Skip to content

[L'art de rhétorique] Bibliographie

View all information ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-3459-4
  • ISSN: 2105-9950
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-3461-7.p.0207
  • Publisher: Classiques Garnier
  • Parution date: 09-16-2015
  • Language: French
Free access
Support: Digital
207
BIBLIOGRAPHIE




TRADITION MANUSCRITE



I3nF ms. f. fr. 215)  :parchemin, 32 f., 202 x 153 mm, copié entre 1482 et 1493, reliure en maroquin rouge ans armes de Philippe de Béthune (xvtte).
Incipit  : «  Cy commence un petit traittié compilé par maistre Jehan Molinet, à L'instru_ction de ceulx qui veulent aprendre L'art de rethorique.  »
Voir notre Introduction pour 1a datation et l'appartenance à Louis de Bruges Une note manuscrite tardive portée sur l'un des feuillets de garde ajoute  : « Traicté manuscript de rethorique veau de monsieur le daulphiu François qui mourut à 'Pournon fils esné du Roy François premier  ».

IinF ms. f. fr. 2375  : papier, 188 f (f. 14-38), 205 x 140 mm, copié au Xvte siècle, reliure en maroquin rouge de I<2 bibliothèque du roi (xvue-xvtue).
Incipit  : « Cy commence l'Art de rethoricque composé par maistre Jehan Molinet  »
Explicit  : « Explicit l'art de rethoricque fait par maistre Jehan Molinet  » Contient également le Traité de rhétorique (publié infra) et une soixantaine de pièces en vers et prose.

Cambridge (UK), Gonville and Caius College, ms. 187/220  : papier, 265 f (p. 131- 157), 205 x 135 mm, copié entre 1491 et 1528 par •Jean Hanon (pour les p. 1-462).
Incipit  : « Seusieult Part vulgaire et scieuche de rethorique vulgaire, composee par maistre Jhan Molinet de Vallenchiennes, pour congnoistre tous les termes, formes, patrons, exemples, a>uleurs et figures des dittiers en tailles modernes qui sont en usaige.  »
Explicit  : « Chy finist Part et scienche de rethorique composé par mon- sieur maistre Jhan Molinet de Vallenchiennes pour y trouver tourtes tailles et magnieres de patrons pour en ouvrer, escript de la main Jhan I Ianon.  »
208
Texte copié avant 1528 (d'après les dates de transcription commodément précisées par Jean Hanon), et après 1491 (date de couronnement du chant royal donné comme exemple). Le recueil, qui contient plus de soixante-dix compositions de Molinet, constitue l'un des trois manuscrits les plus importants de son oeuvre
avec le ms. Rothschild 471 conservé à la BnF et le ms. 105 de la Bibliothèque de 'Tournai, malheureusement détruit en 1940. Voir l'étude détaillée du recueil de Cambridge dans l'article d'Adrian Armstrong, « The shaping of knowledge in
an anthology of Jean Molinet's poetry  :Cambridge, Gonville and Caius College 187  :220  », Remue ~l'l~irtoire ~ler textes, nouvelle série t 4, 2009, p. 215-275.


TRADITION IMPRIbi~l;

L (V)
Paris, Antoine Vérard, 10 mai 1193, in-fol. 14 f. non chiffrés ; a~b~.
Titre complet  : «  L'art et science de rhethorique pour faire rigmes et ballades  ». Colophon  : «  Cp finit l'art et rhétorique de faire rimes et balades imprimé
à Paris le dixieme jour de may l'an mil quatre cens quatre oings et treize par Anthoine Verard Libraire demourant à Paris sur Le pont rostre dame à L'image sainct Jehan l'évangéliste ou au palais au premier pipier devant 1a chapelle où l'en chante I<2 messe de messeigneurs les presidens  ».
Réf. : iJSTC 71388 ; ISTC im00793200 ; Delille 577 ; Pe11 8164 (8093) ; CIBN M-509 ; MacFarlane 27 ;Brunet I, 515.
Ex. : (ex. consultés marqués d'une étoile)
Chantilly Musée Condé, III G 26 ex. sur papier
London *BritishLibrary, IB. ex. sur vélin; état C des deux premiers feuillets
41139 équivalent à celui de la BnF sauf pour les aimes peintes en bordure de la gravure du 2e feuillet qui sont celles du roi d'Angleterre, dont c'était proba- blement l'exemplaire personnel ; prologue signé Henri de Groy, même poême à Charles VIII à la fin
Paris *BnF, Rés. Yé lo ex. sur papier ;numérisé sur gallica; état A des deux premiers feuillets
Paris *BnI', Vélins 5%7 ex. sur vêlin ; numérisê sur gallica ; état B des deux premiers feuillets avec prologue signé par Henri de Grop; gravure peinte au 2e feuillet; poème final à Charles VIII
209 Paris ~B. Mazarine, inc. 708 A ex. sur papier; état A des deux premiers feuillets
Versailles BM, inc Goujet 261 eK. sur papier
Wien 0sterreichische ex. sur papier Nationalbibliothek, Ink
12.E16
Sur l'édition, voir Mary Bette Wiun, llfrtl~oine Vérard, Pari.rian Publi.rber (1485-li12). ProloRtier, Poena.r and Prerentation.r, Genève, Droz, 1)97, p. 94-96 et 146-147, et Cynthia J. Brown, <> ;éveil d'une nouvelle conscience littéraire en France à La grande époque de transition technique  :Jean Molinet et son
moulin poétique » , Le Mo~~en Frarrçai.r, t XXII (1989), p. 15-35 et du même auteur, Poet.r, Pairofu, afrd Prifrterr. Cri.ri.r of llutl~ority irr Late Medieval France,
Ithaca-London, Cornell University Press, 1995, p. 117-133.

Les deux premiers feuillets de l'édition existent au moins en trois états,
selon que L'exempl~lire est imprimé sar papier oa sur vélin. Qu_e1 que soit le
support, le recto du premier feuillet présente toujours le seul titre du texte
dans sa plus simple expression (Lare et tciertce de rbetborique pour faire rignae~ et ballades) composé dans le même caractère que le texte du volume. Fn revanche, le verso n'est blanc que dans les exemplaires sur papier. Dans ceux-ci toujours, le troisième feu_iLlet présente une gravure sur bois et Le début du texte  : ~1 gravure met en scène un religieux assis muni d'un nimbe, un homme debout qui s'est découvert (il est le seul dans ce cas, et tient son chapeau sous son coude gauche) et lui fait face et qui tient avec lui un livre ouvert, un lutrin derrière eux, un groupe de quatre personnages debout sur la droite de la composition.

Dans les deux exemplaires sur vélin, le verso du premier feuillet contient un « Prologue  » signé par Henri de Croÿ (sans variante entre les deux exemplaires connus). Sur le recto du troisième feuillet, 1a gravure a été utilisée comme modèle par un peintre qui a représenté deux scènes sensiblement différentes.
Sur l'exemplaire conservé à la BnP, un roi de France sous un dais fleurdelisé remplace le religieux, et le personnage debout face à lui, toujours découvert, lui tend un livre fermé ; le lutrin a été remplacé par un troisième personnage, couvert cette fois, quise rieur debout près du roi; les personnages sur I<2 droite sont inchangés.
Sur l'exemplaire conservé à 1a British Library, le personnage assis n'est pas couronné niais porte un bonnet tout à Git semblable à celui qu_e revêt le religieux de 1a gravure originelle. Les armes d'Henri VII figurent toutefois dans l'encadrement de 1a page, mais Mary Bette Winn suggère qu'elles ont pu être ajoutées par la suites. Le personnage qui fait face à l'homme assis est pour une fôis couvert, et ne tient plus de livre à la main; il semble en revanche
1 flnthozne Z~érdr~ ouvr. cité, p. 146-14î.
210
toucher de sa main droite la main gauche de l'autre personnage. Le lutrin a cette fôis été remplacé par un personnage en retrait, tourné vers l'homme assis, et paraissant transcrire sur un petit livre ouvert le dialogue des deux protagonistes. I_es personnages sur La droite sont de nouveau inchangés.
Les modifications que subit 1a scène représentée sur l'édition sont difficiles à interpréter. La seule figure identifiable de façon certaine est Charles VIII, sur l'exemplaire vélin de la BnF, en raison de la couronne et des fleurs de lys. Les autres personnages peuvent être alternativement l'auteur supposé (probablement pas Molinet, qui n'est nommé nulle part dans les exempl~lires, mais Henri de Croÿi), le dédicataire, ou le libraire Vérard. Dans les exemplaires sur papier, 1'abseuce de prologue élimine a priori toute situation de dédicace (même si le texte s'achève sur le poème acrostiche qui fait apparaître le nom du roi de France) ; on sait par ailleurs que le bois n'a pas été gravé ad hoc et il est donc délicat de tirer des conclusions de faits si peu. assurés. llans L'exemplaire vélin conservé à la BnF, la représentation du souverain dans la peinture initiale associée au prologue d'Houri de Croÿ adressé à un roi et la présence du poème final acrostiche suggèrent que la scène représente Charles VIII, peut-être en compagnie d'I Ienri de Croÿ et de Vérard lui-même dont on connaît le goût pour l'auto-représentation'. llans l'exemplaire sur vélin conservé à La British Library, les trois personnages résistent davantage à l'identification en raison de leurs vêtements et de leur attitude4.
Nous faisons figurer ci-dessous les autres témoins de la tradition impri- mée, dont nous n'avons pas tenu compte dans l'établissement des variantes
2.
Paris, Jean Trepperel, 9 mai 1499, in-4°.
IC £ ; A-B~.
Titre complet  : « L'art et science de rethorique pour faire rigmes et ballades [rnargz~e avec les initiale de Jean Trepperel]  ».
1 Parmi les variantes du texte, on remarque notamment le fait que l'êdition Vérard (comme le manuscrit C du reste} ajoute à la fin de la description de la «  Rethorique batelee » et en a esté inventeur maistre Jehan Malinet de Vallenchiennes », comme si Molinet n'était pas en effet l'auteur du traité. La suppression du nom au titre et au prologue est donc bien délibérée.
2 Cynthia J. Brown, Poets, Patrons, and Prznters. Crzszs of Authorit~y zn Late Medzeval France, Ithaca-London, Cornell University Press, 199, p. 117, n. 26  : le bois se trouve déjà dans l'Art de bien mo :~rrir publié par Vêrard en 1492.
3 Voir Cynthia J. Brown, Poets, Patrons, and Prznters, ouvr. cité, p. 119 et Mary Beth Winn, Anthoi; :~; Z ~; ~;~. ~;~. ~. ouvr. cité, p. 94-96.
4 Voir tout de même les hypothêses prudentes de Cynthia J. Brown, Poets, Patrons, and Prznters, ouvr. cité, p. 121 et de Mary Beth ~irinn, Anthozne j7érard, ouvr. cité, p. 146-147.
211 Colophon  : «  Cy hnist l'art et rethorique de faire rimes et balades Imprimé à Paris le neuheme jour de ma5~ I_'an mil quatre cens quatre oings et xix. Par Jehan Treperel libraire demourant à Paris sur le pont nostre dame à l'image sainct Laurens. [naargue de Jean Trepperel avec riritialer au titré]  ».
Ré£  :USTC 71389. Delisle 578 ;Brunet I, 515.
Ex. : Chantilly, Musée Condé (IVE 68).

Paris, Jean Trepperel, [vers 1505], in-4°.
12 f. non chiffrés ; A-B~.
'Pitre complet  :« L'art et science de rethorique pour rimes et ballades [marque avec les riritialer de Jean Trepperel]  ».
Colophon  : « Cy hnist l'art de rethorique de faire rimes et balades imprimé à Paris par Jehan. Trepperel demourant à la rue neufue nostre dame en l'enseigne de l'escu de France. [manque dzJean Trepperel avec initiales au titre].  »
Rét : : USTC 57623 ; Brunet I, 515.
1~x. : Cambridge (Mass.), Houghton Library (XPC C8865 493ac).
Notes  :Datation d'après la notice de Hugh Wm. Da~ies, C : :t. ;l : ;~ue of a
collection of eavly Fvench Gooks irr the lïbrary of C. Fai~f~x ~llurray, London, the
Holl~and press, 1961, t 2, n° 641, p. 982-984  : la datation est déduite de l'état

de la marque de Trepperel au titre.

Toulouse, Jean de Guerlins, [1513-1522], in-8°.
16 f. non chiffrés ; A-B`.
Titre complet  :« L'art et science de rethorique pour apprendre à taire rimes et ballades  ».
Colophon  : «  Cy fine l'art de rethorique de taire rime et balades Nouvellement imprimé à Tholose par maistre Jehan de Guerlins.  »
Ré£  :USTC 67136. Décrit dans Aureliana, 20e livraison, Toulouse, n° 31; Brunet I, 515.
Ex. : Paris, BnF (Res Ye 1201 ;numérisé sur gallica).
Notes  :d'après le Répertoire bibliographique des livres imprimés en France au seizièrraesiède, 1999, t. VI, p. 1'~2-148, la production de l'imprimeur est attestée entre 1513 et 1522. La date « ca. 1513 ~  »donnée par Cynthia J. Brown, Poets, Patrons, a~rd Prrirterr ; Crisis of Autbority in Late Medieval Fra~ue, Ithaca, 1995, p. 262 n'est accompagnée d'aucune justification.

Paris, Jean Trepperel, [vers 1509], in-4°. 12 f. non chiffrés ; A~B `.
212 Titre complet  : « S'ensuyt l'art  : et science de rethoricque pour faire Rimes et balades [bois représentant l'auteur à soir pupitre] On Les vend à Paris en 1a ru_e neufve nostre llame à l'enseigne de l'escu de France.  »
Colophon  : « Cy finist l'art et science de rethoricque de faire rimes et balades nouvellement imprimé à Paris [suit la marque de.Jéan Trepperel avec ses initiales].  »
Ré£  :USTC  ?6512 ;Brunet I, 515.
Ex. : Aix-en-Provence, Bibliothèque Méjanes (Inc. D. 68, 3 ; numérisé sur e-corpus.org).
Notes  : la datation est proposée à partir de L'analyse de L'usure du matériel typographique et nous a été communiquée par Stéphanie Rambaud (BnF) que cous remercions vivement.
6.
Paris, Veuve Trepperel et Jean Johannot, [1511-151)], in-4°.
12 f. non chiffrés ; AsB~`.
Titre complet  : « L'art et science de rethorique pour faire rimes et balades [Gois r~epréserrtarrt le don du livre de l'auteur ù sorr protecteur] On les vend à Paris en 1a rue neufve nostre dame à l'enseigne de 1'escu de France.  »
Colophon  : « Cy finist l'art et science de retorique de faire rimes et balades nouvellement imprimé à Paris  ».
Réf  :USTC 55703.
Ex. : Londres, British Library (87.B. 18 (2)).
Notes  : le nom du libraire-imprimeur vient de l'adresse «  à l'écu de France  », qui a été, à partir de la mort de Jean Trepperel (1511) jusqu'en 1519, celle de sa veuve en association avec son gendre Jean Johannot La date de 1515 figure dans le catalogue de 1a British Library, qui ne donne aucune justification ; elle est reprise dans 1'USTC.

Paris, [matériel d'Alain Lotrian, 1520-150], in-4°.
12 f. non chiffrés ; A'B``. Un tèuillet manuscrit a été intercalé entre Les
£ B3 et B4. Illustré de deux gravures.
Titre complet  : « S'ensuyt l'art  : Et science de Rethoricque pour faire Rimes et Balades [bois représerrtarrt l'auteur au travail]  ».
Colophon  : « Cy finist l'art et science de Rethoricque de faire Rimes  : et Balades. Nouvellement imprimé à Paris.  »
Ré£  :USTC 7 ?746.
Ex. : Ais-eu-Provence, Bibliothèque Méjanes (Rés. O. 040, 1 ; es. qui contient de nombreuses annotations et corrections manuscrites).
213
Notes  :nous remercions vivement Stéphanie Rambaud et Raphaël CappeLlen pour l'attribution du matériel typographique à L'exercice d'Alain Lotrian et la datation approximative. La gravure du titre se retrouve ainsi dans le Cbatofr en frurrcoy.r imprimé par Lotrian, et la lettrine S (f. Al v°) au titre de l'édition des llroitz ~rouveau/x de Coquillart publiés par le même Lotrian. Le terminus a quo provient de 1a présence de 1a gravure finale qui est l'illustration traditionnellement associée à l'histoire de 1a décou_verte d'un cercueil doré couvert d'inscriptions rapportée par le Violier des histoires ronaair~es (chapitre «  De la vie qui est exemplaire  »)dont 1a première édition connue date de 1520-1521.

Paris, [Jean Saint-Denis], [après 1530], in-8°.
20 £ non chiffrés ; A-BsC~`.
Titre complet  : «  Sensuyt l'art et science de rethoricque pour faire Rimes et Balades. [bois représentant un clerc érvivant sur urr pupitre]  ».
Colophon  : « Cy hnist L'art et science de Rethoricque de taire Rimes  : et Ballades. Nouvellement Imprimé à Paris.  »
Réf. : USTC 64025. Picot u° 2 ?95.
Ex. : Paris, BnF (Rothschild 2 ?)5, V. 7. 64.).
Notes  :l'identification de l'imprimeur et le tersnirrus ~ quo nous ont été communiqués par Stéphanie Rambaud. (BnF) à partir de l'analyse du matériel typographique ; 1a datation du catalogue Rothschild («  vers 1520  », reprise dans l'USTC) n'est accompagnée d'aucune justification et semble erronée.

Paris, s. n., [avant septembre 1535], in-8°.
20 f. non chiffrés ; a-bic".
Titre complet  : « S'eusuyt l'art et science de rethoricque pour faire rigmes et Balades [bois représentant l'auteur au travail]  ».
Colophon  : « Cy fiuist l'art et science de Rethoricque de faire rimes et Balades. Nouvellement imprimé à Paris.  »
Ré£  : US'TC 53750  ; Babelon n° 1/k5.
Ex. : Sevilla, Biblioteca colombina (15-2-18(11)).
Notes  :datation d'après la note manuscrite de Fernand Colomb  : «  Este libro costo 6 dineros en leon por setiembre de 1535 y et ducado vale 5 ?0 dineros.

Toulouse, Nicolas Vieillard, [1534-153i], in-8°. 20 f. non chiffrés ; A-BAC".
214 Titre complet  : « S'ensuyt l'art et science de rhetoricque pour faire Rithmes et Ballades. [~na~queavec l'inscription matabile iudiciam] On les vend à Toulouze, en la maison de Nicolas Vieillard Imprimeur, demourant aupres du Colliege de Foy.  »
Colophon  : « Cy finist l'art et science de Rethoricqu_e de taire Rithmes Ballades. Nouvellement Imprimé à'I'holouse. Finis Laus Deo.  »
Ex. : Wolfenbüttel, Herzog August Bibliothek (H  : P 1300.8° Helmst ; numérisé sur le site de la bibliothc•qué).
Notes  :d'après le Répertoire bibliographique ~Tles livres is~~prinaés etr Frurrce au seiziè~~ae siècle, 1999, t VI, p. 221-233, L'adresse donnée par Nicolas Vieillard, « aupres du Colliege de Foy  » , ne figure que sur les éditions qu'il publie entre 1534 (date des premières éditions datées) et 1537. L'adresse change en 1538 («  en 1a mayson de Nicolas Vieillard  »)avant de devenir à partir de L539 «  en 1a rue de Villeneufve  ».
11.
Poitiers, « à l'enseigne du Pélican  », s. d., in-8°.
20 f. non chiffrés ; A-B~C~`.
Titre complet  : « S'ensuyt l'art et science de rethoricque pour faire rimes balades et rondeaulx Et sont à vendre à Poictiers A l'enseigne du Pélican.  »
Colophon  : « Cy finist l'art et science de Rethoricque de faire Rimes  ; et Balades Nouvellement Imprimé à Poictiers.  »
Ré£  : USTC 47301 ;Brunet I, 515.
Loudou, British Library (1073. a. 9 (3)).
Notes  : La date de 1550 figure au_ catalogue de la British Library et est reprise dans l'US'I'C, mais aucune justification n'est avancée. henseigne du Pélican, à Poitiers, est le lieu d'exercice de la dynastie des Marnet, depuis Jean IeL (avant 1515), jusqu'à Jean IlI et Enguilbert II (jusqu'en 1568). L'archaïsme typographique de l'édition imprimée en bâtarde fait pencher pour une data- tion plus précoce.
*12.
Paris, L547.
Notes  :édition fantôme signalée par l'abbé Goujet, qui résulte saur doute d'une confusion (voir la bibliographie de l'Instructif, édition F).
215

BIBLIOGRAE'HLE CRITIQUE


ARMSTR(JNG, Adrian, « The Shaping of Knowledge in an Anthology of Jean Molinet's Poetry  :Cambridge, Gonville and Caius College  ; MS 187  :220  » ,
Revue d'h_ïstoïre des textes, nouvelle série, 4 (2009), p. 215-275.
ARrtSTxoNG, Adrian, « Vers, prose, technologie  :ponctuer L'Art de rhétorique de Jéan Molinet, du manuscrit à l'imprimé  » , La Ponctuation à la Renaissance, éd. Nathalie Dauvois et Jacques Dürrenmatt, Paris, Classiques Garnier,
2011, p. 57-70.
ARMSTRONG, Adrian, « Versification on the Page in Jean Molinet's Art de Rbéto~rique  : from the Æsthetic to the Utilitarian  » , TF.XT 15 (2003),
p. 121-139.
BROWN, Cynthia J., « L'éveil d'une nouvelle conscience littéraire en France à la grande époque de transition technique  :Jean Molinet et son moulin poétique », Le Moyen Pr~rn~aïs, 22 (1989), p. 15-35.
BROWN, Cynthia J., Poets, Patroru, and Prirrters. Crisis of Autbority irr Late Il'fedieval France, Ithaca-London, Cornell University Press, 1997, drap. 4 (Changing Authorial Signature iu Late Medieval Books).
DEVALiX, Jean, féa~r ~1~Iodinet indiciaire l>ourguigrro~r, Paris, Champion, 1996. DUPIRE, Noël, Jean Molinet, la vie, les tenures, Paris, E. Droz, 1932. KASTNER, L.E., «  A Neglected French Poetic Form  », Zeüscbrift fr'rr fran~.~~is~l~e
Sjirad~e und Literutur 28 (1905), p. 288-297.
KELLY, Douglas, 1 be Arts of Poetry and Prose, 'Turnhout, Brepols (« Typologie des sources da moyen âge occidental » 59), 1991.
LAWRENC~, James, « L' "objet poétique" des grands rhétoriqueurs  » , ~11élan~es de langue et de littérature médi~aler offerts a Alice Planc~~e, Paris, Belles Lettres,
1984, p. 225-234. M~cltoul.nv, fric, « Les Arts de rhétorique du xv` siècle. La théorie masque de la tbeoria  ?  » , ttilarque_r et dégui_remerrtr darr_r la littérature médiévale, études
recueillies par Marie-Louise (allier, Paris, Vrin, 1988, p. 213-221.
THIRY, Claude, « Les Croy face ans indiciaires bourguignons  :Georges Chastelain, Jean Molinet  » , «  Et c'est la fin pour quoy sommes ensemble  ». HommageàJean Dufournet, Paris, Champion, 1993, t 3, p. 1363-1380.
ZUbtTHOR, Paul, « Les G-rands Rhétoriqueurs et le vers  » ,Langue fran~aise 6
(1974.), p. 88 )8.
Book chapter: Previous 10/24 Next