Aller au contenu

Table des matières

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-406-09154-7
  • ISSN: 2257-915X
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-406-09154-7.p.0333
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Mise en ligne: 13/05/2020
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
333

Table des matières

Introduction   9

Un aspect marginal de la pensée de Malebranche ?   9

Malebranche cartésien ou précurseur des Lumières.

Entre ses sources et sa postérité   12

Approche méthodologique   14

Prémisse

La place de la morale dans la philosophie de Malebranche   21

Le statut de la morale   22

Plus quune phronèsis : une science   22

Limportance de la morale chez Malebranche   23

La hiérarchie des savoirs selon Malebranche   25

Le rôle de la gnoséologie
et les deux voies daccès aux vérités nécessaires   25

Le système des savoirs   27

LA CONCEPTION DE LA VOLONTÉ DANS LA PREMIÈRE PARTIE
DE LA RECHERCHE DE LA VÉRITÉ   31

La volonté cartésienne de Malebranche   32

La volonté et les stratégies
dévitement de lerreur épistémologique   36

La collaboration entre lintellect et la volonté :
la possibilité dune morale normative   38

Conséquences de linterprétation rationnelle
du fonctionnement de la volonté   43

La volonté et le bien   48

Le bien en général et les biens particuliers   48

334

La détermination de la volonté
par la lumière et par le plaisir    51

DE LA PREMIÈRE À LA DEUXIÈME PARTIE
DE LA RECHERCHE DE LA VÉRITÉ

Un Traité de la volonté de Malebranche    55

Les passions    59

La nature des passions    60

Lamour dans toutes ses formes    67

Les inclinations naturelles de lesprit    73

La première inclination naturelle :
lamour pour le bien en général    76

La deuxième inclination naturelle :
lamour de soi-même    79

Amour-propre comme amour
de la grandeur et du plaisir    81

La troisième inclination naturelle :
lamour pour les autres    83

« Prolégomènes » à la morale malebranchienne    87

Linsuffisance de la morale cartésienne    90

Le christianisme oublié    91

Les objections à la morale par provision    93

Descartes et le relativisme moral    97

« Une réception sans attachement »    98

L« état » de la morale et le projet de Malebranche   100

Lidéal de la morale comme science   100

La possibilité dune « science » de la morale   104

Une structure rigoureuse pour un savoir scientifique   107

Essais de morale « chrétienne ».

Les antécédents oratoriens   111

Jean-François Senault   112

Pseudo-Du Hamel   113

André Martin   116

Bilan  117

335

LE TRAITÉ DE MORALE DE MALEBRANCHE   119

Les vérités nécessaires de nature morale   121

Les critères épistémologiques
pour la fondation de la morale comme science   122

La connaissance des vérités éthiques :
un mysticisme rationaliste ?   124

Les limites de la connaissance des vérités morales   127

LOrdre, système des vérités éthiques   130

Lamour de lOrdre   132

La définition unitaire de la vertu   135

Les conditions du mérite moral   139

Lacquisition de lamour de lOrdre   142

Peut-on devenir vertueux ?   142

La connaissance de lOrdre   145

Les moyens naturels et surnaturels
pour entretenir lamour de lOrdre :
grâce, prière, amour-propre et crainte de lenfer   148

Une tentative de compromis entre une morale abstraite
et une morale particulière   153

Malebranche moraliste : les devoirs   157

Les devoirs envers Dieu   158

Les devoirs envers les autres et envers soi-même   159

LA RÉCEPTION DU TRAITÉ DE MORALE   167

La première réception du Traité de morale   168

Le Traité de morale dans la presse savante   169

Le Traité de morale dans les correspondances   174

Conclusions   177

Lhistoire éditoriale du Traité de morale   180

Les frontières du marché du livre :
un ouvrage sans écho ou un livre sans passeport ?   183

Un obstacle infranchissable :
la condamnation par le Saint-Office   189

336

Le rôle des polémiques dans la réception de la morale
de Malebranche, première partie

La controverse sur le plaisir   193

Malebranche épicurien.

Interprétations contemporaines
de la conception malebranchienne du plaisir
entre le Traité de morale et le Traité de lamour de Dieu   194

Prémisses et raisons
de la première phase de la polémique   195

Un jeu de pouvoir ? Lévolution des rapports
entre Malebranche et Arnauld   196

Le début de la controverse   200

La pierre du scandale : la conception
du plaisir « avant » le Traité de morale   201

Le stoïcisme, un allié de circonstance   203

Les chefs daccusation dArnauld   205

Les accusations dArnauld dans leur contexte   209

Lintervention de Bayle et la polémique Bayle-Arnauld   212

La réplique dArnauld   218

La deuxième phase de la polémique   220

La réponse de Malebranche à Régis   221

La nouvelle critique dArnauld   225

La première et dernière réponse de Malebranche
à Arnauld sur le chapitre du plaisir   226

Un miroir déformant   230

La conception malebranchienne du plaisir   236

Le rôle des polémiques
dans la réception de malebranche, deuxième partie

Le Traité de lamour de Dieu et la radicalisation
des thèses malebranchiennes sur le plaisir et lamour-propre   239

La transformation prétendue de la conception
de la volonté et de la détermination morale
chez Malebranche   239

Les « deux définitions » de la volonté et du bien   240

Le rôle du sentiment dans la détermination morale   243

Une morale authentiquement rationaliste   245

337

La querelle du quiétisme.

Cadre historique et enjeux doctrinaux   247

Madame Guyon   247

Bossuet et Fénelon   249

Malebranche et la querelle du pur amour

Le Traité de lamour de Dieu   252

Le Traité de lamour de Dieu :
circonstances de la publication   252

Un texte de controverse ou un ouvrage ?   256

Entre morale, psychologie, théologie et dévotion : lamour
de Dieu comme amour de lOrdre et amour du plaisir   260

Lamour de Dieu comme conséquence
du désir du bien ou du désir dêtre heureux   262

La distinction entre le « motif » et la « fin » de lamour   266

Les Trois lettres à Lamy et la légitimation morale
de lamour-propre   268

François Lamy, témoin de la transformation
du concept damour-propre au xviie siècle   271

Les deux visages de lamour-propre dans
la Recherche de la vérité et dans le Traité de morale   273

Lamour-propre « double » des Trois Lettres à Lamy   275

Un problème de définitions ?   278

Amour-propre unitaire versus amour-propre double :
peut-on vraiment distinguer entre bon
et mauvais amour-propre ?   280

La fin de la querelle :
les Lettres de Lamy et la Réponse générale   284

Augustinisme lumineux et augustinisme ombreux   287

La radicalisation des thèses malebranchiennes   288

Lamour-propre entre la Recherche de la vérité
et le Traité de lamour de Dieu   290

La radicalisation des définitions malebranchiennes   295

Conclusion   297

Bibliographie   303

Index des noms   325

Chapitre d’ouvrage: Précédent 14/14