Aller au contenu

Note bibliographique

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-1613-2
  • ISSN: 2417-6400
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-1613-2.p.0021
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Mise en ligne: 08/04/2014
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
21

NOTE BIBLIOGRAPHIQUE

A. — Manuscrits. Il ne teste point de manuscrit original des Dames galantes, c'est-à-dire du second livre des Dames *. Les éditeurs du xixe siècle, sous l'influence de Monmerqué, ont suivi la copie, conservée aux Manuscrits de la Bibliothèque nationale sous le n° 608 de la collection Dupuy : c'est un volume de 369 folios, d'une belle écriture du xvne siècle, et qui porte, de la main de Dupuy, le titre suivant : Le second volume des Dames, du sieur de Brantôme. MDCL. P. Dupuy, 608. Ce manuscrit est incomplet du septième discours, qui porte sur les femmes mariées, les veuves et les filles. Le septième discours se trouve au fonds français de la Natio¬ nale, dans le manuscrit 3273 : c'est une copie corrigée de la main de Brantôme. Le copiste explique dans une note liminaire que le manque de papier l'a obligé d'écrire cette suite et fin des Dames dans ce volume. Il existe, en outre, d'autres copies, notamment celles du n° 6653, qui donne la même copie que le manuscrit Dupuy 608, mais plus soigneusement établie. Enfin, pour négliger ici des versions secondes et sans intérêt, il est désormais nécessaire de consulter, et contrairement au dire de Monmerqué, de préférer sur bien des points aux copies de la Nationale, les manuscrits de Brantôme, autrefois possédés par le marquis de Bourdeille, et qui furent donnés à la Natio¬ nale en 1904 **. Nous avons, dans notre édition, délibérément suivi la version de ces manuscrits la préférant à celle des copies Dupuy et autres, mais en indiquant les principales variantes de celles-ci, et en conservant la graphie, souvent variée, de Brantôme. * Le titre de Dames galantes n'est pas de Brantôme et appartient à son premier éditeur, Sambix. Mais il a, par la suite, paru commode à la plupart des éditeurs, pour distinguer le premier livre des Dames, dites Illustres, du second livre des Dames, dites Galantes. ** Sur l'intérêt des manuscrits originaux, contesté par Monmerqué. Cf. H. Omont, Notice sur les manuscrits originaux et autographes des Œuvres de Brantôme offerts à la Bibliothèque nationale, Paris, 1904, in-8°, 54PP.

22

NOTE BIBLIOGRAPHIQUE

Β. — Éditions. 1666. Vies des dames galantes, 2 vol. in-12, à Leyde, chez Sambix le jeune. 1666. Mémoires de messire Pierre de Bourdeille, seigneur de Brantôme, contenant les vies des dames galantes de son temps, 2 vol. in-12, à Leyde, chez Jean de la Tourterelle. Cette édition a été réimprimée en 1722, en 2 vol. in-12, à Leyde, chez le même éditeur, avec un titre rouge et noir — et en 1739, en 2 vol. in-12, à Londres, chez Wood et Palmer, avec un titre également rouge et noir. 1740. Œuvres, avec des remarques critiques par Le Duchat, Lancelot et Prosper Marchand, ensemble 15 vol. in-12, à La Haye. Cette édition, où les Dames galantes occupent les tomes III et IV, a été reproduite en 1779, à Londres, en 15 vol. in-8°, mais « distribuée dans un meilleur ordre ». 1822. Œuvres complètes du seigneur de Brantôme, accompagnées de remarques historiques et critiques. Nouvelle édition collationnée sur les manuscrits de la Bibliothèque du Roi, en 8 vol. in-8°, à Paris, chez Foucault. C'est l'édition annotée par Monmerqué; les Dames galantes en occupent le 7e tome. 1857. Œuvres de Brantômey nouvelle édition revue diaprés les meil¬ leurs textes, avec une préface historique et critique par H. Vigneau. Vies des Dames galantes, en 1 vol. in-12, à Paris, chez A. Delahays. Une édition in-18 a paru la même année chez le même éditeur. 1858-1895. Œuvres complètes..., publiées par Prosper Mérimée et L. Lacour, dans la Bibliothèque elzévirienne. 1864-1882. Œuvres complètes de Pierre de Bourdeille, seigneur de Brantôme, publiées d'après les manuscrits, avec variantes et frag¬ ments inédits, pour la Société d'Histoire de France, par Ludovic Lalanne, en 11 vol. in-8°. Le tome IX, depuis longtemps épuisé, comprenait les Dames galantes. C'est la première édition où l'annotateur indique plusieurs sources, soit certaines, soit probables. 1893. Les Dames galantes, publiées d'après les manuscrits de la Nationale, par Henri Bouchot, en 2 vol. in-16. Bouchot a reproduit, comme Lalanne, le manuscrit Dupuy, en en respectant plus strictement l'orthographe.

23

XVII

C. — Études sur Brantôme. Aucune histoire de la littérature française, générale ou du xvie siècle, n'a encore fait à Brantôme la place qui lui est due. La meilleure étude d'ensemble sur l'homme et sur l'œuvre demeure l'ouvrage de Ludovic Lalanne : Brantôme, sa vie et ses écritsy ι vol. in-8°, Paris, 1896, éd. de la Société de l'Histoire de France chez Renouard, H. Laurens successeur. On pourra consulter aussi avec profit un essai pertinent et prudent, Brantôme et ses maîtresses, mis par Louis Perceau en tête de son édition des Poésies de Brantôme : Recueil d'aulcunes Rymes de mes jeunes amours, pp. 1-19, Paris, 1927, éd. Georges Briffaut; l'article du Dr H. Loss, Brantôme prosateur et poète, dans la « Revue du xvie siècle », t. XIV, 1932-1933; l'aimable ouvrage de François Crucy, Brantôme, publié dans la collection « Maîtres des Littératures », Paris, 1934, éd. Rieder ; enfin l'article intitulé Physionomie de Brantôme, publié par Jacques Lavaud dans les Mélanges littéraires et historiques de la Facuité des Lettres de TUniversité de Poitiersy 1 vol., Les Belles-Lettres, 1947. Sur la langue de Brantôme, signalons l'étude partielle d'A. Du- jarric-Descombes, Brantôme félibre, Périgueux, 1909, et le dépouil¬ lement, malheureusement très sommaire et très incomplet, de Linton C. Stevens, La langue de Brantômey Paris, 1939, 1 vol. de 150 pages, éd. Nizet et Bastard.

Chapitre d’ouvrage: Précédent 2/14 Suivant