Aller au contenu

Table des matières

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-3282-8
  • ISSN: 2271-6297
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-3284-2.p.0637
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 10/04/2015
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
637

Table des matières

PRÉFACE     7

Corpus    11

Corpus écrit ou corpus oral ?    13

Taxinomie des occurrences relevées    14

Modèle syntaxique utilisé pour la description des énoncés    18

INTRODUCTION    21

Petite histoire de la corrélation    21

Redéfinition de la corrélation et des corrélatifs    30

Carte didentité des corrélatives isomorphes    38

Dénominations des constructions étudiées    38

Propriétés générales des « corrélatives isomorphes »    42

Bilan : un questionnement triple, une étude en cinq temps    45

PROPRIÉTÉS SÉMANTIQUES DES CI    49

Les corrélatives alternatives    50

La disjonction comme dénominateur commun ?    50

Disjonctions inclusive et exclusive    51

CI « disjonctives » ?    53

CIA vs structures à marqueur unique    54

Effet demphase    55

Interprétations booléennes    61

Lecture symétrique    64

Valeurs et traits sémantiques de tantôt et soit    65

Synthèse    68

Les corrélatives comparatives ou proportionnelles    71

La proportion    71

638

La comparaison    78

La scalarité    84

Effets de sens connexes    92

La condition     92

Lopposition    97

Les cause et conséquence    99

Bilan   102

PROPRIÉTÉS MORPHOSYNTAXIQUES DES MARQUEURS   105

Nature des six items corrélatifs   105

Des frontières poreuses à la grammaticalisation   108

Étanchéité des classes de mots   110

De la porosité…   110

… à la solution du mode daccès à lextension,
de la fonction et du type de définition   112

Les sous-classes de connecteurs   114

Vaste problématique   114

Nouvelle taxinomie des connecteurs   118

Grammaticalisation   127

Histoire et variations des six marqueurs binomiaux   131

Autant…(autant…)   131

Ni…(ni…)   135

Plus…(plus…)   138

Soit…(soit…)   148

Tantôt…(tantôt…)   155

Tel…(tel…)   163

Bilan provisoire : de la grammaticalisation à la réanalyse   168

PROPRIÉTÉS MORPHOSYNTAXIQUES DES STRUCTURES
CORRÉLATIVES ISOMORPHES   173

Définitions de la subordination   175

Les CI : constructions hypotactiques ou paratactiques ?   181

Les CIR   183

Quelques données historiques sur les structures CIR   183

Constructions simples
vs constructions corrélatives isomorphes   194

639

Étude des (marqueurs des) CIR   227

Bilan   247

Les CII   248

Considérations historiques sur les constructions CII   249

Position, sélection et fonction des marqueurs
dans les prédications ouvertes   260

Plus…plus, une structure paratactique   280

Plus…plus, une structure non paratactique   297

Plus…plus, une structure hypotactique   318

Plus…plus, une structure non hypotactique   335

Synthèse   336

Bilan de lapproche bipartite   340

La réponse par le continuum syntaxique   341

Foley, Van Valin, LaPolla (1984, 1997)   341

Rebuschi (2001, 2002)   350

Lehmann (1988)   354

Autonomie vs intégration   356

Expansion vs réduction   362

Saillance du marquage de la connexion
entre les prédications   369

Synthèse   379

Bilan de la réponse des continuums   382

La réponse de la macrosyntaxe   383

École dAix   384

Essai danalyse de Plus…plus   388

Comparaison avec les autres CII   403

Comparaison de autant…autant avec tantôt…tantôt   411

La rection comme paramètre
de recomposition de familles de CI   416

Addenda : soit…soit et ni…ni peuvent partager
les caractéristiques prosodiques
des marqueurs corrélatifs plus…plus   417

Bilan   431

École de Fribourg    432

Bilan de lapproche macrosyntaxique   444

Bilan général   446

640

REDÉFINITION DUNE TYPOLOGIE
DES MODES DE LIAISON SÉQUENTIELLE   451

Lincidence   452

Lintégration fonctionnelle   456

Lintégration propositionnelle   459

Mise en système   461

DESCRIPTION SYNTAXIQUE FINALE
DES SIX CI ET DE LEURS MARQUEURS   475

Les CIR   476

Les structures CIR sont paratactiques   476

Incidence   476

Niveaux dintégration fonctionnelle   484

Niveaux de dépropositionnalisation   488

Synthèse   491

Comparaison des corrélatifs
avec les adverbes focalisateurs/paradigmatisants   492

Les corrélatifs des CIR
sont des adverbes paradigmatisants   498

Blocages des modalités   511

Structuration syntaxique des CIR   513

Analyse symétrique vs analyse asymétrique   515

Analyse symétrique des CIR   516

Analyses structurelles de ni…ni   537

Conclusion   544

Les CII   546

Les structures CII sont hypotactiques/paratactiques   546

Incidence   546

Niveaux dintégration fonctionnelle   562

Niveaux de dépropositionnalisation   563

Les oubliées : les CII averbales   564

Les CII « averbales »   565

Les CIIa de type 1   567

Les CIIa de type 2   576

Synthèse   585

Mode de liaison dans les CIIa1   586

641

Conclusion : lieu de rencontre syntaxique des six CI   589

CONCLUSION GÉNÉRALE   597

BIBLIOGRAPHIE   601

INDEX DES NOTIONS   625