Aller au contenu

Résumés/Abstracts

  • Type de publication: Article de collectif
  • Collectif: Les Présidents de l’Assemblée nationale de 1789 à nos jours
  •  
  •  
  • Pages: 331 à 339
  • ISBN: 978-2-8124-5019-8
  • ISSN: 2103-5636
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-5021-1.p.0331
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Collection / Revue: Rencontres, n° 157
  • Série: Histoire, n° 1
  • Date de parution: 27/01/2016
  • Année de publication: 2015
  • Langues: Français

  • Article de collectif: Précédent 23/24 Suivant
Accès libre
Support: Numérique
331

Résumés/abstracts

Noëlle Dauphin, « Le président Lainé et lapprentissage du parlementarisme sous la restauration ».

Plus connu comme le député de lEmpire qui a protesté contre la restriction des libertés, le président des deux premières assemblées de la Restauration, Lainé, a joué un rôle essentiel dans lapplication de la Charte et sa mise en pratique dans des situations dexception. Succédant aux éphémères présidents des assemblées révolutionnaires, Lainé réussit à donner sa place à la présidence de la Chambre des députés dont il fait le lieu des débats et de la liberté au sein dune monarchie limitée.

Better known as the deputy of the Empire who protested against the restriction of freedoms, the president of the first two Restoration Assemblies, Lainé, played a crucial role in the application of the Charta, and its practical application in exceptional situations. Succeeding the ephemeral presidents of the Revolutionary Assemblies, Lainé managed to make a place for the presidency of the Chamber of Deputies which became a space of debate and freedom within a limited monarchy.

Éric Anceau, « Les présidents du corps législatif du Second Empire. Quatre tempéraments au cœur dune évolution ».

À rebours de la tradition parlementaire, le président du Corps législatif est plus proche du chef de lÉtat que de ses collègues, mais évolue entre la dictature de salut public et lempire libéral : peu aimé, Billault pousse le zèle du contrôle jusquà soutirer les minutes des délibérations, là où Morny est assez habile pour épouser lesprit de corps de lAssemblée dans laccroissement libéral de ses prérogatives, évolution que poursuivent Walewski et Schneider jusquau régime semi-parlementaire.

Unlike in the parliamentary tradition, the president of the legislative body was closer to the head of state than his colleagues, but evolved between the dictatorship of public salvation and the liberal empire: little liked, Billault pushed the zeal for control as far as extracting the minutes of deliberations, while Morny was cunning enough to

332

marry the esprit de corps of the Assembly with the liberal growth of his prerogatives, an evolution that Walewski and Scheider pursued until the semi-parliamentary regime.

Jérôme Grévy, « La présidence de Gambetta (1879-1881). Un tournant politique ? ».

Alors que Gambetta exerce la présidence trente-trois mois, ses biographes privilégient ses fonctions à la tête de la défense nationale puis du « grand ministère ». Les républicains privilégient la Chambre et sa présidence. En dépit de ses efforts dimpartialité, Gambetta est considéré comme le leader de la majorité, il est contesté par les radicaux et par les modérés qui lui reprochent sa « dictature ». Le « parlementarisme absolu » est collégial et réduit la présidence de la Chambre à diriger les débats.

While Gambetta held the presidency for thirty-three months, his biographers privilege his functions at the head of the national defence, then the “great ministry”. The Republicans privilege the Chamber and the presidency. Despite his attempts at impartiality, Gambetta is considered the leader of the majority; he is contested by radicals and moderates who reproach him for his “dictatorship”. “Absolute parliamentary government” is collegial and limits the presidency of the Chamber to the chairing of debates.

Pierre Allorant, « Présider lAssemblée nationale sous la Troisième République. Constituante, élections présidentielles, révision (1871-1940) ».

Réunion de la Chambre des députés et du Sénat, lAssemblée nationale a une présidence ponctuelle et singulière par son caractère exceptionnel. Elle contribue à renforcer prééminence coutumière sénatoriale et incarne une compensation à la faiblesse de lexécutif. Révélateur des caractères originaux de la Troisième République, elle témoigne de la mainmise du Sénat sur la distribution des pouvoirs publics et sur une révision constitutionnelle paradoxalement souple et impossible en profondeur.

A meeting of the Chamber of Deputies and the Senate, the National Assembly has a temporary and singular presidency thanks to its exceptional character. This reinforces the customary senatorial pre-eminence and incarnates a compensation to the detriment of the executive. Revealing of the original characters of the Third Republic, it testifies to the dominance of the Senate over public powers and over a constitutional revision which is paradoxically supple and impossibly profound.

333

Christophe Bellon, « Présider à lépreuve de nouvelles règles constitutionnelles. De Jules Grévy à Bernard Accoyer ».

Jules Grévy, Édouard Herriot, Jacques Chaban-Delmas et Bernard Accoyer ont tous présidé la Chambre ou lAssemblée nationale au moment de lentrée en vigueur de nouvelles règles constitutionnelles, entre 1875 et 2008. Si Chaban-Delmas et Accoyer ont mis en pratique la logique de la Ve République, Grévy et Herriot ont dû accompagner la mise en place dun régime quils avaient combattu. La présidence leur a permis dinfléchir la logique des nouvelles règles de la vie politique et institutionnelle.

Jules Grévy, Édouard Herriot, Jacques Chaban-Delmas, and Bernard Accoyer all presided over the Chamber or the National Assembly at a time when new constitutional rules were coming into effect, between 1875 and 2008. If Chaban-Delmas and Accoyer put the logic of the 5th Republic into practice, Grévy and Herriot had to accompany the establishment of a regime they had fought against. The presidency enabled them to modify the logic of the new rules of political and institutional life.

Jean-Félix de Bujadoux, « Du perchoir à lÉlysée. Affirmation de la souveraineté parlementaire ou expression dun vote majoritaire ? ».

Si seuls quatre présidents de la Chambre sont portés à lÉlysée, Grévy et Deschanel, élus par un Parlement soucieux daffirmer sa suprématie constitutionnelle, incarnent à lÉlysée le Parlement en arbitres impartiaux respectueux des droits parlementaires. Président dune majorité, Casimir-Périer, élu contre son gré, démissionnaire six mois après son élection, montre, comme Millerand en 1924 que le président de la République dans un régime dassemblée ne peut être un « président de combat ».

If only four presidents of the Chamber have reached the Élysée, Grévy and Deschanel, elected by a Parliament anxious to affirm its constitutional supremacy, incarnated the Parliament at the Élysée in terms of impartial arbitrators respectful of parliamentary laws. The president of a majority, Casimir-Périer, elected against his will, and resigning six months after his election, shows, like Millerand in 1924, that the president of the Republic in an assembly regime cannot be a “combative president”.

Bertrand Jolly, « La signification politique de lélection des présidents à la fin du xixe siecle ».

Lélection du président de la Chambre, dans la République des camarades, consensuelle par vocation, peut sattribuer à lamiable. En revanche, dès que

334

la situation politique se tend, lélection du président devient un enjeu et une épreuve. En début de législature, ou si la situation devient confuse, lélection présidentielle exerce une influence sur lavenir du cabinet. En régime parlementaire, lélection du président de la Chambre mélange les genres et alterne bienveillance et combat politique.

The election of the president of the Chamber in the Republic of comrades, consensual by vocation, is able to take place amicably. On the other hand, as soon as the political situation becomes tense, the election of the president becomes an issue and a challenge. At the beginning of the term of office, or if the situation is complex, the presidential election can influence the future of the cabinet. In a parliamentary regime, the election of the president of the Chamber mixes types and alternates benevolence and political combat.

Nicolas Rousselier, « Fernand Bouisson et la question de la réforme parlementaire ».

Par respect pour la neutralité de la fonction de président, Bouisson na fait quesquisser un programme de modernisation de la Chambre. Au cœur de la crise des années 1930, pris entre la réforme de lÉtat autoritaire et la dynamique du rassemblement populaire, le président de la Chambre, symbole de la République du Parlement, est impuissant à défendre le Parlement contre la crise de la loi et la montée en puissance dun nouveau type dexécutif.

Out of respect for the neutrality of the function of the president, Bouisson only sketched out a programme of modernisation for the Chamber. During the crisis of the 1930s, trapped between the reform of the authoritarian state and the movement of popular gatherings, the president of the Chamber, a symbol of the Republic of the Parliament, was powerless to defend Parliament against the legal crisis and the growth in power of a new type of executive.

Rosemonde Sanson, « Un “président professionnel” Raoul Péret (12 fevrier 1920 – 31 mai 1924 ; 22 juillet 1926 – 10 janvier 1927) ».

Raoul Péret a exercé sa fonction de président de la Chambre pendant près de six ans avec autorité et brio, mais ses passages dans un cabinet ont été épisodiques et sans relief. Depuis le perchoir, ses insinuations ont entraîné la chute dun ministère et il a en démissionnant, suscité le retrait du gouvernement tout entier. Son positionnement centre-gauche lui a permis de présider au temps du Bloc national puis sous le Cartel qui a été contraint en 1924 de suspendre le secret du vote de crainte de sa réélection.

335

Raoul Péret was president of the Chamber for six years with authority and panache, but his periods in cabinet were episodic and nondescript. His insinuations from the platform led to the fall of a minister and, by resigning, he brought about the collapse of the whole government. His centre-left position allowed him to preside during the National bloc and then under the Cartel which, in 1924, was forced to suspend secret voting out of fear of his re-election.

Bruno Benoit, « Édouard Herriot, président de la Chambre des députés et de lAssemblée nationale ».

Herriot, président de la Chambre, désigné président dhonneur de lAssemblée nationale, suscite ladhésion de ses collègues par ses discours patriotiques et républicains : la paix, la République font lunanimité, la droite apprécie les références à la France, la gauche à la liberté et au social. Herriot souligne la responsabilité des députés dans la défense de la démocratie républicaine face à toutes les agressions intérieures et extérieures et affirme son attachement au parlementarisme.

Herriot, the president of the Chamber and designated as the honorary president of the National Assembly, garnered support amongst his colleagues through his patriotic and Republican speeches. Peace and the Republic create unanimity: the Right appreciated the references to France while the Left to freedom and social aspects. Herriot underlined the deputies responsibility in the defence of republican democracy faced with internal and external threats and affirmed his attachment to parliamentary government.

Sabine Jansen, « Réformer le pouvoir legislatif sous la Ve République. Philippe Séguin au perchoir (1993-1997) ».

Tribun du peuple, sanguin rétif à la routine, Philippe Séguin rénove et adapte le Parlement au fait majoritaire. Si la dissolution de 1997 écourte son mandat, il laisse une empreinte dans lorganisation du travail parlementaire avec la session unique, la réserve dexamen parlementaire, et dans lexpertise et le contrôle. Omniprésent en commissions, « ni sourd ni muet », actif sur louverture internationale, ses conceptions ont eu une postérité avec la révision constitutionnelle de 2008.

The tribune of the people, routinely fiery and unruly, Philippe Séguin renewed and adapted the Parliament to the majority. If the 1997 dissolution cut short his mandate, he made his mark in the organisation of parliamentary work with regard to the unique session, the reservation of parliamentary examination, and expertise and control. Omnipresent in commissions, “neither deaf nor dumb”, active with

336

regard to international opportunities, his conceptions had a legacy in the 2008 constitutional revision.

Jean-Claude Caron, « Le moment 1830. Révolution et parlementarisme dans la France des notables ».

Les Trois Glorieuses entérinent une continuité marquée non seulement avec la charte de 1814 mais aussi avec les hommes de la Restauration. Les présidents qui encadrent les Trois Glorieuses en amont et en aval, nont exercé que par défaut en quelque sorte la présidence de la Chambre dans lattente dune fonction exécutive importante, la présidence du Conseil pour deux dentre eux. Ceci témoigne de la nature dun système politique représentatif plutôt que parlementaire.

The Three Glorious Days affirmed a remarkable continuity not only with the 1814 Charta but also with the men of the Restoration. The presidents who framed the Three Glorious Days, both before and after, only exercised the presidency of the Chamber by default, while waiting for an important executive function – the presidency of the Council for two of them. This testifies to the nature of a representative rather than a parliamentary political system.

Jean El Gammal, « Présider sous laffaire Dreyfus ».

Au titre des moments dexception de lhistoire politique de la France, et plus particulièrement de la Chambre des députés, figure sans conteste laffaire Dreyfus. Les présidents qui se sont succédé à la Chambre, Henri Brisson, Paul Deschanel, Léon Bourgeois, Brisson, Paul Doumer et à nouveau Brisson, ne comptent assurément pas, en tant que tels, parmi les acteurs les plus importants de laffaire Dreyfus mais, au-delà des incidents et des petites phrases, leur comportement est instructif.

One of the most exceptional moments in the history of French politics, and in particular the Chamber of Deputies, is, without doubt, the Dreyfus affair. The presidents who succeeded to the Chamber – Henri Brisson, Paul Deschanel, Léon Bourgeois, Brisson, Paul Doumer, and Brisson again – were certainly not in themselves the most significant actors in the Dreyfus affair, but, beyond certain incidents and phrases, their behaviour is instructive.

337

Fabienne Bock, « Paul Deschanel, président de la Chambre de 1912 à 1919 ».

Lhistoire aura retenu de Deschanel la fin tragi-comique de ses fonctions à la présidence de la République. Pourtant son élection contre Clemenceau na fait que couronner une longue carrière parlementaire au cours de laquelle il a assuré à deux reprises la présidence de la Chambre, préparation à la magistrature suprême. Il a tiré cette expérience une réflexion sur les qualités et le rôle dun président de la Chambre, avant de la mettre en pratique pendant la Grande Guerre.

Of Deschanel, history might have retained the tragi-comic end to his functions as the President of the Republic. Yet his election against Clemenceau only crowned a long parliamentary career during which he twice gained the presidency of the Chamber, preparation for the supreme magistracy. This experience allowed him to reflect on the qualities and role of a President of the Chamber, before putting it into practice during the Great War.

David Bellamy, « Les présidences dâge de lAssemblée nationale ou 130 ans dallocutions ».

Cest le compte rendu de la séance de la Chambre du 20 janvier 1881 qui indique, pour la première fois, « Allocution de M. le président dâge ». Comme tout rite et toute parole parlementaire, cette allocution porte en elle une signification, dès lors quon veut bien linterroger. Entre liturgies politiques qui exaltent lunité et celles qui, au contraire, manifestent laffrontement, ces allocutions posent la question de savoir si le monde parlementaire est pacifié ou dé-pacifié.

The summary of the sitting of the Chamber on 20 January 1881 indicates, for the first time, the “Allocution de M. le président dâge”. Like all parliamentary rites and words, this allocution becomes significant when it is examined. Between political liturgies which exalt unity and those which, on the contrary, display confrontations, these allocutions ask if the parliamentary world is pacified or de-pacified.

Mikel Urquijo, « La présidence du Parlement en Espagne. Analyse prosopographique de la configuration dun modèle institutionnel ».

La présidence du Parlement na pas suscité un grand intérêt dans lhistoriographie espagnole, à linverse des approches juridiques. Une étude historique et statistique montre pourtant que les présidents des assemblées sont des politiciens de grande expérience politique, très influents dans la

338

politique espagnole, et que la présidence, loin dêtre une retraite dorée, est au contraire un tremplin pour une vie politique active dune grande intensité.

The presidency of the Parliament has not generated a great deal of interest in Spanish historiography, unlike juridical approaches. A historical and statistical approach shows, however, that presidents of the assemblies are politicians with extensive political experience, very influential in Spanish politics, and that the presidency, far from being a form of golden retirement is, on the contrary, a springboard to very intense and active political life.

Nicolas Patin, « Une présidence en temps troublés. Le rôle de Paul Löbe dans léquilibre énonciatif du Reichstag (1920-1932) ».

Paul Löbe fut président du Reichstag pendant presque toute la République de Weimar, présidant 84 % des séances plénières. Consubstantiellement attaché à cette fonction, sa longue carrière au sein du SPD se résume à ce poste. De par son réseau et sa personnalité, son habileté rhétorique, il réussit à maintenir la condition dexistence du Reichstag : un sentiment dunité et de détente, rire et amusement étant une condition sina qua non de libération des tensions face à la montée du nazisme.

Paul Löbe was the president of the Reichstag for almost the entirety of the Weimar Republic, presiding over 84 % of the plenary sessions. Consubstantially attached to this function, his long career in the SPD took place in this post. By virtue of his network and personality, and his rhetorical ability, he managed to maintain the condition of the Reichstags existence: a sentiment of unity and ease, laughter and amusement, being the condition sine qua non of freedom from the tensions caused by the rise of Nazism.

Andrea Schulz, « “Préserver la dignité de la Haute Assemblée”. Les présidents du Bundestag allemand 1949-2012 ».

Le président du Bundestag vient au second rang de la République fédérale, devant le chancelier. Sil se voit dans « un rôle semblable à un orateur de sa classe », sy ajoute ce quen attend la population du Parlement, « en tant que forum de la nation ». Cette argumentation vient définir le double rôle du président du Parlement : plus haut représentant de la représentation du peuple, il agit comme représentant de la volonté souveraine et mandataire des députés délégués par le peuple.

The president of the Bundestag is at the second level of the federal Republic, ahead of the Chancellor. If he sees himself in a “similar role to an orator of his class”, we can

339

add the expectations of the population of the Parliament “in its capacity as the forum of the nation”. This argumentation thus defines the dual role of the president of the Parliament: the highest representative of the peoples representation, he acts as the representative of the sovereign and mandatory will of the deputies appointed by the people.

Mario Di Napoli et Filippo Cinoglossi, « Présider sous la République italienne. Perspective historique (1848-2011) ».

La constitution de la République italienne de 1947 confie pour la première fois aux présidents des Chambres un rôle clef, dans le cadre dun système parlementaire bicaméral parfait par lidentité des pouvoirs attribués à la Chambre des députés et au Sénat. Pour le président de lAssemblée allitaliana, les traits de continuité avec une tradition jalousement gardée par la bureaucratie professionnelle lemportent sur les tendances incertaines au changement du système politique italien.

The constitution of the Italian Republic in 1947 accorded, for the first time, a key role to the presidents of the Chambers, in the context of a perfect bicameral parliamentary system in terms of the powers attributed to the Chamber of Deputies and the Senate. For the president of the Assembly allitaliana, the markers of continuity with a tradition jealously guarded by the professional bureaucracy won out over the Italian political systems uncertain leanings towards change.