Aller au contenu

Résumés

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-406-06619-4
  • ISSN: 2103-5636
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-406-06621-7.p.0199
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 13/04/2018
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
199

Résumés

François Géal, « Introduction. Spécificités des anthologies de littérature(s) étrangère(s) »

Comme dautres ouvrages de référence, les anthologies participent de « lalbum de famille dune culture », pour reprendre une formule dHenri Meschonnic. Si peuvent varier la configuration auctoriale, lampleur du champ littéraire considéré, ou encore la tonalité, lanthologie de littérature(s) étrangère(s), par définition ouverte à laltérité, simpose par sa fonction médiatrice et critique, mettant au premier plan les questions de réception et leurs implications esthétiques et idéologiques.

Danielle Risterucci-Roudnicky, « Fonctions de lanthologie de littérature étrangère dans les transferts interculturels »

En quoi lanthologie de littérature étrangère constitue-t-elle un terrain détude et un outil privilégiés pour le chercheur en transferts culturels ? Si la fonction canonique dune telle anthologie est de construire une référence étrangère, lanomalie anthologique (la dissonance volontaire entre le projet et sa réalisation) révèle les points de résistance interculturelle qui orientent la recherche. De plus, lanthologie contribue à élaborer la périodisation de transfert et à penser la traduction.

Dagmar Wieser, « Lanthologie, matrice romantique (politique et esthétique) »

Larticle montre quau xixe siècle, la poésie populaire, en vérité créée par des poètes lettrés, est lue et adoptée par les classes moyennes grâce à sa diffusion par des anthologies. Faisant découvrir des traditions nationales, celles-ci discréditent le modèle néoclassique. Mais linspiration populaire fera les frais de la censure de Louis-Philippe et de Metternich : comme en témoignent les poésies de Schiller traduites par Nerval et mises en musique par Schubert.

200

Sophie Picard, « Au commencement était… Étude sur les ouvertures danthologies de littérature allemande aux xixe et xxe siècles »

Par sa composition, lanthologie de littérature étrangère livre une interprétation dune histoire littéraire supposée peu connue de son public. Le choix du texte placé en ouverture du recueil est ici signifiant puisquil permet de marquer symboliquement la frontière entre ce qui participe du canon et ce qui en est exclu. Dans les anthologies de littérature allemande parues en France depuis 1826, linstitution du commencement traduit des conceptions historiques, esthétiques et politiques variées.

Hella Straubel, « Hans Magnus Enzensberger. “Museum der Modernen Poesie” »

Lanthologie poétique publiée en 1960 par Hans Magnus Enzensberger en Allemagne sera ici interrogée à partir de sa dimension polyglotte (16 langues impliquées) et de la dimension muséale du projet, annoncée dès le titre : Museum der modernen Poesie.

Pierre Vilar, « Lobjectiviste et son autre. Quelques remarques sur lanthologie Vingt poètes américains »

Lanthologie Vingt poètes américains (1980) établie par Jacques Roubaud constitue une étape décisive dans lavènement dune génération poétique, après et malgré celles dAlain Bosquet (35 jeunes poètes américains) et Serge Fauchereau (41 poètes daujourdhui). Cet atelier de traduction par des poètes français articule de façon exemplaire ce qui fut un des traits de lavant-garde : l« entretraduction » poétique comme revendication et terrain expérimental didentification dun champ littéraire autonome.

Florence Dumora, « Le Cancionero General de 1511 et la fondation de lanthologie en Espagne »

Ce travail montre quen Espagne, dès le xve siècle, le chansonnier (cancionero) est une forme toute spécifique de lanthologie poétique : il en est la matrice, historiquement, et sa survivance jusquà nos jours lui confère un statut particulier dans le genre anthologique. Lalliance, dans le Cancionero general (1511), de la représentativité dune production littéraire et de son appartenance à une entité géographique et politique consolidée sera un modèle et la source de lanthologie moderne.

201

Daniel-Henri Pageaux, « Regards sur lIntroduction à la poésie ibéro-américaine (1947) de P. Darmangeat et A. D. Tavares Bastos »

Œuvre de deux spécialistes – lun, professeur despagnol et traducteur, lautre, critique et poète très lié à la France – ce volume présente deux corpus généralement abordés ou étudiés séparément : lensemble hispano-américain et le Brésil. Il sagira déclairer le choix des poètes retenus, les notices accompagnant les œuvres traduites et la vision densemble ainsi offerte au public français : une tentative originale de vulgarisation, au meilleur sens du terme.

Thomas Barège, « Les anthologies de poésie de langue portugaise en France depuis 1950. État des lieux dune micro-niche éditoriale »

Cette étude propose un état des lieux à propos des anthologies de poésie lusophone en France. Même si lon peut supposer une certaine proximité entre ces deux cultures romanes, il apparaît bien que la poésie portugaise a un statut en France de littérature très marginale dont la diffusion nest assurée que par une poignée de spécialistes à lorigine de presque toutes les anthologies, ce qui biaise peut-être le visage de la poésie de langue portugaise offert au lecteur français.

Inès Horchani, « Anthologies des littératures arabes (1805-2010) »

En deux siècles, pas moins de cinquante anthologies des littératures arabes ont été publiées en France. Avant la prise dAlger, les anthologistes Sylvestre de Sacy et Jean Humbert ont une approche érudite. À lépoque coloniale, lapproche de Louis Bresnier est plus pragmatique. Les anthologies dAndré Miquel et de Jacques Berque ont une visée humaniste. Enfin, au début du xxie siècle, paraissent des anthologies orientalisantes, tandis que dautres sont consacrées à un thème ou à un genre.