Skip to content

Glossaire

View all information ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-5532-2
  • ISSN: 2114-1223
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-5532-2.p.0612
  • Publisher: Classiques Garnier
  • Parution date: 02-28-2007
  • Language: French
Free access
Support: Digital
612
GLOSSAIRE


ACENSEMENT
Bail à cens (voir ce mot)
ACCOUSTRER
Pour un instrument de musique, réparer ou accorder.
AIS
Planche de bois.
ALLEMANDE
Mot apparu au début du xvi` siècle. Premières tablatures dans les recueils édités par Pierre Phalèse et Pierre Attaingnant, en Angle- terre (luthistes). Mesure binaire, détrône la Pavane et prend la pre- mière position dans la Suite au début du xviie siècle.
A POSTE À dessein.
ARDER Brûler.
ARGENTERIE
Tout se qui se rapporte à l'argent. Un « argentier » est un banquier.
ARPENT
Mesure agraire valant entre vingt et soixante-dix ares.
ARRERAGE
Arriérés de dettes, somme dûe.
613 AUBAINE
La succession d'un « aubain » (un étranger à une seigneurie ou à un royaume) revenait directement au roi si celui-ci n'avait pas de des- cendant.
AUCUN
Certains, quelques-uns, plusieurs.
AUNE
Mesure de longueur en usage au xvie siècle équivalent à 1,20 mètres et généralement utilisée pour les étoffes.
AVALER
Descendre. Le chaperon « avalé »  :chapeau tenu vers le bas.
BALLER,BALER Danser.
BANDER
Bander un manteau, un pourpoint  :l'orner de bandes d'étoffes. Le mot s'utilise aussi en cuisine : avant d'être cuit, un mets est entouré de bandes de papier.
BASSE
C'est l'ancien « contratenor bassus  ». Tout au long du xvie siècle, le terme « bassus  », privé de sa dénomination initiale, indique la voix la plus grave d'une architecture polyphonique.
BASSE DANSE
Danse de cour au xv` siècle (surtout en Italie et à la cour de Bour- gogne). Se généralise au xvi` siècle, mais sa vogue décline vers 1550. Elle comporte plusieurs figures successives  : une révérence, un branle, deux pas simples, un pas double, un tour.
BASSUS
Voix basse. La voix debasse-contre au xvie siècle désignait une voix grave d'homme très profonde que François I" comparait au mugis- sement du taureau. La voix de basse chantante actuelle correspond à la voix de basse-taille (à ne pas confondre avec la voix de baryton). Le mot « basse-contre » est également utilisé dans la facture instru- mentale et désigne l'instrument le plus grave dans une même famille («  basse-contre » de hautbois).
614
BRETTE
Passementerie faite d'or et d'argent.
BOULLONNENCE
Bouillonneure, aux manches, bouillonner : traitement du tissu de manière à lui donner du relief.
BOURRÉE
Danse très rythmée apparue au xvi` siècle et selon certains introduite à la cour par Marguerite de Valois en 1555.
BRANLE
Se danse en chaîne et de côté. Il y en a de plusieurs sortes  :branle simple, branle double (dansé par les « anciens  »), branle gay (dansé par les jeunes mariés), branle de Poitou, branle de Malte, branle d'Ecosse (très en vogue dans les années 1569), branle de Bourgogne. Thoinot Arbeau totalise vingt-six types de branles différents.
CAPARENSSONS
Il s'agit du terme « caparaçon » ou « caparasson » : housse ou cou- verture servant à protéger le cheval. Le caparaçon est richement brodé et utilisé pour des festivités.
CAZAQUE
Sorte de pardessus porté par les hommes dont les manches sont très larges.
DEMI-CEINT
Ceinture étroite, faite de chaînons de métal.
CENS
Redevance sur une terre, payable au propriétaire ou au seigneur du fief.
CENSE Propriété, ferme.
CHAMARRER
Recouvrir une surface, un tissu de lignes qui se croisent et s'entrelacent.
CHAPPERON
Capuchon doublé d'agneau.
615
CHAUSSE
Sorte de guêtre ou bas. Lorsque le mot est au pluriel, il désigne l'ensemble du vêtement allant du pied jusqu' à la taille environ (sorte de collant). Les bas de chausses vont jusqu'aux genoux, les « hault- de-chausses » partent du genou et vont jusqu'à l'emplacement de la
ceinture.
CHOPINE
Une demie pinte de liquide (vin, bière, vinaigre).
CLAIRET
Vin dont la couleur est assez claire. Sous l'Ancien Régime, les vins étaient tous « clairets  ». Les vins « rouges » et « blancs » sont relati- vement récents. Curieusement, les Anglais appellent toujours le vin du bordelais le « claret ».
CLAIRON
À la Renaissance, le mot « clairon » ou « clayon » désigne une sorte de trompette plus aiguë que celle habituellement utilisée (d'après Jean Nicot).
COLLET
Partie du vêtement qui enserre le cou.
COMMENDE
Bénéfice ecclésiastique profitant à une personne (clerc ou laïc au xvie siècle).
COSTES Bottes.
COURANTE
Danse rapide, généralement à trois temps, sorte de branle « courant » dont l'origine pourrait être française ou italienne. Voir Claude Ger- vaise et son recueil de Danceries paru en 1550.
CRAMOISI
Rouge très vif, mais foncé, généralement utilisé pour les velours, les satins, la soie. Le mot a été importé par Marco Polo.
CUSTODE
Rideau de lit. Coffre ou étui renfermant quelque chose.
616
DAMAS CHANGEANT
Du nom de la ville de Damase, importante ville commerciale du Moyen-Âge. Riche étoffe utilisée pour les vêtements de parure.
DELAISSER
Abandonner ou céder un bien.
DOUAIRE
Biens donnés par le mari à sa femme, lors de son mariage. Une veuve dourairière jouit de son douaire.
ESCABELLE
Siège de bois rudimentaire sans bras ni dossier.
ESCARPIN
Sorte de pantoufle ou de soulier léger et fin.
ESCHANSON
Officier du roi chargé des vins qu'il doit présenter à table.
ESCHANSONNERIE
Service de cuisine, lieu où sont conservées les boissons.
ESTAMET
Étoffe légère composée de laine.
ESTAMINE
1/Etoffe légère de laine ou de coton.
2/Etoffe peu serrée dont on se servait pour tamiser avec une pastule les purées, sauces, coulis. Passer une sauce se disait : « fouler à l' estamine  ».
ESTOFFER
Orner, garnir, décorer.
FAUX-BOURDON
On peut faire alterner, dans une oeuvre, l'exécution monodique et le faux-bourdon. La composition de celui-ci consiste à placer le cantus firmus à la voix supérieure, la voix médiane (souvent improvisée) et la voix grave formant des quartes et sixtes parallèles avec le chant.
617
FERMAGE
Montant du loyer (du bail à ferme) payé tous les ans ou plusieurs fois par an au propriétaire.
FOURRIER
Des fourriers sont rattachés à chaque corps de métier. Ils s'occupent de la maintenance, des déplacements ou autres services. À l'origine (xiie siècle), le mot désigne le « fourrageur », le soldat qui s'occupe
des vivres.
FUSTAINE
Drap de coton tressé de différentes façons.
GAILLARDE
Danse rapide suivant généralement une pavane au xvie siècle. Pierre Attaingnant publie des pavanes et des gaillardes dès 1529, puis en 1531. Ternaire, elle se danse sur un module de cinq pas et présente de grandes difficultés d'exécution accentuées par l'utilisation fréquente d'hémioles.
GAVOTTE
Danse binaire, issue du branle double, elle est simplement connue à la fin du xvi` siècle.
GIRET [giron] Pan d'un vêtement.
HASTEUR
La hastille est un rôti de porc, le hasterel une petite broche. Le hasteur est celui qui s'occupe des viandes ou charcuteries.
HASTIER
Instrument de fer où est posée la broche dont on se sert pour rôtir une viande au feu de bois (dans une cheminée par exemple).
INCARNAT (incarnatin) Rose vif.
LETTRE PATENTE
Lettre royale accordant un privilège.
618
LINCEUL
Drap pour dormir.
MANOUVRIER
Personne qui travaille de ses mains et à la journée.
MANTE (MANTEL)
Le mot peut revêtir deux sens  :petit manteau composé d'un capu- chon, sans manches, conçu pour les voyages ; couverture pour dormir, associée au « linceul » (drap de lit).
MANUCORDION
Petit instrument à clavier de type clavicorde possédant une faible sonorité.
MARC
Unité de poids se divisant en huit onces ou cent quarante ferlins et servant à peser les métaux précieux tels l'or et l'argent. Très utilisé par les orfevres et les hôtels des monnaies.
MASCARADE
Son développement s'effectue au temps des derniers Valois, dès le règne de Henri II. Ce divertissement de cour, dans la même veine que les masques anglais, associe récits, ballets, musique instrumentale et vocale. Les personnages sont masqués ou revêtus de coiffes dites « habillages de teste  ». Sa différence avec le ballet est que la masca- rade comporte un côté cocace et facétieux. Du temps de Louis XIV, elle ne sera plus exécutée qu'au temps des carnavals.
MORNER Entourer.
MUID
Ancienne mesure de capacité utilisée pour les liquides principale- ment, mais pouvant être employée pour des denrées ou autres matières. Exemple  : un muid de grains.
MUSNIER
Équivalent du meunier actuel.
NERVER
Tendre un vêtement de nervures saillantes ou consolider le vêtement.
619
ONCE
Seizième partie de la livre, soit environ 39,5 grammes. La livre ancienne vaut environ 489 grammes, soit seize onces. Le « gros » est la huitième partie de l'once, soit presque quatre grammes. L'once est utilisée pour les métaux précieux.
ORATOIRE
Petite autel que l'on dressait dans une église (au sein d'une petite chapelle) pour la prière quotidienne.
PAILLASSE
Matelas du xvie siècle composé d'une toile garnie de paille.
PANETERIE
Métiers de la cuisine  :pain, patisserie, linge de table.
PAPELOTTE
Papillotte.
PASSAMEZZO
Danse italienne qui serait moins pesante et d'une mesure plus légère que la Pavane (Th. Arbeau) à laquelle elle est apparentée par une réduction des valeurs rythmiques. Dans le sixième livre de Dance- ries de Claude Gervaise (1555) est mentionnée une « Pavane passe- maize  ». Dès le milieu du xvi` siècle, le Passamezzo finit par rem- placer la Pavane.
PATENOSTRIER Fabricant de châpelets.
PAVANE
Danse noble du xvie siècle se dansant par couple. Elle est italienne et binaire Marguerite de Valois la danse très bien.
PELLETIER
Métier concernant le traitement des peaux (confection des four-
rures).
PIED
Mesure de longueur, d'environ trente centimètres de long, utilisée pour les superficies.
620
PINTE
Vase, récipient, dont le contenant est variable selon les régions  : il contient en général un litre. Voir « quarte  ».
PLACET
« Il plaît » en latin  : consentir à une demande.
PORTE-GRAPPE
Officier de la cuisine, membre de la maison du roi.
POURPOINT
Vêtement très à la mode au xvi` siècle, couvrant le torse et le haut des cuisses.
POURVOYEUR
Personne chargée des provisions, des réserves ou fournisseur.
PRÉBENDE
Revenu dépendant d'un titre ou d'une fonction ecclésiastique.
PRÉVÔT
Le Prévôt des marchands de Paris eut un rôle important au xvie siècle et dans la capitale du royaume. C'est un magistrat s'occupant des affaires administratives de la ville (il est placé à la tête de l'Hôtel de ville) ainsi que du commerce, des ponts, des travaux divers, des marchés...
QUARTE
Mesure de capacité valant deux pintes.
RELATION
Écrit, témoignage d'un rédacteur.
RENTE
Revenu régulier (généralement annuel) reçu d'une terre louée. Ce revenu peut être de l' argent ou un partage des produits. Un rentier est celui qui doit ou paie une rente.
ROOLLE
Cahier, inventaire ou registre où sont consignés des comptes, des taxes d'imposition...
621
SALTARIN
Sorte d'acrobate, de voltigeur.
SALVERNE
Grande tasse, écuelle.
SARABANDE
Danse lente et grave, de rythme binaire, elle aurait une origine mau- resque. Son côté sensuel et lascif déplaisant fortement, son exécu- tion en est généralement interdite. Elle est pourtant très en faveur à la fin du xvie siècle. D'après Mersenne, elle se danse accompagnée par les guitares.
SAPE
Le Baye est une sorte de manteau ou casaque large.
BECTER
Marchand ou fabricant de selles.
SETIER
Mesure équivalent à un demi-litre soit une demi-pinte (la pinte vaut un litre). Le demi-setier représente une demi-chopine, soit un quart de litre.
SERGE
Étoffe de qualité servant généralement à confectionner les tentures, mais aussi les vêtements. Il existe plusieurs types de serges  : la « serge de Florence » , la « serge de Beauvais  »...
SIZAIN
Environ un sixième d'once ou ensemble de six pièces.
SOMMIER
Le terme désigne un animal doté d'un fardeau ou l'officier chargé de conduire ces bêtes de somme. Dans un sens plus large, le sommier porte différents matériels et fait oeuvre de manutentionnaire Chaque département s'en adjoint un ou plusieurs : à la Chambre (pour les chaises, les instruments de musique), à la Chapelle (pour porter la « valise  »), à la cuisine (sommier de bouteilles, de vaisselle, de garde-manger, des broches de la cuisine).
622 TISSOTIER Tisserand.
TOISE
Environ six pieds, soit un mètre quatre-vingt.
TOURDION
Danse ternaire au mouvement rapide servant à conclure une basse- danse. Pierre Attaingnant et Nicolas du Chemin ont imprimé des tourdions à deux temps, provoquant l'exaspération de Thoinot Arbeau.
TOURNOIS
Pièce de monnaie ayant cours au xvie siècle. elle est bordée de fleurs de lys et a été battue dans la ville de Tours dont elle tire son nom.
TREILLIS
1/Petit grillage servant aux parloirs.
2/Tissu dont les fils sont mêlés et entrelacés comme un treillis.
TURQUIN
Couleur bleue foncée.
VERGETTE
Peut désigner une petite baguette ou un petit anneau.
VERDUGADE [Vertugade, Vertugale]
Sorte de jupe bouffante, en forme d'entonnoir renversé, très à la mode au xvie siècle.
VIDIMUS
Mention certifiant la conformité du texte avec l'original. Vidimer certifier une copie.
VOLTE
Danse d'origine provençale, très populaire au temps des derniers Valois. Elle est un peu plus lente que la gaillarde, se danse par couples. Margot la danse avec son frère Henri III. Jehan d'Estrées en a publié.
Book chapter: Previous 24/28 Next