Aller au contenu

Remarques liminaires sur les citations et autres guillemets

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-2103-7
  • ISSN: 2103-480X
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-2105-1.p.0011
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 21/05/2014
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
11

Remarques liminaires sur les citations
et autres guillemets

Les citations extraites des textes de départ sont systématiquement suivies de traductions.

Lorsqu’une œuvre du corpus de travail est citée dans le corps du texte, la parenthèse qui suit la citation mentionne le titre abrégé de l’œuvre de départ suivi du numéro de la page concernée avant le point-virgule. Après le point-virgule figurent successivement : la traduction de l’extrait cité entre guillemets puis le nom du/des traducteur(s) ou de la traductrice et le numéro de la page correspondante dans l’édition d’arrivée.

Exemple

« hablamos lenguajes diferentes ! » (Juan p. 303 ; « nous ne parlons pas le même langage ! », Schulman p. 232).

Lorsque les citations des œuvres du corpus sont isolées sur la page, elles sont précédées par une parenthèse indiquant le titre abrégé de l’œuvre et le numéro de la page. La traduction est elle aussi précédée d’une parenthèse indiquant le nom du/des traducteur(s) ou de la traductrice et le numéro de la page où figure l’extrait cité dans l’édition d’arrivée.

Exemple

(Sozaboy p. 65) So from that time wherever I go people are calling me “Sozaboy”, “Sozaboy”. Even I am very famous in Dukana sef. All the young men are saying that I am a tough man.

(Millogo et Bissiri p. 120) Donc dépuis ce temps-là, partout où je vais les gens sont là m’appeler « Pétit Minitaire », « Pétit Minitaire ». Même je suis très connu dans Doukana. Tous les jeunes jeunes sont là dire que je suis un dur.

Les traductions encadrées par [* …] sont réalisées par nous.

12

Nous plaçons systématiquement « la langue » entre guillemets pour souligner qu’elle a moins de consistance comme catégorie du réel que comme idée régulatrice.

De même que les textes hétérolingues sont écrits à la croisée des langues, cet ouvrage a été conçu à la croisée de multiples lectures et de nombreuses conversations. Les citations et les notes de bas de page nont donc pas seulement une importance volumétrique : elles témoignent de cette élaboration polyphonique. Je profite de cette remarque pour remercier ma famille, mes ami.e.s, mes collègues en France et au Québec, les étudiants de lÉcole Normale Supérieure ainsi que les auditeurs de lUniversité Populaire de Lyon qui ne figurent pas en bibliographie. Pourtant, sans vous, cet ouvrage naurait pas existé.

Chapitre d’ouvrage: Précédent 3/32 Suivant