Skip to content

Abstracts

  • Publication type: Article from a collective work
  • Collective work: Les Mondes de Jean-Benoît Puech
  •  
  •  
  • Pages: 245 to 253
  • Last edition: 2016
  • Collection: Encounters, n° 131
  • Subcollection: Twentieth and twenty-first century literature, n° 20

View all information ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-3893-6
  • ISSN: 2103-5636
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-3895-0.p.0245
  • Publisher: Classiques Garnier
  • Parution date: 04-06-2016
  • Language: French
Free access
Support: Digital
245

Résumés/Abstracts

Ariel Denis, « Le discret Big-Bang de Benjamin Jordane (his dark material) »

Ariel Denis est écrivain. Il a publié des romans, Un Anniversaire (Paris, 1986), Une découverte (Paris, 1988), Fortune de Guerre (Paris, 1994), Stratégies du détachement (Paris, 2011) et un essai, Julien Gracq (Paris, 2003).

Ariel Denis is a writer. He has published the novels Un Anniversaire (Paris, 1986), Une découverte (Paris, 1988), Fortune de Guerre (Paris, 1994), Stratégies du détachement (Paris, 2011) and an essay, Julien Gracq (Paris, 2003).

Et Puech fut, et Jordane fut, qui engendrèrent Jean, Benoît, Yves et tous les autres, dans lexpansion originelle des simulacres et des stéréotypes. Quelle coexistence entre eux, quels liens ? Tout autant que le baron Frankenstein, le créateur est ici victime de sa créature dont il ne peut se défaire, au risque, sinon de sa peau, du moins de son œuvre. Où commencent et finissent la fiction et la biographie ? Tout cela explose dans linstant même du big bang jordanien, qui crée et se dissémine à linfini.

There was Puech, and there was Jordane, who begot Jean, Benoît, Yves, and all the others, in the original expansion of simulacra and stereotypes. How do they coexist, how are they linked? Like Baron Frankenstein, the creator is the victim of his creation which he cannot undo without risking, if not his skin, at least his œuvre. Where do fiction and biography begin and end? All explodes at the same moment as the Jordanian big bang, which creates and spreads out infinitely.

Alexandre Gefen, « Benjamin Jordane, roman. Jeux identitaires et aventures métatextuelles dans lœuvre de Jean-Benoît Puech »

Alexandre Gefen est chargé de recherche au Centre détude de la langue et des littératures françaises (CNRS, université de Paris). Il travaille sur les questions de théorie littéraire appliquées à la littérature française contemporaine. Ses dernières parutions sont : Vies imaginaires de la littérature française (Paris, 2014), Inventer une vie. La fabrique littéraire de lindividu (Bruxelles, 2015).

246

Alexandre Gefen is a researcher at the Centre for the study of French language and literatures (CNRS, University of Paris). He works on questions of literary theory applied to contemporary French literature. His most recent publications are: Vies imaginaires de la littérature française (Paris, 2014), Inventer une vie. La fabrique littéraire de lindividu (Brussels, 2015).

Théoricien de lauteur comme œuvre, Jean-Benoît Puech a poussé à travers linvention dun écrivain imaginaire, Benjamin Jordane, les jeux de la mystification littéraire jusquà un degré inédit : devenu le commentateur de sa propre œuvre, il dialogue, dans une troublante forme de schizophrénie littéraire, avec son propre hétéronyme. Son dispositif engage une vision constructiviste, intertextuelle et pluraliste de lidentité personnelle autant quune pensée de la littérature particulièrement singulière.

A theorist of the author and the œuvre, through the invention of an imaginary writer Benjamin Jordan, Jean-Benoît Puech has developed games of literary mystification to a degree not seen before: becoming the commentator of his own work, he enters into a dialogue with his own heteronym in a troubled form of literary schizophrenia. His approach leads to a constructivist, intertextual, and pluralist vision of personal identity as well as a particularly singular conception of literature.

Alix Tubman-Mary, « Benjamin Jordane secundum Scripturas. Modélisation de la Littérature et laboratoire autobiographique » 

Alix Tubman-Mary est professeure agrégée à luniversité de Poitiers. Elle a publié plusieurs articles sur La Nouvelle Revue Française et la figure de lécrivain NRF.

Alix Tubman-Mary is a lecturer at the University of Poitiers. She has published several articles on La Nouvelle Revue Française and the figure of the NRF writer..

Lunivers de Benjamin Jordane constitue une sorte de maquette qui réfracte de manière ludique les enjeux de la littérature. Cette dimension essentialiste du personnage prend appui sur une mise en scène de soi, où le lecteur est invité à démêler vérité et mensonge, fiction et fabulation. Comme la théologie chrétienne proclame la double nature du Christ, Puech affirme avec le sourire, en Jordane, la double nature de lactivité littéraire, entre dépossession de soi et incarnation de la figure auctoriale.

Benjamin Jordanes universe constitutes a sort of model which refracts literary concerns in a ludic manner. The essentialist dimension of the character is supported by a staging of the self, in which the reader is invited to distinguish between truth

247

and lie, fiction and fancy. Much as Christian theology proclaims the dual nature of Christ, Puech affirms in Jordane, with a smile, the dual nature of literary activity, between self-denial and the full incarnation of the writer.

Didier Laroque, « Le motif »

Didier Laroque, maître-assistant habilité, enseigne lesthétique à lÉcole nationale supérieure darchitecture Paris – Val-de-Seine. Il a notamment publié : Le Discours de Piranèse (Paris, 1999), Le Temple (Paris, 2002), Sublime et architecture (Paris, 2010), Essai sur la grandeur (Paris, 2014), La Mort de Laclos (Ceyzérieu, 2014).

Didier Laroque, a lecturer, teaches aesthetics at the École nationale supérieure darchitecture Paris – Val-de-Seine. He has published Le Discours de Piranèse (Paris, 1999), Le Temple (Paris, 2002), Sublime et architecture (Paris, 2010), Essai sur la grandeur (Paris, 2014), and La Mort de Laclos (Ceyzérieu, 2014).

Lœuvre de Jean-Benoît Puech réalise une union inédite des faits et circonstances avec leur inconnaissable principe. Cest par le nombre et lentrelacs excessifs des apparences quelle dessine le simple et mesuré contour de lessentiel inapparent.

Jean-Benoîts œuvre effects a union between facts and circumstances and their unknowable principle in a way which has not been seen before. For it is through the number and excessive interlacing of appearances that it sketches the simple and measured contours of its unapparent essence.

François Souvay, « Jean-Benoît Puech et la science-fiction »

François Souvay est agrégé de lettres. Il enseigne la littérature et le cinéma. Il publie régulièrement des articles sur des auteurs du xxe siècle et des comptes rendus critiques dans les revues Europe ou La Revue littéraire. 

François Souvay holds an agrégation in literature. He teaches literature and cinema. He regularly publishes articles on twentieth-century authors and critical surveys in the journals Europe or La Revue littéraire. 

On sait limportance des lectures denfance chez Benjamin Jordane. Dans sa bibliothèque de romans daventures se trouve toute une série de livres de science-fiction invitant à détonnants voyages dans lespace ou dans des mondes souterrains. Cet article se propose détudier le rôle que jouent la science et la fiction dans lunivers à la fois réflexif et ludique de sa vie et de ses récits.

248

The importance of childhood reading for Benjamin Jordane is well known. In his library of adventure novels there is a whole series of science fiction books ready to take the reader on amazing journeys through space or in underground worlds. This article studies the role played by science and fiction in the simultaneously reflective and playful world which is his life and his narratives.

Pierre Lecœur, « Géographie de Jordane »

Pierre Lecœur est docteur en littérature française. Il a consacré à Henri Thomas un essai, Henri Thomas, une poétique de la présence (Paris, 2014). Ses recherches portent sur des auteurs du xxe siècle et contemporains (Blanchot, Herbart, Fleuret, Puech, etc.). Il publie régulièrement des articles critiques et de la poésie dans les revues Europe, La NRF, Conférence, Tarabuste ou Nunc.

Pierre Lecœur is a doctor of French literature. He has devoted an essay to Henri Thomas: Henri Thomas, une poétique de la présence (Paris, 2014). His research focuses on twentieth-century and contemporary authors (Blanchot, Herbart, Fleuret, Puech, etc.). He regularly publishes critical articles on poetry in the journals Europe, La NRF, Conférence, Tarabuste, and Nunc.

Le maître mot de lécriture puechienne est la transposition, procédé servi par une géographie hypersignifiante. Cette dernière concentre les données dun drame intime qui, paradoxalement, ne satteint que de se perdre dans linvention, au gré dune esthétique du détour. De fait, le « vrai lieu » auquel la fiction géographique associe lécriture de laccomplissement personnel est toujours porté par lécriture à un point dévanescence : le rêve géographique ne fixe pas le désir, il lentretient.

The key word in Puechs writing is transposition, a process supported by a hyper-signifying geography. The latter condenses the data of a personal drama which, paradoxically, will get lost in invention, at the whim of the aesthetics of the detour. In fact, the “real place” with which the geographic fiction associates the writing of personal accomplishment is always carried by writing to a point of evanescence: the geographical dream does not fix desire, but rather sustains it.

Jan Baetens, « Jean-Benoît Puech et le sentiment du paysage »

Jan Baetens est professeur détudes littéraires et culturelles à luniversité de Louvain. Il est lauteur de plusieurs études sur les rapports entre texte et image, notamment dans les genres mineurs, dont La Novellisation. Du film au livre (Bruxelles, 2008) et

249

Pour le roman-photo (Bruxelles, 2010). Il a publié aussi quelque quinze volumes de poésie, dont récemment Ce Monde (Bruxelles, 2015).

Jan Baetens is a professor of literary and cultural studies at the University of Louvain. He is the author of several studies on the rapports between text and image, notably in so-called minor genres, including La Novellisation. Du film au livre (Brussels, 2008) and Pour le roman-photo (Brussels, 2010). He has also published fifteen volumes of poetry, most recently Ce Monde (Brussels, 2015).

Cet article revient sur lexpérience du paysage dans lœuvre de Jean-Benoît Puech. On sattachera plus particulièrement aux descriptions, qui laissent affleurer un sentiment du paysage qui complète de manière inattendue la poétique de la transposition chère à lauteur. Ce sentiment nest pas produit par lévocation de spectacles extraordinaires, mais par de purs moyens de style, dont le premier est sans doute la transformation du paysage-objet en paysage-séquence.

This article returns to the experience of landscape in the œuvre of Jean-Benoît Puech. It focuses in particular on the descriptions, that reveal a feeling of the landscape which completes, in an unexpected manner, the poetics of transposition so dear to the author. This feeling is not produced by the evocation of extraordinary spectacles but simply through stylistic means, of which the principal is without doubt the transformation of the landscape-object into the landscape-sequence.

Dominique Rabaté, « Lamour des vignettes »

Dominique Rabaté est professeur de littérature française à luniversité Paris Diderot – Paris 7. Membre de lInstitut universitaire de France, il a écrit de nombreux livres sur Quignard, NDiaye, des Forêts, sur le récit au vingtième siècle ou sur le sujet lyrique. Il a notamment publié Le Roman et le sens de la vie (Paris, 2010) Gestes lyriques (Paris, 2013), et codirigé le Cahier Blanchot (Paris, 2014).

Dominique Rabaté is a professor of French literature at the University Paris Diderot – Paris 7. A member of the Institut universitaire de France, he has written numerous books on Quignard, NDiaye, des Forêts, on twentieth-century accounts, and on the lyric subject. He has published Le Roman et le sens de la vie (Paris, 2010), Gestes lyriques (Paris, 2013), and co-directed the Cahier Blanchot (Paris, 2014).

Cet article étudie la place des vignettes dans lécriture de Jean-Benoît Puech. Lécrivain exhibe les codes de la représentation, en montrant que le monde se constitue selon les clichés des livres et les stéréotypes sociaux, pour brouiller

250

la différence entre réalité et langage. Il subvertit le jeu de lauthenticité, pour aboutir parfois à lheureuse indistinction entre le sentiment éprouvé et sa verbalisation immédiate, convertie en un récit toujours à reprendre.

This article studies the place of vignettes in the writing of Jean-Benoît Puech. The writer displays codes of representation, showing that the world is constituted according to literary clichés and social stereotypes, blurring the difference between reality and language. He subverts the game of authenticity so as to find, sometimes, that happy lack of distinction between the felt feeling and its immediate verbalisation, converted into an account which can always be started again.

Dominique Pagnier, « Au ravisseur ! »

Dominique Pagnier est lauteur dune douzaine de livres se répartissant entre poésies, romans et essais, inspirés essentiellement par les traditions baroque et romantique en Allemagne et en Autriche.

Dominique Pagnier is the author of some twelve books, encompassing poetry, novels, and essays, inspired at root by the Baroque and Romantic traditions of Germany and Austria.

Le théâtre de papier a été loccasion pour Benjamin Jordane décrire la pièce Le Ravissant ravisseur. Il est ici le prétexte à un portrait signifiant de Jean-Benoît Puech. Celui-ci est ainsi présenté dans des décors qui lui sont en quelque sorte consubstantiels. Ainsi lOrléanie, lAuvergne, le Rhin allemand ou encore la ville de Vienne mettent-ils leurs paysages au service dune topographie mythique ou réelle, laquelle permet de cerner certains thèmes récurrents dans lœuvre de Jean-Benoît Puech.

The toy theatre inspired Benjamin Jordane to write the play Le Ravissant ravisseur. This is the pretext for a significant portrait of Jean-Benoît Puech. The latter is thus presented in decors which are in some way consubstantial with him. Thus Orléanie, Auvergne, the German Rhine and even the city of Vienna put their landscapes at the service of a mythical or real topography which allows us to grasp some of the recurrent themes in Jean-Benoît Puechs œuvre.

David Martens, « Une aristocratie sentimentale. Noblesses de Jean-Benoît Puech »

David Martens est professeur de littérature française moderne et contemporaine à luniversité de Louvain. Sintéressant aux modes de constitution de la figure de

251

lécrivain, il sest spécialisé dans létude de la pseudonymie, ainsi que dans celle des médiations de la figure auctoriale et de la littérature de façon plus large. Limaginaire nobiliaire constitue un autre de ses axes de recherche.

David Martens is a professor of modern and contemporary French literature at the University of Louvain. Focusing on the ways in which the figure of the writer is constituted, he specialises in the study of pseudonyms, as well as the study of mediations of the authorial figure and, more broadly, literature. The nobiliary imaginary constitutes another axis of his research.

Chez Puech, limaginaire nobiliaire affecte la façon dont lécrivain transpose sa biographie et sa pratique littéraire. La noblesse est une solution pour lier les dispositifs fictionnels et leur système de valeurs. En témoigne le traitement de trois figures masculines, dont la relation avec lécrivain a basculé en des circonstances qui ont pris la forme de scènes primitives : la (non-) rencontre avec le père de laimée, lentretien avec des Forêts et la dispute entre le père de lécrivain et sa belle-famille.

In the work of Puech, the nobiliary imaginary affects the way in which the writer transposes his biography and literary practice. Nobility is a way to link fictional devices and their value systems. This is testified to by the treatment of three masculine figures whose relationship with the writer has changed dramatically in circumstances which take the form of essential scenes: the (non-) meeting with the father of the beloved; the discussion with des Forêts; and the argument between the writers father and his stepfamily.

Jean-Paul Goux, « Envois »

Jean-Paul Goux est écrivain et lauteur de romans, dont Lombre sallonge (Actes Sud, 2016). Il a écrit également des récits et des essais sur la prose du roman.

Jean-Paul Goux is a writer and author of novels, including Lombre sallonge (Actes Sud, 2016). He has also written accounts and essays on novelistic prose.

Lauteur a retrouvé naguère un petit livre offert il y a plusieurs années par J.-B. J. et publié en 1901. Il navait pas alors remarqué quune lettre datée de 1958 était glissée entre les dernières pages, signée Jean-Baptiste Milleret et adressée à « Jean-Benoît ». Cest elle quil sautorise à reproduire ici, convaincu quelle ne manquera pas dintéresser les amateurs de vieux manuels scolaires ainsi que les sociologues qui sattachent au milieu des instituteurs sous la IVe République.

252

Not long ago, the author discovered a little book which had been given to him many years ago, written by J.-B. J. and published in 1901. At the time, he did not notice a letter dated 1958 which had been slipped into the back pages of the book, signed Jean-Baptiste Milleret and addressed to “Jean-Benoît”. It is this letter which he has reproduced here, convinced it will be of interest to amateurs of old school manuals as well as sociologists focusing on the social milieu of school teachers in the Fourth Republic.

Roger Leroy, « Lettres à Jean-Benoît Puech »

Roger Leroy, né en 1932, ancien élève de lÉcole normale supérieure, agrégé de lettres modernes, a été le professeur de Jean-Benoît Puech dans lenseignement secondaire, lannée scolaire 1962-1963, à Chinon.

Roger Leroy, born in 1932, a former student of the École normale supérieure, and a holder of an agrégation in modern literature, was Jean-Benoît Puechs teacher in secondary school for the school year 1962-1963, in Chinon.

Lélève est resté fidèle au maître et lui a régulièrement envoyé ses livres. Roger Leroy a toujours répondu à ces envois par des lettres dont nous donnons ici quelques extraits. Les lettres choisies sont celles qui prennent le tour dun commentaire critique, sans perdre toutefois leur caractère personnel.

The student has reminded faithful to his teacher and regularly sends him his books. Roger Leroy has always replied to these packages, and we reproduce some extracts from his letters here. The letters chosen are those which function as critical commentaries, while retaining their personal character.

Thierry Fourneau, Bibliographie

Thierry Fourneau a enseigné les lettres au lycée Pothier dOrléans. Il a publié La Vie aux sources (Ceyzérieu, 1989), Tombeau du cœur de François II, essai (Vendôme, 1996), Les Enfants-loups (Paris, 2003), Mésalliances (Paris, 2009), Sur la Métamorphose de Narcisse de Salvador Dalí (Paris, 2013).

Thierry Fourneau taught literature at the Pothier dOrléans secondary school. He has published La Vie aux sources (Ceyzérieu, 1989), Tombeau du cœur de François II, an essay (Vendôme, 1996), Les Enfants-loups (Paris, 2003), Mésalliances (Paris, 2009), and Sur la Métamorphose de Narcisse de Salvador Dalí (Paris, 2013).

253

Confronté à la multiplicité des versions de chaque texte de Puech, le bibliographe renvoie, sauf exception, à son dernier état. De plus, il sagit de recenser les œuvres dun auteur qui, sous les figures de « lauteur supposé », de « lauteur sans œuvre », ou même de « lauteur comme œuvre », ne cesse de remettre en jeu le rapport de lauteur à ses œuvres. Empêché de signaler ce qui, de lintime, est (encore) inédit, le bibliographe de Puech ne peut donc échapper au sentiment dêtre toujours incomplet.

Faced with the multiplicity of versions of each of Puechs texts, the bibliographer always refers to the most recent version, without exception. Moreover, the aim is to compile a list of works of an author who, under the guises of the “supposed author”, the “author without an œuvre” or even the “author as œuvre”, constantly plays with the rapport between an author and his works. Unable to indicate what, of the personal, is (still) unpublished, Puechs bibliographer cannot help but feel permanently incomplete.

Article from a collective work: Previous 20/21 Next