Aller au contenu

Répertoire des savants cités

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-406-08401-3
  • ISSN: 2261-5709
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-406-08401-3.p.0925
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution numérique: 02/07/2019
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
925

Répertoire des savants cités

Aldrovande ou Aldrovandi, Ulisse (1522-1605). Botaniste et naturaliste italien.

Alembert, Jean Le Rond d (1717-1783). Mathématicien et encyclopédiste, il dirige avec Diderot la publication de lEncyclopédie et reste célèbre pour ses travaux sur les équations différentielles et les dérivées partielles.

Ampère, André-Marie (1775-1836). Mathématicien autodidacte, il fait dimportantes découvertes en électromagnétisme et est considéré comme lun des précurseurs de lapplication des mathématiques à la physique.

Anaxagore (c. 500-428 av. J.-C.). Philosophe, astronome et botaniste établi à Athènes, il travailla notamment au problème de la quadrature du cercle. Il fut condamné à mort en raison de sa théorie cosmique.

Apollonius de Tyane (16-97 ou 98). Philosophe néopythagoricien.

Appert, Nicolas (1749-1841). Inventeur des conserves alimentaires stériles, il donne son nom au procédé dappertisation.

Arago, François (1786-1853). Ancien élève de lÉcole polytechnique, astronome et physicien, Arago mène lessentiel de sa carrière à lObservatoire de Paris quil dirige de 1813 à 1846 et à lAcadémie des sciences dont il est secrétaire perpétuel à partir de 1830. Grand orateur, homme politique républicain, il est soucieux de vulgariser les sciences et leurs applications.

Arcet, Jean-Pierre-Joseph Darcet ou d (1777-1844). Chimiste et industriel, membre de lAcadémie des sciences, il développa de nombreuses applications industrielles de la chimie.

Archimède (287-212 av. J.-C.). Mathématicien, physicien et ingénieur grec, il est connu pour ses nombreux travaux en géométrie, pour le principe de la poussée dite « dArchimède », la force de levier ou encore la vis sans fin.

Aristote (384-322 av. J.-C.). Philosophe grec qui écrivit entre autres nombreux sujets sur les sciences naturelles et dont les idées conservèrent une influence au moins jusquau xixe siècle.

Arlandes, François Laurent marquis d (1742-1809). Il fit le premier vol captif en montgolfière en 1783 avec Jean-François Pilâtre de Rozier.

Audubon, Jean-Jacques (1785-1851). Ornithologue et peintre américain dorigine française.

Babbage, Charles (1791-1871). Mathématicien et inventeur britannique, il conçoit le principe dun ordinateur mécanique et en débute la fabrication.

Babinet, Jacques (1794-1872). Ancien élève de lÉcole polytechnique, physicien, il travaille sur lélectricité, lélectromagnétisme et loptique et est élu à lAcadémie des sciences en 1840. Vulgarisateur pour la presse, il

926

conseille Jules Verne pour lécriture de Vingt-mille lieues sous les mers.

Bacon, Roger (1214-1294). Philosophe et savant anglais, il formule le principe dune méthode scientifique privilégiant lexpérience.

Bailly, Jean-Sylvain (1736-1793). Astronome et écrivain, auteur dune Histoire de lastronomie (1775-1783), il est élu à lAcadémie des sciences puis à lAcadémie française. Maire de Paris, il meurt guillotiné sous la Terreur.

Balard, Antoine-Jérôme (1802-1876). Pharmacien puis chimiste, il entre à lAcadémie des sciences et au Collège de France. Il découvre le brome et ses applications et invente un procédé de production de la soude.

Banks, Joseph (1778-1820). Botaniste et naturaliste, président de la Royal Society de Londres, il prend part à lexpédition de Cook.

Barbeu-Dubourg (ou du Bourg), Jacques (1709-1779). Médecin, historien et naturaliste, collaborateur de lEncyclopédie, il est plus connu pour ses travaux de botanique que pour linvention du parapluie-paratonnerre portatif.

Barchusen (ou Barckhausen), Jean-Conrad (1666-1723). Médecin et chimiste allemand qui publie à Leyde en 1717 des Elementa chemiae ; on lui doit notamment des analyses de la bile et des matières excrémentielles.

Bergman, Torbern Olof (1735-1784). Minéralogiste et chimiste suédois, il développe notamment la théorie des affinités et des attractions électives et compose des tables daffinités détaillées qui contribuent longtemps à fixer le sens du mot « affinités » en chimie.

Bernard, Claude (1813-1878). Médecin et physiologiste, auteur dune Introduction à létude de la médecine expérimentale en 1865, il est le fondateur de la médecine expérimentale. Professeur au Collège de France, il jouit dun très grand prestige et représente la figure du savant humble, respectable, menant une vie simple entièrement dévouée à la science.

Bernardin de Saint-Pierre, Jacques-Henri (1737-1814). Écrivain et savant auquel on doit notamment les Études de la Nature et le roman Paul et Virginie. Il fait reposer ses essais dhistoire naturelle sur la loi des harmonies. Providentialiste, vite discrédité par ses erreurs scientifiques, il devient le nom dune science attardée et dun souci religieux déplacé.

Berthelot, Marcellin (1827-1907). Sommité scientifique au tournant du Second Empire et de la IIIe République, ce chimiste est professeur au Collège de France à partir de 1865 et doit son renom à ses découvertes en synthèse organique. Membre de lAcadémie des sciences et de lAcadémie française, il est brièvement ministre de lInstruction publique (1886-1887).

Berthollet, Claude-Louis (1748-1822). Médecin et chimiste, membre de lAcadémie des sciences, il invente leau de Javel (hypochlorite de sodium) et met au point des poudres explosives.

Bartram, John (1699-1777). Botaniste américain, correspondant de Linné, il fonde le premier jardin botanique aux États-Unis.

Bertrand, Joseph (1822-1900). Ancien élève de lÉcole Polytechnique, Joseph Bertrand est professeur de 927physique générale et mathématique au Collège de France de 1862 à sa mort. Élu à lAcadémie des sciences puis à lAcadémie française, il sefforce dentretenir la mémoire de linstitution. Il publie ainsi LAcadémie des sciences et les académiciens de 1666 à 1793 (Paris, Hetzel, 1869), mais également, toujours chez des éditeurs parisiens à grande diffusion, un DAlembert (Hachette, « Les grands écrivains français », 1889) et un Blaise Pascal (Calmann Lévy, 1890). À sa mort, Gaston Darboux, alors Secrétaire perpétuel de lAcadémie des sciences, se souvient du jeune savant de lÉcole Polytechnique qui « savait par cœur tout Musset, une grande partie de Victor Hugo, beaucoup de Lamartine [] » (Éloge historique de Joseph Bertrand lu dans la séance publique annuelle du 16 décembre 1901.)

Berzélius, Jöns Jacob Berzelius dit (1779-1848). Chimiste, membre étranger de lAcadémie des sciences, il nomme de nombreux éléments chimiques, détermine leur masse et il est lun des fondateurs de la chimie moderne.

Bexon, Gabriel dit labbé (1748-1784). Naturaliste, collaborateur de Buffon.

Bichat, Xavier (1771-1802). Médecin et anatomiste, il rénove létude de lanatomie pathologique et publie notamment Recherches physiologique sur la vie et la mort (1800) et Anatomie descriptive (1801-1803).

Biot, Jean-Baptiste (1774-1862). Élève de lécole polytechnique lannée de sa création, puis membre influent de nombreuses institutions scientifiques dès le premier Empire, physicien, mathématicien et astronome français, élu à lAcadémie des sciences en 1808 et à lAcadémie française en 1856. Il rassemble diverses contributions dans ses trois volumes de Mélanges scientifiques et littéraires (1858) et fait lhistoire de lastronomie chinoise et indienne. De 1809 à 1815, il collabore au Mercure de France, en rédigeant des comptes rendus douvrages ou de découvertes scientifiques. Il contribue notamment à forger, en philosophie des sciences, la ligne de démarcation entre science et « non-science ».

Blainville, Henri-Marie Ducrotay de (1771-1850). Zoologiste et anatomiste, de lAcadémie des sciences, connu pour son caractère ombrageux, il se brouille ainsi avec Georges Cuvier en sopposant à sa méthode de classification qui reposait sur lanatomie pour créer une autre classification reposant sur les caractéristiques extérieures.

Blanchard, Jean-Pierre (1753-1809). Aéronaute, il fait la première traversée de la Manche en ballon. Il construit également des machines mécaniques.

Boas, Franz (1858-1942). Anthropologue américain dorigine allemande, opposé à lévolutionnisme, il sintéresse aux peuples « primitifs ».

Boerhaave, Herman (1668-1738). Médecin, chimiste et botaniste néerlandais, concurrent de Barchusen, il contribue à faire de la chimie une science, distincte de lalchimie.

Bonnet, Charles (1720-1793). Philosophe et naturaliste genevois, il défend lidée dune échelle continue des êtres vivants ou encore la palingénésie des animaux et des humains.

Bonpland, Aimé Goujaud dit (1773-1858). Médecin, botaniste et explorateur, il accompagne Humboldt dans son expédition en Amérique latine.

928

Bordeu, Théophile de (1722-1776). Médecin et poète, tenant du vitalisme, il est ami de Diderot et contribue à lEncyclopédie.

Bory de Saint-Vincent, Jean-Baptiste (1778-1846). Géographe et naturaliste, membre de la Société dentomologie et élu correspondant du Muséum en 1803, il participe à des expéditions scientifiques qui lui inspireront ses Essais sur les îles fortunées (1804) et un Voyage dans les quatre principales îles des mers dAfrique (1804).

Buch, Léopold baron de (1774-1853). Géologue et paléontologue allemand, il sintéressa aux volcans, aux fossiles, à la stratigraphie et donna la définition du Jurassique.

Buffon, Georges-Louis Leclerc comte de (1707-1788). Naturaliste français, membre de lAcadémie des sciences et de lAcadémie française, il y prononce un discours resté célèbre sur le style. Durant le xixe siècle, ses idées scientifiques sont méconnues ou méprisées mais ses descriptions danimaux sont données comme des exemples de belle écriture.

Burnouf, Eugène (1801-1852). Linguiste formé à lÉcole des Chartes, professeur au Collège de France et membre de lAcadémie des inscriptions et belles-lettres, cest un des plus grands indianistes français.

Cabanis, Pierre Jean Georges (1757-1808). Médecin, physiologiste, philosophe et homme politique français, inspiré par le sensualisme et le matérialisme, figure importante du groupe des « idéologues », il contribue à réformer lenseignement de la médecine et fait scandale en publiant Rapports du physique et du moral de lhomme (1802).

Carcavi, Pierre de (c. 1603-1684). Mathématicien français, membre de lAcadémie des sciences.

Carnot, Lazare (1753-1823). Mathématicien, physicien, général et homme politique, membre de lAcadémie des sciences, il participe à la fondation de lÉcole polytechnique et laisse dimportants travaux en mécanique, en géométrie et sur le calcul infinitésimal. Il est le père du physicien Nicolas Sadi Carnot et grand-père du président Sadi Carnot.

Carnot, Nicolas Sadi (1796-1832). Fils du précédent, ancien élève de lÉcole polytechnique, il publie à 27 ans un mémoire fondateur pour la thermodynamique.

Chappe, Claude (1763-1805). Inventeur du sémaphore ou télégraphe optique.

Chevreul, Eugène (1786-1889). Chimiste à la longévité exceptionnelle, membre de lAcadémie des sciences, connu pour ses travaux sur la saponification, sur les teintures et surtout sur la perception des couleurs dont on retient la « loi de contraste simultané ».

Collignon, Édouard (1831-1913). Ancien élève de lÉcole polytechnique, fondateur de lAssociation française pour lavancement des sciences, il écrit sur les mathématiques, la mécanique et la géodésie et laisse notamment un livre de vulgarisation sur Les Machines (1873).

Comte, Auguste (1798-1857). Ancien élève de lÉcole polytechnique, philosophe à lorigine du positivisme, il a une très grande influence sur la philosophie des sciences et la sociologie.

Condorcet, Nicolas de Caritat de (1743-1794). Philosophe et mathématicien des Lumières connu notamment pour ses travaux en statistique et en probabilités.

929

Cournot, Augustin (1801-1877). Philosophe et mathématicien français, il appliqua les mathématiques à léconomie et formula les principes de loffre et de la demande.

Creuzer, Friedrich (1771-1858). Philologue et archéologue allemand, il étudie particulièrement la symbolique des mythologies antiques.

Crocé-Spinelli, Joseph (1845-1875). Aéronaute, il meurt asphyxié lors dune ascension en haute altitude avec le ballon Le Zénith.

Cros, Charles (1842-1888). Poète et inventeur, il invente le paléophone en même temps quEdison le phonographe mais indépendamment. Il travaille également sur la télégraphie, la photographie en couleurs.

Curtius, Ernst (1814-1896). Archéologue et historien allemand spécialiste de lantiquité grecque.

Cuvier, Frédéric (1773-1838). Zoologiste et paléontologue, membre de lAcadémie des sciences, frère du suivant.

Cuvier, Frédéric dit Georges (1769-1832). Zoologiste, anatomiste et paléontologue, membre de 4 académies de lInstitut, fondateur de la paléontologie, il est le scientifique le plus en vue sous lEmpire et la Restauration. Ses travaux en anatomie comparée marquent durablement la discipline et ont un retentissement jusque dans le grand public de même que son Discours sur les révolutions de la surface du globe (1825). Partisan de la fixité des espèces, et de la différence radicale de leurs organisations, il soppose à Lamarck et à Étienne Geoffroy Saint-Hilaire.

Darcet : voir Arcet (d).

Darwin, Charles (1809-1882). Naturaliste anglais, il propose une théorie convaincante de lévolution des espèces et publie en 1859 On the Origin of Species by Means of Natural Selection (traduit en français en 1862) qui a un énorme retentissement jusquà nos jours, dans les sciences naturelles mais aussi en philosophie et dans les sciences humaines.

Dassy, Ferdinand alias René Ferdas. On ignore presque tout de lui si ce nest quil était licencié ès sciences naturelles (puis probablement docteur), préparateur à la Faculté des sciences de Poitiers et quil publia de 1875 à 1909.

Daubenton, Louis Jean-Marie dAubenton dit (1716-1799). Médecin, naturaliste et anatomiste, membre de lAcadémie des sciences et professeur au Collège de France, il collabore avec Buffon et contribue à lEncyclopédie.

Davy, Humphry (1778-1829). Physicien et chimiste anglais, primé par lInstitut de France en 1807 et nommé associé étranger en 1817.

Delambre, Joseph (1749-1822). Mathématicien et astronome, membre de lAcadémie des sciences, professeur au Collège de France, directeur de lObservatoire de Paris, il participe à linstitution du système métrique.

Delaunay, Charles-Eugène (1816-1872). Ancien élève de lÉcole polytechnique, astronome et mathématicien, directeur de lObservatoire de Paris et membre de lAcadémie des sciences.

Deleuze, Joseph Philippe François (1753-1835). Préparateur puis Bibliothécaire du Muséum dhistoire naturelle, il milite pour la reconnaissance du magnétisme animal, dirige la publication des Annales du Muséum, correspond avec des naturalistes français et étrangers, traduit des poèmes scientifiques, écrit une 930histoire du Muséum et un traité déducation.

Denis, Ferdinand (1798-1890). Historien et voyageur spécialiste du Brésil, il publie en 1822 les six volumes de Le Brésil, ou Histoire, mœurs, usages et coutumes des habitans de ce royaume.

Descartes, René (1596-1650). Philosophe, physicien et mathématicien, à lorigine de la géométrie analytique, son Discours de la méthode marque durablement lépistémologie et il représente lesprit du rationalisme et du classicisme français.

Deslon, Charles Nicolas (1750-1786). Médecin partisan du magnétisme animal, il publie des Observations sur le magnétisme animal en 1780.

Dicquemare, Jean-François (1733-1789). Naturaliste, astronome et géographe, il invente des instruments de navigation et étudie les invertébrés marins.

Dubois, Edmond-Paulin (1822-1891). Professeur dhydrographie à lÉcole navale, il publie en 1869 un Cours dastronomie destiné aux officiers de marine.

Duhamel du Monceau, Henri-Louis (1700-1782). Physicien, ingénieur, botaniste et agronome, membre de lAcadémie des sciences, il ne laisse aucun système qui marque les mémoires mais de nombreuses observations ponctuelles et solutions à des problèmes concrets notamment dans les domaine des arts et métiers.

Dulong, Pierre-Louis (1785-1838). Chimiste et physicien, professeur à lÉcole normale supérieure, à lÉcole polytechnique et à la Faculté des sciences de Paris, il travaille notamment sur la décomposition chimique et sur la thermodynamique.

Dumas, Jean-Baptiste (1800-1884). Chimiste, il publie sur la chimie « appliquée aux arts », il contribue à la fondation des écoles centrales de Paris et de Lille, il est député, sénateur puis ministre de lagriculture et du commerce (1850-1851), vice-président du Conseil supérieur de lInstruction publique (1853-1864), secrétaire perpétuel de lAcadémie des Sciences, et membre de lAcadémie française.

Dupuis, Charles-François (1742-1809). Professeur déloquence latine au Collège de France, membre de lAcadémie des inscriptions et Belles-Lettres, il sintéresse à lastronomie au contact de Lalande et énonce lidée athée, dans LOrigine de tous les cultes (1795) que les divinités dérivent de la considération des constellations.

Dutrochet, Henri (1776-1847). Médecin, botaniste, zoologiste et physiologiste, il estime que seule la méthode expérimentale peut faire progresser les sciences. Son idée principale est quil nexiste quune seule physiologie, à la fois végétale et animale.

Edison, Thomas (1847-1931). Inventeur et industriel états-unien, il invente notamment lampoule électrique, le phonographe et contribue à linvention du cinéma.

Ehrenberg, Gottfried (1795-1876). Zoologiste et anatomiste allemand, ami de Humboldt et Hemprich, il voyage beaucoup au Moyen-Orient et en Asie, étudie la vie microscopique et invente le mot bactérie.

Élie de Beaumont, Léonce (1798-1874). Géologue français, ancien élève de lÉcole polytechnique et de lÉcole des mines, élu à lAcadémie des sciences et au Collège de France, il 931formula une théorie de la formation des montagnes.

Empédocle (ve s. av. J.-C.). Philosophe, ingénieur et médecin grec, il nous reste des fragments des poèmes dans lesquels il exprima sa théorie du cosmos et des quatre éléments.

Euclide (fin du ive s. – iiie s. av. J.-C.) Mathématicien grec, ses Éléments sont à lorigine des mathématiques occidentales.

Euler, Leonhard (1707-1783). Grand mathématicien suisse, il est à lorigine du développement de lanalyse mathématique et publie un des premiers livres de vulgarisation scientifique, les Lettres à une princesse dAllemagne (1775).

Fabre, Jean-Henri (1823-1915). Entomologiste et écrivain du Sud de la France, auteur des Souvenirs entomologiques (1879-1907) et vulgarisateur.

Faye, Hervé (1814-1902). Polytechnicien et astronome ; il préside lAcadémie des sciences à partir de 1872 et compose, en 1874, un Cours dastronomie.

Fénelon, François de Salignac de La Mothe-Fénelon (1651-1715). Homme dÉglise, théologien et écrivain, ses ouvrages pédagogiques proposent une compréhension de la nature empreinte de providentialisme tout en paraissant annoncer la philosophie des Lumières.

Ferdas : voir Dassy.

Féré, Charles (1852-1907). Psychiatre et criminologue, il produit des travaux remarqués sur la psychopathologie.

Fermat, Pierre de (début du xviie s.-1665). Magistrat, physicien et mathématicien, on lui doit des travaux fondateurs en géométrie analytique, en calcul des probabilités, en calcul infinitésimal et il est à lorigine de la théorie des nombres.

Ferri, Enrico (1856-1929). Criminaliste, il contribue à établir les principes de lanthropologie criminelle et publie La Sociologie criminelle en 1884.

Flourens, Pierre (1794-1867). Biologiste, naturaliste et médecin, membre de lAcadémie française et de lAcadémie des sciences, il est un des fondateurs des neurosciences expérimentales (De la phrénologie et des études vraies sur le cerveau en 1863 et Psychologie comparée en 1865). Comme secrétaire perpétuel de lAcadémie des sciences (1833), il est chargé des éloges historiques des savants.

Fontenelle, Bernard Le Bouyer de (1657-1757). Auteur dramatique, philosophe et poète, il publie en 1686 les Entretiens sur la pluralité des mondes qui sont souvent considérés comme lancêtre de la vulgarisation scientifique.

Fourcroy, Antoine-François (1755-1809). Chimiste et homme politique, enseignant au Jardin du roi, soutient la méthode de nomenclature de Lavoisier, participe à la politique éducative et scientifique de la Révolution et à la fondation de lÉcole polytechnique.

Fourier, Joseph (1768-1830). Mathématicien, membre de lAcadémie des sciences et de lAcadémie française, il est reconnu pour ses études sur la théorie de la chaleur et pour ses applications des mathématiques aux phénomènes physiques.

Francœur, Louis Benjamin (1773-1849). Mathématicien, ancien élève de lÉcole polytechnique, professeur à la Faculté des sciences de Paris, membre 932de lAcadémie des sciences, il publia des manuels de mathématiques mais aussi dastronomie et de géodésie.

Franklin, Benjamin (1706-1790). Écrivain, homme politique, éditeur et homme politique états-unien, il démontre la nature électrique de la foudre et invente la paratonnerre.

Galilée, Galileo Galilei dit (1564-1642). Mathématicien et astronome italien, il perfectionne la lunette astronomique, pose certains fondements de la physique moderne et reste célèbre pour avoir défendu le principe copernicien de lhéliocentrisme. Victime de la répression de lÉglise, il est considéré comme un des grands martyrs de la science.

Gall, Franz Joseph (1758-1828). Médecin allemand, il est le fondateur de la phrénologie, selon laquelle on peut déceler les facultés et les penchants des hommes en étudiant les reliefs du crâne.

Gallois, Jean (1632-1707). Homme dÉglise, il fonde en 1655 le Journal des Sçavans, périodique pluridisciplinaire qui paraît encore aujorudhui.

Galvani, Luigi (1737-1798). Médecin, anatomiste et physicien italien, il découvre l« électricité animale ».

Gassendi, Pierre Gassend dit (1592-1655). Physicien, mathématicien, astronome et philosophe, il approuve Copernic et Galilée, souscrit à latomisme, promeut la démarche expérimentale et publie des critiques dAristote et de Descartes.

Gay-Lussac, Louis-Joseph (1778-1850). Physicien et chimiste, membre de lInstitut et professeur à lÉcole polytechnique, à la Faculté des sciences de Paris puis au Muséum dhistoire naturelle, il laisse notamment dimportants travaux sur les propriétés des gaz.

Geoffroy Saint-Hilaire, Étienne (1772-1844). Naturaliste, professeur au Muséum dhistoire naturelle où il est le rival de Georges Cuvier, il soutient le principe de lunité de composition des animaux.

Geoffroy Saint-Hilaire, Isidore (1805-1861). Fils du précédent, successeur de son père au Muséum dhistoire naturelle, il étudie le système de classification linnéen et fonde la tératologie moderne.

Gerhardt, Charles (1816-1856). Professeur de chimie à la Faculté des sciences de Strasbourg, il contribue aux débuts de la chimie organique moderne et réalise la synthèse de lacide acétylsalicylique (aspirine).

Gessner, Johannes (1709-1790). Médecin et naturaliste suisse, il fait un voyage à Paris avec Albrecht von Haller, fonde la Société dhistoire naturelle de Zürich et publie des travaux de botanique. Ne pas le confondre avec Salomon Gessner (1730-1788), poète suisse.

Girardin, Jean Pierre Louis (1803-1884). Chimiste, professeur à la Faculté des sciences de Lille, il publie sur les applications de la chimie à lagriculture et à lindustrie.

Goethe, Johann Wolfgang von (1749-1832). Surtout connu comme écrivain allemand, il a été administrateur et a fréquenté nombre de puissants, dartistes et dintellectuels européens. Il sest passionné pour les sciences naturelles et a conduit des recherches notamment en optique, en botanique, en anatomie et en géologie.

Guillemin, Amédée (1826-1893). 933Journaliste et vulgarisateur scientifique, il collabore à de nombreux journaux et publie notamment des Causeries astronomiques (1861), Le Ciel. Notions dastronomie à lusage des gens du monde et de la jeunesse (1864) et Le Monde physique (1881-1885).

Gutenberg, Johannes Gensfleisch zur Laden zum Gutenberg dit (c. 1400-1468). Inventeur de limprimerie typographique à caractères mobiles.

Guyton de Morveau, Louis-Bernard (1737-1816). Chimiste et député, directeur de lÉcole polytechnique, il publie en 1787 une Méthode pour la nomenclature chimique qui propose de nommer des noms les plus simples les substances les plus simples et de donner aux corps composés des noms qui rappellent leur composition. Ce système fut adopté dans toute lEurope.

Haeckel, Ernst (1834-1919). Biologiste et philosophe allemand, il est lun des principaux vulgarisateurs du darwinisme par ses ouvrages massivement diffusés et traduits. Il formule également ses propres théories notamment sur la « récapitulation » embryogénique, sur lorigine de lhomme et sur les races humaines. À partir de ses travaux en biologie, il développe une philosophie moniste dinspiration matérialiste.

Haller, Albrecht von (1708-1777). Médecin et naturaliste suisse, il est lauteur dun célèbre poème, Les Alpes (1729), traduit en français dans les années 1760 puis sous le Directoire. Il influence notamment Vicq dAzyr par ses travaux danatomie physiologique.

Harris, Thomas (?-1824). Pionnier de laérostation, inventeur dune valve déchappement des gaz, il meurt dans un accident de ballon.

Hartmann, Eduard von (1842-1906). Philosophe allemand, il est lauteur dune Philosophie de linconscient (1869) qui a un grand retentissement dans toute lEurope.

Hassenfratz, Jean Henri (1755-1827). Chimiste et physicien, engagé dans la Révolution, il enseigne à lÉcole polytechnique et à lÉcole des Mines.

Haüy, René-Just (1743-1822). Minéralogiste, professeur à lÉcole normale supérieure, à lÉcole des Mines, au Muséum dhistoire naturelle, à la Faculté des sciences de Paris, membre de lAcadémie des sciences, il explique la structure géométrique des cristaux et fonde la cristallographie géométrique.

Helmholtz, Hermann von (1821-1894). Physiologiste et physicien prussien, auteur dimportants travaux en optique et en acoustique.

Henry, Charles (1859-1926). Érudit autodidacte, directeur du Laboratoire de physiologie des sensations à la Sorbonne, ses travaux croisant esthétique, physiologie et mathématiques ne sont pas reconnus par les scientifiques mais intéressent les artistes, notamment musiciens et peintres, et touchent à la parapsychologie. Ami de plusieurs poètes et peintres, il aurait inspiré Paul Valéry pour son personnage de Monsieur Teste.

Héraclite (c. 544-541- c. 580 av. J.-C.). Philosophe et cosmologiste présocratique.

Hermann, Jean (1738-1800). Médecin et naturaliste, professeur de médecine et de botanique, directeur dun jardin botanique.

934

Héron dAlexandrie (ier s.). Mécanicien et mathématicien grec, inventeur de machines.

Hérodote (480-425 av. J.-C.). Historien et géographe grec.

Herschell, William (1738-1822). Compositeur, astronome et cosmologiste britannique dorigine allemande, il construit dénormes télescopes et découvre Uranus. Il collabore avec sa sœur Caroline, réputée comme une des premières femmes astronomes.

Hippocrate (c. 460-c. 370 av. J.-C.). Médecin et philosophe grec, fondateur dune doctrine et de méthodes médicales dune grande influence au cours de lhistoire.

Hooker, sir William Jackson (1785-1865). Botaniste britannique, directeur des jardins botaniques de Kew.

Humboldt, Alexander von (1769-1859). Naturaliste, géographe et explorateur allemand, membre associé de lAcadémie des sciences, il vit et travaille une partie de sa vie en France où il fréquente les savants français. Il fait un voyage dexploration de 5 ans en Amérique du Sud dont il publie le compte rendu en français. Son ouvrage le plus connu est Cosmos. Essai dune description physique du Monde (1847-1859).

Huxley, Thomas Henry (1825-1895). Biologiste, paléontologue et philosophe anglais, Huxley est un évolutionniste proche de Darwin et promoteur de ses thèses. En tant que zoologiste, il fait progresser les recherches sur la biologie des invertébrés puis des vertébrés.

Huyghens, Christiaan (1629-1695). Mathématicien, astronome et physicien néerlandais, il est lauteur dobservations de Saturne, de travaux sur le calcul des probabilités, sur la mécanique des pendules (appliquée aux horloges) et dune théorie sur la nature ondulatoire de la lumière.

Hypatie (c. 355/370-415). Philosophe et mathématicienne grecque, morte assassinée par des fanatiques chrétiens.

Jussieu, Laurent de (1748-1836). Botaniste, membre de lAcadémie des sciences, neveu de Bernard de Jussieu, il travaille avec lui et développe sa classification des plantes. Directeur du Muséum dhistoire naturelle, il en fonde la bibliothèque.

Jussieu, Bernard de (1699-1777). Botaniste, professeur de botanique au Jardin du roi, membre de lAcadémie de sciences, il est connu pour son système de classification des plantes.

Kepler, Johannes (1571-1630). Astronome, cosmologiste et mathématicien allemand, il énonce des propositions mathématiques restées célèbres et fait dimportantes observations sur le mouvement des planètes tendant à confirmer lhéliocentrisme.

La Caille, Nicolas-Louis de Lacaille ou (1713-1762). Astronome, membre de lAcadémie des sciences, il effectue une mission dans lhémisphère austral, fait de nombreuses observations astronomiques et participe à la mesure dun arc du méridien.

La Condamine, Charles-Marie de (1701-1774). Explorateur et physicien, membre de lAcadémie des sciences et de lAcadémie française, à qui lon doit la mesure du méridien.

Lacassagne, Alexandre (1843-1924). 935Professeur à la Faculté de médecine de Lyon, il contribue à la fondation de lanthropologie criminelle et crée avec Gabriel Tarde en 1895 la première revue française de criminologie.

Lacépède, Bernard Germain Étienne de Laville-sur-Illon de (1756-1825). Compositeur puis zoologiste et homme politique, professeur au Muséum dhistoire naturelle, on lui doit surtout une Histoire naturelle des poissons (1798-1803).

Lacroix, Silvestre-François (1765-1843). Géomètre et mathématicien, professeur à lÉcole polytechnique, à la Faculté des sciences de Paris puis au Collège de France, membre de lAcadémie des sciences, il laisse notamment des travaux sur le calcul différentiel et le calcul intégral.

Lagny, Thomas Fantet de (1660-1734). Mathématicien, membre de lAcadémie des sciences, connu pour avoir calculé les 120 premières décimales du nombre π. On raconte quil aurait dit, après avoir assisté à une tragédie de Racine, « mais quest-ce que cela prouve ? »

Lagrange, Joseph Louis (1736-1813). Mathématicien et astronome italien puis français, membre de lAcadémie des sciences, professeur à lÉcole normale puis à lÉcole polytechnique, il laisse dimportants travaux en analyse, en mécanique et en géométrie qui nourrissent de nombreux domaines scientifiques. Il est lauteur de Réflexions sur la résolution algébrique (1771) et dune Mécanique analytique (1788).

Lamarck, Jean-Baptiste de Monet de (1744-1829). Naturaliste, professeur au Muséum dhistoire naturelle et membre de lAcadémie des sciences. Dabord connu pour ses travaux de botaniste, il fait également des recherches en géologie, en météorologie, en physique puis en zoologie et en paléontologie. Il reste connu surtout pour sa théorie transformiste de lévolution des espèces.

Lapérouse, Jean-François Galaup, comte de (1741-1788). Grand circumnavigateur français, disparu dans les parages des îles de Vanikoro lors de lune de ses expéditions destinées à compléter les découvertes de Cook dans les mers du Sud.

Laplace, Pierre-Simon de (1749-1827). Mathématicien, astronome et homme politique, membre de lAcadémie des sciences et de lAcadémie française, il est ministre de lintérieur sous le Consulat. Il contribue à la théorie des probabilités et surtout à la mathématisation de la mécanique astronomique par son Traité de mécanique céleste (1799-1825).

Laugier, Ernest (1812-1872). Astronome à lObservatoire de Paris, président de lAcadémie des sciences, il laisse dimportants travaux sur le magnétisme et en astronomie.

Laurent, Émile (1861-1904). Médecin aliéniste et criminologue, auteur de Les Habitués des prisons de Paris (1890), LAmour morbide (1891), La Poésie décadente devant la science psychiatrique (1897) et Fétichistes et érotomanes (1905).

Lavater, Johann Kaspar (1740-1801). Pasteur et théologien suisse, il est surtout connu pour avoir popularisé une forme de physiognomonie.

Lavoisier, Antoine Laurent de (1743-1794). Lun des fondateurs de la chimie moderne, il participe à une réforme de la nomenclature chimique et publie 936en 1789 un Traité élémentaire de chimie, présenté dans un ordre nouveau et daprès les découvertes modernes. Soupçonné dopposition à la Révolution, il est guillotiné en 1794.

Leibniz, Gottfried Wilhelm (1646-1716). Philosophe et mathématicien allemand, il contribue à inventer le calcul intégral, différentiel et infinitésimal.

Lesson, René-Primevère (1794-1849). Pharmacien de la Marine, membre de lAcadémie des sciences, il ramène en 1822, de lexpédition Duperrey, une moisson impressionnante despèces zoologiques et botaniques et publie en 1831 un traité dornithologie méthodique.

Leuwenhoëck, Antoni van (1632-1723). Commerçant et savant néerlandais, il perfectionne considérablement la technique des microscopes, ce qui lui permet de faire les premières observations de protozoaires et de spermatozoïdes.

Levaillant, François (1753-1824). Explorateur et ornithologue, il publie des « histoires naturelles » doiseaux, mais aussi un Voyage dans lintérieur de lAfrique (1790), suivi dun Second Voyage (1795), qui connaissent un très grand succès.

Leverrier, Urbain Le Verrier ou (1811-1877). Astronome, mathématicien et homme politique, membre de lAcadémie des sciences, professeur à la Faculté des sciences de Paris, directeur de lObservatoire de Paris, il découvre la planète Neptune et organise le premier service de météorologie moderne.

Liais, Emmanuel (1816-1900). Amateur dastronomie et de météorologie, il est recruté par lObservatoire de Paris, où il travaille sous la direction dArago, puis de Le Verrier et dont il devient directeur adjoint. Il fait ensuite carrière au Brésil où il soccupe dastronomie et de botanique puis revient à Cherbourg dont il devient maire et où il fonde une société savante. Il a publié notamment LEspace céleste et la nature tropicale en 1865.

Lightfoot, John (1735-1788). Botaniste et conchyliologiste britannique.

Linné, Linnæus ou Carl von (1707-1778). Botaniste suédois, il invente le système de nomenclature binominale et produit une monumentale classification du vivant.

Lombroso, Marco Ezechia dit Cesare (1835-1909). Médecin aliéniste italien, il fonde lanthropologie criminelle en publiant LHomme criminel en 1876.

Lyell, Charles (1797-1875). Géologue britannique, il défend luniformitarisme dans ses Principes de géologie (1830-1833).

Magendie, François (1783-1855). Médecin et physiologiste, il occupe la première chaire de physiologie expérimentale du Collège de France.

Mairan, Jean-Jacques Dortous de (1678-1771). Mathématicien, géophysicien et astronome, secrétaire perpétuel de lAcadémie des sciences de 1740 à 1743 et membre de lAcadémie française.

Manilius, Marcus (ier siècle). Poète et astrologue auteur dun poème didactique en latin : Les Astronomiques.

Marey, Étienne-Jules (1830-1904). Médecin, physiologiste et inventeur, professeur au Collège de France et membre de lAcadémie des sciences, il étudie le mouvement 937des animaux quil décompose par la chronophotographie.

Mariotte, Edme (1620-1684). Botaniste et physicien, membre de lAcadémie des sciences, il publie notamment des travaux sur la végétation et la mécanique des fluides.

Maupertuis, Pierre Louis Moreau de (1698-1759). Philosophe, mathématicien, astronome, physicien et naturaliste, membre de lAcadémie des sciences, il diffuse les idées de Newton et défend lidée de génération spontanée et le transformisme.

Maxwel, William Maxwell ou (1581-1641). Médecin et magnétiseur écossais, auteur du De medicina magnetica.

Maxwell, James Clerk (1831-1879). Mathématicien et physicien écossais, il unifie en un seul ensemble déquations – les « équations de Maxwell » – lélectricité, le magnétisme et linduction. Ce faisant, il modifie le théorème dAmpère.

Méchain, Pierre (1744-1804). Astronome et mathématicien, il découvre de nombreux objets célestes et participe à la première mesure dun arc de méridien.

Ménard, Louis (1822-1901). Poète et chimiste, il découvre le collodion en 1846.

Mersenne, Marin (1588-1648). Mathématicien, physicien et musicologue.

Mesmer, Franz-Anton (1734-1815). Médecin suisse, fondateur de la théorie du magnétisme animal ou mesmérisme, et de la thérapeutique qui lui est liée.

Meyranx, Pierre Stanislas (1790-1832). Médecin et naturaliste, auteur dune Anthropographie, ou Résumé danatomie du corps humain (1827), auteur dun mémoire sur les mollusques remarqué par Étienne Geoffroy Saint-Hilaire en 1829. Son nom est orthographié Meyreaux par Balzac dans la première édition du Traité de la démarche et Méreaux ou Mereaux par dautres éditeurs. Il est le modèle du personnage de Meyraux dans Illusions perdues et Louis Lambert.

Moleschott, Jacob (1822-1893). Médecin, physiologiste et philosophe néerlandais puis italien, il contribue à la pensée matérialiste.

Monge, Gaspard (1746-1018). Mathématicien et homme politique français, il contribue à la fondation de lÉcole normale de lan III, de lÉcole polytechnique et de lÉcole des Arts et Métiers. Ses travaux portent principalement sur la géométrie descriptive mais il est aussi lun des premiers à travailler sur la théorie du transport.

Montgolfier, Joseph-Michel (1740-1810) et son frère Jacques-Étienne (1745-1799). Industriels français, inventeurs du ballon à air chaud (montgolfière) à lorigine du premier vol humain.

Moreau de la Sarthe, Jacques-Louis Moreau dit (1771-1826). Médecin, anatomiste, membre de lAcadémie de médecine et bibliothécaire de la Faculté de Médecine de Paris.

Moreau de Tours, Jacques-Joseph (1804-1884). Disciple dEsquirol, ce médecin découvre lors dun voyage au Proche-Orient le chanvre indien et voit dans ce produit un moyen dexploration en matière de pathogénie mentale.

Morel, Bénédict-Auguste (1809-1873). Psychiatre, auteur dune théorie de la dégénérescence humaine.

Müller, Otto Friedrich (1730-1784). 938Zoologiste danois spécialiste des invertébrés microscopiques.

Musschenbroek, Pieter van (1692-1761). Physicien néerlandais, il contribue à introduire aux Pays-Bas les théories de Newton et laisse dimportantes observations sur lélectricité et le magnétisme. Il prend part à lexpérience de la bouteille de Leyde.

Nadar, Félix Tournachon dit (1820-1910). Photographe, écrivain et aéronaute, il réalise les premières photographies aériennes de Paris en 1858 et participe au développement des ballons à air chaud.

Nass, Lucien (1874-1933). Médecin et historien, directeur de la Revue dhygiène sociale, rédacteur en chef de La Vie médicale, spécialiste de psychopathologie.

Needham, John Turbeville (1713-1781). Biologiste anglais connu pour ses observations au microscope qui lui font conclure à labiogénèse ou génération spontanée, selon laquelle le vie prend naissance de linanimé.

Newton, Isaac (1643-1727). Physicien, mathématicien, astronome et philosophe anglais, il est principalement connu pour sa théorie de la gravitation universelle et pour la création du calcul infinitésimal.

Nobili, Léopoldo (1784-1835). Physicien italien, il met au point le galvanomètre astatique, contribue à inventer le thermomultiplieur et travaille sur linduction électromagnétique.

Oken, Lorenz Ockenfuss ou (1779-1851). Naturaliste et philosophe allemand, fondateur de la Naturphilosophie.

Omalius dHalloy, Jean-Julien d (1783-1875). Géologue et homme politique belge, président de la Société géologique de France, membre correspondant de lAcadémie des sciences, il dresse la première carte géologique de la France.

Owen, Richard (1804-1892). Naturaliste britannique spécialiste danatomie comparée et de paléontologie.

Palissy, Bernard (c. 1510-c. 1589). Céramiste émailleur et savant, il met au point des techniques démail au prix de longs travaux et devient une figure légendaire qui inspire notamment à Balzac le personnage de Balthazar Claës dans La Recherche de labsolu.

Papin, Denis (1647-1713). Physicien et inventeur de machines, il apporte dimportantes contributions à linvention de la machine à vapeur.

Parménide (fin du vie s.-milieu du ve s. av. J.-C.). Philosophe grec pythagoricien, il exprime ses conceptions scientifiques et épistémologiques notamment dans un grand poème didactique : De la nature.

Pascal, Blaise (1623-1662). Philosophe, mathématicien et physicien, il contribue aux mathématiques par ses travaux en géométrie projective, sur le calcul infinitésimal, les probabilités, les cycloïdes et les suites. En physique, il mène des travaux sur la pression atmosphérique. Il invente la première machine à calculer.

Pasteur, Louis (1822-1895). Chimiste et biologiste, membre de lAcadémie des sciences et de lAcadémie française, chercheur à lÉcole normale supérieure, il étudie les fermentations, la transmission des maladies contagieuses, invalide la thèse des générations spontanées, 939donne son nom à la pasteurisation, définit le concept de vaccination et met au point les vaccins contre le charbon et la rage.

Périer, Florin (1605-1672). Beau-frère de Blaise Pascal, il réalise sur ses instructions lexpérience démontrant lexistence de la pression atmosphérique en 1647.

Pestalozzi, Johann Heinrich (1746-1827), Pédagogue suisse naturalisé français en 1792, dinspiration rousseauiste.

Pilâtre de Rozier, Jean-François (1754-1785). Savant créateur du premier musée technique en France, il réalise le premier vol habité en montgolfière en 1783 et meurt quand son ballon sécrase en 1785.

Pinel, Philippe (1745-1826). Médecin aliéniste, il établit la première classification des maladies mentales. Il préconise le « traitement moral », affirmant que les aliénés peuvent être soignés.

Platon (c. 427-c. 348 av. J.-C.), Philosophe grec, il affirme lutilité des mathématiques pour former le jugement. La part scientifique de son œuvre porte sur la cosmologie et lépistémologie.

Pline lAncien, Gaius Plinius Secundus dit (23-79). Écrivain et naturaliste romain, il est lauteur dune Histoire naturelle à laquelle se réfèrent les naturalistes jusquau xixe siècle.

Poincaré, Henri (1854-1912). Physicien et mathématicien, ancien élève de lÉcole polytechnique et de lÉcole des Mines, professeur à la Faculté des sciences de Paris et à lÉcole polytechnique, membre de lAcadémie des sciences et de lAcadémie française, précurseur de la théorie de la relativité restreinte, il est le fondateur de létude qualitative des systèmes déquations différentielles et de la théorie du chaos. Il se distingue aussi par ses travaux en calcul infinitésimal et en optique. En 1902, il publie La Science et lhypothèse, livre devenu classique en philosophie des sciences.

Poinsot, Louis (1777-1859). Mathématicien, inspecteur général de lUniversité, professeur puis examinateur à lÉcole polytechnique, membre de lAcadémie des sciences et du Conseil de lInstruction publique puis sénateur et pair de France, on lui doit des travaux en mécanique.

Poisson, Siméon-Denis (1781-1840). Mathématicien, professeur à lÉcole polytechnique et à la Faculté des sciences de Paris, membre de lAcadémie des sciences, il laisse de nombreux travaux notamment sur les intégrales, la mécanique, les probabilités et des applications des mathématiques à la physique.

Pouchet, Félix-Archimède (1800-1872). Médecin et naturaliste, professeur au Muséum dhistoire naturelle de Rouen, il soutient, contre Louis Pasteur, la thèse de lhétérogénie cest-à-dire de la génération spontanée.

Prévost, Constant (1787-1856). Géologue, fondateur de la Société géologique de France, professeur à la Faculté des sciences de Paris et membre de lAcadémie des sciences, il soutient la théorie actualiste et combat la thèse des soulèvements.

Priestley, Jospeh (1732-1804). Philosophe, théologien, physicien et chimiste anglais, partisan de la théorie phlogistique, il découvre plusieurs gaz et publie des travaux sur lélectricité.

Prout, William (1785-1850). Médecin et chimiste britannique, il fait 940dimportantes découvertes sur la masse atomique et sur la chimie de la digestion. Il remporte la médaille Copley en 1827.

Ptolémée, Claude (c. 90-c. 168). Astronome et géographe grec, connu surtout pour son système géocentrique.

Puységur, Armand Marie Jacques de (1751-1825). Disciple de Mesmer, il livre les expériences de magnétisme quil effectue sur les humains et les animaux dans des ouvrages tels Mémoires pour servir à lhistoire et à létablissement du magnétisme animal (1784) et Du magnétisme animal considéré dans ses rapports avec diverses branches de la physique générale (1807).

Pythagore (c. 580 av. J.-C.-c. 495 av. J.-C.). Philosophe et mathématicien grec, il serait à lorigine dune mystique des nombres liée à de nombreux domaines des sciences et au fondement dune cosmologie ésotérique. On lui attribue un théorème géométrique qui porte son nom.

Raspail, François-Vincent (1794-1878). Chimiste, botaniste et homme politique, ses livres de vulgarisation médicale sont très diffusés et il milite pour une connaissance populaire des sciences naturelles, pour lhygiène et lusage du camphre antiseptique.

Réaumur, René-Antoine Ferchault de (1683-1757). Physicien et naturaliste, membre de lAcadémie des sciences, il travaille sur de très nombreux sujets, de la métallurgie à la zoologie et reste connu surtout pour ses publications en éthologie.

Régis, Emmanuel (1855-1918). Psychiatre de Bordeaux, il publie beaucoup sur les névroses et notamment sur des sujets littéraires ou philosophiques : La Médecine et le pessimisme contemporain (1898), Le Personnage dHamlet et son interprétation par Mme Sarah Bernhardt (1899), La Neurasthénie de J.-J. Rousseau (1900), La Dromomanie de Jean-Jacques Rousseau (1910).

Regnault, Henri Victor (1810-1878). Chimiste et physicien, ancien élève de lécole polytechnique, membre de lAcadémie des sciences, professeur à lÉcole polytechnique puis au Collège de France, célèbre pour son talent dexpérimentateur, il étudie principalement la physique des gaz. Administrateur de la manufacture de Sèvres, il est aussi pionnier dans lutilisation de certains procédés de photographie. Il est le père du peintre orientaliste Henri Regnault (1843-1871).

Ribot, Théodule (1839-1916). Normalien, professeur de philosophie, il est le fondateur de la psychologie scientifique en France. Il enseigne à la Sorbonne puis au Collège de France la psychologie expérimentale et diffuse les théories psychologiques britanniques et allemandes.

Riccioli, Giovanni Battista (1598-1671). Jésuite et astronome italien, il est lauteur dun Almagestum novum (1651) qui remet en question le système héliocentrique de Copernic. Il étudie la surface lunaire et donne à ses reliefs les noms encore en usage aujourdhui.

Richet, Charles (1850-1935). Figure majeure de la science française au cours du premier tiers du xxe siècle, membre de lAcadémie de médecine et de lAcadémie des sciences, il est déjà très connu dans les années 1890 et touche à tout ce qui sapproche des sciences, de la philosophie et du spiritisme. Prix Nobel de 941« physiologie ou médecine » en 1913 pour ses travaux sur les réactions allergiques (anaphylaxie), il est ensuite connu pour ses théories pacifistes, racistes et eugénistes.

Richmann, Georg Wilhelm (1711-1753) Physicien russe dorigine allemande, ses travaux portent notamment sur lélectricité. Il meurt foudroyé lors dune expérience sur la foudre.

Ritter, Carl (1779-1859). Géographe allemand, disciple de Humboldt, influent dans toute lEurope.

Roberval, Gilles Personne de (1602-1675). Mathématicien et physicien, membre fondateur de lAcadémie des sciences, il donne son nom à un type de balance à deux fléaux.

Rochas dAiglun, Albert (1837-1914). Militaire, ancien élève et administrateur de lÉcole polytechnique, il publie de nombreux articles dans La Nature sur lhistoire des sciences et des techniques ainsi que des ouvrages sur les para-sciences (hypnose, magnétisme, réincarnation, etc.).

Rougier de La Bergerie, Jean-Baptiste (1757-1836). Propriétaire terrien, il participe à la Révolution de 1789 et devient préfet sous lEmpire. Il se consacre à lagronomie à la fois théorique et pratique et publie sur le sujet. Il publie en 1804 un grand poème didactique sur lagronomie, Géorgiques françaises, poème suivi dun Traité complet de poésie géorgique.

Sachs, Georg Tobias Ludwig (1786-1814). Médecin et professeur de médecine allemand, il est lauteur dune étude sur lalbinisme et il est le premier à publier une description du phénomène de synesthésie en 1812.

Saint-Paul, Georges, (1870-1937). Médecin, il soutient une thèse sur les fonctions cérébrales des artistes et écrivains et prolonge ses travaux par des enquêtes sur le langage des écrivains. Il publie également, sous le pseudonyme de G. Espé de Metz, de la poésie, des récits et des pièces de théâtre qui vulgarisent des questions de santé publique.

Sauvage, Pierre Louis Frédéric (1786-1857). Ingénieur, il dépose un brevet sur l« hélice » qui participe à la révolution de la propulsion des bateaux mais il nen est pas reconnu comme linventeur unique ou principal.

Schiaparelli, Giovanni (1835-1910). Astronome, historien des sciences et homme politique italien, il observe notamment de supposés canaux à la surface de Mars.

Seba, Albertus, (1665-1736). Zoologiste et pharmacien hollandais, son monumental Thesaurus illustré en quatre gros volumes (1734-1765) marque lhistoire de lillustration naturaliste.

Serres, Antoine Étienne Renaud Augustin (1786-1868). Médecin et anatomiste, professeur danatomie comparée au Muséum dhistoire naturelle et membre de lAcadémie des sciences, il publie notamment des Principes dembryogénie, de zoogénie et de tératogénie (1859) et contribue à la théorie de lunité de plan de composition des animaux.

Sivel, Théodore (1834-1875). Marin et aéronaute, il réalise des records daltitude et de longueur de vol en ballon et meurt dans la catastrophe du Zénith.

Spallanzani, Lazzaro (1729-1799). 942Naturaliste italien, il étudie la reproduction animale et réfute la théorie de la génération spontanée.

Spencer, Herbert (1820-1903). Ingénieur de formation, philosophe et sociologue anglais, il développe une philosophie générale de lévolution dès avant la publication des travaux de Darwin dont il devient ensuite lun des principaux défenseurs. Il est surtout connu pour avoir cherché à unifier tous les savoirs dans un système épistémologique global et pour avoir développé le darwinisme social, une transposition de la théorie de la concurrence vitale à la société humaine.

Stahl, Georg Ernst (1659-1734). Médecin et chimiste allemand, il est lun des premiers défenseurs du vitalisme et de la théorie du phlogistique.

Swammerdam, Jan (1637-1680). Médecin et naturaliste hollandais, pionnier dans lusage du microscope, il étudie notamment les insectes et défend la théorie épigénétique contre celle de la préformation des germes.

Swedenborg, Emmanuel (Stockholm, 1688-Londres, 1772). Fondateur dun journal scientifique en Suède, il publie des travaux en mathématiques, astronomie, géologie, cosmologie, électricité, économie, etc. Ses recherches prennent un tour philosophique et théologique après une révélation mystique et il développe une théorie des correspondances entre le monde matériel et le monde spirituel qui inspire les philosophies illuministes et ésotériques mais aussi des écrivains tels que Balzac, Baudelaire ou encore Paul Valéry.

Thalès de Milet (c. 625-c. 547 av. J.-C.). Philosophe et mathématicien grec, il donne son nom à un célèbre théorème géométrique.

Thénard, Louis Jacques (1777-1857). Chimiste et homme politique, il est professeur au Collège de France, à lÉcole polytechnique et à la Faculté des sciences de Paris. Fait baron en 1825, il est député puis pair de France, et assume les responsabilités de vice-président du Conseil royal de linstruction publique et chancelier de lUniversité. On lui doit des travaux sur le bleu de cobalt, le silicium, liode, le sodium, le potassium, la découverte de leau oxygénée, du bore et un important Traité de chimie (1813).

Tissandier, Gaston (1843-1899). Chimiste, journaliste vulgarisateur et aérostier, il fonde le journal La Nature en 1873 et publie de nombreux livres de vulgarisation scientifique. Pionnier de laérostation, il est le seul survivant de la catastrophe du Zénith en 1875.

Topinard, Paul (1830-1911). Anthropologue, disciple de Paul Broca, il est directeur adjoint du laboratoire danthropologie à lÉcole pratique des hautes études et secrétaire général de la Société danthropologie de Paris.

Tournefort, Joseph Pitton de (1656-1798). Voyageur et naturaliste infatigable, botaniste du Jardin du Roi, il constitue un immense herbier. Il met au point dès 1694 une méthode très simple de classification des plantes par les fleurs et les fruits qui est adoptée dans toute lEurope. Linné lui a rendu hommage.

Trophonius ou Trophonios. Architecte légendaire dans la mythologie grecque.

Valenciennes, Achille (1794-1865). Aide-naturaliste au Muséum dhistoire naturelle, il travaille aux côtés de 943Lacépède, de Lamarck, puis de Georges Cuvier dont il continue et achève lHistoire des poissons. Il succède en 1832 à Blainville à la chaire des annélides.

Varignon, Pierre (1654-1722). Jésuite et mathématicien, il donne dimportantes contributions à la statique.

Vauquelin, Louis-Nicolas (1769-1823). Pharmacien et chimiste, membre de lAcadémie des sciences, professeur au Collège de France et au Jardin du roi, il découvre le chrome et le béryllium.

Vernois, Maxime (1809-1877). Médecin honoraire à lHôtel-Dieu, il est connu pour son Traité pratique dhygiène industrielle et administrative (1860).

Vésale, Andries Wytinck van Wesel ou Andreas Vesalius dit (1514-1564). Médecin et anatomiste belge célèbre pour les avancées quil proposa par rapport à la médecine héritée de Galien.

Vicq dAzyr, Félix (1748-1794). Médecin, naturaliste et anatomiste, médecin de Marie-Antoinette.

Vieillot, Louis Jean Pierre (1748-1831). Étudie lornithologie en Amérique et publie un certain nombre douvrages dont, en 1806, lHistoire naturelle et générale des colibris, oiseaux-mouches, jacamars et promerops. En 1812, il tente de concurrencer Georges Cuvier en publiant lAnalyse dune nouvelle ornithologie élémentaire.

Virey, Julien-Joseph (1775-1846). Naturaliste et anthropologue, il publie énormément, notamment sur lhistoire naturelle, la médecine et la pharmacie, traitant de nombreux sujets comme lévolution des espèces, la théorie raciale ou encore lanthropologie quil contribue à fonder comme discipline.

Volney, Constantin-François Chassebœuf de La Giraudais, comte Volney, dit (1757-1820). Philosophe, orientaliste et homme politique, il voyage beaucoup et ses ouvrages rendent compte de ces voyages. Athée matérialiste, es réflexions sur lhistoire sont parfois polémiques. Son œuvre la plus connue est Les Ruines (1791).

Volta, Alessandro Giuseppe Antonio Anastasio comte (1745-1827). Physicien italien, il étudie lélectricité et invente la pile électrique.

Wachendorf, Evert Jacob van (1703-1758). Naturaliste hollandais, il publie en 1747 un système botanique particulièrement complexe, multipliant les radicaux possibles. Il est particulièrement réputé pour la trop grande complexité de son système taxonomique.

Watt, James (1736-1819). Ingénieur écossais, il apporte des perfectionnements très importants à la machine à vapeur. Son nom a été donné à lunité physique de puissance.

Wedel, Georg Wolfgang (1645-1721). Médecin allemand.

Werner, Abraham Gottlob (c. 1749-1817). Minéralogiste et géologue allemand qui formule et défend la théorie neptuniste de la formation de la croûte terrestre.

Worcester, Somerset Edward marquis de (1601 ou 1603-1667). En 1663, cet inventeur anglais publie un ouvrage intitulé Century of Inventions, où il détaille plus de 100 inventions, incluant lune des premières machines à vapeur.

Article de collectif: Précédent 35/39 Suivant