Aller au contenu

Bibliographie

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-0332-3
  • ISSN: 2103-4877
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-4156-1.p.0423
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 12/12/2011
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
423

Bibliographie

Bibliographie nervalienne

éditions de Nerval

Œuvres complètes

Nerval, Gérard de, Œuvres, éd. Albert Béguin et Jean Richer, Paris, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, t. I (1952), t. II (1956).

Nerval, Gérard de, Œuvres complètes, éd. Jean Guillaume et Claude Pichois, Paris, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, t. I (1989), t. II (1984), t. III (1991).

Autres éditions (récentes)

Les Illuminés, éd. Max Milner, Paris, Gallimard, Folio, 1976.

Lorely, éd. Jacques Bony, Paris, José Corti, 1995.

Léo Burckart, L’Imagier de Harlem, éd. Jacques Bony, Paris, GF-Flammarion, 1996.

Poèmes d’outre-Rhin, éd. Jean-Yves Masson, Paris, B. Grasset, 1996.

Contes et Facéties, éd. Michel Brix, Jaignes, La Chasse au Snark, 2000.

Le « Faust » de Goethe traduit par Gérard de Nerval, éd. Lieven D’Hulst, Paris, Fayard, 2002.

Méry, Joseph, et Nerval, Gérard de, Le Chariot d’enfant, éd. Michel Brix et Stéphane Le Couëdic, Jaignes, La Chasse au Snark, 2002.

Jodelet ou l’Héritier ridicule, éd. Jacques Bony, Jaignes, La Chasse au Snark, 2002.

Les Filles du feu, Les Chimères, préface de Gérard Macé, éd. Bertrand Marchal, Paris, Gallimard, Folio classique, 2005.

Aurélia, précédé de Les Nuits d’octobre, Pandora, Promenades et souvenirs, préface de Gérard Macé, éd. Jean-Nicolas Illouz, Paris, Gallimard, Folio classique, 2005.

Les Chimères, La Bohême galante, Petits châteaux de Bohême, préface de Gérard Macé, éd. Bertrand Marchal, Paris, Gallimard, Poésie/Gallimard, 2005.

Lénore et autres poésies allemandes, préface de Gérard Macé, éd. Jean-Nicolas Illouz avec la collaboration de Dolf Oehler, Paris, Gallimard, Poésie/Gallimard, 2005.

La Bohême galante (L’Artiste, 1er juillet-15 décembre 1852), Introduction, notice, notes et relevé des variantes par Philipe Destruel, Tusson, Du Lérot, 2007.

Han d’Islande, d’après Victor Hugo, éd. Jacques Bony, Paris, Kimé, 2007.

Les Monténégrins, dans Michel Brix et Jean-Claude Yon, Nerval et l’opéra-comique. Le dossier des « Monténégrins », Presses universitaires de Namur, Études nervaliennes et romantiques XIII, 2009.

424

études sur Nerval

Ouvrages et articles

Asahina, Michiko, « Nerval : la ville et l’errance », in Jean-Nicolas Illouz et Claude Mouchard (dir.), « Clartés d’Orient » : Nerval ailleurs, Paris, éditions Laurence Teper, 2004, p. 81-98.

Asahina, Michiko, « L’inspiration du capharnaüm dans l’imaginaire de Nerval », in Gérard de Nerval et l’esthétique de la modernité, sous la direction de Jacques Bony, Gabrielle Chamarat-Malandain et Hisashi Mizuno, Herman, 2010, p. 65-80.

Bayle, Corinne, La Marche à l’étoile, Seyssel, Champ Vallon, 2001.

Bayle, Corinne, Gérard de Nerval. L’Inconsolé, éditions Aden, 2008.

Bayle, Corinne, « Nerval et Novalis : une conjonction poétique idéale », RHLF, oct.-déc. 2005, p. 859-878.

Béguin, Albert, Gérard de Nerval, Paris, José Corti, 1945.

Bem, Jeanne, « L’autre de la chanson dans le texte nervalien », Nerval : Une poétique du rêve, actes du colloque de Bâle, Mulhouse et Fribourg, Paris-Genève, Champion-Slatkine, 1989, p. 133-141.

Bénichou, Paul, Nerval et la chanson folklorique, Paris, José Corti, 1970.

Bénichou, Paul,L’École du désenchantement, Sainte-Beuve, Nodier, Musset, Nerval, Gautier, Paris, Gallimard, 1992 [« Gérard de Nerval », p. 217-492].

Bombarde, Odile, « Palimpseste et souvenir-écran dans Sylvie : la noyade du petit Parisien », Littérature, no 158, juin 2010, p. 47-62.

Boneu, Violaine, « Modernités de l’idylle », in Jacques Bony, Gabrielle Chamarat-Malandain et Hisashi Mizuno (dir.), Gérard de Nerval et l’esthétique de la modernité, Paris, Herman, 2010, p. 261-278.

Bonnefils, Philippe, « Catoptrique du nom », in Philippe Bonnefils et Alain Buisine (dir.), La « Chose capitale » : essais sur les noms de Barbey, Bloy, Borel, Huysmans, Maupassant, Paulhan, Université de Lille 3, Travaux et recherches, 1981, p. 175-208.

Bonnefoy, Yves, « L’acte et le lieu de la poésie », L’Improbable et autres essais, Paris, Gallimard, 1980, p. 107-134.

Bonnefoy, Yves, « La poétique de Nerval », La Vérité de parole et autres essais, Paris, Gallimard, 1995, p. 45-70.

Bonnefoy, Yves, Le Poète et « le flot mouvant des multitudes », Paris, Bibliothèque nationale de France, 2003 [« Nerval seul dans Paris », p. 37-72].

Bonnet, Henri, « Sylvie » de Nerval, Hachette, 1975.

Bonnet, Henri, « “Les voies lumineuses de la religion” dans Les Filles du feu et Aurélia », Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Aurélia, « Soleil noir », textes réunis par José-Luis Diaz, actes du colloque d’agrégation des 28 et 29 novembre 1997, Paris, SEDES, 1997, p. 211-222.

Bonnet, Henri, « Nerval et la Bible. La quête d’une nouvelle alliance », La Bible en littérature, actes du colloque international de Metz (septembre 1994), publiés sous la direction de Pierre-Marie Beaude, Metz, Éditions du Cerf, Université de Metz, 1997, p. 13-28.

Bonnet, Henri, « Le mythe arcadie dans Sylvie », in Gérard de Nerval, actes du colloque de la Sorbonne du 15 novembre 1997, éd. André Guyaux, Paris, Presses de l’Université de Paris-Sorbonne, 1997, p. 69-88.

Bonnet, Henri, « Portrait de Gérard de Nerval en Pic de la Mirandole », Les Écrivains face au savoir, textes rassemblés par Véronique Dufief-Sanchez, Dijon, Éditions Universitaires de Dijon, 2002, p. 89-97.

Bonnet, Henri, « George Sand et Nerval », in Hommage à George Sand, publications de la Faculté des lettres et sciences humaines de l’Université de Grenoble, P.U.F., 1969, p. 114-150.

425

Bonnet, Henri, « Maîtres et complices de Gérard de Nerval au xviie siècle », Aspects du classicisme et de la spiritualité, Mélanges en l’honneur de Jacques Hennequin, Paris, Klincksieck, 1996, p. 51-65.

Bonnet, Henri, « Gérard de Nerval, émule de l’esthétique médiévale ? », in Hisashi Mizuno et Jérôme Thélot, Quinze études sur Nerval et le Romantisme, Paris, Kimé, 2005.

Bonnet, Henri, « Sous les signe de Lorely, une Arcadie dans le monde germanique », in Jacques Bony, Gabrielle Chamarat-Malandain et Hisashi Mizuno (dir.), Gérard de Nerval et l’esthétique de la modernité, Paris, Herman, 2010, p. 115-130.

Bonnet, Henri, « Métamorphoses de l’idylle dans l’univers nervalien », Littérature, no 158, juin 2010, p. 20-32.

Bony, Jacques, Le Récit nervalien. Une recherche des formes, Paris, José Corti, 1990.

Bony, Jacques, L’Esthétique de Nerval, Paris, CEDES, 1997.

Bony, Jacques, Aspects de Nerval. Histoire – esthétique – fantaisie, Eurédit, 2006.

Bony, Jacques, « Frontières, limites, seuils… », Europe, no 935, mars 2007, p. 142-152.

Bony, Jacques, « Modernité de Nerval : un nouveau récit », in Gérard de Nerval et l’esthétique de la modernité, sous la direction de Jacques Bony, Gabrielle Chamarat-Malandain et Hisashi Mizuno, Herman, 2010, p. 345-358.

Borderie, Régine, « Bizarre et vie privée dans l’œuvre en prose de Nerval », Littérature, no 158, juin 2010, p. 63-74.

Bowman, Frank Paul, Gérard de Nerval. La conquête de soi par l’écriture, Orléans, Paradigme, 1997.

Brix, Michel, Les Déesses absentes. Vérité et simulacre dans l’œuvre de Gérard de Nerval, préface de Max Milner, Klincksieck, 1997.

Brix, Michel, « Nerval éditeur. Des Poètes du xvie siècle à Aurélia », Lécrivain éditeur, 2, xixe et xxe siècles, XV, 2002, Travaux de littérature publiés par l’ADIREL, p. 161-175.

Brix, Michel, et Pichois, Claude, Gérard de Nerval, Fayard, 1995.

Brix, Michel, Dictionnaire Nerval, Tusson, Du Lérot, 2006.

Brombert, Victor, « Nerval et le prestige du lieu clos », La Prison romantique. Essai sur l’imaginaire, Paris, José Corti, 1975, p. 127-138.

Brunel, Pierre, « Le mythe d’Orphée dans Aurélia », in Nerval : une poétique du rêve, actes du colloque de Bâle, Mulhouse et Fribourg, Paris-Genève, Champion-Slatkine, 1989, p. 175-181.

Brunet, Huguette, et Ziegler, Jean, « Gérard de Nerval et la Bibliothèque nationale », Presses Universitaires de Namur, « études nervaliennes et romantiques », IV, 1982.

Campion, Pierre, Nerval. Une crise dans la pensée, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 1998.

Campion, Pierre, « Lire Nerval au temps de notre crise », in Jacques Bony, Gabrielle Chamarat-Malandain et Hisashi Mizuno (dir.), Gérard de Nerval et l’esthétique de la modernité, Paris, Herman, 2010, p. 429-447.

Carle, Michel, Du citoyen à l’artiste. Gérard de Nerval et ses premiers écrits, Ottawa, Les Presses de l’Université d’Ottawa, 1992.

Céard, Jean, « Raoul Spifame, Roi de Bicêtre. Recherches sur un récit de Nerval », Études nervaliennes et romantiques, III, 1981, p. 25-50.

Céard, Jean, « Nerval et les poètes français du xvisiècle. Le Choix de 1830 », RHLF, no 84, 1989, p. 1033-1048.

Céard, Jean, « Les débuts d’un seiziémiste : Nerval et l’introduction aux poètes du xvie siècle », in Yvonne Bellenger (dir.), La Littérature et ses avatars, Aux amateurs de livres, 1991, p. 267-276.

Céard, Jean, « La redécouverte de la Pléiade par les Romantiques français », in Pierre Brunel (dir.), Romantismes européens et Romantisme français, Montpellier, Éditions Espaces, 2000, p. 133-148.

Céard, Jean, « Nerval et la Renaissance », RHLH, 2005, no 4, p. 805-815.

426

Céard, Jean, « Nerval, lecteur de Rabelais », in Hisashi Mizuno et Jérôme Thélot (dir.), Quinze études sur Nerval et le Romantisme, Paris, éditions Kimé, 2005.

Cellier, Léon, Gérard de Nerval, l’homme et l’œuvre, Paris, Hatier, 1956.

Cellier, Léon, De « Sylvie » à « Aurélia », structure close, structure ouverte, Paris, Minard, 1971.

Chamarat-Malandain, Gabrielle, Nerval ou l’Incendie du théâtre. Identité et littérature dans l’œuvre en prose de Gérard de Nerval, Paris, José Corti, 1986.

Chamarat-Malandain, Gabrielle, Nerval, réalisme et invention, Orléans, Paradigme, 1997.

Chamarat-Malandain, Gabrielle, « Aurélia et La Divine Comédie », La Licorne, 2001.

Chamarat-Malandain, Gabrielle, « Réalisme et fantaisie dans l’œuvre de Nerval », in Jacques Bony, Gabrielle Chamarat-Malandain et Hisashi Mizuno (dir.), Gérard de Nerval et l’esthétique de la modernité, Paris, Herman, 2010, p. 299-328.

Chambers, Ross, Mélancolie et opposition. Les Débuts du modernisme en France, Paris, José Corti, 1987 [chapitre iii : « Duplicité du pouvoir, pouvoir de la duplicité », p. 71-95 ; chapitre iv : « Écriture oppositionnelle, identité dialogique », p. 97-129].

Cogez, Gérard, Gérard de Nerval, Paris, Gallimard, 2010.

Collot, Michel, Gérard de Nerval ou la dévotion à l’imaginaire, Paris, PUF, 1992.

Crouzet, Michel, « La rhétorique du rêve dans Aurélia », in Nerval. Une poétique du rêve, actes du colloque de Bâle, des 10,11 et 12 novembre 1986, Paris, Honoré Champion, 1989, p. 183-208.

Dayan, Peter, Nerval et ses pères : portrait en trois volets, avec deux gonds et un cadenas, Genève, Droz, 1992.

Dessons, Gérard, « L’Orient d’ici », in Jean-Nicolas Illouz et Claude Mouchard (dir.), « Clartés d’Orient » : Nerval ailleurs, Paris, éditions Laurence Teper, 2004, p. 151-170.

Destruel, Philippe, « Angélique et la bibliothèque de Babel », Romantisme, no 48, 1985, p. 21-32.

Destruel, Philippe, « Origine, tradition et “mémoires littéraires” : Nerval de La Bohême galante aux Petits Châteaux de Bohême », Littérature et Origine, actes du colloque international de Clermont-Ferrand (17-18-19 novembre 1993), textes réunis par Simone Bernard-Griffiths, publiés par Simone Bernard-Griffiths et Christian Croisille, Saint-Genouph, Nizet, 1997, p. 17-31.

Destruel, Philippe, « Les Filles du feu » de Gérard de Nerval, Paris, Gallimard, Foliothèque, 2001.

Destruel, Philippe, L’Écriture nervalienne du Temps. L’Expérience de la temporalité dans l’œuvre de Gérard de Nerval, Saint-Genouph, A.-G. Nizet, 2004.

Destruel, Philippe, « Nerval : le sonnet au risque de la folie », in Bertrand Degott et Pierre Guarrigues (Textes réunis et présentés par), Le sonnet au risque du sonnet, L’Harmattan, 2006.

D’hulst, Lieven, « Fonction de la citation poétique dans “La Bohême galante” et “Petits châteaux de Bohême” de Nerval », in Nathalie Vincent-Munnia, Simone Bernard-Griffiths et Robert Pickering (dir.), Aux origines du poème en prose français (1750-1850), Paris, Champion, 2003, p. 416-429.

D’hulst, Lieven, « Nerval et la notion de traduction », in Jacques Bony, Gabrielle Chamarat-Malandain et Hisashi Mizuno (dir.), Gérard de Nerval et l’esthétique de la modernité, Paris, Herman, 2010, p. 47-63.

Didier, Béatrice, « Nerval et Senancour ou la nostalgie du xviiie siècle », in Le Rêve et la vie. Aurélia, Sylvie, Les Chimères de Gérard de Nerval, actes du colloque du 19 janvier 1986, Paris, SEDES, 1986, p. 5-15.

Didier, Béatrice, « L’autobiographie en toutes lettres », Cahiers Gérard de Nerval, no 11, 1988, p. 12-19.

Didier, Béatrice, « Nerval et la philosophie des Lumières, ou le deuil de la Foi », Nerval. Une poétique du rêve, Paris, Honoré Champion, 1989, p. 101-110.

427

Dumont, François, « Nerval. L’histoire est une oreille qui entend mal la poésie », in Gisèle Séginger (éd.), Écriture(s) de l’histoire, Strasbourg, Presses Universitaires de Strasbourg, 2005, p. 215-222.

Dunn, Susan, Nerval et le roman historique, Paris, Minard, Archives nervaliennes, no 12, 1981.

Dunn, Susan, « Nerval et les portraits », Australian Journal of French Studies, Clayton, Victoria, no 12, 1975, p. 286-294.

Felman, Shoshana, La Folie et la chose littéraire, Seuil, 1978 [« Gérard de Nerval, folie et répétition », p. 59-96].

Gaillard, Françoise, « Nerval, ou les contradictions du romantisme », Romantisme, no 1-2, 1971, p. 128-138.

Gaillard, Françoise « Aurélia ou le crépuscule des dieux », Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Aurélia, « Soleil noir », textes réunis par José-Luis Diaz, actes du colloque d’agrégation des 28 et 29 novembre 1997, Paris, SEDES, 1997, p. 233-238.

Gendre, André, Évolution du sonnet français, Paris, PUF, 1976 (III, 2 : « Le sonnet de Nerval : porte d’ivoire ou porte de corne ? », p. 165-174.

Illouz, Jean-Nicolas, Nerval. Le « rêveur en prose ». Imaginaire et écriture, Paris, PUF, 1997.

Illouz, Jean-Nicolas, « Savoir et mélancolie. Autour de l’hermétisme des Chimères », in Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Aurélia, « Soleil noir », textes réunis par José-Luis Diaz, actes du colloque d’agrégation des 28 et 29 novembre 1997, Paris, SEDES, 1997, p. 125-131.

Illouz, Jean-Nicolas, « Nerval : langue perdue, prose errant (à propos des Chansons et Légendes du Valois) », Sorgue, no 4, automne 2002, p. 15-25.

Illouz, Jean-Nicolas, « Nerval, entre vers et prose », Crise de prose, in Jean-Nicolas Illouz et Jacques Neefs (dir.), PUV, 2002, p. 73-88.

Illouz, Jean-Nicolas, « “La lyre d’Orphée” ou Le Tombeau des Chimères », Littérature, no 127, septembre 2002, p. 71-85.

Illouz, Jean-Nicolas, « Nerval : d’un théâtre à l’autre », in Jean-Nicolas Illouz et Claude Mouchard (dir.), “Clartés d’Orient”, Nerval ailleurs, Paris, Éditions Laurence Teper, 2004, p. 99-133.

Illouz, Jean-Nicolas, « Une théorie critique du romantisme : Sylvie de Nerval », in Jacques Neefs (dir.), Le Bonheur de la littérature. Variations critiques pour Béatrice Didier, PUF, 2005, p. 219-227.

Illouz, Jean-Nicolas, « Nerval, “sentimental” et “naïf”. L’idylle, l’élégie et la satire dans Sylvie », Europe, no 935, mars 2007, p. 122-141.

Illouz, Jean-Nicolas, « Nerval : l’Orient intérieur », in Patrick Née et Daniel Lançon (dir.), L’Ailleurs depuis le Romantisme. Essai sur les littératures en français, Hermann, 2009, p. 55-83.

Illouz, Jean-Nicolas, « Les religions de Nerval », in Jacques Neefs (dir.), Savoirs en récits, t. II, Éclats de savoirs. Nerval, Balzac, Flaubert, Verne, les Goncourt, Presses universitaires de Vincennes, coll. « Manuscrits modernes », 2010, p. 49-69.

Illouz, Jean-Nicolas, « Nerval et Baudelaire devant Nadar », in Patrick Labarthe et Dagmar Wieser (dir.), Nerval / Baudelaire : poétiques comparées, éditions Eurédit, 2012.

Irisawa, Yasuo, « Histoire de la réception de Nerval au Japon », in Jean-Nicolas Illouz et Claude Mouchard (dir.), « Clartés d’Orient » : Nerval ailleurs, Paris, éditions Laurence Teper, 2004, p. 219-229.

Jackson, John E., « La poésie et les dieux », Hommages à Claude Pichois. Nerval, Baudelaire, Colette, textes recueillis par Jean-Paul Avice et Jérôme Thélot, Klincksieck, 1999, p. 45-60.

Jackson, John E., « Le dialogue de Baudelaire avec Nerval », Baudelaire sans fin, Essai sur « Les Fleurs du mal », Paris, José Corti, 2005, p. 143-208.

Jean, Raymond, « Nerval romancier (à propos du Marquis de Fayolle) », Cahiers du Sud, octobre 1955, p. 390-404.

428

Jean, Raymond, « Rousseau selon Nerval », Europe, no 391-392, nov.-déc. 1961, p. 198-205.

Jean, Raymond, Nerval par lui-même, Paris, Seuil, Écrivains de toujours, 1964.

Jean, Raymond, La Poétique du désir, Nerval, Lautréamont, Apollinaire, Éluard, Paris, Seuil, 1974, p. 31-303.

Jean, Raymond, « En ce temps, je ronsardisais… », Europe, no 691-692, nov.-déc. 1986, p. 7-11.

Jeanneret, Michel, « Nerval et la biographie impossible », French Studies, Oxford, Basil Blackwell, no 24, 1970, p. 127-144.

Jeanneret, Michel, La Lettre perdue. Écriture et folie dans l’œuvre de Nerval, Paris, Flammarion, 1978.

Jeanneret, Michel, « La folie est un rêve : Nerval et le docteur Moreau de Tours », Romantisme, no 27, 1980, p. 59-75.

Jeanneret, Michel, « Nerval archéologue : des ruines de Pompéi au souterrain du rêve », in L’Imaginaire nervalien. L’Espace de l’Italie, textes recueillis et présentés par Monique Streiff Moretti, Perugia, Edizioni Scientifiche Italiane, 1988, p. 133-151.

Jeanneret, Michel, « Dieu en morceaux : avatars de la figure divine dans Aurélia », in Gérard de Nerval, actes du colloque de la Sorbonne du 15 novembre 1997, éd. André Guyaux, Paris, Presses de l’Université de Paris-Sorbonne, 1997, p. 177-190.

Jeanneret, Michel, « “Vers l’Orient” (sur la mobilité des signes dans Aurélia), in Jean-Nicolas Illouz et Claude Mouchard (dir.), « Clartés d’Orient » : Nerval ailleurs, Paris, Éditions Laurence Teper, 2004.

Jeanneret, Michel, « “J’aime à conduire ma vie comme un roman”. Nerval devant la question des biographies », Europe, no 935, mars 2007, p. 38-51.

Juden, Brian, « Nerval et la crise du panthéisme », L’Herne. Gérard de Nerval, Éditions de l’Herne, 1980, p. 275-287.

Juden, Brian, « Le Panthéon, ou le rêve de l’humanité : Paul Chenavard et Gérard de Nerval », Cahiers Gérard de Nerval, no 5, 1982, p. 37-42.

Juden, Brian, Traditions orphiques et tendances mystiques dans le romantisme français (1800-1855), Genève-Paris, Slatkine Reprints, 1984 [« Les flèches de la lumière. Gérard de Nerval », p. 653-708].

Kofman, Sarah, Nerval. Le Charme de la répétition, Lausanne, L’Âge d’Homme, 1979.

Labarthe, Patrick, « Nerval ou le prosateur obstiné », Versants, no 51, 2006, p. 95-112.

Laforgue, Pierre, « Soleil noir d’Aurélia », RHLF, oct.-déc. 2005, p. 843-858.

Leroy, Christian, Les Filles du feu, Les Chimères et Aurélia, ou « La poésie est-elle tombée dans la prose ? », Paris, Honoré Champion, coll. « Unichamps », 1997.

Marchal, Bertrand, « Nerval et le retour des dieux ou le théâtre de la Renaissance », in Gérard de Nerval, « Les Filles du feu », « Aurélia ». Soleil noir, Paris, SEDES, 1997, p. 125-132.

Marchal, Bertrand, « Les Chimères de Nerval », in Gérard de Nerval, actes du colloque de la Sorbonne du 15 novembre 1997, éd. André Guyaux, Paris, Presses de l’Université de Paris-Sorbonne, 1997, p. 117-128.

Marchal, Bertrand, « Du “Ténébreux” aux “Clartés d’Orient” dans Les Chimères de Nerval », in Jean-Nicolas Illouz et Claude Mouchard (dir.), « Clarté d’Orient », Nerval ailleurs, Paris, Éditions Laurence Teper, 2004, p. 31-43.

Marchal, Bertrand, « “Je suis le ténébreux…”. Notes sur un incipit nervalien, ou saint Gérard, comédien et martyr », in Fabienne Bercegol et Didier Philippot (dir.), La Pensée du paradoxe. Approches du romantisme. Hommage à Michel Crouzet, Paris, Presses de l’Université Paris-Sorbonne, 2006, p. 559-566.

Marchal, Bertrand, « Des Odelettes aux Chimères », in Jacques Bony, Gabrielle Chamarat-Malandain et Hisashi Mizuno (dir.), Gérard de Nerval et l’esthétique de la modernité, Paris, Herman, 2010, p. 33-45.

429

Mauron, Charles, Des métaphores obsédantes au mythe personnel. Introduction à la Psychocritique, Paris, José Corti, 1963 [chapitre iv : « Nerval », p. 64-80 ; chapitre ix : « Nerval : Artémis », p. 148-156].

Meschonnic, Henri, « Essai sur la poétique de Nerval », Europe, avril 1972, repris dans Pour la poétique III. Une parole écriture, Paris, Gallimard, 1973.

Milner, Max, « Religions et religion dans le Voyage en Orient de Gérard de Nerval », Romantisme, no 50, 1985, p. 41-52.

Milner, Max, « Rêve et révolte chez Gérard de Nerval », Romantik. Aufbruch zur Moderne, éd. Karl Maurer et Winfried Wehle, Munic, Wilhelm Fink, 1991, p. 173-199.

Milner, Max, « Le xve siècle comme miroir du xixe dans Le Prince des sots », in Emmanuèle Baumgartner et Jean-Pierre Leduc-Adine (dir.), Moyen âge et xixe siècle. Le Mirage des origines, actes du colloque Paris III-Sorbonne Nouvelle, Paris X-Nanterre, 5 et 6 mai 1988, Nanterre, Centre de recherches du département de français de Paris X-Nanterre, 1990, p. 81-91.

Mouchard, Claude, « Position du poème », in Jean-Nicolas Illouz et Claude Mouchard (dir.) « Clarté d’Orient », Nerval ailleurs, Paris, Éditions Laurence Teper, 2004, p. 309-344.

Moussa, Sarga, « Nerval et la tombe de J.-J. Rousseau », Revue de l’Institut de Sociologie, Université libre de Bruxelles, 1998 /1-2, 2000, p. 119-131.

Née, Patrick, « De quel voile s’enveloppe le Voyage en Orient de Nerval ? », Littérature, no 158, juin 2010, p. 75-91.

Oehler, Dolf, « Carrousel de cygnes. Baudelaire, Nerval, Heine », Hommages à Claude Pichois. Nerval, Baudelaire, Colette, textes recueillis par Jean-Paul Avice et Jérôme Thélot, Klincksieck, 1999, p. 77-88.

Pachet, Pierre, « Nerval et la perte du rêve », La Force de dormir, Paris, Gallimard, NRF/ Essais, 1988, p. 55-80.

Pastoureau, Michel, Une histoire symbolique du Moyen Âge occidental, Seuil, Librairie du xxie siècle, 2004 [« Le soleil noir de la mélancolie. Nerval lecteur des images médiévales », p. 317-326].

Planche, Alice, « Le Diderot de Nerval », Cahiers Gérard de Nerval, no 12, 1989, p. 20-28.

Poulet, Georges, Les Métamorphoses du cercle, Paris, Flammarion, 1979 [première édition, Plon, 1961 ; « Nerval », p. 273-294].

Poulet, Georges, Trois essais de mythologie romantique, Paris, José Corti, 1971 [« Sylvie ou la pensée de Nerval », p. 11-81 ; « Nerval, Gautier et la blonde aux yeux noirs », p. 83-134].

Richard, Jean-Pierre, Poésie et profondeur, Paris, Seuil, 1976 [première édition : 1955 ; « Géographie magique de Nerval », p. 15-89].

Richard, Jean-Pierre, Microlectures, Paris, Seuil, 1979 [« Le nom et l’écriture », p. 13-24].

Richer, Jean, Nerval. Expérience et création, Paris, Hachette, 1970 [première édition : 1963].

Richer, Jean, « Nodier et Nerval », Cahiers du Sud, 1950.

Richer, Jean, « Le baiser de la reine : Nerval et les néo-platoniciens de Florence », dans L’Imaginaire nervalien. L’espace de l’Italie, Ed. Scientifiche Italiane, 1988, p. 401-412.

Rigoli, Juan, Lire le délire. Aliénisme, rhétorique et littérature en France au xixe siècle, Paris, Fayard, 2001 [« Le fou et ses lecteurs (“À Alexandre Dumas”, Aurélia) », p. 517-581].

Rinsler, Norma, « Gérard de Nerval et Heinrich Heine », Revue de littérature comparée, 1959, no 33, p. 94-102.

Sangsue, Daniel, Le Récit excentrique, Gautier, De Maistre, Nerval, Nodier, Paris, José Corti, 1987 [Chapitre X : « Nerval : Voyage en Orient, Les Nuits d’octobre, Les Faux Saulniers », p. 349-406].

Sangsue, Daniel, « Revenance et morts-vivants chez Nerval », Quinze études sur Nerval et le romantisme, en hommage à Jacques Bony, éd. Hisashi Mizuno et Jérôme Thélot, Paris, Éditions Kimé, 2005, p. 143-169.

430

Sangsue, Daniel, « Le canard de Nerval », Europe, no 935, mars 2007, p. 52-67.

Safieddine, Mona, Nerval dans le sillage de Dante : de la « Vita nuova » à « Aurélia », précédé de Jean Salem, « Un Magistère inopérant ? », Paris, Cariscript, Librairie Samir, 1994.

Schärer, Kurt, Thématique de Nerval ou le monde recomposé, Paris, Minard, 1968.

Schärer, Kurt, Pour une poétique des « Chimères » de Nerval, Lettres modernes, coll. « Archives nervaliennes », no 13, 1881.

Scepi, Henri, Poésie vacante. Nerval, Mallarmé, Laforgue, Lyon, ENS éditions, 2008.

Scepi, Henri, « Dire le réel : détours et recours biographiques (Les Illuminés) », Littérature, no 158, juin 2010, p. 92-104.

Séginger, Gisèle, « Révolte et création. Nerval et l’éthique de Caïn », in Amoralité de la littérature, morales de l’écrivain, actes du colloque international organisé par le Centre « Michel Baude – Littérature et Spiritualité » de l’Université de Metz, les 26 et 27 mars 1998, textes réunis et publiés par Jean-Michel Wittmann, Champion, 2000, p. 153-161.

Séginger, Gisèle, Nerval au miroir du temps. Les Filles du feu, Les Chimères, Paris, Ellipses, 2004.

Séginger, Gisèle, « Tout est mort, tout vit. Musset, Nerval : la double figure d’une génération », Romantisme, no 147, 2010, p. 55-68.

Sosien, Barbara, L’homme romantique et l’espace : sous le signe d’Icare (Gautier et Nerval), Ksiegarnia Akademicka, Kraków, 2004.

Steinmetz, Jean-Luc, Signets. Essais critiques sur la poésie du xviiie au xxe siècle, Paris, José Corti, 1995 (« Les poésies dans les Petits châteaux de Bohême », p. 71-86 ; « Un disciple de Du Bartas : Gérard de Nerval », p. 87-106).

Steinmetz, Jean-Luc, « Quatre hantises (sur les lieux de Bohême) », Romantisme, no 59, 1988/1.

Steinmetz, Jean-Luc, Préface à Gérard de Nerval, Presses de l’Université de Paris-Sorbonne, Mémoire de la critique, 1997, p. 7-27.

Steinmetz, Jean-Luc, Reconnaissances. Nerval, Baudelaire, Lautréamont, Rimbaud, Mallarmé, Nantes, éditions Cécile Defaut, 2008 [« La double poésie de Gérard de Nerval », p. 21-50 ; « Le texte et la vie », p. 51-72 ; « La réception critique de Nerval au xixe siècle », p. 73-102].

Steinmetz, Jean-Luc, « Le texte et la vie, ou le retour de Jenny Colon », Europe, no 935, mars 2007, p. 25-37.

Steinmetz, Jean-Luc, « La non-révélation des Chimères », in Jacques Bony, Gabrielle Chamarat-Malandain et Hisashi Mizuno, Gérard de Nerval et l’esthétique de la modernité, Paris, Herman, 2010, p. 19-32.

Steinmetz, Jean-Luc, « Les rêves dans Aurélia de Gérard de Nerval », Littérature, no 158, juin 2010, p. 105-116.

Stierle, Karlheinz, La Capitale des signes. Paris et son discours, préface de Jean Starobinski, traduit de l’allemand par Marianne Rocher-Jacquin, Paris, Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2001 [« Une lisibilité imaginaire : expérience de la ville et conscience mythique de soi chez Gérard de Nerval », p. 386-407].

Tamura, Takeshi, « Poésie et traduction. Le cas des Chimères », in Jean-Nicolas Illouz et Claude Mouchard (dir.), « Clartés d’Orient » : Nerval ailleurs, Paris, éditions Laurence Teper, 2004, p. 231-246.

Tadié, Jean-Yves et Simon, Anne, « Proust et Nerval », Europe, no 935, p. 154-158.

Thomas, Catherine, Le Mythe du xviiie siècle au xixe siècle (1830-1860), Paris, Honoré Champion, 2003 [« Gérard de Nerval : le xviiie siècle ou le désordre créateur », p. 97-102].

Thorel-Cailleteau, Sylvie, « La Loutre empaillée. Réalisme et fantaisie dans Les Nuits d’octobre », La Fantaisie post-romantique, éd. Jean-Louis Cabanès et Jean-Pierre Saïdah, Toulouse, Presses Universitaires du Mirail, 2003, p. 253-264.

Tritsmans, Bruno, Textualité de l’instable. L’Écriture du Valois de Nerval, Berne, Peter Lang SA, 1989.

431

Vadé, Yves, L’Enchantement littéraire. Écriture et magie de Chateaubriand à Rimbaud, Paris, Gallimard, 1990 [Chapitre VI : « Gérard de Nerval entre l’écriture et la magie », p. 149-194].

Vadé, Yves, « L’énonciation lyrique dans Les Chimères », in Aspects du lyrisme du xvie au xixe siècle. Ronsard, Rousseau, Nerval, actes du colloque organisé par M.-H. Cotoni, J. Rieu, J.-M. Seillan à Nice, 5 et 6 décembre 1997, Nice, Publications de la Faculté des Lettres, Arts et Sciences humaines de Nice, Université de Nice Sophia-Antipolis, Centre de recherches littéraires pluridisciplinaires, 1998, p. 183-197.

Wieser, Dagmar, « “En repassant le Rhin” : la dialectique de l’identité chez Heine et chez Nerval », in Variations, no 3, 1999, p. 13-26.

Wieser, Dagmar, « Nerval au miroir de Ronsard et de Corneille », in Laurent Adert et Éric Eigenmann (dir.), L’Histoire dans la littérature, Genève, Droz, 2000, p. 195-217.

Wieser, Dagmar, Nerval : une poétique du deuil à l’âge romantique, Genève, Droz, 2004.

Wieser, Dagmar, « Poésie et douleur », Europe, no 935, mars 2007, p. 80-89.

Wieser, Dagmar, « Écritures de l’irrationnel : Proust lecteur de Nerval », in Jacques Bony, Gabrielle Chamarat-Malandain et Hisashi Mizuno (dir.), Gérard de Nerval et l’esthétique de la modernité, Paris, Herman, 2010, p. 359-378.

Wieser, Dagmar, « Nerval et la science des déplacements », Littérature, no 158, juin 2010, p. 33-46.

Ziegler, Jean, « Nerval à la Bibliothèque nationale », Gérard de Nerval et la Bibliothèque nationale, Namur, Presses Universitaires de Namur, Études nervaliennes et romantiques, no 4, 1982, p. 11-18.

Zimmermann, Martin, Nerval lecteur de Heine. Essai de sémiotique comparative, Paris-Montréal, L’Harmattan, 1999.

Ouvrages collectifs ou numéraux spéciaux consacrés à Nerval

Cahiers de l’Herne. Gérard de Nerval, Éditions de l’Herne, 1980.

Le Rêve et la vie. Aurélia, Sylvie, Les Chimères de Gérard de Nerval, actes du colloque du 19 janvier 1986, SEDES, 1986.

L’Imaginaire nervalien. L’Espace de l’Italie, textes recueillis et présentés par Monique Streiff Moretti, Naples, Edizioni Scientifiche Italiane, 1988.

Nerval. Une poétique du rêve, actes du colloque de Bâle, des 10,11 et 12 novembre 1986, Paris, Honoré Champion, 1989.

Gérard de Nerval, actes du colloque de la Sorbonne du 15 novembre 1997, éd. André Guyaux, Paris, Presses de l’Université de Paris-Sorbonne, 1997.

Gérard de Nerval, Les Filles du Feu, Aurélia, « Soleil noir », textes réunis par José-Luis Diaz, actes du colloque d’agrégation des 28 et 29 novembre 1997, Paris, SEDES, 1997.

Médaillons nervaliens. Onze études à la mémoire du Père Jean Guillaume, éd. Hisashi Mizuno, Saint-Genouph, Nizet, 2003.

« Clartés d’Orient », Nerval ailleurs, sous la direction de Jean-Nicolas Illouz et Claude Mouchard, Paris, Éditions Laurence Teper, 2004.

Quinze études sur Nerval et le romantisme, en hommage à Jacques Bony, éd. Hisashi Mizuno et Jérôme Thélot, Éditions Kimé, 2005.

Revue d’histoire littéraire de la France, 2005, no 4.

Plaisance, rixista di letterature francese moderna e contemporanea, « Gérard de Nerval et la mort », éd. Jacques Bony, no 7, 2006.

Europe, « Gérard de Nerval », no 935, mars 2007.

432

Gérard de Nerval et l’esthétique de la modernité, sous la direction de Jacques Bony, Gabrielle Chamarat-Malandain et Hisashi Mizuno, Herman, 2010.

Littérature, « Nerval », Textes réunis et présentés par Jean-Nicolas Illouz, no 158, juin 2010.

Auteurs du XVIe siècle

Éditions ou anthologies utilisées ou consultées
par Gérard de Nerval en 1830, et éditions récentes

Ronsard

Ronsard, Œuvres, 10 tomes, Paris, Nicolas Buon, 1604.

Sautereau de Marsy, Claude Sixte, et Imbert, Charles, Annales poétiques ou Almanach des Muses, depuis l’origine de la Poësie Françoise, Paris, Delalain, 1778-1789, t. V.

Sainte-Beuve, C. A., Tableau historique et critique de la Poésie françoise et du théâtre françois au xvie siècle, 2 vol. – Tome II : Œuvres choisies de P. de Ronsard, avec notice, notes et commentaires, Paris, Sautelet, 1828.

Ronsard, Œuvres complètes, édition chronologique par P. Laumonier, R. Lebègue, I. Silver, 20 tomes, Paris, STFM, 1914-1974.

Ronsard, Œuvres complètes, Édition établie, présentée et annotée par Jean Céard, Daniel Ménager et Michel Simonin, Paris, Gallimard, 2 tomes, 1994.

Du Bellay

Du Bellay, J., L’Olive et quelques autres œuvres poetiques, Paris, Arnoul L’Angelier, 1549.

Sautereau de Marsy, Claude Sixte, et Imbert, Charles, Annales poétiques ou Almanach des Muses, depuis l’origine de la Poësie Françoise, Paris, Delalain, 1778-1789, t. IV.

Du Bellay, J., Œuvres poétiques, t. 1 à 6 : œuvres françaises, éd. H. Chamard, Paris, SFTM, 1908-1931 ; t. 7 à 8 : œuvres latines, éd. G. Demerson, 1984-1985.

Du Bellay, J., Divers Jeux rustiques, édition critique publiée par Henri Chamard, Paris, Marcel Didier, Société des textes français modernes, 1945.

Du Bellay, J., Les Regrets, Les Antiquités de Rome, Texte établi par J. Jolliffe, introduit et commenté par M. A. Screech, Genève, Droz, 1979.

Du Bellay, J., Œuvres complètes, sous la direction d’O. Millet, t. I : La Deffence et Illustration de la langue française, éd. François Goyet ; t. II : L’Olive, éd. O. Millet, Paris, Champion, 2003.

Du Bellay, J., La Deffence, et illustration de la langue françoyse, éd. J.-C. Monferran, Genève, Droz, 2001 ; 2e éd. augmentée, 2008.

Baïf

Sautereau de Marsy, Claude Sixte, et Imbert, Charles, Annales poétiques ou Almanach des Muses, depuis l’origine de la Poësie Françoise, Paris, Delalain, 1778-1789, t. VII.

Baïf, Œuvres complètes, t. I, Euvres en rime. Première partie : Neuf Livres des Poemes, sous la direction de J. Vignes, Paris, Champion, 2002.

433

Belleau

Belleau, Rémi, Œuvres poétiques, rédigées en 2 tomes, revues et corrigées en ceste dernière impression, Lyon, pour T. Soubron, 1592, 2 vol.

Sautereau de Marsy, Claude Sixte, et Imbert, Charles, Annales poétiques ou Almanach des Muses, depuis l’origine de la Poësie Françoise, Paris, Delalain, 1778-1789, t. VI.

Belleau, Rémi, Œuvres poétiques, t. I, édition critique sous la direction de Guy Demerson, Paris, Champion, 1995 ; t. II, La Bergerie, édition critique par Guy Demerson et Marie-Madeleine Fontaine, Paris, Champion, 2001 ; t. IV, La Bergerie divisee en une Premiere et Seconde Iournee, édition critique par Guy Demerson et Maurice-F. Verdier, Paris, Champion, 2001.

Du Bartas

Du Bartas, Les Œuvres poétiques et chrestiennes de G. de Saluste, seigneur Du Bartas, Prince des Poëtes François, Genève, Samuel Crespin, 1615

Sautereau de Marsy, Claude Sixte, et Imbert, Charles, Annales poétiques ou Almanach des Muses, depuis l’origine de la Poësie Françoise, Paris, Delalain, 1778-1789, t. X.

Du Bartas, The Works, éd. U.T Holmes, J. Lyons et R. White Linker, Chapel Hill, University of North Carolina Press, 1940, 3 vol.

Du Bartas, La Sepmaine, 1581, éd. Y. Bellenger, Paris, STFM, 1981.

Du Bartas, La Seconde Semaine (1584), éd. Y. Bellenger et alii, Paris, STFM, 2 vol., 1991-1992.

Chassignet

Sautereau de Marsy, Claude Sixte, et Imbert, Charles, Annales poétiques ou Almanach des Muses, depuis l’origine de la Poësie Françoise, Paris, Delalain, 1778-1789, t. VIII.

Chassignet, Jean-Baptiste, Le Mespris de la vie et Consolation contre la mort, édition critique d’après l’original de 1594 par Hans-Joachim Lope, Genève, Droz, 1967.

Desportes

Desportes, Philippe, Les Premières œuvres, Paris, Robert Estienne, 1573 ; Mammert Patisson, 1600.

Sautereau de Marsy, Claude Sixte, et Imbert, Charles, Annales poétiques ou Almanach des Muses, depuis l’origine de la Poësie Françoise, Paris, Delalain, 1778-1789, t. XI.

Desportes, Philippe, Contre une nuit trop claire, Poèmes choisis et présentés par Jean-Yves Masson, Paris, Orphée / La différence, 1989.

Desportes, Philippe, Les CL Pseaumes de David mis en vers françois. Quelques Méditations et Prières. Poësies chrestiennes, texte établi et présenté par Bruno Petey-Girard, Paris, STFM, 2006.

Bertaut

[Auguis, Pierre-René], Les Poètes françois du xiie siècle jusqu’à Malherbe, Paris, Crapelet, 1824, t. V.

Sautereau de Marsy, Claude Sixte, et Imbert, Charles, Annales poétiques ou Almanach des Muses, depuis l’origine de la Poësie Françoise, Paris, Delalain, 1778-1789, t. XIII.

Bertaut, Jean, Recueil de quelques vers amoureux, éd. L. Terreaux, Paris, STFM, 1970.

434

Régnier

Régnier, Mathurin, Œuvres, avec les commentaires [par Brossette] revus, corrigés et augmentés, précédées de l’histoire de la satire en France, pour servir de discours préliminaire par M. Viollet-le-Duc, Paris, Th. Desoer, 1813, et 1822.

Régnier, Mathurin, Œuvres complètes. Nouvelle édition avec le commentaire de Brossette publié en 1729, Paris, E.A. Lequien, 1822.

Régnier, Mathurin, Œuvres, Paris, Ménard et Desenne, fils, 1823.

Régnier, Mathurin, Œuvres complètes, édition établie par Gabriel Raibaud, Paris, STFM, 1958 ; éd. revue par Pascal Debailly, Paris, STFM, 1982.

Anthologies utilisées ou consultées par Gérard de Nerval en 1830, ou prééxistantes au Choix de 1830

Auguis, Pierre-René, Les Poètes françois depuis le xiie siècle jusqu’à Malherbe, Paris, Crapelet, 1824, 6 vol.

Fontenelle, Bernard de, Recueil des plus belles pièces des poëtes françois, tant anciens que modernes, depuis Villon jusqu’à M. de Benserade, Paris, C. Barbin, 1692.

Pellissier, Jean-Baptiste, Œuvres choisies de Desportes, Bertaut et Régnier, Paris, F. Didot, 1823.

Sautereau de Marsy, Claude Sixte, et Imbert, Charles, Annales poétiques ou Almanach des Muses, depuis l’origine de la Poësie Françoise, Paris, Delalain, 1778-1789 (40 vol. Les poètes du xvie siècle occupent les tomes IV à X).

Quelques œuvres balisant la redécouverte de la poésie
du XVIe siècle au XIXe siècle (jusqu’en 1830)

Chasles, Philarète, Tableau de la marche et des progrès de la langue et de la littérature françaises, depuis le commencement du xvie siècle jusqu’en 1610. Discours qui a partagé le prix d’éloquence, décerné par l’Académie française, dans sa séance publique du 25 août 1828, Paris, F. Didot, 1828.

Chasles, Philarète, Études sur le seizième siècle en France, Paris, Amyot, 1848.

Janin, Jules, Tableaux anecdotiques de la littérature française depuis François Ier jusqu’à nos jours, Paris, « Bibliothèque choisie », 1829.

Lacroix, Paul, Les Soirées de Walter Scott à Paris, Paris, E. Renduel, 1829.

Nodier, Charles, Mélanges tirés d’une petite bibliothèque, Paris, Crapelet, 1829.

Nodier, Charles, Des auteurs du seizième siècle qu’il convient de réimprimer, Paris, Techner, 1835.

Nodier, Charles, Études sur le seizième siècle et sur quelques auteurs rares ou singuliers du dix-septième, Choix, Introduction & appareil critique par Jacques-Remi Dahan, Bassac, Plein Chant, 2005.

Sainte-Beuve, C.-A., Tableau historique et critique de la Poésie françoise et du théâtre françois au xvie siècle, 2 vol. – Tome II : Œuvres choisies de P. de Ronsard, avec notice, notes et commentaires, Paris, Sautelet, 1828. Rééd. Paris, Charpentier, 1843.

Saint-Marc-Girardin, Tableau de la marche et des progrès de la littérature française au xvie siècle. Discours qui a partagé le prix d’éloquence décerné par l’Académie française dans sa séance publique du 25 août 1828, Paris, F. Didot, 1828.

435

Romantisme et Renaissance

Choix d’études critiques

Céard, Jean, « Ronsard à l’Académie française en 1828 », Œuvres critiques, VI, 2, hiver 1981-1982, p. 69-79.

Céard, Jean, « La redécouverte de la Pléiade par les Romantiques français », in Pierre Brunel (dir.), Romantismes européens et Romantisme français, Montpellier, Éditions Espaces, 2000, p. 133-148.

Charlier, Gustave, « Ronsard au xixe siècle, avant Sainte-Beuve », Revue bimensuelle des cours et conférences, 29 février 1940, p. 369-381.

Dahan, Jacques-Remi, introduction à Charles Nodier, Études sur le seizième siècle et sur quelques auteurs rares ou singuliers du dix-septième, Choix, Introduction & appareil critique par Jacques-Remi Dahan, Bassac, Plein Chant, 2005.

Faisant, Claude, Mort et résurrection de la Pléiade (1585-1828), publié par Josiane Rieu, avec la collaboration de James Dauphiné, Guy Demerson, Claude Digeon, Georges Forestier, Véronique Magri-Mourgues, Gérard Milhe-Poutingon, Paris, Champion, 1998.

Faisant, Claude, « Métamorphose et signification d’un mythe critique », Œuvres et critiques, VI, 1, hiver 1981-82, p. 9-16.

Pichois, Claude, Philarète Chasles et la vie littéraire au temps du romantisme, Paris, Corti, 1965, 2 vol.

Pichois, Claude, « Ronsard au xviiie siècle », Œuvres et Critiques, t. VI, fascicule 2, 1981.

Portebois, Yanick, et Terpstra, Nicholas, The Renaissance in the Nineteenth Century / Le xixe siècle renaissant, Toronto, Center for Reformation and Renaissance Studies, 2003.

Rigolot, François, « Sainte-Beuve et le mythe du xvie siècle », L’Esprit créateur, XIV, I, 1974.

Rigolot, François, « Les Ronsard de Sainte-Beuve », Œuvres et critiques, VI, 2, 1981-1982, p. 81-87.

Saulnier, Verdun L., « La réputation de Ronsard au xviiie siècle et le rôle de Sainte-Beuve », Revue universitaire, mars-avril, 1947, p. 92-97.

Quelques études sur le XVIe siècle

Dans cette partie, nous proposons un choix d’études sur le xvie siècle ou sur les auteurs cités dans le Choix des poésies […], en privilégiant les aspects susceptibles de faire écho aux questions soulevées par Gérard ou par notre commentaire. Quand ils existent, nous renvoyons aussi à des manuels bibliographiques qui permettront de combler les lacunes de notre sélection.

Dictionnaire des lettres françaises. Le xvie siècle, sous la direction de G. Grente, éd. revue et mise à jour sous la direction de M. Simonin, Paris, Fayard et L.G.F., « La Pochothèque », 2001.

Armstong, Elisabeth, Ronsard and the Age of Gold, Cambridge University Press, 1968.

Augé-chiquet, Mathieu, La Vie, les idées et l’œuvre de Jean-Antoine de Baïf, Paris, Hachette et Toulouse, Privat, 1909.

436

Aulotte, Robert, Mathurin Régnier : les Satires, Paris, SEDES, 1983.

Balsamo, Jean, (dir.), Philippe Desportes (1546-1606). Un poète presque parfait entre Renaissance et Classicisme, Paris, Klincksieck, 2000.

Bellenger, Yvonne, « À propos des “Discours” de Ronsard : y a-t-il un genre du discours en vers », in G. Demerson (dir.), La Notion de genre à la Renaissance, Genève, Slatkine, 1984, p. 195-241.

Bellenger, Yvonne, et Ternaux, Jean-Claude, Bibliographie des Écrivains français : Du Bartas, Paris et Rome, Éditions Memini, 1998.

Bertrand, Dominique (dir.), Lire les Odes de Ronsard, Clermont-Ferrand, Presses de l’Université Blaise Pascal, 2002.

Bodenmann, Reinhard, L’auteur et son nom de plume, Bruxelles, Colloquia in Museo Erasmi XV, 2006.

Buron, Emmanuel, « Éloge et consolation. La fiction énonciative des Regretz », Bibliothèque d’Humanisme et Renaissance, t. LX, 1998, p. 323-348.

Buron, Emmanuel, « La nouvelle Pandore. L’invention d’Eva prima Pandora de Jean Cousin le père et les lectures de la fable de Pandore au moment de sa redécouverte en France », Journal de la Renaissance, 2000, p. 275-304.

Buron, Emmanuel, « Éthique et poétique de la publication dans l’avis “Au lecteur” des Odes (1550) », in Gœury J. (dir.), Lectures des Odes de Ronsard, Rennes, PUR, 2001, p. 37-48.

Buron, Emmanuel, « L’autorité du compilateur dans quelques recueils français de la Renaissance », Extrême Orient – Extrême occident no 25 (numéro préparé par Jacqueline Pigeot sur « L’anthologie poétique en Chine et au Japon »), p. 171-184.

Buron, Emmanuel, « Finzione pastorale e construzione politica dello spazio del regno nelle ecloghe di Ronsard », in Raffaele Girardi (dir.) Travestimenti. Mondi immaginari e scrittura nell’Europa delle corti, Bari, Edizioni di pagina, 2009, p. 135-155.

Buron, Emmanuel, « Formes de l’assentiment dans les Discours : le discours poétique et l’opinion », in Debailly, P. et Vignes (dir.), J., Poésie et guerre civile. Pierre de Ronsard : Discours sur les misères de ce temps, Cahiers « Textuel », no 33, 2009, p. 49-62.

Buron, Emmanuel, et Cernogora, Nadia, Du Bellay. La Deffence et illustration de la langue françoyse, L’Olive, Neuilly, Atlande, 2007.

Buron, Emmanuel, et Gœury, Julien (dir.), Lectures de Ronsard, Discours des miseres de ce temps, Rennes, Presses Universitaire de Rennes, 2009.

Céard, Jean, « D’une ode à l’autre : la disposition des livres des Odes », in A. Gendre (dir.), Ronsard. Colloque de Neuchâtel, Genève, Droz, 1987, p. 179-191.

Céard, Jean, « La Révolte des Géants, figure de la pensée de Ronsard », Ronsard en son IVe centenaire, Y. Bellenger, J. Céard, D. Ménager et M. Simonin (dir.), Genève, Droz, 1988, t. 2, p. 221-232.

Céard, Jean, « Cosmologie et politique : la paix dans l’œuvre et dans la pensée de Ronsard », in M. Dassonville (dir.), Ronsard et Montaigne, Écrivains engagés, Lexington, French Forum, 1989, p. 41-55.

Chamard, Henri, Histoire de la Pléiade, Paris, M. Didier, 4 vol., 1939-1961.

Cornilliat, François, Sujet caduc, noble sujet. La poésie de la Renaissance et le choix de ses « arguments », Genève, Droz, 2009.

Dauphine, James (dir.), Du Bartas, poète encyclopédique du xvie siècle, Paris, La Manufacture, 1988.

Dauvois, Nathalie, De la « satura » à la bergerie. Le prosimètre pastoral en France à la Renaissance, Paris, Champion, 1998.

Dauvois, Nathalie, Le sujet lyrique à la Renaissance, Paris, PUF, 2000.

Dauvois, Nathalie, (dir.), Renaissance de l’ode. L’ode française au tournant des années 1550, Paris, Champion, 2007.

437

Debailly, Pascal, « Ronsard et la satire dans les Discours des misères de ce temps », in P. Debailly et J. Vignes, cité infra, p. 153-177.

Debailly, Pascal et Vignes, Jean (dir.), Poésie et Guerre civile. Pierre de Ronsard : Discours des misères de ce temps, Cahiers « textuel », no 33, 2009.

Delegue, Yves, Le Royaume d’Exil. Le sujet de la littérature en quête d’auteur, Paris, Obsidiane, 1991.

Duport, Daniel, « Les jardins qui sentent le sauvage ». Ronsard et la poétique du paysage, Genève, Droz, 2000.

Eckhardt, Alexandre, Remy Belleau, sa vie, sa bergerie, Budapest, 1917 ; reprint : Genève, Slatkine, 1971.

Gadoffre, Gilbert, Du Bellay et le sacré, Paris, Gallimard, 1978 ; rééd. coll. « Tel / Gallimard ».

Galand-Hallyn, Perrine et Hallyn, Fernand (dir.), Poétiques de la Renaissance, Genève, Droz, 2001.

Greene, Thomas, The Light in Troyes. Imitation and Discovery in Renaissance Poetry, New Haven and London, Yale University Press, 1982.

Grente, G., Jean Bertaut, abbé d’Aulnay, premier aumônier de la reine, évêque de Séez (1552-1611), Paris, Lecoffre, 1903.

Gœury, Julien (dir.), Lectures des Odes de Ronsard, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2001.

Hampton, Thimoty, Literature and Nation in the Sixteenth Century. Inventing Renaissance France, Ithaca and London, Cornell University Press, 2001.

Laumonier, Paul, Ronsard, poète lyrique, deuxième édition revue et corigée, Paris, Hachette, 1923.

Lavaud, Jacques, Un poète de cour au temps des derniers Valois : Philippe Desportes (1546-1606), Genève, Droz, 1936.

Ménager, Daniel, « Ronsard et le poème de circonstance », in L. Terreaux (dir.), Culture et pouvoir au temps de l’humanisme et de la Renaissance, Genève, Slatkine et Paris, Champion, 1978, p. 319-329.

Ménager, Daniel, Ronsard. Le Roi, le poète et les Hommes, Genève, Droz, 1979.

Ménager, Daniel, « L’exorcisme du ministre protestant dans la Response aux Injures de Ronsard », Albineana no 21 (2009), p. 61-73.

Norton, Glyn, The Ideology and Language of Translation in Renaissance France and their Humanist Antecedents, Genève, Droz, 1984.

O’brien, John, « Anacreon redivivus ». A Study of anacreontic Translations in Mid-Sixteenth Century, Ann Arbor, 1995.

Ortali, Raymond, Un poète de la mort : Jean-Baptiste Chassignet, Genève, Droz, 1968.

Pigné, Christine, De la fantaisie chez Ronsard, Genève, Droz, 2009.

Rieu, Josiane, L’Esthétique de Du Bellay, Paris, SEDES, 1995.

Rouget, François, L’Apothéose d’Orphée. L’esthétique de l’ode en France au xvie siècle, de Sébillet à Scaliger (1548-1561), Genève, Droz, 1994.

Rouget, François, Bibliographie des Écrivains français : Pierre de Ronsard, Rome et Paris, Éditions Memini, 2005.

Simonin, Michel, « Ronsard et la poétique des Œuvres », Ronsard en son IVe centenaire, Y. Bellenger, J. Céard, D. Ménager et M. Simonin (dir.), Genève, Droz, 1988, t. I, p. 47-59.

Simonin, Michel, « “Poésie est un pré”, “Poëme est une fleur” : métaphore horticole et imaginaire du texte à la Renaissance », La letteratura et i gardini, Florence, Leo S. Olschki, 1987, p. 45-56.

Simonin, Michel, L’Encre et la lumière, Genève, Droz, 2004.

Terreaux, Louis, « Bertaut et la rhétorique dans le Recueil de quelques vers amoureux », Les Écrivains normands de l’âge classique et le goût de leur temps, Cahiers des Annales de Normandie no 14, Caen, 1982, p. 31-40.

438

Vignes, Jean, Mots dorés pour un siècle de fer. « Les Mimes, enseignemens et proverbe » de Jean-Antoine de Baif : texte, contexte, intertexte, Paris, Champion, 1997.

Vignes, Jean, Bibliographie des Écrivains français : Jean-Antoine de Baïf, Rome et Paris, Éditions Memini, 1999.

Vignes, Jean, (dir.), Du Bellay, La Deffence et l’Olive : lectures croisées, Cahiers « textuel », no 31, 2008.