Aller au contenu

Glossaire

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-406-08637-6
  • ISSN: 2103-4796
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-406-08639-0.p.0853
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 29/10/2019
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
853

Glossaire

Allographe – Texte manuscrit de la main dune personne autre que lauteur.

Altération – Voir Corruption.

Amender – Apporter une modification ponctuelle dans le texte édité en vue de laméliorer, au motif que certaines leçons du texte de base seraient des corruptions ou des erreurs.

Anthume (édition) – Édition publiée du vivant lauteur, par opposition à « édition posthume ».

Apparat critique – Ensemble des indications philologiques. Expression employée essentiellement par les philologues travaillant sur les documents anciens. On distingue lapparat critique négatif (seuls sont mentionnés les témoins présentant des leçons différentes du texte édité) de lapparat critique positif (tous les témoins sont mentionnés). Lexpression peut renvoyer également à lensemble de lapport de léditeur dans lédition.

Appareil critique – Ensemble des enrichissements apportés au texte brut, hors les variantes, par léditeur scientifique (glossaire, notes, introductions, documents iconographiques, tables, etc.). Les expressions « appareil critique » et « apparat critique » sont souvent confondues.

Applicants – Terme employé dans la tradition philologique anglaise pour désigner les leçons originales dorthographe et de ponctuation destinées à être scrupuleusement conservées dans lédition du texte.

Archétype – Texte reconstitué dans un état aussi proche que possible de loriginal par la confrontation des différentes copies.

Arbre généalogique – Voir Stemma.

Authentique – Terme problématique qui correspond à des significations diverses selon léditeur scientifique. Il peut aussi bien sagir dun texte « original » (dans le sens de « non-falsifié ») que, plus généralement désormais, dun texte dont la reconnaissance par son auteur est démontrable : le mot tend à devenir synonyme d« autorisé ».

Voir Autorisée.

Autographe – Texte comportant au moins un élément manuscrit de la main de lauteur.

Autorisée (version) – Version publiée par lauteur ou avec son accord.

Voir Authentique.

Avant-texte – Terme distinctif de la critique génétique, utilisé dès 1971 par Jean Bellemin-Noël pour désigner « lensemble constitué par les brouillons, les manuscrits, les épreuves, les variantes, vu sous langle de ce qui précède matériellement un ouvrage quand celui-ci est traité comme un texte, et qui peut faire système avec lui ».

854

Jean Bellemin-Noël, Le Texte et lavant-texte, Paris, Larousse, 1971, 144 p.

Ayant droit – Personne physique ou morale habilitée juridiquement à exploiter (intellectuellement ou commercialement) une œuvre, soit par lapplication de la loi commune, soit à la suite de dispositions testamentaires prévues par lauteur.

Base (texte, version, manuscrit de) – Version dune œuvre retenue par léditeur scientifique, à partir de laquelle il établit son édition.

Carton – Feuillet imprimé au cours ou à la fin du stade de lédition, destiné à se substituer à un feuillet préalablement imprimé, ou à se greffer sur lui. Le nouveau feuillet apporte une modification par rapport au précédent (correction dune erreur, rétablissement dun passage censuré, effet de la censure, ajout, etc.). Les émissions successives dune même édition peuvent présenter des cartons différents.

Jeroom Vercruysse, « Le carton : typologie et apports à la textologie », dans La Bibliographie matérielle, Roger Laufer (dir.), Paris, Éditions du Centre National de la Recherche Scientifique, 1983, p. 103-114.

Classique (édition) – Édition destinée aux classes. On utilise également lexpression « édition scolaire ». Le texte choisi est proposé comme ayant valeur de modèle. Au besoin, il fait lobjet dédulcorations afin de ne pas présenter de dangers moraux.

Colliger – Voir Collationner.

Collationner (ou colliger) – Établir un texte en comparant différentes versions. La collation peut avoir deux objectifs : vérifier un texte en le révisant sur le témoin ayant servi de base, ou bien relever les variantes entre un texte et ses divers témoins.

Concordance – Voir Table de concordance et Index.

Conjecture – Proposition de substitution dune leçon effective du texte par une leçon hypothétique.

Contrefaçon – Édition sauvage (ou « édition contrefaite ») : reproduction illicite car nayant pas reçu dautorisation de lauteur ou de layant droit.

Coquilles – Maladresses typographiques commises par limprimeur lors des émissions, qui altèrent le texte soumis à limpression.

Copy-text Expression employée pour la première fois par R. B. McKerrow dans son édition de Thomas Nashe en 1904. Équivalent de « texte de base ».

Corruption – Variante considérée comme fautive. Selon les contextes, la définition de la corruption peut être élargie à lensemble des interventions non auctoriales, soit aux variantes apportées par le copiste, léditeur, limprimeur, etc. Le terme « altération » est parfois employé, ayant lavantage dêtre moins connoté.

Correspondance active – Lettres rédigées par lauteur mentionné dans le titre.

Correspondance croisée – Lettres échangées entre eux par deux correspondants ou plus.

Correspondance passive – Lettres reçues par lauteur mentionné dans le titre.

Critico-historique (édition) – Traduction littérale de lexpression allemande historisch-kritische Ausgabe servant à désigner des éditions 855comportant à la fois létude des différentes versions du texte et un appareil de présentations et dannotations à caractère historique. On trouve également la forme « édition historio-critique ». Forme canonique de lédition critique en Allemagne.

Critique (édition) – Expression initialement employée par les traditions éditoriales des œuvres et textes antiques, médiévaux et religieux. Comme pratique, lédition critique vise la recension de lensemble des témoins ou versions dune œuvre. Sagissant des textes modernes, la désignation a dabord et en principe été réservée aux éditions établies daprès le ou les manuscrits existants. Le sens initial a progressivement évolué pour désigner de façon générale des éditions savantes.

Définitive (édition) – Version considérée comme la forme aboutie de lœuvre, par lauteur ou par léditeur. Voir Ne Varietur.

Descripta (édition) – (en allemand : abgeschrieben). Édition collationnant une précédente édition.

Diacritique (signe) – Signe utilisé dans le texte édité pour signaler et caractériser une intervention de léditeur.

Diplomatique (édition) – Essai de restitution fidèle dune version unique.

François Masai, « Principes et conventions de lédition diplomatique », Scriptorium, no 4, 1950, p. 177-193.

Ecdotique – Terme employé à lorigine par les théologiens (comme Dom Henri Quentin) pour désigner les opérations détablissement et dédition des textes.

Édition – Ensemble des exemplaires dune œuvre publiés en un ou plusieurs tirages ou émissions. En ce sens, une seule et même édition peut englober plusieurs émissions, et la mention du numéro de lédition peut être fictive, notamment pour faire croire à un grand succès. Le terme désigne aussi soit lintervention dun éditeur scientifique sur un texte en vue de sa republication, soit lensemble des opérations entreprises par une maison dédition depuis la fabrication jusquà la commercialisation.

Éditeur – Médiateur entre un texte et un lectorat. Selon les époques, le copiste, le libraire puis léditeur moderne ont pu être chargés de cette fonction. À la fin du xviiie siècle, apparaît léditeur scientifique souvent désigné simplement comme éditeur, chargé principalement détablir le texte. Aujourdhui, le terme a deux acceptions bien distinctes : soit léditeur au sens industriel et commercial, soit léditeur au sens scientifique.

Éditeur scientifique – Individu chargé détablir et/ou dannoter et/ou de présenter un texte.

Émender – Voir Amender.

Émission – Lémission, à distinguer de lédition, est le terme le plus souvent employé pour désigner un sous-ensemble dune édition, un exemplaire ou une série dexemplaires qui ont subi une modification volontaire. Un même tirage peut subir des modifications entre les premiers et les derniers exemplaires fabriqués comme le changement de 856couverture, les interventions plus ou moins conséquentes sur le texte mais généralement limitées à un feuillet ou un cahier. En outre, des exemplaires dune ancienne édition, qui auraient été rachetés par un autre libraire ou qui nécessiteraient une remise en vente, peuvent être modifiés à partir de limpression dune nouvelle page de titre : ces exemplaires ne constituent pas une nouvelle édition mais bien une nouvelle émission. On trouve dautres termes équivalents : issue (dans la New Bibliography), « publication » (chez Roger Laufer, ce terme a linconvénient de pouvoir prêter à confusion), « tirage » (Philippe Renouard).

Enrichie (édition) – Expression employée par certaines collections (Le Livre de poche) pour désigner une édition accompagnée dun dossier.

État – Voir Version.

Erreur effective – (ou « indubitable », « flagrante », « incontestable », etc.). On trouve en anglais textual error ou textual mistake, en allemand Textfehler. Erreur confirmée comme telle par des témoins (documents de genèse de lauteur, etc.). Peu déditeurs néanmoins distinguent lerreur effective de lerreur supposée.

Erreur supposée – En anglais « conjecture corruption of the text », en allemand « vermutete Textverderbnis ». Face à une incompréhension du texte, un éditeur scientifique peut supposer une éventuelle erreur de la leçon imprimée ou manuscrite : il sagira donc de distinguer lerreur effective de lerreur supposée.

Exemplaire – Unité individuelle produite par lédition dune œuvre. Son sens actuel est à entendre dans le cadre de la manufacturation. « La notion dexemplaire a été générée par les milieux de la collection et [] a été annexée par les instances de la Bibliothèque, entendue ici au singulier comme corps constitué » (Jean Toulet).

Jean Toulet, La Notion dexemplaire – conférence prononcée le 17 mai 1988 à loccasion de lassemblée générale de lInstitut détude du livre, Paris, Institut détude du livre, 1989.

Fac-dissimilé – Tentative de transcription à lidentique du texte original et de sa mise en page, en prenant soin de dissimiler – de distinguer – les phonèmes naguère écrits de manière identique, comme u et v, i et j.

Fac-similé – Copie fidèle de la version dune œuvre. La fidélité est relative, et dépend des représentations de léditeur scientifique ainsi que des possibilités techniques de lépoque.

Fac-similé (édition) – Voir Fac-similé.

Glossaire – Voir Lexique.

Heuristique – Phase de recherche des témoins de lœuvre.

Historisch-kritische Ausgabe – Voir Critico-historique (édition).

Hybride (édition) – Édition accompagnée de compléments ou de sa transcription intégrale disponibles sur un autre support ou sous un autre format. Voir Site compagnon.

Ideal copy –Expression mise en circulation par Fredson Bowers pour désigner lexemplaire idéal que sefforce de reconstituer la New Bibliography.

Index – Table alphabétique de termes accompagnés des références 857paginales de leurs occurrences à lintérieur de lœuvre éditée. Les index peuvent être spécifiques. Ils sont alors qualifiés en fonction de la matière couverte : indexnominum, indexrerum, etc.

Jumelle (édition) – Édition proposant deux versions du texte, chacune sur un volume séparé, généralement pour permettre de le lire dans deux langues différentes.

Leçon – Terme généralement employé par la philologie antique et médiévale, pour désigner un élément textuel déchiffré sur un témoin. Souvent confondu avec « variante ». Plusieurs expressions désignent les types de leçons : lectio brevior (leçon la plus courte), lectio difficilior (leçon la plus difficile à retenir ou à conjecturer), lectio facilior (leçon la plus évidente à retenir).

Lectio brevior – Voir Leçon.

Lectio difficilior – Voir Leçon.

Lectio facilior – Voir Leçon.

Lecture optique – Opération consistant à analyser un texte à laide dun scanner. Le fichier informatique récupéré est analysé par un logiciel de reconnaissance optique des caractères (OCR, acronyme pour optical character recognition), qui convertit limage scannée en une séquence de lettres formant le texte.

Lexique – Dictionnaire dun domaine spécialisé.

Mixte (édition) – Expression pouvant désigner une édition proposant plusieurs transcriptions dune même œuvre ou une édition proposant plusieurs versions de lœuvre.

Ne varietur (édition) – États contrôlés par lauteur. Lexpression, utilisée par les éditeurs scientifiques à partir de la fin du xixe siècle, indique que lédition est destinée à la pérennité. Équivalent d« édition définitive ».

Négatif – Voir Apparat critique.

Note – De litalien nota, issu du latin noscere (apprendre à connaître). La note est placée différemment selon les époques (en manchette, en fin de chapitre, de volume, en bas de page) et signalée ou non par un appel de note (astérisque, chiffre arabe, lettre, etc.). La fonction de la note peut être philologique, historique, explicative, etc.

OCR – Voir Lecture optique.

Originale (édition ou version originale) – Expression imprécise, souvent employée comme synonyme dédition princeps ou de manière plus extensive, pour désigner une édition parue du vivant de lauteur.

Paléographique (édition) – Synonyme d« édition critique ». Expression rarement employée, par exemple pour les Pensées de Pascal.

Placard – Première épreuve dun texte.

Positif – Voir Apparat critique.

Posthume (édition) – Édition publiée après la mort de lauteur. Le titre de lœuvre simpose souvent aux dépens de lauteur : Le calepin du mendiant, Pensées, etc.

Pré-originale (édition ou version pré-originale) – Expression désignant généralement la publication dune œuvre en revue, antérieurement à la première publication en volume.

Préfaçon – Édition sauvage parue alors que lédition originale est en préparation.

858

Princeps (édition ou version princeps ) – Première émission imprimée dune œuvre.

Philologue – Voir Éditeur scientifique.

Primitive (version) – Désigne une version manuscrite achevée, mais non publiée et antérieure aux versions considérées comme originales.

Recueil factice – Réunion en volume, sous la même reliure, de deux ou plusieurs brochures ou plaquettes émises ou éditées séparément, du même auteur ou non.

Reliquat – Terme introduit dans le domaine philologique à loccasion de lédition par lImprimerie nationale des textes de Victor Hugo. Il désigne de façon générale lensemble des textes que léditeur nest pas parvenu à regrouper dans les différentes classifications.

Répertoire – Inventaire méthodique de termes de lœuvre éditée, sélectionnés par léditeur scientifiques.

Ronéotypée (édition) – Tirage publié à laide dune ronéo (le texte est frappé sur un stencil).

Savante (édition) – Édition accompagnée dun savoir érudit (généralement des commentaires grammaticaux, historiques et littéraires). Studienausgabe en allemand, scholarly edition en anglais.

Semi-critique (édition) – Édition ne reproduisant quune partie des « variantes », pour des raisons déconomie ou de présentation et/ou par décision de nen donner que les plus significatives. Cette pratique, appliquée aux textes anciens dès les années 1875, a été étendue aux textes modernes sous linfluence de Pierre Buge, qui a fortement contribué à en répandre le modèle.

Site compagnon – Site web se référant à une édition sur support papier et conçu pour accueillir une version numérique et/ou des compléments de cette édition. Voir Hybride (édition).

Sommaire – Liste des contenus dun livre, relativement succincte. Placée en général en début douvrage. Voir Table des matières.

Stemma (ou stemme, ou stemma codicum ) – Représentation arborescente des filiations entre les différentes émissions dun texte.

Stéréotypée (édition) – Tirage publié à laide dun stéréotype (par cliché mécanique en relief obtenu à partir dune composition originale de caractères typographiques). Procédure dimpression dune œuvre, développée au xixe siècle. Par la mécanisation de la reproduction, ce type dimpression implique de considérer différemment les témoins dune œuvre à éditer (par rapport aux pratiques de la presse à bras) : la différence entre « émission » et « édition » est souvent désuète et inopérante, puisque la reproduction stéréotypée vise par principe à produire mécaniquement un tirage dexemplaires rigoureusement identiques.

Synoptique (édition) – Édition dont la présentation typographique permet une confrontation directe de plusieurs textes, sous forme verticale (tableaux et colonnes) ou horizontale, sur support papier ou numérique.

Table analytique – Présentation sous forme de liste dun ensemble dinformations classées de façon systématique. Expression concurrente de « table des matières »

Table de concordance – Présentation tabulaire avec renvois internes ou 859externes qui facilite la navigation dune version à une autre.

Table des contenus – Voir Table des matières.

Table des matières – La table des matières est initialement synonyme de « table analytique ». Lexpression est improprement employée comme synonyme de « sommaire » alors quelle intervient en fin de tomaison et a une fonction de récapitulation exhaustive des informations classées de façon systématique, accompagnée de leur pagination pour faciliter les recherches du lecteur.

Témoin – Document matériel par lequel lœuvre est connue (un exemplaire est un témoin). Le terme est souvent confondu avec « état » ou « version ». Il a été mis en usage par les médiévistes.

Texte – Suites de signes linguistiques formant un écrit.

Textologie – Terminologie employée essentiellement en Russie et en Allemagne pour désigner la pratique de lédition critique érigée en science et enseignée comme la discipline qui « étudie les conditions générales dexistence des textes » (Roger Laufer, 1972).

Transcription interprétative – Tentative de restitution de la rythmique originale de la phase dans la version traduite.

Variante – Pour une œuvre donnée, une variante est une différence entre la leçon admise et consignée par léditeur ou lauteur et une autre leçon présente sur un document de genèse ou dans une autre édition ou version de la même œuvre. Il peut sagir aussi bien dune partie de texte de grande dimension que dun seul mot ou dun élément plus infime encore.

Variorum (édition) – Édition dœuvres accompagnées des notes de commentateurs reprises des éditions antérieures, en vogue du xviiie siècle au milieu du xixe siècle. On trouve lexpression cum notis variorum scriptorum qui signifie « avec les notes de divers commentateurs ». Dans les philologies ancienne, allemande et anglaise, édition reprenant lensemble des variantes dune œuvre.

Version – Le terme est souvent confondu avec « état » ou « témoin ». Désigne une forme donnée à une œuvre, le plus souvent par lauteur (Faust de Gœthe) ou par un éditeur (les Illuminations).

Vulgate – La vulgate est une version – souvent non-autorisée – répandue et adoptée autant par le public que par les éditeurs successifs. Le modèle fondateur est celui de la Bible : il sagit dune version rendue accessible. Une vulgate des Mille et une nuits a été fixée par lédition dAntoine Galland.