Aller au contenu

Résumés

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-3216-3
  • ISSN: 2426-8852
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-3217-0.p.0337
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 13/11/2014
  • Périodicité: Annuelle
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
337

Résumés

Paola Viviani, « Syrian Women between the Arab World and the United States in the Early 20th Century »

Cette étude analyse deux articles publiés par lintellectuelle syro-libanaise Rūzā Anūn dans la revue al-Ğāmia de son frère, en 1907 pendant leur séjour à New York. Elle y démontre un vif intérêt pour la médiation entre les femmes syriennes du monde arabe, plus particulièrement dAlexandrie, et celles établies aux États-Unis. Ses textes sont une tentative danalyse de la situation de façon à souligner la personnalité forte du peuple syrien, en particulier des femmes.

This paper focuses on two articles published by the Syro-Lebanese intellectual Rūzā Anūn in her brothers review al-Ğāmia in 1907, during their stay in New York. She demonstrates to have a deep interest in working as a sort of mediator between Syrian women in the Arab world –in this case, Alexandria of Egypt– and the United States. Her texts are an attempt at analysing the situation so as to underline the strong personality of Syrian people in general and women, in particular.

Xavier Luffin, « Représentation des Africains dans la littérature de la péninsule arabique »

La péninsule Arabique et lAfrique orientale entretiennent des relations depuis lAntéislam. Aujourdhui, la présence africaine se lit encore dans la société arabe de la péninsule Arabique : descendants desclaves et de pèlerins, immigrés, commerçants… On la retrouve, en aspect secondaire ou plus souvent central, dans les textes de nombreux auteurs– saoudiens, émiratis, omanais, yéménites–des états de la péninsule, notamment chez la Saoudienne Laylā Al-Ğuhanī ou le Yéménite cAlī Al-Muqrī.

Contact between the Arabian Peninsula and Eastern Africa pre-dates Islam. Today, an African presence is still evident in the Arabic society of the Arabian Peninsula: descendants of slaves and pilgrims, immigrants, traders... It is also evident either as

338

a secondary or, more often, central aspect in the work of numerous authors from states in the peninsula –Sudan, the Emirates, Oman, Yemen– and notably in the work of the Sudanese writer Laylā Al-Ğuhanī and the Yemenite cAlī Al-Muqrī.

Élisabeth Vauthier, « Déterritorialisation, dérégulation et écriture dans Le Pain nu de Mohamed Choukri »

Le roman est analysé à travers le prisme de la déterritorialisation et de la dérégulation qui se manifestent dans la mise en scène des espaces géographiques comme des espaces symboliques (masculin/féminin, public/privé, savoir/ignorance…). Le récit sorganise ainsi autour dun processus de déterritorialisation-reterritorialisation qui fait de la relation dune enfance marginale un récit de formation conduisant le personnage à laffirmation de son existence décrivain.

The novel is analysed in terms of the de-territorialisation and de-regulation which manifests itself in the mise en scène of geographic space as symbolic space (masculine – feminine, public – private, knowledge – ignorance). The narrative is organised around a process of de-territorialisation/ re-territorialisation which turns the account of a marginal childhood into an account of an apprenticeship in which the character is led to affirm his existence as a writer.

Aya Sakkal, « Poétique des espaces romanesques chez Muammad Barrāda »

À partir de Comme un été qui ne reviendra pas, létude portera sur les réflexions deBarrādasur la construction de larabité et du romanesque « norme ». Le modèle égyptien, basé sur une langue « pleine de vie et de métaphores », constituerait la clef de la fulgurance dun romanesque éclipsant tout autre romanesque arabe. Or Barrāda, dans Jeu de loubli, réveille un romanesque « autre », celui de lespace marocain avec un univers particulier, empli de rites ancestraux et de sonorités de Fez.

Starting with Comme un été qui ne reviendra pas, this study focuses on Barrādas reflections on the construction of the Arabic and novelistic “norm”. The Egyptian model, based on a language “full of life and metaphors”, seems to eclipse all others. Yet Barrāda, in Jeu de loubli, awakens a novelistic “other”: a very particular Moroccan space filled with ancestral rites and the sounds of Fez.

339

Laurence Denooz, « Une lutte schizophrénique contre la dictature. Wadācan muaqqatan de Abbās Munatir »

Wadācan muaqqatan met en évidence lexistence des deux seules attitudes possibles face à lautocratie et à linjustice sociale : lacceptation ou le rejet. Si la première amène à la collaboration active, la seconde conduit à lillusion et à la rupture identitaire. Les personnages, marginalisés par le pouvoir, réclament, au travers dune quête identitaire désespérée, le droit dexprimer leur moi face à un autre invasif et destructeur, qui impose une nouvelle identité, un nouveau Moi.

Wadācan muaqqatan highlights the existence of two possible attitudes responding to autocracy and social injustice: acceptance or rejection. If the first results in active collaboration, the second results in deception and broken identities. In a desperate identity quest, the characters, marginalised by power, reclaim the right to express themselves faced with an invasive and destructive other who imposes a new identity and self on them.

Miloud Gharrafi, « Amour et altérité dans Rawāi Marie-Claire de abīb Salmī »

Cet article se penche sur quelques aspects de laltérité dans un romande abīb Salmī. Ma et Marie-Claire sont deux personnages ordinaires. Ils se croisent, saiment, habitent ensemble et se séparent. Le roman pose la problématique de lAutre dans ses composantes culturelle et/ou strictement humaine. Notre approche démontrera lambivalence de cette altérité et tentera de dégager, à travers les représentations spatiales, corporelles et langagières, les rapports entre altérité et identité.

This article considers certain aspects of alterity in a novel by abīb Salmī. Ma and Marie-Claire are two ordinary people. They meet, fall in love, live together, and separate. The novel explores the problematic of the Other in its cultural and/ or human forms. Our approach demonstrates the ambivalence of this alterity and tries to identify, through spatial, bodily, and linguistic representations, the rapports between alterity and identity.

Tayeb Bouderbala, « Décentrement de laltérité et problématique identitaire. Saison de la migration vers le nord de ayyib ali »

Lanalyse sattache à examiner les univers dichotomiques de lOrient, de lOccident, du Nord et du Sud avec leurs connotations de symbole, mythe,

340

représentation et fantasme. Lauteur réactive et réactualise une archéologie des imaginaires de manière paradoxale, en les poussant à leurs limites extrêmes. La rencontre avec lAutre est faussée par la violence et les malentendus de lHistoire. Laventure exemplaire du héros problématique fonde un rapport inédit et insolite entre les cultures.

This analysis seeks to examine the dichotomous universes of East and West, North and South, with their associations with symbol, myth, representation, and fantasy. The author reactivates and renews the archaeology of imaginaries in a paradoxical manner, pushing them to their extreme limits. The meeting with the Other is distorted by the violence and misunderstandings of History. The exemplary adventure of the problematic hero establishes an unusual and previously unseen rapport between cultures.

Nacereddine Benghenissa, « Lautre selon soi dans al-ayy al-Lātīnī de Suhayl Idrīs »

Dans une mise en contraste de deux systèmes de valeurs différents, nous tentons dinterpréter lincompréhension née de la confrontation de limage de lAutre occidental opposée à celle du Soi oriental, relatée dans al-ayy al-Lātīnī (Le Quartier Latin) de Suhayl Idrīs. Cet Autrey est, exclusivement, la femme occidentale : à travers litinéraire de son expérience parisienne, le héros recherche continuellement la femme absente de sa vie en Orient.

By contrasting two systems of different values, we try to interpret the incomprehension which results from confronting the image of the Western Other with that of the Eastern self, as related in al-ayy al-Lātīnī (Le Quartier Latin) by Suhayl Idrīs. This Other is, exclusively, the Western female: throughout his time in Paris, the hero constantly searches for the absent woman from the East.

Marie-Claire Djaballah-Boulahbel, « Le regard de lOrient sur lOccident dans la littérature périodique “nahdawiste”. Les récits des Muwayliī et Mi al-Šarq »

À la recherche de Soi, les Muwayliī décrivent limitation aveugle de lOccidental par lOriental au xixe siècle. En vue dun emprunt réfléchi pour la sauvegarde de lidentité arabe, ces deux rives du monde sont mises en regard dans des dialogues narratifs ironiques, centrés sur la question du Soi arabe vis-à-vis de son Autre occidental et où lidéal occidental est déconstruit en faveur dun idéal arabo-oriental moderne, neuf et indépendant.

341

The Muwayliī describe the blind imitation of the West by the East searching for a self in the nineteenth century. In an act of borrowing which seeks to safeguard Arabic identity, these two sides of the world are compared in ironic narrative dialogues centred around the question of the Arabic self vis-à-vis its Western Other, in which the Western ideal is deconstructed in favour of a modern, new, and independent Arabic-Eastern ideal.

Nejmeddine Khalfallah, « Langue de soi, langue dautre. Lorientale occidentalisée »

Dans Périple autour de la Méditerranée de Ali al-Dūāğī (1936), les paradigmes lexicaux et syntaxiques jouent un rôle dans la construction de lironie, comprise comme fonctionnement textuel qui dicte le choix des vocables et des constructions syntaxiques. Laccent est mis sur les conceptions que les personnages avaient de leurs langues respectives. Audacieux, le style romanesque de lauteur révèle létendue et les limites dune « acculturation » linguistique.

In Périple autour de la Méditerranée by Ali al-Dūāğī (1936), lexical and syntactical paradigms play a role in the construction of irony, understood as a textual functioning which dictates the choice of terms and syntactic constructions. The stress is placed on the conceptions that the characters have of their respective languages. The audacious novelistic style of the author reveals the extent and limitations of linguistic “acculturation”.

Randa Sabry, « Détournement de limage de Paris chez Fāris al-Šidyāq. Entre ethnographie ludique et visées polémiques »

Fāris al-Šidyāq effectue, dans Al-Sāq alā al-sāq, un retour à limage dorée créée vingt ans plus tôt par ahāwī. Il en détourne les stéréotypes par lélimination des rubriques informatives au profit dune hypertrophie exubérante du thème de Paris ville des plaisirs et Paradis des femmes ; linsistance sur les aspects triviaux de la vie quotidienne ; enfin un essai dethnographie ludique délégué à trois masques de lauteur : le narrateur, Fariac et son épouse.

In Al-Sāq alā al-sāq, Fāris al-Šidyāq effects a return to the golden image created twenty years earlier by ahāwī. He distorts stereotypes, eliminating informative rubrics to achieve an exuberant hypertrophy of Paris as city of pleasure and female Paradise, an insistence on the trivial aspects of daily life, and, finally, a ludic ethnography entrusted to three “masks” of the author: the narrator, Fariac, and his wife.

342

Silvia Ammary, « Fadia Faqirs Pillars of Salt. “Restorying” Womens Identities »

Pillars of Salt met en scène deux femmes, enfermées dans un asile daliénés en Jordanie pour sêtre révoltées contre la volonté masculine. Par la narration traditionnelle arabe, ces femmes marginalisées retrouvent une voix qui, dépassant temps et espace, se transmet à la génération suivante. Leur identité est restaurée par une narration triple qui confère une texture profonde à une histoire qui tisse passé et présent, réalité et mythe, santé mentale et folie, suppression et rébellion.

Pillars of Salt presents two women, locked in a mental asylum in Jordan for having rebelled against masculine will. Through traditional Arabic narrative, these marginalised women find a voice which, exceeding time and space, can be transmitted to the next generation. Their identity is restored through a triple narrative which confers a profound texture to a history which weaves together past and present, reality and myth, mental health and madness, and suppression and rebellion.

Amina Meziani et Samira Boubakour, « Tensions identitaires et quête de lAutre dans Iktišāf al-Šahwa de Faīla al-Fārūq »

Dans Iktišāf al-šahwa de Faīla Al-Fārūq, une jeune Algérienne relate une vie volée dans son pays natal et violée dans le pays daccueil. Entre normes sociétales rigides, frustrations, interdits, se dessine lidentité de la narratrice au détriment de la répression et la marginalisation. Par son mariage avec un Algérien de Paris, la narratrice vit une tension identitaire entre Ici et Ailleurs à travers une confrontation continuelle à lAltérité.

In Iktišāf al-šahwa by Faīla Al-Fārūq, a young Algerian woman recounts the story of a life robbed in its native country and violated in its host country. The identity of the female narrator emerges between rigid societal norms, frustrations, and taboos, in a confrontation with repression and marginalisation. Through her marriage with an Algerian from Paris, the narrator experiences a constant tension between Here and There, and an ongoing encounter with Alterity.

Hala Ben Mbarek, « Le Moi féminin entre marginalité imposée et réclamée. Muakkarāt imraa ġayr wāqiiyya de Saar alīfa »

Lanalyse de Muakkarāt imra a ġayr wāqiiyya révèle le dilemme de lhéroïne, tiraillée entre ses aspirations profondes et la soumission à lAutre,

343

entre la dépossession de lidentité et le fait dêtre « possédée » par un « être » qui la dépasse. Comment se manifeste la marginalité imposée par lidentité collective, considérée comme la « norme », à cette héroïne ? Et inversement, comment cette exclusion imposée devient-elle une marginalité réclamée ?

This analysis of Muakkarāt imra a ġayr wāqiiyya reveals the heroines dilemma: she is caught between her profound aspirations and her submission to the Other, between the dispossession of her identity and the fact of being “possessed” by a “being” beyond her. How does the marginality imposed on this heroine, and considered the norm, by the collective manifest itself? And, inversely, how can this imposed exclusion become a reclaimed and chosen marginality?

Sobhi Boustani, « Quand le “moi” se fait “autre” : espace et identité ambivalente. al-afīda al-Amīrikiyya de Inām Kachachi »

Dans Al-afīda al-Amīrikiyya, Zeina, après quinze ans passés aux États-Unis, retourne en Irak en tant que traductrice accompagnant larmée américaine. Confrontée à la grand-mère ancrée dans la terre irakienne et considérant toute collaboration avec les forces américaines comme une trahison, Zeina remet en cause ses convictions et sinterroge sur son appartenance. Son aventure en Irak, marquée par les regards des Autres, ne cesse dachever la décomposition et la fragmentation de son identité.

In Al-afīda al-Amīrikiyya, Zeina returns to Iraq as a translator accompanying the American army, after fifteen years spent in the United States. Confronted by her grandmother who considers any collaboration with the American forces as a betrayal, Zeina is led to question her convictions and interrogate her affiliations. In her time spent in Iraq, watched by the Other, her identity is fragmented and decomposed.

Antonino Pellitteri, « Lautre moi-même. La double altérité dAnnie Messina et de lamour absolu de ses romans arabes »

À partir dune considération générale du sujet de laltérité, et en particulier dans les mémoires de voyageurs arabes en Sicile entre la fin du xixe siècle et le début du siècle suivant, on essaie de proposer ici une lecture critique des contes et des romans arabes de lécrivaine sicilienne Annie Messina en relation avec sa représentation dun amour absolu.

344

Beginning with a general discussion of the subject of alterity, particularly in the memoirs of Arabic travellers in Sicily between the end of the nineteenth century and the beginning of the twentieth, we propose a critical reading of the Arabic stories and novels of the Sicilian writer Annie Messina in relation to her representation of absolute love.

Talal Wehbe, « Limpossible mutation et le retour du frustré dans Sitt Marie Rose dEtel Adnan »

Sitt Marie Rose raconte lhistoire de lenlèvement de Marie-Rose Boulos dans la guerre libanaise de 1975. Pour les ravisseurs, les oppositions qui représentent la réalité sont religieuses et ethniques. Sitt Marie-Rose leur substitue celle-ci : praxis des chasseurs renforcée par le retour du frustré / praxis des anti-chasseurs qui représente limpossible mutation. Ainsi, dans la diégèse de Sitt Marie Rose, lidéologie des ravisseurs nest que le dernier avatar dun clanisme ancestral.

Sitt Marie Rose recounts the kidnapping of Marie-Rose Boulos during the Lebanese war of 1975. For the kidnappers, the oppositions representative of reality are religious and ethnic. Sitt Marie-Rose enacts a substitution: praxis of the hunters reinforced by the return of the frustrated / praxis of the anti-hunters representing the impossible transformation. Thus, in the diegesis of Sitt Marie Rose, the ideology of the kidnappers is only the latest metamorphosis of an ancestral tribalism.

Anas Alaili, « La thématique du retour dans la littérature arabe contemporaine. Le cas palestinien »

Revenus en Palestine après les accords dOslo, plusieurs auteurs palestiniens abordent la thématique du retour dans des œuvres littéraires variées. Ils yexpriment souvent léchec et la déception face à la réalité politique et au décalage temporel entre auteur et pays retrouvé.

Having returned to Palestine after the Oslo agreements, several Palestinian authors deal with the theme of return in their varied literary works. They frequently express a sense of failure and disappointment faced with the political reality and the temporal discrepancy between author and rediscovered country.

345

Amina Chorfa, « Lorsque souvenir et mémoire permettent le retour impossible. Ladaptation cinématographique de Riǧāl fī al-šams »

Le retour en Palestine est considéré consubstantiel à lexil forcé et constitue lidée centrale sur laquelle Kanafānī construit son roman Riǧālfī al-šams. Létude comparative de lœuvre romanesque et de son adaptation cinématographique permet de voir comment chacun des supports exploite des moyens dexpression propres pour signifier le retour ; retour qui reste, pour lheure, irréalisable mais qui se matérialise au travers de la mémoire, de la nostalgie et du souvenir.

The return to Palestine is considered consubstantial with forced exile and constitutes the central idea around which Kanafānī constructs his novel Riǧālfī al-šams. A comparative study of his novelistic work and its cinematographic adaptation shows us how each of these media exploits its own means of expression in order to symbolise the return; a return which remains, for the moment, unrealisable but which is materialised through memory, nostalgia, and souvenir.

François Desplanques, « Variations de Mohamed Dib sur le thème du retour »

Le retour du maquisard est un thème bien attesté dans la littérature algérienne daprès-guerre. Dib le reprend, variant les angles dapproche, mais toujours avec autant dempathie pour ses personnages que de lucidité à légard de ceux qui exploitent indûment la veine héroïque. Le retour est difficile, voire impossible. Il sopère dans la mémoire autant que dans lespace et seule une écriture itérative, métaphorique, alliant réalisme et onirisme, peut en explorer les résonances et la complexité.

The return of the maquisard (member of the Resistance) is a well-known theme of post-war Algerian literature. Dib takes it up, varying the approaches but always with as much empathy for his characters as lucidity with regard to those who exploit the heroic vein unduly. The return is difficult, even impossible. It takes place in the memory as much as in space and only iterative and metaphorical writing, combining realism and fantasy, can explore its resonances and complexities.

Nehmettaleh Abi-Rached, « Chronique dun retour impossible. Les Désorientés dAmin Maalouf »

Dans Les Désorientés, Amin Maalouf développe le thème du retour de lintellectuel engagé, forcé de sexpatrier pour un quart de siècle. Plusieurs

346

questions sont soulevées : Comment le désorienté vit-il son retour à son pays natal ? Est-il possible de raviver un passé et deffacer les désillusions ? Quelle relation entretient la mémoire avec lillusion, lutopie et le réalisme ? Le retour et la reconstitution du cercle des anciens acteurs suffiront-ils pour ressusciter le rêve ? Rien nest sûr.

In Les Désorientés, Amin Maalouf develops the theme of the return of the engaged intellectual, forced to expatriate himself for a quarter of a century. Several questions are raised: how does the disorientated individual experience his return to his native land? Is it possible to revive the past and erase disillusions? What is the relationship between memory and illusion, utopia, and realism? Is the return and reconstitution of the circle of old actors all that is needed to bring the dream back to life? Nothing is certain.

Nassima Berkouchi-Claudon, « Mouvance et pause. Retour et déconstruction de lespace-temps dans Noces de mulet de Tahar Ouettar »

À travers sa déambulation et sa mouvance, Hadj Kayenne tente de créer son « labyrinthe intime » (Bonn, Khadda, Mdarhri-Alaoui, 1996 : 23), son Algérie davant la guerre de Libération Nationale. Grand lecteur des Soufis et des poésies arabes, il subordonne lamour à une quête mystique et revisite et ravive les figures historiques de lâge dor.

By way of his movements and wanderings, Hadj Kayenne tries to create his inner labyrinth (Bonn, Khadda, Mdarhri-Alaoui, 1996: 23): his Algeria before the war of National Liberation. A great reader of the Sufis and Arabic poets, he subordinates love to a mystic quest, revisiting and reviving the historical figures of a golden age.

Lahouari Ghazzali, « Le retour de la voix, la voix du retour. Étude du poème Le Retour de Sadī Yūsuf »

Le thème du retour est ici traité non pas sociologiquement, ni historiquement, mais en tant que structure rythmique influencée par le désir interminable dun poète qui rêve de rentrer chez soi. Ce rapport du désir émotionnel du poète à la structure poétique de son texte mérite une analyse linguistique approfondie de la poésie. Autrement dit, est-il convenable dappréhender le retour chez les poètes arabes dune perspective purement structuraliste ou linguistique ?

347

Here, the theme of the return is treated neither sociologically nor historically but in its capacity as a rhythmic structure influenced by the interminable desire of a poet who dreams of going home. The connection between the emotional desire of the poet and the poetic structure of the text merits a deeper linguistic analysis of the poetry. In other words, is it possible to apprehend the return in the work of Arabic poets in purely structural or linguistic terms?