Skip to content

Table des matières

View all information ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-5647-3
  • ISSN: 2114-1223
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-5647-3.p.0654
  • Publisher: Classiques Garnier
  • Parution date: 02-28-2007
  • Language: French
Free access
Support: Digital
654 TABLE DES MATIÈRES
Il y a du bon en l'ouvrage
Qui peut contenter le plus sage : Il y en a du moins parfait Qui trouvera bien à qui plaire : Il y en a qui ne vaut guiere : Un livre autrement ne se fait.
BAIF, Passetems, V.
AVANT-PROPOS 7
ABRÉVIATIONS 9
INTRODUCTION.
Infortune de la littérature gnomique et de l'oeuvre de Baïf. Fortune éditoriale des Mimes. L'oeuvre et la critique.
Projet et plan du présent livre. 11
PREMIÈRE PARI1E LA SALADE ET L'ARCHITECTE : A LA RECHERCHE D'UNE STRUCTURE
De la genèse à la structure. Notion de mime. Découpage en
séquences des quatre livres (tableaux) 23
CHAPITRE I - LE PARTI PRIS DU DÉSORDRE : MODÈLES
ET JUSTIFICATIONS 27
Désordre et discontinuité avoués. Explication biographique  : la
maladie de Baïf. Dépasser cette explication 27
655
Sources et modèles esthétiques. Proverbes, Adages,
Mimes de Syrus  : les sources principales des Mimes
sont aussi des modèles esthétiques 29
La poésie proverbiale du Moyen Age et des
rhétoriqueurs. Le proverbe dans la littérature médiévale. Les ballades de Villon. Molinet. Les Faintises du Monde de Guillaume Alexis. Les Notables
de Pierre Gringore 31
De la sottie au mime. Les proverbes dans les sotties. Les Menus propos (1461). La Sottie du Monde (1524). Baïf
et la sottie 36
Le coq-à-l'âne. Historique du genre. Les Mimes sont-ils des
coq-à-l'âne  ? 38
Baïf et Montaigne. L'ordo neglectus des Essais et des Mimes 44
L'esthétique de la varietas. Son importance au XVIe
siècle. Son expression dans les Mimes 45
Variété et désordre. D'un chaos politique à une poétique du
chaos 48
CHAPITRE II - LA STROPHE 51
Le sizain des Mimes  : bref historique. Le sizain
octosyllabique à deux tercets, constante formelle des
Mimes. Historique de cette strophe avant et après Baïf 51
L'unité du sizain. Comment assurer la cohésion interne de la strophe ? Phrase unique. Rôle de la rime. Strophes de six phrases. Combinaisons diverses. Liaisons des strophes entre elles. Etude de la ponctuation interstro- phique. Conclusion  : autonomie syntaxique de la
strophe 54
Systèmes anaphoriques 58
Anadiploses et concaténations 59
Chiasmes 63 Autres procédés de liaison de sizains successifs.
Succession de monostiches. Succession de tercets.
Maximes des Septs Sages. Conclusion 65
656
CHAPITRE III - LE MIME 69

Comment et pourquoi passe-t-on d'un mime au suivant ? 69
Changement de dédicataire 69
Changement de propos, changement de source 70
La longueur du mime. Tableau comparatif. Structures arithmétiques en poésie, quelques modèles. Les
irrégularités des Mimes. Conclusion 72
Ouvertures. Comment s'ouvre le mime ? Rôle de la dédicace. Apostrophes. Le monde renversé. Inondations et
tempêtes. Effets de rythme 79
Clausules. Comment clore le mime ? Demandes d'argent. Appel aux Français divisés. Métadiscours conclusif.
Epiphonème proverbial. Le mime comme genre 81
Compilations et discours. Définitions de travail.
L'exemple de l'opuscule initial. Marqueterie 91
Le matériau du mime : sept types d'énoncés.
Interventions personnelles de l'auteur. Formules gnomiques. Locutions proverbiales, termes de jeux et de venerie. Regard sur le siècle. Apostrophes et invectives.
Récits. Développements allégoriques 93
CHAPITRE IV - LA STRUCTURE DES QUATRE LIVRES 99

L'opuscule initial : une structure symétrique.
Comparaison des mimes A et E. Comparaison des mimes B et D. Spécificité du mime central. L'allégorie du lys royal. Structure symétrique du mime central.
Conclusion 99
La seconde édition de 1576. Le déséquilibre 105
La symétrie incertaine du Second livre. Discours et
compilations. Analyse des trois discours centraux. Une
symétrie discutable 105
La structure des deux livres posthumes. Pourquoi deux
livres ? Compilations et discours. Deux sources
d'inspiration nettement séparées 109
657
CHAPITRE V - SECRÈTES COHÉRENCES 113

Echos et corespondances. Redites. Variations orthographiques. Variations en chiasme. Condensations. Variations correctives. Phénomènes de convergences thématiques. Le mime initial, véritable ouverture. Correspondances thématiques autour des fables. Une
structure "éclatée" 113
La continuité du discontinu : la parataxe et ses effets.
La discontinuité, facteur paradoxal de l'unité du recueil. La notion de parataxe dans les Psaumes et dans les Mimes. Anticicéronianisme. Style gallican ? Style rude. L'esthétique du discontinu chez Erasme et chez Baïf. Effet parataxique : l'étincelle du sens. Tentative d'interprétation de quelques passages discontinus. Effet de
sens et effet de non-sens. Baïf surréaliste ? 121
Conclusion. Ni architecture, ni entassement. Le point faible
du recueil ? L'architecte et la salade 131
DEUXIÈME PARTIE LE MANTEAU D'ARLEQUIN : SOURCES ET RÉÉCRITURE
Aspect anthologique des Mimes. Etude des intertextes. Méthodologie. Plan de la partie 137


CHAPITRE I - LA BIBLE 139

Livres poétiques et sapientiaux de l'Ancien
Testament. Les Proverbes. L'Ecclésiaste. Le Cantique
des Cantiques. Les Psaumes. La loi juive 139
L'influence du Nouveau Testament 145


CHAPITRE II - LES GNOMIQUES GRECS 149

Les Sentences de Théognis. Théognis et son oeuvre. La traduction de Nicolas Pavillon. Pavillon et Baïf. La
658
liberté de Baïf. Analyse du mime tiré de Théognis.
Conclusion 150
Les Vers dorés de Pythagore. Histoire du texte. Comparaison des deux versions de Baïf 157
Le Florilège de Stobée. Le Florilège et son succès au XVIe siècle. Utilisation du Florilège dans le Second livre.
Dans le Troisième livre. Conclusion 159
CHAPITRE III LES MIMES DE PUBLILIUS SYRUS 165

Syrus, ses mimes et leur destinée posthume. Le travail d'Erasme. Le travail d'H. Estienne. Traducteurs des mimes avant Baïf. Baïf et Syrus avant les Mimes. Les caractéristiques de l'adaptation de Baïf 165
CHAPITRE IV - LES ADAGES D'ERASME 171

Présentation des Adages. Baïf et les Adages. Localisation des emprunts. Transformations subies par les adages.
Originalité du travail de Baïf 171
CHAPITRE V - LES PROVERBES FRANÇAIS 181

Les Proverbes communs de Gilles de Noyers. Une
source essentielle. Origines médiévales du recueil. G. de Noyers, Josse Bade, et Jean de La Vesprie. Nicolas Du Puy, dit Bonaspes. Fortune du recueil aux XVIe et XVIIe siècles. Localisation des emprunts. Le travail de Baïf sur une source alphabétique. Genèse d'un sizain des Mimes. De la prose au vers. Recherche de la concision. Brevis esse laboro, obscurus fio. Proverbes développés
par Baïf. Proverbes réécrits 182
Les Proverbes de Desportes. Présentation du recueil. Baïf et Desportes : une amitié de longue date. Influence des
"Proverbes de Desportes" sur les Mimes : discussion 191
Les Adages et Proverbes de Solon de Voge. Jean Le
Bon et son oeuvre. Présentation du recueil. Le Bon, Ronsard, Belleau, Baïf. Le Bon et Baïf lecteurs des Proverbes communs. Conclusion : Baïf n'a pas utilisé le
recueil de son ami 197
659
Les Proverbiorum Vulgarium Libri Tres de Charles
de Bovelles. Leur utilisation dans le premier livre.
Les Proverbes et dicts sentencieux de Bovelles 202
Les Proverbes anciens de François Goethals 203
Sources orales : Baïf et la "bouche du peuple" 204
CHAPITRE VI - PROVERBES ESPAGNOLS ET ITALIENS 207

Hypothèses concernant les proverbes espagnols. Le Recueil des sentences notables de G. Meurier. Les Refranes o pro- verbios de C. Oudin. - La source italienne : la Bonne Response à tous propos. Succès de ce recueil. Localisation des emprunts. La structure du mime. Transformations subies par les proverbes. Proverbes détournés. Dernières strophes du mime. Conclusion :
proverbe et traduction poétique 207
CHAPITRE VII - "CONTONS DES FABLES" 215

Baïf et la tradition ésopique. Place de la fable dans les
Mimes. Esope en France au seizième siècle 215
Les sources de Baïf. Fables d'Esope. Fables d'Abstémius.
Tableaux de concordance 219
Baïf fabuliste 221
1576 : "la brèveté, âme du conte ". L'art de la fable
dans le premier livre : brièveté des apologues de 1576. Le lion, l'ours et le renard. Appauvrissement de la matière narrative. Effacement de la moralité. Deux "fables-
express" réussies. Le cerf borgne 221
Les enrichissements de la Continuation : la dédicace à
Sainte-Marthe. Progrès de la narration. Analyse psychologique. Personnages ajoutés. Strophes finales 226
Du choix des fables. Quelle démarche anthologique ? Le critère de notoriété : fortune de quelques fables célèbres. Le critère thématique : la duplicité; la vengeance; le
châtiment de l'hybris. La fable de l'astrologue 231
Fortune critique des fables de Baïf. .. 238
660
CHAPITRE VIII - DE L'HISTOIRE NATURELLE A
L'EMBLÉMATIQUE 241

Sources naturalistes : Pline, Elien... et Gace de la Buigne ? Analyse du mime II, E. Les sources : Pline, Elien,
Gace 242
Baïf et la tradition emblématique. Les modèles : bestiaires
et recueils d'emblèmes. Des emblèmes sans illustration ? Les emblèmes d'animaux : les Décades d'Aneau, etc. Le
curieux projet de Baïf 244
CHAPITRE IX - LA SATIRE MORALE : D'HORACE A
S ÉNÈQUE 253

Une ode d'Horace dans l'opuscule initial. Henri
Estienne dénonce le larcin de Baïf. Rares transformations
subies par le modèle. De l'imitation à l'invention 253
La "Satyre" de 1576. Situation du texte. Ronsard et Baïf satiriques. F. Habert, traducteur des Satires d'Horace. Baïf et Habert. Onomastique et modernisation. La traduction des passages difficiles. L'apologue d'Opimius, comparaison des traductions. Valeur de l'adaptation de Baïf 256
"O Dieu que nostre vie est brève" : le mime adapté de
Sénèque. Baïf et Sénèque. Fidélité de Baïf. De la "Satyre" de 1576 à l'adaptation de Sénèque. L'infléchissement satirique du texte 269
Conclusion : Baïf satirique 272
CHAPITRE X - RONSARD, LA BOË'l'IE ET LES MIMES
POLITIQUES 273
L'innutrition ronsardienne dans les "Mimes
politiques" de Baïf. Baïf imitateur de Ronsard. L'incipit des Mimes. Le cinquième mime et la Remonstrance. Allocutaires communs. Thèmes communs. Images communes. Les dents du dragon. La terre trop chargée. Les horreurs de la guerre. Le motif du
rex muta. Une communauté poétique 273
661
Le Contr'un et le mime sur la Monarchie. Baïf, ami de
La Boétie. Traces du Contr'un dans les Mimes. Lansac et
La Boétie. Une réponse de Baïf à La Boétie ? 281
CONCLUSION : PLAIDOYER POUR ARLEQUIN 285

Multiplicité des sources et complexité de leur répartition. Renouvellement des procédés d'adaptation. "D'habits d'autrui mal on s'honore". La notion de plagiat au XVIe siècle. Montaigne auteur-sujet. Baïf à la recherche de la
"Sagesse des Nations" 285
TROISIÈME PARTIE
RELIGIONS ET POLITIQUE : L'ÉVOLUTION DE BAÏF Introduction : aspect politique des Mimes. Plan de la partie 291
CHAPITRE I - LES PRISES DE POSITION DE BAÏF AVANT
LES MIMES 293

Du Concile de Trente à la Saint-Barthélemy. Baïf poète
catholique. Liminaires de Baïf et Ronsard pour la Confession catholique du Cardinal Hosius. L'Hymne de
la Paix. La Saint-Barthélemy : Baïf applaudit 293
De la Saint-Barthélemy aux Mimes. La Complainte sur
le Trespas du feu Roy Charles IX. L'Advertissement saint et chrestien. Les deux Salutations au Roy. L'histoire d'un désenchantement. Profond désarroi de
Baïf 297
CHAPITRE II - IDEAL CHRÉ'T'IEN ET CRITIQUE DES
FACTIONS 305

Le crédo unitaire du premier mime 305
"Ostons ces mots diaboliques ". Le mot "Hugnotrie". Le
mot "catholique" 307
662
Les griefs à l'égard des calvinistes. Condamnation des
disputes théologiques. Contre la mise à sac des églises.
Contre la rebellion. Qui sont les "mutins" ? 310
Baïf pourfendeur des vices catholiques. Trafic,
marchandise, idolâtrie, hypocrisie. Bigotise. Saleté.
Litanies de vices. Originalité de Baïf 314
Baïf et la Ligue de 1576. Rappel historique. "Pour entrer en la Sainte Ligue, faut vomir la poison d'enfer". Interprétation de ces vers. L'affaire Jean David.
Gallicanisme de Baïf 318
La seconde Ligue. Rappel historique. "Je n'entan point la ligue sainte". "Que dirons-nous du Manifeste ?" Le Père Claude Matthieu, sa vie, son oeuvre. Baïf et Matthieu. Baïf et Antoine Hotman. Les velléités régicides de la Ligue 322
La tolérance religieuse dans les derniers mimes 335
Baïf et la Famille de la Charité 337
CHAPITRE III - PLAIDOYER PACIFISTE ET CONSCIENCE
NATIONALE 341

Les arguments de Baïf en faveur de la paix. Le fil
directeur de l'oeuvre. Quelques dictons pacifistes. Le pacifisme chrétien. Les méfaits de la discorde illustrés par trois fables. Les conséquences désastreuses de la guerre. Rimes récurrentes. Un topos pacifiste : les malheurs du paysan. Un argument historique : les
bienfaits de la Paix de Fleix (1584) 341
"La Patrie en danger". Du problème religieux au problème national. La "conscience nationale" de Baïf. La patrie en danger : traductions allégoriques. La xénophobie de Baïf.
Les événements de 1585-1587. L'angoisse de Baïf 347
663
CHAPITRE IV - IDÉAL MONARCHIQUE ET CRITIQUE DU
ROI 353

Fidélité et loyalisme de Baïf. La crise de la monarchie à la
fin du siècle. Le projet politique des Mimes 353
Les fondements du droit monarchique. Princeps imago
Dei. "Quod optimum sit monarchia". Le Roi-soleil. Le Roi et les lois. De la Différence du Roy et du Tyran. La théorie du contrat. La limitation de l'absolutisme dans
les Mimes. L'exigence éthique des Mimes 354
L'institution du prince. Le genre de l'institution. Les Mimes destinés au roi. La demande royale. Banalité et originalité de l'institution dans les Mimes. Le souci mnémotechnique : le décalogue d'Henri III. Concision.
Familiarité. Une institution personnalisée 361
Baïf et Henri III : de l'espoir à la dérision. L'euphorie des Salutations. L'opuscule initial. L'ambiguïté du Second Livre. Baïf et Pibrac. Le dernier mime de 1581 et la dénonciation de la tyrannie. L'éloge du roi dans le premier mime du Quatrième Livre. L'inspiration satirique de la Continuation. La "moisissure" du Prince.
Le réquisitoire final. Baïf, d'Aubigné et la Ligue 369


CHAPITRE V - IDÉAL ARISTOCRATIQUE ET CRITIQUE DE
LA NOBLESSE 383

Des maximes de 1576 au réquisitoire de 1581. Les
maximes de 1576. La double perversion de l'aristrocratie. Qui sont les grands ? Dédicaces sans complaisance. Responsabilité des Grands dans les maux du royaume 383
Après 1581 : de l'exhortation à l'invective. Condamnation de la vaillance et de l'audace. Nouvel idéal aristocratique. Contre l'insubordination des seigneurs de la Ligue. Pour la guerre étrangère : rêves de croisade. "Je les maudis en liberté". Invectives injurieuses. Le paradoxe du
Quatriesme Livre. Baïf et la Ligue. Baïf politique 390
664
QUATRIÈME PARTE PROFITER, PLAIRE... ET FULMINER
"Que dy-je ? que fay-je ? resvé-je ?" Incertitude de Baïf sur son projet. Lecteur problématique. Les trois tendances concurrentes de l'oeuvre 401
CHAPITRE I - MIMES SAGES ET PROFITABLES 405

De l'engagement militant au souci didactique. Baïf
poète engagé dans l'opuscule initial. L'action par dévoilement. Exhortations. Dévoiler la vérité et transformer les hommes. Thématique du masque et du mensonge. Nouvelles exhortations. Rôle didactique du
poète. Baïf assume pleinement ce rôle 405
Perspective anthologique et préoccupations morales.
"Recueillir les fleurs du savoir". Mimes, Psaumes et Vigiles : un projet commun ? Un florilège universel ? Entreprise humaniste. Dépasser les antagonismes religieux. Le souci d'utilité morale, phénomène de
génération ? Recherche d'une sagesse pratique 411
Les vertus de la parole gnomique. Mutisme de Baïf sur
les principes fondateurs de sa compilation. Baïf n'est pas un théoricien. Brevitas. Memoria. Auctoritas et antiquitas d'après Erasme. "Je remé vieus mots en
usage". Proverbe et nostalgie 415
Vérité et mensonge du proverbe populaire. Proverbe et
antiquitas. Proverbe et consensus. Vox populi vox Dei ? Remise en cause de la notion de sagesse populaire. "Le peuple est maistre du langage". "Ce sont mots qu'il ne faut plus dire". Le bon grain et l'ivraie. Les Prémices d'Henri Estienne : censure des proverbes impies. "Chacun pour soy et Dieu pour tous". Mise en question du
discours proverbial. Evolution de Baïf en la matière 423
L'autorité personnelle du poète. Mise en valeur
progressive de l'autorité personnelle de Baïf : l'opuscule initial, la Satyre, le Second Livre. Baïf poète inspiré.
Poésie et prophétie 432
665
Baïf "à l'écoute des signes". Préoccupations divinatoires avant les Mimes. "L'esprit humain ne peut atteindre au secret du conseil divin". Prescience du Poète-vates. Baïf et Ronsard à l'écoute des signes. Dictons météorologiques. Les pertubations météorologiques de 1576. Baïf et l'astrologie. La doctrine officielle de l'Eglise : astrologies naturelle et judiciaire. Le premier des Météores : Baïf et les comètes. Les Présages d'Orpheus. Le fatalisme astral de la Première Salutation. Contre les astrologues. L'interprétation divinatoire des
prodiges : Dieu se manifeste enfin. La comète de 1576 436
La grande conjonction de 1583 : Baïf prophète. La
notion de conjonction. Les prédictions de Regiomontanus et de Leowitz : l'Apocalypse demain ? L' "angoissement" des milieux humanistes : Dorat, Du Monin, Florent Chrestien, Du Bartas. Prédictions moins sombres. Le Traité des Comètes de Vigenère. La prophétie de Baïf. Possible influence de Dorat. Le poète visionnaire des derniers mimes. Conclusion : le poète et
la vérité 446
CHAPITRE II - MIMES JOYEUX ET DÉLECTABLES 461
Le plaisir du poète. Douleur physique et plaisir poétique.
Poésie, jeu et chanson 462
Satires, fables et proverbes : un rire salutaire. La
condamnation du rire dans les Mimes. Le rire salutaire de la Vérité. Le double patronage d'Esope et d'Horace. Le divertissement satirique. Le comique des fables. Le comique des proverbes. "Rire des autres les erreurs". Le
rire cathartique goûté des lecteurs du XVIIe siècle 463
Ecriture proverbiale et plaisir poétique. Généralités sur
l'utilisation des proverbes par Baïf. Le jeu parémiographique. La festivitas érasmienne et son prolongement chez Baïf. Originalité du projet. Relecture des mimes proverbiaux : le sens d'une évolution. Proverbes grossiers et scatologiques. Le Second Livre : mise en valeur des proverbes, systèmes de regroupement. Le Troisième Livre : trois mimes déconcertants. Locutions curieuses. Cris de veneurs. Allusions à l'actualité. Conclusion : libération du langage poétique.
Une poésie délirante ? 470
666
CHAPITRE III - MIMES FURIEUX, SIÈCLE EXÉCRABLE 481
Limites et abandon du projet didactique. Le poète-
médecin saisi par le doute. Fatalisme et résignation dans
la Continuation. Echec du livre 481
Pamphlet ou parole pamphlétaire. Définitions du genre
pamphlétaire. Les Mimes ne constituent pas un pamphlet. Aspects pamphlétaires de l'oeuvre. La parole pamphlétaire 486
Polémique, satire et pamphlet : modèles typologiques.
Polémique. Satire. Pamphlet. Polémique, satire et
pamphlet dans les Mimes 488
Topique pamphlétaire : la figure de l'énonciateur. Présence de l'énonciateur dans l'énoncé. Occurrences du je. Image de l'énonciateur : du "devoir de réserve" au "devoir de parole". Une parole risquée. L'isolement du pamphlé-
taire 491
L'allocutaire problématique. Captatio benevolentiae. Restriction du champ des allocutaires. La bouteille à la
mer. Vox clamans in deserto 498
La vérité et l'imposture. Pensée antithétique. Marquants axiologiques. Rendre aux mots leur vrai sens. Mundus inversus 501
Figures de l'adversaire. Baïf n'est pas mandaté par un "parti". Imposture universelle. Maximalisme désespéré. "Siècle exécrable". Rhétorique de l'anathème. Figures animales. Polarisation partisane des dernières pièces.
Baïf aux frontières du pamphlet 507
Pessimisme et prophétisme : "la vision crépusculaire du monde". Pessimisme grandissant. Prophéties apocalyptiques. La nostalgie de l'Age d'or. La mort de la
poésie. Le silence pour finir 511
667
CONCLUSION 517

Une oeuvre déconcertante. Multiplicité de projets concurrents. L'évolution de Baïf. Une somme humaniste. Mimes et parémiologie. Intérêt historique des Mimes. Un texte à la fois représentatif et singulier. Une construction
fascinante. Le plaisir du texte 519
APPENDICE 525
Notes sur la fortune des Mimes (1600-1914) 527
BIBLIOGRAPHIE 539
1. Editions des Mimes, Enseignemens et Proverbes 541
a. Editions anciennes (1576-1619) 541
I.b. Editions modernes (1880-1992) 543
Autres oeuvres de Baïf 545
II.a. Editions anciennes (1552-1614) 545
II.b. Editions collectives et anthologies 550
II.c. Editions critiques 550
Travaux critiques sur J.A. de Baïf 555
III.a. Travaux d'ensemble 555
III.b. Etudes biographiques 557
III.c. Etudes des Mimes, Enseignemens et Proverbes 559
III.d. Etudes des Euvres en rime 560 III.e. Sur la poésie mesurée, l'Académie de poésie et de
musique, les paraphrases des Psaumes 564
III.f. Sur l'orthographe phonétique de Baïf 569
III.g. Travaux divers 569
Autres ouvrages cités et consultés 573
INDEX 601
Index nominum 603
Index rerum 641
Index des mimes étudiés 655
TABLE DES MA' !'lÈRES
Book chapter: Previous 40/40