Skip to content

Biobibliographie

View all information ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-5166-9
  • ISSN: 2114-1223
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-5166-9.p.0712
  • Publisher: Classiques Garnier
  • Parution date: 02-28-2007
  • Language: French
Free access
Support: Digital
712 BIBLIOGRAPHIES
I. BIOBIBLIOGRAPHIE DES AUTEURS CITÉS
La rubrique Supplément d'archives qui complète éventuellement la bibliographie d'un auteur signale des mentions d'archives qui ne figurent ni dans l'Inventaire- Sommaire d'Henri Lepage, ni dans celui d'Etienne Delcambre sur les lettres patentes des ducs de Lorraine, ni dans les diverses études relatives à cet auteur.
Pour cette rubrique  : Arch. 54  : Archives de Meurthe-et-Moselle
Arch. 55  : Archives de Meuse
Arch. 57  : Archives de Moselle.
713 714 LISTE DES AUTEURS
Le signe (°) devant le nom indique que l'auteur n'a fait l'objet que d'une bibliographie partielle.
ALBON (Claude d')
° ALIX (Thierry)
° ANCANTHERUS (Claude) ANLY (Jean d')
AUCY (Jean d')
AULBERY (Georges)
° BARCLAY (Guillaume) ° BARCLAY (Jean)
BARNET (Balthazar)
BARNET (Jean)
BARON (Jacques)
BASERUS (Pierre)
BEAUCAIRE DE PUYGUILLON (François de)
° BELLEAU (Rémy)
° BENOIST (René)
° BERSON (Jacques)
° BILLARD DE COURGENAY (Claude)
° BIRE (Pierre)
BLARRU (Pierre de)
° BOISSARD (Jean-Jacques) BOUCHER (Nicolas)
BOURNON (Jacques)
BRUAND (Bertrand), dit Pistolier BUSSELOT (Jacques)
CACHEDENIER (Daniel) ° CACHET (Christophe) CAPITIS (Firmin)
CATHERINE de Bourbon, duchesse de Bar
° CAYET (Pierre-Victor), dit Palma-Cayet
CHAMPENOIS (Dominique) ° CHAMPIER (Symphorien)
CHARLES de Lorraine, cardinal de Vaudémont
715
° CHARPENTIER (Pierre)
° CHASSANION (Jean)
CLEMENT (Nicolas), dit de Trèles
COIGNET (Jean) COLOGNE (Pierre de)
COMMOLET (Jacques), S. J.
° COUET (Jacques) DAVID (Jean) DELORME (Jean) DEMONGEOT (Gabriel)
DES MASURES (Louis)
DOMINICI (Bernard)
° DORAT (Jean Dinemandi, dit)
° DU BELLAY (Joachim)
° DU BOULLAY (Emond)
° DU DUC (Fronton), S. J.
DU GALLAS (J.)
° DU HAILLAN (Bernard de Girard, Seigneur)
DU PASQUIER (Jacques)
° DU PERRON (Jacques Davy, cardinal)
° DU PLESSIS-MORNAY (Philippe de Mornay, Sieur du Plessis-Marly, dit) DURMONT
° DU SOUHAIT (François)
ERRARD (Jean)
° ESTIENNE (Charles) FERRY (Nicolas) FIDELIS (Louis) FOÈS (Anuce)
° FONTAINE (Charles)
° FRANÇOIS DE SALES (Saint)
° GARNEER (Jean) GASPARD (Dominique)
GILLET (Noël) GRANGIER (Jean)
° GREGOIRE de Toulouse (Pierre)
° GREVIN (Jacques) GUIBERT (Nicolas) GUILLERME (Balthazar)
716
GUINET (Nicolas)
GUYTOT (Jean)
° HABERT (François) HAREN (Jean)
HAULT (Raphaël de) HELY (Humphrey)
HEM (André de)
HERBET (Jean)
HIZETTE (Jean)
HORDAL (Jean)
JACOB (Nicolas)
JAQUEMOT (Jean)
JOLY (Pierre)
° LAETUS (Rasmus Glad, dit Cimbrius Erasmus Michaelius)
° LA GESSEE (Jean de)
LA HUGUERIE (Michel de), dit de Montireau
° LAIRUELS (Servais de) L'ALEMANT (Adrien)
LA MOTHE (Baptiste et Balthazar de)
LA MOTHE (Thierry de) ° LA NOUE (François de) LA RUELLE (Claude de)
LAURENCEAU (Jean), en lat. Laurencaeus
LEBEY DE BATILLY (Denis)
° LEBON (Jean)
LE GAGET (François)
LE HONGRE (Bertrand), dit de Bernay
LE MARLORAT (Martin) LE POIS (Antoine)
° LE POIS (Charles)
LE POIS (Nicolas)
LESCUT (Nicolas de) LESTRES (François de) LE THELLIER (Louis)
LE THIERRIAT (Florentin) L'HOSTE (Jean)
° MAGGIO (Laurent), S. J. ° MALDONAT (Jean), S. J.
717
° MALLARD (Jean) MAMEROT (Roch) MARISITE (Thierry) MARIUS (Nicolas)
° MATTHIEU (Pierre)
° MELISSUS (Paul Schede, dit)
° MONTAIGNE (Michel Eyquem, Seigneur de)
MOUSSON (Pierre), S. J.
NOMEXY (Nicolas de), en lat. Nomes(s)eius
° NOSTREDAME (César de)
ODET (Philippe)
OELINGER (Albert) ORIET (Didier)
° PASQUIER (Etienne)
° PERRIN (Léonard), S. J. PIERRE (Claude), en lat. Petrus
PILLOT (Jean)
PLACET (François) ° PSAUME (Nicolas) RAMBERVILLERS (Alphonse de)
REGINALDUS (Jean) REMY (Nicolas)
° RENSBERGER (Nicolas) ° REUSNER (Nicolas) RICHIER (Didier), dit de Vic
ROBELIN (Jean)
° ROBERT BELLARMIN (Saint)
ROMAIN (Nicolas)
° RONSARD (Pierre de) ROSIERES (François de) ROSIERES (Jean de) ROUSSEL (Toussaint), S J.
ROUYER (Sébastien) RUYR (Jean)
SAINT-AUBIN (Jacques de)
SAINT-PIERRE (Michel de)
SAINT-VINCENT (Pierre de)
° SCHULTING (Cornelius)
718
SELVE (Lazare de)
° SERARIUS (Nicolas), S. J.
SERRE (Jean), en lat. Serreius
° SOLIER (François), S. J. ° SORBIN (Arnaud) ° STEWECH (Godechal)
THEVENIN (Gilles) THEVENIN (Pantaléon) TIGEOU (Jacques) TOIGNART (Antoine) TOIGNART (Jean)
° TYARD (Pontus de) VALDENAIRE (Sébastien)
° VAN DEN BUSSCHE (Alexandre), dit Le Sylvain
VAUBREUIL (Jean de) VINET (Gérard)
° VOLCYR de Serrouville (Nicolas)
WASSEBOURG (Richard de)
719 720 LISTE DES BIBLIOTHÈQUES SIGNALÉES
Pour les ouvrages encore courants, on a mentionné de préférence les exemplaires conservés dans les bibliothèques lorraines et parisiennes. D'autres localisations sont toujours possibles.
AIX-EN-PROVENCE, Bibliothèque Méjanes (MEJ)
AMBERG, Staatliche Provinzialbibliothek (SPB) AMIENS, Bibliothèque Municipale (BM)
AMSTERDAM, Universiteit van Amsterdam, Universiteitsbibliotheek (UB) ANGERS, Bibliothèque Municipale (BM) ANVERS, Museum Plantin-Moretus (MP) AUCH, Bibliothèque Municipale (BM) AUGSBOURG, Staats- und Stadtbibliothek (SSB)
AUXERRE, Bibliothèque Municipale (BM) AVIGNON, Médiathèque Ceccano (BM)
BALE, Ôffentliche Bibliothek der Universitât Basel (ABU)
BAMBERG, Staatsbibliothek (SaB)
BAR-LE-DUC, Archives Départementales de la Meuse (AD)
BAR-LE-DUC, Bibliothèque Municipale (BM) BERGAME, Biblioteca Civica Angelo Mai (BC) BERKELEY, University of California, Library (UL)
BERLIN, Deutsche Staatsbibliothek (SaB) BESANÇON, Bibliothèque Municipale (BM) BORDEAUX, Bibliothèque Municipale (BM) BOULOGNE-SUR-MER, Bibliothèque Municipale (BM)
BRUXELLES, Bibliothèque Royale Albert Ier (BR)
CAEN, Bibliothèque Municipale (BM)
CAMBRIDGE, Emmanuel College, Library (Emmanuel College) CAMBRIDGE, Selwyn College Library (Selwyn College) CHALONS-EN-CHAMPAGNE, Bibliothèque Municipale (BM)
CHANTILLY, Les Fontaines, Bibliothèque S. J. (BSJ)
CHANTILLY, Musée Condé, Bibliothèque (Musée Condé)
CHAUMONT, Bibliothèque Municipale (BM) COLOGNE, Universitâts- Und Stadtbibliothek Kôln (USB)
DIJON, Bibliothèque Publique (BM) DOLE, Bibliothèque Municipale (BM)
721
DOUAI, Bibliothèque Municipale (BM) DRESDE, Sâchsische Landesbibliothek (SLB) EPERNAY, Bibliothèque Municipale (BM) EPINAL, Bibliothèque Municipale (BM) FLORENCE, Biblioteca Marucelliana (MAR) FLORENCE, Biblioteca Nazionale Centrale (BNC) FLORENCE, Biblioteca Riccardiana (RIC) FRIBOURG-EN-BRISGAU, Universitâtsbibliothek (UB)
GAND, Rijksuniversiteit te Gent, Bibliotheek (BU) GENEVE, Bibliothèque Publique et Universitaire (BPU)
GOTHA, Forschungsbibliothek Gotha, Schloss Friedenstein (FB) GÛTTINGEN, Niedersâchsische Staats- Und Universitâtsbibliothek (SUB) GRENOBLE, Bibliothèque Municipale (BM) HALLE, Universitâts- Und Landesbibliothek Sachsen-Anhalt (ULB) HAMBOURG, Staats- Und Universitâtsbibliothek Carl von Ossietzky (SUB) IENA, Friedrich-Schiller-Universitât, Universitâtsbibliothek (UB)
LA HAYE, Koninklijke Bibliotheek (KB)
LA ROCHELLE, Bibliothèque Municipale (BM)
LA ROCHE-SUR-YON, Bibliothèque Municipale (BM)
LE HAVRE, Bibliothèque Municipale (BM)
LEIPZIG, Karl-Marx-Universitât, Universitâtsbibliothek (UB)
LE MANS, Bibliothèque Municipale (BM)
LEYDE, Rijksuniversiteit te Leiden, Bibliotheek (UB) LIEGE, Université de Liège, Bibliothèque Centrale (BU)
LILLE, Bibliothèque Municipale (BM) LIMOGES, Bibliothèque Municipale (BM) LONDRES, British Museum, British Library (BL) LOUVAIN, Universiteitsbibliotheek, K. U. Leuven (UB)
LÜBECK, Bibliothek der Hansestadt Lübeck (BHS) LYON, Bibliothèque Municipale (BM) MADRID, Biblioteca Nacional (BN) MANCHESTER, Universitary Library (UL) MARBURG, Universitâtsbibliothek (UB) MARSEILLE, Bibliothèque Municipale (BM) MAYENCE, Stadtbibliothek (SdB) METZ, Archives Départementales de Moselle (AD) METZ, Bibliothèque-Médiathèque (BM) MILAN, Biblioteca Nazionale Braidense (BN)
722
MONS, Université de l'État à Mons, Bibliothèque Universitaire (BU) MOULINS, Bibliothèque Publique (BM)
MUNICH, Bayerische Staatsbibliothek (SaB)
MUNICH, Universitâtsbibliothek München (UB)
NANCY, Archives Départementales de Meurthe-et-Moselle (AD)
NANCY, Bibliothèque Municipale (BM)
NANCY, Bibliothèque Universitaire (BU)
NANCY, Musée Lorrain, Bibliothèque de la Société d'Archéologie Lorraine (Musée Lorrain)
NANTES, Bibliothèque Municipale (BM)
NAPLES, Biblioteca Nazionale Vittorio Emanuele III (BN)
NUREMBERG, Stadtbibliothek (SdB)
ORLEANS, Bibliothèque Municipale (BM)
OXFORD, Bodleian Library (BL)
PADOUE, Biblioteca Civica (BC)
PADOUE, Biblioteca Universitaria (BU)
PARIS, Bibliothèque de l'Arsenal (ARS)
PARIS, Bibliothèque Interuniversitaire de Médecine (BIM)
PARIS, Bibliothèque Mazarine (MAZ)
PARIS, Bibliothèque Nationale (BN)
PARIS, Bibliothèque Sainte-Geneviève (BSG)
PARIS, Bibliothèque de la Société de l'histoire du protestantisme français (BPF) PARIS, Bibliothèque de la Sorbonne (SORB)
PAU, Bibliothèque Municipale (BM)
PERPIGNAN, Bibliothèque Municipale (BM)
POITIERS, Bibliothèque Municipale (BM)
PONT-A-MOUSSON, Bibliothèque Municipale (BM)
PONT-A-MOUSSON, Centre Culturel des Prémontrés (CCP)
PRINCETON, Princeton University, Harvey S. Firestone Memorial Library (PU) REIMS, Bibliothèque Municipale (BM)
REMIREMONT, Bibliothèque Municipale (BM)
RENNES, Bibliothèque Municipale (BM)
ROME, Biblioteca Angelica (ANG)
ROME, Biblioteca Casanatense (CAS)
ROME, Biblioteca Nazionale Centrale Vittorio Emanuele II (BNC) ROME, Biblioteca Universitaria Alessandrina (BUA)
ROSTOCK, Wilhelm-Pieck-Universitât, Universitâtsbibliothek (UB) ROUEN, Bibliothèque Municipale (BM)
723
SAINT-DIE, Bibliothèque Municipale (BM) SAINT-ETIENNE, Bibliothèque Municipale (BM) SAINT-MIHIEL, Bibliothèque Municipale, Fonds Bénédictin (BM) SELESTAT, Bibliothèque Humaniste (BH) STOCKHOLM, Kungliga Biblioteket (KB) STRASBOURG, Bibliothèque Municipale (BM) STRASBOURG, Bibliothèque Nationale Universitaire (BNU) TOURS, Bibliothèque Municipale (BM)
TREVES, Stadtbibliothek (SdB)
TROYES, Bibliothèque Municipale et Archives Anciennes (BM) TÜBINGEN, Universitâtsbibliothek (UB)
TURIN, Biblioteca Nazionale Universitaria (BNU) TURIN, Biblioteca Reale (BR)
VALENCIENNES, Bibliothèque Municipale (BM)
VATICAN, Biblioteca Apostolica Vaticana, Città del Vaticano (BAV) VERDUN, Bibliothèque Municipale (BM) VERSAILLES, Bibliothèque Municipale (BM) VESOUL, Bibliothèque Municipale (BM) VIENNE (Autriche), Ôsterreichische Nationalbibliothek (PNB) WASHINGTON, Library of Congress (LC) WOLFENBÜTI EL, Herzog August Bibliothek (HAB) ZEITZ, Kollegiatstift Zeitz, Archiv und Bibliothek (SB)
724 XXX.
Advertissement en forme d'une lettre missive, escripte à la royne d'Annemarc, mère de l'Altesse de Monseigneur le duc de Lorraine, par ung gentilhomme lorrain, fort affectionné au service de son prince et au bien de sa patrie [daté de Nancy, 1er juillet 1586, et signé Le fidelle Lorrain].
[Sl. nn.], 1586. In-12  : 24 p.
(Nancy BM, 801392)
ALBON (Claude d')
Poète dauphinois, avocat à Grenoble.
A présenté au duc Charles III, en mars 1578, une généalogie de la maison de Lorraine.
De la majesté royalle, institution et prééminence, et des faveurs divines particulières envers icelle. Ensemble de la sacrée majesté césarée et des moyens de créer les empereurs romains, despuis le premier jusques à noz temps, et imposition des trois coronnes, institution des sept électeurs, droit, office et ordre d'iceux. Par Cl. d'Albon jurisc. et poête Dauphinoys.
Lyon  : Benoist Rigaud, 1575, avec permission. In-8°  : 86 f.
(Paris BN, M. 14567-14568)
Dans la première dédicace de cet ouvrage, Claude d'Albon annonce la publication prochaine de deux autres oeuvres  : d'une part la Lotaringéide, en vers latins héroïques ; d'autre part une généalogie en français des princes lorrains. La première semble perdue ; peut-être n'a-t-elle été qu'ébauchée. Quant à la seconde, elle fut présentée à Charles III lors de son séjour à Paris en 1578 et valut à l'auteur un don de cinquante écus (Arch. 54, B 1180, f. 261 v°). On n'est pas parvenu à repérer cette généalogie, vraisemblablement composée entre 1575 et 1577. Toutefois ce pourrait bien être le texte du manuscrit suivant, sans nom d'auteur mais dont on peut situer précisément la rédaction entre février 1575 et août 1576  :
Alliances et généalogies des sérénissimes, très puissants ducs de Lorraine, dès Clodomir, roi de France orientale, commenceant l'an 319. jusques à Charles 3e régnant. [Précédées de  : ] Recueil sommaire de l'origine, ancienneté, grandeur, noblesse et alliance de la très illustre maison de Lorraine, dès Dagobert, roy des François orientaux jusques à Charles Ille régnant présentement. [Suivies de  : ] Les alliances et généalogies des comtes et ducs de Bar. [In fine  :] Répétition
725
sommaire de l'origine, grandeur, ancienneté et alliances de la très illustre maison de Bar, dès Pharamond, premier roy des François, jusques à Charles de Lorraine présentement régnant.
XVI' s, 270 x 190 mm, 110 f., papier, blasons peints.
(Paris BN, Ms fr 11809)
Il en existe des copies plus ou moins fidèles, rédigées au XVII' siècle et poursuivant la généalogie jusqu'aux règnes des ducs Henri II et Charles IV (Nancy AD, Ms 34 de la Société d'archéologie lorraine ; Nancy BM, Ms 717[31]).
ALIX (Thierry)
Né à Deneuvre vers 1530.
Greffier des comptes de Lorraine en 1552, secrétaire ducal en 1553, auditeur de la chambre des comptes de Lorraine en 1562 et président de cette chambre en 1569. Décédé le 13 mars 1594.
Dans sa thèse citée infra, p. 7-11, Pierre Boyé a répertorié assez complètement les travaux d'Alix. On relèvera simplement ici les oeuvres les plus importantes, ainsi que certains titres que Boyé n'a pas signalés.
Registre contenant déclaration sommaire des mairies, sergenteries, villages, conduitz, rentes, revenus, poidz, mesures, estangs, limites, frontières, droitz, loix, usages et coustumes de la terre et seigneurie de Bi[t]che. Par Thierry Alix, conseiller au conseil privé de Monseigneur, président en sa chambre des comptes de Lorraine. Par commission du dernier d'avril 1577.
1577, 300 x 210 mm, 68 f., papier.
(Nancy AD, Reg. B 558)
Ordre et suitte de Messeigneurs les ducz de Lorraine depuis le premier jusques à Monseigneur Charles III. à présent régnant. Extraict des mémoires de frère Jean d'Aucy. Par Thierry Alix, président des comptes de Lorraine.
1582, 200 x 160 mm, 11 f., papier, rel. parch. [Carmes déchaussés de Nancy]. (Nancy BM, Ms 725[20])
Qualitez et conditions d'un légitime roy de France. A Messieurs des Estatz, électeurs d'icelluy [vers 1592].
(Nancy AD, Reg. B 402 bis, intitulé France et marqué Labore et opera Theod. Alix Cam. Lothor. Praesidis, f. 146 r°-167 r°)
726
Remonstrance de la part de Charles III, duc de Lorraine, pour présenter aux Estats de la Ligue tenus à Paris l'an 1593. A celle fin de leur persuader d'eslire pour roy de France ledit duc Charles II [sic] ou son fils aisné Henry, marquis du Pont, depuis duc de Lorraine, à l'exclusion du feu roy Henry le Grand et de toute la maison royale. Et des droicts prétendus par ce duc Charles II tant en son nom que pour et au nom de ses fils au royaume de France en général et sur plusieurs provinces en particulier. Mise par escrit par Thierry Alix, sieur de Veroncourt, président en la chambre des comptes de Lorraine.
Copie tardive, au titre malveillant, du texte précédent, figurant au tome 3, p. 869-919 bis, du manuscrit dit Cartulaire de Lorraine, 1656 (Nancy BM, Ms 709-712[160]). Autre copie semblable du XVII' siècle à Chantilly, Musée Condé, Ms 112 E 3, f. 300-362.
Mémoire présenté par Charles III, duc de Lorraine, aux Etats de la Ligue, et rédigé par Thierry Alix, sieur de Veroncourt et président de la chambre des comptes (Communication de M. Aug. Digot). Nancy  : A. Lepage, 1855, in-8°  : [6], 67 p. [tiré à part de Recueil de documents sur l'histoire de Lorraine, I, 1855].
Publication d'après la copie du Cartulaire de Lorraine, mentionnée supra.
[Dénombrement du duché de Lorraine, par Thierry Alix, en 1594.]
XVI' s, 210 x 170 mm, 180 f., blancs à partir du f. 150, papier, couv. parch. (Paris BN, Ms fr 14517)
Superbe exemplaire calligraphié, très complet, comprenant la Table du contenu au présent livre, un portrait en médaillon de Charles III, une première dédicace A son Altezze Monseigneur datée du 1er janvier 1594, le Blason des armes, des sérénissimes ducz de Lorraine accompagné de quatre distiques latins, une seconde dédicace A sérénissime prince Charles III, la dissertation De l'antiquité du duché de Lorraine, la statistique proprement dite, la Description sommaire des singularitez du duché de Lorraine et, en guise de conclusion, l'Elogium in laudem Lothoringiae locos coronidis. Dans notre article cité infra, p. 277, note 107, on trouvera la liste et la localisation des principales copies de ce Dénombrement qui ont été faites jusqu'au XVIIP siècle et qui sont conservées dans les bibliothèques publiques.
Extrait de l'Histoire du pays et duché de Lorraine, avec le dénombrement des mines d'or, d'argent, cuivre, plomb du val de Liepvre, et autres mines, par Thierry Alix, président de la chambre des comptes de Lorraine, mss. 1594.
727
Il s'agit de quelques passages du Dénombrement, publiés dans Les anciens minéralogistes du royaume de France, avec des notes par M. Gobet. Paris  : Ruault, 1779, in-8°, seconde partie, p. 706-710.
Dénombrement du duché de Lorraine en 1594 par le président Alix. Nancy  : Lucien Wiener, 1870, in-8°  : XIV, 264 p [Recueil de documents sur l'histoire de Lorraine, XV, 1870].
Publication in extenso de la copie du Dénombrement, datant du début du XVII' siècle, qui est conservée au Musée lorrain de Nancy, Ms 20 de la Société d'archéologie lorraine. Importante notice préliminaire par H. Lepage et A. de Bonneval.
[Obituaire du couvent des cordeliers de Nancy, commencé par Thierry Alix en 1594].
" XVI' s, 280 x 180 mm, [2], 58 f., vélin, rel. bas.
(Paris BN, Ms Nouv, acq. lat 3008)
Il en existe une copie manuscrite établie en 1910 par l'abbé Bourrienne (Nancy BM, Ms 2133[1193]). Voir également V. Bourrienne et F. Dousset, «  Nécrologe des cordeliers de Nancy (1470-1764)  », La France franciscaine, 1939, p. 66-88, 152-170.
Attributions possibles  :
Discours sur une question, sçavoir si Monseigneur est tenu confirmer à la noblesse de Lorraine les lettres de privilèges octroyées par Messeigneurs les prédécesseurs de mondit seigneur [vers 1562].
(Nancy AD, Reg. B 416 dit Liber omnium et marqué Theod. Al. Collectore, f. 105 r°-108 r°)
Mémoire présenté au duc de Lorraine Charles III, touchant la confirmation des privilèges de la noblesse (Communication de M. Henri Lepage), Recueil de documents sur l'histoire de Lorraine, I, 1855, p. 163-179.
Discours sur la nature du duché de Lorraine. Avec une exhortation à Monseigneur [vers 1564].
(Nancy AD, Reg. B 416, f. 108 r°-111 v°)
728
Discours sur la souveraineté du duché de Lorraine, avec une Exhortation à Monseigneur [notice préliminaire par Henri Lepage], Recueil de documents sur l'histoire de Lorraine, I, 1855, p. 181-193.
Les services de Neufchastel.
Il s'agirait d'un écrit de Thierry Alix où sont montrés les services rendus par les ducs de Lorraine aux rois de France, sans doute composé vers 1590. Aujourd'hui perdu, le manuscrit est mentionné par Dom Calmet (Histoire de Lorraine, 2e éd., tome I, Catalogue alphabétique des écrivains, col. lxxiv) et évoqué par Pierre Marot dans ses Notes sur Thierry Alix, citées infra, p. 170-174.
Ex-libris  :
Les ordonnances et édicts du roy trèschrestien Henry, deuxième du nom, depuis son advènement à la couronne, jusques à présent. Paris  : Poncet Le Preux, 1557, in-4° (Nancy BM, 155139). Voir notre Recueil iconographique, document 3.
Sur Thierry Alix  :
Boyé (Pierre), Qualis vir et scriptor exstiterit Theodoricus Alisius in Curia Rationum Lotharingica Praeses. Thesim Facultati Litterarum Universitatis Nanceiensis proponebat Petrus Boyé... Nancy  : Crépin-Leblond, 1898, in-8°  : 106 p.
Collignon (Albert), L' «  Elogium in laudem Lothoringiae  » de Thierry Alix, Nancy  : Crépin-Leblond, 1898, in-8°  : 12 p.
Marot (Pierre), «  Notes sur Thierry Alix, président de la chambre des comptes de Lorraine  », Bulletin mensuel de la Société d'archéologie lorraine, 1929, p. 167- 174.
Boyé (Pierre), Article «  Alix (Thierry)  », Dictionnaire de biographie française, II, 58-61.
Cullière (Alain), «  Le véritable Epitomé de Jean d'Aucy (1556)  », Annales de l'Est, 1984, p. 275-281  : «  Dans le sillage de Jean d'Aucy  ».
Choux (Jacques), «  Le mariage de Thierry Alix  », Lotharingia, III, 1992, p. 331- 334.
ANCANTHERUS (Claude)
Poète et médecin originaire de Bar-le-Duc. Historiographe de l'empereur Rodolphe II après 1590.
729
Il a vécu constamment à l'étranger, surtout à Padoue et à Prague, mais a entretenu des relations avec plusieurs de ses compatriotes.
Deux de ses oeuvres imprimées seulement rappellent, d'une manière ou d'une autre, ses attaches lorraines  :
Pauli Silentiarii hemiambia dimetra catalectica in Thermas Pythias Latine facta epico carmine a Claudio Ancanthero medico. Accesserunt luculentissimae annotationes...
Venetiis  : ex typographia Georgii Angelerii, 1586. In-80  : 50, [1] f.
(Paris BN, Yb. 5060)
Diameron in nuptias Ferdinandi Medicis magni Hetruriae ducis et Christernae serenissimi Lotharingiae ducis filiae. Auctore Claudio Ancanthero genere Barrhoducense D. M.
Patavii  : apud Laurentium Pasquatum, 1590. In-40  : [16] f.
(Vienne PNB, 35 F 13)
ANLY (Jean d')
Médecin stipendié de la ville de Verdun.
Brief traicté comprenant deux parties, l'une pour guérir de la peste, et l'autre pour se préserver d'icelle. Avec addition de certaines oraisons entre autres celle de sainct Roch.
Verdun  : Martin Marchant, 1584. In-8°.
(Cité par Dom Calmet, Bibliothèque lorraine, 861)
Verdun  : jouxte la coppie imprimée audit Verdun par Martin Marchant 1584, 1631. In-8°  : [12] f.
(Verdun BM, 1036)
Le nom de l'auteur apparaît seulement au bas de l'épître dédicatoire A mes tres-honnorez seigneurs Messeigneurs des Estats de la cité de Verdun, datée du 24 juin 1584.
AUCY (Jean d')
Cordelier de Nancy.
Prédicateur, confesseur et historiographe des ducs de Lorraine. Décédé en 1566.
730
Epitomé de l'origine et succession de la comté de Boulongne. Composé par frère Jean d'Aucy, religieux observantin de sainct Françoys. Pour trèshaute, trèspuissante et trèschrestienne royne Katherine de Boulongne, par la grâce de Dieu royne de France.
XVP s [1555], 280 x 200 mm, 66 f., papier, rel. cuir rouge [Colbert 2434]. (Paris BN, Ms fr 4654)
Epitomé de l'origine et succession de la comté de Boulongne [de Jean d'Aucy, reproduit par Didier Richier pour Claude de France, duchesse de Lorraine].
XVP s [1574], 280 x 200 mm, 50 f., papier et parchemin, rel. parch. [Camille Lorel].
(Boulogne-sur-Mer BM, Ms 833)
Epitomé des gestes des soixante-trois ducz de Lorraine, depuis Lother jusques au présent, trèshault et trèspuissant Charles troisième du nom, avecq aucuns ducz de Mozellaines, Ardennes et Buillon, et comtes de Vaudémont en ladicte lignée. Composé par frère Jean d'Aucy, religieux observantin de S. Françoys. Pour trèshault et trèspuissant prince Charles, par la grâce de Dieu duc de Lorraine, et marchis, duc de Calabre, Bar et Geldre, marquis du Pont, comte de Provence, Vaudémont, Blanemont, Zutphen, etc.
XVI' s [1556], 280 x 200 mm, [2], 152, [1] f., papier, rel. cuir [De Bettencourt et Uroil].
(Nancy BM, Ms 1696)
Dans notre article cité infra, on a répertorié, p. 283-286, les principales copies, abrégées ou augmentées, qui figurent dans les bibliothèques publiques.
Autres écrits  :
Dans les sources de ses Antiquitez de la Gaule Belgicque, f. [5] liminaire, Richard de Wassebourg (voir ce nom) cite les «  Lustrations de frère Jehan d'Aucy, pour les antiquitez de Lorraine  ». Ce travail, forcément antérieur à 1549, constituait peut-être une ébauche de l'Epitomé des ducs de Lorraine.
Une Histoire des comtes de Bar est attribuée à Jean d'Aucy par Dom Calmet (Histoire de Lorraine, 2e éd., tome I, Catalogue alphabétique des écrivains, col. lxxviii ; tome IV, Bibliothèque lorraine, 63). Effectivement, on trouve à la BM de Nancy une Histoire des comtes et ducs de Bar, composée par frère Jean d'Ausy, mais elle ne saurait être considérée comme authentique  : elle se présente
731
sous la forme de deux copies, l'une du XVIP siècle (Ms 844[685]), l'autre du XVIII' (Ms 843[148]) ; de plus, cette Histoire fait allusion à des auteurs du XVII' siècle. Tout au plus peut-on dire qu'elle a été élaborée à partir d'un document perdu de Jean d'Aucy, qui aurait été profondément remanié et complété.
Supplément d'archives  :
Arch. 54, B 1063, f. 80 r° (Jean d'Aucy reçoit 30 francs pour avoir veillé la défunte duchesse de Lorraine, mandement du 8 mars 1540).
Sur Jean d'Aucy  :
Collignon (Albert), «  Une source de Jean d'Aucy dans son Epitomé  », Annales de l'Est, 1894, p. 583-591.
Enlart (Camille), «  Jean d'Aucy, cordelier boulonnais et généalogiste  », Revue d'histoire franciscaine, 1926, p. 386-389 ; Remarques sur quelques manuscrits des généalogies des comtes de Boulogne Extrait de la «  Revue héraldique et onomastique  », 1926. Wetteren  : J. de Meester & fils, 36 p.
«  Procès-verbal. Séance extraordinaire du 22 février 1926  », Bulletin de la Société académique de l'arrondissement de Boulogne-sur-Mer, tome XI, 1922- 1928, p. 761-765.
Héliot (Pierre), «  Trois reliures anciennes de la bibliothèque de Boulogne  », Ibid., tome XII, 1929-1933, p. 174-176 [2e pagination].
Cullière (Alain), «  Le véritable Epitomé de Jean d'Aucy (1556)  », Annales de l'Est, 1984, p. 243-286.
AULBERY (Georges)
Originaire de Charmes, fils d'un contrôleur des guerres de l'armée ducale. Secrétaire ordinaire de Charles III à partir de 1599.
L'hymne de Moselle, dédié à son Altesse Charles III, duc de Calabre, Lorraine, Bar, Gueldres, etc. [244 vers].
" (Chantilly Musée Condé, Ms XX AH 15, f. 85-88 r° [copie])
Cantique sur le Miserere [dédié à Charles de Lorraine, abbé de Gorze]. Nancy  : Jacob Garnich, 1613.
Hymnes sur l'ascension de Notre Seigneur [dédiées à Eric de Lorraine].
732
Nancy  : Jacob Garnich, [Sd.].
Autre pièce en vers, pour être chantée.
(Cités par Dom Calmet, Bibliothèque lorraine, 29)
Histoire de la vie de St. Sigisbert, roy d'Austrasie, duquel le corps sainct se voit entier à Nancy, contenant une succincte description de la Lorraine et de la ville de Nancy, capitale de ce duché. Par Georges Aulbery, secrétaire à feu son Altesse.
Nancy  : aux frais de l'autheur, 1616. In-8°  : [12], 244, [32] p.
(Nancy BM, Rés. 11132 ; Paris BN, Rés. Lb4. 19)
Histoire de la vie de St. Sigisbert, roy de Metz et d'Austrasie, comprenant plusieurs singularitez du duché et de la ville de Nancy, capitale de Lorraine...
Nancy  : Jacob Garnich, 1617. In-8°  : [14], 244, [27] p.
(Nancy BM, 1178 ; Paris BN, Lb4. 19 A)
Autres vers  :
Un Sixain à l'Autheur, en alexandrins, figurant, f. [6] r°, dans les Discours des eaux chaudes et bains de Plombières, de Dominique Berthemin, Nancy  : Jacob Garnich, 1615, in-8°  : [8], 167 f. (Nancy BM, 1631 ; Paris BN, Te163. 1263).
Supplément d'archives  :
Arch. 54, 3 E 1314, f. 236 v°-237 r° (Aulbery se porte garant pour son frère Benjamin, 14 septembre 1616).
Sur Georges Aulbery  :
Mougenot (Léon), «  Succincte description de la Lorraine et de la ville de Nancy, capitale de ce duché, par Georges Aulbery. [précédée d'un] Avertissement  », Journal de la Société d'archéologie lorraine, 1864, p. 153-198.
Marot (Pierre), «  Un historiographe lorrain du XVIIe siècle, Georges Aulbery, secrétaire du duc Charles III  », Mémoires de l'Académie de Stanislas, 1929- 1930, p. 40-45.
Cullière (Alain), «  Trois énigmes de la littérature lorraine au temps de Charles III (Jean de Vaubreuil, Georges Aulbery, Dominique Gaspard)  », Le Pays lorrain, 1985, p. 175-187.
733
BARCLAY (Guillaume), 1546-1608.
Gentilhomme écossais, venu en France vers 1570.
Docteur ès droits, lecteur des Institutes à Bourges en 1575-1576.
Installé en Lorraine dès 1576, il enseigne le droit à Pont-à-Mousson ; sa charge de professeur lui est officiellement conférée le 23 décembre 1577, confirmée par lettres patentes du ler décembre 1582 ; nommé doyen de la faculté de droit, avec les titres de conseiller et maître des requêtes du duc de Lorraine, le 22 février 1598 ; démissionnaire le 26 juillet 1603, il quitte définitivement la Lorraine le 31 juillet.
Après un court séjour à Londres, il enseigne à l'université d'Angers par contrat signé le 15 janvier 1604.
Dans sa monographie citée infra, p. CXXXVIII-CXLII, Ernest Dubois mentionne les oeuvres imprimées de Barclay et en signale les réimpressions tardives. On reprendra ici cette bibliographie avec plus de précision, mais en limitant la liste des éditions à celles du XVIIe siècle.
Guilielmi Barclaii illustrissimi ducis Lotharingiae etc. consiliarii, supplicumque libellorum magistri, atque in celeberrima academia Pontimussana I. U. professoris ac decani, de regno et regali potestate adversus Buchananum, Brutum, Boucherium, et reliquos monarchomachos, libri sex.
Parisiis  : apud Guillielmum Chaudiere, 1600. In-4°  : [16], 542, [18] p. (Metz BM, M 297 ; Nancy BM, 2239 ; Paris BN, E. 1945)
Le De Regno a été reproduit dans l'édition de Hanovre du De potestate papae, 1612 ou 1617, signalée ci-dessous.
D. Guillelmi Barclaii J. C. ad legem imperium D. de jurisdictione commentarius. Accedunt Jo. Matthaei Magni J. C. ad sex priores leges ejusdem tituli praelectiones.
Andegavi  : apud Antonium Hernault, 1604. In-8°.
(Cité par Gérard Meerman, Novus thesaurus juris civilis et canonici, 1753, VII, p. [5] liminaire, et reproduit, ibid., p. 813-824.)
Guilielmi Barclaii, J. C. antehac serenissimi Lotharingiae etc. ducis consiliarii, supplicumque libellorum magistri, atq. in celeberrima academia Pontimussana I. U. professoris ac decani, nunc vero in nobilissima Andegavensi universitate antecessoris primarii, in titulos Pandectarum de rebus creditis et de jurejurando commentarii.
Parisiis  : apud Franciscum Huby, 1605. In-8°  : 233, [1] f.
(Paris BN, F. 28735 ; Paris BSG, F 8° 261 Inv. 2480)
734
De potestate papae  : an et quatenus in reges et principes seculares jus et imperium habeat  : Guil. Barclaii J. C. liber posthumus.
[Sl. nn.], 1609. In-8°  : [16], 343 p.
(Nancy BM, 310567e ; Paris BN, *E. 3763)
Mussiponti  : apud Franciscum Du Bois & Jacobum Garnich, 1609. In-8°. (Metz BM, 00 535 ; Paris BN, 8° *E. 575)
Même édition que la précédente.
Mussiponti  : apud Jacobum Garnich, 1610. In-8°  : [16], 343 p. (Nancy BM, 4863 ; Paris BN, *E. 3764)
Edition différente.
Traicté de la puissance du pape. Sçavoir, s'il a quelque droict, empire ou domination sur les rois et princes séculiers. Traduit du latin de Guillaume Barclay, jurisconsulte.
Pont-à-Mousson  : Hélie Huldric, 1611. In-8°  : [10], 273 f.
(Metz BM, P 508 Rés. ; Nancy BM, 5171 ; Paris BN, *E. 3766)
Guil. Barclaii J. C. Of the authorities of the pope  : whether and how farre forth he hath power and authoritie over temporall kings and princes. Liber posthumus.
London  : by Arnold Hatfield, for William Aspley, 1611. In-4°  : [14], 229 p.
(Paris MAZ, 13665/2)
Guilielmi Barclaii de potestate papae...
Hanoviae  : impensis ac typis Willerianis et consort, 1612. In-8°  : [16], 825, [21] p.
(Paris MAZ, 26691)
Monarchiae S. Romani Imperii, sive tractatuum de jurisdictione imperiali seu regia, et pontificia seu sacerdotali ; deque potestate imperatoris sive regis, ac papae, cum distinctione utriusque regiminis, politici et ecclesiastici, tomus tertius... Studio atque industria V. N. Melchioris Goldasti Haiminsfeldii...
Francofordiae  : typis Nicolai Hoffmanni, impensis Conradi Biermanni et consort, 1613. In-folio  : [8], 1134 p.
735
(Paris MAZ, 2600)
Le De potestate papae occupe les pages 621-687.
Guilielmi Barclaii de potestate papae...
Hanoviae  : impensis ac typis Willerianis et consort, 1617. In-8°  : [16], 825, [21] p.
(Paris BN, *E 3765)
Traité de la puissance du pape sur les princes séculiers. Cologne  : Pierre Du-Marteau, 1687. In-12  : [8], 393, [4] p. (Bar-le-Duc BM, 25281 ; Paris BN, *E. 3767)
Oeuvres manuscrites  :
Ernest Dubois, dans sa monographie sur Barclay, p. CXLII-CXLIV, mentionne un certain nombre d'oeuvres manuscrites, apparemment perdues. Toutefois plusieurs leçons de Barclay, copiées par des auditeurs, restent accessibles (Epinal BM, Ms 151, f. 276-281 r°, 307-347 r°, 352-362 r° ; Nancy BM, Ms 273[1525], f. [225]-[275] r°, [277]-[288], [291]-[314], [315]-[333] r°).
Portraits  :
Un portrait exécuté en 1599 par le graveur anversois Charles de Mallery figure en tête du De regno et regali, en principe au dos du privilège, p. [16], mais dans certains exemplaires seulement. Voir également le portrait peint du Musée lorrain de Nancy, reproduit dans l'Encyclopédie illustrée de la Lorraine, II : La vie intellectuelle, p. 50.
Ex-libris  :
Justi Lipsii de constantia libri duo... Lugduni Batavorum  : ex officina Plantiniana, 1591, in-8° (Paris BN, Rés. R. 2526).
Supplément d'archives  :
Arch. 54, B 1183, f. 264 y° (reçoit 1000 francs de Charles III à l'occasion de son mariage, mandement du 4 avril 1579) ; B 1226, f. 265 r° (reçoit 320 écus du même, en don, mandement du 22 mai 1591) ; B 1243, f. 327 r° (nouveau don de
736
300 écus, mandement du 7 juillet 1595) ; B 1265, f. 247 r° (autre don, mandement du 20 mars 1601).
Sur Guillaume Barclay  :
Dubois (Ernest), «  Guillaume Barclay, jurisconsulte écossais, professeur à Pont- à-Mousson et à Angers (1546-1608)  », Mémoires de l'Académie de Stanislas, 1870, p. LVIII-CLXXVI.
Collot (Claude), L'école doctrinale de droit public de Pont-à-Mousson (Pierre Grégoire de Toulouse et Guillaume Barclay), Fin du XVI' siècle, Paris  : Pichon & Durand-Auzias, 1965, in-8°  : p. 45-52, 127-131, 152-156 et passim. Mouchel (Christian), «  Les coups d'Etat du siège de Paris de 1590  », Vives lettres (Université des sciences humaines de Strasbourg), n° 1, 1996, p. 34-61.
BARCLAY (Jean), 1582-1621.
Né à Pont-à-Mousson, fils du précédent.
A étudié en Lorraine jusqu'à la fin de l'année 1601.
Vie itinérante de 1602 à 1605 ; séjours à Paris et en Italie, à Londres et à Angers. Installé à Londres à la fin de 1605, il devient gentilhomme ordinaire de la chambre du roi Jacques 1er.
En octobre 1607, il est envoyé en mission diplomatique auprès du duc de Lorraine.
Auteur d' Euphormion (1605-1607), pamphlet romanesque hostile à la Lorraine, essentiellement dirigé contre le pouvoir ducal et contre les jésuites.
En 1615, il quittera Londres pour Rome, où il servira la cour pontificale.
Durant ses années de maturité, Jean Barclay est resté éloigné de la Lorraine. On bornera donc ici sa bibliographie à l'année 1610, au cours de laquelle il a publié l'apologie de son Euphormion.
In P. Statif Papinii Thebaidis libros commentarii, et in totidem sequentes notae. Cum argumentis summam cujusq. libri seriem ac materiam explicantibus. Authore Joanne Barclaio Gue J. Cti filio.
Pontimussi  : apud Melchiorem Bernardum, 1601. In-8°  : [8], 96 f. (Châlons-en-Champagne BM, AF 22451 ; Paris BN, Yc. 9929 ; Pont-à-Mousson CCP, Lor. 10155 Rés.)
737
Maximo potentissimoque monarchae Jacobo primo, Britanniarum regi semper augusto, carmen gratulatorium. Authore Joanne Barclaio.
Lutetiae Parisiorum  : [Sn.], 1603. In-4°  : [4], 22 p.
(Paris BSG, Z 4° 9142/pièce 18 Inv. 678 Rés.)
Euphormionis Lusinini satyricon.
Parisiis  : apud Franciscum Huby, 1605. In-12  : 118 f.
(Chantilly BSJ, X 701-21 ; Chantilly Musée Condé, VIII C 34 ; Verdun BM, 17026)
Euphormionis Lusinini satyricon. Nunc primum recognitum, emendatum, ac variis in locis auctum.
Parisiis  : apud Franciscum Huby, 1605. In-12  : 126 f.
(Dijon BM, 7892 ; Nancy BM, 1160a ; Paris ARS, 8° BL 17167 ; Paris BN, Y2. 16242 et Rés. Y2. 1284)
Nunc primum recognitum, emendatum, et variis in locis auctum. Ambergae  : typis Michaelis Forsteri, 1605. In-12  : [2], 248 p. (Wolfenbüttel HAB, Li 238)
Ambergae  : typis Michaelis Forsteri, 1606. In-12  : [2], 248 p. (Florence BNC, 21 L 8 77 ; Munich SaB, Asc. 3077/2)
Euphormionis Lusinini satyricon. Pars I. Nunc denuo recognita, emendata et variis in locis aucta.
[Sl. nn.], 1610. In-12  : 248 p.
(Paris MAZ, 22494/1)
Series patefacti nuper parricidii, in ter maximum regem regnumque Britanniae cogitati et instructi.
Londini  : excudebat R[obert] B[arker], 1605. In-4°  : [2], 17 p.
(Cambridge, Emmanuel College --> Londres BL, Mic. A 588/8)
Joan. Barclaii sylvae. Ad serenissimum et potentissimum regem Christianum quartum, Dei gratia Daniae, Norvagiae, Gotthorum, Vandalorumque regem... Londini  : excudebat R[obert] B[arker], 1606. In-4°  : [8], 46 p.
(Londres BL, 1213 1 7/2)
738
Euphormionis Lusinini satyricon. Pars secunda. Nunc primum in lucem edita. Parisiis  : apud Franciscum Huby, 1607. In-12  : [4], 158 f.
(Paris ARS, 8° BL 17168)
Pars secunda. Nunc primum in lucem edita. [Sl. nn.], 1609. In-12  : 130 f.
(Nancy BM, 1160' ; Paris BN, Rés. Y2. 1285)
Pars II. Nunc secundum in lucem edita. [Sl. nn.], 1610. In-12  : 226 p.
(Paris MAZ, 22494/2)
Euphormionis satyrici apologia pro se.
Parisiis  : apud Franciscum Huby, 1610. In-12  : [4], 78 f.
(Nancy BM, 1160' ; Paris ARS, 8° BL 17165/2 ; Paris BN, Rés. Y2. 1286)
On signalera également, bien qu'elles soient postérieures à 1610, les éditions d'Euphormion en français  :
Les satyres d'Euphormion de Lusine, contenans la censure des actions de la plus grande partie des hommes en diverses charges et vacations. Composées en langue latine par Jean Barclay. Et mises en françois par J. T. P. A. E. P. [Jean Tournet, Parisien, avocat en Parlement].
Paris  : Jean Petit-Pas, 1625. In-8°  : [28], 692, 112 p.
(Châlons-en-Champagne BM, AF 14397 ; Paris BN, Y2. 6156 ; Paris BSG, Y 8° 3300 Inv. 5980 Rés.)
Traduction littérale des deux parties et de l' Apologia.
L'oeil clairvoyant d'Euphormion dans les actions des hommes, et de son règne parmy les plus grands et signalés de la cour. Satire de nostre temps. Composé en latin par Jean Barcley et mis en nostre langage par M. Nau, advocat en Parlement.
Paris  : Anthoine Estoct, 1626. In-8°  : 277 f.
(Nancy BM, 1161 ; Paris BN, Y2. 6157)
Paris  : Toussainct Quinet, 1626.
(Paris BN, Rés. Y2. 1289)
Traduction approximative de la première partie.
739
La satyre d'Euphormion, composée par Jean Barclay, et mise nouvellement en françois [par Jean Bérault]. Avec les observations qui expliquent toutes les difficultés contenués en la première et seconde partie.
Paris  : Jean Guignard, 1640. In-8°  : [8], 648, [19] p.
(Paris ARS, 8° BL 17184 ; Paris BN, Y2. 6158 et Rés. Y2. 1290)
Traduction élégante des deux parties.
Les avantures d'Euphormion  : histoire satyrique. Tome premier [Tome II et Tome III].
Anvers  : chez les héritiers de Plantin, 1711. In-12  : [20], 233, 252, 308, [3] p. (Paris ARS, 8° BL 17185/1-2-3 ; Paris BN, Y2. 15208-15210)
Très libre adaptation par l'abbé Jean-Baptiste Drouet de Maupertuy.
Les avantures d'Euphormion, histoire satyrique. Tome I [Tome II et Tome III].
Amsterdam  : chez les Janssons à Waesberge, 1712-1713. In-12  : [2], VI, [2], 118, 132, [2], 154 p.
(Nancy BM, Rés. 10785)
La vie et les avantures d'Euphormion, écrites sur de nouveaux Mémoires par Mr. S. S. S. J. P. A. V. L. E. R. E. Tome premier [Tome second, Tome troisième].
Amsterdam  : chez François L'Honoré, 1733. In-12  : [4], VI, [2], 118, 132, [2], 154 p.
(Paris ARS, 8° BL 17186)
Autres écrits antérieurs à 1610 et imprimés  :
Trois distiques, sous l'envoi Clarissimo nobilissimoque parenti Guilielmo Barclaio Joannes Barclaius filius, dans le De regno de Guillaume Barclay, p. [14] liminaire.
Trois lettres à Joseph Scaliger, datant de 1606-1607, dans les Epistres françoises des personnages illustres et doctes à Mons'. Joseph Juste de La Scala, mises en lumière par Jaques de Reyes, Harderwyck  : veuve de Thomas Henry pour Henry Laurens, 1624, in-12 (Paris BN, Z. 14322) ; il s'agit de l'épître 11 du livre I (p. 15), de l'épître 9 du livre II (p. 198-199) et de l'épître 6 du livre III (p. 361- 362).
740
Epître liminaire Benevolo lectori dans les éditions du De potestate papae de Guillaume Barclay ; elle figure aux pages [3]-[11] dans l'édition princeps.
Portraits  :
Se reporter à l'article de P. J. J. Van Thiel, «  La collection de portraits réunie par Peiresc. A propos d'un portrait de Jean Barclay conservé à Amsterdam  », Gazette des Beaux-Arts, LXV, 1965, p. 341-354.
Sur l' « Euphormion  » de Jean Barclay  :
Dukas (Jules), «  Etude bibliographique et littéraire sur le Satyricon de Jean Barclay  », Bulletin du bibliophile, 1880, p. 18-47, 97-126, 200-230.
Collignon (Albert), «  Notes sur l'Euphormion de Jean Barclay  », Annales de l'Est, 1900, p. 497-530 ; 1901, p. 1-39.
Euphormio. Satirischer Roman des Johann Barclay, nebst «  Euphormios Selbstverteidigung  » und dem «  Spiegel des menschlischen Geistes  ». Aus dem Lateinischen übersetzt von Dr Gustav Waltz. Mit dem Bildnis Barclays. Heidelberg  : C. Winter, 1902, in-8°.
Joannis Barclaii Euphormionis Lusinini satyricon (eclogae), edidit Julia Desjardins. Avignon  : Aubanel, 1969, in-8° [Bibliotheca vitae Latinae]. Euphormionis Lusinini satyricon (Euphorrnio' s satyricon), 1605-1607. Translated from the Latin with introduction and notes by David A. Fleming. Nieuwkoop  : B. De Graaf, 1973 [Bibliotheca humanistica et reformatorica, VI]. Cullière (Alain), «  Jean Barclay contre les jésuites de Pont-à-Mousson  : approche de la toute première édition de l'Euphormion  », Actes du colloque Les jésuites parmi les hommes aux XVIC et XVIF siècles (Clermont-Ferrand, avril 1985), Clermont-Ferrand  : Association des publications de la faculté des lettres, 1987, nouvelle série, fascicule 25, p. 207-218.
Desjardins-Daude (Juliette), «  John Barclay ou les derniers feux de l'humanisme  », Littératures classiques, n° 15 (oct. 1991)  : Romanciers du XVII' siècle, p. 69-83.
Menninghaus (Siegward), «  Les romans à clé de John Barclay, miroirs voilés du passé européen  », Actes du colloque Regards sur le passé dans l'Europe des XVI' et XVIle siècles (Nancy, décembre 1995), Berne  : Peter Lang, 1997, p. 119- 125.
Cullière (Alain), «  Les charmes d'Eutychie. Notes sur l'écriture allégorique de Jean Barclay  », Littérature et séduction, Mélanges offerts à Laurent Versini, Paris  : Klincksieck, 1997, p. 155-166.
741
BARNET (Balthazar)
Originaire de Nancy.
Etudiant à Heidelberg en 1572.
Sans doute parent de Jean Barnet, qui suit.
BIOBIBLIOGRAPHIE
In natalem salvatoris Domini nostri Jesu Christi elegia, cui adjunctus est Dialogus ad illustrissimum D. D. Joannem comitem a Salm. Autore Baltazar Barneto Nanceiensi Lothareno.
Lyon  : [Sn.], 1573. In-4°.
(Cité par Dom Calmet, Bibliothèque lorraine, 83)
BARNET (Jean), 1532-1591.
Originaire de Pulligny.
Clerc des ouvrages et fortifications en 1553, tabellion à Nancy vers 1560 et à Vézelise vers 1564, lieutenant et receveur en la gruerie du comté de Vaudémont de 1564 à 1567.
Anobli le 22 avril 1567.
Châtelain et officier au comté de Salm de 1567 à 1572, surintendant des affaires du comte de Salm après 1572.
Secrétaire ordinaire de Charles III en 1573, auditeur des comptes de Lorraine en 1578, contrôleur général des fortifications de Lorraine et Barrois en 1588. Créancier du duc de Lorraine et son émissaire en France pour diverses affaires financières et juridiques dans les années 1580.
Sonnet en tête du De cognoscendis de Nicolas Le Pois, p. [14] liminaire dans l'édition de 1580, p. [29] liminaire dans celle de 1585. Ce poème porte l'envoi De M. Le Pois, par son voisin Barnet, secrétaire de Monseigneur le duc de Lorraine et de Bar, etc. Au lecteur.
Sonnet encomiastique, f. 26 r°, dans le recueil nancéien de Sonets de Pantaléon Thévenin (1581).
Epître dédicatoire au comte Jean de Salm (f. [2]-[4] r°), un Sonnet, dudit Barnet, A mondit Seigneur Comte (f. [4] v°) et une épigramme de cinq distiques Ad eundem illustrissimum comittem Salmaeum (f. [5] r°), dans l'édition de l'Histoire tragique de la Pucelle de Dom-Remy du P. Fronton du Duc (1581). Jean Barnet est l'éditeur de cette pièce et s'en dit le réviseur.
742
Portrait  :
Gravé par Pierre Woeiriot de Bouzey en 1576. Voir Jean Adhémar, Inventaire du fonds français. Graveurs du XVI' siècle, tome 2, Paris  : Bibliothèque nationale, 1971, p. 169. Portrait reproduit dans notre article mentionné ci-dessous.
Sur Jean Barnet  :
Cullière (Alain), «  Jean Barnet, éditeur de l'Histoire tragique de la Pucelle de Dom-Remy  », Bibliothèque d'Humanisme et Renaissance, 1993, p. 43-63.
BARON (Jacques)
Licencié ès droits.
Auteur d'une vigoureuse apologie des princes lorrains et des actions de la Ligue, écrite au lendemain de l'assassinat du roi Henri III et dédiée au duc de Mayenne.
Origine, généalogie et démonstration de cette excellente et héroïque maison de Lorraine, et Guyse en dépendente, avec plusieurs excellens , généreux et très- hauts faicts des ducs Charles de Lorraine à présent chef des armées, Charles marquis du Pont-à-Mousson son aisné... avec les martyrs de Henry et Louis, duc et cardinal de Guyse, par le commandement tyrannicque de Henry de Valois tiers, abusant du sceptre, couronne et dignité royale de France.
Paris  : Jean Perinet, 1589. In-8°  : 30 p.
(Nancy BM, Rés. 10936 ; Paris BN, Lb'. 562)
Lyon  : Jean Patrasson, 1589. In-8°  : 38, [1] p. (Paris BN, Lb". 562 A)
Jacques Baron est également auteur d'un Advertissement au roy tres-chrestien Charles de Bourbon, dixiesme de ce nom, Paris  : pour la veuve Plumyon, 1589, in-8°  : 29 p. (Paris BN, 8° Lb". 81), réédité en latin le mois suivant, chez Jean Perinet (Paris BN, 8° Lb". 78). Voir Pallier, p. 343 et 352.
BASERUS (Pierre)
Maître ès arts, demeurant à Ingolstadt.
A dédié des vers latins au duc Charles III en 1574.
743
On n'a pas retrouvé les vers en question. Rien n'assure qu'ils aient été publiés. L'information est donnée par une mention d'archives (Arch. 54, B 1164, f. 290 r°). L'auteur n'est pas autrement connu. Baserus peut être l'écriture approximative de Bacherus ou Bacherius, formes latines pour De Backer. On connaît au moins deux personnages qui se nommaient à l'époque Pierre Bacherius  : d'une part un jésuite anversois, novice en 1578, professeur de philosophie et théologie à Dillingen et à Ingolstadt, décédé en 1636 (Sommervogel, I, 749-750 ; VIII, 1721), d'autre part un dominicain, théologien et poète, mort à Gand en 1601 (Foppens, Bibliotheca Belgica, 1739, p. 951-953).
BEAUCAIRE DE PUYGUILLON (François de), 1514-1591.
Originaire du Bourbonnais, précepteur à la cour du roi Henri II, allié du Cardinal de Lorraine, protagoniste au concile de Trente.
Nommé évêque de Metz en 1555, il séjourne peu dans son diocèse ; il renonce à sa charge en 1568.
Ses écrits montrent son souci de réformer le clergé et de lutter contre le protestantisme.
Anthologiae Graecorum epigrammatum liber primus universus per Franciscum Bellicarium Peguilionem in Latinum sermonem conversus.
Parisiis apud Ludovicum Grandinum, 1543. In-4°  : 113 p.
(Paris BN, Vélins 2066 ; Paris MAZ, 10487/1)
Des extraits de ce recueil figurent dans les Delitiae poetarum Gallorum (1609) de Janus Gruter, tome I, p. 489-506 (Paris ARS, 8° BL 5416/1 ; Paris MAZ, 21588 A).
Francisci Belcarii Peguilionis episcopi Meten. oratio de victoria, qua Carolus IX. Galliarum rex Francisci Lotharingi Guisae duci, necnon et Annae Monmorencii equitum magistri auspiciis rebelles causam religionis praetexentes ingenti clade superavit. Habita est Tridenti in publico patrum qui ad concilium oecumenicum convenerunt consessu, quarto idus januarii M. D. LXIII.
Brixiae  : apud Damianum Turlinum, 1563. In-4°  : [10] f.
(Paris BN, B. 1947/30 et Rés. B. 1948/25 ; Paris BSG, C 4° 53/ pièce 29 Inv. 57 et C 4° 54/pièce 37 Inv. 59 ; Strasbourg BNU, M 4450)
Cette °ratio a été rééditée, p. 1017-1026, dans les Rerum Gallicarum commentarii (1625) ou Historia Gallica (1642). Voir infra.
Dilingae  : apud Sebaldum Mayer, [Sd.J. In-4°  : [12] f. (Metz BM, K 184)
744
Francisci Belcarii Peguilionis, episcopi Metensis, concio sive libellus, adversus impium Calvini ac Calvinianorum dogma, de infantium in matrum uteris sanctificatione  : in quo pleraque alia Calvini etiam dogmata expenduntur. Parisiis  : apud Claudium Fremy, 1565. In-8°  : 76 f.
(Berlin SaB, Dg. 6556 ; Metz BM, P 455)
Parisiis  : apud Claudium Fremy, 1566. (Paris BN, D. 21883/3)
Les ministres messins ont répliqué par une Brevis responsio, publiée à Genève en 1566. Elle est attribuée à Pierre de Cologne (voir ce nom). Beaucaire de Puyguillon a poursuivi la querelle en rééditant son ouvrage, accompagné d'une Antapologia  :
Francisci Belcarii Peguilionis episcopi Metensis adversus impium Calvini... brevis commentarius  : qui concionis ab eodem episcopo apud Metenses habitae 4. non. febr. ann. 1565. est veluti quaedam paraphrasis. Cui accessit viri cujusdam eruditi adversus Metensium ministrorum nomine scriptam, et anno 1566. Genevae editam apologiam, antapologia, continens apertam Calvinianae sanctificationis eversionem.
Parisiis  : apud Claudium Fremy, 1567. In-8°  : [4], 121, [1], 66 f.
(Paris BN, D. 25486 ; Paris BSG, D 8° 4454/pièce 5 Inv. 5410 ; Paris MAZ, 25549)
Beaucaire de Puyguillon a consacré sa retraite à des travaux historiques qui furent publiés longtemps après son décès  : il s'agit de Rerum Gallicarum commentarii ab anno Christi MCCCCLXI ad annum MDLXXX, Lyon  : Claude Landry, 1625, in-folio (Paris BN, La'. 23 ; Paris MAZ, 5877 ; Strasbourg BNU, D 675). Ils ont été réimprimés tels quels sous le titre Historia Gallica, Lyon  : Claude Du-Four, 1642 (Paris BN, La i6. 23 bis ; Paris BSG, L Fol 99 Inv. 156 ; Paris MAZ, 5878).
Autre publication  :
Beaucaire de Puyguillon peut être considéré comme l'éditeur d'un opuscule messin présentant le texte des décrets de la dernière session du concile de Trente. Voir notre Supplément de bibliographie lorraine, pièce 1.
745
Sur François Beaucaire de Puyguillon  :
Lesmaris (Albert), Un historien du XVI' siècle  : François de Beaucaire de Puyguillon, seigneur de Liénesse. 1514-1591. Sa vie, ses écrits, sa famille. Clermont-Ferrand  : G. de Bussac, 1958.
BELLEAU (Rémy), 1528-1577.
Attaché à la maison de René de Lorraine, marquis d'Elbeuf.
Il a célébré en diverses occasions les princes lorrains ; il a notamment composé un épithalame pour les noces de Charles III et chanté la naissance du marquis de Pont-à-Mousson.
On ne retiendra ici que cet aspect de son oeuvre.
Epithalame sur le mariage de Monseigneur le duc de Lorraine et de Madame Claude fille du roy. Chanté par les nymphes de Seine et de Meuse. Par R. Belleau.
Paris  : André Wechel, 1559. In-4°  : 15 p.
(Grenoble BM, Rés. F 5841 ; Paris BN, Rés. Ye. 913)
Cette pièce est reproduite dans la Bergerie, édition de 1565, p. 45-55 (Paris BN, Rés. p. Ye. 327), édition de 1572, f. 42-48, lère pagination (Paris BN, Ye. 7396- 7397).
Chant d'alaigresse sur la naissance de Henry de Lorraine, marquis du Pont [13 dizains en vers de sept syllabes, suivis de 13 quatrains en alexandrins].
Cette pièce figure dans la Bergerie, éd. 1565, p. 93-102 ; éd. 1572, f. 83-87, lère pagination. A la suite, Belleau décrit la mascarade que Ronsard fit jouer à Bar-le- Duc en 1564 ; mais les vers du «  grand berger Vandomois  » ne sont reproduits que dans l'édition de 1565, p. 104-106. D'autres vers de circonstance concernant les princes de Guise et d'Elbeuf figurent dans les deux «  journées  » de la Bergerie.
BENOIST (René), 1521-1608.
Curé de Saint-Eustache à partir de 1568, nommé à l'évêché de Troyes en 1593. Polémiste fécond.
De son imposante bibliographie on ne retiendra ici qu'une pièce adressée au duc de Lorraine.
746
Epistre consolatoire à Monseigneur le duc de Lorraine, comme aussi à toute sa très-noble et tousjours entièrement catholique maison, touchant la bonne espérance de la conversion de Madame soeur unicque du roy très-chrestien, duchesse de Bar, à l'Eglise catholique, apostolique et romaine. Envoyée par messire René Benoist, doyen de la faculté de théologie à Paris, confesseur du roy, et nommé par sa Majesté à l'évesché de Troyes.
Paris  : Pierre Chevallier, 1601. In-8°  : 16 p.
(Paris BN, Lk2. 967)
BERSON (Jacques)
Cordelier parisien.
A prêché le carême à la cour ducale en 1573.
En juin 1574, il a dédié un recueil de sermons à la duchesse de Lorraine.
Cet ouvrage, le seul évoqué ici, est le suivant  :
Sermon de l'advènement du benoist S. Esprit, le jour de la Pentecoste, traduit d'italien en françois par M. J. Berson, docteur en théologie et enfant de Paris. Item interprétations d'aucunes parolles et l'accommodation d'icelles à ladite histoire, par le mesme translateur. Avec toutes ses prédications faictes ce karesme dernier à Sainct Jacques de la Boucherie, réduites par quadrains, contenans toute la substance. A très-illustre et autant débonnaire que chrestienne princesse, Madame C. de Lorraine.
Paris  : Pierre L'Huilier, 1574. In-8°  : [16], 39, [1], 24, [7] f.
(Paris BN, D. 45333)
Supplément d'archives  :
Paris BN, ms Collection de Lorraine 203, f. 74 et 375 (lettre de Charles III à son argentier parisien, datée du 29 décembre 1572, demandant que Jacques Berson vienne prêcher à Nancy) ; Arch. 54, B 1161, f. 244 y° (don de Charles III à Berson, pour avoir prêché).
BILLARD DE COURGENAY (Claude)
Poète bourbonnais, secrétaire de Marguerite de Valois, reine de Navarre. A séjourné en Lorraine entre 1601 et 1603.
747
On retiendra simplement ici l'oeuvre que ce séjour lorrain lui a inspirée  :
Hymne de la Lorraine à Monseigneur le sérénis. me cardinal légat de Lorraine. Par Clau. Billard Sr de Courgenay Bourbonnoys.
Nancy  : Blaise Andrea, 1602. In-4°  : [12] f.
(Londres BL, 11475 d 7)
Sur Claude Billard de Courgenay
Quirielle (Roger de), Bio-bibliographie des écrivains anciens du Bourbonnais. Moulins-Paris, 1899, in-8°, p. 27-33.
Faure (H.), Antoine de Laval et les écrivains bourbonnais de son temps. Genève  : Slatkine Reprints, 1968, in-8°, p. 79-88.
Les études récentes portant sur le théâtre de Billard ne sont pas prises en compte ici.
Supplément d'archives  :
Arch. 54, B 1274, f. 206 y° (don de 50 écus pour avoir présenté des livres à Charles III et afin de faciliter son retour chez lui, mandement du 16 avril 1603) ; B 1279, f. 24 y° (don de 30 francs attribué par le duc de Bar, 24 avril 1603).
BIRE (Pierre)
Avocat au présidial de Nantes.
Auteur d'une généalogie de la maison de Lorraine, dédiée à Philippe-Emmanuel de Mercoeur, inspirée des travaux de Wassebourg, Nicolas Clément et François de Rosières (voir ces noms).
Alliences généalogiques de la maison de Lorraine, illustrées des faits et gestes des princes d'icelle. Ensemble de ceux de Bar, Vaudémont, Luxembourg, Louvain, Haynault, Mosellane, Boulongne et autres. Et le sommaire des guerres qui ont esté en France depuis l'an 1560 jusques en l'an 1593.
Nantes  : Nicolas des Marestz & Françoys Faverye, 1593. In-folio  : [32], 347, 135 p.
(Nancy BM, 50878 ; Nantes BM, 54854 ; Paris BN, Rés. Fol. Lm3. 590. Seul l'exemplaire de Nancy comporte la totalité des pièces liminaires ; l'exemplaire de Nantes est le seul à avoir une page de titre, mais elle est manuscrite.)
Signalons que Pierre Biré est aussi l'auteur de travaux archéologiques sur la région bretonne, rassemblés et publiés par un témoin sous le titre Episemasie ou
748
relation d'Aletin le Martyr, concernant l'origine, antiquité, noblesse et saincteté de la Bretaigne armorique, et particulièrement des villes de Nantes et Rennes, Nantes  : Sébastien de Hucqueville, 1637, in-4° (Paris BSG, L 4° 678 Inv. 800 ; Paris MAZ, 16896/3).
BLARRU (Pierre de), 1437-1510.
Prêtre parisien, secrétaire du duc René II en 1477, chanoine de Saint-Dié après 1495.
Sa Nancéide a été paraphrasée par Jean d'Aucy et traduite en vers français par Nicolas Romain (voir ces noms).
Petri de Blarrorivo Parhisiani insigne Nanceidos opus de bello Nanceiano. Hac primum exaratura elimatissime nuperrime in lucem emissum.
In celebri Lothoringie pago divi Nicolai de Portu  : per Petrum Jacobi, 1518. In- folio  : [130] f.
(Metz BM, Sch. Imp. 2 ; Nancy BM, Rés. 4231, 4353 et 4353 bis ; Paris BN, Rés. g. Yc. 7, 8 et 9)
Il existe de cette oeuvre un beau manuscrit très complet et contemporain de l'édition portoise (Nancy AD, Ms 49 de la Société d'archéologie lorraine). A ce sujet, consulter les Mémoires de la Société d'archéologie lorraine, 1876, p. 360- 420.
La Nancéide ou la Guerre de Nancy, poème latin de Pierre de Blarru, avec la traduction française ... par M. Ferdinand Schütz. Nancy  : Grimblot, Raybois et Cie, 1840, 2 tomes in-8°.
Pierre de Blarru. La Nancéide. Pages choisies par J. Barbier, traduites sur le texte de 1518... révisées par Jean Rousselet. Illustrations rassemblées par René Cuénot. Nancy  : Berger-Levrault, 1979, in-4°.
BOISSARD (Jean-Jacques), 1528-1602.
Poète bisontin, dessinateur et amateur d'antiquités.
Installé à Metz vers 1583, après de nombreuses années itinérantes, il y a préparé et publié la plupart de ses ouvrages.
Son premier recueil manuscrit d'antiquités comporte une dédicace en vers au duc Charles III.
Sa bibliographie, du moins jusqu'en 1595, rend compte du large cercle lorrain de ses relations humanistes. On la limitera ici à cette année-là.
749
Inscriptionum antiquarum quae tam Romae quam in aliis quibusdam Italiae urbibus videntur, cum suis signis propriis ac veris lineamentis, exacta descriptio per Jo. Jac. Boissartum Burgund. Romae, anno MDLIX.
XVI' s, 170 x 120 mm, [12], 177 f., papier, rel. parch.
(Stockholm KB, Cod. Holm. S 68)
La date indiquée est celle où les dessins italiens ont pu être rassemblés. Mais les pièces laudatives figurant dans les pages liminaires ont été composées par des amis de Boissard vers 1570. Le manuscrit proprement dit a été confectionné après 1580.
Joan. Jacobi Boissarti Vesuntini poemata. Epigrammatum libri III. Elegiarum libri III. Epistolarum libri III.
Basileae  : Thomas Guarin, 1574. In-16  : 127, [1] f.
(Bâle ÔBU, D J VI 32 ; Dijon BM, 6146 ; Paris MAZ, 21426 A)
Habitus variarum orbis gentium. Habitz de nations estranges. Trachten mancherley Vedcker des Erdskreyss.
Cologne  : Caspar Rutz, 1581. In-folio obl., [130] f.
(Florence BNC, Palat. 10. 6. 6. 3 ; Paris BN, Rés. G. 1666)
Préparatifs faicts tant à Metz qu'à Marsal pour la venue de Monsieur de La Vallette, duc d'Epernon, pair de France, au commencement du mois d'aoust 1583. [Suivis de  : ] Aprests faicts à Marsal par Monsieur de La Route, gouverneur dudit lieu, pour la venue de Monsieur de La Vallette...
XVI' s, 190 x 140 mm, [64] p., 19 dessins, papier.
(Metz BM, Ms 864 [détruit en 1944]).
Une édition de ce manuscrit avait fort heureusement été faite par Charles Abel, Metz  : J. Verronnais, 1877, in-8°  : [2], 55 p., 19 dessins.
Icones varii. Medallons divers de J. J. Boissard Bisuntin. Taillee par Alex. Vallee de Bar le Duc. Jo. Aubrio formis.
[Metz  : sn., 1584]. In-4°  : [49] f.
(Paris MAZ, A 14741)
Icones diversorum hominum fama et rebus gestis illustrium.
Metis Mediomatric.  : excudebat Abrahamus Faber, 1591. In-4°  : 111 p. (Nancy BM, Rés. 11065 ; Paris BN, G. 6100)
750
Jani Jacobi Boissardi Vesuntini emblemata cum tetrastichis latinis.
Metis mediomatricum  : Jani Aubrii typis, [1584]. In-4°  : 88 p.
(Gand BU, Rés. 1441 ; Paris ARS, 4° BL 4971)
Ce premier recueil d'emblèmes a été réédité en 1588 ; chacune des deux éditions présente deux états de la page de titre ; dans l'édition de 1588, les emblèmes sont dédicacés.
Emblesmes et devises héroïques, par Jean Jacques Boissard, Besançonnois, illustrés de sonnets par Pierre Joly, Messin.
Paris  : Jean Aubry, [1584]. In-4°  : 88 p.
(Paris ARS, 8° BL 33030)
Jani Jacobi Boissardi Vesuntini emblematum liber. Emblèmes latins de J. J. Boissard, avec l'interprétation françoise du J. Pierre Joly Messin. Jani Aubrii typis.
Metis  : excudebat Abrahamus Faber, 1588. In-4°  : 93, [2] p.
(Premier état du titre  : Nancy BM, Rés. 10031. Second état  : Metz BM, Rés. HH 46 ; Nancy BM, Rés. 10921 ; Paris BN, Rés. Z. 888)
Tetrasticha in emblemata Jani Jacobi Boissardi Vesuntini.
Metis  : ex typographia Abrahami Fabri, 1587. In-8°  : 35 p.
(Metz BM, Rés. VV 334/2 et Rés. In-12 049/1 ; Paris BN, Yc. 8068 et Yc. 8071)
Disticha in iconas diversorum principum, caesarum, philosophorum et aliorum illustrium hominum , tam antiqui quam hodierni temporis. Quibus singulorum res gestae breviter continentur. Jano Jacobo Boissardo Vesuntino auctore. Metis  : ex typographia Abrahami Fabri, 1587. In-8°  : 78 p.
(Metz BM, Rés. VV 334/3 et Rés. In-12 049/2 ; Paris BN, Yc. 8069 et Yc. 8070)
Jani Jacobi Boissardi Vesuntini poemata. Elegiarum libri II. Hendecasyllabor. lib. II. Tumulorum et epitaphiorum lib. I. Epigrammatum lib. IL
Metis  : excudebat Abrahamus Faber, 1589. In-8°  : [16], 406, [10] p.
(Besançon BM, 223049 ; Metz BM, Rés. VV 334/1 ; Nancy BM, 3429 ; Paris BN, Yc. 8067)
Jani Jacobi Boissardi Vesuntini emblematum liber. Ipsa emblemata ab auctore delineata, a Theodoro de Bry sculpta, et nunc recens in lucem edita.
Francofurti ad Moenum  : [Sn.], 1593. In-4°  : [14], 103 p.
(Paris BN, Z. 3535)
751
Second recueil d'emblèmes, qui a eu une édition latine, une allemande, une française. Nouvelles dédicaces pour tous ces emblèmes, mais dans l'édition latine seulement. Un fac-similé de l'édition latine a été publié dans la collection Emblematisches Cabinet, éd. Ernst Benz, Dietrich Donat et Dmitrij Tschizewskij, vol. XII, Hildesheim-New York  : Georg Olms Verlag, 1977.
Jani Jacobi Boissardi Vesuntini emblemata, auss dem Latein verteutscht durch Teucrium Annaeum Privatum... Durch Dieterich Bry von Lüttlich jetzt Burger zu Franckfurt.
[Sl. nn.], 1593. In-4°  : [16], 103 p.
(Nancy BM, Rés. 10052/b ; Paris BN, Z. 3533)
Emblèmes de J. J. Boissard, nouvellement mis de latin en françois, par Pierre Joly, cons. du roy, et son proc. général aux gouvernemens messin et verdunois. Le tout taillé en cuivre et mis en lumière par Theodore de Bry.
Metz  : Abraham Faber, 1595. In-4°  : 119, [1] p.
(Paris MAZ, 11214/1)
Parmi les titres de Boissard postérieurs à 1595, citons toutefois l'ouvrage suivant, qui comporte de précieuses notices sur d'illustres contemporains et qui sera réédité au XVIP siècle sous des titres divers  :
Icones quinquaginta virorum illustrium doctrina et eruditione praestantium ad vivum effictae, cum eorum vitis descriptis a Jan. Jac. Boissardo Vesuntino. Omnia recens in aes artificiose incisa et demum foras data per Theodorum de Bry... [II. Pars, III Pars, IV. Pars].
Francfordii  : typis Matthaei Beckeri, 1597-1599. In-4°  : 288, [8], 300, [8], [8], 327, [8], [8], 335, [8] p.
(Paris BN, G. 5490-5491)
Portraits  :
Voir Auguste Castan, Jean-Jacques Boissard poète latin, dessinateur et antiquaire, enfant de Besançon et citoyen de Metz, Besançon  : Dodivers et Cie, 1875, in-8°  : p. 27-29.
752
Ex-libris  :
Dion Cassius Nicaeus. Aelius Spartianus. Julius Capitolinus. Aelius Lampridius. Vulcatius Gallicanus. Johannis Baptistae Egnatii Veneti in eosdem annotationes. Paris  : Robert Estienne, 1544, in-8° (Metz BM, P 1261).
Sur Jean-Jacques Boissard  :
A la liste donnée par Cioranescu, il faut ajouter  :
Huelsen (Christian), «  Boissard's Metzer Inschriftensammlung und der Grabstein eines rômischen Bierbrauers  », Reimisch-Germanisches Korrespondenzblatt, V, 1912, p. 81-86.
Callmer (Christian), «  Un manuscrit de Jean-Jacques Boissard à la Bibliothèque royale de Stockholm  », Acta instituti romani regni Sueciae Series, XXII, 1962, p. 47-59.
Tribout de Morembert (Henri), «  Les années messines de Jean-Jacques Boissard, archéologue et humaniste (1559-1602)  », Mémoires de l'Académie nationale de Metz, 1964-1965, p. 127-142.
Harms (Wolfgang), «  Mundus imago Dei est. Zum Entstehungsprozess zweier Emblembücher Boissard's  », Deutsche Vierteljahrsschrift, Stuttgart, 1973, p. 223-244.
Hoch (Philippe), «  Emblématique et art du livre. L'exemple de Jean-Jacques Boissard  », Cahiers Elie Fleur, n° 7, 1993, p. 23-44.
BOUCHER (Nicolas), 1528-1593.
Né à Cernay-en-Dormois (Marne).
Docteur en théologie, supérieur du séminaire de Reims de 1568 à 1574. Précepteur des princes lorrains à Pont-à-Mousson à partir de 1574. Evêque de Verdun en 1588.
Nicolai Bocherii Rhemi apologia adversus Audomari Talasi explicationem in primum Aristotelis ethicum librum. Ad Carolum Lotharingum cardinalem et principum illustrissimum.
In Rhemorum academia  : excudebat Joannes Fognaeus in officina calcographica N. Bacnetii, 1562. In-4°  : [8], 144 p.
(Paris MAZ, 14321)
753
Caroli Lotharingi card. et Francisci ducis Guysii, literae et arma, in funebri oratione habita Nancii a N. Bocherio theologo, et ab eodem postea Latine plenius explicata. [Suivi de  : ] Caroli Lotharingi cardinalis et principis clariss. concio... Latine reddita a N. Bocherio theologo.
Lutetiae  : ex officina Federici Morelli, 1577. In-4°  : [6], 108, 17 f.
(Nancy BM, 4342/1-2 ; Paris BN, Le. 9409)
La conjonction des lettres et des armes des deux tresillustres princes lorrains Charles cardinal de Lorraine, archevesque et duc de Rheims, et François duc de Guyse, frères, tirée du latin de M. Nicolas Boucher, docteur en théologie, et traduitte en françois par M. Jacques Tigeou, Angevin, aussi docteur en théologie, chancelier et chanoine en l'église cathédrale de Mets. Plus un sermon dudit illustrissime seigneur cardinal... Deux oraisons ou harangues dudit seigneur... Ensemble les sages remonstrances et derniers propos de mondit seigneur le duc de Guyse...
Rheims  : Jean de Foigny, 1579. In-4°  : [8], 164 f.
(Metz BM, Rés. M 924 et Rés. 00 369 ; Nancy BM, Rés. 11099 ; Paris BN, 4° Ln". 9410)
Virdunensis episcopatus N. Bocherii ad D. D. judices, Romae, in S. Rotae auditorio.
Virduni  : ex officina Richardi Gregorii, 1592. In-4°  : [6], 249, [2] f.
(Nancy BM, 306274 ; Paris BN, E. 2498)
Autre écrit  :
Dom Calmet cite, d'après le P. Nicolas Abram, une Histoire de la guerre du duc Antoine contre les luthériens (Bibliothèque lorraine, 137).
Supplément d'archives  :
Arch. 54, B 1171, f. 265 y° (mise à disposition d'un cheval pour un voyage à Paris, mandement du ler décembre 1576) ; B 1175, f. 295 r° (don d'un cheval, 21 avril 1577) ; B 8150, f. 112 y° (nomination comme précepteur des princes et premiers gages, dernier jour de février 1575).
754
BOURNON (Jacques), 1530-1611.
Originaire de Servon-Melzicourt (Marne).
Licencié ès lois, avocat au bailliage de Saint-Mihiel, anobli le 15 octobre 1560. Procureur général du bailliage de Clermont en 1562, procureur général de Barrois en 1571, maître des requêtes ordinaires de l'hôtel ducal en 1578, président des Grands-Jours de Saint-Mihiel en 1591.
Rapport et procès-verbal de Monsieur Bournon, président en la court des Grandz Jours de Sainct-Mihiel, faict et représenté à son Altesse en conseil au mois de juin mil six cens et ung, de ce qui s'est passé en l'an mil cinq cens septante touchant les régales de Barrois.
(Nancy AD, B 402, f. 391 r°-403 r° ; Nancy BM, Ms 229[463] ; Paris BN, Ms fr 16892, f. 129-167 r° ; Ms fr 18888, f. 170-187)
Ce rapport a été publié et commenté par Henri Lepage, dans Recueil de documents sur l'histoire de Lorraine, I, 1855, p. 43-83.
Autres écrits ;
En sa qualité de procureur général du Clermontois, Bournon a pu participer, en 1571, à la rédaction des coutumes de ce bailliage. Resté longtemps manuscrit, le texte de ces coutumes figure, p. 869-890, dans le tome 2 du Nouveau coutumier général de Bourdot de Richebourg, Paris  : Michel Brunet, 1724.
Sept distiques latins adressés à Nicolas Boucher, figurant dans les Literae et arma de celui-ci, f. 100 y°.
Une épitaphe latine pour Pierre du Châtelet, évêque de Toul et chef du conseil ducal, décédé au début de 1580. Elle se trouve dans le recueil nancéien de Sonets de Pantaléon Thévenin, f. 10 r°.
Mory d'Elvange attribue à Bournon la rédaction de Coupures, dont il donne des extraits dans sa Notice de quelques manuscrits ou livres rares..., Nancy BM, Ms 775[207], p. 141-170. Sur ces prétendues Coupures, voir Jean Cayon, Chroniques, lois, moeurs et usages de la Lorraine au Moyen Age, recueillis par Jacques Bournon..., Nancy  : Cayon-Liébault, 1838 ; Recueil de documents sur l'histoire de Lorraine, vol. XIII, 1868, p. 23-50 ; «  Procès-verbaux des séances  », Bulletin de la Société philomatique vosgienne, 1895-1896, p. 326-328.
755
Portrait  :
Gravé par Pierre Woeiriot de Bouzey en 1573. Voir Jean Adhémar, Inventaire du fonds français. Graveurs du XVI' siècle, tome 2, Paris  : B. N, 1971, p. 169.
Supplément d'archives  :
Arch. 54, B 1155, f. 248 r° (don pour un habit et en considération de son zèle, mandement du 25 décembre 1570) ; B 1158, f. 230 y° (pension de 300 francs, mandement de 1571 sans plus de précision) ; B 1208, f. 226 y° (bourse d'études pour un de ses fils sur quatre ans, 24 janvier 1587).
BRUAND (Bertrand), dit Pistolier.
Né à Nancy en 1563.
Nommé curé de la paroisse Saint-Cyr de Mousson en 1587.
Reçu bachelier en droit canonique à Pont-à-Mousson le 8 août 1589. Curé de Millery dans les années 1590-1600.
Bref discours de la très-noble, très-illustre et très-ancienne maison de Lorraine, descendue du puissant Pharamond, premier roy de France, et de Charlemagne, grand empereur. Contenant les vies, noms, prouesses et vaillances plus remarquables des princes qu'elle a produits... Par M. Bruand, natif de Nancy, bachelier en la faculté des décrets et curé de Mousson.
Lyon  : Héritiers de François Didier, 1591. In-8°  : 70 p.
(Nancy BM, Rés. 10277 ; Paris BN, Lm3. 589)
Poésie sur le mariage de trèshault, trèspuissant et très-valeureux prince, Monseigneur Henry de Lorraine, duc de Bar, marquis du Pont-à-Mousson, etc. avec très-haute, très-vertueuse et très-illustre princesse, Madame Catherine de Bourbon, soeur unique du très-chrestien roy de France et de Navarre. Par M. B. Bruand de Nancy, curé de Millery soubz Condé.
Nancy  : Blaise Andrea, 1599. In-4°  : [12] f.
(Paris BN, Ms Collection de Lorraine 20, f. 162-173)
Supplément d'archives  :
Arch. 54, D 1, p. 78 (obtention du baccalauréat).
756
Sur Bertrand Bruand  :
Duvernoy (Emile), «  Le poète Bertrand Bruand  », Bulletin mensuel de la Société d'archéologie lorraine, 1912, p. 92-93.
BUSSELOT (Jacques)
Principal du collège de Saint-Mihiel.
Pour cause de protestantisme, il émigre en 1560 à Metz, où il tiendra une boutique de libraire.
Décédé en 1567.
En 1560, les réformés du Barrois ont adressé une supplique au duc de Lorraine pour obtenir la liberté du culte public. Busselot, qui en est le premier signataire, peut aussi en être considéré comme le rédacteur ou du moins l'inspirateur. Ce texte a été édité par Othon Cuvier, Bulletin de la Société de l'histoire du protestantisme français, 1862, p. 421-432.
Busselot est l'éditeur des Ordonnances de la ville et cité de Metz et pais Messin, Metz  : [Sn.], 1565, in-4°  : [32], 141 p. (Metz BM, FF 130 ; Nancy BM, 275325). Cette nouvelle édition comporte des pièces liminaires, notamment des vers de Louis des Masures, qui ne figuraient pas dans la précédente édition de 1564, imprimée par Jean d'Arras et Odinet Basset (Paris BN, Rés. F. 1519).
Supplément d'archives  :
Metz, Arch. Mun., CC 31, Sème cahier, f. 24 y° (commission donnée pour l'impression des ordonnances) ; CC 198, f. [5] r° ; CC 199, f. [5] y° et [14] r° ; CC 200, f. [5] y° (mentions relatives à la location d'une boutique dans Metz).
CACHEDENIER (Daniel)
Originaire de Bar-le-Duc, il a étudié et vécu longtemps en Allemagne. Auteur d'une grammaire française composée en latin.
Introductio ad linguam Gallicam ; quae vindicatur ab ea difficultate, cujus illam suspectam reddiderunt hactenus nonnulli, qui ignorantia sua caeteris Germanis ad eam praecluserunt aditum, quem facilimum esse ex linguae Germanicae cum Gallica collatione, methodo ita facili et perspicua demonstratur, ut neq. necessaria artis praecepta cum selectioribus exemplis omittantur, neq.
757
supervacanea discentibus obtrudantur  : in gratiam Germanicae juventutis conscripta per Danielem Cachedenier Barroducaeum, Nicaei Dominum. Francofurti  : excudebat Mathaeus Becker, impensis Jo. Theo. et Jo. Israel de Brii, frat., 1600. In-8°  : [38], 427, [1] p.
(La Haye KB, 895 J 27 ; Vienne ÔNB, 73 M 96 ; Wolfenbüttel HAB, 79. Gram.)
Introductio ad linguam Gallicam... Recens adjecta est appendix in qua dialogismo Latinogallico praxis seu usus praeceptorum demonstratur... Francofurti  : apud Matthaeum Becker..., 1601. In-8°  : 427, [1], 74, [3] p.
(Strasbourg BNU, Cd 109387/1)
Sur Daniel Cachedenier  :
Streuber (Albert), «  Franzeische Grammatik und franziisischer Unterricht in Deutschland wâhrend des 16. Jahrhunderts  », Zeitschrift fiir franzasische Sprache und Literatur, Band 78, 1968, p. 92-101 ; Band 79, 1969, p. 346-348.
CACHET (Christophe)
Originaire de Neuchâteau, il a longtemps séjourné en Italie. Conseiller et médecin ordinaire de Charles III en 1603. Esprit clairvoyant, ami de Nicolas Guibert (voir ce nom). Décédé en 1624.
Ses oeuvres ont été publiées sous le règne du duc Henri II. On ne retiendra ici que les écrits dispersés qui se rapportent au règne précédent.
En septembre 1607, Cachet a engagé une controverse avec le médecin parisien Jean Duret. Le récit qu'il en a fait constitue un petit cahier de quatorze pages, à pagination propre, publié à la suite de son Apologia dogmatica in hermetici cujusdam anonymi scriptum de curatione calculi, Toul  : Sébastien Philippe, 1617, in-8° (Nancy BM, 1806 et 1806b). Sur la controverse, voir l'abbé Goujet, Mémoire historique et littéraire sur le Collège royal de France, Paris  : Augustin- Martin Lottin, 1758, tome 3, p. 45-48.
Dans ses Exercitationes equestres in epigrammatum centurias sex distinctae, Nancy  : Antoine Charlot, 1622 (Metz BM, P 959 ; Paris BN, Yc. 13249), on trouve, p. 10-11, quelques vers latins et français à la mémoire du duc Charles III.
758
Un sonnet encomiastique dans les Trois Traictez de Florentin Le Thierriat (voir ce nom), p. [9] liminaire.
Supplément d'archives  :
Arch. 54, B 1314, f. 53 y° (don de François de Vaudémont pour l'avoir accompagné en Angleterre et pour avoir soigné les dames d'honneur de la cour, mandement du 29 décembre 1607).
Sur Christophe Cachet  :
Germain (Samuel), «  Alchimistes et chimistes lorrains du début du XVII' siècle  », Annales de l'Est, 1933, p. 171-186.
CAPITIS (Firmin)
Cordelier appelé à Verdun, en 1562, par l'évêque Nicolas Psaume.
Gardien de son couvent à Verdun, pénitencier diocésain en 1571, curé de la paroisse Saint-Amant.
Une des premières grandes figures de la Contre-Réforme en Lorraine.
Briefve apologie contre Calvin et ses complices, touchant l'administration des sacremens et la manière de faire les prières en l'Eglise, et que les traductions de Marot et Bèze ne doivent estre appelées Psalmes de David. Par F. Fremin Capitis, docteur en théologie, de l'ordre de saint François.
Rheims  : Jean de Foigny, 1563. In-8°  : [3], 57 f.
(Moulins BM, 15489/2 ; Paris MAZ, 25547 ; Reims BM, CR I 502 A PP Rés.)
Paris  : Thomas Brumen, 1563. In-8°  : 34, [2] f. (Bordeaux BM, T 2970/2)
Antidote à la responce qu'a fait Jean Taffin calviniste, contre l'Apologie de F. Fremin Capitis. Contenant en brief la manière de célébrer la messe estre extraite de la sainte Escriture... Fait par ledit Capitis...
Rheims  : Jean de Foigny, 1564. In-8°  : 134 p.
(Moulins BM, 15489/1 ; Reims BM, CR I 502 bis PP)
Verdun  : Nicolas Bacquenois, 1564. (Paris BN, Rés. D. 80231)
759
La sauvegarde et protection de la foy catholique, contre les principaux hérétiques de nostre temps. Par F. Fremin Capitis, docteur en théologie, de l'ordre Saint François.
Rheims  : Jean de Foigny, 1566. In-8°  : [8], 118 f.
(Le Havre BM, 11667 ; Le Mans BM, Th. 4945)
Le triomphe de la S. Messe contre la Conférence de ladite Messe et de la Cène faite par Jean Garnier, ministre des calvinistes à Metz. Avec ample démonstration que la diversité des cérémonies n'empesche l'efficace de ladite Messe. Par F. Fremin Capitis, docteur en théologie de Rheims.
Rheims  : Jean de Foigny, 1566. In-8°  : [3], 39, [2] f.
(Reims BM, CR I 511 P Rés.)
Verdun  : Nicolas Bacquenois, 1566. (Paris BPF, R. 10959)
Exposition in Genesim ab Adami noxa, ad natum Isaac usque, aliquot homiliis partita, ac concionibus tempore Adventus Salvatoris accommoda. In calce libri habetur de immaculata conceptione sacratissimae Virginis brevis concio... Fratre Firmino Capitis, doctore theologo, ordinis Minorum, autore.
Parisiis  : apud Nicolaum Chesneau, 1970. In-8°  : [8], 148 p.
(Vienne ()NB, 21 Mm. 186)
Apologie divisée en trois livres, de S. Jean Damascene, docteur grec, contre Léon Isaure empereur, et ses complices, adversaires des images sacrées de l'Eglise, jadis traduite de grec en latin, maintenant traduite de latin en françois par Frère Fremin Capitis, docteur en théologie, religieux de S. François.
Verdun  : Martin Marchant, 1573. In-8°  : [7], 84, [1] f.
(Paris BSG, CC 8° 1514 Inv. 1456)
Catéchisme ou instructions des premiers fondemens de la religion chrestienne, utile non seulement aux simples gens pour bien façonner leurs moeurs, et dresser leur vie en bons chrestiens, mais aussi aux curez et vicaires. Rédigé en LIII homilies, accommodées à ce temps pour les dymanches de l'année... Tiré en partie du latin de M. Evesque de Mesburg, enrichy et faict françois par F. Fremin Capitis. Plus, aultres xvii homilies, pour les principales festes de l'année, et deux oraisons funèbres, par feu M. Estienne Paris, évesque d'Abelonne...
Paris  : Nicolas Chesneau & Jean Poupy, 1575. In-8°  : [8], 560, 168 p. (Metz BM, P 308 ; Paris BN, D. 27785)
760
Expositio in Exodum a principio ad primogenitorum Aegipti necem usque, aliquot homiliis partita, ac concionibus tempore Adventus Salvatoris accommoda. In calce libri, habetur de immaculata conceptione sacratissimae Virginis brevis concio...
Parisiis  : apud Nicolaum Chesneau, 1579. In-8°  : [3], 165, [1] f.
(Paris BN, D. 27786/2)
Sur Firmin Capitis  :
Ligas (Pierluigi), «  La Briefve Apologie de Capitis, polémiste catholique du XVI' siècle  », Quaderni di lingue e letterature, Facolta di economia e commercio, Univ. degli studi di Verona, VIII, 1983, p. 5-19.
CATHERINE DE BOURBON, duchesse de Bar, 1559-1604.
Soeur du roi Henri IV.
A épousé Henri, fils aîné du duc Charles III, en janvier 1599.
Très attachée à la foi calviniste, elle a su résister à toutes les pressions, notamment lors de la conférence de Nancy en 1599 et au cours des entrevues de 1601 avec Du Perron (voir ce nom).
Déclaration de Madame la princesse de Navarre soeur unique du roy de France, duchesse de Bar, etc., touchant l'issue de la dispute tenue à Nancy en Lorraine entre monsieur Coüet ministre et le père Commelet jésuite, et de la résolution de son Altesse de vivre et mourir en la profession de la religion réformée.
La Haye  : Albert Henri, 1600. In-4°  : [4] p.
(Gand BU, Meul. 909)
Cette Déclaration a également été imprimée à Niort  : Thomas Portau, 1600, in- 8°  : [8] p. (La Rochelle BM, 1051 c). Elle figure encore, p. 98-102, dans un récit de la Conférence tenue à Nancy, sur le différent de la religion, à l'effect de convertir Madame, soeur unique du roy, à la catholique, apostolique et romaine..., [Si. nn.], 1600, in-8°  : 102, [2] p. (Paris MAZ, 37209/11).
Lettres et poésies de Catherine de Bourbon, princesse de France, infante de Navarre, duchesse de Bar (1570-1603), éd. Raymond Ritter. Paris  : Champion, 1927, in-8°  : XIV, 233, [4] p. .
Sur Catherine de Bourbon  :
Davillé (Louis), «  Le mariage de Catherine de Bourbon (1599-1604)  », Annales de l'Est, 1901, p. 386-436.
761
Ritter (Raymond), La soeur d'Henri IV. Catherine de Bourbon (1559-1604). Paris  : Jean Touzot, 1985, 2 vol.
CAYET (Pierre-Victor), dit Palma-Cayet.
Originaire de Touraine.
Converti au calvinisme, il a été pasteur en Poitou et prédicateur auprès de Catherine de Bourbon.
Revenu au catholicisme en 1595, il a écrit des ouvrages polémiques et des chroniques.
On ne citera que les écrits qu'il a publiés en 1601 à propos de l'éventuelle conversion de Catherine de Bourbon.
Remonstrance et supplication très-humble à Madame, Madame soeur unique du roy, princesse de Navarre et de Lorraine, duchesse de Bar et d'Albret etc. pour vouloir recognoistre nostre mère Saincte Eglise catholique, apostolique et romaine. Adressée à l'Altesse très-illustre et sérénissime de Monseigneur, Monseigneur le duc de Lorraine. Avec la réfutation de Jacques Couet soy disant ministre (prétendu) sur la conférence (prétendue) qu'il a mise en avant tene à Nancy en Lorraine, comme il dit... Par P. V. Cayet, docteur en la sacrée faculté de théologie.
Paris  : Guillaume Binet, 1601. In-8°  : 118 p.
(Paris BN, Lk2. 969)
Remonstance très-humble à Madame, Madame soeur unique du roy... par un docteur en la sacrée faculté de théologie.
Paris  : Guillaume Binet, 1602. In-8°  : 102 p.
(Paris MAZ, 37252/13)
Supplication très-humble à Madame, Madame soeur unique du roy, duchesse de Bar et d'Albret, etc. pour sa très-désirée conversion à nostre mère Saincte Eglise catholique, apostolique et romaine.
Paris  : Benoist Chalonneau & Silvestre Moreau, 1601. In-80  : 15 p.
(Paris BN, Lk2. 968)
CHAMPENOIS (Dominique), 1503-1569.
Originaire de Saint-Mihiel. Etudiant à Heidelberg en 1525.
762
Docteur ès droits, secrétaire ducal en 1523, procureur général de Lorraine en 1532, auditeur des comptes en 1535, maître des requêtes ordinaires de l'hôtel ducal en 1542, conseiller au conseil privé du duc en 1547, président des Grands- Jours de Saint-Mihiel en 1561.
Recueil comprenant maintes choses profitables et nécessaires aux descendans de moy Dominique Champenois, docteur ez droiz, seigneur de La Neufvellotte, de La Grange, etc.
XVIe s, 130 x 100 mm, 38 f., parchemin, rel. parch. [Thiery-Solet].
(Nancy BM, Ms 100[1291]).
Sur ce livre de raison, voir notre Recueil iconographique, document 1.
Procès-verbal de la conférence de Saincte Menehoult en l'an 1551, entre les députez du roy Henry second et ceux de Charles second [sic] duc de Lorraine, pour raison de Clermont en Argonne, le duché de Bar, Ypecourt, Ville sur Cousance, Bauzey, Gilvescourt, Mozeville, Gibescourt, Valley, Neuilly, Domballe, Commercy, La Motte, Passavant en Vosge et autres seigneuries. Mis par escrit par Dominique Champenois, sieur de Neuflotte, l'un des députez dudit Charles second.
Ce rapport figure, sous ce titre, dans plusieurs recueils composés au XVIIe siècle (Nancy BM, Ms 710[160], p. 685 et sq. ; Paris BN, Ms fr 16882, f. 85-138 ; Ms fr 16892, f. 40-91 ; Ms fr 18888, f. 128-151).
Supplément d'archives  :
Arch. 54, B 1135, f. 73 y° (bourse d'études sur quatre ans pour son fils, mandement de 1563 sans autre précision) ; 3 E 2238 (testament, daté du 7 août 1557).
CHAMPIER (Symphorien)
Médecin du duc Antoine entre 1506 et 1515.
Ses Croniques des hystoires des royaulmes d'Austrasie, publiées en 1510, marquent le début des généalogies fabuleuses de la maison de Lorraine qui verront le jour au XVI' siècle.
On ne citera ici que ces Croniques. La bibliographie complète de l'auteur est donnée par Paul Allut, Etude biographique et bibliographique sur Symphorien Champier, Lyon  : Nicolas Scheuring, 1859, in-8° [reprint Nieuwkoop  : B. de Graaf, 1972].
763
Le recueil ou croniques des hystoires des royaulmes d'Austrasie ou France orientale dite à présent Lorrayne, de Hierusalem, de Cicile, et de la duché de Bar, ensemble des sainctz contes et évesques de Toulx, contenant sept livres tant en latin que en françoys. [Suit le sommaire en français de chacun des sept livres.] Oultre ce que dessus est adjousté le livre intitulé L'ordre de chevalerie, par lequel est démonstré comme les chevaliers se doibvent faire, et les vertus qui doibvent estre en eulx. [Suit une épître Ad lectorem.] Champier.
Venundantur apud Lugdunum  : in officina Vincentii, 1510. In-folio  : [109] f. (Paris BN, Rés. Las. I)
Venundantur apud Nanceium primarium Lotharingie oppidum, 1510. (Nancy BM, Rés. 4229 ; Paris BN, Vélins 1176)
CHARLES DE LORRAINE, cardinal de Vaudémont, 1559-1587.
Cousin germain du duc Charles III.
Etudes à Reims de 1568 à 1574, puis à Pont-à-Mousson de 1574 à 1580, sous la tutelle de Nicolas Boucher (voir ce nom).
Cardinal en 1578, évêque de Toul en 1580, évêque de Verdun en 1585.
Responce première de sérénissime prince Charles de Lorraine, cardinal de Vaudémont, à la première nouvelle et harangue touchant son institution au degré de cardinal de Flaminius Fontana Romain, chambrier secret de nostre saint Père. Rheims  : Jean de Foigny, 1578. In-8°  : 16 p.
(Paris BN, Le. 20111)
De Ecclesia, theologia disputatio quam in academia Mussipontana publice defendet illustrissimus ac reverendissimus princeps dominus D. Carolus a Lotaringia, S. R. E. cardinalis Vademontanus... Dirigente patre Luca Pinelli Societatis Jesu.
Virduni  : excudebat Martinus Marchant, 1580. In-4°  : [4], 36 f.
(Nancy BM, Rés. 10312 ; Trèves SdB, D III b 12 8° et E II 55/8 8°)
Sur Charles de Lorraine  :
Boyé (Pierre), «  Observations sur les dates de naissance et de décès du cardinal de Vaudémont  », Bulletin mensuel de la Société d'archéologie lorraine, 1923, p. 55-59.
764 CHARPENTIER (Pierre)
Polémiste gagné à la Réforme puis revenu au catholicisme, il a été régent de droit à Toulouse, professeur à l'académie de Genève (1566-1570), avocat du roi et président au parlement de Bretagne.
Doyen de la faculté de droit de Pont-à-Mousson de 1603 à 1612, année de son décès.
On ne mentionnera que les titres correspondant à sa période lorraine.
Petri Carpenterii jureconsulti et in academia juris Lotharingica decani orationum in eadem academia habitarum. Decas prima [Decas secunda].
Tulli  : e typographeo Francisci Dubois, 1608. In-8°  : [8], 110, [8], 109 p. (Nancy BM, 50/1-2 ; Paris BN, X. 18180 ; Paris MAZ, 20714/1-2)
Petri Carpenterii jurisconsulti et in academia juris Lotharingica decani oratio habita in eadem academia, 16. die mensis decembris anno 1608. pro doctoratu in utroque jure D. domini Matthiae Manderi de Neuhausen.
Mussiponti  : ex officina typographica Jacobi Garnich, 1608. In-8°  : 14 p. (Nancy BM, Rés. 10933)
Autre écrit  :
Dans son Makarisrnos, p. 254, Charles Le Pois signale que Pierre Charpentier a prononcé à l' université de Pont-à-Mousson un panégyrique funèbre de Charles III.
CHASSANION (Jean), dit La Chasse, 1531-1598.
Originaire de Monistrol-sur-Loire.
Ministre protestant à Metz, de façon presque continue, à partir de 1576.
Pour une bibliographie complète, voir Index Aureliensis, VII, 384-386. On retiendra seulement ce titre, qui concerne directement ses activités pastorales messines  :
La réfutation des erreurs estranges et blasphèmes horribles contre Dieu et l'Escripture saincte et les saincts prophètes et apostres d'un certain malheureux, qui pour telles impiétez a esté justement condamné à mourir et estre bruslé en la cité de Metz, le 29. de juin, l'an de nostre Seigneur M. D. LXXXII. Avec un
765
advertissement en quelle manière on se doit appliquer à lecture des escritures sainctes pour en bien user. Par Jean Chassanion, ministre de l'Eglise réformée de Metz.
Strasbourg  : Nicolas Wyriot, 1583. In-40  : [22] f.
(Grenoble BM, Rés. E 12578)
CLEMENT (Nicolas), dit de Trèles.
Originaire de Vézelise.
Etudes à Genève en 1563, à Heidelberg en 1566 ; séjours en Allemagne et en Hongrie dans les années 1570.
Secrétaire du duc Charles III (1578-1579), puis du duc François d'Anjou (1580- 1583).
Tabellion du duché de Lorraine en 1587.
Décédé à Sarrebourg le 27 mars 1588.
Prémices du jeune Nicolas Clément de Vizelise, au comté de Vaudémont, présentées au commencement de l'an 1571 à très-haut, très-puissant et très- illustre prince Monseigneur, Monseigneur le duc de Lorraine, etc.
Heydelberg  : Michel Schirat, 1571. In-8°  : 66, [1] p.
(Amiens BM, Masson 3050)
N. Clementis Trelaei Mosellani, a secretis serenissimi Andegavi, etc. ducis, RRR filii et fratris, anagrammatographia.
Parisiis  : Oliva P. l'Huillier, 1582. In-80  : 27 f.
(Londres BL, 11403 aaa 7/1 ; Paris BN, Rés. p. Yc. 1826)
Anagrammes de N. Clément de Trèles, secrétaire de sérénissime prince, Monseigneur le duc d'Anjou, etc. fils de France et frère unique du roy. Paris  : Pierre L'Huillier, 1582. In-8°  : 14 f.
(Londres BL, 11403 aaa 7/2)
Les vies et alliances des comtes de Hollande et Zélande, seigneurs de Frise  : imitées et tirées du latin par N. Clément de Trèles.
Anvers  : Christophe Plantin, pour Philippe Gallé, 1583. In-folio  : 82 p. (Bruxelles BR, II 68698 ; La Haye KB, 1705 B 23 ; Paris MAZ, 7919 Rés.) C'est la traduction en vers français du recueil d'épigrammes de Michel Vosmer, Principes Hollandiae et Zelandiae, domini Frisiae, Anvers  : Plantin, 1578, in- folio (Paris ARS, Fol. H 2695). Clément a ajouté le nom du duc d'Anjou comme
766
37ème comte de Hollande. Dans la réédition de 1586, l'inscription du duc d'Anjou a été retirée et le nom de Clément n'apparaît plus.
Les vies et alliances des comtes de Hollande et Zélande, seigneurs de Frise.
Anvers  : Christophe Plantin, pour Philippe Gallé, 1586. In-folio  : 75, [3] p.
(Bruxelles BR, VH 27511 ; La Haye KB, 1701 C 11 ; Nancy BM, Rés. 4130/c ; Paris BN, M. 1090)
Austrasiae reges et duces epigrammatis per Nicolaum Clementem Trelaeum Mozellanum descripti.
Coloniae  : [Sn.], 1591. In-4°  : [8], 130 p.
Selon les exemplaires, le médaillon représentant Charles III, p. 129, varie  : on peut trouver Charles III jeune et coiffé d'une toque à plume (Metz BM, ATR. 4136 ; Nancy BM, Rés. 11071 bis et Rés. 11202), ou âgé et tête nue (Nancy BM, Rés. 11071) ; on peut aussi trouver un médaillon représentant Charles III âgé et tête nue, légèrement différent du précédent, collé sur le médaillon représentant Charles III jeune avec la toque à plume (Paris ARS, 4° BL 2152). Certains exemplaires présentent des anomalies dans la distribution des portraits (Metz BM, FF 114).
Austrasiae reges et Lotharingiae duces... Authore Nicolao Clemente Trelaeo Mozellano.
Coloniae  : [Sn.], 1619. In-4°  : [8], 130 p.
(Paris ARS, 4° H 4074 ; Paris MAZ, 10753)
En p. 129, médaillon représentant Charles III jeune avec la toque à plume. Par rapport à l'édition de 1591, seules les huit pages liminaires ont été refaites.
Les rois et ducs d'Austrasie de N. Clément, traduits en françois par François Guibaudet Dijonnois.
Coulongne  : [Sn.], 1591. In-4°  : [16], 142 p.
(Nancy BM, Rés. 11121)
En p. 140, médaillon représentant Charles III âgé et tête nue, comme précédemment.
Francfort  : Jean Feyrabend, 1611. In-4°  : [16], 142 p.
(Metz BM, ATR. 4135 ; Nancy BM, Rés. 11203 [ex. incomplet])
767
Même édition française qu'en 1591, avec simple modification de la page de titre.
Les roys et ducs d'Austrasie depuis Theodoric premier, fils aisné de Clovis, jusque à Henry de Lorraine II. à présent régnant, faict par Nicolas Clément, traduict en françois par François Guibaudet Dijonnois. Epinal  : Pierre Hovion, 1617. In-4°  : [16], 145 p.
(Nancy BM, 2768 ; Paris BN, 4° Las. 15 A)
Les gravures de Woeiriot ont été remplacées par de grossières imitations sur bois.
[Extrait des Rois et ducs d'Austrasie, trad. par F. Guibaudet].
XVI' s, paginé 253-272, pages manquantes, beaux dessins coloriés représentant les ducs en pied et leurs écus armoriés. [Noël 355, Thiery- Solet].
(Nancy BM, Ms 157[1379])
Autres écrits et attributions possibles  :
Nomina, conjugues, nati, sepulcra, anni regni, anni Christi regum Galliae et ducum Lotharingiae [dédié à Guillaume V, duc de Bavière].
Ce manuscrit apparemment perdu, qui peut être un travail préparatoire aux Austrasiae reges et duces, est signalé par Dom Calmet, Histoire de Lorraine, 2e éd., I, Catalogue alphabétique des écrivains, col. cxxxix.
[Abrégé de géographie des quatre parties du monde].
XVI' s, 310 x 210 mm, 23 f., une figure et 18 cartes coloriées, vélin, rel. mar. d'origine [Lemaire de Flicourt].
(Chantilly Musée Condé, XIX C 14)
Les cartes sont précédées d'un sonnet titré La France à Charles VIII' son roy, d'une dédicace A Monsieur de Pesloé qui est signée N. Clément et d'un Avertissement de l'intention de l'auteur. Le recueil s'achève par un sonnet A Monsieur de Pesloé. Il n'est pas impossible que ce N. Clément soit un homonyme du poète lorrain.
Les Icones XXXVI ad sacrae historiae fidem compositae et excuptae de Woeiriot, achevées en 1580, comportent des vers d'accompagnement composés, selon le graveur, par un secrétaire ducal. Ce secrétaire est très vraisemblablement Nicolas Clément. Voir l'étude de Pierre Marot, Gutenberg-Jahrbuch, 1952, p. 136-145.
768
Vers dispersés  :
Un sonnet, f. [1] r° et y°, dans le manuscrit Inscriptionum antiquarum... descriptio de Boissard (Stockholm KB, Cod. Holm. S 68).
Un acrostiche latin sur le nom Masurius, f. 5 r°, dans le premier volume des Borboniados... libri duodecim de Louis des Masures (Genève BPU, Ms lat. 100/1-2).
Une épigramme latine de douze vers, f. 3 y°, dans les Poemata de Boissard, Bâle, 1574.
De nombreux vers latins et français disséminés dans les Schediasmata poetica et les Schediasmatum reliquiae de Melissus, recueils publiés à Francfort en 1574- 1575.
Un sonnet A Monsieur de l'Escot, f. 12 r°, dans l'Excellent tournoy du vaillant chevalier de La Racine, gentilhomme bourbonnois, illustré de plusieurs belles poésies..., Lyon  : Benoît Rigaud, 1576, in-8° (Paris BN, Rés. Ye. 3988) ou Paris  : Mamert Patisson, 1576 (Londres BL, 11426 aa 55/20).
Une épigramme latine de dix vers, p. [11] préliminaire, dans la Persicarum rerum historia in XII libros descripta de Pietro Bizzari, Anvers  : Christophe Plantin, 1583, in-folio (Paris BSG, A 596).
Quelques vers latins, f. [14] liminaire, dans le Spieghel der Werelt de Pierre Heyns, Anvers  : Plantin, 1583, in-4° (Gand BU, BL 8403/1). Les vers de Clément ne figurent ni dans l'édition antérieure de 1577 (Bruxelles BR, II 25993 ; Trèves SdB, He 568), ni dans les deux éditions françaises publiées sous le titre de Miroir du monde en 1579 (Bruxelles BR, II 23182) et 1583 (Paris BN, G. 3107).
Deux distiques latins, f. 6 r°, dans le Thesaurus geographicus d'Abraham Ortelius, Anvers  : Plantin, 1587, in-folio (Paris ARS, Fol. H 176). Ils ne se trouvent ni dans la première édition, publiée en 1578 sous le titre de Synonymia geographica (Paris BN, G. 3098), ni dans le Thesaurus geographicus recognitus et auctus de 1596 (Nancy BM, 100494).
769
Trois courtes pièces latines et un Sonnelet en vers de sept syllabes, p. 7, 9 et 10, dans le petit recueil de Disticha in iconas de Boissard, publié à Metz en 1587. Le Sonnelet se retrouve dans deux autres oeuvres de Boissard  : les Icones diversorum hominum, Metz, 1591, p. 2, et les Icones quinquaginta virorum illustrium, Francfort, 1597, p. 30.
Huit distiques latins In Icones Nic. Reusneri. On les trouve dans deux recueils d'Icones de Nicolas Reusner (voir ce nom)  : celui de Bâle, 1589, f. [7] y° liminaire ; celui de Strasbourg, 1590, p. [12]-[13] liminaires.
Correspondance  :
Une Epistre de C. V. à son père, datée d'Everfeld (Bavière), 14 octobre 1572, figure dans les Schediasmatum Reliquiae de Melissus, p. 365-368. Elle a été partiellement reproduite par Pierre de Nolhac, Un poète rhénan ami de la Pléiade, Paul Melissus, Paris  : Champion, 1923, p. 21-22. L'identification de C. V. (Clément, Vézelisian  ? ) avec Nicolas Clément n'est pas absolument certaine.
Lettre en latin à Joachim II Camerarius, médecin à Nuremberg, datée de Prague, 17 mars 1575 (Munich SaB, Cod. Lat. Mon. 10363, coll. Cameraria XIII, pièce 112). Cette lettre comporte une épigramme funèbre composée à Vienne à la mémoire de Joachim ler Camerarius, décédé à Leipzig le 17 avril 1574.
Missive à Abraham Ortelius, datée d'Anvers, 9 décembre 1582, publiée à la suite des Vies et alliances des comtes de Hollande et Zélande, éd. 1583, p. 82. Clément y explique les conditions dans lesquelles il a été amené à traduire les épigrammes de Michel Vosmer. Cette missive ne figure plus dans la réédition de 1586.
Lettre en latin à Abraham Ortelius, datée de Paris, ler avril 1583, publiée, p. 289-291, dans Ecclesiae Londino-Batavae archivum. Tomus primus  : Abrahami Ortelii et virorum eruditorum ad eundem et ad Jacobum Colium Ortelianum (Abrahami Ortelii sororis filium) epistulae, éd. J. H. Hessels, Cambridge, 1887. La collection manuscrite Ortelius-Colius, longtemps conservée à la Guildhall Library de Londres, a été vendue en 1955 et dispersée dans des fonds privés aux Etats-Unis.
770
Portrait  :
Gravure anonyme, avec la devise anagrammatique de Clément, Celo mens inclusa, dans l'angle supérieur droit. Reproduite dans le Pays lorrain, 1967, p. 157, et dans l'Encyclopédie illustrée de la Lorrains II. La vie intellectuelle, p. 27.
Dans l'édition des Epistulae d' Ortelius, citée supra, on signale qu'à la lettre de Clément du ler avril 1583 était joint son portrait, peut-être différent de celui dont on parle, avec au bas l'inscription  : N. Clementi Trelaeo Mosellano A. Ortelius Cosmographicus amicus amico f c. 1583. Par ailleurs, dans les Parerga poëtica de Jean Posthius, Würzburg, 1580, in-12 (Paris BN, Yc. 9113), f. 61 v°, on trouve deux distiques In effigiem N. Clementis Trelaei, qui se rapportent peut- être encore à un autre portrait.
Ex-libris  :
Les livres suivants portent le nom ou la devise de Nicolas Clément, ainsi que diverses annotations de lecture  :
Munster (Sébastien), Dictionarium hebraicum, Bâle  : Froben, 1523 (Nancy BM, 260252).
Martial d'Auvergne, Aresta amorum LII, Lyon  : Gryphe, 1546 (Catalogue raisonné de la bibliothèque d'un château de Lorraine [Edouard Le Petit], Première partie, Paris  : Claudin, 1862, p. 161, art. 1019).
Mauro (Lucio), Le antichita della citta di Roma, Venise  : Ziletti, 1558 (Nancy BM, 258600).
Lazius (Wolfgang), Commentarium in genealogiam Austriacam libri duo, Bâle  : Oporin, 1564 (Nancy BM, 151340). Voir notre Recueil iconographique, document 8.
Valeriano, Commentaires hiéroglyphiques, trad. G. Chappuys, Lyon  : Barthélemy Honorat, 1576 (Nancy BM, 200406).
Supplément d'archives  :
Arch. 54, B 9857, f. [39] v°(amende pour blasphème payée par la veuve de Nicolas Clément, 1589) ; B 1384, f. 274 r°(aumône ducale à la même, 1617) ; B 1393, f. 280 r°(autre aumône, 3 juillet 1618).
771
Sur Nicolas Clément  :
Meaume (E.), «  Note sur les différents tirages des planches du livre intitulé Austrasiae reges et duces, Cologne, 1591  », Journal de la Société d'archéologie lorraine, 1875, p. 20-30.
Rouyer (J.), « Fragments d'études de bibliographie lorraine (III. Imprimés lorrains publiés sous des noms de lieux supposés)  », Mémoires de la Société d'archéologie lorraine, 1880, p. 256-257.
Jouve (Louis), «  Portrait de Nicolas Clément, auteur des Rois et ducs d'Austrasie, poème latin illustré par Pierre Woeiriot son ami  », Journal de la Société d'archéologie lorraine, 1895, p. 193-206.
Idoux (M. -C.), «  La mort de Ferry IV, duc de Lorraine (suite et fin)  », Bulletin mensuel de la Société d'archéologie lorraine, 1909, p. 77, note.
Germain (Léon), «  A propos de Nicolas Clément, auteur des Austrasiae reges et duces  », Ibid., p. 111-114.
Idoux (M. -C.) & Germain (Léon), «  A propos de Nicolas Clément...  », Ibid., p. 161-167.
Germain de Maidy (L.), «  A propos de Nicolas Clément (suite)  », Ibid., 1910, p. 15-18.
Elie (Hubert), «  Un Européen de la seconde moitié du XVIe siècle  : Nicolas Clément de Trèles  », Annales de l'Est, 1960, p. 123-192.
Choux (Jacques), «  Nicolas Clément de Trèles, poète humaniste (vers 1545- 1588)  », Le Pays lorrain, 1967, p. 147-157.
Cullière (Alain), «  Le portrait de Bernard du Poey, gravé par Pierre Woeiriot  », Nouvelle revue du XVI' siècle, 1986, p. 35-49 ; «  Les Prémices de Nicolas Clément (1571)  », Bibliothèque d'Humanisme et Renaissance, 1989, p. 331-353.
COIGNET (Jean)
Apothicaire messin, attaché à la personne de Charles de Lorraine, évêque de Metz.
Discours de la pierre de bézar, avec ses facultez et manière d'en user et de la cognoistre. Par Jean Coignet appotycaire.
[Paris]  : Nicolas Benoist, 1587. In-8°  : [15] f.
(Paris BN, S. 21786)
COLOGNE (Pierre de)
D'origine flamande.
Ministre protestant à Metz de 1561 à 1569.
772
Les seuls ouvrages qu'il ait publiés datent de sa période messine.
Vraye et droite intelligence de ces paroles de la saincte Cène de Jésus Christ  : Cecy est mon corps , etc. Traitté clair et utile composé premièrement en allemand par M. Thomas Erastus docteur, et nouvellement traduit en françois par M. Pierre de Cologne, ministre de l'Eglise réformée à Metz. Autre bref traitté des sacremens en général, fait en latin par M. Théodore de Bèze, et nouvellement traduit en françois par M. Louis des Masures.
Metz  : Jean d'Arras & Odinet Basset, 1564. In-4°  : [4], 88 p.
(Vatican BAV, Palatina V 1634)
Lyon  : Jan d'Ogerolles, 1564. In-8°  : 112 p.
(Paris MAZ, 25762/2 ; Paris BSG, D 8° 7579/1 Inv. 9142)
[Orléans  : Eloi Gibier  ? ] Suivant l'exemplaire imprimé à Lyon par Jean d'Ogerolles, 1565. In-8°  : 102 p.
(Oxford BL, 8° I 13 Th BS/2)
Conformité et accord tant de l'Escriture saincte que des anciens et purs docteurs de l'Eglise, et de la Confession d'Augsbourg bien entendue, touchant la doctrine de la S. Cène de nostre Seigneur. Par les théologiens de l'université de Heidelberg. Traduit d'alleman en françois par M. Pierre de Colongne, fidèle ministre en l'Eglise chrestienne de Metz.
Genève  : François Perrin, 1566. In-8°  : [16], 386, [13] p.
(Genève BPU, Bc 3188 ; Paris BN, D2. 17277)
Attribution possible  :
Ad calumnias et criminationes Fr. Belcarii depositarii episcopi Metensis, ministrorum Metensium brevis responsio.
Genevae  : apud Franciscum Perrinum, 1566. In-8°  : 39 p.
(Genève BPU, Bb 2295)
En 1566, les ministres messins en titre étaient Pierre de Cologne et Jean Taffin, mais ce dernier n'a sûrement pas participé à la rédaction de cet opuscule, comme semblent le prouver les allusions qui y sont faites à Noster collega Tafinus. De plus, il faut rappeler que Taffin a presque constamment séjourné aux Pays-Bas pendant l'année 1566. Louis des Masures, qui était ministre suppléant, a pu seconder Pierre de Cologne pour cette rédaction.
773
COMMOLET (Jacques), 1549-1621.
Jésuite auvergnat, très actif à Paris au temps de la Ligue.
Réfugié en Lorraine en 1595, il devient prédicateur à la cour ducale et négociateur dans plusieurs affaires religieuses. Ce séjour lorrain se poursuivra au moins jusqu'en 1612.
En novembre 1599, il est l'un des principaux instigateurs de la conférence de Nancy, visant à convertir au catholicisme Catherine de Bourbon, duchesse de Bar.
Le P. Commolet ne semble pas avoir publié. En ce qui le concerne, on ne conserve que quelques pièces manuscrites relatives à la conférence de Nancy.
Projet de conférence du P. Comelet jésuiste avec deux ministres français pour l'instruction de l'Altesse de Madame, 350 x 230 mm, 4 f. [Suivi de  : ] Réponse aux ministres huguenots faite par les docteurs catholiques pour le succès de leur conférence. [Précédée de  : ] Epistre liminaire [au lecteur], 220 x 170 mm, [22] f. [Suivie de  : ] Précautions des docteurs catholiques avant que d'entrer en dispute avec les ministres huguenots, 320 x 210 mm, 1 f. [Suivies de  : ] Manuscrit des conférences faites avec certain ministre ez années 1599 et 1600 [Réponse des catholiques à treize articles soutenus par les protestants], 330 x 220 mm, [18] f.
(Nancy AD, liasse H 1816, ensemble Conférence des docteurs catholiques aux deux ministres huguenots faite à Nancy en 1600)
Supplément d'archives  :
Arch. 54, B 1249, f. 147 r° (prédication, 1597) ; B 1255, f. 206 r° et 207 y° (prédication, 1598), f. 324 r° (autre prédication), f. 339 y° (voyage en Bavière, 1598) ; B 1257, f. 199 y° (prédication, 1599), f. 337 y° (voyage) ; B 1261, f. 128 r° (prédication, 1600) ; B 1265, f. 130 y° (prédication, 1601) ; B 1268, f. 127 r° (prédication, 1602) ; B 1274, f. 295 r° (achat de livres, 1603) ; B 1281, f. 123 r° (prédication, 1604) ; B 1285, f. 116 r° et 121 r° (prédication, 1605) ; B 1292, f. 113 y° (prédication, 1606), f. 250 r° (voyage en France) ; B 1332, f. 251 y° (voyage en France, 1611) ; B 1341, f. 236 y° (voyage en Auvergne, 1612).
COUET (Jacques), 1546-1608.
Originaire de Paris, étudiant à Genève en 1564.
Ministre calviniste en France et à Bâle dans les années 1570-1580.
774
Entre 1599 et 1601, il a séjourné en Lorraine comme ministre gagé auprès de Catherine de Bourbon, duchesse de Bar. Il fut l'un des protagonistes protestants de la conférence de Nancy.

On ne citera que les deux ouvrages correspondant à cette période.

Traicté servant à l'éclaircissement de la doctrine de la prédestination. Par Jaques Couet, Parisien, ministre de la parole de Dieu.
Bâle  : Jean Schroeter, 1599. In-8°  : [44], 237, [6] p.
(Verdun BM, Théol. I.28 ; Wolfenbüttel HAB, 1066 Theol. 8°)

La conférence faicte à Nancy, entre un docteur jésuite accompagné d'un capuchin, et deux ministres de la parole de Dieu, descrite par Jaques Couet, Parisien.
Bâle  : [Sn], 1600. In-8°  : 141 p.
(Nancy BM, 5031 ; Paris BN, D2. 4179)
Ex-libris  :

Munster (Sébastien), Grammatica hebraea..., Bâle  : Froben, 1537 (Metz BM, Q 1014).
Chandieu (Antoine de), Locus de verbo Dei scripto..., Morgues  : Jean Le Preux, 1584. [Suivi de  : ] Locus de unico Christi sacerdotio et sacriflcio..., [S1.]  : Jean Le Preux, 1588. [Suivi de  : ] De vera peccatorum remissione..., Genève  : Jean Le Preux, 1588 (Metz BM, P 109).
Supplément d'archives  :

Arch. 54, B 1267, f. 19 v°(100 écus de gages reçus de la duchesse de Bar, en qualité de «  ministre de la parole de Dieu  », 1601).
DAVID (Jean)
Avocat parisien.
Il aurait intrigué à Rome en faveur de la Ligue et diffusé, dès 1576, divers écrits contre les droits des Capétiens à la couronne de France.

L'origine et conception de la Ligue. Trouvée entre les mémoires de l'advocat David à Paris.
775
Tours  : [Sn.], 1594. In-8°  : [1], 7 p.
(Paris BN, 8° Lb35. 600)
On retrouve ce texte, sous un autre titre et précédé d'une introduction, aux dernières pages du Journal des choses mémorables adventds durant tout le règne de Henry III. roy de France et de Pologne, [Sl. nn.], 1621, in-8° (Paris BN, 8° Lb34. 1 A-B-C).
DELORME (Jean)
Originaire de Moulins, médecin de la reine Louise de Vaudémont.
De 1602 à 1605, médecin du duc Charles III et de son fils Charles, évêque de Metz.
A partir de 1606, longue carrière à la cour de France.
Lettres envoyées à Monsieur de La Rivière, conseiller et premier médecin du roy, sur la délivrance d'un sortilège, meslé parmy plusieurs estranges et griefves maladies, des membres corporels seulement, et par ce moyen couvert et caché plusieurs années, en la personne du sérénissime et illustrissime cardinal de Lorraine, légat du Saint-Siège, par le sieur De Lorme, conseiller et premier médecin de la feue royne Louyze douairière de France, à présent conseiller et médecin de son Altesse et dudict sieur cardinal son filz.
Nancy  : Blaise André, 1604. In-4°  : 12 f.
(Nancy Musée lorrain, 8° X. 38)
Autres écrits  :
Pièce encomiastique en français, p. [16], dans la réédition de l'Hymne trionfal au roy sus l'équitable justice que sa Majesté feit des rebelles la veille et jour de sainct Loys... le tout revu et corrigé..., de Claude Nouvelet, Paris  : Robert Granjon, 1572, in-8° (Paris BN, Ye. 29074 et Rothschild IV. 6. 158).
Trois distiques latins et un sonnet, p. [10]-[11] préliminaires, dans les Secrets du troisième et dernier notaire, de Jean Papon, Lyon  : Jean de Tournes, 1578, in- folio (Paris BN, F. 1899).
Deux pièces françaises, la première de vingt-deux octosyllabes, la seconde de huit, f. [2] r° et y°, dans l'Hymne de la Lorraine de Billard de Courgenay (voir ce nom).
776
Lettre datée de Nancy, 4 juin 1603, adressée à Nicolas Guibert (voir ce nom). Delorme le remercie de lui avoir envoyé un exemplaire de son réquisitoire contre l'alchimie, qu'il venait de faire imprimer à Strasbourg. Guibert a pris soin d'insérer cette missive élogieuse dans son traité De interitu alchymiae, publié à Toul en 1614 ; elle figure aux pages 87-88 de la première pagination.
Sur Jean Delorme  :
Pfister (Christian), «  Un traité sur la maladie du cardinal Charles de Lorraine  », Bulletin mensuel de la Société d'archéologie lorraine, 1910, p. 6-10.
DEMONGEOT (Gabriel)
Médecin, auteur d'un poème funèbre pour le duc Charles III.
Sera médecin gagé de la cour ducale de 1619 à 1623, année de son décès.
Chant royal et poème funèbre sur le trespas de trèshault et trèspuissant prince Charles III. duc de Calabre, Lorraine, Bar, Gueldres, etc. Par Gabriel Demongeot, docteur en médecine.
Nancy  : Blaise André, 1608. In-8°  : [24] f.
(Nancy BM, 2769')
Demongeot publiera également un Discours sur les médicaments domestiques, Pont-à-Mousson  : Melchior Bernard, 1620, in-12. Cette pharmacopée semble perdue. Voir Dom Calmet, Bibliothèque lorraine, 666.
DES MASURES (Louis)
Originaire de Tournai, secrétaire du cardinal Jean de Lorraine en 1538, puis de la cour ducale en 1550.
Réfugié à Metz pour cause de religion de 1562 à 1567.
Séjours en Alsace, en Suisse et en Allemagne (1567-1574).
Pour la bibliographie de Louis des Masures, on renvoie à notre article publié dans Bibliothèque d'Humanisme et Renaissance, 1985, mentionné ci-dessous.
Portraits  :
Portrait gravé par Pierre Woeiriot de Bouzey en 1560. Voir J. Adhémar, Inventaire du fonds français. Graveurs du XVI' siècle, tome 2, Paris  : B. N.,
777
1971, p. 164. Publié par Raymond Lebègue, La tragédie religieuse en France, Paris, 1929, planche X insérée entre les p. 332-333 ; Auguste Humbert, Le Pays lorrain, 1936, p. 401 ; Guy Cabourdin, Encyclopédie illustrée de la Lorraine, Les temps modernes 1, p. 107.
Petit portrait gravé par Léonard Gaultier, n° 111 de la série dite Chronologie collée. Publié par Christian Pfister, Histoire de Nancy, 1902-1909, tome II, p. 113 ; Encyclopédie illustrée de la Lorraine, 2  : La vie intellectuelle, p. 26.
Supplément d'archives  :
Arch. 54, B 1088, f. 125 v°-126 r° (voyage pour le compte du régent des duchés auprès des autorités impériales, 1551) ; B 1099, f. 209 r° (dispense du paiement de l'aide ordinaire à Saint-Nicolas-de-Port, mandement du 25 juillet 1554) ; B 1101, f. 128 y° et 133 r° (missions, 1555) ; B 1110, f. 140 r° (mission, 1557) ; B 1115, f. 151 r° (voyage officiel à Epinal, 1558).
Metz, Arch. Mun., GG 236 (Premier registre des baptêmes de l'Eglise réformée de Metz  : nombreuses mentions avec Louis des Masures comme parrain).
Sur Louis des Masures  :
Lecouvet (F.), Hannonia poetica ou Les poètes latins du Hainaut, Paris- Tournai  : Casterman, 1859, p. 125-145.
Muhlenbeck (Eug.), Claude Rouget. Une Eglise calviniste au XVIe siècle, 1550- 1581. Histoire de la communauté réformée de Sainte-Marie-aux-Mines (Alsace), publiée pour la première fois avec notes et commentaires, Paris-Strasbourg, 1881, p. 175-186, 511-515.
Benoît (A.), «  Date du décès du poète Des Masures (1574)  », Journal de la Société d'archéologie lorraine, 1886, p. 9-13.
Collignon (Albert), Le mécénat du cardinal Jean de Lorraine (1498-1550), Paris-Nancy  : Berger-Levrault, 1910, p. 121-130.
Lebègue (Raymond), La tragédie religieuse en France. Les débuts (1514-1573), Paris  : Champion, 1929, chap. XIX, p. 327-368.
Hulubei (Alice), «  Virgile en France au XVI' siècle. Editions, traductions, imitations  », Revue du seizième siècle, Publ. de la Société des études rabelaisiennes, nouv. série, XVIII, 1931, p. 1-77.
Langeard (Paul), «  Joachim du Bellay à Louis des Masures, un sonnet oublié [Regrets, 148]  », Bulletin du bibliophile et du bibliothécaire, 1931, p. 108-109.
778
Humbert (Auguste), «  Didier Guillemin, imprimeur à Saint-Nicolas-de-Port (1559)  », Annales de l'Est, 1934, p. 93-116 ; «  La fontaine du poète  », Le Pays lorrain, 1936, p. 399-412 ; «  La fontaine du poète  : Louis des Masures à Saint- Nicolas-de-Port (suite)  », Ibid., 1967, p. 129-146.
Pineaux (Jacques), La poésie des protestants de langue française, Paris  : Klincksieck, 1971, p. 459-461 ; «  Louis des Masures traducteur  : expression française et expression latine chez un humaniste du XVI' siècle  », Revue des sciences humaines, 1980, p. 51-71.
Vernet (M.), «  L'histoire tragique au service du prince. Un sens politique de la trilogie de Des Masures  », Renaissance et Réformation, XVII, 1981, p. 146-161. Weil (Jenny), Existential themes in French Renaissance drama (Théodore de Bèze, Louis des Masures, Jacques Grévin, Robert Garnier), Univ. New York, thèse, 1982 (Dissertation abstracts international, 43-7, janv. 1983, 2362-2363). Balmas (Enea), «  Josias di M. Philone e il theatro riformato italiano del cinquecento  », Saggi e studi sul Rinascimento francese, Padoue  : Liviana Edit., 1982, p. 105-133.
Gethner (Perry), «  The didactio chorus in French humanist tragedy (Montchrestien, Garnier, Des Masures)  », Classical and modem literature, 1983, p. 139-149.
Pineaux (Jacques), «  Louis des Masures et Jean de Tournes dans la querelle des discours  ?  », Bulletin de la Société de l'histoire du protestantisme français, 1983, p. 357-361.
Chopard (Michel), «  Louis des Masures en Lorraine  : une source de l'Histoire des martyrs de Crespin  », Mélanges sur la littérature de la Renaissance à la mémoire de V. -L. Saulnier, Genève  : Droz, 1984, p. 629-639.
Cullière (Alain), «  Bibliographie de Louis des Masures, de 1547 à 1615  », Bibliothèque d'Humanisme et Renaissance, 1985, p. 637-656.
Millet (Olivier), «  Conversion religieuse et imitation virgilienne  : les deux Eclogae de Louis des Masures  », Nouvelle revue du XVI' siècle, 1986, p. 67-85. Ingman (Heather), «  The stage Machiavel. Des Masures and M. Philone  », Machiavelli in sixteenth century French fiction, New York-Berne-Francfort- Paris, 1988, p. 11-32.
Simonin (Michel), «  Les relations de Des Masures avec Dorat et Ronsard  », Bulletin du bibliophile, 1990, n° 1, p. 63-88.
Millet (Olivier), «  Louis des Masures entre France et Lorraine, entre Pléiade et Réforme  : la réunion de Metz à la France dans l'Hymne sur la justice de Metz (1559)  », Lorraine vivante, Hommage à Jean Lanher, Nancy  : P. U. N., 1993, p. 171-179 ; «  En la façon que m'a décrit Masure  : l'oeuvre de Louis des Masures, un point de vue latéral sur celle de Joachim du Bellay  », Du Bellay
779
devant la critique de 1550 à nos jours, Tübingen  : Gunter Narr Verlag, 1995, p. 149-163.
DOMINICI (Bernard), 1517-1597.
Trinitaire messin, général de son ordre en 1570.
Prédicateur à la cour de Lorraine dans les années 1560-1570.
Sermon funèbre faict à Nancy aux obsèques et funérailles de feu Monseigneur, Monsieur François de Lorraine, duc de Guise, en l'église des cordeliers, par l'ordonnance de son Altesse et de Monseigneur le duc présens. Par Bernard Dominici, de l'ordre de la sainte Trinité et rédemption des captifs.
Lyon  : Ambroise du Rosne, 1563. In-8°  : [53] p.
(Nancy BM, 3584)
Rheims  : Jean de Foigny, 1563. In-8°  : [64] p.
(Paris BN, 8° Lb33. 114)
Variante à l'adresse parisienne de Nicolas Chesneau (Paris BN, 8° Lb33. 114 A).
Autres écrits  :
Sermon funèbre à l'occasion des obsèques du roi Charles IX, prononcé à Nancy en juin 1574 (Arch. 54, B 1164, f. 324 r°) ; oraison funèbre de Claude de France, duchesse de Lorraine, prononcée à Nancy en avril 1575 (Arch. 54, B 1166, f. 249 v°). Les textes ne sont pas conservés.
Mémoire présenté pour soutenir le frère Morel, élu à la ministrerie de Paris, contre le frère Petit, nommé par le roi (Arch. 57, H 3773/1).
Supplément d'archives  :
Arch. 54, B 1072, f. 82 r° (don de 50 francs pour l'aider à poursuivre ses études, mandement ducal du 3 septembre 1543) ; B 1082, f. 83 r° (première prédication devant la cour ducale, 9 octobre 1547).
Arch. 57, H 3773/2 (nomination comme prédicateur ordinaire de Charles III, lettres patentes du 18 avril 1566).
780
DORAT (Jean Dinemandi, dit), 1508-1588.
Célèbre humaniste originaire de Limoges.
A composé une églogue latine sur les noces du duc Charles III et rendu hommage à Pantaléon Thévenin pour son commentaire de Du Bartas.
Ces témoignages figurent dans l'édition tardive de ses oeuvres poétiques  :
Joannis Aurati Lemovicis poetae et interpretis regii poëmatia... Ad Henricum tertium christianiss. Franc. et Polon. regem.
Lutetiae Parisiorum  : apud Gulielmum Linocerium, 1586. In-8°  : [16], 384, [6], 247, 64, [20] p.
(Metz BM, ATR. 289 ; Paris BN, Yc. 8028-8030, Rés. p. Yc. 1025 et Rothschild IV. 9. 25)
L'hommage à Thévenin se trouve p. 133 (2ème pagination) et l'églogue p. 56-60 (Mme pagination).
DU BELLAY (Joachim), 1522-1560.
A composé des vers à la louange de Charles III dans le cadre des réjouissances consécutives aux traités de paix et alliances de 1559.
A rendu hommage à Louis des Masures, traducteur de Virgile.
Une Entreprise de Monsieur de Lorraine, aux dames [36 décasyllabes] figure, f. [7], dans Entreprise du roy dauphin pour le tournoy, soubz le nom des chevaliers advanteureux, Paris  : Frédéric Morel, 1559, in-4° (Paris BN, Rés. Ye. 414 et Rothschild I. 3. 36). Ce recueil s'achève par une suite d'inscriptions en forme de quatrains  : trois strophes consécutives sont adressées à Monsieur de Lorraine (f. [10] v°), trois autres à Madame de Lorraine (f. [10]v°111]r°), trois autres enfin à Madame de Lorraine la Douairière (f. [11] r°). Tout le contenu de ce recueil se retrouve aux f. [13]-[23] dans l'Epithalame sur le mariage de trèsillustre prince Philibert Emanuel, duc de Savoye, et trèsillustre princesse Marguerite de France, soeur unique du roy et duchesse de Berry, Paris  : Frédéric Morel, 1561, in-4° (Paris BN, Ye. 1028 et Rothschild IV. 9. 1).
Dans la préface de son Quatriesme livre de l'Enéide de Vergile, Paris  : Vincent Sertenas, 1552, in-8° (Paris ARS, 8° BL 4473 ; Paris BN, p. Yc. 1400), p. 8, Du Bellay dit à Jean de Morel l'estime qu'il porte à Des Masures pour la traduction des deux premiers livres de l'Enéide qu'il a publiée en 1547. Du Bellay cite également Des Masures dans ses Xenia, Paris  : Frédéric Morel, 1569, in-4° (Paris
781
BN, Yc. 1223 ; Paris MAZ, 10684/3), f. 12. En tête de l'édition de sa traduction intégrale de l'Enéide (Lyon  : J. de Tournes, 1560), Des Masures a placé le sonnet 148 des Regrets qui lui était adressé.
DU BOULLAY (Emond)
D'origine normande.
Héraut d'armes des ducs de Lorraine dans la première moitié du XVI' siècle, puis des rois de France.
Est revenu à Nancy en 1575, à la mort de la duchesse de Lorraine, pour vaquer aux cérémonies funèbres.
A écrit sur la généalogie de la maison de Lorraine, en collaboration avec Jean d' Aucy et Wassebourg.
Ses publications sont antérieures au règne de Charles III. On citera seulement ici pour mémoire ses travaux de généalogiste.
Les dialogues des troys Estatz de Lorraine, sus la trèsjoieuse nativité de trèshault et trèsillustre prince Charles de Lorraine, filz aisné de trèshault et trèspuissant prince Françoys par la grâce de Dieu duc de Bar, etc... avec la généalogie de tous les roys et ducz qui ont régné en Austrasie dicte Lorraine depuis Adam... ensemble ung chant royal, troys canticques et une péroraison, le tout composé et desdié à l'honneur et louenge du trèsillustre duc de Bar, par M. Emond du Boullay, dict Clermont, poursuivant de trèshault, trèspuissant et trèsredoubté prince Anthoine, par la grâce de Dieu duc de Calabre, de Lorraine, de Bar et de Gueldres, etc.
Strasbourg  : Georges Messerschmidt, 1543. In-folio  : [30] f.
(Nancy BM, Rés. 4365 ; Paris BN, Rés. Lk2. 2224)
La vie et trespas des deux princes de paix, le bon duc Anthoine et saige duc Françoys premiers de leurs noms (par la grâce de Dieu) ducz de Lorraine... qui trespassèrent en moyns d'ung an, ensemble les royales et trèsexcellentes cérimonies observées et accomplies à leurs funérailles et enterremens, avec le discours des alliances et traictez de mariage en la maison de Lorraine, et une lamentable déploration sur leur trespas, le tout recueilly et véritablement escript comme il fut faict et accomply, par maistre Edmond du Boullay...
Metz  : Jean Pallier, 1547. In-4°  : [158] f.
(Metz BM, Clm F 41 Rés. ; Nancy BM, Rés. 11553 ; Paris BN, 4° Lk2. 959)
782
Les généalogies des trèsillustres et trèspuissans princes les ducz de Lorraine marchis, avec le discours des alliances et traictez de mariages en icelle maison de Lorraine, jusques au duc Françoys dernier décédé, dédié à trèsillustre prince Charles tiers de ce nom, duc de Lorraine marchis, par Emond du Boullay son premier hérault et roy d'armes.
Paris  : Vincent Sertenas, 1549. In-8°  : [73] f.
(Nancy BM, Rés. 10853)
C'est la réédition à part, sous un nouveau titre, de la partie généalogique de l'ouvrage précédent. On trouve des exemplaires au nom de Gilles Corrozet (Paris BN, 8° Lm3. 587) et de Jean Longis (Londres BL, 901 a 6/1 ; Trèves SdB, 10/7786 8°, pièce 1).
Sur Emond du Boullay  :
Lepage (Henri), «  Notice sur Emond du Boullay, héraut d'armes de Lorraine sous les ducs Antoine, François 1er et Charles III  », Journal de la Société d'archéologie lorraine, 1855, p. 36-48.
Menu (Henri), Etudes biographiques sur Edmond du Boullay, Claude Henriet, Fournier et Dom Brocq, Châlons-sur-Marne  : J. -L. Le Roy, 1866, in-8°  : p. 9- 16.
Jadart (Henri), Emond du Boullay, historiographe et poète du XVI' siècle, héraut de France et de Lorraine. Recherches sur sa noblesse, ses alliances et sa postérité, avec documents tirés des Archives de Reims et fac-similé de ses armoiries, Reims  : Ernest Renart, 1883, in-8°  : [4], 63, [4] p. [Extrait des Travaux de l'Académie de Reims, LXXI, 1881-1882].
DU DUC (Fronton), 1559-1624.
Jésuite bordelais.
Novice à Verdun en 1577, professeur de rhétorique à Pont-à-Mousson (1578- 1580) et d'Ecriture sainte (1592-1594). Dernier séjour lorrain de 1595 à 1597.
Pour la liste complète de ses travaux, voir Sommervogel, III, 233-249 ; IX, 254 ; XII, 190, 441 et 1049. On relève ici ce qui correspond strictement à ses années lorraines.
L'histoire tragique de la Pucelle de Dom-Remy, aultrement d'Orléans. Nouvellement départie par actes, et représentée par personnages.
Nancy  : Veuve Jean Janson, 1581. In-4°  : [8], 46, [2] f.
783
(Nancy BM, Rés. 10245 ; Paris BN, Rés. Ye. 468)
Réédition à tirage limité, par Durand de Lançon, à Pont-à-Mousson  : P. Toussaint, 1859, in-4° (Nancy BM, Rés. 11347 ; Paris BN, Rés. Ye. 469 et Rés. Ye. 1569).
Autres écrits  :
Révision du bréviaire du diocèse de Toul, en 1595, en collaboration avec le jésuite lorrain Toussaint Roussel (voir ce nom).
Participation vers 1595 à la révision des commentaires sur les Evangiles de Maldonat (voir ce nom), en vue de leur impression.
Lettre datée de Pont-à-Mousson, 22 décembre 1596, adressée à Nicolas Guibert (voir ce nom), qui lui avait envoyé son Assertio de murrhinis pour examen, avant de la faire imprimer. Les missives de l'un et de l'autre figurent aux p. [11]415] liminaires de l'ouvrage en question, publié à Francfort en 1597.
Sur l' «  Histoire tragique  » de Fronton du Duc  :
Haldat du Lys (Charles-Nicolas de), «  Histoire tragique de Jeanne d'Arc, en cinq actes et en vers, par le père Fronton du Duc. Analyse  », Mémoires de la Société royale des sciences, lettres et arts de Nancy, 1846, p. 245-261.
Beaupré (Jean-Nicolas), Nouvelles recherches de bibliographie lorraine, 1500- 1700, Nancy-Paris, 1856, II, 22-59.
Digot (Auguste), «  La première tragédie de Jeanne d'Arc  », Mémoires de la Société d'archéologie lorraine, 1865, p. 205-228.
Delaporte (Victor); «  La vraie et la fausse Jeanne d'Arc au théâtre. Une tragédie de Jeanne d'Arc en 1580  », Etudes religieuses, philosophiques, historiques et littéraires, 1890, p. 225-244.
Renard (Georges), «  La Pucelle de Fronton du Duc  », Mémoires de l'Académie de Stanislas, 1929-1930, p. 12-23.
Mazouer (Charles), «  Le P. Fronton du Duc et son Histoire tragique de la Pucelle d'Orléans  », Actes du colloque Les jésuites parmi les hommes aux XVI' et XVIIe siècles (avril 1985), Clermont-Ferrand  : Association des publications de la faculté des lettres, 1987, nouv. série, fasc. 25, p. 417-429.
Cullière (Alain), «  Jean Barnet, éditeur de l'Histoire tragique de la Pucelle de Dom-Remy  », Bibliothèque d'Humanisme et Renaissance, 1993, p. 43-63.
784
Aulotte (Robert), «  En passant par la Lorraine, le jésuite bordelais Fronton du Duc fait jouer à Pont-à-Mousson une Pucelle de Domrerny (1580)  », Lorraine vivante, Hommage à Jean Lanher, Nancy  : P. U. N., 1993, p. 15-23.
DU GALLAS (J.)
Originaire de Laon.
A séjourné en Lorraine vers 1600 et dédié un recueil poétique à Catherine de Bourbon, duchesse de Bar.
Elégie d'une nymphe françoise escartée en Lorraine durant les guerres. Dédiée à très-haute, très-vertueuse, très-excellente princesse Madame, Madame Catherine de Bourbon, duchesse de Bar. Ensemble une ode sur la maladie de Monseigneur l'illustrissime Charles, cardinal de Lorraine, avec une narration latine sur le soing de l'homme. Par J. du Gallas Laodunois.
Nancy  : Blaise André, 1601. In-8°  : [3], 24 f.
(Paris ARS, 8° BL 11818)
DU HAILLAN (Bernard de Girard, seigneur), c. 1535-1610.
Originaire de Bordeaux, historiographe de cour.
Auteur, notamment, d'une brève généalogie des ducs de Lorraine en vers latins.
Rerum Gallorum icones a Faramundo usque ad Franciscum II. Item ducum Lotharingorum a Carolo primo usque ad Carolum III. Ad illustriss. et reverendiss. principem et cardinalem Carolum Lotharingum. Autore Berardo Girardo Burdigalensi.
Parisiis  : excudebat Carolus Perier, 1559. In-4°  : [12] f.
(Paris BN, 4° L37. 5 ; Paris BSG, Z 4° 906/5 Inv. 666)
DU PASQUIER (Jacques)
Originaire de Saint-Mihiel.
Etudes à Heidelberg en 1564, à Bâle en 1573. Docteur en médecine à Bâle en 1575.
Médecin du roi de Navarre.
Assertiones de arthritide, quarum veritatem ex consensu ampliss. medicorum Basiliensium ordinis (Deo annuente) tueri conabitur martii die XXIII, hora locoq., solitis Jac. Pascharius Lotharingus.
785
[Basileae]  : excudebant Daniel & Leonardus Ostenii fratres, 1575. Plac. in-folio. (Bâle ABU, Diss. 148/28)
Sous la cote Diss. 148/23, on trouve un Dialogus gratulatorius in solennitatem doctoralem ornatissimi viri. D. Jac. Pascharii Lotharingi, composé par une certain Theobaldus Mullerus Hessus.
Si Du Pasquier n'a apparemment publié aucun recueil, il est toutefois l'auteur de nombreuses épigrammes grecques et latines, dispersées dans les ouvrages de poètes amis comme Boissard, Nicolas Clément, Melissus. Quelques-unes de ces pièces sont regroupées à la suite des Poemata de Boissard (Bâle, 1574), f. 125 v°-127, précédées d'un bref avis de Du Pasquier au lecteur. Le contenu de ces quelques pages a été réinséré dans les Delitiae C. poetarum Gallorum. Pars altera (1609) de Janus Gruter, p. 841-843 (Paris ARS, 8° BL 5416/2).
DU PERRON (Jacques Davy), 1556-1618.
Controversiste, évêque d'Evreux en 1591, cardinal en 1604, archevêque de Sens en 1606.
En novembre 1601, il travailla à l'éventuelle conversion de Catherine de Bourbon, duchesse de Bar.
Articles des ministres et autres appeliez par Madame pour la conférence proposée entre eux et Monsieur l'évesque d'Evreux. Avec les réponses et répliques des uns et des autres.
Paris  : Anthoine Le Marié, 1601. In-8°  : [4], 143, [1] p.
(Nancy BM, 304375)
Il existe également une version protestante de ces entrevues, publiée sous le titre de Discours véritable du pourparler de la conférence proposée entre le sieur évesque d'Evreux et les ministres de Madame et autres appelés par son Altesse, [SI. nn.], 1601, in-8° (Paris BN, Ms fr 15533, f. 467-506) ; Seconde édition, [SI.]  : pour Jacob Salesse, 1602, in-8° (Paris MAZ, 37209/9).
Seconde édition.
Evreux  : Anthoine Le Marié, 1602. In-8°  : [4], 80 p. (Paris MAZ, 37209/10)
DU PLESSIS-MORNAY (Philippe), 1549-1623.
Controversiste calviniste, conseiller du roi de Navarre en 1582.
Auteur, notamment, de deux pamphlets hostiles aux princes lorrains et répliquant aux Stemmata de François de Rosières (voir ce nom).
786
Discours sur le droit prétendu par ceux de Guise sur la couronne de France. [SI. nn.], 1583. In-8°  : [27] p.
(Paris BN, Rés. 8° Lb34. 214 ; Paris MAZ, 346137/12)
Ce texte a été réimprimé en 1585, in-8°  : 29, [1] p. (Paris BN, 8° Lb34. 214 A et Rothschild 1518. III. 13) et on le retrouve, p. 91-115, dans le Premier volume du recueil contenant les choses mémorables advenues soubs la Ligue, [Sl. nn.], 1587, in-8° (Paris BN, 8° La'. 1 [tome 1]).
Advertissement sur l'intention et but de ceux de la maison de Guise en la prise des armes.
[Sl. nn.], 1585. In-8°  : [2], 32 p.
(Nancy BM, Rés . 10887 ; Paris BN, 8° Lb34. 238 à 8° Lb34. 238 G [divers tirages])
DURMONT
Soldat de garnison à Nancy, auteur d'un récit de la mort de Charles III.
Derniers et mémorables propos tenus par son Altesse à Messeigneurs les princes ses enfans, au lict de la mort, l'heure de sa maladie, le progrez d'icelle, son déceds, et tout ce qui s'est passé à Nancy durant ladicte maladie et en son trespas. Le tout extraict d'une lettre escrite quatre jours après cest accident, par un soldat de la compagnie des gardes de Nancy à un soldat de la garnison de La Motthe son amy.
Nancy  : Blaise André, 1608. In-8°  : [27] p.
(Paris BN, 8° Lk2. 1924)
Texte réédité par Henri Tribout, Metz  : Paul Frentz, 1939, in-8° [Mémoires de la Société d'archéologie lorraine, 1937-1939, p. 135-162].
DU SOUHAIT (François)
Gentilhomme champenois ayant grandi en Lorraine, secrétaire de Charles III de 1600 à 1605.
A nouveau présent à Nancy en 1608.
Banni de France pour avoir publié des écrits jugés séditieux, il finira sa vie à Nancy (1614-1617).
Pour une bibliographie précise et presque complète, consulter la thèse de Marie- Christine Petit, citée infra. On ne retient ici que les publications qui, par le contenu ou les dédicaces, concernent plus spécialement la Lorraine.
787
Epithalame sur le mariage de Monseigneur le prince de Lorraine et de Madame soeur unique du roy, avec les sonnets dédiez tant à sa Majesté qu'autres princes. Par le sieur du Souhait.
Paris  : Jacques Rezé, 1599. In-8°  : 16 p.
(Paris BSG, Q 8° 22 bis/28 Rés. Inv. 748)
Variante à l'adresse parisienne de Pierre Chevalier (Paris BN, Ye. 20941).
Les amours de Palémon, suitte de Poliphile et Mellonimphe, par le sieur du Souhait.
Lyon  : Thibaud Ancelin, 1599. In-12  : 69, [1] f.
(Cité par Lachèvre, Les recueils collectifs de poésies libres et satiriques..., p. 208)
Ce roman dédié à Catherine de Bourbon, duchesse de Bar, a été repris à Paris  : Gilles Robinot, 1600 (Cité par Lever, La fiction narrative en prose au XVII' siècle, p. 52), puis à Lyon  : Thibaud Ancelin, 1602 (Paris BN, Y2. 75416) et 1605 (Paris ARS, 8° BL 21489).
Le bonheur de la France, nay au mariage du roy. Par le sieur du Souhait. Paris  : Jacques Rezé, 1600. In-8°  : 16 p.
(Paris BN, Ye. 20942)
Dédié à Catherine de Bourbon.
Les playes et martyrs de Jésus. Par le sieur du Souhait. Paris  : Anthoine du Breuil, 1600. In-12  : [4], 80 f.
(Paris BSG, D 8° 61132. Inv. 7769)
Dédié à François de Vaudémont, troisième fils de Charles III.
Marqueteries ou oeuvres diverses. Par le sieur du Souhait, secrétaire ordinaire de son Altesse de Lorraine.
Paris  : Jean Houzé, 1601. In-12  : 46 f.
(Paris ARS, 8° BL 8992)
Plainte publique sur le trépas de son Altesse, par Du Souhait. Nancy  : [Blaise André], 1608. In-4°.
(Cité au catalogue de vente Secousse, 1755, p. 247, art. 4130)
L'Iliade d'Homère, prince des poètes grecs, avec la suite d'icelle, ensemble le ravissement d'Hélène, sugject de l'histoire de Troie. Le tout de la traduction et invention du sieur du Souhait.
788
Paris  : Nicolas Buon, 1614. In-8°  : [32], 1248, [29] p.
(Metz BM, 0 877 ; Nancy BM, 267007)
Le Ravissement d'Hélène est dédié à Louis de Guise, baron d'Ancerville, grand chambellan de Lorraine, la traduction de l'Iliade à Jean des Porcelets, évêque de Toul, et la suite de l'Iliade à Henri de Lorraine, comte de Brionne.
Très nombreux tirages et réimpressions à Paris  : Pierre Chevalier, 1614 (Paris ARS, 8° BL 3648/1-2), 1617 (Aix-en-Provence MEJ, G 1835) et 1620 (Paris BN, Yb. 1112) ; Nicolas Buon, 1617 (Paris BN, Yb. 1109) et 1620 (Paris BN, Yb. 1110-1111) ; Nicolas Gassé, 1627 (Paris ARS, 8° BL 3689/1-2 et 8° BL 3690) et 1634 (Bordeaux BM, AP. 18813 ; Paris BN, Yb. 1113).
Pièces dispersées dans des livres lorrains  :
Trois distiques In laudem domini a Beauvau, p. [11], dans la Relation journalière du voyage du Levant, d'Henri de Beauvau, Toul  : François du Bois, 1608, in-8° (Nancy BM, 275176 ; Paris BN, 02. 21).
Deux sizains adressés au duc Henri II, f. [3] r°, dans les Discours des eaux chaudes et bains de Plombières, divisez en deux traictez, de Dominique Berthemin, Nancy  : Jacob Garnich, 1615, in-8° (Nancy BM, 1631 ; Paris BN, Te163. 1263).
Sur François du Souhait  :
Egger (Emile), Mémoires de littérature ancienne, Paris  : Auguste Durand, 1862, p. 186-189, 191, 199.
V. A. T., «  L'Iliade de Du Souhait  », Intermédiaire des chercheurs et des curieux, 1892, col. 570-573.
Lachèvre (Frédéric), Bibliographie des recueils collectifs de poésies publiés de 1597 à 1700, Paris  : Henri Leclerc, 1901-1905, tome 1  : p. 185-186. Collignon (Albert), «  François du Souhait, secrétaire du duc Charles III  », Le Pays lorrain et le Pays messin, 1913, p. 688-699.
Lachèvre (Frédéric), Les recueils collectifs de poésies libres et satiriques, Paris  : Champion, 1914, p. 207-210 ; Les recueils collectifs... Supplément, Ibid., 1922, p. 37-39.
Hepp (Noémi), Homère en France au XVII' siècle, Paris  : Klincksieck, 1968, p. 177-204.
Celce-Murcia (Daniel), Histoires comiques du sieur du Souhait, Paris  : La pensée universelle, 1978.
789
Serroy (Jean), Roman et réalité. Les histoires comiques au XVII' siècle, Paris  : Minard, 1981, p. 23-62 ; «  La carrière de Du Souhait  », Du baroque aux Lumières, pages à la mémoire de Jeanne Carriat, Rougeries, 1986, p. 24-31. Petit (Marie-Christine), François du Souhait, polygraphe du début du XVII' siècle, Thèse, Univ. Strasbourg II, 1986, dact., 245 p.
Cullière (Alain), «  Du Souhait en Lorraine  : à propos d'une thèse  », XVII' siècle, 1987, p. 339-345 ; «  Un portrait de Bellange  : Louis de Guise en berger  », Le Pays lorrain, 1992, p. 1-6.
Choné (Paulette), «  La mort de François du Souhait (Nancy, 1617)  », XVII' siècle, 1995, p. 783-787.
ERRARD (Jean), 1554-1610.
Originaire de Bar-le-Duc, étudiant à Heidelberg en 1573.
A dédié son premier ouvrage à Charles III en 1584.
Ayant quitté la Lorraine pour protestantisme, il devient ingénieur du duc de Bouillon en 1585, puis du roi Henri IV.
Le premier livre des instruments mathématiques méchaniques. De J. Errard de Bar-le-Duc. A trèsillustre prince Monseigneur, le duc de Calabre, Lorraine, Bar, Gueldres, etc.
Nancy  : Jean Janson, 1584. In-4°  : [43] f.
(Metz BM, Rés. D 546 [manquent les planches 14 à 17 ; Nancy BM, Rés. 4333 [manque la planche 38])
Réédité en fac-similé par Albert France-Lanord, Paris-Nancy  : Berger-Levrault, 1979.
La géométrie et practique généralle d'icelle. Au très-chrestien roy de France et de Navarre, par J. Errard de Bar-le-Duc, ingénieur de sa Majesté.
Paris  : David Le Clerc, 1594. In-8°  : [16], 80 p.
(Paris BN, V. 18472 ; Paris BSG, V 8° 158/2 Inv. 2194 Rés.)
Ouvrage réédité à Paris  : Guillaume Auvray, 1602 (Chaumont BM, 8 G 8 v ; Paris BN, V. 18482 ; Troyes BM, S 12 2489) ; Michel Daniel, 1619 (Dijon BM, 2082 ; Metz BM, ATR. 226 ; Nancy BM, Rés. 11181 ; Paris BN, V. 18473) ; [Sn.], 1620 (Paris SORB, S X d 16/pièce 2 in-4°) et 1621 (Paris MAZ, 15736/2 Rés.).
Réfutation de quelques propositions du livre de monsieur de L'Escale, de la quadrature du cercle par luy intitulé Cyclometrica elementa duo. Au roy. Par J. Errard de Bar-le-Duc, ingénieur de sa Majesté.
790
Paris  : Guillaume Auvray, 1594. In-4°  : [8] p. (Paris BN, V. 6255/1 ; Paris MAZ, 15750/4)
Les six premiers livres des élémens d'Euclide, traduicts et commentés par J. Errard de Bar-le-Duc, ingénieur du très-chrestien roy de France et de Navarre. Dédiez à sa Majesté.
Paris  : Guillaume Auvray, 1598. In-8°  : [4], 48 f.
(Nancy BM, Rés. 11095)
Les neuf premiers livres des élémens d'Euclide... Revus et corrigez par l'autheur.
Paris  : Guillaume Auvray, 1605. In-8°  : 90 f.
(Verdun BM, 20597)
Réédition à Paris  : Cardin Besongne, 1629 (Bar-le-Duc BM, 14734 ; Paris BN, V. 37987)
La fortification réduicte en art et démonstrée par J. Errard de Bar-le-Duc, ingénieur du trèschrestien roy de France et de Navarre. Dédiée à sa Majesté. Paris  : [Sn.], 1600. In-folio  : [4], 102 p.
(Bar-le-Duc BM, 17233 ; Paris BN, V. 2285)
Réédition à Paris  : [Sn.], 1604 (Bar-le-Duc BM, 17235 ; Valenciennes BM, 1 4 16) ; 1620 (Nancy BM, Rés. 570 ; Paris BN, Rés. V. 413) ; [1619-1622] (Nancy BM, 154051 ; Valenciennes BM, CH 4897). Contrefaçon à Francfort en langue française en 1604 (Metz BM, ATR. 5052 ; Nancy BM, 154038) et 1617 (Reims BM, Rés. MM 70), en langue allemande en 1604 (Bâle ABU, Kg. 1 14 n° 2 ; Besançon BM, 11744).
Autre écrit  :
Sonnet Au lecteur, f. 2 y°, dans les Anagrammes de Nicolas Clément, publiées à Paris en 1582.
Portrait  :
En buste et de face, attribué à Thomas de Leu (Paris BN, Estampes Ed. II b Rés. in-folio). Reproduit dans l'article de Stéphane Gaber mentionné ci-dessous, p. 108.
791
Sur Jean Errard  :
Lallemend (Marcel) & Boinette (Alfred), Jean Errard de Bar-le-Duc «  premier ingénieur du très chrestien roy de France et de Navarre Henry IV  ». Sa vie, ses oeuvres, sa fortification, Paris  : Thorin & Dumoulin-Bar-le-Duc  : Comte-Jacquet & Boinette, 1884, 332 p.
Davillé (Louis), Bar-le-Duc à la fin du XV1¬ siècle, Bar-le-Duc  : Contant- Laguerre, 1917, p. 276-277.
Gaber (Stéphane), «  Jean Errard de Bar-le-Duc, ingénieur des fortifications du roi de France Henri IV  », Le Pays lorrain, 1990, p. 105-118.
ESTIENNE (Charles)
Humaniste, imprimeur et médecin, troisième fils de Henri ler Estienne.
A publié un Discours où il s'efforce de légitimer les droits des rois de France sur la haute et basse Lorraine.
On ne citera ici que cette oeuvre. Pour une connaissance plus vaste de ses travaux, voir Renouard, Annales de l'imprimerie des Estienne, Genève  : Slatkine Reprints, 1971, p. 102-113, 352-363.
Discours des histoires de Lorraine et de Flandres. Au roy trèschrestien Henry II. Paris  : Charles Estienne, 1552. In-4°  : [56] f.
(Metz BM, M 235/4 Rés. ; Nancy BM, Rés. 11199 ; Paris BN, 4° Lk2. 896)
Rouen  : Robert Valentin, libraire, 1552. In-8°  : [60] f. (Paris ARS, 8° H 14234/1 ; Paris BN, 8° Lk2. 896 A)
FERRY (Nicolas)
Né à Commercy vers 1552, prêtre et chanoine.
Les dialogues combatant le péché et traictans matières pour l'abhorrer et craindre le jugement de Dieu . Entre lesquels le jour sacré pour sainct Estienne, premier martyr, et la paraphrase sur sainct Abel, sainct Jean Baptiste et le mesme sainct Estienne, tous trois martyrs, tiennent le premier lieu pour les plus dévots. Par Nicolas Ferry, prestre, chanoine à Commercy.
Troyes  : Jean Griffard, 1607. In-8°  : 68 f.
(Paris BN, Rés. p. Ye. 143)
792 FIDELIS (Louis)
Cordelier tournisien, professeur de théologie.
Présenté comme un des premiers grands adversaires des protestants en Pays messin.
Ludovici Fidelis Nervii, theologiae professoris, de militia spirituali libri quatuor. Opus nunc primum editum.
Parisiis  : apud Joannem Lodoicum & Oliverium Mallardum, 1540. In-8°  : [8], 414, [2] f.
(Paris BN, D. 17279)
Ludovici Fidelis Nervii, theologiae professoris, de mundi structura opusculum. Parisiis  : apud Guilielmum Morelium, 1556. In-8°  : 402, [1] p.
(Paris BN, D. 11922)
Ludovici Fidelis Nervii, theologiae professoris, necnon canonici Tornacensis, de humana restauratione opusculum.
Antverpiae  : apud viduam Martini Nutii, 1559. In-8°  : 114, [2] f.
(Paris BN, D. 35080)
Sur Louis Fidelis  :
Farge (James K.), Biographical register of Paris doctors of theology. 1500-1536, Toronto  : Pontifical Institute of mediaeval studies, 1980, art. 178, p. 160-161.
FOES (Anuce), 1528-1596.
Médecin messin, traducteur et commentateur d'Hippocrate.
A dédié ses deux premiers livres à Charles III.
Présent au chevet de la duchesse de Lorraine mourante au début de 1575. En 1576, Charles III a souhaité l'attacher à son service, mais la ville de Metz, dont il était médecin pensionnaire, n'y a pas consenti.
Hippocratis Coi, medicorum omnium facile principis, liber secundus de morbis vulgaribus, difficilimus et pulcherrimus, olim a Galeno commentariis illustratus, qui temporis injuria interciderunt, nunc vero pene in integrum restitutus, commentariis sex et Latinitate donatus. Anutio Foësio Mediomatrico medico authore. Ad Carolum Lotharingium, Lotharingiae ducem illustrissimum.
793
Basileae  : excudebat Jacobus Parcus, expensis viduae Michaelis Isingrinei, 1560. In-8°  : [56], 501, [17] p.
(Paris BN, 8° Te. 4)
Pharmacopoeia medicamentorum omnium quae hodie ad publicam medentium munia officinis extant, tractationem et usum ex antiquorum medicorum praescripto continens, pharmacopoeis omnibus atq. etiam iis qui opus factitant medicum, valde utilis et necessaria. Anutio Foesio Mediomatrico medico autore. Ad Carolum Lotharingium, Lotharingiae ducem illustriss.
Basileae  : apud Thomam Guerinum, 1561. In-8°  : 672, [14] p.
(Paris BN, 8°eT 146. 41)
Oeconomia Hippocratis, alphabeti serie distincta, in qua dictionum apud Hippocratem omnium, praesertim obscuriorum, usus explicatur, et velut ex amplissimo penu depromitur, ita ut lexicon Hippocrateum merito dici possit. Anutio Foesio Mediomatrico medico authore.
Francofurdi  : apud Andreae Wecheli haeredes, Claudium Marnium & Jo. Aubrium, 1588. In-folio  : [8], 694 p.
(Metz BM, C 424 Rés. ; Paris BN, Fol. T23. 43 et Rés. X. 95 ; Verdun BM, 74839)
Réédité à Genève en 1662 (Paris BN, Fol. T23. 8).
Magni Hippocratis, medicorum omnium facile principis, opera omnia quae exstant in VIII sectiones ex Erotiani mente distributa. Nunc recens Latina interpretatione et annotationibus illustrata, Anutio Foesio Mediomatrico medico authore. Adjecta sunt ad VI sectionem Palladii scholia Graeca in lib. [De fracturis], nondum antea excusa, et nunc primum Latinitate donata...
Francofurti  : apud Andreae Wecheli haeredes, Claud. Marnium & Joan. Aubrium, 1595. In-folio  : [12], 50, 232, 158, 145, 383, 253, 393, 45, [47] p. (Metz BM, A 390 Rés. ; Nancy BM, 100236 ; Paris BN, Fol. T23. 7 ; Verdun BM, 92337)
Plusieurs réimpressions jusqu'au XIXe siècle.
Portrait  :
Gravé par Pierre Woeiriot de Bouzey en 1580, il figure au revers du titre de l' Oeconomia de 1588. Reproduit dans l'Encyclopédie illustrée de la Lorraine, 2  : La vie intellectuelle, p. 39, et sur la couverture des Cahiers Elie Fleur, n° 12- 13, 1995-1996.
794
Sur Anuce Foës  :
Hoch (Philippe), «  Anuce Foës (1528-1596), éditeur et traducteur messin d'Hippocrate  », Cahiers Elle Fleur, n° 12-13, 1995-1996, p. 85-99.
FONTAINE (Charles)
Poète parisien, installé à Lyon après 1540.
Ses Odes, énigmes et épigrammes de 1557 comportent des vers adressés au jeune Charles III et à quelques Lorrains célèbres.
Odes, énigmes et épigrammes, adressez pour étreines au roy, à la royne, à Madame Marguerite et autres princes et princesses de France. Par Charles Fontaine Parisien.
Lyon  : Jean Citoys, 1557. In-8°  : 111 p.
(Paris BN, Rés. Ye. 1681 bis et Rothschild IV. 6. 134)
FRANÇOIS DE SALES (saint), 1567-1622.
Evêque de Genève-Annecy en 1602, coadjuteur dès 1599.
A prononcé à Paris l'oraison funèbre de Philippe-Emmanuel de Lorraine, duc de Mercoeur.
Oraison funèbre sur le trespas de trèshault et très-illustre prince Philippe Emanuel de Lorraine, duc de Mercoeur et de Penthèvre, pair de France, prince du S. Empire et de Martigues, etc, lieutenant général de l'empereur en ses armées d'Hongrie. Faicte et prononcée en la grande église de Nostre-Dame de Paris le 27. avril 1602 par messire François de Sales coad. et esleu évesque de Genève.
Paris  : Rolin Thierry & Eustache Foucault, 1602. In-8°  : 64 p.
(Nancy BM, 3543' ; Paris BN, 8° Ln27. 14012 et X. 18911/2)
Outre les éditions collectives des oeuvres de François de Sales, on retrouve cette oraison, p. 275-313, dans l'Histoire de Filipe Emanuel de Lorraine duc de Mercoeur de Jean-Chrysostome Bruslé de Montpleinchamp, Cologne  : Pierre Marteau, 1689, in-12 (Metz BM, L 1770 ; Nancy BM, Rés. 11085 ; Paris BN, Ln27. 14013). Biographie rééditée à La Haye en 1691 (Metz BM, L 1619 ; Paris BN, Ln27. 14013 A) et 1692 (Nancy BM, 3635 ; Paris BN, Ln27. 14013 B).
795
Sur cette oraison funèbre  :
Hennequin (Jacques), «  Le duc de Mercoeur d'après son oraison funèbre par François de Sales  », Actes du colloque Héroïsme et création littéraire sous les règnes d'Henri IV et de Louis XIII (Strasbourg, mai 1972), Paris  : Klincksieck, 1974, p. 183-194.
GARNIER (Jean)
Originaire d'Avignon.
Ancien dominicain devenu calviniste, pasteur à Strasbourg entre 1545 et 1555. Ministre protestant à Metz d'avril 1562 à octobre 1566.
A fréquemment séjourné à Marburg et Cassel, sous la protection du landgrave de Hesse.
Décédé en 1574.
Au cours de ses années messines, Garnier n'a publié que l'ouvrage suivant, auquel a répondu le cordelier Firmin Capitis (voir ce nom)  :
Conférence de la messe avec la saincte Cène du Seigneur, contenant ample déclaration des principaulx poincts qui sont aujourd'huy en dispute, touchant la saincte Cène. Par Jean Garnier, serviteur de Jésus Christ en 1'Eglise réformée de Metz.
[Sl. nn.], 1566. In-8°  : 246 p.
(Marburg UB, XIX c C 886s # ; Trèves SdB, Z II 60 8°)
Il s'agit peut-être du second tirage d'une édition qui aurait vu le jour à Metz l'année précédente. On n'a pas retrouvé d'exemplaire avec le millésime 1565. La lettre dédicatoire à Henri-Robert de La Marck, duc de Bouillon, est datée de Metz, 3 mai 1565. Il existe une version en allemand publiée à Amberg  : Michael Forster, 1598, in-8° (Amberg SPB, Theol. gen. 974).
Bien que sans rapport avec la Lorraine, la grammaire française de Garnier, composée à Marburg et publiée peu de temps après celle de Pillot (voir ce nom), mérite d'être mentionnée  :
Institutio Gallicae linguae, in usum juventutis Germanicae. Ad illustrissimos juniores principes, landtgravice Haessiae, conscripta. Authore Joan. Garnerio. [Genevae  : ] apud Jo. Crispinum, 1558. In-8°  : [8], 102, [1] p.
(Genève BPU, Hf 2740 ; Paris BN, Rés. X. 1939 ; Paris BPF, André 1174)
796
Elle a été réimprimée à Genève en 1580 (Genève BPU, Hf 2849) et 1591 (Paris BN, Rés. X. 2700 ; Paris BPF, R 16446 ; Strasbourg BNU, Cd 109604), ainsi qu'à Iéna en 1593 (Paris BN, 8° X. 11676).
GASPARD (Dominique)
Originaire de Châtenois (Vosges), trinitaire à Lamarche. A dédié plusieurs oeuvres poétiques à Charles III.
Mercuriade. Tragédie dédiée à S. A. Charles 3e du nom duc de Calabre, Lorraine, Bar, etc. Par frère Dominique Gaspard, religieux de l'ordre de la Trinité de Lamarche. [Précédée de  : ] Dialogue à son Altesse de l'autheur et du livre. [1605].
(Chantilly Musée Condé, Ms XX A" 15, f. 95 v°-129 r° [copie])
Larmes et regrets de la nimphe Lorine sur le tombeau de très-illustre prince Charles, cardinal de Lorraine, évesque de Mets et Strasbourg. A la sérénissime Altesse de Monseigneur le duc de Lorraine son père.
Paris  : Pierre Ménier, 1607. In-8°  : [8] f.
(Paris BN, Rés. Ye. 3032)
Histoire véritable de ce qui s'est passé en Turquie, pour la délivrance et rédemption des chrestiens captifs, depuis l'année 1609, et des sécheresses extraordinaires advenuës en Alger, l'an passé, pendant lesquelles arriva une pluye miraculeuse, par l'intercession de trois religieux de l'ordre de la saincte Trinité de la rédemption des captifs. A Monseigneur le révérendissime général dudict ordre.
Paris  : François du Carroy, 1613. In-8°  : 29 p.
(Paris BN, 8° Lk8. 181)
La cour en dueil, sur la mort de Madame [Marie de Montpensier, duchesse d'Orléans], décédée le quatriesme juin 1627. Dédié au rine général de l'ordre de la saincte Trinité et rédemption des captifs.
Paris  : Jean Bessin, 1627. In-8°  : 24 p.
(Paris BN, 8° Ln'. 15440 ; Paris MAZ, 37298/16)
Panégyrique funèbre sur la vie et le trépas de Madame la duchesse Christine. A l'Altesse de Madame de Lorraine sa fille et nièce, par F. D. G. ministre de la Trinité et curé de La Mansse Chartenoisier [sic, pour Lamarche, Châtenoisien].
797
Nancy  : Jacob Garnich, [1628].
(Cité par Dom Calmet, Histoire de Lorraine, 2e éd., I, Catalogue alphabétique des écrivains, col. cxvi)
Attribution possible  :
Exhortation au peuple lorrain, tant à recognoistre les biens qu'il a receu et reçoit continuellement de son Altesse et de Messeigneurs les princes ses fils qu'à prier Dieu pour leurs prospéritez et grandeur. [Précédée de  : ] Quatrain de son Altesse Charles III [et] A son Altesse.
(Chantilly Musée Condé, Ms XX A" 15, f. 88 r°-95 r° [copie])
Sur Dominique Gaspard  :
Germain (Charles), La Marche et le Bassigny barrois mouvant. Le couvent de la sainte Trinité, rédemption des captifs, Epinal  : Ed. du Sapin d'or, 1981, p. 424- 425, 441, 456.
Cullière (Alain), «  Trois énigmes de la littérature lorraine au temps de Charles III (Jean de Vaubreuil, Georges Aulbery, Dominique Gaspard)  », Le Pays lorrain, 1985, p. 175-187.
GILLET (Noël)
Originaire de Rethel.
A composé un éloge poétique de la maison de Mercoeur.
Le portraict de la félicité de très-illustre, très-haut et très-puissant prince Monseigneur Nicolas de Lorraine, prince du saint Empire, duc de Mercueur, marquis de Nomeny, comte de Vaudémont et de Chaligny, déduit par deux bandes de nymphes, l'une de Meuze, l'autre de Velle. Par Noël Gilet, Rethelois.
Reims  : Jean de Foigny, 1574. In-12  : [12], 67, [5] p.
(Nancy BM, Rés. 10846 ; Reims BM, CR III 296 bis P Rés.)
Epithalame et chant nuptial sur la nopce du trèschrestien roy de France et de Poloigne, Henry III. et de Madame Loïse de Lorraine. A la royne. Par N. Gillet, Rethelois.
Reims  : Jean de Foigny, 1575. In-8°  : [12] p.
(Metz BM, P 1305)
798
Lyon  : Michel Jove & Jean Pillehotte, 1575. In-8°  : 15 p. (Paris BN, Rés. Ye. 5038)
Autres vers  :
Trois pièces de vers dans la Conjonction des lettres et des armes de Nicolas Boucher (Reims, 1579)  : un sonnet A M. M. Boucher D. TH. autheur du présent livre, f. [4] y° ; un sonnet A M. M. Tigeou, traducteur de ce présent livre, f. [5] r° ; une Epitaphe du Cardinal de Lorraine, en trente alexandrins, f. 131 r°.
Sur Noël Gillet  :
Jadart (Henri), Noël Gillet, poète ardennais du XVI' siècle, et ses oeuvres publiées en 1574 et 1575, Paris  : Picard, 1912, in-8° [Extrait de la Revue historique ardennaise, mai-juin 1912] ; Le mariage de Henri III à Reims et son épithalame par Noël Gillet, poète rethélois du XVI' siècle, Reims  : Lucien Monce, 1912, in-8° [Extrait des Travaux de l'Académie de Reims, CXXXI, 1912].
GRANGIER (Jean)
D'origine lorraine, secrétaire de Marguerite de France, duchesse de Savoie.
Pastorales sur le baptesme de Monseigneur Charles Emanuel, prince de Piedmont, par J. Grangier, Lorrain. Avecques un recueil de quelques odes et sonnetz faictz par le mesme aucteur.
Chambéry  : Françoys Pomar l'eyné, 1568. In-4°  : [24], 162, [2] p.
(Turin BR, G. 2/19)
GREGOIRE (Pierre)
Avocat toulousain, professeur de droit à Cahors en 1573, à Toulouse en 1580.
En 1582, premier doyen de la faculté de droit de Pont-à-Mousson et rédacteur des statuts.
Décédé à Pont-à-Mousson en 1597.
Des innombrables publications juridiques de Grégoire on retiendra cinq titres qui présentent, à certains égards, un caractère lorrain.
799
Syntagma juris universi, atque legum pene omnium gentium, et rerumpublicarum praecipuarum, in tres partes digestum. In quo divini et humani juris totuis, naturali, ac nova methodo per gradus, ordineque, materia universalium et singularium rerum, simulque judicia explicantur. Authore Petro Gregorio Tholosano I. U. doctore et professore publico in academia Tholosana. [Pars secunda, Tertia pars].
Lugduni  : apud Antonium Gryphium, 1582. In-folio  : 516, 516, [32], 1485 p. (Paris BN, F. 1269-1271)
La Tertia pars est dédiée au duc Charles III. Cet ouvrage a été souvent réédité  : Lyon, 1587 (Paris BN, F. 1272-1273) ; Francfort, 1591 (Fribourg-en-Brisgau UB, P 1352 aa) ; Venise, 1593 (Madrid BN, Washington LC) ; Lyon, 1597 (Epinal BM, 3875) ; Francfort, 1599 (Paris BSG, F Fol. sup. 32 Rés.) ; Lyon, 1606 (Amiens BM, Jur. E 218) ; Lyon, 1609 (Paris BN, F. 1275-1277) ; Francfort, 1611 (Fribourg-en-Brisgau UB, P 1352 ac) ; Genève, 1611 (Nancy BM, 50714), 1623 (Paris BN, F. 1274) et 1639 (Paris BN, F. 1278).
Juris universi methodus parva. Authore Petro Gregorio Tholosano, juris utriusque nunc in nova academia Lotharingica Pontis Camasionis professore publico.
Lugduni  : apud Ant. Gryphium, 1582. In-12  : 258, [50] p.
(Paris BN, F. 35877)
Ce premier ouvrage publié par Grégoire en sa qualité de professeur mussipontain contient au début un jugement rapide sur le climat culturel lorrain.
Erectio et fundatio generalis studii, seu academiae privilegiatae civitatis Pontimussi in Lotharingia. Cum paribus privilegiis, praerogativis, dignitatibus, honore et facultatibus quibus aliae optimae et privilegiatae academiae a summis pontificibus, imperatoribus, regibus et principibus donatae antehac fuerunt. Additis legibus et statutis, quibus utriusque juris pontificii et civilis facultates, earumque scholae publicae reguntur.
Pontimussi  : excudebat Martinus Mercator, 1583. In-8°  : [55] p.
(Nancy BM, Rés. 10283)
Response au conseil donné par Charles des Molins sur la dissuasion de la publication du concile de Trante en France, par laquelle est monstré que le dict concile ne déroge aucunement aux privilèges des rois de France ou de l'Esglise gallicane, et qu'il n'y a esté déduit aucune chose qui en doive empescher la publication. Par Pierre Grégoire, Tholosain, docteur ez droicts civil et canon, professeur et doyen en l'université du Pont-à-Mouson, en Lorraine. Dédiée et consacrée à Dieu éternel.
800
Lyon  : Jean Pillehotte, 1584. In-16  : 287, [16] p.
(Nancy BM, 5430)
Témoignage représentatif de l' «  Ecole doctrinale  » de Pont-à-Mousson.
De Republica libri sex et viginti, in duos tomos distincti. Authore D. Petro Gregorio Tholozano... Horum argumentum sequens pagina docebit. Additi singulis tomis indices duo locupletissimi. [Tomus alter XIII alios libros continens].
Lugduni  : sumptibus Joannis Baptistae Buysson, 1596. In-4°  : [20], 1035, [137], [12], 479, [36] p.
(Paris ARS, 4° J 43)
Seul ouvrage de Grégoire ayant bénéficié d'un habillage local, sous l'adresse  : Pontimussani  : apud Nicolaum Claudet, 1596 (Nancy BM, 50010). Nombreuses réimpressions et rééditions  : Francfort, 1596 (Bergame BC, 4. 1094) ; Francfort, 1597 (Fribourg-en-Brisgau UB, P 2386 m) ; Francfort, 1609 (Verdun BM, 74712) ; Lyon, 1609 (Paris BN, *E. 51, *E. 183 ; Paris MAZ, 3710) ; Francfort, 1642 (Paris BN, *E. 422).
Dissertations manuscrites  :
Leçons copiées par des auditeurs dans deux manuscrits  : Nancy BM, Ms 273[1525], f. [1]-[17], [18]-[64] et [69]-[138] ; Epinal BM, Ms 151, f. 130-195, 196-222, 224-238, 240-275 r° et 348-351.
Supplément d'archives  :
Arch. 54, B 1188, f. 314 y° (démarches relatives à sa venue en Lorraine, octobre 1581).
Sur Pierre Grégoire  :
Hyver (Charles), Le doyen Pierre Grégoire de Toulouse et l'organisation de la faculté de droit à l'université de Pont-à-Mousson (1582-1597), Pont-à- Mousson  : Eugène Ory, 1874, in-8°, 88, XVI p.
Collot (Claude), L'école doctrinale de droit public de Pont-à-Mousson (Pierre Grégoire de Toulouse et Guillaume Barclay). Fin du XVI' siècle, Paris  : Pichon & Durand-Auzias, 1965, p. 37-45, 53-68, 112-126, 132-152.
801
GREVIN (Jacques), 1538-1570.
Poète et médecin originaire de Clermont (Oise).
Auteur, notamment, de La Trésorière, comédie composée pour les noces de Charles III.
Cette pièce figure dans le recueil de son Théâtre, publié en 1561 et dédié à la duchesse de Lorraine  :
Le théâtre de Jaques Grévin de Clermont en Beauvaisis, à très illustre et très haute princesse Madame Claude de France, duchesse de Lorraine. Ensemble la seconde partie de l'Olimpe et de la Gélodacrye.
Paris  : Vincent Sertenas, 1561. In-8°  : [24], 328 p.
(Paris ARS, 8° BL 12587)
Réactualisation du millésime en page de titre l'année suivante (Paris BN, Yf. 2043). Voir également de Grévin, Théâtre complet et poésies choisies, Paris  : Garnier, 1922, in-8°  : XLIX, 365 p.
GUIBERT (Nicolas)
Médecin originaire de Saint-Nicolas-de-Port, qui a étudié et longtemps vécu à l'étranger.
Ses ouvrages, publiés après son retour en Lorraine, condamnent les théories alchimistes et posent les bases de la chimie moderne.
Assertio de murrhinis, sive de iis quae murrhino nomine exprimuntur, adversus quosdam, de iis minus recte disserentes . Opusculum ad multiplicem rerum cognitionem profuturum, in quo multa nova memorabilia cognitu jucunda, simul et cujusvis facultatis studiosis utilia. De myrrha potionibus, unguentis et vasis murrhinis, potione vini myrrhati, necnon et aceti Christo Salvatori nostro porrecta, ac aliis non paucis reconditis adferuntur plurium errores deteguntur, multa scriptorum loca, vel corrupta restituuntur, vel obscura declarantur. Nicolao Guiberto Lotharingo, doctore medico, auctore.
Francofurti  : apud heredes Andreae Wecheli, Claudium Marnium & Joannem Aubrium, 1597. In-8°  : [16], 91 p.
(Nancy BM, 3266 ; Paris BN, 8° Te'. 858 ; Paris MAZ, 28873)
Repris, p. 1-102, dans De murrhinis sive de iis quae murrhino nomine exprimuntur opuscula varia, Romae  : typis et sumptibus Nicolai & Marci Palearini, 1752, in-8° (Paris BN, J. 15807)
802
Alchymia ratione et experientia ita demum viriliter impugnata et expugnata, una cum suis fallaciis et deliramentis, quibus homines imbubinarat, ut nunquam imposterum se erigere valeat. Auctore Nicolao Guiberto, Lotharingo, doctore medico. Item de balsamo, ejusque lachrymae quod opobalsamum dicitur, natura, viribus et facultatibus admirandis.
Argentorati  : impensis Lazari Zetzneri, 1603. In-8°  : [16], 104, [4], 18 p. (Nancy BM, 2162 ; Paris BN, R. 37936-37937)
De interitu alchymiae metallorum transmutatoriae tractatus aliquot, multiplici eruditione referti. Nicolao Guiberto doctore medico authore. Adjuncta est ejusdem apologia in sophistam Libavium, alchymiae refutatae furentum calumniatorem, quae loco praefationis in eosdem tractatus esse possit.
Tulli  : apud Sebastianum Philippe, 1614. In-8°  : [16], 88, 141 p.
(Nancy BM, 2163 ; Paris BSG, T 8° 45 Inv. 1224 ; Paris MAZ, 29960)
La grammaire guibertine [dédiée à Nicolas-François de Lorraine, évêque coadjuteur de Toul].
Toul  : [Sébastien Philippe  ? ], 1618.
(Cité par Dom Calmet, Bibliothèque lorraine, 455)
Autres écrits  :
Selon Dom Calmet, Bibliothèque lorraine, 695, quelques vers latins de Guibert figurent en tête du livre De tuenda sanitate de Philippe Odet (voir ce nom).
Un Tetrastichon, p. [15] liminaire, dans le Discours de l'yvresse et yvrongnerie, auquel les causes, nature et effects de l'yvresse sont amplement déduitz, avec la guérison et préservation d'icelle, de Jean Mousin, Toul  : Sébastien Philippe, 1612, in-8° (Nancy BM, 1370 ; Paris BN, R. 18474).
Trois distiques Ad lectorem paraeneticum auctoris gratia carmen, p. [28] liminaire, dans les Controversiae theoricae, practicae, in primam aphorismorum Hippocratis sectionem, de Christophe Cachet, Tulli  : apud Sebastianum Philippe, 1612, in-12 (Nancy BM, 2252).
Six distiques latins, p. [20] liminaire, dans la traduction du livre ci-dessus de Jean Mousin, publiée sous le titre Pandora Bacchica furens, medicis armis oppugnata, Tulli  : apud Sebastianum Philippe, 1614, in-12 (Metz BM, Rés. PP 462 ; Nancy BM, 3439 ; Paris BN, R. 30371 et R. 55055).
803
Sur Nicolas Guibert  :
Gobet (M.), Les anciens minéralogistes du royaume de France, avec des notes. Seconde partie, Paris  : Ruault, 1779, in-8°  : p. 465-474.
Germain (Samuel), «  Note sur un alchimiste lorrain, Nicolas Guibert (1547- 1620)  », Le Pays lorrain, 1925, p. 107-109 ; «  Alchimistes et chimistes lorrains au début du XVII' siècle  », Annales de l'Est, 1933, p. 171-186.
Brix (Alain), «  De l'alchimie à la chimie  : le Lorrain Nicolas Guibert (1547- 1620)  », La revue lorraine populaire, n° 58, juin 1984, p. 184-187.
GUILLERME (Balthazar)
Originaire de Thionville.
Secrétaire ordinaire de Charles III en 1584, anobli en 1589, secrétaire entrant au conseil d'Etat en 1611.
Auteur d'un journal succinct des grands événements de son temps, poursuivi jusqu'en 1623, année de son décès.
Mémoires du sieur Baltazard Guillerme, conseiller secrétaire de S. A., annobli en octobre 1589, etc, pour servir à l'histoire de Lorraine depuis 1580 jusques en 1623.
XVF-XVIIe s, 130 x 100 mm, [2], 92 p., papier, rel. cuir.
(Paris BN, Ms fr 14518)
Le titre n'est pas autographe. Il existe une copie du XVIII' siècle commençant seulement à l'année 1595 (Nancy BM, Ms 789[128]). On en retrouve également une version partielle dans la Notice de quelques manuscrits ou livres rares de Mory d'Elvange, p. 175-193 (Nancy BM, Ms 775[207]). Des extraits ont été publiés par E. de Barthélemy, Journal de la Société d'archéologie lorraine, 1869, p. 67-83, et par A. Benoît, Ibid., 1877, p. 192-195.
Supplément d'archives  :
Arch. 54, B 1208, f. 321 v° (don pour avoir transféré des écritoires à la chambre impériale, mandement ducal du 22 janvier 1587) ; B 1261, f. 227 v° (arriérés de gages, année 1600).
GUINET (Nicolas)
Originaire du comté de Charolais, étudiant à Pont-à-Mousson dans les années 1580.
804
Régent au collège de Navarre de 1596 à 1600.
Revenu à Pont-à-Mousson après un bref séjour à Padoue, il est reçu docteur ès droits en mai 1601, nommé lecteur des Institutes en septembre 1601 et professeur en mars 1604. Il obtiendra en 1626 la survivance de sa charge de professeur en faveur de son fils François.
Décédé en 1632.
Hymne de la très-illustre, très-ancienne et très-vertueuse maison de Lorraine. Dédié à Monseigneur de Metz. Par Nicolas Guinet Charollois.
Pont-à-Mousson  : Estienne Marchant, 1588. In-8°  : [15] f.
(Nancy BM, Rés. 10285')
Discours poétique sur la diversité du naturel des femmes, avec la louange et le chois de la bonne. Composé par Nicolas Guinet Charollois.
Pont-à-Mousson  : Estienne Marchant, 1588. In-8°  : [65] p.
(Nancy BM, Rés. 10285b)
Praefatio ad Justinianeos habita Pontimussi IIII. cal. novemb. 1603. In qua principum series qui a Julio ad Constantinum civilem prudentiam constituerunt, nunc dicata serenissimo duci Carolo III. Lotharingiae. Per Nicolaum Guinetum I. U. doctorem et ordinarium Institutionum professorem in academia Pontimussana.
Pontimussi  : apud Melchiorem Bernardum, 1604. In-4°  : [4], 24 p.
(Nancy BM, Rés. 11366)
Panegyricus Joanni Porceleto Maillannaeo in petitione I. U. licentiae, idibus aug. 1604. in auditorio I. U. Pontimussano dictus. Joanni Porceleto Maillannaeo ducatus Barri polemarcho, Joannis parenti, dicatus. Autore Nicolao Guineto I. U. in academia Pontimussana professore ordinario.
Pontimussi  : apud Franciscum Du Bois & viduam Nicolai Claudet, 1605. In-4°  : [27] p.
(Paris BN, 4° Ln27. 30968)
Pacti nudi vindiciae, seu nomocanonica praelectio in tit. de pastis apud Gregorium. Autore Nicolao Guineto I. U. professore in academia Pontimussana Opus omnibus juris studiosis et professoribus necessarium. Ad illustrissimum principem Ludovicum a Lotharingia, principem in Phaltzbourg.
Pontimussi  : apud Philippum Vincent, 1629. In-12  : [36], 233, [6] p. (Nancy BM, 131)
805
Autres écrits  :
Commentaires manuscrits sur les décrétales, aujourd'hui perdus. Voir Dom Calmet, Bibliothèque lorraine, 458.
Dans son Makarismos, p. 254, Charles Le Pois signale que Guinet a prononcé à l'université de Pont-à-Mousson un éloge funèbre de Charles III.
Douze distiques latins, p. [12] liminaire, dans le célèbre ouvrage sur Jeanne d'Arc de Jean Hordal (voir ce nom).
Sur Nicolas Guinet  :
Vaugeois (A.), «  François Guinet, jurisconsulte lorrain (1604-1681)  », Mémoires de l'Académie de Stanislas, 1867, p. LVIII, LXXXVI-LXXXIX.
GUYTOT (Jean)
Originaire de Nevers, docteur ès droits.
Secrétaire ordinaire du duc de Lorraine en 1556, secrétaire d'Etat en 1559. Conseiller, secrétaire et agent en Lorraine de la duchesse douairière Christine de Danemark, de 1579 à 1586.
Les méditations des zélateurs de piété, recueillies de plusieurs et divers livres des saincts et anciens Pères. Avec autres méditations prinses en la librairie sainct Victor lez Paris. Le tout mis en françois par Jean Guytot Nivernois, secrétaire de la trèsillustre et royalle maison de Lorraine.
Paris  : à l'olivier de L'Huillier, 1571. In-8°  : [16], 247 f.
(Epernay BM, Théol. 1579/1 ; Nancy BM, 305355 ; Paris MAZ, 48588/1 Rés.) Rééditions en 1582, à Paris  : à l'olivier de L'Huillier, in-16 (Paris BN, C. 4654) ; à Lyon  : Benoist Rigaud, in-16 (Avignon BM, 22930 ; Moulins BM, 16153).
Catholiques prières et oraisons, disposées selon la forme de prier des Pères anciens, accommodées à l'usage des personnes aimant et craignant Dieu, bien séantes au chrestien docile et débonnaire pour s'en aider en toutes ses nécessitez, et fort propres à implorer la grâce et la faveur de la divine bonté. Par Jean Guytot Nyvernois, secrétaire de la trèsillustre et royalle maison de Lorraine.
Paris  : à l'olivier de L'Huillier, 1571. In-8°  : 65, [3] f.
(Epernay BM, Théol. 1579/2 ; Paris MAZ, 48588/2 Rés.)
806
Julii Clari Patritii Alexandrini, J. C. longe clarissimi et sereniss. Philippi Hispaniarum regis , supremi consiliarii ac regentis digniss. opera, quae quidem hactenus extiterunt omnia. Nunc recens a Jo. Guiotio Nivernensi I. U. D. multis in locis recognita et repurgata, atque plurimis additionibus illustrata...
Lugduni  : apud Joannam Jacobi Juntae F., 1579. In-folio  : [12], 410, [44] p. (Grenoble BM, F 13537)
[...] Hac postrema editione innumeris mendis purgata, additionibusq. quamplurimis nunquam antea excusis, et quas Jo. Guiotius praeteriit, locupletata, ac suis reposita...
Lugduni  : sumptibus Philippi Tinghi Florentini, 1579. In-8°  : [12], 811, [97] p.
(Avignon BM, 8° 843)
Supplément d'archives  :
Arch. 54, B 1143, f. 218 r° (mission en cour de France, mars 1566) ; B 1207, f. 16 v°, et B 3293, f. 122 r° et y° (procédure contre lui, année 1585).
HABERT (François)
Originaire d'Issoudun, poète de cour.
Auteur d'un recueil poétique sur le mariage de Charles III.
De son oeuvre considérable on ne retient ici que cette pièce de circonstance  :
Sonnetz héroïques sur le mariage de Monseigneur Charles duc de Lorraine, et de ma dame Claude II. fille du roy Henry II, avec une ode sur ledict mariage. Présentez à mondict seigneur, et ma dame son espouse. Par François Habert de Berry.
Paris  : Martin L'Homme, 1559. In-8°  : [21] p.
(Paris BN, Rés. Ye. 4136)
HAREN (Jean)
Controversiste de Valenciennes, ministre protestant en 1568, converti au catholicisme en 1586.
En 1599, il séjournait en Lorraine dans l'entourage d'Antoinette, duchesse de Clèves, fille de Charles III.
807
Serait retourné tardivement au calvinisme.
Les causes justes et équitables qui ont meues Jean Haren, jadis ministre, de quitter la religion prétendue réformée, pour se renger au giron de l'Eglise catholicque. Récitées publicquement au peuple d'Anvers en la grande salle du collège des pères de la Société de Jésus, le IX. jour de mars 1586 par ledit Haren, et depuis envoyées par escript à son bon seigneur et amy Philippe D.
Anvers  : Pierre Bellère, 1586. In-8°  : [32] f.
(Paris BN, D. 22011)
Il y a eu la même année une version en flamand (Anvers MP, R. 23-41) et une édition à Paris  : Pierre Ramier, in-8° (Paris BSG, D 8° 11020 Rés.).
Bref discours des causes justes et équitables... Auquel sont adjoustées certaines demandes chrestiennes, proposées par ledit Jean Haren à un certain ministre protestant, touchant les principaux pointz de la religion catholicque. Livre trèsutile et nécessaire pour le temps présent, affin de découvrir à plain la malice des ennemis de l'Eglise et du repos publicque...
Anvers  : Pierre Bellère, 1587. In-8°  : [12], 105, [3] p. et [14] pages insérées entre les p. 54-55.
(Le Mans BM, 8° Th. 1399 ; Paris BSG, Z 8° 1113/6 Rés. Inv. 3254)
Profession catholique de Jean Haren. A laquelle sont adjoustées certaines demandes chrestiennes...
Nancy  : Blaise André, 1599. In-8°  : [4], 96 f.
(Nancy BM, 4808')
Treize catéchèses de Jean Haren, contre les erreurs des calvinistes, dont le contenu se voit en la page suivante.
Nancy  : Blaise André, 1599. In-8°  : [12], 192 f.
(Nancy BM, 4808' ; Saint-Mihiel BM, G 117)
HAULT (Raphaël de)
Originaire de Nancy.
Greffier au service des comtes de Salm, tabellion à Nancy de 1588 à 1621, poursuivant d'armes en 1594.
Auteur d'une généalogie lorraine inspirée des travaux de Jean d'Aucy.
808
Antiquitez et illustrations de Lorraine. Brief sommaire des gestes des très- illustres ducz de Lorraine, ensemble leurs postéritez, lignées et épitaphes. Par R. de Hault, poursuyvant d'armes de S. A. [Dédicace signée et datée du 20 mai 1606]. Ms in-4°.
(Noël, Catalogue raisonné des collections lorraines de M. Noël, tome 1, p. 298, art. 1983 ; Catalogue de vente Noël, p. 59, art. 504)
Ce manuscrit autographe est aujourd'hui égaré. On en conserve quelques copies du XVIIe ou du XVIII' siècle sous un titre un peu différent (Avignon BM, Ms 4616 ; Metz AD, Ms 2 F 4 ; Paris BN, Ms fr 16877).
Autres écrits  :
Deux liasses notariales (Nancy AD, 3 E 1741-1742).
Sur Raphaël de Hault
Cullière (Alain), «  Le véritable Epitomé de Jean d'Aucy (1556)  », Annales de l'Est, 1984, p. 272-275 (Dans le sillage de Jean d'Aucy  : Raphaël de Hault).
HELY (Humphrey), 1544-1604.
Prêtre anglais, professeur de droit à Pont-à-Mousson en 1586.
In institutionum juris canonici libros quatuor methodica et expendiosa introductio. A domino D. Helia doctore dicata anno 1596, et a Joanne Brunello ejus auditore scripta.
(Epinal BM, Ms 151, f. 1-129)
Supplément d'archives  :
Arch. 54, B 1208, f. 299 r° (dédommagement pour transfert de ses livres lors de sa nomination, mandement ducal du 24 juin 1586).
HEM (André de)
Originaire de Metz.
Abbé régulier de l'abbaye cistercienne Notre-Dame du Pontiffroy à Metz, de 1601 à 1615.
809
Exercice processional des catholiques messins, accommodé pour les jours de S. Marc, Rogations, et celuy du saint Sacrement. Le tout recueilli des docteurs de la saincte Eglise tant anciens que modernes, par F. André de Hem, abbé de Nostre Dame du Ponthieffroy, de l'ordre de Cîteaux, dedans Metz.
Pont-à-Mousson  : pour François Berne, libraire tenant sa boutique au premier pilier du palais à Metz, 1607. In-12  : [268] f.
(Metz BM, Schuman Imp. 9)
HERBET (Jean)
Jésuite originaire d'Etain, professeur d'éloquence à Douai. A quitté la Société de Jésus après 1575.
Principal du collège de Coutances dans les années 1580.
De oratore libri quinque. Quorum tres primi continent inventionem et dispositionem oratoriam, duo autem postremi, primum elocutionem, qua comprehenditur verborum et rerum copia, deinde pronunciationem et memoriam. Auctore M. Joanne Herbetio Lotharingo Stanuensi professore Societatis Jesu.
Parisiis  : apud Joannem Ruellium, 1574. [In fine  : ] Duaci  : ex typographia Lodovici de Winde, 1575. In-40  : [6], 125, 39, [6] f.
(Paris MAZ, 10234/4)
Orationes duae magistri Joannis Herbetii Lotharingi Stanuensis professoris Societatis Jesu, quarum prior est de summo bono, posterior de fine studiorum. Duaci  : ex officina Joannis Bogardi, 1575. In-40  : [32], [24] p.
(Paris BN, Rés. X. 1247/5-6 ; Paris MAZ, A 15348/2)
Jo. Herbetii Lotharingi de Coena Domini oratio, in qua demonstratur veritas corporis Christi in Eucharistia. Ad Henricum tertium, Galliarum et Poloniae regem christianissimum.
Parisiis  : excudebat Dionysius du Val, 1578. In-8°  : [16], 159 p.
(Nancy BM, 305206 ; Paris BN, D. 65569 et Rés. D. 37582 ; Paris MAZ, 47151/2)
Oratio de laudibus divi Aurelii Augustini, Constantiis in synodo pastorum habita. A D. Joanne Herbetio collegii Constantiensis primario.
Parisiis  : ex typographia Dionysii a Prato, 1582. In-4°  : 12 f.
(Paris MAZ, Inc. 907 A/2)
810
Libri tres de legibus collegiorum ordinis canonicorum Spiritus sancti, qui est seminarium totius Ecclesiae catholicae, potissimum ordinis ecclesiasti. Institutore per gratiam Dei Joanne Herbetio Lotharingo, ejusdem associationis et charitatis Spiritus sancti ecclesiaste et theologo . Ad pontificem maximum Sixtum hujus nominis quintum. His additur summa regularum confraternitatis Spiritus sancti, pro catholicis utriusque sexus, cujuscunque fuerint illi status et conditionis, eodem Joanne Herbetio autore, ad Henricum hujus nominis tertium Franciae et Poloniae regem christianissimum...
Parisiis  : apud Robertum Guyton, 1588. In-8°  : 46 f.
(Paris BN, H. 15096 ; Paris MAZ, 24613/2)
Parisiis  : ex typographia Ludovici Sevestre, 1630. In-4°  : 46 p. (Paris MAZ, A 11345/4)
Enchiridion doctrinae christianae in tres libros distributum, autore Joanne Herbetio Lotharingo, associationis Spiritus sancti ecclesiaste et theologo. Parisiis  : apud Robertum Guyton, 1588. In-8°  : 48 f.
(Paris MAZ, 24613/1)
Autres écrits  :
Des arguments pour les différents livres de l'Ethique à Nicomaque d'Aristote, destinés à l'édition latine de Nicolas de Grouchy. On les trouve pour la première fois dans l'édition parisienne de 1579, partagée entre Denis du Pré (Dole BM, 1229/L4 ; Vesoul BM, 2040) et Jean de Bordeaux (Londres BL, 520 f 1/1).
Rhetorices compendium, Trèves, 1600 (Cité par Sommervogel, IV, 294).
HIZETTE (Jean)
Cordelier de Toul.
Auteur d'un recueil poétique sur la mort de Charles III.
Larmes sur le trespas de feu très-auguste, très-valeureux et souverain prince Charles, duc de Calabre, Lorraine, Bar, Gueldres, etc. Par F. Jean Hizette théolog. cordelier à Toul.
Toul  : François du Bois, 1608. In-8°  : [12] f.
(Paris BN, Ye. 24188)
811
Autres vers  :
Divers poèmes français, p. [12]-[16] liminaires, dans la Relation journalière du voyage du Levant, du baron Henri de Beauvau, Toul  : François du Bois, 1608, in-8° (Nancy BM, 275176 ; Paris BN, 02. 21).
HORDAL (Jean), 1552-1618.
Avocat au parlement de Toulouse, professeur de droit à Pont-à-Mousson en 1587.
Les lettres de noblesse qui lui sont accordées par Charles III en 1596 reconnaissent sa parenté avec la famille de Jeanne d'Arc.
Son histoire apologétique de Jeanne d'Arc semble être sa seule publication. Bien qu'édité au début du règne du duc Henri II, cet ouvrage, élaboré sur plusieurs années, peut être cité ici  :
Heroinae nobilissimae Joannae Darc Lotharingiae vulgo Aurelianensis Puellae historia, ex variis gravissimae atque incorruptissimae fidei scriptoribus excerpta. Ejusdem mavortiae virginis innocentia a calumnis vindicata. Authore Joanne Hordal serenissimi ducis Lotharingiae consiliario et I. U. doctore ac professore publico in alma universitate Pontimussana.
Pontimussi apud Melchiorem Bernardum, 1612. In-4°  : [16], 251, [3] p.
(Metz BM, N 1490 [exemplaire portant une dédicace de l'auteur à Jean Praillon, chanoine messin] ; Nancy BM, 2572 ; Paris BN, 4° Lb'. 25)
Vers isolés  :
Carmen congratulatorium de sept distiques, en tête des Dévots élancemens du poète chrestien, d'Alphonse de Rambervillers, éd. 1601[1617], p. [22] ; éd. 1603, p. 10 ; éd. 1610, p. 13 (1 ère pagination).
Portrait  :
Huile anonyme, conservée au Musée lorrain de Nancy. Reproduite dans l'Encyclopédie illustrée de la Lorraine, 2. La vie intellectuelle, p. 48.
Sur Jean Hordal et sa famille  :
Ambroise (Emile), «  Un livre de raison au XVI' siècle  », Bulletin mensuel de la Société d'archéologie lorraine, 1925, p. 76-96 ; «  Note complémentaire sur le
812
livre de raison de la famille Hordal. Une querelle de famille à propos de la nationalité de Jeanne  », Ibid., 1926, p. 54-58, 72-79.
JACOB (Nicolas)
Notaire impérial, châtelain de Badonviller et haut officier au comté de Salm en 1572.
Pensionné par Charles III en 1579, conseiller du duc pour les affaires d'Allemagne en 1581.
Décédé en 1591.
Diète impériale, ou ordonnances et résolution de l'empereur et des Estats du S. Empire, délibérée et arrestée en la dernière journée tenue à Spire, en l'an 1570. Plus la forme de capitulation, ancien droict des reittres, ordonnances et discipline militaire renouvelée, les articles establis pour l'infanterie, par la sacrée Majesté de l'empereur et lesdits Estats. Le tout traduit récentement d'allemant en langue françoise, par Nicolas Jacob Austrasien.
Paris  : André Wechel, 1571. In-8°  : [4], 140 f.
(Besançon BM, 227195 ; Paris BN, F. 33797)
Supplément d'archives  :
Arch. 54, B 1146, f. 193 y° (première mission en Allemagne pour le compte de Charles III, 1568).
JAQUEMOT (Jean), 1543-1615.
Originaire de Bar-le-Duc.
A Genève, il est étudiant en 1564, reçu bourgeois en 1569, pasteur vers 1574, recteur de l'académie de 1586 à 1588. Quarante années d'activité pastorale dans la région genevoise, à Neuchâtel, à Lyon et dans les vallées vaudoises. Sa poésie latine fut en son temps fort appréciée.
Joannis Jacomoti Barrensis lyrica.
Genevae  : apud Jacobum Stoer, 1591. In-8°  : 110 p. (Nancy BM, 267225 ; Paris BN, Rés. p. Yc. 1061/4)
Lamentationes prophetae Jeremiae, variis lyricorum versuum generibus expressae, cum aliquot sacrae scripturae canticis. Authore Joanne Jacomoto Barrensi.
813
Genevae  : apud Jacobum Stoer, 1591. In-8°  : [32], 143 p. (Paris BN, Rés. p. Yc. 1061/3)
Joannis Jacomoti Barrensis musae Neocomenses.
[Genevae  : ] excudebat Matthaeus Berjon, 1597. In-8°  : 237, [1] p. (Nancy BM, 266329 ; Paris BN, Rés. p. Yc. 1061/6)
Agrippa Ecclesiomastyx. Tragoedia. Auctore Joanne Jacomoto Barrensi. Genevae  : excudebat Matthaeus Berjon, 1597. In-8°  : 95, [1] p. (Paris ARS, Rf. 1026 ; Paris BN, Rés. p. Yc. 1061/5)
Psalmorum Davidicorum liber, ex Gallicis rhythmis, verbum verbo Latine redditus a J. J. B. In gratiam generosi juvenis domini Georgii Sigismundi P. a Zastrisel, Moravi, primum scriptus, nunc vero communem in usum earum nationum omnium, quae linguam Gallicam addiscere soient et cupiunt, editus.
[SI.] Excudebat Joan. Tornaesius, 1598. In-16  : [32], 568, [6] p.
(Genève BPU, Bb 2118)
Variorum poematium liber. Auctore Joanne Jacomoto Barrensi. [SI.] Ex typographo Joannis Tornaesii Lugd., 1601. In-8°  : 160 p. (Paris BN, Yc. 8298 et Rés. p. Yc. 1061/1)
Ehud, sive Tyrannoktonos. Tragoedia. Auctore Joanne Jacomoto Barrensi. Cum aliquot poëmatiis Latinogallicis.
[SI.] Apud Joannem Tornaesium, 1601. In-8°  : [16], 112 p.
(Paris BN, Yc. 8297 et Rés. p. Yc. 1061/2)
D. O. M. ob liberatam a perfidiosissima sceleratissimorum latronum conjuratione Genevam, prid. id. decemb. hiemali solstitio, Carmen eucharisticum J. Jacomoti Bar.
Genevae  : apud Jonam Vexilliferum, 1603. In-4°  : 12 p.
(Paris BN, Yc. 1461)
Cette pièce figure également, p. 21-32, dans Geneva liberata. Sylva... Antonii Fayi Dunensis, [SI. nn.], 1603, in-8°  : 32 p. (Genève BPU, Gf 2559/4 Rés.).
Sententiae quaedam ex Senecae epistolis excerptae, et singulis tetrastichis expressae a Joanne Jacomoto Barrensi. Quatrains tirez des epistres de Senecque traduits du latin de Jean Jaquemot de Bar-le-Duc, par S. G. S. [Simon Goulart,
814
de Senlis]. Ausquels a esté adjousté le Censeur chrestien imité du latin de M. TH. D. B. [Théodore de Bèze] par ledit S. G. S.
[S1.] Pour Fran. Le Fèvre, 1608. In-8°  : 96 p.
(Paris ARS, 8° BL 5585/1)
Pièces séparées  :
On trouve de nombreux écrits de Jaquemot dans des ouvrages où son nom n'apparaît pas au titre. On a repéré les pièces suivantes qui ne constituent sûrement pas une liste exhaustive  :
Un dizain Pascali Lestocartio suavissimo musico, dans le Premier livre des octonaires de la vanité du monde, mis en musique à trois, quatre, cinq et six parties, par Paschal de L'Estocart, Lyon  : Barthélemy Vincent, 1582, in-4° (Munich SaB, 4° Mus. Pr. 174/1).
21 quatrains In obitum nobilissimi herois Francisci Novaei, p. 4-5, dans Francisci Lanoi viri illustriss. ac de regno Gallicarum optime meriti epicedia, [Genevae  : ] excudebat Joannes Le Preux, 1592, in-4°  : 16 p. (Genève BPU, Hd 621/4). Ces vers se retrouvent dans les Musae Neocomenses, p. 125-129.
31 quatrains In obitum illustriss. et potentiss. principis Jo. Casimiri, suivis de 17 quatrains In obitum illustriss. et potentiss. principis Christiani, ducis Saxoniae, p. 13-19, dans In obitum illustrissimorum et potentiss. principum ac dominorum D. Joannis Casimiri, comitis Palatini ad Rhenum... et D. Christiani, Saxoniae ducis... Ecclesiae et scholae Genevensis luctus, [Sl. nn. nd.], in-4°  : 28 p. (Bâle ABU, F. O. IX. 3. n°6). On retrouve également ces vers dans les Musae Neocomenses, p. 116-125.
8 distiques, f. [5] y°, dans Jani Antoni Saraceni Lugdunaei medici memor aeternae, [Sl. nn. nd.], in-4°  : [8] f. (Genève BPU, Hd 1467 Rés.).
Traduction latine de l'Abraham sacrifiant de Théodore de Bèze, publiée pour la première fois, p. 283-343, dans Theodori Bezae Vezelii pamata varia... Omnia ab ipso auctore in unum nunc corpus collecta et recognita, [Genevae  : sn.], 1597, in-4°  : [16], 372 p. (Bâle ABU, F. O. IX. 3 n°2 ; Paris BN, Yc. 2354). D'autres vers de Jaquemot sont dispersés dans ce recueil ; on retrouve pour la troisième fois, p. 350-353, les 21 quatrains d'hommage funèbre à François de La Noue.
815
Traduction latine des Octonaires d'Antoine de Chandieu et des Cent quatrains consolatoires du sieur de La Primaudaye, p. 121-208, dans Viri clariss. et ampliss. Vidi Fabri Pibracii... tetrasticha Gallica, Graecis pariter et Latinis versibus expressa, authore Florente Christiano, [SI], Apud Franciscum Fabrum Lugdunensem, 1598, in-8°  : 208 p. (Besançon BM, 203759). La traduction des Octonaires sera rééditée, p. 94-133, dans le Variorum poematium liber de 1601 ; elle figurait déjà, mais partiellement, dans les Lamentationes prophetae Jeremiae de 1591, p. 100-123.
Traduction latine partielle des Tablettes de la vie et de la mort de Pierre Matthieu, composant un cahier à pagination séparée, ajouté au recueil de Florent Chrestien mentionné ci-dessus, lors de sa réimpression  : [S11, Apud Franciscum Fabrum Lugdunensem, 1607, in-8°  : 208, 57 p. (Genève BPU, Bd 2074 ; Rome CAS, m XII 31).
Diverses pièces reprises par le compilateur Janus Gruter dans le deuxième -volume de ses Delitiae C. poetarum Gallorum (1609), p. 350-375 (Paris ARS, 8° BL 5416/2).
JOLY (Pierre), en lat. Petrus Lepidus.
Originaire de Metz, étudiant à Heidelberg en 1570.
Notaire impérial et royal avant 1580, aman de la paroisse Saint-Gorgon de Metz en 1590.
Secrétaire interprète du roi en 1591, procureur général du roi dans les Trois- Evêchés en 1592.
Décédé en 1622.
Addresse et moyen de parvenir à l'intelligence de toutes sortes d'escriptures secrettes et couvertes soubz charactères inventez à plaisir qu'on nomme coustumièrement chiffres. Par le jeune P. Joly Messin. 18e may 1582. XVI' s, 205 x 165 mm, 25 f., papier.
(Nancy BM, Ms 1260)
Raison des anciens en la consécration de certains arbres, herbes et fleurs à aucuns de leurs dieus, et comment ils entendoyent en honorer ceux qui avoyent bien mérité de la république. Des leçons du jeune P. Joly Messin.
Metz  : Abraham Faber, 1588. In-8°  : 61, [1] p.
(Nancy BM, Rés. 11075' ; Paris BN, J. 16235)
816
Autres écrits  :
Un sonnet, p. [11] liminaire, dans le De gigantibus de Jean Chassanion, Bâle,
1580, in-8° (Metz BM, Q 939 ; Paris BN, 1). Ce sonnet ne figure plus dans
la réédition de Spire, 1587 (Metz BM, Q 940/1 ; Paris BN, 2), ni dans l'édition en langue allemande de Gôrlitz, 1588 (Londres BL, 10007 b 14 ; Munich SaB, Rar. 4257).
Des Interprétations françaises en vers et en prose pour les deux recueils d'emblèmes latins de Boissard. Elles figurent dans les deux éditions du premier recueil (1584 et 1588) et dans l'édition messine du second recueil (1595).
Des vers latins, p. 6, dans les Disticha in iconas (Metz, 1587) de Boissard.
Divers textes en rapport avec ses fonctions de procureur et dont les références sont données dans les deux articles mentionnés ci-dessous.
Attributions possibles  :
Avis à messieurs des trois Estats de la ville de Metz sur l'abus qui se commet en la forme de convoquer et tenir les assemblées qui se font en leurs noms et de ce qui semble y devoir être observé. Par un bon, vrai et naturel Messin... Metz  : Abraham Fabert, 1604.
(Paris BN, Ms Nouv. acq. fr 22666, f. 71-75 [copie manuscrite])
Voyage du roy à Metz, l'occasion d'iceluy, ensemble les signes de resjouyssance faits par ses habitans, pour honorer l'entrée de sa Majesté.
Metz  : Abraham Fabert, 1610. In-folio  : [12], 72 p., deux plans.
(Metz BM, Rés. in-4° 094 ; Nancy BM, 50434, Rés. 4332 et Rés. 4332 bis ; Paris BN, Fol. Lb". 790)
Portrait  :
Médaillon, par Jean Richier. Voir L. Germain, Revue numismatique, VI, 1888, p. 558-566. Reproduit par P.-Ch. Robert, Recherches sur les monnaies et les jetons des maîtres-échevins, Metz, 1853, p. 80.
817
Sur Pierre Joly  :
Bouteiller (E. de), «  Notes pour servir à la biographie de quelques Messins des siècles passés - Pierre Joly  », Mémoires de la Société d'archéologie et d'histoire de la Moselle, 1872, p. 225-253.
Zeller (Gaston), «  Le Voyage du roy à Metz (1610) et ses auteurs probables  », Annuaire de la Société d'histoire et d'archéologie de la Lorraine, 1923, p. 417- 437.
LAETUS (Erasmus Michaelius)
Professeur danois.
A dédié un ouvrage en vers à Charles III en 1574.
C. Erasmi Michaelii Laeti colloquiorum moralium libri IIII. Ad illustrissimum et serenissimum principem et dominum D. Carolum Calabriae et Lotharingiae ducem, etc.
Basileae  : ex officina Oporiniana, 1573. In-4°  : [16], 253, [1] p.
(Paris BSG, Y 4° 414'3' Inv. 521 Rés.)
Une partie de cette oeuvre a été reprise , p. 823-857, dans les Delitiae poetarum Germanorum... Pars III, de Janus Gruter, Francfort, 1612, in-16 (Paris BN, Yc. 9209-9211).
Supplément d'archives  :
Arch. 54, B 1161, f. 268 r° (premier don octroyé pour les Colloquia moralia, 17 mars 1574). La mention du second don est portée dans l'Inventaire-sommaire d'Henri Lepage.
Sur Laetus  :
Rôrdam (Holger), Kpbenhavns Universitets Historie fra 1537-1621, Udgivet af den Danske Historiske Forening, Kjitibenhavn, 1868-1877, in-8°, tome 2 (1559- 1588)  : p. 462-486.
LA GESSEE (Jean de)
Originaire de Mauvezin, secrétaire du duc François d'Anjou.
Ses Premières oeuvres françoyses comportent des vers adressés à Charles III et diverses pièces de circonstance honorant la maison de Lorraine.
818
Les premières oeuvres françoyses de Jean de La Jessée, secrétaire de la chambre de Monseigneur. Premier volume.
Anvers  : Christophe Plantin, 1583. In-4°  : [14], 1503, [31] p.
(Paris ARS, 4° BL 2923/1-2 ; Paris BN, Rés. Ye. 486-487)
On trouve un sonnet à Charles III, p. 191 ; un autre sur le mariage du duc de Mercoeur, p. 193 ; une inscription pour Charles III, suivie d'un quatrain pour la duchesse de Lorraine, p. 427 ; un poème pour les noces du roi Henri III et de Louise de Lorraine, p. 444-449.
LA HUGUERIE (Michel de)
D'origine beauceronne.
Agent de plusieurs princes protestants en Europe à partir de 1570, il épouse finalement les intérêts du duc de Lorraine en 1589 et devient son négociateur en France et en Allemagne.
En 1594, Charles III le retient comme conseiller et agent en cour de France. Vers 1606, il dédie à Charles III la seconde partie de ses Mémoires.
Assassiné à Vandoeuvre, en 1616, à la suite d'une querelle de voisinage.
Prothocolle journal de toutes les actions, délibérations et conseils du dernier voyage de guerre fait en France pour le secours des Eglises réformées dudit royaulme. Envoyé par le seigneur baron Donau. 1605. [Copie d'une éphéméride de Michel de La Huguerie, rédigée à Heidelberg en 1588].
(Paris BN, Ms fr 4142, p. 1-463)
Ephéméride de l'expédition des Allemands en France (août-décembre 1587), par Michel de La Huguerye. Ed. Léonel de Laubespin et Léon Marlet. Paris  : Renouard-Laurens, 1892, in-8°.
Escrit du Sr de La Huguerie sur l'élection d'un roi en France, faict en avril 1593, pendant une assemblée tenue à Paris pour cet effect.
Le titre de ce discours, qui n'a apparemment pas été imprimé, peut varier d'une copie à l'autre (Paris BN, Ms Dupuy 526, f. 31-55 ; Ms Nouv. acq. fr 7263, f. 61-82).
Anciens Mémoires [Première partie, en quatre livres, des Mémoires autographes de La Huguerie, pour la période 1570-1587].
XVII' s, 330 x 220 mm, 259 f., papier, rel. veau [Président de Harlay, 319] (Paris BN, Ms fr 17463)
819
Les quatre livres, rédigés entre 1604 et 1606, sont respectivement dédiés au comte de Coligny, petit-fils de l'amiral ; à Philippe de Nassau, fils de Guillaume 1er d'Orange ; à Charles de Bourbon, comte de Soissons ; à Frédéric de Bavière, comte palatin. Ils ont été édités partiellement sous le titre Extraits sommaires des Mémoires de La Huguerie par Léonel de Laubespin, Poligny  : G. Mareschal, 1877, in-80, puis intégralement par A. de Ruble, Paris  : Renouard-Loones, 1877- 1878, 2 tomes in-8°.
Relation de ce qui s'est passé de mémorable entre Casimir, duc de Bavière, et Charles, duc de Lorraine, depuis 1567 [sic], Mémoires servant à l'histoire de ce temps [Seconde partie des Mémoires autographes de La Huguerie, pour la période 1587-1602].
XVII' s, 340 x 220 mm, 454 f., papier, rel. veau [Président de Harlay, 122] (Paris BN, Ms fr 17312)
Le texte de La Huguerie ne couvre que les feuillets 157-293 de ce manuscrit qui est un recueil factice de mélanges historiques portant au dos la mention Anciens Mémoires. Ce texte, dont le titre n'est pas autographe, s'ouvre directement par l'épître dédicatoire à Charles III. Il a été également édité par A. de Ruble, Paris  : Renouard-Loones, 1880, in-8°, constituant ainsi le Tome troisième des Mémoires inédits de Michel de La Huguerye.
Autres écrits  :
Nombreux documents diplomatiques, lettres, instructions et procurations. Voir les Mémoires, éd. A. de Ruble, tome 1, p. XL-XLII.
Sur Michel de La Huguerie  :
Lepage (Henri), «  Les Mémoires de Michel de La Huguerye  », Journal de la Société d'archéologie lorraine, 1882, p. 43-58 ; «  Les dernières années de Michel de La Huguerye  », Annuaire-bulletin de la Société de l'histoire de France, 1882, p. 309-317 [Evocation notamment du procès des assassins de La Huguerie, dont toutes les pièces figurent à Nancy AD, liasse B 7381].
Leroy (Stéphen), «  Michel de La Huguerye à Sedan. Un agent politique pendant les guerres de religion  », Revue de Champagne et de Brie, 1891, p. 561-577, 659-678, 758-767.
Duvernoy (Emile), «  Michel de La Huguerye  », Bulletin mensuel de la Société d'archéologie lorraine, 1901, p. 171-173 ; «  Encore Michel de La Huguerye  », Ibid., 1903, p. 68.
820
Longnon (Henri), «  Un agent politique au XVIe siècle  : Michel de La Huguerie (1545-1616)  », Revue des questions historiques, 1903, p. 233-250.
LAIRUELS (Servais de), 1560-1631.
Prémontré, originaire de Soignies (Hainaut). Etudiant à Verdun, Pont-à-Mousson et Paris.
Vicaire général de son ordre en 1597, abbé de Sainte-Marie Majeure de Pont-à- Mousson en 1600.
L'oeuvre réformatrice de Lairuels est plutôt postérieure au règne de Charles III, mais son ouvrage le plus important, le seul cité ici, a été publié en 1603  :
Optica regularium, ceu, commentarii in regulam S. P. N. Augustini Hipponensis episcopi, in quibus quid contineatur, sequentes aliquot docebunt paginae. Auctore Servatio de Lairueilz...
Mussiponti  : apud Melchiorem Bernardum, 1603. In-4°  : [24], 422, [26] p.
(Metz BM, N 417 ; Nancy BM, 3413 ; Paris BN, H. 5590 et Rés. H. 944 ; Paris MAZ, 13681 ; Strasbourg BNU, E 124193)
Ouvrage réédité chez le même imprimeur en 1607 (Paris BSG, E 4° 1992 Inv. 1218 Rés ; Paris MAZ, A 10585), puis à Cologne en 1614 (Paris BN, H. 15660 ; Paris BSG, E 8° 3752 Inv. 2282). Voir notre Recueil iconographique, document 13.
Autre écrit  :
Lettre d'approbation des Dévots élancemens du poète chrestien d'Alphonse de Rambervillers. Elle figure en tête des deux éditions parisiennes de cet ouvrage, éd. 1601[1617], p. [23] ; éd. 1610, lère pagination, p. 14.
Portrait  :
Huile reproduite dans le livre de Guy Cabourdin, Encyclopédie illustrée de la Lorraine, Les Temps modernes 1, p. 113.
Sur Servais de Lairuels  :
Schmit (J. -A.), «  Une relique bibliographique de l'abbaye de Salival conservée à la Bibliothèque impériale  », Journal de la Société d'archéologie et du comité du Musée lorrain, 1868, p. 82-87.
821
Martin (Eugène), Servais de Lairuels et la réforme des prémontrés en Lorraine et en France au XVIF siècle, Nancy  : R. Vagner, 1893.
Delcambre (Etienne), Servais de Lairuels et la réforme des prémontrés. Préface de Pierre Marot, Averbode  : Praemonstratensia, 1964 [Bibliotheca analectorum Praemonstratensium, 5].
L'ALEMANT (Adrien)
Originaire de Sorcy-Saint-Martin.
Professeur de philosophie à Paris de 1540 à 1548, docteur en médecine en 1550, régent de la faculté.
A dédié un commentaire d'Hippocrate à Charles III en 1557.
Son fils Claude a reçu de Charles III une pension pour études à partir de 1567.
Adriani Alemani Sorceensis de optimo disputandi genere libri tres, ad reverendissimum ac illustrissimum principem, dominum Nicolaum a Lotharingia, Metensium pastorem.
Parisiis  : ex officina Jacobi Gazelli, 1546. In-8°  : 56 f.
(Metz BM, Q 986/3 ; Paris BN, R. 54559)
Adriani Alemani Sorceensis ars parva, ad D. Petrum a Castello, sancti Martini apud Mediomatrices abbatem.
Parisiis  : apud Thomam Richardum, 1549. In-8°  : 47 f.
(Londres BL, 527 d 5 ; Paris MAZ, 27544/3)
Dialectique en françois pour les barbiers et chirurgiens, composée par maistre Adrian 1'Alemant docteur en médecine à Paris.
Paris  : Thomas Richard, 1553. In-8°  : 31 f.
(Paris BN, 8° T18. 1)
Hippocratis medicorum omnium principis de flatibus liber, ab Adriano Alemano Sorceensi apud Parisios doctore medico commentariis illustratus.
Parisiis  : apud Martinum Juvenem, 1557. In-8°  : [8], 95 f.
(Paris BN, 8° Tdm. 3 ; Paris MAZ, 28974)
Hippocratis medicorum omnium principis de aere, aquis et locis, liber olim mancus, nunc integer, qui Galeno, de habitationibus, et aquis, et temporibus et regionibus inscribitur, ab Adriano Alemano apud Parisios medico commentariis quatuor illustratus. Ad Carolum Lotharingiae ducem illustriss.
822
Parisiis  : apud Aegidium Gorbinum, 1557. In-8°  : [8], 230, [17] f. (Nancy BM, 266849' ; Paris BN, 8° Tc'. 5 ; Paris MAZ, 29298)
Traité de l'origine, cause, signes, préservation et curation de la peste [en seize chapitres].
Paris  : Jean Ruelle, [Sd.]. In-16.
(Du Verdier, éd. Rigoley, III, 23)
Supplément d'archives  :
Arch. 54, B 1155, f. 231 v° ; B 1158, f. 228 v° ; B 1166, f. 189 v° ; B 1175, f. 266 r° (diverses mentions relatives aux versements échelonnés de la bourse pour études attribuée à son fils, années 1567-1577).
Sur Adrien L'Alemant  :
Concasty (Marie-Louise), éd., Commentaires de la faculté de médecine de l'université de Paris (1516-1560), Paris  : Imprimerie nationale, 1964, passim.
LA MOTHE (Baptiste et Balthazar de)
Enfants de Thierry de La Mothe, qui suit.
Baptiste, l'aîné, a été nommé auditeur des comptes de Barrois en remplacement de son père, en 1568.
Balthazar a été promis aux fonctions de contrôleur du domaine et clerc juré de la prévôté de Bar en 1573.
En 1574, alors qu'ils étudient à Paris, ils publient ensemble un recueil de vers en l'honneur de Charles III et de divers grands personnages, parents et amis.
Epigrammatum libellus ad illustres viros pro xeniis missus, hoc anno 1574. Auctoribus Baptista et Balthazaro Motheis, fratribus Lotharingis, in collegio Marchiano dialecticis. Subsequitur et Lamberti Fissoni oratio ad Carolum Lotharingiae ducem, principem illustrissimum.
Parisiis  : ex typographia Dionysii a Prato, 1574. In-4°  : 16 f.
(Nancy BM, 300087')
Supplément d'archives  :
Arch. 55, B 567, f. 140 r° (première mention des gages versés à Balthazar en qualité de clerc juré, 1573).
823 LA MOTHE (Thierry de), 1525-1567.
Originaire de Bar-le-Duc, écuyer, licencié ès lois, père des précédents. Lieutenant général du bailliage de Bar en 1546, auditeur des comptes de Barrois en 1551.
Procès verbal de la conférence tenue à Paris entre les députés du duc de Lorraine et les advocats et procureur généraux du roy au parlement de Paris, l'an 1563. Mis par escrit par Thierry de La Mothe, lieutenant général au bailliage de Bar, l'un des députez du duc de Lorraine.
On trouve diverses copies de ce texte sous des titres un peu différents  : Nancy BM, Ms 710[160], p. 701-711 ; Paris BN, Ms fr 16882, f. 157-180 r° ; Ms fr 16892, f. 107-129 r° ; Ms fr 18888, f. 159-169 r°.
Autres écrits  :
Un Ad lectorem tetrastichon et un sonnet Au lecteur, f. 2, dans Le combat de la chair et de l'esprit, d'Emond du Boullay, Paris  : Gilles Corrozet, 1549, in-8° (Metz BM, P 970 ; Nancy BM, Rés. 10704 ; Paris MAZ, 21664 Rés).
Dans ses Oeuvres poétiques (Lyon, 1557), p. 59-61, Louis des Masures a inséré une épître à Thierry de La Mothe où il le remercie pour divers écrits élogieux que celui-ci lui aurait adressés ; ils ne nous sont pas parvenus.
Portrait  :
Gravé par Pierre Woeiriot de Bouzey en 1562. Voir J. Adhémar, Inventaire du fonds français. Graveurs du XVI(' siècle, tome 2, Paris  : Bibliothèque nationale, 1971, p. 166. Reproduit par Auguste Humbert, Le Pays lorrain, 1936, p. 409 (Humbert attribue faussement au personnage le prénom d'Albéric).
Supplément d'archives  :
Arch. 54, B 1078, f. 109 r° (première mention de Thierry de La Mothe comme lieutenant général de Barrois, mars 1546) ; B 416, f. 273 r°-274 r° (sentence contre l'assassin de Thierry de La Mothe, 1567).
LA NOUE (François de), 1531-1591.
Gentilhomme calviniste d'origine bretonne.
Emprisonné par les Espagnols en 1580, il est libéré en 1585 en partie grâce au cautionnement consenti par Charles III.
824
En 1588, au moment de la succession du duché de Bouillon, il publie une Déclaration pour expliquer les raisons qui l'obligent à s'armer contre Charles III, bien qu'il se sente toujours son obligé.
Déclaration de Monsieur de La Noue sur sa prise des armes pour la juste défense des villes de Sedan et Jamets, frontières du royaume de France et sous la protection de sa Majesté.
Sedan  : [Sn.], 1588. In-8°  : 21 p.
(Nancy BM, Rés. 10868)
On trouve la même année divers tirages à l'adresse verdunoise de Mathurin Marchant (Paris BN, 8° Lb34. 449 et 8° Lb34. 449 A à D), un tirage sans adresse Imprimé nouvellement à la date de 1589 (Paris BN, Rés. Z. Fontanieu 267/8 et Rothschild VI. 2. 17/8), une réédition aux pages 501-519 du Second recueil contenant l'histoire des choses plus mémorables advenues sous la Ligue, [Sl. nn.], 1589, in-8° (Paris BN, 8° La25. 1 [tome 2]).
Rappelons que François de La Noue est surtout l'auteur de Discours politiques et militaires rédigés en captivité ; promis à un rapide succès, ils ont été publiés d'abord à Bâle en 1587, au format in-4° (Paris BN, *E. 830 ; Paris MAZ, 14471) ou in-8° (Nancy BM, 269636 ; Paris BN, *E. 2915). Voir la réédition moderne de F. -E. Sutcliffe, Genève  : Droz, 1967.
Sur François de La Noue et la Lorraine  :
Hauser (Henri), François de La Noue (1531-1591), Paris  : Hachette, 1892. Huseman (William H.), La personnalité littéraire de La Noue, Paris  : Nizet, 1986.
Supple (James J.), «  François de La Noue et la défense de Sedan (1588)  », Bibliothèque d'Humanisme et Renaissance, 1987, p. 319-339.
Cullière (Alain), «  François de La Noue à Nancy (août-novembre 1585)  », Ibid., 1988, p. 335-347.
LA RUELLE (Claude de)
Contrôleur ordinaire de l'hôtel ducal en 1585, auditeur des comptes de Lorraine en 1593, secrétaire des commandements du duc de Lorraine en 1600. S'est appliqué à décrire, illustrer et diffuser la pompe funèbre de Charles III.
Discours des cérémonies, honneurs et pompe funèbre faits à l'enterrement de très-haut, très-puissant et sérénissime prince Charles 3. du nom, par la grâce de
825
Dieu duc de Calabre, Lorraine, Bar, Gueldres, marchis, etc. de glorieuse et perpétuelle mémoire. Par Claude de La Ruelle, secrétaire des commandements de feuë son Altesse et à présent de ceux de Monseigneur le duc Henry 2. du nom, filz aisné de feuë sadite Altesse et successeur de son Estat.
Clairlieu-lès-Nancy  : Jean Savine, 1609. In-8°  : [8], 202, [3] f.
(Metz BM, Schuman Impr. 11 ; Nancy BM, 2764 ; Paris BN, 8° Lk2. 965)
Decem insignes tabulae, complexae icones justorum ac honorum supremorum, corpori serenissimi principis Caroli III... Accessit singulis e decem tabulis explanatio Latina et Gallica rerum in iis adumbratarum. - Dix grandes tables contenantes les pourtraictz des cérémonies, honneurs et pompe funèbres, faitz au corps de feu sérénissime prince Charles 3. du nom... Ce qui est, outre la pompe funèbre du convoy, faict aussi lors au transport dudit corps... et figuré en 48 tables dont Claude de La Ruelle... est inventeur, ensemble desdites dix grandes tables... Plus est adjousté à chascune desdites dix grandes tables une description en deux langues, latine et françoise, de ce qu'y est pourtraict.
Nancei, cum privilegio serenissimi ducis Lotharingiae Henrici II. Claudius de La Ruelle inventor. Mathaeus Merian fecit [1610-1611].
[Suivi de  : ]
Pourtraict du convoy fait en pompe funèbre à Nancy, capitale de Lorraine, au transport du corps de feu sérénissime prince Charles III. du nom... ledit convoy figuré en 48 tables et dédié à très-illustre prince Monseigneur François de Lorraine, comte de Vaudémont... par Claude de La Ruelle...
Nanceï, cum privilegio... ducis Henrici II. Claudius de La Ruelle inventor. Fridericus Brentel fecit. Herman de Loye excudit [1610-1611].
[Suivi de  : ]
L'ordre tenu au marcher, parmy la ville de Nancy, capitale de Lorraine, à l'entrée en icelle du sérénissime prince Henri II. du nom, par la grâce de Dieu 64e duc de Lorraine... le XX. apvril 1610...
Nanceï, cum privilegio serenissimi ducis Lotharingiae Henrici II. Claudius de La Ruelle inventor. Mathaeus Meryan fecit [12 gravures, 500 x 200 mm]. [Suivi de  : ]
Comme son Altesse de Lorraine Monseigneur le duc Henry second du nom va à l'église, y convoyé tant par les évesques et les princes de son sang que par les comtes, barons, seigneurs et gentilzhommes, ministres et officiers de son Estat et maison estans en cour, et tous icy sans tenir rang.
C. D. L. R. inventor. Fridericus Brentel fecit. Herman de Loye excudit. Nanceï in maio 1611 [4 gravures, 490 x 190 mm].
[Suivi de  : ]
826
Urbis Nancei Lotharingiae metropolis secundum formam quam hoc anno 1611 habet exactissima delineatio. - La ville de Nancy, capitalle de Lorraine, pourtraicte au vif comme elle est ceste année 1611.
Nanceï, cum privilegio serenissimi ducis Lotharingiae Henrici II. Claudius de La Ruelle author. Fridericus Brentel fecit. Hermannus de Loye excudit. [1 gravure, 930 x 700 mm].
(Nancy BM, Rés. 26)
Supplément d'archives  :
Arch. 54, B 1249, f. 265 y° (don de 30 écus pour un habit, mandement ducal du 30 avril 1597).
Sur Claude de La Ruelle et la pompe funèbre de Charles III  :
Roy (Hippolyte), «  Sur la célèbre pompe funèbre de Charles III, duc de Lorraine (14 mai-19 juillet 1608)  », Mémoires de l'Académie de Stanislas, 1930-1931, p. 55-116.
Marot (Pierre), Recherches sur les pompes funèbres des ducs de Lorraine, Nancy-Paris-Strasbourg  : Berger-Levrault, 1935 [Extrait des Annales de l'Est,
1934, p. 309-328 ; 1935, p. 59-76, 177-214, 275-329] ; «  Contrats passés pour la ., .
gravure et l'impression des planches de la Pompe funèbre de Charles III, duc de
Lorraine  », Gutenberg-Jahrbuch, 1951, p. 140-145.
LAURENCEAU (Jean), en lat. Joannes Laurencaeus.
D'origine lorraine.
Auteur d'un épithalame pour les noces de Charles III.
In Francisci Picardi obitum naeniarum liber. Authore Joanne Laurencaeo. Parisiis  : ex typis Olivarii de Harsy, 1556. In-4°  : 8 f.
(Le Mans BM, BL 1457 4° ; Paris ARS, Rf 1028)
Epithalamion illustrissimi principis Caroli Lotharingiae ducis, et D. Claudiae Henrici regis Francorum christianissimi filiae sereniss. Joanne Laurencaeo Lotharingo authore.
Parisiis  : ex typographia Olivarii de Harsy, 1559. In-4°  : 12 f.
(Grenoble BM, Rés. F 5868 ; Paris BN, Rothschild IV. 4. 28 ; Paris BSG, Y 4° 4242/4 Inv. 555)
827
LEBEY DE BATILLY (Denis), 1551-1607.
Originaire de Troyes.
Etudes à Paris et Valence, avocat à Paris entre 1575 et 1585.
Après avoir séjourné à Montbéliard, Bâle et Sainte-Marie-aux-Mines, il s'installe à Metz en 1589.
En 1590, il compose un pamphlet contre Charles III, alors en guerre avec Metz. Commis à l'exercice de la justice royale à Metz de 1592 à 1601, assesseur du président royal de 1601 à 1603.
Dernier advis envoié à Monsieur le duc de Lorraine peu après la bataille d'Yvry sur la ruine prochaine de son Estat et de sa maison s'il ne trouve moien de faire sa paix avec le roi. Par un gentilhomme françois, catholique, apostolique, roial. 1590. La page suivante monstrera de quelles matières il est principalement traitté en ce discours. Imprimé à Blois.
XVI' s, 330 x 210 mm, 63 f., papier, rel. bas. [Emmery].
(Paris BN, Ms Nouv. acq. fr 6690)
Manuscrit autographe, dont l'impression est douteuse.
Traicté de l'origine des anciens assasins porte-couteaux, avec quelques exemples de leurs attentats et homicides ès personnes d'aucuns roys, princes et seigneurs de la chrestienté. Par M. Denis Lebey-De Batilly, conseiller du roy, maistre des requestes de son hostel et couronne de Navarre, et commis par sa Maiesté à l'exercice de l'estat de président en la ville de Metz.
Metz  : Abraham Fabert, 1595 [  ? ].
(Boissard, II. Pars icones virorum illustrium, 1598, p. 48)
On trouve deux rééditions en 1603  : une à l'adresse lyonnaise de Vincent Vaspaze, in-8° (Paris BN, 8° O2e. 106 ; Paris MAZ, 37260/3), une autre sans adresse, in-12 (Paris BN, 8° O2e. 106 A). En outre, ce traité a été réédité par Constant Leber, dans la Collection des meilleurs dissertations, notices et traités particuliers relatifs à l'histoire de France, tome 20, Paris  : Dentu, 1838, p. 453- 501.
Dionysii Lebei-Batillii regii Mediomatricum praesidis emblemata. Emblemata a Jano Jac. Boissardo Vesuntino delineata sunt, et a Theodoro de Bry sculpta, et nunc recens in lucem edita.
Francofurti ad Moenum  : [Sn.], 1596. In-4°  : [71] f.
(Paris BN, Z. 3534 ; Trèves SdB, G. 668. 8°)
63 emblèmes dédicacés.
828
Dionysii Lebei Batillii, regii apud Mediomatricos praesidis, emblemata. Ad clariss. virum Philippum Mornaeum Plessiacum. Una cum appendice nonnullorum carminum.
Haidelbergae  : editione Voegeliniana, [1600]. In-8°  : 144 p.
(Paris BN, Yc. 9125)
226 emblèmes dédicacés, sans figures, parmi lesquels figurent ceux de l'édition de Francfort de 1596. A partir de la p. 89 commencent les Dionysii Lebei Batillii et aliorum aliquot poernatia.
Autres écrits  :
L'imprimeur lyonnais Jean de Tournes a réédité le Satyricon de Pétrone en 1575 (Châlons-en-Champagne BM, AF 18162 ; Paris BN, Z. 17049). Il y a fait figurer une lettre dédicatoire à Lebey de Batilly, pour le remercier de l'aide qu'il lui avait apportée pour cette réédition.
Un sonnet et deux distiques latins en hommage à Etienne Pasquier, f. 19, dans La main ou oeuvres poétiques faits sur la main de Estienne Pasquier, advocat au parlement de Paris, Paris  : Michel Gadouleau, 1584, in-4° (Paris ARS, 4° BL 2885 ; Paris BSG, Y 8° 866/2 Inv. 2050 Rés).
Dans sa II. Pars icones virorum illustrium (1598), p. 48-49, Boissard cite un certain nombre d' oeuvres manuscrites de Lebey de Batilly, qui semblent aujourd'hui perdues  : Thesaurus linguae Gallicae, Kalendarium historicum cum fastis omnium gentium, De reliquiis gigantium de iis qui se pro aliis gesserunt (peut-être un ouvrage polémique relatif à la situation politique française dans les années 1580 et plus particulièrement aux querelles de légitimité et aux impostures suscitées par la succession des Valois), Poemata varia (peut-être s'agit-il des Poematia publiés en 1600 à Heidelberg à la suite des Emblemata), Farrago proverbiorum (peut-être un recueil de devises destinées à la préparation ou à la continuation des Emblemata), Commentarii rerum Mediomatricensium. En outre, Boissard signale que Lebey a traduit en français la Rerum Scoticarum historia de George Buchanan et le traité De remediis utriusque fortunae de Pétrarque.
Lettre à Jacques-Auguste de Thou , président du parlement de Paris, datée de Metz, 23 novembre 1600 (Paris BN, Ms Dupuy 806, f. 13). On l'a publiée en annexe à notre article cité infra.
829
Portrait  :
Gravé par Théodore de Bry, il figure, f. [2] r°, dans les Emblemata (Francfort, 1596), ainsi que dans la IL Pars icones virorum illustrium (Francfort 1598) de Boissard, p. 40. Le médaillon central a été reproduit dans le livre de Guy Cabourdin, Encyclopédie illustrée de la Lorraine, Les Temps modernes 1, p. 155.
Ex-libris  :
Cotta (Cattelliano), Memoralia ex variis utriusque juris doctoribus collecta, Lugduni  : apud Antonium de Harsy, 1573 (Paris MAZ, 27190 A).
Sur Denis Lebey de Batilly  :
Boissard (Jean-Jacques), II. Pars icones virorum illustrium..., Francfort, 1598, p. 40-50.
Haag (Eug. & Em.), La France protestante, Paris, 1846-1858, VI, p. 447-452. Zeller (Gaston), La réunion de Metz à la France (1552-1648), Paris  : Les belles- lettres, 1926, tome 2, p. 167-171.
Cullière (Alain), «  Un pamphlet autographe de Denis Lebey de Batilly (1590)  », Bibliothèque d'Humanisme et Renaissance, 1991, p. 7-35.
LEBON (Jean)
Originaire d'Autreville-sur-la-Renne (Haute-Marne).
Médecin de cour.
Son abondante bibliographie comporte un traité sur les eaux de Plombières.
Abbrégé de la propriété des bains de Plommières, extrait des trois livres latins de J. Le Bon Hétropolitain, médecin du roy et de Monsieur le cardinal de Guise. A la royne.
Paris  : Charles Macé, 1576. In-16  : 47 f.
(Londres BL, 1171 a 33/1 ; Paris BN, 8° Tel'. 1261)
La Biographie universelle de Michaud, XXIII, 474, indique une édition de 1616. Ce traité a été réédité par Louis Jouve, Epinal  : Victor Peyrou, 1869, in-12.
LE GAGET (François) Originaire de Verdun.
830
Bergerie ou déploration pastorale sur le tres-pas de très-illustre et très-vertueuse princesse Madame Anthoinette de Bourbon, douairière de Jointville, avec une paraphrase du XL. pseaume, une ode, et autres vers latins. Par François Le Gaget, Verdunois. A très-puissante et très-magnanime maison de Lorraine.
Paris  : Timothée Jouan, 1584. In-4°  : [4], 28 f.
(Paris ARS, 4° BL 3262)
LE HONGRE (Bertrand)
Licencié ès lois, avocat au bailliage de Bassigny.
Maître-échevin de Nancy en 1553, procureur général de Lorraine en 1558. Décédé en 1572.
Protestation de Mr. Bertrand Le Hongre, procureur général de Lorraine, contre le serment que Monseigneur le duc Charles III pourroit faire ou auroit ja faict à son entrée à Nancy, au cas qu'il fut aucunement préjudiciable à ses droicts souverains [acte établi devant Nicolas de Bar, notaire apostolique, à Nancy, 18 mai 1562].
Diverses copies avec titre variable (Nancy BM, Ms 712[160], p. 1423-1431 ; Paris BN, Ms fr 4846, f. 677-684).
Attribution possible  :
Discours sur une question. Sçavoir, si Monseigneur est tenu confirmer à la noblesse de Lorraine les lettres de privilèges octroyées par Messeigneurs les prédécesseurs de mondit seigneur [vers 1562].
Voir les références précises de ce texte dans la notice de Thierry Alix, à qui il est également attribué.
Supplément d'archives  :
Arch. 54, B 1096, f. 141 r° (premiers gages comme maître-échevin, mandement du ter août 1553) et f. 196 r° (son installation à Nancy, septembre 1553) ; B 1158, f. 223 y° (pension et promesse d'une charge d'auditeur des comptes, 1571) ; B 1160, f. 226 r° (liquidation de ses gages et pension dus à sa veuve, mandement du 10 septembre 1572) ; B 1161, f. 253 r° (don de 1000 fr à sa veuve, mandement du 30 avril 1573).
831
LE MARLORAT (Martin), 1509-1586.
Originaire de Bar-le-Duc.
Docteur ès droits, anobli par Charles III en 1560. Procureur général du bailliage de Bar en 1567.
Augustin Le Marlorat, frère aîné de Martin, ministre protestant supplicié à Rouen en 1562, n'est pas évoqué ici ; on trouvera sa bibliographie dans l'article d'Henri Dannreuther mentionné infra.
Martini Marlorati Lotharingi de orthodoxo et neotherico Calviniano, seu Hugonistico baptismate, ac utriusque effectu, liber his temporibus accommodatissimus, et maxime necessarius. In quo refellitur nonnullorum calumnia promulgantium Barro-duci ac in confinibus, Hugonistarum parvulos quinque abhino annis auctoris jussu a parochis in aedibus sacris palam fuisse rebaptizatos. Ad serenissimum principem et dominum suum Carolum Lotharingiae et Barri ducem illustrissimum.
Parisiis  : apud Sebastianum Nivellium, 1578. In-8°  : [8], 142, [4] f.
(Metz BM, Q 217/2 ; Nancy BM, 4924 et Rés. 11083 ; Paris BN, D. 22005)
Autres écrits  :
Une Déclaration des rentes, revenus et domaine de la terre et seigneurie de Conflans en Bassigny, établie en septembre 1573 (Nancy AD, B 5057).
Martin Le Marlorat a dédié à Charles III le texte imprimé des Coustumes du bailliage de Bar, [S1. nn. nd.], in-4°  : [4], 72, [2], 6 f. (Nancy BM, Rés. 10672/a & b). Sa lettre dédicatoire, datée de Bar, le 20 janvier 1580, et accompagnée de deux distiques latins, figure aux feuillets [2] 1-°-[3] r°. Notons que ces Coustumes ont été rééditées à Nancy en 1599 (Nancy BM, 87 b), à Saint-Mihiel en 1614 (Châlons-en-Champagne BM, AF 12810-12811) et 1623 (Metz BM, K 715 1/1).
Supplément d'archives  :
Arch. 54, B 1183, f. 207 v°(première mention d'une bourse d'études pour ses fils, 1579) et f. 277 v°(don de 300 fr, mandement ducal du 17 octobre 1579) ;
1186, f. 209 v° ; B 1192, f. 219 v° ; B 1196, f. 273 r° ; B 1201, f. 275 r° ;
1208, f. 225 r° ; B 1210, f. 333 r° ; B 1214, f. 279 v° ; B 1217, f. 279 r° ;
1223, f. 282 v° ; B 1226, f. 215 v° ; B 1230, f. 218 r°(autres mentions de versements de bourses d'études pour ses fils, 1580-1592).
832
Sur les Marlorat  :
Dannreuther (Henri), Les Marlorat (1506-1642), Bar-le-Duc  : Contant-Laguerre, 1891 [Extrait de l'Annuaire de la Meuse, 1891].
LE POIS (Antoine)
Médecin de la cour ducale de 1544 à 1575.
A composé dans les années 1560 un recueil de numismatique pour Charles III.
Discours sur les médalles et graveures antiques, principalement romaines. Plus une exposition particulière de quelques planches ou tables estans sur la fin de ce livre, èsquelles sont monstrées diverses médalles et graveures antiques, rares et exquises. Par M. Antoine Le Pois, conseiller et médecin de Monseigneur le duc de Lorraine.
Paris  : Mamert Patisson, 1579. In-4°  : [9], 149, [23] f.
(Metz BM, Rés. in-8° 068 ; Nancy BM, 877 ; Paris BN, J. 5453)
Portrait  :
Gravé par Pierre Woeiriot, sans doute vers 1570, époque où l'artiste a réalisé les planches du Discours sur les médalles. Il figure dans ce Discours, f. [2] y° préliminaire. Voir J. Adhémar, Inventaire du fonds français. Graveurs du XVI' siècle, tome 2, Paris  : B. N., 1971, p. 171-172.
Supplément d'archives  :
Arch. 54, B 1126, f. 129 y° (don de 400 fr, mandement ducal du 2 octobre 1561) ; B 1146, f. 159 r° (mention précisant qu'Antoine Le Pois est aussi médecin de la duchesse de Lorraine, 1567) ; B 1155, f. 266 y° (séjour à Paris, 1570).
LE POIS (Charles), 1563-1633.
Neveu d'Antoine et fils de Nicolas, qui suit.
Etudes à Paris et en Italie à partir de 1575, médecin de la cour ducale en 1596, régent de la faculté de médecine de Pont-à-Mousson en 1598.
Auteur notamment d'un hommage funèbre de Charles III.
833
Les écrits médicaux de Charles Le Pois, postérieurs au règne de Charles III, ne sont pas signalés ici. Se reporter à l'ouvrage d'André Lévy mentionné infra.
Caroli III sereniss. potentiss. duc. Lothar. march. duc. Calab. Barri Gueld. etc. MAKAPII.MOZ seu felicitatis et virtutum egregio principe dignarum coronae, ex sapientiae hortis lectae, congestaeque in honorarium ejus tumulum. Ponte ad Monticulum  : apud Jac. Garnich typ., 1609. In-40  : [12], 261, [1] p. (Nancy BM, Rés. 11140 et Rés. 11196 ; Paris BN, M. 4253)
Autres écrits  :
Deux thèses de médecine sur placard, soutenues à Paris en 1589 et 1590, l'une imprimée et l'autre demeurée manuscrite (Paris BIM, Ms 72/thèse 221 et Ms 73/thèse 227).
Sur Charles Le Pois  :
Germain (L.), «  Origine de la famille Le Pois  », Journal de la Société d'archéologie lorraine, 1882, p. 111-118, 197-199.
Duvernoy (Emile), «  La mort du duc Charles III, 14 mai 1608 [à propos de la page de titre du MAKAPIIM01] », Bulletin mensuel de la Société d'archéologie lorraine, 1908, p. 104-106.
Lévy (André), La vie et l'oeuvre médicale de Charles Le Pois, Nancy-Paris  : Imprimeries réunies, 1914.
LE POIS (Nicolas), 1527-1584.
Frère d'Antoine et père de Charles, qui précèdent.
Médecin à la cour ducale en 1552.
Précepteur des deux soeurs de Charles III dans les années 1550. Auteur d'une grande compilation médicale dédiée à Charles III.
De cognoscendis et curandis praecipue internis humani corporis morbis libri tres, ex monumentis classicorum medicorum, tum veterum, tum vel recentium collecti, opera Nicolai Pisonis medici Lotharingi Accessit et de febribus liber unus. Cum indice rerum et verborum copiosiss.
Francofurti  : apud And. Wechelum, 1580. In-folio  : [16], 477, [13] p. (Nancy BM, 154048 ; Paris BN, Fol. Td30. 40)
834
Réédition en 1585 à la même adresse, format in-8° (Nancy BM, 275294 ; Paris BN, 8° Te. 41). Reprises tardives à Leyde en 1736 (Amsterdam UB, 646 D 33- 34 ; Fribourg-en-Brisgau UB, T 5611 p) et à Leipzig en 1766 (Amsterdam UB, 1392 G 35-36 ; Bruxelles BR, VB 4622 A).
Autre écrit  :
Epître dédicatoire à Charles III, en 1579, du Discours sur les médalles de son frère Antoine, décédé quatre ans plus tôt.
Portrait  :
Gravé par Pierre Woeiriot en 1579, il se trouve au revers du titre du D e cognoscendis, éditions de 1580 et 1585. Voir J. Adhémar, Inventaire du fonds français. Graveurs du XVI' siècle, tome 2, Paris  : B. N., 1971, p. 172.
Supplément d'archives  :
Arch. 54, B 1130, f. 130 r° ; B 1139, f. 107 r° et v° ; B 1152, f. 210 y° (gratifications diverses comme précepteur des soeurs de Charles III) ; B 1166, f. 185 r° ; B 1171, f. 181 r° ; B 1175, f. 191 r° ; B 1180, f. 194 r° ; B 1192, f. 217 r° ; B 1196, f. 270 r° ; B 1201, f. 273 r° ; B 1206, f. 259 r° ; B 1208, f. 223 r° ; B 1210, f. 331 r° ; B 1214, f. 278 r° ; B 1217, f. 278 r° ; B 1223, f. 282 r° ; B 1226, f. 215 r° (bourses d'études pour ses fils, années 1574-1591) ; B 1134, f. 136 v° (baptême de son fils Charles, mars 1563) ; 3 E 1053 (testament du 1er septembre 1578, codicille du 14 juin 1580).
LESCUT (Nicolas de)
Originaire de Nancy, études à Bâle en 1527 et à Heidelberg en 1532.
Secrétaire du duc Antoine vers 1535, auditeur des comptes de Lorraine en 1552. Procureur et négociateur de Charles III, notamment en Allemagne.
Décédé en 1580.
Actiones juris in compendiosas, juxta ac utiles figuras et formulas, jurisconsultis, advocatis, procuratoribus, et LL. cupidis, sublevandi gratia studii, alias taediossimi, diligenter nec hucusq. publicatas, redactae. Serenissi. atq. inclytiss. D. D. Anthonio duci Lothoringiae, etc. per D. Nicolaum de Lescut, etc. merito consecratas.
835
Haganoiae  : ex officina Valentini Kobiani, 1536. In-folio  : [12], 21 f. (Fribourg-en-Brisgau UB, Q 2785 ; Paris ARS, Fol. J 670/1 ; Strasbourg BNU, R 10276)
Réimpression à la même adresse en 1537 (Bâle ABU, M u III 10 n°2 ; Fribourg- en-Brisgau UB, Q 2785 a).
De testium examinatione tractatus D. Nicolai de Lescut jureperiti, a consiliis et secretis illustriss. principis Anthonii, Lotharingiae ducis.
Argentorati  : Joann. Schottus excudebat, [1540]. In-8°  : [16], 183 p. (Paris ARS, 8° J 3978 ; Paris MAZ, 27236)
Réimprimé, f. 231 v°-239 r°, dans Tractatus illustriu,n in utraque tum pontificii, tum caesarei, juris facultate jurisconsultorum, de probationibus, tome 4, Venise, 1584, in-folio (Paris MAZ, 2941 Rés).
De testium examinatione... Nunc denuo in lucem editus, ac capitibus distinctus, necnon notis illustratus a Rutgero Rulant D.
Francofurti  : in officina Joan. Gymnici junioris, 1597. In-4°  : [3], [29] f. en colonnes chiffrées 1-116.
(Fribourg-en-Brisgau UB, Q 4612 a)
Les institutions impérialles, avecques certaines gloses et arbre civil, où sont insérées les formules de demandes ou libelles judiciaulx sur chascune action, le tout mis de latin en françoye par maistre Nicolle de Lescut, secrétaire du duc de Lorraine.
Paris  : Vivant Gaultherot, 1543. In-8°  : [8], 296 f.
(Paris BN, F. 24085)
Rééditions  : Paris  : Charles Langelier, 1544 (Metz BM, P 550) ; Lyon  : Jean de Tournes, 1547 (Paris BSG, F 8° 149 Inv. 2321 Rés) ; Paris  : Guillaume Le Bret, 1547 (Rouen BM, E 824) et 1549 (Paris BN, 8° F. 15705).
Ex-libris  :
Voir notre Recueil iconographique, document 2.
Supplément d'archives  :
Arch. 54, B 1106, f. 90 y° (augmentation de ses gages en raison de ses bons services, 1556) ; 3 E 2558, f. 239-244 (testament, 21 février 1580).
836
LESTRES (François de)
Originaire de Langres.
Professeur de droit à Pont-à-Mousson de 1582 à 1585, année de son décès.
Francisci Lestraei Lingonensis J. C. in academia Pontimussana professoris publici oratio, dicata Carolo III Lotharingiae duci optimo et illustrissimo, habita in ejusdem academiae publico J. utriusque auditorio, pridie kalend. decemb. anno 1582.
Pontimussi  : ex officina Martini Mercatoris, [1582]. In-4°  : [12] f.
(Paris BN, Rés. X. 1248 ; Paris MAZ, 10318/1)
Autres écrits  :
Deux distiques encomiastiques latins, en tête de la Necyomantia jurisperiti d'Etienne Forcadel, Lyon  : Jean de Tournes, 1549 (Nancy BM, 280197' ; Paris BN, F. 5408 ; Paris MAZ, 13805/1) ou Wittenberg  : typis Cratonianis, 1588 (Munich SaB, 4° J. rom. m. 88 m).
Une Apologetica epistola figurant dans les Publii Terentii Aphri comoediae sex, imprimées à Limoges, 1552, in-8° (Auch BM, 4532).
Supplément d'archives  :
Arch. 54, B 1192, f. 168 y° et 283 r° (installation à Pont-à-Mousson et premiers gages, 1582) ; B 1206, f. 204 r° (retour de sa veuve à Langres, mandements des 26 et 30 octobre 1585).
LE THELLIER (Louis)
Avocat nancéien.
Secrétaire ordinaire de Charles III en 1583. Décédé en 1608.
Le mausolé de Charles III. sérénissime duc de Lorraine, Bar, etc. Sonnet dédié à la très-heureuse mémoire de son Altesse par Louys Le Thellier, conseiller et secrétaire d' icelle.
[Nancy  : Blaise André, 1608]. Placard in-folio.
(Nancy BM, 98006'9)
Voir notre Recueil iconographique, document 15.
837
In obitum Caroli III. serenissimi ducis Lotharingiae, Barri, etc. Apostrophe [5 distiques]. Ludovicus Thellerius, ejus consil. et secretarius, moerens posuit. Nancei  : apud Blasium Andream, [1608]. Placard in-folio.
(Nancy BM, 9800747)
Autres vers  :
Un sonnet, f. 26 r°, dans les Sonets de Pantaléon Thévenin, Nancy, 1581.
Un tetrastichum in effigiem, au bas du portrait de Charles III gravé en 1591 par Alexandre Vallée. Ce portrait est reproduit en tête de cet ouvrage.
Deux sonnets, f. [10], dans les Treize catéchèses de Jean Haren, Nancy, 1599.
Supplément d'archives  :
Arch. 54, B 1255, f. 337 r° (mission à Metz, mars 1598) ; B 1268, f. 273 r° (voyages à Metz et à Plombières, octobre 1602).
LE THIERRIAT (Florentin)
Gentilhomme champenois.
Marié et installé en Lorraine en 1598, il n'a rempli aucune fonction particulière. Reconnu coupable de malversations, il a été pendu à Mirecourt le 13 février 1608.
Trois traictez, sçavoir 1. De la noblesse de race, 2. De la noblesse civille, 3. Des immunitez des ignobles, èsquels toutes les questions touchant les exemptions, immunitez et autres droicts des nobles et ignobles sont rédigées en un bel ordre et décidées par la conférence du droict civil, romain, des saincts canons, ordonnances royaux, arrests des cours souveraines, coustumes particulières des provinces de France, selon les opinions des jurisconsultes tant anciens que modernes. Dédiez à très-haut et très-puissant prince Henry monsieur, filz unique de très-haut et très-puissant prince Monseigneur François, filz de Lorraine, comte de Vaudémont, de Clermont, de Salm, etc. Par Florentin de Thierriat, escuyer, seigneur de Lochepierre, Longuet, Sainct Navoir, Raon au Boys, etc.
Paris  : Lucas Bruneau, 1606. In-8°  : [12], 367, [37] p.
(Nancy BM, 1284 et Rés. 10715 ; Paris BN, F. 45253)
838
Discours de la préférence de la noblesse aux officiers. A très-haut et très-puissant prince Charles, duc de Calabre, Lorraine, Bar, Gueldres, marchis, marquis du Pont-à-Mousson, comte de Provence, Vaudémont, Zutphen, etc. Par Florentin Le Thierriat, escuyer, seigneur de Lochepierre, Longuet, S. Navoir et en partie de la haute et basse Raon.
[Metz  : Abraham Fabert], 1607. In-12  : 105 p.
(Nancy BM, Rés. 11516)
Autre écrit  :
Cinq quatrains à la louange de Nicolas Remy, procureur général de Lorraine, en 1598 (Nancy Musée Lorrain, Ms 501 de la Société d'archéologie lorraine). Publiés par Auguste Digot, art. cité infra, p. 265-266.
Attribution possible  :
Les remarques d'Abraham Fabert, chevalier, sieur de Moulins et maistre- eschevin de Metz, sur les coustumes générales du duché de Lorraine, ès bailliages de Nancy, Vosges et Allemagne.
Metz  : Claude Bouchard, 1657. In-folio  : [4], 539, [15] p.
(Metz BM, LSA 7 ; Nancy BM, 70070 ; Paris BN, F. 2444).
Sur Florentin Le Thierriat  :
Digot (Auguste), «  Notice biographique et littéraire sur Florentin Le Thierriat  », Mémoires de la Société des sciences, lettres et arts de Nancy, 1849, p. 239-305. Laprévote (Charles), «  Quelques détails inédits sur la vie et la mort de Florentin Le Thierriat  », Mémoires de la Société d'archéologie lorraine, 1863, p. 285-302. Germain (L.), «  Note sur l'origine de Florentin Le Thierriat  », Journal de la Société d'archéologie lorraine, 1882, p. 68-75.
Konarski (Wlodimir), «  Preuves de l'origine champenoise de Florentin Thierriat, avocat au bailliage de Vosge  », Mémoires de la Société des lettres, sciences et arts de Bar-le-Duc, 1893, p. 257-311.
Cullière (Alain), «  Le procès de Florentin Le Thierriat (1608)  », Les cahiers lorrains, 1984, p. 277-289.
L'HOSTE (Jean)
Originaire de Pont-à-Mousson.
Mathématicien, ingénieur des fortifications du duc de Lorraine en 1613.
839
A dédié son premier ouvrage à Charles III en 1607. Décédé en 1631.
Practique de la géométrie, contenant les moyens pour mesurer et arpenter tous plans accessibles, avec les démonstrations d'icelle tirées des élémens d'Euclide les plus nécessaires pour parvenir à la congnoissance des mathématicques, expliquez practicquement par diverses figures et raisons arithméticques, utile et convenable à tous arpenteurs, architectes, menusiers et aultres ouvriers travaillans par règle et compas. Par Jean L'Hoste, licencié ès drois, advocat au Pont-à-Mousson.
Pont-à-Mousson  : François du Bois, 1607. In-4°  : 130, [4] p.
(Nancy BM, 4747 et Rés. 11044 ; Paris BN, Rés. p. V. 28)
Jean L'Hoste publiera également une Epipolimétrie ou art de mesurer toutes superficies, Saint-Mihiel, 1619 (Metz BM, Rés. D 531 ; Nancy BM, 50633 ; Paris BN, Fol. V. 1632) ou Verdun, 1619 (Paris BN, Rés. V. 136), ainsi qu'un Sommaire de la sphère artificielle, Nancy, 1629 (Nancy BM, 4746 et Rés. 10663 ; Paris BN, V. 7498).
Sur Jean L'Hoste  :
Lepage (Henri), «  Les globes du Lorrain Jean L'Hoste  », Mémoires de la Société d'archéologie lorraine, 1883, p. 376-400.
Germain (Samuel), «  Les sciences en Lorraine au début du XVII' siècle. 1. Les mathématiques  », Bulletin de la Société lorraine des études locales dans l'enseignement public, avril-juin 1959, p. 13-17.
Marot (Pierre), «  Les vicissitudes des globes terrestres gravés par le mathématicien Jean L'Hoste pour le duc de Lorraine Henri II  », Le Pays lorrain, 1974, p. 105-114.
XXX.
Libre discours par un gentilhomme lorrain, très-humble serviteur du très- chrestien roy de France et de Navarre Henry IIII, aux mal-contens et à ceux qui sont encores demourez en la Ligue, pour les retirer d'icelle.
Tours  : Maurice Bouguereau, 1594. In-4°  : [2], 112 p.
(Paris BN, 4° Lb35. 599)
840 XXX.
Luctus juventutis academiae Mussipontanae in funere sereniss. Caroli III. Calab. Lothar. Barri ducis, etc., patriae et litterarum parentis opt.
Mussiponti  : apud Melchiorem Bernardum, 1608. In-8°  : [60] f.
(Londres BL, 11409 d 36 ; Nancy BM, 2769a)
Recueil de thrènes grecs et latins, imités de Simonide, composés par les rhétoriciens du collège mussipontain.
MAGGIO (Laurent)
Jésuite lombard.
En 1602, comme visiteur provincial, il a séjourné à Pont-à-Mousson et fait publier de nouveaux statuts pour le collège ; il a aussi oeuvré pour le retour en France des jésuites.
Erectio universitatis Mussipontanae. Quae hoc libro continentur sequens pagella indicat.
Mussiponti  : apud Melchiorem Bernardum, 1602. In-8°  : 50 f.
(Pont-à-Mousson CCP, Lor. 10160 Rés)
Autre écrit  :
Lettre au roi Henri IV, datée de Pont-à-Mousson, 29 juin 1602. Elle figure en français et en italien dans les Annales de la Société des soi-disans jésuites, Paris, 1764-1771, tome 2, p. 146.
MALDONAT (Jean), 1534-1583.
Jésuite espagnol.
Présent en Lorraine en 1572 et en 1578.
Ses Commentarii in quattuor Evangelistas, achevés en 1582, ont été publiés par les soins du collège mussipontain.
On ne citera ici que cette oeuvre posthume.
Joannis Maldonati Societatis Jesu theologi commentarii in quattuor Evangelistas. Nunc primum in lucem editi et in duce tomos divisi, quorum prior eos, qui in Matthaeum et Marcum, posterior eos, qui in Lucam et Joannem, complectitur. Ad serenissimum Lotharingiae ducem.
841
Mussiponti  : ex typographia Stephani Mercatoris, 1596-1597. In-folio  : [6], [247] ; [4], [309] f.
(Nancy BM, 50102/1-2 ; Paris BN, A. 1170 ; Paris BSG, B Fol. 314 Inv. 404 ; Trèves SdB, A IV 87 2° ; Verdun BM, Théol. G 148)
Edition rapidement suivie de celles de Venise, 1597 (Berkeley UL) ; Brescia, 1597-1598 (Cambridge Selwyn College) ; Lyon, 1598 (Troyes BM, D. 5. 433). Dix-sept éditions sont recensées pour le XVIIe siècle dans Sommervogel, V, 403-407 ; il faut y ajouter les éditions de Mayence, 1611 (Londres BL, 3225 g 14) et de Paris, 1668 (Paris BN, A. 1721).
Supplément d'archives  :
Arch. 54, B 1249, f. 337 r° (première livraison de papier fin pour l'impression des Commentarii, mandement ducal du 24 avril 1597).
Sur Maldonat en Lorraine  :
Hyver (Charles), Maldonat et les commencements de l'université de Pont-à- Mousson (1572-1582), Nancy  : N. Collin, 1873.
MALLARD (Jean)
Poète de cour sous François 1er.
A composé un épithalame pour les noces du père de Charles III.
Epithalame et triumphe du mariage de Monseigneur Françoys de Lorraine, duc de Bar, et de Madame Chrestienne duchesse et douairière de Milan. Composez par J. Mallard, poète royal [1056 décasyllabes].
1541, 180 x 150 mm, 40 f., vélin, rel. cuir.
(Paris BN, Ms Rothschild II. 3. 39)
Copie partielle (Paris BN, Ms fr 14520). Le catalogue imprimé des manuscrits français de la B. N. indique à tort, à propos de cette copie partielle, qu'il s'agit des noces de Charles III et de Claude de France.
MAMEROT (Roch)
Dominicain originaire d'Auxerre. Prieur du couvent de Verdun en 1573.
842
Viginti conciones in Jonam prophetam, et quinque in dominicas Adventus et festum nativitatis Christi. Per fratrem Rochum Mamerot, altissiodorensem ordinis Praedicatorum, theologum Parisiensem, ac confessarium et ecclesiastem illustrissimae, christianissimaeque dominae, dominae Mariae Stouart, Scotorum reginae, quondam Francisci regis, hujus nominis secundi, uxoris castissimae et prudentissimae. Ad reverendissimum dominum, dominum Nicolaum Psaulme, episcopum et comitem Virdunensem...
Virduni  : apud Martinum Mercatorem, 1574. In-80  : [4], 125 f.
(Paris BN, A. 7021/1 ; Paris BSG, D 8° 5388 Inv. 6419 ; Sélestat BH, K 226)
Sermon du Sainct-Esprit. Faict par F. Roch Mamerot, docteur en la faculté de théologie de Paris, et confesseur de très-illustre, très-sage, vertueuse et chaste princesse Marie Stouart, royne d'Escosse, douairière de France et héritière légitime de la couronne d'Angleterre.
Verdun  : Martin Marchant, 1574. In-8°  : [8] f.
(Paris BN, A. 7021/2)
Bref discours sur la sainte confession nécessaire à un chacun chrestien, présenté à très-haute et très-illustre princesse (de bonne mémoire) Marie Stouard... Par Frère Roch Mamerot, docteur en la faculté de théologie de Paris et confesseur de la dicte dame.
Paris  : sur la copie imprimée par Pierre Mesnier pour Jean Boudin, 1587. In-8°  : [2], 21, [1] p.
(Paris BN, D. 42689)
MARIETTE (Thierry)
Français ayant séjourné en Lorraine en 1602-1603.
Auteur de l'Austrasillite, poème présenté pour étrennes à Charles III en janvier 1603.
Ce poème, sans doute demeuré manuscrit, est perdu. Sa présentation et le don reçu en retour sont signalés par un mandement du 15 janvier 1603 (Arch. 54, B 1274, f. 204 r°).
Supplément d'archives  :
Arch. 54, B 1268, f. 235 r° (don de 8 écus, mandement ducal du 20 juillet 1602).
843
Sur Thierry Mariette  :
Harmand (R.), «  Gratifications du duc Charles III à deux auteurs en 1603  », Bulletin mensuel de la Société d'archéologie lorraine, 1908, p. 14-18.
MARIUS (Nicolas)
Chanoine de la cathédrale de Verdun, doyen élu par le chapitre en 1566, vicaire général sous l'épiscopat du cardinal Charles de Vaudémont.
A collaboré en 1587 à la rédaction de statuts pour la faculté de droit de Pont-à- Mousson.
Sa dignité de doyen, mal définie, a donné lieu à d'interminables démêlés juridiques.
Décédé en 1608.
Apologia prima Nicolai Marii decani ecclesiae cathedralis Virdunensis contra accusationes et maledicta quorumdam ex confratribus suis passim eundem apud omnes in odium et invidiam trahere conantium, ea causa quod in capituli jurisdictioni (cujus ipsi principatum arripuerunt) hactenus, sanctae Scripturae, sacrorum canonum, et antiquitatis ecclesiae Virdunen, auctoritatem sequutus, sese subiicere recusaverit, et ab ec etiam hodie sese quanta modestia potest, excuset...
Paris  : apud Steph. Prevosteau, 1605. In-4°  : 88 p.
(Paris BN, 4° Lk3. 874)
Une réplique parut sous le titre de Praetensae D. N. Marii Virdunensis ecclesiae asserti decani apologiae, aut verius famosi libelli in confratres et capitula occidentalis orbis confutatio, et pro parte reverendi Virdunensis capituli animadversio, Virduni  : apud Joannem Wapy, 1606. In-4°  : [27] f (Nancy BM, Rés. 11058 ; Paris BN, 4° L1(7. 10154).
Supplément d'archives  :
Arch. 55, Reg. 11 F 52 (pièces relatives à la querelle du décanat de Nicolas Marius).
MATTHIEU (Pierre), 1563-1621.
Avocat, poète et historiographe royal d'origine franc-comtoise.
Il a défendu par sa Guisiade les intérêts de la Ligue et de la maison de Lorraine.
844
Guisiade, tragédie nouvelle. En laquelle au vray et sans passion est représenté le massacre du duc de Guise. Dédiée au trèschrestien et trèsgénéreux prince Charles de Lorraine, lieutenant général de l'Estat et coronne de France.
Lyon  : [Sn.], 1589. In-8°  : [8], 90, [4] p.
(Nancy BM, Rés. 10910 ; Paris ARS, Rf 1403 ; Paris BN, Rés. p. Z. 52 et Rés. 8° Lb34. 1012/57)
Rééditée deux fois en 1589 : d'abord à Toulouse, chez Jacques Colomiès, avec quelques passages amputés par négligence (Paris BN, Rés. p. Yf. 63) ; puis à Lyon, chez Jacques Roussin, sous le titre de Troisiesme édition de la Guisiade, avec cette fois le nom de l'auteur figurant en page de titre, dans une version remaniée et augmentée de 143 vers (Nancy BM, Rés. 10866 ; Paris BN, Rés. Yf. 4534). On retrouve cette pièce dans le Journal de Henri III... ou Mémoires pour servir à l'histoire de Francg par M. Pierre de L'Estoile, tome III, La Haye- Paris, 1744, p. 515-628. Signalons également l'édition de Louis Lobbes, Genève  : Droz, 1990.
Sur cette pièce  :
Ernst (Gilles), «  Des deux Guisiade de Pierre Matthieu  », Bibliothèque d'Humanisme et Renaissance, 1985, p. 367-378.
MELISSUS (Paul Schede, dit), 1539-1602.
Humaniste et poète originaire de Franconie.
Ses recueils poétiques témoignent de relations privilégiées avec plusieurs lettrés lorrains.
Melissi Schediasmata poetica. Item Fidleri Flumina.
Francofurti  : apud Georgium Corvinum, impensis Matthaei Harnisch, 1574. In- 8°  : [16], 195, [2] ; [31] p.
(Paris BN, Yc. 9063-9064)
Melissi Schediasmatum reliquiae.
[Sl. nn.], 1575. In-8°  : [16], 450, [1] p. (Paris BN, Yc. 9065)
Melissi Schediasmata poetica. Secundo edita, multo auctiora [Pars altera ; Pars tertia].
845
Lutetiae Parisiorum  : apud Arnoldum Sittartum, 1586. In-8°  : [12], 562, [14] ; 157, [3] ; 325, [11] p.
(Paris BN, Yc. 9066-9068)
Rappelons que Melissus a publié une édition des Psaumes en vers allemands, Heidelberg  : Michael Schirat, 1572, in-8° (Bâle ABU, Sar 65 et Wack 1690 ; Londres BL, 3089 a 22). Réédition par Max Hermann Jellinek, Halle  : M. Niemeyer, 1896.
Sur Melissus  :
Nolhac (Pierre de), Un poète rhénan ami de la Pléiade, Paul Melissus, Paris  : Champion, 1923.
MONTAIGNE, 1533-1592.
En septembre 1559, il accompagne la cour à Bar-le-Duc et participe aux fêtes qui marquent l'avènement du roi François II et le retour du duc Charles III dans ses Etats.
Son Journal de voyage rend compte de son passage en Lorraine du 11 au 28 septembre 1580.
Pour toutes références, Essais, éd. Pierre Villey, Paris  : P. U. F., 1965 ; Journal de voyage, éd. Fausta Garavani, Gallimard/Folio, 1983.
Sur Montaigne en Lorraine  :
Boureulle (P. de), «  Montaigne dans les Vosges (1580)  », Bulletin de la Société philomatique vosgienne, 1882-1883, p. 5-21.
Duvernoy (Emile), «  Montaigne et le duc Charles III  », Mémoires de l'Académie de Stanislas, 1916-1917, p. 304-314.
Fiel (P.), «  Montaigne à Plombières  », Le Pays lorrain, 1927, p. 97-111.
Marot (Pierre), «  Montaigne et la peste de Neufchâteau (1580)  », Ibid., 1933, p. 380-381.
Braye (Lucien), «  Le premier voyage de Montaigne à Bar-le-Duc en 1559  », Bulletin de la Société des lettres, sciences et arts de Bar-le-Duc, 1939, p. 184- 186.
846 MOUSSON (Pierre)
Jésuite verdunois, professeur de rhétorique au collège de Pont-à-Mousson de 1594 à 1597.
Auteur de tragédies latines jouées en Lorraine et ailleurs.
Tragoediae seu diversarum gentium et imperiorum magni principes. Dati in theatrum collegii regii Henrici magni. Auctore P. Petro Mussonio Virdunensi e Societate Jesu.
Flexiae  : apud Georgium Griveau, 1621. In-8°  : 15, [17], 402 p.
(Nancy BM, 266958 ; Paris ARS, Rf 75297 ; Paris BN, Yc. 8412)
Dans la préface de ce recueil tardif, l'auteur cite les titres de cinq tragédies qu'il a fait jouer en Lorraine et qui n'ont pas été publiées  : Eustachius seu Placidus repertus, Catharina victrix, Joseph agnitus, Mauritius imperator purgatus, Anticchus ferens aut evisceratus.
XXX.
Les noelz nouveaux composez à l'honneur de l'incarnation et nativité de nostre seigneur Jesus-Christ.
Pont-à-Mousson  : Melchior Bernard, [Sd.]. In-8°  : [15] f.
(Paris BN, Rés. p. Ye. 133)
NOMEXY (Nicolas de), en lat. Nicolaus Nomes(s)eius.
Originaire de Charmes.
Etudiant à Rome dans les années 1585-1595.
Avocat à Châtel-sur-Moselle de 1598 à 1624, année probable de son décès.
Odae Felices per Nicolaum Nomeseium Charmensem Lotharingum. Romae  : ex typographia Vincentii Accolti, 1588. In-8°  : 16 f. (Paris BN, Yc. 7785)
In electione sanctissimi patris ac D. N. Gregorii XIIII. pont. opt. max. Nicolai Nomeseii Charmensis Lotharingi aegloga, seu ode pastoralis.
Romae  : apud Jacobum Ruffinellum, 1590. Placard in-folio.
(Rome BUA, Misc. Ant. XIII, f. 16-20)
Voir notre Recueil iconographique, document 10.
847
Parnassus poeticus, Nicolao Nomeseio Charmensi Lotharingo auctore, in quo phrases omnes poeticae, ex illustribus poetis collectae, et in certa capita distributae, ita leguntur, ut nihil a poeticae studiosis illustrius desiderari possit. Pars prima [Pars secunda].
Romae  : ex typographia Gulielmi Facciotti, pro Petro Antonio Lanza, 1595 [1596]. In-80  : [16], 617, [1] ; [16], 494 p.
(Florence BNC, 5 G 9 182 ; Mayence SdB, I a 1080 ; Naples BN, XL D 38-39 et Rari Branc. B 26/1-2 ; Padoue BU, 78 b 180 ; Rome ANG, IV. I. 30 ; Rome BUA, Me 52 f. 2)
On a répertorié 56 rééditions ou réimpressions pour la période 1601-1656 ; elles sont toutes décrites, avec localisation d'exemplaires, dans notre article mentionné infra.
Autres écrits  :
Un sonnet et un Exastichon ad authorem en tête de la Recherche des sainctes antiquitez de la Vosge de Jean Ruyr, éd. 1626, p. [8] préliminaire ; éd. 1633, p. [9]410] préliminaires. D'une édition à l'autre, le sonnet présente quelques variantes.
Sur Nicolas de Nomexy  :
Humbertclaude (Pierre), «  Recherches sur la vie et l'oeuvre de Nicolas Nomexy de Charmes  », Bulletin de la Société philomatique vosgienne, 1975, p. 117-146. Cullière (Alain), «  Le Parnassus poeticus de Nicolas de Nomexy. Histoire d'un best-seller au XVII' siècle  », Bulletin du bibliophile, 1985, p. 417-430.
NOSTREDAME (César de), 1555-1629.
Second fils de Nostradamus.
A dédié une plaquette poétique à Charles III en 1606.
Dymas ou le bon larron. Dédié à son Altesse sérénissime de Lorraine, par Caesar de Nostradame, gentilhomme provençal.
Toulouse  : de l'imprimerie des Colomiez, 1606. In-12  : [6], 33 p.
(Paris BN, Rés. Ye. 2074 et Rés. Ye. 2079/2)
ODET (Philippe)
Originaire de Nancy.
Médecin de Catherine de Lorraine, duchesse de Mercoeur.
848
Anobli par Charles III en 1605. Décédé en 1620.
De tuenda sanitate libri sex, in quibus omnia ad diaetam hominis sani pertinent breviter ac dilucide pertractantur.
Nanceii  : apud Jacobum Garnich, 1604 [  ? ]. In-12.
(Cité par Dom Calmet, Bibliothèque lorraine, 695)
Comme l'oeuvre semble perdue, il n'est pas possible de vérifier la date de publication  : si l'ouvrage comporte, comme le dit Dom Calmet, une épître dédicatoire à Charles III, il a forcément été publié avant 1608 ; or l'imprimeur Jacob Garnich ne s'est installé à Nancy qu'en 1612. Selon l'hypothèse la plus vraisemblable, l'ouvrage date de 1614 et comporte une dédicace Serenissimo duci Lotharingiae sans autre précision ; une coquille en page de titre transformant 1614 (MDCXIV) en 1604 (MDCIV), ou simplement une lecture trop rapide, aura fait penser à Dom Calmet que l'auteur s'adressait à Charles III, alors qu'il s'agissait du duc Henri II.
Supplément d'archives  :
Arch. 54, 3 E 2691 (Premier testament, 23 février 1615) ; 3 E 1317 (Second testament, 13 novembre 1619).
OELINGER (Albert)
Notaire strasbourgeois.
A dédié à Charles III une grammaire allemande inspirée de celle de Laurentius Albertus.
Underricht der hoch teutschen Spraach. Grammatica seu institutio verae Germanicae linguae, in qua etymologia, syntaxis et reliquae partes omnes suo ordine breviter tractantur. In usum juventutis maxime Gallicae, ante annos aliquot conscripta, nunc autem quorundam instinctu in lucem edita, plaerisq. vicinis nationibus, non minus utilis quam necessaria. Cum D. Joan. Sturmii sententia, de cognitione et exercitatione linguarum nostri saeculi. Alberto Oelingero Argent. notario publico auctore.
Argentorati  : excudebat Nicolaus Wyriot, 1573. In-8°  : [16], 201, [3] p. (Paris BN, Rés. X. 2090)
Même édition avec millésime rafraîchi en 1574 (Strasbourg BNU, R 100189). Grammaire rééditée par Willy Scheel, Halle  : Max Niemeyer, 1897. Reprint Hildesheim-New York  : Georg Olms Verlag, 1975.
849
Supplément d'archives  :
Arch. 54, B 1161, f. 253 y° (don de 200 fr pour l'hommage du livre, mandement ducal du 14 septembre 1573).
Sur Albert Oelinger  :
Lecointre (Claire), «  L'histoire de la langue allemande vue par les grammairiens allemands des XVIe-XVIIe siècles  », Actes du colloque Regards sur le passé dans l'Europe des XVIe et XVII' siècles (Nancy, décembre 1995), Berne  : Peter Lang, 1997, p. 327-338.
OBJET (Didier)
Originaire de Saint-Nicolas-de-Port, issu d'une vieille famille de noblesse verdunoise pratiquant le négoce.
Emule de Du Bartas.
La Susanne de Didiet Oriet, escuier lorrain, Portuois.
Paris  : Denys du Val, 1581. In-4°  : [8], 147 p.
(Paris ARS, 4° BL 3081 ; Paris BN, Ye. 1039 et Rothschild IV. 9. 9 ; Paris MAZ, 10843)
Livre de l'Esther de Didier Oriet.
Paris  : Michel Gadoulleau, 1584. In-12  : [6], 65 f.
(Paris ARS, 8° BL 10367 Rés ; Versailles BM, Fonds A, E 524 C in-12)
Paraphrasis poetica in lamenta Jeremiae. Desiderio Orieto, Lotharingo Portuensi occinente.
Metis  : ex typographia Abrahami Fabri, 1586. In-8°  : [32] p.
(Nancy BM, Rés. 11618)
Supplément d'archives  :
Arch. 54, 3 E 1984 (témoin du mariage de Richard Chauvenel, 12 août 1576) ; 3 E 1621, f. 36-37 (vente d'un gagnage, 8 janvier 1586).
850 PASQUIER (Etienne), 1529-1615.
En 1572, il fut l'avocat de Charles III dans un procès à propos d'un fief du Barrois mouvant, où la souveraineté ducale était contestée par Jacques de Bussy d'Amboise, seigneur du lieu.
Il existe plusieurs copies manuscrites du plaidoyer rédigé par Pasquier à cette occasion (Paris BN, Ms fr 16882, f. 323 sq. ; Ms fr 18867, f. 44 sq. ; Ms fr 22442, f. 7 sq. ; Ms fr 24099, f. 215 sq.). Il est imprimé dans la grande édition des Oeuvres d'Etienne Pasquier, Amsterdam, 1723, tome 1, col. 1067-1094 (Nancy BM, 100499/1-2 ; Paris BN, Z. 2223-2224).
Supplément d'archives  :
Paris BN, Ms Collection de Lorraine 204, f. 309 r° (don de tissu pour une robe de prétoire, mandement de la duchesse de Lorraine du 18 novembre 1572).
Sur ce plaidoyer  :
Cougny (Edme), Etudes historiques et littéraires sur le parlement de Paris. Un procès en matière de droit régalien au XVI' siècle, Paris  : Imprimerie impériale, 1864.
PERRIN (Léonard), 1567-1638.
Jésuite originaire d'Etain.
Professeur de théologie, d'Ecriture sainte et de rhétorique à Pont-à-Mousson, de 1597 à 1605.
De 1614 à 1636, il se consacrera essentiellement à l'administration de l'université lorraine et du collège de Verdun.
On ne citera pas ici ses travaux importants, tous publiés après 1610.
Oraisons funèbres sur le trespas de feu Monseigneur très-haut, très-illustre et séréniss. prince Charles III, par la grâce de Dieu duc de Calabre, Lorraine, Bar, Gueldres, etc., et de feu Monseigneur son filz, très-illustre et séréniss. prince Charles cardinal de Lorr. du tiltre de S. Agathe, légat du S. Siège, évesque de Metz et de Strasbourg. Prononcées à Nancy en l'église collégiate de S. Georges, et en la conventuelle des RR. Pères cordeliers, les 18. 19 et 21. jours de juillet, 1608, par le Père Léonard Périn de la Compagnie de Jésus.
851
Pont-à-Mousson  : Melchior Bernard, [1608]. In-8°  : [2], 166, [2] p. (Nancy BM, 2765 ; Paris BN, 8° Lk2. 964)
Autres écrits antérieurs à 1610  :
Dans son Historia universitatis et collegii Mussipontani (Nancy BM, Ms 923[41]), le P. Nicolas Abram cite plusieurs discours de rentrée des classes que Léonard Perrin a prononcés à l'époque où il enseignait la rhétorique  : un discours sur l'influence que peuvent avoir sur la société les jeunes gens qui ont mis à profit le temps de leurs études au collège, 20 octobre 1601 (f. 169 r°) ; un discours sur le choix que l'on doit faire des meilleurs auteurs dans chaque science, 18 octobre 1603 (f. 211 r°) ; un panégyrique de Charles III, fondateur de l'université et père de la patrie, 18 octobre 1604 (f. 217 v°). Le P. Abram indique en outre que Léonard Perrin est aussi l'auteur de Julien, tragédie latine qu'il fit jouer au collège le 22 novembre 1604 (f. 217 v°), ainsi que du texte latin figurant en regard du texte français de Claude de La Ruelle sur les planches gravées de la pompe funèbre de Charles III (f. 233 v°).
Sur Léonard Perrin  :
Hennequin (Jacques), «  Les oraisons funèbres des ducs de Lorraine  », Actes du colloque Les jésuites parmi les hommes aux XVI' et XVII' siècles (Clermont- Ferrand, avril 1985), Clermont-Ferrand  : Association des publications de la faculté des lettres, 1987, p. 395-406.
PIERRE (Claude), en lat. Claudius Petrus. D'origine lorraine.
In funere reverendi viri D. Ambrosii Volmar, ecclesiae sancti Petri junioris Argentinensis, praepositi epicedion per Claudium Petrum Lotharingum. Argentorati  : [Sn.], 1565. In-4°  : [4] f.
(Paris BN, Yc. 1950)
In funere reverendissimi principis domini Erasmi episcopi Argentinensis, Alsatiaeq. provincialis comitis, etc. epicedion, per Claudium Petrum Lotharingum.
Argentorati  : [Sn.], 1568. In-4°  : [8] f.
(Paris BN, Rés. p. Z. 174)
852
PILLOT (Jean)
Grammairien, originaire de Bar-le-Duc.
Reçu docteur ès droits à Heidelberg en 1557.
Précepteur en 1550, puis secrétaire et bailli, auprès du comte palatin Georges- Jean de Veldenz, souverain de la Petite-Pierre.
Décédé à Phalsbourg en 1592.
Gallicae linguae institutio, Latino sermone conscripta, per Joannem Pillotum Barrensem.
Parisiis  : ex officina Stephani Groulleau, 1550. In-8°  : [8], 108 f.
(Paris ARS, 8° BL 1418 ; Paris BN, Rés. p. X. 28)
Vingt rééditions jusqu'au milieu du XVII' siècle  : Paris  : Etienne Groulleau, 1555 (Bâle ABU, D A IX 1 ; Bordeaux BM, B 2840 ; Paris BN, Rés. X. 1906) ; Anvers  : Jean Bellère, 1558 (Dresde SLB, Ling. Gall. 287' ; Gotha FB, Phil. 1513/3) ; Orléans  : Eloi Gibier, 1560 (Munich SaB, 8° L lat. f. 270/1 [détruit]) ; Anvers  : Guillaume Silvius, 1561 (Cité par Brunet, Manuel du libraire, IV, 655) ; Paris  : Etienne Groulleau, 1561 (Fribourg-en-Brisgau UB, E 1483 f ; Paris BN, Rés. X. 1935) ; Paris  : André Wechel, 1561 (Paris ARS, 8° BL 1419) ; Anvers  : Jean Bellère, 1563 (Florence MAR, 6 B XII 29 ; Nuremberg SdB, Phil. 3051 8°) ; Anvers  : Guillaume Silvius, 1563 (Bâle t5BU, B D VII' 64 ; Bruxelles BR, 5278 A - L. P. ; Gand BU, BL 848) ; Louvain  : Jean Bogard, 1563 (Nancy BM, Rés. 10383 ; Strasbourg BNU, Cd 110125) ; Paris  : Jacques Kerver, 1563 (Bordeaux BM, B 2841 ; Paris SORB, R ra 940 in-12) ; [S1.]  : Jacques Guichet, 1572 (Fribourg-en-Brisgau UB, E 1483 fd) ; Douai  : Jean Bogard, 1575 (Trèves SdB, G 194 8°) ; Paris  : Jacques Kerver, 1581 (Paris MAZ, 20241/1) ; Lyon  : Benoît Rigaud, 1586 (Besançon BM, 202155) ; Douai  : Balthazar Bellère, 1620 (Mons BU, 11189-7686-54/M) ; Douai  : Jean Bogard, 1620 (Gand BU, BL 848/1 ; Trèves SdB, G 167 8°) ; Louvain  : Gérard Rivius, 1621 (Gand BU, BL 849 ; Louvain UB, Rés. 3 A 22745) ; Douai  : Balthazar Bellère, 1622 (Cité par Brunet, Manuel du libraire, IV, 655) ; Douai  : Gérard Pinchon, 1631 (Augsbourg SSB, Spw. 134) ; Douai  : Jean Serrurier, 1641 (Cité par A. Labarre, Répertoire bibliographique... Douai, art. 2154). Reprint Genève  : Slatkine, 1972 [fac-similé de l'édition princeps].
Supplément d'archives  :
Arch. 54, B 8075, f. 43 r° ; B 8076, f. 43 r° (mention de son décès dans la recette de Phalsbourg, 1591-1592).
853
Sur Jean Pillot  :
Livet (Ch. -L.), La grammaire française et les grammairiens du XVIe siècle, Paris  : Didier-Durand, 1859, p. 270-330.
Loiseau (Arthur), Etude historique et philologique sur Jean Pillot et sur les doctrines grammaticales du XVI' siècle, Paris  : Ernest Thorin, 1866. Stengel (E.), Chronologisches Verzeichnis franesischer Grammatiken vom Ende des 14. bis zum Ausgange des 18. Jahrhunderts, nebst Angabe der bisher ermittelten Fundorte derselben, Oppeln  : Eugen Franck, 1890, p. 8 et 21-22. Brunot (Ferdinand), Histoire de la langue française des origines à nos jours, tome 2  : Le seizième siècle, Paris  : Colin, 1967, p. 145-147.
PLACET (François)
Neveu d'un aumônier de la cour de Lorraine.
Auteur de vers latins sur les noces du duc de Bar et de Catherine de Bourbon.
Illustrissimae principum serenitati Carolo Heroï Lotharingo et Catharinae Navarrensi Heroïnae christianissimi regis unicae sorori, epithalamium dicatum. Parisiis  : e typographia Steph. Prevosteau, 1599. In-8°  : 11 p.
(Paris BSG, Z 8° 990/14 Inv. 3131 Rés ; Rouen BM, Leber 1715/12)
PSAUME (Nicolas), 1518-1575.
Evêque de Verdun en 1548, protagoniste du concile de Trente.
Auteur et éditeur de nombreux ouvrages pour servir à la lutte contre le protestantisme.
Pour les livres de liturgie et de doctrine publiés par Nicolas Psaume, on se reportera aux travaux de Bernard Ardura, mentionnés ci-dessous. On signalera seulement les deux oeuvres qu'il a dédiées au duc et à la duchesse de Lorraine, en 1564 et 1574 respectivement.
Advertissement à l'homme chrestien, pour cognoistre et fuir les hérétiques de ce temps, lesquels desrobent le paradis aux âmes des fidèles, soubz prétexte de la parole de Dieu. Dédié à très-hault et très-puissant prince Monseigneur Charles duc de Lorraine et de Bar, protecteur de la sainte foy catholique, par N. Psaume, évesque et comte de Verdun, son très-humble et obéissant orateur.
Rheims  : Jean de Foigny, 1564. In-8°  : [37] p.
(Nancy BM, Rés. 15003 ; Paris BN, D. 49204 ; Reims BM, CR I 503 P Rés)
854
Le vray et naïf portrait de l'Eglise catholique, avec l'explication d'iceluy portrait, faite par Révérend Père en Dieu Monseigneur Nicolas Psaulme, évesque et comte de Verdun. Seconde édition reveuë et corrigée outre la première. Rheims  : Jean de Foigny, 1574. In-8°  : [26] f.
(Paris BN, D. 65699 ; Paris MAZ, 37210/6)
Dédicace à la duchesse Claude, datée de Verdun, 22 septembre 1573. On n'a pas trouvé trace de l'édition antérieure que le titre laisse supposer.
Sur Nicolas Psaume  :
Gabriel (Charles-Nicolas), Etude sur Nicolas Psaulme, évêque et comte de Verdun (1518-1575), Verdun, 1867 [reprint Genève  : Slatkine, 1971].
Fristot (Lucien), Etude sur Nicolas Psaulme, évêque et comte de Verdun, prince du saint Empire. 1548-1575, [Sd.], 142 f. (Nancy BM, Ms 1499).
Rouyer (J.), «  Nicolas Psaume, évêque de Verdun, au concile de Trente  », Bulletin des sociétés d'histoire et d'archéologie de la Meuse, 1964, p. 21-27. Ardura (Bernard), Nicolas Psaume, évêque et comte de Verdun (1518-1575), Paris  : Cerf, 1990 ; «  Nicolas Psaume, prémontré de Saint-Paul de Verdun  », Bulletin des sociétés d'histoire et d'archéologie de la Meuse, 1990, p. 133-154.
RAMBERVILLERS (Alphonse de), 1560-1633.
Originaire de Toul.
Etudiant à Toulouse, docteur ès droits.
Avocat au bailliage de l'évêché de Metz en 1587, lieutenant général du bailliage en 1593.
On trouvera une bibliographie complète de Rambervillers en annexe à notre article mentionné ci-dessous, p. 47-57. On se contentera ici de reprendre la rubrique Ex-libris, qu'on a eu la possibilité d'enrichir depuis la publication de cet article.
Ex-libris (bibliothèque d'Alphonse de Rambervillers ou de sa famille)
Bara (Jérôme de), Le blason des armoiries, Paris, 1628 (Paris BN, Rés. V. 627).
Budé (Guillaume), Annotata in G. Budaei epistolas tam priores quam posteriores praemisso indice, Paris, 1526 (Paris BN, Rés. Z. 772).
855
Budé (Guillaume), De Asse et partibus eius libri quinque, Paris, 1516 (Paris BN, Rés. J. 673).
Colonna (Francesco), Hypnerotomachie ou Discours du songe de Poliphile, Paris, 1554 (Paris BN, Rés. Y2. 214).
Filelfo (Francesco), Orationes, Bâle, [Sd.] (Paris BN, Rés. Z. 1032).
Formulare advocatorum et procuratorum romane curie, Paris, [Sd.] (Paris BN, Rés. E. 6030).
Heures de la Vierge en latin, à l'usage de l'Eglise de Toul, XVe siècle, 170 x 123 mm, 113 f., vélin (Paris MAZ, Ms 503[854]).
Innocent IV (pape), Apparatus super V li. decre. et super decretalibus per eundem D. Inn. editis, Lyon, 1525 (Paris BN, Rés. E. 836).
Lairuels (Servais de), Optica regularium, Pont-à-Mousson, 1603 (Paris BN, Rés. H. 944).
Le Ménestrier, Medales, monnoyes et monumens antiques d'impératrices romaines, Dijon, 1625 (Paris MAZ, 6655).
Leonardi (Camillo), Speculum lapidum, Paris, 1610 (Paris MAZ, 56189).
L'Hoste (Jean), Practique de la géométrie, Pont-à-Mousson, 1607 (Paris BN, Rés. p. V. 28).
Lottini (G. A.), Scelta d'alcuni miracoli e grazie della santissima Nunziata di Firenze, Florence, 1619 (Paris BN, Rés. H. 606 bis).
Mantouan (Gio. Batt. Spagnuoli, dit le), Novem opera, Paris, 1507 (Paris BN, Rés. g. Yc. 570).
Manuele sacerdotum curam animarum habentium de sacramentis et canonibus penitentialibus, Paris, [15... .] (Paris MAZ, A 10848/3).
Mayno (Ludovico de), De homicidis et crimine liber unus, Paris, 1569 (Paris MAZ, 27182).
Modus eligendi, creandi et coronandi imperatorem, Bâle, 1519 (Paris MAZ, A 10848/1).
More (Thomas), Epigrammata, Bâle, 1518 [Suivi de  : ] Erasme, Epigrammata, Bâle, 1518 (Paris MAZ, Rés. 10642).
Petrone, Fragmenta, Anvers, 1565 (Paris BN, Rés. Z. 2494).
Poliziano (Angelo), Angeli Politiani operum, Lyon, 1539 (Paris BN, Rés. p. Z. 2624).
Regnauld (M.), Horae subsecivae, Angers, 1602 (Paris BN, Rés. Myc. 838).
Rouillard (Sébastien), Fideicommis, Paris, 1628 (Paris MAZ, 14018/1).
Selva (J. de), Tractatus de beneficio, Paris, [Sd.] (Paris BN, Rés. E. 3160).
Statuta synodalia Tullensis ecclesie, Paris, 1515 (Paris BN, Rés. B. 2870).
Ubaldi (Baldo degli), Consiliorum primum [quintum] volumen, Lyon, [Sd.] (Paris BN, Rés. F. 498-500).
856
Ubaldi (Baldo degli), Lectura super tribus libris codicis, Lyon, 1518 (Paris BN, Rés. F. 483/1).
Ubaldi (Baldo degli), Super Institutionibus commentum, Lyon, 1522 (Paris BN, Rés. F. 482/1).
Valla (G.), In Ciceronis partitiones commentaria, Paris, 1531 (Paris BN, Rés. X. 2263).
Valladier (André), Variorum poematum liber 1. Lyrica, Paris, 1610 (Paris BN, Yc. 8725).
Viperanus, De scribenda historia, Anvers, 1569 [Suivi de  : ] De rege, Anvers, 1569 (Paris BN, Rés. Z. 2494).
Sur Alphonse de Rambervillers (complément)  :
Cullière (Alain), «  La mystique d'Alphonse de Rambervillers  », Actes du colloque A la rencontre de Georges de La Tour (Vic-sur-Seille, mai 1989), [Pont-à-Mousson  : ] Parc naturel régional de Lorraine, [1993], p. 31-61. [p. 55- 56  : liste des études sur Rambervillers complétant celle qui est donnée par Cioranescu, Bibliographie de la littérature française du XVIIP siècle, III, 1715]
REGINALDUS (Jean)
Gardien du couvent des cordeliers de Nancy. Ministre provincial (1604-1607 ; 1613-1616).
Speculum Fratrum Minorum complectens regulam S. Francisci cum declarationibus SS. pontif. et interpretationibus quorundam sanctorum ac aliorum doctiss. PP. super eandem. Opera V. P. F. Joannis Reginaldi conventus Nanceiani guardiani collectum. Ad calcem libri adjuncta sunt statuta Barchinonensia omnia olim jam typis excusa.
Nanceii  : apud Blasium Andream, 1603. In-8°  : [6], 158 f. (Troyes BM, H. 13. 4777)
Voir notre Recueil iconographique, document 13.
Sur cet ouvrage  :
Harmand (R.), «  Gratifications du duc Charles III à deux auteurs en 1603  », Bulletin mensuel de la Société d'archéologie lorraine, 1908, p. 14-18.
857
XXX.
Remonstrance à Monseigneur le duc de Lorraine, pour le retirer du party de la Ligue. Par un gentilhomme lorrain, son très-humble subject et serviteur. Chaalons  : Claude Guyot, 1589. In-8°  : [7], 18, [1] p.
(Paris BN, Rés. Ye. 4772 [manquent quelques pages liminaires])
Il existe un tirage sans mention du millésime au titre (Paris BN, Ye. 31951). La Remonstrance, titrée Elégie, est en alexandrins ; elle est précédée de quelques sonnets.
REMY (Nicolas)
Originaire de Charmes.
Lieutenant général au bailliage de Vosges en 1570, secrétaire ducal en 1575, échevin au tribunal du change de Nancy en 1576, anobli en 1583, conseiller au conseil privé de Charles III en 1589, procureur général de Lorraine de 1591 à 1606.
Décédé en avril 1612.
Nicolai Remigii sereniss. ducis Lotharingiae a consiliis interioribus et in ejus ditione Lotharingica cognitoris publici daemonolatreiae libri tres. Ex judiciis capitalibus nongentorum plus minus hominum, qui sortilegii crimen intra annos quindecim in Lotharingia capite luerunt. Ad illustrissimum principem, amplissimumque cardinalem Carolum a Lotharingia.
Lugduni  : in officina Vincentii, 1595. In-40  : [24], 394 p.
(Nancy BM, 20 ; Paris BN, R. 8877)
Rééditions à Cologne, 1596 (Metz BM, L 246 ; Nancy BM, 310834 ; Paris BN, R. 48642) ; à Francfort, 1596 (Bâle (5BU, D F VII 14 ; Munich SaB, Phys. m. 240 ; Nancy BM, Rés. 11021) et 1597 (Bâle ABU, Kf VII 20 ; Chaumont BM, 8 FF2. 1 (k) ; Munich SaB, Phys. m. 240 a). Traduction allemande publiée à Francfort en 1598 (Munich SaB , Phys. m. 147/1 ; Strasbourg BNU, Alsatiques M 31709) et à Hambourg en 1693 (Bâle ABU, Kd III 33 ; Nancy BM, 39/1-3).
Recueil des principaux points de la remonstrance faitte à l'ouverture des plaidoiries du duché de Lorraine, après les Rois, en l'an 1597. Par Nicolas Remy, conseiller de son Altesse en son conseil d'Estat et son procureur général en Lorraine.
Metz  : Abraham Faber, 1597. In-40  : 30, [1] p.
(Nancy BM, Rés. 11622 ; Strasbourg BNU, Alsatiques M 32564)
858
Ce discours est reproduit dans une compilation parue sous le titre de Premier recueil des publicques actions de l'éloquence françoise, Lyon  : Antoine de Harsy, 1599 (Aix-en-Provence MEJ, n° d'inventaire 14746) et 1604 (Paris BN, X. 30744). Cette compilation a été rééditée à Paris en 1605 sous le titre de Recueil des remonstrances et actions publiques faictes en la cour de parlement aux ouvertures d'icelle et ailleurs ; cette dernière édition parisienne est partagée entre Denis Binet (Troyes BM, M. 14. 2324) et Gilles Robinot (Paris MAZ, 27360).
Discours des choses advenues en Lorraine depuis le décès du duc Nicolas jusques à celuy du duc René. A sérénissime prince Monseigneur, Monseigneur Maximilian comte palatin du Rhin, duc de la haute et basse Bavière, etc. Pont-à-Mousson  : Melchior Bernard, 1605. In-4°  : [8], 196 p.
(Nancy BM, Rés. 11197 ; Paris BN, 4° Lk2. 950)
Voir notre Recueil iconographique, document 14. Rééditions à Epinal  : Pierre Hovion, 1617 (Metz BM, 0. 1501 ; Nancy BM, Rés. 11198 ; Paris BN, 4° Lk2. 950 A) et 1626 (Nancy BM, Rés. 11039 ; Paris BN, 4° Lk2. 950 B).
Heroum sereniss. potentiss. atque optimi principis Caroli III. ducis Calabriae, Lotharingiae, Barri...
Clari-loci ad Nanceium  : excudebat Joannes Savine typographus, 1608. In-8°  : 11 p.
(Nancy BM, Rés. 11433/1)
Attributions possibles  :
Quae sunt ad XVII. cal. jul. an. M DC. VI. honoris ergo acta exhilibitaq. adventante primum ad urbem Nanceium sereniss. Margarita sereniss. principis Henrici Barri ducis conjuge.
Clari-loci ad Nanceium  : excudebat Joannes Savine typographus, 1608. In-8°  : 16 p.
(Nancy BM, Rés. 11433/2)
Quae primum solennius in urbem Nanceium ingredienti Henrico II. duci Lotharingiae XII. cal. maias anni DCX. Cives adornabant nisi, ut sumptibus parceretur, vetuisset ejus celsitudo.
Nanceii, in aedib. Clariloci  : per Joannem Savine typographum, 1610. In-8°  : 14 p.
(Nancy BM, Rés. 11433/3)
859
Portraits  :
Portrait gravé d'après une peinture du Musée lorrain et présenté par Laurent Leclerc en tête de sa Notice citée ci-dessous. Autre portrait gravé sur cuivre à la manière de Woeiriot, publié par Christian Pfister, Histoire de Nancy, tome 2, p. 565 ; dans l'Encyclopédie illustrée de la Lorraine, 2  : La vie intellectuelle, p. 51.
Supplément d'archives  :
Arch. 54, B 1240, f. 298 y° (prise de possession de Marsal au nom de Charles III, 25 janvier 1594) ; B 1332, f. 234 r° (don de 2000 fr pour ses «  bons fidelz et notables services  », mandement ducal du 10 juin 1611).
Sur Nicolas Remy  :
Leclerc (Laurent), «  Notice sur Nicolas Remy, discours de réception ; suivie de notes historiques et biographiques et enrichie d'un portrait et d'un fac-similé d'écriture  », Mémoires de l'Académie de Stanislas, 1868, p. 39-143.
Pfister (Christian), «  Nicolas Remy et la sorcellerie en Lorraine à la fin du XVI' - siècle  », Revue historique, tome 93, janv. -avril 1907, p. 225-239 ; tome 94, mai- août 1907, p. 28-44.
Dintzer (Lucien), «  Nicolas Remy, le Torquemada lorrain  », Le Pays lorrain, 1930, p. 400-405 ; Nicolas Remy et son oeuvre démonologique, Lyon  : Imprimerie de Lyon, 1936.
Rey (E.), «  La sorcellerie en Lorraine et particulièrement dans les Vosges, du XIII' au XVII' siècle  », Bulletin de la Société philomatique vosgienne, 1935- 1936, p. 23-63.
RENSBERGER (Nicolas)
Mathématicien et astronome allemand.
A dédié un livre d'astrologie à Charles III au début de l'année 1573.
Ce livre n'est connu que par le mandement ducal du 3 janvier 1573, par lequel Charles III lui fait don de vingt thalers en retour (Arch 54, B 1160, f. 257 v°). Peut-être n'était-ce qu'un opuscule de prévisions astrales ; Rensberger en a produit plusieurs dans les années 1570. Voir à ce sujet E. Zinner, Geschichte und Bibliographie der astronomischen Literatur in Deutschland..., Leipzig, 1941, p. 243, art. 2433-2434.
860
Rensberger est surtout connu pour son Astrono,nia en langue allemande, publiée à Augsbourg en 1569 (Bâle ()BU, K1 IX 25 ; Munich SaB, 4° Astr. P 306 ; Paris BSG, V 4° 372 Inv. 1062), réimprimée avec un simple changement de dédicataire en 1570 (Fribourg-en-Brisgau UB, T 1555 a), en 1571 (cité par E. Zinner, p. 250, art. 2554), en 1572 (Fribourg-en-Brisgau UB, T 1555 ab ; Princeton PU, 8409. 761 ; Trèves SdB, Z VI 21 8°), en 1575 (Munich SaB, 4° Astr. P 307) et en 1578 (cité par E. Zinner, p. 268, art. 2848).
REUSNER (Nicolas), 1545-1602.
Poète, compilateur et jurisconsulte silésien.
Certains de ses recueils comportent des vers d'auteurs lorrains ou proches de la Lorraine.
Hodoeporicorum sive itinerum totius fere orbis lib. VII. Opus historicum, ethicum, physicum, geographicum, a Nic. Reusnero Leorino J. C. jam olim collectum, nunc demum Jeremiae Reusneri fratris cura ac studio editum. Basileae  : ad Perneam Lecythum, 1580. In-8°  : [48], 671, [64] p.
(Paris BN, G. 10800 ; Paris SORB, H V g 216 in-12 ; Strasbourg BNU, Cd 103525)
Icones sive imagines virorum literis illustrium, quorum fide et doctrina religionis et bonarum literarum studia, nostra patrumque memoria, in Germania praesertim, in integrum sunt restituta. Additis eorundem elogiis diversorum auctorum. Recensente Nicolao Reusnero J. C. Curante Bernardo Jobino.
Argentorati  : [Sn.], 1587. In-8°  : [212] f.
(Paris BN, Rés. G. 2632 bis ; Strasbourg BNU, R 100903)
Ex secunda recognitione Nicolai Reusneri J. C. Curante Bernhardo Jobino.
Argentorati  : [Sn.], 1590. In-8°  : [16], 428, [16] p.
(Paris BN, 8° G. 8127 ; Strasbourg BNU, R 100904).
Icones sive imagines vivae literis cl. virorum, Italiae, Graeciae, Germaniae, Galliae, Angliae, Ungariae. Ex typis Valdkirchianis in lucem productae, cum elogiis variis, per Nicolaum Reusnerum J. C. et P. C.
Basileae  : apud Conr. Valdkirch, 1589. In-8°  : [8], [136] f.
(Paris BN, G. 28420 et Rothschild IV. 9. 24 ; Strasbourg BNU, A 101511)
861
RICHIER (Didier), dit de Vic.
Artiste peintre à Nancy dans les années 1560.
Poursuivant d'armes du duc de Lorraine en 1576.
Auteur d'un armorial officiel de Lorraine et Barrois, établi entre 1578 et 1581. Décédé en 1585.
Epitomé de l'origine et succession de la comté de Boulongne [composé par Jean d'Aucy vers 1555 et reproduit par Didier Richier pour Claude de France, duchesse de Lorraine].
XVI' s [1574], 280 x 200 mm, 50 f., papier et parchemin, rel. parch. [Camille Lorel].
(Boulogne-sur-Mer, Ms 833)
Livre de la recherche et du recueil des nobles de la duché de Lorraine, qui contient l'abus qu'a esté par aucuns se qualifians nobles commis en ceste qualité. Faict par Didier Richier dit Clermont, poursuivant d'armes de son Alteze, par commission expresse de Monseigneur le comte de Salm, mareschal de Lorraine, gouverneur de Nancy, et suivant celle que pour cest effect luy a esté dirigée par sadicte Alteze en l'an 1577.
XVI' s, 350 x 220 mm, 233 f., papier, rel. cuir [Thiery-Solet].
(Nancy BM, Ms 1362)
Autre copie authentifiée par Richier  : Metz BM, Dation Mutelet, 31[1307] Rés. Voir notre Recueil iconographique, document 9.
Livre de la recherche et du recueil des nobles du bailliage de Sainct-Mihiel [et du bailliage de Clermont, duché de Bar], qui contient l'abus qu'a esté par aucuns se qualifians nobles commis en ceste qualité. Faict par Didier Richier dit Clermont, poursuyvant d'armes de son Alteze, par commission expresse de Monseigneur de Haussonville, mareschal de Barrois, suyvant celle que pour cest effect luy a esté dirigée de sadicte Alteze en l'an 1577.
XVI' s, 370 x 260 mm, [4], 320 ; [3], 300 f., papier, rel. basane [Jean Callot, 1613 ; Salis].
(Metz BM, Ms 1152)
A la suite est relié un nobiliaire abrégé du bailliage de Bar, copié au XVIII' siècle, d'une trentaine de pages.
Sur Didier Richier  :
Des Godins de Souhesmes (Raymond), Armorial de la recherche de Didier Richier (1533-1581), précédé d'une notice, Nancy  : Crépin-Leblond, 1894.
862
Enlart (Camille), Remarques sur quelques manuscrits des généalogies des comtes de Boulogne. Extrait de la «  Revue héraldique et onomastique  », 1926, Wetteren  : J. de Meester & fils, in-8°  : [2], 36 p.
«  Procès-verbal. Séance extraordinaire du 22 février 1926  », Bulletin de la Société académique de l'arrondissement de Boulogne-sur-Mer, tome XI, 1922- 1928, p. 761-765.
Héliot (Pierre), «  Trois reliures anciennes de la bibliothèque de Boulogne  », Ibid., tome XII, 1929-1933, p. 174-176 [2ème pagination].
Cullière (Alain), «  Le véritable Epitomé de Jean d'Aucy (1556)  », Annales de l'Est, 1984, «  4. Dans le sillage de Jean d'Aucy, Didier Richier  »  : p. 267-272.
ROBELIN (Jean)
Originaire d'Arlay (comté de Bourgogne).
Etudes à Pont-à-Mousson jusqu'en 1584, puis études de médecine à Paris. Auteur d'une tragédie dédiée à Charles III.
Thébaide, tragédie composée par Jean Robelin du conté de Bourgoigne. A Monseigneur le duc de Lorraine.
Pont-à-Mousson  : Martin Marchant, 1584. In-8°  : [60] f.
(Paris ARS, 8° BL 14068)
Joannis Robelin Burgundionis poemata.
Parisiis  : apud Marcum Orry, 1585. In-8°  : 141 p.
(Besançon BM, 223043 ; Paris BN, Yc. 8560 ; Paris MAZ, 21460)
Autres écrits  :
Quelques pièces de circonstance  : un Discours de la défaitte des Suisses en Dauphiné, Paris  : Guillaume Linocier, 1587 (Paris BN, 8° Lb34. 366 et 8° Lb34. 366 B) ; un Discours funèbre sur la mort du duc de Joyeuse, Paris  : Etienne Prévosteau, 1587 (Dijon BM, Rés. 63 ; Paris BN, Ye. 55661 et Rés. Ye. 4723) ; un Epithalame pour les noces du duc d'Epernon, Paris  : Pierre Ramier, 1587 (Paris BN, 8° Ye. Pièce 6001) ou Lyon  : Benoît Rigaud, 1587 (Paris BN, Rés. Ye. 4725) ; un Discours sur l'insuportable fréquence des vices du jourd'huy et sur la prétendue réformation d'iceux par le roy en la présente assemblée des Estats, Paris  : Etienne Prévosteau, 1588 (Paris BN, Rés. Ye. 4724).
863
Une Taphiodacrye en 49 quatrains sur la mort de Jean-Edouard du Monin, p. 1-7 (2ème pagination), dans Les tombeaux de J. Edouard du Monin et de Jean des Caurres, tous deux intimes amis, Paris  : Etienne Prévosteau, 1587, in-12  : 24, 94 p. (Paris MAZ, 22017).
Supplément d'archives  :
Arch. 54, B 1201, f. 336 r° (don de 20 écus, mandement ducal du 22 janvier 1584) ; D 1, p. 29 (études à Pont-à-Mousson, septembre 1584).
Sur Jean Robelin  :
Buchetmann (Edmund), Jean de Rotrou's «  Antigone  » und ihre Quellen. Ein Beitrag zur Geschichte des antiken Einflusses auf die franzdsische Tragédie des XVII. Jahrhunderts, Erlangen-Leipzig  : A. Deichert, 1901, p. 250-264.
ROBERT BELLARMIN (saint), 1542-1621.
Jésuite italien, cardinal en 1598.
Défenseur de l'ultramontanisme, il a combattu le traité De potestate papae de Guillaume Barclay.
Tractatus de potestate summi pontificis in rebus temporalibus. Adversus Gulielmum Barclaium. Auctore Roberto S. R. E. card. Bellarmino.
Romae  : ex typographia Bartholomaei Zannetti, 1610. In-8°  : 277, [3] p. (Paris BN, 8° *E. 574)
Recens ad exemplar Romanum impressus.
Coloniae Agrippinae  : sumptibus Bernardi Gualtheri, 1610. In-8°  : 320, [4] p.
(Trèves SdB, 9/4037 8°)
Sur Bellarmin et Barclay  :
Mouchel (Christian), «  Les coups d'Etat du siège de Paris de 1590  », Vives lettres (Université des sciences humaines de Strasbourg), n° 1, 1996, p. 34-61.
864 ROMAIN (Nicolas)
Originaire de Pont-à-Mousson.
Etudes à Bourges et à Pont-à-Mousson.
Avocat et conseiller de François de Vaudémont en 1602, capitaine, prévôt et gruyer de Pont-à-Mousson en 1603, anobli en 1606.
Décédé en 1611.
La Salmée, pastorelle comique ou fable bocagère sur l'heureuse naissance du filz premier-né de très-hault et très-généreux prince Monseigneur de Vaudémont François de Lorraine. Par Nicolas Romain, natif du Pont-à-Mousson, docteur ès droictz et secrétaire de mondict seigneur.
Pont-à-Mousson  : Melchior Bernard, 1602. In-8°  : 140 p.
(Nancy BM, Rés. 10284 ; Paris BN, Rés. Ye. 2069)
Maurice, tragoedie. Dédiée à très-haut et très-généreux prince Monseigneur de Vaudémont François de Lorraine. Par Nicolas Romain, docteur ès droicts, conseiller de mondict seigneur, capitaine, prévost et gruyer du Pont-à-Mousson. Pont-à-Mousson  : Melchior Bernard, 1606. In-12  : [24], 119 p.
(Besançon BM, 205074 ; Paris ARS, 8° BL 13988 et 8° G. D. 961)
La Nanciade, tournée du latin de Pierre de Blaru parisien, prestre, en son vivant chanoine de Sainct-Dié, par noble N. Romain, docteur ez droictz, conseillier de Monseigneur de Vauldémont, cap. ne, prévost et gruyer du Pont-à-Mousson, ou La guerre de Nancy. A trèshault et très illustre prince Monseigneur de Vauldémont François de Lorraine, marquis de Haultonchasteau, comte de Vauldémont, de Salm et de Chalegny, baron de Vivier, Ruppe, etc. [traduction complète suivie de  : ] Epitaphe de Charle, dernier duc de Bourgoigne, inscrite sur son tombeau en l'église de St George à Nancy [9 distiques latins].
XVII' s, 305 x 205 mm, 159 f., papier, rel. veau brun.
(Paris ARS, Ms 3108 - 23 B. F.)
Autres copies du début du XVII' siècle  : traduction complète mais sans l'Épitaphe (Paris BSG, Ms 1121 - Yf. in-fol. 3) ; traduction du premier livre seulement (Paris BN, Ms fr 12419 ; voir notre Recueil iconographique, document 12) ; traduction du second livre seulement (Nancy Musée lorrain, Ms 50 de la Société d'archéologie lorraine). Contrairement à ce que dit la Bibliothèque de Lelong, II, 196, art. 17313, la traduction de Nicolas Romain n'a pas été imprimée.
865
Autres écrits  :
Deux épigrammes latines, de onze et neuf vers, f. [7] v°-[8] r°, dans les In P. Statif Papinii Thebaidis libros IIII commentarii et in totidem sequentes notae de Jean Barclay, Pont-à-Mousson, 1601.
Un sonnet encomiastique dans les Dévots élancemens du poète chrestien d'Alphonse de Rambervillers, édition mussipontaine de 1603, p. 21. Il ne figure pas dans les éditions parisiennes.
Supplément d'archives  :
Arch. 54, B 1317, f. 254 r° (don fait à son épouse, mandement du 14 juin 1610) ; B 1332, f. 85 v° (mention de son décès, septembre 1611) ; D 1, p. 144 et 146 (sa présence à l'université de Pont-à-Mousson, 1601).
Sur Nicolas Romain  :
Le Hir (Y.), «  Nicolas Romain, traducteur de Pierre de Blarru  », Bibliothèque d'Humanisme et Renaissance, 1989, p. 595-599.
RONSARD (Pierre de), 1524-1585.
Auteur d'un Chant pastoral pour le mariage de Charles III en 1559.
Il accompagne la cour de France à Bar-le-Duc en 1564 et y compose des Mascarades pour le baptême du marquis de Pont-à-Mousson.
On renvoie aux Oeuvres complètes de Ronsard, éd. Laumonier, 1914-1975, tome VIII, p. 85-102 (l'Hymne de la philosophie, qui sera commenté par Pantaléon Thévenin en 1582) ; tome IX, p. 73-100 (Chant pastoral) ; p. 124-127 (Envoy des chevaliers aux dames, au tournay de Monseigneur le duc de Lorreine) ; p. 198-199 (diverses Inscriptions pour Charles III, son épouse et sa mère, composées en 1559 à l'occasion du mariage de Philippe II) ; tome X, p. 145-163 (à propos des relations de Ronsard avec Louis des Masures) ; tome XIII, p. 222- 225 (Mascarades de Bar-le-Duc) ; p. 243-244 (sonnet pour Christine de Danemark, mère de Charles III).
Sur Ronsard en Lorraine  :
Humbert (Auguste), «  Ronsard à Bar-le-Duc  », Bulletin de la Société des lettres, sciences et arts de Bar-le-Duc, 1927, p. 93-108 ; «  La réplique des Barrisiens à Ronsard  », Ibid., 1928, p. 219-231.
866
Simonin (Michel), «  Ronsard à Bar-le-Duc  : notes sur le texte primitif et la représentation des Mascarades (7 mai 1564)  », Revue d'histoire littéraire de la France, 1987, p. 99-107.
ROSIERES (François de), 1534-1607.
Originaire de Bar-le-Duc.
Archidiacre et chanoine de Toul, vicaire épiscopal en 1560.
Protonotaire, conseiller et maître de requêtes du Cardinal de Lorraine à Reims en 1570, aumônier de la cathédrale de Metz en 1580.
Conseiller au conseil privé de Charles III en 1582.
La publication de ses Stemmatum Lotharingiae ac Barri ducum tomi septem, où il discrédite la famille royale, lui valut un retentissant procès en France entre décembre 1582 et avril 1583.
Sommaire et recueil des vertus morales, intellectuelles et théologales, contenant en brief l'instruction et manière de bien et vertueusement vivre pour acquérir l'honnesteté civile et la béatitude céleste. Par François de Rozières, archidiacre et chanoine de Toul.
Rheims  : Jean de Foigny, 1571. In-8°  : [3], 59 f.
(Paris MAZ, 27908/1)
Six livres des politiques, contenant l'origine et estat des cités, condition des personnes, économie et police des monarchies et républiques du monde, tant en temps de paix que de guerre, avec l'institution du monarch et les moyens de conserver et destruire la chose publique en toutes espèces de gouvernement tant droict que défectueux, ensemble des magistrats, et loix desquelles on y doit user, selon le jugement des anciens et modernes philosophes. Par François de Rosières, archidiacre et chanoine de Toul. Plus, de l'origine, antiquité, progrès, excellence et utilité de l'art politique, ensemble des législateurs plus renommez qui l'ont pratiquée, et des autheurs illustres qui en ont escrit, spécialement de Platon et Aristote, avec le sommaire et conférence de leurs politiques.
Rheims  : Jean de Foigny, 1574. In-4°  : [10], 132 f.
(Nancy BM, 1199 ; Paris BN, E. 418 ; Paris MAZ, 14500)
Stemmatum Lotharingiae ac Barri ducum tomi septem, ab Antenore, Trojanarum reliquiarum ad paludes Maeotidas rege, ad haec usque illustrissimi... Caroli tertii, ducis Lotharingiae tempora... Authore Francisco de Rosieres, nobili et patricio Barroducaeo, archidiacono Tullensi...
867
Parisis  : apud Guilielmum Chaudiere, 1580. In-folio  : [8], XXXII, 461, [38] f. (Metz BM, LSB 168 ; Nancy BM, 70033 ; Paris BN, Fol. Le 588)
Oratio panegyrica ad sanctissimum in Christo patrem et dominum nostrum Clementem PP. VIII. In commendationem illustriss. ac reverendiss. Camilli Burghesii, nobilis origine Senensis, Romae nati, nuper auditoris causarum camerae apostolicae, nunc autem ordini patrum purpuratorum adscripti. Authore Francisco de Rosieres...
Romae  : apud Gulielmum Facciottum, 1596. In-4°  : 18 p.
(Paris BN, X. 3325)
Oratio panegyrica ad perpetuam memoriam faustissimae assumptionis smi D. N. Pauli papae V. ad sanctae sedis apostolicae culmen et apicem, supremumque ecclesiae Romanae pontificatum. Authore Francisco de Rosieres...
Mussiponti  : apud Melchiorem Bernardum, 1605. In-4°  : 36 p.
(Paris BN, X. 3834 ; Pont-à-Mousson BM, 23579 ; Pont-à-Mousson CCP, Lor. 10127)
Autres écrits  :
Collaboration à la confection d'une carte peinte montrant la généalogie des ducs de Lorraine, faite à la demande de Charles III en 1571 (Arch. 54, B 1158, f. 285 v°).
En mars 1580, une commission d'arbitrage s'est réunie pour statuer sur les litiges survenus à propos de la souveraineté de Francheville, terre dépendant de la prévôté de Gondreville, entre les officiers ducaux et le chapitre de Toul. Comme membre de la commission, Rosières a participé à la rédaction du procès-verbal, daté du 21 mars 1580. Ce compte rendu a été imprimé, sans page de titre, [SI. nn. nd.], in-4°  : 18 p. (Paris BN, Ms Collection de Lorraine 124, f. 2-11).
Rosières a traduit en français ses Stetnmatum Lotharingiae ac Barri ducum tomi septem ; dans le courant de l'année 1581, il a transmis cette traduction au libraire parisien Guillaume Chaudière, pour qu'il la fasse également imprimer ; l'impression n'a sûrement pas eu lieu. L'information est donnée par Rosières lui- même dans l'interrogatoire que lui ont fait subir les inquisiteurs royaux le 29 janvier 1583.
868
Participation à la rédaction de nouveaux statuts et règlements pour la faculté de droit de Pont-à-Mousson, conformément à la bulle de Sixte Quint du l' mai 1585. Les lettres de désignation, datées du 10 janvier 1587, et les statuts, datés du 24 janvier, figurent dans le Dictionnaire de Rogéville, tome 2, p. 528-539.
Histoire mémorable des troubles advenus pour cause des hérésies de nostre temps, tant en France, Flandres, Angleterre, Lorraine, que plusieurs autres lieux de l'Europe, ensemble des deffaictes de Sébastien roy de Portugal ez royaumes de Fesse, et marche du duc de Moscovie contre Estienne Battor roy de Poulongne, et d'autres cas remarquables depuis l'an 1572 jusques en l'an 1606.
(Paris BN, Ms fr. 5498, p. 291-344)
Copie de la première partie de l'ouvrage seulement, avec indication détaillée du plan de l'ensemble. Il est fait allusion à cette Histoire mémorable dans un rapport anonyme titré Mémoire des propos offençans tenus contre le roy et l'estat et violences commises contre ses sujects par les Lorrains (Paris BN, Ms fr. 16648, f. 787-788).
Histoire de Lorraine et des choses mémorables advenues en France, Germanie, Hongrie, Boheme, Transsilvanie, Moravie, Moscovie, D'Annemarck, Polongne, Suède, Angleterre, Ecosse, Italie, République de Venize, Espagne, Portugal et Pais Bas, durant soixante-trois années du règne de Charles troisième, duc de Lorraine et de Bar. Dédiée à son Altesse [Charles IV], par le sieur de R[osières] D[e] C[haudeney]. 1630.
XVII' s, 350 x 230 mm, [5], 923 f., papier, rel. parch. [De Villers, Noël 41]. (Nancy BM, Ms 795[152])
Dans sa dédicace, Rosières de Chaudeney, neveu de François de Rosières, présente l'ouvrage comme l'accomplissement d'un travail entrepris par son oncle et resté inachevé. Même si elle a été remaniée ou complétée, cette Histoire de Lorraine est sûrement en grande partie l' oeuvre de François de Rosières. D'ailleurs sa matière est à peu près identique à celle de l'Histoire mémorable précédemment citée.
Seize catéchèses ou instructions chrétiennes et salutaires au clergé et peuple de l'archidiaconé de Toul.
Ms in-folio, avec portrait de François de Rosières au crayon.
(Cité par Dom Calmet, Bibliothèque lorraine, 840)
Dom Calmet indique que cet ouvrage, apparemment perdu, appartenait à la bibliothèque de Saint-Mihiel. Pourtant on n'en retrouve pas la trace dans les catalogues les plus anciens.
869
Sur le procès de François de Rosières  :
Les pièces du dossier (comptes rendus des interrogatoires, procès-verbal de la séance du conseil royal qui aboutit au pardon) ont été publiées par Dom Calmet, Histoire de Lorraine, Ume éd., VII, col. LXXVII-C (lère pagination). Il en existe de nombreuses copies (Chantilly Musée Condé, Ms 110 E 4, f. 324-355 ; Nancy BM, Ms 1288[858], f. 74-91 ; Paris BN, Ms fr. 16535, f. 195-236 et 473- 487 ; Ms fr. 23037, f. 133-170). Le procès-verbal de la séance du pardon a été imprimé à l'époque, p. 28-33, dans Arrests et proces verbaulx d'execution d'iceux, contre Jean Tanquerel, maistres Artus Désiré, François de Rosières et autres, [Sl. nn. nd.], in-8°  : [2], 36 p. (Nancy BM, Rés. 10699).
Supplément d'archives  :
Arch. 54, B 1186, f. 299 r° et 304 y° (voyage auprès de l'archevêque de Mayence, mai-juillet 1580) ; B 1210, f. 383 r° (don de 600 fr pour son «  bon et fidel service  » comme conseiller d'Etat, mandement du 18 mars 1588) ; B 1223, f. 377 y° (autre don, 8 mai 1590).
Sur François de Rosières  :
Nau (F.), «  Le procès de lèse-majesté intenté en 1583 à François de Rosières, archidiacre de Toul, d'après la relation manuscrite conservée à Londres au British Museum  », Journal de la Société d'archéologie lorraine, 1897, p. 124- 129.
Davillé (Louis), «  Rosières de Chaudeney et l'Histoire de Charles III  », Annales de l'Est et du Nord, 1907, p. 194-208.
Germain (Léon), «  François de Rosières, seigneur de Chaudeney  », Ibid., p. 560- 564.
Cullière (Alain), «  De la nature de l'art, selon François de Rosières  », Bibliothèque d'Humanisme et Renaissance, 1993, p. 281-286.
ROSIERES (Jean de)
Notables observations sur le mariage de Monseigneur Henry prince de Lorraine, duc de Bar, etc. avec Madame Marguerite de Gonsague, princesse de Mantoue, et l'exposition des conjectures, vaticinations et prophéties qui prédisent les victoires qu'aura un fils procréé d'iceluy pour l'advancement de la religion chrestienne et dissipation de la mahométane. Par Jean de Rosières.
870
Pont-à-Mousson  : Melchior Bernard, 1606. In-8°  : [92] p. (Nancy BM, 2770 ; Reims BM, P 3149)
De la maladie et mort de Monseigneur et très-illustre prince Charles cardinal de Lorraine, légat de sa Saincteté, primat de Nancy, évesque de Metz et de Strasbourg, landtgrave de la haulte et basse Alsace, etc. A très-haut, très-illustre et très-puissant prince Henry duc de Bar, etc. Par Jean de Rosières.
Pont-à-Mousson  : Melchior Bernard, 1608. In-8°  : [77] p.
(Nancy BM, 766 ; Paris MAZ, 31982/55)
ROUSSEL (Toussaint)
Chanoine messin, jésuite vers 1575.
Professeur d'Ecriture sainte et de théologie à Pont-à-Mousson, recteur de divers collèges en France.
Décédé en 1597.
La vie de saincte Serène vierge et martyre  : le 30 janvier. Il y a mil trois cens ans qu'elle vivoit. Traduicte en françois l'an 1571 par M. Toussaincts Roussel, lors chanoine de Metz, maintenant jésuite, à la requeste de vénérable dame Blanche de Haussonville, abbaisse de saincte Marie audict Mets où repose le corps de sainte Serène.
Brève hagiographie figurant dans l'Histoire de la vie, mort, passion et miracles des saincts, oeuvre collective composée sous la direction de Jacques Tigeou et souvent rééditée  : Paris, 1577 (Epernay BM, Hist. CC 538 ; Paris BSG, H Fol. 770 Inv. 882) ; Paris, 1579 (Troyes BM, DD. 4. 386) ; Douai, 1597 (Douai BM, 5 1597/7) ; Paris, 1601 (Besançon BM, Hist. 1997) ; Paris, 1603 (Vesoul BM, 7686) ; Paris, 1605 (Troyes BM, DD. 1. 330) ; Paris, 1607 (Paris BN, Rés. H. 386) ; Paris, 1610 (Londres BL, C 73 f 1)...
Breviarium secundum usum insignis Ecclesiae Tullensis. Jussu et auctoritate reverendissimi in Christo patris et domini D. Christophori a Valle, episcopi et comitis Tullensis, et ejusdem Ecclesiae capituli consensu editum.
Mussiponti  : apud Stephanum Mercatorem, 1595. In-8°  : [34], 320, 176, 64 f. (Nancy BM, 4806)
La révision de ce bréviaire a été assurée par Toussaint Roussel et Fronton du Duc.
871 ROUYER (Sébastien)
Avocat au bailliage français de Chaumont-en-Bassigny.
Auteur d'un commentaire sur les coutumes de ce bailliage dédié à Charles III en 1605.
Ouvrage connu par le mandement ducal du 6 novembre 1605 par lequel Charles III remet 400 fr à l'auteur pour le remercier et pour soutenir les frais d'impression (Arch. 54, B 1281, f. 211 v°). Il n'est pas certain cependant que le livre ait été imprimé, car un autre mandement du 24 juillet 1607 attribue encore 600 fr à l'auteur pour «  achapt de papier  » et pour couvrir les «  frais des imprimeurs  » (B 1299, f. 301 r°).
RUYR (Jean)
Originaire de Charmes.
Secrétaire et chanoine du chapitre de Saint-Dié.
Les triomphes de Pétrarque, mis en vers françois par forme de dialogues, avec autres meslanges de diverses inventions, dédiez aux sieurs vénérables doyen, chanoines et chapitre de Sainct-Diey, par Jean Ruyr Charmésien, secrétaire desdicts sieurs.
Troyes  : Claude Garnier, 1588. In-8°  : 196 p.
(Nancy BM, 2270 ; Versailles BM, Fonds A, E 462 C)
La vie et histoire de sainct Dié évesque de Nevers, lequel ayant renoncé à son évesché, par maints fatigues, se vint rendre au val solitaire de Galilée en Vosges, province de Lorraine, où après plusieurs miracles et bien-faicts il rendit l'âme à Dieu. Traduite de latin en françois par M. Jean Ruyr Charmésien, secrétaire de l'insigne église et chapitre de Sainct-Diey.
Troyes  : Jean Oudot, 1594. In-8°  : [68] p.
(Nancy Musée lorrain, 8° X. 72)
Première partie [partie seconde, troisième partie] de la recherche des sainctes antiquitez de la Vosge, province de Lorraine, par Jean Ruyr Charmésien, chantre et chanoine de l'insigne église collégiate de S. Dié.
Saint-Dié  : Jacques Marlier, 1626. In-4°  : [14], 392, [5] p.
(Nancy BM, Rés. 10306 ; Paris ARS, 4° H 4068 ; Paris BN, Rés. 4° L1(2. 1816)
872
Recherche des sainctes antiquitez de la Vosge, divisée en trois parties. Par Jean Ruyr Charmésien, chantre et chanoine de l'église insigne de sainct Diey. Reveuës, corrigées et augmentées.
Epinal  : Ambroise Ambroise, 1633. In-4°  : [22], 479, [11] p.
(Paris ARS, 4° H 4071)
Variantes  : même adresse avec le millésime 1634 (Metz BM, N 1244 ; Nancy BM, 1354 ; Paris BN, 4° Lk2. 1817) ; Troyes  : Jacques Febvre, [Sd.] (Nancy BM, 1417 ; Paris ARS, 4° H 4072 et 4073 ; Paris BN, 4° Lk2. 1817 B).
Autres écrits  :
Une épigramme latine en tête de la traduction latine de la Grammaire de Ramus publiée par Pantaléon Thévenin à Francfort, éd. 1583, p. [15]-[16] liminaires ; éd. 1590, p. [15] liminaire.
Dans ses Triomphes de Pétrarque, p. 180, Ruyr signale qu'il a publié une Bergerie sacrée ; cette oeuvre «  par cy devant imprimée  » semble perdue.
Sur Jean Ruyr  :
Chapelier (Ch.), «  Jean Ruyr, sa biographie et ses oeuvres  », Bulletin de la Société philomatique vosgienne, 1891-1892, p. 171-236.
Baumont (Georges), «  Jean Ruyr poète  », Mémoires de la Société d'archéologie lorraine, 1920-1922, p. 91-138.
SAINT-AUBIN (Jacques de)
Originaire de Troyes, docteur en médecine à Bâle en 1576.
Assistant d'Anuce Foës à Metz, correspondant politique de la ville de Strasbourg.
Décédé en 1597.
Nouveau conseil et avis pour la préservation et guérison de la peste, par M. J. de S. Aubin, médecin ordinaire de la ville de Metz. Dédié aux seigneurs de ladite ville.
Metz  : Abraham Fabert, 1598. In-8°.
(Cité par Dom Calmet, Bibliothèque lorraine, 860).
873
Autres écrits  :
Thèses de médecine imprimées à Bâle en 1576 sur placard in-folio (Bâle ABU, Diss. 148/35).
Journal manuscrit pour les années 1590-1594 (Metz BM, Ms 866 [détruit]).
Traduction latine de scolies grecques sous le titre Palladii scholia in librum Hippocratis de fracturas, effectuée à la demande d'Anuce Foës. Cette traduction, précédée d'un avis au lecteur daté de Metz, 1er août 1595, figure dans les Opera omnia quae exstant d'Hippocrate, publiées par Foës à Francfort en 1595, VI' section, p. 196-213.
Cinq lettres au conseil de la ville de Strasbourg (avril 1594-août 1596), publiées dans la Correspondance politique adressée au magistrat de Strasbourg par ses agents à Metz (1594-1683), éd. E. de Bouteiller & E. Hepp, Paris  : Berger- Levrault, 1882, p. 1-6.
Attribution  :
Dans une thèse d'histoire du droit et des faits sociaux soutenue en 1963 (exemplaire déposé à la BU de Nancy, section droit), Paul Pierron voit en Jacques de Saint-Aubin l'auteur de l'Histoire ecclésiastique de Metz et Pays messin, qui constitue le seizième et dernier livre du Troisiesme volume de l'histoire ecclésiastique des Eglises réformées au royaume de France, Anvers  : Jean Remy, 1580, in-8° (Paris BN, 8° Le'. 1/vol. 3).
SAINT-PIERRE (Michel de)
Valet de chambre et chirurgien de Charles III. Anobli en 1576.
Méthodique division et dénombrement de tous les oz [du ventre inférieur ; du ventre moyen ; du ventre supérieur ; des veines, artères et nerfs ; des muscles] du corps humain réduicts en table. Par Jacques Guillemeau, natif d'Orléans, pensionnaire du roy, et par M. de St Pierre, chirurgien de Monseigneur le duc de Lorraine.
Paris  : Galeot du Pré [et Jean Charron], 1571. In-folio  : [6] f.
(Oxford BL, Antiq. a. Gs. 1543. 1/2)
874
A partir de ces six tableaux, Guillemeau a publié par la suite un recueil plus étoffé de Tables anatomiques avec les pourtraicts et déclaration d'iceux, Paris  : Jean Charron, 1586, in-folio (Dijon BM, 11423 ; Paris BN, Rés. m. T. 8) ; Paris  : Nicolas de Louvain, 1598, in-folio (Manchester UL, Waller 3853).
Supplément d'archives  :
Arch. 54, B 1243, f. 224 r° (mention de son décès, mars 1594).
SAINT-VINCENT (Pierre de)
Bénédictin, dernier titulaire du prieuré de Salonnes. Décédé en 1598.
Explanatio quaedam in symbolum divi Athanasii, per D. Petrum de Saint- Vincent, religiosum sancti Michaelis, bacchalaureum in sacra facultate Parisien. necnon priorem de Salona, breviori quam potuit stylo confecta.
Virduni  : apud Martinum Marchant, 1577. In-8°  : 32 p.
(Cité par Beaupré, Recherches historiques et bibliographiques, p. 171)
SCHULTING (Cornelius)
Chanoine de Cologne, professeur de théologie.
Auteur d'une Bibliotheca ecclesiastica, en partie dédiée au cardinal Charles de Lorraine, évêque de Metz.
Bibliothecae ecclesiasticae, seu commentariorum sacrorum de expositione et illustratione missalis et breviarii, tomi quatuor... Opera, studio et industria D. Cornelii Schultingii Steinwichii, sacrae theologiae Coloniae professoris, canonici S. Andreae, ibidem gymnasii celeberrimi Laurentiani per annos vigintiquinque partim professoris, partim rectoris.
Coloniae Agrippinae  : typis Stephani Hemmerden, 1599. In-folio  : [36], 214 ; 332 ; 239 ; 196, [1] p.
(Munich SaB, 2° Liturg. 393 ; Paris BN, B. 24)
SELVE (Lazare de)
Chancelier de Catherine de Bourbon, duchesse de Bar. Conseiller de Charles III à Paris en 1604.
Président de la justice royale à Metz, de 1606 à 1620. Décédé en 1622.
875
Sonnets spirituels sur les évangiles du caresme, dédiez à très-haulte, très-illustre et très-chrestienne princesse Marie de Médicis, royne de France et de Navarre, composés par M. Lazare de Selve, conseiller du roy en ses conseils d'Estat et privé, et président en la justice de Metz.
Metz  : Abraham Fabert, 1607. In-4°  : [36] f.
(Nancy BM, Rés. 11171 ; Paris BN, A. 3255)
Diurnal ou livre de caresme, contenant plusieurs sonnets spirituels, pieux et dévotieux sur les évangiles de chaque jour du caresme, sur lesquels tout chrestien pourra méditer, dédié à très-haute et très- chrestienne princesse Marie de Médicis, royne régente, mère de nostre très-chrestien roy de France et de Navarre...
Paris  : Pierre Sevestre, 1614. In-8°  : 70, [1] p.
(Paris BN, Ye. 7560)
Cantiques spirituels sur les sujets des festes de l'année, composés par Mœ Lazare de Selve, conseiller du roy en ses conseils d'Estat et privé, et président pour sa Majesté ès villes et pays de Mets, Toul et Verdun.
Paris  : Pierre Chevalier, 1618. In-4°  : [8], 124 p.
(Chaumont BM, 8 EE. 9. 1. ; Metz BM, N 910 ; Paris ARS, 4° BL 3110 ; Paris BN, A. 3256)
Les oeuvres spirituelles sur toutes les évangiles des jours de caresme et sur les festes de l'année, de Mœ Lazare de Selve...
Paris  : Pierre Chevalier, 1620. In-8°  : 225 p.
(Paris ARS, 8° BL 10447 ; Paris BN, Ye. 7581)
C'est la réunion des Sonnets et des Cantiques. Réédition moderne par Lance K. Donaldson-Evans, Genève  : Droz, 1983.
Autres vers  :
Quatre distiques latins et un sonnet, f. H1 y°, dans Reverendi in Christo patris D. D. Michaelis Violaei D. Evurtii apud Aurelios coenobiarchae tumulus, Aureliae  : apud Saturninum et Fabianum Hotot, 1592, in-4° (Paris BN, Rés. m. Yc. 928/4 ; Troyes BM, Z. 8. 1378).
Sonnet en tête des Dévots élancemens du poète chrestien d'Alphonse de Rambervillers, éd. 1601[1617], p. [16] ; éd. 1603, p. 9 ; éd. 1610, p. 8 ( 1 ère pagination).
876
Supplément d'archives  :
Metz, Arch. Mun., GG 117, f. 126 r° (paroisse Saint-Martin  : cérémonie funèbre à sa mémoire, 17 août 1622).
Sur Lazare de Selve  :
Zeller (Gaston), La réunion de Metz à la France (1552-1648), Paris  : Les belles- lettres, 1926, tome 2  : p. 174-175, 185-188, 198-200, 348-352.
Guise (Chanoine), «  Les sonnets spirituels de Lazare de Selve  », Le Pays lorrain, 1931, p. 184-192.
Hennequin (Jacques), «  Un agent du roi à Metz, poète mystique  », Les cahiers lorrains, 1984, p. 70-73.
SERARIUS (Nicolas)
Jésuite vosgien, professeur de théologie et d'Ecriture sainte en Allemagne.
A dédié un recueil de commentaires bibliques à Charles III et à plusieurs membres de sa maison.
Pour un examen de sa considérable bibliographie, voir Sommervogel, VII, 1134- 1145.
In sacros divinorum Bibliorum libros, Tobiam, Judith, Esther, Machabaeos, commentarius. Authore Nicola() Serario, Rambervillano, Lotharingo, e Societate Jesu.
Moguntiae  : excudebat Balthasarus Lippius, 1599. In-4°  : [8], 810, [6] p. (Paris BN, A. 4340 ; Trèves SdB, A II 7 4°)
Le commentaire sur Tobie est dédié au cardinal Charles de Lorraine, évêque de Metz ; celui sur Judith à Renée, duchesse de Bavière, soeur de Charles III ; celui sur Esther à Antoinette, duchesse de Clèves, fille de Charles III ; celui sur les Maccabées à Charles III lui-même. Rééditions à Mayence, 1610 (Dijon BM, 17468 ; Paris BN, A. 927 ; Trèves SdB, 9/315 4°) ; à Paris, 1611 (Paris BN, A. 971/3).
SERRE (Jean), en lat. Joannes Serreius. Originaire de Badonviller, grammairien et médecin.
877
Grammatica Gallica, compendiosa, utilis, facilis et dilucida, in qua omnia fere a variis probatis et bonis authoribus utiliter et scite tradita, perspicua brevitate et ordine bono concinnata sunt... Opera et studio Joannis Serreii Baudovillani Lotharingi, liberalium artium in academia Argentinensi studiosi.
Argentorati  : excudebat Antonius Bertramus, 1598. In-8°  : [16], 156, [1] p. (Hambourg SUB, S D b. I. 58 ; Munich SaB, L lat. f. 265)
Onze rééditions ou réimpressions de 1600 à 1648  : Strasbourg, 1600 (Zeitz SB, Crit. duod. 55) ; Strasbourg, [Sd.] (Iéna UB, 8 Gl. VII; 3/1 ; Rome CAS, p. XXIV 8) ; Strasbourg, 1603 (Bamberg SaB, Phil. o. 488) ; Strasbourg, 1606 (Bâle ÔBU, D H V 31/1 ; Strasbourg BNU, Cd 110310) ; Strasbourg, 1609 (Berlin SaB, Xs 2581 R 8° ; Dresde SLB, Ling. Gall. 215/3-4 ; Strasbourg BNU, Cd 110311) ; Strasbourg, 1614 (Gôttingen SUB, 8° Ling. V 4654 ; Mayence SdB, Sprach 614/a 1) ; Strasbourg, 1618 (Gotha FB, P. 2978/2 ; Gtittingen SUB, 8° Ling. V 4654a ; Wolfenbüttel HAB, P 941 8° Helmst.) ; Cologne, 1621 (Mayence SdB, Sprach 621/a 1) ; Strasbourg, 1623 (Gotha FB, Phil. 1514/5-1 ; Paris ARS, 8° BL 1900) ; Strasbourg, 1629 (Bâle ÛBU, B D VII 16/1 ; Strasbourg BM, A 54192) ; Strasbourg, 1648 [-1645] (Cologne USB, L 22/315 ; Strasbourg BNU, Cd 110312 ; Trèves SdB, an G. 125 8° et G. 321 8°).
Autre écrit  :
Theses medicae de paralysi, soutenues et imprimées à Bâle en 1604, in-4°  : [4] f. (Strasbourg BNU, J 206653).
Sur Jean Serre  :
Streuber (Albert), «  Franzôsische Grammatik und franzessischer Unterricht in Deutschland wâhrend des 16. Jahrhunderts  », Zeitschrift für franziisische Sprache und Literatur, Band 78, 1968, p. 80-92.
Cullière (Alain), «  La Grammatica Gallica de Jean Serre (1598)  », Bibliothèque d'Humanisme et Renaissance, 1987, p. 341-357.
SOLIER (François), 1558-1628.
Jésuite originaire du Limousin.
Professeur de rhétorique à Pont-à-Mousson (1578-1580), recteur du noviciat de Verdun (1592-1597).
Pour l'ensemble de sa bibliographie, voir Sommervogel, VII, 1357-1366 ; XII, 278-280. On citera seulement les éditions princeps de traductions dédiées à de grands personnages lorrains  :
878
Traicté de l'imitation de Nostre Dame, la glorieuse vierge Marie, mère de Dieu...
Pont-à-Mousson  : Etienne Marchant, 1596. In-12  : [7], 274 f.
Voir notre Supplément de bibliographie lorraine, n° 14. Dédicace collective du collège mussipontain à la princesse Catherine de Lorraine.
La vie du révérend père François de Borgia...
Verdun  : Jean Wapy, 1596. In-8°  : [12], 311, [8] f. Voir notre Supplément de bibliographie lorraine, n° 15.
Traicté de la tribulation, divisé en deux livres. Le premier traicte des tribulations particulières, le second des générales, l'un et l'autre des remèdes d'icelles. Nouvellement mis en françois par F. S.
Paris  : Guillaume Chaudière, 1597. In-12  : [16], 654, [1] p.
(Paris BSG, D 8° 6152 Inv. 7819 Rés)
Dédicace de François Solier, sans lieu ni date, à Jean des Porcelets de Maillane, bailli de l'évêché de Metz. Réédition à Paris, en 1600, avec la même dédicace, mais datée de Verdun, 15 juillet 1597 (Paris BN, D. 50475).
Le Gerson de la perfection religieuse...
Verdun  : Jean Wapy, 1601. In-12  : [7], 354, [4] f.
Voir notre Supplément de bibliographie lorraine, n° 18. Dédicace collective du collège verdunois à Eric de Lorraine, évêque de Verdun.
Supplément d'archives  :
Arch. 54, G 117, f. 2 (prédication à Toul, décembre 1596).
Sur François Solier  :
Arbellot (Abbé), Le Père Solier de Brive, Tulle  : Crauffon, 1887 [Extrait du Bulletin de la Société des lettres, sciences et arts de la Corrèze].
SORBIN (Arnaud), 1532-1606.
Prédicateur de cour, évêque de Nevers en 1578.
Auteur d'une oraison funèbre de la duchesse de Lorraine, dont le texte imprimé est dédié à Charles III.
879
Oraison funèbre de très-vertueuse princesse Claude de France, fille de très-hault et très-chrestien roy Henry second, soeur des roys, duchesse de Lorraine, prononcée en l'église de Nostre Dame, en Paris, le trentiesme jour de mars, par M. Arnauld Sorbin, docteur théologal en l'église de Toulouse et prédicateur ordinaire du roy.
Paris  : Guillaume Chaudière, 1575. In-8°  : 24 f.
(Paris BN, 8° Lk2. 963)
STEWECH (Godechal)
Humaniste allemand ayant séjourné en Lorraine en 1584-1585.
Auteur notamment d'une édition de Végèce dédiée à Charles III et de commentaires sur l'oeuvre d'Apulée, dont certains sont dédiés à des juristes lorrains.
Flavii Vegetii Ren. V. Inl. de re militari libri quatuor, post omnes omnium editiones ope veterum librorum correcti a Godescalco Stewechio Heusdano. Accesserunt Sex Julii Frontini strategematon libri quatuor, in eosdem Francisci Modii notae et G. Stewechii conjectanae, Aelianus de instruendis aciebus, Modestus de vocabulis rei militaris, castrametatio Rom. ex historiis Polybii, Latinitate donata a Jano Lascari, etc. Accessit seorsum ejusdem G. Stewechii in Fl. Vegetium commentarius.
Antverpiae  : apud Christophorum Plantinum, 1585. In-4°  : [12], 276 ; [16], 419
P.
(Paris BN, R. 6414)
Même édition plantinienne avec l'adresse de Leyde (Leyde UB, 575 F 2) ; rééditions à Leyde en 1592 (Paris BN, R. 24729-24730) et 1606-1607 (Nancy BM, 268399 ; Paris BN, R. 6415).
Godescalci Stewechi Heusdani in L. Apuleii opera omnia quaestiones et conjecturae. In queis praeter castigationes infinitas, ritus prisci observati, explicati. Accesserunt quoque aliorum doctorum virorum in eundem scriptorem emendationes.
Antverpiae  : ex officina Christophori Plantini, 1586. In-8°  : 212, [10] p. (Paris BN, R. 9376)
Dédicace des Quaestiones sur le livre II de l'Ane d'or à Thierry Alix (p. 18-19) ; de celles sur le livre VI à Jacques Bournon (p. 59-60) ; de celles sur la seconde Apologie à François de Lestres (p. 189-190).
880
Supplément d'archives  :
Arch. 54, B 1206, f. 334 r° (don de cent écus pour la dédicace de l'édition de Végèce, mandement ducal du 12 mars 1585).
THEVENIN (Gilles)
Frère de Pantaléon, qui suit.
Avocat à la cour des Grands-Jours de Saint-Mihiel. Anobli en 1593.
Thèses de doctorat ès droits soutenues à l'université de Fribourg-en-Brisgau  : Disputatio de restitutionibus (7 septembre 1582), dédiée à Jean d'Urre, seigneur de Commercy (Fribourg-en-Brisgau UB , Ms 1277, pièce 14 [imprimée]) ; Assertiones de emptione et venditione (26 octobre 1582), dédiées à Uldaric Holzapfel, recteur de Fribourg (Ms 1277, pièce 20 [imprimée]) ; Discussio legis frater a fratre D. de condictione indebiti (22 décembre 1582), sans dédicace (Ms 1277, pièce 25 [manuscrite]).
Vers encomiastiques français et latins, dispersés dans les ouvrages publiés par son frère.
THEVENIN (Pantaléon)
Originaire de Commercy.
Etudes à Paris et en Allemagne.
Précepteur en Lorraine, lecteur des Institutes à Pont-à-Mousson en 1583. Principal du collège de Ligny-en-Barrois en 1587.
Sonets, anagrammes et autre poësie françoise aux plus illustres des cours de France et de Lorraine, dédiés et présentés au très-illustre et sérénissime prince Monseigneur de Lorraine, par Pantaléon Thévenin de Commercy en Lorraine. Paris  : Denis du Pré, 1578. In-8°  : 16 f.
(Caen BM, Rés. A 1541/6 ; Le Mans BM, Hist. 8° 2706 [disparu])
Sonets à Messeigneurs les princes, contes et autres seigneurs et gentils-hommes de Lorraine, avec l'anagramme de son Altesse, plus quelques autres anagrammes, devises et semblables poësies. Le tout dédié à son Altesse, par Pantaléon Thévenin, de Commercy.
881
Nancy  : Veuve de Jean Janson, 1581. In-4°  : 26 f. (Nancy BM, Rés. 11007)
L'Hymne de la philosophie de P. de Ronsard, commenté par Pantaléon Thévenin de Commercy en Lorraine, auquel, outre l'artifice rhétorique et dialectique françois, est sommairement traicté de toutes les parties de philosophie, icelles illustrées d'infinies sentences, passages et histoires, et y rapportez à tout propos les lieux plus insignes de la divine Semaine du sieur du Bartas. Avec un traicté général de la nature, origine et partition de philosophie...
Paris  : Jean Febvrier, 1582. In-4°  : [16], 128, [78] p.
(Nancy BM, 1635 ; Paris ARS, 4° BL 2879 ; Paris BN, Rés. Ye. 510 ; Paris BSG, Y 4° 437 Inv. 600 Rés)
Grammatica Latino-Francica, a Petro Ramo Francice scripta, Latina vero facta annotationibusq. illustrata per Pantaleontem Theveninum Commerciensem Lotharingum...
Francofurti ad Moenum  : apud Joannem Wechelum, 1583. In-8°  : [16], 137, [4]
P.
(Paris BN, Rés. X. 1936 ; Saint-Mihiel BM, Fonds bénédictin U 136/2) Traduction de la Grammaire de Ramus, Paris, 1572 (Paris BN, Rés. X. 1928). On trouve une Editio secunda de cette traduction à la même adresse en 1590 (Paris BN, X. 9343/2 ; Rome BUA, Oc 78).
Historia de vita, moribus, doctrina et rebus gestis Theodori Bezae, archiministri Genevae, quantum hactenus perspici cognoscique potuit, interim, dum ipse, si videbitur, reliquum adjiciat. Scripta Gallice per M. Hieronymum Bolzec, theologum et medicum Lugduni, et Latine reddita per Pantaleontem Theveninum Lotharingum Commerciensem, I. U. D. Accessit ejusdem de vita Bezae cento, itemque de haereticis ac de religione poêmatia.
Ingolstadii  : ex typographia Davidis Sartorii, 1584. In-8°  : [14], 206, [3] p. (Paris BN, Ln27. 1916 ; Saint-Mihiel BM, Fonds bénédictin U 136/1)
Traduction de l'Histoire de la vie, moeurs, doctrine et déportements de Théodore de Bèze, dit le Spectable, grand ministre de Genève, de Jérôme Bolsec, Paris  : Guillaume Chaudière, 1582 (Paris BN, Ln27. 1915 et Ln27. 1915 A) ; Turin  : aux dépens de l'auteur, 1582 (Amiens BM, Masson 3700).
La sepmaine ou création du monde de G. de Saluste seigneur du Bartas, divisée en considérations et illustrée des commentaires de Pantaléon Thévenin Lorrain, esquels avec l'artifice rhétorique et dialectique françois sont bien amplement
882
déduites toutes les parties de la philosophie, le tout embelli et enrichi d'infinies sentences, lieux semblables et histoires tant sacrées que prophanes, avec énodation des mots et paraphrase des discours plus difficiles, ensemble une table ample des matières et mots plus remarquables...
Paris  : Hierosme de Marnef & la veufve de Guillaume Cavellat, 1585. In-4°  : [16], 731, [21] p.
(Besançon BM, 211794 ; Grenoble BM, F 6491 ; Limoges BM, L 1052 4° ; Moulins BM, BL 20275 ; Paris ARS, 4° BL 2921 ; Paris BN, Rés. Ye. 540 ; Saint-Etienne BM, 6005 ; Troyes BM, X. 7. 910/1)
Le dernier feuillet porte la mention  : «  Fut achevé d'imprimer le 20. novembre 1584 par Denis Cotinet, M. imprimeur à Paris  ».
Dialogus heroico carmine conscriptus de rebus gestis, praesertim vero de gloriosa in coelum assumptione B. Mariae virginis. Itemque disticha divina, humana, sacra, profana, varia, aliaque poematia, ut scita quadam brevitate non ingrata, sic multiplici rerum varii generis veterum atque recentium tractatione jucundissima... Per Pantaleontem Theveninum Commerciensem Lotharingum, I. U. D... . Accesserunt ejusdem de studio juris Pontamonsi in Lotharingia carmen et oratiuncula.
Ingolstadii  : ex officina typographica Davidis Sartorii, 1585. In-4°  : [6], 28 ; [3], 95 p.
(Fribourg-en-Brisgau UB, D 9394 m ; Munich SaB, P. o. lat. 753/19)
Autres écrits  :
Thèses soutenues à Fribourg-en-Brisgau, imprimées à Bâle sur les presses oporiennes  : Enunciata de pactis, 6 juillet 1582 (Fribourg-en-Brisgau UB, Ms 1277, pièce 9 ; Munich UB, 4° Jus 1995) ; Proposita de sponsalibus et matrimoniis, 31 août 1582 (Fribourg-en-Brisgau UB, Ms 1277, pièce 15) ; Disputatio de mora, 12 octobre 1582 (Ms 1277, pièce 19).
Quelques vers latins en tête de la seconde thèse de son frère Gilles, Assertiones de emptione et venditione.
Neuf distiques en hommage funèbre au philologue allemand Johann Hartung, dans les Icones de Reusner, Strasbourg, 1587, f. Y7 v°- Y8 r°.
Un quatrain, p. 167, dans les Triomphes de Pétrarque de Jean Ruyr. Le monogramme P. T. comme signature de ce quatrain ne permet pas une attribution
883
certaine. Rappelons toutefois que l'on trouve des vers de Jean Ruyr dans les pages liminaires de la traduction de la Grammaire de Ramus publiée par Thévenin.
Supplément d'archives  :
Arch. 55, D 9, layette L, n° 14, 2ème pièce (cosignataire d'un bail en qualité de principal du collège de Ligny, 21 janvier 1592).
Sur Pantaléon Thévenin  :
Briquet (Ap.), [Notice sur la Sepmaine de Du Bartas commentée par Thévenin], Bulletin du bibliophile et du bibliothécaire, 1860, p. 1306-1308.
Braye (Lucien), «  Notes sur la Pléiade dans le Barrois  », Annuaire de la Fédération historique lorraine, 1928, p. 61-70.
Elie (Hubert), «  La préface de Pantaléon Thévenin à son commentaire de l'Hymne de la philosophie de Ronsard  », Revue historique de la Lorraine, 1950, p. 107-119.
Streuber (Albert), «  Franzôsische Grammatik und franzôsischer Unterricht in Deutschland wâhrend des 16. Jahrhunderts  », Zeitschrift fiir franzôsische Sprache und Literatur, Band 79, 1969, p. 328-329.
Simonin (Michel), «  Pantaléon Thévenin de Ronsard à Du Bartas ou des surprises du Commentaire  », D u Bartas poète encyclopédique du XVI' siècle (actes du colloque de Pau, mars 1986), Lyon  : La manufacture, 1988, p. 323-338. Miernowski (Jan), Dialectique et connaissance dans la «  Sepmaine  » de Du Bartas, Genève  : Droz, 1992, p. 157-175 [La méthode bartasienne selon Thévenin].
TIGEOU (Jacques)
D'origine angevine, études de théologie à Reims.
Curé de paroisses ardennaises dans les années 1560.
Chanoine de la cathédrale de Metz en 1567, chancelier en 1573. Auteur de travaux de patristique pour servir à la lutte antiprotestante. Décédé à Metz en 1593.
Epistre ou livre de saint Augustin de l'unité de l'Eglise, contre Petilian évesque donatiste. Traité fort propre et convenable au temps présent pour sçavoir qui est la vraye Eglise de Jésus-Christ. Fait françois par Jacques Tigeou Angevin,
884
docteur en théologie de la faculté de Rheims, curé de Vonc. Avec certaines observations pour entendre les lieux plus difficiles, par ledit Tigeou. Rheims  : Jean de Foigny, 1567. In-8°  : 176 p.
(Reims BM, CR I 481 P)
Quatre homélies de saint Jean Chrysostome, jadis archevesque de Constantinople, deux du saint sacrement de l'autel, et deux de la prière et sacrifice pour les fidèles trespassez... Item, un traité de S. Hiérosme touchant la vénération des reliques des bienheureux apostres et martyrs, contre l'hérétique vigilance. Le tout fait françois par Jacques Tigeou Angevin, docteur en théologie et chanoine de Metz.
Rheims  : Jean de Foigny, 1572. In-8°  : [3], 62, [5] f.
(Metz BM, Q 88 ; Reims BM, CR I 259 bis P)
Response à ceux qui demandent vivre en liberté de conscience, prouvant amplement que les hérétiques doivent estre contraincts par les loix et ordonnances des princes chrestiens d'embrasser et suivre l'union catholique, prise du latin de deux épistres de S. Augustin. Plus le dialogue de S. Hiérosme contre les Lucifériens. Le tout faict françois du latin par M. Jaques Tigeou...
Paris  : Nicolas Chesneau, 1573. In-8°  : 94 f.
(Paris BN, D. 13477 ; Verdun BM, 14401)
Dédicace de Tigeou à Charles III, datée de Metz, 20 août 1573. On retrouve ces traductions, jointes à celle de l'épître Contre Petilian, à la suite de la Cité de Dieu de saint Augustin publiée par Gentian Hervet et François de Belleforest, 2ème éd., Paris  : Nicolas Chesneau, 1579, 2ème pagination, p. 357-443 (Amiens BM, Th. E. 2269) ; 3ème éd., Paris  : Michel Sonnius, 1584, p. 725-814 (Nancy BM, 101471).
Les oeuvres de sainct Cecile Cyprian, jadis évesque de Carthage, très-victorieux martyr de Jésus-Christ, avec quelques annotations sur aucuns lieux obscurs et difficiles, faictes françoises par M. Jaques Tigeou...
Paris  : Nicolas Chesneau, 1574. In-folio  : LIX, [1], 468, [99] p.
(Nancy BM, 101315 ; Paris BN, C. 340)
Division en quatre parties, les trois premières étant dédiées respectivement aux évêques de Metz, Verdun et Toul, la quatrième à la duchesse de Lorraine.
Deux traittez contre les basteleurs, joueurs de farces, pippeurs de detz et de cartes. Faictz françois du latin de S. Cecile Cyprian évesque de Carthage, très-victorieux martyr de Jésus-Christ, par M. Jacques Tigeou...
885
Paris  : Nicolas Chesneau, 1574. In-8°  : 31, [1] f. (Paris ARS, 8° G. D. 736 ; Paris MAZ, 28154) Extrait de l'édition des Oeuvres, publié sans dédicace.
Les contemplations de Idiota, homme de saincte vie (il vivoit l'an 850. ou environ), sur l'amour divin, la vierge Marie, la vraye patience, le continuel combat de la chair et de l'esprit, l'innocence perde, la mort. Item, douze reigles contenantes la vie chrestienne, et les annotations sur le psaulme 15. du mesme Idiota. Livre fort dévot, de la traduction de M. Jacques Tigeou...
Paris  : Guillaume Chaudière, 1586. In-16  : [16], 227, [1] f.
(Paris BN, D. 39470)
Les trois livres des offices de S. Ambroise, archevesque de Milan et docteur de l'Eglise catholique, contenant de fort beaux préceptes pour vivre chrestiennement. Ensemble quelques épistres du mesme autheur, propre pour le temps présent. Le tout traduit en françois par M. Jaques Tigeou...
Paris  : Guillaume Chaudière, 1588. In-12  : [24], 664 p.
(Paris BSG, CC 8° 1169 Inv. 1110)
Réédition à Rouen  : Manassez de Preaulx, 1606 (Paris BN, C. 3426).
Les six livres des sacremens par S. Ambroise jadis évesque de Milan, traduicts en françois par M. Jaques Tigeou...
Paris  : Guillaume Chaudière, 1589. In-12  : 94 f.
(Metz BM, Q 82/2)
Patrice, de l'institution de la république. Augmenté de moytié d'annotations tirées de tous les autheurs qui en ont traicté, où se peut apprendre à bien régir et gouverner un royaume. Le tout traduit en françois par M. Jaques Tigeou... Paris  : Guillaume Chaudière, 1589. In-8°  : [8], 585, [30] f.
(Metz BM, L 888-889 ; Paris BN, *E. 2029)
Dédicace de l'éditeur au roi de la Ligue Charles X, datée de Paris, 25 septembre 1589.
Autres écrits  :
Un octain Au lecteur, f. 6 r°, dans le Premier livre des accusations de M. T. Ciceron contre Caius Verres, nominé Divination, faict françois par Claude Chaudière, Reims  : Claude Chaudière, [1552], in-4° (Paris BN, Rés. X. 1081).
886
Une épigramme latine, p. [8], dans l'Apologia adversus Audomari Talaei explicationem in primum Aristotelis ethicum librum de Nicolas Boucher.
Edition de l'Histoire de la vie, mort, passion et miracles des saints (Paris, 1577), fréquemment rééditée. A ce travail collectif a participé pour une moindre part Toussaint Roussel, autre chanoine messin (voir ce nom supra).
Traduction française des Literae et Arma de Nicolas Boucher, publiée à Reims en 1579. Voir le titre précis dans la notice de Boucher supra.
TOIGNART (Antoine)
Médecin clermontois. Frère de Jean, qui suit.
Entier discours de la vertu et propriété des bains de Plumbières, contenant la manière d'user de l'eau d'iceux en toutes sortes de maladies, ensemble le régime que doivent tenir les malades en usant d'icelles, par A. T. M. C.
Paris  : Jean Hulpeau, 1581. In-16  : [2], 46 f.
(Londres BL, 1171 a 33/2 ; Paris BN, 8° Te163. 1262)
Réédition possible à Paris en 1598 (Catalogue Secousse, 1755, art. 4199).
TOIGNART (Jean)
Originaire de Clermont-en-Argonne, frère d'Antoine.
Médecin de la cour ducale de 1579 à 1596, année de son décès.
Fatalis et admiranda Caroli marchisii Lotharingi Caroli ducis Lotharingiae primogeniti genethlia. Joanne Tognartio medico Argonensi authore. Rhemis  : apud Joannem de Foigny, 1564. In-4°  : [12] f.
(Paris BN, Rothschild IV. 2. 49)
Autres vers  :
Une épigramme latine, un distique grec et deux distiques latins In Zoilum, en tête du De cognoscendis et curandis de Nicolas Le Pois, éd. 1580, p. [11] ; éd. 1585, p. [21].
887
Supplément d'archives  :
Arch. 54, B 1166, f. 300 y° (au chevet de la duchesse de Lorraine mourante, 1575) ; B 1186, f. 288 r° (don de 50 écus, mandement ducal du 19 janvier 1580) ; B 1192, f. 280 y° (don de 1200 fr pour avoir accompagné Charles III en France et pour dédommagement de livres achetés, 4 janvier 1582) ; B 1210, f. 407 y° (don de 500 fr pour accompagner le marquis de Pont-à-Mousson en France et en considération de services rendus, ter décembre 1587) ; B 1234, f. 281 y° (don de 20 écus pour avoir soigné la princesse Catherine, fille de Charles III, février 1593) ; B 1243, f. 321 y° (autre don de 500 fr, 2 octobre 1595).
TYARD (Pontus de), 1521-1605.
En 1578, il aurait publié l'opuscule suivant, à la demande du roi Henri III, pour réagir contre les nombreux écrits qui discréditaient la maison royale et soutenaient les intérêts lorrains  :
Extrait de la généalogie de Hugues, surnommé Capet, roy de France, et des derniers successeurs de la race de Charlemagne en France.
[Sl. nn.], [1578]. In-8°  : [24] p.
(Paris BN, Le. 3 A et Lb1°. 3 B)
Réédition avec quelques retouches à Paris  : Mamert Patisson, 1594, in-8°  : 23 p. (Nancy BM, Rés. 10912 ; Paris BN, LW°. 3).
XXX.
Un catholique lorrain au catholique françoy. . D. S. Dédié à très-illustre et très magnanime prince Monseigneur le marquis du Pont-à-Mousson.
Paris  : Jean Hurehé, 1589. In-8°  : 26, [2] p.
(Paris BN, 8° Lb34. 708)
VALDENAIRE (Sébastien)
Religieux de l'ordre de Saint-Augustin, prieur d'Hérival de 1556 à 1592.
[Registres ou commentaires des choses mémorables de l'église Saint-Pierre de Remiremont, divisés en quatre livres].
888
XVP s, 245 x 185 mm, 244, [2] f., papier, rel. cuir brun [Abbaye Saint-Pierre de Remiremont ; Noël, 1779].
(Nancy BM, Ms 575[358])
Epître dédicatoire à Barbe de Salm, abbesse de Remirement, datée du prieuré d'Hérival, 26 novembre 1588. Manuscrit original authentifié par l'auteur et copié sous sa direction par Nicolas Guyatte, religieux d'Hérival. Nombreuses copies  : Epinal BM, Ms 212[177 bis] ; Metz BM, Ms 1236 ; Nancy BM, Ms 63[1276] et 576[100] ; Paris BN, Nouv. acq. fr 3674 ; Remiremont BM, Ms 2, 4 et 21.
Hystoire de la fondation de l'abbaye de Chaulmouzey, divisée en deux libvres. Le premier contient le nom du premier abbé dict Scherus, l'institution de l'ordre, l'érection du service divin en icelle, avec les immunités et exemptions que luy sont esté adjugées... Le second libvre... déclare ung admirable et heureux succès et accroissement des rentes et possessions dont elle fut en brefz dotée et magnificquement fondée. Escripte et composée en beau stile latin par le susdit vénérable et premier abbé Schere, et translatée en françoys comme il s'ensuyt.
XVIe s, 250 x 195 mm, [1], 51 f., papier, rel. parch. [François Patissier ; Salis, 71].
(Metz BM, Ms 1219)
Epître dédicatoire à François Patissier, abbé de Chaumousey, datée du prieuré d'Hérival, 14 avril 1589. Manuscrit original, également de la main de Nicolas Guyane.' Le texte latin dont Valdenaire donne la traduction a été en grande partie publié par Dom Calmet, Histoire de Lorraine, III, Preuves servant à l'histoire de Lorraine, col. CCXLV-CCLXVIII.
Sur Sébastien Valdenaire  :
Gasse-Grandjean (Marie-José), «  Note sur deux manuscrits de Sébastien Valdenaire  », Cahiers Elie Fleur, n° 6, 1992, p. 61-73.
VAN DEN BUSSCHE (Alexandre), dit Le Sylvain de Flandre.
Originaire d'Audenarde.
Vie militaire et aventureuse dans divers pays. Courtisan à Paris dans les années 1570.
Pour une bibliographie exhaustive, voir la Bibliotheca Belgica, I, 408-416. On ne citera que les oeuvres qui rendent hommage à Charles III.
889
Le premier livre des procès tragiques, contenant cinquante-cinq histoires, avec les accusations, demandes et deffences d'icelles. Ensemble quelque poësie moralle. Le tout par Alexandre Vanden Bussche Frandrois, dit le Sylvain. Dédié au duc de Lorraine.
Paris  : Nicolas Bonfons, 1575. In-16  : [8], 201 f.
(Paris ARS, 8° J 5539)
Réédition à Anvers  : Guillaume Le Niergue, 1579 (Gand BU, Hist. 7080 ; Paris BN, Rés. F. 1734) et 1580 (Paris ARS, 8° J 5530).
Poèmes et anagrammes composez des lettres du nom du roy et des roynes, ensemble de plusieurs princes et gentils hommes et dames de France. Dédyez au cardinal de Ferrare par le Sylvain de Flandres.
Paris  : Guillaume Julian, 1576. In-4°  : [68] f.
(Paris ARS, 4° BL 3932 ; Paris BN, Rés. Ye. 350)
Poème acrostiche et anagrammes pour Charles III, f. [9] v°-[10] r° ; anagramme et distique pour la mère de Charles III, f. [66] r°.
Sur Alexandre Van den Bussche  :
Helbig (Henri), Oeuvres choisies d'Alexandre Sylvain de Flandre, poète à la cour de Charles IX et de Henri III, précédées d'une étude sur l'auteur et ses oeuvres, Liège-Paris-Leipzig, 1861.
Cullière (Alain), «  De la controverse à la nouvelle. Alexandre Van den Bussche, lecteur de Sénèque  », La nouvelle de langue française aux frontières des autres genres du Moyen Age à nos jours, Vol. 1 (actes du colloque de Metz, juin 1996), Ottignies  : Ed. Quorum, 1997, p. 40-52.
VAUBREUIL (Jean de)
Pont-à-Mousson, ville et cité fameuse de Lorraine, et depuis peu de temps université florissante, descripte par Jean de Vaubreil Aquitain. A trèshault et trèspuissant prince Charles par la grâce de Dieu duc de Calabre, Lorraine, Bar, Gueldre, etc. [Suivi de  : Ode sur le mérite de feu d'heureuse mémoire Monseigneur le cardinal de Lorraine, fondateur de l'université et de la ville de Pont-à-Mousson.
(Chantilly Musée Condé, Ms XX A" 15, f. 80-84 [copie])
Sur Jean de Vaubreuil  :
Cullière (Alain), «  Trois énigmes de la littérature lorraine au temps de Charles III (Jean de Vaubreuil, Georges Aulbery, Dominique Gaspard)  », Le Pays lorrain, 1985, p. 175-187.
890
XXX.
[Vie de Philippe de Gueldre] . Ci commence aulcuns petits points de la saincte et vertueuse vie qu'a mené la feu bonne royne de Cecille et duchesse de Lorraine et de Bar notre révérende mère soeur Philippe de Gheldres l'espace qu'elle a estez religieuse en notre pouvre couvent [...].
XVI' s, 200 x 150 mm, 57 f., papier, demi-rel.
(Paris BN, Ms fr 14521)
Manuscrit non daté, sans dédicace, contenant le texte et la matière du livre imprimé.
La vie de saincte et vertueuse princesse Madame Philippe de Gueldres, de glorieuse mémoire, jadis royne de Sicile, duchesse de Lorraine et de Bar, etc. qui après la mort du feu roy de Sicile son mary se rendit religieuse au couvent de saincte Clère du Pont-à-Mousson. Recueillie fidèlement par les plus anciennes religieuses dudict couvent, lesquelles ont vescu et conversé bien long temps avec elle, et imprimée par l'ordonnance de Monseigneur l'illustrissime et révérendissime cardinal de Vaudémont, évesque et comte de Verdun, prince du S. Empire.
Douay  : Veuve Jacques Boscard, 1593. In-8°  : 39, [1] f.
, (Amiens BM, Masson 3516/6)
Dédicace à Charles III par les clarisses de Pont-à-Mousson, datée du 16 août 1585. Cette dédicace et l'ordonnance de l'évêque de Verdun prise en vue de la publication donnent l'assurance que l'édition douaisienne n'est qu'une reprise ; l'édition princeps, apparemment perdue, doit être de Verdun ou Pont-à-Mousson, 1585 ou 1586. L'édition douaisienne peut apparaître avec le millésime rafraîchi 1594 (Douai BM, ô 1594/1). Rééditions à Pont-à-Mousson  : Melchior Bernard, 1607 (attestée par la page de titre de l'édition de 1691) ; Claude Cardinet, 1691 (Nancy BM, 3703). Traduction latine publiée à Cologne  : sumptibus Arnoldi Mylii, 1604, in-12 (Nancy BM, 3520).
Sur Philippe de Gueldre et ses biographes  :
Guillaume (Pierre-Etienne), Notice sur plusieurs éditions de la vie de Philippe de Gueldres et sur divers objets qui ont appartenu à cette princesse, Nancy  : A. Lepage, 1853, 44 p. ; Vie de Philippe de Gueldres, reine de Sicile, duchesse de Lorraine, puis religieuse au monastère de Sainte-Claire de Pont-à-Mousson, Nancy  : Impr. Vagner, 1853, XVI-384 p.
891 VINET (Gérard)
Originaire de Maxey-sur-Meuse (Vosges). Maître d'école à Toul, puis à Nancy.
Gerardi Vineti Maxeiani de fructu Virginei ventris libri tres.
Mussiponti  : ex officina Martini Mercatoris, 1587. In-4°  : [64] p.
(Nancy BM, 1737)
Edition possible à Metz, 1588, in-12 (Dom Calmet, Bibliothèque lorraine, 1027)
Autres vers  :
Six distiques latins, f. [6] r° préliminaire, dans les Stemmatum Lotharingiae ac Barri ducum tomi septem de François de Rosières.
Supplément d'archives  :
Arch. 54, 3 E 1621, reg. de l'année 1585, f. 83 (mentionné dans un partage de biens, 24 août 1585) ; D 1, p. 61 et 82 (présence de ses fils Gérard et Louis à la faculté de droit de Pont-à-Mousson, 1588-1590) ; G 116, f. 4 v° (don de 6 écus octroyé par les chanoines du chapitre de Toul à son fils Gérard qui leur a dédié ses thèses, 3 octobre 1590).
VOLCYR de Serrouville (Nicolas)
Secrétaire et historiographe du duc Antoine. Décédé en 1541.
De son oeuvre abondante, on ne retiendra ici que son récit de la guerre des Rustauds, épisode mythique de l'histoire lorraine du XVI' siècle, et sa Cronicque abrégée qui prend place parmi les sources historiographiques offertes aux chroniqueurs de la génération suivante  :
L'histoire et recueil de la triumphante et glorieuse victoire obtenue contre les séduyctz et abusez Luthériens mescréans du pays Daulsays et autres par trèshault et trèspuissant prince et seigneur Anthoine... en deffendant la foy catholicque, nostre mère l'Eglise, et vraye noblesse, à l'utilité et puffit de la chose publicque. Paris  : [Sn.], 1527. In-folio  : [10], 98 f.
(Nancy BM, Rés. 4228 ; Paris BN, Rés. Fol. Lk2. 960 a)
Réédition à Nancy  : A. Lepage, 1856 [Recueil de documents sur l'histoire de Lorraine].
892
Cronicque abrégée par petits vers huytains des empereurs, roys et ducs d'Austrasie, avecques le quinternier et singularitez du Parc d'honneur. Paris  : Didier Maheu, 1531. In-4°  : [4], 56 f.
(Nancy BM, Rés. 10304 ; Paris BN, Rés. 4° Las. 13)
Sur Nicolas Volcyr  :
Digot (Aug.), «  Notice biographique et littéraire sur Nicolas Volcyr, historiographe et secrétaire du duc Antoine  », Mémoires de la Société des sciences, lettres et arts de Nancy, 1848, p. 80-146.
Marot (Pierre), «  Notes sur Nicolas Volcyr de Serrouville, historiographe du duc de Lorraine Antoine  », Revue historique de la Lorraine, 1931, p. 5-13.
WASSEBOURG (Richard de)
Archidiacre de la cathédrale de Verdun.
Auteur d' Antiquitez largement mises à profit par les historiographes lorrains du règne de Charles III.
Décédé en 1556.
Premier volume [et second] des antiquitez de la Gaule Belgicque, royaulme de France, Austrasie et Lorraine, avec l'origine des duchez et comtés de l'ancienne et moderne Brabant, Tongre, Ardenne, Haynau, Mozelane, Lotreich, Flandres, Lorraine, Barrois, Luxembourg, Louvain, Waudemont, Jainville, Namur, Chiny, et aultres principaultez, extraictes soubz les vies des évesques de Verdun, ancienne cité d'icelle Gaule, par M. Richard de Wassebourg, archidiacre en l'église de Verdun, avec plusieurs épithomés et sommaires ès vies des papes, empereurs, roys et princes dessusdictz, depuis Jules Caesar jusques à présent 1549.
Paris  : Vincent Sertenas, 1549. In-folio  : [6], 553, [39] f.
(Metz BM, BdD B 7 Rés ; Nancy BM, 154002 ; Paris BN, Fol. L35. 55) Traduction manuscrite anonyme en latin, datant de 1551 (Saint-Mihiel BM, Ms 51).
Autre écrit  :
Lettre à Jean d' Aucy , datée de Verdun, 22 juin 1543 (Dom Calmet, Bibliothèque lorraine, 980-984).
893
Sur Richard de Wassebourg  :
Rouyer (Jean), «  Essai sur Wassebourg  », Bulletin des sociétés d'histoire et d'archéologie de la Meuse, 1984, p. 47-59.
894 II. BIBLIOGRAPHIE GÉNÉRALE
Elle présente dans l'ordre alphabétique l'ensemble des ouvrages et articles qui ont nourri notre travail, sans distinguer les titres qui portent exclusivement sur la Lorraine de ceux qui, de portée générale, aident indirectement à mieux percevoir le milieu lorrain de l'époque. On n'a pas repris ici certaines études très ponctuelles qui sont citées dans les notes.
895 896 ABRAM (Nicolas), Historia Universitatis et Collegii Mussipontani... ab institutione ad annum 1650, XVIII' siècle, Nancy BM, Ms 923 (41).
ADAM (P.), Étude sur les Grands-Jours de Saint-Mihiel. - Paris, Auguste Picard ; Bar-le-Duc, Imprimerie Contant-Laguerre, 1926.
AIMOND (Charles), Histoire des Lorrains. Essai sur leur vie politique, sociale, économique, culturelle. - Bar-le-Duc, Syndicat d'initiative, 1960.
AIMOND (Charles), Histoire de Bar-le-Duc, des origines à 1950. - Bar-le- Duc, Syndicat d'initiative, Hôtel de ville, 1954.
L'Alsace au siècle de la Réforme (1482-1621). Textes et documents. - Nancy, Presses Universitaires de Nancy, 1985.
ARBOUR (Roméo), L'ère baroque en France (1585-1643). Genève, Droz, 1977-1985. 5 vol.
ATKINSON (Geoffroy), La Littérature géographique française de la Renaissance et Supplément, Paris, 1927-1936 [reprint  : New York, Lenox, 1968].
ATORF (Hermann), La guerre des paysans Rustauds sous le duc Antoine de Lorraine. Trad. par Camille Massing. - Forbach, R. Hupfer, 1890.
AUBERT DE LA CHENAYE-DESBOIS (François), Dictionnaire de la noblesse. - Paris, 1863-1876 [Reprint Berger-Levrault, 1980].
AUERBACH (Bertrand), «  La Carte de Lorraine sous k duc Charles III (Gérard Mercator, Hans van Schille, Thierry Alix)  », Revue de Géographie, 22e année, tome XLIII, Juillet-Décembre 1898, p. 321-333.
AULOTTE (Robert) (Sous la direction de), Précis de littérature française du XVI' siècle. - Paris, P. U. F., 1991.
BABELON (Jean-Pierre), Henri IV. - Paris, Fayard, 1982.
BAGUENAULT DE PUCHESSE (M.), «  Le projet d'intervention armée du duc de Lorraine, lors de l'invasion des reîtres allemands en France  », Bulletin historique et philologique du Comité des travaux historiques et scientifiques, 1901, p. 374-380.
BAUCHEZ (Jean), Journal de Jean Banchez, greffier de Plappeville au XVI' siècle. Publié par Ch. Abel et E. de Bouteiller. - Metz, Typographie Rousseau- Pallez, 1868.
BAUDRIER (Henri), Bibliographie lyonnaise. - Lyon-Paris, 1895-1921. 12 vol. [Reprint  : Paris, Nobele, 1964].
BEAU (Antoine), «  Les Faussaires de l'histoire de Lorraine  », Mémoires de l'Académie de Stanislas, 1982/83, 1983/84, p. 127-146.
BEAUPRE (Jean-Nicolas), «  Essai historique et bibliographique sur la rédaction officielle et la publication des principales coutumes de la Lorraine
897
ducale et du Barrois  », Mémoires de la Société royale des sciences, lettres et arts de Nancy, 1843, p. 89-272.
BEAUPRE (Jean-Nicolas), Pamphlets pour ou contre les Guise. Nancy, Imprimerie de V' Raybois, 1847.
BEAUPRE (Jean-Nicolas), Nouvelles recherches de bibliographie lorraine. 1500-1700. - Nancy, Grimblot-Peiffer ; Paris, J.- B. Dumoulin, 1856.
BEAUPRE (Jean-Nicolas), Recherches historiques et bibliographiques sur les commencements de l'imprimerie en Lorraine, et sur ses progrès, jusqu'à la fin du XVII' siècle. - Nancy, Librairie de Grimblot, Ve Raybois et Cie, 1845.
BECK (Denis), Les Guerres de religion dans l'espace lorrain (1552-1598), Mémoire de maîtrise, Université de Metz, 1986, 253 p.
BEGIN (Emile Auguste), Histoire des duchés de Lorraine et de Bar, et des Trois-Evêchés (Meurthe, Meuse, Moselle, Vosges). - Nancy, Vidart et Jullien ; Paris, Veuve Charles-Béchet, 1833. 2 vol.
BEGIN (Emile Auguste), Histoire des sciences, des lettres, des arts et de la civilisation dans le Pays messin depuis les Gaulois jusqu'à nos jours. - Metz, Verronnais, Imprimeur-libraire, Editeur, 1829.
BENOIT (A.) et GERMAIN (Léon), «  Note sur les D'Haraucourt protestants  », Journal de la Société d'archéologie lorraine et du Musée historique lorrain, 1888, p. 102-108.
BENOIT (R. P. Benoît Picart), Histoire ecclésiastique et politique de la ville et du diocèse de Toul. - Toul, A. Laurent, 1707.
BENZING (Josef), Répertoire bibliographique des livres imprimés en France au seizième siècle. Bibliographie strasbourgeoise. Bibliographie des ouvrages imprimés à Strasbourg (Bas-Rhin) au XVI' siècle. Tome I. (Bibliotheca Bibliographica Aureliana. LXXX). - Baden-Baden, Editions Valentin Koerner, 1981.
BETZ (Jacques), Répertoire bibliographique des livres imprimés en France au XVII' siècle. Tome VII. Alsace (Colmar, Molsheim, Mulhouse, Neuf- Brisach, Strasbourg). - Baden-Baden, Editions Valentin Koerner, 1984.
BEXON (Gabriel Léopold Charles), Histoire de Lorraine. Tome premier [et unique]. [Suivie de  :] Notice des hommes illustres, des savants et des artistes. - Paris-Nancy, 1777.
Bibliographie Lorraine - Metz, Académie Nationale de Metz, 1970-... - Tomes I - ...
Bibliotheca Belgica. Bibliographie générale des Pays-Bas. Fondée par Ferdinand Van Der Haeghen. Rééditée sous la direction de Marie-Thérèse Lenger, Bruxelles, Editions Culture et civilisation, 1964-1975. 7 tomes [Reprint des tomes I à VI en 1979.]
898
BIETENHOLZ (Peter G.), Basle and France in the sixteenth century. The Basle Humanists and Printers in their contacts with Francophone Culture. - Genève, Droz, 1971. [Travaux d'Humanisme et Renaissance, CXII.]
BONNABELLE (M.), «  Notice sur la ville d'Etain  », Mémoires de la Société d'archéologie lorraine et du Musée historique lorrain, 1878, p. 73-108.
BONNARD (Fourier), «  Les relations de la famille ducale de Lorraine et du Saint-Siège dans les trois derniers siècles de l'indépendance  », Mémoires de la Société d'archéologie lorraine et du Musée historique lorrain, 1932, p. 1-179 ; 1933, p. 1-207.
BORGEAUD (Charles), Histoire de l'Université de Genève. L'Académie de Calvin 1559-1798. - Genève, Georg et Cie, libraires de l'Université, 1900.
BOURDOT DE RICHEBOURG (Charles), Nouveau coutumier général, ou corps des coutumes générales. Tome second. - Paris, Brunet, 1724.
BOUREULLE (P. de), «  Antoinette de Bourbon, duchesse de Guise, au temps des rivalités entre Bourbons et Lorrains  », Bulletin de la Société philomatique vosgienne, XVI' année, 1890-91, p. 31-74.
BOYÉ (Pierre), «  Cunin Alix, précepteur du duc Henri II et grand prévôt de Saint-Dié  », Bulletin de la Société d'archéologie lorraine et du Musée historique lorrain, 1922, p. 69-87 ; 103-121.
BRANTOME (Pierre de Bourdeille, sieur de), Œuvres complètes. Ed. Ludovic Lalanne. - Paris, Vve Jules Renouard, Librairie Renouard, 1864-1882. 11 vol.
BRIARD (Emmanuel) et LEPAGE (Henri), «  Des titres et prétentions des ducs de Lorraine  », Mémoires de la Société d'archéologie lorraine et du Musée historique lorrain, 1885, p. 393-408.
BRUN (Robert), Le livre illustré en France au XVP siècle. - Paris, Félix Alcan, 1930.
BRUNET (Jacques-Charles), Manuel du libraire. 5e éd. - Paris, Firmin Didot, 1860-1865. 6 vol.
BRUNOT (Ferdinand), Histoire de la langue française des origines à nos jours. Tome 2  : Le XVI' siècle. - Paris, Librairie A. Colin, 1967.
BRUWAERT (Edmond), «  Rue et quartier de la Boudière à Nancy au temps des Callot (1552-1666)  », Mémoires de la Société d'archéologie lorraine et du Musée historique lorrain, 1920-1922, p. 143-178.
BUFFET (François), Petite Bibliothèque Messine. Chronique de Buffet 1580- 1588. La Ligue à Metz. Extrait des cahiers de François Buffet, Ministre du S. E., à Metz, publié pour la première fois par E. de Bouteiller. Avec une introduction et des notes par Aug. Prost. - Paris-Nancy, 1884.
899
CABOURDIN (Guy), «  Les ducs de Lorraine et la monnaie (1480-1635)  », Annales de l'Est, 1975, p. 3-48.
CABOURDIN (Guy), Encyclopédie illustrée de la Lorraine. Les Temps Modernes, 1  : De la Renaissance à la guerre de Trente ans, Nancy-Metz, 1991.
CABOURDIN (Guy), La Lorraine entre France et Empire germanique de 1480 à 1648. - Strasbourg, Mars et Mercure, 1975. (Histoire de la Lorraine. Collection dirigée par Raymond Poidevin et Henri Tribout de Morembert. Vol. 5)
CABOURDIN (Guy), «  Lorraine évêchoise et Lorraine ducale. XVI' siècle et première partie du XVII'  », Mémoires de l'Académie de Stanislas, 1978-1979, p. 413-427.
CABOURDIN (Guy), «  Les prix en Lorraine centrale au XVI' siècle et au début du XVII'  », Annales de l'Est, 1978, p. 195-230.
CABOURDIN (Guy), Terre et hommes en Lorraine. 1550-1635. Toulois et Comté de Vaudémont. - Annales de l'Est, Mémoire n° 55, 1977.
CALMET (Dom Augustin), Histoire de Lorraine. Nouvelle Edition. - Nancy, Leseure, 1745-1757. 7 vol. [Le tome IV est la Bibliothèque Lorraine.]
CALMET (Dom Augustin), Notice de la Lorraine. - Nancy , Louis Beaurain, 1756. 2 vol.
CARAYON (A.), L'Université de Pont-à-Mousson, histoire extraite des manuscrits du P. Nicolas Abram de la Compagnie de Jésus. - Paris, L'Ecureux, libraire, 1870.
Cartulaire de Lorraine, 1656, 4 vol., 1759 p., Nancy BM, Ms 709-712 (160). CASTELNAU (Michel de), Mémoires. Ed. Petitot. Première série, tome 33. - Paris, Foucault, 1823, p. 19-504.
CAYET (Pierre-Victor), dit Palma-Cayet, Chronologie Novenaire. Collection Petitot. Première série, tomes 38-43. - Paris, Foucault, 1823-1824. 6 vol.
CAYET (Pierre-Victor), dit Palma-Cayet, Chronologie Septenaire. Collection Michaud-Poujoulat. Première série, tome 12, 2e partie. - Lyon-Paris, Guyot Frères, 1851.
CHAIX (Paul), Recherches sur l'imprimerie à Genève de 1550 à 1564. Etude bibliographique, économique et littéraire. - Genève, Droz, 1954. [Travaux d'Humanisme et Renaissance. XVI.]
CHAIX (Paul), DUFOUR (Alain) et MOECKLI (Gustave), Les livres imprimés à Genève de 1550 à 1600. Nouvelle édition revue et augmentée par Gustave Moeckli. - Genève, Droz, 1966. [Travaux d'Humanisme et Renaissance. LXXXVI.]
900
CHANTEAU (F. de), «  Collections lorraines aux XVI' et XVII' siècles  », Mémoires de la Société d'archéologie lorraine et du Musée historique lorrain, 1880, p. 340-358.
CHAPELIER (Ch.), La Lorraine et la Réforme. - Saint-Dié, Typographie et Lithographie C. Cuny, 1917.
CHAPELLIER (Charles), «  Acte de naissance de Charles de Lorraine (depuis Charles III), fils du prince François de Lorraine (François e), et de Christine de Dannemarck [sic], d'après la copie des Archives du Prince de Bauffremont Courtenay, duc d'Atrisco  », Journal de la Société d'archéologie lorraine et du Musée historique lorrain, 1889, p. 260-262.
CHAPELLIER (Charles), «  Mariage de Charles III et de Claude de France  », Journal de la Société d'archéologie lorraine et du Musée historique lorrain, 1883, p. 58-63.
CHARTENER (Gustave), Catalogue des livres rares et précieux et des estampes composant la Bibliothèque de feu H. Gustave Chartener, de Metz. Première partie. Seconde partie... - Paris, Vve Adolphe Labitte, 1885.
CHARTIER (Roger) et MARTIN (Henri-Jean), Le livre conquérant. - Paris, Fayard, 1989.
CHATELLIER (Louis), Dir., Les Réformes en Lorraine, 1520-1620. - Nancy, Presses universitaires de Nancy, 1986.
CHATTON (Edmond), «  La famille des Porcelets de Maillane ; le château et la paroisse de Valhey  », Bulletin mensuel de la Société d'archéologie lorraine et du Musée historique lorrain, 1910, p. 220-230.
CHATTON (Edmond), «  Itinéraire et ravages des reîtres en Lorraine sous la conduite du duc de Bouillon (1587)  », Mémoires de la Société d'archéologie lorraine et du Musée historique lorrain, 1911, p. 177-308.
CHENU (Paul), «  Les Editions des Heures de Nostre Dame, imprimées à Metz pour Abraham Fabert en 1599  », Revue historique de Lorraine, 1932, p. 170-176.
CHEVERNY (Philippe Hurault, comte de), Mémoires. Collection Petitot. Première série, tome 36. - Paris, Foucault, 1823, p. 21-398.
CHEVIN (Abbé), Dictionnaire latin français des noms propres de lieux ayant une certaine notoriété principalement au point de vue ecclésiastique et monastique. - Paris, Victor Retaux, 1896.
CHEVRIER (François Antoine), Histoire civile, militaire, ecclésiastique, politique et littéraire de Lorraine et de Bar. - Bruxelles, [s. n.], 1758. 7 vol. [Le septième est titré Tome IX. Partie littéraire.]
CHEVRIER (François Antoine), Mémoires pour servir à l'histoire des hommes illustres de Lorraine, avec une réfutation de la «  Bibliothèque Lorraine  » de Dom Calmez, Abbé de Senones. - Bruxelles, [s. n.], 1754. 2 vol.
901
CHONÉ (Paulette), Emblèmes et pensée symbolique en Lorraine. - Paris, Klincksieck, 1991.
Chronique protestante. XVIe siècle. Copie dactylographiée partielle, établie avant 1940 par Roger Mazauric, du Ms 867 (117) de la Bibliothèque Municipale de Metz, détruit en 1944. 274 p. (Metz BM, Ms 867).
CIORANESCU (Alexandre), Bibliographie de la littérature française du XVIe siècle. - Paris, Klincksieck, 1959.
CIORANESCU (Alexandre), Bibliographie de la littérature française du XVIIe siècle. - Paris, Editions du C. N. R. S., 1965-1966. 3 vol.
COLLETET (Guillaume), Vies des Poètes gascons. Ed. Philippe Tamizey de Larroque. - Paris, Auguste Aubry, 1866.
COLLIGNON (Albert), «  La bibliothèque du duc Antoine. Recherches bibliographiques suivies de l'inventaire annoté  », Mémoires de l'Académie de Stanislas, 1906-1907, p. 1-135.
COLLIGNON (Albert), Le mécénat du cardinal Jean de Lorraine (1498- 1550). - Paris-Nancy, 1910.
COLLIN (Hubert), « Essai d'une carte du duché de Lorraine à la fin du XVIe siècle  », Bulletin philologique et historique, 1972, p. 153-170.
COLLOT (Claude), «  Note sur les sources manuscrites et imprimées des coutumes lorraines rédigées  », Annales de l'Est, 1962, p. 353-371.
CONSTANT (Jean-Marie), Les Guise. - Paris, Hachette, 1984.
CONSTANT (Jean-Marie), La Ligue. - Paris, Fayard, 1996.
COSTE (Hilarion de), Histoire catholique où sont descrites les vies, faicts et actions héroïques et signalees des Hommes et Dames Illustres, qui par leur pieté ou Saincteté de vie, se sont rendus recommandables dans les XVI. et XVII. Siecles. - Paris, Pierre Chevalier, 1625.
COSTER (Joseph François), Eloge de Charles III dit le Grand, duc de Lorraine. - Francfort, [s. n.], 1764.
COUDERT (Jean), «  Le duc Charles III et la réformation des coutumes du Bassigny lorrain (1571-1580)  », Annales de l'Est, 1991, p. 29-59.
CROUZET (Denis), Les Guerriers de Dieu. La violence au temps des troubles de religion (vers 1525 - vers 1610). - Seyssel-Champ-Vallon, 1990. 2 vol.
CUENOT (René), Aspects de la Vie intellectuelle en Lorraine sous le règne du duc Henri II. [Refugium Animae Bibliothecae, Mélanges offerts à Albert Kolb, Wiesbaden, 1969]
CULLIERE (Alain), La vie culturelle en Lorraine dans la seconde moitié du XVIe siècle. - 1978, dactyl., 663 p. [Thèse lettres 3e cycle, Nancy II.]
902
Culture et pouvoir au temps de l'Humanisme et de la Renaissance. Actes du congrès Marguerite de Savoie, Annecy-Chambéry-Turin, 29 avril - 4 mai 1974, publiés par Louis Terreaux. - Paris, Champion, 1978. (Bibliothèque Franco Simone, 1)
CUVIER (Othon), «  Supplique adressée par les réformés du Barrois au Duc de Lorraine, de Bar et Gueldre, pour obtenir la liberté du culte public. 1560.  », Bulletin de la Société de l'histoire du protestantisme français, 1862, p. 421-432.
DAINVILLE (François de), L'éducation des jésuites (xvr-xville siècle). Textes réunis et présentés par Marie-Madeleine Compère. - Paris, Ed. de Minuit, 1978. (Le sens commun)
DAINVILLE (François de), Les Jésuites et l'éducation de la société française. La naissance de l'humanisme moderne. - Paris, Beauchesne et fils, 1940.
DANNREUTHER (Henri), «  Ligier Richier et la Réforme à Saint-Mihiel  », Extrait des Mémoires de la Société des lettres, sciences et arts de Bar-le-Duc, 1883.
DAVILLE (Louis), Bar-le-Duc à la fin du XVI' siècle (1559-1598). - Bar-le- Duc, Imprimerie Contant-Laguerre, 1917.
DAVILLE (Louis), «  Les Israélites en Lorraine sous le règne de Charles III (1545-1608)  », La Revue juive de Lorraine, 1930, p. 78-92.
DAVILLE (Louis), «  Le mariage de Marguerite de Gonzague  », Le Pays lorrain, 1905, p. 73-77.
DAVILLE (Louis), «  Note sur le droit lorrain au XVI' siècle  », Mémoires de la Société des lettres, sciences et arts de Bar-le-Duc, 1913, p. 251-266.
DAVILLE (Louis), «  Les origines du titre d'"Altesse" chez les ducs de Lorraine  », Annuaire de la Fédération historique lorraine, 1929, p. 61-71.
DAVILLE (Louis), Les prétentions de Charles III duc de Lorraine à la couronne de France. - Paris, Félix Alcan, 1909.
DAVILLE (Louis), «  Les ravages de la Lorraine pendant la Ligue  », Le Pays Lorrain, le Pays messin, 1911, p. 7-19, 70-79.
DAVILLE (Louis), «  Les relations de Henri IV et des ducs de Lorraine (1589-1610)  », Annales de l'Est, 1900, p. 434-447.
DELCAMBRE (Etienne), Le Concept de la Sorcellerie dans le duché de Lorraine au XVI' et au XVII' siècle. - Nancy, Société d'archéologie lorraine, 1948-1951. 3 vol.
DELCAMBRE (Etienne), «  Les ducs de Lorraine et les privilèges juridic- tionnels de la noblesse  », Annales de l'Est, 1952, p. 39-60, 103-119, 191-209.
DELCAMBRE (Etienne), Inventaire-Sommaire des Archives Départementales [de Meurthe-et-Moselle] antérieures à 1790. Série B - Lettres
903
patentes du duc Charles III (1546-1608). - Nancy, Société d'impressions typographiques, 1952-1957. Tomes 3-4-5.
DENIS (Paul), Le Maître de Saint-Mihiel. Recherches sur la vie et l'oeuvre de Ligier Richier. - Nancy, Berger-Levrault, 1906.
DESAN (Philippe), Penser l'histoire à la Renaissance. - Caen, Paradigme, 1993.
Diarium Universitatis Mussipontanae (1572-1764), publié par G. Gavet. - Paris-Nancy, Berger-Levrault, 1911.
Dictionnaire culturel de la Bible. - Paris, Cerf, Nathan, 1990.
Dictionnaire de biographie française, sous la direction de J. Balteau, M. Prévost, Roman d'Amat, R. Limouzin-Lamothe, H. Tribout de Morembert. - Paris, Librairie Letouzey et Ané. 1929-... - Volumes I - ...
DIDOT (Firmin), Nouvelle biographie générale. - Paris, Firmin Didot Frères et Cie, 1854-1866. 46 vol.
DIGOT (Aug.), Histoire de Lorraine. - Nancy, Vagner, Imprimeur-libraire, 1856. 6 vol.
DORVAUX (N.), Les anciens pouillés du diocèse de Metz. - Nancy, Imprimerie A. Crépin-Leblond, 1902.
DROZ (Eugénie), «  Jean de Sponde et Pascal de L'Estocart  », Bibliothèque d'Humanisme et Renaissance, 1951, p. 312-326.
DUBOIS (Claude-Gilbert), La conception de l'histoire en France au XVIe siècle (1560-1610). - Paris, Nizet, 1977.
DUMONT (Charles Emmanuel), Histoire de la ville de Saint-Mihiel. - Nancy-Paris, 1860-1862. 4 vol.
DUMONT (Charles Emmanuel), Histoire de la ville et des seigneurs de Commercy. - Bar-le-Duc, Typographie de Numa Rolin, 1843. 3 vol.
DURIVAL (M.), Description de la Lorraine et du Barrois. - Nancy, Veuve Leclerc, Leseure, 1778-1783. 4 tomes.
DU VERDIER et LA CROIX-DU-MAINE, Les Bibliothèques françaises de La Croix-du-Maine et de Du Verdier, sieur de Vauprivas. Ed. Rigoley de Juvigny - Paris, Saillant et Nyon, Michel Lambert, 1772-1773. 6 vol.
DUVERNOY (Emile), «  Les chimères du duc Charles III  », Le Pays lorrain, 1938, p. 409-412.
DUVERNOY (Emile), «  Chrétienne de Danemark, duchesse de Lorraine  », Mémoires de la Société d'archéologie lorraine et du Musée historique lorrain, 1936, p. 163-313 ; 1937-39, p. 281-484.
DUVERNOY (Emile), «  Correspondance du Duc de Lorraine Charles III avec la ville de Metz  », Annuaire de la Société d'histoire et d'archéologie de la Lorraine, 1932, p. 355-469 ; 1934, p. 223-402.
904
DUVERNOY (Emile), «  Correspondance entre le Duc Charles III et le canton de Berne  », Annales de l'Est, 1937, p. 213-256.
DUVERNOY (Emile), «  Dorothée de Lorraine  », Mémoires de l'Académie de Stanislas, 1935-1936, p. 38-57.
DUVERNOY (Emile), «  Le duc Charles III aux eaux de Spa en 1590  », Mémoires de l'Académie de Stanislas, 1931-1932, p. 43-49.
DUVERNOY (Emile), « Le duc Charles III et l'article de Paris  », Annuaire de la Fédération historique lorraine,1930, p. 87-108.
DUVERNOY (Emile), «  Henri IV et l'Université de Pont-à-Mousson  », Revue des études historiques, 1921, p. 259-261 ; 1922, p. 385-386.
DUVERNOY (Emile), «  Nicolas de Lorraine, comte de Vaudémont, duc de Mercœur  », Mémoires de l'Académie de Stanislas, 1935-1936, p. 9-37.
DUVERNOY (Emile), «  Sur la date de la majorité du duc Charles III  », Journal de la Société d'archéologie lorraine et du Musée historique lorrain, 1895, p. 172-177.
DUVERNOY (Emile), «  Une infante d'Espagne à la cour de Lorraine en 1599  », Mémoires de l'Académie de Stanislas, 1914-1915, p. 66-85.
EMMERY (Jean-Louis Claude), Faits concernant la ville de Metz et le Pays Messin. - Metz, [s. n.], 1788.
EMMERY (Jean-Louis Claude), Recueil des édits, déclarations, lettres- patentes, et arrêts du Conseil enregistrés au Parlement de Metz. - Metz, Pierre Marchal, Veuve Antoine et fils, 1774-1778. 5 tomes.
Encyclopédie illustrée de la Lorraine. 2  : La Vie intellectuelle. - Nancy- Metz, 1988.
Extraits des annoblissements, confirmations de Noblesse, Gentillesses,
qui sont au Trésor des Chartres de Lorraine, redigez par ordre alphabétique. Lettres A-L (1082 feuillets) - Lettres M-Z (939 feuillets). 2 volumes, Paris BN, Ms Collection de Lorraine 577-578.
FARGE (James K.), Biographical register of Paris Doctors of Theology. 1500-1536. - Toronto, Pontifical Institute of Mediaeval Studies, 1980.
FAVIER (Justin), «  Nouvelle étude sur l'Université de Pont-à-Mousson. Comment on y devenait maître ès arts. Programme des études. Cérémonial de la collation des grades  », Mémoires de la Société d'archéologie lorraine et du Musée historique lorrain, 1880, p. 358-425.
FAVIER (Justin), «  Sentences et proverbes français recueillis en Lorraine au XVI' siècle  », Annales de l'Est, 1904, p. 108-116.
FAVIER (Justin), Trésor du bibliophile lorrain (Fac-similé de 125 titres ou frontispices d'ouvrages lorrains rares et précieux). - Nancy, Sidot Frères éditeurs, 1889.
905
FEBVRE (Lucien), Au coeur religieux du XVI' siècle. 2e éd. - Paris, E. H. E. S. S., 1983 (Livre de poche, Biblio Essais, 4014).
FINFE DE SAINT-PIERREMONT (Max de), «  La Tombe de Jacques de Saint-Vincent, Seigneur de Sorcy, à Ziemetshausen, en Bavière  », Mémoires de la Société d'archéologie lorraine et du Musée historique lorrain, 1911, p. 157-176.
FOPPENS (Jean-François), Bibliotheca Belgica. - Bruxellis, Per Petrum Foppens, 1739.
FOURRIER DE BACOURT (Etienne), «  Charles III et les diamants de la couronne ducale  », Mémoires de la Société d'archéologie lorraine et du Musée historique lorrain, 1895, p. 226-235, 415-418.
FRANÇOIS (Dom Jean) et TABOUILLOT (Dom Nicolas), Histoire de Metz. - Paris, Editions du Palais royal, 1974. 6 tomes. [Reprint de l'édition messine, 1769-1790.]
FRANÇOIS (M.), «  Les Princes lorrains et la guerre des Rustauds  », Le Pays lorrain, 1937, p. 158-165.
FRIZON (N.), Petite bibliothèque verdunoise. Recueil de documents inédits et de pièces rares sur Verdun et le Pays verdunois, publié avec introduction et notes. - Verdun, Ch. Laurent, 1885-1889. 5 tomes.
GABER (Stéphane), «  L'évolution territoriale de l'espace lorrain (1477- 1789)  », Lotharingia, 1991, p. 251-296.
GEISENDORF (Paul), Livre des habitants de Genève. Tome 2  : 1572-1587. - Genève, Droz, 1957-1963. [Travaux d'Humanisme et Renaissance, XXVI et LVI.]
GERMAIN (Léon), «  Document sur la victoire du duc Charles III contre les Huguenots dans la plaine d'Alsace en 1589  », Journal de la Société d'archéologie lorraine et du Musée historique lorrain,1899, p. 263-264.
GOUJET (Abbé), Bibliothèque françoise. - Paris, Guérin et Le Mercier, 1741-1756. 18 vol.
GOURDON DE GENOUILLAC (H.), Dictionnaire des fiefs, seigneuries, châtellenies, etc. de l'Ancienne France. - Paris, E. Dentu, 1862.
GOURON (André) et TERRIN (Odile), Bibliographie des coutumes de France. Editions antérieures à la Révolution. - Genève, Droz, 1975. (Travaux d'histoire éthico-politique, 28)
GRAHAM (V. E.), JOHNSON (W.), The Royal Tour of France by Charles IX and Catherine de Medici  : festivals and entrier, 1564-1566. - Toronto, Buffalo, London, University of Toronto Press, 1979.
(La) Grande Encyclopédie. Inventaire raisonné des Sciences, des Lettres et des Arts. - Paris, H. Lamirault et Cie, éditeurs ; Société Anonyme de la Grande Encyclopédie, [1885-1902]. 31 vol.
906
GROULARD (Claude), Mémoires. Collection Petitot. Première série, tome 49. - Paris, Foucault, 1826, p. 287-438.
GUILLERMOU (Alain), Les jésuites. 5e éd. - Paris, P. U. F., 1992. (Que sais-je  ?)
HAAG (Eugène et Emile), La France Protestante. - Paris, Bureaux de la Publication, Joël Cherbuliez, libraire-éditeur, 1846-1858. 10 vol.
HAAG (Eugène et Emile), La France Protestante. 2e éd. - Paris, Sandoz et Fischbacher, 1877-1888. 6 vol. parus [A. - GAS.].
HECK (Jacques-Henri), «  Georges-Jean de Veldenz, comte de la Petite- Pierre, fondateur de Phalsbourg. Le destin d'un petit seigneur dans la tourmente du 16e siècle  », Les Cahiers lorrains, 1992, p. 29-45.
HENNEQUIN (Jacques), «  L'Héroïsation du duc de Mercœur dans l' "Histoire de Filipe-Emanuel de Lorraine", de Bruslé de Montpleinchamp  », Mémoires de l'Académie nationale de Metz, 1973, p. 109-127.
HENRI IV, roi de France, Recueil des lettres missives de Henri IV, publié par M. Berger de Xivrey. - Paris, Imprimerie Royale, Imprimerie Impériale, Imprimerie Nationale, 1843-1876. 9 vol.
HENRY (Edouard), «  Intervention de Charles III, duc de Lorraine, dans les affaires de la Ligue en Champagne (1562-1596)  », Mémoires de la Société d'archéologie lorraine, 1864, p. 72-156.
HERELLE (G.), La Réforme et la Ligue en Champagne. Documents I et II. - Paris, Champion, [1888-1892]. 2 vol.
HERRMANN (Hans Walter), «  Das Leben am Lotharingischen Herzogshof. 1477-1624  », Jahrbuch für westdeutsche Landesgeschichte, 1986, p. 63-95.
HOCH (Philippe), «  L'imprimeur Abraham Fabert et le cercle des humanistes de Metz  », Mélanges offerts à Gérard Oberlé pour ses 25 ans de librairie  : 1967-1992. - Sainte-Savine, Imprimerie Covan, 1992, p. 155-162.
HOLLIS (Christopher), Histoire des jésuites. - Paris, Fayard, 1969.
HUBER (Emile), «  Episode de la guerre des Rustauds  », Mémoires de l'Académie nationale de Metz, 1905-1906, p. 139-188.
HUGUET (Edmond), Dictionnaire de la langue française du seizième siècle. - Paris, Champion, Didier, 1925-1967. 7 vol.
HUMBERT (Auguste), «  Le faux voyage de Catherine de Médicis à Nancy  », Annuaire de la Fédération historique lorraine, 1928, p. 45-60.
HUMBERT (Auguste), «  La neutralité lorraine en 1564  », Annuaire de la Fédération historique lorraine, 1929, p. 37-59.
HURAULT (Philippe), évêque de Chartres, Mémoires. Collection Petitot. Première série, tome 36. - Paris, Foucault, 1823, p. 409-510.
907
HYVER (Charles), Maldonat et les commencements de l'université de Pont- à-Mousson (1572-1582). - Nancy, Imprimerie de N. Collin, 1873.
Index Aureliensis. Catalogus librorurn Sedicimo Saeculo impressum. Aurelia Aquensis. - Baden-Baden, Verlag Valentin Koerner, 1965-1982.
ISEMANN (Bernd), Das hdrtere Eisen. Herzog Georg Hans Pfalzgraf von Lützelstein. - Strasbourg, Huneburg-Verlag, 1942.
JACOB (P. L.), Bibliothèque dramatique de Monsieur de Soleinne. - Paris, Administration de l'Alliance des Arts, 1843-1845. 6 vol.
JACQUOT (Jean), Dir., Dramaturgie et Société. Rapports entre l'oeuvre théâtrale, son interprétation et son public aux XVI' et XVII' siècles. Colloque international du C. N. R. S. Sciences humaines, Nancy, 14-21 avril 1967. - Paris, Éditions du C. N. R. S., 1968.
JOIGNON (Camille-Paul), En plein coeur du Barrois  : le comté et la ville de Ligny-en-Barrois. - Bar-le-Duc, Imprimerie Saint-Paul, 1951. 2 vol.
JOUANNA (Arlette), Le devoir de révolte. La noblesse française et la gestation de l'Etat moderne, 1559-1661. - Paris, Fayard, 1989.
JOUANNA (Arlette), La France du XVI' siècle. 1483-1598. - Paris, P. U. F., 1996.
JOUANNA (Arlette), Ordre social, mythes et hiérarchies dans la France du XVI' siècle. - Paris, Hachette, 1977.
KAISER (Jean-Baptiste), «  Antoine Fournier, chanoine régulier de St Augustin, princier de la cathédrale de Metz, évêque de Basilis, suffragant de Metz, 1532-1610  », Études d'histoire ecclésiastique diocésaine offertes à S. E. MgrJ. B. Pelt, Évêque de Metz à l'occasion de son jubilé sacerdotal. 1886-1936. - Metz, 1936, p. 85-172.
KAMMERER-SCHWEYER (Odile), La Lorraine des marchands à Saint- Nicolas-de-Port, du XIVe au XVI' siècle. - Saint-Nicolas-de-Port, Connaissance et Renaissance de la Basilique, 1985.
KAMMERER-SCHWEYER (Odile), «  Saint-Nicolas-de-Port au XVI' siècle et le commerce de la draperie  », Annales de l'Est, 1976, p. 3-38.
KOLB (Albert), «  Die Anfânge der Druckkunst in Nancy  », Gutenberg- Jahrbuch, 1930, p. 209-225.
KOLB (Albert), Bibliographie des Franzôsischen Buches im 16. Jahrhundert. Druck. Illustration. Einband. Papiergeschichte. - Wiesbaden, Otto Harrassowitz, 1966-1971. 2 vol. [Beitrâge zum Buch - und Bibliothekswesen, 14, 16.]
KOLB (Albert), «  Die Druckerfamilie Marchant in Verdun (1572-1588) und Pont-à-Mousson (1583-1622)  », Gutenberg-Jahrbuch, 1964, p. 209-216.
908
KOLB (Albert), «  Lothringische Druckprivilegien des 16. Jhrs  », Gutenberg- Jahrbuch, 1958, p. 183-187.
KONARSKI (Wlodimir), Mélanges historiques et biographiques  : Bar-le- Duc et le Barrois. - Bar-le-Duc, Imprimerie Comte-Jacquet, 1909. 2 vol.
LABARRE (Albert), Répertoire bibliographique des livres imprimés en France au XVII' siècle. Tome IV  : Douai. - Baden-Baden, Éditions Valentin Koerner. (Bibliotheca Bibliographica Aureliana, LXXXVI.)
LA CONDAMINE (Pierre de), Une principauté de conte de fées, Salm en Vosges. Nouvelle édition augmentée. - Paris, Éditions du Palais-Royal, [19741 LA CROIX-DU-MAINE, voir DU VERDIER.
LANERY D'ARC (Pierre), Le Livre d'or de Jeanne d'Arc. Bibliographie raisonnée et analytique des ouvrages relatifs à Jeanne d'Arc. - Paris, Librairie Techener, Henri Leclerc et Cornuau, Successeurs, 1894.
LAPEYRE (Henri), Les monarchies européennes du XVI' siècle. - Paris, P. U. F., 1967.
LAPREVOTE (Charles), Notice historique et biographique sur la ville de
Mirecourt depuis son origine jusqu'en 1766. - Nancy, Lucien Wiener, 1877. LAZARD (Madeleine), Le théâtre au XVIe siècle. - Paris, P. U. F., 1980. LEBEGUE (Raymond), La tragédie française de la Renaissance. 2e éd.
Bruxelles-Paris, S. E. D. E. S., 1954.
LEBEGUE (Raymond), La tragédie religieuse en France. Les débuts (1514- 1573). - Paris, Champion, 1929. (Bibliothèque littéraire de la Renaissance. Nouvelle série. Tome XVII.)
LECLER (Joseph), Histoire de la tolérance au siècle de la Réforme. Rééd. - Paris, Albin Michel, 1994. (Bibliothèque de l'évolution de l'humanité, 5)
LE COULLON (Jean), Journal de Jean le Coullon. 1537-1587. D'après le manuscrit original publié pour la première fois et annoté par E. de Bouteiller. - Paris, D. Dumoulin et Cie, 1881.
LELONG (Jacques), Bibliothèque historique de la France. - Paris, Imprimerie de Jean-Thomas Herissant, 1768-1778. 5 vol.
LEPAGE (Henri), Les archives de Nancy ou Documents inédits relatifs à
l'histoire de cette ville - Nancy, Lucien Wiener, Libraire-Editeur, 1865. 4 vol. LEPAGE (Henri), «  Catalogue de la bibliothèque du duc de Lorraine Henri II
avec des notes pour servir à l'histoire de la bibliothèque lorraine  », Journal de la
Société d'archéologie lorraine, 1858, p. 6-22, 152-154.
LEPAGE (Henri), Études sur le théâtre en Lorraine et sur Pierre Gringoire. - Nancy, Grimblot et Veuve Raybois, 1849.
LEPAGE (Henri), Inventaire-sommaire des Archives départementales antérieures à 1790. Meurthe-et-Moselle. - Nancy, Collin, V. Mangeot, Nicolle, 1873-1891.6 vol.
909
LEPAGE (Henri), Ed., Lettres et instructions de Charles III, duc de Lorraine, relatives aux affaires de la Ligue. - Nancy, Lucien Wiener, 1864. (Recueil de documents sur l'histoire de Lorraine, IX.)
LEPAGE (Henri), «  Les offices des duchés de Lorraine et de Bar et la Maison des ducs de Lorraine  », Mémoires de la Société d'archéologie lorraine,1869, p. 17-440.
LEPAGE (Henri), Le Palais ducal de Nancy. - Nancy, L. Wiener, 1861.
Le Pamphlet en France au XVI' siècle. - Paris, Presses de l'E. N. S., 1983. (Cahiers Verdun-L. Saulnier, 1)
L'ESTOILE (Pierre de), Mémoires journaux. Collection Petitot. Première série, tomes 45-49. - Paris, Foucault, 1825-1826. 5 vol.
LEVER (Maurice), La fiction narrative en prose au XVIP siècle. Répertoire bibliographique du genre romanesque en France (1600-1700). - Paris, Éditions du C. N. R. S., 1976.
LEVY (Paul), Histoire linguistique d'Alsace et de Lorraine. - Strasbourg, Publications de la Faculté des Lettres, 1929. 2 vol.
LIONNOIS (Abbé Jean-Jacques Bouvier, dit), Histoire des villes vieille et neuve de Nancy. - Nancy, Haener fils et Delahaye, 1805. 3 vol.
LIVET (Ch. - L.), La grammaire française et les grammairiens du XVI' siècle. - Paris, Didier et Cie, Auguste Durand, 1859.
LIVET (Georges), Les guerres de Religion. 7e éd. - Paris, P. U. F., 1993. (Que sais-je  ?)
MAGGIOLO (Louis), «  Le Théâtre classique en Lorraine (1574-1736). Répertoire chronologique et bibliographique  », Mémoires de l'Académie de Stanislas, 1886.
MAGNIENVILLE (R. de), Claude de France, duchesse de Lorraine. - Paris, Librairie Académique Didier, Emile Perrin, 1885.
MARCHAL (Laurent), «  Petit supplément aux Recherches de bibliographie lorraine [de Beaupré]  », Journal de la Société d'archéologie lorraine, 1871, p. 103-116.
MARCILLY (Thérèse), «  Quelques aspects du théâtre en Lorraine à la fin du XVIe siècle et au début du XVII' siècle  », Le Pays lorrain, 1967, p. 158-166.
MARGUERITE DE VALOIS, Mémoires. Collection Petitot. Première série, tome 37. - Paris, Foucault, 1823, p. 27-186.
MAROT (Pierre), «  L'édition des "Icones XXXVI ad Sacrae Historiae (idem compositae" de Pierre Woeiriot  », Gutenberg-Jahrbuch, 1952, p. 136-145.
MAROT (Pierre), «  Instructions données par Charles III à Jean de Lenoncourt, son envoyé auprès du Pape Sixte Quint (9 septembre 1589)  », Revue historique de la Lorraine, 1933, p. 76-83.
910
MAROT (Pierre), «  Le Palais ducal et la cour des ducs de Lorraine de René II à Charles IV  », Annuaire de la Société lorraine des études locales, 1932- 1933.
MAROT (Pierre), Recherches sur les Pompes funèbres des Ducs de Lorraine.
Nancy-Paris-Strasbourg, Berger-Levrault, 1935.
MAROT (Pierre), «  La Statue équestre du duc Charles III conçue pour la Ville-Neuve de Nancy et son "modèle"  », Le Pays lorrain, 1973, p. 13-32.
MAROT (Pierre), Le Symbolisme de la Croix de Lorraine. Avec 31 gravures.
Paris, Éditions Berger-Levrault, 1948. (Cahiers du Pays lorrain - Premier Cahier [et unique].)
MAROT (Pierre) et CHOUX (Jacques), Le Vieux Nancy. - Nancy, Presses Universitaires de Nancy & Editions du Pays Lorrain, 1993.
MARTIN (Eugène), Histoire des diocèses de Toul, de Nancy et de Saint-Dié.
Nancy, A. Crépin-Leblond, 1900-1903. 3 tomes.
MARTIN (Eugène), «  Le P. Abram, historien de l'Université de Pont-à- Mousson et ses deux traducteurs  », Mémoires de la Société d'archéologie lorraine et du Musée historique lorrain, 1887, p. 228-253.
MARTIN (Eugène), L'Université de Pont-à-Mousson (1572-1768). - Nancy, Berger-Levrault, 1891.
MATORÉ (Georges), Le Vocabulaire et la société du XVF siècle. - Paris, P. U. F., 1988.
MATTHEY (Léon A.), «  Ecoliers français inscrits à l'Académie de Genève (1559-1700)  », Bibliothèque d'Humanisme et Renaissance, XI, 1949, p. 86-98, 224-241.
MAZAURIC (Roger), «  Claude-Antoine de Vienne, Sieur de Clervant (1534- 1588)  », Annuaire de la Société d'histoire et d'archéologie de la Lorraine, 1967- 1968, p. 83-152.
MENAGER (Daniel), Introduction à la vie littéraire du XVF siècle. - Paris, Bordas, 1968 (rééd. 1984).
MENAGER (Daniel), Ronsard. Le Roi, le Poète et les Hommes. - Genève, Droz, 1979. (Travaux d'Humanisme et Renaissance, CLXIX)
MEURISSE (Martin), Histoire de la naissance, du progrès et de la décadence de l'hérésie dans la ville de Metz et dans le Pays messin. - Metz, Jean Antoine, 1642.
MEURISSE (Martin), Histoire des évêques de l'Eglise de Metz. - Metz, Jean Antoine, 1634.
MICHAUD (J. Fr.), Biographie Universelle Ancienne et Moderne. - Graz (Austria), Akademische Druck. - u. Verlagsanstalt, 1966-1970. 45 vol. [Reprint.]
911
MICHEL (Jean-François), «  Les écoles protestantes à Metz et en Pays messin aux XVI' et XVII' siècles  », Annales de l'Est, 1969, p. 213-242.
MICHEL (Louis Antoine), Biographie historique et généalogique des
hommes marquants de l'ancienne province de Lorraine. - Nancy, Hissette, 1829. MORY D'ELVANGE, Extraits d'anciennes chroniques lorraines. - Nancy,
Lucien Wiener, 1868. (Recueil de documents sur l'histoire de Lorraine, XIII) MORY D'ELVANGE, Notice de quelques manuscrits ou livres rares qui ont
rapport à l'histoire de Lorraine, XVIII' s., Nancy BM, Ms. 775 (207). MOUTON (Léo), Un demi-roi, le duc d'Epernon (1554-1589). - Paris, Perrin
et Cie, 1922.
MUHLENBECK (Eug.), Claude Rouget. Une église Calviniste au XVI' siècle. 1550-1581. Histoire de la Communauté réformée de Sainte-Marie-aux- Mines (Alsace). - Paris-Strasbourg, 1881.
MULLER (Jean), Répertoire bibliographique des livres imprimés en France au seizième siècle. Bibliographie strasbourgeoise. Bibliographie des ouvrages imprimés à Strasbourg (Bas-Rhin) au XVI' siècle. Tomes II et III. - Baden- Baden, Éditions Valentin Koerner, 1985-1986. 2 vol. (Bibliotheca Bibliographica Aureliana, XC et CV.)
Neue Deutsche Biographie. Herausgegeben von der Historischen Kommission bei der Bayerischen Akademie der Wissenschaften. - Berlin, Duncker & Humblot, 1971-...
NICERON (Jean-Pierre), Mémoires pour servir à l'histoire des hommes illustres dans la république des lettres. - Paris, Briasson, 1729-1745. 43 vol.
NOEL (François Jean-Baptiste), Catalogue des principaux livres, manuscrits, monnaies, médailles, etc. provenant des collections lorraines de M. Noël. - Nancy, Peiffer, Grimblot, Guibal, 1858.
NOEL (François Jean-Baptiste), Catalogue raisonné des collections lorraines (Livres, manuscrits, tableaux, gravures, etc) de M. Noël. - Nancy, Chez l'Auteur, 1850-1855. 3 vol.
NOLHAC (Pierre de), Ronsard et l'humanisme. - Paris, Champion, 1921.
Notes additionnelles à la «  Bibliothèque de Lorraine  », de Dom Calmet. - XIX' siècle, formats divers, 28 p. et 58 f., Nancy BM, Ms 2054 (986).
OHL DES MARAIS (Albert), Histoire chronologique de la ville et du val de Saint-Dié. - Saint-Dié, Imprimerie Loos, 1947.
OLIVIER (C.), Châtel-sur-Moselle avant la Révolution. - Epinal, Henry Fricotel, 1898.
PALLIER (Denis), «  Circuits de diffusion de l'imprimerie en temps de paix et en temps de guerre. Modes de distribution et livres distribués pendant la Ligue  », Le livre dans l'Europe de la Renaissance, Actes du 28e colloque
912
international d'Etudes humanistes de Tours. - Paris, Promodis, Ed. du Cercle de la librairie, 1988, p. 386-404.
PALLIER (Denis), Recherches sur l'imprimerie à Paris pendant la Ligue (1585-1594). - Genève, Droz, 1975.
PANGE (Jean de), L'auguste maison de Lorraine. - Lyon, Imprimeries réunies de Lyon, 1966.
PARISET (François-Georges), «  Journaux de voyages en Lorraine au XVIIe siècle  », Annales de l'Est, 1955, p. 37-58.
PARISET (François-Georges), «  Le Mariage d'Henri de Lorraine et de Marguerite Gonzague-Mantoue. Les fêtes et le témoignage de Jacques de Bellange  », Les Fêtes de la Renaissance, I. - Paris, C. N. R. S., 1956, p. 153- 189.
PARISOT (Robert), Histoire de Lorraine (Duché de Lorraine, Duché de Bar, Trois-Évêchés). - Paris, Auguste Picard, 1925. 3 vol.
PELLETIER (Dom Ambroise), Nobiliaire, ,ou Armorial général de la Lorraine et du Barrois, en forme de dictionnaire. Nouvelle édition augmentée. - Paris, Palais-Royal, 1974. 3 vol. [Reprint de l'édition de 1758, avec suppléments.]
PELT (Jean-Baptiste), Textes extraits principalement des registres capitulaires (1210-1790). - Metz, Imprimerie Lorraine, 1930. (Études sur la Cathédrale de Metz.)
PERNOT (Michel), Les guerres de Religion en France, 1559-1598. - Paris, S. E. D. E. S., 1987.
PERNOT (Michel), «  Les Guises  : une mise au point  », Annales de l'Est, 1990, p. 83-114.
PFISTER (Christian), «  La captivité du Marquis de Chaussin (1594-1596)  », Journal de la Société d'archéologie lorraine et du Musée historique lorrain, 1897, p. [193] - [204], marquées 103-114.
PFISTER (Christian), «  Le Chapitre Primatial de Nancy  », Mémoires de l'Académie de Stanislas, 1906-1907, p. 144-216.
PFISTER (Christian), Histoire de Nancy. - Paris-Nancy, Berger-Levrault, 1902-1909. 3 vol.
PFISTER (Christian), «  Liste des étudiants lorrains inscrits à l'Université de Bâle  », Bulletin mensuel de la Société d'archéologie lorraine et du Musée historique lorrain, 1910, p. 124-133.
PIDOUX (Pierre), Le Psautier huguenot du XVI' siècle. Mélodies et documents. - Bâle, Ed. Baerenreiter, 1962. 2 vol.
913
PIERRARD (Pierre), Dictionnaire des prénoms et des saints. - Paris, Larousse "Références", 1988.
PIERRON (Dom Bernardin), Templum Metensibus Sacrum, Carmen. Le
Temple des Messins, Poëme. - Metz, Jean-Baptiste Collignon, Gerlache, 1779. PIERSON (G.), «  Le Prieuré de Salonne  », Mémoires de la Société
d'archéologie lorraine, 1870, p. 116-138.
PILLEMENT (Paul), «  Une querelle tragique à la cour du duc Charles III  », Revue historique de la Lorraine, 1950, p. 51-58.
PIMODAN (G. de), La Mère des Guises  : Antoinette de Bourbon ( 1494- 1583). Nouv. éd. Préf. de L. Madelin. - Paris, Champion, 1925.
PINEAUX (Jacques), La poésie des protestants de langue française, du premier synode national jusqu'à la proclamation de l'édit de Nantes (1559- 1598). - Paris, Klincksieck, 1971.
POIRIER (F. J.), Metz. Documents généalogiques. Armée, noblesse, magistrature, haute bourgeoisie. D'après les registres des paroisses. 1561-1792. - Paris, Lamulle & Poisson, 1899.
Pouillié [sic] ecclésiastique et civil du diocèse de Toul. - Toul, Louis et Etienne Rolin, 1711.2 vol.
POULL (Georges), La Maison ducale de Lorraine. - Nancy, Presses Universitaires de Nancy, 1991.
POULL (Georges), La maison souveraine et ducale de Bar. - Nancy, Presses Universitaires de Nancy, 1994.
Protestants messins et mosellans. XVIe-XXe siècles. Actes du colloque de Metz, 15-16 novembre 1985. - Metz, Société d'histoire et d'archéologie de la Lorraine, Ed. Serpenoise, 1988.
PUYMAIGRE (Théodore-Joseph Boudet, Comte de), Poètes et romanciers de la Lorraine. - Metz, Pallez & Rousseau, 1848.
RABUTIN (François de), Commentaires des dernières guerres en la Gaule Belgique. Collection Petitot. Première série, tomes 31 et 32. - Paris, Foucault, 1823. 2 vol.
RAYMOND (Marcel), L'influence de Ronsard sur la poésie française, 1550- 1585 . Rééd. - Paris, Champion, 1993. (Bibliothèque littéraire de la Renaissance, série 2, 14-15)
REAL (M. de), La Science du gouvernement, contenant l'examen des principaux ouvrages composés sur des Matières de Gouvernement. Tome huitième. Septième partie. - Paris, Les Libraires Associés, 1764.
Recherche generale et alphabetique par noms de familles de touttes les lettres de Noblesses, qualitée de comte, baron, reconnoissance de Noblesse, confirmations d'icelles... et touttes autres lettres touchant ladite noblesse, qui se
914
trouvent au Tresor des chartres à Nancy. - XVIIIe siècle, 370 x 240 mm, 295 f., Paris BN, Ms fr. 32305.
RENAULD (Jules), La ville de Charmes-sur-Moselle aux XVr et XVIIe siècles. - Nancy, Husson-Lemoine, Lucien Wiener, 1871.
Répertoire bibliographique des livres imprimés en France au seizième siècle. - Baden-Baden, Heitz, Valentin Koerner, 1968-1980. 30 livraisons (Bibliotheca Bibliographica Aureliana)
" 4e livraison, 1970  : 118. Pont-à-Mousson, par E. Van der Vekene, p.37-44. 161. Verdun, par E. Van der Vekene, p. 51-70.
" 7e livraison, 1971  : 88. Metz, par E. Van der Vekene, p. 9-33. 90. Nancy, par A. Ronsin, p. 35-43.
136. Saint-Nicolas-de-Port, par A. Ronsin, p. 45-52. 150. Toul, par A. Kolb, p. 53-56.
28e livraison, 1978 : 106. Novéant, par J. -M. Arnoult, p. 123-125.
29e livraison, 1979 : Additions et corrections.
" 30e livraison, 1980 : Tables.
Répertoire des ouvrages pédagogiques du XVIe siècle. (Bibliothèques de Paris et des départements). - Paris, Imprimerie Nationale, 1886.
Répertoire des ouvrages pédagogiques du XVIe siècle. Compléments. (1886- 1894). - Paris, I. N. R. P., 1979.
RITTER (François), Catalogue des livres du XVIe siècle [imprimés en Alsace] ne figurant pas à la B. N. U. de Strasbourg. - Strasbourg, P. H. Heitz, 1960.
RITTER (François), Histoire de l'imprimerie alsacienne aux XVe et XVIe siècles. - Strasbourg-Paris, F. X. Le Roux, 1955.
RITTER (François), Répertoire bibliographique des livres [imprimés en Alsace] du XVIe siècle qui se trouvent à la B. N. U. de Strasbourg. - Strasbourg, P. H. Heitz, 1937-1955. 4 vol.
ROBERT-DUMESNIL (A. P. F.), Le Peintre-Graveur Français. - Paris- Leipzig, 1835-1871. 11 vol.
ROBINET (N.) et CILLANT (J.-B.-A.), Pouillé du diocèse de Verdun. - Verdun, 1888-1910.4 vol.
ROGEVILLE (Pierre Dominique Guillaume de), Dictionnaire historique des ordonnances et des tribunaux de la Lorraine et du Barrois. - Nancy, Veuve Leclerc, Nicolas Gervois, 1777. 2 vol.
RONSIN (Albert), Périodiques lorrains antérieurs à 1800. - Annales de l'Est, Mémoire n° 25, 1964.
915
RONSIN (Albert), Répertoire bibliographique des livres imprimés en France au XVII' siècle. Tome X  : Lorraine. Trois-Évêchés. - Baden-Baden, Valentin Koerner, 1984. (Bibliotheca Bibliographica Aureliana, XCVIII.)
ROUSSEL (Nicolas), Histoire ecclésiastique et civile de Verdun. - Bar-le- Duc, Contant-Laguerre, 1863-1864. 2 vol.
SAINT-MAURIS (Victor de), Études historiques sur l'ancienne Lorraine. - Nancy, Vagner, 1861. 2 vol.
Satyre [sic] Menippée de la Vertu du Catholicon d'Espagne et de la tenue des Estats de Paris. Nouvelle édition revue sur le texte complet de 1594. Edouard Tricotel. - Paris, Alphonse Lemerre, 1877-1881. 2 vol.
SAVE (Gaston), «  Correspondance des Comtes de Salm, de 1550 à 1600  », Bulletin de la Société philomatique vosgienne, 1890-1891, p. 75-136.
SCHULER (C.), «  Portraits inédits de Charles III, Christine de Danemark et Nicolas de Vaudémont  », Mémoires de la Société d'archéologie lorraine et du Musée historique lorrain, 1887, p. 220-227.
SECOUSSE, Catalogue des livres de la bibliothèque de M. Secousse. - Paris, Barrois, 1755.
SERVAIS (Victor), «  Recherches sur la situation de la librairie, l'établissement et l'état de l'imprimerie à Bar-le-Duc et dans quelques autres parties du Barrois pendant les XIVe, XVe, XVI', XVII' et XVIII' siècles  », Mémoires de la Société des Lettres, sciences et arts de Bar-le-Duc, 1871, p. 80- 97 ; 1880, p. 19-32.
SIMONIN (Michel), Vivre de sa plume au XVI' siècle, ou la carrière de François de Belleforest. - Genève, Droz, 1992.
SOMMERVOGEL (Carlos), Bibliothèque de la Compagnie de Jésus. Bruxelles-Paris-Toulouse, 1890-1932. 12 vol.
STELLING-MICHAUD (S.), Le Livre du recteur de l'Académie de Genève (1559-1878). - Genève, Droz, 1959-1991. 6 vol. (Travaux d'Humanisme et Renaissance, XXXIII)
STENGEL (E.), Chronologisches Verzeichnis Franzéisischer Grammatiken vom Ende des 14. bis zum Ausgange des 18. Jahrhunderts, nebst Angabe der bisher ermittelten Fundorte derselben. - Oppeln, Eugen Franck's Buchhandlung (Georg Maske), 1890.
STREUBER (Albert), «  Franziisische Grammatik und Franzeisischer Unterricht in Deutschland wâhrend des 16. Jahrhunderts  », Zeitschrift fur Franzd.sische Sprache und Literatur (Band 78), 1968, p. 69-101 ; (Band 79), 1969, p. 172-191 ; 328-348.
TAVENEAUX (René), «  L'Esprit de croisade en Lorraine aux XVI' et XVII' siècles  », L'Europe, l'Alsace et la France, Études réunies en l'honneur du doyen Georges Livet. - Strasbourg, 1986, p. 257-263.
916
TAVENEAUX (René), Le Jansénisme en Lorraine, 1640-1789. - Paris, Vrin, 1960.
TECHENER (Léon), Bibliothèque champenoise. - Paris, Techener, 1886.
TEISSIER (Guillaume Ferdinand), Essai philologique sur les commencements de la typographie à Metz et sur les imprimeurs de cette ville. - Metz-Paris, Tilliard Frères, 1828.
THIERY (A. D.), Histoire de la ville de Toul et de ses évêques. - Paris- Nancy-Toul, 1841. 2 vol.
THIRIOT (G.), La Cathédrale de Metz. Les épitaphes. - Langres, Imprimerie Champenoise, 1928. (Études sur la cathédrale de Metz)
THOU (Jacques-Auguste de), Mémoires. Collection Petitot. Première série, tome 37. - Paris, Foucault, 1823, p. 217-530.
TOEPKE (Gustav), Die Matrikel der Universitât Heidelberg von 1386 bis 1662. - Heidelberg, Selbstverlag des Herausgebers. In Commission  : Carl Winter' s Universitâtsbuchhandlung, 1884-1893. 3 vol.
TRIBOUT DE MOREMBERT (Henri), La Réforme à Metz. I. Le Luthéranisme, 1519-1552. II. Le Calvinisme, 1553-1685. - Annales de l'Est, Mémoires n° 36 et 41, 1969-1971.
TRIBOUT DE MOREMBERT (Henri), Le théâtre à Metz. I. Du Moyen Age à la Révolution. - Paris-Metz, 1952. (Publications de la Société d'histoire du théâtre)
TRIBOUT DE MOREMBERT (Henri), Un grand réformateur lorrain au XVII' siècle. Jean des Porcelets de Maillane, Évêque et Comte de Toul (1581- 1624). - Metz, Paul Frentz, 1938.
(L') Université de Pont-à-Mousson et les problèmes de son temps. Actes du colloque organisé par l'Institut de recherche régionale en sciences sociales, humaines et économiques de l'Université de Nancy II (Nancy, 16-19 octobre 1972). - Annales de l'Est, Mémoire n° 47, 1974.
Verzeichnis der im Deutschen Sprachbereich erschienenen Drucke des XVI. Jahrhunderts. Herausgegeben von der Bayerischen Staatsbibliothek in München in Verbindung mit der Herzog August Bibliothek in Wolfenbüttel. - Stuttgart, Anton Hiersemann, 1983 - ...
VIANEY (Joseph), Le Pétrarquisme en France au XVIe siècle. - Paris- Montpellier, 1909.
VIANSSON (Louis-Edmond), «  Histoire du premier collège de Metz  », Mémoires de l'Académie de Metz, 1872-1873, p. 5-16.
VIEILLEVILLE (François de Scépeaux, sire de), Mémoires. Collection Petitot. Première série, tomes 26-28. - Paris, Foucault, 1822.
917
VILLEROY (Nicolas de Neufville, Seigneur de), Mémoires d'Estat. Apologie et Discours, Advis à M. le Duc de Mayenne. Harangue faicte pour estre prononcée en l'assemblée des pretendus Estats de Paris, 1593. Collection Petitot. Première série, tome 44. - Paris, Foucault, 1824, p. 19-480.
Voyager à la Renaissance. Actes du colloque de Tours, 30 juin-13 juillet 1983, sous la dir. de Jean Céard et Jean-Claude Margolin. - Paris, Ed. Maisonneuve et Larose, 1987.
WEBER (Henri), La création poétique en France, de Maurice Scève à Agrippa d'Aubigné. - Paris, Nizet, 1981.
WIENER (Lucien), «  Note pour servir à l'histoire de la numismatique pendant la minorité de Charles III  », Mémoires de la Société d'archéologie lorraine et du Musée historique lorrain, 1900, p. 108-114.
WOLFRAM (Georg), «  Ausgewâhlte Aktenstücke zur Geschichte der Gründung von Pfalzburg mit einer Einleitung  : Pfalzgraf Georg Hans von Veldenz-Lützelstein u. seine Lebenstrageidie  », Jahrbuch der Gesellschaft für Lothringische Geschichte und Altertumskunde, 1908, p. 177-260 ; 1910, p. 388- 422 ; 1911, p. 633-704.
ZEILLER (P.), «  Un projet de mariage inédit pour une des filles du duc Charles III  », Journal de la Société d'archéologie lorraine et du Musée historique lorrain, 1897, p. 88-92.
ZELLER (Gaston), «  Marchands-Capitalistes de Metz et de Lorraine au XVI' siècle  », Hommage à Lucien Febvre - Eventail de l'Histoire vivante offert par l'amitié d'Historiens, Linguistes, Géographes, Economistes, Sociologues, Ethnologues - Tomes I et II. - Paris, Armand Colin, 1953, tome II, p. 273-281.
ZELLER (Gaston), «  Réfugiés huguenots à Metz d'après un registre de bourgeoisie (1562-1637)  », Annuaire de la Société d'histoire et d'archéologie de la Lorraine, 1929, p. 77-123.
ZELLER (Gaston), La réunion de Metz à la France (1552-1648). I. L'occupation. Il. La protection. - Paris, Les Belles-Lettres, 1926. 2 vol. (Publications de la Faculté des Lettres de l'Université de Strasbourg, fascicules 35 et 36.)
ZINNER (Ernst), Geschichte und Bibliographie der Astronomischen Literatur in Deutschland zur Zeit der Renaissance. - Leipzig, Verlag Karl W. Hiersemann, 1941.
918 SUPPLÉMENT DE BIBLIOGRAPHIE LORRAINE
Les ouvrages de bibliographie lorraine les plus complets sont  :
Pour le XVIe siècle  :
Le Répertoire bibliographique des livres imprimés en France au XVIe siècle, Baden-Baden  : Valentin Koerner, livraisons 4 (1970), 7 (1971), 28 (1978), 29 (1979).
Pour le XVIIe siècle  :
Ronsin (Albert), Répertoire bibliographique des livres imprimés en France au XVIIe siècle, tome X  : Lorraine et Trois-Evêchés, Baden-Baden  : Valentin Koerner, 1984.
Ces répertoires ont en principe repris toutes les bibliographies anciennes (Dom Calmet, Beaupré, Teissier ...) en les corrigeant et en les complétant.
Notre supplément présente 23 éditions lorraines, pour le seul règne du duc Charles III, qui ne figurent pas dans ces répertoires récents.
1
Decretz publiez en la session neufviesme et derniere du Saint Concile de Trente. Sous Nostre Tressainct Pere le Pape Pie IIII. Le III. et IIII. decembre M. D. LXIII. A Metz, par Gaspard Forin, 1564.
In-8°  : [24] p.
Metz BM, Cim D. 49 [détruit]. - Catalogue de la bibliothèque Gustave Chartener, Paris, 1885, lère partie, p. 11, art. 37.
On ne connaît aucun autre ouvrage à l'adresse de Gaspard Forin. Il s'agissait sans doute d'un libraire local chargé de diffuser l' ouvrage qui aura été imprimé ailleurs.
2
Vraye & droite intelligence de ces paroles / de la Saincte Cene de Iesus Christ, / CECY EST MON CORPS, &c. /TRAITTE CLAIR ET VTILE COM- / posé premierement en Allemand par M. THOMAS ERASTVS / Docteur : Et nouvellement traduit en Francois par M. PIERRE DE / COLOGNE Ministre de l'Eglise reformée à Metz. / AVTRE bref Traitté des Sacremens en general, fait en Latin / par M. THEODORE DE BEZE, & nouvelle- / ment traduit en François par M. LOVIS DES MA- / SVRES. / [vignette] / A METZ. / Par Iean d'Arras, & Odinet Basset. / 1564.
919
In-4°  : [4], 88 p.
Vatican BAV, Palatina V 1634 - Meurisse, Histoire de la naissance ... de l'hérésie dans la ville de Metz ..., Metz, 1642, p. 272-273 ; Cullière (Alain), «  Bibliographie de Louis des Masures  », Bibliothèque d'Humanisme et Renaissance, 1985, p. 644-645.
3
LE CATE--= / CHISME, / C'est à dire, le formulaire d'in- / struire les Enfans en la / Chrestienté. / [fleuron] / EPHES. 2. / Le fondement de l'Eglise, est la doctrine des / Prophetes & des Apostres. / A METZ. / Par Iean Derbus. / M. D. LXVIII. [1568].
In-8°  : 132, [4] p.
Trèves SdB, W II 34 8°.
Ce Catechisme avait déjà été imprimé, f. [23]-[80], dans La Forme des prieres ecclesiastiques, Metz, Jean d'Arras et Odinet Basset, 1564 (Châlons-en- Champagne BM, AF 22614). L'imprimeur messin Jean Derbus est connu, mais aucune de ses productions n'était signalée.
4
[bandeau] / EDICT DE / MONSEIGNEVR LE DVC / DE LORRAINE &c : SVR / LE PAYEMENT DES / DISMES, QV'IL ENTEND / ESTRE PAYEZ. / A ceulx qui elles apartiennent, En ses / pays terres & seigneuries de son / obéissance. / [fleuron] / A NANCY PAR / IAN IANSON / Imprimeur de Monseigneur le Duc /de Lorraine. &c. I 1572.
In-8°  : [8] p.
Paris BN, Ms Collection de Lorraine 19, f. 243-246.
5
DISTICHA / DE MORI- / BVS, NOMINE CATONIS / inscripta, cum Latina & Gallica / interpretatione. / Epitome in singula ferè disticha. / Dicta Sapientum cum sua quoque interpreta- / tiuncula / Omnia recognita, nonnulla adiecta, / quaedam immutata. / [vignette] / VIRDVNI, / Apud Martinum Mercatorem, R.P.D. Nicolai / Psalmaei, Episcopi & Comitis Virdu- / nensis Typographum. / 1573.
In-8°  : [68] f.
Saint-Mihiel BM, Fonds bénédictin P. 195.
Un grand classique de la pédagogie du XVIe siècle. Un des tout premiers livres imprimés par Martin Marchant pour le compte des jésuites du collège verdunois. Le Répertoire bibliographique de Baden-Baden, livraison 4, p. 63, cite sans précision une édition de 1579.
920
6
DE ARTE / RHETORICA / libri tres ex Aristotele, / Cicerone, & Quintiliano / praecipuè deprompti. / Auctore Cypriano Soarez. / [vignette] / PONTIMVSSI, / Ex Officina Martini Mercatoris, Sereniss. Lotaringiae / Ducis Typographi. / 1586.
In-4°  : [8], 132 p.
Saint-Mihiel BM, Fonds bénédictin 0. 269.
Autre grand manuel des collèges des jésuites. On en connaît une édition mussipontaine de 1594, une autre de 1605.
7
POMPONII MELAE / DE SITV ORBIS LIBRI TRES, AD / multa nova, veteraque exemplaria / emendati. I [vignette] / MVSSIPONTI, / A p ud Stephanum Mercatorem, SERENISS. Lotha- / ringiae Ducis Typographus. / 1588.
In-4°  : [36] f.
Châlons-en-Champagne BM, AF 11129.
Autre manuel pour le collège mussipontain. Cette édition ne comporte aucune marque locale distinctive autre que l'adresse du titre.
8
Gerardi Vineti Maxeiani, De Fructu Virginei Ventris libri tres. Metis, [Abraham Fabert  ?], 1588.
In-12.
Dom Calmet, Bibliothèque lorraine, 1027.
Dom Calmet ne cite pas l'édition mussipontaine de 1587, qui est bien réelle. A-t-il fait une confusion  ?
9
EMMANVELIS / ALVARI, / E SOCIETATE IESV, / DE INSTITVTIONE GRAMMATICA. / LIBRI TRES. / QVORVM SECVNDVS NVPER EST / ad Veterum fere Grammaticorum ra- / tionem revocatus. / [vignette] / MVSSIPONTI, / Apud Stephanum Mercatorem, Sereniss. Lo- / tharingiae Ducis Typographum. / 1592.
In-8°  : 396 p.
Verdun BM, 17079. - Martin (Eugène), L'Université de Pont-à-Mousson, Nancy, 1891, p. 288, note 1; Arbour, 1294.
Le Répertoire bibliographique de Baden-Baden, livraison 4, p. 69, cite sans précision une édition verdunoise de 1593, chez Jean Wapy.
921
10
Heroidum epistolae quatuor Publ. Ov. N. Pont-à-Mousson, Etienne Marchant, 1593.
In-4°  : 12 f.
Arbour, 1542 [pas d'exemplaire localisé ni de source indiquée].
On connaît une édition mussipontaine des Héroïdes en 1614 (Metz BM, Q 1225), une autre en 1616 (Nancy BM, Rés. 10966).
11
Traité de l'origine des anciens assassins porte-couteaux. Avec quelques exemples de leurs attentats et homicides ès personnes d'aucuns rois, princes et seigneurs de la chrétienté. Par M. Denis Lebey de Batilly, conseiller du Roi, maître des requêtes de son hôtel et couronne de Navarre, et commis par Sa Majesté à l'exercice de l'état de président en la ville de Metz. Metz, Abraham Fabert, vers 1595.
Boissard, H. Pars Icones Virorum Illustrium, Francfort, 1598, p. 48.
Aucun exemplaire n'a jamais été vu. On reconstitue ici le titre à partir des éditions lyonnaises de 1603, Boissard ne donnant qu'un titre abrégé en latin.
12
Articles de la Neu- / tralité accordée par / le Roy d'Espagne à / Monseigneur le Duc / de Lorraine, pour ses / Duchés, pays, & sub- / jects. / Comme aussi pour les Villes, pays, terres, / Eveschez, & Chapitres de Metz, Toul, / & Verdun, Abbaye de Gor- / ze, &c. / [fleuron] / A METZ, / Par Abraham Faber, Imprimeur or- / dinaire, & Iuré de laditte Ville. / 1596.
In-8°  : 16 p.
Metz BM, Rés. Q 1705/1.
13
LETTRES / PATENTES / du Roy. / Sur la Neutralité accordée par sa Ma- / jesté à son Altesse de Lorraine, pour / ses Duchez, pays, & subiects, Gar- / des anciennes, Marquisat de No- / miny, Ban de Desme, Comté de Li- / gny, ville, terre & seigneurie de / Commercy  : / AVEC I La déclaration de saditte Maiesté, par laquelle / elle comprend en laditte neutralité les Vil- / les, pays, et terres des Eveschez, et Chapi- / tres de Metz, Toul, et Verdun  : comme / aussi l'Abbaye souveraine de Gorze, et ter- / res en dependantes, / [fleuron] / A Metz, / Par Abraham Faber, Imprimeur ordinaire / & Iuré de laditte Ville. / 1596.
In-8°  : 24 p.
Metz BM, Rés. Q 1705/2.
922
14
TRAITE / DE L'IMITATION / DE NOSTRE DAME, LA / GLORIEVSE VIERGE / Marie, mere de Dieu : / Contenant une particuliers description des rares / vertus d'icelle, lesquelles tous Chrestiens, qui / desirent estre ses vrays & devots serviteurs, doi- / vent imiter. / COMPOSE / Par le R.P. FRANCOIS ARIAS / de la Compagnie de IESVS. / Et nouvellement mis en François. / [vignette] / AV PONT-A-MOVSSON, / Par Estienne Marchant, Imprimeur de / Monseigneur le Duc de Lorraine. / M. D. XCVI. [1596].
In-12  : [7], 274 f.
Gand BU, Theol. 3534. - Sommervogel, VII, 1357.
Les bibliographies lorraines ne citent que la réédition mussipontaine de 1613 (Metz BM, Q 426).
15
LA VIE / DV REVEREND / Pere François de Bor- / gia iadis Duc de Gandie, depuis / Religieux, & Troisiesme Gene- / ral de la Compaignie de / IESVS. / Par le R.P. Pierre de Ribadenere de la / mesme Compaignie. /Avec un beau petit Traicté de la maniere de bien prescher, composé / par ledict P. de Borgia. le tout nouvellement / tourné d'Espagnol en François. I Et Dedié / A MONSEIGNEVR LE CARDINAL / DE LORRAINE. / [vignette] / A VERDVN. / Par Iean Wapy Imprimeur de Monseigneur / Le Reverendissime Evesque & / Comte dudict Verdun / M.D.XCVI. [1596]
In-8°  : [12], 311, [8] f.
Trèves SdB, J II 110 8° - Sommervogel, VII, 1359.
16
L'Adieu aux généreux seigneurs, gentilshommes et soldats allant en Hongrie contre le Turc. Contenant une belle instruction nécessaire aux hommes de guerre. Dédié à haut et puissant seigneur Georges Bayer, baron de Boppart, seigneur d'Albe, Launoy, Taintru, etc., par Alphonse de Rambervillers, docteur ès droits, lieutenant général au bailliage de l'évêché de Metz, 1597. [In fine  : ] A Metz, De l'imprimerie d' Abraham Fabert, imprimeur ordinaire et juré de ladite ville, 1597.
In-4°  : 16 p.
Braux (G. de), «  Note bibliographique sur une pièce de vers ...  », Journal de la Société d'archéologie lorraine, 1885, p. 64-67.
G. de Braux décrit cette plaquette sans dire où il l'a vue. Il explique que le titre figure dans un frontispice gravé par Alexandre Vallée, assez proche de celui qui orne le titre du Discours des choses advenues en Lorraine ..., de Nicolas Remy, publié à Pont-à-Mousson en 1605 (voir sa reproduction dans notre recueil iconographique, document 14).
923
17
POESIE I SVR LE MARIAGE / DE TRESHAVLT / TRESPVISSANT ET TRES- / VALEVREVX PRINCE, MONSEIGNEVR / HENRY DE LORRAINE / DVC DE BAR, MARQUIS DV PONT- / Amousson &c. / Avec Tres-haute, Tres- vertueuse & Tres-Illustre / Princesse, MADAME CATHERINE / DE BOVRBON, Soeur vnique du Tres-Chrestien / ROY DE FRANCE ET DE / NAVARRE. / Par M. B. BRVAND de Nancy, Curé / de Millery soubz Condé. / [emblème ducal] / A NANCY, / Par BLAISE ANDREA Imprimeur de / SON ALTESSE. I [au f. [9] y°  : ] 1599.
In-4°  : [12] f.
Paris BN, Ms Collection de Lorraine 20, f. 162-173. - Duvernoy (Emile), «  Le poète Bertrand Bruand  », Bulletin mensuel de la Société d'archéologie lorraine, 1912, p. 92-93.
18
Le Gerson / DE LA PERFECTI- / ON RELIGIEVSE, / & de / L'obligation que chaq; Religieux / a de l'acquerir. / Composé par le P. Lucas Pinelli, / de la Compagnie de IESVS. / Et nouvellement traduit d'Italien / en François. / [vignette] / A VERDVN, / Par Iean Wapy, Imprimeur de / Monseig l'Illust. & Reverend. / Prince, Erric de Lorraine, Eves- / que & Comte de Verdun. / 1601.
In-12  : [7], 354, [4] f.
Nancy AD, GP II 32/1.
19
JACOBI GRETSERI SOCIE- I TATIS IESV. / INSTITVTIO- / NVM LINGVAE / GRAECAE, / Liber Tertius. / DE SYLLABARVM / DIMENSIONE. / PRO SCHOLA RHETHORICES. / [vignette] / MVSSIPONTI, / Apud Melchiorem Bernardum, Serenissimi Lotharingiae / Ducis Typographum. I Anno M. DCII. [1602].
In-8°  : [72] f.
Fribourg-en-Brisgau UB, D 537 af ; Saint-Mihiel BM, Fonds bénédictin P 98. Il existe également une édition mussipontaine de 1614, non signalée par Ronsin (Saint-Mihiel BM, Fonds bénédictin P 24).
20
MEDITATIONS / SVR LES SEPT / SOLENNITEZ PRIN- / CIPALES DE NO- / STRE DAME. / Avec quatre excellens Discours pour toutes / les Festes des Saincts. / Le tout distingué par figures de l'ancien / Testament, Propheties, Considera- / tions, & Instructions Morales. / Composé en Latin par le R.P. VINCENT / BRVNO, de la Compagnie de IESVS, / nouvellement mis en François par P. / I. D. Villers, de la mesme Societé. / [vignette représentant la
924
Vierge à l'Enfant] / AV PONT-A-MOVSSON, / Par Melchior Bernard, Imprimeur de / Monseigneur le Duc de Lorraine & / de l'Vniversité dudit Pont. / 1603
In-12  : [24], 638 p.
Pont-à-Mousson CCP, LOR 10156.
21
AMPHITHEATRE / DE LA MORT. 1 OV SE VERRA PLVSIEVRS / beaux Discours tirez de la S. Escriture / pour guider l'homme Chrestien à / vne fin heureuse. / Representé en vingt-huict Tableaux. I Par R. P. F. I. Bosq : Cordelier / Observantin. / [fleuron] / A METS, / Chez ANTOINE DE VANNES, à / la Croix d'Or. / 1606.
In-8°  : [28], 735, [1] p.
Metz BM, Rés. Mutelet (81)3160. - Hoch (Philippe), Cahiers Elie Fleur, n°3, 1991, p. 5-18; n° 5, 1992, p. 109-111.
Sans doute une édition parisienne ou douaisienne portant un «  habillage  » local pour la vente. On ne connaît pas d'autres éditions de cette oeuvre de Jean Bocquillon, cordelier originaire d'Arras.
22
FRANCISCI / REMONDI DI- / VIONENSIS E / Societate IESV, / Epigrammata & / Elegiae. / AD / AVGVSTISSIMVM / ac serenissimum Principem, / HENRICI 1111. Galliae / & Navarrae Regis Christi- / anissimi Filium, Galliae / DELPHINVM. / [fleuron emblématique de la Société de Jésus] / Mussiponti, apud Franciscum / du bois.
In-16  : [9], 150 p.
Trèves SdB, 5/718 8°.
Une édition mussipontaine de 1605 est signalée sans précision par Beaupré, Nouvelles Recherches, III, p. 24, et par Sommervogel, VI, 1653. Il se pourrait bien que ce soit celle que l'on décrit ici. Comme elle est sans millésime au titre et qu'elle comporte la lettre dédicatoire de l'auteur qui figurait dans l'édition originale bordelaise et qui est datée du 24 juin 1605, on peut aisément croire qu'elle a été imprimée cette année-là. Toutefois l'adresse typographique avec mention de François du Bois ne permet guère de situer cette édition lorraine à une date antérieure à 1607. Il s'agit plus vraisemblablement d'un produit des années 1607-1608.
23
FRANCISCI / REMONDI DI- / VIONENSIS E / Societate IESV, / Epigrammata & / Elegiae. / AD / AVGVSTISSIMVM / ac serenissimum Principem, / HENRICI 1111. Galliae / & Navarrae Regis Christia- I nissimi
925
Filiwn, Galliae / DELPHINVM. / [autre fleuron emblématique de la Société de Jésus] / Mussiponti, apud Franciscum du / Bois, & Iacobum Garnich. In-16  : [9], 150 p.
Trèves SdB, 5/560 8°, pièce 2.
Edition assez proche de la précédente, mais ce n'est pas une simple réimpression. L'association du nom de Jacob Garnich à celui de François du Bois autorise à dater cette édition des années 1608 ou 1609.
Book chapter: Previous 13/17 Next