Skip to content

Bibliographie

View all information ⮟

  • ISBN: 978-2-406-06891-4
  • ISSN: 2108-5471
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-5399-1.p.0591
  • Publisher: Classiques Garnier
  • Parution date: 05-02-2018
  • Language: French
Free access
Support: Digital
591
BIBLIOGRAPHIE




BIBLIOGRAPHIE PRIMAIRE

1.1. Bibliographies et catalogues

Ambix. The Journal of the Society for the Study of Alchemy and early
Chemistry. Cambridge, Hoffers Printers. Table of contents and index:
volume 17 (1937-1970); 1980, volume 27 (1971-1980); volume 37
(1981-1990).

Arbour (R), L'Ere baroque en France (1586-1643) Répertoire chronologique des
éditions de textes littéraires, librairie Droz, GenBve, 1977.

Baudrier, Bibliographie lyonnaise par [e pdt Baudrier et J. Baudrier, Paris, F. de
Nobele, 1965.

Biblrotheca magica dalle opere a stampa della bib[iotheca casanatense di Roma
(secc. XV. XVIL), Firenze, Leo S. Olschki Editore, 1985.

Biblrotheca esoterica. Catalogue annoté et illustré de 6707 ouvrages, librairie
Dorbon-Aîné, Paris, 1940; réimpr. libr.C. Goulet & A. Faure, Paris,
1975.

Bird (D.T.), A Catalogue of sixteenth ce~ttury medical books in Edinburgh
Libraries. Royal college of physicians of Edinburgh, 1982.

Bolton (H.C.), A Select Bibliographie of chemistry (1492-1892), Washington,
1893; Supplement I, 1899; Supplement II, 1904.

Borel (P.), Biblrotheca chimica seu catalogua librorum philosophorum
hermeticorum, Paris, 1654; réimpr. Heidelberg, 1656; Hildesheim,
Olms Verlag, 1969.

Gaillet (A.), Manuel bibliographique des sciences psychiques ou occultes, Paris,
1912; réimpr. Nieuwkoop (Pays-Bas), De Graaf, 1964, 3 vol..

Cioranescu (A.), Bibliographie de la littérature fizuiçaise du XVIe siècle, Paris,
Klincksieck, 1959.

Bibliographie de [a littérature française du XVIIe siècle, Paris, CNRS,

1965.


Cooper (W.), A Catalog of cltymical books, London, 1675.

Duveen (D.I.), Biblrotheca alchemica et chemica, London, 1949; rééd.

Birmingham, Alabama, Banner Press, 1965.

Corbett (J.), Catalogue des nrmtuscrits alchimiques latins. I. Manuscrits des

bibliothèques publiques de Paris antérieurs au XVIIe siècle, Bruxelles

592 592 BIBLIOGRAPH/E


UAI, 1939; II. Manuscrits des bibliothèques publiques des départements

français antérieurs au XVIIe siècle, Bruxelles, UAI, 1951.

Ferguson (J.), Bibliotheca chemica, Glasgow, 1906, 2 vol.; rééd London, 1954.

Catalogue of the Ferguson collection of books, mainl>> relating to

alchenty, chemistry, witchcraft attd gipsies, in the Library of the

Universit)~ of Glasgow, Glasgow, 1906; London, Derek Verschoyle

Academic and Bibliographical Publications Ltd, 2 vol..


Fuchs (G.F.), Repertorium der chemischen litteratur vort 494 vor Christi Geburt
bis 1806 in chronologiscller Ordnung aufgestellt... Iena et Leipzig bey
Christian Ernst Gabler, 1806.

Frick (K.) «Einführung in die alchemiegeschichtliche Literatur», Sudlloffs
Archiv, n°45 (1961), p. 147-163.

Gagnon (C.), «Recherche bibliographique sur l'alchimie médiévale occidentale»,
Cahiers d'études médiévales, Montréal, n°2 (1974), p. 155-199.

Halleux (R.), Les Textes alchimiques, Turnhout-Belgium, Brepols, 1979.

Heym (G.), <dntroduction to the bibliography of alchemy», Bibliographe, éd.
Shoe String, Hamdem, 1986, XII.

Kren (C.), Alchenty in Europe: a guide to research, New York, Garland, 1990.
Ladrague (A.), Bibliothèque Ouvaroff, Moscou, 1870; Paris, Gutenberg reprints,
1980.

Lefebvre (M.C.), Catalogue des livres anciens concernant les doctrines
ésotériques et les sciences occultes, Bibliothèque municipale de
Toulouse, 1975.

Lenglet du Fresnoy (N.), Histoire de la philosophie hermétique, Paris,
Coustellier, 1742, 3 vol.; Hildesheim, Georg Olms Verlag, 1975.

Mac Phail (L), Alchenty and the occult, a catalog of books and manuscripts front
the collection of Paul and Mary Mellon given to Yale universih~ library,
Yale university, 1968, 2 vol..

Mathe (J.J.) «Bibliographie des ouvrages et travaux en langue française depuis
1945 concernant la philosophie hermétique», in L'Alchimie, Paris,
Albin Michel, Les Cahiers de l'herntétisttte, 1978, p. 191-221.

Paulus (Julian), Paracelsus-Bibliographie, Heidelberg, Palatina Verlag, 1997.
Philipon (R.), Stasnislas de Guaira et sa bibliothèque occulte (1899), libr.
Dorbon; rééd. Paris, Gutenberg Reprints, 1980.

Pritchard (A.), Alchent>>. A Bibliography of englisll language writings, London,
Routledge and Kegan Paul, 1980.

Roth-Scholtz (F.), Bibliotheca chemica, Nürnberg-Altdorf, bey Johann Daniel
Taubers seel. Erben, 1727.

Schwedt (G.), Chemie Zwischett Magie und Wissenschaft. Ex Bibliot/2eca
clt~~mica 1500-1800 [Ausstellung im Zeughaus der Herzog August
Bibliothek Wolfenbüttel vom 16 Februar bis 28 April 1991].
Weinheim: V.C.H. Acta Humanatoria, 1991.

593 BIBLIOGRAPHIE PRIMAIRE 593


Verginelli (V.), Bibliotheca hermetica. Catalogo alguanto ragionato della raccolta
Verginelli —Rota di antichi testi ennetici (secoli XV-XVIII), Firenze,
Nardini Editore, 1986.

Weyer (J.), Alehemiehistorische Bibliographie, Hamburg, 1974.

Wilcox (L.), Guide to the american occult. Directory and bibliography, Olathe,
éd. L.Wilcox, 1986.


1.2. Recueils imprimés

Sauf indications particulières, les cotes mentionnées sont celles celles de la
Bibliothèque Nationale.

Albineus (N.), Bibliotheca chemica contracta, Genève, J.A. et S. de Tournes,
1653, quatre volumes: [R.26174-26177.

Alchemiae, quam vocmtt, artisque metallicae, doctrina, certusgue modus, scriptis
tum novis, tum veteribus, duobus voluminibus comprehensus, Basel,
Petrus Perna, 1572, (R.26193.

Arnauld de la Chevalerie, Trois Traictez de la philosophie naturelle, non encore
imprimez. Sçavoir le secret livre du tres-ancien philosophe Artephius...
Les Figures hiérogliphiques de Nicolas Flamel... Le Vray Livre du
docte Synesius, abbé grec, Paris, chez la Vesve Guillemot et S.
Thiboust, 1612: [R.6893; 2e éd. Paris, G. Marette, 1612: [Rés. R. 886;
chez T. Jolly, 1659.

Ars chemica, quod sit licita recte exercefuibus, probationes doctissimorum iuris
consultorum, Strasbourg, Emmel, 1566: [R.33058.

Artis auriferae, quam chemiam vocar2t, volurraina duo, Basel, C. Waldkirch,
1610: [R.27028-9

Artis chemicae principes, Avicenna arque Geber, hoc volumine contine~~uur,
Basel, Petrus Perna, 1572.

Ashmole (Elias), Theatrum chemicu~n britaianicum, London, Brooke, 1652.
Auriferae amis quant chemiam votant, a~atiguissinai authores, sive Turba

philosophorum, Basel, Petrus Perna, 1572. La B. N. ne possède que le

second des deux vol.: [R.27161.

Berthelot (Marcellin), en collaboration avec Ruelle (C.E.), Collection des
alchimistes grecs. Tome I, introduction. Tome II, textes grecs et
variantes, notes et index. Tome III, traduction avec notes, commentaires,
tables et index. Paris, G. Steinheil, 1887-1888: [4.R.762 et Renan
1426.

Aurifontina chyrnica: or, a collection of fourteen sruall treatises, London, Printed
for William Cooper, at the Pelican, 1680.

Bibliothéque des philosophes dlimidi~es, par le sieur S., Paris, 1672-1673, 3
vol.. Nouvelle édition, revûë, corrigee et augmentee de plusieisrs

594 594 BIBLIOGRAPHIE


philosophes... par Monsieur Jean] M[augin] de R[ichebourg], 4 vol.,
Paris, A. Cailleau, 1740-1754: [8°R.18675.

De Alchimia opuscula complura veterum philosophorum, quorum catalogum
sequens pagella ittdicabit, [s.l.n.d.] Francfort, Jacobi, 1550: [R.7254

Divers Traitez de la philosophie naturelle. Sçavoir, la Turbe des philosophes, ou
le code de vérité en l'art. La Parole delaissée de Bernard Trevisan. Les
Deux Traitez de Corneille Drebel Flamatt. Avec le Tres-Ancien Dttel des
chevaliers. Nouvellement traduits en frattçois, par un docteur en
médecine. A Pazis, chez Jean d'Houry, 1672: [R.33870.

Duval (Robert), De la Trattsfonnation métallique, trois anciens tractez en rithme
françoise, chez Guillard et Amaury Varancore, Paris, 1561: [R.26193

bis.

In Hoc Volumine de alchemia continentur haec, Nuremberg, Ioh. Petreius, 1541.
Mazarine: [A.12233.

Manget (J.J.), Bibliotheca chentica curiosa, seu rerum ad alchentiam
pertitientium thesaurus instructissimus, Colonise Allobrogum (Genève),
sumpt. Chouet, G. de Tournes, Cramer, Perachon, Ritter, et S. de
Tournes, 1702, deux vol.: [R.1017-1018.

Le Miroir d'alquimie de Rogier Bacon philosophe tres-excellent. Traduit de latin
en françois. Par un gentilhomme du Daulphitté, à Lyon, par Macé
Bonhomme, 1557. Outre l'ouvrage annoncé ce recueil regroupe huit
traités: Table d'esmeraude de Hennes Tristnegiste, l'Hortulairt sttr ladicte
table, Les Secrets de Calib Juif, Le Miroir de Maître Jean de Mehun,
L'Elixir des philosophes, L'Art transmutatoire du pape Jean XXII de ce
nom, De l'Admirable Puissance de l'art, & de nature de Rogier Bacon,
Les Choses merveilleuses en nantre, ou est traicté des erreurs des sens,
des puissances de lame, &des influences des cieux: [Rés.p. R.618.

Le Miroir d'alquimie de Jean de Mehun [...] avec la Table d'émeraude d'Hermès
Trismégiste et le commentaire de l'Ortulain sur ladite table; plus Le
Livre des secrets d'alchymie de Calib, Juif,• ensemble de l'Admirable
Puissance de l'art et de nature, par Roger Bachon. Le tout traduict de
latin en françois. Paris, Chazles Sevestre, 1612: [R.52846.

Musaettnt hermeticum, Frankfurt, Sumptibus Lucae Jennisii, 1625.

Musaeum hermeticum reformatum et amplificatum, Frankfurt, apud Hermanum a
Sande, 1678.

Theatrurn chemicunt, praecipuos selectoru~rt attctontm tractatus de chemise et
lapidis philosophici antiquitate, veritate, praestantia et operationibus

continents, Ursel, L. Zetzner, 1602: [R.52258 (t. I seul). Cette première
édition comporte normalement quatre volumes. Autres éditions à
Strasbourg. 1613: seconde édition de ces quatre premiers volumes
([R.52269-52273). Un volume V ([R.52274) a été publié en 1622 par
les héritiers de L. Zetzner et I. Habrecht. 1659: troisième édition des
quatre premiers volumes ([R.52276-52279), dont la collection s'enrichit

595 BIBLIOGRAPHIE PRIMAIRE 595


d'une cinquième pièce, puis d'une sixième en 1660: [R.52280, et 1661:
[R.52281.

Trois Traitez de la philosophe naturelle, non encore imprimez: sçavoir La
Tourbe des philosophes [...] La Parole delaissée de Bernard le Trevisart.
Et un petit traicté, très ancien, intitulé Les Douze Portes d'alchymie,
autres que celles de Ripla, Paris, Iean Sara, 1618: [R.29628.

Trois Anciens Traictez de la philosophie naturelle: 1)Les Sept Chapitres dorez,
ou bien les sept sceaux eg~~ptierts, et la Table d'Esnteraude d'Henttes
Trisntegiste 2) La Response de Messire Benard Conte, à Thomas de
Boulongne, médecin du Roy Charles huictiesrne. 3) La Chrysopée de
Iean Aurelle Augurel, Paris, Ch. Hulpeau, 1626: [R.52863

Verae Alchemiae artisque metallicae, titra aertigmata, doctrina, certusque modus,
scriptis tum novis tum veteribus nunc primum et fideliter maiori ex
parte editis, comprehensus, Basel, Henric Petri et Petrus Perna, 1561:
[R.1285.


1.3. Les textes alchimiques

Sont compris dans cette liste les traités, les fictions narratives en prose et
les poèmes relatifs à l'alchimie, ainsi que quelques ouvrages qui, sans être
directement consacrés à ce sujet, rejoignent, par certains aspects, les spéculations
des philosophes. Notre sélection a principalement porté sur des livres édités en
Fratrce entre 1550 et 1650.

Sauf indications particulières, les cotes mentionnées sont celles de la
Bibliothèque Nationale.

Abrégé de l'astronomie inférieure des sept métaux. Expliquant exactentertt
l'harmonie des systèmes de ces sept planètes ensemble des douze signes
du zodiac &autres constellations du ciel des philosophes herntetiques.
Avec un essay de l'astronomie naturelle superieure. Paris, chez J. de
Senlecque, 1645 [ 1644].

Rééd. en fat-similé: Paris, Arma Artis, 1977.

Agricola (Georg), Bermannus, sive de re metallica. Basileae in edibus

Frobenianis, 1530: [S.20580.

Bermannus (Le Mineur). Introduction, texte établi, traduit et commenté
par Robert Halleux, Paris, Les Belles Lettres, 1990.

Agrippa (Henricus Cornelius), De Occulta Philosopltia libri tres. Anno 1533,
mense Iulio. Coloniae: [Z.621.

Rééd: Paris, Berg International, L'Ile verte, 1982. Trad. de J. Servier.

Albinius, Magia astrologica, hoc est P. Constantinü Albini Villanovensis,
Clavis svmpathiae septem metallorurn ac septem lapidant ad pinnetns,
Paris, C. Sevestre, D. Gillium, et J. Petit Pas, 1611: [R.35275.
V.21794, V.29300.

596 596 BIBLIOGRAPHIE


Alexis Piémontois (Girolamo Ruscelli) Livre des secrets du seigneur Alexis

Piernontois... Paris, H. de Marnef et G. Cavellat, 1564: [8° Te18 16.
Allegretti (Antonio), De la Trarnutazione de' ntetalli: poerna d alchimia del XVI

sec. Rome, éd. Mediterranée, 1981: [8-R-89501(7).

Andreae (Johann-Valentin), Chymische Hochzeit Christiani Rosencreutz, Anno
1549..., Strassburg. In verlâgung Lazari Zetzners, 1616.

Récit traduit et présenté avec les premiers écrits rosicruciens par Bernard
Gorceix, in La Bible des Rose-Croix, PUF, 1970.

(Pseudo-) Aristote, De Perfecto Magisterio, in Theatrurn chemicum III (1659),
p. 76-127.

Tractatulusde practica lapidis philosophici, in Artis auriferae I (1593),
p. 232-239.

(Pseudo-) Arnauld de Villeneuve, Epistola super alchinaia ad Regem
Neapolitanum, in Manget, I, f 682a-684a.

Liber perfecti rnagisterü, qui Lumen luminurn nuncupatur [...] vocatur
etiarn Flos florum, in Theatrurn chernicurn III (1659), p. 128-143.

Aubert (Jacques), lacobi Auberti Vindonis de naetalloruni ortu & causis contra
chernistas brevis & dilucida explicatio, Lyon, Johannem Berion, 1575
([S.20131). Ferguson (I, p. 54) se référant au dictionnaire biographique
de la médecine de Dézeimeris mentionne deux autres éditions possibles:
Lausanne, 1571; Paris, 1572.

Augurelli (Giovanni Aurelio), Cl2rysopceia, Venise, S. Luerensis, 1515:
[Rés.m.Yc27 et 662.

Le texte latin a été réédité en I S i 8, à Bâle par J. Froben: [ R.8169, et en
1582, à Anvers, par C. Plantin: [Yc.9899. La Bibliothèque Nationale
possède un exemplaire de la Chr~~sopceia ne portant aucune indication
de lieu ni de date ([Yc 9898), et une paraphrase alchimique du même
poème sous le titre de /oarz. Aurelü Augurelli chrysopceiae compendium
paraphrasticunt, sumptibus & typis Ioannes Bringeri, 1614: [Yc. 45429
et 49204.

Facture de l'or, Lyon chez Pierre de Tours et Thibault Payen, 1548:
[R.27159. Cette première traduction française en prose du poème sur la
Chrysopæia est attribué à Guillaume Rouille par Baudrier (IX, 144).

Les Trois Livres de la chr~~sopée, c'est à dire de l'art de faire de l'or:
eontenmit plusieurs raisons et choses naturelles composé par lecur
Aurelle Augurel, poëte. Traduict de Latin en Français par F. Habert de
Bern~...Traduction en vers éditée d'abord par Longis, à Paris, en 1549-
1550, puis chez Charles Hulpeau, Paris, 1626: [R.52863.

Fac-similé de l'éd. de 1626, Paris, Arma Artis, 1977.

Auvray (Jean), Les ouvres sainctes du Sr Auvra~•, A Rouen, chez David Ferrand,

1634: [p. Ye 306-307.

Pseudo-Avicenne, Ad Hasen regena epistola de re recta, in Tlteatrunt chernieum,

N (1659), p. 863-874.

597 BIBLIOGRAPHIE PRIMAIRE 597


Bacon (Roger), De l'Admirable Pouvoir et puissance de l'art & de nature, ou est
[rareté de la pierre philosophale.Traduit en françois par Iacques Girard de
Tournus. A Lyon, Macé Bonhomme, 1557: [R.27365.

Epistolae Fratris Rogerü Baconis de secretis operibus anis et raantrae, et

de nullitate magiae..., Hamburgi. Ex Bibliopolio Frobeniano. Anno

1618: [R.27368.


De Alchemia libellus, cui titulum fecit, speculum alchemiae, in

Theatrum chemicuna, II (1659), p. 377-385; Manget, I, p. 613-616.


Lettre sur les Prodiges de la nature et de l art traduite et eomrnentée Far

A. Poisson, Paris, Editions de l'Echelle, 1977.


Barlet (Annibal), Le Vray et Methodique Cours de la ph~~sique resolutive,
vulgairement dite chymie. Representé par figures generales &
particulieres. Pour connoistre la theotechnie ergocosmique, c'est à dire,
l'art de Dieu, en l'ouvrage de l'univers... Paris, Chez N. Charles, 1653:
[R.27611.

Barraud (Nicolas), In Aenigmaticum quodarn Epitaphium [...] Aelia Laelia
Crispi [...] Conmaentariolum.... [Leyde], ex officina Basson, 1597:
[R.27616.

Triga chentica. De Lapide philosophico tractatus tres, editore &

conunentatore Nicolao Barnaudo, [Leyde]. Ex Officina Plantiniana, apud

Christophorum Raphelengium, 1599: [R.27618.


Quadriga aurifera, nunc primum à Nicolao Barnaudo à Gitaarnaudi

Delphinate Gallo philosopl~o & medico in lucern edita, même lieu,

même date: [R.27617 et [R.54433.


De Occulta Philosophia. Epistola cuiusdant patris ad frlium [Leyde]. Ex

Officina Thomae Basson, 1601: [R.54435.


Tractatulus chemicus, theosophiae palmarium dictus, anonymi cujusdana

pl2ilosophi antiqui, a Nicolao Barnaudo, [...] nunc prina~un editus, même

lieu, même date: [R.54434.


(Pseudo-) Basile Valentin, Ei~t kurtz Sununarischer Tractat, Fratris Basilü
Valentini Benedicter Ordens, Von dem grossern Stein der Uralteii...,
Eisleben, Bartholomæus Hornigk, 1599.

Trad. lat. M. Maier, Practica curn duodecim clavibus et appendice, de

magno lapide antiquorum sapientunc, in Tripus aureus, hoc est, tres

tractatus chymici selectissimi, Francfort, Lucas Jennis, 1618.


Trad. fr., Les Douze Clefs de p/lilosophie. Traictant de la vra~~e

medeeine métalique. Plus l'Azoth ou le moyen de faire l'or caché des

philosophes. Traduction françoise. A Paris, chez Ieremie et Christophe

Perier, 1624: [R.53110-1. Rééd.: Paris, chez Pierre Moet, 1659, avec le

Traicté de la nature de l'ceuf des philosophes, de Bernard, conr~te de


Trèves.

Beauvallet (de), Les Prodiges chimiques [s.l]., 162 L [Ye 2009.

598 598 BIBLIOGRAPHIE


Belin (dom), Les Aventures du philosophe inconnu en la recl2erche et ert
l'invention de la pierre p/lilosophale..., Paris, E. Danguy, 1646:
[R.27185.

Apologie du Grrurd ouvre, ou élixir des philosophes dit vulgairement
pierre philosophale..., Paris, P. de Bresche, 1659: [R.52697.

Ces deux textes ont été réédités: Paris, Bibliotheca Hermetica, 1976.

Traité des talismans ou figures astrales, Paris, P . de Bresche, 1658.
Rééd.: Nice, Cl. Boumendil & G.Tappa, 1978: [R.52695.

Bernard le Trévisan, Responsio ad Thoncam de Bononia, de mineralibus et
elixiris sen pulveris philosophici concpositione, voir Morienus
Romanus, De Re metallica, Paris, Guillaume Guillard, 1564.

Trad. fr. La Response de Messire Bernard conte de la Marche Trevisane,
à Thomas de Boulongne, médecin du roy Charles huictiesnce, in G.
Joly, Trois Anciens Traictez de la philosophie naturelle, Paris, Charles
Hulpeau, 1626.

Le Livre de venerable docteur allemand ntessiere Bernard conte de la
Marche Trevisane, voir D. Zecaire, Opuscule Ires-eccellent de la vrape
p/lilosophie naturelle des metaulx..., Anvers, Guillaume Silvius, 1567.
B.N.: [R.54 294 et Rés.J.2081(2). Rééd. en fat-similé, Paris, La Table
d'Emeraude, 1990.

Traicté de la Nature de l'teuf des philosophes, composé par Bernard
comte de Treves, Allemand, Paris, I. et C. Périer, 1624: [R.53112.

ouvre chimique de Bernard le Trévisan, Paris, Guy Trédaniel Ed. de la
Maisnie, 1976: rééd. du texte de 1741, voir J. Mangin de Richebourg,
Bibliothèque des philosophes chimiques.

Béroalde de Verville (Fr. Brouart dit), Les Souspirs amoureux de F.B. de
Verville avec un discours satyrique de ceux qui escrivent d'amour, par N.
Le Digne. A Paris. Pour Timothee Jouan, 1583. Contient La Muse
cceleste, ou l'amour divin: [Rés.R.2718.

Les Appreheresiorrs spirituelles. Poernes & autres tenures

philosophiques avec les recherches de la pierre philosophale, Paris,

1594 [I~eéd.:1583]: [Rés.R.2716-2717.


Le Cabinet de Minerve auquel sont plusieurs singularités. Figures.
Tableaux. Antiques. Recherches saintes. Remargeces sérieuses.
Observations amoureuses. Subtilités agreables. Rencontres jo~~euses. Et
quelques histoires meslées és avanucres de la sage Fenisse patron du
devoir. Paris, M. Guillemot, 1596: [Rés.Z-2815.

Le Tableau des riches inventions couverte du voile des feirues
amoureuses, geci sont representees dans le Songe de Poliphile... Paris,
Matthieu Guillemot, 1600: [Y2 465 et Rés. Y2 817.

Histoire véritable, ou Le Vo~~age des princes fortunés... Paris, Pien-e
Chevalier et Claude de La Tour, 1610: [Rés. Y2 2070-2071.

599 BIBLlOGRAPHlE PRlMAlRE 599


Le Palais des curieux auquel sont assemblés pl«sieurs diversitez pour le

plaisir des doctes, et le bien de ceux qui désirent scavoir, Paris, Vve
Guillemot et J. Thiboust, 1612: [Z.19832 et Rés.Z.2819.

Le Moyen de parvenir, oeuvre contenant la raison de tout ce qui a esté,

est et sera, avec demonstratiofis certaines et nécessaires, selon la
rencontre des effects de vertu... Imprimé ceste année (s.l.n.d.: 1610-
1620?): [Rés.Y2.2788. Rééd.: H. Moreau et A.Tournon, 2 vol., Aix-
en-Provence, 1984.

Bertereau (Martine de), La Restitution de Pluton à monseigneur l'énainentissirne
cardinal duc de Richelieu [...] par Martine de Bertereau, dame et
baronne de Beausoleil [...] Des Mines et minieres de France, cachées &
detenuës jusques à present au ventre de la terre, par le moyen desquelles

les finances de sa Majesté seront beaucoup plus grandes que celles de

tous les princes chrestiens, & les sujets plus heureux de tous les
Peuples... Paris, H. du Mesnil, 1640: [Rés R.2273, un autre exemplaire
portant des notes mas: [R.2274.

Beys (Charles), Les Illustres Fous, Paris, Olivier de Varennes, 1653.

Boehme (Jacob), De Signatura rerunt, das ist bezeichnung aller Dingen, wie das
Innere vom Eusserem beZeichnet wird, beschrieben irn Jahr... 1622...
[s.l.], 1635: [R.29403. Trad. fr. de Sédir (1894): Milan, Editions
Sebastiani, 1975. Trad. de P. Deghaye, Paris, Grasset, 1595.

Bollinger (Ulrich), Elegia de vera a~atiqua philosophica medicina, scripta à M.
Ulrico Bollingero ad Dn Oswaldum. Crollicmi, Medico-chynaicum
felicissimum..., [1609] Lipsiae. Exprimebat Albertus Minzelius, 1634:
[Te~~~.46.c.

Bombaste (Comte de), Le Miroir des alchimistes où l'on voit les erreurs qui se
font en la recherce de la pierre philosophale, par explication de diverses
sentences des anciens philosophes qui en ont escri soubs figures,... ~u-
le Chevalierlmpérial, [s.l.], 1609. Réimprimé en 1610 sous le titre: La
Prophétie du grand Bornbast...: [LB~5.963

Borel (Pierre), Les Antiquitez, raretez, plantes, mineraux & autres choses
eonsiderables de la ville de la ville &comté de Castres d'Albigeois...,
Castres, Amaud Colomiez, 1649 (Comporte quelques sonnets
alchimiques recueillis par les soins de l'auteur): [Lk~.1682.

Bibliotheca chimica. Seu Catalogua librorunt philosophorum

hermeticoruna..., Parisüs, apud Carolum Du Mesnil et Thomam Jolly,
1654. Heidelberg, 1656. Ed. de 1654: [Q.3391. Ed. en fac-similé:
Hildesheim, Georg Olms Verlag, 1969.

Bracesco (Giovanni), La Espositione di Geber philosopho, Venise, 1544:
[R.54424.

- Trad. lat. De Alchentia dialogi duo. Quorum prior, gerniinarn librorum

Gebri senteritiam, de iadusb•ia ab autore celatanr, & figurato sermone

involutana retegit, & eertis argiunentis probat. Alter, Raimundü Lullü


600 600 BIBLIOGRAPHIE


Maioricani, mysteria inlucem producit... Lugduni excudebant Godefridus
& Marcellus Beringi fratres, 1548.

Brouaut (Jean), Traité de l'eau de vie ou anatomie théorique et pratique du vin,
Paris, Jacques de Senlecque, 1646: [S.4268. Réédition: Paris, Michel
Allard, 1977.

Camus (Jean Pierre), L'Hiacinthe, Paris, 1627, chez Pierre Billaine: [Yz.9784.

Regule, histoire Belgique, Lyon, J. Lautrey, 1627: [Yz.9796.

Bouquet d'histoires agréables, Paris, chez Gervais Alliot, 1630:
[Y2.20711.

Castaigne (R.P.Gabriel de), L'Or potable qui guarit de tous maux, Paris, C.
Sevestre, 1611: [Te131.57.

Le Tresor philosophique de la medecine metallique, Paris, C. Sevestre,
1613: [Te.131 57.

Le Paradis terrestre où l'on trouve la guarison de toutes maladies...,
Paris, C. Sevestre, 1615: [ Te131.58.

Les ouvres du R.P. Gabriel de Castaigne, tant medicittales que
chymiques divisées en quatre principaux traitez,••. Paris, J. Dhoury,
166 L• [Tel;1.59.

Cephalus, Mercurius triumphans et Hebdomas eglogarum hermeticarum. Una
cum commentarüs acroamaticis et mysticis in quibus de unica, vera,
summa & antiquissima medicina disseritttr, libris XIIX. Omnia studio
& opera Arioponi Cephali. Magdeburgi. Excudebat Andreas Seydner,
1600. Bibliothèque Mazarine: [48508.

Chartier (Jean), La Science du plomb sacré des sages, Paris, 1651, Chez
Senlecque & Cointe: [Te.151.82.

Clave (Estienne de), Nouvelle Lumiere philosophique des vrays principes et
elentents de nature..., Paris, Olivier de Varennes, 1641: [R.9640.

Paradoxes, ou traittez philosophiques des pierres et pierreries contre
l'opinion vulgaire, ausquels sont demonstrez la matiere, la cause
efficiente, externe, la semence, la generation, la definition et la nutrition
d'icelles. Ensemble la generation de tous les mixtes, sçavoir est des
animaux,vegetaux, et mineraux ou fossiles. Paris, Veufve Pierre
Chevalier, 1635: [5.20394.

Collesson (Jean), L'Idee parfaicte de la philosophie hermetique. Ou l'Abregé &
practgque de la pierre des philosophes... Par M. Jean Collesson doyen
de Maigné. A Paris, Impr. de J. Laquehay, 1630: [R.32014.

Contant (Paul), Le Jardin et cabinet poétique..., Poitiers, A. Mesnier, 1609.

Contant (Jacques et Paul), Les ouvres de Jacques et Paul Contant, pere &fils,
maistres apothicaires de la ville de Poictiers. Divisées en cinq Traitez:
1. Les Commentaires sur Dioscoride. 2. Le Second Eden. 3. Exagoge
mirabilium ruuurae è gazophylacio. 4. Synopsis plantarum cum
ethymologüs. S. Le Jardin et cabinet poëtique. A Poictiers, Julian

601 BIBLIOGRAPHIE PRIMAIRE 601


Thoreau et la vefve d'Antoine Mesnier, 1628: [S.1499. Ed. de 1640,
B.N: [Te.1367.

Croll (Oswald), La Royalle Chymie. Traduitte en françois par L Marcel de
Boulene, Lyon, P. Drouet, 1624 [l1e éd.: Francfort, 1608]: [Te131.47.

Traicté des signatures ou vraye et vive anatomie du grand et petit monde,

Milan, Sebastiani, 1976.


De Sigttaturis internis rerum. Die lateiniche Editio princeps (1609) cool

die deutsche Erstübersetzung (1623). Herausgegeben und eingeleitet von

Wilhelm Kuhlmann und Joachim Telle, Franz Steiner Verlag, Stuttgart,

1996.


Davissone (Guillaume), Les Elemens de la philosophie de l'art du feu..., traduit
de latin par J. Hellot. Paris, François Piot, 1651 [ lCe éd.: Paris, 1635]:
[R.33016.

Dee (John) Monas hieroglyphica, Anvers, G. Silvius, 1564: [V.6555 et 7078(5).
Rééd. et trad. fr. par Grillot de Givey, Milan, Sebastiani, 1975.

A True and Faithful Relation of what happened between Dr John Dee

[...] and some spirits [...] By Meric Casaubon... London, Printed by D.

Maxwell, for T. Garthwait, 1659: [R.835.


Démons (Jean), La Démonstration de la quatriesme partie de rien, et quelque
chose, et tout, avec la quintessence tirée du quart de rien et de ses
dépendances, contenant les préceptes de la saincte magie et dévote
invocation des demons, pour trouver l'origine des maux de la France et
les remèdes d'iceux, dédiée à la ville d'Amiens, [s.l],1594: [8°Zb35.607
et Ye.19925.

La Sextescence diallectique et potentielle tirée par une nouvelle façon

d'alambiquer, suivant les préceptes de la saincte magie et invocation de

demons [...] tant pour guarrir l'hémorragie, playes, tumeurs et ulcères

vénériennes de la France que pour changer et convertir les choses

estimées plus nuisibles et abominables en bonnes et utiles... Paris, E.

Prevosteau, 1595: [Rés.Lb.35.1191.


Digosse (J.), Alchimie sive auri multiplicatio. Ad Joannem Cessacunt
Magistratum Bergeracensem. Auctore Io. Digossio burdegalensi.
Parisiis, Ex Typographia Dionysi à Prato, via Amygdalina, ad Veritatis
Insigne, 1573. Bibl. Mazarine: [21470.pièce.

Domayron (Antoine), Histoire du siège des muses, où parmi le chaste amour est
traicté de plusieurs belles et curieuses sciences, divine ntoralle et
naturelle, architecntre, alchimie peincntre et autres. Lyon, Simon
Rigaud, 1610: [Z.19830 et 38966.

Dorn (Gerhazd), Clavis totius philosophiae chymisticae, per quam obscura
philosophorum dicta referacttur. Compendium tres libros continens,
partira physicos, medicos, & pro rnaiori parte chymicos. Cuius
Summarium versa pagella indicabit... Lugduni, Apud haeredes Iacobi
Iunctae, 1567.

602 602 BIBLIOGRAPHIE


Lapis metaphysicus aut philosophicus, qui universalis medicina vera

fuit patrum antiquorum ad onanes indifferenter morbos [...] et ad
metallorum tollendam lepram, fabricandos lapides preciosos, etc.,
Basileae, 1570: [8°.Te131.2.

La Monarchie du ternaire, en union contre la monarchie du binaire en

confusion, [s.l.]. 1577: [8°Ye.pièce 2805.


Du Breil Angevin (André), La Police de l'art et science de medecine, contenant
la refutation des erreurs, &insignes abus, qui s'y commettent pour le
jourdhuy: tres-utile et necessaire à toutes personnes, qui ont leur santé &
vie en recommandation. Où sont vivement confutez tous sectaires,
sorciers, enchanteurs, magiciens, devins, pythoniciens, souffleurs,
empoisonneurs, &toute racaille de theriacleurs, &cabalistes: lesquels
en tous lieux & pays, sans aucun art ne science, approbation ou
authorité, font & exercent impudemment, & malheureusement la
medecine, au grand interest de la santé &vie des honunes, & detriment
des republiques. Dediee au Roy, Paris, Léon Cavellat, 1580: [8°.T21.56.

Du Chesne, Sieur de la Violette (Joseph), Ad lacobi Auberti Vindonis de ortu et
causis metallorunc contra chymicos explicationem Iosephi Quercetani
Armeniaci, D. Medici brevis responsio. Eiusdem de exquisita
mineralium, animaliunc, & vegetabilium medicamentorum spagyrica
praeparatione & usu, perspicua tractatio, apud Ioannem Lertotium,
1575: [5.20130 et 8°.Te.131.9 et 9B.

Trad. fr.: Traicté familier ou l'exacte preparation spagyrique des

medicamens [...] avec une breve response au livret de Iacques Aubert...,

Paris, chez Charles Morel, 1630. Réédition: Lyon, Ed. du Cosmogone,

1995.


La Morocosmie, ou de la folie, vanité et inconstance du monde, Lyon,

Jean de Tournes, 1583: [Ye.1043 et Rés.Ye.480.


Le Grand Miroir du monde, Lyon, Barthelemi Honorat, 1587: [Ye.1044.

Recueil des plus curieux et rares secrets touchant la medecine metallique

& minerale tirez des manuscripts, de feu Mre Joseph Du Chesne, Paris,
S. Piget, 1648: [microfilm.m.3581.

Du Gault, Palinodie chimique, où les erreurs de test art sont non moins
plaisamment que sérieusement réfutez par le sieur Du Gault, Paris,
P. Sevestre, 1588: [Rés.Ye.994.

Dulco ou Duclos, Gas[on de Claves, De Recta et Vera Ratione propignendi
lapides philosophici, seu salis argentijici et aurifici delucida et
compendiosa explicatio..., Nivernis, P. Roussin, 1592.

Clavei Apologia chrysopoeiae et argyropoeiae adverses Thomanc

Erastum, Nevers, P. Roussin, 1590: [R.31855.


Philosophia chymica tribus tractatibus cornprehensa, Coloniae

Allobrogum, J. Vignon, 1612: [R.33056.


Traité philosophique de la triple preparation, Paris, Laurent d'Houry,

1695:[R.33712.


603 BIBLIOGRAPHIE PRIMAIRE 603


Du Soucy (François, sieur de Gerzan), L'Histoire afrigllaine de Cléomède et
Sophonisbe, Paris, C. Morlot, 1627-1628, 3 vol.: [Y2.38785-38787.

Sommaire de la médecine dlymique, où l'on void clairement beaucoup
de choses que les autheurs ont tenuës iusques icy en l'obscurité. Avec
un recueil de divers secrets de médecine. Paris, Billaine, 1632:
[8°.Te~~~.89.

Histoire asiatique de Cérinthe, de Collianthe et d'Arthénice, Paris,
P. Lamy, 1633: [Y.7100.

Duval (Vallensis Robertus), De la Transfonllatiorl rllétallique, trois ancielu
tractez en rithme françoise, chez Guillard et Amaury Varancore, Paris,
1561: [R.26193.bis.

De Veritate et antiquitate amis chenticae et pulveris sive medicillae
philosophorurn vel auri potabilis..., Lugduni Batavorum, ex officina
plantiniana, apud Franciscum Raphelengium, 1593. Ed. de Montbéliard,
J. Foillet, 1602: [R.33054.

Erasme de Rotterdam (Désiré ou Didier, Geert Gerrtsz), L'Alchimie, traduction
nouvelle par Victor Develay, Paris, librairie des bibliophiles, 1872:
[Z.47924 et 47925.

Espagnet (le président Jean d'.) Enchyridion physicae restitutae. Ill quo vents
llaturae concentus expollitur [...] Tractatus alter illscriptus: arcaluun
henneticae philosophiae opus..., [lie éd.: Paris, 1608] Paris, apud N.
Buon, 1623. B.N: [R.5161 I-51612.

Trad. fr.: La Philosophie naturelle restablie en sa pureté, où l'on void à
découvert toute l'ceconomie de la nature... A Paris, chez Edme
Pepingué, 1651.

L'ouvre secret de la philosophie d'Henllès, précédé [d'extraits] de la
philosophie Naturelle restituée. Introduction et traduction nouvelle de J.
Lefebvre-Desagues, Paris, E.P. Denoël, 1972.

Fabre (Pierre-Jean), Alchymista christianus, Tolosae, P. Bosc, 1632: [R.35628.

Hercules piochymicus, Tolosae, P. Bosc, 1634: [R.35629

L'Abrégé des secrets thymiques, Paris, Billaine, 1636: [Te.~;x.169.
Réédition: Paris, Gutenberg Reprints, 1980.

Propugluzculum alchymiae, adversus quosdam 11llSOC11Vl1llCOS, Tolosae,
P. Bosc, 1645: [R.35578.

Panchymici seu allatomiae folios universi, Tolosae, P.Bosc, 1646:

[R.35632-35633.

Universalis sapientiae, seu pmlchymici tonus ultimes, Tolosae,
P. Bosc,1648: [R.35635.

Fanianus (Johannes Chrysippus), Liber de metarnorphosi metallica, et an sit tus
legitinla..., Basileae, apud D. Pernam, 1576: [R.35666 et 38458.
(Ferguson mentionne 2 éd. en 1560 à Bâle et à Paris.)

De Arte metallicae metantorphoseos ad Plliloponum liber singularis,
Montbéliard, Jacques Foillet, 160 L• [R.33054.

604 604 BIBLIOGRAPHIE


Fioravanti (Leonardo), Miroir universel des arts et sciences divisé en trois livres,
[...] mis en françois par Gab. Chapuys, Paris, Pierre Cavellat, 1584
[l1e éd.: Venise, 1564]: [Z.48961.

Les Caprices de M. Leonard Fioravanti Bolognois, touchant la
medecine: qui sont plttsieurs et diverses medeeines nouvelles, [...]
Traduites d'italien en frariçois, par M. Claude Rocard, Paris, Pierre
Cavellat, 1586 [l1e éd.: Venise, 1568]: [8°Te.ls.24.

(Pseudo-) Flamel (Nicolas), Sommaire philosophique, in Robert Duval, De la
Transformation métallique, Paris, 1561.

Les Figures hiéroglyphiques de Nicolas Flamel ainsi qu'il les a mises
en la quatrième arche qu'il a bastie au cimetière des Innocents à Paris
[...] avec l'explication [...] d'icelles par iceluy Flamel, in Trois Traitez
de la philosophie naturelle, Paris, 1612: 1) Chez la vesve M. Guillemot
et S. Thiboust: [R.6893. 2) Chez Guillaume Manette; autre éd.: Paris,
T. Jolly, 1659.

Annotationes [Abrégé en latin du Sommaire philosophique], in G.
Dorn, Trevisanus de Chymico miraculo, quod lapidem philosophiae
appellant, Bâle, 1583, p.117-119.

Thrésor de philosophie ou origi~ial du désir désiré de Nicolas Flamel,
livre très excellent contenant l'ordre et la voye qu'a observés ledit Flamel
en la composition de l'ceuvre physique comprise sous ses figures
hiéroglyphiques, publié avec le Tractat~~s de Sulphure de Sendivogius,
Cologne, 1616. Autres éd.: Paris, 1618 et 1629.

Le Grand Esclaircissement de la pierre philosophale, pour la
transmutation de tous les metaux, Paris, chez L. Vendosmes, 1628:
[R.36078

Rééditions: Le Livre des figures hiéroglyphiques, Paris, Denoël,
Bibliotheca hermetica, 1970; Nicolas Flamel, écrits alchimiques, Paris,
Les Belles Lettres, 1993.

Fludd (Robert), Clavis philosophiae alchymiae fiuddanae, 1633, Francfort, chez
Fitzer: [FoI.R.549(2).

Gamon (Christofle de), Le Verger poetique, Lyon, chez Th. Ancelin, 1597.

Les Pescheries, Lyon, chez Th. Ancelin, 1598.

Le Jardinet de poesie [avec Le Tresor des tresors et le Discours
d'astronomie inférieure], Lyon, chez C. Morillon, 1600: [microfiche
m.20279.

La Semaine, ou creation du monde, contre celle dcc sieur Bartas,
[Genève] Gédéon Petit, 1599: [Ye.7544

Commentaire de Henri de Linthaut, sieur de Mont-Lion, Docteur en
medecine: sur le Tresor des tresors de Christofle de Gamon. Reveu et
augmenté par l'auteur. A Lyon, par Claude Morillon, 1610. Réédition:
Paris, J.C. Bailly, 1985.

605 BIBLIOGRAPHIE PRIMAIRE 605


(Pseudo-) Geber, Geberi Philosopha ac alchitttistae ma.rimi de alchimia labri Ires,
Strasbourg, 1529 [1~ éd. des écrits de pseudo-Geber: entre 1470-1480,
Rome?].

Trad. fr. de la Somma perfectionis, in Bibliothèque des philosophes
chimiques, Paris, 1672, I, p. 85.

Glauber (Johann Rudolf), La Consolation des navigants, Paris, Jolly,
1659: (R.12502.

Description des nouveaux fourneaux philosophiques, Paris, Jolly 1659
[lie éd.: Amsterdam, 1648]: [R.12491-12496 et 12503-12508.

Gohory (Jacques), (trad.) Colonna Francesco, Hypnerotontachie, ou discoctrs du
songe de Poliphile, Paris, Kerver, 1546: [Rés.Yz.404.

De Usu et mysterüs notarum liber, in quo vetusta literarum et
numerorum ac divinorum ex Sybilla nominum ratio explicatur, Parisiis,
apud V. Sertenas, 1550: [Rés.V.2975 et V.32883.

(Trad.) Amadis de Gaule, le dixiesme (onziesme) livre d'Amadis de
Gaule, Paris, 1553-1554: [Rés.Yz.101-102.

Hystoria Iasonis Thessaliae principis de colchica velleris aurei
expeditione: cum figuras aere excusas, eancmque expositione, versibus
priscorurn poetarutn, Parisiis, 1563: [Rés.J.863

(Trad.) Lemnius Levinus, Les Occultes Merveilles et secrets de nature,
Paris, 1567: [8°T21.30.

Theophrasti Paracelsi philosophiae et medicinae utriusque universale
compendium, ex optimis quibuscurnque ejus labris, cum scholüs in
libros IIII ejusdem de vita Tonga (...J auctore Leone Suavio. J.G.
[Gohory], Parisiis in aedibus Rouillü [s.d]: [8°.T25.22. Autre éd.:
Francofurti ad Moenum, 1568: [8°.T25.22A.

(Comment.) Le Livre de la fontaine périlleuse avec la chantre d'Amours,
autrement intitulé Le Songe du verger, Paris, Jean Ruelle, 1572: [Rés.
Ye.1833.

Gomberville (Mann Le Roy de), La Carithée, Paris, P. Billaine, 1621:
[Yz.7093.

L'Exil de Polexandre, Paris, T. du Bray, 1629: [Yz.39287.

Granger (Guillaume), Paradoxe que les métaux ont vie, Paris, Michel Soly,
1640: [R.37658 et S.20293.

Guibert (Nicolas), Alchymia ratione et experientia ita demum [...] impugnata et
expugnata [...] ttt numquam [...] se erigere valeat, Strasbourg, L.
Zetzner, 1603: [R.37936.

Helmont (Johann-Baptista van), Ortus rnedicinae, id est, initia physicae inaudita.
Progressas medieinae novus in morborum ultionem ad vitam longam.
Édente authoris filin, Francisco Mercurio Van Helmont, cum ejus
praefatiotce..., Amstelodami, apud L. Elzevirium, 1648: [4°.T25.60.

606 606 B/BL/OGRAPH/E


Helmont (Franciscus Mercurius van), CLIII Aphorismes thymiques. Ausduels on
peut facilement rapporter tout ce qui regarde la thymie..., Paris, chez
Laurent d'Houry, 1692.

Hermes Trismegistus, première traduction latine établie par Marsile Ficin:
Mercurii Trimegisti Pimander, seu liber de potestate ac sapientia Dei,
Trévise, 1471: [Rés. R.701 et 703.

Trad. fr.: Mercure Trismégiste Hermes, très ancien théologien et

excellent philosophe, de la puissance et sapience de Dieu. Item de la

volonté divine. Avecq'un dialogue de Loys Lazaret, poëte chretien, le

tout traduit de latin en françois par Gabriel Du Preau. A Paris, de

l'imprimerie d'Estienne Groulleau, 1549: [microfilm. m. 1530.


Trad. fr.: Mercure Trismégiste. Le Pimandre de la plTilosophie

chrestienne, cognoissance du verbe divin, et de l'excellence des æuvres

de Dieu, traduit de l'exemplaire grec, avec collation de très cuiiples

conunentaires par François Monsieur de Foix, de la famille de

Candatte, captal de Buchs et evesque d'Ayre, etc. A Bourdeaux, par S.

Millanges, 1579: [R.1036 et Rés.R.S.


Isaac Casaubon datera le Corpus hernieticum du temps de Jésus-Christ

dans son De Rebus sacris et ecctesiasticis exercitationes XVI, Londres,

1614 (Autre édition: Francfort, 1615). Hermann Conring in son De

Hern~etica Aegyptiorum vetere et paracelsiconun nova medicina,

Helmstadii, 1648, dit que les véritables écrits d'Hermès ont disparu et

que la chimie est une science récente qui n'est pas attribuée à Hermès par

les premiers artisans.


Corpus hernieticum.Texte établi par A.D. Nock et traduit par A.J.

Festugière, Paris, Les Belles Lettres, lfe éd.: 1946.


Tabula snraragdina de alchemia (avec un commentaire d'Hortulanus),

voir De Alchemia, Nuremberg, 1541, p. 363 sq.; Tabula sn~aragdina,

cum expositionibus Gerardi Dorn, in Theatrum cltemicum, 1659, I,

p. 362 sq.; D. Kahn, La Table d'émemude et sa tradition alchimique,

Paris, Belles Lettres, 1994.


Hermetis Trismegisti Tractatus vere aureus, de lapidis philosophici

secreto, in capitula septem divisus..., Lipsiae, sumptibus Thomæ
Schureri, 1610; trad. fr.: Sept Traictez ou chapitres dorez..., voir Trois
Anciens Traictez de la plTilosophie naturelle, Paris, Charles Hulpeau,
1626.

Hesteau (Clovis, sieur de Nuysement), Les ouvres poétique, Paris, L'Angelier,
1578: [Rés.Ye.612.

- - Poeme philosophic de la verité de la phisique minéralle. Où sont

refutees les obiections que peuvent faire les incredules &ennemis de

test art [avec les Stances et les Visions herniétiques], Paris, J. Périer et

A. Buisard, 1620: [R.45240.


607 BIBLIOGRAPHIE PRIMAIRE 607


Poeme philosophec sur l'azot/i des philosophes, voir Basile Valentin,

Azoth ou le moyen de faire l'or caché des philosophes, Paris. J & C.
Périer, 1624: [R.53111.

Traittez du vray sel secret des philosophes et de l'esprit general du

monde, contenant en son interieur les trois principes naturels, chez J.

Périer et A. Buizard, 1620: [microfiche.m.21442-21443; 1621: Bibl.

Mazarine: [53946. Autre éd.: La Haye, chez Theodore Maire, 1639:

[R.45241-45242.


Réédition: Les Visions hermétiques et autres poèmes alchimiques suivis

des Traitez du vray sel secret des philosophes et de l'esprit général du

monde. Texte annoté et présenté par S. Matton, Paris, Retz, Bibliotheca

hermetica, 1974.


Hoghelande (Theobald de), De Alchemiae difficultatibus Theobaldi de
Hoghelande Mittelburgensis liber. In quo docetur quid scire, quidque
vitare debeat verae chemiae studiosus ad perfectionem aspirans. Et
multae philosophorum propositiones obscurae et difficiles explicantur.
Coloniae Agrippinae [Cologne], apud Henricum Falckenburg, 1594:
[R.38699.

Huginus à Barmâ, Le Règne de Saturne changé en siècle d'or. S.M.LS.P. ou le
magistère des sages, [ 11e éd.: Paris, 1657] Paris, aux dépens de Pierre
Derieu, Paris, 1780: [R.48572.

Isnard (Abel), L'Or potable des médecins hermétiques, ou la médecine universelle,
Paris, Bourdin, 1655: [4 Te13r.114.

Kalid, Liber triunr verborum, in Artis auriferae, I (1593), p. 226-231, et
Manget, Bibliotheca chemica curiosa, IL, p. 189-191.

Khunrath (Heinrich), Amphitheatrum sapientiae aeternæ solius veræ, christlano-
kabalisticum, divino-magicum, nec non physico chymicuna, tertriunum,
catholicon: instructore Henrico Khunrath Lips: Theosophiae amatore
fideli, et medicirrae utriusque Doct: Hallelu-iah! Hallelu-iah! Hallelu-lah!
Phy diabolo! E minibus vix uni. [A la fin:] Hanoviae (Hanau) excudebat
Guilielmus Antonionus, 1609: [R.964. Bibl. Mazarine: [4537 [1re ~:
Prague, 1598. (Ferguson, t. I, p. 463) ou Hambourg,1595 (Duveen,
p. 319)]. Réédition de la trad. fr., Milan, Archè, 1990.

La Chastre (René de), Le Prototype ou très parfait et analogique exemplaire de
l'art chimicque, à la phisique ou philosopl2ie de la science naturelle,
contenant les causes, principes et démonstrations scientifiques de la
certitude dudit art. Paris, J.A. Joallin, 1620: [R.40255. Autre éd.: Paris,
M. Mondière, 1635: [R.47668.

Laigneau (David), Harmonia seu consensus philosophoru»r chemicorurrr,
maximo cum labore et di[igentia in ordinem digestus, et a nemine alio
Turc methodo distributus..., Apud Claud. Morel., Parisüs, 1611:
[R.40374.

Trad. fr.: Harmonie mystique, ou accord des philosophes thymiques,

avec les scholies, sur les plus difficiles passages des autheurs y allégués,


608 608 BIBL/OGRAPHIE


desquels les noms sont és pages suyvantes [...]. Traduit par le Sr
Veillutil..., Paris, chez Melchior Mondiere, 1636: (R.4037. Réédition:
Paris, J.C. Bailly, 1986.

Lambsprinck, De Lapide plTilosophico libellas, voir Triga c%emica de Barraud,
Leyde, 1599. Trad. allemande, voir Dyas chymica tripartita, Francfort,
1625: [R.8696. Réédition bilingue: latin et trad. fr., Milan, Archè,
1971.

L'Angélique (Le sieur de), La Vraie Pierre philosophale de médecine trouvée par
le moyen des sept planètes, Paris, 1622: [8°.Tep?o.22.

La Tourette (Alexandre de), Bref Discours des admirables vertus de l'or potable
[...]. Avec urne Apologie de la très utile science l'alcl2intie, Lyon,
Roussin, 1575: [Te~~~.6.

Le Baillif (Roch), Le Denaosterion de Roch Le Baillif, edelphe medecin spagiric.
Auquel sont contenuz trois cens aphorismes latins et franç~ois.
Sommaire véritable de la ntédecirte paraeelsique, extraicte de luy en la
plus part, par ledict Baillif. A Rennes, pour Pierre Le Bret, marchant
libraire, 1578: [4 Tel;x.17.

Premier Traicté de l'homme, et son essentielle anatomie avec les

elernerrs, et ce qui est en eux: de ses maladies, rnedecine, et absoluts

remedes és tainctures d'or, corail, et mrtirnoine: et magistere des perles:

et leur extraction; Paris, Abel L'Angelier, 1580: [8°.Ta9.52.


Libavius (Andreas Libau dit), Alchemia, Andrece Libavü, [...] opera e diversis
passim autorum veterum et recentiurrt exempüs [...] collecta (...]
explicata et in integrurn corpus redacta. Accesserunt traetatus noruaulli
physici, c%ymici, item rnethodice ab eodern autore explicata [...] Sunt
etiam irr chymicis ejusderrr D. Libavü epistolis [...] nrulta huit open
lucem allatura. — Cormnentationurn metallicarum libri quatuor de
nantra ntetallorum, mercurio philosopl2orum, azotho et lapide, seu
tinctura physicorurn conficienda... Francofurti, excudebat J. Saurius,
1597:[R.7851.

Novas de medicina tant veterum hippocratica quam hermetica traetatus

[...] irt posteriore universale alchymistarum autoribus Lullio et Arnoldo
quam liquidissinrè exponitur. Aspersa sont passim peripateticorunt
dogmata nonnulla & à corruptelis vindicata, Autore Andrea Libavio
M.D. [...] D.O. M.A. Medicinae henneticae [...) Expositio frdelis;
sincera & dilucida, Rayntudi Lullü, et Arnoldi Villartovi. Corn scholüs
& interpretationis apertissinris, Andreae Libavü nted.
Rotemburgotuberani..., Francofurti, excudebat Ioannes Lechlerus,
impensis Petri Kopffii, 1599: [8°.Te~j~.27.

D.O. M.A. Alchvrnia triump/jans de iniusta in se collegü galenici spurü

in Academia parisiensi censura; et loaru:is Riolmri nraniograp/Tia, falsi

convicta et fiurdin~ts eversa. Opus herrneticum, vere didactieurra solida

explicans chvmiatriae hippocr-aticae _fimdantenta: de quinta esse»tia

magno perfectoque lapidis ntagisterio, prirrcipüs, ertractis, oleis, aquis,


609 BIBLIOGRAPHIE PRIMAIRE 609


salibus, elixvribus, etc. Francofurti, ex officina typographica Ioannis
Saurai, impensis Petri Kopffii, 1607: [8°.Ter;r.40.

Liebault (Jean), Quatre livres secrets de la médecine et de la pllilosop/lie
chimique..., Jacques du Puys, 1579: [8°.Ter;r.33.

Limojon de St-Didier, (Alexandre Toussaint de), Le Triomphe herntétique ou la
pierre philosophale victorieuse..., Amsterdam, Wetstein, 1699:
[R.52827. Réédition: Archè, Milano, 1991.

Linthaut (Henri de), Sieur de Mont-Lion, Conunentaire sur le Tresor des tresors
de Christofle de Gamon. Reveu et augmenté par l'ateteur. A Lyon par
Claude Morillon, 1610. Réédition: Paris, J.C. Bailly éditeur, 1985.
[R.42008.

(Pseudo-Lulle), Codicillus seu vade mecunt Rayntundi Lulli philosopha
doctissimi, in quo fontes aldzirnicae anis ac philosophiae reconditioris
uberrime traduntur. Secunda editio art qua innurnerabiles loci ntultorum
exentplarium collatione restituuntur, et mulla Arius otnissa supplentur.
Coloniae, apud Haeredes Arnoldi Birckmanni, 1572 [Ife éd.: Cologne,
1563]. Ed. de 1651: [R.42378.

Testamentunt, voir Zetzner, Theatntnt cherrticunt, IV (1659), p. 1-170.
Maier (Michel), Arcarta arcartassinta, hoc est hieroglyphica cregyptiograeca vulgo

rtecdurn cognita [...] sex labris exposita..., [s.l.n.d.]: [J.7934. Un autre

exemplaire à la bibliothèque Mazarine daté de 1614: [A.13782.

Atalanta fugiens, hoc est emblernata nova de secretis naturae ch~~nticae,
acconmtodata partirrt oculis & irttellectui, figuras cupro incisas,
adjectisque sententüs, epigrantmatis & notas, partira auribus &
recreationi anirtti plus minus 50 fugis ntusicalibtts triant. vocurn...,
Oppenheimii ex typographia Hieronymi Galleri, sumptibus Joh.
Theodori de Bry, 1618 [lCe éd.: 1617]: [Rés.R.1438. Trad. fr. d'Etienne
Perrot, Paris, Librairie de Médicis, 1969.

S~~mbola aureæ ntensæ duodecim nationunt, Francfort, Lucas Jennis,
1617. Rééd.: Graz, Akad. Druck & Verlaganstalt, 1972.

Septirttarta philosophica, Franfort, Lucas Jennis, 1620: [R.7945.

Chansons intellectuelles sur la résurrection du phénix, traduites en
françois sur l'original latin par M.L.L.M. (L. le Mascrier), à Paris chez
Debure l'aîné, 1758 [Ife éd.: Rostock, 1622]. Rééd.: Paris, J.C. Bailly,
1984.

Montluisant (Esprit Gobineau de), Explications des énigmes et figures
hierogliphiques, qui sont au grand portait de !'église de Notre Dmne de
Paris, voir Bibliothèque des philosophes chimiques, Paris, André
Cailleau, 1754, vol. 4, p. 304 sq. Rééd.: voir E. Canseliet, Trois
Anciens Traités d'alchimie, Paris, J.J. Pauvert, 1975, p. 97-140.

Morien, Liber de compositione alchentiae quent edidit Moriaruts Romartus Calid
Regi Aegyptiorurn: quent Robernts Castreasis de arabico in lutimun
transtulit, in ArNs auriferae I (1593), p. I-54; Artis auriferae, II (1610),
p. 3-37; Manget, I (1702), p. 509-519.

610 610 BIBLIOGRAPHIE


Morisot (Claude-Barthélémy), Penwiana, [s.l.], 1644: [Y2.210.

Penauaruz - Conclusio et interpretatio folios opens, eodem authore

dovione, apud G.A. Guyot, 1645-1646: [4°.01.784.


Mouilhet (P.) La vie, au tres-chrestien roi de France et de Navarre Louis XIII,
Paris, T. du Bray, 1613: [microfiche.m.9785. Autre éd.: Paris,
Planchon, 1613: [R.11907.

Nazari (Giovanni Battista), Della Tramutatione metalluca sogni tre. Di Gio.
Battista Nazari. Brescuano. Aggiontovi di nuovo la concordanza de
filosofi, & loro prattica, Brescia, Appresso Pietro Mazia Marchetti,
1599 [lCe éd.: 1564]: [R. 8090.

Palmarius (Petrus), Lapis pholosophucus dogrnaticorum quo paracelsista Libavius
restotuitur..., Pazisüs, apud Davidem Doulceur, 1609: [Tc131.159.
Pantheo (Giovanni Agostino), Voarchadumia contra alchimiam: ars distincta ab
arcl2imia & sophia: cum additionibus: proportionibus: numeris: &
figures opportunes bannis Augustine Panthei Veneti sacerdotis.
Venetiis. Diebus Aprilis.1530: [Rés.p.R.312.

Pazacelse (Theophrastus Bombastus Philippus von Hohenheim), De Restituta
Utriusque Medicinae vers praxu liber prunus..., Lugduni, 1578 [édité
par Dorn]: [8°.Td30.38.

Centum Quundecum Curationes experi»rentaque, e germanico oduomate un
latinum versa. Accesserunt gcuiedam praeclara at utulissima a B.G. a
porto Aquitano [i.e. B.G. Penot] annexa. Item abdita quaedcun Isaaci
Hollande de opere vegetabile & anirnali adjecimus. Adjuncta est denuo
practica opens Philippe a Rovillasco Pedemontano. Lyon, Johannes
Lertout, 1582.

La Grande Chirurgie de Philippe Aoreole Theophraste Paracelse, grzvzd

médecin et philosophe entre les Allemans. Traduite en françois de la

version latine de loasquin d'Alhem, médecin d'Ostofrmrc, et illustrée

d'amples annotations par Cl. Dariot, médecin à Beaune. Plus un

discours de la goutte et causes d'icelles, avec sa guerison. Item III

traictez de la preparation des medicamens, etc. Lyon, Ant. de Harsy,

1589-1593: [4°.Td73.58.


Les XIV Livres des paragraphes de Ph. Theophrast. Paracelse [...] où

sont contenus en epitome ses secrets admirables tant physiques que

chirurgiques pour la curation des rnaladues estimees incurables [...] Plus

un abrégé des préparations chimiques de tous simples, végétaux,

anomaux et métalliques [...] plus un autre discours excellent de

l'alchimie [...] Traduicts du latin en françous [...] par C. de Sarcilly...,

Paris, chez H. Du Mesnil, 1631: [Rés.Te131.15.


ouvres médocales choisies, traduites et présentées par Bernard Gorceix,

Paris, PIJF, 1968.


ouvres complètes: éd. en 10 vol. de Johannes Huser, Bâle, 1589-1591•.

Rééd.: Hildesheim/New York, Olms Verlag, 1971-1973; éd. de Karl

Sudhoff, Theophrast von Hohenlleim, genannt Paracelsus. Snnitloche


611 BIBLIOGRAPHIE PRIMAIRE 611


Werke, erste Abteilung, Munich/Berlin, 1922-1933, & Einsiedeln,
1960, 14 vol.; éd. de Kurt Goldammer, Theophrast von Hohertheint,
genannt Paracelsus. Scinttliche Werke, zweite Abteilung, Wiesbaden,
1955-1961, 4 vol. (14 vol. projetés); éd. de Will-Erich Peuckert,
Theophrastus Paracelsus Werke, Basel/Stuttgart, Sehwabe; Darmstadt,
Wiss Buchgesellschaft, 1965-1976, 5 vol.

Penot (Bernard Georges), Apologia. Bernardi G. Penoti, a Porht S. Mariae
Aquitani in dual partes divisa ud losephi Michelli Middleburgersis
Medici scriptunt, quo Bern. P. a Portu Aquitani senterttiant de
pseudotertporistis, in praefatione dialogi inter raturant & filiunt
philosophiae expositartt turpi inscitia & caluntnia impudenti invertit.
Cui sequentia opuscula adiuncta sunt: de physici lapidis ntateria, &
quibus signis dignoscatur. Item de ntultiplici igue lapidis, Francofurti, e
collegio Paltheniano Sumptibus Ioanae Rhodii, 1600.

Trad. fr. des Dialogi inter Naturant &filiunt philosophiae [Francfort,

1595], voir Egidius de Vadis, Dialogue entre la Nature et le fils de la
philosophie, Paris, Dervy, 1993.

Pernety (dom Antoine-Joseph), Dictionnaire rttytho-hermétique, dans lequel or
trouve les allégories fabuleuses des poètes, les métaphores, les értigntes
et les termes barbares des philosophes hermétiques expliqués, Paris,
Bauche, 1758: [R.46116. Rééd.: Archè, Milano, 1980.

Les Fables égyptiennes et grecques dévoilées et réduites au rnênte

principe, avec une explication des hiéroglyphes et de la guerre de Troye,

Paris, Delalain l'aîné, 1786: [J.25028. Rééd.: Paris, La Table

d'Emeraude, 1992.


Pe[rus Bonus M. Petri Boni Lornbardi Ferrariensis physici & chernici
ezcellentiss. Introductio irt artent cherttiae integra, ab ipso authore
irtscripta nargarita preciosa... Montbéliard, Jacques Foillet, 1602 [Ire
éd., Venise, 1546].

C. Crisciani, Prezziosa Margarita novella. Edizione del volgari~arttertto,

introduzione e note, Milan, Angeli, 1976.


Philalèthe (Eugenius) alias Vaughan (Thomas), L'Art hermétique à decouven ou
nouvelle lumière magique où sont contenus diverses ntysteres des
Égyptiens, des Hebreux &des Caldéens, [s.l. ], 1787 [ I ~e éd. sous le
titre Lumert de lumène, Londres, 1651]. Rééd.: Paris, J.C. Bailly, 1989.

Philalèthe (Eyrénée), Traité de l'entrée ouverte au palais fermé du roi, revu,
corrigé et augmenté sur l'original anglais [Londres, 1669] et sur la
traduction latine par Ph... Ur... amateur de la Sagesse; in Bibliothèque
des philosophes chimiques, 1754, IV, p. 1-138. Rééd.: Paris, S.G.P.P.
Denoël, 1970.

Pico della Mirandola (Giovanni Francesca), le neveu, De Auro libri Ires, opus in
quo de aura disseritur, etnn explicatione comphtriunt tam philosophiae
gttam facultatis rnedicae arcanortun. Caesare Caprilio edente. Venetüs,
apud J.B. Somaschum, 1586: [4°.R.2131.

612 612 BIBLIOGRAPHIE


Planis Campy (David de), L'H~•dre morbifque exterminée par l'Hercule
cl2yrnique..., Paris, Hervé Du Mesnil, 1628.

Bouquet composé des plus belles fleurs chimiques..., Paris, P. Billaine,

1629: [R.46763.

L'Ouverture de l'escolle de philosophie transrnutatoire rnetallique. Ou,

la plus saine et veritable explication & consiliation de tous les soles
desquels les philosophes anciens se sont servis en traictant de l'ouvre
ph~~sique, sont amplement declarées, Paris, chez Charles Sevestre, 1633:
[R.46764. Rééd.: Paris, Gutenberg Reprint, 1979.

Porta (Giambattista della), De Distillationibus, libri /X. Quibus certa methodo,
multiplicique artificio, penitioribus naturae arcanis detectis, cujus Tibet
rnixti in propr-ia elementa resolutio perfectè docetur [l~eéd.: Rome,
1608), Strasbourg, L. Zetzner, 1609: [V.16751.

Magia naturalis, Antverpiae, C. Plantin, 1561: [R.12613 [ 1 fe éd.:

Naples, 1558]. Trad. fr.: La Magie naturelle ou les secrets et rrriracles de

la nature, éd. conforme à celle de Rottert (1631), Paris, Guy Trédaniel,

éd. de la Maisnie, 1975.


De Occultis Literarum nous, vulgo de zipheris libri IIII, Neapoli apud

J.M. Scotum, 1563: [Rés.V.1896. Autre éd.: Argentorati [Strasbourg],

Lazari Zetzneri, 1606: [V.49827.


Quattrami (Evangelista), La Vera Dichiaratione di lutte le rnetafore, similitudini,
& enimmi de gl'antichi filosofi alchinaisti, tartto Caldei &Arabi, tome
Greci &Latini, usati da loro nella deserittione, & compositione dell'oro
potabile, elissire della vita, quinta essenza, & lapis filosofico..., in
Roma, appresso Vincentio Accolti, in Borgo Novo, 1587: [R.6743.

Reyher (Samuel), Juridico-Philosophica Dissertatio de rtunurcis quibusdant ex
chymico metallo factis, Kiliæ, typis Joachim Reumanni, 1692:

[7.5023.

Ripley (George), The Compound of alehym~~, or the ancient hidden art of
archemie: conteinirtg the philosophera store, arad his adjo~~ned epistle to
the king, and others his workes never before published; with certaine
briefe additions..., T. Orwin, London, 1591.

Trad. latine: Liber duodecim portarum, voir Nicolas Barnaud, Quadriga

aurifera, Leyde, 1599, p. 23 sq.; Theatruna chemicwn, 1659, III, p. 797

sq.; Manget, Bibliotheca chemica, 1702, II, p. 275 sq.


Trad. fr.: Les Douze Portes d'alchimie, La Vision du chevalier George,

Le Traité du mercure, Paris, Guy Tredaniel et éd. de la Maisnie, 1979.


Riviera (Cesare della), Le Monde magique des héros. En lequel avec clar7é
inusitée, il est traité de la vraie magie naturelle, telle qu'elle est, et
comment on peut fabriquer la réelle pien-e des plilosophes, tutique
instrument de telle science, dont sont racontés, un à un, les stupéfiants
et infaillibles effets, valant pour opérer avec le dit rnoven un parfait
/tér-os. Traduction française de Pierre Pascal établie d'après la seconde
édition de Milan (1605) [lie éd.: Mantoue, 1603], Milan, Archè, 1977.

613 BIBLIOGRAPHIE PRIMAIRE 613


Roquetaillade (Jean de), autrement nommé Rupescissa, La Vertu et la propriété
de la quinte essence de toutes choses, faicte en latin par Joannes de
Rupescissa, &mise en françois par Antoine du Moulin Masconnois,
valet de chambre de la royne de Navarre, Lyon, Jean de Tournes, 1549:

[Rés.V.2244.

Rouillac (Philippe), voir Paracelse, Centum quindecim curationes experimenta, e
germanico idiotnate in [atrnum versa. Accesserunt quaedam præclara at
utilissima a B. G. a portu Aquitano [B.G. Penot] annexa. Item abdita
quaedam Isaaci Hollandi de opere vegetabili & animali adjecimus.
Adjuncta est denuo practica opens magni Philippi a Rovillasco
Piedemontano, [Lugduni], Johannes Lertout, 1582.

Ruland (Martinus), Lexicon alchemiae sive dictionarium alchemisticum, cum
obscuriorum, & rerum henneticarum, tum Theophrast-Paracelsicarunt
phrasium, planam explicationem continens..., Cura ac sumptibus
Zachariae Palthenii, librazii ac D. in libera Francofurtensium repub.,
1612: [R.8478. Rééd.: Hildesheim, Olms Verlag, 1987.

Saint Jean (Léon de) Enciclopædia proentessum. Seu delineatio sapientiae
universalis, adumbrans generalis eloquentiae atrium, templunt,
sacrarium. Quibus proemittitur de virtutis, scientiarum et eloquentiae
corruptelis; deque earunt restauratione accurata disquisitio, Paris, 1635:
[Z.2656 et 9330.

Scudalupis (Pettvs Arlensis), Sympathia septem metallorum ac septem
selectorum lapidum ad planeras. Parisiis, apud Carolum Sevestre,
Davidem Gillium et Joannem Petitpas, 1610: [S.20386.

Sendivogius (Michel), Cosmopolite, ou nouvelle lumière de la phisique
naturelle, traittant de la constitution générale des élémens simples et des
composez, traduit nouvellement de latin en françois. Paris, J. Périer,
1609: [R.32445 [lre éd. latine: Prague, 1604].

Traicté du soulphre, second principe de nature, faict par le mesure

autheur qui par cy devant a mis en lumière le premier principe intitulé le

Cosmopolite. Traduit de latin en fra~tçois par F. Guiratul [...] avec

plusieurs opuscules du même sujet [...], Paris, A. Pacazd, 1618 [lte éd.:

Cologne, 1616]: (R.51083 et 52699.


Epilogus & recapitulatio, voir Michaelis Sendivogi Poloni Lumen

chymicum..., Erphordiæ, typis Philippi Wittelii, impensis Johannis

Birckneri bibliopolæ, 1624.


Le Cosmopolite ou nouvelle lumière . chymique, pour sen~ir

d'éclaircissement aux trois principes de la nature [contient les trois

traités sur le mercure, le soufre et le sel, ainsi que les Lettres

philosophiques], Pazis, L. D'Houry, 1691. Rééd.: Paris, J-C. Bailly,

1992.


Sennert (Daniel), De Chymicorum cum aristotelicis et galenicis consensu ac
dissensu liber, cui accessit appendix de constitutione chimiae...,
Pazisüs, apud Societatem, 1633: [4°.R.1111(2) et 4°.Te147.32.A.

614 614 BIBLIOGRAPHIE


Danielis Sennerti opera, Parisüs, apud Societatem, 1641, 3. vol.:

[Fol.T25.52.

Sonnet de Courval (Thomas), Sat)~re contre les charlatans, et pseudo-rttedecirts
empyrigues. En laquelle sont amplement descouvertes les ruses &
tromperies de tous ther-iacleurs, alchimistes, chimistes, paracelsistes,
distillateurs, extracteurs de quintescences, fondeurs d'or potable ntaistres
de l'élixir, &telle pernicieuse engeance d'imposteurs, Paris, J. Milot,
1610: [8°.T21.72; 2e éd.: Paris, Nicolas Rousset, 1619.

Sorel (Charles), La Science universelle, tonte quatriesme. De l'Usage des idees,
ou de l'origine des sciences &des arts & de leur enchaisnenzerct...,
Paris, chez Theodore Girard, 1668: [Z.38895.

Souchu de Rennefort (Urbain), Histoire des Indes orientales, Paris, A. Semeuze,
1688: [4°.LK10.1. et 4°.O2K.262; 2e éd.: La Haye, A. Moetjeus,
1701: [ 16°.O2K.2125.

Tabarin, La Response du sieur Tabarin, au livre intitulé, La Tromperie des
charlatans descouverte, Paris, Sylvestre Moreau, 1619.

La Table d'émeraude: voir Hermes Trismegistus.

Tauladanus (Robertus), In loartnem Braceschum Gebri irtterpretem artimadversio,
authore Roberto Tauladano Aquitano, voir Verae Alchemiae artisque [...]
doctrina, I, p. 47.

(Pseudo-) Thomas d'Aquin, Secreta aldtimiae ntagnalia D. Thornae Aquinitatis,
Cologne, N. Bohm-Bargen, 1579, p. 26-34.

Rééd. in Goltz, D., Telle J., Vermeer H.J., Der alclternistiche Traktat avon der
Multiplikatiort» von Pseudo-Thomas von Aquin, Urttersuchungert und
Texte, Sudhoffs Archiv, Franz Steiner Verlag GMBH, Wiesbaden, 1977.

Thurneisser zum Thurn (Leonhardt), Quinta essentia. [à la fin:] Gedruckt zu
Leipzig, bey Hans Steinmann, Typis Vogelianis, 1574.

Trismosin (Salomon), La Toyson d'or ou la fleur des thresors en laquelle est
succinctement & rnethodiquement traicté de la pierre des philosophes,
de son excellence, effects &vertu admirable. Plus de son origine, & du
vrai moyen de pouvoir parvenir à sa perfection. Enrichies de fcgures, et
des propres couleurs representees au vif, selon qu'elle doivent
necessairententarriver en la pratique de ce bel ouvre [...] Par ce grand
philosophe Salomon Trismosin. Precepteur de Paracelse. Traduit!
d'allernartd ert frartçois [...] par L.I. A Paris, chez C. Sevestre, 1613 [ 1 re
éd. en allemand, Rorschach am Bodensee, 1599]: [R.52845.

Tristan Lhermite (François), Le Page disgracié ou l'on void de vifs carcuteres
d'hontntes de tous tentperanterts, et de toutes professions, par M. de
Tristan. Premiere (Deuxiertte) Partie. A Paris, chez Toussaint Quinet,
1643.

Turba philosopllorunt, voir Attriferae Artis, quant chemiant vocartt, arttiquissirni
authores, Basel, Petrus Perna, p. 1-69 et 70-151 (les deux premières
versions imprimées); voir Theatrum chinticunt, Strasbourg, Zetzner,
1660, V, p. 1-51 (3e version).

615 BIBLIOGRAPHIE PRIMAIRE 615


Trad. fr., voir Divers Traitez de la philosophie naturelle..., Paris, Jean

d'Houry, 1672, p.1-96; J.M. de Richebourg, Bibliothèque des
philosophes chimiques, 1740, II, p. 1-55; rééd., Paris, Dervy, 1993.

Ulstade (Philippe), Le Ciel des philosophes, ou sont contenuz les secretz de
nature et comme l'hon:n:e se peul[ tenir en santé et longuement vivre,
composé par Phelippe Ulstade, extraict des livres de Arnauld de Ville
neufve, du grand Albert, Raymo~id Lulle, Iehan de la Roche tranchée et
plusieurs autres bons autheurs, de nouveau traduict de latin en françois.
On les vend à Paris par Vivant Gaultherot, 1550 [lCe éd., en latin:
Fribourg, 1525]. Ed. latine de Strasbourg, 1528: [Rés.R.1574.

Vigenère (Blaise de), Traitté du feu et du sel. Excellent et rare opuscule du sieur
Blaise de Vigenère, Bourbonnois, trouvé parnty ses papiers après son
décès. A Paris chez la veufve Abel L'Angelier, 1618: [R.8742. Ed. en
fac-similé, Paris, Bibliotheca Esoterica, Jobert, 1976.

[Anonyme] Le Vray Secret et invention de la pierre philosophale en l'escuelle de
bois, contre la commune opinion des philosophes, Paris, 1623:
[R.53756.

Zecaire (Denys), Opuscule tres-excellent, de la vraye philosophie naturelle des
metaulx, traictant de l âugn:eittation et parfectiort d'iceulx. Avec
Advertissement d'eviter les folles despences qui se font ordinairement par
fanite de vraye science [...] Anvers, Guillaume Silvius, 1567: [R.54294
et Rés.J.2081(2). Réédition en fac-similé: Paris, La Table d'Emeraude,
1990.

Zadith Ben Hamuel, De Chemia Senioris antiquissimi philosophi, Libellus...,
Strasbourg, S. Emmel, 1560: [R.33057.


1.4. Les manuscrits

Brouaut (Jean de), Traité de l'eau de vie: ms. Fr. 2052.

Discours d âuteur incertain sur la pierre des philosophes: ms. fr. n°19957 édité et
présenté par B. Husson, Paris, Albin Michel, les Cahiers de
l'hermétisme, 1978.

Dubois, Traités d âlchimie, Bibliothèque de l'Arsenal: ms. n°3011 (156 SAF) et
n°3023 (170 SAF).

Fabre (Pierre-Jean), L'Alchimiste chrétien ([rad. française de l'Alchyn:ista

christianus), ms. conservé à la Bibliothèque municipale de Grenoble.
(pseudo-) Flamel, Recueil des sept figures peintes: Bibl. de l'Arsenal, ms.

n°3047 (153 SAF).

Grosparmy (N.), Valois (N.) et Vicot (P.), Abrégé de théorique, Trésor des
trésors, Les Cinq Livres, Le Grcutd Olympe, ou philosophie poétique:
Bibl. de l'Arsenal, ms. n°2516 (166 SAF).

616 616 BIBLIOGRAPHIE


Linthaut (Henri de), L'Aurore, Bibl. de l'Arsenal, ms. n°3020 (169 SAF), édité
paz B. Biebel, voir ouvre thymique du docte Henri de Linthaut,

l'Aurore suivie de l'Ami de l'aurore, Paris, G. Trédaniel, 1979.

Née de la Rochelle, Récréations bibliographiques. Note sur le Peruviana de
Morisot: ms. fr. 1063, p. 248.

Tesson de Honfleur (Jacques), La Vraye Vérité de la pierre selon Hermès,
mélanges d'alchimie, l'efigie de la pierre par maistre Jacque Tesson de
Honfleur: ms. fr. n°19069.

Traités d'alchimie: Bibl. de l'Arsenal, ms n°2518 (172 SAF)...

Traité des éléments chimicques et spagiriques de l'esprit du monde, Bibliothèque
Sainte Geneviève (réserve), ms n°2245.

Turba Gallica: Bibliothèque Nationale, ms. latin 7147. Edité avec un
commentaire par Paulette Duval, in Les cahiers de Fontenay, n°33,
décembre 1983.




1.5. Autres sources

Accetto (Torquato), De L'honnête Dissimulation, traduit de l'italien paz Mireille-
Blanc Sanchez. Edition établie, annotée et introduite paz Salvatore S.
Nigro, Lagrasse, éd. Verdier, 1990.

Alciat (André), Emblematum liber..., Augsbourg, H. Steyner, 1531.

Aristote, Opera omnia quae exstant. Graecè et latinè, Paris, Guillaume Duval,
1619.

Météorologiques, texte établi et traduit par Pierre Louis, Paris, Les

Belles Lettres, 1982.


Poétique, texte établi et traduit paz J. Hardy, Paris, Les Belles Lettres,

1985.


Rhétorique, texte établi et traduit par Médéric Dufour, Paris, Les Belles

Lettres, 1991.


Aubert (Esprit), Les Marguerites poétiques tirées des plus fameux poëtes
françois, tant anciens que modernes. Réduites en formes de lieux
communs &selon l'ordre alphabétique. Nouvellement recueillies et
mises en lumiere par Esprit Aubert, Lyon, Barthélemy Ancelin, 1613.

Augustin (saint Aurelius Augustinus), De Magistro, «le maître», traduction,
présentation et notes par Bernard Jolibert, Paris, Editions Klincksieck,
1988.

Bassompierre (François de), Inventaire et prisée des livres trouvés en la
bibliothèque [...] de Bassompierre: [Rés.p.Q764.

617 BIBLIOGRAPHIE PRIMA/RE 617


Bérulle (Cardinal Pierre de), Correspondance du cardinal Pierre de Bérulle, éditée
par J. Dagens, Paris et Louvain, Desclée de Brouwer, 1937-1939, 3
volumes.

Binet (Etienne), Essay des merveilles de nature et des plus nobles artifices. Piece
tres-necessaire à tous ceux gui font profession d'éloquence, par René
François, prédicateur du roy, Rouen, 1621.

Bodin (Jean), Le Theatre de nature universelle [...] Auquel on peut contempler
les causes efficientes et finales de toutes clToses, desquelles l'ordre est
continué par questions et responces eri cinq livres, tr. par François de
Fougerolles, Lyon, 1597.

Carrillo Delminio (Giulio), L'Idea del Teatro, in Tutte le Opere, Florence, 1550.

Camus (Jean Pierre), Diversitez, Paris, C. Chappelet, 1609: [Z.1 98 1 0-198 1 1.

Cazdan Jérôme (Cazdano Girolamo), Les Livres de Hierosnae Cardanus medecirr
rnilmrnois, intitules De la Subtilite, &subtiles inventions, ensemble
les causes occultes, &raisons d'icelles, traduis de latin en françois, par
Richard Le Blanc. A Paris, par Guillaume Le Noir, 1556: [4°.R.856.

Castiglione (Baldassaze), Le Livre du courtisan, présenté et traduit de l'italien
d'après la version de Gabriel Chappuis (1590) par Alain Pons, Garnier-
Flammarion, 1991.

Christoforo (Armeno), Peregrinaggio di tre giovarani figliovoli del re di
serendippo, per opra di M. Cl2ristoforo Armeno dalla persiana
rrell'italiana lirtgua trapportato, Venise, 1557. Traduction française sous
le titre: Le Voyage et les avantures des trois princes de Sarendip.
Traduits du Persan. Paris, chez Pierre Prault, 1719.

Cicéron (Mazcus Tullius Cicero), Divisions de lârt oratoire. Topiques. Texte

établi et traduit par H. Bornecque, Paris, Les Belles Lettres, 1924.
Colonna (Francesco), Hypnerotornachie ou discours du songe de Polip/file,

Paris, Kerver, 1546.

Le Songe de Poliphile, traduction de l'Hypnerotomachia Poliphili par

Jean Martin (Paris, Kerver, 1546), présentation, translittération, notes,

glossaire et index Gilles Polizzi, Paris, Imprimerie Nationale Editions,

1994.


Comenius (Jean Amos), La Granule Didactique, traduction de M.F. Bosquet-
Frigout, D. Saget, B. Joubert, Paris, Editions Klincksieck, 1992.

Conti (Natale), Mythologie, c'est-à-dire explication des fables, contenant [...]
préceptes de la philosophie naturelle et morale..., Rouen, par Jean
Osmont, 1611.

Despinelle, Les Muses ralliées, Paris, M. Guillemot, 1603.

Dinet (Pierre), Cinq Livres des hiéroglyphiques, oir sont contenus les phss raes
secrets de la nature..., Paris, Jean de Heuqueville, 1614.

Du Bartas (Guillaume de Salluste), La Sepmaine ou Creation du monde (texte de
1581), texte établi par Y. Bellenger, Paris, S.T.F.M., Nizet, 1981.

618 618 BIBLIOGRAPHIE


Favre (Antoine), Centurie premiere de sonets spirituels, De l'Amour divin et de
la penitence, Chambéry, Claude Pomar, 1595.

Ficin (Marsile), De Triplici Vita libri tres. Florentiae, A. Miscomini, 1489:
[Rés.Tcr r.14.C.

Les Trois Livres de la vie: le 1, pour conserver la santé des studieux; le
II, pour prolonger la vie; le III, pour acquérir la vie au ciel, avec une
Apologie pour la médecine et astrologie. Le tout composé [...] en latin
par Marsille Ficin [...] et traduit en françois par Guy Le Fèvre de La
Boderie..., Paris, A. L'Angelier, 1581: [8°.Tc11.16.

Théologie platonicienne, texte critique établi et traduit par Raymond

Marcel, Paris, Les Belles Lettres, 1970.

Fiefinelin (André Mage de), Les ouvres. Divisées en deux parties, Poitiers, Jean

de Marnef, 1601.

Giraldi (L.G.), Opera omnia, Lugduni Batavorum, apud Hackium, Boutesteyn,

Vivie, Vander A. A. & Luchtmans, 1596.

Horus Apollo (Horapollo), Hieroglyphica..., Venise, Alde, 1505.

De Sacris Aegyptiorum notis..., Paris, G. du Pré, 1574.

Ignace de Loyola (saint), Exercices spirituels. Texte définitif (1548) traduit et
commenté par Jean-Claude Guy, Paris, Editions du Seuil, 1982.

La Croix du Maine (François Gradé de), Premier Volume de la bibliotheque [...]
qui est un catalogue general de toutes sortes d'autherrrs, qui ont escrit en
françois depuis cinq cents ans et plus, jusques à ce jortr d'hui, Paris,
1584. La Bibliothèque françoise, avec celle de Du Verdier, a été
réimprimée par Rigoley de Juvigny (Paris, 1776, 6 vol.), éd. reproduite
par Slatkine Reprints, Genève, 1975.

Langlois (Pierre), Discours des hiéroglyphes aegyptiens, emblemes, devises, et
armoiries, Paris, Abel L'angelier, 1583.

La Noue (François de), ouvres complètes, Paris, éd. P.A. Cap, Paris, J.J.
Dubochet, 1844.

Discours politiques et militaires, éd. publiée par F.E. Sutcliffe, Genève,
Droz, 1967.

Le Digne (Nicolas), La Couronne de la Vierge Marie, [Paris], chez Eustache
Foucault, [1610].

Le Saulx (Marin), Theantropogamie en forme de dialogue par•sonrrets chrestiens,
Londres, Thomas Vautrolier, 1577.

Mareschal (Philibert), Le Guide des ans et sciences, et promptuaire de tous
livres, tant composez que traduicts en françois, Paris, François Jaquin,
1598, et Genève, Slatkine Reprints, 1971.

Menestrier (Claude François), La Philosophie des images énigmatiques par le
P. Cl. François Meraestrier, Lyon, chez Hilaire Baritel, 1694.

Mersenne (Marin) Quaestio»es in Genesinr, cran accurrrta textus explicatione; in
hoc vohrmine athei et deistae impugnantur et expugrtantur..., Lutetiae,
Parisiorum, sumptibus S. Cramoisy, 1623.

619 BIBLIOGRAPHIE PRIMAIRE 619


La Vérité des sciences contre les septiques [sic] ou pyrrhoniens... Paris,

T. Du Bray, 1625.

Montaigne (Michel Eyquem de), Les Essais, édition conforme au texte de
l'exemplaire de Bordeaux, par Pierre Villey, rééditée sous la direction et
avec une préface de V.L. Saulnier, Lausanne, La Guilde du Livre, 1965.

Morestel (Pierre), Les Secrets de Nature, ou la pierre de touche des poëtes...,
Rouen, Romain de Beauvais, 1607.

Naudé (Gabriel), Irtstructiorr à la France sur la vérité de l'histoire des Frères de la
Roze-Croix, Paris, François Julliot, 1623.

Advis pour dresser une bibliothèque preserrté à Monseigneur le president

de Mesme, Paris, chez François Targa, 1627.


Ovide (Publius Ovidius Naso), Les Métamorphoses, traduction de Georges
Lafaye, Paris, Les Belles Lettres, 1920.

Palissy (Bernard), ouvres complètes, conformes aux textes originaux imprimés
du vivant de l'auteur et une notice historique par P.A. Cap, Paris, 1844.
Rééd.: Librairie scientifique et technique Albert Blanchard, 1961.

Philostrate, De la Vie d'Appolonius T1lyaneen en VIII livres. De [a traduction
de Blaise de Vigenère, Bourbonnois. Reveuë et corrigée sur l'original
grec par Fed. Morel, et enrichie d'amples comrtaerttaires par Artus
Tl2omas, sieur d'Enabr~~. Paris, chez la veufve Abel L'Angelier, 1611:
[J.6094-6095.

Les Images ou tableaux de plaste peinture des deux Philostrates

sophistes grecs et les statues de Callistrate. Mis en françois par Blaise

de Vigenère, Bourbonnois, enrichis d'arguments et d'annotations, reveus

et corrigez sur l'original par un docte personnage de ce temps en la

langue grecque et représentez en taille douce en cette nouvelle édition.

Avec des epigrammes sur chacun d'iceux par Artus Thomas, sieur

d'Embry, Chez la Veuve A. L'Angelier, 1614: [Rés.g.Z.16 [ 1 Ce éd.:

Paris, 1578].


Picardet (Anne de), Odes spirituelles sur l'air des chansons de ce temps, Lyon,
Veuve Claude Morillon, 1623.

Platon, ouvres complètes, traduction nouvelle et notes établies par Léon Robin
avec la collaboration de M.J. Moreau, Paris, Gallimard, «Bibliothèque
de la Pléiade», 1977 (2 vol.).

Timée, texte établi et traduit par Albert Rivaud, Paris, Les Belles

Lettres, 1970.


Rabelais (François), Gargantua, texte établi par Ruth Calder, Genève, Droz,
1970.

ouvres complètes, publiées par Guy Demerson, Paris, France loisirs,

1987.


Rennes (Guillaume de), Les Merveilles et miracles tant naturels que surnaturels,
de la terre, arbres, plantes, pierres, rnineraux, animaux raisonnables et

620 620 B/BLIOGRAPHIE


irraisonnables, de la mer, des eaux et fontaines, de l'air, du feu, des
cieux et des astres..., (s.l.) 1622.

Rhétorique à Herenrticts, texte établi et traduit par Guy Achard, Paris, Les Belles
Lettres, 1989.

Reuchlin (Johann), La Kabbale (De Arte cabalistica), traduction de François
Secret, Paris, Aubier-Montaigne, 1973.

Reusner (Nicolaus), Sylvacula logogripharunt, ex officina Pal[heniana, anno
1602.

Richelieu (Armand Jean du Plessis, duc de), Copie d'inventaire des livres de la
bibliothèque de feu M. le cardinal de Richelieu qui ont été trouvez en
l'hôtel de Richelieu et de la, transportez en la maison de la Sorbonne
au mois de Juillet l'année ncil six cent soixante par arret du parlement
de la même année. Bibl. Mazarine: ms.4218.

Ronsazd (Pierre de), Les Hymnes, avec une introduction et des notes de Albert
Py, Genève, Droz, 1978.

Discours des misère de ce temps. Edition établie, présentée et annotée

par Francis Higman, Paris, le Livre de poche classique, 1993.


Sales (saint François de), ouvres. Introduction à la vie dévote, Traité de l'amour
de Dieu, Recueil des eruretiens spirituels. Préface et chronologie par
André Ravier. Textes présentés et annotés par André Ravier avec la
collaboration de Roger Devos. Paris, Editions Gallimazd, «Bibliothèque
de la Pléiade», 1969.

Scaliger (Julius Caesar), Poetices libri septent (Lyon, 1561), Stuttgart, Edition
A. Buck, 1964.

Selenus (Gustavus), pseudonyme de Auguste II, duc de Brunswick et de
Lunebourg: Cryptontenytices et cr~ptographiae libri IX, in guibus [...]
stegartographiae a Jolutnne Trithemio... conscriptae enodatio traditur.
Lunaeburgi, exscriptum typis et impensis J. et H. Fratrum der Sternem,
1624: [V.5754 et Rés.V.698.

Sponde (Jean de), Les Autours, Genève, Droz, 1978.

Thomas d'Aquin (saint), Questions disputées sccr la vérité. Question XI, Le
Maître (De Magistro), Paris, J. Vrin, 1983.

Trithemius (Johannes, abbé de Spannheim) Polygraphiae libri sex Joarutis
Trithemi [...] intpressum aere ac impensis [...] Joannis Haselbergü de
Aia...[OppenheimJ, 1518: (Rés.V.704-706.

Polygraphie et universelle escriture cabalistique de M. J. Trithèrne,(... J

traduicte par Gabriel de Collange..., Paris, pour J. Kerver, 1561:

[Rés. V.1751.


Steganographie, hoc est Ars per occultant scripturant artirni sui

voluntatern absentibus aperiendi certa, audtore Joanne Trithemio...

Francofurti, ex officina typographica M. Beckeri, sumptibus J. Berneri,

1606: [Microfiche.m.17013(1).


621 BIBLIOGRAPHIE PRIMAIRE 621


Valerianus Pierus (Giovanni Piero Valeriano Bolzani), Hieroglyphica, sive de
sacras Ægyptiorum literas commentarii..., Bâle, Ysengrinius, 1556.

Van Veen (Otto), Amorum emblemata figuras aeneis incisa (1608), Pazis, Aux
Amateurs de livres, 1989.

Vida (Marco Girolamo), L'Art poétique, voir Les quatre poétiques d'Aristote,
d'Horace, de Vida et de Boileau avec des traductions et des remarques de
l'abbé Batteux, Brest, Michel, 1822.

Vigenbre (Blaise de), Traduction et commentaires des Images ou tableaux de
plaste peinture des deux Philostrates sophistes grecs et les statues de
Callistrate, Paris, chez la Veuve A.1'Angelier,1614.

Traicté des Chiffres ou secrètes manières d`escrire..., Pazis, L'Angelier,

1586: [4°V.14805 et Rés.m.V.347.


Walch (Joannes) Decas Fabularum humani generis sortem, mores, ingenium,
varia studia, irrventa algue opera, cum ad vivum, tum mythologice
adumbrantium: theologis sacra: jureconsultis justa: medicinis salubrza:
philosophas erra: stolidis incongrua dictantium [...] per Joannem
Walchium schorndorffensem. Argentorati. Sumptibus Lazari
Zetzneri.1609: [Yc.2216.

622 623 2. BIBLIOGRAPHIE SECONDAIRE

2.1. Sur l'alchimie, l'hermétisme et les sciences occultes

Die Alehemie in der europdisehen Kultur und Wissenschaftsgeschichte,
Wiesbaden: O. Harrassowitz, 1986 (Wolfenbütteler Forschungen; Bd
32).

Alchemy revisited, proeeeding of the international conference on the piston' of
alehenry at the universih~ of Groningen 17-19 april 1989. Leiden, New
York, Kçlbenhavn, KSIn: Ed. E.J. Brill, 1990.

Alchimie et philosophie à la Renaissance, Actes du colloque international de
Tours (1991) réunis sous la direction de Jean-Claude Margolin et
Sylvain Matton, Paris, Vrin, 1993.

Alchimie, art, histoire et mythes, Actes du premier colloque internatiorwl de la
Société d'Étude de l'Histoire de l'Alchimie (Paris, Collège de France,
14-15-16 mars 1991) sous la direction de Didier Kahn et Sylvain
Matton, S.E.H.A Paris et ARCHÈ, Milan, 1995.

Alexandrian, Histoire de la philosophie occulte, Paris, Seghers, 1983.

Allard (Guy H.), «Réactions de trois penseurs du XIIIe siècle vis-à-vis de
l'alchimie», in La Science de la nature: théories et pratiques, Paris, J.
Vrin, 1974.

Alleau (René), Aspects de l'alchimie traditionnelle, Paris, Ed. de Minuit, 1953.
Aruilecta Paracelsica. Studien zum naehleben Theophrast von Hohenheim int

deutsehen Kulturgebiet der frühen Neuzeit. Heidelberger Studien zur

Naturkunde der frühen Heuzeit, n°4, Stuttgart, 1994.

Aspects de la tradition alchimique, Actes du colloque internatiorwl du Centre de
Recherches sur les Classicismes Antiques et Modernes, Reims, 28-29
novembre 1996. A paraître.

Baldwin (Martha), aP~lchemy in the Society of Jesus», in Alchemy revisited,
Leiden, J. Brill, 1990, p. 188-192.

Berthelot (Marcellin), tntroductiai à la chimie des anciens et du Moyen Age,
Paris, Georges Steinheil, 1889. Réimpression, Bruxelles, 1983.

Bonardel (Françoise), Philosophie de l'alchimie, Grand ouvre et nroder~tité,
Paris, PUF, 1993.

L'Hermétisme, Paris, PUF, eoll. «Que sais-je?», 1985

Buntz (H.)., Deutsche alchinristische Traktate des 15. und 16. Jahrhunde~7s,

Verlag Uni-Druck, Munich, 1969.

Le Crisi dell' alehemia/The Crises of Alchem~', in Micrologus III, 1995.
Cahiers de l'herrreétisme, Albin Michel, collection dirigée par Antoine Faivre et
Frédérick Tristan. Quelques volumes en relation avec l'alchimie:

624 624 BIBLIOGRAPHIE


Alchimie (1978), Paracelse (1980), Présences d'Herntès Trismégiste
(1988).

Calvet (Antoine), <d.es Alchimica d'Arnaud de Villeneuve à travers la tradition
imprimée (XVIe-XVIIe siècles). Questions bibliographiques», in
Alchimie, art, histoire et mythes, p. 157-190.

Canseliet (E.J.), L'Alchimie expliquée par ses textes classiques, Paris,
J.J. Pauvert, 1972.

Céatd (Jean), La Nature et les prodiges: l'insolite au XVIe siècle en France,
Genève, Droz, 1977.

Chacornac (Paul), Grandeur et adversité de Jean Trithème, Paris, Éditions
Traditionnelles, 1963.

Corbin (Henri), L'Alchimie contnte art hiératique, Paris, L'Herne, Bibliothèque
des mythes et des religions, Paris, 1986.

Couliano (Ioan Peter), Eros et magie d la Renaissance, Paris, Flammarion, 1984.
Crisciani (Chias), «The Conception of alchemy as expressed in the Pretiosa

ntargarita novella of Petrus Bonus of Ferras», AntGix n°20, 1973,

p. 165-181.

Crouvizier (Renan), <d,'Authenticité de l'Opuscule attribué à Maistre D.
Zecaire», in Alchimie: art, histoire et nrythes, p. 469-484.

Dagens (Jean), «i-Iermétisme et cabbale en France de Lefevre d'Étaples à

Bossuet», Revue de littérature comparée, XXXV, 1961, p. 5-16.
Debus (Allen G.), «The Chemical Philosophers: chemical medicine from

Paracelsus to van Helmont», History of science, n° 12, 1974.

The Chemical Philosophe, New York, Science history publications,
1977, 2 vol..

Chentistre, alcheme and the new philosophe, 1550-1700: studies irr the
histore of science and medicine, Londres, variorum reprints, 1987.

Dubois (Claude-Gilbert), <d..e Grand ouvre alchimique et la grande oeuvre de
Dieu», Australian Jour~tal of French Studies, XVII, 1980, p. 73 sq.

Dumont (J.P.), «Les A priori philosophiques de l'alchimie classique», in La
magie et ses langages, Université De Lille III, Diffusion PUL, ENS
Fontenay, 1980.

Dupebe (Jean), «Curiosité et magie chez Johannes Trithemius», in La Curiosité d
la Renaissance, SEDES, 1986, p. 51 sq.

Durand (Gilbert), Science de l'hartnte et tradition, Paris, Berg International, l'Ile
verte, 1979.

Eliade (Mircea), Forgerons et alchimistes, Paris, Flammarion, 1956.

Faivre (Antoine), Accès de l'ésotérisme occidental, Paris, Gallimard, 1986.

Toison d'or et alchimie, Milan, Archè, 1990.

Festugiere (A.-J.), La révélation d'Hermès Trismégiste, Paris, J. Gabalda &Cie,

1944.

625 BIBLIOGRAPHIE SECONDAIRE 625


Fontaine (Marie Madeleine), «Banalisation de l'alchimie à Lyon au milieu du
XVIe siècle, et contre-attaque parisienne» , in Il Rinascimento a Lione,
Atti del congresso iittentazionale (Macerata, 6-11 mai 1985). Rome,
Edizioni del!' Ateneo, 1988, p. 296-297.

Figuier (Louis), L'Alchimie et les alchimistes [1854], rééd.: Paris, Denoël,
1970.

Gagnon (C.) Et Crisciani (C.), Alchimie et philosophie au Moyen Age:
perspectives et problèmes, Pans, Montpaznasse-Edition, et Montréal:
Ed. Univers. Inc., 1980.

«Le Livre d'Abraham le Juif ou l'influence de l'impossible», in
Alchimie: art, histoire et mythes, p. 486-496.

Ganzenmüller (W.), L'Alchimie au Moyen Age [1938], Verviers, Marabout,
1974.

Garcia Font (J.), Histoire de l'alchimie err Espagne, Paris, Dervy Livres, 1980.
Gorceix (Bernard), Alchimie, textes alchimiques allemands traduits et présentés,
Fayazd, Paris, 1980.

Greiner (Frank), l'Alchimie, SO mots, Paris, Desclée De Brouwer, 1991.
Halleux, R., Les Textes alchimiques,Turnhout, Brepols, 1979.

«Albert le Grand et l'alchimie», Revue des sciences philosophiques et
théologiques, LXVI (1982), p. 57-80.

«Le mythe de Nicolas Flamel ou les mécanismes de la pseudépigraphie
alchimique», Archives internationales d'histoire des sciences, XXXIII
(janvier 1983), p. 234-255.

«L'alchimiste et l'essayeur», in Die Alchemie in der europdisclaen Kultur
und Wissenschaftsgeschichte.

Hamy (E.T.), «Un précurseur de Guy de La Brosse: Jacques Gohory et le
Lycium Philosopha! de St-Marceau-lès-Paris (1571-1576)», Nouvelles
Archives du Museum d'histoire naturelle, 4e série, I (1899), p. 1-26.

Hermeticism tuai the Renaissance: intelleetual history and the occult in early
modern Europe, éd. paz Ingrid Merkel et Allen G. Debus, Washington,
Folger Shakespeaze library, 1988.

Hine (W. L.), «Mersenne and Alchemy» , in Alchemy Revisited, p. 188-192.
Hirsch (R.), «The Invention of Printing and the Diffusion ef Alchemical and

Chemical Knowledge», Chymia III (1950), et The Printed Word,

Variorum Reprints, Londres, 1978, p.115-141.

Heefer (Ferdinand), Histoire de la chimie depuis les temps les plus reculés jusqu'à
notre époque, Paris, Hachette, 1842-43; 1866-1869. Rééd.: Paris,
Gutenberg Reprints, 1980.

Holmyazd (E.J.), L'Alc/2intie, Paris, Arthaud, 1979.

Hutin (Serge), L'Alchimie, Paris, PUF, col!. «Que sais-je?», 1951.

R. Fludd, alchimiste et rosicrucien, Paris, Omnium littéraire, 1971

626 626 BIBLIOGRAPHIE


Joly (Bernard), <d..a réception de la pensée de Van Helmont dans l'oeuvre de
Pierre-Jean Fabre», in Alchency revisited, E.J. Brill, 1990, p. 206-214.

La Rationalité de l'alchimie au XVIIe siècle, avec le texte latin, la

tradetction et le commentaire du Manuscriptunc ad Federicum de Pierre-
Jean Fabre, Paris, Vrin, 1992.

«Physique stoïcienne et philosophie chimique au XVIIe siècle», Actes du
colloque CERPHI (4-S juin 1993), Le Stoicisnte au XVIe et XVIIe
siècle publiés sous la direction de Jacqueline Lagrée et de P.F. Moreau,
Presses Universitaires de Caen, p. 175-191.

Jung (Cari-Gustav), Psychologie et alchimie, Paris, Buchet-Chastel, 1960.

Psychologie du transfert, Paris, Albin-Michel, 1980.

Kahn (Didier), <d..e Fonds Caprara de manuscrits alchimiques de la bibliothèque
universitaire de Bologne», Scriptorium, Revue internationale des études
relatives aux manuscrits, XLVIII (1994,1), Centre d'étude des
manuscrits, Bruxelles, p. 62-110.

Kopp (H.), Die Alchemie in dlterer und rceuerer Zeit. Eirr Beitrag zur
Kulturgeschichte: I, Die Alchemie bis zum letzten Viertel des /8
Jahrhunderts; II: Die Alchemie vom letzten Viertel des 18 Jal~rhunderts
an, Heidelberg, Car Winter, 1886. Rééd., Hildesheim, 1971.

Koyré (Alexandre), Attitude est/rétique et pensée scientifique, Critique XII, 1955,
p. 835-847.

Lennep (Jacques Van), L'Alchimie, Crédit communal de Belgique-Diffusion
Dervy-Livres, 1985.

Lenoble (R.), Merserute ou la naissance du ncécanisme, Paris, Vrin, 1943.

Histoire de l'idée de nature, Paris, Albin Michel, 1969, p. 279-308.
Maillard (Jean-François), «Le Thème de la lumière chez Blaise de Vigenère

kabbaliste chrétien», in Lumière et cosmos. Paris, Albin Michel.

Cahiers de l'herrnétisrne, 1981.

<dvlercure-alchimiste dans la tradition mytho-hermétique», in Mercure à
la Renaissance, Paris, Champion, 1988, p.117-140.

«Mécénat et alchimie à la fin de la Renaissance: de Louis de Gonzague-
Nevers àGaston d'Orléans», in Alchimie: art, histoire et mythes,
p. 485-496.

Marquet (Jean-François), «Alchimie et théologie chez Jacob Boehme», in
Alchimie: art, histoire et rn~•thes, p. 665-670.

«Des Cendres au verre: réflexions sur la terre alchimique», in Miroirs de
l'identité, la littérah[re hantée par la philosophie, Paris, Hermann
Éditeurs des sciences et des arts, 1996, p. 3-30.

Matton (Sylvain), «I.'Egypte chez les philosophes chimiques de Maier à
Pernety», Les Études philosophiques, n°2-3 (1987), p. 207-226.

«Le Rêve dans les sciences secrètes: spirituels, kabbalistes chrétiens et
alchimistes», Revue des sciences humaines, n°211 (juillet-septembre
1988), p. 153-180.

627 BIBLIOGRAPHIE SECONDAIRE 627


«L,'Alchimie chez les ramistes et semi-ramistes», Argumentation, V

(1991), p. 403-446.

<dvlarsile Ficin et l'alchimie: sa position, son influence», in Alchirrrie et

philosophie à la Renaissance, Paris, Vrin, 1993, p. 123-192.


Merrill (Brian L.), Athanasius Kircher (1602-1680) Jesuit scholar. An exhibition
of his works in the Harold B. Lee Library collections at Brighant Young
universit)~. Introduction and descriptions by Brian L. Merrill. Friends of
the Brigham Young university library. Provo, Utah, 1989.

Metzger (Hélène), Les Doctrines chimiques en France du début du XVIIe à la fini
du XVIIIQ siècle, Librairie scientifique et technique Albert Blanchard,
Paris, 1923, nouveau tirage: 1969.

Morrison (Ian R.) «François de la Noue et ]'alchimie», Bibliothèque
d'Humanisme et Renaissance, XIVL (1982), p. 587-599.

Noize (Michel), <d,e Grand ouvre, liturgie de l'alchimie chrétienne», Revue
d'histoire des religions, CLXXXVI, 1974, p. 149-183.

Nowicki (A), «Giovanni Bracesco e l'antropologia di G. Bruno. In appendice il
dialogo Lignurri vitae», Logos 1/1969, p. 589-627.

Obrist (Barbara), Les Débuts de l'ineagerie alchimique (XIVe-XVQ siècles), Paris,
éd. Le Sycomore, 1982.

Pagel (Walter), Paracelse. Introduction à la médecine philosophique de la
Renaissance, (s.l.) Arthaud, 1963.

Joan Baptista Van Helmont: Refonraer of science and ntedicirte,

Cambridge, University Press, 1982.


Perrot (Maryvonne), L'Homme et la métamorphose, Société des Belles Lettres,
Publications de l'Université de Dijon, 1979 (sur l'alchimie, voir les
p. 227-234).

Petersdorff (Dr Egon von), Daernonology, Münich, Verlag für Kultur und
Geschichte, 1957. Voir particulièrement II, p. 182-196.

Piat (Pascal), Bouquet poëtique des médecins, chirurgiens, dentistes &
apothicaires, Paris, Collection de l'écritoire,1933.

Ploss (E.E), Schipperges (H.), Roosen-Runge (H.), Buntz (H.), L'Alchimie:
histoire, technologie, pratique, Paris, Belfond, 1972.

Read (John), De l'Alchimie à la chimie, Paris, Fayard, 1959.

Rebotier (Jacques) et Agasse (Jean-Michel), Alchimie, contes et légendes, Paris,
Editions L'Originel, 1982.

Rebotier (Jacques), Art de musique et art d'Hermès, recherches sur le symbolisme
alchimique de la post-renaissance. Thèse inédite de l'Ecole Pratique des
Hautes Etudes, Ve section, 1972

«L,e Mythe d'harmonie et ses interprétations alchimiques», Chn•sop~ia,

II, fascicule 4 (1988).


<d,a Musique des Cmrtilenae intellecniales: étude sur M. Maier et la

musique», voir M. Maier, Chansons intellectuelles sur la resurrectiori du

Phénix (1758), Paris, J.C. Bailly, 1984, p. 63-72.


628 628 BIBLIOGRAPHIE


Riflard (Pierre A.), L'Esotérisme, Paris, Robert Laffont, 1990.

Secret (François), Les Kabbalistes chrétiens de la Renaissance, Paris, Dunod,

1964.

L'Esotérisme de Guy Le Fèvre de La Boderie, Genève, Droz, 1969.

«Notes pour une histoire de l'alchimie en France», Australian Journal of
French Studies, IX, 1972, p. 217-236.

«Notes sur quelques alchimistes français de la .Renaissance»,
Bibliothèque d'Humanisme et de Renaissance,XXXIII (1971), p. 625-
640.

<d.'Écusson harmonique de Jacques de Senlecque», Studi francesi,
XLVII-XLVIII (1972), p. 338-346.

«Notes sur quelques alchimistes de la Renaissance», Rinascimento, XII
(1973), p. 200 sq.

«(}.F. Pico della Mirandola, L.G. Giraldi et l'alchimie», Bibliothèque
d'Humanisme et Renaissance, XXXVIII (1976).

«Astrologie et alchimie au XVIIe siècle», Sncdi francesi, LX (1976),
p. 463-479.

«La Légende de saint Jean alchimiste»,Bibliothèque d'Humanisme et de
Renaissance, XL (1978), p. 301-316.

«Réforme et alchimie», Bulletin de la Société de l'Histoire du
Protestantisme français, n° 120, IV (1978), p. 173-186.

De Quelques Traités d'alchimie au tencps de la régence de Marie de
Médicis, Chrysopceia, III, fasc. 4, octobre/décembre 1989.

Hermétisme et Kabbale, Istituto italiano pergli studi filosofici, Napoli,
Bibliopolis, 1992.

Schumaker (W.), Hercneticisnc and tlle Renaissance, Chicago, Folger Library,
1988.

Sturlese (Rita), Lazar Zetzner, «Bibliopola Argentinensis. Alchimie und
Lullismus in Stras(3burg an den Anfângen der Moderne», Seedhoffs
Archiv, 75 (1991), p. 140-162.

Szulakowska (U.), «The Tree of Aristotle: images of the philosophera Stone and
their transference in alchemy from the 15 th to the 20 th century»,
Ambix, 1986, n°33, p. 53-77.

Teeter Dobbs (Betty J.), Les Fondements de l'alchimie de Newton, Paris, Guy
Trédaniel, Ed. de la Maisnie, Paris, 1981.

Thorndike (Cyan), A Histor~~ of magie cu~d experimental science, New York
1923-1958. Rééd.: Columbia University Press, New York, 1984.

Vasoli (Cesare), «Vers la Crise de l'hermétisme: le P. Mersenne et Fr. Zorzi», in
L'Automne de la Renaissance (1580-/630), Actes du XXIie colloque
d'éncdes humanistes, Tours 2-13 juillet 1979. Etudes réunies par
J. Lafond et A. Stegmann. Paris, Vrin, 1981, p. 281-295.

629 BIBLIOGRAPHIE SECONDAIRE 629


Vickers (Brian), Occult and scientifrc rnentalities in the Renaissance, Cambridge
Univ. Press, 1984.

Walker (D.P.), La Magie spirituelle et angélique de Ficin à Campanella, Paris,
Albin Michel, 1988.

Yates (F.A.), Giordano Bruno and the hermetic tradition, London, Routledge and
Kegan Paul Ltd, 1964.

L'Art de la mémoire, Paris, Gallimard, 1975.

La Philosophie occulte à l'époque élizabétliaine, Paris, Dervy-Livres,

1987.

Zambelli (Paola), L'Ambigua Natura della magia, Milano, Mondadori, 1991.


2.2. Sur le langage et la littérature alchimiques

Abraham (L.), Marvel and alchemy, London, Scholar Press, 1990.

Alchimie et littérature à la fin de la Renaissance, numéro spécial de Réforme
Humanisme Renaissance, n° 4l, Décembre 1995.

Alleau (René), «Alchimie et cryptographie», voir E.J. Holmyard, L'Alchimie,
p. 307-353.

Amourette, G., «Le Voiage des Isles occidentalles et orientalles de Jean
Vauquelin des Yveteaux (1651-1716)», XVIIe Siècle, n°120 (1978)
p. 185-197.

Barke (Jorg), Die Sprache der dz~~ntie: am Beispiel von vier Drucken aus der Zeit
zwischen 1574-1761, Tübingen: M. Niemeyer, 1991.

Béhar (Pierre), Les Langues occultes de la Renaissance, Paris, Ed Desjonquères,
1996.

Bianchi (Massimo L.), Signatura rerurn. Segrri, magia e conoscenza da Paracelso
a Leibniz, Rome, Edizioni dell' Ateneo, 1987.

Bilen (Max), Écriture et initiation. Thèse (1975), Atelier de reproduction des
thèses, université Lille III, diffusion librairie H. Champion, Paris,
1977.

Bleker (Johanna), «Die Alchemie im Spiegel der schdnen Literatur», Gesnerus,
XXVIII (1971) p. 154 sq.

Bolzoni (L.), «Eloquenza e alchimia in un testo inedito di Giulio Carrillo»,
Renascimento. Sec serie, XIV (1974), p. 243-264.

Bonardel (Françoise), Philosophie de l'alchimie, PUF, Paris, 1993, sur le
langage alchimique: p. 110-139.

Brun (Jean), L'homme et le langage, Paris, PUF, 1985, <,Symbole et alchimie»,
p.87-94.

Buntz (Herwig), «lleinrich von Mügeln als alchimistiche Autoritüt», Zeitschrift
für deutsches Altertum und deutsche Literatur•, CIII (1974), p. 144 sq.

630 630 BIBLIOGRAPHIE


Deutsche alchimistische Traktate des /5 und 16 Jahrhunderts, München,
Verlag Uni-Druck, 1969, p. 49-67 consacrées à l'alchimie dans ses
rapports au langage et aux formes littéraires.

Butor (Michel), <d.'Alchimie et son langage», in Répertoire I, Ed. de Minuit,
1960, p.12-19.

Canseliet (Eugène), <~yrano de Bergerac, philosophe hermétique», Les Cahiers
d'Hermès, I (1947), p. 65-82.

Centeno (Yvette), «L'alchimie et le Faust de Goethe», Cahiers de l'Hermétisme,
Albin Michel, 1977, p. 125-144.

Literatura e alquimia: ensaios, Lisboa, Éditorial Presença, 1987.

Concolino Mancini (Blanca), <d.,'Alchimiste dans la Commedia dell' Arte. Notes
sur L'Alc%imista de Bernardino Lombardi», Chrysopoeia, II, fasc.l,
janvier/mars 1988, p. 121-128.

Cooper (Richard) «The Philosophical Phoenix», in Philosophical Fictions cul
the French Renaissance, London, The Warburg Institute University of
London, 1991, p. 71 sq.

Crosland (Maurice P.), Historical Studies in the language of chernistry. New
York-Dover-London, Constable, 1978 (lfe édition: Londres, Heinemann,
1962).

Dauphiné (James), «De l'Esprit de l'or: langage et alchimie au Moyen Age», in
Ésotérisme et littérature, Étude de symbolique erc littérature française et
comparée du Moyen Age à nos jours, Centre d'études médiévales de
Nice, 1987, p. 29-37.

Davis (J.A.), «With Délie by the golden sun and silvery Moon: alchemical
imagery in Maurice Scève's Délie», Romance Notes, n°28, p. 253-260.

Demonet (Marie-Luce) Nature et origine du langage à la Renaissance (1480-
1580), Honoré Champion, Paris, 1992, ch. VII: «La parole
philosophale», p. 537-572.

Doiron (Norman), «L,e Style obscur, l'énigme I», Littératures classiques n°28,
automne 1996, p. 211-237.

Dubois (Claude-Gilbert), Llimaginaire de la rerwissance, Paris, PUF, 1985,
p. 103-114.

Dumora-Mabille (Florence), <d.,'Cl~uvre de Morphée: songe et alchimie au XVIIe
siècle», Aspects de la tradition alchimique au XVlle siècle, Actes du
colloque international de Reims [à paraître].

Duncan (A.M.), «Styles of language and modes of chemical thought», Ambix,
1981, n°28, p. 83-107.

Eco (Umberto), Les Limites de l'interprétation, essai, Paris, Grasset,1990, voir
en particulier «Aspects de la sémiosis hermétique», p. 49-122.

La Recherc%e de la langue parfaite, Paris, Ed. du Seuil, 1994.

Eis (Gerhard), «Von der Rede und dem Schweigen der Alchimisten», Deutsche
VierteljahrsschrifY für Literaturwissenschaft und Geistesgeschichte, n°25
(1951), p. 415-435. Également dans: Vor• urtd nach Paracelsus.

631 BIBLIOGRAPHIE SECONDAIRE 631


Untersucluu~gen über Hohenheims Traditionsverbwidenheit raid
Nachrichten über seine Anllcinger, in Medizin in Gesc%ichte und Kultur,
Stuttgart, n°8 (1965), p. 51-73.

Favre (Y.A.), «Alchimie et poésie: Hesteau de Nuysement et Milosz», in
Création littéraire et traditions ésotériques, Biarritz, J. et D. Éditions,
1991, p. 77-87.

Fontaine (Marie Madeleine), «Alector de Barthélémy Aneau: La rencontre des
ambitions philosophiques et pédagogiques avec la fiction romanesque en
1560», in Philosop/tical Fictions and the french Renaissance, London,
The Warburg Institute University of London, 1991, p. 29-44.

«L,es Interprétations alchimiques d'Alector (XVIe-XVIIIe siècles)», in

Alchimie: art, histoire et mythes, p.443-468.


Gabriele (Mino), «Enigmi e lirische d'alchimia tratti da antichi codici»,
Conoscenza religiosa, n° 1 (1980), p. 37-77.

Gagnon (Claude), Description du Livre des Figures hiéroglyphiques attribué à
Nicolas Flanael, suivie d'une réimpression de l'édition originale et d'une
reproduction des sept talisrnarts du Livre d'Abraham, auxquels ors a joint
le Testament authentique dudit Flamel, Montréal, Ed. de L'Aurore,
1977.

Gorceix (Bernard), La Bible des Rose-Croix, PUF, Paris, 1970.

«Alchimie et littérature au XVIIe siècle en Allemagne», Études

germaniques, janvier-mars 1971, p. 18-31.


Greene (Thomas M.), Poésie et magie, Conférences, essais et leçons du collège
de France, Julliard, Paris, 1991.

Greiner (Frank), «Écriture et ésotérisme dans un traité alchimique de la fin de la
Renaissance: le De Alchemiae difficultatibus (1594) de Theobald de
Hoghelande», Réforme Hunamtisrne Renaissance, n°38, juin 1994,
p. 45-71.

<d.'Initiation alchimique de Giovan Battista Nazari», Réforme

Humanisme Renaissance, n° 41, décembre 1995, p. 9-35.


«Art du feu, art du secret: obscurité et ésotérisme dans les écrits

alchimiques de l'âge baroque», Aspects de la tradition alchimique ais

XV!]e siècle, Actes du colloque international de Reims [à paraître].


«Turbo p/zilosophorunc: une assemblée d'alchimistes face à la confusion

des langues», in Babel à la Renaissance, Actes du colloque international

de Toulon (6, 7, 8 mars 1997) [à paraître].


Guénot (Hervé), «Quelques images de l'alchimiste dans le théâtre français
classique et romantique», Chn~soperia, II, fasc.l, janvier/mars 1988,
p. 97-120

Hannaway (Owen), The Chernists and the word.• the didactic origins of chemistr-~•,
Baltimore London, Johns Hopkins University Press, 1975.

Ingman (H.E.), «Du Bellay and the langua~e of alchemy: the Sonne», Modem
Larzguage Review n°82, p. 844-853.

632 632 BlBLIOGRAPHlE


Jeanneret (Michel), «Du Mystère à la mystification: le sens caché à la
Renaissance et dans Rabelais», Versants n°2 (1981), p. 31-52.

Kahn (Didier), «Sur La Scène du théâtre chymique: alchimie, théâtre et
théâtralité», ClzrJ~sopæia, II, fasc.l. (1988), p. 5-52.

<d,'Alchimie sur la scène française aux XVIe et XVIIe siècles», il~id.,

p. 61-96.


«Vision advenue en songe à Ben Adam au temps du règne Rucharetz roi

d'Adama — Allégorie alchimique allemande du XVIIe siècle»,

Chrysopceia, II, fasc. 3 (1988), p. 249-262.


«Iüstorique des rapports entre littérature et alchimie, du Moyen Age au

début des temps modernes», in Annuaire. Résumé des conférences et

travaux de l'Ecole Pratique des Hautes Etudes. Section des sciences

religieuses. Tome 101. 1992-1993.


«L,ittérature et alchimie au Moyen Age: de quelques textes alchimiques

attribués à Arthur et Merlin», Micrologus III, 1995, p. 227-264.


«Alchimie et littérature à Paris en des temps de trouble: Le Discours

d'Autheur üicei7ain sur la pierre des philosophes (1590)», Réforme

Kumanisntie Renaissmice n° 41, décembre 1995, p. 75-122.


Kahn (Didier) et Barthélémy (Pascale), «Les Voyages d'une allégorie alchimique:
de ]a visio Edwardi à L'ouvre Royalle de Charles VI», in Comprendre
et maîtriser la nature au Move~i Age, V, Hautes études médiévales et
modernes, Droz, 1994, p. 481-530.

Kayser (Wolfgang) «I,a Doctrine du langage naturel chez Jacob Boehme et ses
sources», Euphorion n°31, (1930), réédition et traduction française,
Poétique n° 11, p. 337 sq.

Kenny (Neil), The Palace of Secrets. Béroalde de Verville and Renaissance
conceptions of knwoledge, Clarendon Press, Oxford, 1991.

Kirsop (Wallace), Clovis Hesteau, sieur de Nu~~sement, et la littérature
alchimique de la fin du XVIe et du début du XVlle siècle, thèse inédite,
bibliothèque de la Sorbonne: W univ. 1960 (21) 4°.

<d,'Exégèse alchimique des textes littéraires à la fin du XVIe siècle»,

XVlle Siècle, n°120, juillet septembre 1978, p. 145-156.


Larue (Anne), «Théâtre et alchimie», in Aspects de la tradition alchimique at~

XVIle siècle, Actes du colloque international de Reims [à paraître].
Laszlo (Pierre), «L,a Déraison en images», Etudes Françaises, 1983, n° 19 (2),

p. 63-80.

La Parole des choses ou le langage de la chimie, Hermann éditeur des

sciences et des arts, Paris, 1993.


Linden (S.J.), «Alchemy and eschatology in 17th poetry», Anabix, n°31, 1984,
p.102-124.

Littérature et Alchimie, numéro spécial de ]a revue XVlle Siècle, n°120,
juilledseptembre 1978.

633 BIBLIOGRAPHIE SECONDAIRE 633


Maillazd (Jean-François), «Littérature et alchimie dams le Peruviana de Claude-
Barthélémy Morisot», XVIIe Siècle, n°120, juillet/septembre 1978,
p. 171-184.

«Fortunes de l'écriture à la Renaissance: de la cryptographie à la quête

d'un langage universel», in Écriture II, Paris, 1985, p. 143-168.
Mazquet (Jean-François), «Béroalde de Verville et le roman alchimique», XVIIe

Siècle n°120, juillet septembre 1978, p. 157-170.

Matton (Sylvain), Thématique alchimique et littératcre religieuse dans la France
du XVIIe siècle, Chrysopceia, II, fasc.2, avril/juin 1988.

«Alchimie, kabbale et mythologie chez Blaise de Vigenère: l'exemple

de sa théorie des éléments», in Blaise de Vigenère poète &

ncythographe au temps de Henri III, Cahiers V.L. Saulnier n°110, Paris,

Presses de l'École Normale Supérieure, 1994, p. 111-138.


«La Figure de Démogorgon dans la littérature alchimique», in

Alchimie: art, histoire et mythes, p. 265-346.


«L'Interprétation alchimique de la mythologie», Dix-Huitième Siècle,

n°27 (1995), p. 73-87.


Merigot (Léo), «Rabelais et l'alchimie», Les Cahiers d'Herncès, n°1 (1947),
p. 50-64.

Namer (E.), «Giordano Bruno et le langage néo-platonicien: l'importance du
langage dans l'interprétation néo-platonicienne des Fureurs liéro'igcees»,
in Le Langage, Actes du 13e congrès des sociétés de philosophie de
langue française, I, Neuchatel, 1966, p. 128-131.

Noize (Michel), «Le Grand Ouvre, liturgie de l'alchimie chétienne», Revue
d'histoire des religions, CLXXXVI (1974), p. 149-183.

Ormsby-Lennon (Hugh), «Rosicrucien Linguistics: Twilight of a Renaissance
Tradition» in Hermeticism in the Renaissance, Intellectuel History and
the Oceult in Early Modern Europe. Edited by Ingrid Merkel and Allen
G. Debus. Washington, London, Toronto: Folger Books, 1988, p. 311-
341.

Polizzi (Gilles), «La Fabrique de l'énigme: lectures alchimiques du Poliphile
chez Gohory et Béroalde de Verville», in Alchimie et philosophie à la
Renaissance, p. 265-288.

«Fontaine(s) périlleuse(s): l'allégorie amoureuse dans la glose

alchimique chez Gohory et Verville» ,Réforme Hummcisme Renaissance

n°41, décembre 1995, p. 37-56.


Quainton (Malcolm), « Alchenûcal Reference and the Making of Poetry in
d'Aubignë s Les Tragiques» , in Philosophical Fictioccs and the french
Renaissance, London, The Wazburg Institute University of London,
1991, p. 57-70.

Richer (Jean), Aspects ésotérigcces de l'ceccvre littéraire, Paris, Dervy-livres,
1980.

634 634 BIBLIOGRAPHIE


Rossi (Paolo), Clavis universalis: Arts de la mémoire, logique canbinatoire et
langue universelle de Lulle à Leibniz, traduction de l'italien, Patrick
Vighetti, Grenoble, Jérôme Milton, 1.993.

Ruska (Julius), Tabula smaragdirta. Ein Beitrag zur Geschichte der /zennetischea
Literatur, Heidelberg, C. Winter, 1926.

Sadler (L.V.), «Relations between alchemy and poetics in the Renaissance and 17
th century with special glances at Donne and Milton», Ancbix, n°24
(1977), p. 69-76.

Saulnier (V.L.), «Études sur Béroalde de Verville», Bibliothèque d'Humanisme et
Reraaissarcce, V (1944), p. 224-225.

Schmidt (Albert-Marie), La Poésie scientifique en Fracce au XV/e siècle, Paris,
Albin Michel, 1938, rééd. Lausanne, Éditions Rencontre, 1970.

«Une Vie de Denys Zecaire, alchimiste, écrite par lui-même», Mesures,

15 oct. 1936, p. 151-175.


«haute Science et poèmes français au seizième siècle», Les Cal2iers

d'Hermès, n°1 (1947), p. 11-49.


«L,e Voyage de l'alchimiste Béroalde», in Études sur le XVIe siècle,

Albin Michel, Paris, 1967, p. 237-240.


Secret (François), «Claude Barthélémy Morisot, chantre de Rubens et romancier
chymique», Studi frarccesi, XVI (1970), p. 77-85.

«Littérature et alchimie à la fin du XVIe et au début du XVIIe siècle»,

Bibliothèque d'Humanisme et Renaissance, XXXV (1973), p. 103- 116,

499-531.


«Situation de la littérature alchimique en Europe à la fin du XVIe et au

début du XVIIe siècle», XVlle Siècle, n°120, juillet/septembre 1978,

p. 135-144.


Sherwood (Taylor F.), «The Argument of Morien and Merlin: an english
alchemical poem», C/i~~mia n° 1 (1948), p. 23 sq.

Strasser (Gerhard F.), Lingua universalis: Kr~ptologie und Theorie der
Universalsprac%en in 16 und 17 Jahrlicutdert, Wiesbaden: Harrassowitz,
1988.

Telle (Joachim), «Chymische Pflanzen in der deutschen Literatur», in
Medizinhistorisches Journal, 1973, p. 1 sq.

«Ein Altdeutsches Spruchgedicht nach der Turba philosophorcun»,

Zeitschrift für Deutsche Pl~ilologie, n°95 (1976), p. 416-443.


Sol und Luna: Literar cucd alchemiegeschichtliche Studien zu einerrc

altdeutsclten Bildgedicht. Mit Text cucd Bildan/iarcg. Schriften zur

Wissenschaftgeschichte. Hürtgenwald: Pressier, 1980.


Tournon (André), «I,a Parodie de l'ésotérisme dans Le Mo~~en de parvenir», in
Burlesque et formes parodiques. Actes du colloque du Mans réunis pcu•
Isabelle Landv Houillorc et Maurice Méaard, Papers on French
Seventeenth Century Litterature/Biblio 17, Seattle-Tübingen. 1987,
p. 215-230.

635 BIBLIOGRAPHIE SECONDAIRE 635


Vernet (A.), <cTean Perréal, poète et alchimistes, Bibliothèque d'Humanisme et

Renaissance, III (1943) p. 214-252.

Vickers (Brian), «The Discrepancy between res and verba in Greek Alchemyn, in

Alchemy Revisited, p. 21-33.

Wirth (Oswald), Exégèse du serpent vert de G~the, Paris, Dervy-Livres, 1974.

«Commentaire d'une ode alchimique italienne: A i veri sapenti [...] di

Fra Marc Antonio de Crasselamen, in Le Symbolisme hermétique,

Paris, Dervy-Livres, 1969, p. 183-209.


Zenone (Anna), «I Sogni alchemici de Giovan Battista Nazarin, Esperienze
letterarie, X, (1985), p. 81-111.

Zinguer (Ilana), «Alchemy locus of renewal for writing in the Moyen de parvenir
ofBéroaldede Verville (1610), Ambix, n°31-1 (1984), p. 6-15.

«Les Signes de la Quête et la quête des signes ou le Voyage des princes

fortunés de Béroalde de Vervillen, ouvres et Critiques, n°11-1 (1986),

p. 93-103.


«Valeur de l'asymptotique cabale de Babylonen, in Du Bartas, poète

encyclopédique du XVIe siècle, Actes du colloque international de Pau

(7-9 mars 1986) rassemblés et publiés par James Dauphiné, Lyon, La

manufacture, 1988, p. 373-386.


Le Roman stéganomorphique: Le Voyage des princes fortunez de

Béroalde de Verville, Paris, Champion, 1993.


Book chapter: Previous 19/22 Next