Aller au contenu

Bibliographie

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-0795-6
  • ISSN: 2108-9876
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-4152-3.p.0539
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 22/10/2012
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
539
BIBLIOGRAPHIE




ÉDITIONS DES OUVRES DE THOMAS CORNEILLEI


OUVRES DRAMATIQUES
Éditions originales par ordre chronologique
Les Engagements du hasard, comédie, Rouen, Laurens Maurry /Paris, A. Courbé,
1657.
Le Feint astrologue, comédie, Rouen, Laurens Maurry /Paris, Charles de Sercy, 1651. Don Bertran de Cigarral, comédie, Rouen, Laurens Maurry /Paris, Pierre Le Petit,
1652.
L'Amour à la mode, comédie, Rouen, Laurens Maurry /Paris, Guillaume de Luyne,
1653.
Le Berger extravagant, pastorale burlesque, Rouen, Laurens Maurry /Paris, Guillaume de Luyne, 1653.
Les Illustres Ennemis, comédie, Rouen, Laurens Maurry /Paris, Augustin Courbé,
1657.
Le Geôlier de soy-mesure, comédie, Rouen, Laurens Maurry /Paris, Guillaume de Luyne, 1656.
Timocrate, tragédie, Paris, Guillaume de Luyne, 1658.
Le Charme de la voix, comédie, Rouen, Laurens Maurry /Paris, Augustin Courbé et Guillaume de Luyne, 1658.
La Mort de l'Empereur Commode, tragédie, Rouen, Laurens Maurry /Paris, Augustin Courbé et Guillaume de Luyne, 1659.
Bérénice, tragédie, Rouen, Laurens Maurry /Paris, Augustin Courbé et Guillaume de Luyne, 1659.
Darius, tragédie, Rouen /Paris, Augustin Courbé et Guillaume de Luyne, 1659. Stilicon, tragédie, Paris, Augustin Courbé et Guillaume de Luyne, 1660. Le Galant doublé, Comédie, Paris, Augustin Courbé, 1660.
Camma, reine de Galatie, tragédie, Rouen /Paris, Augustin Courbé et Guillaume de Luyne, 1661.
1 Pour les dates de représentations, cf. Annexe I et II.
540 Maximian, tragédie, Paris, Augustin Courbé, 1662.
Persée et Démétrius, tragédie, Paris, Gabriel Quinet, 1665.
Pyrrhus, roi d'Épire, tragédie, Paris, Gabriel Quinet, 1665.
Antiochos, tragi-comédie, Rouen, Laurens Maurry /Paris, Louis Billaine et Guillaume de Luyne, Jolly et Gabriel Quinet, 1666.
Le Baron d'Albikrac, comédie, Paris, Claude Barbin (sans date) et Gabriel Quinet, 1669.
Laodice, Reyne de Cappadoce, tragédie, Rouen /Paris, Claude Barbin et Gabriel Quinet, 1668.
La Mort d'Annibal, tragédie, Paris, Claude Barbin et Guillaume de Luyne, 1670. La Comtesse d'Orgueil, comédie, Paris, Guillaume de Luyne, 1671. Ariane, tragédie, Paris, Claude Barbin et Guillaume de Luyne, 1672. Théodat, tragédie, Paris, Claude Barbin et Guillaume de Luyne, 1673. La Mort d'Achille, tragédie, Paris, Claude Barbin, 1674.
César d'Avalos, comédie, Paris, Jean Ribou, 1676.
Circé, tragédie ornée de machiner, de changemens de théâtre et de musique, représentée

par la troupe du Roi établie au faubourg St-Germain, Paris, Pierre Promé, 1675. L'Inconnu, comédie meslée d'ornemens et de musique, Paris, Jean Ribou, 1676. Le Triomphe des Dames, comédie meslée d'ornemens, avec l'explication du combat à
la barrière et de toutes les devises, Paris, Jean Ribou, 1676.
Le Festin de Pierre, comédie mise en vers sur la prose de feu Mr de Molière, Paris,

Thomas Guillain, 1683.
Le Comte d'Essex, tragédie, Paris, Jean Ribou, 1678.
Psyché, tragédie représentée par l'Académie royale de musique, Paris, René Baudry,

1678.
Bellérophon, tragédie représentée par l'Académie Royale de Musique, Paris, Christophe

Ballard, 1679.
Bellérophon, tragédie représentée par l'Académie Royale de Musique, Paris, Mille

de Beaujeu, 1679.
La Devineresse, ou les Faux enchantements, comédie, représenté par la Troupe du Roy,

Paris, Christophe Blageart, 1680.
La pierre philosophale, comédie mêlée de spectacles, Paris, Christophe Blageart, 1681. Médée, tragédie en musique, représentée par l'Académie Royale de musique, Paris,
Christophe Ballard, 1693.
Bradamante, tragédie, Paris, Michel Brunet, 1696.
541
Éditions collectives et recueils
— Principales éditions parues du vivant de Thomas Corneille)
Poëmes dramatiques de Thomas Corneille, III. Parties, Rouen, Paris, Augustin Courbé et Guillaume de Luyne, 1661.
Poëmes dramatiques de Thomas Corneille, III. Parties, Rouen, Paris, Guillaume de Luyne [Louis Billaine pour la deuxième partie], 1665.
Poëmes dramatiques de T. Corneille, III. parties, Paris, Thomas Joly, 1666. Poëmes dramatiques de T. Corneille, III. parties, Paris, Guillaume de Luyne, 1669. Poëmes dramatiques de T. Corneille, U. parties, Paris, Guillaume de Luyne, 1682. Poèmes dramatiques de T. Corneille, V. parties, Paris, Guillaume de Luyne, 1692. Poèmes dramatiques de T. Corneille, V. parties, Paris, P. Trabouillet, 1692. Poèmes dramatiques de T. Corneille, V. parties, Paris, Augustin Besoigne, 1692. Le Théâtre de T. Corneille, revu, corrigé et augmenté de diverses pièces nouvelles,
U. partie, suivant la copie imprimée à Paris, 1692.
Poëmes dramatiques de T. Corneille. Nouvelle Édition, revue, corrigée et augmentée,

Paris, P. Trabouillet, 1706.
Poëmes dramatiques de T. Corneille. Nouvelle Édition, revue, corrigée et augmentée,

Paris, C. Osmont, 1706
Le théâtre de T. Corneille, U parties, Nouvelle Édition revué :, augmentée des Pieces dont l'Avis au lecteur fait mention Fs enrichie de tailles-douces parties, Amsterdam,
frères Chatelain, 1709.
— Choix d'éditions postérieures
Poèmes dramatiques de T. Corneille, Paris, Huart &Moreau, 1748, 5 tomes2. ouvres de Pierre et Thomas Corneille, éditées par Voltaire (Genève, 1764), Paris,
Antoine Augustin Renouard, 1817 [tome 12 pour les oeuvres de Thomas
Corneille].
Chefs-d'ceuvre de Thomas Corneille, Paris, Sautelet, 1828.
Thomas Corneille, Théâtre complet, éd. Edouard Thierry, Paris, Laplace, Sanchez et Cie, 18813.
Thomas Corneille, ouvres, Genève, Sklatkine, 1970 (réimpression de l'édition de Paris, 1758).
1 À l'exception de l'édition Chatelain qui a servi dans notre travail (publiée à Amsterdam) et qui nous signalons, nous indiquons en priorité les éditions françaises, avec nom d'éditeur, parues jusqu'en 1709.
2 Cette édition reprend celle de 1682 et réintroduit les épîtres qui avaient disparu des éditions suivantes.
3 Ce théâtre n'est pas « complet » puisqu'il ne comporte que 29 pièces. Les épîtres sont absentes, comme les avis au lecteur. L'édition est précédée d'une notice d'Édouard Thierry et illustrée de dessins en couleurs et de fac-similés de gravures du xviite siècle.
542 Éditions récentes
Thomas Corneille, Antiochus, éd. Khanam Ramzan, mémoire de maîtrise sous
la direction de Georges Forestier, Université Paris IV-Sorbonne, 2000.
Thomas Corneille, L'Amour à la mode, éd. Colette Crosnier, Paris, A.G. Nizet,

1973.
Thomas Corneille, Ariane, in Théâtre du xvrle siècle, tome II, éd. Jacques Scherer

et Jacques Truchet, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade  », 1992. Thomas Corneille, Bellérophon, éd. Sevag Tachdjian, mémoire de maîtrise sous
la direction de Georges Forestier, Université Paris IV-Sorbonne, 2003. Thomas Corneille, Le Berger extravagant, éd. Francis Bar, Génève, Droz, 1960. Thomas Corneille, Camma, éd. Derek A. Watts, University of Exeter, coll.
Textes littéraires ; 52, 1979.
Thomas Corneille, Circé, éd. Jan Clarke, Exeter University, coll. « Textes Littéraires  » ; 71, 1989.
Thomas Corneille, Le Comte d'Essex, éd. Wendy Gibson, Exeter University Press, Exeter, 2000.
Thomas Corneille [et Jean Donneau de Visé], La Devineresse, éd. P. J. Yarrow, University of Exeter, coll. « Textes littéraires  » ; 68, 1971.
Thomas Corneille, I.a Devineresse, in Théâtre du xvr~ siècle, tome III, éd. Jacques Truchet et André Blanc, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade  »,
1992.
Thomas Corneille, Les Engagements du hasard, éd. Monica. Pavesio, Aracne, 2006. Thomas Corneille, Le Festin de Pierre, éd. Alain Niderst, Paris, Champion, 2000. Thomas Corneille, Le Geôlier de soy-mesure (1656) -Paul Scarron, Le Gardien de
Soy-mesure (1655), éd. Elisabeth Montet [préf. de Georges Forestier], Société
de Littératures classiques, diffusion Klincksieck, Toulouse, 1995. Thomas Corneille, L'Inconnu, comédie meslée d'ornemens et de musique, Paris, Jean
Ribou, 1676, in Aspects du théâtre dans le théâtre, éd. Georges Forestier,
recueil de pièces, Toulouse, Centre de Recherches « Idées, thèmes et formes
1580-1650  », Université de Toulouse-Le Mirail, 1986.
Thomas Corneille, Laodice, 1668, éd. Garlonn Moreau, mémoire de maîtrise sous la direction de Georges Forestier, Université Paris IV-Sorbonne, 2002. Thomas Corneille, Médée, Théâtre de Caen et Acte Sud, 1993.
Thomas Corneille, La Mort d'Achille, tragédie, éd Etienne Ma.hieux, mémoire de maîtrise sous la direction de Georges Forestier, Université Paris IV-Sorbonne,
2000.
Thomas Corneille, La Pierre philosophale, éd. Gaël Le Chevalier et Martial
Poirson, Fééries, Université Stendhal-Grenoble 3, 3 / 2006, p. 217-279.
Thomas Corneille, Psyché, éd. Luke Arnason, mémoire de maîtrise sous la

direction de Georges Forestier, Université Paris IV-Sorbonne, 2005. Thomas Corneille, Stilicon, éd. C. J. Gossip, Droz, coll. « T.L.F.  », 1974.
543
Thomas Corneille, Théodat, éd. Olivia Leroux, mémoire de maîtrise sous la
direction de Georges Forestier, Université Paris IV-Sorbonne, 2001.
Thomas Corneille, Timocrate, éd. Yves Giraud, Genève, Droz, coll. « T.L.F »,

1970.
Thomas Corneille, Timocrate, in Théâtre du xvrie siècle, tome II, éd. Jacques Scherer et Jacques Truchet, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade  », 1992.
Autres oeuvres de Thomas Corneille
Thomas Corneille, Les Métamorphoses d'Ovide, traduites en vers françois, livres V
et VI, Paris, Guillaume de Luyne, 1672.
Pièces choisies d'Ovide, traduite en vers françois par T. Corneille, Paris, Claude

Barbin, 1670
Les Métamorphose d'Ovide, mises en vers français par T. Corneille de l'Académie

française, Paris, Jean-Baptiste Coignard, 1697.
Dictionnaire des Arts et des Sciences, par M.D.C. de l'Académie Française, chez la
veuve de Jean-Baptiste Coignard et Jean-Baptiste Coignard, 1694. Discours prononcez à l'Académie françoise, le 2 janvier 1685, Paris, P. Le Petit, 1685.
ÉTUDES SUR I :~UVRE DRAMATIQUE DE THOMAS CORNEILLE
Ouvragesl
CAVALIER, Judith, The Role of Love in the Tragedies of Corneille, University of Oklahoma, 1970*.
COLLINS, David A., Thomas Corneille, protean dramatist, Mouton & Co, coll. «  Studies in French Literature  » ;VII, The Hague, 1966.
CHO, Mansoo, Les tragédies de Thomas Corneille. Adaptation des sources et recherche

dramaturgique, Thèse de doctorat (nouveau régime), Université de Nancy II, Octobre 2001.
CLARKE, Jan, The Guénégaud théâtre, 1673-1680 and the machine plays of Corneille. (Volume I and II), Dissertation Abstracts International, Ann Arbor (Michigan),
1989-90.
COUTIL, Léon, « Pierre et Thomas Corneille aux Andelys, 1640-1709  », L'Âme Normande, Aurillac, 1909.
Cox, P., The Comedies of Corneille, thèse, University of Exeter, 1960-61
DEL PINO, Axel, The concept of power in the tragédies of Corneille, Dissertation
Abstracts International, Ann Arbor (Michigan), 1991-92, Thèse New York
University, 1991
FALSKA, Maria, Le Baroque et le classique dans le théâtre espagnol et français du

1 Nous mentionnons d'un astérisque (*) les thèses publiées à l'étranger auxquelles nous n'avons pas pu avoir accès dans les bibliothèques françaises.
544 xvrlesiècle. Calderon imité par Thomas Corneille, Wydawnictwo, Uniwersytetu Marii Curie-Sklodowskiej, Lublin, 1999.
FISCHLER, Éliane, La Dramaturgie de Thomas Corneille, Thèse de doctorat, Université de Paris III, 1976.
GOSSIP Christopher J., The Roman Tragedies of Thomas Corneille, Thèse, University of Edimburgh, 1971-72.*
LAPERT, Louis, Pierre Corneille ses frères Antoine et Thomar leur famille maternelle et leurs amis en Pays-de-Caux, Association pour l'animation et la coordination culturelle à Yvetot et dans le Pays de Caux, Yvetot, 1984.
LONGHURST, J., Molière et Corneille. « Dom Juan » et « Le Festin de Pierre  »,

Thèse, Exeter University, 1969-70*.
MANDEL, Oscar, Thomas Corneille's Ariane, Recreated in English, Gainville, University Press of Florida, 1982*.
MICHAELI$, Georg, Die sogenannten « comédies espagnoles  » des Thomas Corneille,

Thèse, Erlangen, 1913.
MONESTIER, Jacques, éd., Le Festival Corneille. Vingt ans de théâtre à Barentin (1956-1975), Éditions Médianes, Rouen, 1994.
PAVEL, Thomas, La syntaxe narrative des tragédies de Corneille  :recherches et
propositions, Paris, Librairie F. Klincksieck —Ottawa, Éditions de l'Université d'Ottawa, 1976.
REYNIER, Gustave, Thomas Corneille. Sa vie et son théâtre (1892), Genève, Slatkine Reprints, 1970.
SAirTEBIN, Gilbert, Thomas Corneille grammairien, Thèse présentée à la faculté de philosophie, Imprimerie Stæmpfli &Cie, Berne, 1897.
VAN RENYNGHE VOXVRIE, Louis, Descendance de Thomas Corneille, accompagnée de divers articles sur le théâtre de Thomas Corneille, Tablette des Flandres, Bruges, 1959.
Articles et chapitrer d'ouvrages sur Thomas Corneille
ALBINA, Larissa L., «  Un prix scolaire de Corneille  », Revue d'histoire Littéraire de la France, XCIII, 1993, p. 133-135.
ARON, Th., Corneille, « Racine, Corneille, Pradon  :remarques sur le vocabulaire
de la tragédie classique  », Cahiers de lexicologie, XI, 2, 1967, p. 57-74.
AULOTTE, Robert, « Une héroïne de Plutarque, Camma et son destin dans

la littérature dramatique  », in Héroi :rme et création littéraire sous les règnes
d'Henri IV et Louis XIII, éd. par N. Hepp et G. Livet, Paris, Klincksieck,
1974, p. 277-296.
BERTAUD, Madeleine, « D'un Comte d'Essex à l'autre  : La Calprenède et Thomas

Corneille  », in Amour tragique, amour comique, de Bandello à Molière. Actes de la journée d'études du 9 novembre 1987, organisée par le centre de Philologie et de Littératures romanes de l'Université de Strasbourg, dir. Madeleine Bertaud et André Labertit, Paris, SEDES-C.D.U., 1989, p. 99-133.
545 BERTAUD, Madeleine, « Deux Ariane au xvI1e siècle  :Alexandre Hardy et Thomas Corneille  », Seventeenth-Century French Studies, vol. 19, 1997,
p. 135-148.
BERTAUD, Madeleine, «  Â propos de Stratonice  », Travaux de linguistique et de littérature, XVIII, 2, 1980, p. 65-83.
BÉTHERY, Marianne, « Stilicon ou les effets paradoxaux de l'ambition
paternelle  », in Thèmes et genres littéraires aux xvrl~ et xvrrl~ siècles, Mélanges en l'honneur de Jacques Truchet, publiés sous la direction de Nicole Ferrier- Caverivière, PUF, 1992, p. 293-301.
BOURRIENNE, Abbé V., « Thomas Corneille, sa famille, ses premières années (documents inédits)  », Revue catholique, Normandie, I (1891-92), p. 51-65,
141-164, 203-212.
BRERETON, Geoffrey, « Romanesque tragedy  :Thomas Corneille and Quinault  », in French Tragic Drames in the Sixteenth and Seventeenth Centuries, Methuen
& Comme Ltd, London, 1973, p. 220-239.
BROOKS, William S., « The Théâtre du Marais. Quinault's `Comédie sans comédiens'et Corneille's `Illustres ennemis'  », French Studies, XXVII, 1973,
p. 271-277.
BROOKS, William S., « The tradition of Timocrate and History of the Marais
Theatre in 1657  », Modern Language Review, 1974, vol. 69, p. 56-63.

CARLEZ, Jules, « Pierre et Thomas Corneille librettistes  », Mémoire de l'académie nationale des sciences, arts et belles lettres de Rouen, 1881, p. 137-174.
CHAILLOU, Michel, « Thomas Corneille  », in Les Ratés de la littérature, Deuxième colloque des Invalides (11 décembre 1998), Du Lérot éditeur, coll. «  En marge  », Tusson, Charente, 1999, p. 33-34.
CHAMOUX, A.-L., « Une dédicace éphémère de Corneille  », Revue d'histoire Littéraire de la France, CXVI, 1966, p. 474-480.
CHEVALLEY, Sylvie, « La production du Triomphe des Dames  », in Mélanges historiques et littéraires sur le xvrl~siècle offerts à Georges Mongredien, Publication de la société du xvlie siècle, 1974, p. 377-384.
CHEVALLEY, Sylvie, « La Devineresse (ou les faux enchantements)  », Comédie- Française, 74, décembre 78-janvier 79, p. 47-48.
CLARKE, Jan, «  Corneille's Circé — a precursor of Racine's Phèdre  ?  », Modern Langage Review, XC, 1995, p. 325-332.
CONROY, Jane, « Thomas Corneille  : Le Comte d'Essex  » in Terres tragiques l'Angleterre et l'Écosse dans la tragédie française du xvrl~siècle, Tübingen, Gunter Narr Verlag, 1999, p. 295-327.
CucHE, François-Xavier, « Les deux Médée des deux Corneille  », Papers on
French Seventeenth-Century Literature, XXVIII, n° 55, 2001, p. 433-447.
DANDREY, Patrick, « Dom Juan mis au pas  », in Patrick Dandrey, Dom Juan

ou la critique de la raison comique, Paris, Champion, 1993, p. 143-198.
DEL PINO, Axel, « Male and female roles and the quest for power in four

546
tragedies by Corneille  », in Actes de Davis, Madame de Lafayette, La Bruyère, la femme et le théâtre au pouvoir, éd. par Claude Abraham, Paris ; Seattle ; Tübigen, Papers on French Seventeeth Litteratur Century, 1988, p. 195-203.
DESCOTES, Maurice, « Le Timocrate de Thomas Corneille  », in Le Public de théâtre et son histoire, Paris, 1964, p. 91-126.
DusoIS, E.T., MASKELL, D.W., YARROW, PJ., « L'Almanach de La Devineresse  », Revue d'Histoire du Théâtre, XXXII, Paris, 1980, p. 216-219.
FAGUET, Émile, « Thomas Corneille, Gresset, Sébastien Mercier  », in Propos de théâtre (deuxième série), Paris, Société française d'imprimerie et de librairie, 1905, p. 187-194 [Thomas Corneille, p. 187-189].
FORTHOMME NICHOLSON, Monique, «  Le «  Nachleben  » de Stilicon au xvlie siècle  », Études Classiques, LIV, 1986, p. 367-374.
FUNCK-BRENTANO, Frantz, « La Devineresse, une féérie pour la réforme des moeurs sous Louis XIV  », in Le Drame des poisons, Paris, J. Tallandier,
1977, p. 253-261.
GOODKIN, Richard E., « Nicomède 1 and Nicomède 2  : The fraternal heritage of Pierre and Thomas Corneille  », Papers on French Seventeenth-Century Literature, n°48, 1998, p. 255-265.
GOODKIN, Richard E., « Thomas Corneille's Ariane and Racine's Phèdre. The Older Sister Strikes Back  », L'Esprit créateur, Kansas, Lawrence, XXXVIII,
1961, p. 60-71.
GOODKIN, Richard E., Birth Marks. The Tragedy of Primogeniture in Pierre Corneille, Thomas Corneille, and Jean Racine, Philadelphia, University of Pennsylvania press, 2000.
GOSSIP, Christopher. J., « Composition et représentation chez Corneille  », Studi Francesi, XII, Turin, 1968, p. 471-476.
GOSSIP, Christopher. J., « Timocrate reconsidered », Studi Francesi, XVII, Turin, 1972, p. 222-237.
GOSSIP, Christopher. J., « Vers une chronologie des pièces de Thomas Corneille  », R.KL.F., LXXIV-IV, juillet-août 1974, p. 665-678.
GOSSIP, Christopher. J., « Le Goût de l'antiquité. Thomas Corneille and the Death of Hannibal  », Forum for Modern Language Studies, n° 26, St Andrews (Scotland), January, 1990, p. 13-25.
GOSSIP, Christopher. J., « Politics and Tragedy  :The Case of The Earl of Essex  », in Ethics Fs Politics in Seventeenth Century France, éd. Keith Cameron & Elizabeth Woodrough, University of Exeter Press, 1996, p. 223-231.
HALL, H. Gaston, «  Verisimilitude and Aesthetic Coherence in Thomas
Corneille's Timocrate  », in Form and Meaning. Aesthetic Coherence in 17th century French Drama, dir. Harry Barnwell, Amersham, 1982, p. 92-98.
HARRISSON, Helen L., «  Corneille's Darius. Tottering on the Brink of identity  », Papers on french Seventeeth-Century Literature, Tübingen, XXII, 1995,
p. 525-537.
547 HARRISSON, Helen L., « A Tragedy of Gratitude  :Thomas Corneille's Ariane and the Demolition of the Hero  », Australian Journal of French Studies, Victoria, 1997, vol. XXXIV, n°2, p. 183-195.
HILL, Alfred, « Elizabeth and Essex  », in The Tudors Drames, Baltimore, The Johns Hopkins Press, 1932, p. 132-153.
KAPP, Volker, « Corneille librettiste  », in Les Écrivains français et l'Opéra,
1986 p. 49-59.
LARROUMET, Gustave, « Thomas Corneille  », in Revue des Cours et Conférences, VIII, 1, 1899-1900.
LE CHEVALIER, Gaël, « La proie pour l'ombre ou la fable de l'obscurité chez Thomas Corneille  », in Montrer /cacher. La représentation et ses ellipses dans le théâtre français du xvrl~ siècle, éd. Lucie Comparini et Marc Vuillermoz, Chambéry, Université de Savoie, 2008.
LE CHEVALIER, Gaël, «  `Personnage-relais'et spectateur chez Thomas Corneille  », in Le spectateur de théâtre à l'Âge classique (xvlie xvllie siècles), éd. Bénédicte Louvat-Molozay et Franck Salaiin, Montpellier, I : Entretemps, coll. « Champ théâtral  », 2008.
LE CHEVALIER, Gaël, « Du topos à l'esthétique du divertissement la reconnaissance dans le théâtre de Thomas Corneille  », in La Reconnaissance sur la scène française (xvrle-xxle siècle), éd. Françoise Heulot-Petit et Lise Michel, Arras, Artois Presse Université, 2009.
LE CHEVALIER, Gaël et POIRSON, Martial, « La Pierre philosophale ou le
réenchantement du monde dans le merveilleux théâtral du xvlie siècle  », Fééries, Université Stendhal-Grenoble 3, 2006 / 3, p. 217-251.
LEFÉVRE, André, « Les sources des tragédies sur le comte d'Essex en France
et en Angleterre  », Revue de Littérature comparée, XC, 1966, p. 616-624.

LEVY, Raphael, « The source of Thomas Corneille's Darius  », The Romanic Review, vol. XX, January-March, n°1, 1929, p. 35-41.
LOCKERT, Lacy, « The Tragedies of Thomas Corneille  », in Studies in French

Classical tragedy, Nashville, The Vandebilt University Press, 1958, p. 216-252. MANDEL, Oscar, « Éloge de l'Ariane de Thomas Corneille », Revue d'histoire
du théâtre, CV, n° 219, Paris, 2003, p. 261-280.
MARIE, André, « Le Geôlier de soi-même ouJodelet prince de Thomas Corneille.  », Revue des Sociétés Savantes de Haute-Normandie —Lettres et Histoire, 1957, n° 7, p. 17-24.
MARIE, André, « Corneille, le cadet injustement oublié  », Les Cahiers de Pierre Corneille 2, 1964, p. 13-21.
MORAVCEVIC, June, « Corneille's `Ariane'and its Racinian models  », Romance Notes XV, number 1, Chapel Hill, University of North Carolines, 1973,
p. 465 -476.
ODDON, Marcel, « Les tragédies de Thomas Corneille. Structure de l'univers des personnages  », Revue d'Histoire du Théâtre, XXXVII, Paris,1985, p. 199-213.
548 PASSY, Louis, « Thomas Corneille et Jacqueline Pascal aux Palinods de Rouen  », Recueil des Travaux de la Société Libre de l'Eure, III, 1905, p. 13-23.
PAVEL, Thomas, « Le royaume des romans  », La tragédie romanesque, in L'Art de l'éloignement. Essai sur l'imagination classique, Gallimard, coll. « Folio/ Essais  », 1996, p. 254-268 [ces pages incluent une étude sur Héraclius de Pierre Corneille].
PINTIAiJX, Benjamin, « Médée within the Repertory of the tragédie en musique  : intertextual links and the Posterity of Charpentier's opéra  », in New Perspectives on Marc-Antoine Charpentier, éd. Shirley Thompson, Surrey, Ashgate, 2010, p. 251-268.
PICCIOLA, Liliane, « Du personnage de roman au personnage de théâtre  : le Lysis du Berger extravagant de Thomas Corneille, avatar de Don Quichotte  »,
Cahier de l'Association internationale des études françaises, n° 48, Mai 1996,
p. 225-240.
POIRSON, Martial, « Les classiques ont-ils cru à leurs machines  ? La force du
surnaturel dans La Devineresse ou les Faux enchantements (1679)  », Revue d'histoire du théâtre, CVI, n° 223, Paris, 2004, p. 181-194.
PRIVITERA, Joseph F., « The Sources of Thomas Corneille's Comtesse d'Orgueil  », Modern Language Notes, LUI„ 1941, p. 211-214.
RICHMOND, I.M., « Les deux Corneille et la préciosité  », Revue de l'Université Laurentienne, IV, 1, Sudbury (Ontario), 1971-72, p. 44-57.
Ross, Walter W., «  Corneille's Dictionnaire des arts et des sciences  », in Notable Encyclopedia of the seventeenth and eighties centuries. Nine predecessors of the
« Encyclopédie  », éd. Fanck A. Kafker, Oxford (The Voltaire Foundation at the Taylor Institution), 1981.
SAUVAGE, Émile, « Notice sur Thomas Corneille, extrait analytique d'un inventaire dressé après sa mort  »,Recueil des Travaux de la Société d'Agriculture, Sciences, Arts et Belles-Lettres de l'Eure, Sème série, tome second (années 1852- 1853), Évreux, A. Hérissey, 1854, p. 394-401.
SCHAEFER, Aaron, « Thomas Corneille's reworking Moliere's Don Juan  », Modern Philology, XIX, 1921-22, p. 163-175.
SPYCKET, Sylvie, « Thomas Corneille et la musique  », xvrl~ siècle, 21-22, 1954, p. 442-54.
STAFFER, Paul, «  Un habile homme  », Des Réputations littéraires, essais de morale et d'histoire, Paris, 1901.
STERNBERG, Véronique, « L'oeuvre comique des frères Corneille de l'Âge

classique aux Lumières  », Dix-septième siècle 4 / 2004 (n° 225), p. 645-656. TlssoT, P.-F., Thomas Corneille in Poètes normands, dir. L.-H. Baratte, A. Bedelet-
Dutertre-Martinon-Pilou, Paris, 1845, p. 218-225.
TOLDO, Pietro, « Quelques notes pour servir à l'histoire de l'influence du Furioso dans la littérature française  », Bulletin Italien, t. IV, 1904, n° 1, p. 49-59, n° 2, p. 103-108, n° 3, p. 190-201, n° 4, p. 279-293.
549 VINET, Alexandre, « Thomas Corneille  », in Poètes du siècle de Louis XIV (1861), Lausanne, Payot, 1964, p. 299-302.
VOLTAIRE, « Remarques sur le Comte d'Essex  », in ouvres Complètes, éd. Moland, Paris, Garnier, 1880, t. XXXII.
YARROW, PJ., « Timocrate, 1657, a note on French Classicisme », Orpheus, n° 3, 1955, p. 171-182.


SOURCESI


OUVRES DRAMATIQUES DU XVIIe SIÈCLE
BOISROBERT, François Le Métel de, Les Généreux ennemis, Paris, Guillaume de Luyne, 1655.
BOISROBERT, François Le Métel de, Les Coups d'amour et de fortune ou l'Heureux infortuné, Paris, Guillaume de Luyne, 1656.
BOYER, Claude, Oropaste ou le Faux Tonaxare, éd. Christian Delmas et Georges Forestier, Genève, Droz, 1990.
CORNEILLE, Pierre, ouvres complètes, éd. Marty-Laveaux, Paris, Hachette, 1862. CORNEILLE, Pierre, ouvres complètes I, II et III, éd. Georges Couton, coll. « Bibliothèque de la Pléiade  », 1980, 1984, 1987.
CORNEILLE, Pierre, Rodogune, éd. Jacques Scherer, Genève, Droz, 1946. CORNEILLE, Pierre, Andromède, éd. Christian Delmas, S.T.F.M., 1974. CORNEILLE, Pierre, Médée, éd André de Leyssac, Genève, Droz, 1978, coll.
« T.L.F.  ».
CORNEILLE, Pierre, La Conquête de la Toison d'or, éd. Marie-France Wagner, Paris, Champion, 1998.
CHAPPUZEAU, Samuel, L'Académie des femmes, Paris, Augustin Courbé &Louis Billaine, 1661.
CHAPPUZEAU, Samuel, Le Cercle des Femmes et l'Académie des Femmes, éd. J. Crow,

University of Exeter Press, coll. « Textes Littéraires-Exeter French Texts  » ; 48, Exeter, 1983.
DESMARETS DE SAINT SORLIN, Jean, Les Visionnaires, in Théâtre du xvrr~ siècle,

II, éd. J. Scherer et J. Truchet, Paris, Gallimard, 1986.
DONNEAU DE VISÉ, Jean, Le Mariage de Bacchus et d'Ariane, comedie heroique, Paris, Pierre Le Monnier, 1672 (in Aspects du théâtre dans le théâtre, éd. Georges
Forestier, Toulouse, Centre de Recherches « Idées, thèmes et formes 1580- 1650  », Université de Toulouse-Le Mirail, 1986).
1 Nous ne signalons ici que les sources qui ont nourri directement notre réflexion.
550
DONNEAU DE VISÉ, Jean, Les Damer vengées ou la Dupe de soy-mesure, Paris, Michel Brunet, 1695.
DONNEAU DE VISÉ, Jean, Trois comédies. La Mère coquette, La veuve à la mode, Les Dames vengées, éd. Pierre Mélèse, Paris, Droz, 1940.
DONNEAU DE VISÉ, Jean, La Veuve â la mode, in Théâtre du xvll~ siècle, II,

éd. J. Scherer et J. Truchet, Paris, Gallimard, 1986.
DU RYER, Pierre, Les Vendanges de Suresnes, in Théâtre du xvrr~ siècle, II,

éd. J. Scherer et J. Truchet, Paris, Gallimard, 1986.
FORESTIER, Georges, éd. Aspects du théâtre dans le théâtre, recueil de pièces,

Toulouse, Centre de Recherches « Idées, thèmes et formes 1580-1650  », Université de Toulouse-Le Mirail, 1986.
HAUTEROCHE, Noël Le Breton dit, Crispin musicien, in ouvres, Paris, Thomas Gillain, 1656.
HAUTEROCHE, Noël Le Breton dit, Le Deuil, in ouvres, Paris, Thomas Gillain, 1656.
OUVILLE, Antoine Le Métel, sieur d', Les Morts Vivants, Paris, Cardin besogne,
1643.
LA CALPRENÉDE, Gautier de Costes, sieur de, Le Comte d'Essex, in Théâtre du

xvrr~ siècle, II, éd. J. Scherer et J. Truchet, Paris, Gallimard, 1986. LONGEPIERRE, Hilaire Bernard de Requeleyne, baron de, Médée, éd. Emmanuel
Minel, Paris, Champion, 2000.
MAIRET, Jean de, La Sylvie, in Théâtre du xvrl~ siècle, I, éd. J. Scherer, Paris, Gallimard, 1975.
MOLIÉRE, ouvres complètes, éd. Georges Couton, I et II, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade  », deux volumes, 1971.
MOLIÉRE, Le Festin de Pierre (Dom Juan), éd. Joan DeJean, Genève, Droz, 1999. MONTFLEURY, Antoine Jacob dit, Le Comédien poëte, Paris, Pierre Promé, 1686. MONTFLEURY, Antoine Jacob dit, La Femme juge et partie, in Théâtre du xvrl~ siècle,
II, éd. J. Scherer et J. Truchet, Paris, Gallimard, 1986.
PolssoN, Raymond, Le Poëte Basque, in Les ouvres de M. Poisson, Paris, Thomas Guillain, 1687.
QUINAULT, Philippe, Bellérophon, éd. Edmund J. Lampion, Genève, Droz, 1990. QUINAULT, Philippe, Astrate, roi de Tyr, in Théâtre du xvrie siècle, II, éd. J. Scherer et J. Truchet, Paris, Gallimard, 1986.
QUINAULT, Philippe, Amalasonte, in Théâtre du xvrl~ siècle, II, éd. J. Scherer et J. Truchet, Paris, Gallimard, 1986.
RACAN, Honorat de Bueil, seigneur de, Les Bergeries, in Théâtre du xvrl~ siècle, t. 1, éd. J. Scherer, Paris, Gallimard, 1975.
RACINE, Jean, ouvres complètes. I. Théâtre, poésie, éd. Georges Forestier, Paris, coll. «  Bibliiothèque de la Pléiade  », 1999.
ROTROU, Jean, La Bague de l'oubli, in Théâtre du xvrl~ siècle, II, éd. J. Scherer, Paris, Gallimard, 1975.
551 ROTROU, Jean, Uenceslar, éd. Marianne Béthery, in Théâtre complet 1, dir. Georges Forestier, Paris, S.T.F.M., 1998 [et in Théâtre du xvrl~ siècle, I, éd. J. Scherer, Paris, Gallimard, 1975].
ROTROU, Jean, Le Véritable Saint Genest, éd. Pierre Parquier, in Théâtre complet 4, dir. Georges Forestier, Paris, S.T.F.M., 2001 [et Le Véritable Saint Genest in Théâtre du xvrle siècle, I, éd. J. Scherer, Paris, Gallimard, 1975 ; Le Véritable Saint Genest, éd. François Bonfils et Emmanuelle Hénin, Paris, GF Flammarion, 1999].
ROTROU, Jean, L'Hypocondriaque, éd. Hélène Baby, in Théâtre complet 4, dir.=Georges Forestier, Paris, S.T.F.M., 2002.
SCARRON, Paul, L'Escolier de Salamanque, ou les Genereux Ennemis, Paris,

Sommaville, 1655.
SCARRON, Paul, Jodelet ou leMaître-valet, in Théâtre du xvrl~ siècle, II, éd. J. Scherer et J. Truchet, Paris, Gallimard, 1986.
SCARRON, Paul, Le Gardien de Soy-mesure, éd. Elisabeth Montet [préf. Georges

Forestier], Société de Littératures classiques, diffusion Klincksieck, Toulouse,
1995 (publié avec Le Geôlier de soi-même de Thomas Corneille)
SCARRON, Paul, Dom Japhet d'Arménie, éd. Robert Garapon, Paris, Didier,
1967 (et Théâtre du xvlie siècle, II, éd. J. Scherer et J. Truchet, Paris,
Gallimard, 1986.
SCUDÉRY, Georges, Le Prince déguisé, La Mort de César, éd. Evelyne Dutertre et Dominique Moncond'Huy, Paris, S.T.F.M, 1992.
TRISTAN L'HERMITE, François, La Mariane, in Théâtre du xvrle siècle, II,

éd. J. Scherer et J. Truchet, Paris, Gallimard, 1986.
TRISTAN L'HERMITE, François, La Mort de Sénèque, in Théâtre du xvrl~ siècle, II,

éd. J. Scherer et J. Truchet, Paris, Gallimard, 1986.
AUTRES TEXTES
Textes antérieurs au xvr~ siècle
ARISTOTE, Poétique, éd. Michel Magnien, Paris, Librairie Générale Française, coll. « Le livre de Poche  », 1990.
ARISTOTE, De l'âme, éd. Richard Bodéüs, GF Flammarion, 1993.
ALBERTI, Leon Battista, De la peinture. De pictura (1435), éd. Jean-Louis Scherer, intr. Sylvie Deswarte-Rosa, Paris, Macula, Dédale, 1992.
HOMÉRE, Iliade. Odyssée, trad. Robert Flacelière et Victor Bérard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade  », 1961.
HORACE, Art poétique, in ouvres, éd. François Richard, GF Flammarion, 1967. OvmE, Les Métamorphoses, trad. Joseph Chamonard, GF Flammarion, 1966. PLATON, Le Banquet. Phèdre, tract. Émile Chambry, Paris, GF Flammarion, 1964. PLATON, Timée. Critias, tract. Luc Brisson, Paris, GF Flammarion, 2001.
PLATON, La République, tract. Georges Leroux, Paris, GF Flammarion, 2002.
552
PLUTARQUE, Les Vies des hommes illustres, trad. Jacques Amyot, éd. Gérard Walter, coll. « Bibliothèque de la Pléiade  », 1951.
Textes du xvr~ siècle
AUBIGNAC, François Hédelin abbé d', La Pratique du théâtre (1657), édition
d'Hélène Baby, Paris, H. Champion, coll. « Sources classiques  »  ; 26, 2001.
AUBIGNAC, François Hédelin abbé d', Dissertations contre Corneille (1663),
éd. N. Hammond et M. Hawcroft, Exeter, University of Exeter Press, 1995.

BACILLY, Bénigne de, L'art de bien chanter, augmenté d'un discours qui sert de

réponse à la critique de ce traité (1674), Genève, Minkoff reprint, 1974. BALZAC, Jean-Louis Guez de, ouvres, Paris, L. Billaine, 1665, 2 tomes. BALZAC, Jean-Louis Guez de, ouvres diverses [1644]. éd. R. Zuber, Champion,
1995.
BERCÉ, Yves-Marie et CASBAH, Michel, Archives de la France, tome IV (xvlie siècle), dir. Jean Favier, Fayard, Paris, 2001.
BOILEAU-DESPRÉAUX, Nicolas, Art poétique (1674), in ouvres complètes,

éd. A. Adam, Paris, Gallimard, 1979.
BossE, Abraham, Le peintre converty aux précises et universelles règles de son art. Sentiments sur la distinction des diverses manières de peinture, dessin et gravure
(1667), éd. Weigert Roger-Armand, Paris, Hermann, 1964.
BOSSUET, Jacques-Bénigne, Sermons. Le Carême du Louvre, éd. Constance Cagnat-Deboeuf, Gallimard, coll. « Folio Classique  », 2001.
BROOKS, William, éd., Le Théâtre et l'opéra vus par les gazetiers Robinet et Laurent

(1670-1678), Paris-Seattle-Tübingen, 1993, Papers on French Seventeenth Century Literature, coll. «  Biblio 17  » ; 78.
CHAPELAIN, Jean, Opuscules critiques, éd. A.C. Hunter, Paris, Droz, 1936. CHAPELAIN, Jean, De La Lecture des vieux romans (1647), Genève, Slatkine Reprints, 1968.
CHAPPUZEAU, Samuel, Le Théâtre français, Paris, Éditions d'Aujourd'hui, coll. « Les introuvables  », 1985 (Bruxelles, Mertens et fils, 1867, d'après l'édition originale de Michel Mayer, Lyon, 1674).
CIVARDI, Jean-Marc éd., La querelle du Cid  :1637-1638, Paris, Champion, 2004. CORNEILLE, Pierre, Les Trois Discours sur le poème dramatique, in Corneille,
ouvres complètes, III, éd. G. Couton, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque
de La Pléiade  », 1987 [et Trois Discours sur le poème dramatique, éd. Bénédicte
Louvat et Marc Escola, G.F. Flammarion, 1999].
CORNEILLE, Pierre, Lettres de P. Corneille à l'abbé de Pure, Corneille, in ouvres
complètes, III, éd. G. Couton, Paris, Gallimard, Bibliothèque de La Pléiade,
1987.
DONNEAU DE VISÉ, Jean, Défense du Sertorius de M. de Corneille (1663), in François Granet éd., Recueil de dissertations sur plusieurs tragédies de Corneille
553 et de Racine, avec des Réflexions pour ou contre la critique des ouvrager d'esprit, et des jugemens sur ces dissertations, Paris, Gissey, 1739.
DONNEAU DE VISÉ, Jean, Les Nouvelles Galantes comiques et tragiques [Paris,

Gabriel Quinet, 1669, 3 tomes], préf. René Godenne, Slatkine Reprints,
1979.
DOTOLI, Giovanni, éd., Temps de préfaces, le débat théâtral en France de Hardy à la

querelle du « Cid  », Paris, Klincksieck, coll. « Études littéraires  » ; 82, 1993.
FURETIÉRE, Antoine, Dictionaire universel contenant generalement tous les mots françois tant vieux que modernes, et les termes de toutes les sciences Fs des arts [...],
La Haye et Rotterdam, A. et R. Leers, 1690, 3 tomes.
GASTÉ, Armand, La Querelle du Cid, Paris, Welter, 1898.
LA BRUYÉRE, Jean de, Les Caractères ou les Mceurs de ce siècle, éd. Roger Garapon,

Classique Garnier, 1990 (1995 pour la mise à jour bibliographique).
LA GRANGE, Charles Varlet, Archives de la Comédie française. Registre de La Grange
(1658-1685), précédé d'une notice biographique, éd. Thierry Édouard,
Paris, J. Claye, 1876.
LA MESNARDIÉRE, Hippolyte Jules Pilet de, La Poétique, Paris, A. Courbé, 1639, Genève, Slatkine reprints, 1972.
LANSON, Gustave éd., Choix de lettres du xvrl~ siècle, Paris, Hachette, 1909. LOSME DE MONCHESNAY, Jacques de, Bolceana ou bons mots de M. Boileau,
avec les poesies de Sanlecque, Fs c. (Entretiens de Monsieur de Monchesnay avec
l'auteur), Amsterdam, Lhonoré, 1742.
MAIRET, Jean de, « Préface  » de La Silvanire (1631), in Théâtre du xvrl~ siècle, I, éd. J. Scherer, Paris, Gallimard, 1975.
MARESCHAL, André, « Préface  » de la. seconde journée de La Généreuse Allemande, Paris, P. Rocolet, 1631 (et in Giovani Dotoli éd., Temps de préfaces, le débat théâtral en France de Hardy à la querelle du « Cid  », Paris, Klincksieck, coll. « Études littéraires  » ; 82, 1993).
MÉLÉSE, Pierre, Répertoire analytique des documents contemporains d'information et de critique concernant le théâtre, Paris, Droz 1934.
MÉNAGE, Gilles, Discours sur L'Heautontimoroumenos (1640), in d'Aubignac, La

Pratique du théâtre, Amsterdam, Jean-Frédéric Bernard, 1715. MONGRÉDIEN, Georges, Recueil des textes et documents du xvlr~ siècle relatifs à
Corneille, Éditions du C.N.R.S., Paris, 1972.
OGIER, Fra.nÇois, « Préface  » à Tyr et Sidon (1628) de Jean de Schelandre, éd. J.W. Baker, Paris, A.G. Nizet, 1975.
PASCAL, Pensées, éd. Ph. Sellier, Paris, Classique Garnier, 1991.
PASQUIER, Pierre éd., Le Mémoire de Mahelot. Mémoire pour la décoration des
pièces qui se représentent par les Comédiens du Roi, Paris, Champion, 2005.
PURE, Michel de, Idée des spectacles anciens et nouveaux (1668), Reprint Minkoff,

1972.
RAPIN, Réné, Réflexions sur la poétique de ce temps (1675), éd. E.T. Dubois, Paris, Minard et Genève, Droz, 1970.
554 RENAUDOT, Théophraste, Recueil général des questions traictées ès conférences du Bureau d'adresse, sur toutes sortes de Matières. Par les plus beaux esprits de ce
temps, tomes 1, 2, 3, 4 et 5, Paris, Cardin Besongne, 1656.
RAVENEL, J. et DE LA PLELOUZE, E. [et CH.-L. Livet], éd., Muze historique ou Recueil des lettres en vers contenant les nouvelles du temps écrites à son Altesse Mademoizelle de Longueville, depuis Duchesse de Nemours, par J. Loret, Paris,
P. Jannet, 1857-1878, 4 volumes.
ROTSCHILD, James de, éd., Les Continuateurs de Loret. Lettres en vers de La Gravette de Mayolas, Robinet, Boursault, Perdou de Subligny, Laurent et autres (1665-
1689), Paris, D. Morgand et C. Fatout, 1881-82.
RENAUDOT, Théophraste, Troisième centurie des questions traictées aux conférences du Bureau d'Adresse, depuis l'onzième Février 1636, jusques au 17 janvier 1639,
Paris, ruë de la Calandre, au grand Coq, 1641.
SCUDÉRY, Georges de, Apologie du théâtre, Paris, Augustin Courbé, 1639. SCUDÉRY, Georges de, Observations sur le Cid (1637), in Giovani Dotoli éd.,
Temps de préfaces, le débat théâtral en France de Hardy à la querelle du « Cid  »,
Paris, Klincksieck, coll. « Études littéraires  » ; 82, 1993.
SCUDÉRY, Madeleine de, De l'air galant et autres conversations, 1653-1684  : pour

une étude de l'archive galante, éd. Delphine Denis, Paris, Champion, 1998. SCUDÉRY, Madeleine et Georges de, Artamène ou le Grand Cyrus [extraits],
éd. Claude Bourqui et Alexandre Gefen, Paris, Flammarion, 2005.
SOREL, Charles, Le Berger extravagant, précédé d'une introduction de Hervé

D. Bechade, Slatkine Reprints, 1972 (Paris, 1627).
SOREL, Charles, La Maison des Jeux, Paris, Chez le Roy, 1642
TALLEMANT DES RÉAUX, Gédéon, Historiettes, I et II, éd. Antoine Adam, Paris, Gallimard, coll. «  Bibl. de la Pléiade  », 1960 et 1961.


ÉTUDES

OUVRAGES
Histoires et recensions
ADAM, Antoine, Histoire de la littérature française au xvrl~ siècle (1948), troisième
édition, Paris, Albin Michel, coll. « Bibliothèque de l'évolution de l'humanité  », 1997, 3 tomes.
BATELET, Adrien,Jugemens des savans sur les principaux ouvrages des auteurs (1725),
intr. Yvon Belaval, Georg Olms Verlag, Hildesheim-New York, 1971.

BEAUCHAMPS, Pierre-François Godart de, Recherches sur les théâtres de France, Paris, Prault, 1735, 3 tomes.
555 CHEVALIER, Sylvie, Album Théâtre classique. La vie théâtrale sous Louis XIII et
Louis XIV, Gallimard, coll. «  Bilbliothèque de la Pléiade  », 1970. CLÉMENT, J.M.B. et LAPORTE, J. de, Anecdotes dramatiques, Paris, Veuve
Duchesne, 1775, 3 tomes.
DESCOTES, Maurice, Le Public de théâtre et son histoire, Paris, P.U.F., 1964 DESCOTES, Maurice, Histoire de la critique dramatique en France, Tübingen,
Gunter Narr Verlag /Paris, Éditions Jean-Michel Place, 1980.
DESFONTAINES, Pierre-François Guyot, abbé, Paradoxes littéraires au sujet de la tragédie d'Ines de Castro, Paris, Noel Pissot. 1723.
FOURNEL, Victor, Le Théâtre au xvrl~ siècle. La Comédie (1892), Slatkine reprints, Genève, 1968.
JANIN, Jules, Histoire de la littérature dramatique, Paris, Michel Lévy, 1853-1858. LA HARPE, Jean-François de, Lycée ou Cours de littérature ancienne et moderne,
Paris, Didier, 1834.
LANCASTER, Henri Carrington, An History of French dramatic litterature in the 17th century, 9 volumes, Baltimore, 1929-42.
LANSON, Gustave, Esquisse d'une histoire de la tragédie française, Champion, 1927. LEMAITRE, Jules, Théories et impressions, Paris, Société française d'imprimerie et de librairie, 1904.
LÉRIS, Antoine de, Dictionnaire portatif historique et littéraire des Théâtres (Paris,

1763), Genève, Slatkine Reprints, 1970 (également consultable en ligne
Antoine de Léris, Dictionnaire portatif historique et littéraire des Théâtres,
Paris, C. A. Jombert, 1763.)
MAUPOINT, Bibliothèque des théâtres, contenant le catalogue alphabétique des Piéces Dramatiques, Operas, Parodies, ~ Operas comiques; et le tems de leurs Représentations. Paris, Laurent-François Prault, 1733.
MONGRÉDIEN, Georges, Dictionnaire biographique des comédiens français du xvrl~ siècle, suivi d'un inventaire des troupes (1590-1710) d'après des documents inédits, Paris, C.N.R.S., 1972.
PARFAICT, François et Claude, Histoire du théâtre françois depuis son origine jusqu'à present avec la vie des plus célèbres poëtes dramatiques [Paris, 1745-49,
15 tomes], Slatkine Reprints, Genève, 1967, 3 tomes.
PILLORGET, Suzanne et René, France baroque, France classique (1589-1715), Robert Laffont, coll. « Bouquins  », 1995.
SCHERER, Jacques, Histoire des littératures, « La littérature dramatique sous Henri IV et Louis XIII » et « La Littérature dramatique sous Louis XIV, Tome III, Paris, Gallimard coll. « Encyclopédie de la Pléiade  », 1963.
WOGUE, Jules, La comédie au xvrle et xvrrle siècle (1905), Slatkine Reprints, Genève, 1970.
Études critiquer
ADAM, Antoine, Le Théâtre classique, Paris, P.U.F., coll. « Que sais-je  ?  », 1970.

556
ALPERS, Svetlana, L'Art de dépeindre  : la peinture hollandaise au xvrl~ siècle (1983),

trad. Jacques Chavy, Gallimard, coll. «  NRF  », 1990.
APOSTOLIDÉS, Jean-Marie, Le Roi-machine. Spectacle et politique au temps de Louis

XIV, Paris, Éditions de Minuit, coll. « Arguments  », 1981.
APOSTOLIDÉS, Jean-Marie, Le Prince sacrifié. Théâtre et politique au temps de Louis

XIV, Paris, Éditions de Minuit, coll. « Arguments  », 1985.
BABY, Hélène, La Tragi-comédie de Corneille à Quinault, Paris, Klincksieck, coll. « Bibliothèque de l'histoire du théâtre  », 2001
BAR, Francis, Le Genre burlesque en France au xvll~ siècle, étude de style, Paris, Éditions d'Artey, 1960.
BIET, Christian, Oedipe en monarchie. Tragédie et théorie juridique à l'âge classique,

Paris, Klincksieck, 1994.
BIET, Christian, Racine ou la passion des larmes, Paris, Hachette, 1996. BIET, Christian, La tragédie, A. Colin, coll. « Lettres  », 1997.
BIET, Christian, Droit et littérature sous l'Ancien régime. Le jeu de la valeur et de

la loi, Paris, Champion, coll. « Lumière classique  » ; 41, 2002.
BIET, Christian, Moi, Pierre Corneille, Paris, Gallimard, coll. « découvertes
Gallimard  », 2005.
BLOCH, Olivier, Molière, philosophie, Paris, Albin Michel, 1999.
Bouquet, François Valentin, La troupe de Molière et les deux Corneille à Rouen en 1658, Paris, A. Claudin, 1880
BRAY, René, La Formation de la doctrine classique (1927), Paris, A.G. Nizet, 1966. BRAY, René, La Tragédie cornélienne devant la critique classique d'après la querelle de Sophonisbe (1663), Paris, Hachette, 1927.
BRAY, René, Molière, homme de théâtre, Paris, Mercure de France, 1957. BUCI-GLUCKSMANN, Christine, La folie du voir. De l'esthétique baroque, Paris,
Galilée, 1986.
CHAOUCHE, Sabine, L'Art du comédien. Déclamation et jeu scénique en France à l'âge classique (1629-1680), Paris, Champion, 2001.
CIORANESCU, Alexandre, Le Masque et le visage. Du baroque espagnol au classicisme français, Droz, Genève, 1983.
CLARKE, Jan, The Guénégaud Theater in Paris (1673-1680), t. 1, Founding, design, and production ; t. 2, The Accounts Season by Season, Lewiston-Queenston, The Edwin Mellen Press, coll. «  Studies in Theatre Arts  » ; 5a-5b, 1998 & 2001.
COUTON, Georges, La Jeunesse de Pierre Corneille (1949), préf., Alain Niderst, Paris, Eurédit, 2003
DANDREY, Patrick, La Fabrique des Fables. Essai sur la poétique de La Fontaine,

Klincksieck, 1991.
DANDREY, Patrick, Molière ou l'esthétique du ridicule, Paris, Klincksieck, coll. « Bibliothèque d'histoire du Théâtre  », 1992.
DANDREY, Patrick, Dom Juan ou la critique de la raison comique, Paris, Champion,
1993.
557 DANDREY, Patrick, L'Éloge paradoxal de Gorgias à Molière, Paris, P.U.F., 1997. DEIERKAUF-HOLSBOER, Sophie Wilma, L'Histoire de la mise en scène darzr le
théâtre français à Paris de 1600 à 1673, Paris, A.G. Nizet, 1960. DEIERKAUF-HOLSBOER, Sophie Wilma, Le Théâtre du Marais, Paris, A.G.
Nizet, 1954 (tome I, La Période de gloire et de fortune, 1634 (1629)-1648,
tome II, Le berceau de l'Opéra et de la Comédie-Française, 1648-1675). DEIERKAUF-HOLSBOER, Sophie Wilma, Le Théâtre de l'Hôtel de Bourgogne,
Paris, A.G. Nizet (tome I, 1548-1635, 1968 ; tome II, Le Théâtre de la
troupe royale, 1970).
DELÉGUE, Yves, La perte des mots. Essai sur la naissance de la « littérature » aux xvl~ et xvrl~ siècles, Presses universitaires de Strasbourg, 1990.
DELMAS, Christian, Mythologie et mythe dans le théâtre français (1650-1676),

Paris, Droz, 1985.
DELMAS, Christian, La Tragédie de l'Âge Classique (1553-1770), Paris, Seuil, « Écrivains de toujours  », 1994.
DENIS, Delphine, Le Parnasse galant. Institution d'une catégorie littéraire au xvrl~ siècle, Paris, Champion, 2001.
DUBU, Jean, Les Églises chrétiennes et le théâtre (1550-1850), Grenoble, Presse Universitaires de Grenoble, 1997.
DUTERTRE, Éveline, Scudéry, théoricien du classicisme, Papers on French Seventeenth Century Literature, coll. «  Biblio 17  » ; 66, Paris-Seattle-Tübingen, 1991.
FORESTIER, Georges, Le Théâtre dans le théâtre sur la scène française du xvrl~ siècle,

coll. « Histoire des idées et critique littéraire  » ; 196, Genève, Droz, 1981.
FORESTIER, Georges, Esthétique de l'identité dans le théâtre français (1550-1680). FORESTIER, Georges, Le déguisement et ses avatars, Genève, Droz, coll. « Histoire des idées et critiques littéraires  » ; 259, 1988.
FORESTIER, Georges, Molière, Paris, Bordas, coll. « En toutes lettres  », 1990. FORESTIER, Georges, Essai de génétique théâtrale. Corneille â l'ceuvre, Paris, Klincksieck, coll. « Esthétique  », 1996.
FORESTIER, Georges, Corneille. Le sens d'une dramaturgie, Paris, SEDES, coll. « Les livres et les hommes  », 1998.
FORESTIER, Georges, Passions tragiques et règles classiques. Essai sur la tragédie française, Paris, PUF, coll. « Perspectives littéraires  », 2003.
FORESTIER, Georges, Introduction à l'analyse des textes classiques. Éléments de
rhétorique et de poétique du xvrl~ siècle, Paris, Nathan, coll. «  128  », 2005.
FoucnuLT, Michel, Les mots et les choses. Une archéologie des sciences humaines,

Paris, Gallimard, coll. « Tel  », 1966.
FoucnuLT, Michel, L'ordre du discours, Paris, Gallimard, 1971.
FoucnuLT, Michel, Histoire de la folie à l'âge classique, Paris, Gallimard, coll. « Tel  », 1972.
FoucnuLT, Michel, Surveiller et punir. Naissance de la prison, Paris, Gallimard, coll. « Tel  », 1975.
558 FUMAROLI, Marc, Héros et orateurs. Rhétorique et dramaturgie cornéliennes, Genève, Droz, coll. « Titre courant  », 1996.
FUMAROLI, Marc, L'âge de l'éloquence, Genève, Droz, 1980. FUNCK-BRENTANO, Frantz, Le Drame des poisons (1928), Paris, J. Tallandier,1977. GÉNETIOT, Alain, Poétique du loisir mondain de Voiture à La Fontaine, Paris,
Champion-Slatkine, coll. « Lumière classique  » ; 14, 1997.
GENETTE, Gérard, Seuils, Paris, Le Seuil, coll. « Points  », 1987.
GILOT, Michel et SERROY, Jean, La Comédie à l'âge classique, Belin, coll. « Belin Sup Lettres  », 1997.
GRUBBS, Damien Mitton, bourgeois honnête homme, Princeton (New Jersey), Princeton University Press- Paris, P.U.F, 1932.
GUICHEMERRE, Roger, La Tragi-comédie, Paris, P.U.F., 1981. GUICHEMERRE, Roger, La comédie classique en France de Jodelle à Beaumarchais,
Paris, P.U.F., 1978.
GUILLOU, Édouard, Le Palais du soleil, Paris, Plon, 1963.
HAMON, Philippe, L'ironie littéraire. Essai sur les formes de l'écriture oblique, Paris, Hachette, coll. « Hachette Université  », 1996, p. 25.
HEULOT-PETIT, Françoise et MICHEL, Lise, La Reconnaissance sur la scène

française (xvrl~-xxl~ siècle), Arras, Artois Presse Université, 2009.
HowE, Alan, Le Théâtre professionnel à Paris (1600-1649). Documents du Minutier
central des notaires de Paris, Paris, Centre historique des Archives nationales,
2000.
JAKOBSON, Roman, Essais de linguistique générale, Paris, Les éditions de Minuit, coll. « Double  », 1963.
JAUSS, Hans Robert, Pour une esthétique de la réception, trad. Claude Maillard, Paris, Gallimard, N.R.F., 1974.
KIBEDI-VARGA, Aron, éd., Les Poétiques du classicisme, Paris, Aux Amateurs de Livres, 1990.
KINTZLER, Catherine, Poétique de l'Opéra français de Corneille à Rousseau, Paris, Minerve, 1991.
KRAJEwSKA, Barbara, Mythes et découvertes. Le salon littéraire de Madame de Rambouillet dans les lettres de ses contemporains, Papers on French Seventeenth Century Literature coll. « Biblio 17  », Paris-Seattle Tübingen, 1990.
LACHAUX-LEFEBVRE, Dany, Le discours dans le spectacle en musique de 1661 à 1686. Des comédies de divertissement de Molière aux tragédies lyriques de Quinault,
Tübingen, Gunter Narr Verlag, coll. « Biblio 17  » ; 140, 2002.
LANCASTER, Henri Carrington, The Comédie-Française, 1680-1701 Plays, Actors, Spectators, Finances, Baltimore, 1941
LARTHOMAS, Pierre, Le Langage dramatique. Sa nature, ses procédés, P.U.F, 1993

(A. Colin, 1972 pour la première publication).
LATHUILLIÉRE, Roger, La Préciosité  :étude historique et linguistique. Tome I Position du problème —Les origines, Genève, Droz, 1969.
559 LE BRUN-GOUANVIC, Claire et WAGNER, Marie-France éd., Lee arts du .spectacle au théâtre (1550-1700), Paris, Champion, 2001.
LEMOINE, Jean, Lee Der Oeillets. Une grande comédienne, une Maîtresse de Louis XIV Études et documente. Paris, P. Perrin (sans date).
LOSADA-GOYA, José Manuel, L'Honneur au théâtre. La Conception de l'honneur
dans le théâtre espagnol et français du xvrr~eiècle, Paris, Klincksieck, 1994.
LOUVAI-MOLOZAY, Bénédicte, Théâtre et musique. Dramaturgie de l'insertion

musicale dans le théâtre français (1550-1680), Paris, Champion, coll. « Lumières
classiques  », 2002.
LouGH, John, Parie, Theater Audience in the XVIIth and XVIIIth Centuries,

Oxford, Univ. Press, 1957.
LouGH, John, L'Écrivain et son public. Commerce du livre et commerce des idées en France du Moyen Age à nos jours (1978), trad. Alexis Tadié, Le Chemin Vert, 1987.
MAGENDIE, Maurice, Du nouveau sur l'Aetrée, Paris, Champion, 1927. MAÎTRE, Myriam, Lee précisasse. Naissance des femmes des lettres en France au xvrl~ siècle, Paris, Champion, 1999.
MARIN, Louis, Le Portrait du roi, Paris, Les Éditions de Minuit, 1981. MARSAN, Jules, La Pastorale dramatique en France à la fin du xvl~ et au commencement
du xvrl~ (1905), Slatkine Reprints, Genève, 1969.
MARTINENCHE, Ernest, La Comedia espagnole en France de Hardy à Racine

(1900), Genève, Slatkine Reprints, 1970.
MÉLÉSE, Pierre, Le Théâtre et le public â Parie Boue Louis XIV (1659-1715),

Slatkhine Reprints, Genève, 1976 (Paris, 1934).
MÉLÉSE, Pierre, Un homme de lettres aa tempe du grand roi, Donneau de Visé fondateur du « Mercure galant  », Paris, Droz, 1936.
MERLIN, Hélène, Public et littérature en France au xvrr~eiècle, Parie, Les Belles

Lettres, 1994.
MONGRÉDIEN, Georges, La Vie quotidienne Boue Louis XIV (1948), Famot, Genève, 1977.
MOREL, Jacques, La Tragédie, Paris, Colin, coll. «  Collection U  », 1966. MOREL, Jacques, Agréables mensonges. Eeeai sur le théâtre français du xvrr~ siècle,
coll. « Bibliothèque de l'âge classique  », Klincksieck, 1991.
NAUGRETTE, Florence, Le Plaisir du spectateur de théâtre, Rosny-sous-Bois, Bréal, coll. « Le plaisir partagé  », 2002.
NAUDEIX, Laura, Dramaturgie de la tragédie en musique (1673-1764), Paris, Champion, 2004.
PASQUIER, Pierre, La Mimèeie dans l'esthétique théâtrale du xvrl~ siècle. Histoire d'une

réflexion, Paris, Klincksieck, coll. « Théorie et critique à l'âge classique  »,
1995.
PHILLIP$, Henry, Church and culture in eeventeenth-century France, Henry Phillips,
Cambridge ;New York ;Melbourne, Cambridge university press, 1997.

560
PICCIOLA, Liliane, Corneille et la dramaturgie espagnole, coll «  Biblio 17  », Tübingen, Gunter Narr Verlag, 2002.
RAVEL, Jeffrey S. The Contested Parterre. Public Theater and French Political Culture,

1680-1790, Ithaca (New York) et Londres, Cornell University Press, 1999.
REnvIER, Gustave, La femme au xvrl~siècle. Ses ennemis et ses défenseurs, Tallandier, Paris, 1929.
REYIVIER, Gustave, Le roman réaliste au xvzle siècle (1914), Genève, Slatkine Reprints, 1971.
Roxou, Jean, La Tragédie classique (1550-1793), Sédès, coll. « Anthologie  »,1996.
RONZEAUD, Pierre, Peuple et représentations sous le règne de Louis XIU. Les
représentations du peuple dans la littérature politique en France sous le règne de

Louis XIV, Aix-en-Provence, Université de Provence, 1988.
ROUSSET, Jean, La littérature de l'âge baroque en France. Circé et le paon, Corti,
1954.
ROUSSET, Jean, Leurs yeux se rencontrèrent. La scène de première vue dans le roman,

Paris, José Corti, 1984.
Russo, Elena, La Cour et la ville de la littérature classique aux Lumières, P.U.F.,
coll. « Écriture  », 2002.
SAUVY, Anne, Livres saisis à Paris entre 1678 et 1701, La Haye, 1972. SCHERER, Jacques, La Dramaturgie classique en France, Paris, A.G. Nizet, 1950. SIGURET, Françoise, L'ceil surpris. Perception et représentation dans la première
moitié du xvrr~ siècle, Paris, Klincksieck, coll. « Théorie et critique à l'âge
classique  », 1993.
STERNBERG, Véronique, La Poétique de la comédie, Paris, SEDES, coll. « Campus Lettres  », 1999.
SURGER, Anne, Histoire de la scénographie occidentale, Paris, Nathan, 2000. SwEETSER, Marie-Odile, La Dramaturgie de Corneille, Genève, Droz, 1977. TALON-HUGON, Carole, Les Passion rêvées par la raison. Essai sur la théorie des
passions de Descartes et de quelques-uns de ses contemporains, Paris, Vrin, coll.
« Philogie et Mercure », 2002.
TxIROUIN, Laurent, L'aveuglement salutaire. Réquisitoire contre le théâtre dans la France classique, Paris, Champion, 1997.
TRUCHET, Jacques, La Tragédie classique en France, troisième édition corrigée, Paris, P.U.F. coll. « Littératures modernes  », 1997 (1975).
UBERSFELD, Anne, Lire le théâtre, Éditions sociales, 1982.
VAN THIEGEM, Philippe, Les Grands comédiens (1400-1900), Paris, P.U.F., coll. « Que sais-je  ?  », 1967.
VIALA, Alain, Naissance de l'écrivain. Sociologie de la littérature à l'âge classique,

Les Éditions de Minuit, coll. «  le sens commun  », 1985.
VISENTIN, Hélène, Le Théâtre à machines en France à l'âge classique  :histoire et poétique d'un genre, thése d'université, Paris IV, 1999.
VÜILLERMOZ, Marc, Le Système des objets dans le théâtre fran~ais dans années

561 1625-1650 —Corneille, Mairet, Rotrou Scudéry, Droz, coll « Travaux du Grand siècle  » ; 17, 2000.
ARTICLES
« L'illusion au xvlle siècle  », dir. Patrick Dandrey et Georges Forestier, Littératures classiques, n°44, hiver 2002, Paris, Champion.
«  De la polygraphie au xvlie siècle  », dir. Patrick Dandrey et Delphine Denis,

Littératures classiques, n°49, automne 2003, Paris, Champion. APOSTOLIDÉS, Jean-Marie, « La scène comme lieu du sacrifice (imaginaire)
du roi  », Stanford French Review 9, Spring, 1985, p. 5-16.
BERTAUD, Madeleine, « Deux ans après la Marianne, Le Comte d'Essex de La Calprenède  », in Étude dramaturgiques, Hommage rendu à Paul Uernois, Paris, Klincksieck, 1987, p. 49-64
BERTAUD, Madeleine, «  Â propos de Stratonice  », Travaux de linguistique et de littérature, XVIII, 2, 1980, p. 65-83.
BIET, Christian, « I;avenir des illusions ou le théâtre et l'illusion perdue  »,

Littératures classiques, n°44, 2002, p. 175-214.
BIET, Christian, « C'est un scélérat qui parle. Lire écrire, publier, représenter, interpréter le théâtre au xvlie siècle  », in Du Spectateur au lecteur  : imprimer la scène aux xvrieetxvrl~siècles, Colloque de l'Université de Chicago, éd. Philippe Desan, Larry Norman et Richard Strier, Schena et Presses de l'Université de la Sorbonne, 2002.
BIET, Christian, « De l'épique au dramatique  : la tragédie en France entre politique, Histoire, amour et spectacle (xvlie xvllie siècles)  », in Rhétoriques de la tragédie, éd. Corinne Hoogaert, Paris, PUF, coll. « I;Interrogation philosophique  », 2003.
CLARKE, Jan, « Comment définir mineur /majeur ? Une étude du répertoire de la troupe de Molière et de la compagnie de l'Hôtel Guénegaud  »,
Littératures classiques, n° 51, été 2004, p. 187-204.
DANDREY, Patrick, « Le Dom Juan de Molière et la tradition de l'éloge paradoxal  », xvrl~ siècle, 1991, n° 172, p. 211-228.
DANDREY, Patrick, « Les Provinciales et la tradition de l'éloge paradoxal  », in Correspondances. Mélanges offerts à R. Duchêne, textes réunis par W. Leiner et P. Ronzeaud, Aix-en-Provence et Tübingen, G. Narr et publ. de l'Unie de Provence, 1992.
DELMAS, Christian, « L'unité du genre tragique au xvIle siècle  »Littératures classiques, n° 16, 1992, in Mythe et Histoire dans le Théâtre classique, p. 33-54.
DELMAS, Christian, « Médée, figure de la violence dans le théâtre français du xvlie siècle  », [Pallas, n°45, 1996], in Mythe et Histoire dans le Théâtre classique, p. 103-112.
DEIERKAUF-HOLSBOER, Sophie Wilma, « La date d'entrée de Floridor à l'Hôtel de Bourgogne  », xvrr~ siècle, 1952, n° 15.
562 FORESTIER, Georges, « Le merveilleux sans merveilleux, ou du sublime au théâtre  », xvrl~ siècle, janvier-mars 1994, n° 182-1, p. 95-103.
FORESTIER, Georges, « Illusion comique et illusion mimétique  », Papers on

French Seventeenth Century Literature, XI, 21, 1984, p. 377-391. FORESTIER, Georges, « Déguisement et vraisemblance  », Poétique n°72, 1987,
p. 443-462.
FORESTIER, Georges, « Imitation parfaite et vraisemblance absolue. Réflexions sur un paradoxe classique  », Poétique n° 82, avril 1990.
FORESTIER, Georges, «  De la modernité anti-classique au classicisme moderne.
Le modèle théâtral (1628-1634)  », Littératures classiques, n° 19, 1993, p. 87-128.
FORESTIER, Georges, « Politique et tragédie chez Corneille, ou de la `broderie'  »,

Littératures classiques, n° 32, 1998, p. 64-74.
FORESTIER, Georges, « La Pratique du théâtre de d'Aubignac, ou la rationalité absolue de la représentation classique  », in Inventaire, lecture, invention, Mélanges Bernard Beugnot, Montréal, Paragraphes, 1999, p. 229-246.
FORESTIER, Georges, « Esther et Athalie de Racine  :vers une nouvelle forme de théâtre  ?  » in Festskrift till Sigbrid Swahn (Mélanges en l'honneur de Mme le Professeur Sigbrid Swahn), Acta Universitatis Upsaliensis, Uppsala, 1999,
p. 139-144.
FORESTIER, Georges, « Du spectacle au texte  :les pratiques d'impression du texte de théâtre au xvlie siècle  », in Du Spectateur au lecteur. Imprimer la scène aux xvl~ et xvrl~ siècle. Actes du colloque de l'Université de Chicago (11-12 mars 2001), Fasano-Paris, Schena Editore-Presses de l'Université de Paris-Sorbonne, 2002, p. 85-110.
FRANSEN, J., « Documents inédits de l'Hôtel de Bourgogne  », Revue d'Histoire Littéraire de la France, 1927, p. 321-355..
FUMAROLI, Marc, « I;héroïsme cornélien et l'idéal de la magnanimité  », in Héroi :rme et création littéraire sous les règnes d'Henri IV et Louis XIII, éd. par
N. Hepp et G. Livet, Paris, Klincksieck, 1974, p. 53-76.
GARAPON, Robert, « Les Dramaturges français, les acteurs et le public au

xvlie siècle  », French Studies, XXVII, n° 1, January 1973, p. 1-8. GRAZIANI, Françoise, « La poétique de la fable  :entre inventio et dispositio »,
xvrr~ siècle, janvier-mars 1994, n° 182-1, p. 83-93.
LE CHEVALIER, Gaël, « J'ai pitié de l'erreur qui l'abuse'. I :enchantement retrouvé dans le théâtre du xvlie siècle  :quelques exemples  », in Les scènes
de l'enchantement  :Arts du spectacle, théâtralité et conte merveilleux (1650-
1850), éd. Jean-François Perrin et Martial Poirson, Paris, Desjonquère, coll. « L'esprit des lettres  », 2011.
MAHÉ, Yann « Réécritures d'une tragédie en musique  :Psyché, du modèle au mythe moderne (1678-1720), Littératures classiques, « Campistron et consorts  :tragédie et opéra en France (1680-1733)  », n° 52, Champion, automne 2004, p. 376-385.
563 MINEL, Emmanuel « La tragédie déroutée  ?Médée sur la scène française (1694-1779). Tragédie, opéra, parodie.  », Littératures classiques, n° 52, 2004,
p. 387-400.
MITTMAN, Barbara G., « Les Spectateurs sur la scène  :quelques chiffres tirés des registres du xvlie siècle  », Revue d'Histoire du Théâtre, XXXII, n° 3, Paris, 1980, p. 199-215.
NADAL, Octave, Le Sentiment de l'amour dans l'ceuvre de Pierre Corneille, Gallimard,

coll. « N.R.F.  », Paris, 1948.
RAVEL, Jeffrey S., « Le Théâtre et ses publics. Pratiques et représentations du parterre au xvllie siècle  », Revue d'histoire moderne et contemporaine, n°49-3, juillet-septembre 2002, p. 89-118.
REVAZ, Gilles, « Peut-on parler d'une tragédie galante  ?  », xvrr~ siècle, Juillet- septembre 2002, n° 216-3, p. 469-484
RoY, Donald, « La scène de l'Hôtel de Bourgogne  », Revue d'Histoire du Théâtre, 1962, III, p. 227-235.
STERNBERG, Véronique, «  La comédie des contemporains de Molière une production mineure  ?  », Littératures classiques, n° 51, «  Le théâtre au xvlie siècle  :pratiques du mineur  », dir. Hélène Baby, Champion, 2004.
SIGURET, Françoise, « Pégase ou la machine du héros  », in Andromède ou le
héros à l'épreuve de la beauté. Actes du colloque international organisé au Musée du Louvre par l'Université de Montréal et le Service culturel du Musée du Louvre
les 3 et 4 février 1995, dir. Françoise Siguret et Alain Laframboise, Paris, Klincksieck, Musée du Louvre, 1996.
SURGERS, Anne, « Rhétorique et représentation du Sublime dans les décors de Torelli pour Andromède de Corneille  :correspondance entre le texte et le visible au xvlie siècle  », in Théâtre  : espace sonore, espace visuel. Actes du colloque international organisé par l'université Lumière-Lyon 2 (18-23 septembre
2000), dir. Christine Hamon-Siréjols et Anne Surgers, Lyon, Presses Universitaires de Lyon, 2003, p. 319-331.
SURGER, Anne, «  `Estants imitateurs de toute la Nature'. Analyse des outils de la fiction spatiale du théâtre baroque, à partir des Galanteries du Duc d'Ossonne de Mairet (1633)  », in La représentation au xvrle siècle. L'art du spectacle, Actes du IXe Colloque du Centre International de Rencontres sur le xvlie siècle (CIR 17), dir. Rainer Zaiser, Kiel, 16-18 mars 2006, Tübingen, Gunter Narr Verlag, coll. «  Biblio 17  », 2007,
VIALA, Alain, « D'une politique des formes  : la galanterie  », xvrl~ siècle, janvier- mars 1994, n° 182-1, p. 143-151.
VINCENT, Monique, « Jean Donneau de Visé (1638-1710), Le Mercure galant ou les choix d'un polygraphe  », Littératures classiques, n°49, automne 2003,
Paris, Champion, p. 223-241.
VI$ENTIN, Hélène, « Le théâtre à machines  :succès majeur pour un genre
mineur  », in Littératures classiques, n° 51, Champion, 2004, p. 205-222.