Aller au contenu

Bibliographie

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-0516-7
  • ISSN: 2103-4672
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-3948-3.p.0377
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 02/07/2012
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
377

Bibliographie

Textes de Balzac

La Comédie humaine, édition publiée sous la direction de Pierre Georges Castex, Paris, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », tome I à XII, 1976-1981.

Explorer La Comédie humaine, édition électronique de La Comédie humaine publiée par le Groupe International de Recherches Balzaciennes, Acamédia, Paris, 1999.

Œuvres diverses, édition publiée sous la direction de Pierre Georges Castex, texte établi par Rolland Chollet et René Guise, Paris, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1990 (tome I) et 1996 (tome II).

Le Faiseur, Comédie en cinq actes et en prose, in Œuvres complètes d’Honoré de Balzac, Théâtre, tome II, édition établie par Marcel Bouteron et Henri Longnon, Paris, Conard, 1929.

Lettres à Madame Hanska, édition établie par Roger Pierrot, deux tomes, Paris, Robert Laffont, « Bouquins », 1990 (première édition 1967-1971).

Autres textes littéraires

Alhoy (Maurice) et Huart (Louis), Les Cent et un Robert Macaire, Paris, Aubert, 1839.

Alhoy (Maurice), Physiologie du créancier et du débiteur, Paris, Aubert-Lavigne, 1841.

Anonyme, Le Crédit retrouvé par un pauvre, Paris, Lecoffre, 1849.

Baudelaire (Charles), « Comment on paie ses dettes quand on a du génie », L’Art romantique, in Curiosités esthétiques, éditions établies par Henri Lemaître, Paris Garnier, 1982 (première édition 1962).

Beaumarchais (Pierre Augustin), Les Deux Amis, ou le négociant de Lyon (1770), Œuvres, édition établie par Pierre Larthomas, Paris, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1988.

Dumas (Alexandre), Le Comte de Monte-Cristo, 2 tomes, Paris, LGF, « Le Livre de Poche », 1995.

378

Goethe (Jean-Wolfgang), Faust, traduction de Gérard de Nerval (1828), Paris, Flammarion, « GF », 1990 (1re édition Garnier, 1964).

Goldoni (Carlo), Arlequin, serviteur de deux maîtres, traduction de Michel Arnaud, Paris, L’Arche, 1961.

HDP, Plus de crédit trompeur, et moyen de payer comptant mis à la portée de tout le monde, Paris, Garnier, 1849.

Huart (Louis) et Alhoy (Maurice), Les Cent et un Robert Macaire, Paris, Aubert, 1839.

Karr, Alphonse, Sous les tilleuls, Genève, Slatkine Reprints, 1980.

Musset (Alfred de), La Confession d’un enfant du siècle, Paris, Gallimard, « Folio », 1973.

Plouard (Alphonse), Le Créancier et le débiteur, Paris, A. François, 1845.

Rabelais, Le Tiers livre, édition de M.A. Screech, Librairie Droz, Paris-Genève, 1995.

Saint-Hilaire (Marco de), L’Art de payer ses dettes et de promener ses créanciers, sans débourser un sous ; enseigné en dix leçons ou Manuel de Droit Commercial par feu mon Oncle (à l’usage des gens ruinés, des solliciteurs, des surnuméraires, des employés réformés et de tous les consommateurs sans argent, Paris, Librairie universelle, 1827.

Servières et Clouard, Monsieur Botte ou le négociant anglais, comédie en trois actes et en prose imitée de Pigault-Lebrun, Ambigu Comique, 24 ventôse an 11, (15 mars 1803), Paris, Barba, 1803.

Shakespeare (William), The Merchant of Venice, édition éttablie par W. Moelwyn Merchant, Penguin Book, « The new penguin », Londres, 1967

Shakespeare (William), Le Marchand de Venise, Comédies, édition établie par Michel Grivelet et Gilles Monsarrat, tome 2, Paris, Robert Laffont, « Bouquins », 2000.

Valéry (Paul), Cahiers I, Œuvres complètes, éd. Judith Robinson-Valéry, Paris, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1973.

Valéry (Paul), Littérature, Cahiers II, Œuvres complètes, éd. Judith Robinson-Valéry, Paris, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1974.

Zola (Émile), La Curée (1871), Œuvres complètes, tome 1, Paris, Robert Laffont, coll. « Bouquins », 1991.

Zola (Émile), L’Assommoir (1877), Œuvres complètes, Paris, Cercle du Livre précieux, Fasquelle, 1967.

Zola (Émile), Le Roman expérimental (1880), in Œuvres complètes, Paris, Le Cercle du livre précieux, 1968.

Zola (Émile), L’Argent (1891), Œuvres complètes, tome 5, Paris, Robert Laffont, coll. « Bouquins », 1993.

Ymbert (Jacques-Gilbert), L’Art de faire des dettes (1825), Rivages Poche, Petite Bibliothèque, édition établie par J.C. Masson, Paris, 1996.

379

Sciences humaines

Abel (Olivier) dir., Le Pardon – Briser la dette et l’oubli, Paris, Seuil, « Point » 1991.

Agamben (Giorgio), Le sacrement du langage. Archéologie du serment, Paris, Vrin, 2009

Anonyme, Instructions sur les lettres de change et les billets négociables, chez Philbert-Joseph Masson, Blois, 1736.

Aglan (Alya), « L’invention politique de la foi publique », 1816 ou la genèse de la foi publique. La fondation de la Caisse des dépôts et consignations, A. Aglan, M. Margairaz et Ph. Verheyde dir., Genève, Droz, 2006

Aglietta (Michel), La monnaie souveraine, (avec A. Orléan dir.), Paris, Odile Jacob, 1998.

Anspach (Mark Rogin), « Les fondements rituels de la transaction monétaire ou comment remercier un bourreau », in La monnaie souveraine, M. Aglietta et A. Orléan dir., Paris, Odile Jacob, 1998.

Aristote, Les Politiques, Livre I, traduction de Pierre Pellegrin, Paris, Flammarion, « GF », 1990.

Asselain (Jean-Charles), Histoire économique de la France du xviiie à nos jours, Paris, Seuil, « Points », 1984.

Atlan (Henri), De la fraude – le monde de l’onaa, Paris, Le Seuil, 2010.

Bastiat (Frédéric) et Proudhon (Joseph), Gratuité du crédit, discussion entre M. Fr. Bastiat et M. J. Proudhon, Paris, Guillaumin, 1850.

Bataille (Georges), La Part maudite, Paris, Gallimard, « Bibliothèque des idées », 1976.

Baudrillard (Jean), Pour une économie politique du signe, Fonction-signe et logique de classe, Paris, Gallimard, « Tel », 1976 (1re éd. Gallimard, 1972).

Benjamin (Walter), Paris, capitale du xixe siècle, Paris, Gallimard, « NRF », 1991.

Benvéniste (Émile), Vocabulaire et institutions indo-européennes (t. 1, Économie, parenté, société), Paris, Minuit, 1969.

Bergson (Henri), La pensée et le mouvant, Paris, Œuvres, édition du Centenaire, PUF, Paris, 1959.

Birouste (Jacques), « Confiance et monnaie. Psychologies de liens réparateur, protecteur et intégrateur », in La monnaie souveraine, M. Aglietta et A. Orléan dir., Paris, Odile Jacob, 1998.

Berthier de Sauvigny (Père Guillaume), La Restauration, Paris, Flammarion, 1955.

Bouilloud (Jean-Pierre) et Guienne (Véronique) (dir.), Questions d’argent, Paris, Desclée de Brouwer, « Sociologie clinique », 1999.

Bourdieu (Pierre), Les Règles de l’art, Paris, Le Seuil, « Points », 1998 (1re édition, 1992).

380

Braudel (Fernand) et Labrousse (Ernest), Histoire économique et sociale de la France, tome III, 1789-1880, Paris, PUF-Quadrige, 1976.

Braudel (Fernand), Civilisation matérielle. Economie et capitalisme – xve-xviiie siècle, tome 1, Les structures du quotidien, Paris, Armand Colin, 1979.

Braudel (Fernand), Civilisation matérielle. Economie et capitalisme – xve-xviiie siècle, tome 2, Les Jeux de l’échange, Paris, Armand Colin, 1979.

Braudel (Fernand), La dynamique du capitalisme, Paris, Flammarion, « Champs », 1988 (1re éd. Arthaud, 1985).

Caillé (Alain), Don, intérêt, désintéressement, Bourdieu, Mauss, Platon et quelques autres, Paris, La Découverte, 1994.

Chaïbi (Olivier), « Entre crédit public et mutuel : un aperçu des théories du crédit au xixe siècle », Romantisme, Le Crédit, no 151, 2011, p. 53-66, Paris, Armand Colin.

Corbin (Alain), Le Temps, le désir et l’horreur, Paris, Aubier, 1991.

Deroche-Guicel (Liliane), « L’argent et le concept figures de l’universel et leur articulation problématique à la notion moderne de l’individualité », in Questions d’argent, J.P. Bouilloud et V. Guienne dir., Paris, Desclée de Brouwer, « Sociologie clinique », 1999.

Derrida (Jacques), Donner le temps, 1- La fausse monnaie, Paris, Galilée, 1991.

Durand (Georges), Les structures anthropologiques de l’imaginaire (onzième édition), Paris, Dunod, 1992 (1re édition, Bordas, 1969).

Élias (Norbert), La Civilisation des mœurs, traduit de l’allemand par Pierre Kamnitzer, Paris, Presses Pocket, « Agora », 1976 (1re édition française Calman-Lévy, 1973).

Élias (Norbert), La Société de cour, traduit de l’allemand par Pierre Kamnitzer, Paris, Flammarion, « Champs », 1985 (1re édition française Calman-Lévy, 1974).

Élias (Norbert), La Dynamique de l’Occident, traduit de l’allemand par Pierre Kamnitzer, Presse Pocket, « Agora », Paris, 1990 (1re édition française Calman-Lévy, 1969).

Ellul (Jacques), « Le Christianisme et l’argent », Corps Ecrits, “L’Argent”, no 22, Paris, PUF, 1987.

Ellul (Jacques), « Car tout est grâce », Le Pardon – Briser la dette et l’oubli, Paris, Seuil, « Point » 1991.

Fontaine (Laurence), L’économie morale – Pauvreté, crédit et confiance dans l’Europe pré-industrielle, Paris, Gallimard, 2008.

Foucault (Michel), L’Archéologie du savoir, Paris, Gallimard, 1969.

Foucault (Michel), Surveiller et punir, Gallimard, « Tel », Paris, 1993 (première édition, Gallimard, Bibliothèque des Idées, 1975).

Foucault (Michel), Histoire de la sexualité, tome I, La Volonté de savoir, Paris, Tel-Gallimard, 1994, (1re édition Gallimard, 1976).

Freud (Sigmund), Malaise dans la civilisation, traduit de l’allemand par C. et J. Odier, Paris, PUF, 1971.

381

Gay (Peter), La Culture de la haine, Hypocrisies et fantasmes de Victoria à Freud, traduit de l’anglais par Jean-Pierre Lenôtre, Paris, Plon, 1998.

Gilles (Bertrand), La Banque en France au xixe siècle, Droz, Genève, 1970.

Goux (Jean-Joseph), Freud, Marx. Economie et symbolique, Paris, Seuil, 1973.

Goux (Jean-Joseph), Frivolité de la valeur, essai sur l’imaginaire du capitalisme, Paris, Blusson, 2000.

Guienne (Véronique) et Bouilloud (Jean-Pierre) (dir.), Questions d’argent, Paris, Desclée de Brouwer, « Sociologie clinique », 1999.

Gurvitch (Georges), Saint-Simon, De la physiologie sociale (1813), Œuvres choisies par, Paris, PUF, 1965.

Habermas (Jürgen), L’Espace public, Paris, Payot, traduit de l’allemand par Marc B. de Launey, 1978.

Halay (Thierry), Le Mont-de-Piété des origines à nos jours, Paris, L’Harmattan, 1994.

Hautcœur (Pierre-Cyril), Le marché financier au xixe siècle, vol. 1, Paris, Publications de la Sorbonne, 2007.

Hénaff (Marcel), Le Prix de la vérité, Paris, Seuil, 2002.

Husserl (Edmund), Leçons pour une phénoménologie de la conscience intime du temps, trad. H. Dusort, Paris, PUF, « Epiméthée », 1964.

Jankélévitch (Vladimir), Le Pardon, Paris, Aubier, 1957.

Jorion (Paul), L’Argent mode d’emploi, Paris, Fayard, 2009.

Klossowski (Pierre), La Monnaie vivante, Rivages Poche – Petite Bibliothèque, Paris, 1997.

Labrousse (Ernest) et Braudel (Fernand), Histoire économique et sociale de la France, tome III, 1789-1880, Paris, PUF-Quadrige, 1976.

Lacan (Jacques), Ecrits, I, Paris, Seuil, 1990.

Lachaud (Denise), L’enfer du devoir, le discours de l’obsessionnel, Paris, Denoël, 1995.

Lazzarato (Maurizio), La Fabrique de l’homme endetté. Essai sur la condition néolibérale, Paris, Éditions Amsterdam, 2011.

Leclercq (Yves), La Banque supérieure, Paris, Garnier, 2010,

Lévinas (Emmanuel), La mort et le temps, Paris, LGF, « Le Livre de poche– Biblio essais », 1992.

Lévi-Strauss (Claude), « Introduction à l’œuvre de Marcel Mauss », in Marcel Mauss, Sociologie et Anthropologie, Paris, PUF-Quadrige, 1995.

Lordon (Frédéric), Capitalisme, désir et servitude, Paris, La Fabrique, 2010.

Löwy (Michael) et Sayre (Robert), Révolte et mélancolie : le romantisme à contre-courant de la modernité, Paris, Payot, « Critique de la politique », 1992.

Ludwig (Pascal), Le Langage, Paris, Flammarion « Corpus-GF »1997.

Marcuse (Herbert), Eros et civilisation, traduction de J.G. Nény, B. Fraenkel, Paris, Seuil, « Point », 1971 (1re édition, Minuit, 1963).

Marx (Karl), Les Luttes des classes en France, 1848-1850, Paris, Les Éditions sociales, 1976.

382

Marx (Karl), Le Capital, livre I, édition établie par J.P. Lefebvre, Paris, PUF, 1993.

Mauss (Marcel), Essai sur le don, Forme et raison de l’échange dans les sociétés archaïques, in Sociologie et Anthropologie, PUF, « Quadrige », Paris, 1995 (1º édition 1950).

Musso (Pierre), Saint-Simon et le saint-simonisme, Paris, PUF, « Que sais-je », 1999.

Nietzsche (Friedrich), Pour une généalogie de la morale, « Deuxième dissertation » trad. d’Henri Albert revue par Marc Sautet, Paris, LGF, « Livre de Poche », 1990.

Orléan (André), La monnaie souveraine, (avec M. Aglietta dir.), Paris, Odile Jacob, 1998.

Patöcka (Jan), « Le temps, le mythe, la foi », L’Art et le temps, Paris, Presses-Pocket, « Agora », 1992 (1re édition française POL, 1990).

Patöcka (Jan), L’écrivain, “son objet”, Paris, Presses-Pocket, « Agora », 1992 (1re édition française POL, 1990).

Polanyi (Karl) La Grande Transformation, Paris, Tel-Gallimard, 1983

Proudhon (Joseph) et Bastiat (Frédéric), Gratuité du crédit, discussion entre M. Fr. Bastiat et M. J. Proudhon, Paris, Guillaumin, 1850.

Raulet (Georges), H. Marcuse, Philosophie de l’émancipation, Paris, PUF-Philosophes, 1992.

Ricœur (Paul), La Métaphore vive, Paris, Le Seuil, 1975.

Ricœur (Paul), Temps et récit, tome 1, Paris, Le Seuil, « Points » (1re édition, Le Seuil, 1984), 1991.

Ricœur (Paul), Temps et récit, tome 2, La configuration dans le récit de fiction, Paris, Le Seuil, « Points » (1re édition, Le Seuil, 1984), 1991.

Ricœur (Paul), Temps et récit, tome 3, Le temps raconté, Paris, Le Seuil, « Points » (1re édition, Le Seuil, 1985), 1991.

Rosbapé (Philippe), La Dette de vie, Paris, La Découverte-MAUSS, 1995.

Rowley (Anthony), « Psychanalyse d’une illusion collective », in Les crises du capitalisme, Paris, Perrin, 2009

Sarthou-Lajus (Nathalie), L’Éthique de la dette, Paris, PUF, 1997.

Sayre (Robert) et Löwy (Michael), Révolte et mélancolie : le romantisme à contre-courant de la modernité, Paris, Payot, « Critique de la politique », 1992.

Schlanger (Judith), Les Métaphores de l’organisme, Paris, Vrin, 1971.

Schumpeter (Joseph), Histoire de l’analyse économique, 2 tomes, Paris, Gallimard, 1983.

Sénèque, Des Bienfaits, in Entretiens et Lettres à Lucilius, Paris, Robert Laffont, « Bouquins », 1993.

Serres (Michel), « Le don de Dom Juan ou la naissance de la comédie », Critique, no 250, 1968, Paris, Editions du Seuil.

Serres (Michel), Feux et signaux de brumes – Zola, Paris, Grasset, « Figures », 1975.

383

Serres (Michel), Le Parasite, Paris, Grasset, 1980, nouvelle édition, Hachette Pluriel, Paris, 1997.

Simmel (Georg), Philosophie de l’argent, traduit de l’allemand par Sabine Cornille et Philippe Ivernel, Paris, PUF, « Quadrige », 1987.

Singer-Kérel (Jeanne), Le coût de la vie à Paris de 1840 à 1954, Paris, Armand Colin, 1961.

Tacussel (Patrick), Mythologies des formes sociales, Paris, Méridiens Klicksieck, 1995.

Théret (Bruno), « De la dualité des dettes et de la monnaie dans les sociétés salariales », in La monnaie souveraine, M. Aglietta et A. Orléan dir., Paris, Odile Jacob, 1998.

Thievaud (Jean-Marie), « Fait financier et instrument monétaire entre souveraineté et légitimité. L’institution financière des sociétés archaïques », in La monnaie souveraine, M. Aglietta et A. Orléan dir., Paris, Odile Jacob, 1998.

Tocqueville (Alexis de), L’Ancien Régime et la Révolution, Paris, Flammarion, « GF », 1988.

Veynes (Paul), Introduction aux Bienfaits de Sénèque, in Entretiens et Lettres à Lucilius, Paris, Robert Laffont, « Bouquins », 1993.

Critique et théorie littéraire

Adorno (Theodor W.), « Lecture de Balzac », Notes sur la littérature, traduit de l’allemand par S. Muller., Paris, Flammarion, « Champs », (1re édition française, 1984), 1999.

Alain, En lisant Balzac, Laboratoire Martinet, 1935 (réédité sous le titre Avec Balzac, Paris, Gallimard, 1937, puis 1999).

Ambrière (Madeleine), « Balzac et l’énergie », Romantisme, L’Énergie, no 64, 1984, Paris, Sedes.

Ambrière (Madeleine), « Balzac, homme de science(s) », in Balzac l’invention du roman, C. Duchet et J. Neefs dir., Paris, Belfond, 1982.

Amossy (Ruth) et Herschberg-Pierrot (Anne), Stéréotypes et clichés, Paris, Nathan, 1997.

Amossy (Ruth), « La confession de Raphaël : contradiction et interférences », Balzac et la Peau de chagrin, études réunies par Claude Duchet, Paris, Sedes-CDU, 1979.

Austin (John Langsham), Quand dire, c’est faire, Paris, Seuil, « Points », 1991 (1re édition How to do Things with Words, 1962 et 1re édition française, 1970)

Bakhtine (Mikhaïl), Esthétique et théorie du roman, « Formes du temps et du chronotope dans le roman », Paris, Gallimard, 1978.

384

Barbéris (Pierre), Balzac et le mal du siècle, Paris, Gallimard-Bibliothèque des Idées, 1970.

Barbéris (Pierre), Balzac, une mythologie réaliste, Larousse, Paris, 1971.

Barbéris (Pierre), Manuel d’histoire littéraire de la France, tome 4, (1789-1848), Paris, Messidor-Editions Sociales, 1972.

Barbéris (Pierre), Mythes balzaciens, Paris, Armand Colin, 1972.

Barbéris (Pierre), Le Monde de Balzac, Paris, Arthaud, 1973.

Barbéris (Pierre), « L’autobiographie : pourquoi ? comment ? », Balzac et la Peau de chagrin, études réunies par Claude Duchet, Paris, Sedes-CDU, 1979.

Barbéris (Pierre), Le Prince et le marchand, Paris, Fayard, 1980.

Baron, Anne-Marie, « Mélodrame et feuilleton : La revendication théâtrale dans Ursule Mirouët », Balzac, Œuvres complètes, le « Moment » de La Comédie humaine, GIRB, études réunies par Claude Duchet et Isabelle Tournier, Saint-Denis, Presses Universitaires de Vincennes, « l’imaginaire du texte », 1993.

Bardèche (Maurice), Balzac romancier, Genève, Slatkine, 1980 (1re édition dans cette version, Plon, 1943).

Barthes (Roland), Essais critiques, Paris, Seuil, « Tel Quel », 1964.

Barthes (Roland), S/Z, Paris, Seuil, « Points », 1976 (1re édition, 1970).

Bayard (Pierre), Balzac et le troc de l’imaginaire, lectures de La Peau de chagrin, Paris, Minard, « Lettres modernes », Situation no 40, 1978.

Bernard (Claudie), Le Passé recomposé, le roman historique français du dix-neuvième siècle, Paris, Hachette supérieur, 1996.

Bordas (Éric), Ambiguïtés énonciatives : l’exemple du récit balzacien, Thèse de Doctorat de l’Université de Bordeaux III, 1995.

Bordas (Éric), « Le rôle de la peinture dans Le Cousin Pons », Australian Journal of French Studies, vol. XXXII, no 1, janvier-avril 1995, Clayton.

Bordas (Éric), « L’écriture de la maxime dans le récit balzacien », Poétique, no 109, février 1997, Paris, Le Seuil.

Bordas (Éric), Balzac, discours et détours. Pour une stylistique de l’énonciation romanesque, Toulouse, Presses Universitaires du Mirail, « Le champ du signe », 1997.

Bordas (Éric), « Balzacien ». Style des imaginaires (sous la direction de), Eidôlon no 52, Bordeaux, mai 1999.

Bordas (Éric), « Chronotopes balzaciens, Enonciation topographique de l’histoire dans les Contes drolatiques », Poétique, no 121, février 2000, Paris, Le Seuil.

Bory (Jean-Louis), « Balzac, policier ou poète devant l’objet », conférence-débat consacrée à « l’objet dans le roman », fac-simile conservé à la Maison de Balzac sous la côte ZA 135.

Bouvier (René) et Maynial (Édouard), Les Comptes dramatiques de Balzac, Paris, Sorlot, 1938.

Bouvier (René) et Maynial (Édouard), De quoi vivait Balzac ?, Paris, éditions des deux rives, 1949.

385

Bouvier-Ajam (Maurice), « Les opérations financières de La Maison Nucingen, Europe no 429-430, janv.-fév. 1965, “Colloque Balzac”, organisé par le Centre d’études et de Recherches marxistes ».

Brunnel (Pierre) (dir.), Dictionnaire des mythes littéraires, éditions du Rocher, Paris, 1988.

Cabanès (Jean-Louis), Critique littéraire et sciences humaines, Toulouse, Privat, 1974.

Cabanès (Jean-Louis), Le corps et la maladie dans les récits réalistes (1856-1893), Paris, Klincksieck, 2 tomes, 1991.

Chollet (Rolland), Balzac journaliste, le tournant de 1830, Paris, Klincksieck, 1983.

Collot (Michel), L’Horizon fabuleux, T. I, le xixe siècle, Paris, José Corti, 1988.

Coquet (Jean-Claude), Sémiotique L’Ecole de Paris, Paris, Hachette, 1982.

Coquet (Jean-Claude), La quête du sensLe Langage en question, Paris, PUF 1997.

Courtès (Joseph), Introduction à la sémiotique narrative et discursive, Paris, Hachette, 1976.

Courtès (Joseph) et Greimas (Algirdas Julien), Sémiotique – Dictionnaire raisonné de la théorie du langage, Paris, Hachette, 1979.

Courtès (Joseph) et Greimas (Algirdas Julien), Sémiotique – Dictionnaire raisonné de la théorie du langage ; tome 2 (compléments, débats, propositions), Paris, Hachette, 1986.

Dällenbach (Lucien), « Du fragment au cosmos (La Comédie humaine et l’opération de lecture I) », Poétique, no 40, novembre 1979, Paris, Le Seuil, p. 420-431.

Dällenbach (Lucien), « Le tout en morceaux (La Comédie humaine et l’opération de lecture II) », Poétique, no 42, avril 1980, Le Paris, Seuil, p. 156-169.

De Biasi (Pierre Marc), « Cette singulière lucidité », Balzac et La Peau de chagrin, études réunies par Claude Duchet, Paris, Sedes-CDU, 1979.

Del Lungo (Andrea), Envers balzaciens (sous la direction de, en collaboration avec A. Péraud), La Licorne, Poitiers, mars 2001.

Déruelle (Aude), « Un emploi de la métalepse narrative chez Balzac », Poétique, no 117, Février 1999, Paris, Le Seuil.

Diaz (José-Luis), « Esthétique balzacienne : l’économie, la dépense et l’oxymore », in Balzac et La Peau de chagrin, études réunies par Claude Duchet, Paris, Sedes-CDU, 1979.

Donnard (Jean-Hervé), Balzac, Les réalités économiques et sociales dans La Comédie humaine, Paris, Armand Colin, 1961.

Dubern (Eugène.-B.), « La rente française chez Balzac », L’Année Balzacienne, Paris, Garnier, 1963.

Duchet (Claude), « Roman et objets : l’exemple de Madame Bovary », Europe, Paris, septembre-novembre 1969.

Duchet (Claude), « Pour une socio-critique ou variations sur un incipit », Littérature, no 1, 1971, Paris, Larousse.

386

Duchet (Claude), Manuel d’Histoire Littéraire de la France (ouvrage codirigé avec Pierre Barbéris), 1789-1848, tome 4, Paris, Messidor-Editions Sociales, 1972.

Duchet (Claude), « Une écriture de la socialité », Poétique, no 16, 1973, Paris, Le Seuil.

Duchet (Claude), Sociocritique, Paris, Nathan, 1977.

Duchet (Claude), « La mise en texte du social », Balzac et La Peau de chagrin, (études réunies par), Paris, Sedes-CDU, 1979.

Duchet (Claude), Balzac, l’Invention du roman (sous la direction de, en collaboration avec Jacques Neefs), Colloque de Cerisy, Paris, Belfond, 1982.

Duchet (Claude), Balzac, Œuvres complètes, le « Moment » de La Comédie humaine (sous la direction de, en collaboration avec Isabelle Tournier), colloque du GIRB, Saint-Denis, Presses Universitaires de Vincennes, « l’imaginaire du texte », 1993.

Eco (Umberto), L’œuvre ouverte, Paris, Le Seuil, « Points », 1979.

Eco (Umberto), Lector in fabula, Paris, Grasset, 1985.

Edelman (Nicole) (sous la direction de et en collaboration avec F. Vatin), Économie et littérature, France et Grande-Bretagne 1815-1848, éd. Le Manuscrit, 2007.

Falconer (Graham), « Le mouvement a triomphé de la résistance : vers une phénoménologie de la création balzacienne », Moving forward, holding past : the dynamics of 19th century french culture, B.T. Cooper et M. Donaldson Evans dir., Rodopi, Amsterdam-Atlanta, 1997.

Force (Pierre), Molière ou le prix des choses, Paris, Nathan, 1994.

Frappier-Mazur (Lucienne), L’expression métaphorique dans La Comédie humaine, Paris, Librairie C. Klincksieck, 1976.

Frappier-Mazur (Lucienne), « Sémiotique du corps malade dans La Comédie humaine » Balzac, l’Invention du roman, colloque de Cerisy, Cl. Duchet et J. Neefs éd., Paris, Belfond, 1982.

Frølich (Juliette), « Balzac dramaturge du commérage », L’Année balzacienne, Paris, PUF, 1986.

Frølich (Juliette), « Esquisse d’une poétique de l’objet dans le roman balzacien. Les choses pour le dire », in Balzac, une poétique du roman, sous la direction de Stéphane Vachon, Montréal-Saint-Denis, XYZ éditeur-PUV, 1996.

Gaillard (Françoise), « L’effet peau de chagrin », in Le Roman de Balzac, études réunies par R. le Huenen et P. Perron, Montréal, Didier, 1980.

Gaillard (Françoise), « La cinétique aberrante du corps social au temps de Balzac », Littérature, no 58, 1985, Paris, Larousse.

Gaillard (Françoise), « La science modèle ou vérité, réflexions sur l’Avant-propos à La Comédie humaine », Balzac l’invention du roman, colloque de Cerisy, Cl. Duchet et J. Neefs éd., Paris, Belfond, 1982.

Gaillard (Françoise), « Melmoth réconcilié : un drame moderne », Balzac ou la Tentation de l’impossible. Enquête sur les limites, sous la direction de

387

Franc Schuerewegen, publication du Groupe international de recherches balzaciennes, Paris, SEDES, « Collection du Bicentenaire », 1998.

Gauthier (Henri), « L’usurière dans trois œuvres de Balzac », Les Études balzaciennes, no 5-6, décembre 1958 et no 8-9, octobre 1959.

Gautier (Théophile), Balzac, Paris, Le Castor Astral, 1999.

Genette (Gérard), Esthétique et Poétique (sous la direction de), Paris, Le Seuil, coll. Points, 1972 (1re éd. 1953).

Genette (Gérard), Figures I, Paris, Le Seuil, « Points », 1976 (1re édition, Seuil, 1966).

Genette (Gérard), Figures II, Paris, le Seuil, « Points », 1979 (1re édition, Seuil, 1969)

Genette (Gérard), Figures III, « Discours du récit », Paris, Le Seuil, 1972.

Girard (René), Mensonge romantique, vérité romanesque, Paris, Grasset, 1961.

Gleize (Joëlle), « La Comédie humaine, un livre aux sentiers qui bifurquent », Poétique, no 115, septembre 1998, Paris, Le Seuil.

Goldmann (Lucien), Structures mentales et création culturelle, Paris Anthropos, 1971.

Gomart (Hélène), Les opérations financières dans le roman réaliste. Lectures de Balzac et de Zola, Paris, Champion, 2004.

Greimas (Algirdas Julien), Du Sens, Paris, Le Seuil, 1970.

Greimas (Algirdas Julien), « Un problème de sémiotique narrative : les objets de valeur », Langages, Paris, Larousse, no 31, 1973.

Greimas (Algirdas Julien), Sémiotique – Dictionnaire raisonné de la théorie du langage (en collaboration avec Joseph Courtés), Paris, Hachette, 1979.

Greimas (Algirdas Julien), Du Sens II, Paris, Le Seuil, 1983.

Greimas (Algirdas Julien), Sémiotique – Dictionnaire raisonné de la théorie du langage ; tome 2 (compléments, débats, propositions) (en collaboration avec Joseph Courtés), Paris, Hachette, 1986.

Grivel (Charles), La production de l’intérêt romanesque, Paris, Mouton, 1973.

Guichardet (Jeannine), « Balzac et le conte de fées », Revue des sciences humaines, « Honoré de Balzac », no 175, 1979-3, Lille.

Guichardet (Jeannine), « Une étrange gestion du passé », Le « Moment » de « La Comédie humaine », études réunies et présentées par Claude Duchet et Isabelle Tournier, Saint-Denis, Presses universitaires de Vincennes, 1993, p. 229 à 241.

Guise (René), « Balzac et le roman feuilleton », L’Année balzacienne, Paris, Garnier, 1964.

Gusdorf (Georges), Mythe et Métaphysique, Paris, Flammarion, 1953.

Gusdorf (Georges), Le Romantisme, tome I, Le savoir romantique, Paris, Payot, 1982.

Guyon (Bernard), La Pensée politique et sociale de Balzac, Paris, Armand Colin, 1947.

Hamon (Philippe), « Un discours contraint », Littérature et réalité, Paris, Seuil, « Point » 1982.

388

Hamon (Philippe), Texte et idéologie, Paris, PUF-Quadrige, 1997 (1re édition PUF, 1984).

Heathcote (Owen), « History, narrative position and the subject in Balzac : the example of La Paix du ménage », Ideology and religion in French Litterature : Essays in honour of Brian Juden, Harry Cockerham et E. Ehrman Camberly dir., Porphyrogenitus, 1989.

Herschberg-Pierrot (Anne), Stylistique de la Prose, Paris, Belin, « Lettres supérieures », 1993.

Herschberg-Pierrot (Anne) et Amossy (Ruth), Stéréotypes et clichés, Paris, Nathan, 1997.

Imbert (Patrick), « Le système de la description chez Balzac », Le roman de Balzac, (Roland Le Huenen et Paule Perron dir.), Montréal, Presses de l’université de Montréal – Didier, 1980.

Jauss (Hans Robert), Pour une esthétique de la réception, Paris, Gallimard, « Tel », 1990 (1re éd. Gallimard 1978).

Lagneau-Ymonet (Paul), « Pourquoi fallait-il que Jules Desmarets fût agent de change ? La Bourse et le crédit (1815-1840) », in François Vatin et Nicole Edelman (dir.), Économie et littérature, France et Grande-Bretagne 1815-1848, éd. Le Manuscrit, 2007.

Lantelme (Michel), « Anticipation et fiction : La Peau de chagrin », no 95, 1997, Romantisme, Paris, Sedes.

Lastinger (Michaël), « Narration et “point de vue” », L’Année balzacienne no 10, 1988, Paris, PUF, p. 271-290.

Le Huenen (Roland), « Le personnage et son désir », Balzac et La Peau de chagrin, études réunies par Claude Duchet, Paris, Sedes-CDU, 1979.

Le Huenen (Roland), Le Roman de Balzac (sous la direction de et en collaboration avec Paule Perron), Montréal, Didier, 1980.

Lécuyer (Maurice), Balzac et Rabelais, Paris, Les Belles Lettres, 1956.

Lichtlé (Michel), « Balzac à l’école du droit », L’Année balzacienne, Paris, PUF, 1982.

Lotringer (Silvère), « Mesure de la démesure », Poétique, no 12, 1972, Paris, Le Seuil.

Lukacs (Georg), Balzac et le réalisme français, traduction de Paul Laveau, Paris, La Découverte/Poche, (première édition, Paris, Maspéro, 1967), 1999.

Macherey (Pierre), Les Paysans, un texte disparate, Pour une théorie de la production littéraire, Paris, Maspéro, 1966.

Maingueneau (Dominique), Le contexte de l’œuvre littéraire, Paris, Dunod, 1993.

Marcandier-Collard (Christine), Crimes de sang et scènes capitales, essai sur l’esthétique romantique de la violence, Paris, PUF, 1998.

Maynial (Édouard) et Bouvier (René), Les Comptes dramatiques de Balzac, Paris, Sorlot, 1938.

Maynial (Édouard) et Bouvier (René), De quoi vivait Balzac ?, Paris, éditions des deux rives, 1949.

389

Mazet (Léo), « L’échange du récit chez Balzac », L’Année Balzacienne, Paris, Garnier, 1976.

Michel (Arlette), « La poétique balzacienne de l’énergie », Romantisme, L’Energie, Paris, Sedes, 1984, no 64.

Milner (Max), Histoire de la littérature Française, de Chateaubriand à Baudelaire (en collaboration avec Claude Pichois), Paris, Flammarion, « GF », 1996 (première édition, Arthaud, 1985).

Milner (Max), « Les dispositifs voyeuriste dans le récit balzacien », Balzac, une poétique du roman, sous la direction de Stéphane Vachon, Montréal-Saint-Denis, XYZ éditeur-PUV, 1996.

Mitterand (Henri), « À propos du style de Balzac », Europe no 429-430, janv.-fév. 1965, « Colloque Balzac », organisé par le Centre d’études et de Recherches marxistes, p. 145-163.

Mitterand (Henri), L’Illusion réaliste, Paris, PUF, 1994.

Mitterand (Henri), Le roman à l’œuvregenèse et valeurs, Paris, PUF, « écriture », 1998.

Mozet (Nicole), « La préface de l’édition originale : une poétique de la transgression », in Balzac et La Peau de chagrin, études réunies par Claude Duchet, Paris, Sedes-CDU, 1979.

Mozet (Nicole), La Ville de province dans l’œuvre de Balzac, L’espace romanesque : fantasme et idéologie, Paris, Sedes-CDU, 1982.

Mozet (Nicole), Balzac au pluriel, Paris, PUF, 1990.

Neefs (Jacques), « La localisation des sciences », Balzac et La Peau de chagrin, études réunies par Claude Duchet, Paris, Sedes-CDU, 1979.

Neefs (Jacques), Balzac, l’Invention du roman, Colloque de Cerisy (sous la direction de, en collaboration avec Claude Duchet), Paris, Belfond, 1982.

Neefs (Jacques), « Les trois étages du mimétique », Balzac, Œuvres complètes, Le « Moment » de « La Comédie humaine », Cl. Duchet et I. Tournier dir., Saint-Denis, PUV, 1993.

Nykrog (Per), La Pensée de Balzac. Essai sur quelques concepts-clefs, Copenhague/ Munskaard/ Paris, Klincksieck, 1966.

Péraud (Alexandre), « Tentations balzaciennes de l’énumération », « Balzacien », Styles des imaginaires (Éric Bordas dir.), Eidôlon, no 52, Bordeaux, mai 1999.

Péraud (Alexandre), « Scénographies de l’envers dans L’Envers de l’histoire contemporaine », Envers balzaciens (A Del Lungo et A. Péraud dir.), La Licorne, Poitiers, mars 2001.

Péraud (Alexandre), « “À quoi ça rime”– Les ambivalences sémiotiques du compte de retour », in Illusions perdues, Presses de la Sorbonne Paris, 2003, p. 215-231.

Péraud (Alexandre), « “Chronos créancier”… ou les rapports du temps et de l’argent dans Illusions perdues », Méthode !, no 5, automne 2003, p. 185-193.

Péraud (Alexandre), Le Cabinet des Antiques, Paris, Bordas, 2004.

Péraud (Alexandre), « Sociopoétique de la rumeur dans Lucien Leuwen, La

390

Maison Nucingen et Le Comte de Monte Cristo, Stendhal – Balzac – Dumas : un récit romantique ?, Toulouse, Presses Universitaires du Mirail, coll. « Cribles », 2006, p. 301-317.

Péraud (Alexandre), « Quand l’immatérialisation de l’argent produit le roman », La Production de l’immatériel, Publications de l’Université de Saint-Etienne, J-Y Mollier, P. Régnier et A. Vaillant dir., 2008, p. 217-230.

Péraud (Alexandre), « Construire le territoire : politique, utopie, poétique », Balzac géographe, territoires, P. Dufour et N. Mozet dir., Saint-Cyr sur Loire, éd. Ch. Pirot, 2004, p. 95-102.

Péraud (Alexandre), « La construction d’un personnage générique du débiteur et du créancier », Balzac et la crise des identités, Saint-Cyr sur Loire, Ch. Pirot éd., 2005, p. 151-164.

Péraud (Alexandre), « La Comédie humaine comme mise en texte de l’imaginaire social du crédit », Les Français et l’argent du xixe siècle à nos jours, A. Aglan, O. Feiertag et Y. Marec éd., Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2011.

Péraud (Alexandre), « La Panacée universelle : le crédit (César Birotteau). Quelques exemples d’inscription narrative du crédit dans la première moitié du xixe siècle », Romantisme, Le crédit, no 151, 2011, p. 39-52, Paris, Armand Colin.

Perron (Paule) et Le Huenen (Roland), Le Roman de Balzac, Montréal, Didier, 1980.

Petitot (Jean), « La Généalogie morphologique du structuralisme », Critique, numéro spécial consacré à Claude Lévi-Strauss, janvier-février 1999, no 620-621, Paris, Minuit.

Peytel (Adrien), Balzac, juriste romantique, Paris, Editions M. Ponsot, 1950.

Pichois (Claude) et Milner (Max), Histoire de la littérature Française, de Chateaubriand à Baudelaire, Paris, Flammarion, « GF », 1996 (première édition, Arthaud, 1985).

Poulet (Georges), Études sur le temps humain/2, Paris, Presses-Pocket, « Agora », 1989 (1° édition Plon, 1952).

Preiss (Nathalie), Les physiologies en France au xixe siècle, Mont-de-Marsan, Editions InterUniversitaires, 1999.

Queffélec (Lise), Le Roman-feuilleton français au xixe siècle, Paris, PUF, 1989.

Reffait (Christophe), La Bourse dans le roman du second xixe siècle, Paris, Honoré Champion, 2007.

Reffait (Christophe), Le crédit (dir.), Romantisme, no 151, 2011, Paris, Armand Colin.

Rey (Jean-Michel), Paul Valéry, l’aventure d’une œuvre, Paris, Le Seuil, 1991.

Rey (Jean-Michel), Le Temps du crédit, Paris, Desclée de Brouwer, 2002.

Robin (Régine), « Pour une socio-poétique de l’imaginaire social », in La politique du texte, enjeux socio-critiques, pour Claude Duchet, PU de Lille, Lille, 1992.

391

Rosen (Elisheva), « Pathétique et grotesque dans La Cousine Bette », Balzac et Les Parents pauvres, études réunies par F. Van Rossum-Guyon et M. Van Brederode, Paris, Sedes-CDU, 1981.

Schaffner (Alain), Honoré de Balzac, La Peau de chagrin, Paris, PUF, 1996.

Schuerewegen (Franc), « Le prix de la lettre. Réflexions axiologiques », Balzac : Illusions perdues – L’œuvre capitale dans l’Œuvre, Études réunies par F. Van Rossum Guyon, CRIN, no 18, Groningen, 1988.

Schuerewegen (Franc), Balzac contre Balzac, les cartes du lecteur, Toronto-Paris, Paratexte & CDU-SEDES, 1990.

Schuerewegen (Franc), « Paratexte et complétude. Notes sur l’Avant-propos et sur la préface de Pierrette », Balzac-Œuvres complètes, Le « Moment » de La Comédie humaine, GIRB, études réunies par Claude Duchet et Isabelle Tournier, Saint-Denis, Presses Universitaires de Vincennes, « l’imaginaire du texte », 1993.

Schuerewegen (Franc), Balzac ou la Tentation de l’impossible. Enquête sur les limites (dir.), publication du Groupe international de recherches balzaciennes, SEDES, (Collection du Bicentenaire), 1998.

Searle (John R.), Sens et expression, traduit de l’anglais par J. Proust, Paris, Minuit, « Le sens commun », 1982.

Taat (Michaël), « La Bette à la lettre », in Balzac et les Parents pauvres, Paris, Sedes-CDU, 1981.

Taine (Hippolyte), Balzac, articles parus dans le Journal des débats en 1858 et recueillis en 1865 dans les Nouveaux Essais de critique et d’histoire. Cité dans Honoré de Balzac, Mémoire de la critique, textes choisis et présentés par Stéphane Vachon, Paris, Presses de l’Université Paris-Sorbonne, 1999.

Tournier (Isabelle), « Titrer et interpréter », Balzac : Illusions perdues – L’œuvre capitale dans l’Œuvre, Études réunies par F. Rossum Guyon, CRIN, no 18, Groningen, 1988

Tournier (Isabelle), « Portrait de Balzac en Shéhérazade », Balzac, Œuvres complètes, le « Moment » de La Comédie humaine, GIRB, études réunies par Claude Duchet et Isabelle Tournier, Saint-Denis, Presses Universitaires de Vincennes, « l’imaginaire du texte », 1993.

Trousson (Raymond), Balzac disciple et juge de Jean-Jacques Rousseau, Paris-Genève, Droz, 1983.

Vachon (Stéphane), Les Travaux et les jours d’Honoré de Balzac. Chronologie de la création balzacienne, Paris-Montréal, Presses universitaires de Vincennes, Presses du CNRS, Presses de l’université de Montréal, 1992.

Vachon (Stéphane), Introduction au Père Goriot, Le Livre de Poche, Paris, LGF, 1995.

Vachon (Stéphane), Balzac, une poétique du roman (sous la direction de), Montréal-Saint-Denis, XYZ éditeur-PUV, 1996.

Vachon (Stéphane), Honoré de Balzac, Mémoire de la critique, (textes choisis et présentés par), Paris, Presses de l’Université Paris-Sorbonne, 1999.

392

Van Brederode (Michel) et Van Rossum-Guyon (Françoise) (dir.), Balzac et les Parents pauvres, Paris, Sedes-CDU, 1981.

Van Rossum-Guyon (Françoise) et Van Brederode (Michel) (dir.), Balzac et les Parents pauvres, Paris, Sedes-CDU, 1981.

Vanoncini (André), Figures de la modernité. Essai dépistémologie sur l’invention du discours balzacien, Paris, José Corti, 1984.

Vanoncini (André), « Pierrette et la rénovation du code mélodramatique », Balzac, Œuvres complètes, le « Moment » de La Comédie humaine, GIRB, études réunies par Claude Duchet et Isabelle Tournier, Saint-Denis, Presses Universitaires de Vincennes, « l’imaginaire du texte », 1993.

Wurmser (André), La Comédie inhumaine, Paris, Gallimard, 1964.

Zeraffa (Michel), Roman et société, Paris, PUF, « Sup – Le sociologue », 1971.

Chapitre d’ouvrage: Précédent 9/12 Suivant