Aller au contenu

Notices bio-bibliographiques sur les auteurs

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-4584-2
  • ISSN: 2100-3335
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-4586-6.p.0367
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 15/07/2015
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
367

Notices bio-bibliographiques
sur les auteurs

Stéphane Audeguy est né à Tours en 1964 ; angliciste, agrégé de lettres modernes, il vit à Paris. Il a enseigné lhistoire du cinéma et des arts dans un établissement public des Hauts-de-Seine. Son premier roman, La Théorie des nuages, a reçu le prix Maurice Genevoix en 2005. Fils unique a remporté le prix des Deux-Magots en 2007. Depuis, il a publié Petit éloge de la douceur (2007), Les monstres, si loin et si proches (2007), Nous autres (2009), LEnfant du carnaval (2009) et Rom@ (2011) quil a écrit à la suite de son séjour à la Villa Medicis en 2009. Il a dirigé des numéros de La Nouvelle Revue française dont Un Tour de la France (no 597, mai 2011) et Des Fantômes (no 602, octobre 2012).

Christiane Baroche est née en 1935 à Paris. De formation scientifique, elle a été ingénieur de recherches à lInstitut Curie de 1963 à 1999. Elle a lu des manuscrits pour les éditions Gallimard de 1972 à 1985. Elle a écrit de nombreux recueils de nouvelles, le premier sintitule Les Feux du large, il a été publié en 1975 et a reçu le prix Drakkar. Elle a reçu la Bourse Goncourt de la Nouvelle pour Chambres avec vues sur le passé (1978). Parallèlement, elle continue à écrire de la critique littéraire (la Quinzaine littéraire, Le Magazine littéraire, NRF, LHumanité–dimanche). Elle a occupé diverses fonctions à la Société des Gens de Lettres. LHiver de Beauté est son premier roman, paru en 1987. Étrangement, il ne figure pas dans la liste de ses œuvres sur le site de la Maison des écrivains. Auteur de nombreux recueils de nouvelles, Christiane Baroche excelle dans les textes courts, mais elle a également fait paraître des romans dont Les Ports du silence (Grasset, 1992), La Rage au bois dormant (Grasset, 1995), Les petits bonheurs dHéloïse (Grasset, 1997), et LHomme de cendres (Grasset, 2001).

Philippe Beaussant est né en 1930. Il est musicologue et écrivain. Il a été professeur de lettres classiques et président de lAlliance française dAustralie du Sud, créateur de la Maison de France dAdélaïde. Il a fondé le Centre de musique baroque de Versailles et il est membre de lAcadémie française. Il a été producteur à Radio France. Sa biographie de Jean-Baptiste Lully, Lully

368

ou le musicien du soleil (Gallimard, 1992) est à lorigine du film Le roi danse de Gérard Corbiau (2000). Il a publié des essais sur Couperin, Rameau, Monteverdi, Versailles, Louis XVI, la musique baroque ou Christine de Suède et la musique (Fayard, 2014). Il est également romancier et a publié, avant Héloïse, Le Jeu de la pierre et de la foi (1962), Le Biographe (1978) et LArchéologue (prix de lAcadémie française 1979).

Françoise Chandernagor est née en 1945. Après avoir décroché le diplôme de lInstitut détudes politiques de Paris et une maîtrise de droit public, elle entre à vingt et un ans à lÉcole nationale dadministration (ENA), doù elle sort deux ans plus tard major de sa promotion. En 1969, elle intègre le Conseil dÉtat. Depuis 1981, date à laquelle elle a publié LAllée du Roi (les mémoires imaginaires de Madame de Maintenon, seconde épouse de Louis XIV), Françoise Chandernagor a écrit neuf romans (dont une trilogie sur la France contemporaine et les difficultés dune femme confrontée à lexpérience du divorce) et une pièce de théâtre, adaptée de son premier roman. LAllée du roi et LEnfant des Lumières ont fait lobjet dadaptations télévisuelles. Mère de trois enfants, elle quitte ladministration et abandonne sa carrière de haut fonctionnaire en 1993 pour se consacrer entièrement à lécriture. Elle est membre de lAcadémie Goncourt depuis 1995, du Prix Jean Giono, du Prix Chateaubriand, et elle est Vice-Présidente de lassociation « Liberté pour lhistoire ». La trilogie quelle a commencée en 2011 porte sur Cléopâtre Séléné II. Le deuxième volume, Les Dames de Rome, a paru en 2012. Elle a publié Vie de Jude, frère de Jésus en 2015.

Marie Didier est née en 1939. Elle est médecin gynécologue et vit à Toulouse. Elle a commencé à écrire alors quelle exerçait encore son métier. Elle a travaillé en Algérie et à Toulouse en médecine libérale, en dispensaire, en milieu hospitalier et en camps tsiganes. Son premier roman, Contre-visite, fut publié chez Gallimard (1988). Il fut suivi de La Mise à lécart en 1992, où elle décrit limmense douleur dune femme quand meurt lamour. Puis elle fait paraître La Vie de Jeanne en 2000. Ensuite vient La Bouilloire russe en 2002 qui évoque le journal dun médecin atteint du cancer du colon. Sa première distinction est obtenue en 2006 avec Dans la nuit de Bicêtre, qui est son sixième ouvrage. Elle obtient alors le prix Jean Bernard qui est décerné par lAcadémie nationale de médecine. En 2008 elle publie chez Gallimard Morte saison sur la ficelle. Après Le Veilleur infidèle paru en 2011, elle publie une « autobiographie (partielle) » en 2015 : Ils ne lont jamais su.

Milan Kundera est né en 1929 à Brno (actuelle République tchèque) dans une famille cultivée. Après des études de philosophie et de cinéma, il

369

publie son premier recueil de poèmes en 1953. Dans La Plaisanterie (1967) et Risibles amours (1967), il développe une critique subtile du totalitarisme dans la Tchécoslovaquie marquée par le stalinisme. Après la déstalinisation (en 1956), Kundera est réhabilité au sein du parti communiste, mais il en est à nouveau exclu en 1970 : il perd son poste denseignant à lInstitut des hautes études cinématographiques de Prague et ses livres sont retirés des librairies et des bibliothèques. Il reçoit le prix Médicis étranger en 1973 pour La vie est ailleurs. En 1975, il émigre en France avec sa femme Véra. La pièce Jacques et son maître est jouée sous le nom dEvald Schorm, dans une ville de province en Bohême, en décembre 1975, quatre mois après le départ de Kundera en émigration. Il sagit donc dune mystification. La première parisienne aura lieu six ans plus tard en septembre 1981. En France, Kundera vit dabord à Rennes où il est professeur invité à luniversité, puis il sinstalle à Paris en 1978. En 1981, François Mitterrand lui octroie la nationalité française. Lécrivain se lance dans la correction des traductions de ses livres en français. Il publie Le Livre du rire et de loubli en 1979 et LInsoutenable légèreté de lêtre en 1984. Ladaptation cinématographique quen font Philip Kaufman et Jean-Claude Carrère en 1988 rend ce roman très célèbre. Il publie LImmortalité en 1990, puis La Lenteur son premier roman écrit en français, en 1995. Vient ensuite LIdentité (1998), roman écrit lui aussi directement en français. LIgnorance paraît en 2003, après son édition en espagnol en lan 2000. Ces trois romans constituent le « cycle français » de son œuvre romanesque. Il écrit aussi dans la revue LAtelier du roman. En 2011, son Œuvre en deux volumes entre au catalogue de la « Bibliothèque de la Pléiade ». Il a posé comme condition que lédition ne comporterait aucune note, préface, commentaire ni appareil critique. On trouve dans le second volume ses livres sur la littérature et lart : LArt du roman (1986), Les Testaments trahis (1993), Le Rideau (2005) et Une Rencontre (2009). Il a reçu en 2001 le grand prix de littérature de lAcadémie française pour lensemble de son œuvre, traduite dans une trentaine de langues, et le prix de la Bibliothèque nationale de France en 2012. Il a publié La Fête de linsignifiance en 2014.

Pierre Michon est né en 1945 dans la maison creusoise de ses grands-parents. Il est élevé par sa mère institutrice après que son père eut quitté le foyer. Il passe son enfance à Mourioux puis au lycée de Guéret, où il est pensionnaire. Il étudie ensuite les Lettres à Clermont-Ferrand et consacre à Antonin Artaud un mémoire de maîtrise. Il voyage par la suite dans toute la France, ayant rejoint une petite troupe de théâtre. Michon nexerce pas de profession stable. Il entre dans la vie littéraire avec la publication des Vies minuscules qui obtient le prix France Culture 1984. Il déclarera plus tard que ce

370

livre la « sauvé » : soit il devenait écrivain, soit il devenait clochard (sa situation financière devenait de plus en plus inquiétante). À ce livre succèdent Vie de Joseph Roulin (1988), le facteur pris comme modèle par Van Gogh, LEmpereur dOccident (1989), Maîtres et serviteurs (1990), Rimbaud le fils (dans la collection « Lun et lautre » chez Gallimard en 1991). Il publie La Grande Beune (1995) Le Roi du bois (1996), Mythologies dhiver (1997), Trois auteurs (1997) et Abbés (2002). La même année Corps du roi reçoit le prix Décembre. En 2007, il publie une série dentretiens, Le roi vient quand il veut. Propos sur la littérature, et Les Onze en 2009, qui lui vaut le grand prix du roman de lAcadémie française. Il est considéré comme lun des meilleurs auteurs français vivants pour son exigence littéraire et son travail sur la langue. Son œuvre a fait lobjet dun colloque à Cerisy-la-Salle en 2009.

Frédéric Richaud est né en 1966 dans le Vaucluse. Installé à Paris, il se consacre à lécriture de romans, de biographies et de scénarios de bandes dessinées. Il a publié une biographie de Boris Vian en 1999, et une autre de Luc Dietrich en 2011. Son premier roman Monsieur le Jardinier, paru en 1999, sinspire de la vie de La Quintinie, choisi par Louis XIV pour créer et entretenir les jardins et vergers de Versailles. Lécrivain publie La Passe du diable également en 1999, un roman qui se situe dans les années qui suivent la Première guerre mondiale. La Ménagerie de Versailles, roman de 2007, est une fable sur la vanité des hommes qui a pour cadre linstallation de la ménagerie de Versailles sous Louis XIV. Il la adapté en bande dessinées sous le titre Le Peuple des endormis (2006-2007), ce quil a fait également avec Jean-Jacques, roman de 2008, devenu BD en 2009. En 2012, la BD Le Complot de Ferney-Voltaire est sortie aux éditions Glénat, preuve dune fidélité à ce filon de lAncien régime et des Lumières dans le souci de plaire à un public qui ne sera pas dérouté par lérudition.

Patrick Roegiers est né à Bruxelles en 1947. Il a dabord mené une carrière dhomme de théâtre. Il sest établi à Paris en 1983, après la suppression de la subvention du Théâtre Provisoire. Critique photographique au journal Le Monde de 1985 à 1992, il est lauteur dune vingtaine douvrages sur la photographie, dont des essais sur Diane Airbus, Jacques-Henri Lartigue et Roland Topor. Il a publié neuf romans aux éditions du Seuil dans la collection « Fiction & Cie », dont Beau regard (1990), LHorloge universelle (1992), Hémisphère Nord (1995), La Géométrie des sentiments (1998), LOculiste noyé (2001), Le Cousin de Fragonard (2005) qui a obtenu le prix du roman de la Société des gens de lettres. Ses romans ont souvent pour sujet la peinture et pour personnages des créateurs. Dans La Nuit du monde (2010), il imagine la rencontre entre deux

371

monstres de la littérature du vingtième siècle : James Joyce et Marcel Proust. Son dernier roman, Le Bonheur des Belges a paru chez Grasset à lautomne 2012. La Belgique est ainsi devenue un sujet en soi, dès 2003 avec la parution chez Gallimard de Le Mal du Pays, autobiographie de la Belgique et de La Spectaculaire Histoire des rois des Belges (Perrin, 2007).

Chantal Thomas est née en 1945. Cest une spécialiste reconnue du xviiie siècle, en particulier de Sade et de Casanova. Elle est directrice de recherche au CNRS, après avoir enseigné dans plusieurs universités, aux États-Unis et en France. Elle a publié des essais sur Sade (1978, 1985, 1994) et Casanova (1985), mais aussi sur lécrivain autrichien Thomas Bernhard (1990, 2007). Elle a également écrit Comment supporter sa liberté (1998) et Souffrir (2004). Elle a publié un recueil de nouvelles, La Vie réelle des petites filles (Gallimard, 1995) et un essai sur Marie-Antoinette : La Reine scélérate, Marie-Antoinette dans les pamphlets (Seuil, 1989). Son premier roman, Les Adieux à la reine, publié en 2002, a reçu le Prix Fémina et a été traduit dans de nombreux pays, avant dêtre adapté au cinéma par Benoît Jacquot en 2012. Elle a publié un autre roman historique, qui se passe sous le règne de Louis XV : Le Testament dOlympe (2010) et LEsprit de conversation, un essai sur Mme de Staël et Mme du Deffand. Elle a également publié des pièces de théâtre, comme La Lectrice-Adjointe (2003), ou Le Palais de la reine (2005), mis en scène au Théâtre du Rond Point par Alfredo Arias. Elle a fait paraître en septembre 2013 un nouveau roman inspiré par le xviiie siècle, et plus particulièrement par la période de la Régence : LÉchange des princesses. Elle a également publié des livres plus autobiographiques : Chemins de sable (conversation avec Claude Plettner) en 2006 et Cafés de la mémoire en 2008.