, Des Mots et des mondes. Dictionnaires, encyclopédies, grammaires, nomenclatures, Hatier, 1991.

Jean-Claude Milner, L’Amour de la langue, Le Seuil, 1978.

Jean-Claude Pellat, « Histoire littéraire et histoire de la grammaire : convergences et divergences », L’Histoire littéraire à l’aube du xxie siècle : controverses et consensus, actes du colloque de Strasbourg, 12-17 mai 2003, réunis par Luc Fraisse, PUF, 2005.

464

Yannick Portebois, Les Saisons de la langue. Les écrivains et la réforme de l’orthographe, de l’Exposition Universelle de 1889 à la Première guerre mondiale, Honoré Champion, 1998.

Alain Rey, Dictionnaire historique de la langue française, Les Dictionnaires Le Robert, 1992.

Alain Rey, Frédéric Duval, Gilles Siouffy, Mille ans de langue française, histoire d’une passion, Perrin, 2007.

Jacques-Philippe Saint-Gérand, « Le génie de la langue française ? D’une notion problématique à un fantasme culturel », Patrimoine littéraire européen, actes du colloque international de Namur, 26, 27, 28 novembre 1998, De Boeck, 2000.

Jacques-Philippe Saint-Gérand, « Aux miroirs de l’histoire : la langue française et sa rétrospection dans quelques dictionnaires du xixe siècle… avec, incidemment, quelques considérations sur l’historiographie de l’objet… », http://www.chass.utoronto.ca/epc/langueXIX/urbana/

Ferdinand de Saussure, Cours de linguistique générale (1916), Payot, 1974.

Pierre Swiggers, « À l’ombre de la clarté française », Langue Française, « La Clarté française », no 75, septembre 1987.

Nicolaï-Sergueïevitch Troubetskoy, Principes de phonologie (1939), Klincksieck, 2005.

Grammaire des fautes et français non conventionnels, Presses de l’École Normale Supérieure, 1992.

La Réception du latin du xixe siècle à nos jours, Angers, Presses de l’Université d’Angers, 1996.

Poétique, rhétorique, stylistique

Jean-Michel Adam, « Du style à la langue, une variation ramifiée », L’Information grammaticale, no 70, 1996.

Jean-Michel Adam, Le Style dans la langue : une reconception de la stylistique, Lausanne, Delachaux et Niestlé, 1997.

Christian Angelet, « La néologie d’André Gide », Cahiers de l’A.I.E.F., no 25, 1973.

Roland Barthes, « Y a-t-il une écriture poétique ? » (1953), Le Degré zéro de l’écriture, Seuil, collection Points, 1972.

Éric Bordas, « Stylistique et histoire littéraire », Revue d’histoire littéraire de la France, no 3, 2003.

Dominique Combe, La Pensée et le style, Éditions Universitaires, 1991.

Dominique Combe, « Pensée et langage dans la style », G. Molinié et P. Cahné (dir.), Qu’est-ce que le style ?, PUF, 1994.

Fontanier, Les Figures du discours, (1821-1830), introduction par G. Genette, Flammarion, coll. « Champs », 1977.

Jean-Michel Gouvard (dir.), De la langue au style, PUL, 2005.

Louis Guilbert, « Théorie du néologisme », Cahiers de l’A.I.E.F., no 25, 1973.

Laurent Jenny, La Fin de l’intériorité, PUF, 2002.

Henri Meschonnic, Critique du rythme, Verdier, 1982.

Henri Morier, Dictionnaire de poétique et de rhétorique, PUF, 1998.

Michel Murat, Le Vers libre, Honoré Champion, 1998.

Michel Murat éd., Le Vers français. Histoire, Théorie, Esthétique, Honoré Champion, 2000.

Michel Murat, Le Coup de dés de Mallarmé, un recommencement de la poésie, Belin, 2005.

Gilles Philippe, Sujet, verbe complément. Le moment grammatical de la littérature française 1890-1940, Gallimard, 2002.

Gilles Philippe, « Purisme linguistique et purisme stylistique : la langue littéraire et la norme au xxe siècle », Le Français moderne, LXXVII-1, 2008.

Gilles Philippe, Julien Piat dir., La Langue littéraire, Une histoire de la prose française de Gustave Flaubert à Claude Simon, Fayard, 2009.

Jacques Roubaud, La Vieillesse d’Alexandre, Essai sur quelques états récents du vers français, Ramsay, 1988.

465

Ouvrages et articles traitant des aspects politiques, idéologiques et sociologiques de la langue

Renée Balibar, Les français fictifs. Le rapport des styles littéraires au français national, Hachette, 1974.

Gabriel Bergounioux, « La science du langage en France de 1870 à 1885 : du marché civil au marché étatique », Langue Française, volume 63, no 1, 1984.

Pierre Bourdieu, Luc Boltanski, « Le fétichisme de la langue », Actes de la recherche en sciences sociales, no 4, 1975.

Pierre Bourdieu, La Distinction. Critique sociale du jugement, éditions de Minuit, coll. « Le sens commun », 1979.

Simone Delesalle, Jean-Claude Chevalier, La Linguistique, la grammaire et l’école, 1750-1914, Armand Colin, 1986.

Laurent Jenny, Je suis la révolution, histoire d’une métaphore (1830-1975), Belin, 2008.

Henri Meschonnic, De la langue française, Essai sur une clarté obscure, Hachette Littérature, 1997.

Gisèle Sapiro, La Guerre des écrivains 1940-1953, Fayard, 1999.

LES éCRIVAINS ET LA LANGUE

Textes d’écrivains2

Louis Aragon, Traité du style (1928), Gallimard, coll. « L’Imaginaire », 1991.

Léon Bloy, « L’Incarnation de l’Adverbe » (14 mai 1891), Sur Huysmans, éditions Complexes, 1986.

André Gide, « Dada », Essais critiques, édition présentée, établie et annotée par Pierre Masson, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1999.

Victor Hugo, « Réponse à un acte d’accusation », Les Contemplations, Œuvres Complètes, Robert Laffont, collection Bouquins.

Victor Hugo, Choses vues, – Le temps présent I, Œuvres Complètes, Robert Laffont, collection Bouquins.

Valery Larbaud, « Les fortunes de l’article défini », Sous l’invocation de saint Jérôme (1946), Gallimard, coll. « Tel », 1997.

Valery Larbaud, « Honneur des hommes », NRF, 1er février 1933, repris dans Sous l’invocation de saint Jérôme, op. cit.

Stéphane Mallarmé, Les Mots anglais (1877),

Stéphane Mallarmé, « Avant-dire » au Traité du verbe de René Ghil, 1886.

Stéphane Mallarmé, « Villiers de l’Isle-Adam » (1889-1890)

Stéphane Mallarmé, « Le Mystère dans les Lettres » (1896)

Stéphane Mallarmé, Igitur ou la Folie d’Elbernon, éditions de la NRF, 1925.

Stéphane Mallarmé, Œuvres Complètes, édition de Bertrand Marchal, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », tome I : 1998 ; tome 2 : 2003. Cet ouvrage reprend les cinq références précédentes.

Richard Millet, Harcèlement littéraire, Gallimard, 2005.

Jean Paulhan, Les Fleurs de Tarbes ou la terreur dans les lettres, Gallimard, 1941.

Jean Paulhan, « Syntaxe », Œuvres Complètes, Cercle du livre précieux, 1969, volume 4.

Jean Paulhan, La preuve par l’étymologie, éditions Le Temps qu’il fait, 1985.

466

Francis Ponge, « La Pratique de la littérature », Méthodes, Œuvres Complètes, I, édition publiée sous la direction de B. Beugnot, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1999.

Raymond Queneau, « Écrit en 1937 », Bâtons chiffres et lettres (1950), Gallimard, coll. « Idées », 1985.

Charles-Ferdinand Ramuz, Deux lettres (lettres à Bernard Grasset, 1929), Lausanne, L’Âge d’Homme, 1992.

Charles-Ferdinand Ramuz, Œuvres Complètes, Lausanne, éditions Rencontre, 1967-1968.

Jules Renard, Journal, 1887-1950, édition annotée et présentée par Henry Bouillier, Robert Laffont, collection Bouquins, 1990.

Jean-Paul Sartre, « L’Homme ligoté. Notes sur le Journal de Jules Renard » (1945), Situations I, Gallimard, coll. « Idées », 1947.

Marcel Schwob, « Tire-larigot », Bulletin de la société linguistique de Paris, juillet 1889.

Marcel Schwob, Étude sur l’argot français, Emile Bouillon, 1889.

Marcel Schwob, « Le Jargon des coquillards en 1455 », Mémoires de la société linguistique de Paris, juin 1890.

Marcel Schwob, Études sur l’argot français, Éditions Allia, 1999. Cet ouvrage reprend les trois références précédentes.

Paul Valéry, « L’Essai de Sémantique (Science des significations) de Michel Bréal », Revue du mois, Le Mercure de France, XXV, janvier 1898.

Paul Valéry, Lettre de Madame Emilie Teste (1924)

Paul Valéry, « Images de la France » (1927)

Paul Valéry, « Poèmes chinois » (1929)

Paul Valéry, « Pensée et Art français » (1939)

Paul Valéry, Œuvres II, édition établie par Jean Hytier, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1960. Cet ouvrage reprend les cinq références précédentes.

Paul Valéry, « Stéphane Mallarmé » (1923)

Paul Valéry, « Sorte de préface » (1936)

Paul Valéry, Œuvres, I, édition établie par Jean Hytier, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1957. Cet ouvrage reprend les deux références précédentes.

ouvrages et articles critiques

Françoise Berlan dir., Langue littéraire et changements linguistiques, Paris, Presses universitaires de Paris-Sorbonne, 2006.

Charles Bruneau, « La grammaire : l’autorité des grands écrivains » et « La grammaire des grands écrivains », dans Histoire de la langue française, volume XII, Armand Colin, 1948.

Nicole Celeyrette-Piétri, « Entre Bréal et Mallarmé », Problèmes du langage chez Valéry, Archives des Lettres Modernes, Minard, 1987.

Dominique Combe, « “Le nationalisme surintégral”, Charles-Albert Cingria et la question de la langue », Charles-Albert Cingria, Erudition et Liberté dans l’univers de Cingria, Gallimard, 2000.

Jean-Claude Coquet, « L’événement de langage », Problèmes du langage chez Valéry, Archives des Lettres Modernes, Minard, 1987.

Pierre Larthomas, « Victor Hugo linguiste », Le génie de la forme. Mélanges de langue et de littérature offerts à Jean Mourot, Presses Universitaires de Nancy, 1982 (XV)

Bertrand Marchal éd., Mallarmé. Mémoire de la critique, Presses universitaires de Paris-Sorbonne, 1998.

Bertrand Marchal et Jean-Luc Steinmetz dir., Mallarmé ou l’obscurité lumineuse, Hermann, 1999.

Jérôme Meizoz, L’Âge du Roman parlant (1919-1939) Ecrivains, critiques, linguistes et pédagogues en débat, préface de Pierre Bourdieu, Genève, Droz, 2001.

467

Jérôme Meizoz, « Queneau, les linguistes et les écrivains, – Faute de français et littérature », Poétique, 115, 1998.

Henri Meschonnic, « Ce que Hugo dit de la langue », Romantisme, no 25-26, 1979.

Jacques Michon, Mallarmé et « les Mots anglais », Presses universitaires de Montréal, 1978.

Michel Murat, « Un moment grammatical de la littérature française ? », La langue littéraire, F. Berlan dir.

Florence Naugrette et Guy Rosa éd., Victor Hugo et la langue, colloque de Cerisy, août 2002, Bréal éditions, 2005.

Sylvie Pierron, Ce beau français un peu individuel. Proust et la langue, Presses Universitaires de Vincennes, Saint-Denis, 2005.

Michel Pierssens, Savoirs à l’œuvre, essais d’épistémologie critique, Presses Universitaires de Lille, 1990.

Christelle Reggiani, « Le style comme imaginaire de la langue littéraire » (L’art de la prose de Gustave Lanson), La langue littéraire, F. Berlan, dir.

Mireille Ruppli, Sylvie Thorel-Cailleteau, Mallarmé, la grammaire et le grimoire, Genève, Droz, 2005.

Jacques-Philippe Saint-Gérand, « “Comme une araignée sacrée”… : notes sur Stéphane Mallarmé et les sciences du langage contemporaines (1842-1898) », Mallarmé et la prose, éd. H. Scepi, La Licorne, 1998.

Les Langages de Larbaud, Études réunies par S. Chaudier et F. Lioure, Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise-Pascal, 2006.

HISTOIRE LITTÉRAIRE, HISTOIRE DES IDÉES

Claire Bompaire-Evesque, Un débat sur l’Université au temps de la troisième République. La lutte contre la Nouvelle Sorbonne, Paris, Aux amateurs de Livre, 1988.

Antoine Compagnon, « Maurras critique », Revue d’histoire littéraire de France, no 3, juillet-septembre 2005.

Bruno Goyet, Charles Maurras, Presses de Sciences Po, 2000.

Jurgen Habermas, L’Espace public, archéologie de la publicité comme dimension constitutive de la société bourgeoise (1962), Payot, 1978.

Vincent Kaufmann, « L’arrière-garde vue de l’avant », Les arrière-gardes au xxe siècle, l’autre face de la modernité esthétique, sous la direction de William Marx, PUF, 2004.

Michel Leymarie, Jacques Prévotat, L’Action Française, culture, société, politique, P.U. du Septentrion, Villeneuve d’Ascq, 2008.

William Marx, Naissance de la critique moderne, (1889-1945). La littérature selon Eliot et Valéry, Arras, Artois Presse université, 2002.

Charles Maurras, L’Avenir de l’Intelligence, Œuvres capitales, tome II, Flammarion, 1954.

Jean-Thomas Nordmann, La Critique littéraire française au xixe siècle (1800-1914), Le Livre de Poche, 2001.

René Wellek, Une histoire de la critique moderne. La critique française, italienne, espagnole (1900-1950), José Corti, 1996.

Le Procès de Charles Maurras. Compte rendu sténographique, Albin Michel, coll. « Les grands procès contemporains », 1946.

« La critique de droite », Revue d’histoire littéraire de France, no 3, juillet-septembre 2005.

1 Classement chronologique.

2 Classement alphabétique.

Chapitre d’ouvrage: Précédent 12/14 Suivant