Aller au contenu

Table des matières

  • Type de publication: Chapitre d’ouvrage
  • Ouvrage: L’Esprit des lois. Tome II
  •  
  •  
  • Pages: 743 à 753
  • ISBN: 978-2-8124-0244-9
  • ISSN: 2109-7623
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-4388-6.p.0751
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Collection: Bibliothèque du xviiie siècle, n° 15
  • Date de parution: 11/04/2011
  • Année d’édition: 1973
  • Langue: Français

  • Chapitre d’ouvrage: Précédent 8/8
Accès libre
Support: Numérique
751
TABLE DES MAT~ÉRES
DU TOME Il




QUATRI$ME PARTIE
LIVRE VINGTI~ME. —DES LOIS DANS LE RAPPORT

QU'ELLES ONT AVEC LE COMMERCE CONSIDÉRÉ DANS SA NATURE
ET SES DISTINCTIONS.

INVOCATION AUX MUSES T
CHAP. I. Du commerce z
CHAP. iI. De l'esprit du commerce 3
CHAP. III. De la pauvreté des peuples ~
CHAP. IV. Du commerce dans les divers gouvernements 4
CHAP. V. Des peuples qui ont fait le commerce d'économie G
CI-ïAP. VI. Quelques effets d'une grande navigation 6
CHAP. VII. Esptit de l'Angleterre sur le commerce 7
CHAP. VIII. Comment on a g@né quelquefois le commerce

d'économie 8
CHAP. IX. De l'exclusion en fait de commerce S
CHAP. X. $tablissemert propre au commerce d'économie q
CHAP. XI. Continuation du même sujet iv
CHAP. XII. De la liberté du commerce Io
CHAP. XIII. Ce qui détruit cette liberté I I
Ci-~r.P. XIV. Des lois de commerce qui emportent la confisca-

tion des marchandises II
CHAP. XV. De la contrainte par corps, tz
CHAP. XVI. Belle loi z3
CHAP XVII. Loi de Rhodes i3
CHAP. XVIII. Des juges pour le commerce. 13
CHAP. XIX. Que le prince ne doit point faire de commerce 14
CHAP. XX. Continuation du même sujet IS
CHAT. XXI. Du commerce de la noblesse dans la monarchie z5
CHAP. XXII. Réflexion particuliére z q
752 CHAP, XXIII, A quelles nations il est désavantageux de faire le
commerce .... » ....... ............. ...... T~
LIVRE VINGT ET UNIÈME. —DES LAIS DANS LE RAPPORT
QU'ELLES ONT AVEC LE CObiM1TERCE,
CONSTDF.RÉ DANS LES R~VOLUTIDNS QU'IL A EUES DANS LE MANDE.

CHAP. I. Quelques cansidêratïons génêrales . I ~
CHAP. II. Des peuples d'Afrique zo
CHAP. III, Qui les besoins des peuples du midi sont diffé-
rents de ceux des peuples du nord zp
CHAP, IV. Principale différence du commerce des anciens
d'avec celui d'aujourd'hui zI
CHAP. V. Autres dit7érences zz
CHAP. VI. Du commerce des artcïens .. zz
Cxnr. VII. Du commerce des Grecs z8
CEiAP. VIII. D'Alexandre. Sa conquéte 30
CHAP. IX. Du commerce des rois grecs après Alexandre 34
CHAP. X. Du tour de l'A£*igue 39
CHAP. XI. Carthage et Marseille 41
CHAP. XII. Ile de Délos. Mithridate .}G
CHAP. XIII Du génie des Romains pour ]a marine 48 CHAP. XIV. Du génie des Romains pour le commerce .... , 48
CT-Inr. XV. Commerce des Romains avec les Barbares 50 CHAP. XVI. Du commerce des Romains avec l'Arabie et les
Indes $z
CHAP. XV1I. Du commerce après la destruction des Romains
en Occident 54
CiIAP, XVIII. Règlement particulier 53 CHAP. XIX. Du commerce depuis l'affaiblissement des Ro-
mains en Orient SS
CI-sAP. XX. Comment le commerce se fit jour en Europe à tra-
vers la barbarie 5G CHAP. XXI. Découverte de deux nouveaux mondes  :état de
]'Europe àcetégard 58
CHAP. XXII, Des richesses que  !'Espagne tira de l'Amérique 6z
CHAP. XXIIL Probléme. GG
LIVRE VINGT-DEUXIËME. —DES LOIS DANS LE RAPPORT
QU'ELLES ONT AVEC L'USAGE DE I,A MONNAIE.

CHAT. I. Raison de l'usage de la monnaie GG
CHAT. II. De la nature de la monnaie G7
CHAP. III. Des monnaies idéales Gg
CHAP. IV. De la quantité de l'or et de l'argent 70
Cr-IAr. V. Continuation du méme sujet ........... . . ~I
CHar. VI. Par quelle raison le prix de l'usure diminua de la_
moitié lors de 1a découverté des Indes 7T
753 CHAP. VII. Comment le prix des choses se fixe dans la varia-
tion des richesses de signe 7z
CHAP. VIII, Continuation du même sujet 73
CHAP. IX. De la rareté relative de l'or et de l'argent 74
CHAP. X. Du change 7g
CHAP. XI. Des opérations que les Romains firent sur les
monnaies 83
CHAP, XII, Circonstances dans lesquelles les Romains firent

leurs opérations sur la monnaie 85
CHAP, XIII, Opérations sur les monnaies du tetnps des empe-

reurs 8G
CHAP. XIV. Comment le change gêne les États despotiques 87
CHAP. XV. Usage de quelques pays d'Italie BB
CHAP. XVI. Dü SeCOürS qüe l'État peut tirer des banquiers 88
CHAP. XVII. Des dettes publiques $g
CHAP, XVIII. Du payement des dettes publiques go
CHAP, XIX. Des prêts â intérêt gI
CHAP. XX. Des usures maritimes gz
CHAP. XXI. Du prêt par contrat et de l'usure chez les Ro-

mains ga
CHAP, XXII, Continuation du même sujet .. 93
LIVRE VINGT-TROISIÈME. DES LOIS DANS LE RAPPORT
QU'ELLES ONT AVEC LE NOMBRE DES HABITANTS,

CHAP. I. Des hommes et des animaux par rapport à la
multiplication de leur espèce g$
CHAP. Il Des mariages. 9g
CHAP, III, De la condition des enfants Ioa
CHAP. IV. Des familles. Ioa
CHAP. V, Des divers ordres de femmes légitimes . Ioz
CHAP. VI. Des bâtards dans les divers gouvernements xox
CHAP. VII. Du consentement des pères au mariage ro;
CHAP. VIII, Continuation du même sujet Iog
CHAP. IX. Des filles Io4
CHAP. X. Ce qui détermine au mariage . Io;
CHAP. XI. De la dureté du gouvernement . Io5
CHAP. XII, Du nombre des filles et des garçons dans diffé-
rents pays IoG
CHAP. XIII. Des ports de mer I oG
CHAP. XIV, Des productions de la terre qui demandent plus
ou moins d'hommes Ioz
CHAP, XV. Du nombre des habitants par rapport aux arts xo$
CHAP. XVI. Des vues du législateur sur la propagation de
l'espèce Iog
CHAP. XVII. De la Grèce et du nombre de ses habitants Iog
CHAP. XVIII. De l'état des peuples avant les Romains III
CHAP. XIX, Dépopulation de l'univers III
754 CHAP. XX. Que ies Romains furent dans la nécessité de faire
des lois pour la propagation de l'espèce 1 Iz
CHAP. XXI. Des lois des Romains sur la propagation de
l'espèce IT3
CHAT. XXII. De l'exposition des enfants Iz3 CHAP. XXIII. De l'état de l'univers après la destruction des
Romains . Izq. CHAP. XXIV. Changements arrivés en Europe par rapport au
nombre des habitants zz5
CIIAP. XXV. Continuation du même sujet TzG
CHAP. XXVI. Conséquences . Iz6 CHAP. XXVII. De la loi faite en France pour encourager la pro-
pagation de l'espèce Iz7
CHAP. XXVIII. Comment on peut remédier à la dépopulation Iz~
CHAP. XXIX. Des hôpitaux Iz8
CINQUIÈR7E PARTIE
LIVRE VINGT-QUATRiÈM1;. —DES Lots nANS LE RAPPORT

QU'ELLES ONT AVEC LA RELIGION ÉTABLIE
DrLVS CHAQUE PAYS, CONSIDÉRÉE DANS SES PRATIQUES
ET EN ELLE-MÉME.

CHAP. I. Des religions en général 131
CHAP. II. Paradoxe de Bayle 13L
CHAT. III. Que le gouvernement modéré convïent mieux à la religion chrétienne et le gouvernement des-
potique à la mahométane 133
CHAP. IV. Conséquences du caractère de la religion chré-
tienne et de celui de la religion mahométane 134
CHAP. V. Que la religion catholique convient mieux à une monarchie et que la protestante s'accommode
mieux d'une république 135
CHAP. VI. Autre paradoxe de Bayle 13G
CHAP. VIT. Des lois de perfection dans la religion 136 CHAP. VIII. De l'accord des Iois de la morale avec celles de la
religion 13 ~
CHAP. IX. Des Esséens 138
CHAP. X. De la secte stoique 138
CHAP. XI. De la contemplation 139
CHAP. XII. Des pénitences 139
CHAP. XIII. Des crimes inexpiables 140 CHAP. XI V. Comment la force de la religion s'applique à celle
des lois civiles 141
CHAP. XV. Comment Ies lois civiles corrigent quelquefois les
fausses religions. 14z CHAP. XVI. Comment les lois de la religion corrigent  !es
inconvénients de la constitution politique 143
755 CHAP. XVïI. Continuation du même sujet CIIt1P. XVIII. Comment les lois de la religion ont l'effet des lois
civiles CHAP. XIX. Que c'est moins la vérité ou la fausseté d'un
dogme qui le rend utile ou pernicieux aux
hommes dans l'$tat civil, que l'usage ou l'abus
que l'on en fait
CHAP. XX. Continuation du méme sujet
CHAP. XXI. De la métempsycose CHAP. XXII. Combien il est dangereux que la religion inspire de l'horreur pour des choses indifférentes .. .
CHAP. XXIII. Des fêtes
CHAP. XXIV. Des lois de religions locales CHAP. XXV. Inconvénient du transport d'une religion d'un
pays à un autre
CHAP. XXVI. Continuation du même sujet
747
Iq.q.
145


145
147
147
148
148
149
150
151
LIVRE VINGT-CINQUIÈME. —DES Lots nANs LE RAPPORT
QU'ELLES ONT AVEC L'ÉTABLISSEMENT
DE LA RELIGION DE CHAQUE PAYS ET SA POLICE EYTÉRIEUAE.

CHAP. I. Du sentiment pour la relïgion 15a
CHAP. II. Du motif d'attachement pour les diverses reli-
gions 152
CHAP. III. Des temples 154
CHAP. IV. Des ministres de la religion 156
CHAP. V. Des bornes que les lois doivent mettre aux richesses
du clergé 1S7
CHAP. V I. Des monastères 15 8
CHAP. VII. Du luxe de la superstition 159
CHAP. VIII. Du pontificat 160
CHAP. IX. De la tolérance en fait de religion . 160
CHAP. X. Continuation du m@me sujet 161
CHAP. XI. Du changement de religion . 161
CHAP. XII. Des lois pénales 16z CHAP. XIII. Très humble remontrance aux inquisiteurs d'Es-
pagne et de Portugal IG3 CHAP. XI V. Pourquoi la religion chrétienne est si odieuse au
Japon . IG6
CHAP. XV. De la propagation de la religion 166
LIVRE VINGT-SIXIÈME. - DE5 LOIS DANS LE RAPPORT
QU'ELLES DOIVENT AVOIR AyEC L'ORDRE
DES CHOSES SUR LESQUELLES ELLES STATUENT..

CHAP. I. Idée de ce livre 1 G7
CHAP. II. Des lois divines et des lois humaines 168
CHAP. III. Des lois civiles qui sont contraires à la loi natu-
756 telle z 69
CHAP. 1V. Continuation du même sujet i7o
CHAT. V. Cas où l'on peut juger par les principes du droit civil, en modifiant les principes du droit
naturel t 7 i
CHAP. VI. Que l'ordre des successions dépend des principes du droit politique ou civil et non pas des prin-
cipes du droit naturel i7z
CFIAP. VII. Qu'il ne faut point décider par les préceptes de la
religion lorsqu'il s'agit de ceux de la loi natu-
relle i 74 CHAP. VIII. Qu'il ne faut pas régler par les principes du droit
qu'on appelle canonique les choses réglées par
les principes du droit civil ~ 7g
CHAP. IX. Que les choses qui doivent être réglées par les principes du droit civil peuvent rarement l'être
par les principes des lois de la religion i76
CHAP. X. Dans quel cas il faut suivre la Ioi civile qui permet,
et non pas la loi de la religion qui défend Y78
CHAT. XI. Qu'il ne faut point régler les tribunaux humains par les maximes des tribunaux qui regardent
l'autre vie t 78
CHAP. XII. Continuation du même sujet r79 CHAP. XIII. Dans quel cas i i faut suivre, à l'égard des mariages,
les lois de la religion, et dans quel cas il faut
suivre les lois civiles i79 CHAP. XIV. Dans quels cas, dans les mariages entre parents, il
faut se régler par les lois de la nature; dans quels
cas on doit se régler par Ies lois civiles i8z
CHAP. XV. Qu'ilnefautpointréglerparlesprincipesdudroït politique les choses qui dépendent des prin-
cipes du droit civil i84
CHnr. XVI. Qu'il ne faut point décider par les règles du droit civil quand il s'agit de décider par celtes du
droit politique i86
CHAP. XVII. Continuation du mëme sujet i87 CHAP. XVIII. Qu'il faut examiner si les lois qui paraissent se
contredire sont du même ordre i88 CHAP. XIX. Qu'il ne faut pas décider par les loïs civiles les
choses qui doivent l'ëtre par les lois domes-
tiques. ~ 8g
CHAT. XX. Qu'il ne faut pas décider par les principes des lois civiles les choses qui appartiennent au droit
des gens i8g
CHAP. XXI. Qu'il ne faut pas décider par les loispolitiques les
choses qui appartiennent au droit des gens igo
CHAP. XXII. Malheureux sort de l'Inca Athualpa igt CHAT. XXIII. Que lorsque, par quelque circonstance, la loi
757 politique détruit l'État, il faut décider par la loi politique qui le conserve, qui devïent quelque-
fois un droit des gens 191
CHAP. XXIV. Que les règlement de police sont d'un autre ordre
que les autres lois civiles Igz
CHAP. XXV. Qu'il ne faut pas suivre les dispositions générales du droit civil, lorsqu'il s'agit de choses qui doivent ëtte soumises à des règles particulières tirées de leur propre nature 193
SIXIÈME PARTIE
LIVRE VINGT-SEPTI$ME

CHAPITRE UNIQUE. DE L'ORIGINE ET DES RÉVOLUTIONS DES LOIS
DES ROMAINS SUR LES SUCCESSIONS It~j
LIVRE VINGT-HUITI$ME. — DE L'oRIGINE ET DES RÉVOLUTIONS
DES LOIS CIVILES CHEZ LES FRANçAIS.

CHAP. I. Du différent caractère des lois des peuples ger-
mains zo7
CHAP. II. Que les lois des Barbares furent toutes per-
sonnelles x10
CHAP. III. Dïfférence capitale entre les lois saliques et les
Lois des Wisigoths et des Bourguignons.. zII CHAT. IV. Comment le droit romain se perdit dans le
pays du damaine des Francs et se conserva
dans le pays du domaine des Goths et des
Bourguignons 213
CHAP. V. Continuation du même sujet x16
CHAP. VI. Comment le droit romain se conserva dans le
domaine des Lombards z 1 G
CHAP. VII. Comment le droit romain se perdit en Espagne. z 1
CHAP. VIII. Faux capitulaire z1~
CHAP. IX. Comment les codes des lois des Barbares et les
capitulaires se perdirent x I g
CHAP. X. Continuation du m@me sujet zz1
CHAP. XI. Autres causes de la chute des codes des Iois des Barbares, du droit romain, et des
capitulaires z21
CHAP. XII. Des coutumes locales ;révolution des lois des
peuples barbares et du droit romain z2z
CHAP. XIII. Différence de la loi salique ou des Francs sa- liens d'avec celle des Francs ripuaires et
des aubes peuples barbares sx4
CHAP. XIV. Autre différence zz6
Cx.AP. XV. RéRexion zzl
758 CHAT. XVI. De la preuve par l'eau bouillante établie par
la loi salique zz7
CHAP. XVII. Manière de penser de nos pères 2z8
CHAP. XVIIi. Comment la preuve par le combat s'étendit z ;o
CHAP. XIX. Nouvelle raison de l'oubli des lois saliques,
des lois romaines et des capitulaires z; f
CHAP. XX. Origine du point d'honneur z ;G
CHAP. XXI. Nouvelle réflexion sur le point d'honneur
chez les Germains z;8
CHAP. XXII. Des mmurs relatives aux combats z;q
CHAP. XXIII. De la jurisprudence du combat judiciaire z4a
CHAT. XXIV. Régles établies dans le combat judiciaire z4r
CHAP. XXV. Des bornes que l'on mettait à l'usage du com-
bat judiciaire z4x
CHAP. XXVI. Du combat judiciaire entre une des parties et
un des témoins z4q CHAT. XXVII. Du combat judiciaire entre une partie et un des
pairs du seigneur. Appel de faux jugement z4G CHAP. XXVIII. De l'appel de défaute de droit.. z 5 I
CHAP. XXIX. Époque du règne de saint Louis.. zS6
CHAP. XXX. Observation sur les appels z5~
CHAP. XXXI. Continuation du même sujet z59
CHAP. XXXII. Continuation du même sujet zbo
CHAP. XXXIII. Continuation du même sujet zGI
CHAP. XXXIV. Comment ia procédure devint secrète. 2Gr
CHAP. XXXV. Des dépens zG3
CHAP. XXXVI. De la partie publique z64 CHAP. XXXVII. Comment les Établissements de saint Louis
tombèrent dans l'oubli , zG~
CHAP. XXXVIII. Continuation du même sujet zG8
CHAP. XXXIX. Continuation du même sujet z7r
CaAr. XL. Comment on prit les formes judiciaites des
décrétales .. z7z
CHAT. XLI. Flus et reflux de la juridiction ecclésiastique et
de la juridiction laie z73
CHAP. XLII. Renaissance du droit romain et ce qui en
résulta. Changements dans les tribunaux z74
CHAP. XLIII. Continuation du même sujet z77
CHAP. XLI V. De 1a preuve par témoins z78
CHAP. XLV. Des coutumes de France z78
LIVP.E VINGT-NEUVIÈME. - DE LA MANIÈRE DS COMPOSER
LES LOIS.

CHAP. I. De l'esprit du législateur 2ôr
CHAP. iI. Continuation du même sujet z8z
CHAP. III. Que les lois qui paraissent s'éloigner des vues du
législateur y sont souvent conformes zSz
759 CHAP IV. Des lois qui choquent les vues du législateur z83
CHAP. V. Continuation du même sujet z83
CHAP. VI. Que les lois qui paraissent les mêmes n'ont pas
toujours le même effet z84
CHAP. VII. Continuation du même sujet. Nécessité de bien
composer les lois z84
CIIAP. VIII. Que les lois qui paraissent les mêmes n'ont pas

toujours eu le même motif z85
CHAP, IX. Que les lois grecques et romaines ont puni l'homi-
cide de soi-même, sans avoir le même motif z86
CHAP. X. Que ies lois qui paraissent contraires dérivent
quelquefois du même esprit z87
CHAP. XI. De quelle manière deux lois diverses peuvent être
comparées z87
CHAP. XII. Que les lois qui paraissent les mêmes sont quel-
quefois réellement différentes . z88
CHAP. XIII. Qu'il ne faut point séparer les lois de l'objet pour lequel elles sont faites. Des lois romaines sur
le vol. z8g
CHAP. XIV. Qu'il ne faut point séparer les lois des circon- stances dans lesquelles elles ont été faites ... , zgI
CHAP. XV. Qu'il est bon quelquefois qu'une loi se corrige
elle-même zgz
CHAP. XVI. Choses à observer dans la composition des lois.. zgz

CI-IAP. XVII. Mauvaise manière de donner des loïs z97
CHAP. XVIII. Des idées d'uniformité z97
CHAP. XIX. Des législateurs zg8
LIVRE TRENTIÈME. ^THÉORIE DES LOIS FÉODALES
CHEZ LES FRANCS DANS LE RAPPORT
QU'ELLES ONT AVEC L'ÉTABLISSEMENT DE LA MONARCHIE.

CHAP. I. CxAP. II. CHAP. IiI, CHAP. IV, CI-IAP. V. CI-IAP. VI. CHAP. VII. CHAP. VIII. CHAP. IX.
CHAP. X. CHAN. XI. CHAP. XII. CI-IAP. XIII. Des lois féodales
2gq
Des sources des lois féodales
300
Origine du vasselage
300
Continuation du même sujet
3oz
De la conquête des 1~rancs
;o;
Des Goths, des Bourguignons, et des Francs
;o;
Différentes manières de partager les terres
304
Continuation du même sujet
305
Juste application de la loi des Bourguignons et de
celle des Wisigoths sur le passage des terres
305
Des servitudes
;06
Continuation du même sujet
308
Que les terres du partage des Barbares ne payaient
point de tributs
31 z
Quelles étaient les charges des Romains et des

Gaulois dans ia monarchie des Francs.
314
760 De ce qu'on appelait cenrur Que ce qu'on appelait cenrur ne se levait que sur les serfs, et non pas sur les hommes libres
Des leudes ou vassaux
Du service militaire des hommes libres.
Du double service
Des compositions chez les peuples barbares. De ce qu'on a appelé depuis la justice des seigneurs.
De la justice territoriale des églises.. Que les justices étaient établies avant la fin de la
seconde race Idée générale du livre de l'Établirrernent de  !a mo-
aarchie franFaire danr ler Gauler, par M. l'abbé
Dubos. Continuation du même sujet. Réflexion sur le
fond du système
De la noblesse française
752
CHAP. XI V. CHAP. XV.
CHAP. XVI CHAP. XVII. CHAP, xvIII,
CHAP. XIX.

CHAP. XX. CHAP. XXI. CHAP. XXII.
CHAP. XXIII.

CHAP. XXIV. CHAP. XXV.
31G

318
321
3zz

325 3z8
33z
336
338
341
34z
345
LIVRE TRE
NTE ET UNIÈME. — THÉORIE SES LOIS FÉODALES

QU'ELLES
CHAP. I.
CHAP. II.
CHAP. III. CHAP. IV.
CHEZ LES FRANCS, DANS LE RAPPORT
ONT AVEC LES RÉVDLUTIONS DE LEUR MONARCHIE.
Changements dans les offices et les fiefs
Comment le gouvernement civil fut réformé
Autorité des maires du palais
Quel était, â l'égazd des maires, le génie de ta
nation . 361 Comment tes maires obtinrent te commande-
mentdes armées .. 3 Gz Seconde époque de l'abaissement des rois de la
premiére race
Des grands offices et des fiefs sous les maires du

palais 364
Comment les alleus furent changés en fiefs 366 Comment les biens ecclésiastiques furent
convertis en fiefs
Richesses du clergé
État de l'Europe du temps de Chartes-Martel
Établissement des dîmes.
Des élections aux évêchés et abbayes
Des fiefs de Charles-Martel .
Continuation du même sujet
Confusion de la royauté et de la mairie
Seconde race
Chose particulière dans l'élection des rois de
la seconde race. 3 8 ~
Charlemagne 38z
Continuation du même sujet 384
CHAP. V. CHAP. VI, CHAP. VII.
CHAP, VIII.
CHAP. IX.
CHAP. X. CHAP. XI.
CHAP. XII.
CHAP. XIII.
CHAP. XiV. CHAP. XV. CaAP. XVI.
CHAP. XVII.

CHAP. XVIII. CHAP. XIX.
35z
355
358
363

368
37~
371
374
377
378
378
379

761 Louis le Débonnaire
Continuation du même sujet
Continuation du mcme sujet
Continuation du même sujet Que les hommes libres furent rendus capables
de possêder des fiefs Cause principale de l'affaiblissement de la
seconde race. Changement dans les alleus
Changement dans les fiefs
Autre changement arrivé dans les fiefs Changements arrivés dans les grands offices et
dans les fiefs De la nature des fiefs depuis le règne de Charles
le Chauve
Continuation du même sujet Comment l'empire sortit de la maison de Char-
lemagne. Comment la couronne de France passa dans la
maison de Hugues Capet Quelques conséquences de la perpétuité des
fiefs .
Continuation du même sujet
CHAP. XX. CHAP. XXI. CHAP. XXII. CHAT. XXIII. CHAP. XXIV.
CHAP. XXV.
CHAP. XXVI. CHAP, XXVII. CHAT, XXVIII.
CHAP. XXIX.
CHAP. XXX. CHAP. XXXI.
CHAP. XXXII. CHAP. XXXIII. CHAP. XXXIV.
753
384
3aG
388
389
392

393
395
397
398
399
400
402
403

404
409
DÉFENSE DE L'ESPRIT DES LOI5
 LAQUELLE ON A JOINT QUELQUES ÉCLAIRCISSEMENTS

hremière partie.
Seconde partie
Troisième partie.
Éclaircissements sur l'Esprit des lois
VARIANTES
Nor$s
TABLE ANALYTIQUE ET ALPHABÉTIQUE DES MATII;RES. . .
413
428
451
45~
459
497
559