Aller au contenu

Préface

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-0296-8
  • ISSN: 2109-7623
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-4353-4.p.0007
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 20/09/2011
  • Langue: Français

  • Chapitre d’ouvrage: 1/12 Suivant
Accès libre
Support: Numérique
7

Préface

L’éthique médicale s’impose aujourd’hui comme un des ciments qui assure la qualité des rapports entre la médecine scientifique et la société. Les médecins y trouvent le réconfort de savoir que leurs actions obéissent à des règles de comportement reconnues et les patients celui d’être traités avec le plus grand respect possible. Les valeurs qui président à ces principes nous semblent aujourd’hui universelles et pourtant leur mise en place et les origines historiques de l’éthique médicale demeurent floues. L’histoire de l’éthique tend à se réduire à une construction chronologique et linéaire des valeurs et des règles de la déontologie actuelle. La lecture des textes du médecin Louis Odier rassemblés dans ce volume nous mènent au-delà de cette perspective. Elle montre que l’histoire de l’éthique médicale conjugue celle du rôle de l’argent dans la relation thérapeutique, celle des attentes sociales face à la médecine, celle de la rivalité professionnelle et surtout, celle de l’histoire d’une profession qui cherche à se distinguer d’autres soignants. Odier échafaude à la fois un modèle comportemental et une posture médicale qui répondent, selon lui, aux attentes de la société du début du xixe siècle. L’argumentation qu’il déploie et les documents historiques que nous avons ajoutés à cette collection montrent que la formalisation et la diffusion de tels principes sont alors des innovations. Le modèle déontologique et le contexte qui se dessine au détour de sa pensée forment un tout cohérent et nous apprennent que l’interprétation des principes éthiques diffère à travers le temps. Il s’agit dès lors de penser l’histoire de l’éthique selon un modèle évolutif, élaboré en fonction d’un enchevêtrement d’intérêts, de réalités et d’attentes. Les écrits de Louis Odier permettent ainsi de d’opérer un arrêt sur image de la situation du médecin à la veille de la médecine scientifique moderne.

8

Cet ouvrage a été conçu et élaboré dans le cadre d’un projet de recherche soutenu par le Fond national suisse (FNS : 10011-122584).

Nous remercions nos collègues de l’Institut d’éthique biomédicale pour leur soutien constant, Mme Falcombello et le Centre d’iconographie genevoise pour leur concours dans le choix des illustrations, Philippe Walker pour son aide dans le déchiffrement des calculs d’Odier et Concetta Pennuto pour avoir mis à notre disposition son expertise du latin et du grec.

Chapitre d’ouvrage: 1/12 Suivant