Aller au contenu

Résumés/Abstracts

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-5061-7
  • ISSN: 2494-6109
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-5062-4.p.0209
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 20/04/2016
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
209

Résumés/Abstracts

David Martens, « Limaginaire nobiliaire de la littérature française du xxe siècle »

En raison des transformations socioculturelles qui la caractérisent, la première moitié du xxe siècle paraît traversée par une préoccupation marquée pour la noblesse, qui a continué dexercer une fascination sur les écrivains. Davantage, cest tout au long du siècle que limaginaire nobiliaire a contribué à orienter les dynamiques mutationnelles de la littérature, en fonction de paramètres qui, par bien des aspects, relèvent dune tradition que la modernité tend à battre en brèche.

Because of the sociocultural transformations characterising it, the first half of the twentieth century seemed remarkably preoccupied with the nobility, which continued to exert a fascination on writers. The nobiliary imaginary thus helped shape the mutational dynamics of literature throughout the century, in function of the parameters which, in many respects, related to a tradition that modernity sought to demolish.

Paul-André Claudel, « Ex Oriente Lux ? Aristocratisme et snobisme chez les derniers voyageurs en Orient (1900-1930) »

Pour les écrivains de la première moitié du xxe siècle, le voyage en Orient na plus le prestige dautrefois : à Constantinople comme au Caire, le grand rêve dévasion sest démocratisé, et des grappes de touristes ont remplacé les promeneurs solitaires. La prose narrative de lentre-deux-guerres reflète ainsi le déclin du pittoresque traditionnel lié à lOrient et la naissance de larchétype du voyageur blasé, dernier avatar du dandy de la décadence.

For writers of the first half of the twentieth century, travel in the East did not hold the prestige it once had: whether in Constantinople or Cairo, the great dream of escape had been democratised, and hordes of tourists had replaced solitary travellers. Narrative prose of the interwar years thus reflects the decline of the traditional

210

picturesque linked to the East and the birth of the archetype of the blasé traveller, the latest transformation of the decadent dandy.

May Chehab, « Saint-John Perse, prince par labsurde »

La poésie altière de Saint-John Perse illustre un renversement des anciennes valeurs sociétales et leur transmutation dans un nouveau système de distinction, poétique, auquel la pensée acérée de Nietzsche nest pas étrangère. Le poète transforme ainsi les attributs traditionnels de laristocratie : lhérédité par le sang, la supériorité sociale, le rapport à lhistoire et à la religion se voient métamorphosés pour donner corps à un imaginaire que le pseudonyme de lécrivain cristallise.

The stately poetry of Saint-John Perse illustrates a reversal of old societal values and their transformation into a new system of poetic distinction, well known to the caustic thought of Nietzsche. The poet thus transforms the traditional attributes of the aristocracy: heredity by blood, social superiority, and the rapport with history and religion are metamorphosed in order to give body to an imaginary crystallised by the writers pseudonym.

Marie Sorel, « Henry de Montherlant ou le revers du blason »

Chez Henry de Montherlant, la convocation dune imagerie aristocratique revêt une dimension éminemment stratégique. Il sagit non seulement dasseoir une noblesse que daucuns jugent douteuse mais aussi de se forger une image héroïque. Mais les attaques dont lauteur est victime à la Libération et le discrédit dans lequel il est aujourdhui tombé invitent à pointer les limites de la morale aristocratico-chevaleresque quil a affichée tout au long de son œuvre.

In the work of Henry de Montherlant, the convocation of an aristocratic imaginary is, in part, highly strategic. It is not only a question of establishing a nobility of which some are doubtful, but also of forging a heroic image. But the attacks the author was subjected to at the Liberation, and the discredit he has fallen into today, point to the limits of the aristocratic-chivalric morality displayed throughout his work.

Michael Kohlhauer, « Valeurs de la noblesse littéraire chez Georges Bernanos »

La filiation nobiliaire sous-tend de part en part lœuvre de Bernanos, à la manière dun regret, dun idéal perdu, mais aussi dune espérance et dun pari pour le monde. À défaut dune théorie, dun système de pensée en bonne

211

et due forme, lœuvre de combat en appelle aux valeurs dune aristocratie de lesprit plus idéalisée que réelle ou advenue, où la référence à lHistoire majuscule de lancienne France chrétienne et monarchique fonde le projet, tant poétique que politique, de lécrivain.

The nobiliary affiliation underpins all of Bernanoss work in the manner of a regret or lost ideal, but also of a wager on the world, and hope. In place of a theory or proper system of thought, the combative work appeals to the values of a spiritual aristocracy, more idealised than real, in which references to the history of an old, Christian, and monarchic France establish the authors project, which is as much poetic as political.

Olivier Odaert, « La haute noblesse. Poétique de la valeur de Nietzsche à Saint-Exupéry »

Nietzsche, bien quil ait défini sa philosophie comme une inversion du platonisme, en a fréquemment repris les termes, ce qui a pu conduire à voir dans sa pensée un idéalisme aristocratique. Mais Antoine de Saint-Exupéry, aristocrate familier de laltitude et lecteur de Nietzsche a, plus tard, développé une poétique de la noblesse qui constitue une continuation paradoxale et méconnue du travail de son prédécesseur en se surprenant à faire de la hauteur un abîme et de la grandeur, une bassesse.

Nietzsche, although he defined his philosophy as an inversion of Platonism, frequently used its terms, which might lead us to identify an aristocratic idealism in his thought. But Antoine de Saint-Exupéry, a high-flying aristocrat and a reader of Nietzsche, later developed a poetics of nobility which constituted a paradoxical and little-known continuation of his predecessors work, in which he found himself making an abyss from height, and something base from something great.

Laurent Déom, « De quoi Serge Dalens est-il le nom ? Lécriture de la noblesse comme quête identitaire »

Si la noblesse apparaît souvent dans lœuvre de Serge Dalens, auteur phare de la collection de romans scouts « Signe de piste », ce nest pas seulement comme symbole dun ordre social dont il entretiendrait la nostalgie. Sur un plan plus intime, elle révèle un questionnement personnel à propos de la transmission familiale, spécialement celle qui lie le fils à son père, et participe pour lauteur à un processus dinvention de soi dans lequel lécriture joue un rôle déterminant.

212

Nobility often appears in the work of Serge Dalens, the pioneering author of the collection of scouting novels “Signe de piste”, but it is not only a nostalgic symbol of social order. At a more personal level, it reveals a process of personal interrogation about familial transmission, specifically that which links son to father, and, for the author, it participates in a process of self-invention in which writing plays a determining role.

Michel Bertrand, « “Toutes les bergères seront des reines”. Roger Vailland prosélyte dune authentique aristocratie populaire »

Laristocrate, qui sous lAncien Régime se situait au faîte de la pyramide sociale, est selon Roger Vailland représenté par le bolchevik, lhomme de qualité par excellence de la classe ouvrière. Toutefois, la désinvolture, davantage que ladhésion au dogme, marque le comportement de cet aristocrate des temps nouveaux, caractérisé par lindifférence, le désintérêt et limpassibilité, apanages dun être libre, dont la souveraineté ne peut sexercer quau sein de la solitude.

The aristocracy, situated at the pinnacle of the social pyramid under the ancien régime, is, for Roger Vailland, represented by the Bolshevik, the elite member of the working class. At the same time, it is nonchalance much more than adhesion to dogma which characterises the behaviour of this new aristocracy, characterised by indifference, disinterest, and impassibility, the privileges of free beings whose sovereignty can only take effect in solitude.

Emmanuel Deronne, « “Laristo” ou létrange noblesse du romancier Robert Reus et de ses avatars »

Dans La Foire (1946), puis dans Le Printemps des éclopés (1980), Robert Reus attribue à son avatar un nom noble. Ce choix, à lopposé de son ancrage politique, paraît à première vue contradictoire. Mais son statut décrivain débutant présente certaines analogies avec celui de la noblesse, marginalisée en démocratie. Cette étude montre que lauteur a été le sujet dinterrogations liées à lespoir dun changement violent de statut et donc didentité sociale, que lidée de noblesse a incarné.

In La Foire (1946), and then in Le Printemps des éclopés (1980), Robert Reus gives a noble name to his avatar. This choice, opposed to his political convictions, might seem contradictory at first. But his status as a novice writer presents certain analogies with that of the nobility, marginalised by democracy. This study shows that the author

213

has been the subject of interrogations linked to the hope for a violent change of status, and thus social identity, which the idea of nobility incarnates.

Christophe Meurée, « “Tout cela est si noble que jen crève”, Albert Cohen »

De la cohorte de personnages daristocrates jusquà la posture de prince oriental prisée par lécrivain, limaginaire nobiliaire paraît central dans la vie et lœuvre dAlbert Cohen. Il se caractérise par une grande complexité, la noblesse étant à la fois un modèle moral désirable et une ambition sociale méprisable. Seuls les personnages investis dun sacerdoce prophétique – à linstar de lécrivain – parviennent à séparer le bon grain de livraie au sein de cette surcharge symbolique.

From the cohort of aristocratic characters to the posture of the Oriental prince adopted by the writer, the nobiliary imaginary appears as a central presence in the life and work of Albert Cohen. It is characterised by complexity, nobility being at once a desirable moral model and a contemptible social ambition. Only characters with a prophetic calling –like the writer– manage to separate the wheat from the chaff in this symbolic overloading.

Sylvain David, « La morgue du cépuscule. Cioran et Guy Debord »

Un souci de distinction a poussé de nombreux écrivains français, du xixe siècle et de la première moitié du xxe, à cultiver un ethos rappelant laristocratie de lAncien Régime. Que signifie une telle attitude lorsquelle se voit perpétuée ultérieurement par des penseurs désenchantés comme Cioran ou Guy Debord ? Cet article interroge leur prédilection tant pour les formes esthétiques classiques que pour une noblesse déchue afin de mieux cerner le paradoxal rapport au commun qui en découle.

A concern with distinction led numerous French writers, from the nineteenth century to the first half of the twentieth century, to cultivate an ethos recalling the aristocracy of the ancien régime. What does such an attitude signify when it is ultimately perpetuated by disenchanted thinkers like Cioran or Guy Debord? This article interrogates their predilection for classical aesthetic forms as well as a deposed nobility so as to grasp better the paradoxical relationship with the common which emanates from it.

214

Myriam Watthee-Delmotte, « La noblesse de lécrivain, une ligne de risque. Qui dit “je” dans lœuvre de Yannick Haenel ? »

Jan Karski de Yannick Haenel, qui sattache à la figure historique dun témoin empêché de la Shoah, conduit à se demander comment arriver à parler de lextermination des Juifs, que lon en ait ou non été le témoin ? Pour répondre à cette interrogation, lauteur met en œuvre un imaginaire de la noblesse comprise comme une dignité maintenue dans la violence. Cet imaginaire hante son univers pour mettre en œuvre une posture dauteur particulière, qui implique une prise de risque assumée.

Jan Karski by Yannick Haenel, which focuses on the historical figure of a controversial witness of the Holocaust, asks how, witness or not, we manage to speak about the extermination of the Jews. To respond, the author constructs an imaginary of nobility, the latter understood as dignity maintained in violence. This imaginary haunts his universe, establishing a particular authorial posture which implies a risk, willingly taken.

David Martens, « La noblesse dans les lettres II. Une face cachée de la modernité littéraire »

En tant que système de représentation régi par une logique spécifique, limaginaire nobiliaire a eu un impact, considérable, mais encore relativement méconnu, sur la littérature française du xxe siècle. Cet article, et le volume dont il propose la synthèse, ont pour ambition de cerner certaines des lignes de force de cet imaginaire historiquement déterminé.

As a system of representation governed by a specific logic, the nobiliary imaginary has had a considerable, but still relatively poorly appreciated, impact on twentieth-century French literature. This article, and the volume of which it offers a synthesis, aims to grasp the principal threads of this historically determined imaginary.