Aller au contenu

Table des matières

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-0121-3
  • ISSN: 2108-9868
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-4543-9.p.0345
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 21/04/2010
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
345

Table des matières

  1. introduction     9

première partie

L’INSTITUTION

  1. un organisme hors-normes   15
    1. L’instrument et le producteur   15
    2. La société concrétise l’alliance   22
    3. La banque supérieure   30
    4. L’éthique de l’intégrité,
      de la stabilité et de la conservation   35
  2. LES RAPPORTS AVEC L’ÉTAT   41
    1. Le couple État-Banque   41
    2. L’avantage réciproque   43
    3. L’autonomie de la Banque   47
  3. LES CONDITIONS DE FINANCEMENT   53
    1. L’escompte des effets de commerce   54
    2. Les avances sur titres   56
    3. La sécurité   58
  4. PARIS N’EST PAS LONDRES   63
346

deuxième partie

LE TEMPS DES ÉMETTEURS

  1. L’ÉMISSION EN COMPARTIMENTS   73
    1. Une première déconvenue   75
      1. Un émetteur peu spécialisé   76
      2. Les difficultés   80
    2. La Caisse d’Escompte du Commerce   82
    3. Les émetteurs de moindre rang   84
    4. La Banque de France   87
      1. Une nouvelle perspective   87
      2. La formation   89
      3. Vers l’exclusivité   92
      4. Le monopole de 1803   99
    5. Le bilan de la période   103
    6. De la créance de premier rang au billet unique   105
    7. L’exclusivité en question   107
      1. Les interrogations sur le billet   107
      2. Les micro-émetteurs   108
      3. Le réseau de l’Unité   110
      4. Les bons de trésorerie   113
      5. Le détournement des instruments de la Banque   117
  2. LE PARTAGE DU MONOPOLE LÉGAL JUSQU’À 1848   121
    1. La contrainte d’extension en province   121
    2. La conception de l’émetteur spécialisé   126
    3. Le système départemental   128
      1. Des privilèges de second rang   130
      2. La circulation des effets de commerce   130
      3. Les politiques de l’escompte   133
347
  1. L’émetteur principal assure
    la sécurité départementale   134
  1. L’opposition de la Banque de France   137
    1. Le statu quo comme mesure conservatoire   138
    2. Le rappel de la conception du pur émetteur   139
    3. Nous ne sommes pas entre égaux   141
  2. L’extension de l’émetteur principal   145
    1. Une nouvelle orientation   145
    2. Les comptoirs de province   147
    3. L’exclusivité de 1848   148
    4. La logique des événements   151

troisième partie

POLITIQUE ET ÉCONOMIE DE LA BANQUE

  1. LES DÉBATS   159
    1. Les milieux d’affaires face à la crise   160
      1. L’industriel et le banquier   160
      2. Le règlement des créances   164
      3. L’orientation de l’investissement   166
    2. Le privilège et le capital   170
      1. La position gouvernementale   170
      2. Le point de vue du Conseil général   172
      3. Des perspectives divergentes   177
    3. Liberté, monopole, réglementation   179
    4. Les grands principes de la Banque   186
    5. La question des taux   192
      1. Fixité ou variation   193
      2. Le maximum légal   199
348
  1. FACE AU POUVOIR   201
    1. La monarchie censitaire   201
      1. Les tentatives de remise en cause
        du statut de la Banque   201
      2. En parallèle : les aides au Trésor public   204
      3. La reconduction du privilège en 1840   206
    2. Le premier cours forcé   208
    3. Pressions et résistance sous le Second Empire   210
      1. Les innovations de mars 1852   212
      2. Le privilège de 1857   214
      3. L’institut d’émission consolide sa position   217
    4. Le cours légal permanent du billet   218
    5. Rien ne change en 1897, sauf les prélèvements   219
  2. LA POLITIQUE GÉNÉRALE   223
    1. L’étalon monétaire   223
    2. Les principes d’émission   228
      1. La spécialisation du billet   228
      2. Le statut du billet   231
    3. La circulation métallique   233
    4. La politique d’encaisse   235
      1. L’acquisition de métal   235
      2. Le jeu sur l’or et l’argent   237
      3. La convertibilité discrétionnaire
        et la politique de l’or   238
    5. Les créances   242
  3. LA CRISE ET LE PRÊTEUR EN DERNIER RESSORT   245
    1. La politique de crise   245
      1. En sortir   245
      2. Les politiques concrètes   251
      3. L’émergence de la variation conjoncturelle   258
349
  1. Le prêteur en dernier ressort   265
    1. L’élasticité de l’offre   265
    2. Les prêts exceptionnels de sauvegarde   272
    3. Les interventions initiales   274
    4. La Banque jusqu’à 1848   275
    5. Les événements de 1848   280
    6. Les opérations ultérieures   286
  2. La solidarité des marchés   295
  1. LES PAIEMENTS ET LE CRÉDIT   299
    1. La garantie des opérations   299
    2. Le crédit   302
    3. Le pivot des règlements   312
  2. CONCLUSIONS   319
  3. bibliographie   339
  4. index   343