Aller au contenu

Table des incipit dans les poésies

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-1248-6
  • ISSN: 2417-6400
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-2918-7.p.0595
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 01/04/2008
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
595 TABLE DES INCIPIT DANS LES POÉSIES

À quoi bon me presser tant d'aller à confesse 414
À tort l'âme nous est ravie 394
Ah  ! Phyllis, que le Ciel me fait mauvais visage  ! 81
Ainsi prophétisa Tircis 339
Au milieu de mes libertés 284
Au moins ai-je songé que je vous ai baisée 224
Aujourd'hui que les courtisans 280
Aussi franc d'amour que d'envie 71
Aussi souvent qu'Amour fait penser à mon âme 157
Avant que je parusse au jour 396
Bien que jamais amour ne m'ait montré sa flamme 375
C'est un caprice de nature 389
C'est un supplice doux et que le Ciel avoue 384
Ce prince est d'étrange nature 413
Celle pour qui je veux mourir 255
Celui qui briserait les portes 295
Celui qui lance le tonnerre 5
Cet enfant, ô Parques sévères  ! 377
Cette femme a fait comme Troie 185
Cette vieille, qui des tombeaux 374
Ceux qui tirent le cœur par les traits du visage 228
Chaste oiseau, que ton amitié 330
Cher objet des yeux et des cœurs 11
Chère Isis, tes beautés ont troublé la nature 226
Chère Phyllis, j'ai bien peur que tu meures 149
Cloris, lorsque je songe, en te voyant si belle 217
Cloris, ma franchise est perdue 75
Cloris, pour ce petit moment 266
Connais-tu ce fâcheux qui contre la Fortune 145
Contre ma mauvaise fortune 398
Corsaille d'un seul fils fut mère 376
Courtisans, qui passez vos jours dans les délices 182
Coutumier de courre une plaine 392
Cruelle, à quel propos prolonges-tu ma peine  ? 241
D'un sommeil plus tranquille à mes amours rêvant 225

596 ŒUVRES POÉTIQUES

Damon, dit-il, j'étais au lit 334
Dans ce climat barbare où le destin me range 230
Dans ce parc un vallon secret 327
Dans ce temple où ma passion 112
Dans ce val solitaire et sombre 59
Dans la félicité des grâces de vos yeux 258
Déjà trop longuement la paresse me flatte 129
Depuis ce triste jour qu'un adieu malheureux 238
Depuis qu'on m'a donné licence d'espérer 176
Désormais que le renouveau 316
Dis-moi, Tircis, sans vanité 168
Donne un peu de relâche au deuil qui t'a surpris 109
Écrivains toujours empêchés 33
Éloigné de vos yeux, où j'ai laissé mon âme 100
Éloigné du céleste empire 189
Enfants, buvons à qui mieux mieux 395
Enfin guéri d'une amitié funeste 154
Enfin mon amitié se lasse 164
Entretiens la mélancolie 418
Esprits, qui connaissez le cours de la nature 183
Fais-moi, de grâce, une peinture 259
Filles du souverain des dieux 303
Grâce à ce comte libéral 186
Heureux, tandis qu'il est vivant 79
J'ai fait ce que j'ai pu pour m'arracher de l'âme 251
J'ai trop d'honneur d'être amoureux 102
J'avouerai avec vous 415
Je doute que ce fils prospère 185
Je jure le jour qui me luit 105
Je n'ai repos ni nuit ni jour 166
Je naquis au monde tout nu 412
Je ne m'y puis résoudre, excuse-moi de grâce 136
Je ne suis point industrieux 187
Je ne vis one femme si froide 387
Je passe mon exil parmi de tristes lieux 181
Je pensais au repos, et le céleste feu 120

597 Je perds mon temps et mes discours 377
Je songeais que Phyllis des enfers revenue 377
Je suis bien jeune encor, et la beauté que j'aime 90
Je vis dans ces lieux innocents 190
Je vous donne ces vers pour nourrir vos douleurs 87
Jeune et victorieux monarque 205
L'Aurore sur le front du jour 55
L'autre jour, inspiré d'une divine flamme 178
L'infidélité me déplaît 163
La frayeur de la mort ébranle le plus ferme 107
La paix trop long temps désolée 14
Le dessein que j'avais de saluer le Roi 18
Le plus aimable jour qu'ait jamais eu le monde 197
Le plus superbe ameublement 343
Les Amours plus mignards à nos rames se lient 194
Les dieux, qui frappent aujourd'hui 402
Les lieux que nous avons laissés 195
Les Parques ont le teint plus gai que mon visage 172
Lorsqu'on veut que les Muses flattent 38
Lorsque je sortis de la mer 192
Maintenant que Cloris a juré de me plaire 220
Maintenant que Phyllis est morte 94
Marquis, comment te portes-tu  ? 373
Me dois-je taire encor, Amour, quelle apparence  ? 177
Ministre du repos, Sommeil, père des songes 223
Moi de qui les rayons font les traits du tonnerre 191
Moi qui chante soir et matin 351
Mon âme est triste et ma face abattue 160
Mon Dieu, que la franchise est rare  ! 42
Mon espérance refleurit 86
Mon frère, je me porte bien 198
Mon frère, mon dernier appui 359
Monseigneur je vous remercie 415
Ne me fais point aimer avecque tant de peine 247
ô, mon Dieu, qu'elle est bien apprise  ! 389
On n'avait point posé les fondements de Rome 222
Orphée avait ainsi la voix 395

598 504 ŒUVRES POÉTIQUES
Ôt e-toi, laisse-moi rêver 406
Parmi ces promenoirs sauvages 68
Pense à l'honneur de ta maison 394
Perside, je me sens heureux 234
Personne n'est fâché du bien 412
Phyllis, tout est .outu, je meurs de la vérole 385
Plein d'ardeur et d'obéissance 391
Plein de colère et de raison 49
Pour laisser avant que mourir 318
Privé de la clarté des cieux 299
Proche de la saison où les plus vives fleurs 262
Puisqu'en cet accident le sort nous désoblige 89
Puisque, comme tu dis, Pilame 383
Quand j'aurai ce contentement 83
Quand la Divinité, qui formait ton essence 124
Quand tu me vois baiser tes bras 103
Que l'image de ce tombeau 413
Que me veut donc cette importune  ? 416
Que mes jours ont un mauvais sort  ! 388
Que mon espoir est faible et ma raison confuse  ! 84
Quelle fièvre avez-vous, Pâquette 386
Quelque si doux espoir où ma raison s'appuie 180
Qui est ce corps que mille enfants en dueil 387
Qui misces Violisque Rosas unaque Hyacinthis 373
Qui que tu sois, bien grand et bien heureux sans doute . . . 173
Qui que tu sois, de grâce, écoute ma satire 139
Qui voudra pense à des empires 197
Recipe virgam hominis 390
Rossignol c'est assez chanté 354
S'il est vrai, Cloris, que tu m'aimes 96
Sacrés murs du Soleil où j'adorai Phyllis 227
Sainte image du Roi des Cieux 414
Saturne aime le ciel et Jupin son tonnerre 383
Si j'étais dans un bois poursuivi d'un lion 171
Si ma veine rude et pesante 396
Si quelquefois Amour permet que je respire 179
Si votre doux accueil n'eût consolé ma peine 114

599 TABLE DES INCIPITDANS LES POÉSIES 505
Souverain qui régis l'influence des vers 208
Sur tous le Rossignol outré 347
Tircis, tu connais bien dans le mal qui me presse 273
Toi qui fais un breuvage d'eau 307
Ton orgueil peut durer au plus deux ou trois ans 174
Tu dis que George est paresseux 416
Tu reprends mon humeur, Olivier, tu me blâmes 378
Tyrannique respect, triste et fâcheux devoir 229
Un certain, sans grande raison 417
Un corbeau devant moi croasse 170
Un esprit lâche et mercenaire 24
Un fier démon qui me menace 66
Un gros abbé se laissait en sa couche 390
Un larron, conduit et mené 417
Un rapporteur de dur accès 416
Un soir que les flots mariniers 322
Unique confident de ma nouvelle flamme 244
Va sous les heureux auspices 409
Vos rigueurs me pressaient d'une douleur si forte 175
Vous à qui de fraîches vallées 310
Vous commettez un grand abus 405
Vous dont l'âme divine aspire aux choses saintes 184
Vous pour qui les rayons du jour 45
Vous vous moquez, vieilles croupières 417

Chapitre d’ouvrage: Précédent 11/12 Suivant