Aller au contenu

Bibliographie

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-2630-8
  • ISSN: 2417-6400
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-2631-5.p.0061
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 08/04/2014
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
61
BIBLIOGRAPHIE



I. ÉDITIONS RÉCENTES DE « LA CHARTREUSE

Pnitnu les éditions de La Chartreuse panes en notre siècle, on
mettra à part, pour la contribution qu'elles auront apportée
aux études stendhaliennes, celles de P. Martino, 1928, de
P. Jourda, 1933, d'Henri Martineau, 1933+ et de V. del Litto,
Lausanne, Éditions Rencontre, 1961 *.

On attachera une importance capitale aux deux éditions photo-
graphiques de l'exemplaire Chaper, celle d'E. Champion, 192I, avec
préface de Paul Arbelet et transcription de Henri Debraye, et
celle du Club du Livre précieux, 1966, préface et transcription
de V. del Litto.


II. AUTRES ~.UVRES DE STENDHAL

L'instrument de travail le plus pratique est l'édition des
ouvres complètes, au Divan, publiée par les soins d'Henri Martineau.
On consultera en particulier la Correspondance, I o volumes, et les
indispensables Mélanges intimes ef Marginalia, z volumes. Les
riz Lettres à Stendhal contiennent le texte des deux lettres de
Balzac. On lira aussi les oeuvres de Stendhal qui se rapportent à
l'Italie :Histoire de la peinture en Italii; Rome, Naples et Florence et

* V. del Litto a publié une nouvelle édition de la Correspondance
dans la collection de la Pléiade, trois volumes, i96z-Ig68.

62 Pages d'Italie. La seconde des deux Vies de Napoléon éclaire les
débuts de La Chartreuse. La Table alphabétique des noms cités,
4 volumes, constirue un instrument particulièrement utile.

Plusieurs des oeuvres de Stendhal ont paru chez Champion avec
des commentaires importants.


III. OUVRAGES LUS PAR STENDHAL

Stendhal s'est souvenu, en écrivant La Chartreuse, de ses lec-
tures :travaux d'historiens, récits de voyages, mémoires politiques.
Il a lu notamment

Freschot, Etat ancien et moderne des duchés de Florence, Mantoue
et Parme, r7rr.

Millin, Voyage dans le Milanais, r 8 r 7 (Stendhal en dit du mal,
mais il l'utilise).

Lalande, Voyage en Italie, contenant l'Histoire et les Anecdotes
les plus singulières de l'Italie, et sa description, les usages, le gouver-
nement..., Paris, 1786.

Manzoni, Le mie Prigioni, avec les AddrrVioni aile Mie Prigioni
de Maroncelli, 18 3 3

Andryane, Mémoires d'un prisonnier d'État au Spielberg, Bruxelles,
1837.

Palmieri de Micciché, Pensées et Souvenirs historiques, 18;0, et Les
Carbonari ou Naples en r8zr, 18;;.

Enrim Misley, L'Italie sous la domination autrichienne, r 8; z.


IV. OUVRAGES SUR STENDHAL

On lira ou on consultera

Henri Martineau, L'GSuvre de Stendhal, r g4 S

Du même : Le Cæur de Stendhal. Histoire de sa vie et de ses

sentiments, r 9 j z .

Du même, Le Calendrier stendhalien, 19 S o.

Du même, Petit Dictionnaire stendhalien, 1948.

Maurice Bardèche, Stendhal romancier, 1947•

G. Blin, Stendhal et les problèmes du roman, 1954•

G. Blin, Stendhal et les problèmes de la personnalité, 19 f 8.

A. Caraccio, Variétés stendhaliennes, 1947•

René Dollot, Autour de Stendhal.

63 Les précieuses fiches où François Michel avait consigné le
résultat de ses recherches, ont été reproduites en trois volumes
in-folio, Boston, 1964. On lira aussi ses Etudes stendhaliennes.

Depuis 19 S 8, V. del Litto publie une revue, Stendhal-Club,
qui contient, avec des articles originaux et des publications
d'inédits, des bibliographies systématiques des ouvrages et articles
concernant Stendhal.


V. OUVRAGES SUR « LA CHARTREUSE »

ET SUR LES SUJETS QUI S'Y RATTACHENT


Il convient de mettre tout à fait à part l'admirable ouvrage de
Luigi-Foscolo Benedetto, La Parma di Stendhal, Florence, 19 5 0.
Le même érudit a publié La Chartreuse noire, 1947.

Sur les Farnèse, voir Giovanni Drei, I Farnese, 19 S 4.

Sur Ugo Foscolo, voir Giuseppe Chiarini, Gli Amori di Ugo
Foscolo pelle sue lettere, 189z, z volumes, et A. Caraccio,
U. Foscolo, l'homme et le poète, 1934•

On lira l'artide de Vigneron, En marge de la Chartreuse de
Parme, Modern Philology, août 1944•