Aller au contenu

Avant-propos

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-406-10861-0
  • ISSN: 0768-0821
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-406-10861-0.p.0007
  • Éditeur: Société des Textes Français Modernes
  • Mise en ligne: 02/09/2020
  • Diffusion-distribution: Classiques Garnier
  • Langue: Français

  • Chapitre d’ouvrage: 1/10 Suivant
Accès libre
Support: Numérique
7
AVANT-PROPOS


La comédie des Ramoneurs n'est pas en elle-même une ouvre remarquable, mais elle n'est pas non plus une simple curiosité littéraire. J'espère pouvoir démontrer qu'elle constitue un document important pour la connaissance d'une période particulièrement obscure de l'histoire de la comédie en France.
Si je m'en étais tenu à ma première appréciation de la valeur et de la portée de ce document, l'étude par laquelle je tente de l'inter- préter aurait été plus brève. Mon introductiota n'aurait eu alors d'autre objet que de situer dans l'histoire du genre, telle que nous la connaissons, une comédie anonyme qui firt écrite en z62¢ environ, et jouée probablement à d'Hôtel de Bourgogne. J'aurais présentd Les Ramoneurs comme un essai intéressant, mais isolé, au moyen duquel un admirateur inconnu de Larivey, doué pour le théâtre, aurait tenté de renouveler un genre comique qu'on ne goûtait plus. C'est ainsi en e~et que je m'expliquai tout d'abord !e caractère, et l'existence même de cette comédie, écrite à un moment ok, selon !es historiens du théâtre, on n'en écrivait plus de semblables.
Explication plausible à première vue, mais dont un examen plus attentif du texte révéla très vite !'insuffisance. Au cours de cet examen je fus amené à penser que cette comédie n'était pas une coznposition exceptionnelle, historiquement isolée. Si elle m'avait tout d'abord paru telle, c'était parce que je m'étais contenté d'une idée trop schématique, et même en partie erronée, de ce que pouvaient être les pièces comiques qu'an jouait à !'Hôtel de Bourgogne entre z62o et z63o. Car en cherchant à concilier avec !es faits connus et les idées généralement admises certains aspects de la pièce dont je devais rendre compte, je m'aperFus que les faits Connus eux-mêmes prenaient parfois, dans la perspective de cette confrontation, une signifacation inattendue. Le document nouveau les éclairait autant
8 VIII AVANT-PROPOS
qu'il en était éclairé. De sorte que, pour rituer Les Ramoneurs dans l'hirtoire de la comédie entre Larivey et Corneille, i! me fallut en fin de compte récrire quelques gager de cette histoire, à l'aide des données nouvelles que le témoignage des Ramoneurs apportait.
Ler historiens du théâtre, à qui cet ouvrage s'adresse, jugeront si les données en guertion sont assez significatives pour mériter qu'san commentaire aussi considérable soit consacré d une æuvre qui n'a pas une grande valeur littéraire.
En dirant à mon maître, M. John Orr, ma reconnaissance pour l'intérêt gss'il a porté à la préparation de cette édition, en même tempr cue pour les suggestions qu'il m'a faites et dont j'ai tiré grand profit, je ne reconnais qu'une partie minime de ce que je dois à son enseignement, à son exemple et à son amitié.
Je remercie bien vivement M. Raymond Lebègue, qui a eu l'ama- bilité de lire très attentivement mon manurerit, et de me faire part de .rer observations et de ses critiques.
Je remercie également Monsieur l'Administrateur de la Biblio- thèque de l'Arrenal, gui m'a autoriré à utiliser pour cette édition !e manuscrit du Fonds Rondel, et les administrateurr du Moray Fund de l'Université d'Édimbourg, gui m'ont aidé très utilement au début de ce travail.



ABRÉVIATIONS EMPLOYÉES

P.HLF —Revue d'Histoire Littéraire de la France.
VHL — Variétés historiques et littéraires, en ro volumes, éditées par Éd. Fournier, Paris, Jannet, 1856.
Chapitre d’ouvrage: 1/10 Suivant