Aller au contenu

Bibliographie

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-406-09008-3
  • ISSN: 2105-8814
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-406-09010-6.p.0507
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 22/01/2020
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
507

Bibliographie

Sources primaires

Alberti, Leon Battista, LArchitecture et art de bien bastir, Paris, J. Kerver, 1553.

Alciat, André, Emblematum liber, Augsburg, Heinrich Steyner, 1531.

Ammirato, Scipio, Il Rota overo delle Imprese dialogo del. S. Scipione Ammirato, Naples, 1562.

André le Chapelain, Traité de lamour courtois, trad. C. Buridant, Paris, Klincksieck, 1974.

Aneau, Barthélemy, LImagination poétique, Lyon, 1552.

Angeriano, Girolamo, The Erotopaegnion : a Trifling Book of Love, éd. et trad. anglaise A. M. Wilson, Nieuwkoop, De Graaf, 1995.

Anthologie de la poésie amoureuse de l âge baroque, éd. G. Mathieu-Castellani, Paris, LGF, 1990.

Arétin, Pierre l (Pietro Aretino), La Genese de M. Pierre Aretin, Lyon, S. Gryphe, 1542.

Arioste (Ludovico Ariosto), Roland furieux,Lyon, Sulpice Sabon, 1544.

Aristote, Rhétorique, trad. M. Dufour, Paris, Belles Lettres, 2003.

Ashbery, John, The Mooring of Starting Out : The First Five Books of Poetry, New York, Ecco Press, 1993.

Ashbery, John, Three Books : Houseboat Days ; Shadow Train ; A Wave, New York, Penguin, 1993.

Ashbery, John, Couturier, Michel (trad., préf.), Fragment ; Clepsydre : Poèmes français, Paris, Seuil, 1975.

Ashbery, John, Mantory, Pierre (trad.), Calvaz, Anne (trad.), Quelquun que vous avez déjà vu, Paris, POL, 1992.

Attaingnant, Pierre, Trente et ugnyesme livre contenant trente chansons, nouvelles de [] Clément Janequin, [s. l., s. n., 1549].

Bembo, Pietro, Les Azolains de Monseigneur Bembo, de la nature dAmour, traduictz dItalien en Françoys par Jehan Martin…, Paris, Michel de Vascosan, 1545.

Blasons anatomiques du corps femenin, Paris, Charles LAngelier, 1543.

508

Blasons anatomiques du corps féminin, éd. J. Goeury, Paris, Garnier-Flammarion, 2016.

Boccace, Complainte tres piteuse de Flammette à son amy Pamphile, Paris, Jean Longis, 1531.

Boccace, Flammette. Complainte des tristes amours de Flammette a son amy Pamphile, Translatee Ditalien en vulgaire francoys,Lyon, Claude Nourry, 1532.

Boem, Jean, Recueil de diverses histoires, Lyon, Jean de Tournes, 1544.

Boissière, Claude de, Art poétique reduict et abrege en singulier ordre & souveraine methode,pour le soulas delapprehension & recreation des espritz, Paris, A. Briere, 1554.

Bourbon, Nicolas, Nugæ– Bagatelles, éd.-trad. S. Laigneau-Fontaine, Genève, Droz, 2008.

Bugnyon, Philibert, Traicté des lois abrogées, Lyon, Barthélemy Molin, 1563.

Bugnyon, Philibert, Érotasmes de Phidie et Gélasine, plus le chant panégyrique de lÎle Pontine, Lyon, Jean Temporal, 1557.

Campen, Johannes van, Paraphrase cest a dire claire translation faicte jouxte la sentence non pas jouxte la lettre sur tous les Psalmes, Paris, Simon Du Bois, 1534.

Castiglione, Baldassare, Le Courtisan de Messire Baltazar de Castillon nouvellement reveu et corrigé, Lyon, Francois Juste, 1538.

Castiglione, Baldassare, Le Parfait Courtisan du Comte Baltazar Castillonnois, Es deux langues, respondans par deux colomnes, lune à lautre, pour ceux qui veulent avoir lintelligence de lune dicelles. De la traduction de Gabriel Chapuis Tourangeau, Paris, Claude Micard, 1585.

Caviceo, Giacomo, Dassy, François (trad.), Dialogue treselegant intitule le Peregrin, Lyon, Claude Carcan vend Claude Nourry, 1533.

Certon, Pierre, Chansons polyphoniques publiées par Pierre Attaingnant, liv. II (1540-1545), éd. H. Expert et A. Agnel, Paris, Heugel, 1968.

[Chappuys, Claude], LEntrée de Henri II à Rouen, éd. M.M. McGowan, Amsterdam, Theatrum Orbis Terrarum, 1974.

Char, René, Œuvres complètes, Paris, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1983.

Char, René, La Parole en archipel, Paris, Gallimard, 1962.

Chartier, Alain, Herenc, Baudet, et Caulier, Achille, Le Cycle de la Belle dame sans mercy, éd.-trad. D. F. Hult et J. E. McRae, Paris, Champion, 2003.

Colonna, Francesco, Martin, Jean (trad.), Hypnerotomachie, ou Discours du songe de Poliphile, Paris, J. Kerver, 1546.

Corrozet, Gilles, Hecatomgraphie, Paris, Denis Janot, 1540.

Costanus, Gubertus, Polyhistor, Lyon, Jean de Tournes, 1561.

Crenne, Hélisenne de, Les Angoysses douloureuses qui procedent damour, Paris, Denis Janot, 1538 ; éd. C. de Buzon, Paris, Champion, 1997.

509

Dante, Il Dante, Con argomenti, & dichiaratione de molti luoghi, nouamente reuisto, & stampato, Lyon, Jean de Tournes, 1547.

Dassy, François, traducteur de San Pedro, Diego de, voir ce nom.

Des Autels, Guillaume, Repos de plus grand travail, Lyon, Jean de Tournes, 1550.

Des Autels, Guillaume, Replique aux furieuses defenses de Louis Meigret, Lyon, Jean de Tournes et Guillaume Gazeau, 1551.

Des Autels, Guillaume, Amoureux repos, Lyon, Jean Temporal, 1553.

Des Gouttes, Jean, Philandre, éd. P. Mounier, Paris, Garnier, 2015.

Des Masures, Louis, Œuvres poëtiques, Lyon, Jean de Tournes, 1557.

Dolet, Étienne, Préfaces françaises, éd. C. Longeon, Genève, Droz, 1979.

Du Bellay, Joachim, La Deffence, et illustration de la langue françoyse, Paris, A. LAngelier, 1549.

Du Bellay, Joachim, La Deffence, et illustration de la langue françoyse, éd. J.-C. Monferran, Genève, Droz, 2001.

Du Bellay, Joachim, Œuvres complètes, dir. O. Millet, t. I, La Deffence, et illustration de la langue françoyse, éd. F. Goyet, Paris, Champion, 2003 ; t. II, éd. M.-D. Legrand, O. Millet et al., Paris, Champion, 2003.

Du Bellay, Joachim, Divers jeux rustiques, dans Œuvres Poétiques, t. II, éd. D. Aris et F. Joukovsky, Paris, Classiques Garnier, 2010.

Dubois, Jacques (dit Sylvius, Jacobus Ambianus), In linguam Gallicam isagoge et Grammatica Latino-Gallica, Paris, R. Estienne, 1531.

Du Guillet, Pernette, Rymes de gentile, et vertueuse dame D. Pernette du Guillet Lyonnoise, Lyon, Jean de Tournes, 1545 (rééd. 1552).

Du Guillet, Pernette, Rymes (1545), éd. É. Rajchenbach, Genève, Droz, 2006.

Du Guillet, Pernette, Rymes, éd. C. Barataud et D. Trudeau, Paris, Champion, 2006.

Du Moulin, Antoine, Physionomie naturelle, Extraite de plusieurs Philosophes anciens. Et mise en François par M. Antoine du Moulin Masconnois, Lyon, Jean de Tournes, 1550.

Ducher, Gilbert, Épigrammes, éd.-trad. S. Laigneau-Fontaine et C. Langlois-Pézeret, Paris, Champion, 2015.

Eliot, Thomas Stearns, The Waste Land, and Other Poems, New York, Harcourt Brace, 1934.

Equicola, Mario, Les six livres de Mario Equicola, de la nature damour, tant humain que divin, et de toutes les differences diceluy, trad. Gabriel Chappuys, Paris, Jean Housé, 1584.

Érasme, Les Adages, éd.-trad. J.-C. Saladin (dir.), Paris, Belles Lettres, 2011.

Ficin, Marsile, Commentaire sur Le Banquet de Platon, De lAmour. Commentarium in Convivium Platonis, De Amore, éd.-trad. P. Laurens, Paris, Belles Lettres, 2002.

510

Ficin Marsile, Symon Silvius dit J. de La Haye (trad.), Le commentaire de Marsile Ficin, Florentin : sur le Banquet damour de Platon, éd. S. Murphy, Paris, Champion, 2004.

Ficin, Marsile, Théologie platonicienne, éd.-trad. R. Marcel, Paris, Belles Lettres, 1964-1970.

Figure del vecchio testamento, con versi toscani per Damian Maraffi nuovamente composti, Lyon, J. de Tournes, 1554.

La Fleur de Poesie françoyse, Paris, Alain Lotrian, 1543.

Flores, Juan de, Breve tractado de Grimalte y Gradissa,[Lerida, H. Botel], [1495].

Flores, Juan de, Comencia un breve tractado[Grimalte y Gradissa], s. l. n. d., [Lerida, 1495], dans B. Matulka, The Novels of Juan de Flores and their european Diffusion, New York, Institute of French Studies, 1931 (Genève, Slatkine Reprints, 1974), p. 371-432.

Flores, Juan de, Grimalte y Gradisa, éd. P. Waley, Londres, Támesis, 1971.

Flores, Juan de, Grimalte y Gradisa, éd. C. Parrilla García, Santiago de Compostela, 1988 ; Madrid, Centro de estudios cervantinos, 2008.

Flores, Juan de, Le Jugement damour, trad. Jean Beaufilz, Paris, Jérôme Denis, 1529.

Fontaine, Charles, La Fontaine damour, Lyon, Jean de Tournes, 1545.

Fontaine, Charles, Odes, enigmes, et epigrammes, Lyon, Jean Citoys, 1557.

Forcadel, Étienne, Cupido Iurisperitus, Lyon, Jean de Tournes, 1553.

Fracastoro, Girolamo, Navagero, or a Dialogue on the Art of Poetry, [Naugerius sive de poetica dialogus], éd. R. Kelso, introd. M. R. Bundy, The University of Illinois, 1924.

Gelli, Giovanni Battista, Letture edite e inedite di Giovan Battista Gelli sopra la comedia di Dante, éd. C. Negroni, Florence, Fratelli Bocca, 1887.

Giovio, Paolo, Dialogo dell Imprese Militari e Amorose, éd. M. L. Doglio, Roma, Bulzoni, 1978.

Girinet, Jean, Orationes duæ, Lyon, Jean de Tournes, 1555.

Gringore, Pierre, Heures de Nostre Dame, translatées de latin en françoys et mises en rihtme, Paris, Jehan Petit, ca. 1525.

Guéraud, Jean, La Chronique lyonnaise, éd. J. Tricou, Lyon, Imprimerie Audinienne, 1929.

Guéroult, Guillaume, Hymnes du temps et de ses parties, Lyon, Jean de Tournes, 1560.

Guillaume de Machaut, Le Livre du Voir Dit, éd.-trad. P. Imbs, Paris, LGF, 1999.

Heinsius, Daniel, Afbeeldingen van Minne. Emblemata amatoria. Emblemes Damour…,Leyde, 1613.

Hésiode, Les Travaux et les jours, éd.-trad. P. Mazon, Paris, Belles Lettres, 1960.

511

Huytiesme Livre du Parangon, huytiesme livre contenant XXX chansons nouvelles au singulier p[ro]uffit et delectation des Musiciens, Lyon, Jacques Moderne, 1541.

Hugo, Victor, Les Contemplations, Paris, Hachette, 1858.

Isidore de Séville, Etimologie o origini di Isidoro vescovo di Siviglia, éd.-trad. it. A. Valastro Canale, vol. I, Libri I-XI, Turin, Utet, 2004.

Juvencus, Sacra Poësis, Lyon, Jean de Tournes et Guillaume Gazeau, 1553.

Labé, Louise, Euvres de Louïze Labé Lionnoize, Lyon, Jean de Tournes, 1555 ; rééd. 1556.

Labé,Louise, Œuvres, éd. Fr. Rigolot, Paris, GF-Flammarion, 1986, rééd. 2004.

La Perrière, Guillaume de, Theatre des bons engins,Paris, Denis Janot, 1540.

La Ramée, Pierre de (dit Ramus), Grammaire, Paris, A. Wechel, 1572.

Laudun D Aigaliers, Pierre de, LArt poetique françois de Pierre Delaudun Daigaliers, Paris, A. du Brueil, 1598.

Lefèvre d Étaples, Jacques, Quincuplex psalterium, Gallicum, Romanum, Hebraicum, vetus, conciliatum, Paris, H. Estienne, 1509.

Lefèvre d Étaples, Jacques, La Saincte Bible en francoys translatee selon la pure et entiere traduction de sainct Hierome, Anvers, Martin Lempereur, 1530.

Lemaire de Belges, Jean, Les Illustrations de Gaule et singularitez de Troye, éd. J. Stecher, Louvain, Lefever, 1882.

Lemaire de Belges, Jean, Les Épîtres de lamant vert, éd. J. Frappier, Lille/Genève, Giard/Droz, 1948.

Léon l Hébreu, Leon Hebrieu De lamour, trad. Pontus de Tyard, Lyon, Jean de Tournes, 1551.

Léon l Hébreu, Philosophie dAmour de M. Leon Hebreu, Traduicte dItalien en François par le Seigneur du Parc Champenois, Lyon, G. Roville et Th. Payen, 1551.

Longin, Du Sublime, éd.-trad. H. Lebègue, Paris, Belles Lettres, 1965.

Magny, Olivier de, Les Gayetez, éd. A. R. Mac Kay, Genève, Droz, 1968.

Marguerite de Navarre, Marguerites de la Marguerite des princesses, tres illustre royne de Navarre, Lyon, Jean de Tournes, 1547.

Marot, Clément, Œuvres, Lyon, Étienne Dolet, 1538.

Marot, Clément, Les Œuvres de Clement Marot, Lyon, Jean de Tournes, 1546.

Marot, Clément, Œuvres poétiques, éd. G. Defaux, Paris, Bordas, Classiques Garnier, 1993, 2 vol.

Marot, Clément, Œuvres complètes, éd. F. Rigolot, Paris, Flammarion, 2007-2009.

Meigret, Louis, Le Tretté de la grammere françoeze, Paris, C. Wechel, 1550.

Menestrier, Claude-François, LArt des Emblemes, Lyon, 1662.

Menestrier, Claude-François, Philosophie des Images, Paris, R. J. B. de la Caille, 1682.

Mizauld, Antoine, Æsculapii et Uraniæ medicum simul et astronomicum ex colloquio 512conjugium, harmoniam microcosmi cum macrocosmo, sive humani corporis cum cælo, paucis figurans, et perspicue demonstrans, Lyon, Jean de Tournes, 1550.

Montaigne, Michel de, Essais, éd. P. Villey-V.-L. Saulnier, Paris, Quadrige/PUF, 1992.

Neufviesme livre contenant XXVII. chansons nouvelles, Paris, Pierre Attaingnant, 1540.

Neufviesme livre contenant XXVIII chansons nouvelles à quatre parties, en un volume et en deux, Paris, Attaingnant et Jullet, 1542.

Noelz vieux et nouveaux en l honneur de la nativité Jesus-Christ, et de sa tresdigne mere, Lyon, Jean de Tournes, 1557.

Nostradamus (Michel de Nostredame), Les Premières Centuries ou Prophéties [Lyon, M. Bonhomme, 1555], éd. P. BrindAmour, Genève, Droz, 1996.

Olivetan, Pierre-Robert (trad.), La Bible qui est toute la sainte Escripture, Neufchâtel, Pierre de Wingle, 1535.

Orus Apollo de Ægypte , de la signification des notes Hieroglyphiques des Aegyptiens, cest a dire des figures par lesquelles ilz escripvoient leurs mysteres secretz, & les choses sainctes & divines…, Paris, J. Kerver, 1543 (et 1551).

Ovide, Les Métamorphoses, éd.-trad. G. Lafaye, Paris, Belles Lettres, 1999.

Ovide, Les Tristes, éd.-trad. E. Ripert, Paris, Classiques Garnier, 1937.

Palsgrave, John, LEsclarcissement de la langue françoyse[Paris, J. Haukyns, 1530], éd. F. Génin, Paris, Imprimerie nationale, 1852.

paradin, Claude, Devises Heroïques, Lyon, Jean de Tournes, 1557 (e. o. 1551, sans commentaires des devises).

Paradoxe contre les lettres, Lyon, J. de Tournes, 1545.

Le Parangon des chansons. Sixiesme livre contenant XXV chansons nouvelles, Lyon, Jacques Moderne, 1540.

Le Parangon des chansons. Neufvieme livre contenant XXXI chansons nouvelles, Lyon, Jacques Moderne, 1541.

Pasquier, Étienne, Les Recherches de la France, éd. M.-L. Demonet, J.-P. Dupouy, R. Esclapez et al., dir. M.-M. Fragonard et F. Roudaut, Paris, Champion, 1996.

Peletier du Mans, Jacques, Œuvres poétiques, Paris, Vascosan, 1547.

Peletier du Mans, Jacques, Œuvres complètes, t. I, Lart poetique dHorace traduit en vers françois. Lart poëtique departi en deux livres, éd. M. Jourde, J.-C. Monferran et J. Vignes avec la coll. dI. Pantin, Paris, Champion, 2011.

Peletier du Mans, Jacques, In Euclidis Elementa Geometrica Demonstrationum Libri sex, Lyon, Jean de Tournes et Guillaume Gazeau, 1557.

Pessoa, Fernando, Le Livre de lintranquillité, éd. R. Bréchon, trad. F. Laye, Paris, Christian Bourgois, 1988.

Petit œuvre d amour et gaige d amytié, Paris, Jean Longis et Jean Barbedorge, 1537.

513

Pétrarque (Francesco Petrarca), Il Petrarca, Lyon, J. de Tournes, 1545 ; rééd. 1547 et 1550.

Pétrarque (Francesco Petrarca), Il Canzoniere, éd. G. Contini, Turin, Einaudi, 1964.

Pétrarque (Francesco Petrarca), Canzoniere, éd.-trad. F. de Gramont, Paris, Gallimard, 1983.

Pétrarque (Francesco Petrarca), Canzoniere, Le Chansonnier, édition bilingue de P. Blanc, Paris, Classiques Garnier, 1988.

Pétrarque (Francesco Petrarca), Lettres familières [Rerum Familiarum], dir. P. Laurens, Paris, Belles Lettres, 2002.

Philibert de Vienne, Le Philosophe de Court, Lyon, Jean de Tournes, 1547.

Philibert de Vienne, Le Philosophe de Court, éd. P. M. Smith, Genève, Droz, 1990.

Philibert Jambe de Fer, Cent cinquante Pseaumes du royal prophète David. Traduits en rithme Françoyse par Cl. Marot, M. Ian Poitevin, M. Seve Lyonnois, & autres. Mis en Musique par Philibert Jambe de Fer, Lyon, Michel Du Boys, 1555.

Phinot, Dominique, Premier livre contenant trente et sept chansons, nouvellement mises en musique par Dominique Phinot, Lyon, Godefroy et Marcelin Beringen, 1548.

Phinot, Dominique, Second livre contenant vingt et six chansons, nouvellement mises en musique par Dominique Phinot, Lyon, Godefroy et Marcelin Beringen, 1548.

Phinot, Dominique, Opera omnia,éd. R. Jacob, Corpus Mensurabilis Musicae 59, vol. III (1-2), 1979.

Pic de la Mirandole, Jean, Opera omnia, Venise, G. Scoto, 1557.

Pline, Histoire Naturelle, VIII, éd.-trad. A. Ernout, Paris, Belles Lettres, 1952.

Politien, Ange, Miscellanées, Miscellaneorum centuriæ primæ, in Operum, tomus primus, Lyon, S. Gryphe, 1546.

Politien, Ange, Les Silves, éd.-trad. P. Galand-Hallyn, Paris, Belles Lettres, 1987.

Ponge, Francis, La Fabrique du « Pré », Genève, A. Skira, 1971.

Quadernos ystoricos de la Biblia, Lyon, Jean de Tournes, 1553.

Quart Livre de chansons nouvellement composé en musique à Quatre parties,Paris, Adrian Le Roy et Robert Ballard, 1561.

Les quatre livres du Courtisan du Conte Baltazar de Castillon. Reduyct de langue Ytalicque en Francoys, Lyon, Denys de Harsy, 1537.

Quintilien, Institution oratoire, éd.-trad. J. Cousin, Paris, Belles Lettres, 1978, l. VI, VIII, IX.

Recueil des Fleurs produictes de la divine musicque à trois parties, par Clemens Non Papa, Thomas Cricquillon, et aultres excellens musiciens. Tiers Livre, Louvain, Phalèse, 1569.

514

Ramus, voir La Ramée, Pierre de.

Reisch, Gregor, Margarita philosophica, Bâle, Henricus Petrus, 1535.

Renart, Jean, Le Roman de la rose ou de Guillaume de Dole, éd. F. Lecoy, Paris, Champion, 1979.

Rhétorique à Herennius, éd. G. Achard, Paris, Belles Lettres, 1989.

Ripa, Cesare, Iconologie où les principales choses qui peuvent tomber dans la pensée touchant les Vices et les Vertus, sont représentées sous diverses figures Gravées en cuivre par Jacques de Bie, Et moralement expliquées par J. Baudoin, Paris, Guillemot, 1644.

Rondelet, Guillaume, Libri de piscibus marinis, Lyon, Macé Bonhomme, 1554.

Ronsard, Pierre de, Œuvres complètes, éd. P. Laumonier, Paris, STFM, 1914-1975, 20 vol. ; nouv. éd. revue par J. Céard. Paris, Classiques Garnier, 2015, 7 vol.

Ronsard, Pierre de, Œuvres complètes, éd. J. Céard, D. Ménager et M. Simonin, Paris, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1993-1994, 2 vol.

Roville,Guillaume, Promptuairedes medallesdes plus renommées personnes…, Lyon, 1553, rééd. 1577.

Rubys, Claude de, Histoire veritable de la ville de Lyon, Lyon, B. Nugo, 1604.

Saint-Gelais, Mellin de, Œuvres poétiques françaises, éd. D. Stone, Jr., Paris, STFM, 1993.

Salinas, Franciscus, De Musica libri septem, M. Gastius, 1577.

San Pedro, Diego de, La prison damours laquelle traicte de lamour de Leriano et Laureole, faict en Espaignol, puis translate en tusquan, et nagueres en langage françois. Ensemble plusieurs choses singulieres a la louenge des Dames, trad. F. Dassy, Paris, Galliot Du Pré, 1525.

San Pedro, Diego de, La prison damour / Carcel de amor, éd. V. Duché, Paris, Champion, 2007.

Scève, Maurice, La Deplourable fin de Flamete, Elegante invention de Jehan de Flores Espaignol, traduicte en Langue Françoyse…, Lyon, François Juste, 1535 ; rééd. 1536.

Scève, Maurice, Psaumes XXVI et LXXXIII, [page de titre manquante], Lyon, Étienne Dolet, [1542].

Scève, Maurice, Delie, Lyon, Constantin et Sabon, 1544.

Scève, Maurice, Saulsaye. Eglogue de la vie solitaire, Lyon, Jean de Tournes, 1547.

Scève, Maurice, La magnificence de la superbe et triumphante entree de la noble et antique Cite de Lyon, Lyon, Guillaume Roville,1549.

Scève, Maurice, La Magnifica et triumphale entrata del christianiss[imo] Redi Francia Henrico secondo…, Lyon, Guillaume Roville, 1549.

Scève, Maurice, Œuvres complètes, éd. B. Guégan, Paris, Classiques Garnier, 1927.

Scève, Maurice, Œuvres complètes, éd. P. Quignard, Paris, Mercure de France, 1974.

515

Scève, Maurice, « Le Sourcil », Poètes du xvie siècle, « Blasons du corps féminin », éd. A.-M. Schmidt, Paris, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1953, p. 310-311.

Scève Maurice, Opere poetiche minori, éd. E. Giudici, Naples, Liguori, 1965.

Scève, Maurice, Arion ou églogue sur le trépas de Monsieur le Dauphin, Œuvres poétiques complètes, t. I, éd. H. Staub et G. Poulet, Paris, 10/18, 1970.

Scève, Maurice, The « Délie » of Maurice Scève, éd. I. D. McFarlane, Cambridge, UP, 1966.

Scève, Maurice, Délie, éd. F. Charpentier,Paris, Poésie/Gallimard, 1984.

Scève, Maurice, Délie, éd. F. Joukovsky, Paris, Classiques Garnier,1996.

Scève, Maurice, Delie, éd. E. Parturier, avec introd. et bibliographie par C. Alduy, Paris, STFM, 2001.

Scève, Maurice, Délie : Object de plus haulte vertu, éd. G. Defaux, Genève, Droz, 2004.

Scève, Maurice, The Entry of Henri II into Paris, 16 June 1549, éd. I. D. McFarlane, Binghamton, Center for Medieval & Early Renaissance Studies, 1982.

Scève, Maurice, The Entry of Henri II into Lyon : September 1548, introd. R. Cooper, Tempe, Medieval & Renaissance Texts & Studies, 1997.

Scève, Maurice, Microcosme, Œuvres complètes, t. V, éd. M. Clément, Paris, Classiques Garnier, 2013.

Sébillet, Thomas, Art poétique françois, éd. F. Gaiffe, nouv. éd. F. Goyet, Paris, STFM/Nizet, 1988.

Second livre contenant vingt et six chansons, nouvellement mises en musique par Dominique Phinot, Lyon, Godefroy et Marcelin Beringen, 1548.

Second livre contenant XXVII chansons nouvelles à quatre parties en un volume, Paris, Pierre Attaingnant et Hubert Jullet, 1540.

Le second trophée de musique, composé des plus harmonieuses et excellentes chansons choisies entre la fleur et composition des plus fameux et excellens musiciens, tant anciens que modernes, le tout a quatre parties, Paris, Pierre Granjon, 1559.

Septiesme livre contenant XXX. chansons nouvelles, Paris, Pierre Attaingnant, 1540.

Serlio, Sebastiano, Il terzo Libro, Venise, F. Marcolini, 1544.

Serlio, Sebastiano, Il settimo Libro darchitettura, Francfort, A. Wechel, 1575.

Simeoni Gabriel, Interpretation Grecque, Latine, Tuscane et Françoyse du Monstre, ou Enigme dItalie, Lyon, Antoine Voulant, 1555.

Sixiesme livre contenant XXVII chansons nouvelles a quatre parties, en deux volumes,Paris, Pierre Attaingnant et Hubert Jullet, 1539.

Speroni, Sperone, Dialogo dAmore, trad. Claude Gruget, Dialogue traittant dAmour & Jalousie, éd. P. Martin, Poitiers, La Licorne, 1998.

Suétone, Suetone TranquilleDe la vie des XII. Cesars. Traduit par George de La Boutiere Autunois, Lyon, Jean de Tournes, 1556.

516

Taillemont, Claude de, La Tricarite, Lyon, Jean Temporal, 1556.

Teofilo, Massimo, Il nuovo ed eterno Testamento di Giesu Christo, Lyon, Jean de Tournes et Guillaume Gazeau, 1556.

Thevet, André, Cosmographie de Levant, Lyon, Jean de Tournes, 1554.

Trente Psalmes du Royal Prophete David. Traduictz de Latin (selon le vray texte & phrase Hebraique) en rithme Françoyse,Paris, Guillaume Thibout, 1549.

Tyard, Pontus de, Erreurs amoureuses, Lyon, Jean de Tournes, 1549.

Tyard, Pontus de, Solitaire premier, ou Prose des Muses, et de la fureur Poëtique, Lyon, Jean de Tournes, 1552.

Tyard, Pontus de, Solitaire second, ou Prose de la musique, Lyon, Jean de Tournes, 1555.

Tyard, Pontus de, Discours du temps, de lan, et ses parties, Lyon, Jean de Tournes, 1556.

Tyard, Pontus de, LUnivers ou Discours des parties, et de la nature du temps, Lyon, Jean de Tournes et Guillaume Gazeau, 1557.

Tyard, Pontus de, Mantice, Lyon, Jean de Tournes, 1558.

Tyard, Pontus de, Solitaire premier, éd. S. F. Baridon, Genève, Droz, 1950.

Tyard, Pontus de, Solitaire second, ou Prose de la musique, éd. C. Yandell, Genève, Droz, 1980.

Vaenius, Otho (Otto van Veen), Amorum emblemata…, Anvers, 1608.

Vaugelas, Claude Favre de, Remarques sur la langue françoise utiles à ceux qui veulent bien parler et bien escrire, Paris, Vve J. Camusat et P. Le Petit, 1647.

[ Vauzelles, Jean de, Du Plaix, Gilbert], LEntree de la royne faicte en lantique et noble cité de Lyon, Lyon, Jean Crespin, [1533].

Vauzelles, Matthieu de, Traicté des peages, Lyon, Jean de Tournes, 1550.

Vertranius, De iure liberorum liber singularis, Lyon, Jean de Tournes, 1558.

Vingt huitiesme livre contenant XXVIII Chansons nouvelles à quatre en deux volumes, Paris, Pierre Attaingnant, 1549.

Virgile, LÉneide, translatée de latin en françois par Louis Des Masures, Lyon, Jean de Tournes, 1560.

Virgile, Polydore, De inventoribus, Lyon, S. Gryphe, 1546.

Xénophon, La Cyropedie, Lyon, Jean de Tournes, 1555.

Zwingli, Ulrich, Enchiridion Psalmorum, Eorundem ex veritate Hebraica versionem, ac Joannis Campensis è regione paraphrasim, sic ut versus versui respondeat, complectens, Lyon, S. Gryphe, 1534 (1re éd. : 1532).

517

Ouvrages critiques

Adorni Braccesi, Simonetta, « “Nostre foy” : spiritualismo e paradosso in alcune edizioni di Jean I de Tournes (1544-1546) », Actum luce. Rivista di studi lucchesi, 40/1-2, avril-oct. 2011, p. 379-411.

Adorno, Theodor Wiesengrund, Prismes. Critique de la culture et de la société, trad. G. et R. Rochlitz, Paris, Payot, 1986.

Akbari, Suzanne Conklin, « Sight Lines : The Mirror of the Mind in Medieval Poetics », The Mirror in Medieval and Early Modern Culture : Specular Reflections, dir. N. M. Frelick, Turnhout, Brepols, 2016, p. 117-208.

Alduy, Cécile, « Les “erreurs” de la versification dans Délie de Maurice Scève », NRSS, 16/2, 1998, p. 249-266.

Alduy, Cécile, « Scève et Pétrarque : De mort à vie », Les poètes français de la Renaissance et Pétrarque, dir. J. Balsamo, Genève, Droz, 2004.

Alduy, Cécile, Maurice Scève, Paris/Rome, Memini, « Bibliographie des écrivains français », 2006.

Alduy, Cécile, Politique des « Amours ». Poétique et genèse dun genre français nouveau (1544-1560), Genève, Droz, 2007.

Alduy, Cécile, « Archéologie dun gros plan : sémiologie du sexe imprimé dans les Blasons anatomiques du corps féminin (1539-1568) », Obscénités renaissantes, dir. H. Roberts, G. Peureux, L. Wajeman, Genève, Droz, 2011, p. 163-192.

Alduy, Cécile, « La poétique du trouble : identité et altérité dans Délie ». URL : http://www.fabula.org/colloques/document1938.php, juin 2013 (consulté le 15 septembre 2016).

Anis, Jacques, « Préparatifs dun texte : La Fabrique de F. Ponge », Langages, 69, 1983, p. 77-83.

Ariès, Philippe, Essais sur lhistoire de la mort en Occident, du Moyen Âge à nos jours, Paris, Seuil, 1977.

Attal, Jean-Pierre, Maurice Scève, Paris, Seghers, 1963.

Augé, Marc, Non-lieux : introduction à une anthropologie de la surmodernité, Paris, Seuil, 1992.

Aveling, Stephen T., Heraldry : Ancient and Modern, Including Boutells Heraldry, Londres et New York, 1890.

Badiou-Monferran, Claire, « Emphase et purisme sous lAncien Régime : le cas des marqueurs intensifs de conséquence », LEmphase : copia ou brevitas ? (xvie-xviie siècles), dir. M. Levesque et O. Pédeflous, Paris, PUPS, 2010, p. 49-62.

Baillard, Blandine, « Le Débat de Folie et dAmour de Louise Labé ou les voix déviantes de la vérité », LInformation littéraire, 2004/4 (vol. 56), p. 17-23.

518

Balavoine, Claudie,« La mise en “Mot” dans la Délie de Scève : plaidoyer pour une anabase », LIntelligence du passé : les faits, lécriture et le sens, Mélanges offerts à Jean Lafond, dir. P. Aquilon, J. Chupeau, F. Weil, Université de Tours, 1988, p. 73-85.

Baker, Peter, Obdurate Brillance : Exteriority and the Modern Long Poem, Tallahassee, University of Florida Press, 1991.

Banks, Kathryn, « Opposites and Identities : Maurice Scèves Délie and Charles de Bovelless Ars oppositorum », French Studies, 62/4, 2008, p. 389-403.

Bar, Francis, « Fins et moyens de larchaïsme chez les Burlesques du xviie siècle », CAIEF, 19/1, 1967, p. 39-58.

Barnett, Jenny Davis, « The Dangerous Act of Seeing : The Role of the Gaze in Maurice Scèves 1544 Delie », thèse, Emory University, 2010.

Barthes, Roland, Roland Barthes par Roland Barthes, Paris, Seuil, 1975.

Barthes, Roland, La Chambre claire : Note sur la photographie, Paris, Seuil, 1980.

Bartoli, Adolfo, I Manoscritti italiani della Biblioteca nazionale di Firenze, Florence, Carnesecchi, 1875-1885.

Baudrier, Henri, Bibliographie lyonnaise,Lyon, Auguste Brun, 1895-1921, 12 vol.

Beaud, Marion, La Vogue des Flamette dans les années 1530, M2, dir. M. Clément, Lyon 2, 2008.

Béguin, Albert, Poésie de la présence. De Chrétien de Troyes à Pierre Emmanuel, Neuchâtel, La Baconnière, 1957.

Benjamin, Walter, Das Kunstwerk in Zeitalter seiner technischen Reproduzierbarkeit, Frankfurt-am-Main, Surhkamp, 1963.

Benjamin, Walter, Œuvres, éd. M. de Gandillac, Paris, Lettres nouvelles, 1971, 2 vol.

Benjamin, Walter, Illuminationen : ausgewählte Schriften, Frankfurt-am-Main, Suhrkamp, 1977.

Benjamin, Walter, Écrits français, éd. J.-M. Monnoyer, Paris, Gallimard, 1991.

Benveniste, Émile, « La notion de “rythme” dans son expression linguistique », Problèmes de linguistique générale,I, Paris, Gallimard, 1966, p. 327-335.

Berman, Antoine, Pour une critique des traductions : John Donne, Paris, Gallimard, 1995.

Berman, Antoine, La Traduction et la Lettre ou lauberge du lointain, [1985], Paris, Seuil, 1999.

Berman, Antoine, Jacques Amyot, traducteur français, Paris, Belin, 2012.

Bernheimer, Richard, Wild Men in the Middle Ages, a Study in Art, Sentiment and Demonology, Cambridge, Harvard, UP, 1952.

Berthon, Guillaume, « Quelques nouveautés bibliographiques autour dÉtienne Dolet et Jean de Tournes : les Psaumes de Marot et le Benefice de Jesuschrist519traduit par Claude Le Maistre (1544-1545) », Bulletin de la société dhistoire du Protestantisme français, 158/4, 2012, p. 671-684.

Berthon, Guillaume, LIntention du poète. Clément Marot « autheur », Paris, Classiques Garnier, 2014.

Berthon, Guillaume, et Kemp, William, « Le renouveau de la typographie lyonnaise, romaine et italique, pendant les années 1540 », Gens du livre et gens de lettres à la Renaissance, dir. C. Bénévent, I. Diu et C. Lastraioli, Turnhout, Brepols, 2014, p. 341-355.

Berthon, Guillaume, « Sulpice Sabon, Clément Marot et lenseigne du Rocher (Lyon, 1542-1544) : découvertes, énigmes, enjeux », RHR, 80, juin 2015, p. 69-95.

Bettinzoli, Attilio, « Éloge des disciplines et divisions de la philosophie dans la littérature humaniste du Quattrocento », Poétiques de la Renaissance. Le modèle italien, le monde franco-bourguignon et leur héritage en France au xvie siècle, dir. P. Galand-Hallyn et F. Hallyn, préface de T. Cave, Genève, Droz, 2001, p. 3-29 et appendice p. 72-79.

Billanovich, Giuseppe, Petrarca e il primo umanesimo, Padoue, Antenore, 1996.

Bingen, Nicole, « Les éditions lyonnaises de Pétrarque dues à Jean de Tournes et à Guillaume Rouillé », Les Poètes français de la Renaissance et Pétrarque, dir. J. Balsamo, Genève, Droz, 2004, p. 139-155.

Blanchot, Maurice, LEntretien infini, Paris, Éditions Gallimard, 1969.

Blanchot, Maurice, LEspace littéraire, Paris, Gallimard, 1995.

Bonnefoy, Yves, LArrière-pays, Paris, Gallimard, 1992.

Bonnier, Xavier, « Les dizains dialogués dans la Délie de Maurice Scève », BHR, 64/3, 2002, p. 579-604.

Bonnier, Xavier, « Délie ou le recueil entre lordre et le sens », RHR, 62, 2006, p. 73-97.

Bonnier, Xavier, « Mes silentes clameurs ».Métaphore et discours amoureux dans Délie de Maurice Scève, Paris, Champion, 2011.

Bonnier, Xavier, « Le langage scévien et la question du sens », Maurice Scève ou lemblème de la perfection enchevêtrée : Délie objet de plus haute vertu (1544), dir. B. Roger-Vasselin, Paris, PUF, 2012, p. 130-150.

Bonnier, Xavier, « “En si doubteuses lisses” : la poétique de lentre-deux dans Délie de Scève », Styles, genres, auteurs, 12, Paris, PUPS, 2012, p. 41-52.

Bonniffet, Pierre, Structures sonores de lhumanisme en France : de Maurice Scève,Delie, object de plus haulte vertu (Lyon, 1544) à Claude Le Jeune, Second livre des meslanges (Paris, 1612), Paris, Champion, 2005.

Bowie, Malcolm, Mallarmé and the Art of Being Difficult,Cambridge, UP, 1978.

Brandenberger, Tobias, La Muerte de la ficción sentimental. Transformaciones de un género iberorrománico, Madrid, Editorial Verbum, 2012.

520

Brault, Gerard J., Early Blazon : Heraldic Terminology in the Twelfth and Thirteenth Centuries with Special Attention to ArthurianHeraldry, Woodbridge, The Boydell Press, 1997.

Brooke-Little, John Philip, An Heraldic Alphabet, Londres, Robson, 2000.

Brown, Cynthia J., « Les Abus du monde de Pierre Gringore, de limprimé au manuscrit ? », La Génération Marot. Poètes français et néo-latins (1515-1550), dir. G. Defaux, Paris, Champion, 1997, p. 35-58.

Brunot, Ferdinand, Histoire de la langue française des origines à 1900, t. II, Paris, A. Colin, 2e éd. 1927.

Bryce, Judith, « The Theatrical Activities of Palla di Lorenzo Strozzi in Lyon in the 1540s », Theatre of the English and Italian Renaissance, dir. J. R. Mulryne et M. Shewring, Londres, Palgrave Macmillan, 1991, p. 55-60.

Bryce, Judith, « The Oral World of the Early Accademia Fiorentina », Renaissance Studies, 9, 1995, p. 93-95.

Buridant, Claude, « Les binômes synonymiques. Esquisse dune histoire des couples de synonymes du Moyen Âge au xviie siècle », Bulletin du Centre dAnalyse du discours, 4, 1980, p. 5-79.

Buridant, Claude, La Substantivation de linfinitif en français : étude historique, Paris, Champion, 2008.

Buron, Emmanuel, « “En moy” : le mode des représentations des phénomènes intérieurs dans Delie et la préhistoire de la psychologie », Lectures de Delie de Maurice Scève, Rennes, PUR, 2012, p. 91-115.

Buron Emmanuel (dir.), Lectures de Délie de Maurice Scève, Rennes, PUR, 2012.

Buron, Emmanuel, « Fragment de sémiologie et de poétique scévienne : “celer” comme indice dune “théorie de lexpression” », Fabula / Les colloques, Maurice Scève,Délie, Object de plus haulte vertu, 2013. URL : http://www.fabula.org/colloques/document1804.php (consulté le 11 juillet 2017).

Buron, Emmanuel, « Le mot “objet” dans la poésie amoureuse (1544-v. 1560) », Vocabulaire et création poétique dans les jeunes années de la Pléiade (1547-1555), dir. M.-D. Legrand et K. Cameron, Paris, Champion, 2013, p. 67-81.

Buzon, Christine de, « Roman et style piteux : Les Angoysses douloureuses qui procèdent damours (1538) dHelisenne de Crenne », Le Roman à la Renaissance, Actes du colloque international de Tours (1990), Lyon, RHR – www.rhr16.fr/ressources/roman-renaissance, 2012 (consulté le 11 juillet 2017).

Caillois, Roger, Les Jeux et les hommes : Le masque et le vertige, [1958], Paris, Gallimard, 1967.

Carmona, Fernando, « Tradición poética e inserciones líricas en la novela sentimental », Actes del VII Congrés de lAssociació Hispànica de Literatura Medieval, dir. S. Fortuño Llorens et T. Martínez Romero, t. II, 1999, p. 11-30.

Cartier, Alfred, Chenevière, Adolphe, Un homme de lettres du xvie siècle. 521Antoine du Moulin, valet de chambre de la Reine de Navarre, Paris, A. Colin, 1896.

Cave, Terence, « Scèves Délie : Correcting Petrarchs Errors », Pre-Pléiade Poetry, dir. J. C. Nash, Lexington, French Forum, 1985, p. 112-124.

Cave, Terence, Kukkonen, Karin, Smith, Olivia, Reading Literature Cognitively (numéro spécial), Paragraph : A Journal of Modern Critical Theory, 37/1, 2014.

Cave, Terence, Thinking with Literature : Towards a Cognitive Criticism, Oxford, UP, 2016.

Cazé, Antoine, John Ashbery : à contre-voix de lAmérique, Paris, Belin, 2000.

Cazé, Antoine, « “The end of friendship with self alone” : Autobiographical Erasures in John Ashberys “Fragment” », E-rea, 5/1, 2007.

Céard, Jean, Margolin, Jean-Claude, Rébus de la Renaissance : Des images qui parlent, Paris, Maisonneuve et Larose, 1973, t. 1, p. 73.

Cerquiglini, Bernard, Le Roman de lorthographe. Au paradis des mots, avant la faute (1150-1694), Paris, Hatier, 1996.

Charpentier, Françoise, Scève. Délie, objet de plus haute vertu, Paris, Gallimard, 1984 (nouvelle éd. 1993, éd. révisée 2012).

Charpentier, Françoise et Perrier, Simone (dir.), Lire Maurice Scève, Cahiers Textuel, 3, 1987.

Charpentier, Françoise, « Aux frontières de la Renaissance lyonnaise : Jean Lemaire, Maurice Scève », Il Rinascimento a Lione : atti del congresso internazionale (Macerata, 6-11 Maggio 1985), dir. A Possenti et G. Mastrangelo, Rome, Ateneo, 1988, t. I, p. 145-158.

Charpentier, Françoise, « Territoires poétiques de lantithèse. Lexemple de Delie de Maurice Scève », Logique et littérature à la Renaissance, dir. M.-L. Demonet-Launay et A. Tournon, Paris, Champion, 1994, p. 141-153.

Chartrou, Josèphe, Les Entrées solennelles et triomphales à la Renaissance (1484-1551), Paris, Presses Universitaires, 1928.

Charvet, Léon, « Sebastiano Serlio (1475-1554) », Annales de lAcadémie dArchitecture de Lyon, vol. 1, 1867-1868.

Chatelain, Jean-Marc, « Lex-libris de Maurice Scève », Le Livre. La Photographie. LImage et la Lettre. Essays in Honor of André Jammes, Paris, Éditions des Cendres, 2015, p. 65-72.

Chomarat, Jacques, Grammaire et rhétorique chez Érasme, Paris, Belles Lettres, 1981, 2 vol.

Christin, Olivier, Les Yeux pour le croire. Les Dix Commandements mis en images. xve-xviie siècles, Paris, Seuil, 1997.

Clément Michèle (éd.), Larue Anne (éd.), La Femmecoupée enmorceaux, Poitiers, Maison des Sciences de lHomme et de la Société, 1999.

Clément, Michèle, « Poésie et traduction : le sonnet français de 1538 à 5221548 », La Traduction de la Renaissance à lâge classique, dir. M. Viallon, Saint-Étienne, PUSE, 2001, p. 91-102.

Clément, Michèle, « Maurice Scève et le Paradoxe contre les lettres », BHR, 65/1, 2003, p. 97-124.

Clément, Michèle, « La rhétorique paradoxale à Lyon. Maurice Scève et lanonyme Paradoxe contre les lettres (1545) », Lyon et lillustration de la langue française à la Renaissance, dir. G. Defaux, Lyon, ENS Éditions, 2003, p. 451-461.

Clément, Michèle, « Scève le simple. Hypothèses sur une spiritualité », Travaux de littérature, 21, La Spiritualité des écrivains, dir. O. Millet, Genève, Droz, 2008, p. 35-46.

Clément, Michèle, « Maurice Scève et ses imprimeurs », Les Arrière-boutiques de la littérature, dir. E. Keller-Rahbé, Presses de Toulouse-Le Mirail, 2010, p. 115-138.

Clément, Michèle, « Co-élaborations à Lyon entre 1532 et 1542 : des interventions lyonnaises en réseau sur les “récits sentimentaux” ? », RHR, 71, 2011, p. 35-44.

Clément, Michèle, « Scève et Politien ou comment réinventer léglogue française : Saulsaye et la silve Rusticus », RHR, 75/1, 2012, p. 173-190.

Clément, Michèle, « “Je veux résoudre en mon fait limpossible” (d. 280, v. 4) : les régimes de la contradiction et leur horizon théologique dans Délie », Le Verger, 3, Délie, déc. 2012 (en ligne : site Cornucopia, consulté le 19 juillet 2017).

Clément Michèle (dir.), Étienne Dolet : 1509-1546, Genève, Droz, 2012.

Clément, Michèle, « Lanonymat chez Maurice Scève et le devenir auteur », Littératures classiques, 80/1, 2013, p. 279-295.

Clément, Michèle, « Léglogue Arion de Scève : une erreur politique ? », RHR, 79, 2014, p. 153-170.

Clément, Michèle, « Le plaisir de la solitude dans Saulsaye de Maurice Scève (1547) », Approches critiques du plaisir (1450-1750), dir. J. C. Colbus et B. Hebert, Paris, LHarmattan, 2015, p. 133-163.

Clément, Michèle, « Donner une forme à la poésie : les débuts de Jean de Tournes (1544-1547) », Gryphe. Revue de la Bibliothèque municipale de Lyon, 26, nov. 2016, p. 34-41.

Coleman, Dorothy G., « Les Emblesmes dans la Délie de Maurice Scève », Studi francesi, 22, 1964, p. 1-15.

Coleman, Dorothy G., Maurice Scève Poet of Love : Tradition and Originality, Cambridge, UP, 1975.

Coleman, Dorothy G., An Illustrated Love « Canzoniere ». The « Délie » of Maurice Scève, Genève/Paris, Slatkine, 1981.

523

Conley, Tom, Errant Eye : Poetry and Topography in Early Modern France, Minneapolis, University of Minnesota Press, 2011.

Cooper, Richard, Rabelais et lItalie, Genève, Droz, 1991.

Cooper, Richard, « Jean Martin et lentrée de Henri II à Paris », Jean Martin. Un traducteur au temps de François Ier et de Henri II, dir. M. M. Fontaine, Cahiers V.-L. Saulnier, 16, 1999, p. 85-111.

Cornilliat, François, « Le discours et les signes », Europe, Ronsard. Scève, 691-692, 1986, p. 116-124.

Cornilliat, François, Sujet caduc, noble sujet : la poésie de la Renaissance et le choix de ses « arguments », Genève, Droz, 2009.

Cottrell, Robert D., « Graphie, phonè, and the Desiring Subject in Scèves Délie », LEsprit Créateur, 25/2, 1985, p. 3-13.

Cottrell, Robert D., « Scèves Blasons and the Logic of the Gaze », LEsprit Créateur, 28/2, 1988, p. 58-77.

Cummings, Anthony M., « The Company of the Cazzuola and the Early Madrigal », Musica disciplina, 50, 1996, p. 203-238.

Cummings, Anthony M., The Maecenas and the Madrigalist : Patrons, Patronage, and the Origins of the Italian Madrigal, Philadelphia, American Philosophical Society, 2004.

Dauvois, Nathalie, Clément, Michèle, et Bonnier, Xavier, Maurice Scève – Délie, Neuilly, Atlande, 2012.

Dauvois, Nathalie, « Ronsard/Scève : étude comparée des dizain et sonnet ii de Délie et des Amours de 1552-1553 », RHR, 45/1, 1997, p. 25-38.

Davis, Natalie Zemon, « Le monde de limprimerie humaniste : Lyon », Histoire de lédition française,t. 1, dir. R. Chartier, H.-J. Martin et J. P. Vivet, Paris, Promodis, 1982, p. 255-277.

Davis, Natalie Zemon, « Women in the Crafts in Sixteenth-Century Lyon », Feminist Studies, 8, 1982, p. 46-80.

Dees, Anthonij, Étude sur lévolution des démonstratifs en ancien et en moyen français,Groningen, Wolters-Noordhoff, 1971.

Defaux, Gérard, « LIntertexte marotique de la Delie : Maurice Scève et ferme amour », Les Voies de linvention aux xvie et xviie siècles : Études génétiques, dir. B. Beugnot et R. Mélançon, Montréal, Université de Montréal, 1993, p. 35-52.

Delaunay, Isabelle, « Le Maître des entrées parisiennes », Art de lEnluminure, 26, sept.-nov. 2008, p. 52-61.

Deleuze, Gilles, Guattari, Félix, Mille Plateaux. Capitalisme et schizophrénie 2, Paris, Éd. de Minuit, 1980.

Deleuze, Gilles, Le Pli : Leibniz et le baroque, Paris, Éd. de Minuit, 1988.

Demonet, Marie-Luce, Les Voix du signe : nature et origine du langage à la Renaissance (1480-1580), Paris, Champion, 1992.

524

Demonet, Marie-Luce, « Les “parasignes” dans Delie : Babel parergon amoris », Fabula / Les colloques, Délie, du canzoniere au temple dérudition, URL : http://www.fabula.org/colloques/document1948.php (consulté le 24 janvier 2017).

Deyermond, Alan D., « El hombre salvage en la novela sentimental », Actas del segundo congreso internacional de Hispanistas, Instituto Español de la Universidad de Nimega, 1967, p. 265-272.

Diebold, Hélène, Maurice Scève et la poésie de lemblème, Paris, Classiques Garnier, 2011.

Di Napoli, Giovanni, « Il concetto di philosophia perennis di Agostino Steuco nel quadro della tematica rinascimentale », Filosofia e cultura in Umbria tra Medievo e Rinascimento, Pérouse, 1967, p. 459-489.

Dionisotti, Carlo, « Appunti su Leone Ebreo », Scritti di Storia della letteratura italiana, t. I (1935-1962), Rome, Edizioni di storia e letteratura, 2008, p. 315-331.

Dobbins, Frank, Music in Renaissance Lyons, Oxford, UP, 1992.

Donaldson-Evans, Lance K., Loves Fatal Glance : A Study of Eye Imagery in the Poets of the « École lyonnaise », University (Mississippi), Romance Monographs, 1980.

Dragonetti, Roger, « Loxymore entre la forme et le chaos dans Délie de Maurice Scève », Littérature, 85/1, 1992, p. 31-43.

Dubourg Glatigny Pascal et VérinHélène (dir.), Réduire en art. La technologie de la Renaissance aux Lumières, Paris, Éditions de la Maison des Sciences de lHomme, 2008.

Duché-Gavet, Véronique, Si du mont Pyrenée / Neussent passé le haut fais… Les romans sentimentaux traduits de lespagnol en France au xvie siècle, Paris, Champion, 2008.

Duché, Véronique, « “La bouche ouverte à demander mercy” : loralité de la Delie », Lectures de Maurice Scève, dir. E. Buron, Rennes, PUR, 2012, p. 149-163.

Engelhard, Éliane, « Les traductions en vers du psaume 84 entre 1542 et 1562 », Les Paraphrases bibliques auxxvie et xviie siècles, dir. V. Ferrer et A. Mantero, Genève, Droz, 2006, p. 265-287.

Eymard, Julien, Le Thème du miroir dans la poésie française (1540-1815), thèse, Université de Toulouse-Le Mirail, 1972, Lille, ANRT.

Fahy, Conor, « The two “Neapolitan” Editions of Ortensio Landos Forcianae Quaestiones », Collected Essays on Italian Language and Literature presented to Kathleen Speight, dir. G. Aquilecchia et al., Manchester, UP, 1971, p. 123-142.

Fenech Kroke, Antonella, « Un théâtre pour la Talanta : Giorgio Vasari, Pietro Aretino et lapparato de 1542 », Revue de lArt, 168, 2010-2012, p. 53-64.

525

Fenoaltea, Doranne, « Three Animal Images in the Délie : New Perspectives on Scèves Use of Petrarchs Rime », BHR, 34/3, 1972, p. 413-426.

Fenoaltea, Doranne, « The Final Dizains of Scèves Délie and the Dialogo dAmore of Sperone Speroni », Studi francesi, 59, 1976, p. 201-225.

Fenoaltea, Doranne, « Scèves Delie and Marot : A Study of Intertextualities », Pre-Pléiade Poetry, dir. J. C. Nash, Lexington (Ky), French Forum, 1985, p. 136-149.

Foras, Amédée de, Le Blason. Dictionnaire et remarques, Grenoble, Joseph Allier, 1883.

Ford, Philip, « The Basia of Joannes Secundus and Lyon Poetry », Intellectual Life in Renaissance Lyon, dir. Ph. Ford et G. Jondorf, Cambridge French Colloquia, 1993, p. 113-133.

Forster, Leonard, The Icy Fire, Five Studies in European Petrarchism, Cambridge, UP, 1969.

Foucault, Michel, Les Mots et les Choses : une archéologie des sciences humaines, Paris, Gallimard, 1966.

Fournier, Nathalie, « Plurivocité, ambiguïté, ambivalence dans la Délie de Maurice Scève », Recherches et Travaux, 50, 1996, p. 9-30.

Fox-Davies, Arthur Charles, A Complete Guide to Heraldry, rev. et annoté par J. P. Brooke-Little, Londres, Nelson, 1969.

Françon, Marcel, « Notes sur le Microcosme de Maurice Scève », Francia, 21, janv.-mars 1977, p. 66-73.

Frappier, Jean, « Variations sur le thème du miroir de Bernard de Ventadour à Maurice Scève », CAIEF, 11, 1959, p. 134-158.

Frelick, Nancy M., Délie as Other : Toward a Poetics of Desire in Scèves « Délie », Lexington, French Forum, 1994.

Frelick, Nancy M., « Sex, Lies, and Anamorphosis : Love as Transference in Scèves Délie », Romanic Review, 90/3, 1999, p. 301-316.

Frelick, Nancy M., « Poétique du transfert et objets a : lexemple de la Délie », Poétiques de lobjet. Lobjet dans la poésie française du Moyen Âge au xxe siècle, dir. F. Rouget avec la coll. de J. Stout, Paris, Champion, 2001, p. 73-82.

Frelick, Nancy M., « Lacan, Courtly Love, and Anamorphosis », The Court Reconvenes : Courtly Literature Across the Disciplines, dir. B. K. Altmann et C. W. Carroll, Woodbridge, D. S. Brewer, 2003, p. 107-114.

Frelick, Nancy M., « Contagions of Love : Textual Transmission », Imagining Contagion in Early Modern Europe, dir. C. L. Carlin, Londres, Palgrave Macmillan, 2005, p. 47-62.

Frelick, Nancy M., « Lire en abyme : les emblèmes spéculaires de Délie », Textimage : le conférencier, 1, 2012. URL : https://revue-textimage.com/conferencier/01_image_repetee/frelick3.html (consulté le 15 septembre 2016).

526

Frelick, Nancy M., « Mirror Effects : The Narcissus Emblem in Scèves Délie », Images of Sex and Desire in Renaissance Thought and Modern Historiography, dir. A. Pollali et B. Hub, New York, Routledge, 2018, p. 61-79.

Fumaroli, Marc, « Rhétorique décole et rhétorique adulte : remarques sur la réception européenne du traité Du Sublime au xvie et au xviie siècle », RHLF, 86, janvier-février 1986, p. 33-51.

Funes, Leonardo, « Del amor en metro y en prosa. II : Composiciones líricas en los relatos de ficción sentimental », Estudios sobre el Cancionero general (Valencia, 1511) : poesía, manuscrito e imprenta, dir. M. Haro Cortés, R. Beltrán, J. L. Canet et H. H. Gasso, Valence, Universitat de València, 2012, t. II,p. 575-588.

Galand-Hallyn, Perrine, Les Yeux de léloquence : poétiques humanistes de lévidence, Orléans, Paradigme, 1995.

Gandelman, Claude, Le Regard dans le texte, Paris, Méridiens-Klincksieck, 1986.

Garnier, Isabelle, « La récriture protestante du Psautier de Baïf : les Pseaumes en vers mezurez dOdet de La Noue sur une musique de Claude Le Jeune (2e partie) », Studia Litteraria Universitatis Iagellonicae Cracoviensis, 7, 2012, p. 25-41.

Gascon, Richard, Grand commerce et vie urbaine au xvie siècle : Lyon et ses marchands, Paris, SEVPEN, 1971, 2 vol.

Genette, Gérard, Figures II, Paris, Seuil, 1972.

Gerig, John L., « The Family of Maurice Scève », PMLA, 24/3, 1909, p. 470-475.

Giordano, Michael J., The Art of Meditation and the French Renaissance Love Lyric, Toronto, UP, 2010.

Giudici, Enzo, Maurice Scève, poeta della Délie. Con documenti inediti, Rome, Ateneo, 1965, et Naples, Liguori, 1969.

Giudici, Enzo, « Gli ultimi anni e la morte di Maurice Scève », Annali della Facoltà dellUniversità di Macerata, 7, 1974, p. 99-141.

Giudici, Enzo, Maurice Scève traduttore e narratore. Note su La Deplourable fin de Flamete, Cassino, Garigliano, 1978.

Giudici, Enzo, « Bilancio di una annosa questione : Maurice Scève e la “scoperta” della “tomba di Laura », Quaderni di Filologia e Lingue romanze, 2, 1980, p. 3-70.

Glauser, Alfred, Le Poème-symbole : De Scève à Valéry, Paris, Nizet, 1967.

Glauser, Alfred, « Souffrir non souffrir : formule de lécriture scévienne », Le Signe et le texte. Études sur lécriture au xvie siècle en France, dir. L. D. Kritzman, Lexington, French Forum, 1990, p. 39-48.

Gorris, Rosanna, « “Un franzese nominato Clemente” : Marot à Ferrare », Clément Marot « Prince des poëtes françoys » : 1496-1996, dir.G. Defaux et M. Simonin,Paris, Champion, 1997, p. 339-364.

527

Goyet, Francis, « Lhéritage des grands rhétoriqueurs dans Délie », Dix études sur la Délie de Maurice Scève, dir. F. Charpentier, Paris, ENSJF, 1987, p. 11-38.

Guillaume, Gustave, Leçons de linguistique 1943-1944, Laval et Lille, PU, 1990.

Guillemain, Jean, Recherches sur lantiquaire lyonnais Guillaume Du Choul (v. 1496-1560), thèse de lÉcole des chartes, 2002.

Guillerm, Luce, Sujet de lécriture et traduction autour de 1540, Lille, ANRT, 1988.

Guillo, Laurent, Les Éditions musicales de la Renaissance lyonnaise, Paris, Klincksieck, 1991.

Guillo, Laurent, « Le Psautier de Paris et le Psautier de Lyon : à propos de deux corpus contemporains du Psautier de Genève (1549-1561) », Bulletin de la Société dHistoire du Protestantisme Français, 136, 1990, p. 363-419, et 137, 1991, p. 319-321.

Hallyn, Fernand, « Les emblèmes de Délie : propositions interprétatives et méthodologiques », Revue des Sciences Humaines, 179, 1980, p. 61-75.

Hallyn, Fernand, « Scève poète scientifique », Lire Maurice Scève, dir. F. Charpentier et S. Perrier, Cahiers Textuel, 3, 1987, p. 43-48.

Hallyn, Fernand, « Le futur antérieur du sens », in Il Rinascimento a Lione, Rome, Ateneo, t. I, 1988, p. 393-402.

Hallyn, Fernand, « Fiction et diction dans Microcosme de Maurice Scève », Le Sens des formes. Études sur la Renaissance, Genève, Droz, 1994, p. 203-224.

Hallyn, Fernand, « DAlciat à Scève : de lemblème moralisateur au mythe personnel », Retours du mythe, dir. C. Berg, W. Geerts, P. Pelckmans et B. Tritsmans, Amsterdam, Rodopi, 1996, p. 21-29.

Haran, Alexandre Y., Le Lys et le globe. Messianisme dynastique et rêve impérial en France aux xvie et xviie siècles, Seyssel, Champ Vallon, 2000.

Haucourt, Geneviève d, Durivault, Georges, Le Blason,Paris, PUF, 1995.

Hauvette, Henri, Un exilé à la cour de France au xvie siècle : Luigi Alamanni, Paris, Hachette, 1903.

Havelange, Carl, De lœil et du monde. Une histoire du regard au seuil de la modernité, Paris, Fayard, 1998.

Haywood, Louise M., « Lyric and Other Verse Insertions in Sentimental Romances », Studies on the Spanish Sentimental Romance (1440-1550) : Redefining a Genre, Londres, Tamesis, 1997, p. 191-207.

Heitsch, Dorothea, « Concurrence, émulation, espionnage : les Dialoghi damore de Léon LHébreu et leurs éditions françaises de 1551 », Renaissance and Reformation / Renaissance et Réforme, 27/3, 2003, p. 63-77.

Helgeson, James, Harmonie divine et subjectivité poétique chez Maurice Scève, Genève, Droz, 2001.

Huchon, Mireille, Rabelais grammairien. De lhistoire du texte aux problèmes dauthenticité, Genève, Droz, 1981.

528

Huchon, Mireille, Louise Labé : une créature de papier, Genève, Droz, 2006.

Huchon, Mireille, « La fabrique des Euvres de Louïze Labé Lionnoize », Créations datelier. Léditeur et la fabrique de lœuvre à la Renaissance, dir. A. Réach-Ngô, Paris, Classiques Garnier, 2014, p. 327-347.

Hunkeler, Thomas, « Les “déviations” de lesprit. Lire Délie de Maurice Scève à la lumière du dolce stil nuovo », Italique,5, 2002, p. 55-75.

Hunkeler, Thomas, Le Vif du sens. Corps et poésie selon Maurice Scève, Genève, Droz, 2003.

Hunkeler, Thomas, « Dante à Lyon : des “rime petrose” aux “durs épigrammes” », Italique, 11, 2008, p. 9-27.

Hunkeler, Thomas, « Une épopée du “curieux pouvoir” : le Microcosme de Maurice Scève entre Virgile, Dante et Reisch », Cahiers V.-L. Saulnier, 25, 2008, p. 17-27.

Hunkeler, Thomas, « “Barbare à moy” – Scève et lîle Barbe », Îles et insulaires (xvie-xviiie siècles), dir. F. Lestringant et A. Tarrête, Cahiers V.-L. Saulnier, 34, 2017, p. 269-279.

Jeanneret, Michel, Poésie et tradition biblique au xvie siècle, Paris, J. Corti, 1969.

Jenny, Laurent, « La Stratégie de la forme », Poétique,27, 1976, p. 257-281.

Johnson, Eugene J., « The Theater at Lyon of 1548 : A Reconstruction and Attribution », Artibus et Historiae : an art anthology, 69, 35, 2014.

Jourde, Michel, « Intertextualité et publicité : publier selon Jean de Tournes (1542-1564) », French Studies, 65/3, 2011, p. 315-326.

Jourde, Michel, « Comment Jean de Tournes (n)est (pas) devenu un imprimeur humaniste », Passeurs de textes. Imprimeurs et libraires à lâge de lhumanisme, dir. C. Bénévent, A. Charon, I. Diu et M. Vène, Paris, École des chartes, 2012, p. 117-131.

Kammerer, Elsa, « La fabrique lyonnaise de la Délie. Illustration de la langue française et “coup” éditorial ». URL : http://www.fabula.org/colloques/document1769.php (consulté le 15 septembre 2016).

Kammerer, Elsa, Jean de Vauzelles et le creuset lyonnais. Un humaniste catholique au service de Marguerite de Navarre entre France, Italie et Allemagne (1520-1550), Genève, Droz, 2013.

Kemp, William, « Les éditions parisiennes et lyonnaises de la Complainte de Flammette de Boccace (1531-1541) », Studi Francesi, mai-août 1989, p. 247-265.

Kemp, William, « La première édition du Jugement damour de Flores (septembre 1529) publiée par Jérôme Denis avec le matériel de Geofroy Tory », BHR, 53, 1991, p. 709-726.

Kemp, William, « La contribution lyonnaise à la diffusion dun hispanisme grammatical sous François Ier. La comparative en non pas », Lyon et lIllustration de la langue française à la Renaissance,dir. G. Defaux et B. Colombat, Lyon, ENS Éditions, 2003, p. 109-145.

529

Kemp, William, « Le renouveau de la typographie lyonnaise… », 2014, voir Berthon.

Kodera, Sergius, « Narcissus, Divine Gazes and Bloody Mirrors : The Concept of Matter in Ficino », Marsilio Ficino : His Theology, His Philosophy, His Legacy, dir. M. J. B. Allen et V. Rees, Leyde, Brill, 2002, p. 285-306.

Kodera, Sergius, Disreputable Bodies : Magic, Medicine, and Gender in Renaissance Natural Philosophy, Toronto, Centre for Reformation and Renaissance Studies, 2010.

Kristeller, Paul Oskar, Iter italicum, Londres/Leyde, Warburg Institute/Brill, 1967.

Krumenacker Yves (dir.), Lyon 1562, capitale protestante. Une histoire religieuse de Lyon à la Renaissance, Lyon, Olivétan, 2009.

Lacan, Jacques, Écrits, Paris, Seuil, 1966.

Lacan, Jacques, Le Séminaire, XI, Les Quatre Concepts fondamentaux de la psychanalyse (1964), éd. J.-A. Miller, Paris, Seuil, 1973.

Lacan, Jacques, Télévision, Paris, Seuil, 1974.

Lacan, Jacques, Le Séminaire, XVII, LEnvers de la psychanalyse (1969-1970), éd. J.-A. Miller, Paris, Seuil, 1991.

Larbaud, Valéry, Notes sur Maurice Scève, Paris, À lenseigne de la porte étroite, 1926.

Laurens, Pierre, « Le “dizain de neige” : histoire dun poème, ou des sources latines du pétrarquisme européen », Actes du troisième congrès international détudes néolatines, Paris, Vrin, 1980, p. 557-570.

Laurens, Pierre, LAbeille dans lambre. Célébration de lépigramme de lépoque alexandrine à la fin de la Renaissance, 2e éd. revue et augmentée, Paris, Belles Lettres, coll. « Essais », 2012.

Le Flanchec, Vân Dung, Le Nombre dans Délie de Maurice Scève, thèse, dir. M. Huchon, Paris-Sorbonne, 1999.

Le Flanchec, Vân Dung, « À propos du nombre oratoire en français : quels substituts à laccent syntagmatique dans le discours en vers à la Renaissance ? », LExpérience du vers en France à la Renaissance, dir. J.-C. Monferran, Cahiers V.-L. Saulnier, 30, 2013, p. 89-103.

Lecercle, François, « Du Phénix au Pot-au-feu », Europe, 691-692, 1986, p. 95-101.

Lecercle, François, « Une mimétique du chaos. Scève et le cheminement de linterprétation » (2012), Fabula. URL : http://www.fabula.org/colloques/document1807.php (consulté le 15 septembre 2016).

Lecointe, Jean, LIdéal et la Différence. La perception de la personnalité littéraire à la Renaissance, Genève, Droz, 1993.

Lecointe, Jean, « Le style en –ant au xvie siècle en France : conscience syntaxique et options stylistiques », LInformation grammaticale, 75, 1997, p. 10-14.

530

Leonard, Irving A., Los Libros del Conquistador[1953 ; 1re éd. angl. 1949], Mexico, Fondo de cultura economica, 1996.

Lesko Baker, Deborah, Narcissus and the Lover : Mythic Recovery and Reinvention in Scèves « Délie », Saratoga, Anma Libri, 1986.

Lestringant, Frank, Le Livre des îles : Atlas et récits insulaires de la Genèse à Jules Verne, Genève, Droz, 2002.

Lindberg, David C., Theories of Vision from Al-Kindi to Kepler, Chicago, UP, 1976.

Lobanov-Rostovsky, Sergei, « Taming the Basilisk », The Body in Parts : Fantasies of Corporeality in Early Modern Europe, dir. D. Hillman et C. Mazzio, New York, Routledge, 1997.

Locatelli, Michel, Maurice Scève. Le Prince des poètes lyonnais, Lyon, 2017.

Lokaj, Rodney John, Petrarchs Ascent of Mount Ventoux. Familiari IV.1, Rome, Ateneo, 2006.

Longeon, Claude, « Maurice Scève traducteur des Psaumes », Études seizièmistes offertes à Monsieur le Professeur V.-L. Saulnier par plusieurs de ses anciens doctorants, dir. R. Aulotte, Genève, Droz, 1980, p. 193-204 ; rééd. dans C. Longeon, Hommes et livres de la Renaissance, Saint-Étienne, PUSE, 1990, p. 121-134.

Lovell, Alison, « La Délie de Maurice Scève et le fond poétique italien du Commentaire sur le Banquet de Platon [De amore] de Marsile Ficin », Le Verger, 3, Délie, déc. 2012.

Macé, Stéphane, « Lemphase : un point de rencontre entre rhétorique, syntaxe et stylistique », LEmphase : copia ou brevitas ? (xvie-xviie siècles), dir. M. Levesque et O. Pedeflous, Paris, PUPS, 2010, p. 21-35.

Macola, Novella, « I ritratti col Petrarca », Le Lingue del Petrarca, dir. A. Daniele, Udine, Forum, 2005, p. 135-157.

Maira, Daniele, « La découverte du tombeau de Laure entre mythe littéraire et diplomatie », RHLF, 103/1, 2003, p. 3-15.

Maira, Daniel, Typosine, la dixième Muse, Genève, Droz, 2007.

Mandosio, Jean-Marc, « La “docte variété” chez Ange Politien », La Varietas à la Renaissance, dir. D. de Courcelles, Paris, École des chartes, 2001, p. 33-41.

Mann, Nicholas, Petrarch, Oxford, UP, 1984.

Marks, Laura U., Touch : Sensuous Theory and Multisensory Media, Minneapolis, University of Minnesota Press, 2002.

Martin, Daniel, Signe(s) damante. Lagencement des Evvres de Louïze Labé Lionnoize, Paris, Champion, 1999.

Martin, Pierre, « Pernette en Diane : le jeu dActéon », Le mythe de Diane en France au xvie siècle, Albineana,14, Cahiers dAubigné, 2002, p. 39-55.

Martin, Pierre, « Délie “loultrepasse” : lextramission des esprits », in Lectures de Délie de Maurice Scève, dir. E. Buron, Rennes, PUR, 2012, p. 67-89.

531

Martin, Pierre, « “Escrire”, “descrire” : la question des “emblemes” dans Delie de Scève, ou de limportance des liminaires », Fabula / Les colloques,Maurice Scève,Délie, Object de plus haulte vertu. publié le 22 janv. 2013. URL : http://www.fabula.org/colloques/document1808.php (consulté le 10 février 2017).

Martí nez, Caridad, « Conde Claros de Adonis », Il Rinascimento a Lione, dir. A. Possenti, G. Mastrangelo, Rome, Ateneo, 1988, p. 683-697.

Martínez, Caridad, « Sobre la Élégante invention de Juan de Flores por Scève », Traducción y adaptación cultural : España-Francia, dir. M. L. Donaire et F. Lafarga, Oviedo, Universidad de Oviedo, 1991, p. 381-389.

Mathieu, Rémi, Le Système héraldique français,Paris, J. B. Janin, 1946.

Mathieu, Jean-Claude, Écrire, inscrire :Images dinscriptions, mirages décriture, Paris, J. Corti, 2010.

Mathieu-Castellani, Gisèle, « Entre cri et silence : Scève syntaxier », Lire Maurice Scève, dir. F. Charpentier et S. Perrier, Cahiers Textuel, 3, 1987, p. 93-103.

Mathieu-Castellani, Gisèle, « Petite grammaire de Delie », LInformation grammaticale, 36, 1988, p. 26-29.

Mathieu-Castellani, Gisèle, Emblèmes de la mort. Le dialogue de limage et du texte, Paris, Nizet, 1988.

Mathieu-Castellani, Gisèle, « Scève : linfinitif, la loi, le devenir », A Scève Celebration : Délie 1544-1994, dir. J. C. Nash, Saratoga (CA), Anma Libri, 1994, p. 149-160.

Mathieu-Castellani, Gisèle, « Les Enfants de Marot », Clément Marot « Prince des poëtes françois » : 1496-1996, dir.G. Defaux et M. Simonin, Paris, Champion, 1997, p. 713-734.

Matulka, Barbara, The Novels of Juan de Flores and their European Diffusion : a Study in Comparative Literature, New York, Columbia University, 1931 (Genève, Slatkine Reprints, 1974).

McHale, Brian, The Obligation toward the Difficult Whole : Postmodernist Long Poems, Tuscaloosa, The University of Alabama Press, 2004.

Meerhoff, Kees, Rhétorique et poétique au xvie siècle en France : Du Bellay, Ramus et les autres, Leyde, Brill, 1986.

Meizoz, Jérôme, « Postures dauteur et poétique (Ajar, Rousseau, Céline, Houellebecq) », sur le site de voxpoetica.org.

Menéndez Pelayo, Marcelino, Orígenes de la novela, Madrid, CSIC, 1962.

Meschonnic, Henri, Critique du rythme, Lagrasse, Verdier, 1982.

Meschonnic, Henri, Les États de la poétique, Paris, PUF, 1985.

Meschonnic, Henri, « Scève dans la modernité », Lire Maurice Scève, dir. F. Charpentier et S. Perrier, Cahiers Textuel, 3, 1987, p. 135-145.

532

Meschonnic, Henri, Poétique du traduire, Lagrasse, Verdier, 1999.

Meschonnic, Henri, « La voix-poème comme intime extérieur », Au commencement était la voix, dir. M.-F. Castarède et G. Konopczynski, Toulouse, ERES, « La vie de lenfant », 2005, p. 61-67.

Meschonnic, Henri, La Rime et la vie, Paris, Gallimard, 2006.

Millet, Olivier, Calvin et la rhétorique de la parole. Étude de rhétorique réformée, Paris, Champion, 1993.

Millet, Olivier, « Le tombeau de la morte et la voix du poète : la mémoire de Pétrarque en France autour de 1533 », Regards sur le passé dans lEurope des xvieet xviie siècles, dir. F. Wild, Berlin, Peter Lang, 1997, p. 183-195.

Moncond huy, Dominique, Tombeau poétique en France, Poitiers, La Licorne, 1994.

Monferran, Jean-Charles, « Le sonnet français, “machine à penser” ou “poème stationnaire” ? Étude de lagencement rimique du sizain autour de 1550 », LInformation Grammaticale, 75, 1997, p. 29-32.

Monferran, Jean-Charles, « Le dictionnaire tout à part soi de Scève : réflexion sur les mots nouveaux de Délie », Fabula / Les colloques, Maurice Scève,Délie, Object de plus haulte vertu, URL : http://www.fabula.org/colloques/document1803.php (consulté le 15 septembre 2016).

Monson, Don A., « The Problem of Midons Revisited », Romania, 125/499, 2007, p. 283-305.

Morrison, Mary, « Henri Estienne and Sappho », BHR, 24, 1962, p. 389-390.

Mortimer, Ruth, Harvard College Library. Catalogue of Books and Manuscripts, Harvard, UP, 1964.

Naïs, Hélène, Les Animaux dans la poésie française de la Renaissance, Paris, Didier, 1961.

Nash, John C., Maurice Scève. Concordance de la Délie, Chapel Hill, North Carolina Studies in the Romance Languages and Literatures, 1976.

Nash, John C., The Love Aesthetics of Maurice Scève, Cambridge, UP, 1991.

Nazarian, Cynthia N., Loves Wounds : Violence and the Politics of Poetry in Early Modern Europe, Ithaca, Cornell UP, 2016.

Norton, Glyn P., « Le dessein rhétorique de la Manière de bien traduire dune langue en aultre », Étienne Dolet, 1509-1546, Cahiers V.-L. Saulnier, 3, 1986, p. 93-103.

Norton, Glyn P. (dir.), The Cambridge History of Literary Criticism, vol. II, The Renaissance, Cambridge, UP, 1999.

Novarina, Valère, Le Théâtre des paroles, Paris, POL, 2007.

O Brien, Michael P., Jr., Competition and Conflict : Ludic Structures and Strategies in Late Medieval Iberian Romance, PhD, University of Kansas, 2014.

Occhipinti, Carmelo, Carteggio darte degli ambasciatori estensi in Francia (1536-1553), Pise, Scuola Normale, 2001.

533

Ong, Walter J., The Presence of the Word, New Haven, Yale UP, 1967.

Orth, Myra, Renaissance Manuscripts : the Sixteenth Century, Londres, Harvey Miller, 2015, 2 vol.

Ouvrard, Jean-Pierre, « Les poètes français dans les publications musicales lyonnaises du xvie siècle », Louise Labé, les voix du lyrisme, dir. G. Demerson, Saint-Étienne, PUSE, et Paris, CNRS, 1990, p. 78-82.

Pacifici, Vicenzo, Ippolito secondo dEste, cardinale di Ferrara, Tivoli, Società di Storia e dArte in Villa dEste, 1920.

Panaccio, Claude, Le Discours intérieur, de Platon à Guillaume DOckham, Paris, Seuil, 1999.

Parrilla, Carmen, « Algunos aspectos de variación textual en la poesía contenida en Grimalte y Gradisa de Juan de Flores », Variación y testimonio único. La reescritura de la poesía, dir. J. L. Martos, Alicante, Universitat dAlacant, 2017,p. 253-269.

Pastoureau,Michel, Traité dhéraldique,3e édition, préf. J. Hubert, Grands Manuels,Paris,Picard, 1997.

Pelletier, Monique, De Ptolémée à La Guillotière (xve-xvie siècles) : Des cartes pour la France pourquoi, comment ?, Paris, CHTS, 2009.

Perloff, Marjorie, Frank OHara : Poet among Painters, Chicago, University of Chicago Press, 1977/1998.

Perloff, Marjorie, « “Transparent Selves” : The Poetry of John Ashbery and Frank OHara », The Yearbook of English Studies, 8, 1978, p. 171-196.

Perloff, Marjorie, Radical Artifice : Writing Poetry in the Age of Media,Chicago, University of Chicago Press, 1994.

Pescatori, Rosella, « Images and Simulachra of the Soul : Reading Female Allegory in Veroneses Painting and Leone Ebreos Dialogues », Cadernos de estudios Sefaraditas, 6, 2006, p. 133-148.

Pirrotta, Nino, Music and Theatre from Poliziano to Monteverdi, Cambridge, UP, 1982.

Plaisance, Michel, « La politique culturelle de Côme Ier et les fêtes annuelles à Florence 1541-1555 », Les Fêtes de la Renaissance,dir. J. Jacquot, Paris, CNRS, 1973, t. 3, p. 133-152.

Pozzi, Mario, « Aspetti della trattatistica damore », Lingua, cultura, società. Saggi sulla letteratura del Cinquecento, Alessandria, Edizioni dellOrso, 1989, p. 57-100.

Poulet, Georges, Mesure de linstant, Paris, Plon, 1968.

Quignard, Pascal, La Parole de la Délie, Paris, Mercure de France, 1974.

Rajchenbach-Teller, Élise, « Mais devant tous est le Lyon marchant ». Construction littéraire dun milieu éditorial et livres de poésie française à Lyon (1536-1551), Genève, Droz, 2016.

534

Rees, Agnès, La Poétique de la « vive représentation » et ses origines italiennes en France à la Renaissance (1547-1560), thèse, dir. J. Balsamo, Université de Reims, 2011. URL : http://www.theses.fr/2011REIML013 (consulté le 15 septembre 2016).

Reynier, Gustave, Le Roman sentimental avant LAstrée, Paris, A. Colin, 1908.

Riegel, Martin, Pellat, Jean-Christophe, et Rioul, René, Grammaire méthodique du français, Paris, PUF, 1994.

Rieger, Angelica, « “Amour Demourra Le Maistre”. Vom höfischen Liebeslied zum Sonett : Marguerite de Navarre und Louise Labé », Erscheinungsformen des Sonetts, dir.T. Stemmler et S. Horlacher, Tübingen, G. Narr, 1999, p. 33-77.

Riegl, Alois, Spätrömische Kunstindustrie, Vienne, Österr. Staatsdruckerei, 1927.

Riffaterre, Michael, « Système dun genre descriptif », Poétique, 9, 1972, p. 15-30.

Riffaterre, Michael, Semiotics of Poetry, Indiana UP, 1978.

Rigolot, François, Le Texte de la Renaissance, Genève, Droz, 1982.

Rigolot, François, « Louise Labé et la redécouverte de Sappho », NRSS, 1, 1983, p. 28-29.

Rigolot, François, « Le figuier et le coudrier : allégorie et réflexivité dans le Microcosme de Maurice Scève », BHR, 49/1, 1987, p. 7-24.

Rigolot, François, Louise Labé Lyonnaise ou la Renaissance au féminin, Paris, Champion, 1997.

Rigolot, François, LErreur de la Renaissance, Paris, Champion, 2002.

Rigolot, François, Poésie et Renaissance, Paris, Seuil, 2002.

Rigolot, François, « Versants et versions du Mont de Vertu : dHésiode à Montaigne, via Pétrarque et Rabelais », Valeur des lettres à la Renaissance. Débats et réflexions sur la vertu de la littérature, dir. P. Chiron et L. Radi, Paris, Classiques Garnier, 2016, p. 25-41.

Risset, Jacqueline, LAnagramme du désir. Sur Délie de Maurice Scève, Paris, Fourbis, 1995.

Risterucci-Roudnicky, Danielle, Introduction à lanalyse des œuvres traduites, Paris, A. Colin, 2008.

Ropars-Wuilleumier, Marie-Claire, Écrire lespace, Paris, PU de Paris-8, 2001.

Rosolato, Guy, « Lobjet de perspective dans ses assises visuelles », Pour une psychanalyse exploratrice dans la culture, Paris, PUF, 1993, p. 29-52.

Roubaud, Sylvia, « La fiction sentimentale », Histoire de la littérature espagnole, t. 1, Moyen Âge, xvie, xviie siècles, dir. J. Canavaggio, Paris, Fayard, 1993, p. 184-199.

Roudaut, François, La Bibliothèque de Pontus de Tyard, Paris, Champion, 2008.

Roussel, Bernard, « Les “nouveaux Jérôme” (1525-1535) : les psaumes traduits 535en français juxta veritatem hebraicam », Les Réformes. Enracinement socio-culturel, dir. B. Chevalier et R. Sauzet, Paris, Éd. de la Maisnie, 1985, p. 273-284.

Santagata, Marco, I Frammenti dellanima. Storia e racconto nel Canzoniere di Petrarca, Bologne, Il Mulino, 1992.

Saulnier, Verdun-Léon, « La mort du dauphin François et son tombeau poétique (1536) », BHR, 6, 1945, p. 50-97.

Saulnier, Verdun-Léon, Maurice Scève (ca. 1500-1560)[Paris, Klincksieck, 1948-1949, 2 vol.], Genève, Slatkine Reprints, 2003.

Saulnier, Verdun-Léon, « Maurice Scève et la clarté », Bulletin de lAssociation Guillaume Budé, 5, 1948, p. 96-105.

Saulnier, Verdun-Léon, « Maurice Scève et ses parents siennois », Revue de littérature comparée, 22, 1948, p. 398-408.

Saulnier, Verdun-Léon, « Un point de la vie de Maurice Scève », Bulletin du Bibliophile, 1953, p. 99-100.

Saulnier, Verdun-Léon, « Maurice Scève et la musique », Musique et poésie au xvie siècle, dir. J. Jacquot, Paris, CNRS, 1954, p. 89-103.

Saulnier, Verdun-Léon, « Charles-Quint traversant la France : ce quen dirent les poètes français », Les Fêtes de la Renaissance, dir. J. Jacquot, Paris, CNRS, t. 2, 1960, p. 207-233.

Saulnier, Verdun-Léon, « Mellin de Saint-Gelais, Pernette Du Guillet et lair du Conde Claros », BHR, 34, 1970, p. 525-537.

Saulnier, Verdun-Léon, « Aspects de Maurice Scève : La voix et le silence dans Délie », LHumanisme lyonnais au xvie siècle, dir. J.-R. Derre, Grenoble, PU, 1974, p. 361-382.

Saunders, Alison, The Sixteenth-Century Blason Poétique, Peter Lang, Berne, 1981.

Saunders, Alison, « “La Beauté que femme doibt avoir” : la vision du corps dans les Blasons anatomiques », Le Corps à laRenaissance, dir. J. Céard, M. M. Fontaine et J.-C. Margolin, Paris, Aux Amateurs de livres, 1990, p. 39-59.

Sayce, Richard A., Compositorial Practices and the Localization of Printed Books, 1530-1800, Londres, The Bibliographical Society, 1966.

Severin, Dorothy S., « The Sentimental Genre : Romance, Novel, or Parody ? », La Corónica, 31/2, 2003, p. 312-315.

Severin, Dorothy S., Religious Parody and the Spanish Sentimental Romance, Newark, Juan de la Cuesta, 2005.

Sharratt, Peter, Bernard Salomon illustrateur lyonnais, Genève, Droz, 2005.

Sharrer, Harvey L., « La fusión de las novelas artúrica y sentimental a fines de la Edad Media », El Crotalón. Anuario de Filología Española, 1, 1984, p. 147-157.

Sharrer, Harvey L., « Juan de Burgos : impresor y refundidor de libros 536caballerescos », El Libro antiguo español, dir. M. L. López-Vidriero et P. M. Cátedra, Salamanque, Universidad de Salamanca & Sociedad Española de Historia del Libro, Madrid, Biblioteca Nacional, 1988, p. 361-369.

Schmidt, Albert-Marie, La Poésie scientifique en France au xvie siècle, Lausanne, Rencontre, 1970.

Schmitt, Charles B., « Perennial Philosophy from Agostino Steuco to Leibniz », Journal of the history of Ideas, 27, 1966, p. 505-532.

Simonin Michel (dir.), Dictionnaire des Lettres françaises. Le xvie siècle, Paris, Fayard/LGF, 2001.

Simonneau, Karinne, Le Rituel matrimonial et les coffres de mariage à Florence au xve siècle : lectures iconologiques des “forzieri” à sujets ovidiens,Tours, CESR, 2000.

Skenazi, Cynthia, Maurice Scève et la pensée chrétienne, Genève, Droz, 1992.

Skenazi, Cynthia, « Lharmonie dans la Délie. Musique et poésie », A Scève Celebration : Délie 1544-1994, dir. J. C. Nash, Saratoga, ANMA Libri, 1994, p. 87-99.

Shoptow, John, On the Outside Looking Out : John Ashberys Poetry, Cambridge (MA), Harvard UP, 1994.

Slater, Stephen, The Complete Book of Heraldry : An International History of Heraldry and its ContemporaryUses, Londres, Hermes House, 2003.

Starobinski, Jean, LŒil vivant, Paris, Gallimard, 1961.

Staub, Hans, « Scève, poète hermétique ? », CAIEF, 15/1, 1963, p. 25-39.

Staub, Hans, Le Curieux Désir : Scève et Peletier du Mans, poètes de la connaissance, Genève, Droz, 1967.

Steinberg, Leo, Other Criteria (nouv. éd.), Chicago, UP, 2007.

Stolf, Serge, « Traductions et adaptations françaises de lElegia di madonna Fiammetta », Cahiers détudes italiennes, 8, 2008, p. 177-194.

Tetel, Marcel, Lectures scéviennes, Lemblème et les mots, Paris, Klincksieck, 1983.

Tetel, Marcel, « Le luth et la lyre de lécole lyonnaise », Il Rinascimento a Lione, dir. A. Possenti et G. Mastrangelo, Rome, Ateneo, 1988, p. 951-962.

Tetel, Marcel, « Autour des emblèmes de Délie », La Pensée de limage. Signification et figuration dans le texte et dans la peinture, dir. G. Mathieu-Castellani, Paris, PU de Vincennes, 1994, p. 67-81.

Thomine, Marie-Claire et Lardon, Sabine, Grammaire du français de la Renaissance, Paris, Garnier, 2009.

Thorel, Mathilde, « Langue translative » et fiction sentimentale, 1525-1540 : renouvellement générique et stylistique de la prose narrative, thèse, dir. M. Huchon et M.-H. Servet, Lyon 3, 2006.

Thorel, Mathilde, « De la parole étrangère à la parole exemplaire : Maurice Scève traducteur de La Deplourable fin de Flamete (1535) », Parole de lAutre et genres 537littéraires. xvie-xviie siècles. Illustrations, interactions, subversions, dir. P. Servet et M.-H. Servet-Prat, Cahiers du GADGES, 5, 2007, p. 11-28.

Thorel, Mathilde, « Laltérité au principe de lauctorialité. Les enjeux dune translatio vulgaire dans trois traductions avant 1540 », Langue de lautre, langue de lauteur, dir. M.-S. Masse et A.-P. Pouey-Mounou, Genève, Droz, 2012, p. 347-360.

Todorov, Tzvetan, Théorie de la littérature, Paris, Seuil, 1965.

Todorov, Tzvetan, « Une Complication du texte : les Illuminations », Poétique,34, 1978, p. 241-253.

Tortel, Jean, Poésies de Maurice Scève, précédé de LAmour unique de Maurice Scève, Lausanne, Mermod, 1961.

Tran, Trung, « Langue vulgaire, lexique architectural et langue littéraire dans le Discours du Songe de Poliphile (1546) », Lexiques scientifiques et techniques : constitution et approche historique, dir. O. Bertrand, H. Gerner et B. Stumpf, Paris, Presses de lÉcole polytechnique, 2007, p. 235-246.

Tricou, Jean, « Un archevêque de Lyon au xvie siècle », Revue des études italiennes, 5, 1958, p. 147-154.

Tucker, George Hugo, Les Regrets et autres œuvres poétiques de Joachim Du Bellay, Paris, Gallimard, « Foliothèque », 2000.

Tucker, George Hugo, « “Ce tenebreux voyle” de lOlive (1549, 1550) : formes et significations du recueil augmenté de 1550 », LOlive de Joachim Du Bellay, dir. A. Soncini, R. Campagnoli et E. Lysøe, Bologne, CLUEB, 2007, p. 47-102.

Uetani, Toshinori, Maurice Scève narrateur : Lecture de la Deplourable Fin de Flamete, Mémoire de Maîtrise en Lettres Modernes, dir. M. Simonin, Université de Tours, 1992.

Vecce, Carlo, « LArcadie de Sannazar, selon Jean Martin », Jean Martin. Un traducteur au temps de François Ier et de Henri II, dir. M. M. Fontaine, Cahiers V.-L. Saulnier, 16, 1999, p. 161-176.

Vecce, Carlo, « I Dialoghi damore di Leone Ebreo : incontri di cultura nella storia di un libro del Rinascimento », Autour du livre italien ancien en Normandie / Intorno al libro italiano antico in Normandia, dir. S. Fabrizia-Costa, Bern, Peter Lang, 2011, p. 321-331.

Vervliet, Hendrik D. L., The Palaeotypography of the French Renaissance, Leyde, Brill, 2008.

Vervliet, Hendrik D. L., French Renaissance Printing Types. A Conspectus, Londres-New Castle, Bibliographical Society-Oak Knoll Press, 2010.

Vial, Eugène, « Les de Tournes à Lyon », Bibliographie des éditions des De Tournes imprimeurs lyonnais, dir. A. Cartier, Paris, Édition des Bibliothèques Nationales de France, 1937, 2 vol., p. 140-143.

538

Vickers, Nancy, « Members Only : Marots Anatomical Blazons », Body in Parts : Fantasies ofCorporeality in Early Modern Europe, dir. D. Hillman et C. Mazzio, New York, Routledge, 1997, p. 3-22.

Vier, Jacques, « Maurice Scève ou lanti-Marot », Histoire de la littérature française, xvie-xviie siècles, Paris, A. Colin, 1959, p. 31-38.

Weinberg, Bernard, « Translations and Commentaries of Longinus, On the Sublime to 1600 : A Bibliography », Modern Philology,47/3, February 1950, p. 145-151.

Weissberger, Barbara F., « Role-Reversal and Festivity in the Romances of Juan de Flores », Journal of Hispanic Philology, 13/3, 1989, p. 197-213.

Weissberger, Barbara F., « The Gendered Taxonomy of Spanish Romance », La Corónica, 29, 2000, p. 205-229.

Whitmore, William Henry, The Elements of Heraldry, New York, Weathervane Books, 1968.

Wilson, Dudley, « Remarks on Maurice Scèves Delie », Durham University Journal, 29, 1967, p. 7-12.

Wunderli, Peter, « Les structures du possessif en moyen français, », Études de syntaxe du moyen français, dir. R. Martin, Université de Metz, 1978, p. 111-152.

Zerner, Henri, Écrire lhistoire de lart. Figures dune discipline, Paris, Gallimard, 1997.

Zinguer, Ilana, « Du langage philosophique traduit dans De lAmour ou dune langue à lautre », Pontus de Tyard : errances et enracinement, dir. F. Roudaut, Paris, Champion, 2008.

Zink, Michel, Les Troubadours. Une histoire poétique, Paris, Perrin, 2013.

Bases textuelles

Base ELR « Éditions lyonnaises de romans au xvie siècle (1501-1600) », responsabilité : Pascale Mounier. URL : http://www.rhr16.fr/base-elr (consulté le 26 juillet 2017).

Base textuelle Frantext, ATILF – CNRS & Université de Lorraine. Site internet : www.frantext.fr (consulté le 15 septembre 2016).

Epistemon – Bibliothèques virtuelles humanistes, dir. M.-L. Demonet, Tours, CESR. URL : http://www.bvh.univ-tours.fr (consulté le 15 septembre 2016).

Cornucopie – Textes du xvi e  siècle, textes publiés sur Epistemon avant 2009, dans Bibliothèques virtuelles humanistes, op. cit., et interrogeables sur la Nefbase, dir. R. Wooldridge, University of Toronto Mississauga, 2001-2002. URL : http://www.etudes-francaises.net/nefbase/epistemon_tact.htm (consulté le 15 septembre 2016).

Grand Corpus des dictionnaires ( ix e - xx e  siècles), dir. C. Blum,Paris, Classiques Garnier Numérique, 2011.

539

Grand Corpus des grammaires françaises, des remarques et des traités sur la langue ( xiv e - xvii e ), dir. B. Colombat, J.-M. Fournier et W. Ayres-Bennett, Paris, Classiques Garnier Numérique, 2011.

Lyon15-16. Bibliographie des éditions lyonnaises 1473-1600, dir. W. Kemp.

Enregistrements

CD Don Quijote de la Mancha, Romances y Musicas,Jordi Savall, Alia Vox, 2005.

CD Realidades y Espejismos, Glossa Music, 1998.

CD Réalités et mirages. Musique et idées autour de Philippe II dEspagne, José Miguel Moreno, Glossa, 1998.

Article de collectif: Précédent 29/33 Suivant